Vous êtes sur la page 1sur 1

Olivia Franco Fiche de niveau 3.

Le droit des contrats / Les conditions de validit / 2007

Les vices du consentement


Larticle 1108 du Code civil mentionne le consentement comme lune des quatre conditions de validit du contrat, avec la capacit, lobjet et la cause. Il faut distinguer le vice du consentement (il y a eu rencontre des volonts ; le consentement a t donn mais il a t vici) de labsence de consentement (il ny a pas eu rencontre des volonts). Le consentement doit tre libre et clair. Dans le cas contraire, on dit quil a t vici. Larticle 1109 du Code civil nonce ainsi : il ny a pont de consentement valable, si le consentement na t donn que par erreur, ou sil a t extorqu par violence ou surpris par dol . Cet article est dorigine et na pas t modifi depuis 1804. Mais lvolution jurisprudentielle a t importante en la matire et a permis de dfinir les conditions ncessaires la caractrisation des vices du consentement. Des notions inconnues en 1804, comme lerreur sur la rentabilit conomique ou la violence conomique, ont fait leur apparition, et il a bien fallu prendre parti sur leur ventuelle admission. Trois vices du consentement sont envisags: lerreur, le dol, et la violence. Lorsquil y a erreur ou dol, le consentement na pas t clair. En raison dune erreur, une partie na pas contract en connaissance de cause. Le dol est un cas particulier derreur, et se rencontre lorsque lerreur a t provoque. En cas de violence, le consentement na pas t libre. Il a t donn sous la contrainte. En labsence de lun de ces vices, la victime naurait pas contract, ou aurait tout le moins contract des conditions diffrentes. La sanction encourue est donc la nullit. Des dommages et intrts peuvent toutefois tre allous en cas de dol ou de violence. La nullit est une nullit relative dont lobjet est la protection dune partie. Si cette nullit est prescrite au bout de 5 ans, le point de dpart de la prescription dpendra du vice.