Vous êtes sur la page 1sur 126
LesLes grandsgrands syndromessyndromes LeLe syndromesyndrome pleuralpleural ProfesseurProfesseur D.D. ANTHOINEANTHOINE
LesLes grandsgrands syndromessyndromes LeLe syndromesyndrome pleuralpleural ProfesseurProfesseur D.D. ANTHOINEANTHOINE

LesLes grandsgrands syndromessyndromes

LeLe syndromesyndrome pleuralpleural

ProfesseurProfesseur D.D. ANTHOINEANTHOINE CHUCHU dede NANCYNANCY

LeLe syndromesyndrome pleuralpleural ProfesseurProfesseur D.D. ANTHOINEANTHOINE CHUCHU dede NANCYNANCY 11
LeLe syndromesyndrome pleuralpleural ProfesseurProfesseur D.D. ANTHOINEANTHOINE CHUCHU dede NANCYNANCY 11
LeLe syndromesyndrome pleuralpleural ProfesseurProfesseur D.D. ANTHOINEANTHOINE CHUCHU dede NANCYNANCY 11
LeLe syndromesyndrome pleuralpleural ProfesseurProfesseur D.D. ANTHOINEANTHOINE CHUCHU dede NANCYNANCY 11
LeLe syndromesyndrome pleuralpleural ProfesseurProfesseur D.D. ANTHOINEANTHOINE CHUCHU dede NANCYNANCY 11
LeLe syndromesyndrome pleuralpleural ProfesseurProfesseur D.D. ANTHOINEANTHOINE CHUCHU dede NANCYNANCY 11
LeLe syndromesyndrome pleuralpleural ProfesseurProfesseur D.D. ANTHOINEANTHOINE CHUCHU dede NANCYNANCY 11

Syndrome pleural

Syndrome pleural Le syndrome pleural est caractérisé par la présence de liquide (pleurésie) ou d'air

Le syndrome pleural est caractérisé par la présence de liquide (pleurésie) ou d'air (pneumothorax) dans tout ou partie de la cavité pleurale. de liquide (pleurésie) ou d'air (pneumothorax) dans tout ou partie de la cavité pleurale.

Il comprend aussi les tumeurs de la plèvre (par exemple les mésothéliomes). exemple les mésothéliomes).

Les épanchements liquidiens, quelqu'en soit la nature : liquide clair, purulent, hémorragique, lactescent ou chyliforme, donnent naissance à des opacités. Suivant nature : liquide clair, purulent, hémorragique, lactescent ou chyliforme, donnent naissance à des opacités. Suivant l'importance de l'épanchement, sa situation anatomique, son enkystement, on distinguera différents types.

La pleurésie totale réalise l'hémi-thorax sombre.son enkystement, on distinguera différents types. La pleurésie partielle la courbe de Damoiseau classique. 22

La pleurésie partielle la courbe de Damoiseau classique. classique.

La pleurésie totale réalise l'hémi-thorax sombre. La pleurésie partielle la courbe de Damoiseau classique. 22
La pleurésie totale réalise l'hémi-thorax sombre. La pleurésie partielle la courbe de Damoiseau classique. 22
La pleurésie totale réalise l'hémi-thorax sombre. La pleurésie partielle la courbe de Damoiseau classique. 22
La pleurésie totale réalise l'hémi-thorax sombre. La pleurésie partielle la courbe de Damoiseau classique. 22
La pleurésie totale réalise l'hémi-thorax sombre. La pleurésie partielle la courbe de Damoiseau classique. 22
Syndrome pleural Les pleurésies enkystées apicale, axillaire, postérieure, sus diaphragmatique, scissurale sont de
Syndrome pleural Les pleurésies enkystées apicale, axillaire, postérieure, sus diaphragmatique, scissurale sont de

Syndrome pleural

Les pleurésies enkystées apicale, axillaire, postérieure, sus diaphragmatique, scissurale sont de diagnostic parfois difficile. postérieure, sus diaphragmatique, scissurale sont de diagnostic parfois difficile.

Les épanchements gazeux donnent toujours des hyper-clartés : là encore, on distinguera le pneumothorax total et les pneumothorax partiels. hyper-clartés : là encore, on distinguera le pneumothorax total et les pneumothorax partiels.

Les épanchements mixtes réalisent une image hydro- aérique aérique

Les calcifications pleurales, uni- ou bilatérales, uniques ou multiples sont faciles à identifier du fait de leur siège périphérique et de uniques ou multiples sont faciles à identifier du fait de leur siège périphérique et de leur densité.

Les mésothéliomes donnent lieu soit à l’apparition de festons pleuraux denses plus ou moins volumineux, appendus à la paroi, soit à un épaississement festons pleuraux denses plus ou moins volumineux, appendus à la paroi, soit à un épaississement concentrique de la plèvre, incarcérant le poumon sous-jacent et donnant l’aspect en « cadre ».

épaississement concentrique de la plèvre, incarcérant le poumon sous-jacent et donnant l’aspect en « cadre ».
épaississement concentrique de la plèvre, incarcérant le poumon sous-jacent et donnant l’aspect en « cadre ».

Pleurésie totale de la grande cavité

Elle réalise une opacité totale dense homogène de tout un hémi-thorax avec refoulement des organes de voisinage (médiastin, coeur, diaphragme) comme c'est le tout un hémi-thorax avec refoulement des organes de voisinage (médiastin, coeur, diaphragme) comme c'est le cas sur les clichés suivants.

Sur le montage qui vous est proposé, notez bien la différence entre l'épanchement liquidien pleural gauche et l'atélectasie pulmonaire gauche totale. Dans différence entre l'épanchement liquidien pleural gauche et l'atélectasie pulmonaire gauche totale. Dans l'atélectasie, l'opacité attire vers elle les éléments anatomiques de voisinage. Ce sont deux aspects opposés.

Vous confirmerez le diagnostic de pleurésie par la ponction pleurale. ponction pleurale.

Attention au piège que représente l'association pleurésie-atélectasie que l'on rencontre notamment dans le cas du cancer bronchique. pleurésie-atélectasie que l'on rencontre notamment dans le cas du cancer bronchique.

l'association pleurésie-atélectasie que l'on rencontre notamment dans le cas du cancer bronchique. 44
l'association pleurésie-atélectasie que l'on rencontre notamment dans le cas du cancer bronchique. 44
l'association pleurésie-atélectasie que l'on rencontre notamment dans le cas du cancer bronchique. 44
l'association pleurésie-atélectasie que l'on rencontre notamment dans le cas du cancer bronchique. 44

Syndrome

pleural

Syndrome pleural Schémas A droite : atélectasie pulmonaire totale gauche avec attraction médiastinale A gauche :

Schémas

A droite : atélectasie pulmonaire totale

gauche avec attraction médiastinale

A gauche : épanchement pleural gauche

avec refoulement médiastinal

totale gauche avec attraction médiastinale A gauche : épanchement pleural gauche avec refoulement médiastinal 55
totale gauche avec attraction médiastinale A gauche : épanchement pleural gauche avec refoulement médiastinal 55
totale gauche avec attraction médiastinale A gauche : épanchement pleural gauche avec refoulement médiastinal 55

55

Pleurésie de la grande cavité gauche

SchémasPleurésie de la grande cavité gauche Hémi-thorax sombre : notez ici la différence entre une atélectasie

Hémi-thorax sombre :Pleurésie de la grande cavité gauche Schémas notez ici la différence entre une atélectasie et une

de la grande cavité gauche Schémas Hémi-thorax sombre : notez ici la différence entre une atélectasie
de la grande cavité gauche Schémas Hémi-thorax sombre : notez ici la différence entre une atélectasie
de la grande cavité gauche Schémas Hémi-thorax sombre : notez ici la différence entre une atélectasie

notez ici la différence entre une atélectasie et une pleurésie.

cavité gauche Schémas Hémi-thorax sombre : notez ici la différence entre une atélectasie et une pleurésie.
cavité gauche Schémas Hémi-thorax sombre : notez ici la différence entre une atélectasie et une pleurésie.
cavité gauche Schémas Hémi-thorax sombre : notez ici la différence entre une atélectasie et une pleurésie.
cavité gauche Schémas Hémi-thorax sombre : notez ici la différence entre une atélectasie et une pleurésie.

66

Syndrome pleural RT de face Ces deux clichés illustrent l’aspect différent observé en haut dans

Syndrome pleural

Syndrome pleural RT de face Ces deux clichés illustrent l’aspect différent observé en haut dans le

RT de faceSyndrome pleural Ces deux clichés illustrent l’aspect différent observé en haut dans le cas d’une importante

Ces deux clichés illustrent l’aspect différent observé en haut dans le cas d’une importante pleurésie gauche qui refoule illustrent l’aspect différent observé en haut dans le cas d’une importante pleurésie gauche qui refoule vers la droite le médiastin et en bas dans le cas d’une atélectasie totale du poumon gauche qui au contraire attire le médiastin du même coté

bas dans le cas d’une atélectasie totale du poumon gauche qui au contraire attire le médiastin
bas dans le cas d’une atélectasie totale du poumon gauche qui au contraire attire le médiastin

77

Syndrome pleural RT de face Autre observation Pleurésie droite abondante qui ne refoule pas le
Syndrome pleural RT de face Autre observation Pleurésie droite abondante qui ne refoule pas le

Syndrome

pleural

RT de faceSyndrome pleural Autre observation Pleurésie droite abondante qui ne refoule pas le médiastin et peut poser

Autre observationSyndrome pleural RT de face Pleurésie droite abondante qui ne refoule pas le médiastin et peut

Pleurésie droite abondante qui ne refoule pas le médiastin et peut poser un problème difficile de diagnostic abondante qui ne refoule pas le médiastin et peut poser un problème difficile de diagnostic

Dans ce cas, il faut craindre l’association avec un territoire parenchymateux atélectasié ou un mésothéliome sous-jacent craindre l’association avec un territoire parenchymateux atélectasié ou un mésothéliome sous-jacent

il faut craindre l’association avec un territoire parenchymateux atélectasié ou un mésothéliome sous-jacent 88
il faut craindre l’association avec un territoire parenchymateux atélectasié ou un mésothéliome sous-jacent 88
il faut craindre l’association avec un territoire parenchymateux atélectasié ou un mésothéliome sous-jacent 88
il faut craindre l’association avec un territoire parenchymateux atélectasié ou un mésothéliome sous-jacent 88

PleurPleuréésiesie

PleurPleur éé siesie RTRT dede faceface VolumineuseVolumineuse pleurpleur éé siesie droitedroite ImportantImportant
PleurPleur éé siesie RTRT dede faceface VolumineuseVolumineuse pleurpleur éé siesie droitedroite ImportantImportant
PleurPleur éé siesie RTRT dede faceface VolumineuseVolumineuse pleurpleur éé siesie droitedroite ImportantImportant
PleurPleur éé siesie RTRT dede faceface VolumineuseVolumineuse pleurpleur éé siesie droitedroite ImportantImportant

RTRT dede facefacePleurPleur éé siesie VolumineuseVolumineuse pleurpleur éé siesie droitedroite ImportantImportant ddéé

VolumineuseVolumineuse pleurpleur éé siesie droitedroite pleurpleuréésiesie droitedroite

ImportantImportant ddéé placementplacement controlatcontrolat éé ralral dudu mméé diastindiastin ddééplacementplacement controlatcontrolatééralral dudu mméédiastindiastin

OnOn voitvoit parfaitementparfaitement ll’’ imageimage enen crossecrosse rréé alisalis éé ee parpar ll ’’ artart èèrere pulmonairepulmonaire ll’’imageimage enen crossecrosse rrééalisalisééee parpar ll’’artartèèrere pulmonairepulmonaire gauchegauche

enen crossecrosse rréé alisalis éé ee parpar ll ’’ artart èèrere pulmonairepulmonaire gauchegauche 99
enen crossecrosse rréé alisalis éé ee parpar ll ’’ artart èèrere pulmonairepulmonaire gauchegauche 99
enen crossecrosse rréé alisalis éé ee parpar ll ’’ artart èèrere pulmonairepulmonaire gauchegauche 99
enen crossecrosse rréé alisalis éé ee parpar ll ’’ artart èèrere pulmonairepulmonaire gauchegauche 99

99

Pleurésie partielle de la grande cavité

Pleurésie partielle de la grande cavité Elle réalise la courbe de Damoiseau dont l’aspect est évocateur

Elle réalise la courbe de Damoiseau dont l’aspect est évocateur d’emblée du diagnostic. évocateur d’emblée du diagnostic.

Notez l'opacité dense, homogène, typiquement liquidienne, limitée en haut par une courbe concave vers le haut et vers le dedans. liquidienne, limitée en haut par une courbe concave vers le haut et vers le dedans.

dense, homogène, typiquement liquidienne, limitée en haut par une courbe concave vers le haut et vers
dense, homogène, typiquement liquidienne, limitée en haut par une courbe concave vers le haut et vers
dense, homogène, typiquement liquidienne, limitée en haut par une courbe concave vers le haut et vers
dense, homogène, typiquement liquidienne, limitée en haut par une courbe concave vers le haut et vers
dense, homogène, typiquement liquidienne, limitée en haut par une courbe concave vers le haut et vers
dense, homogène, typiquement liquidienne, limitée en haut par une courbe concave vers le haut et vers
dense, homogène, typiquement liquidienne, limitée en haut par une courbe concave vers le haut et vers
dense, homogène, typiquement liquidienne, limitée en haut par une courbe concave vers le haut et vers

1010

Pleurésie de la grande cavité gauche

Pleurésie de la grande cavité gauche schéma de face Pleurésie gauche partielle avec courbe de Damoiseau
Pleurésie de la grande cavité gauche schéma de face Pleurésie gauche partielle avec courbe de Damoiseau
Pleurésie de la grande cavité gauche schéma de face Pleurésie gauche partielle avec courbe de Damoiseau

schéma de facePleurésie de la grande cavité gauche Pleurésie gauche partielle avec courbe de Damoiseau typique. 1111

Pleurésie gauche partielle avec courbe de Damoiseau typique. partielle avec courbe de Damoiseau typique.

Pleurésie de la grande cavité gauche schéma de face Pleurésie gauche partielle avec courbe de Damoiseau
Pleurésie de la grande cavité gauche schéma de face Pleurésie gauche partielle avec courbe de Damoiseau
Pleurésie de la grande cavité gauche schéma de face Pleurésie gauche partielle avec courbe de Damoiseau
Pleurésie de la grande cavité gauche schéma de face Pleurésie gauche partielle avec courbe de Damoiseau

1111

Pleurésie de la grande cavité gauche schéma de face Pleurésie gauche partielle avec courbe de Damoiseau

PleurPleuréésiesie

PleurPleur éé siesie RTRT dede faceface ÉÉ panchementpanchement dede naturenature liquidienneliquidienne àà

RTRT dede facefacePleurPleur éé siesie ÉÉ panchementpanchement dede naturenature liquidienneliquidienne àà gauchegauche

ÉÉpanchementpanchement dede naturenature liquidienneliquidienne àà gauchegauche panchementpanchement dede naturenature liquidienneliquidienne àà gauchegauche

CourbeCourbe dede DamoiseauDamoiseau typiquetypique (opacit(opacit éé dense,dense, homoghomog èènene àà limitelimite supsup éé DamoiseauDamoiseau typiquetypique (opacit(opacitéé dense,dense, homoghomogèènene àà limitelimite supsupéérieurerieure concaveconcave versvers lele hauthaut etet lele dedans)dedans)

àà limitelimite supsup éé rieurerieure concaveconcave versvers lele hauthaut etet lele dedans)dedans) 1212
àà limitelimite supsup éé rieurerieure concaveconcave versvers lele hauthaut etet lele dedans)dedans) 1212

1212

Pleurésie de la grande cavité gauche

Pleurésie de la grande cavité gauche RT de profil gauche Courbe de Damoiseau vue de profil.
Pleurésie de la grande cavité gauche RT de profil gauche Courbe de Damoiseau vue de profil.

RT de profil gauche gauche

Courbe de Damoiseau vue de profil. Damoiseau vue de profil.

Pleurésie de la grande cavité gauche RT de profil gauche Courbe de Damoiseau vue de profil.
Pleurésie de la grande cavité gauche RT de profil gauche Courbe de Damoiseau vue de profil.
Pleurésie de la grande cavité gauche RT de profil gauche Courbe de Damoiseau vue de profil.
Pleurésie de la grande cavité gauche RT de profil gauche Courbe de Damoiseau vue de profil.
Pleurésie de la grande cavité gauche RT de profil gauche Courbe de Damoiseau vue de profil.
Pleurésie de la grande cavité gauche RT de profil gauche Courbe de Damoiseau vue de profil.

1313

Cliché de profil gauche épanchement pleural liquidien Aspect typique de la courbe de Damoiseau vue
Cliché de profil gauche épanchement pleural liquidien Aspect typique de la courbe de Damoiseau vue

Cliché de profil gaucheépanchement pleural liquidien Aspect typique de la courbe de Damoiseau vue de profil (aspect en

épanchement pleural liquidien liquidien

Aspect typique de la courbe de Damoiseau vue de profil (aspect en « cuvette ») courbe de Damoiseau vue de profil (aspect en « cuvette »)

Syndrome

pleural

liquidien Aspect typique de la courbe de Damoiseau vue de profil (aspect en « cuvette »)
liquidien Aspect typique de la courbe de Damoiseau vue de profil (aspect en « cuvette »)
liquidien Aspect typique de la courbe de Damoiseau vue de profil (aspect en « cuvette »)
liquidien Aspect typique de la courbe de Damoiseau vue de profil (aspect en « cuvette »)
liquidien Aspect typique de la courbe de Damoiseau vue de profil (aspect en « cuvette »)
liquidien Aspect typique de la courbe de Damoiseau vue de profil (aspect en « cuvette »)

1414

liquidien Aspect typique de la courbe de Damoiseau vue de profil (aspect en « cuvette »)

AspectAspect enen «« courbecourbe dede DamoiseauDamoiseau »» typiquetypique dd’’unun éépanchementpanchement liquidienliquidien gauchegauche dede moyennemoyenne abondanceabondance (RT(RT dede faceface etet dede profilprofil gauche)gauche)

gauchegauche dede moyennemoyenne abondanceabondance (RT(RT dede faceface etet dede profilprofil gauche)gauche) 1515
gauchegauche dede moyennemoyenne abondanceabondance (RT(RT dede faceface etet dede profilprofil gauche)gauche) 1515
gauchegauche dede moyennemoyenne abondanceabondance (RT(RT dede faceface etet dede profilprofil gauche)gauche) 1515
gauchegauche dede moyennemoyenne abondanceabondance (RT(RT dede faceface etet dede profilprofil gauche)gauche) 1515
gauchegauche dede moyennemoyenne abondanceabondance (RT(RT dede faceface etet dede profilprofil gauche)gauche) 1515

1515

gauchegauche dede moyennemoyenne abondanceabondance (RT(RT dede faceface etet dede profilprofil gauche)gauche) 1515
gauchegauche dede moyennemoyenne abondanceabondance (RT(RT dede faceface etet dede profilprofil gauche)gauche) 1515
Pleurésie partielle de la grande cavité Montage du cliché de face et de profil gauche
Pleurésie partielle de la grande cavité Montage du cliché de face et de profil gauche

Pleurésie partielle de la grande cavité

Pleurésie partielle de la grande cavité Montage du cliché de face et de profil gauche Epanchement

Montage du cliché de face et de profil gauche face et de profil gauche

Epanchement pleural gauche partiel gauche partiel

1616
1616

Syndrome

pleural

Syndrome pleural RT de face Epanchement pleural droit de la grande cavité, ainsi que dans la

RT de faceSyndrome pleural Epanchement pleural droit de la grande cavité, ainsi que dans la petite scissure. Cette

Epanchement pleural droit de la grande cavité, ainsi que dans la petite scissure. droit de la grande cavité, ainsi que dans la petite scissure.

Cette pleurésie attire le cœur, au lieu de le refouler. cœur, au lieu de le refouler.

Ceci implique deux diagnostics :Cette pleurésie attire le cœur, au lieu de le refouler. – Soit une atélectasie associée du

au lieu de le refouler. Ceci implique deux diagnostics : – Soit une atélectasie associée du

Soit une atélectasie associée du lobe inférieur droit

Soit la présence d’un mésothéliome homolatéral

Notez ici le hile droit néoplasique , en « pattes de crabe » néoplasique , en « pattes de crabe »

1717

TDMTDM ÉÉ panchementpanchement pleuralpleural liquidienliquidien typiquetypique àà droitedroite OpacitOpacit éé
TDMTDM ÉÉ panchementpanchement pleuralpleural liquidienliquidien typiquetypique àà droitedroite OpacitOpacit éé ÉÉpanchementpanchement pleuralpleural liquidienliquidien typiquetypique àà droitedroite
OpacitOpacitliquidienliquidien typiquetypique àà droitedroite éé dense,dense, homoghomog èè ne,ne, enen «« éé dense,dense, homoghomogèène,ne, enen «« croissantcroissant dede lunelune »» situsituééee dansdans lala concavitconcavitéé postpostéérieurerieure dudu thoraxthorax

PleurPleuréésiesie

éé ee dansdans lala concavitconcavit éé postpost éé rieurerieure dudu thoraxthorax PleurPleur éé siesie 1818
éé ee dansdans lala concavitconcavit éé postpost éé rieurerieure dudu thoraxthorax PleurPleur éé siesie 1818
éé ee dansdans lala concavitconcavit éé postpost éé rieurerieure dudu thoraxthorax PleurPleur éé siesie 1818
éé ee dansdans lala concavitconcavit éé postpost éé rieurerieure dudu thoraxthorax PleurPleur éé siesie 1818
éé ee dansdans lala concavitconcavit éé postpost éé rieurerieure dudu thoraxthorax PleurPleur éé siesie 1818
éé ee dansdans lala concavitconcavit éé postpost éé rieurerieure dudu thoraxthorax PleurPleur éé siesie 1818
éé ee dansdans lala concavitconcavit éé postpost éé rieurerieure dudu thoraxthorax PleurPleur éé siesie 1818

1818

PleurPleuréésiesie

PleurPleur éé siesie TDMTDM AutreAutre observationobservation ÉÉpanchementpanchement pleuralpleural

TDMTDMPleurPleur éé siesie AutreAutre observationobservation ÉÉpanchementpanchement pleuralpleural liquidienliquidien

AutreAutre observationobservationPleurPleur éé siesie TDMTDM ÉÉpanchementpanchement pleuralpleural liquidienliquidien typiquetypique àà

ÉÉpanchementpanchement pleuralpleural liquidienliquidien typiquetypique àà droitedroite pleuralpleural liquidienliquidien typiquetypique àà droitedroite

OpacitOpacitéé dense,dense, homoghomog èè ne,ne, enen «« croissantcroissant dede lunelune »» situsitu éé ee dansdans éé dense,dense, homoghomogèène,ne, enen «« croissantcroissant dede lunelune »»situsituééee dansdans lala concavitconcavitéé postpostéérieurerieure dudu thoraxthorax

NotezNotez iciici ll’’ athath éé romerome aortiqueaortique ((«« gerontoxongerontoxon aortiqueaortique »»)) ll’’athathééromerome aortiqueaortique ((«« gerontoxongerontoxon aortiqueaortique »»))

iciici ll’’ athath éé romerome aortiqueaortique ((«« gerontoxongerontoxon aortiqueaortique »»)) 1919

1919

Syndrome

pleural

TDMSyndrome pleural Epanchement pleural de la grande cavité droite donnant un aspect typique en « croissant

Epanchement pleural de la grande cavité droite donnant un aspect typique en « croissant de lune », associé à un cavité droite donnant un aspect typique en « croissant de lune », associé à un épanchement situé dans la petite scissure droite

un aspect typique en « croissant de lune », associé à un épanchement situé dans la
un aspect typique en « croissant de lune », associé à un épanchement situé dans la
un aspect typique en « croissant de lune », associé à un épanchement situé dans la
un aspect typique en « croissant de lune », associé à un épanchement situé dans la
un aspect typique en « croissant de lune », associé à un épanchement situé dans la

2020

Syndrome pleural

Syndrome pleural RT de profil gauche et TDM Pleurésie postéro-basale gauche Notez sur le scanner l’épanchement

RT de profil gauche et TDM TDM

Pleurésie postéro-basale gauche gauche

Notez sur le scanner l’épanchement postérieur gauche réalisant l’image en croissant habituelle l’épanchement postérieur gauche réalisant l’image en croissant habituelle

gauche Notez sur le scanner l’épanchement postérieur gauche réalisant l’image en croissant habituelle 2121
2121
2121
Schémas face et profil des différents types de pleurésies enkystées – a : pleurésie apicale

Schémas face et profil des différents types de pleurésies enkystées

a : pleurésie apicale

b : pleurésie postérieure

c: pleurésie axillaire

d et e : pleurésies scissurales

f : pleurésie sous- pulmonaire

Syndrome

pleural

pleurésie axillaire – d et e : pleurésies scissurales – f : pleurésie sous- pulmonaire Syndrome
pleurésie axillaire – d et e : pleurésies scissurales – f : pleurésie sous- pulmonaire Syndrome
pleurésie axillaire – d et e : pleurésies scissurales – f : pleurésie sous- pulmonaire Syndrome
pleurésie axillaire – d et e : pleurésies scissurales – f : pleurésie sous- pulmonaire Syndrome

2222

Pleurésie axillaire ou suspendue

Pleurésie axillaire ou suspendue Elle réalise un aspect inverse de celui fourni par la tumeur du

Elle réalise un aspect inverse de celui fourni par la tumeur du médiastin. tumeur du médiastin.

Ici l'opacité dense et homogène a une limite convexe vers le dedans (silhouettée par l'air contenu dans le parenchyme pulmonaire). vers le dedans (silhouettée par l'air contenu dans le parenchyme pulmonaire).

Elle est suspendue à la paroi thoracique qui en constitue la limite externe. Le siège pleural de l'opacité sera précisé par l'étude attentive de constitue la limite externe. Le siège pleural de l'opacité sera précisé par l'étude attentive de l'angle inférieur formé par la tangente à la paroi thoracique d'une part et par la tangente à l'opacité d'autre part. Dans les localisations pleurales, cet angle est un angle aigu : c'est le signe de Bernou, alors que dans le cas d'opacité parenchymateuse, cet angle est obtu.

aigu : c'est le signe de Bernou, alors que dans le cas d'opacité parenchymateuse, cet angle
aigu : c'est le signe de Bernou, alors que dans le cas d'opacité parenchymateuse, cet angle

2323

aigu : c'est le signe de Bernou, alors que dans le cas d'opacité parenchymateuse, cet angle
RT de face : à gauche courbe de Damoiseau typique : à droite pleurésie enkystée
RT de face : à gauche courbe de Damoiseau typique : à droite pleurésie enkystée

RT de face : à gauche courbe de Damoiseau typique :à droite pleurésie enkystée axillaire. Signe de Bernou : ici, notez le caractère aigu de

à droite pleurésie enkystée axillaire.

Signe de Bernou : ici, notez le caractère aigu de l’angle inférieur de raccordement à la paroi, caractéristique de l’épanchement; en cas d’opacité ronde l’angle inférieur de raccordement à la paroi, caractéristique de l’épanchement; en cas d’opacité ronde intra-parenchymateuse de siège sous-pleural, l’angle de raccordement à la paroi est obtu

cas d’opacité ronde intra-parenchymateuse de siège sous-pleural, l’angle de raccordement à la paroi est obtu 2424
cas d’opacité ronde intra-parenchymateuse de siège sous-pleural, l’angle de raccordement à la paroi est obtu 2424
cas d’opacité ronde intra-parenchymateuse de siège sous-pleural, l’angle de raccordement à la paroi est obtu 2424
cas d’opacité ronde intra-parenchymateuse de siège sous-pleural, l’angle de raccordement à la paroi est obtu 2424

2424

Pleurésie axillaire ou suspendue

Pleurésie axillaire ou suspendue L'enkystement pleural peut se faire à différents niveaux de la cavité pleurale.
Pleurésie axillaire ou suspendue L'enkystement pleural peut se faire à différents niveaux de la cavité pleurale.

L'enkystement pleural peut se faire à différents niveaux de la cavité pleurale. Notez sur l'autre cliché et sur la TDM l'enkystement pleural niveaux de la cavité pleurale. Notez sur l'autre cliché et sur la TDM l'enkystement pleural à la fois axillaire et postérieur.

La TDM met en évidence de multiples pochespleural à la fois axillaire et postérieur. enkystées bilatérales (pleurésie purulente bilatérale).

enkystées bilatérales (pleurésie purulente bilatérale).

postérieur. La TDM met en évidence de multiples poches enkystées bilatérales (pleurésie purulente bilatérale). 2525
postérieur. La TDM met en évidence de multiples poches enkystées bilatérales (pleurésie purulente bilatérale). 2525
postérieur. La TDM met en évidence de multiples poches enkystées bilatérales (pleurésie purulente bilatérale). 2525
postérieur. La TDM met en évidence de multiples poches enkystées bilatérales (pleurésie purulente bilatérale). 2525
postérieur. La TDM met en évidence de multiples poches enkystées bilatérales (pleurésie purulente bilatérale). 2525
postérieur. La TDM met en évidence de multiples poches enkystées bilatérales (pleurésie purulente bilatérale). 2525
postérieur. La TDM met en évidence de multiples poches enkystées bilatérales (pleurésie purulente bilatérale). 2525
postérieur. La TDM met en évidence de multiples poches enkystées bilatérales (pleurésie purulente bilatérale). 2525
postérieur. La TDM met en évidence de multiples poches enkystées bilatérales (pleurésie purulente bilatérale). 2525

2525

Pleurésie axillaire ou suspendue

Pleurésie axillaire ou suspendue Autre aspect de pleurésie axillaire gauche 2626
Pleurésie axillaire ou suspendue Autre aspect de pleurésie axillaire gauche 2626
Pleurésie axillaire ou suspendue Autre aspect de pleurésie axillaire gauche 2626

Autre aspect de pleurésie axillaire gauche

Pleurésie axillaire ou suspendue Autre aspect de pleurésie axillaire gauche 2626
Pleurésie axillaire ou suspendue Autre aspect de pleurésie axillaire gauche 2626
Pleurésie axillaire ou suspendue Autre aspect de pleurésie axillaire gauche 2626
Pleurésie axillaire ou suspendue Autre aspect de pleurésie axillaire gauche 2626
Pleurésie axillaire ou suspendue Autre aspect de pleurésie axillaire gauche 2626
Pleurésie axillaire ou suspendue Autre aspect de pleurésie axillaire gauche 2626
Pleurésie axillaire ou suspendue Autre aspect de pleurésie axillaire gauche 2626
Pleurésie axillaire ou suspendue Autre aspect de pleurésie axillaire gauche 2626
Pleurésie axillaire ou suspendue Autre aspect de pleurésie axillaire gauche 2626

2626

Syndrome pleural RT de face, profil droit et tomographie de profil droite Pleurésie multi- enkystée(faux
Syndrome pleural RT de face, profil droit et tomographie de profil droite Pleurésie multi- enkystée(faux

Syndrome pleural

RT de face, profil droit et tomographie de profil droite tomographie de profil droite

Pleurésie multi- enkystée(faux aspect de mésothéliome) enkystée(faux aspect de mésothéliome)

de face, profil droit et tomographie de profil droite Pleurésie multi- enkystée(faux aspect de mésothéliome) 2727
2727
2727

Pleurésie axillaire ou suspendue

TDMPleurésie axillaire ou suspendue Observation identique de pleurésie multi- enkystée 2828

Observation identique de pleurésie multi- enkystée de pleurésie multi- enkystée

Pleurésie axillaire ou suspendue TDM Observation identique de pleurésie multi- enkystée 2828
Pleurésie axillaire ou suspendue TDM Observation identique de pleurésie multi- enkystée 2828
Pleurésie axillaire ou suspendue TDM Observation identique de pleurésie multi- enkystée 2828
Pleurésie axillaire ou suspendue TDM Observation identique de pleurésie multi- enkystée 2828
Pleurésie axillaire ou suspendue TDM Observation identique de pleurésie multi- enkystée 2828

2828

Syndrome

pleural

RT de faceSyndrome pleural Association d’un épanchement liquidien enkysté dans la grande cavité pleurale droite et d’un

Association d’un épanchement liquidien enkysté dans la grande cavité pleurale droite et d’un épanchement dans la petite scissure liquidien enkysté dans la grande cavité pleurale droite et d’un épanchement dans la petite scissure droite (image en « balle de tennis »)

cavité pleurale droite et d’un épanchement dans la petite scissure droite (image en « balle de
cavité pleurale droite et d’un épanchement dans la petite scissure droite (image en « balle de
cavité pleurale droite et d’un épanchement dans la petite scissure droite (image en « balle de
cavité pleurale droite et d’un épanchement dans la petite scissure droite (image en « balle de
cavité pleurale droite et d’un épanchement dans la petite scissure droite (image en « balle de

2929

PochePoche pleuralepleurale

gauchegauche enkystenkystéée

e

TDMTDMPochePoche pleuralepleurale gauchegauche enkystenkyst éée e VieilleVieille pochepoche pleuralepleurale

VieilleVieille pochepoche pleuralepleurale renfermantrenfermant unun ancienancien liquideliquide purulentpurulent dede renfermantrenfermant unun ancienancien liquideliquide purulentpurulent dede

nature nature tuberculeuse tuberculeuse

renfermantrenfermant unun ancienancien liquideliquide purulentpurulent dede nature nature tuberculeuse tuberculeuse 3030
renfermantrenfermant unun ancienancien liquideliquide purulentpurulent dede nature nature tuberculeuse tuberculeuse 3030
renfermantrenfermant unun ancienancien liquideliquide purulentpurulent dede nature nature tuberculeuse tuberculeuse 3030
renfermantrenfermant unun ancienancien liquideliquide purulentpurulent dede nature nature tuberculeuse tuberculeuse 3030
renfermantrenfermant unun ancienancien liquideliquide purulentpurulent dede nature nature tuberculeuse tuberculeuse 3030
renfermantrenfermant unun ancienancien liquideliquide purulentpurulent dede nature nature tuberculeuse tuberculeuse 3030
renfermantrenfermant unun ancienancien liquideliquide purulentpurulent dede nature nature tuberculeuse tuberculeuse 3030

3030

renfermantrenfermant unun ancienancien liquideliquide purulentpurulent dede nature nature tuberculeuse tuberculeuse 3030
Pathologie pleurale TDM Empyème pleural ancien enkysté à droite Notez la coque pleurale calcifiée (image
Pathologie pleurale TDM Empyème pleural ancien enkysté à droite Notez la coque pleurale calcifiée (image
Pathologie pleurale TDM Empyème pleural ancien enkysté à droite Notez la coque pleurale calcifiée (image
Pathologie pleurale TDM Empyème pleural ancien enkysté à droite Notez la coque pleurale calcifiée (image
Pathologie pleurale TDM Empyème pleural ancien enkysté à droite Notez la coque pleurale calcifiée (image
Pathologie pleurale TDM Empyème pleural ancien enkysté à droite Notez la coque pleurale calcifiée (image

Pathologie pleurale

Pathologie pleurale TDM Empyème pleural ancien enkysté à droite Notez la coque pleurale calcifiée (image en

TDMPathologie pleurale Empyème pleural ancien enkysté à droite Notez la coque pleurale calcifiée (image en «œuf

Empyème pleural ancien enkysté à droite pleural ancien enkysté à droite

Notez la coque pleurale calcifiée (image en «œuf àla coque ») pleurale calcifiée (image en «œuf àla coque »)

Empyème pleural ancien enkysté à droite Notez la coque pleurale calcifiée (image en «œuf àla coque
Empyème pleural ancien enkysté à droite Notez la coque pleurale calcifiée (image en «œuf àla coque
Empyème pleural ancien enkysté à droite Notez la coque pleurale calcifiée (image en «œuf àla coque
Empyème pleural ancien enkysté à droite Notez la coque pleurale calcifiée (image en «œuf àla coque
Empyème pleural ancien enkysté à droite Notez la coque pleurale calcifiée (image en «œuf àla coque

3131

Pleurésie enkystée postérieure

C'est une localisation fréquente.Pleurésie enkystée postérieure Sur le cliché de face, elle se présente sous forme d'une opacité dense,

Sur le cliché de face, elle se présente sous forme d'une opacité dense, homogène, mais aux limites imprécises, grossièrement arrondie. forme d'une opacité dense, homogène, mais aux limites imprécises, grossièrement arrondie.

Sur le cliché de profil, le diagnostic est plus facile. La pleurésie enkystée postérieure réalise l'image en galette, opacité plaquée dans la gouttière facile. La pleurésie enkystée postérieure réalise l'image en galette, opacité plaquée dans la gouttière postérieure.

enkystée postérieure réalise l'image en galette, opacité plaquée dans la gouttière postérieure. 3232
enkystée postérieure réalise l'image en galette, opacité plaquée dans la gouttière postérieure. 3232
enkystée postérieure réalise l'image en galette, opacité plaquée dans la gouttière postérieure. 3232
enkystée postérieure réalise l'image en galette, opacité plaquée dans la gouttière postérieure. 3232
enkystée postérieure réalise l'image en galette, opacité plaquée dans la gouttière postérieure. 3232
enkystée postérieure réalise l'image en galette, opacité plaquée dans la gouttière postérieure. 3232
enkystée postérieure réalise l'image en galette, opacité plaquée dans la gouttière postérieure. 3232

3232

Pleurésie enkystée postérieure

Pleurésie enkystée postérieure RT de face et de profil droit Aspect d’mage en « galette »
Pleurésie enkystée postérieure RT de face et de profil droit Aspect d’mage en « galette »

RT de face et de profil droitPleurésie enkystée postérieure Aspect d’mage en « galette » 3333

Aspect d’mage en « galette » « galette »

Pleurésie enkystée postérieure RT de face et de profil droit Aspect d’mage en « galette »
3333
3333
PochePoche pleuralepleurale droitedroite T D M T D M VieilleVieille pleurpleur éé sie sie
PochePoche pleuralepleurale droitedroite T D M T D M VieilleVieille pleurpleur éé sie sie

PochePoche pleuralepleurale droitedroite

T D M T D M TDMTDM

VieilleVieille pleurpleur éé sie sie tuberculeusetuberculeuse enkystenkyst ééee àà lala basebase droitedroite pleurpleuréésiesie tuberculeusetuberculeuse enkystenkystééee àà lala basebase droitedroite

pleurpleur éé sie sie tuberculeusetuberculeuse enkystenkyst ééee àà lala basebase droitedroite 3434
pleurpleur éé sie sie tuberculeusetuberculeuse enkystenkyst ééee àà lala basebase droitedroite 3434
pleurpleur éé sie sie tuberculeusetuberculeuse enkystenkyst ééee àà lala basebase droitedroite 3434
pleurpleur éé sie sie tuberculeusetuberculeuse enkystenkyst ééee àà lala basebase droitedroite 3434
pleurpleur éé sie sie tuberculeusetuberculeuse enkystenkyst ééee àà lala basebase droitedroite 3434
pleurpleur éé sie sie tuberculeusetuberculeuse enkystenkyst ééee àà lala basebase droitedroite 3434
pleurpleur éé sie sie tuberculeusetuberculeuse enkystenkyst ééee àà lala basebase droitedroite 3434

3434

pleurpleur éé sie sie tuberculeusetuberculeuse enkystenkyst ééee àà lala basebase droitedroite 3434

Syndrome

pleural

Syndrome pleural TDM thoracique inférieure Autre observation d’un petit épanchement pleural gauche situé dans le
Syndrome pleural TDM thoracique inférieure Autre observation d’un petit épanchement pleural gauche situé dans le
Syndrome pleural TDM thoracique inférieure Autre observation d’un petit épanchement pleural gauche situé dans le

TDM thoracique inférieure inférieure

Autre observation d’un petit épanchement pleural gauche situé dans le cul-de-sac pleural d’un petit épanchement pleural gauche situé dans le cul-de-sac pleural

inférieure Autre observation d’un petit épanchement pleural gauche situé dans le cul-de-sac pleural 3535
inférieure Autre observation d’un petit épanchement pleural gauche situé dans le cul-de-sac pleural 3535
inférieure Autre observation d’un petit épanchement pleural gauche situé dans le cul-de-sac pleural 3535
inférieure Autre observation d’un petit épanchement pleural gauche situé dans le cul-de-sac pleural 3535
inférieure Autre observation d’un petit épanchement pleural gauche situé dans le cul-de-sac pleural 3535

3535

Syndrome pleural RT de face et de profil droit Epanchements liquidiens enkystés apico- postérieur et
Syndrome pleural RT de face et de profil droit Epanchements liquidiens enkystés apico- postérieur et

Syndrome

pleural

Syndrome pleural RT de face et de profil droit Epanchements liquidiens enkystés apico- postérieur et basal
Syndrome pleural RT de face et de profil droit Epanchements liquidiens enkystés apico- postérieur et basal

RT de face et de profil droit de profil droit

Epanchements liquidiens enkystés liquidiens enkystés

apico-

postérieur et basal

Syndrome pleural RT de face et de profil droit Epanchements liquidiens enkystés apico- postérieur et basal
Syndrome pleural RT de face et de profil droit Epanchements liquidiens enkystés apico- postérieur et basal

3636

Pleurésie diaphragmatique L'épanchement est collecté à la base et se confond avec le diaphragme, épanchement
Pleurésie diaphragmatique L'épanchement est collecté à la base et se confond avec le diaphragme, épanchement
Pleurésie diaphragmatique L'épanchement est collecté à la base et se confond avec le diaphragme, épanchement

Pleurésie diaphragmatique

L'épanchement est collecté à la base et se confond avec le diaphragme, épanchement dit "sous pulmonaire". avec le diaphragme, épanchement dit "sous pulmonaire".

Le diagnostic est plus facile à gauche : il faut y mesurer la distance qui sépare la clarté pulmonaire de la poche à air gastrique et mesurer la distance qui sépare la clarté pulmonaire de la poche à air gastrique et qui est ici beaucoup plus large (normalement 1 à 2 cm).

La pratique du cliché en décubitus latéral (incidence de Muller) est maintenant préférable à l'ancienne technique du pneumopéritoine diagnostique. de Muller) est maintenant préférable à l'ancienne technique du pneumopéritoine diagnostique.

L'échographie peut aussi apporter des renseignements utiles. renseignements utiles.

technique du pneumopéritoine diagnostique. L'échographie peut aussi apporter des renseignements utiles. 3737
technique du pneumopéritoine diagnostique. L'échographie peut aussi apporter des renseignements utiles. 3737
technique du pneumopéritoine diagnostique. L'échographie peut aussi apporter des renseignements utiles. 3737
technique du pneumopéritoine diagnostique. L'échographie peut aussi apporter des renseignements utiles. 3737
technique du pneumopéritoine diagnostique. L'échographie peut aussi apporter des renseignements utiles. 3737
technique du pneumopéritoine diagnostique. L'échographie peut aussi apporter des renseignements utiles. 3737
technique du pneumopéritoine diagnostique. L'échographie peut aussi apporter des renseignements utiles. 3737
technique du pneumopéritoine diagnostique. L'échographie peut aussi apporter des renseignements utiles. 3737

3737

Syndrome pleural RT de face et en incidence de Müller (décubitus latéral) Pleurésie diaphragmatique droite
Syndrome pleural RT de face et en incidence de Müller (décubitus latéral) Pleurésie diaphragmatique droite
Syndrome pleural RT de face et en incidence de Müller (décubitus latéral) Pleurésie diaphragmatique droite
Syndrome pleural RT de face et en incidence de Müller (décubitus latéral) Pleurésie diaphragmatique droite
Syndrome pleural RT de face et en incidence de Müller (décubitus latéral) Pleurésie diaphragmatique droite

Syndrome

pleural

RT de face et en incidence de Müller (décubitus latéral) incidence de Müller (décubitus latéral)

Pleurésie diaphragmatique droite dite « sous- pulmonaire » droite dite « sous- pulmonaire »

Notez ici la mobilité de l’épanchement liquidien mobilité de l’épanchement liquidien

diaphragmatique droite dite « sous- pulmonaire » Notez ici la mobilité de l’épanchement liquidien 3838

3838

PleurPleuréésiesie sussus diaphragmatiquediaphragmatique gauchegauche

siesie sussus diaphragmatiquediaphragmatique gauchegauche RTRT dede faceface PleurPleur éésiesie «« soussous
siesie sussus diaphragmatiquediaphragmatique gauchegauche RTRT dede faceface PleurPleur éésiesie «« soussous
siesie sussus diaphragmatiquediaphragmatique gauchegauche RTRT dede faceface PleurPleur éésiesie «« soussous
siesie sussus diaphragmatiquediaphragmatique gauchegauche RTRT dede faceface PleurPleur éésiesie «« soussous

RTRT dede facefacesiesie sussus diaphragmatiquediaphragmatique gauchegauche PleurPleur éésiesie «« soussous pulmonairepulmonaire

PleurPleuréésiesie «« soussous pulmonairepulmonaire gauchegauche »» éésiesie «« soussous pulmonairepulmonaire gauchegauche »»

OpacitOpacitéé liquidienneliquidienne comprisecomprise entreentre lala clartclart éé dede lala pochepoche àà airair éé liquidienneliquidienne comprisecomprise entreentre lala clartclartéé dede lala pochepoche àà airair gastriquegastrique (en(en dessous)dessous) etet lala clartclartéé parenchymateuseparenchymateuse pulmonairepulmonaire (au(au dessus)dessus)

3939

RT de faceDouble épanchement pleural gauche : comblement du cul-de-sac pleural et épanchement sus-diaphragmatique enkysté qui

Double épanchement pleural gauche :RT de face comblement du cul-de-sac pleural et épanchement sus-diaphragmatique enkysté qui réalise une opacité en

comblement du cul-de-sac pleural et épanchement sus-diaphragmatique enkysté qui réalise une opacité en bande située entre la clarté pulmonaire et la clarté des organes digestifs

une opacité en bande située entre la clarté pulmonaire et la clarté des organes digestifs Syndrome
une opacité en bande située entre la clarté pulmonaire et la clarté des organes digestifs Syndrome
une opacité en bande située entre la clarté pulmonaire et la clarté des organes digestifs Syndrome

Syndrome

pleural

une opacité en bande située entre la clarté pulmonaire et la clarté des organes digestifs Syndrome
une opacité en bande située entre la clarté pulmonaire et la clarté des organes digestifs Syndrome
une opacité en bande située entre la clarté pulmonaire et la clarté des organes digestifs Syndrome
une opacité en bande située entre la clarté pulmonaire et la clarté des organes digestifs Syndrome

4040

Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme

Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme Les pleurésies inter-lobaires ou scissurales s’observent avant tout dans
Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme Les pleurésies inter-lobaires ou scissurales s’observent avant tout dans
Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme Les pleurésies inter-lobaires ou scissurales s’observent avant tout dans
Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme Les pleurésies inter-lobaires ou scissurales s’observent avant tout dans

Les pleurésies inter-lobaires ou scissurales s’observent avant tout dans le « poumon cardiaque » qui est la complication de l’insuffisance s’observent avant tout dans le « poumon cardiaque » qui est la complication de l’insuffisance ventriculaire gauche

Elles peuvent être isolées ou associées à d’autres anomalies du cliché, elles même caractéristiques : anomalies du cliché, elles même caractéristiques :

Elles peuvent être isolées ou associées à d’autres anomalies du cliché, elles même caractéristiques : 4141
Elles peuvent être isolées ou associées à d’autres anomalies du cliché, elles même caractéristiques : 4141
Elles peuvent être isolées ou associées à d’autres anomalies du cliché, elles même caractéristiques : 4141
Elles peuvent être isolées ou associées à d’autres anomalies du cliché, elles même caractéristiques : 4141
Elles peuvent être isolées ou associées à d’autres anomalies du cliché, elles même caractéristiques : 4141
Elles peuvent être isolées ou associées à d’autres anomalies du cliché, elles même caractéristiques : 4141
Elles peuvent être isolées ou associées à d’autres anomalies du cliché, elles même caractéristiques : 4141
Elles peuvent être isolées ou associées à d’autres anomalies du cliché, elles même caractéristiques : 4141

4141

Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme

Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme Cardiomégalie avec grosse oreillette gauche, Saillie de l'infundibulum
Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme Cardiomégalie avec grosse oreillette gauche, Saillie de l'infundibulum
Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme Cardiomégalie avec grosse oreillette gauche, Saillie de l'infundibulum
Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme Cardiomégalie avec grosse oreillette gauche, Saillie de l'infundibulum
Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme Cardiomégalie avec grosse oreillette gauche, Saillie de l'infundibulum

Cardiomégalie avec grosse oreillette gauche,Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme Saillie de l'infundibulum pulmonaire (arc moyen à gauche), Epanchement

Saillie de l'infundibulum pulmonaire (arc moyen à gauche), gauche),

Epanchement de la grande cavité pleurale droite,de l'infundibulum pulmonaire (arc moyen à gauche), Nombreuses lignes de Kerley basales (surtout à gauche),

Nombreuses lignes de Kerley basales (surtout à gauche), gauche),

Redistribution vasculaire dans les lobes supérieurs,gauche), Epanchement de la grande cavité pleurale droite, Nombreuses lignes de Kerley basales (surtout à gauche),

Nombreuses lignes de Kerley basales (surtout à gauche), Redistribution vasculaire dans les lobes supérieurs, 4242
Nombreuses lignes de Kerley basales (surtout à gauche), Redistribution vasculaire dans les lobes supérieurs, 4242
Nombreuses lignes de Kerley basales (surtout à gauche), Redistribution vasculaire dans les lobes supérieurs, 4242
Nombreuses lignes de Kerley basales (surtout à gauche), Redistribution vasculaire dans les lobes supérieurs, 4242
Nombreuses lignes de Kerley basales (surtout à gauche), Redistribution vasculaire dans les lobes supérieurs, 4242
Nombreuses lignes de Kerley basales (surtout à gauche), Redistribution vasculaire dans les lobes supérieurs, 4242
Nombreuses lignes de Kerley basales (surtout à gauche), Redistribution vasculaire dans les lobes supérieurs, 4242

4242

Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Elles réalisent sur le cliché de face une image ronde,

Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes

Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Elles réalisent sur le cliché de face une image ronde, para-hilaire
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Elles réalisent sur le cliché de face une image ronde, para-hilaire
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Elles réalisent sur le cliché de face une image ronde, para-hilaire
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Elles réalisent sur le cliché de face une image ronde, para-hilaire

Elles réalisent sur le cliché de face une image ronde, para-hilaire droite, en « balle de tennis », bien limitée, si elles sont situées dans la petite scissure; une image fusiforme en « ballon de rugby », oblique de haut en bas et de dedans en dehors, si elles sont situées à droite comme à gauche, dans le segment postérieur de la grande scissure.

en dehors, si elles sont situées à droite comme à gauche, dans le segment postérieur de
en dehors, si elles sont situées à droite comme à gauche, dans le segment postérieur de
en dehors, si elles sont situées à droite comme à gauche, dans le segment postérieur de
en dehors, si elles sont situées à droite comme à gauche, dans le segment postérieur de
en dehors, si elles sont situées à droite comme à gauche, dans le segment postérieur de
en dehors, si elles sont situées à droite comme à gauche, dans le segment postérieur de

4343

Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes

Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Sur le profil droit, l’opacité arrondie est située en avant sur
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Sur le profil droit, l’opacité arrondie est située en avant sur
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Sur le profil droit, l’opacité arrondie est située en avant sur
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Sur le profil droit, l’opacité arrondie est située en avant sur
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Sur le profil droit, l’opacité arrondie est située en avant sur

Sur le profil droit, l’opacité arrondie est située en avant sur le trajet de la petite scissure avant sur le trajet de la petite scissure

Sur le profil gauche, l’opacité peut se situer soit en avant soit en arrière sur le trajet de la grande scissure en fonction de sa avant soit en arrière sur le trajet de la grande scissure en fonction de sa localisation sur le segment antéro-inférieur ou postéro-supérieur

de la grande scissure en fonction de sa localisation sur le segment antéro-inférieur ou postéro-supérieur 4444
de la grande scissure en fonction de sa localisation sur le segment antéro-inférieur ou postéro-supérieur 4444
de la grande scissure en fonction de sa localisation sur le segment antéro-inférieur ou postéro-supérieur 4444
de la grande scissure en fonction de sa localisation sur le segment antéro-inférieur ou postéro-supérieur 4444
de la grande scissure en fonction de sa localisation sur le segment antéro-inférieur ou postéro-supérieur 4444
de la grande scissure en fonction de sa localisation sur le segment antéro-inférieur ou postéro-supérieur 4444

4444

Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes

Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Une double localisation de forme ovalaire sur la grande scissure réalise
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Une double localisation de forme ovalaire sur la grande scissure réalise
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Une double localisation de forme ovalaire sur la grande scissure réalise
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Une double localisation de forme ovalaire sur la grande scissure réalise
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Une double localisation de forme ovalaire sur la grande scissure réalise

Une double localisation de forme ovalaire sur la grande scissure réalise l’image en « pales d’hélice » d’avion grande scissure réalise l’image en « pales d’hélice » d’avion

Elles disparaissent spontanément sous traitement diurétique, d’ou leur nom de « tumeur fantôme » diurétique, d’ou leur nom de « tumeur fantôme »

d’avion Elles disparaissent spontanément sous traitement diurétique, d’ou leur nom de « tumeur fantôme » 4545
d’avion Elles disparaissent spontanément sous traitement diurétique, d’ou leur nom de « tumeur fantôme » 4545
d’avion Elles disparaissent spontanément sous traitement diurétique, d’ou leur nom de « tumeur fantôme » 4545
d’avion Elles disparaissent spontanément sous traitement diurétique, d’ou leur nom de « tumeur fantôme » 4545
d’avion Elles disparaissent spontanément sous traitement diurétique, d’ou leur nom de « tumeur fantôme » 4545
d’avion Elles disparaissent spontanément sous traitement diurétique, d’ou leur nom de « tumeur fantôme » 4545
d’avion Elles disparaissent spontanément sous traitement diurétique, d’ou leur nom de « tumeur fantôme » 4545
d’avion Elles disparaissent spontanément sous traitement diurétique, d’ou leur nom de « tumeur fantôme » 4545
d’avion Elles disparaissent spontanément sous traitement diurétique, d’ou leur nom de « tumeur fantôme » 4545

4545

RT de faceCette image curviligne située à la base droite correspond à la partie antérieure de la

Cette image curviligne située à la base droite correspond à la partie antérieure de la grande scissure curviligne située à la base droite correspond à la partie antérieure de la grande scissure droite

Syndrome

pleural

située à la base droite correspond à la partie antérieure de la grande scissure droite Syndrome
située à la base droite correspond à la partie antérieure de la grande scissure droite Syndrome
située à la base droite correspond à la partie antérieure de la grande scissure droite Syndrome
située à la base droite correspond à la partie antérieure de la grande scissure droite Syndrome
située à la base droite correspond à la partie antérieure de la grande scissure droite Syndrome
située à la base droite correspond à la partie antérieure de la grande scissure droite Syndrome
située à la base droite correspond à la partie antérieure de la grande scissure droite Syndrome
située à la base droite correspond à la partie antérieure de la grande scissure droite Syndrome

4646

Syndrome

pleural

Syndrome pleural RT de profil droit Visualisation de minimes épanchements liquidiens dans les scissures droites
Syndrome pleural RT de profil droit Visualisation de minimes épanchements liquidiens dans les scissures droites

RT de profil droitSyndrome pleural Visualisation de minimes épanchements liquidiens dans les scissures droites (aspect en « fourche »

Visualisation de minimes épanchements liquidiens dans les scissures droites (aspect en « fourche » ou en « minimes épanchements liquidiens dans les scissures droites (aspect en « fourche » ou en « Y »)

de minimes épanchements liquidiens dans les scissures droites (aspect en « fourche » ou en «
de minimes épanchements liquidiens dans les scissures droites (aspect en « fourche » ou en «
de minimes épanchements liquidiens dans les scissures droites (aspect en « fourche » ou en «
de minimes épanchements liquidiens dans les scissures droites (aspect en « fourche » ou en «
de minimes épanchements liquidiens dans les scissures droites (aspect en « fourche » ou en «
de minimes épanchements liquidiens dans les scissures droites (aspect en « fourche » ou en «

4747

ÉÉpanchementpanchement pleuralpleural scissuralscissural droitdroit

ÉÉ panchementpanchement pleuralpleural scissuralscissural droitdroit TDMTDM 4848
ÉÉ panchementpanchement pleuralpleural scissuralscissural droitdroit TDMTDM 4848

TDMTDM

ÉÉ panchementpanchement pleuralpleural scissuralscissural droitdroit TDMTDM 4848
ÉÉ panchementpanchement pleuralpleural scissuralscissural droitdroit TDMTDM 4848
ÉÉ panchementpanchement pleuralpleural scissuralscissural droitdroit TDMTDM 4848
ÉÉ panchementpanchement pleuralpleural scissuralscissural droitdroit TDMTDM 4848
ÉÉ panchementpanchement pleuralpleural scissuralscissural droitdroit TDMTDM 4848
ÉÉ panchementpanchement pleuralpleural scissuralscissural droitdroit TDMTDM 4848
ÉÉ panchementpanchement pleuralpleural scissuralscissural droitdroit TDMTDM 4848
ÉÉ panchementpanchement pleuralpleural scissuralscissural droitdroit TDMTDM 4848
ÉÉ panchementpanchement pleuralpleural scissuralscissural droitdroit TDMTDM 4848

4848

PleurPleur éé siesie interinter -- lobairelobaire TDMTDM AutreAutre observationobservation PleurPleur éésiesie
PleurPleur éé siesie interinter -- lobairelobaire TDMTDM AutreAutre observationobservation PleurPleur éésiesie

PleurPleuréésiesie interinter--lobairelobaire

TDMTDMPleurPleur éé siesie interinter -- lobairelobaire AutreAutre observationobservation PleurPleur éésiesie enkystenkyst

AutreAutre observationobservationPleurPleur éé siesie interinter -- lobairelobaire TDMTDM PleurPleur éésiesie enkystenkyst éé ee dansdans lala

PleurPleuréésiesie enkystenkyst éé ee dansdans lala petitepetite scissurescissure droitedroite éésiesie enkystenkystééee dansdans lala petitepetite scissurescissure droitedroite

EpanchementEpanchement basalbasal droitdroit associassoci éé basalbasal droitdroit associassociéé

lala petitepetite scissurescissure droitedroite EpanchementEpanchement basalbasal droitdroit associassoci éé 4949
lala petitepetite scissurescissure droitedroite EpanchementEpanchement basalbasal droitdroit associassoci éé 4949
lala petitepetite scissurescissure droitedroite EpanchementEpanchement basalbasal droitdroit associassoci éé 4949
lala petitepetite scissurescissure droitedroite EpanchementEpanchement basalbasal droitdroit associassoci éé 4949
lala petitepetite scissurescissure droitedroite EpanchementEpanchement basalbasal droitdroit associassoci éé 4949

4949

DoubleDouble pleurpleuréésiesie interinter--lobairelobaire

pleurpleur éé siesie interinter -- lobairelobaire RTRT dede profilprofil droitdroit EpanchementsEpanchements
pleurpleur éé siesie interinter -- lobairelobaire RTRT dede profilprofil droitdroit EpanchementsEpanchements
pleurpleur éé siesie interinter -- lobairelobaire RTRT dede profilprofil droitdroit EpanchementsEpanchements

RTRT dede profilprofil droitdroit droitdroit

EpanchementsEpanchements situsitu éé ss àà lala foisfois dansdans lala petitepetite scissurescissure etet dansdans lala partiepartie antantéé situsituééss àà lala foisfois dansdans lala petitepetite scissurescissure etet dansdans lala partiepartie antantéérieurerieure dede lala grandegrande scissurescissure droitedroite

etet dansdans lala partiepartie antantéé rieurerieure dede lala grandegrande scissurescissure droitedroite 5050
etet dansdans lala partiepartie antantéé rieurerieure dede lala grandegrande scissurescissure droitedroite 5050
etet dansdans lala partiepartie antantéé rieurerieure dede lala grandegrande scissurescissure droitedroite 5050

5050

PleurPleuréésiesie interinter--lobairelobaire

PleurPleur éé siesie interinter -- lobairelobaire RTRT dede faceface PleurPleur éé siesie interinter -- lobairelobaire

RTRT dede facefacePleurPleur éé siesie interinter -- lobairelobaire PleurPleur éé siesie interinter -- lobairelobaire ouou

PleurPleuréé siesie interinter -- lobairelobaire ouou scissuralescissurale drdroiteoite (petite(petite scissure)scissure) éésiesie interinter--lobairelobaire ouou scissuralescissurale drdroiteoite (petite(petite scissure)scissure)

(Opacit(Opacitéé dense,dense, homoghomogèè ne,ne, arrondiearrondie auau milieumilieu dudu champchamp pulmonairepulmonaire drdroitoit éé dense,dense, homoghomogèène,ne, arrondiearrondie auau milieumilieu dudu champchamp pulmonairepulmonaire drdroitoit (en(en «« ballonballon dede footballfootball »»))

CetteCette imageimage sese voitvoit souventsouvent dansdans lele poumonpoumon cardiaquecardiaque etet disparadispara îîtt àà lala suitesuite dd ’’ souventsouvent dansdans lele poumonpoumon cardiaquecardiaque etet disparadisparaîîtt àà lala suitesuite dd’’unun tratraiitemtemeentnt diurdiuréétique,tique, dd’’ooùù sonson nomnom dede «« tumeurtumeur fantômefantôme »»

CondensationCondensation dudu lobelobe moyenmoyen soussous-- jacentejacente moyenmoyen soussous--jacentejacente

(Opacit(Opacitéé triangulairetriangulaire silhouettantsilhouettant lele bordbord droitdroit dudu cc œœur)ur) éé triangulairetriangulaire silhouettantsilhouettant lele bordbord droitdroit dudu ccœœur)ur)

(Opacit(Opacit éé triangulairetriangulaire silhouettantsilhouettant lele bordbord droitdroit dudu cc œœur)ur) 5151
(Opacit(Opacit éé triangulairetriangulaire silhouettantsilhouettant lele bordbord droitdroit dudu cc œœur)ur) 5151

5151

(Opacit(Opacit éé triangulairetriangulaire silhouettantsilhouettant lele bordbord droitdroit dudu cc œœur)ur) 5151
Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme RT de face Maladie mitrale L’opacité arrondie est située ici
Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme RT de face Maladie mitrale L’opacité arrondie est située ici

Pleurésie interlobaire ou tumeur fantôme

RT de facePleurésie interlobaire ou tumeur fantôme Maladie mitrale L’opacité arrondie est située ici dans la portion

Maladie mitralePleurésie interlobaire ou tumeur fantôme RT de face L’opacité arrondie est située ici dans la portion

L’opacité arrondie est située ici dans la portion antérieure de la grande scissure droite arrondie est située ici dans la portion antérieure de la grande scissure droite

Notez l’œdème pulmonaire interstitiel bien visible à gauche pulmonaire interstitiel bien visible à gauche

L’épanchement pleural fait partie du syndrome interstitiel pleural fait partie du syndrome interstitiel

pulmonaire interstitiel bien visible à gauche L’épanchement pleural fait partie du syndrome interstitiel 5252
pulmonaire interstitiel bien visible à gauche L’épanchement pleural fait partie du syndrome interstitiel 5252
pulmonaire interstitiel bien visible à gauche L’épanchement pleural fait partie du syndrome interstitiel 5252

5252

Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes

Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes RT de face Tumeurs fantômes situées à la fois dans le
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes RT de face Tumeurs fantômes situées à la fois dans le
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes RT de face Tumeurs fantômes situées à la fois dans le
Pleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes RT de face Tumeurs fantômes situées à la fois dans le

RT de facePleurésies interlobaires ou tumeurs fantômes Tumeurs fantômes situées à la fois dans le segment postérieur et

Tumeurs fantômes situées à la fois dans le segment postérieur et le segment antérieur de la fantômes situées à la fois dans le segment postérieur et le segment antérieur de la grande scissure droite

situées à la fois dans le segment postérieur et le segment antérieur de la grande scissure
situées à la fois dans le segment postérieur et le segment antérieur de la grande scissure
situées à la fois dans le segment postérieur et le segment antérieur de la grande scissure
situées à la fois dans le segment postérieur et le segment antérieur de la grande scissure
situées à la fois dans le segment postérieur et le segment antérieur de la grande scissure

5353

Pleurésies inter-lobaires RT de face et de profil droit Sur la face : épanchement situé
Pleurésies inter-lobaires RT de face et de profil droit Sur la face : épanchement situé

Pleurésies

inter-lobaires

RT de face et de profil droitPleurésies inter-lobaires Sur la face : épanchement situé dans le segment postérieur de la grande scissure

Sur la face :Pleurésies inter-lobaires RT de face et de profil droit épanchement situé dans le segment postérieur de

inter-lobaires RT de face et de profil droit Sur la face : épanchement situé dans le
inter-lobaires RT de face et de profil droit Sur la face : épanchement situé dans le

épanchement situé

dans le segment postérieur de la grande scissure réalisant un aspect ovalaire en

« ballon de rugby »

Sur le profil : image enréalisant un aspect ovalaire en « ballon de rugby » « pales d’hélices », dues au

« pales d’hélices »,

dues au double enkystement pleural dans la grande scissure

5454

Les épanchements mixtes hydro-aériques Ils associent une opacité liquidienne basale, dense et homogène, à niveau
Les épanchements mixtes hydro-aériques Ils associent une opacité liquidienne basale, dense et homogène, à niveau
Les épanchements mixtes hydro-aériques Ils associent une opacité liquidienne basale, dense et homogène, à niveau

Les épanchements mixtes hydro-aériques

Ils associent une opacité liquidienne basale, dense et homogène, à niveau horizontal et une hyperclarté qui la surmonte. dense et homogène, à niveau horizontal et une hyperclarté qui la surmonte.

Le signe du niveau (mesuré sur le cliché de face et sur celui de profil) permet de faire la différence entre l'image hydro-aérique de face et sur celui de profil) permet de faire la différence entre l'image hydro-aérique de siège parenchymateux (abcès) et l'image hydro-aérique de siège pleural (hydropneumothorax).

Les deux niveaux ont la même longueur dans l'abcès (sphére), ils sont de longueur différente dans la poche pleurale. l'abcès (sphére), ils sont de longueur différente dans la poche pleurale.

5555

Les épanchements mixtes Schéma tiré de José REMY Ces schémas expliquent le moyen de différencier
Les épanchements mixtes Schéma tiré de José REMY Ces schémas expliquent le moyen de différencier
Les épanchements mixtes Schéma tiré de José REMY Ces schémas expliquent le moyen de différencier

Les épanchements mixtes

Les épanchements mixtes Schéma tiré de José REMY Ces schémas expliquent le moyen de différencier une

Schéma tiré de José REMY REMY

Ces schémas expliquent le moyen de différencier une image intra-parenchymateuse d’une image intra- pleurale expliquent le moyen de différencier une image intra-parenchymateuse d’une image intra- pleurale

Dans le premier cas les niveaux sont de la même longueur; dans l’autre cas les longueurs sont inégales niveaux sont de la même longueur; dans l’autre cas les longueurs sont inégales

Dans le premier cas les niveaux sont de la même longueur; dans l’autre cas les longueurs

5656

Dans le premier cas les niveaux sont de la même longueur; dans l’autre cas les longueurs
Dans le premier cas les niveaux sont de la même longueur; dans l’autre cas les longueurs
Hydro-pneumothorax Schéma d’un hydro- pneumothorax droit vu de face. 5757
Hydro-pneumothorax Schéma d’un hydro- pneumothorax droit vu de face. 5757
Hydro-pneumothorax Schéma d’un hydro- pneumothorax droit vu de face. 5757
Hydro-pneumothorax Schéma d’un hydro- pneumothorax droit vu de face. 5757

Hydro-pneumothorax

Hydro-pneumothorax Schéma d’un hydro- pneumothorax droit vu de face. 5757

Schéma d’un hydro- pneumothorax droit vu de face.

Hydro-pneumothorax Schéma d’un hydro- pneumothorax droit vu de face. 5757
Hydro-pneumothorax Schéma d’un hydro- pneumothorax droit vu de face. 5757
Hydro-pneumothorax Schéma d’un hydro- pneumothorax droit vu de face. 5757
Hydro-pneumothorax Schéma d’un hydro- pneumothorax droit vu de face. 5757
Hydro-pneumothorax Schéma d’un hydro- pneumothorax droit vu de face. 5757

5757

Hydro-pneumothorax Schéma d’un hydro- pneumothorax droit vu de face. 5757
RT de face et de profil droit Hydropneumothorax droit Signe des « niveaux » de
RT de face et de profil droit Hydropneumothorax droit Signe des « niveaux » de

RT de face et de profil droitHydropneumothorax droit Signe des « niveaux » de José Remy En cas d’image hydro-aérique intra-thoracique,

Hydropneumothorax droitRT de face et de profil droit Signe des « niveaux » de José Remy En

Signe des « niveaux » de José Remy Remy

En cas d’image hydro-aérique intra-thoracique, la mesure du niveau liquidien de face et de profil en précise le siège, intra-thoracique, la mesure du niveau liquidien de face et de profil en précise le siège, ici inégal donc pleural

En cas d’image hydro-aérique intraparenchymateuse (abcès), les deux niveaux sont de même longueur intraparenchymateuse (abcès), les deux niveaux sont de même longueur

pleural En cas d’image hydro-aérique intraparenchymateuse (abcès), les deux niveaux sont de même longueur 5858
pleural En cas d’image hydro-aérique intraparenchymateuse (abcès), les deux niveaux sont de même longueur 5858
pleural En cas d’image hydro-aérique intraparenchymateuse (abcès), les deux niveaux sont de même longueur 5858

5858

pleural En cas d’image hydro-aérique intraparenchymateuse (abcès), les deux niveaux sont de même longueur 5858
Syndrome pleural RT de face et de profil droit Signe dit des « niveaux»de José
Syndrome pleural RT de face et de profil droit Signe dit des « niveaux»de José
Syndrome pleural RT de face et de profil droit Signe dit des « niveaux»de José
Syndrome pleural RT de face et de profil droit Signe dit des « niveaux»de José
Syndrome pleural RT de face et de profil droit Signe dit des « niveaux»de José

Syndrome

pleural

RT de face et de profil droitSyndrome pleural Signe dit des « niveaux»de José Rémy Ici, il s ’agit d’un épanchement pleural

Signe dit des « niveaux»de José Rémy « niveaux»de José Rémy

Ici, il s ’agit d’un épanchement pleural droit épanchement pleural droit

Notez la différence de longueur des niveaux qui est plus grand sur le profil que sur la face longueur des niveaux qui est plus grand sur le profil que sur la face

pleural droit Notez la différence de longueur des niveaux qui est plus grand sur le profil

5959

PochePoche pleuralepleurale hydrohydro --aaéé riquerique droitedroite TDMTDM AutreAutre cascas NotezNotez lele
PochePoche pleuralepleurale hydrohydro --aaéé riquerique droitedroite TDMTDM AutreAutre cascas NotezNotez lele
PochePoche pleuralepleurale hydrohydro --aaéé riquerique droitedroite TDMTDM AutreAutre cascas NotezNotez lele

PochePoche pleuralepleurale hydrohydro--aaéériquerique droitedroite

TDMTDMhydrohydro --aaéé riquerique droitedroite AutreAutre cascas NotezNotez lele refoulementrefoulement

AutreAutre cascashydrohydro --aaéé riquerique droitedroite TDMTDM NotezNotez lele refoulementrefoulement dudu mm

NotezNotez lele refoulementrefoulement dudu mm éédiastindiastin versvers lala gauchegauche refoulementrefoulement dudu mméédiastindiastin versvers lala gauchegauche

AutreAutre cascas NotezNotez lele refoulementrefoulement dudu mm éédiastindiastin versvers lala gauchegauche 6060
AutreAutre cascas NotezNotez lele refoulementrefoulement dudu mm éédiastindiastin versvers lala gauchegauche 6060
AutreAutre cascas NotezNotez lele refoulementrefoulement dudu mm éédiastindiastin versvers lala gauchegauche 6060
AutreAutre cascas NotezNotez lele refoulementrefoulement dudu mm éédiastindiastin versvers lala gauchegauche 6060
AutreAutre cascas NotezNotez lele refoulementrefoulement dudu mm éédiastindiastin versvers lala gauchegauche 6060

6060

RTRT dede faceface PochePoche pleuralepleurale droitedroite fistulisfistulis ééee dansdans uneune bronchebronche ((pyopyo--
RTRT dede faceface PochePoche pleuralepleurale droitedroite fistulisfistulis ééee dansdans uneune bronchebronche PochePoche pleuralepleurale droitedroite fistulisfistulisééee dansdans uneune bronchebronche ((pyopyo--pneumothoraxpneumothorax))
uneune bronchebronche ((pyopyo-- pneumothoraxpneumothorax )) NeNe paspas confondreconfondre avecavec unun abcabc èè ss NeNe paspas confondreconfondre avecavec unun abcabcèèss dudu poumonpoumon

PochePoche pleuralepleurale droitedroite

paspas confondreconfondre avecavec unun abcabc èè ss dudu poumonpoumon PochePoche pleuralepleurale droitedroite 6161
paspas confondreconfondre avecavec unun abcabc èè ss dudu poumonpoumon PochePoche pleuralepleurale droitedroite 6161
paspas confondreconfondre avecavec unun abcabc èè ss dudu poumonpoumon PochePoche pleuralepleurale droitedroite 6161
paspas confondreconfondre avecavec unun abcabc èè ss dudu poumonpoumon PochePoche pleuralepleurale droitedroite 6161
paspas confondreconfondre avecavec unun abcabc èè ss dudu poumonpoumon PochePoche pleuralepleurale droitedroite 6161
paspas confondreconfondre avecavec unun abcabc èè ss dudu poumonpoumon PochePoche pleuralepleurale droitedroite 6161
paspas confondreconfondre avecavec unun abcabc èè ss dudu poumonpoumon PochePoche pleuralepleurale droitedroite 6161

6161

PochePoche pleuralepleurale droitedroite fistulisfistulisééee

pleuralepleurale droitedroite fistulisfistulis ééee RTRT dede profilprofil droitdroit MêmeMême malademalade P
pleuralepleurale droitedroite fistulisfistulis ééee RTRT dede profilprofil droitdroit MêmeMême malademalade P
pleuralepleurale droitedroite fistulisfistulis ééee RTRT dede profilprofil droitdroit MêmeMême malademalade P
pleuralepleurale droitedroite fistulisfistulis ééee RTRT dede profilprofil droitdroit MêmeMême malademalade P

RTRT dede profilprofil droitdroitpleuralepleurale droitedroite fistulisfistulis ééee MêmeMême malademalade P y o P y o - - p n

MêmeMême malademaladefistulisfistulis ééee RTRT dede profilprofil droitdroit P y o P y o - - p n

P y o P y o - - p n e u m o t PyoPyo--pneumothoraxpneumothorax localislocaliséé antantéérieurrieur

PrPréé sencesence dd ’’uneune 22èè meme pochepoche postpost éé roro --basalebasale éésencesence dd’’uneune 22èèmeme pochepoche postpostééroro--basalebasale

RappelerRappeler iciici ll’’intintéé rêtrêt dudu signesigne dede JosJos éé RemyRemy :: ’’intintéérêtrêt dudu signesigne dede JosJoséé RemyRemy ::

mesuremesure desdes niveauxniveaux sursur lesles clichclichééss dede faceface etet dede profilprofil

EnEn cascas dede longueurslongueurs éé gales,gales, lala pathologiepathologie estest intraintra -- pulmonairepulmonaire éégales,gales, lala pathologiepathologie estest intraintra--pulmonairepulmonaire

SiSi lesles longueurslongueurs sontsont diffdiff éé rentes,rentes, lala pathologiepathologie estest dede sisi èè gege pleuralpleural diffdifféérentes,rentes, lala pathologiepathologie estest dede sisièègege pleuralpleural

sontsont diffdiff éé rentes,rentes, lala pathologiepathologie estest dede sisi èè gege pleuralpleural 6262

6262

Bronchographie lipiodolée gauche vue de face gauche vue de face

Aspect caractéristique de déviation des bronches gauches, dite en « balais de sorcière », due aux séquelles pleurales déviation des bronches gauches, dite en « balais de sorcière », due aux séquelles pleurales homolatérales (pachypleurite)

dite en « balais de sorcière », due aux séquelles pleurales homolatérales (pachypleurite) Syndrome pleural 6363

Syndrome

pleural

dite en « balais de sorcière », due aux séquelles pleurales homolatérales (pachypleurite) Syndrome pleural 6363
6363
6363
Séquelles pleurales Schéma montrant les différents types de séquelles pleurales thoraciques. 6464
Séquelles pleurales Schéma montrant les différents types de séquelles pleurales thoraciques. 6464
Séquelles pleurales Schéma montrant les différents types de séquelles pleurales thoraciques. 6464

Séquelles pleurales

Séquelles pleurales Schéma montrant les différents types de séquelles pleurales thoraciques. 6464
Séquelles pleurales Schéma montrant les différents types de séquelles pleurales thoraciques. 6464

Schéma montrant les différents types de séquelles pleurales thoraciques.

Séquelles pleurales Schéma montrant les différents types de séquelles pleurales thoraciques. 6464
Séquelles pleurales Schéma montrant les différents types de séquelles pleurales thoraciques. 6464
Séquelles pleurales Schéma montrant les différents types de séquelles pleurales thoraciques. 6464
Séquelles pleurales Schéma montrant les différents types de séquelles pleurales thoraciques. 6464
Séquelles pleurales Schéma montrant les différents types de séquelles pleurales thoraciques. 6464

6464

Séquelles pleurales Schéma montrant les différents types de séquelles pleurales thoraciques. 6464

AtAtéélectasielectasie parpar enroulementenroulement pleuralpleural

parpar enroulementenroulement pleuralpleural TDMTDM AtAt éé lectasielectasie parpar

TDMTDMparpar enroulementenroulement pleuralpleural AtAt éé lectasielectasie parpar enroulementenroulement

AtAtéé lectasielectasie parpar enroulementenroulement pleuralpleural typiquetypique àà gauchegauche éélectasielectasie parpar enroulementenroulement pleuralpleural typiquetypique àà gauchegauche

NoterNoter lala positionposition desdes bronches,bronches, attirattiréé eses dansdans lala zonezone dd’’ enroulement enroulement desdes bronches,bronches, attirattirééeses dansdans lala zonezone dd’’enroulementenroulement

(signe(signe dede lala «« comcomèè tete »»)) «« comcomèètete »»))

CetteCette anomalieanomalie sese voitvoit avantavant touttout dansdans lala pathologiepathologie pleuralepleurale dd ’’ origineorigine voitvoit avantavant touttout dansdans lala pathologiepathologie pleuralepleurale dd’’origineorigine asbestosiqueasbestosique

touttout dansdans lala pathologiepathologie pleuralepleurale dd ’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique 6565

6565

TDMTDM AsbestoseAsbestose pleuralepleurale bilatbilat éé ralerale éé panchementpanchement circonfcirconf éé

TDMTDMAsbestoseAsbestose pleuralepleurale bilatbilat éé ralerale éé panchementpanchement circonfcirconf éé

AsbestoseAsbestose pleuralepleurale bilatbilat éé ralerale bilatbilatééralerale

éépanchementpanchement circonfcirconf éé rentielrentiel gauchegauche panchementpanchement circonfcirconféérentielrentiel gauchegauche

AtAtéé lectasielectasie parpar enroulementenroulement typiquetypique àà lala basebase gauche,gauche, dede sisièè gege éélectasielectasie parpar enroulementenroulement typiquetypique àà lala basebase gauche,gauche, dede sisièègege postpostéérieurrieur

ÉÉpaississementspaississements pleurauxpleuraux irrirr éé guliersguliers àà droitedroite pleurauxpleuraux irrirrééguliersguliers àà droitedroite

PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’origineorigine asbestosiqueasbestosique

àà droitedroite PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique 6666
àà droitedroite PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique 6666
àà droitedroite PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique 6666
àà droitedroite PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique 6666
àà droitedroite PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique 6666
àà droitedroite PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique 6666

6666

àà droitedroite PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique 6666
àà droitedroite PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique 6666
Les calcifications pleurales Les calcifications pleurales uni ou bilatérales, uniques ou multiples, sont faciles à

Les calcifications pleurales

Les calcifications pleurales Les calcifications pleurales uni ou bilatérales, uniques ou multiples, sont faciles à
Les calcifications pleurales Les calcifications pleurales uni ou bilatérales, uniques ou multiples, sont faciles à
Les calcifications pleurales Les calcifications pleurales uni ou bilatérales, uniques ou multiples, sont faciles à
Les calcifications pleurales Les calcifications pleurales uni ou bilatérales, uniques ou multiples, sont faciles à

Les calcifications pleurales uni ou bilatérales, uniques ou multiples, sont faciles à identifier compte-tenu de leur forme aplatie, de leur siège périphérique pariétal, latéral ou postéro-latéral, et de leur densité

de leur forme aplatie, de leur siège périphérique pariétal, latéral ou postéro-latéral, et de leur densité
de leur forme aplatie, de leur siège périphérique pariétal, latéral ou postéro-latéral, et de leur densité
de leur forme aplatie, de leur siège périphérique pariétal, latéral ou postéro-latéral, et de leur densité
de leur forme aplatie, de leur siège périphérique pariétal, latéral ou postéro-latéral, et de leur densité
de leur forme aplatie, de leur siège périphérique pariétal, latéral ou postéro-latéral, et de leur densité
de leur forme aplatie, de leur siège périphérique pariétal, latéral ou postéro-latéral, et de leur densité

6767

Les calcifications pleurales Les calcifications pleurales reconnaissent en général deux étiologies : la tuberculose et
Les calcifications pleurales Les calcifications pleurales reconnaissent en général deux étiologies : la tuberculose et
Les calcifications pleurales Les calcifications pleurales reconnaissent en général deux étiologies : la tuberculose et
Les calcifications pleurales Les calcifications pleurales reconnaissent en général deux étiologies : la tuberculose et

Les calcifications pleurales

Les calcifications pleurales reconnaissent en général deux étiologies : la tuberculose et l’asbestose l’asbestose

Les plaques fibro-hyalines asbestosique peuvent ne pas se calcifier. Elles donnent alors une opacité floue de siège pariétal. pas se calcifier. Elles donnent alors une opacité floue de siège pariétal.

La TDM revêt une grande importance pour leur diagnostic. diagnostic.

donnent alors une opacité floue de siège pariétal. La TDM revêt une grande importance pour leur
donnent alors une opacité floue de siège pariétal. La TDM revêt une grande importance pour leur
donnent alors une opacité floue de siège pariétal. La TDM revêt une grande importance pour leur
donnent alors une opacité floue de siège pariétal. La TDM revêt une grande importance pour leur
donnent alors une opacité floue de siège pariétal. La TDM revêt une grande importance pour leur
donnent alors une opacité floue de siège pariétal. La TDM revêt une grande importance pour leur
donnent alors une opacité floue de siège pariétal. La TDM revêt une grande importance pour leur
donnent alors une opacité floue de siège pariétal. La TDM revêt une grande importance pour leur

6868

PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’origineorigine asbestosiqueasbestosique

dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique RTRT dede faceface PlaquesPlaques pleuralespleurales
dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique RTRT dede faceface PlaquesPlaques pleuralespleurales

RTRT dede facefacedd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique PlaquesPlaques pleuralespleurales

PlaquesPlaques pleuralespleurales diaphragmatiquesdiaphragmatiques diaphragmatiquesdiaphragmatiques

es

bilatbilatééralesrales calcificalcifiéées

pleuralespleurales diaphragmatiquesdiaphragmatiques es bilatbilat éé ralesrales calcificalcifi éées 6969
pleuralespleurales diaphragmatiquesdiaphragmatiques es bilatbilat éé ralesrales calcificalcifi éées 6969
pleuralespleurales diaphragmatiquesdiaphragmatiques es bilatbilat éé ralesrales calcificalcifi éées 6969
pleuralespleurales diaphragmatiquesdiaphragmatiques es bilatbilat éé ralesrales calcificalcifi éées 6969

6969

PathologiePathologie pleuralepleurale dd ’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique T D M T D M PlaquesPlaques
PathologiePathologie pleuralepleurale dd ’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique T D M T D M PlaquesPlaques
PathologiePathologie pleuralepleurale dd ’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique T D M T D M PlaquesPlaques

PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’origineorigine asbestosiqueasbestosique

T D M T D M TDMTDM

PlaquesPlaques fibrofibro -- hyalineshyalines calcificalcifi éé eses enen positionposition latlatéé roro -- thoraciquethoracique dede fibrofibro-- hyalineshyalines calcificalcifiééeses enen positionposition latlatééroro-- thoraciquethoracique dede sisièègege postpostéérieurrieur

eses enen positionposition latlatéé roro -- thoraciquethoracique dede sisièè gege postpost éé rieurrieur 7070
eses enen positionposition latlatéé roro -- thoraciquethoracique dede sisièè gege postpost éé rieurrieur 7070
eses enen positionposition latlatéé roro -- thoraciquethoracique dede sisièè gege postpost éé rieurrieur 7070
eses enen positionposition latlatéé roro -- thoraciquethoracique dede sisièè gege postpost éé rieurrieur 7070

7070

Pathologie pleurale TDM Plaques pleurales calcifiées d’origine asbestosique 7171
Pathologie pleurale TDM Plaques pleurales calcifiées d’origine asbestosique 7171
Pathologie pleurale TDM Plaques pleurales calcifiées d’origine asbestosique 7171
Pathologie pleurale TDM Plaques pleurales calcifiées d’origine asbestosique 7171

Pathologie

pleurale

TDMPathologie pleurale Plaques pleurales calcifiées d’origine asbestosique 7171

Plaques pleurales calcifiées d’origine asbestosique asbestosique

Pathologie pleurale TDM Plaques pleurales calcifiées d’origine asbestosique 7171
Pathologie pleurale TDM Plaques pleurales calcifiées d’origine asbestosique 7171
Pathologie pleurale TDM Plaques pleurales calcifiées d’origine asbestosique 7171
Pathologie pleurale TDM Plaques pleurales calcifiées d’origine asbestosique 7171

7171

PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique T D M T D M AutreAutre
PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique T D M T D M AutreAutre

PathologiePathologie pleuralepleurale dd’’origineorigine asbestosiqueasbestosique

T D M T D M TDMTDM

AutreAutre observationobservationorigineorigine asbestosiqueasbestosique T D M T D M PlaquesPlaques fibrofibro -- hyalineshyalines

PlaquesPlaques fibrofibro -- hyalineshyalines calcificalcifi éé eses dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique enen fibrofibro-- hyalineshyalines calcificalcifiééeses dd’’origineorigine asbestosiqueasbestosique enen positionposition sussus diaphragmatiquediaphragmatique

eses dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique enen positionposition sussus diaphragmatiquediaphragmatique 7272
eses dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique enen positionposition sussus diaphragmatiquediaphragmatique 7272
eses dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique enen positionposition sussus diaphragmatiquediaphragmatique 7272
eses dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique enen positionposition sussus diaphragmatiquediaphragmatique 7272
eses dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique enen positionposition sussus diaphragmatiquediaphragmatique 7272
eses dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique enen positionposition sussus diaphragmatiquediaphragmatique 7272
eses dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique enen positionposition sussus diaphragmatiquediaphragmatique 7272

7272

eses dd’’ origineorigine asbestosiqueasbestosique enen positionposition sussus diaphragmatiquediaphragmatique 7272

L’os de seiche

L’os de seiche « L’os de seiche », dont le diagnostic radiologique est facile et pathognomonique,
L’os de seiche « L’os de seiche », dont le diagnostic radiologique est facile et pathognomonique,
L’os de seiche « L’os de seiche », dont le diagnostic radiologique est facile et pathognomonique,
L’os de seiche « L’os de seiche », dont le diagnostic radiologique est facile et pathognomonique,

« L’os de seiche », dont le diagnostic radiologique est facile et pathognomonique, correspond à la séquelle calcifiée d’un ancien épanchement d’origine tuberculeuse. est facile et pathognomonique, correspond à la séquelle calcifiée d’un ancien épanchement d’origine tuberculeuse.

Il peut parfois s’associer à des calcifications péricardiques, dans le cas d’une ancienne polysérite post-primaire péricardiques, dans le cas d’une ancienne polysérite post-primaire

parfois s’associer à des calcifications péricardiques, dans le cas d’une ancienne polysérite post-primaire 7373
parfois s’associer à des calcifications péricardiques, dans le cas d’une ancienne polysérite post-primaire 7373
parfois s’associer à des calcifications péricardiques, dans le cas d’une ancienne polysérite post-primaire 7373
parfois s’associer à des calcifications péricardiques, dans le cas d’une ancienne polysérite post-primaire 7373
parfois s’associer à des calcifications péricardiques, dans le cas d’une ancienne polysérite post-primaire 7373
parfois s’associer à des calcifications péricardiques, dans le cas d’une ancienne polysérite post-primaire 7373
parfois s’associer à des calcifications péricardiques, dans le cas d’une ancienne polysérite post-primaire 7373
parfois s’associer à des calcifications péricardiques, dans le cas d’une ancienne polysérite post-primaire 7373

7373

Syndrome pleural RT de face Séquelles calcifiées unilatérales (en « os de seiche ») d’une

Syndrome

pleural

RT de faceSyndrome pleural Séquelles calcifiées unilatérales (en « os de seiche ») d’une ancienne pleurésie

Séquelles calcifiées unilatérales (en « os de seiche ») d’une ancienne pleurésie tuberculeuse droite calcifiées unilatérales (en « os de seiche ») d’une ancienne pleurésie tuberculeuse droite

Séquelles calcifiées unilatérales (en « os de seiche ») d’une ancienne pleurésie tuberculeuse droite 7474
Séquelles calcifiées unilatérales (en « os de seiche ») d’une ancienne pleurésie tuberculeuse droite 7474
Séquelles calcifiées unilatérales (en « os de seiche ») d’une ancienne pleurésie tuberculeuse droite 7474
Séquelles calcifiées unilatérales (en « os de seiche ») d’une ancienne pleurésie tuberculeuse droite 7474
Séquelles calcifiées unilatérales (en « os de seiche ») d’une ancienne pleurésie tuberculeuse droite 7474

7474

CalcificationsCalcifications pleuralespleurales

CalcificationsCalcifications pleuralespleurales T D M T D M MêmeMême patientpatient CalcificationsCalcifications
CalcificationsCalcifications pleuralespleurales T D M T D M MêmeMême patientpatient CalcificationsCalcifications

T D M T D M TDMTDM

MêmeMême patientpatientpleuralespleurales T D M T D M CalcificationsCalcifications pleuralespleurales

CalcificationsCalcifications pleuralespleurales unilatunilatéé ralesrales droitesdroites dede naturenature tuberculeusetuberculeuse pleuralespleurales unilatunilatééralesrales droitesdroites dede naturenature tuberculeusetuberculeuse

AspectAspect enen «« osos dede seicheseiche »» «« osos dede seicheseiche »»

droitesdroites dede naturenature tuberculeusetuberculeuse AspectAspect enen «« osos dede seicheseiche »» 7575
droitesdroites dede naturenature tuberculeusetuberculeuse AspectAspect enen «« osos dede seicheseiche »» 7575
droitesdroites dede naturenature tuberculeusetuberculeuse AspectAspect enen «« osos dede seicheseiche »» 7575
droitesdroites dede naturenature tuberculeusetuberculeuse AspectAspect enen «« osos dede seicheseiche »» 7575
droitesdroites dede naturenature tuberculeusetuberculeuse AspectAspect enen «« osos dede seicheseiche »» 7575
droitesdroites dede naturenature tuberculeusetuberculeuse AspectAspect enen «« osos dede seicheseiche »» 7575

7575

« Os de seiche » bilatéral bilatéral

Il s’agit de séquelles calcifiées de pleurésies tuberculeuses bilatérales anciennes séquelles calcifiées de pleurésies tuberculeuses bilatérales anciennes

Notez l’aspect en « bouclier de Brennus»à gauche « bouclier de Brennus»à gauche

L’os de seiche

tuberculeuses bilatérales anciennes Notez l’aspect en « bouclier de Brennus»à gauche L’os de seiche 7676
tuberculeuses bilatérales anciennes Notez l’aspect en « bouclier de Brennus»à gauche L’os de seiche 7676
tuberculeuses bilatérales anciennes Notez l’aspect en « bouclier de Brennus»à gauche L’os de seiche 7676
tuberculeuses bilatérales anciennes Notez l’aspect en « bouclier de Brennus»à gauche L’os de seiche 7676
tuberculeuses bilatérales anciennes Notez l’aspect en « bouclier de Brennus»à gauche L’os de seiche 7676
tuberculeuses bilatérales anciennes Notez l’aspect en « bouclier de Brennus»à gauche L’os de seiche 7676
tuberculeuses bilatérales anciennes Notez l’aspect en « bouclier de Brennus»à gauche L’os de seiche 7676

7676

Le pneumothorax Parmi toutes les maladies qui peuvent occasionner une dyspnée aigue, le pneumothorax ne
Le pneumothorax Parmi toutes les maladies qui peuvent occasionner une dyspnée aigue, le pneumothorax ne
Le pneumothorax Parmi toutes les maladies qui peuvent occasionner une dyspnée aigue, le pneumothorax ne

Le pneumothorax

Parmi toutes les maladies qui peuvent occasionner une dyspnée aigue, le pneumothorax ne pose pas de difficulté de radio-diagnostic. dyspnée aigue, le pneumothorax ne pose pas de difficulté de radio-diagnostic.

Le pneumothorax, qui correspond à une entrée intempestive de l’air dans la cavité pleurale, entraîne un décollement du poumon par rapport à intempestive de l’air dans la cavité pleurale, entraîne un décollement du poumon par rapport à la paroi. Sa limite constitue un fin liseré dense qui est la plèvre viscérale.

Ici la réalisation d'un cliché en expiration forcée permet une meilleure mise en évidence du pneumothorax. une meilleure mise en évidence du pneumothorax.

Ici la réalisation d'un cliché en expiration forcée permet une meilleure mise en évidence du pneumothorax.
Ici la réalisation d'un cliché en expiration forcée permet une meilleure mise en évidence du pneumothorax.
Ici la réalisation d'un cliché en expiration forcée permet une meilleure mise en évidence du pneumothorax.
Ici la réalisation d'un cliché en expiration forcée permet une meilleure mise en évidence du pneumothorax.
Ici la réalisation d'un cliché en expiration forcée permet une meilleure mise en évidence du pneumothorax.

7777

Le pneumothorax Ce pneumothorax peut s’accompagner d’une réaction liquidienne plus ou moins importante à la
Le pneumothorax Ce pneumothorax peut s’accompagner d’une réaction liquidienne plus ou moins importante à la
Le pneumothorax Ce pneumothorax peut s’accompagner d’une réaction liquidienne plus ou moins importante à la

Le pneumothorax

Ce pneumothorax peut s’accompagner d’une réaction liquidienne plus ou moins importante à la base due à un phénomène irritatif. On réaction liquidienne plus ou moins importante à la base due à un phénomène irritatif. On dit que le pneumothorax a les « pieds dans l’eau ». On a alors à faire à une image hydro-aérique. Cette image est d’ailleurs la même quelle que soit la nature du liquide (sero-fibrineuse, hémorragique, purulente, lactescente)

Le pneumothorax habituel, dit autrefois du « jeune conscrit » est la conséquence de la rupture d’une petite bulle d’emphysème corticale sous-pleurale, appelée conscrit » est la conséquence de la rupture d’une petite bulle d’emphysème corticale sous-pleurale, appelée « bleb »

est la conséquence de la rupture d’une petite bulle d’emphysème corticale sous-pleurale, appelée « bleb »
est la conséquence de la rupture d’une petite bulle d’emphysème corticale sous-pleurale, appelée « bleb »
est la conséquence de la rupture d’une petite bulle d’emphysème corticale sous-pleurale, appelée « bleb »
est la conséquence de la rupture d’une petite bulle d’emphysème corticale sous-pleurale, appelée « bleb »
est la conséquence de la rupture d’une petite bulle d’emphysème corticale sous-pleurale, appelée « bleb »

7878

Pneumothorax Schéma d’un pneumothorax droit de moyenne abondance. 7979
Pneumothorax Schéma d’un pneumothorax droit de moyenne abondance. 7979
Pneumothorax Schéma d’un pneumothorax droit de moyenne abondance. 7979
Pneumothorax Schéma d’un pneumothorax droit de moyenne abondance. 7979
Pneumothorax Schéma d’un pneumothorax droit de moyenne abondance. 7979
Pneumothorax Schéma d’un pneumothorax droit de moyenne abondance. 7979

Pneumothorax

Pneumothorax Schéma d’un pneumothorax droit de moyenne abondance. 7979

Schéma d’un pneumothorax droit de moyenne abondance.

Pneumothorax Schéma d’un pneumothorax droit de moyenne abondance. 7979
Pneumothorax Schéma d’un pneumothorax droit de moyenne abondance. 7979
Pneumothorax Schéma d’un pneumothorax droit de moyenne abondance. 7979
Pneumothorax Schéma d’un pneumothorax droit de moyenne abondance. 7979
Pneumothorax Schéma d’un pneumothorax droit de moyenne abondance. 7979

7979

Syndrome pleural RT de face Petit pneumothorax droit faiblement décollé de la paroi thoracique Son
Syndrome pleural RT de face Petit pneumothorax droit faiblement décollé de la paroi thoracique Son
Syndrome pleural RT de face Petit pneumothorax droit faiblement décollé de la paroi thoracique Son

Syndrome pleural

RT de faceSyndrome pleural Petit pneumothorax droit faiblement décollé de la paroi thoracique Son diagnostic est difficile Il

Petit pneumothorax droit faiblement décollé de la paroi thoracique droit faiblement décollé de la paroi thoracique

Son diagnostic est difficiledroit faiblement décollé de la paroi thoracique Il faut dans ce cas pratiquer un cliché en

Il faut dans ce cas pratiquer un cliché en expiration forcée pour mieux voir le décollement pleural pratiquer un cliché en expiration forcée pour mieux voir le décollement pleural

difficile Il faut dans ce cas pratiquer un cliché en expiration forcée pour mieux voir le
difficile Il faut dans ce cas pratiquer un cliché en expiration forcée pour mieux voir le
difficile Il faut dans ce cas pratiquer un cliché en expiration forcée pour mieux voir le

8080

difficile Il faut dans ce cas pratiquer un cliché en expiration forcée pour mieux voir le
difficile Il faut dans ce cas pratiquer un cliché en expiration forcée pour mieux voir le
P n e u m o t h o r a x Schémas : notez
P n e u m o t h o r a x Schémas : notez

Pneumothorax

Schémas : notez ici que l’angle de raccordement d’une clarté sous-pleurale avec la paroi permet de différencier le pneumothorax que l’angle de raccordement d’une clarté sous-pleurale avec la paroi permet de différencier le pneumothorax et la bulle intra- parenchymateuse.

L’angle est aigu dans le pneumothorax et obtus dans la bulle d’emphysème. dans le pneumothorax et obtus dans la bulle d’emphysème.

la bulle intra- parenchymateuse. L’angle est aigu dans le pneumothorax et obtus dans la bulle d’emphysème.
la bulle intra- parenchymateuse. L’angle est aigu dans le pneumothorax et obtus dans la bulle d’emphysème.
la bulle intra- parenchymateuse. L’angle est aigu dans le pneumothorax et obtus dans la bulle d’emphysème.

8181

la bulle intra- parenchymateuse. L’angle est aigu dans le pneumothorax et obtus dans la bulle d’emphysème.
la bulle intra- parenchymateuse. L’angle est aigu dans le pneumothorax et obtus dans la bulle d’emphysème.
TDMTDM PneumothoraxPneumothorax droitdroit partielpartiel LaLa languettelanguette pulmonairepulmonaire antant éé
TDMTDM PneumothoraxPneumothorax droitdroit partielpartiel LaLa languettelanguette pulmonairepulmonaire antant éé

TDMTDMPneumothoraxPneumothorax droitdroit partielpartiel LaLa languettelanguette pulmonairepulmonaire antant éé rieurerieure

PneumothoraxPneumothorax droitdroit partielpartiel partielpartiel

LaLa languettelanguette pulmonairepulmonaire antant éé rieurerieure ddéé collcoll éé e,e, flotteflotte librementlibrement dansdans lala pulmonairepulmonaire antantéérieurerieure ddéécollcolléée,e, flotteflotte librementlibrement dansdans lala cavitcavitéé hemithoraciquehemithoracique

NoterNoter ll’’angleangle dede raccordementraccordement àà lala paroiparoi aiguaigu (signe(signe dede BernouBernou )) parpar ’’angleangle dede raccordementraccordement àà lala paroiparoi aiguaigu (signe(signe dede BernouBernou)) parpar oppositionopposition àà ll’’angleangle dede raccordementraccordement obtuobtu dd’’uneune bullebulle

PrPréé sencesence dede nombreusesnombreuses «« blebsblebs »» àà lala basebase éésencesence dede nombreusesnombreuses «« blebsblebs »» àà lala basebase

PneumothoraxPneumothorax droitdroit

sencesence dede nombreusesnombreuses «« blebsblebs »» àà lala basebase PneumothoraxPneumothorax droitdroit 8282
sencesence dede nombreusesnombreuses «« blebsblebs »» àà lala basebase PneumothoraxPneumothorax droitdroit 8282

8282

Le

pneumothorax

Le pneumothorax RT de face Autre aspect de petit pneumothorax gauche 8383
Le pneumothorax RT de face Autre aspect de petit pneumothorax gauche 8383
Le pneumothorax RT de face Autre aspect de petit pneumothorax gauche 8383

RT de faceLe pneumothorax Autre aspect de petit pneumothorax gauche 8383

Autre aspect de petit pneumothorax gauche de petit pneumothorax gauche

Le pneumothorax RT de face Autre aspect de petit pneumothorax gauche 8383
Le pneumothorax RT de face Autre aspect de petit pneumothorax gauche 8383
Le pneumothorax RT de face Autre aspect de petit pneumothorax gauche 8383
Le pneumothorax RT de face Autre aspect de petit pneumothorax gauche 8383
Le pneumothorax RT de face Autre aspect de petit pneumothorax gauche 8383

8383

Le pneumothorax

Le pneumothorax R T d e f a c e Même malade Cliché pris en expiration
Le pneumothorax R T d e f a c e Même malade Cliché pris en expiration
Le pneumothorax R T d e f a c e Même malade Cliché pris en expiration
Le pneumothorax R T d e f a c e Même malade Cliché pris en expiration

R T d e f a c e RT de face

Même maladeLe pneumothorax R T d e f a c e Cliché pris en expiration forcée 8484

Cliché pris en expiration forcée expiration forcée

Le pneumothorax R T d e f a c e Même malade Cliché pris en expiration
Le pneumothorax R T d e f a c e Même malade Cliché pris en expiration
Le pneumothorax R T d e f a c e Même malade Cliché pris en expiration
Le pneumothorax R T d e f a c e Même malade Cliché pris en expiration
Le pneumothorax R T d e f a c e Même malade Cliché pris en expiration

8484

Le pneumothorax RT de face Pneumothorax gauche classique 8585
Le pneumothorax RT de face Pneumothorax gauche classique 8585

Le

pneumothorax

Le pneumothorax RT de face Pneumothorax gauche classique 8585

RT de faceLe pneumothorax Pneumothorax gauche classique 8585

Pneumothorax gauche classique classique

Le pneumothorax RT de face Pneumothorax gauche classique 8585
Le pneumothorax RT de face Pneumothorax gauche classique 8585
Le pneumothorax RT de face Pneumothorax gauche classique 8585
Le pneumothorax RT de face Pneumothorax gauche classique 8585
Le pneumothorax RT de face Pneumothorax gauche classique 8585

8585

Le pneumothorax RT de face Pneumothorax gauche classique 8585
Le pneumothorax RT de face Pneumothorax gauche classique 8585
Le pneumothorax idiopathique du jeune Tomographie de face Pneumothorax gauche Notez ici la rupture de
Le pneumothorax idiopathique du jeune Tomographie de face Pneumothorax gauche Notez ici la rupture de

Le pneumothorax idiopathique du jeune

Tomographie de face face

Pneumothorax gauche gauche

Notez ici la rupture de la plèvre liée à « l’éclatement » de la bulle sous- jacente (bleb) de la plèvre liée à « l’éclatement » de la bulle sous- jacente (bleb)

gauche Notez ici la rupture de la plèvre liée à « l’éclatement » de la bulle
gauche Notez ici la rupture de la plèvre liée à « l’éclatement » de la bulle
gauche Notez ici la rupture de la plèvre liée à « l’éclatement » de la bulle
gauche Notez ici la rupture de la plèvre liée à « l’éclatement » de la bulle
gauche Notez ici la rupture de la plèvre liée à « l’éclatement » de la bulle
gauche Notez ici la rupture de la plèvre liée à « l’éclatement » de la bulle

8686

Syndrome pleural RT de face Hydro-pneumothorax droit Notez la dissociation des trois lobes pulmonaires 8787
Syndrome pleural RT de face Hydro-pneumothorax droit Notez la dissociation des trois lobes pulmonaires 8787
Syndrome pleural RT de face Hydro-pneumothorax droit Notez la dissociation des trois lobes pulmonaires 8787

Syndrome pleural

Syndrome pleural RT de face Hydro-pneumothorax droit Notez la dissociation des trois lobes pulmonaires 8787

RT de faceSyndrome pleural Hydro-pneumothorax droit Notez la dissociation des trois lobes pulmonaires 8787

Hydro-pneumothorax droit droit

Notez la dissociation des trois lobes pulmonaires des trois lobes pulmonaires

Syndrome pleural RT de face Hydro-pneumothorax droit Notez la dissociation des trois lobes pulmonaires 8787
Syndrome pleural RT de face Hydro-pneumothorax droit Notez la dissociation des trois lobes pulmonaires 8787
Syndrome pleural RT de face Hydro-pneumothorax droit Notez la dissociation des trois lobes pulmonaires 8787
Syndrome pleural RT de face Hydro-pneumothorax droit Notez la dissociation des trois lobes pulmonaires 8787
Syndrome pleural RT de face Hydro-pneumothorax droit Notez la dissociation des trois lobes pulmonaires 8787

8787

Syndrome pleural RT de face Hydro-pneumothorax droit Notez la dissociation des trois lobes pulmonaires 8787
Syndrome pleural RT de face Hydro-pneumothorax droit Notez la dissociation des trois lobes pulmonaires 8787
Le pneumothorax suffocant Le pneumothorax suffocant appelé aussi « pneumothorax à soupape » ou «
Le pneumothorax suffocant Le pneumothorax suffocant appelé aussi « pneumothorax à soupape » ou «
Le pneumothorax suffocant Le pneumothorax suffocant appelé aussi « pneumothorax à soupape » ou «
Le pneumothorax suffocant Le pneumothorax suffocant appelé aussi « pneumothorax à soupape » ou «

Le pneumothorax suffocant

Le pneumothorax suffocant appelé aussi « pneumothorax à soupape » ou « pneumothorax à pression positive » entraîne le déplacement du médiastin, refoulé de l’autre coté ainsi que le pression positive » entraîne le déplacement du médiastin, refoulé de l’autre coté ainsi que le collapsus pulmonaire. Il est la conséquence d’une brèche pleurale plus importante.

Il peut lui aussi s’accompagner d’un épanchement liquidien sero-fibrineux (hydro-pneumothorax), hémorragique (hémo-pneumothorax), purulent (pyo- pneumothorax) liquidien sero-fibrineux (hydro-pneumothorax), hémorragique (hémo-pneumothorax), purulent (pyo- pneumothorax)

liquidien sero-fibrineux (hydro-pneumothorax), hémorragique (hémo-pneumothorax), purulent (pyo- pneumothorax) 8888
liquidien sero-fibrineux (hydro-pneumothorax), hémorragique (hémo-pneumothorax), purulent (pyo- pneumothorax) 8888
liquidien sero-fibrineux (hydro-pneumothorax), hémorragique (hémo-pneumothorax), purulent (pyo- pneumothorax) 8888
liquidien sero-fibrineux (hydro-pneumothorax), hémorragique (hémo-pneumothorax), purulent (pyo- pneumothorax) 8888
liquidien sero-fibrineux (hydro-pneumothorax), hémorragique (hémo-pneumothorax), purulent (pyo- pneumothorax) 8888
liquidien sero-fibrineux (hydro-pneumothorax), hémorragique (hémo-pneumothorax), purulent (pyo- pneumothorax) 8888

8888

Le pneumothorax suffocant Schéma d’un pneumothorax droit suffocant, à pressions positives. 8989
Le pneumothorax suffocant Schéma d’un pneumothorax droit suffocant, à pressions positives. 8989
Le pneumothorax suffocant Schéma d’un pneumothorax droit suffocant, à pressions positives. 8989
Le pneumothorax suffocant Schéma d’un pneumothorax droit suffocant, à pressions positives. 8989

Le pneumothorax suffocant

Le pneumothorax suffocant Schéma d’un pneumothorax droit suffocant, à pressions positives. 8989

Schéma d’un pneumothorax droit suffocant, à pressions positives.

Le pneumothorax suffocant Schéma d’un pneumothorax droit suffocant, à pressions positives. 8989
Le pneumothorax suffocant Schéma d’un pneumothorax droit suffocant, à pressions positives. 8989
Le pneumothorax suffocant Schéma d’un pneumothorax droit suffocant, à pressions positives. 8989
Le pneumothorax suffocant Schéma d’un pneumothorax droit suffocant, à pressions positives. 8989
Le pneumothorax suffocant Schéma d’un pneumothorax droit suffocant, à pressions positives. 8989

8989

Le

pneumothorax

suffocant

RT de faceLe pneumothorax suffocant Notez ici le collapsus contro- médiastinal complet du poumon gauche, la cavité rétro-

Notez ici le collapsus contro- médiastinal complet du poumon gauche, la cavité rétro- claviculaire qui s ’est rompue collapsus contro- médiastinal complet du poumon gauche, la cavité rétro- claviculaire qui s ’est rompue dans la plèvre et la réaction liquidienne basale

gauche, la cavité rétro- claviculaire qui s ’est rompue dans la plèvre et la réaction liquidienne
gauche, la cavité rétro- claviculaire qui s ’est rompue dans la plèvre et la réaction liquidienne
gauche, la cavité rétro- claviculaire qui s ’est rompue dans la plèvre et la réaction liquidienne
gauche, la cavité rétro- claviculaire qui s ’est rompue dans la plèvre et la réaction liquidienne

9090

Syndrome pleural RT de face Pneumothorax droit à « pression positive » Notez ici la
Syndrome pleural RT de face Pneumothorax droit à « pression positive » Notez ici la
Syndrome pleural RT de face Pneumothorax droit à « pression positive » Notez ici la
Syndrome pleural RT de face Pneumothorax droit à « pression positive » Notez ici la
Syndrome pleural RT de face Pneumothorax droit à « pression positive » Notez ici la

Syndrome

pleural

RT de faceSyndrome pleural Pneumothorax droit à « pression positive » Notez ici la dissociation des trois lobes

Pneumothorax droit à « pression positive »Syndrome pleural RT de face Notez ici la dissociation des trois lobes pulmonaires droits 9191

Notez ici la dissociation des trois lobes pulmonaires droits des trois lobes pulmonaires droits

de face Pneumothorax droit à « pression positive » Notez ici la dissociation des trois lobes
de face Pneumothorax droit à « pression positive » Notez ici la dissociation des trois lobes

9191

de face Pneumothorax droit à « pression positive » Notez ici la dissociation des trois lobes

PneumothoraxPneumothorax ditdit «« suffocantsuffocant »»

ditdit «« suffocantsuffocant »» RTRT dede faceface PneumothoraxPneumothorax gauchegauche
ditdit «« suffocantsuffocant »» RTRT dede faceface PneumothoraxPneumothorax gauchegauche
ditdit «« suffocantsuffocant »» RTRT dede faceface PneumothoraxPneumothorax gauchegauche
ditdit «« suffocantsuffocant »» RTRT dede faceface PneumothoraxPneumothorax gauchegauche
ditdit «« suffocantsuffocant »» RTRT dede faceface PneumothoraxPneumothorax gauchegauche

RTRT dede facefaceditdit «« suffocantsuffocant »» PneumothoraxPneumothorax gauchegauche àà ««

PneumothoraxPneumothorax gauchegauche àà «« pressionpression positivepositive »» gauchegauche àà «« pressionpression positivepositive »»

NoterNoter lala dissociationdissociation desdes deuxdeux lobeslobes etet ll’’ aplatissementaplatissement dudu lobelobe infinféérieur.rieur. desdes deuxdeux lobeslobes etet ll’’aplatissementaplatissement dudu lobelobe infinféérieur.rieur.

desdes deuxdeux lobeslobes etet ll’’ aplatissementaplatissement dudu lobelobe infinféérieur.rieur. 9292
desdes deuxdeux lobeslobes etet ll’’ aplatissementaplatissement dudu lobelobe infinféérieur.rieur. 9292
desdes deuxdeux lobeslobes etet ll’’ aplatissementaplatissement dudu lobelobe infinféérieur.rieur. 9292
desdes deuxdeux lobeslobes etet ll’’ aplatissementaplatissement dudu lobelobe infinféérieur.rieur. 9292

9292

LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéénignesnignes etet malignes.malignes.

LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393
LesLes tumeurstumeurs pleuralespleurales bbéé nignesnignes etet malignes.malignes. 9393

9393

FibromeFibrome pleuralpleural

bbéénin droit

nin droit

RTRT dede facefaceFibromeFibrome pleuralpleural bbéé nin droit nin droit OpacitOpacit éé arrondiearrondie juxtajuxta -- paripari

OpacitOpacitéé arrondiearrondie juxtajuxta -- paripari éétaletale droite droite éé arrondiearrondie juxtajuxta--paripariéétaletale droite droite

nin droit RTRT dede faceface OpacitOpacit éé arrondiearrondie juxtajuxta -- paripari éétaletale droite droite 9494
nin droit RTRT dede faceface OpacitOpacit éé arrondiearrondie juxtajuxta -- paripari éétaletale droite droite 9494
nin droit RTRT dede faceface OpacitOpacit éé arrondiearrondie juxtajuxta -- paripari éétaletale droite droite 9494
nin droit RTRT dede faceface OpacitOpacit éé arrondiearrondie juxtajuxta -- paripari éétaletale droite droite 9494
nin droit RTRT dede faceface OpacitOpacit éé arrondiearrondie juxtajuxta -- paripari éétaletale droite droite 9494
nin droit RTRT dede faceface OpacitOpacit éé arrondiearrondie juxtajuxta -- paripari éétaletale droite droite 9494
nin droit RTRT dede faceface OpacitOpacit éé arrondiearrondie juxtajuxta -- paripari éétaletale droite droite 9494

9494

TumeurTumeur pleuralepleurale bbéénignenigne

RTRT dede facefaceTumeurTumeur pleuralepleurale bbéé nignenigne FibromeFibrome ouou lipomelipome pleuralpleural gauchegauche

FibromeFibrome ouou lipomelipome pleuralpleural gauchegauche pleuralpleural gauchegauche

OpacitOpacitéé axillaireaxillaire éé axillaireaxillaire

rique

gauchegauche ppéériphriphéérique

pleuralpleural gauchegauche OpacitOpacit éé axillaireaxillaire rique gauchegauche pp éé riphriph éé rique 9595
pleuralpleural gauchegauche OpacitOpacit éé axillaireaxillaire rique gauchegauche pp éé riphriph éé rique 9595
pleuralpleural gauchegauche OpacitOpacit éé axillaireaxillaire rique gauchegauche pp éé riphriph éé rique 9595
pleuralpleural gauchegauche OpacitOpacit éé axillaireaxillaire rique gauchegauche pp éé riphriph éé rique 9595
pleuralpleural gauchegauche OpacitOpacit éé axillaireaxillaire rique gauchegauche pp éé riphriph éé rique 9595
pleuralpleural gauchegauche OpacitOpacit éé axillaireaxillaire rique gauchegauche pp éé riphriph éé rique 9595

9595

TumeurTumeur pleuralepleurale bbéénignenigne

TumeurTumeur pleuralepleurale bbéé nignenigne TDMTDM MêmeMême patientpatient PetitePetite opacitopacit éé
TumeurTumeur pleuralepleurale bbéé nignenigne TDMTDM MêmeMême patientpatient PetitePetite opacitopacit éé

TDMTDMTumeurTumeur pleuralepleurale bbéé nignenigne MêmeMême patientpatient PetitePetite opacitopacit éé gauchegauche

MêmeMême patientpatientTumeurTumeur pleuralepleurale bbéé nignenigne TDMTDM PetitePetite opacitopacit éé gauchegauche àà chevalcheval

PetitePetite opacitopacitéé éé

gauchegauche àà chevalcheval sursur

la la paroi paroi thoracique thoracique

PetitePetite opacitopacit éé gauchegauche àà chevalcheval sursur la la paroi paroi thoracique thoracique 9696
PetitePetite opacitopacit éé gauchegauche àà chevalcheval sursur la la paroi paroi thoracique thoracique 9696
PetitePetite opacitopacit éé gauchegauche àà chevalcheval sursur la la paroi paroi thoracique thoracique 9696
PetitePetite opacitopacit éé gauchegauche àà chevalcheval sursur la la paroi paroi thoracique thoracique 9696

9696

Tumeur fibreuse de la plèvre RT de face et TDM Volumineuse tumeur à point de
Tumeur fibreuse de la plèvre RT de face et TDM Volumineuse tumeur à point de
Tumeur fibreuse de la plèvre RT de face et TDM Volumineuse tumeur à point de
Tumeur fibreuse de la plèvre RT de face et TDM Volumineuse tumeur à point de

Tumeur fibreuse de la plèvre

RT de face et TDMTumeur fibreuse de la plèvre Volumineuse tumeur à point de départ pleural Cette image ne doit

Volumineuse tumeur à point de départ pleural de départ pleural

Cette image ne doit pas être confondue avec celle fournie par un cancer bronchique distal envahissant la paroi confondue avec celle fournie par un cancer bronchique distal envahissant la paroi

L’histologie, recueillie par ponction transpariètale conforte le diagnostic ponction transpariètale conforte le diagnostic

distal envahissant la paroi L’histologie, recueillie par ponction transpariètale conforte le diagnostic 9797
distal envahissant la paroi L’histologie, recueillie par ponction transpariètale conforte le diagnostic 9797

9797

Tumeur fibreuse de la plèvre Pièce anatomique post-opératoire typique d’une tumeur fibreuse de la plèvre
Tumeur fibreuse de la plèvre Pièce anatomique post-opératoire typique d’une tumeur fibreuse de la plèvre
Tumeur fibreuse de la plèvre Pièce anatomique post-opératoire typique d’une tumeur fibreuse de la plèvre

Tumeur fibreuse de la plèvre

Tumeur fibreuse de la plèvre Pièce anatomique post-opératoire typique d’une tumeur fibreuse de la plèvre 9898

Pièce anatomique post-opératoire typique d’une tumeur fibreuse de la plèvre

Tumeur fibreuse de la plèvre Pièce anatomique post-opératoire typique d’une tumeur fibreuse de la plèvre 9898
Tumeur fibreuse de la plèvre Pièce anatomique post-opératoire typique d’une tumeur fibreuse de la plèvre 9898
Tumeur fibreuse de la plèvre Pièce anatomique post-opératoire typique d’une tumeur fibreuse de la plèvre 9898
Tumeur fibreuse de la plèvre Pièce anatomique post-opératoire typique d’une tumeur fibreuse de la plèvre 9898
Tumeur fibreuse de la plèvre Pièce anatomique post-opératoire typique d’une tumeur fibreuse de la plèvre 9898
Tumeur fibreuse de la plèvre Pièce anatomique post-opératoire typique d’une tumeur fibreuse de la plèvre 9898
Tumeur fibreuse de la plèvre Pièce anatomique post-opératoire typique d’une tumeur fibreuse de la plèvre 9898

9898

RT de face et TDM Aspect typique de tumeur pleurale appendue à la paroi, ici

RT de face et TDMAspect typique de tumeur pleurale appendue à la paroi, ici de siège apical gauche Sur

Aspect typique de tumeur pleurale appendue à la paroi, ici de siège apical gauche pleurale appendue à la paroi, ici de siège apical gauche

Sur la RT notez la lyse segmentaire de l’arc externe de la deuxième côte segmentaire de l’arc externe de la deuxième côte

gauche Sur la RT notez la lyse segmentaire de l’arc externe de la deuxième côte Tumeur
gauche Sur la RT notez la lyse segmentaire de l’arc externe de la deuxième côte Tumeur

Tumeur fibreuse de la plèvre

9999
9999
RT de face et pièce anatomique post- opératoire Aspect en « galette » Tumeurs fibreuses

RT de face et pièce anatomique post- opératoire anatomique post- opératoire

Aspect en « galette »RT de face et pièce anatomique post- opératoire Tumeurs fibreuses pleurales 100100

Tumeurs

fibreuses

pleurales

RT de face et pièce anatomique post- opératoire Aspect en « galette » Tumeurs fibreuses pleurales
RT de face et pièce anatomique post- opératoire Aspect en « galette » Tumeurs fibreuses pleurales
RT de face et pièce anatomique post- opératoire Aspect en « galette » Tumeurs fibreuses pleurales
RT de face et pièce anatomique post- opératoire Aspect en « galette » Tumeurs fibreuses pleurales
100100
100100
Tumeur fibreuse de la plèvre TDM Observation très rare de tumeur fibreuse de la plèvre
Tumeur fibreuse de la plèvre TDM Observation très rare de tumeur fibreuse de la plèvre

Tumeur fibreuse de la plèvre

TDMObservation très rare de tumeur fibreuse de la plèvre en situation intra- scissurale (ici dans

Observation très rare de tumeur fibreuse de la plèvre en situation intra- scissurale (ici dans la grande rare de tumeur fibreuse de la plèvre en situation intra- scissurale (ici dans la grande scissure droite) (aspect en « escalope »)

de la plèvre en situation intra- scissurale (ici dans la grande scissure droite) (aspect en «
de la plèvre en situation intra- scissurale (ici dans la grande scissure droite) (aspect en «
de la plèvre en situation intra- scissurale (ici dans la grande scissure droite) (aspect en «

101101

de la plèvre en situation intra- scissurale (ici dans la grande scissure droite) (aspect en «
de la plèvre en situation intra- scissurale (ici dans la grande scissure droite) (aspect en «
de la plèvre en situation intra- scissurale (ici dans la grande scissure droite) (aspect en «
Mésothéliome malin pleural Tumeur diffuse primitive de la plèvre, le mésothéliome reconnaît dans les trois
Mésothéliome malin pleural Tumeur diffuse primitive de la plèvre, le mésothéliome reconnaît dans les trois
Mésothéliome malin pleural Tumeur diffuse primitive de la plèvre, le mésothéliome reconnaît dans les trois

Mésothéliome malin pleural

Tumeur diffuse primitive de la plèvre, le mésothéliome reconnaît dans les trois quarts des cas une origine asbestosique (complication du tableau 30 mésothéliome reconnaît dans les trois quarts des cas une origine asbestosique (complication du tableau 30 des maladies professionnelles : 30D). Suivant sa nature histologique, il donne deux grands tableaux clinico-radiologiques :

La forme festonnée, godronnée révélée par un épanchement pleural souvent hémorragique : c'est la forme adéno-carcinomateuse. Le diagnostic est confirmé par épanchement pleural souvent hémorragique : c'est la forme adéno-carcinomateuse. Le diagnostic est confirmé par thoracoscopie.

La forme dite de TOBIAS et ESCUDERO est caractérisée par la rétraction et l'emmurement hémi- thoracique progressif : c'est la forme fibroblastique. caractérisée par la rétraction et l'emmurement hémi- thoracique progressif : c'est la forme fibroblastique.

par la rétraction et l'emmurement hémi- thoracique progressif : c'est la forme fibroblastique. 102102

102102

par la rétraction et l'emmurement hémi- thoracique progressif : c'est la forme fibroblastique. 102102
par la rétraction et l'emmurement hémi- thoracique progressif : c'est la forme fibroblastique. 102102
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique 103103
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique 103103

Mésothéliome pleural malin malin

Anatomie macroscopique macroscopique

Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique 103103
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique 103103
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique 103103
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique 103103
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique 103103
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique 103103
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique 103103

103103

Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique en coupe 104104
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique en coupe 104104
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique en coupe 104104
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique en coupe 104104

Mésothéliome pleural malinAnatomie macroscopique en coupe 104104

Anatomie macroscopique en coupeMésothéliome pleural malin 104104

Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique en coupe 104104
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique en coupe 104104
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique en coupe 104104
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique en coupe 104104
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique en coupe 104104
Mésothéliome pleural malin Anatomie macroscopique en coupe 104104

104104

Mésothéliome pleural Anatomie macroscopique 105105
Mésothéliome pleural Anatomie macroscopique 105105
Mésothéliome pleural Anatomie macroscopique 105105
Mésothéliome pleural Anatomie macroscopique 105105
Mésothéliome pleural Anatomie macroscopique 105105

Mésothéliome

pleural

Mésothéliome pleural Anatomie macroscopique 105105

Anatomie

macroscopique

105105
105105
Schémas mettant en évidence les deux types radiologiques des mésothéliomes malins de la plèvre. Mésothéliome
Schémas mettant en évidence les deux types radiologiques des mésothéliomes malins de la plèvre. Mésothéliome

Schémas mettant en évidence les deux types radiologiques des mésothéliomes malins de la plèvre.

mettant en évidence les deux types radiologiques des mésothéliomes malins de la plèvre. Mésothéliome 106106
mettant en évidence les deux types radiologiques des mésothéliomes malins de la plèvre. Mésothéliome 106106
mettant en évidence les deux types radiologiques des mésothéliomes malins de la plèvre. Mésothéliome 106106

Mésothéliome

106106
106106

Mésothéliome malin pleural

Mésothéliome droitMésothéliome malin pleural Notez ici la présence des volumineuses opacités festonnées caractéristiques 107107

Notez ici la présence des volumineuses opacités festonnées caractéristiques des volumineuses opacités festonnées caractéristiques

pleural Mésothéliome droit Notez ici la présence des volumineuses opacités festonnées caractéristiques 107107
pleural Mésothéliome droit Notez ici la présence des volumineuses opacités festonnées caractéristiques 107107
pleural Mésothéliome droit Notez ici la présence des volumineuses opacités festonnées caractéristiques 107107
pleural Mésothéliome droit Notez ici la présence des volumineuses opacités festonnées caractéristiques 107107
pleural Mésothéliome droit Notez ici la présence des volumineuses opacités festonnées caractéristiques 107107
pleural Mésothéliome droit Notez ici la présence des volumineuses opacités festonnées caractéristiques 107107

107107

TDMAutre observation Présence de festons caractéristiques à droite Notez aussi la calcification linéaire pleurale

Autre observationTDM Présence de festons caractéristiques à droite Notez aussi la calcification linéaire pleurale gauche

Présence de festons caractéristiques à droite festons caractéristiques à droite

Notez aussi la calcification linéaire pleurale gauche calcification linéaire pleurale gauche

à droite Notez aussi la calcification linéaire pleurale gauche 108108 Mésothéliome malin pleural
à droite Notez aussi la calcification linéaire pleurale gauche 108108 Mésothéliome malin pleural
à droite Notez aussi la calcification linéaire pleurale gauche 108108 Mésothéliome malin pleural
à droite Notez aussi la calcification linéaire pleurale gauche 108108 Mésothéliome malin pleural
à droite Notez aussi la calcification linéaire pleurale gauche 108108 Mésothéliome malin pleural
à droite Notez aussi la calcification linéaire pleurale gauche 108108 Mésothéliome malin pleural
à droite Notez aussi la calcification linéaire pleurale gauche 108108 Mésothéliome malin pleural

108108

Mésothéliome malin pleural

à droite Notez aussi la calcification linéaire pleurale gauche 108108 Mésothéliome malin pleural
à droite Notez aussi la calcification linéaire pleurale gauche 108108 Mésothéliome malin pleural
à droite Notez aussi la calcification linéaire pleurale gauche 108108 Mésothéliome malin pleural
RT de face et TDM Autre aspect de mésothéliome droit festonné Mésothéliome pleural 109109

RT de face et TDMAutre aspect de mésothéliome droit festonné Mésothéliome pleural 109109

Autre aspect de mésothéliome droit festonné mésothéliome droit festonné

Mésothéliome

pleural

RT de face et TDM Autre aspect de mésothéliome droit festonné Mésothéliome pleural 109109
RT de face et TDM Autre aspect de mésothéliome droit festonné Mésothéliome pleural 109109
109109
109109
MMéésothsothéé liomeliome pleuralpleural TDMTDM AspectAspect multifestonnmultifestonn éé MMéé sothsoth éé
MMéésothsothéé liomeliome pleuralpleural TDMTDM AspectAspect multifestonnmultifestonn éé MMéé sothsoth éé
MMéésothsothéé liomeliome pleuralpleural TDMTDM AspectAspect multifestonnmultifestonn éé MMéé sothsoth éé

MMéésothsothééliomeliome pleuralpleural

TDMTDMMMéésothsothéé liomeliome pleuralpleural AspectAspect multifestonnmultifestonn éé MMéé sothsoth éé liomeliome

AspectAspect multifestonnmultifestonn éé multifestonnmultifestonnéé

MMéésothsoth éé liomeliome malinmalin gauchegauche sothsothééliomeliome malinmalin gauchegauche

TDMTDM AspectAspect multifestonnmultifestonn éé MMéé sothsoth éé liomeliome malinmalin gauchegauche 110110
TDMTDM AspectAspect multifestonnmultifestonn éé MMéé sothsoth éé liomeliome malinmalin gauchegauche 110110
TDMTDM AspectAspect multifestonnmultifestonn éé MMéé sothsoth éé liomeliome malinmalin gauchegauche 110110
TDMTDM AspectAspect multifestonnmultifestonn éé MMéé sothsoth éé liomeliome malinmalin gauchegauche 110110
TDMTDM AspectAspect multifestonnmultifestonn éé MMéé sothsoth éé liomeliome malinmalin gauchegauche 110110
TDMTDM AspectAspect multifestonnmultifestonn éé MMéé sothsoth éé liomeliome malinmalin gauchegauche 110110
TDMTDM AspectAspect multifestonnmultifestonn éé MMéé sothsoth éé liomeliome malinmalin gauchegauche 110110

110110

TDMTDMMMéé tastasestastases pleuralespleurales gauchesgauches dd ’’ unun cancercancer dudu reinrein AspectAspect

MMéétastasestastases pleuralespleurales gauchesgauches dd ’’ unun cancercancer dudu reinrein tastasestastases pleuralespleurales gauchesgauches dd’’unun cancercancer dudu reinrein

AspectAspect diffdifféé rentielrentiel avecavec celuicelui fournifourni parpar lele cancercancer primitifprimitif dede lala plpl èè vrevre éérentielrentiel avecavec celuicelui fournifourni parpar lele cancercancer primitifprimitif dede lala plplèèvrevre ((mméésothsothééliomeliome))

PrPréé sencesence dd ’’unun éé panchementpanchement enen «« croissantcroissant dede lunelune »» àà lala basebase éésencesence dd’’unun éépanchementpanchement enen «« croissantcroissant dede lunelune »» àà lala basebase gauchegauche

MMéétastasestastases pleuralespleurales

croissantcroissant dede lunelune »» àà lala basebase gauchegauche MMéé tastasestastases pleuralespleurales 111111
croissantcroissant dede lunelune »» àà lala basebase gauchegauche MMéé tastasestastases pleuralespleurales 111111