Vous êtes sur la page 1sur 2

DIALOGUE ENTRE CORPS ET ARCHITECTURE

« Corps dansant, espaces dansés »

Workshop du 18/5 au 24/5/2009 à Tanger


Avec Graziella Boggiano et Nordin Traghane

Une étroite relation existe entre Danse et Architecture. L’une se construit sur la mobilité et le
mouvement, tandis que l’autre fige ses conceptions spatiales, construit notre environnement.
Mais toute deux concentrent dans leur travail spatial – qu’il soit mobile ou statique – la
perception que nous avons de notre milieu, la représentation que nous faisons du monde et de
son évolution.

"Décalquer l’invisible" était la définition que Jean Cocteau donnait de la mission du poète.
Le corps en danse est lui aussi poésie, et est poète celui-là qui fait danser le corps. L’espace
est une notion qui traverse le spectre phénoménologique du concret à l’abstrait, en passant par
le social. Topographies, géographies, milieux naturels, éléments ; aires culturelles,
historiques, sociologiques, domaines architecturaux, urbains ; sphère métaphysique, condition
humaine, éphémère de l’existence, constituent tous des espaces susceptibles d’être dansés. Le
corps dansant crée t-il l’espace qu’il investit ? Jusqu’où l’espace dansé s’étend t-il, lorsqu’il
dépasse le cadre de la scène ?

…la pauvreté sensorielle de la plupart des bâtiments contemporains, et la tristesse, la


monotonie, et la stérilité, sur le plan tactile, de l’environnement urbain. Cette pauvreté est
d’autant plus saisissante que les temps modernes célèbrent les sensations du corps et de la
liberté physique…….les croyances vis-à-vis du corps contribuent à façonner une ville… (1)

(1) Extrait du livre de Richard Sennett : La Chair et la Pierre – Editions de la Passion

1
Un workshop théâtre/danse du 18/5 au 24/5/2009 avec pour thème:
Dialogue entre Corps et Architecture ou « Corps dansant, espaces
dansés » organisé dans le cadre de la Cinquième Edition : Performing Tangier qui aura
lieu du 20 au 24 mai 2009 – Tanger – Maroc.

Produit par TRACES Asbl – Bruxelles – Belgique


Avec le soutien de la Ville de Bruxelles – Solidarité Internationale
Maitres de stage :
Graziella BOGGIANO – Comédienne, auteure et metteure en scène,
Nordin TRAGHANE – danseur et chorégraphe.

Ce workshop est destiné à 25 personnes (m/f) (de disciplines différentes : acteurs,


danseurs, cinéastes, plasticiens, musiciens, dj… ou toute personne désireuse d’y
participer).

Une investigation sur les différents rythmes de la danse, du corps en résonnance avec le
milieu ambiant (espace, mouvement, évènement) et par extension la manipulation sur
notre perception de l’espace.
Un questionnement sur la mémoire du corps.
Exploration du masque neutre, du corps et de sa théâtralité, de la danse sous toutes ses
formes.

Imaginer : « faire danser l’espace ».

Graziella Boggiano à d’abord fait une licence en « Business & Langues » à l’Institut
Européen à Bruxelles et travaille, alors pour des multinationales. En 1987, elle suit une
formation courte d’ »Air Trafic Control » chez Eurocontrol et y restera jusqu’en 2001.
Artiste dans l’âme, elle décide de tout quitter et recommence une formation en chant
classique. La rencontre avec un jeune metteur en scène est déterminante : elle
commence à jouer au théâtre. Depuis, les projets se succèdent que se soit au théâtre,
comme comédienne, metteure en scène, professeur ou auteure.

Nordin Traghane est licencié en Architecture – ULB – Horta – Belgique. Il décide,


cependant, de ne pas devenir architecte mais de se lancer dans la danse. Bien que
spécialisé dans la danse Hip Hop et Break Dance, il pratique aussi la danse
contemporaine. Ces qualités multiples le font, très vite, passer de l’autre côté ; comme
chorégraphe. Travaille au niveau international pour la Télévision, l’Evènementiel, les
publicités, les vidéo clips. Il enseigne, également, dans plusieurs écoles de danse en
Belgique.