Vous êtes sur la page 1sur 3

Hans-Georg Gadamer

Hans-Georg Gadamer

1

Hans-Georg Gadamer Hans-Georg Gadamer 1 Cet article est une ébauche concernant un philosophe . Vous pouvez

Cet article est une ébauche concernant un philosophe. Vous pouvez partager vos connaissances en laméliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Hans-Georg Gadamer, né à Marbourg le 11 février 1900 et mort à Heidelberg le 13 mars 2002, est un philosophe allemand.

Biographie

Hans-Georg Gadamer est un disciple de Heidegger.

D'une longévité exceptionnelle (il est décédé à 102 ans), Gadamer est surtout connu comme l'un des plus importants théoriciens de l'herméneutique de par son œuvre Vérité et méthode (Wahrheit und Methode), herméneutique à laquelle il a donné un accent ontologique. Gadamer a également travaillé sur Platon, Herder et Goethe, Hegel et Nietzsche, mais l'essentiel de sa réflexion porte sur les sciences de l'esprit et leur rapport à l'herméneutique.

Durant la seconde guerre mondiale, il donne une conférence en mai 1941 à l'Institut allemand de Paris. Intitulée Herder et ses théories de l'histoire, elle présente favorablement l'opposant des Lumières françaises (cf. Zeev Sternhell, Les anti-Lumières. Du XVIII° siècle à la guerre froide, Fayard, 2006, p. 155-161).

C'est seulement après le retrait temporaire de Heidegger hors de la scène philosophique, pendant la Seconde Guerre mondiale, et surtout après la disparition de celui-ci en 1976 que Gadamer connaîtra une notoriété grandissante.

Philosophie

L'examen de ses ouvrages montre que Gadamer a surtout travaillé sur l'herméneutique. Son livre Vérité et Méthode, le plus célèbre et le plus connu de son œuvre, en donne une idée assez claire. Dans celui-ci, Gadamer tente de distinguer le processus d'interprétation de l'œuvre dans la lecture des textes philosophiques et toute forme de méthode et de connaissance propre aux sciences exactes. Dans son grand opus, Gadamer développe une ontologie de l'oeuvre d'art et pense les conditions nécessaires de son interprétation. C'est ainsi qu'il discute notamment les thèses de Heidegger et de Kant, ainsi que le concept d'imitation (ou mimesis) chez Aristote. D'autres essais de philosophie esthétique s'en sont inspirés pour penser des arts plus récents comme le cinéma [1] .

Bibliographie

Platos dialektische Ethik (1931)

Volk und Geschichte im Denken Herders (1942)

Goethe und die Philosophie (1947)

Wahrheit und Methode. Grundzüge einer philosophischen Hermeneutik (Vérité et Méthode) (1960)

Kleine Schriften (1967)

Lob der Theorie (1983)

Das Erbe Europas (1989)

Über die Verborgenheit der Gesundheit (1993)

Der Anfang der Philosophie (1996)

Erziehung ist sich erziehen (2000)

Hermeneutische Entwürfe. Vorträge und Aufsätze (2000)

Platos dialektisches Ethik. Phänomenologische Interpretation zum Philebos (2000)

Gesammelte Werke (Œuvres complètes), Tübingen, J.C.B. Mohr (Paul Siebeck) (1986- )

- Traductions françaises:

Hans-Georg Gadamer

2

Le problème de la conscience historique, Paris-Louvain, Béatrice-Nauwelaerts, Publications universitaires de l'Université de Louvain, 1963.

L'art de comprendre. Écrits I: herméneutique et tradition philosophique, Paris, Aubier, 1982.

Écrits II: herméneutique et champ de l'expérience humaine, Paris, Aubier, 1991.

Qui suis-je et qui es-tu? Commentaire de "Cristaux de Souffle" de Paul Celan, Paris, Actes Sud, 1987.

Années d'apprentissage philosophique. Une rétrospective, Paris, Critérion, 1992.

L'actualité du Beau, Paris, Aliné, 1992.

L'éthique dialectique de Platon, Paris, Actes Sud, 1994.

L'idée du bien comme enjeu platonico-aristotélicien, suivi de: Le savoir pratique, Paris, Vrin 1994.

Langage et vérité, Paris, Gallimard, 1995.

La philosophie herméneutique, Paris, PUF, 1996.

Vérité et méthode, éd. intégrale, Paris, Seuil, 1996.

L'héritage de l'Europe, Paris, Rivages, 1996.

Philosophie de la santé, Paris, Grasset, 1998.

Herméneutique et philosophie, Paris, Beauchesne, 1999.

Nietzsche l'antipode: le drame de Zarathoustra, Paris, Allia, 2000.

Les chemins de Heidegger, Paris, Vrin, 2002.

Esquisses herméneutiques: essais et conférences, Paris, Vrin, 2004.

Au commencement de la philosophie, Paris, Seuil, 2001.

Notes et références

[1] Matthieu Dubost, La tentation pornographique - réflexions sur la visibilité de l'intime

Sources et contributeurs de larticle

3

Sources et contributeurs de larticle

Hans-Georg Gadamer Source: http://fr.wikipedia.org/w/index.php?oldid=93247932 Contributeurs: ADM, Addacat, Adeimantos, Bbullot, Beruf, Bob08, Bégnana, Cardabela48, Cecil, Cerfassoiffe, Erud, GL, Gede, Gerard-emile, HYUK3, Hashar, Huster, Hégésippe Cormier, JLM, Jorge Acevedo Guerra, Litlok, Lucadeparis, Maam Ja, Magik1592, Manuel Trujillo Berges, Marc Girod, Med, Orthogaffe, Pascal9999, Petite étoile, Place Clichy, Polmars, Sebb, Simon.boisier.michaud, Speculos, Staatenloser, Stéphane33, TiChou, Voxhominis, Warpsychosis, Wissenz, 21 modifications anonymes

Source des images, licences et contributeurs

Image: Socrates_Louvre.jpg Source: http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Fichier:Socrates_Louvre.jpg Licence: Creative Commons Attribution-Sharealike 2.5 Contributeurs: User:Sting, User:Sting

Licence

Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported

//creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/