P. 1
TAFSIR

TAFSIR

|Views: 1,024|Likes:
Publié parDIABAGATE A

More info:

Published by: DIABAGATE A on Apr 20, 2009
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/31/2013

pdf

text

original

Glorification du créateur et dignité des êtres humains

Par la prière, le croyant célèbre son adoration au créateur par les paroles et les gestes, avec
amour, humilité, mais aussi avec satisfaction et joie. Le croyant se sent proche de Dieu, libre
et spécial. Libre après avoir libéré par l’islam des instincts et des pulsions et encore libre
devant les autres, car il n’a peur que de Dieu. Spécial, car il prend sa force de Dieu comme
Allah le dit dans :

Sourate al mounafiqun, verset 7

« Or, c’est à Allah qu’est la puissance ainsi qu’à son messager et aux croyants. »

Et, c’est ainsi que l’homme garde sa dignité.

Éducation de l’âme

La prière nettoie l’âme de ce qui la lie à la vie terrestre. L’homme possède un corps, une âme
et un cerveau, chacun ayant ses besoins et sa nourriture. L’âme soulève l’homme jusqu’au
niveau angélique, et le corps l’abaisse jusqu’au niveau animal. Le cerveau peut l’amener vers
les perditions. L’homme peut se poser la question existentielle et dangereuse du « pourquoi
suis-je né » ou « pourquoi je vis ? » L’islam veut l’équilibre en accord avec notre nature
originelle croyante, car il veut que l’homme vive avec son corps, son âme et sa tête, chacun
ayant son rôle. Il alimente son âme par l’adoration et la prière, son corps par la bonne
nourriture et les soins et son cerveau par le savoir et les réflexions sur la création d’Allah. La
communauté ne sera bien bâtie que par un homme qui vit par son âme, son corps et sa tête.

Éducation du caractère

Sourate l’araignée, verset 45 :

« En vérité la As-salât préserve de la turpitude et du blâmable »

Quand le musulman prie ou se rappelle qu’il va aller prier, cela l’empêche de faire le « facha
» et le « mounkar », la turpitude et le blâmable. La prière apprend à l’homme les bonnes
manières comme l’endurance, l’acceptation du destin et plante la miséricorde dans son cœur,
elle lui apprend la générosité

Sourate al ma3arij, versets 19 à 23 :

« Oui l’homme a été créé très instable : Quand le malheur le touche, il est abattu, et quand
le bonheur le touche, il est grand refuseur. Sauf ceux qui pratiquent la As-salât. »

Pardonne les péchés

Si le musulman tombe dans les péchés, la prière est une occasion de se repentir qui se répète
plusieurs fois par jour. Et, les bonnes choses effacent les mauvaises, Sourates Hud, verset 114
:

« Les bonnes œuvres dissipent les mauvaises. »

Et le prophète, , a dit :

« les 5 prières, du vendredi au vendredi, effacent les péchés entre elles, sauf les grands
péchés. »

Elle apprend l’exactitude et l’organisation

Le temps est ce que l’homme a de plus précieux et la prière apprend à l’homme l’exactitude
dans ses obligations de la vie, en pensant et restant concentré pour ne pas oublier ses prières et
les faire à temps. Bien s’aligner par rapport aux autres prieurs…bien se tenir, tout cela
apprend à l’homme à prendre ses responsabilités dans la vie.

Exercice pour le corps et le cerveau.

Les gestes de la prière sont des exercices qui font travailler tout le corps, ils apprennent à
l’homme à se tenir bien droit, à bouger ses articulations et ses muscles et activent ses circuits
sanguins. L'acte de prier a une sagesse qui nous pousse à la réflexion : Allah a mis l’âme dans
notre corps et il lui a ordonné de lui obéir. Très rare sont les exercices où la tête se retrouve en
bas du corps, il parait que ce mouvement serait très bon pour notre corps, car il oxygènerait le
cerveau. Mais, ce n’est qu’un bienfait et pas un but de la prière, comme le montre ces versets :

Sourate Al baqarah, verset 238 :

« Tenez vous debout devant Allah avec humilité »

et la Sourate hajj, verset 77 :

« O vous qui croyez ! Inclinez vous, prosternez vous, adorez votre Seigneur, et faites le
bien. »

Le cerveau est présent dans la prière où il faut se concentrer et oublier les problèmes de la vie.
On ne gagne d’ailleurs de sa prière que la partie où on était concentré.

Apprendre la solidarité et l’égalité

La solidarité,

Sourate al maida, verset 2 :

« Entraidez vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété »

Le meilleur exemple est la prière collective du vendredi. Les musulmans y prennent de
nouvelles des absents. Ils s’alignent, serrés épaules contre épaules, pas de différence entre le
riche et le pauvre. C’est le sens de l’égalité dans sa plus belle forme.

Le rappel d’Allah

La prière s’est le rappel de Allah.

Sourate taha, verset 14 :

« et accomplis la As-salât pour te souvenir de Moi » Sourate Al baqarah, verset 152 : «
Souvenez vous de Moi donc, Je Me souviendrai de vous. Remerciez Moi et ne soyez pas
ingrats envers Moi. »

Et le « dhikr » de la prière a rassemblé toutes les formes du rappel de Dieu (parole, geste,
pensée) et il est répété jour et nuit, justement pour se rappeler sans cesse d’Allah. Le « dhikr »
nettoie nos cœurs, nous éloigne des pièges et renouvelle notre promesse à Allah.

Caractérise le musulman

La prière est un acte lumineux et journalier qui amplifie notre sentiment de distinction et
d’indépendance, c’est une proclamation de notre foi pour ceux qui pourront être curieux de

demander. C’était le titre de l’islam au temps du prophète, , et de nos jours c’est aussi un
acte de reconnaissance. C’est le rapprochement à autrui, car même le non croyant vient
demander à propos de l’islam.

Al fatah, verset 29 :

« Leurs visages sont marqués par la trace laissée par la prosternation »

Faire entrer la croyance dans notre corps

La prière nous donne l’amour de la foi et nous éloigne de la non croyance, elle nous pousse à
la générosité et le prophète, , a dit : « la bienfaisance est d’adorer Allah comme si tu le
voyais, car si tu ne le voit pas Lui Il te voit. »
La prière renforce notre lien avec Allah, notre
stabilité dans la foi et notre volonté. Parce qu’on tient « habl ou llah » - le câble d’Allah.
Alors que celui qui ne prie pas a un cœur vide, facile à manipuler vers le mal et suit ses
instincts.

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->