Vous êtes sur la page 1sur 36
Programme

Programme

Programme
Programme
Programme
Programme
Programme
Programme
Programme
Programme
Programme
Programme
Programme
2
2

Sommaire

La grille des séances

pages 16 à 19

Tous les films

pages 20 à 35

Inédits, Avant-premières et Rééditions

pages 3 à 5

HOMMAGES :

Walter Salles

page 6

Marc-Henri Wajnberg

page 6

György Pálfi

page 6

Carte blanche à Émile Breton

page 7

Cinéma Norvégien

page 7

LES INVITÉS

page 8

SPECTACLES ET ÉVÈNEMENTS :

Zahia Ziouani

page 11

Ciné-concert : Roberto Tricarri « Concertoons »

page 13

Ciné-concert : White Zombie

page 8

La Nuit Zombie

page 8

La Nuit des Avant-premières

page 5

Le son et l’image pour tous

page 9

EXPOSITIONS :

Bob Dylan par Jerry Schatzberg

page 9

Jean-Marie Leroy : Un certain regard sur le cinéma

page 9

Patrice Terraz sous les toiles

page 9

RÉTROSPECTIVE THÉMATIQUE :

En avant la musique !

pages 10 et 11

Alain Goraguer

page 11

Rencontre autour de la musique de film

page 11

Compétition de courts métrages

pages 14 et 15

La Méditerranée dans un fauteuil

page 12

Jeune public

page 13

Infos pratiques

page 16

Édito

En avant la musique !

1983-2013 : 30 ans déjà qu’Alès bat au rythme du cinéma chaque année au printemps. Pour son 31 e opus, le Festival Cinéma d’Alès - Itinérances interrogera les relations multiples entre le cinéma et la musique. Du simple accompagnement des films muets, la musique, avec l’arrivée du cinéma parlant, a ajouté une nouvelle dimension aux œuvres en suggérant aux spectateurs plus que ce qu’ils voient. Qu’elle ponctue le récit - grands thèmes, ritournelles, leitmotivs - ou qu’elle en soit le sujet même, elle laisse dans les mémoires une trace aussi indélébile que certaines images. Itinérances partira cette année à la découverte de compositeurs de musiques de films comme Alain Goraguer, se penchera sur la vie des musiciens au cinéma et explorera les différents genres musicaux, de la musique classique au rock anglais en passant par le jazz de la Nouvelle-Orléans ou le flamenco.

Avec plus de 200 films projetés en 11 jours, Itinérances suivra sa partition à un rythme frénétique sur plusieurs continents, à la rencontre du réalisateur brésilien Walter Salles et de ses films itinérants, du belge éclectique Marc-Henri Wajnberg, du hongrois György Pálfi et fera une halte en Norvège pour un focus sur ses cinéastes. Une oreille sur l’incontournable compétition de courts métrages, nous progresserons en cadence vers la sélection des films du collectif La Méditerranée dans un fauteuil et la programmation jeune public, sans oublier les deux ciné-concerts et les nuits du cinéma. Comme chaque année, des échanges et des débats avec le public seront organisés avec les auteurs et professionnels. Les amis du festival seront aussi de passage : créateur de notre affiche l’an dernier, Sylvain Chomet évoquera la musique qu’il compose pour ses films. On se mettra ensuite au tempo d’Émile Breton, critique de cinéma d’origine alésienne, pour sa carte blanche et sur celui de l’anglais Andrew Kötting qu’on suivra dans ses pérégrinations. Le final sera quant à lui orchestré par Zahia Ziouani qui dirigera les 50 musiciens de Divertimento pour un concert autour des musiques de films.

Un grand merci à tous, à l’équipe fidèle et dévouée, aux spectateurs, grâce auxquels nous avons atteint le record de 46 000 entrées en 2012, ainsi qu’aux partenaires publics et privés qui nous accompagnent et nous font confiance. Excellent festival 2013 !

Sarah Bessié, présidente du Festival

Club des mécènes
Club des mécènes

Inédits, Avant-premières, Rééditions

3
3
Inédits, Avant-premières, Rééditions 3 Final Cut - Mesdames et Messieurs Hijacking Pieta Inédit De György Pálfi

Final Cut - Mesdames et Messieurs

Hijacking

Pieta

Inédit De György Pálfi – Hongrie

Avant-première, sortie le 19 juin 2013 De Tobias Lindholm - Danemark

Avant-première, sortie le 10 avril 2013 De Kim Ki-duk - Corée-du-Sud

Le plus

beau casting de l'histoire du

Un cargo danois pris d’assaut par des pirates somaliens, quelle sera l’issue?

Lion d’Or à Venise, le grand retour (fra- cassant) de Kim KI-duk.

cinéma.

Soirée d’ouverture Vendredi 22 mars, 19h, Cratère

Jeudi 28 mars, 16h15, Cratère salle d’à côté

Soirée d’ouverture Vendredi 22 mars, 21h30, Cratère

Soirée d’ouverture Vendredi 22 mars, 23h45, Cratère

Attention, des images peuvent heurter

Runaway Train

Réédition, sortie le 12 juin 2013

D’Andrei Konchalovsky - États-Unis

Mais… Ce train roule sans conducteur !

Samedi 23 mars, 11h, Arcades bis 1

Unfair World

Avant-première De Filippos Tsitos - Grèce/Allemagne

Une comédie entre Tati et Kaurismäki, burlesque et mélancolie.

Samedi 23 mars, 13h45, Cratère salle d’à côté

Samedi 23 mars, 13h45, Cratère salle d’à côté Une mémoire en courts « Pierre Étaix »

Une mémoire en courts « Pierre Étaix »

Réédition 5 films - France/États-Unis

3 pépites de Pierre Étaix, en compagnie de ses amis Chaplin et Keaton.

Samedi 23 mars, 14h15, Cratère

suivi d'un goûter

Jeudi 28 mars, 14h15, Cratère

Mardi 2avril, 9h15, Arcadesbis2

Le Petit Roi et autres contes

Avant-première, sortie le 10 avril 2013 5 films - France

Contes et légendes de Hongrie, un moment de magie à partager en famille.

Samedi 23 mars, 16h15, Cratère

précédé d'un goûter

Je marcherai jusqu'à la mer

Avant-première Diffusion ARTE le 4 avril De Stephanie Pillonca-Kervern - France

Une leçon de courage.

Samedi 23 mars, 16h15, Cratère salle d’à côté

Pierre Rabhi, au nom de la terre

Avant-première, sortie le 27 mars 2013 De Marie-Dominique Dhelsing - France

« Le temps des consciences éclairées, déterminées, agissantes et tranquilles est venu ». P. Rabhi

Samedi 23 mars, 18h, Cratère salle d’à côté

Moïse Katumbi, Foot, Business et Politique

Inédit De Thierry Michel - Belgique

Moïse Katumbi, despote éclairé ou vrai sauveur du Katanga ?

Samedi 23 mars, 20h45, Cratère salle d’à côté

? Samedi 23 mars, 20h45, Cratère salle d’à côté Survivre Avant-première, sortie le 24 avril 2013

Survivre

Avant-première, sortie le 24 avril 2013 De Baltasar Kormakur - Islande

Survivre dans les eaux glacées? Impossible n’est pas islandais…

Nuit des avant-premières en tous genres Samedi 23 mars, à partir de 22h45, Cratère

The Look Of Love

Avant-première De Michael Winterbottom Grande-Bretagne

Brillant biopic du « King Of Soho », le Larry Flynt à la sauce british.

Nuit des avant-premières en tous genres Samedi 23 mars, à partir de 22h45, Cratère

Ill Manors

Avant-première, sortie le 3 avril 2013 De Ben Drew - Grande-Bretagne

Un

Londres, entre Ken Loach et Eminem.

film choc

sur

la

face sombre de

Nuit des avant-premières en tous genres Samedi 23 mars, à partir de 22h45, Cratère

Attention, des images peuvent heurter

ARTE Premières

Un rendez-vous qui met le septième art à l’honneur, exclusivement dédié à la découverte, en avant-première, de films coproduits par la chaîne. À l’issue de la projection, un invité cinéphile livre une approche personnelle du film. Dans un échange avec le réalisateur, il chemine à travers l’œuvre et choisit d’en éclairer plusieurs aspects. Cette année, deux rendez-vous ARTE Premières :

Le documentaire bouleversant de Stéphanie Pillonca-Kervern,

Je marcherai jusqu’à la mer

Samedi 23 mars, 16h15, Cratère salle d’à côté

Après l’hommage que le Festival lui rendait l’année dernière, le tout nouveau film de Nicolas Philibert,

La Maison de la radio

Samedi 30 mars, 17h, aux Arcades bis 1

dernière, le tout nouveau film de Nicolas Philibert, La Maison de la radio Samedi 30 mars,

Berberian Sound Studio

Avant-première, sortie le 3 avril 2013 De Peter Strickland - Grande-Bretagne

Hommage virtuose et plein d’humour au cinéma de genre et à Dario Argento.

Nuit des avant-premières en tous genres Samedi 23 mars, à partir de 22h45, Cratère

Alps

Avant-première, sortie le 27 mars 2013 De Yorgos Lanthimos - Grèce

Le nouveau film de l’enfant terrible du cinéma grec.

Dimanche 24 mars, 11h, Cratère salle d’à côté

Nuit des avant-premières en tous genres

Parmi la cinquantaine d’inédits proposés cette année, il en est qui sentent le souffre, certains s’acoquinent aux genres les plus explosifs du cinéma, d’autres défient les classements. Venez découvrir en avant-première ces 4 enfants terribles du cinéma.

Samedi 23 mars, à partir de 22h45, Cratère

Survivre de Baltasar Kormakur The Look Of Love de Michael Winterbottom Ill Manors de Ben Drew Berberian Sound Studio de Peter Strickland

4
4

Inédits, Avant-premières, Rééditions

4 Inédits, Avant-premières, Rééditions Les Fils de la terre La Traversée La Pie voleuse La Tendresse
Les Fils de la terre La Traversée La Pie voleuse La Tendresse Avant-première, sortie le
Les Fils de la terre
La Traversée
La Pie voleuse
La Tendresse
Avant-première, sortie le 15 mai
Avant-première, sortie le 17 avril 2013
Avant-première
Avant-première, sortie le 23 octobre 2013
D’Édouard Bergeon - France
De Giulio Gianini et Emanuele Luzzati
Italie
De Marion Hänsel - Belgique/France
D’Elisabeth Leuvrey - France
« Je veux attirer l’attention du public
sur ce monde agricole si mal compris. »
E. Bergeon
Comment trouver sa place entre deux
pays, deux cultures?
Une interprétation colorée et toute en
finesse d'opéras de Rossini.
Entre Bruxelles et les Alpes, un road-
movie sensible et des interprètes hors
pairs.
Dimanche 24 mars, 14h Cratère, salle d'à côté
Dimanche 24 mars, 16h15, Cratère salle d’à côté
Dimanche 24 mars, 16h15, Arcades bis 1
Palmarès du court métrage
Dimanche 24 mars, 18h, Cratère
Bertsolari
Leviathan
Made In Bolivia
Le Premier Homme
Inédit
Avant-première
De Lucien Castaing-Taylor et Verena
Paravel - États-Unis
Inédit
D’Alexandre Pierrin et Pierre Boisson-
France/Bolivie
Avant-première, sortie le 3 avril 2013
De Asier Altuna - Espagne
De Gianni Amelio - France/Italie
Slam? Haiku? Un art ancestral, poétique,
oral, improvisé… et méconnu.
Un film sidérant, une expérience senso-
rielle unique.
Sur les traces des jeunes rappeurs boli-
viens de La Paz.
Fidèle adaptation du roman autobio-
graphique inachevé de Camus.
Lundi 25 mars, 18h15, Cratère salle d’à côté
Lundi 25 mars, 20h30, Cratère salle d’à côté
Mardi 26 mars, 16h30, Médiathèque
Mardi 26 mars, 18h, Cratère
Avant-première surprise
pour toute la famille
Either Way
Swandown
Avec Dédé
Inédit
De Hafsteinn Gunnar Siguro´sson
Islande
Avant-première, sortie automne 2013
D’Andrew Kötting - Grande-Bretagne
Inédit
De Christian Rouaud - France
Suivie d’un goûter…
Un « slow road movie » burlesque dans
les paysages lunaires de l’Islande.
L’improbable virée de Kötting avec
son compère Iain Sinclair… en péda-
lo-cygne!
Dédé le Meut, virtuose sonneur de bom-
barde est un personnage épatant.

Mercredi 27 mars, 14h15, Cratère

Mercredi 27 mars, 18h30, Cratère salle d’à côté

Mercredi 27 mars, 20h45, Cratère salle d’à côté

Jeudi 28 mars, 18h30, Cratère salle d'à côté

Héros sans visage

Inédit

De Mary Jiménez - Belgique

Remarquable documentaire en trois volets sur le sort des migrants.

Dimanche 24 mars, 12h30, Capitole

sur le sort des migrants. Dimanche 24 mars, 12h30, Capitole Pop Redemption Avant-première De Martin Le

Pop Redemption

Avant-première De Martin Le Gall - France

Le rock satanique à l’épreuve de la crise de la trentaine…

Palmarès du court métrage Dimanche 24 mars, 21h, Cratère

Palmarès du court métrage Dimanche 24 mars, 21h, Cratère Enfance clandestine Avant-première, sortie le 10 Avril

Enfance clandestine

Avant-première, sortie le 10 Avril 2013 De Benjamín Ávila Argentine/Espagne /Brésil

Fils d’une famille traquée par la junte militaire, Juan devient Ernesto…

Mercredi 27 mars, 14h, Arcades bis 1

Jeudi 28 mars, 9h15, Arcades bis 1

mars, 14h, Arcades bis 1 Jeudi 28 mars, 9h15, Arcades bis 1 Zabana! Avant-première De Saïd

Zabana!

Avant-première De Saïd Ould Khelifa – Algérie

De la révolte à la guillotine, d’Ahmed Zabana, militant FLN.

le

sort

Jeudi 28 mars, 20h30, Cratère

Headhunters

Inédit

De Morten Tyldum - Norvège/Allemagne

Un thriller haletant, d'après le best-seller de Jo Nesbo.

Jeudi 28 mars, 23h, Cratère

Kinshasa Kids

Avant-première, sortie le 3 avril 2013 De Marc-Henri Wajnberg - Belgique/France/ République Démocratique du Congo

Une ode à la vitalité des musiciens issus des rues de Kinshasa.

Le Sac de farine

Inédit

De Kadija Leclere – Belgique/Maroc

Sarah, ramenée au Maroc à 8 ans, rêve de la Belgique.

Vendredi 29 mars, 14h15 Arcades bis 1

Vendredi 29 mars, 20h30, Cratère

Vendredi 29 mars, 18h, Cratère

Diaz

Avant-première, sortie le 5 Juin 2013

De Daniele Vicari - Italie/France/ Roumanie

Dérives policières au G8: un électrochoc.

Vendredi 29 mars, 22h30, Cratère

Attention, des images peuvent heurter

Festivals

Cinéma britannique à Nîmes, rencontres à Pezenas, Argelès-sur-mer et Prades, Itinérances à Alès, cinéma Méditerranéen à Lunel et à Montpellier, Confrontations à Perpignan, animation à Baillargues, documentaires à Lasalle, notre région est riche en Festivals de Cinéma.

Retrouvez l’agenda de tous ces Festivals grâce au qr code ci-contre.

notre région est riche en Festivals de Cinéma. Retrouvez l’agenda de tous ces Festivals grâce au

Inédits, Avant-premières, Rééditions

5
5
Inédits, Avant-premières, Rééditions 5 La Maison de la radio Avant-première surprise trois mercenaires
Inédits, Avant-premières, Rééditions 5 La Maison de la radio Avant-première surprise trois mercenaires

La Maison de la radio

Avant-première surprise

trois mercenaires Avant-première, sortie le 3 avril 2013 De Nicolas Philibert - France/Japon Avant-première De
trois mercenaires
Avant-première, sortie le 3 avril 2013
De Nicolas Philibert - France/Japon
Avant-première
De Mathias Hoene - Grande-Bretagne
Réédition, sortie le 24 avril 2013
De Robert Aldrich - États-Unis/RFA
Une immersion totale dans la « Maison
ronde ».
Quand les Zombies s’attaquent au
3e âge…
Un thriller politique, enfin en version
intégrale.
Samedi 30 mars, 17h, Arcades bis 1
Samedi 30 mars, 19h, Cratère
NuitZombies
Samedi 30 mars, 22h, Cratère
Dimanche 31 mars, 11h, Arcades bis 1
Mort d'un cycliste
Chroniques d'une cour de récré
Song For Marion
Mud
Rock The Casbah
Réédition
De Juan Antonio Bardem - Italie/
Espagne
Avant-première, sortie le 24 avril 2013
De Brahim Fritah – France
Avant-première, sortie le 1 er mai 2013
De Paul Andrew Williams - Grande-
Bretagne
Avant-première, sortie le 1 er mai 2013
De Jeff Nichols - États-Unis
Fable sans concession sur la bourgeoisie
de l’Espagne franquiste: un classique.
Le film mémoire d’une enfance à Pierrefitte-
sur-Seine au début des années 80.
Terence Stamp, Vanessa Redgrave,
et une chorale rock pour le 3 e âge
Le long du Mississippi, un élégiaque
bijou de Jeff Nichols.
En pleine Intifada,
à Gaza…
Dimanche 31 mars, 14h, Arcades bis 1
Dimanche 31 mars, 14h, Cratère salle d'à côté
Soirée de clôture
Dimanche 31 mars, 19h Cratère
Soirée de clôture
Dimanche 31 mars, 21h Cratère
Baikonur
Lettre à Momo
Promised Land

Avant-première, sortie le 5 juin 2013 De Veit Helmer - Allemagne/ Kazakhstan/Russie

"Tout ce qui tombe du ciel, tu peux le garder." (dicton kazakh)

Avant-première, sortie septembre 2013 De Hiryuki Okiura – Japon

Un chef-d’œuvre de la « Japanim » à voir de 7 à 107 ans.

Avant-première, sortie le 17 avril 2013

De Gus Van Sant - États-Unis

Polémique sur le gaz de schiste, le film événement de la récente Berlinale.

Cockneys vs Zombies

L’Ultimatum des

Quel Cirque!

Inédit De Philippe Cornet - Belgique

Un spectacle de cirque mêle handicapés mentaux et professionnels, une belle aventure.

Dimanche 31 mars, 12h30, Capitole

une belle aventure. Dimanche 31 mars, 12h30, Capitole Avant-première, sortie le 08 mai 2013 De Yariv

Avant-première, sortie le 08 mai 2013 De Yariv Horowitz - Israel/France

la tension monte

Lundi 1 er avril, 14h15, Cratère

Lundi 1 er avril, 16h, Cratèresalled’àcôté

Lundi 1 er avril, 16h, Arcadesbis1

Mardi 2avril, 20h30, Arcadesbis1

Déco

VousVous avezavez certainementcertainement remarquéremarqué lesles magnifiquesmagnifiques photosphotos desdes invités,invités, sursur bâches,bâches, quiqui ornentornent lele CratèreCratère etet vousvous vousvous

ditesdites qu’ellesqu’elles seraientseraient dudu plusplus belbel effeteffet dansdans votrevotre maison,maison,

EtEt bienbien sachezsachez queque vousvous pouvezpouvez acquériracquérir

cesces portraitsportraits réalisésréalisés parpar PatricePatrice Terraz.Terraz. Renseignez-vousRenseignez-vous àà l’accueil.l’accueil.

votrevotre entreprise

entreprise

Pont du Gard

LaLa traditionnelletraditionnelle présentationprésentation dudu FestivalFestival sursur lele sitesite dudu PontPont dudu GardGard sese dérouleradéroulera lele dimanchedimanche 1717 marsmars àà 15h15h avecavec lala projectionprojection d’d’UnUn AméricainAméricain àà ParisParis,, joyaujoyau dede lala comédiecomédie musicalemusicale enen copiecopie neuveneuve restaurée.restaurée. CeCe longlong métragemétrage serasera précédéprécédé dudu drôledrôle etet incisifincisif FlamencoFlamenco d’Eddied’Eddie PonsPons etet PaulPaul Coudsi,Coudsi, trèstrès courtcourt métrage,métrage, premierpremier d’uned’une sériesérie àà venir.venir.

Un Américain à Paris, précédé de Flamenco

Dimanche 17 mars, 15h, Site du Pont du Gard

20 ans, ça se fête !

ÇaÇa faitfait maintenantmaintenant 2020 ansans queque RadioRadio GrilleGrille OuverteOuverte sévitsévit sursur lele 88.288.2 àà Alès.Alès. 2020 ansans queque lesles invitésinvités dudu FestivalFestival yy sontsont interviewés.interviewés. PourPour cece 20e20e anniversaire,anniversaire, LeLe FestivalFestival etet RadioRadio GrilleGrille OuverteOuverte vousvous proposentproposent 22 rendez-vous.rendez-vous.

UneUne exposition,exposition, organiséeorganisée avecavec lala participationparticipation dede l’officel’office dede tourismetourisme d’Alès,d’Alès, vousvous pourrezpourrez voirvoir lesles photosphotos desdes invitésinvités dudu FestivalFestival associéesassociées auxaux interviewesinterviewes réaliséesréalisées parpar RGORGO (p.9)(p.9)

UneUne séanceséance vousvous pourrezpourrez rencontrerrencontrer l’équipel’équipe dede RGORGO autourautour dudu filmfilm :: GoodGood MorningMorning England.England.

Patrice Terraz sous les toiles à l’office du tourisme et dans le hall du Cratère

Good Morning England Mardi 26 mars, 21h30, Arcades bis 1

6
6

Hommages

©Patrice Terraz
©Patrice Terraz

Walter Salles

S’il est un cinéaste contemporain majeur auquel il était logique que le Festival Cinéma d’Alès - Itinérances rende un jour hommage, c’est bien le Brésilien Walter Salles dont l’œuvre, en solo ou avec sa complice Daniela Thomas, accompagne la manifestation depuis une quinzaine d’années (avec notamment une belle avant-première d’Une famille brésilienne en ouverture du Festival 2009, en présence de Sandra Coverloni, prix d’Interpré- tation féminine au festival de Cannes). Apparu dans le paysage international avec le magnifique Terre Lointaine, Walter Salles, grand voyageur depuis son enfance, enchaîne les titres emblématiques d’ « Itinérances » comme Central do Brasil, Carnets de voyage et, bien sûr, sa récente adaptation de Sur la route de Kerouac. Une passion pour le road-movie qu’il revendique :

« C'est un genre que j'aime beaucoup. Il m'a amené au cinéma, de Profession reporter à Alice dans les villes que j'ai vus à 17 ou 18 ans » (Le Figaro). Un genre qu’on retrouve logiquement dans sa carte blanche avec Le Fanfaron de Dino Risi et l’inoubliable duo Trintignant/Gassman. L’hommage à Walter Salles sera aussi l’occa- sion de découvrir des courts métrages et des documentaires rares et de participer à plusieurs moments d’échanges avec ce grand réalisateur qui donnera une master class le lundi 25 mars.

Hommage réalisé en collaboration avec le cinéma l'Alhambra, Marseille

Films présentés

Sur la route de Walter Salles (France/Grande- Bretagne/États-Unis/Brésil, 2012)

Une famille brésilienne de Walter Salles et Daniela Thomas (Brésil, 2008)

Lettre à V de Walter Salles (Brésil, 2007)

À 8944 Km de Cannes de Walter Salles (France,

2007)

Loin du 16 ème de Walter Salles et Daniela Thomas (France, 2006)

Carnets de voyage de Walter Salles (Argentine/ États-Unis/Chili/Pérou/Brésil/Grande-Bretagne/ Allemagne/France, 2004)

Avril brisé de Walter Salles (Brésil/Suisse/France,

2001)

Le Premier Jour de Walter Salles et Daniela Thomas (France/Brésil, 1999)

Central Do Brasil de Walter Salles (Brésil/France,

1998)

Socorro Nobre de Walter Salles (Brésil, 1995)

Terre lointaine de Walter Salles et Daniela Thomas (Brésil/Portugal, 1995)

Embadores de Walter Salles

Mémoires du sous-développement de Tomás Gutiérrez Alea (Cuba, 1968)

Le Fanfaron de Dino Risi (Italie, 1962)

Master class avec Walter Salles, animée par Gérard Camy, lundi 25 mars, 16h, Cratère Entrée libre

Gérard Camy, lundi 25 mars, 16h, Cratère Entrée libre Marc-Henri Wajnberg Il est réalisateur, scénariste,

Marc-Henri Wajnberg

Il est réalisateur, scénariste, acteur, produc- teur… Il touche à tous les formats, du court, voire très court métrage au long, du documen- taire à la fiction en passant par l’animation et même parfois l’hybridation de toutes ces catégories. Marc-Henri Wajnberg est belge, actif dans l’audiovisuel depuis les années 70. On lui attribue plus de 2 700 films ! Sa filmographie reflète cet éclectisme, entre les fulgurantes séries pour la RTBF Clap (1200 épisodes de 8 secondes) ou La Ligne (1 200 épisodes de 11 secondes), une galerie de portraits documentaires très hétéroclites (Oscar Niemeyer, Topor, ou le photographe russe Evgueni Khaldei), plusieurs collaborations avec le dessinateur Wolinski, et ces œuvres inclas- sables, transgenres et insolites que sont Fume c’est du belge, Mr Almaniak ou Le Tour du monde en 80 bièresDans Just Friends, son premier long sorti en France en 1994, il révélait Charles Berling dans le rôle du meilleur ami du personnage princi- pal, saxophoniste et docker à Anvers. Présenté en avant-première, son dernier, Kinshasa Kids, bascule du documentaire vers la fiction pour raconter le rôle essentiel de la musique dans les rues de la capitale de la République Démocratique du Congo. La présence de Marc-Henri Wajnberg au Festival l’année de la rétrospective « En avant la musique ! » n’est certainement pas qu’un heureux hasard.

Kinshasa Kids de Marc-Henri Wajnberg (Belgique/ République démocratique du Congo, 2012)

La Ligne (3 épisodes) de Marc-Henri Wajnberg (Belgique, 2006-2008)

Oscar Niemeyer, un architecte engagé dans le siècle de Marc-Henri Wajnberg (Belgique, 2000)

Le Tour du monde en 80 bières de Marc-Henri Wajnberg (Belgique, 1999)

Evgueni Khaldei, photographe sous Staline de Marc-Henri Wajnberg (Belgique, 1997)

Clap (3 épisodes) de Marc-Henri Wajnberg (Belgique, 1983)

Just Friends de Marc-Henri Wajnberg (Belgique/Pays Bas, 1992)

Le Réveil de Marc-Henri Wajnberg (Belgique, 1996)

Fume c'est du belge de Marc-Henri Wajnberg (Belgique, 1975)

Wolinski (3 épisodes) de Marc-Henri Wajnberg (Belgique, 1989)

Mr Almaniak (3 épisodes) de Marc-Henri Wajnberg (Belgique, 1990-1991)

(3 épisodes) de Marc-Henri Wajnberg (Belgique, 1990-1991) György Pálfi C’est en 2002 que le hongrois György
György Pálfi C’est en 2002 que le hongrois György Pálfi se fait remarquer avec Hic
György Pálfi
C’est en 2002 que le hongrois György Pálfi se
fait remarquer avec Hic (de crimes en crimes),
premier long métrage et film de fin d'études
qui sera sélectionné dans de nombreux festivals
internationaux et abondamment récompensé.
Il obtiendra également plusieurs récompenses
pour son second long métrage Taxidermie en
2005. Mais la crise frappant l’industrie du film
en Hongrie, il décide dans son dernier long
métrage Final Cut - Mesdames et Messieurs…
(présenté en clôture de Cannes Classics en 2012
et en avant-première pour cette 31 e édition) de
raconter une histoire en utilisant des images
de près de cinq cents films emblématiques de
l'Histoire du cinéma. Une histoire d’amour qu’il
décrit comme étant « l’histoire de l’homme
absolu et la femme absolue. » et à propos de
laquelle il se demande « Et quels sont les signes
distinctifs de l’homme absolu ? […] Et que dire
de la femme ultime ? […] Oh, mon Dieu, que se
passera-t-il, s’Il La rencontre ? »
Films présentés
Final Cut, Mesdames et messieurs (Hongrie, 2012)
Taxidermia (Hongrie/Autriche/France, 2006)
Hic (de crimes en crimes) (Hongrie/République
Tchèque, 2002)
Films présentés
31 e FESTIVAL CINÉMA D’ALÈS
Itinérances
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
L’APPLICATION ITINÉRANCES
ET RESTEZ CONNECTÉS À L’AGENDA ET
AUX ACTIVITÉS DU FESTIVAL
(I PHONE & ANDROÏD)
ET RESTEZ CONNECTÉS À L’AGENDA ET AUX ACTIVITÉS DU FESTIVAL (I PHONE & ANDROÏD) www.itinerances.org
www.itinerances.org

www.itinerances.org

Hommages

7
7
©BB
©BB

Carte blanche à Émile Breton

Le Festival a enfin confié cette année une carte blanche à Émile Breton, grande figure de la critique cinématographique en France depuis plus de 50 ans, qui fera partager son enthou- siasme pour quatre films très différents les uns des autres, parmi les milliers sur lesquels il a écrit. Né à Alès le 27 février 1929, Émile Breton y a vécu ses premiers émois cinématographiques avec Errol Flynn dans Les aventures de Robin des bois au Capitole, Place de la mairie « Une merveille ! La séquence du passage des chevaux sur un quai, de nuit, a été un éblouisse- ment » (1) . Après son bac (obtenu dans l’ancien lycée Jean-Baptiste Dumas) puis des études de droit il choisit la voie du journalisme, d’abord à La Voix de la patrie puis à La Marseillaise dont il devient à la fin des années 1950 le responsable de la rubrique cinéma avant de participer à l’aventure de La Nouvelle critique, le mensuel communiste dont il sera rédacteur en chef adjoint (sans renoncer à couvrir le 7 e Art). Depuis près de vingt ans, cet homme d’enga- gements et d’engouements dispose dans L’Humanité d’une chronique hebdomadaire dédiée au cinéma sous toutes ses formes. Loin des diktats promotionnels, c’est en toute liberté qu'il y fait preuve d’une curiosité, d’une ouverture et d’une vivacité d’esprit que vérifieront les spectateurs partageant ses coups de cœur.

vérifieront les spectateurs partageant ses coups de cœur. Focus sur le cinéma norvégien La Norvège n'est

Focus sur le cinéma norvégien

La Norvège n'est pas uniquement une grande étendue blanche aux somptueux paysages. Elle est aussi terre de cinéma. Bien qu'ayant souffert de la concurrence des voisins scandinaves, les cinéastes norvégiens ne sont pas en reste. Dès 1930, Tancred Ibsen, petit fils du géant littéraire, s'impose comme un auteur de talent. Dans les années 40 et 50, Edith Calmar, première femme metteur en scène en Norvège, connaît un grand succès tant commercial que critique et révèle une certaine Liv Ulmann, qui devient dès lors une véritable icône. De son côté, Erik Lochen impose son audace formelle dès La Chasse. En parallèle, Ivo Caprini s'affiche comme le roi de l'animation, genre qui s'est développé à nouveau depuis le début des années 90. Cette décennie voit un profond renouvellement du cinéma norvégien avec l’éclosion de talents aussi sûrs que Bent Hamer (Eggs), Pål Sletaune (Le Messager) puis, plus récemment, Joachim Trier (petit-fils d’Erik Lochen) dont le magnifique Oslo 31 août a rencontré en France un succès aussi surprenant que mérité. Le cinéma de genre n’est pas en reste avec de brillantes adaptations de polars, grande spécialité nationale, comme l’hilarant Headhunters ou même une vivifiante variation zombie avec Dead Snow.

En bref

Dédicaces à la boutique

PourPour lala deuxièmedeuxième annéeannée consécutive,consécutive, retrouvezretrouvez lala librairielibrairie dansdans lele hallhall dudu Cratère,Cratère, néenée dudu partenariatpartenariat entreentre lele Festival,Festival, lala librairielibrairie SaurampsSauramps etet lele LycéeLycée PrévertPrévert dede Saint-Christol.Saint-Christol. AffichesAffiches etet cataloguescatalogues dudu Festival,Festival, livreslivres sursur lele cinémacinéma vousvous yy sontsont proposés.proposés. LaLa librairielibrairie offriraoffrira aussiaussi desdes momentsmoments dede dédicacesdédicaces parpar lesles invitésinvités dudu FestivalFestival ::

MercrediMercredi 2727 marsmars àà l’issuel’issue dede lala projectionprojection desdes TontonsTontons flingueursflingueurs (vers(vers 20h)20h) CléliaClélia VenturaVentura pourpour lele livrelivre LinoLino VenturaVentura ::

carnetcarnet dede voyagesvoyages (éd.Barnea)(éd.Barnea) SamediSamedi 3030 marsmars àà 19h19h etet 21h3021h30 JulienJulien BétanBétan pourpour ZombiesZombies !! (éd.(éd. LesLes moutonsmoutons électriques),électriques), DimancheDimanche 3131 marsmars àà 18h18h ZahiaZahia ZiouaniZiouani pourpour LaLa ChefChef d’orchestred’orchestre (éd.(éd. AnneAnne Carrière).Carrière).

Pack de Pâques

VousVous habitezhabitez loinloin d’Alèsd’Alès ?? ProfitezProfitez dede notrenotre PackPack dede PâquesPâques :: 33 joursjours etet 22 nuitsnuits dede FestivalFestival dudu 3030 marsmars auau 11 erer avrilavril avecavec filmsfilms àà volonté,volonté, rencontresrencontres d’invités,d’invités, nuitnuit ZombieZombie sisi vousvous voulezvoulez (p.8),(p.8), concertconcert dede l’orchestrel’orchestre symphoniquesymphonique DivertimentoDivertimento dirigédirigé parpar ZahiaZahia ZiouaniZiouani (p.11)…(p.11)… VousVous serezserez logélogé àà l’hôtell’hôtel Orly,Orly, àà 22 minmin dudu lieulieu principalprincipal dudu Festival,Festival, lele touttout pourpour 109109 ¤¤ seulementseulement parpar personnepersonne !! RenseignementsRenseignements www.itinerances.orgwww.itinerances.org ouou 0404 6666 3030 2424 2626

Films présentés Oslo 31 août de Joachim Trier (Norvège, 2011) Headhunters de Morten Tyldum (Norvège,
Films présentés
Oslo 31 août de Joachim Trier (Norvège, 2011)
Headhunters de Morten Tyldum (Norvège, 2011)
(1) Propos recueillis par Bernard Bastide pour
La Gazette de Nîmes.
Dead Snow de Tommy Wirkola (Norvège, 2009)
Films présentés
L'Homme qui aimait Yngve de Stian Kristansen
(Norvège, 2008)
The We And The I de Michel Gondry
(Grande-Bretagne/États-Unis/France, 2012)
La Rébellion de Kautokeino de Nils Gaup
(Norvège, 2008)
La Chevauchée des bannis d’André de Toth
(États-Unis, 1959)
Cool et crazy de Knut Erik Jensen (Norvège, 2001)
Eggs de Bent Hamer (Norvège, 1995)
Le Carrosse d'or de Jean Renoir
(France/Italie, 1952)
Le Messager de Pal Sletaune (Norvège, 1983)
La Petite Ida de Laila Mikkelsen (Norvège, 1981)
La Maison de la rue Troubnaïa de Boris Barnet
(Russie, 1928)
La Chasse d’Erik Løchen (Norvège, 1959)
Programme CM Norvégien 1 (5 films,
Norvège, 1999/2001)
Programme CM Norvégien 2 (8 films,
Norvège, 1998/2011)

Venez en famille

PourPour lesles plusplus jeunesjeunes spectateurs,spectateurs, lele FestivalFestival nene proposepropose paspas queque lala programmationprogrammation scolaire.scolaire. Aussi,Aussi, n’hésitezn’hésitez paspas àà venirvenir enen famillefamille pourpour dede nombreuxnombreux filmsfilms ::

UneUne mémoiremémoire enen courtscourts "Pierre"Pierre Etaix"Etaix",, samedisamedi 23,23, 14h1514h15 (p.(p. 34)34) -- àà partirpartir dede 66 ansans LeLe PetitPetit RoiRoi etet autresautres contescontes,, samedisamedi 23,23, 16h1516h15 (p.(p. 29)29) -- àà partirpartir dede 33 ansans LaLa PiePie voleusevoleuse,, dimanchedimanche 24,24, 16h1516h15 (p.(p. 30)30) àà partirpartir dede 33 ansans L’avant-premièreL’avant-première surprisesurprise suiviesuivie d’und’un gouter,gouter, mercredimercredi 27,27, 14h1514h15 ZarafaZarafa,, samedisamedi 30,30, 14h3014h30 (p.(p. 99 etet 35)35) àà partirpartir dede 66 ansans GoshuGoshu lele VioloncellisteVioloncelliste,, dimanchedimanche 31,31, 14h1514h15 (p.(p. 25)25) -- àà partirpartir dede 55 ansans FranzFranz etet lele chefchef d’orchestred’orchestre,, lundilundi 11 erer ,, 14h3014h30 (p.(p. 25)25) -- àà partirpartir dede 55 ansans LettreLettre àà MomoMomo,, lundilundi 11 erer ,, 16h16h (p.(p. 27)27) àà partirpartir dede 77 ansans

EtEt bienbien sûrsûr lele concertconcert dede musiquemusique dede filmsfilms parpar l’Orchestrel’Orchestre SymphoniqueSymphonique Divertimento,Divertimento, dirigédirigé parpar ZahiaZahia ZiouaniZiouani,, lele dimanchedimanche 31,31, 16h16h (p.11)(p.11)

Nuit Zombie 8 Cockney Vs. Zombies de Matthias Hoene Zombie de George A. Romero Dead
Nuit Zombie
8
Cockney Vs. Zombies de Matthias Hoene
Zombie de George A. Romero
Dead Snow de Tommy Wirkola
Un film zombie surprise
…Alors viendra le temps de Pâques et de la résurrection. Le Festival
sera envahi par les morts-vivants le temps d’une nuit, avec ce mélange
de terreur et d’humour qui les caractérise. Nous aurons ainsi droit à
toutes les figures du genre : les zombies attaquent le troisième âge, les
zombies au supermarché et même les zombies font du ski.
Des dessins du comics Walking Dead signés Charlie Alard ponctueront
la nuit. Merci aux éditions Delcourt
Histoire de réveiller les morts entre les séances : petits gâteaux, boissons
chaudes ou froides… La tripaille est servie uniquement dans la salle.
4 films, samedi 30 mars, de 22h à l’aube, Cratère
Walking Dead (c) éditions Delcourt
Ciné-concert White Zombie de Victor Halperin Création par Jan Jouvert (guitare) et Thomas Romarin (percussions)
Ciné-concert
White Zombie de Victor Halperin
Création par Jan Jouvert (guitare)
et Thomas Romarin (percussions)
En 1931, White Zombie, film sonore hanté par Bela Lugosi, offrait sa
première armada de morts-vivants au cinéma.
Sans complexe, les deux musiciens Thomas Romarin et Jan Jouvert
interviennent sur la bande-son, coupent la parole aux acteurs à
grands coups de riffs, accompagnent en cadence les rituels vaudous…
Ils tentent ainsi de ranimer ce grand classique du fantastique pour lui
insuffler la vie éternelle.
Samedi 30 mars, 20h, Cratère salle d’à côté
en préambule de la nuit Zombie

Ils sont attendus

Les invités du Festival, sous réserve

Alexandre Astier, comédien, Pop Redemption

Marc Baschet, producteur, jury de la compétition de courts métrages

Benoît Basirico, journaliste cinéma spécialiste de la musique de film (www.cinezik.org)

Julien Bétan, essayiste, traducteur français de science-fiction et directeur littéraire pour la maison d'édition Les Moutons électriques

Yacine Belhouse, comédien, Pop Redemption

Romain Bigogne, monteur son, Atelier Musique et Images

Pierre Boisson, Réalisateur, Made In Bolivia

Laurent Bouquet, co-fondateur du hameau des Buis, Pierre Rabhi, au nom de la terre

Philippe Braunstein, producteur, Pop Redemption

Émile Breton, critique de cinéma, Carte blanche

Gérard Camy, enseignant, journaliste

Julien Camy, réalisateur, La Boulangerie du coin

Yohann Charrin, réalisateur, 20%, (Court en compétition)

Cathia Chaumont, réalisatrice, Clam, (Court en compétition)

Sylvain Chomet, réalisateur, compositeur

Alice De Vestele, réalisatrice, Que la suite soit douce, (Court en compétition)

Michel Demopoulos, critique de cinéma, jury de la compétition de courts métrages

Pascale Diez, réalisatrice, D'une école à l'autre

Ludovic Duplissy, Les têtes à clap, jury Écrits sur l'image

Florence Dupont, Mon 1 er Festival, jury Écrits sur l'image

Maxime Dupuis, musicien, Concertoons

Piers Faccini, auteur compositeur interprète, jury SACEM de la compétition de courts métrages

Philippe Germain, directeur de l'Agence du court métrage, Une mémoire en courts « Pierre Étaix » - jury SACEM de la compétition de courts métrages

Alain Goraguer, compositeur - séance hommage

Gérard Gui, Médiathèque A. Daudet, jury Écrits sur l'image

Jean Yves Guilleux, réalisateur, François de Roubaix et Michel Magne, fantaisiste Pop

Benjamin Guillard, réalisateur, Véhicule école, (Court en compétition)

Matthias Hoene, réalisateur, Cockneys vs zombies

Liova Jedlicki, réalisateur, Solitude, (Court en compétition)

Adrien Jolivet, comédien, La Tendresse, jury de la compétition de courts métrages

Jan Jouvert, Musicien, ciné-concert White Zombie

Andrew Kötting, réalisateur, Swandown

Xavier Lambours, photographe, jury de la compétition de courts métrages

Georges Lautner, réalisateur, Les Tontons flingueurs

Ayoub Layoussifi, réalisateur, Dis-moi Mohamed

Martin Le Gall, réalisateur, Pop Redemption

Kadija Leclere, réalisatrice, Le Sac de farine

Elodie Lélu, réalisatrice, Leçons de conduites, (Court en compétition)

Jean-Marie Leroy, photographe, Un certain regard sur le cinéma

Jean Mach, musicien, Concertoons

Françoise Maurin, conseillère pédagogique, jury Écrits sur l'image

Kamir Meridja, réalisateur, Rude Boy Story

Thierry Michel, réalisateur, Moïse Katumbi, foot, business et politique

Anaïs Moreau, comédienne, Rae, (Court en compétition)

Jean-François Naud, réalisateur, Well

Well

des bas et des hauts

Marc Oriol, réalisateur, N.O. Ballade

Orchestre Symphonique Divertimento, (52 musiciens)

Saïd Ould Khelifa, réalisateur, Zabana !

György Pálfi, réalisateur, Hommage

Nicolas Philibert, réalisateur, La Maison de la radio

Christine Pireaux, productrice, Moïse Katumbi, Foot, Business et Politique

Stéphanie Pillonca-Kervern, réalisatrice, Je marcherai jusqu'à la mer

Laure Pradal, réalisatrice, Âmes vagabondes

Philippe Petrucciani, compositeur interprète, Michel Petrucciani

Alexandre Pierrin, réalisateur, Made In Bolivia

Guillaume Privat, régisseur de cinéma, Zoom sur le métier

Frédéric Proust, réalisateur, Salut Benoît ma mère est morte, (Court en compétition)

Colas et Mathias Rifkiss, réalisateurs, Les Chiens verts, (Court en compétition)

Thomas Romarin, musicien, ciné-concert White Zombie

Christian Rouaud, réalisateur, Avec Dédé

Walter Salles, réalisateur, hommage

Hafsteinn Gunnar Siguro ´ sson, réalisateur, Either Way

Laurent Simonpoli, réalisateur, Coupez !, (Court en compétition)

Roberto Tricarri, musicien, compositeur

Diane Valsonne, réalisatrice, Donde "es" la familia, (Court en compétition)

Clelia Ventura, Les Tontons flingueurs

Luce Vigo

Pascal-Alex Vincent, réalisateur, jury Écrits sur l'image

Edouard Waintrop, journaliste, programmateur

Marc-Henri Wajnberg, réalisateur, hommage

Zahia Ziouani, chef d'orchestre

©Patrice Terraz

©Patrice Terraz expo(s) et événements Bob Dylan photographié par Jerry Schatzberg Patrice Terraz sous les toiles

expo(s) et événements

Bob Dylan photographié par Jerry Schatzberg

Patrice Terraz sous les toiles

©Jerry Schatzberg – Courtesy Galerie Dina Vierny
©Jerry Schatzberg – Courtesy Galerie Dina Vierny
toiles ©Jerry Schatzberg – Courtesy Galerie Dina Vierny 9 Avant de devenir l’un des très grands
9
9

Avant de devenir l’un des très grands réalisateurs américains des années 70 (Panique à Needle Park, L’épouvantail) Jerry Schatzberg fut photographe professionnel, collaborateur de prestigieux magazines américains, notamment Variety et Esquire. De 1965 à 1967, il a photographié Bob Dylan à un moment clé de sa carrière, marqué par deux albums jalons de la pop musique américaine (Highway 61 revisited puis Blonde On Blonde). Ce travail de longue haleine révèle une facette méconnue de Dylan, sans le filtre habituel des lunettes noires. Un aspect plus intime, plus fragile, de celui qui fut, du propre aveu de Jerry Schatzberg, l’un de ses modèles préférés. Exposition organisée en collaboration avec le Musée PAB.

Exposition présentée au musée Pierre André Benoit du 21 mars au 16 juin

Vernissage le 20 mars à 18h Ouvert tous les jours de 14 à 18h et aux scolaires les matins sur rendez- vous. Fermeture le 1 er mai et le jeudi 9 mai - Entrée libre

le 1 e r mai et le jeudi 9 mai - Entrée libre Jean-Marie Leroy :

Jean-Marie Leroy :

Un certain regard sur le cinéma

libre Jean-Marie Leroy : Un certain regard sur le cinéma On entend souvent sur un plateau

On entend souvent sur un plateau de cinéma : « la photo fait partie du plan ! ». Silence. Respect pour le photographe invisible jusque-là et qui prend place soudain au premier plan. Le photographe de plateau est dehors et dedans à la fois. Au cœur du film et à sa marge. Il lui suffit d'être aux aguets, de percevoir un univers, de comprendre une lumière, d'être en connivence avec un acteur pour transcender le quotidien d'un tournage. Jean-Marie Leroy fait partie de ces invisibles qui saisissent et désignent l'indiscernable. La photo de Jean-Marie Leroy n'est pas le détail "people" ni le "off" d'un tournage. Elle est juste la sublimation d'un instant de création.

Exposition présentée au Studio Prisme du 7 mars au 7 avril

Vernissage le 14 mars à 19h. Rencontre avec Jean-Marie Leroy le jeudi 28 mars de 21h à 23h - Entrée libre

Leroy le jeudi 28 mars de 21h à 23h - Entrée libre Zahia Ziouani et l’orchestre

Zahia Ziouani et l’orchestre symphonique Divertimento

Concert au Cratère, dimanche 31 mars, 16h

(voir page 11)

Extraits audio d'interviews et portraits noir et blanc de personnalités du cinéma réalisés pendant le Festival Cinéma d'Alès.

Tout comme le photographe Patrice Terraz qui immortalise des images du Festival depuis près de 30 ans, lorsque Radio Grille Ouverte réalise et enregistre des émissions en direct du Festival Itinérances, elle archive peu à peu ces témoignages d'un instant, rencontres avec des réalisa- teurs, des comédiens et le public.

Un parcours sur 10 années où chacun des portraits exposé est accompa- gné de son interview. Ainsi le temps arrêté des images fixes reprend vie dans vos écouteurs.

Du 15 au 31 mars à l’Office de Tourisme d’Alès et, pendant le Festival, dans le hall du Cratère

Vernissage le 15 mars à 18h Lecteurs mp3 disponibles à l'accueil - Entrée libre

Lecteurs mp3 disponibles à l'accueil - Entrée libre Le son et l’image pour tous Développant et

Le son et l’image pour tous

Développant et pérennisant l’idée de favoriser des séances également accessibles aux publics malentendants, sourds, aveugles et malvoyants, le festival propose cette année trois rendez-vous. Pour petits et grands, le très beau film d’animation Zarafa bénéficie de deux séances, l’une en direction du public scolaire et l’autre, ouverte à tous, le samedi après- midi. Le même jour, à 17h, le documentaire sur le pianiste de jazz Michel Petrucciani sera présenté par son frère, Philippe Petrucciani, guitariste qui se produit en quartet la veille à l’espace Alès Cazot (organisé par l'école de Musique Maurice André).

Les films présentés bénéficieront du sous-titrage adapté pour les sourds et les malentendants et d’une audio description à l’intention des aveugles et des malvoyants.

Zarafa vendredi 29 mars, 9h15, Cratère - JP, et samedi 30 mars, 14h30 Cratère

Michel Petrucciani en présence de Philippe Petrucciani, Samedi 16h30 Cratère

Séances organisées en collaboration avec la Coordination surdité du Gard, la F.A.A.F. Gard-Lozère, et avec la participation de l'association des paralysés de France AMS Audition, de la Mutualité Française Gard, d’Audition Conseil, de Cévennes Audition, du conseil général du Gard et de la région Languedoc-Roussillon

général du Gard et de la région Languedoc-Roussillon Concertoons - Ciné-concert en toon majeur Avec Roberto

Concertoons - Ciné-concert en toon majeur

Avec Roberto Tricarri, Jean Mach et Maxime Dupuis Deux séances : vendredi 29 mars, 9h15 et 14h15, Cratère, salle d’à côté

(voir page 13)

10
10

Rétrospective thématique :

En avant la musique !

Films présentés Jazz Hot (France, 1939) Jodhaa Akbar d’Ashutosh Gowariker (Inde, 2008) Just Friends de
Films présentés
Jazz Hot (France, 1939)
Jodhaa Akbar d’Ashutosh Gowariker (Inde, 2008)
Just Friends de Marc-Henri Wajnberg (Belgique/Pays-Bas, 1992)
Kinshasa Kids de Marc-Henri Wajnberg (Belgique, 2012)
Marching Band de Claude Miller (France, 2009)
Marley de Kevin Macdonald 2012 (États-Unis, Grande-Bretagne)

En avant la musique !

Muet à sa naissance, le cinéma a tout de suite sonné le rappel des musiciens solo et des orchestres pour l’accompagner. Devenu sonore, il ne pourra plus se passer de musique. La rétrospective « En avant la musique ! » embrassera en toute subjecti- vité la complexité des liens qui unissent les deux arts : le cinéma raconte la musique et les musiciens à travers le « biopic » (Bird), le documen- taire (Dont’Look Back, Marley) ou la captation exemplaire de spectacle (Stop Making Sense). Il l’utilise ici pour dessiner une identité culturelle et générationnelle (Les Folles Années du twist, Good Morning England). Ailleurs, la musique accompagne les luttes et les espoirs (Les Chats persans, Les Virtuoses, N.O. Ballade) comme les retrouvailles (El Gusto). De façon plus formelle, elle sert de matière première dans la comédie musicale hollywoodienne (Un Américain à Paris), voire parisienne (Anna) comme dans la fresque made in Bollywood (Johdaa Akbar), L’improvisation jazz imprègne le cinéma de Cassavetes, les échappées électroniques d’Alain Goraguer répondent aux dessins poétiques de Laloux et Topor… Le monde musical inspire ainsi les plus grands : de Fellini à Gondry en passant par Méliès, Forman, Kaurismäki, Saura ou Tavernier. Pour parachever cette riche programmation, des avant-premières et plusieurs évènements live ponctueront le Festival : deux ciné-concerts et, le dimanche 31 mars à 16h, un concert exceptionnel de l’Orchestre Symphonique Divertimento de Zahia Ziouani autour de musiques de films emblématiques de l’histoire du cinéma. Musique Maestro !

American Graffiti de George Lucas (États-Unis, 1974)

Anna de Pierre Koralnik (France, 1967)

Audition / Talent Competition de Milos Forman (Tchéquoslovaquie, 1967)

Avec Dédé Christian Rouaud (France, 2013)

Bertsolari d’Asier Altuna (inédit, Espagne, 2011)

Bird de Clint Eastwood (États-Unis, 1988)

Block Party Michel Gondry (États-Unis, 2006)

La Chaconne d'Auschwitz de Michel Daëron (Pays-Bas/Belgique/France, 1999)

de Michel Daëron (Pays-Bas/Belgique/France, 1999) Leningrad Cowboys Go America d’Aki Kaurismäki

Leningrad Cowboys Go America d’Aki Kaurismäki (Finlande/Suède, 1989)

Made In Bolivia de Pierre Boisson et Alexandre Pierrin (France/Bolivie, 2012)

Les Chats persans de Bahman Ghobadi (Iran, 2009)

Le Mélomane de Georges Méliès (France, 1903)

Cool And Crazy de Knut Erik Jensen (Suède/Norvège, 2001)

Michel Magne, le fantaisiste pop de Jean-Yves Guilleux (France, 2009)

Le Criquet de Zdene˘k Miler (7 films, Tchéquoslovaquie, 1978)

Michel Petrucciani de Michael Radford (France/Allemagne/Italie, 2011)

Crossing The Bridge - The Sound of Istanbul de Fatih Akin (Allemagne/Turquie, 2005)

Devil's Fire de Charles Burnett (Allemagne/Grande-Bretagne, 2004)

Dis-moi Mohamed… d’Ayoub Layoussifi (France, 2012)

Don't look Back de D.A. Pennebaker (États-Unis, 1967)

Du Mali au Mississippi de Martin Scorsese (États-Unis, 2004)

El Gusto de Safinez Bousbia (Irlande/France/Algérie, 2012)

Les Escargots de René Laloux et Roland Topor (France, 1965)

L’Expérience africaine de Laurent Chevallier (France, 2009)

Flamenco d’Eddie Pons et Paul Coudsi (France, 2012)

Flamenco Flamenco de Carlos Saura (Espagne, 2010)

Les Folles Années du twist de Mahmoud Zemmouri (Frane/Algérie, 1984)

François de Roubaix, l’aventurier de Jean-Yves Guilleux et Alexandre Moix (France, 2007)

Franz et le chef d'orchestre d’Uzi et Lotta Geffenblad (Suède, 2005)

Godfathers And Sons de Marc Levin (Allemagne/Grande-Bretagne, 2004)

Good Morning England de Richard Curtis (Grande-Bretagne, Allemagne, France,

2008)

Mississippi Blues de Bertrand Tavernier et Robert Parrish (France, 1988)

N.O. Ballade de Marc Oriol (France, 2009)

Nowhere Boy de Sam Taylor-Wood (Grande-Bretagne, Canada, 2010)

Piano Blues de Clint Eastwood (Allemagne/Grande-Bretagne, 2004)

La Pie voleuse d'Emmanuele Luzzati et Giulio Gianini (Italie, 1964)

La Planète sauvage de René Laloux (France/Tchéquoslovaquie, 1973)

Pop Redemption de Martin Le Gal (France, 2012)

Prova d'Orchestra de Federico Fellini (Italie/RFA, 1979)

Red, White and Blues de Mike Figgis (Allemagne/Grande-Bretagne, 2004)

La Route de Memphis de Richard Pearce (Allemagne/Grande-Bretagne, 2004)

Rude Boy Story de Kamir Meridja (France, 2012)

Shadows de John Cassavetes (États-Unis, 1959)

So British de John Halas et Joy Batchelor (6 films, Grande-Bretagne, 1952-1974)

Song For Marion de Paul Andrew Williams (Grande-Bretagne, 2013)

The Soul Of A Man de Wim Wenders (Allemagne/Grande-Bretagne, 2004)

Stop Making Sense de Jonathan Demme (États-Unis, 1984)

Les Tontons flingueurs de Georges Lautner (France, 1963)

Goshu le violoncelliste d’Isao Takahata (Japon, 1981)

L’Histoire du petit Paolo (4 films, Belgique/France, 2012)

L’Homme-orchestre de Georges Méliès (France, 1900)

I Will Do de Laurent Védrine (France, 2011)

Un Américain à Paris de Vincente Minnelli (États-Unis, 1951)

Les Virtuoses de Mark Herman (Grande-Bretagne, 1997)

La Visite de la fanfare d’Eran Kolirin (États-Unis/Israël/France, 2007)

West Side Story de Robert Wise (États-Unis, 1961)

Igor Tututson, ou l'incroyable histoire d'un homme ordinaire de Nils De Coster (France, 2012)

Ill Manors de Ben Drew (Grande-Bretagne, 2013)

Western Love de Nicolas Perge (France, 2012)

Zahia Ziouani, une chef d'orchestre entre Paris et Alger de Valérie Bregaint (France, 2010)

11
11

Concert exceptionnel de musiques de films

par l’Orchestre Symphonique Divertimento sous la direction de Zahia Ziouani

C’est à l’occasion de la venue l’an dernier au 30 e Festival de la chef Zahia Ziouani pour le beau documentaire consacré à son parcours atypique (Zahia Ziouani, une chef d’orchestre entre Paris et Alger) qu’est née avec le Cratère l’idée de la recevoir à nouveau, cette fois avec l’Orchestre Symphonique Divertimento qu’elle a fondé, pour un concert exceptionnel de musiques de films, un des répertoires de prédilection de cette jeune et brillante formation. Juste avant la soirée de clôture, près de 60 musiciens seront mobilisés pour un rendez-vous inoubliable pour toute la famille qui célébrera les compositions incontournables d’Elmer Bernstein (Les sept Mercenaires), Georges Delerue (Le Mépris) Henri Mancini (Diamants sur canapé, La Panthère Rose), Vladimir Cosma (Le Grand Blond avec une chaussure noire), Armand Amar (Ce que le jour doit à la nuit), John Williams (Star Wars, Harry Potter) et bien d’autres encore. Dimanche 31 mars, 16h, Cratère

Plein tarif : 15 ¤ - Tarif réduit 10 euros (porteurs de pass et abonnés Cratère, chômeurs, - de 26 ans, RSA) - Places déjà en vente au Cratère.

- de 26 ans, RSA) - Places déjà en vente au Cratère. La collaboration entre le

La collaboration entre le Cratère et le Festival se prolongera la saison prochaine avec le retour de l’Orchestre Symphonique Divertimento à l'automne 2013.

Séance hommage

Alain Goraguer et La Planète sauvage

2013. Séance hommage Alain Goraguer et La Planète sauvage De ses premières collaborations avec Boris Vian,
2013. Séance hommage Alain Goraguer et La Planète sauvage De ses premières collaborations avec Boris Vian,

De ses premières collaborations avec Boris Vian, Bobby Lapointe, puis Jean Ferrat ou encore Serge Gainsbourg, à ses arrangements pour Abd Al Malik, en passant par une centaine de contributions dans le domaine de la musique de films (J’irai cracher sur vos tombes, L’Eau à la bouche, La Grande Levrette, et bien sûr, la mythique bande originale de La Planète sauvage), Alain Goraguer est un pianiste, compositeur et arrangeur essentiel de la musique française. Le Festival est heureux de présenter dans une superbe version restaurée le film culte de René Laloux et Roland Topor, La Planète sauvage, pour lequel Alain Goraguer composait en 1973 une bande-son onirique et électronique dont l’influence se poursuit encore de nos jours. Il présentera également le court métrage Les Escargots, autre collaboration avec Laloux et Topor, restaurée tout récemment par l’Agence du Court Métrage. La projection sera suivie d’une rencontre (voir ci-dessous).

La Planète sauvage précédé de Les Escargots, en présence d’Alain Goraguer Samedi 30 mars, 14h15, Cratère

Rencontre autour de la musique de film

avec Alain Goraguer et Sylvain Chomet animée par Benoît Basirico, journaliste spécialisé dans la musique de film et fondateur du site cinezik.fr

Deux visions de la composition musicale pour le cinéma, deux expériences différentes et certainement complémentaires : Alain Goraguer et son immense carrière de compositeurs pour le cinéma et la chanson française, et Sylvain Chomet, l’un des rares réalisateurs français qui compose la musique de ses propres films. Ce sera l’occasion d’évoquer entre autres, après la projection de La Planète sauvage, les rapports entre musique et cinéma d’animation qui concernent tout particulièrement ces deux artistes.

Samedi 30 mars, 16h30, Cratère salle d’à côté

Entrée libre

Concertoons - Ciné-concert en toon majeur

Avec Jean Mach et Maxime Dupuis

Deux séances : vendredi 29 mars, 9h15 et 14h15, Cratère, salle d’à côté

(voir page 13)

9h15 et 14h15, Cratère, salle d’à côté (voir page 13) Ciné-concert : White Zombie accompagné par

Ciné-concert :

White Zombie accompagné par Jan Jouvert et Thomas Romarin

Samedi 30 mars, 20h, Cratère salle d’à côté

(voir page 8)

30 mars, 20h, Cratère salle d’à côté (voir page 8) Exposition Bob Dylan photographié par Jerry

Exposition Bob Dylan

photographié par Jerry Schatzberg

au Musée PAB du 21 mars au 16 juin

(voir page 9)

Un Blues en sept mesures

En 2004, Martin Scorsese produisait une collection de sept films dédiés au blues. Le Festival proposait alors en avant-première le volet que Scorsese avait lui-même réalisé : Du Mali au Mississipi. Dans le cadre de la rétrospective « En avant la musique ! » la Médiathèque propose en collaboration avec le Festival de découvrir cette année les sept films de la collection The Blues : The Soul Of A Man, Godfathers And Sons, Du Mali au Mississippi, La Route de Memphis, Red, White And Blues, Piano Blues et Devil's Fire.

Ces films seront diffusés à la Médiathèque, en entrée libre.

La Méditerranée dans un fauteuil

12
12
LeLe collectifcollectif lala MéditerranéeMéditerranée dansdans unun fauteuilfauteuil fêtefête cettecette
LeLe collectifcollectif lala MéditerranéeMéditerranée dansdans unun fauteuilfauteuil fêtefête cettecette annéeannée sesses
1515 ans.ans. CeCe collectif,collectif, composécomposé dede plusieursplusieurs associationsassociations quiqui
travaillenttravaillent avecavec lesles publicspublics desdes quartiersquartiers alésiens,alésiens, organiseorganise touttout auau
longlong dede l'année,l'année, enen partenariatpartenariat avecavec ItinérancesItinérances,, desdes projections-projections-
débatdébat sursur desdes thèmesthèmes variésvariés maismais enen favorisantfavorisant toujourstoujours lele dialogue,dialogue,
lele partage,partage, lala diversitédiversité culturelleculturelle etet l'éducationl'éducation àà l'imagel'image desdes jeunes.jeunes.
LeLe collectifcollectif estest impliquéimpliqué dansdans lele choixchoix dede filmsfilms etet documentairesdocumentaires
autourautour desdes culturescultures méditerranéennesméditerranéennes labelliséslabellisés «« lala MéditerranéeMéditerranée
dansdans unun fauteuilfauteuil »» afinafin dede permettrepermettre àà toustous lesles publicspublics dede participerparticiper
auau FestivalFestival cinémacinéma ItinérancesItinérances,, grandgrand momentmoment dede découverte,découverte, dede
rencontrerencontre etet dede plaisir.plaisir.
LeLe FestivalFestival etet lele collectifcollectif s’associents’associent égalementégalement àà «« lala semainesemaine dede
lala fraternitéfraternité etet dudu vivrevivre ensembleensemble »,», proposéeproposée àà AlèsAlès parpar lele tissutissu
associatifassociatif dudu ContratContrat UrbainUrbain dede CohésionCohésion SocialeSociale dudu 2121 auau 2828 mars,mars,
àà traverstravers lesles projectionsprojections desdes filmsfilms LeLe PlafondPlafond dede verreverre dede YaminaYamina
BenguiguiBenguigui etet ElEl GustoGusto dede SafinezSafinez Bousbia.Bousbia.
LesLes associationsassociations quiqui composentcomposent lele collectifcollectif ::
AGFASAGFAS (Association(Association GardoiseGardoise FemmesFemmes AccueilAccueil Solidarité)/CLEDESolidarité)/CLEDE
(accompagnement(accompagnement social,social, ateliersateliers insertion)/SAJEinsertion)/SAJE (Service(Service d'Accueild'Accueil
dede JourJour desdes Exclus)Exclus)
ASPIASPI (association(association dede soutiensoutien pourpour l'insertion)l'insertion)
RAIARAIA (Rencontres(Rencontres etet AmitiésAmitiés d'Icid'Ici etet d'Ailleurs)d'Ailleurs)
SésamesSésames (Services(Services etet aidesaides àà lala personne)personne)
CLCVCLCV dede Saint-ChristolSaint-Christol lesles AlèsAlès (Confédération(Confédération LogementLogement CadreCadre dede
Vie)Vie)
AvenirAvenir JeunesseJeunesse (Service(Service dede préventionprévention spécialisée)spécialisée)
CentreCentre socialsocial desdes gensgens dudu voyagevoyage desdes PromellesPromelles
MainMain dansdans lala mainmain (association(association dede solidarité)solidarité)

Films présentés

Dis-moi Mohamed… d’Ayoub Layoussifi (France, 2012)

Zabana ! de Saïd Ould Khelifa (Algérie, 2012)

Le Thé ou l'électricité de Jérôme Lemaire (Belgique/France, 2012)

Chroniques d'une cour de récré de Brahim Fritah (France/Maroc, 2012)

La Boulangerie du coin de Julien Camy (France, 2012)

La Traversée d’Élisabeth Leuvrey (France, 2012)

El Gusto de Safinez Bousbia (Irlande/France/Algérie, 2012)

Rock the casbah d’Yariv Horowitz (Israël/France, 2011)

Le Sac de farine de Kadija Leclere (Belgique/Maroc, 2011)

Le Premier Homme de Gianni Amelio (France/Algérie/Italie, 2010)

Homme de Gianni Amelio (France/Algérie/Italie, 2010) En bref Carte blanche à Languedoc-Roussillon Cinéma À À

En bref

Carte blanche à Languedoc-Roussillon Cinéma

ÀÀ l'occasionl'occasion dudu 3131 ee FestivalFestival CinémaCinéma d'Alèsd'Alès -- ItinérancesItinérances,, Languedoc-Languedoc- RoussillonRoussillon CinémaCinéma vousvous proposepropose unun nouveaunouveau "Zoom"Zoom sur…"sur…" unun métiermétier dudu cinémacinéma etet dede l'audiovisuel.l'audiovisuel. AprèsAprès lele métiermétier d'ingénieurd'ingénieur dudu son,son, puispuis dede chefchef décorateur,décorateur, venezvenez rencontrerrencontrer etet échangeréchanger avecavec unun régisseurrégisseur :: GuillaumeGuillaume Privat.Privat. AprèsAprès plusieursplusieurs expériencesexpériences enen tanttant queque régisseurrégisseur assistant,assistant, GuillaumeGuillaume exerceexerce aujourd'huiaujourd'hui lele métiermétier dede régisseurrégisseur adjointadjoint ouou régisseurrégisseur généralgénéral pourpour desdes longslongs métragesmétrages cinéma,cinéma, desdes téléfilmstéléfilms ouou encoreencore desdes sériesséries télétélé ((PaulinePauline DétectiveDétective dede MarcMarc Fitoussi,Fitoussi, LaLa BaieBaie d'Algerd'Alger dede MerzakMerzak Allouache,Allouache, 3636 vuesvues dudu PicPic St-LoupSt-Loup dede JacquesJacques Rivette…).Rivette…). CetteCette rencontrerencontre serasera l'occasionl'occasion dede mieuxmieux comprendrecomprendre lele métiermétier dede régisseurrégisseur responsableresponsable dede l’organisationl’organisation matériellematérielle etet logistiquelogistique d’und’un tournage,tournage, sonson rôlerôle auau seinsein dede l'équipe,l'équipe, sursur lele plateau,plateau, quandquand etet commentcomment ilil intervientintervient dansdans lala fabricationfabrication dudu film,film, lesles compétencescompétences nécessaires…nécessaires… (divers(divers documents,documents, photos,photos, extraitsextraits dede filmsfilms serontseront égalementégalement présentés).présentés).

Zoom sur un métier : Régisseur samedi 23 mars, 14h, Médiathèque,

en présence de Guillaume Privat

Entrée libre

Zahia Ziouani, une chef d'orchestre entre Paris et Alger de Valérie Bregaint (France, 2010)

Le Plafond de verre de Yamina Benguigui (France, 2006)

Les Folles Années du Twist de Mahmoud Zemmouri (France/Algérie, 1985) Spectacle Zahia Ziouani et l’orchestre
Les Folles Années du Twist de Mahmoud Zemmouri (France/Algérie, 1985)
Spectacle
Zahia Ziouani et l’orchestre
symphonique Divertimento
Dimanche 31 mars, 16h, Cratère
(voir page 11)

Languedoc-RoussillonLanguedoc-Roussillon CinémaCinéma s’associes’associe égalementégalement àà lala projectionprojection dede deuxdeux filmsfilms

Âmes vagabondes

de Laure Pradal

dimanche 31 mars 14h15, Capitole, en présence de Laure Pradal

Well, Well… Des bas et des hauts

de Jean-François Naud

dimanche 31 mars, 16h15, Capitole, en présence de Jean-François Naud

Jeune Public

13
13
Jeune Public 13 Le cinéma c’est l’art de l’enfance Godard Godard a a déclaré déclaré un

Le cinéma c’est l’art de l’enfance

GodardGodard aa déclarédéclaré unun jourjour :: «« LeLe cinémacinéma estest l'enfancel'enfance dede l'artl'art »» EtEt sisi lele cinémacinéma étaitétait touttout comptecompte faitfait l'artl'art dede l'enfancel'enfance ?? UnUn filmfilm doitdoit sese voirvoir avecavec desdes yeuxyeux d'enfants,d'enfants, gourmandsgourmands dede formes,formes, dede couleurscouleurs etet dede bruits.bruits. LaLa lumièrelumière s'éteint.s'éteint. Silences,Silences, cris,cris, rires,rires, pleurs…pleurs… Émotion.Émotion. NosNos bambinsbambins ontont soifsoif dede connaissance,connaissance, d'aventure,d'aventure, soifsoif dede s'abreuvers'abreuver àà uneune sourcesource limpidelimpide quiqui procureprocure unun plaisirplaisir immédiat.immédiat. LesLes imagesimages glissentglissent sursur lala toile,toile, émotionnent,émotionnent, émulsionnent,émulsionnent, etet perlentperlent dansdans lesles cœurs.cœurs. LaLa vievie jaillit,jaillit, lele rêverêve commence.commence. UneUne foisfois initié,initié, lele petitpetit d'hommed'homme enen veutveut encore,encore, plus,plus, toujours…toujours… LeLe travailtravail enen directiondirection dudu jeunejeune public,public, c'estc'est avantavant touttout lala transmissiontransmission dede lala passionpassion dudu cinémacinéma soussous formeforme d'actionsd'actions concrètes.concrètes.

PendantPendant lele FestivalFestival ::

-- 1414 classesclasses venuesvenues dede toutetoute lala FranceFrance accueilliesaccueillies enen résidence.résidence. -- 11 700700 jeunesjeunes critiques,critiques, collégienscollégiens etet lycéens,lycéens, quiqui participentparticipent auau concoursconcours ÉcritsÉcrits sursur l'Imagel'Image arbitréarbitré parpar unun juryjury dede professionnels.professionnels. -- LaLa rédactionrédaction dudu quotidienquotidien dudu Festival,Festival, TouteToute lala villeville enen ParleParle assuréeassurée parpar unun groupegroupe dede lycéens.lycéens.

EtEt touttout auau longlong dede l'annéel'année ::

-- DesDes partenariatspartenariats culturelsculturels avecavec lesles optionsoptions cinémacinéma etet audiovisuelaudiovisuel desdes lycéeslycées Jean-BaptisteJean-Baptiste DumasDumas d'Alès,d'Alès, NotreNotre DameDame dede MendeMende etet ThéophileThéophile RousselRoussel dede SaintSaint ChélyChély d'Apcher.d'Apcher. -- L'animationL'animation etet lala coordinationcoordination desdes dispositifsdispositifs d'éducationd'éducation àà l'imagel'image ÉcoleÉcole etet CinémaCinéma etet LycéensLycéens auau Cinéma.Cinéma.

Cinéma et et Lycéens Lycéens au au Cinéma. Cinéma. Spectacle Concertoons Ciné-concert en toon majeur Deux

Spectacle

Concertoons Ciné-concert en toon majeur

Deux séances : vendredi 29 mars, 9h15 et 14h15, Cratère, salle d’à côté

Musique : Classiques, standards de Jazz. Compositions originales de Roberto Tricarri Arrangements : Jean Mach et Roberto Tricarri Les musiciens : Jean Mach (Saxophone soprano-alto-ténor- baryton, flûte traversière, clarinette et clarinette basse, accordéon, clavier, tuba, trompette et triangle) et Maxime Dupuis (Violoncelle, claviers).

« L’écran nous raconte des histoires drôles, loufoques, poétiques, surréalistes, voire abstraites avec Norman MacLaren. Les héros ani- més de tous ces courts rares sont des musiciens, instruments de musique, mélomanes, chef d’orchestre, compositeurs, notes et por- tées… Ici, la musique fait danser les images et là, c’est le film qui crée la musique. La musique classique devient malicieuse, le Jazz bouscule les bonnes manières. Les anciens et les modernes s’accrochent et se double-crochent. Slalom, grands - écarts, pirouettes musicales. Une vraie performance physique pour les trois musiciens sur scène. » Roberto Tricarri.

Films présentés

10, 11, 12 Pougne le hérisson (3 films, France, 2012)

Barbara de Christian Petzold (Allemagne, 2012)

Central Do Brasil de Walter Salles (Brésil/France, 1998)

Couleur de peau : miel de Jung et Laurent Boileau (France, 2011)

Le Criquet de Zdene˘k Miler (7 films, Tchécoslovaquie, 1978)

D'une école à l'autre de Pascale Diez (France, 2012)

Enfance clandestine de Benjamín Ávila (Argentine/Espagne/Brésil, 2012)

L’Expérience africaine de Laurent Chevallier (France, 2008)

L’Histoire du petit Paolo (4 films, Belgique/France, 2011)

L’Homme qui aimait Yngve de Stian Kristiansen (Norvège, 2008)

Kinshasa Kids de Marc-Henri Wajnberg (Belgique/France/République Démocratique du Congo, 2012)

Little Bird de Boudewijn Koole (Pays-Bas, 2012)

Marching Band de Claude Miller (France/États-Unis, 2009)

Mon tonton ce tatoueur tatoué de Karla von Bengtson (Danemark, 2010)

N.o. Ballade de Marc Oriol (France, 2009)

Nowhere Boy de Sam Taylor-Wood (Grande-Bretagne, 2010)

Le Petit Gruffalo (4 films, Grande-Bretagne/Pays-Bas/Suisse/Japon, 2012)

La Petite Ida de Laila Mikkelsen (Norvège, 1981)

Programme norvégien 1 (5 films, Norvège, 1999-2011)

Programme norvégien 2 (8 films, Norvège, 1998-2011)

So British de John Halas et Joy Batchelor (6 films, Grande-Bretagne, 1952-1974)

Le Tableau de Jean-François Laguionie (France, 2011)

The We And The I de Michel Gondry (États-Unis/Grande-Bretagne, 2012)

Une famille brésilienne de Walter Salles et Daniela Thomas (Brésil, 2008)

Une mémoire en courts (4 films, France/États-Unis, 1917-2010)

La Visite de la fanfare d’Eran Kolirin (Israël/France, 2007)

Zarafa de Rémi Bezançon et Jean-Christophe Lie (France, 2012)

Et une avant-première surprise suivie d’un goûter le mercredi 27 mars, au Cratère à 14h15

ATTENTION !

Les séances Jeune Public (estampillées "scolaire" dans la grille horaire) offrent un accès prioritaire aux groupes scolaires. Certaines séances sont déjà complètes à ce jour. Renseignez-vous.

un accès prioritaire aux groupes scolaires. Certaines séances sont déjà complètes à ce jour. Renseignez-vous.
14
14

Compétition de

SiSi lele crucru 20132013 estest lele plusplus abondantabondant dudu siècle:siècle:

630630 filmsfilms soitsoit environenviron 150150 heuresheures dede projection,projection, lesles thèmesthèmes abordésabordés reflètent,reflètent, avecavec plusplus ouou moinsmoins d’humour,d’humour, lesles questionsquestions dede sociétésociété actuellesactuelles ::

montéemontée dudu frontfront national,national, homosexualité,homosexualité, femmesfemmes violéesviolées ouou victimesvictimes d’agressionsd’agressions domestiques,domestiques, stagesstages dede pôlepôle emploi,emploi, famillesfamilles recomposées.recomposées. L’équipeL’équipe dede sélectionsélection aa ainsiainsi dénichédéniché onzeonze pépitespépites auxaux thèmesthèmes variés,variés, voirevoire nouveaux,nouveaux, queque nousnous vousvous recommandonsrecommandons chaudement.chaudement. CommeComme lesles autresautres années,années, entreentre lesles deuxdeux séancesséances dede lala soiréesoirée dudu samedisamedi 2323 mars,mars, vousvous pourrezpourrez rencontrerrencontrer lesles réalisateurs,réalisateurs, lesles différentsdifférents jurysjurys etet l'équipel'équipe dede sélectionsélection autourautour dudu buffet.buffet. PensezPensez aussiaussi àà votervoter pourpour lele prixprix dudu publicpublic àà l'aidel'aide desdes bulletinsbulletins distribuésdistribués àà l'entréel'entrée avantavant chaquechaque séance.séance.

Les Jurys

LE JURY DE LA COMPÉTITION

Marc Baschet, producteur Michel Demopoulos, critique de cinéma Adrien Jolivet, comédien Valérie Théodore, comédienne, réalisatrice, primée au Festival 2012