Vous êtes sur la page 1sur 11

2008/20

Mini-projet 09

I. INTRODICTION
Les ponts élévateurs à 2 colonnes servent principalement à
soulever les automobiles, les camionnettes et les VUS pour faire
la majorité des réparations. On retrouve dans les ateliers
d’entretien mécanique une multitude d’appareils de levage. Il y
a des outils pour chaque application, que ce soit pour soulever
un véhicule ou une de ses composantes (moteur, transmission
et différentiel). Les ponts élévateurs sont des
équipementsindispensables dans les ateliers d’entretien. Tout
comme les outils de votre coffre, chaque appareil a sa propre
fonction.

➢ Différent type des ponts élévateur


Les ponts élévateurs hors terre

2 colonne 4 colonne

Les vérins à course limitée

Les vérins à pistons


ALAYA CHIHEBEDDIN 1
2008/20
Mini-projet 09

II.Mise en situation

Le pont élévateur ci-dessous est utilise pour des travaux de


maintenancesur véhiculées automobiles .la capacité de levage
est de 20000N .la hauteur maxi de1, 8 m. le pont se compose
de deux colonnes et de deux paires de bras articulés sur un
coulisseau .le manouvre est assure par une tige filet entrainée
par un motoréducteur. Le mouvement est transmis à la
deuxième colonne par l’intermédiaire d’un système roue et
chaine.

Pont élévateur à vis (2 colonnes)

ALAYA CHIHEBEDDIN 2
2008/20
Mini-projet 09

A.Schéma cinématique de système :

B.Cahier de charge fonctionnel :


• Capacité de charge supportée : 2000 kg.
• Transmission de mouvement par chaine avec capteur de
tension
• Ecrou porteuse en bronze plus écrou de sécurité.
• Lubrification automatique.
• Bras porteur de conception très plate, permettant un
meilleurs accès des tampons de prise aux points de
levage.
• Déverrouillage automatique des bras en positions basses.
• Alimentation éclectique 400V
• Pivotement des bras maxi 90°.
• Nombre des tours de moteur3000tr /min.
• Liaison glissière (1)/(2) f=tgφ=0,1
• rapport r=Ns/Ne=8/15
• Vis à un filet TR Ø 32, pas=5, Rpr=130N/mm², Padm=12
N/mm², f=tgφ=0,1
• Vis 1,3 σtr≤Rpr

C.Choix des matériaux

Pièce matière Observation


Moto réducteur E50 Oxydation plus faible
vis acier trempe %A élevé
Resistance contre le
cisaillement
Bras Fonte Très dure résistance contre le
télescopique choc
Coulisseau Acier fortement Resistance contre l’usure

ALAYA CHIHEBEDDIN 3
2008/20
Mini-projet 09

allié
Colonne S 400 Resistance contre le choc
Ecrou porteuse Bronze Résiste contre l’usure

D.Diagramme faste

III.Les différentes solutions


1. Les différentes solutions technologies
1-

2-

3-

Solution 3 solution 2 solution 1

niveau point niveau point niveau point

Cout Moyen 2 moyen 2 Peut élever 1

Performance acceptable 2 acceptable 2 acceptable 2

Sécurité respectable 2 respectable 2 Non 1


respectable
Encombrement Moyennement 2 Moyennement 2 peut 1
encombrant encombrant encombrant
Stabilité Bonne 3 Bonne stabilité 3 Bonne 3
stabilité stabilité
totale 11 11 8
⇒D’après l’analyse précédent, nous constatons que la première
solution est la meilleure puisqu’elle répond bien au critère
qu’on a adopter lors de la classification.
ALAYA CHIHEBEDDIN 4
2008/20
Mini-projet 09

La solution (1) est la meilleure car:


-le degré hyperstatique h1≤h2≤h3
-éviter le problème de arc-boutement au niveau de liaison
glissière
- éviter le problème de flambement au niveau de vis

2. système vis écrou :


✔ Le type de frottement (glissement et roulement)

Système vis-écrou (frottement par glissement)

Vis à rouleaux satellites (frottement par glissement)

ALAYA CHIHEBEDDIN 5
2008/20
Mini-projet 09

Vis à billes (frottement par roulement)


✔ La forme géométrique de filet :

Vis à filet Vis à Vis à


Trapézoïda billes rouleaux
l

Rendement (%) 30 à 70 70 à 98 70 à 99

Jeu axial (mm) 0,2 0,1 0,001

Précision de fonctionnement 50 à 300 5 à 200 5 à 30

(Ecart de pas pour une


longueur de 300mm de vis) en
μm

⇒D’après le tableau, la courbe précédant l’utilisation de Visà


rouleaux c’est une solution plus efficace
3. Système de transmission de mouvement

ALAYA CHIHEBEDDIN 6
2008/20
Mini-projet 09

Transmission parengrenage transmission


par polit courroie
⇒le système de transmission par engrenage c’est la système le
plus utilisable, le plus efficace car:
-rendement élevé et plus précise
-risque de glissement et flambement de vis pour le système
polit courroie

IV. Etude cinématique et Etude


statique :

Vitesse de lavage du véhicule : ϑ=Nvis ×Pas


Or on a: (NvisNmot)=815 et Nvis=160060
D’ou: ϑ=0,133 ms.
Le temps mis pour parcourir la course de 1,8 m est: t= (1,8 /
ϑ)=13,5 s

On considère le chemin fermé suivant :


Tsé Te
↓ ↓
(1)→(2) →(5) →(1)
Liaison entre 1et 2 : glissière
ALAYA CHIHEBEDDIN 7
2008/20
Mini-projet 09

Liaison entre 2 et 5 : hélicoïdale


Liaison entre 5 et 1 : pivot

Soit les torseurs suivant :


[Tentrée/5] A= XeLeYeMeZeNeA [Tsortie/2] o = XsLsYsMsZsNsO

[T1 (5/1)]F= X1L1Y1M1Z10F [T2(2/5)]A=X2L2Y2M2Z2-pZ2A

[T3 (1/2)] o= X3L3Y3M30N3O

➢ Equilibre de(2) en o :
P.F.S : T3 (1/2) +Tsé/2+T2 (5/2)=0 avec T2 (5/2)= -T2
(2/5)
Or on a : OA=-a00 d’où M(5/2) o= M(5/2) A+OA ∧F2 Donc
[T2 (5/2)] = -X2-L2Y3-M2-aZ2-Z2pZ2+aY2
X3-X2+Xs=0Y3-Y2+Ys=00-Z2+Ys=0 Et L3-L2-Ls=0Ms-
M2+Ls=0N3+pZ2+aY2+Ns=0

➢ Equilibre de (5) en A :
P.F.S : T1 (1/5) +T(e/5) +T2 (5/2)=0
On a : AF =00-b d’ou M (1/5) A= M(1/5) F+AF ∧F1
Donc [T1 (1/5)] = -X1-L1-b1.y1-Y1-M1+b.X1-Z10A

X2+Xe-X1=0Y2+Ye-Y&1=0Z2+Ze-Z1=0 Et L2+Le-L1-b.Y1=0 M2+Me-


M1+b.X1=0Ne+p.Z2=0

D’âpres les deux systèmes d’équations on trouve :


➢ Alors le degré d’hyperstatique : h=Ns-rs=15-11=4
Les inconnus statiques sont : X1 ou X2 ou X3, Y1 ou Y2 ou Y3,
L1 ou L2 ou L3 et M1 ou M2 ou M3
• Remarque :
On peut remarquer les conditions dimensionnelles suivant
X, Y et aussi bien les conditions angulaires suivant ces
deux mêmes composantes.

ALAYA CHIHEBEDDIN 8
2008/20
Mini-projet 09

➢ Equilibre de (2) en phase montée :

TD=0 00 0-5000 0D TE=0 00 0-5000 0E

OD=1210,661150,660 OE=-1210,661150,660

TOD=0 -5753,30 6503,3-5000 0O TOE=0 5753,330


6053,3-50000 O

Donc on obtient :
To=TOD+TOE= 0 0 0 12106,6-10000 0

V.Dimensionnement
• Action de l’écrou sur le coulisseau (2) :

En P et Q ; on a action de (1)/(2) ; ce contact est avec


frottement ;tanφ=F=TN=0,1On -NP+NQ=0 ⟹ NP=NQ T=N.tanφ=TP=TQ
-TP+G-F-TQ=0 -2TP+G-F=0 et2.N.tanφ=G-F MF=0 MF-250.N+T.200-
T.200+G.150=0MF-N.250+G.150=0

(1) Et (2) nous donne :( G-F)2.tanφ


M (F)-250((G-F)2.tanφ) +G.150=0
M (F) +G (150-(125tanφ)+ (125.Ftanφ)=0
Donc G=-(M(F)- (125.Ftanφ). (1(150-(125tanφ)))
Avec M(F)=1210 ,66 daN.m et M(F)=1000 daN
d’où A.N
G=2236, 96 daN

• Problème d’arc broutement


On a l=1210, 66 mm
Et h=250 mm
D’où 2. l.tanφ=1210,66×2×0,1=242,132
Donc on remarque que 2. l.tanφ> h ⟹ Condition de
glissement, aucun problème d’arc bouttement
ALAYA CHIHEBEDDIN 9
2008/20
Mini-projet 09

• Vérification à la résistance du système


vis/écrou à la sollicitation composée :(traction
et torsion)
O na vis à un filet TR∅32 ,pas=5 et on a comme donnée :
1,3.σTR≤RP

1,3.σTR=1, 3(σπ.d324)≤ RP
Avec d3=26,5 mm ; tout en utilisant le guide dessinateur ;
et d2=29,5 mm
1,3.σTR=5,27daNmm2≤ RP=13 daN/mm2
• Vérification d’irréversibilité de système
vis/écrou :
tanφ'=tanφcos15 d’où φ'=4,73tanψ=Pasπ.d2 d’où ψ=3 ,09 ⇒φ'> ψ ;
Donc le système est irréversible

• Hauteur de l’écrou au mattage :


PMax =4.Gπ.d2-d12.Z ≤ RPmattage
Z≥8,04;Z=9 donc hécrou =Z.Pas=45 mm
• Calcul de rendement du système vis/écrou :
On a: η=tanψtan(ψ+φ' )=0,1tan(4,73+3,09)=0,393

• Puissance minimale du moteur :


ηV/E=G.V(Pm2) Avec ;
G.V:puissance sur ecrouPm:puissance du moteur
D’où Pm=2.V.GηV/E =2×22369,6×0,1330,393 =15141 W
• Rendement globale de pont élévateur :
ηG=45000.VPm=0,175

VI. Conclusion :

Lors de ce mini-projet, on a bien étudié les différents


caractéristiques et composants d’un pont élévateur à vis et on
a bien constaté que la première solution et la plus adéquate car
elle vérifie bien le critère de notre classification adopté.

ALAYA CHIHEBEDDIN 10
2008/20
Mini-projet 09

ALAYA CHIHEBEDDIN 11