Vous êtes sur la page 1sur 192

Construire en Bois

Conception des structures


Sommaire:
Rappel des règles
Les matériaux de construction
Les contraintes
Les différents types de porteurs
Les Assemblages: techniques et assembleurs
La stabilité des ouvrages
Prédimensionnement
Exemple de réalisations
Rappel des règles
Rappel:
Le matériau bois est un matériau de construction à part entière. La
construction Bois est régie par des textes réglementaires

Classement d’aspect norme NF EN 1611-1


Rappel:
Le matériau bois est un matériau de construction à part entière. La
construction Bois est régie par des textes réglementaires
Correspondance des classements

Classe de résistance Classe visuelle


mécanique (EN 338)

C 30 ST- I

C 24 ST- II

C 18 ST- III
Les nœuds
Exemples de mesurage

 Dimensions à prendre en compte :


sur les faces (nœuds A, B, C) = entre les tangentes
parallèles aux rives
sur les rives (nœuds D, E, F) = entre les tangentes
parallèles aux rives

Dimensions à prendre en compte :



sur les faces (Noeuds A; B) = (a+b)/2
sur les rives ( Noeud A) = entre les tangentes
parallèles aux rives
sur les rives (noeud B) = présence

Dimensions à prendre en compte :



Sur les faces : entre les tangentes
nœud A = dimension d
nœud B = d1+d2+...+dn parallèles aux rives
Rappel:
Le matériau bois est un matériau de construction à part entière. La construction
Bois est régie par des textes réglementaires

• DTU 31.1 : Charpente et escaliers en bois


• DTU 31.2 : Construction des maisons et bâtiments à ossature en bois
• DTU 41.2 : Revêtements extérieurs en bois
• DTU 51.1 : Parquets massifs contrecollés
• DTU 51.2 : Parquets collés
• DTU 51.3 : Planchers en bois ou en panneaux dérivés du bois
• DTU 51.11 : Pose flottante des parquets et revêtements de sol contrecollés
à parements bois
• DTU 58.1 : Travaux de plafonds suspendus
• FIBC : La charpente industrialisée en bois
• DTU règles Cahiers 124 et 128 du CTBA
• CB 71 : Règles de calcul et de conception des charpentes en bois
• Eurocodes 5
• DTU BF 88 : Règles bois feu 88
• Règles professionnelles Afcobois - Cahier d'Irabois n° 8 : « Construction en
bois massif »
Les matériaux de structure
Matériaux de structure

Bois massif abouté


Matériaux de structure

Bois reconstitués (Duo® Trio ®)


Matériaux de structure
Bois lamellé collé
Matériaux de structure

Lamibois
Matériaux de structure

Panneaux contrecollés
Conception des structures

Systèmes porteurs et
assemblages
Appuis statiques: 3 types d’appuis:

L’appui à Rouleaux ou appui simple


Un appui simple est un appui qui ne peut exercer sur une poutre qu’une réaction
perpendiculaire au
Plan de contact de la poutre avec l’appui

L’appui articulé ou rotule


La réaction d’appui peut avoir une direction quelconque mais passe par le centre de
la rotule.
La fibre moyenne peut subir une rotation autour de l’articulation
La réaction d’appui étant une force elle se décompose entre une force horizontale et
une force verticale

L’appui encastré ou encastrement


La réaction peut avoir une direction quelconque et passer par un point quelconque,
on la remplace donc par une même force appliquée au point d’appui en lui ajoutant
le couple M= fd
La section d’appui ne peut subir aucune déformation ni déplacement
Base de calculs: Les différents cas de charges a préciser au CCTP:

Charges permanentes: poids propre des différents composants

Charges d’exploitations: charges statiques et dynamiques

Charges d’entretien de toitures

Charges diverses:
Ponts roulants
Passerelles
Drapeaux, enseignes

Neige

Fonction le la situation géographique et de l’altitude


Attention aux zones d’accumulation!

Vent
Fonction de la situation géographique
Facteurs influant sur le dimensionnement des pièces de structure:

•Moment fléchissant (flexion)

•Effort Tranchant (efforts aux appuis)

•Flèche sous charges

•Dimension des assemblages


Flèches admissibles

1/150e Parties d’ouvrage en console n’ayant pas à porter couramment une


circulation (auvent)

1/200e Pièces supportant directement des éléments de couverture (chevrons,


liteaux)

1/300e Pièces supportant directement des matériaux verriers, consoles


supportant des circulations, poteaux avec pont roulant poteaux avec vitrage.

1/400e Eléments supportant d’autres éléments (Cloisons, plafonds,


remplissages…)
Flambement
Longueur de Flambement

Encastrement en Encastrement à Rotule en tête


Rotule à chaque
pied chaque encastrement en
Extrêmité: pied:
Extrémité libre: Extrêmité:
Lf = L Lf = 0,7L
Lf = 2L Lf = 0,5L
Tramage du bâtiment

Dans un soucis d’économie il convient de faire un choix juste entre les différents qualités des matériaux, les points porteurs
Les longueurs de portées, la longueur des pièces (contraintes de transport)

Exemple sur 3 appuis et


24mètres:

Solution N°1: Poutre continue 24m sur trois appuis


Avantages: section de bois peu importante, ferrures réduites
Inconvénients: moyen de levage importants transport exceptionnel

Solution N°2: deux poutres de 12m sur appui simple


Avantages: pose simple, transport classique
Inconvénient: cube de bois important, ferrures doublées
Optimisation des structures
Conception du projet:

Nature de l’équipement (contraintes propres liées à la


fonction)

Architecture du projet

Situation géographique (surcharges climatique)

Insertion dans l’urbanisme (accès chantier)

Nature du sol
Ferme traditionnelle sur poteaux béton
Portique en charpente traditionnelle
Portique treillis à deux articulations
Les assembleurs:
Anneaux type UR
Les assembleurs:
Crampons Bulldog

Dimensions des connecteurs de type C1


REFERENCE Diamètres Epaisseur Hauteurs Nombre de dents
d d1 t Dents int h2 h Ext. Int.
BDDD48 48 17,0 1,0 - 12,5 24 -
BDDD62 62 21,0 1,2 - 16,0 24 -
BDDD75 75 26,0 1,25 - 19,5 24 -
BDDD95 95 33,0 1,35 9,5 24,0 24 12
BDDD117 117 48,0 1,5 10,5

Doc Simson
Les assembleurs:
Crampons Geka
Les assembleurs:
Crampons Bulldog
Poutre sur deux appuis à intrados courbe
Contraintes dans une poutre à intrados courbe

Traction transversale pouvant


entraîner une rupture par
délamination
Portique à trois articulations
Avec jambe de force
Portique à trois articulations
Arbalétrier encastrés sur poteaux moisants
D im e n s io n s e nm tre s
E c a rte m e n t h 1 p ie d d e h 3 t te
P o rtŽ e I n c lin a is o n h 2 s e c tio ˆ
n l'a s s e m b la g e
d e s fe rm e s fe rm e d 'a rb aŽl trie r
1 5 ,0 0 5 ,0 0 m É 7 ,5 0 m 14¡ 0 ,4 0 0 ,9 0 1 ,3 5 0 ,2 5
1 7 ,5 0 5 ,0 0 m É 7 ,5 0 m 14¡ 0 ,4 5 1 ,0 0 1 ,4 5 0 ,3 0
2 0 ,0 0 5 ,0 0 m É 7 ,5 0 m 14¡ 0 ,5 0 1 ,1 0 1 ,5 5 0 ,3 5
2 2 ,5 0 5 ,0 0 m É 7 ,5 0 m 14¡ 0 ,5 5 1 ,2 0 1 ,6 5 0 ,4 0
2 5 ,0 0 5 ,0 0 m É 7 ,5 0 m 14¡ 0 ,6 0 1 ,3 0 1 ,7 5 0 ,4 5
2 7 ,5 0 5 ,0 0 m É 7 ,5 0 m 14¡ 0 ,6 5 1 ,3 5 1 ,8 5 0 ,5 0
Couronne de boulons

Amorce de
rupture due aux
efforts dans la
couronne

Diamètre maximum
1 mètre
Portique à trois articulations
Arc en bois lamellé collé
Arc à trois articulations
Avec structure de redressement

Dimensions en mtres
PortŽe Ecartement Inclinaison
h1 h2 h3 h4 r
(mtres) des fermes du toit
15,00 5,00m...7,50m 14¡ 0,30 0,55...0,80 0,45É0,70 0,25 3,00
17,50 5,00m...7,50m 14¡ 0,35 0,60É0,85 0,50É0,75 0,30 3,50
20,00 5,00m...7,50m 14¡ 0,40 0,65É0,90 0,55É0,80 0,35 4,00
22,50 5,00m...7,50m 14¡ 0,45 0,70É1,00 0,60É0,85 0,40 4,50
25,00 5,00m...7,50m 14¡ 0,50 0,75É1,10 0,65É0,90 0,45 5,00
27,50 5,00m...7,50m 14¡ 0,55 0,80É1,20 0,70É0,95 0,50 5,50
30,00 5,00m...7,50m 14¡ 0,60 0,85É1,30 0,75É1,00 0,55 6,00
35,00 5,00m...7,50m 14¡ 0,70 1,00É1,40 0,85É1,10 0,60 6,50
Dimensions en mtres
Ecartement des Hauteur
PortŽe h1 h2
arcs faitage
25,00 5,00m...7,50m 0,25 0,50 6,50
30,00 5,00m...7,50m 0,30 0,60 7,50
35,00 5,00m...7,50m 0,35 0,70 8,75
40,00 5,00m...7,50m 0,80 0,80 10,00
45,00 5,00m...7,50m 0,45 0,90 11,25
50,00 5,00m...7,50m 0,50 1,00 12,50
60,00 5,00m...7,50m 0,60 1,20 15,00
80,00 5,00m...7,50m 1,60 1,60 20,00
100,00 5,00m...7,50m 1,00 2,00 25,00

h1
h2
f

h1
Poutre sous-tendue sur voile béton
Dimensions en mtres
Arc Poutre triangulaire
Ecartement des inclinaiso
PortŽe h flche h flche
fermes n
17,50 5,00mÉ7,50m 0,35 2,63 0,45 15¡ 2,35
20,00 5,00mÉ7,50m 0,40 3,00 0,52 15¡ 2,68
22,50 5,00mÉ7,50m 0,45 3,38 0,58 15¡ 3,02
25,00 5,00mÉ7,50m 0,50 3,75 0,65 15¡ 3,35
27,50 5,00mÉ7,50m 0,55 4,13 0,71 15¡ 3,69
30,00 5,00mÉ7,50m 0,60 4,50 0,78 15¡ 4,01
35,00 5,00mÉ7,50m 0,70 5,25 0,91 15¡ 4,69
40,00 5,00mÉ7,50m 0,80 6,00 1,03 15¡ 5,36
Anti-déversement de sous tension
Nappe à maille triangulaire
Nappe de poutres croisées
Pannes cantilever
Pannes à joint croisé
Ferrures de pieds de poteau
Assembleur de pannes ou de solives
Sabots et équerres
Assemblage BERTCHE
Assemblage RESIX®
• Assemblage broché
QuickTimeª et un
dŽcompresseur MPEG-4 Video
sont requis pour visionner cette image.
Etude de cas:

Collège de Senones
COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES

LA NEF ET LA NAPPE
COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES
LA NEF
COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES
LA NEF
COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES
LA NAPPE

Edward Cullinan architecte


Westminster Lodge
COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES
LA NAPPE
COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES
LA NAPPE
LE CONCOURS
COLLEGE ANDRE MALARUX de SENONES
LA NAPPE
LA NAPPE
LA NAPPE
LA NAPPE
COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES
LE CONCOURS
COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES

les principes constructifs…


au service du projet architectural
COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES

la nappe et sa stabilite
transversale…
COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES

la nappe et sa stabilite
transversale…
IMAGE PATIO
COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES

la nappe et sa stabilite
longitudinale…
COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES

les « boites » sous la nef 


COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES

LES PLANCHERS BOIS-BETON …


COLLEGE ANDRE MALRAUX de SENONES

la filiere bois…
COLLEGE ANDRE MALARUX de SENONES