Vous êtes sur la page 1sur 1

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Un grand Bol d’air frais

Une 6ème place qui fait du bien!

Un grand Bol d’air frais Une 6ème place qui fait du bien! Le week-end démarre sur

Le week-end démarre sur les chapeaux de roues, puisque Greg améliore son record personnel sur ce tracé de Magny-Cours durant les qualifications. Cette performance permet à l’équipe de se hisser en 6ème position de la grille de départ. Malheureusement, une blessure au cou de son co-équipier Thomas Métro le contraint à déclarer forfait afin de ne pas prendre le risque de pénaliser l’équipe durant la course. Il est donc remplacé par Michael Rutter, le pilote de réserve de la Honda TT Legends.

La pluie s’invite à la fête C’est à Greg que revient l’honneur de prendre le départ de ce 77ème Bol d’Or, samedi à 15 heures. Rapidement, Greg se détache avec 2 autres motos en lutte pour la 6ème place. Les gouttes de pluie qui viennent jouer les trouble-fêtes en fin de relai ne changent rien au plan de marche. Les relais rapides et réguliers des 3 pilotes s’enchaînent jusqu’à la nuit. A 22h, alors qu’Olivier Four est au guidon, le Team s’empare de la 3ème place et creuse l’écart. Hélas, 5 tours plus tard, il se fait piéger par la pluie présente dans certaines portions du circuit et chute, heureusement sans se blesser.

« Je suis plus content que déçu » Retour au stand, réparation, et la moto repart avec Michael Rutter au guidon. La mésaventure n’aura coûté que 10 tours. Après une belle remontée, le Team termine ce Bol d’Or à la 8ème place, 6ème de sa catégorie. Greg était partagé après l’arrivée : « après la chute, la moto ne répondait plus comme avant, je pense que la fourche à dû se tordre légèrement. On tournait 1.5 secondes moins vites que nos temps. Mais cela fait depuis 2010 que je n’avais pas vu la ligne d’arrivée du Bol d’Or, alors je ne vais pas trop jouer les fines bouches. J’ai eu la chance incroyable de rouler pour un team mythique qui m’a parfaitement accueilli, et avec des co-équipers comme Olivier Four qui a à peu près tout gagné en Endurance et Michael Rutter qui a roulé en MotoGP, remporté 3 courses au TT, 13 North West 200 et 8 Grand Prix de Macao… Beaucoup de personnes auraient aimé être à ma place ce week-end, et même si le résultat brut me laisse un petit goût d’inachevé, je suis plus content que déçu. On a montré qu’on était un sérieux candidat aux podiums ! »