Vous êtes sur la page 1sur 145
Physique Module 7 Électricité et Magnétisme Par Dr. Sam Kinyera Obwoya African Virtual university Université Virtuelle
Physique Module 7 Électricité et Magnétisme Par Dr. Sam Kinyera Obwoya African Virtual university Université Virtuelle

Physique Module 7

Physique Module 7 Électricité et Magnétisme Par Dr. Sam Kinyera Obwoya African Virtual university Université Virtuelle

Électricité et Magnétisme

Par Dr. Sam Kinyera Obwoya

Physique Module 7 Électricité et Magnétisme Par Dr. Sam Kinyera Obwoya African Virtual university Université Virtuelle

African Virtual university Université Virtuelle Africaine Universidade Virtual Africana

Note

Université Virtuelle Africaine

Ce document est publié sous une licence Creative Commons. http://en.wikipedia.org/wiki/Creative_Commons

Attribution

http://creativecommons.org/licenses/by/2.5/

License (abréviation « cc-by »), Version 2.5.

Note Université Virtuelle Africaine  Ce document est publié sous une licence Creative Commons . http://en.wikipedia.org/wiki/Creative_Commons

Université Virtuelle Africaine

Table des maTières

  • I. Électricité et magnétisme

3

II. Prérequis/connaissances préalables nécessaires

3

III. Volume horaire/temps

3

IV. Matériel didactique

3

  • V. Justification/importance du module

3

VI. Survol

6

 
  • 6.1 Aperçu________________________________________________

7

  • 6.2 Représentation graphique

8

VII. Objectif général

9

VIII. Objectifs spécifiques aux activités d’apprentissage

9

IX. Préévaluation des connaissances

12

  • X. Concepts-clés (glossaire)

17

XI. Lectures obligatoires

20

XII. Ressources obligatoires

21

XIII.

Liens utiles

23

XIV.

Activités d’apprentissage

24

XV.

Synthèse du module

83

XVI. Évaluation sommative

92

 

XVII. Références bibliographiques

99

XVIII. Registre des étudiants

102

XIX. Auteur du module

102

PRÉFACE

Université Virtuelle Africaine

Ce module a quatre parties principales La première partie est l’introduction qui est subdivisée en cinq autres parties :

  • 1. TITRE :- Le titre du module doit être clairement décrit.

    • 2. CONNAISSANCES PRÉALABLES NÉCESSAIRES : Dans cette partie, l’information concernant les connaissances préalables nécessaires et les aptitudes requises pour commencer le module vous est fournie. Prenez soin de considérer ces exigences afin de décider si vous avez besoin de révision ou pas.

    • 3. TEMPS REQUIS : Le temps total (en heures) requis pour l’apprentissage de ce module. Tous les tests, activités et évaluations doivent être accomplis en ce laps de temps.

    • 4. MATÉRIEL NÉCESSAIRE : Vous trouverez ici la liste du matériel dont vous avez besoin pour compléter le module. Une partie de ce matériel est in- clus dans la mallette pédagogique que vous recevrez dans un CD-Rom ou sur Internet. Le matériel recommandé pour conduire certaines expérimentations peut être obtenu auprès de votre institution d’accueil (institution partenaire de l’UVA), ou vous pouvez l’acquérir par vos propres moyens (emprunt ou autre).

    • 5. JUSTIFICATION / IMPORTANCE DU MODULE : Dans cette partie,

vous recevrez la réponse à des questions du genre : « Pourquoi devrais-je étudier ce module comme enseignant en formation? Quelle est sa pertinence dans ma carrière ? » La deuxième partie est le CONTENU qui est divisé en 3 parties :

  • 6. SURVOL : Le contenu du module est présenté brièvement. Dans cette sec- tion, vous trouverez un fichier vidéo (Quicktime, .move) dans lequel l’auteur est interviewé au sujet du module. Le survol du module par paragraphe est suivi d’un aperçu du contenu qui inclut une approximation du temps requis pour compléter chaque section. Une représentation graphique de tout le contenu est présentée à la suite du survol. Ces trois éléments vous aideront à avoir une idée sur la manière dont le contenu du module est organisé.

  • 7. OBJECTIF GÉNÉRAL : Des objectifs clairs, informatifs, concis et com- préhensibles vous sont fournis pour vous dire quelles aptitudes, connais- sances et attitudes vous devriez obtenir après avoir étudié ce module.

  • 8. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES LIES AUX ACTIVITÉS D’APPRENTIS - SAGE : Chaque objectif spécifique présenté dans cette section est au cœur d’une activité d’apprentissage et d’enseignement. Les unités d’apprentissage, les éléments et les thèmes du module sont destinés à vous aider à mieux comprendre les objectifs spécifiques, et toutes lesévaluations sont basées sur les objectifs déclarés. Il vous est fortement recommandé de porter le maximum d’attention aux objectifs spécifiques puisqu’ils sont vitaux pour l’organisation de vos efforts dans l’étude de ce module.

Université Virtuelle Africaine

La troisième section est le corps du module. C’est la section où vous passerez le plus de temps. Elle est intitulée ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE ET D’ENSEIGNEMENT. Voici la liste des neuf éléments qui la composent:

9. PRÉ-ÉVALUATION : Une série de questions, qui évalueront quantitati- vement votre degré de maîtrise de objectifs spécifiques de ce module, est

présentée dans cette section. Les questions de la préévaluation vous aident

à identifier ce que vous savez et ce que vous avez besoin de savoir, afin de

hausser votre intérêt et que vous puissiez juger votre degré de maîtrise. Des réponses à la série de questions et quelques commentaires pédagogiques

vous sont fournis à la fin.

10. CONCEPTS CLÉS : Cette section contient une définition courte et concise des termes utilisés dans ce module pour vous aider à mieux comprendre le module.

11. LECTURES OBLIGATOIRES : Un minimum de trois lectures obliga- toires est fourni. La lecture de ces documents est obligatoire.

12. RESSOURCES OBLIGATOIRES : Un minimum de deux vidéos et d’audio avec un résumé en format texte sont fournis dans cette section.

13. LIENS UTILES : Une liste d’au moins dix sites Web est fournie dans cette section pour vous aider à approfondir le contenu.

14. ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE ET D’ENSEIGNEMENT : C’est le cœur du module. Vous devez suivre le guide d’apprentissage dans cette

section. Divers types d’activités sont fournis. Résolvez chaque activité. Parfois, vous pouvez ne pas nécessairement suivre l’ordre dans lequel les activités sont présentées. Il est important de noter ce qui suit :

Les évaluations formatives et sommatives sont effectuées en détail. Toutes les lectures obligatoires sont faites, et les ressources consultées Autant de liens que possible sont consultés L’auteur est contacté et des réactions lui sont envoyées

Bon apprentissage.

Université Virtuelle Africaine  i. Électricité et magnétisme i Par le Dr. Sam Kinyera Obwoya (Université

Université Virtuelle Africaine

i. Électricité et magnétisme i

Par le Dr. Sam Kinyera Obwoya (Université de Kyambogo Uganda)

ii. Prérequis/connaissances préalables nécessaires

Comme préalable à ce module, vous devez avoir une formation scolaire en physique; en concepts de base de calcul différentiel et intégral et en méthodes vectorielles.

La mise à jour de vos connaissances serait une bonne idée. Si vous pensez que vos connaissances en calcul et en méthode vectorielle ne sont pas adéquates, vous devrez consulter un livre de mathématiques sur le calcul et l’analyse vectorielle. Toutefois, vous ne devez pas désespérer puisque le contenu sera traité de manière simple, de façon à ce que vous n’ayez aucun problème à suivre.

iii. Volume horaire/temps

Le temps recommandé pour apprendre ce cours est de 120 heures.

iV. matériel didactique

CONNEXION À L’INTERNET

LECTURES ET RESSOURCES OBLIGATOIRES (telles qu’indiquées aux sections 11 et 12)

Logiciel associé à ce module

V. Justification /importance du module

Cette unité est conçue pour fournir à l’étudiant des expériences qui le mèneront à une compréhension des similarités et des différences entre les champs électriques, magnétiques et gravitationnels. Les projets d’enquête utilisés ici soutiendront l’enseignement en circuits électriques, en dynamique gravitationnelle et en phé- nomènes électromagnétiques de toute sorte.

Université Virtuelle Africaine  i. Électricité et magnétisme i Par le Dr. Sam Kinyera Obwoya (Université

Université Virtuelle Africaine

L’électricité et le magnétisme constituent une composante centrale de la physique nécessaire à la compréhension d’autres composantes de la physique telles que la physique atomique et la physique des solides, où ces théories peuvent aider dans la compréhension de phénomènes électriques fondamentaux comme la conductivité électrique des métaux et des semi-conducteurs. Il est attendu que ce module fournisse une perception claire de ce qu’est réellement la physique et de son importance pour la vie à notre époque, particulièrement dans l’enseignement de la physique à l’école.

Université Virtuelle Africaine  L’électricité et le magnétisme constituent une composante centrale de la physique nécessaire

Vi.

survol

Ce cours sur l’électricité et le magnétisme est destiné aux étudiants qui se dirigent vers le baccalauréat en enseignement. Le module consiste en cinq unités : concept de charge électrique; de potentiel électrique; de capacité; de courant continu et de magnétisme. L’étude de la charge électrique implique la différentiation entre les conducteurs et les isolateurs et leur utilisation pour démontrer l’existence des charges. De plus, la loi de Coulomb sera mentionnée et son équation sera dérivée et utilisée dans les calculs. Au même titre, le champ électrique, les moments dipolaires, l’énergie potentielle ; le moment du couple de forces s’exerçant sur

un dipôle magnétique et les flux des champs électriques seront définis. Leurs

équations seront dérivées et aussi utilisées pour résoudre des problèmes.

Dans l’unité sur les potentiels électriques, les thèmes sous-jacents seront abordés et des équations pertinentes seront dérivées et utilisées dans des calculs. Dans la troisième section du module, la capacité, les propriétés des condensateurs, y compris des condensateurs avec diélectrique, seront traitées. Pour la section sur le courant continu et les circuits, la loi d’Ohm microscopique sera parmi les équations à dériver. Aussi, l’analyse de circuits équivalents sera vue. Finalement, le magnétisme constituera la dernière partie du module dont le théorème d’Am- père fera partie.

Université Virtuelle Africaine  L’électricité et le magnétisme constituent une composante centrale de la physique nécessaire

6.1 APERÇU

Unité 1 : Charge électrique

Université Virtuelle Africaine

(20 heures)

Conducteurs et isolateurs.

r

Loi de Coulomb.

Champ électrique (E)

o E

résultant d’une charge ponctuelle

 

r

 

o

E

résultant d’un dipôle électrique, d’une ligne de champ, d’un disque

chargé. o Dipôle dans un champ électrique; o Moment d’un couple de force s’exerçant sur dipôle électrique o Un conducteur isolé chargé.

Unité 2 : Flux d’un champ électrique

(10 heures)

Théorème de Gauss :

Théorème de Gauss et loi de Coulomb

Un conducteur isolé chargé o – Symétrie cylindrique, o – Symétrie planaire, o – Symétrie sphérique.

Unité 3 : Potentiel électrique (V)

(15 heures)

Surfaces équipotentielles. V = V(E).

V résultant de o charge ponctuelle, o dipôle électrique, o distribution continue

r

r E = E (V )

résultant d’un conducteur isolé.

• Accélérateur de Van de Graaff.

 

Unité 4 : Capacité (C)

 

(15 heures)

Calculer la capacité:

o condensateur plan, o condensateur cylindrique, o condensateur sphérique, condensateurs en parallèle et en série.

stocker de l’énergie dans un champ électrique.

condensateurs avec diélectrique.

Université Virtuelle Africaine

Unité 5 : Courant continu

(30 heures)

Résistance: Loi d’Ohm. Circuits en série et en parallèle. Densité de cou- rant.

Concepts de base. Le diagramme schématique de la loi de Kirchhoff.

Résistivité. Équations avec multiples inconnues

Analyse par boucles, circuits équivalents, optimisation de transfert d’éner- gie.

Efficacité de transfert d’énergie

(30 heures)

Unité 6 : Magnétisme:

Champ magnétique, flux magnétique, flux et densité.

La force magnétique sur un câble électrique.

Charge mobile dans un champ magnétique.

L’Oscilloscope. Loi de Faradays et induction électromagnétique.

Moment d’un couple de forces s’exerçant sur une boucle de courant.

Le dipôle magnétique.

Théorème d’Ampère. Solénoïdes et boucles de courant toroïdales comme

dipôle magnétique. AC – Générateur.

6.2 Représentation graphique

Université Virtuelle Africaine  Unité 5 : Courant continu (30 heures) • Résistance: Loi d’Ohm. Circuits

Université Virtuelle Africaine

Université Virtuelle Africaine  Vii. Objectif général Permettre à l’étudiant de : • comprendre l’origine des

Vii. Objectif général

Permettre à l’étudiant de :

• comprendre l’origine des courants continu et alternatif, la fonction et le rôle des divers dispositifs et composantes des circuits électriques, comme les résistances, les condensateurs et les transformateurs;

• comprendre, analyser et concevoir divers diagrammes de circuits;

Viii. Objectifs spécifiques lies aux activités

d’apprentissage (Objectifs d’enseignement)

 

Contenu

 

Objectif d’apprentissage Après avoir complété cette section, vous devriez pouvoir:

  • 1. Charge électrique (20 heures)

Faire la différence entre conducteurs et

Conducteurs et Isolateurs;

isolateurs;

Loi de Coulomb

 

Expliquer les processus de chargement;

Champ électrique

Exposer la loi de Coulomb et résoudre des

problèmes basés sur celle-ci;

Définir un champ électrique et calculer les

Moments dipolaires Flux et champ électrique

Théorème de Gauss et loi de Coulomb

moments dipolaires, l’énergie potentielle et

o

Symétrie cylindrique

le moment d’un couple de forces s’exerçant

o

Symétrie planaire

sur un dipôle électrique ;

o

Symétrie sphérique

Réaliser des expérimentations simples

Conducteur isolé chargé

d’interaction entre des objets chargés

  • 2. Flux et Champ électrique (10 heures)

Énoncer, dériver et utiliser la loi de Coulomb pour résoudre des problèmes de

Conducteurs et Isolateurs;

champ électrique et de potentiel électrique Énoncer et dériver le théorème de Gauss

Loi de Coulomb

 

Champ électrique

Rédiger la forme différentielle de la loi des

flux de Gauss

Moments dipolaires Flux et champ électrique

Appliquer le théorème de Gauss à un nombre de types de distribution de charge dans un espace à haute symétrie (distri- bution sphérique, cylindrique et planaire- uniforme)

Université Virtuelle Africaine

0
0
  • 3 Potentiel électrique (15 heures)

définir un potentiel électrique et dessiner

Surfaces équipotentielles. V=V(E) V résultant de :

des surfaces équipotentielles;

dériver une équation pour le potentiel

 

o charge ponctuelle dipôle électrique

o

o

et calculer le potentiel d’une charge ponctuelle et d’une distribution de charge

distribution de charge conti-

ponctuelle;

nue

noter la relation entre potentiel et champ

électrique;

E=E(V) résultant d’un conducteur isolé Accélérateur Van de Graaff

expliquer les principes d’un générateur de Van der Graaff et ses applications

  • 4 Capacité (C) (15 heures)

dériver l’équation pour calculer la capacité

Calculer la capacité d’un de :

expliquer comment un condensateur•

 

o

o

o

Condensateur plan

emmagasine l’énergie dans un champ

Condensateur cylindrique

électrique

Condensateur sphérique

expliquer l’effet d’un diélectrique sur la

Condensateurs en parallèle et en série

capacité

dériver l’équation de la capacité pour •

Stockage de l’énergie dans un champ électrique Condensateurs avec champ électrique

combiner des condensateurs et utiliser des équations pour le calcul

 

dériver différentes formes d’équations pour

l’énergie électrostatique stockée dans des condensateurs appliquer des idées à propos de diélectri- que à des problèmes de simples condensa- teurs plan, remplis entre les plaques avec des matériaux diélectriques; et relier la susceptibilité à la constante diélectrique

Unité 5: Courant continu (20 heures)

Dériver l’équation pour la densité du

 

Résistance: Loi d’Ohm. Circuits en séries

courant

 

et circuits parallèles. Densité de courant

expliquer la base physique de la loi d’Ohm

 

Concepts de base. Le diagramme sché -

et l’utiliser pour résoudre des problèmes

matique de la loi de Kirchhoff Résistivité. Équations avec multiples

variés de résistances connectées en paral- lèle et en série

 

inconnues

énoncer et utiliser la loi de Kirchhoff dans

 

Analyse par boucles, circuits équivalents,

l’analyse de circuits

 

optimisation de transfert d’énergie

accomplir des analyses par boucles de

Efficacité de transfert d’énergie

circuits équivalents donner la définition de résistivité

 

rédiger une équation générale pour la ré -

sistance qui comprend explicitement l’effet de la longueur et une coupe transversale. définir, dériver et utiliser des équations pour une optimisation du transfert d’éner- gie et une efficacité optimale de transfert d’énergie

Université Virtuelle Africaine

Unité 6 : Magnétisme (20 heures)

définir les termes : champ magnétique,

Champ magnétique, flux magnétique, flux

flux magnétique et densité de flux

et densité.

expliquer et dessiner des lignes de

La force magnétique sur un câble électrique.

champ magnétique associé à des

Charge mobile dans un champ magnétique

conducteurs de courant et expliquer les

L’oscilloscope. Loi de Faradays et induction

principes d’instruments basés dessus;

électromagnétique.

expliquer les principes d’un oscilloscope;

Moment d’un couple de forces s’exercant sur

énoncer, expliquer et utiliser la loi de

une boucle de courant. Le dipôle magnétique

Faraday d’induction électromagnétique; dériver l’équation pour la force sur

Théorème d’Ampère. Solénoïdes et bou-

un câble électrique dans un champ

cles de courant toroïdales comme dipôle magnétique

magnétique rattacher la force (F) à la vélocité (v), la

Alternateur

charge (q) et au champ magnétique (B) démontrer un champ magnétique et

 

l’interaction à l’aide d’aimants et de fils électriques, démontrer l’influence du champ magnétique d’une charge mobile à l’aide d’un oscilloscope et démontrer l’induction électromagnéti-

que/Loi de Faraday à l’aide de matériaux simples. dériver l’équation du moment d’un

couple de forces s’exerçant sur une boucle de courant et appliquer l’équation pour calculer les problèmes relatifs définir un dipôle magnétique

rédiger et appliquer l’équation d’un

moment dipolaire pour le calcul énoncer et utiliser le théorème d’Ampère

dériver et appliquer des équations pour

des champs magnétiques dans des solénoïdes et des tores expliquer la génération de courant alternatif et de tension à l’aide d’un alternateur

Université Virtuelle Africaine

iX. Pré-évaluation des connaissances

9.1 Justification

Fournir à l’apprenant une opportunité de réflexion sur ce qui a été fait à l’école,

ce qui donnera un point de départ pour l’apprentissage attendu de l’étudiant dans ce module. Fournirt aussi quelques lectures de base sur certains des concepts à étudier dans ce module

  • 1. Un corps est chargé positivement lorsqu’il a

    • (A) un excès d’électrons

    • (B) un excès de protons

    • (C) un excès de neutrons

    • (D) un nombre égal de protons et d’électrons

  • 2. Il est difficile de charger un isolateur par friction lorsque l’environnement est humide parce que :

    • (A) la moisissure est un mauvais conducteur

    • (B) un isolateur peut être chargé uniquement par induction

    • (C) il y a fuite de charge en présence d’humidité

    • (D) les électrons sont fortement liés aux atomes

  • 3. Que se passe-t-il lorsque les pôles identiques de deux aimants sont appro- chés l’un de l’autre?

    • (A) Ils s’attirent

    • (B) Ils ne bougent pas

    • (C) ils se repoussent

    • (D) Ils perdent leur polarité

  • 4. L’unité désignant le potentiel est :

    • (A) joule

    • (B) volt

    • (C) ohm

    • (D) ohm-mètre

  • 5. Un point neutre dans un champ magnétique est l’endroit où :

    • (A) le flux magnétique résultant est optimal

    • (B) les lignes de force magnétique se croisent

    • (C) le flux magnétique net est de zéro

    • (D) un morceau de fer est soumis à de la force

  • Université Virtuelle Africaine

    • 6. La capacité d’un condensateur peut être augmentée par :

      • (A) la réduction de la quantité de charge stockée

      • (B) l’augmentation de la surface de la plaque

      • (C) l’augmentation de la tension dans la plaque

      • (D) la création de vacuum dans l’espace entre les plaques

  • 7. La d.d.p de la plaque d’un condensateur plan est de 12.0V. Si la capacité du condensateur est 470 μ F, calculer l’énergie emmagasinée

    • (A) 3.84 x 10 -2 J,

    • (B) 2.82 x 10 -3 J

    • (C) 1.0368 x 10 -2 J

    • (D) 3.819 x 10 -5 J

  • 8. La magnitude de champ magnétique induite dans une bobine peut être aug- mentée par :

    • (A) la réduction du nombre de bobines

    • (B) l’augmentation de la vitesse de changement du flux magnétique

    • (C) l’enroulement d’un morceau de cuivre autour d’une bobine

    • (D) le déplacement de la bobine et de l’aimant dans la même direction avec la même vitesse

  • 9. Un conducteur d’une longueur de 60 cm est placé dans un champ magné- tique de 0.2 T. calculer la force à laquelle est soumis le conducteur si le courant qui le traverse est 3.0A.

    • (A) 36 N

    • (B) 0.36 J

    • (C) 1.0 N

    • (D) 9.0 J

    • 10. Calculer le champ électrique à une distance de 3.0 cm sur une charge test positive issue d’une charge de 2.0 x 10 -6 C.

    Prendre

    • 1 9.0 x 10 9 newton-m 2 /coulomb

    4 πε 0

    • (A) 2.0 x 10 7 N C -1

    • (B) 6.0 x 10 7 N C -1

    • (C) 5.4 x 10 N C -1

    • (D) 4.05 x 10 11 N C -1

    Université Virtuelle Africaine

    11.Deux charges ponctuelles de 4.0 x 10 -6 C et de -3.0 x 10 -6 C sont séparées de 2.0 cm. Calculer la force entre elles.

    • (A) -2.7 x 10 2 N

    • (B) -5.4 x 10 2 N

    • (C) 2.7 x 10 -3 N

    • (D) 5.4 x 10 -1

    • 12. Un proton se déplace à une vitesse de 4.0 x 10 6 ms -1 le long de l’axe X. Il pénètre une région où se trouve un champ de magnitude 5.0 T, placé à un

    angle de 60 0 de l’axe X et reposant dans le plan de X Y. Calculer la force magnétique initiale et l’accélération du proton.

    • (A) 2.77 x 10 -12 N

    • (B) 3.2 x 10 -12 N

    • (C) 1.6 x 10 -12 N

    • (D) 6.4 x 10 -13 N

    • 13. Un réchauffeur électrique est construit par l’application d’une différence

    de potentielle de 110 V à un fil de nichrome d’une résistance totale de 5 Ω . Trouver la quantité de courant transporté par le fil.

    • (A) 0.6 A

    • (B) 13.8 A

    • (C) 3.4 A

    • (D) 1.52 A

    • 14. Une pile de charge électromagnétique de 18 V est connectée à trois résis-

    tances de 3 Ω , 6 Ω , de 6 Ω .

    et 9 Ω . Calculer l’énergie dissipée dans la résistance

    • (A) 36 W

    • (B) 108 W

    • (C) 54 W

    • (D) 72 W

    15.Un condensateur non chargé de capacité 5 μF, et une résistance de 8 x 10 5 Ω sont connectés en série à une pile de charge électromagnétique de 12 V. Trouver la constante de temps du circuit.

    • (A) 12 s

    • (B) 6 s

    • (C) 4 s

    • (D) 2 s.

    Université Virtuelle Africaine

    • 16. Lequel des énoncés suivant est vrai?

      • (A) La force magnétique est proportionnelle à la charge d’une particule en mouvement.

      • (B) Quand une particule chargée se déplace dans une direction parallèle au vecteur des champs magnétiques, la force magnétique s’exerçant sur la

    charge est maximale.

    • (C) La force magnétique sur une charge positive est dans la même direction que celle d’une charge négative se déplaçant dans la même direction.

    • (D) Les lignes de force magnétiques sortent d’un pôle sud et arrivent se ter- minent à un pôle nord.

    • 17. Lequel des énoncés suivants est faux ?

      • (A) La force entre des charges varie comme l’inverse de leur distance.

      • (B) La charge est conservée.

      • (C) La charge est quantifiée.

      • (D) Les conducteurs sont des matériels dans lesquels des charges électriques se déplacent tout à fait librement.

  • 18. Identifier l’énoncé qui n’est pas correct.

    • (A) Les lignes de force électriques partent des charges positives et se terminent sur des charges négatives.

    • (B) Le nombre de lignes dessinées partant d’une charge positive ou s’appro- chant d’une charge négative est proportionnel à l’amplitude de la charge.

    • (C) Deux lignes de champ ne peuvent se croiser. La force entre deux corps chargés est inversement proportionnelle à leur produit.

  • Université Virtuelle Africaine

    • 9.2 Clef de réponse

      • 1. B

      • 2. C

      • 3. C

      • 4. B

      • 5. C

      • 6. B

      • 7. B

      • 8. B

      • 9. B

    10.A

    • 11. A

    • 12. A

    • 13. B

    • 14. C

    • 15. C

    • 16. A

    • 17. A

    • 18. D

    Université Virtuelle Africaine  9.2 Clef de réponse 1. B 2. C 3. C 4. B
    • 9.3 Commentaire pédagogique pour l’apprenant

    Le module est structuré de manière qu’une activité suit l’autre. Il est recommandé

    de conserver cet ordre, c’est-à-dire le concept de charge électrique; flux et champ

    électrique; potentiel électrique; capacité; électricité dynamique; et magnétisme.

    Le module vous fournit une série d’instructions, des tâches incluant les questions qui vous guideront tout au long de ce module. Des ressources et des références que

    vous pouvez utiliser au cours de l’apprentissage vous sont fournies. Il est conseillé de prendre des notes au fur et à mesure que vous cherchez à résoudre les tâches

    et suivez les instructions. Pour un apprentissage efficace, vous devez suivre les

    instructions avant de consulter les solutions fournies. Vos ressources comprennent l’Internet, les textes recommandés et le travail avec des collègues.

    Les activités d’apprentissage sont aussi structurées de manière que les éléments théoriques sont exposés en premier. Les activités d’apprentissage sont faites plus tard. Il vous est donc conseillé que pour chaque segment, vous étudiiez la partie théorique et accomplissiez l’activité concurremment pour un résultat optimal.

    Université Virtuelle Africaine

    X. Concepts clés (glossaire)

    une seule direction.

    Loi de force de Coulomb : Déclare que la force entre deux charges ponctuel-

    les au repos est directement proportionnelle au produit des intensités des charges,

    et est inversement proportionnelle au carré de la distance entre

    • 1 . Ainsi, la forme vectorielle de la loi de Coulomb devient :

    2

    r

    Champ électrique : Lorsqu’une charge électrique est située à un certain

    point dans l’espace, cela établit partout un état de stress électrique, qui est ap- pelé le champ électrique. L’espace où la charge peut être sentie est appelé le site de champ électrique. La force du champ électrique à un endroit est d’un point de vue opérationnel définie comme la force ( F ) agissant sur une unité de

    r

    charge d’essai ( q o ) à ce point :

    Potentiel électrique : Le potentiel électrostatique à un point est le résultat

    d’une action contre les forces d’un champ électrique lorsqu’on amène une unité positive de charge d’essai d’un point de potentiel zéro à ce point.

    Moment électrique dipolaire : c’est le produit de l’intensité de l’une ou

    l’autre charge d’un dipôle par la distance séparant les deux charges ponctuel- les.

    Surfaces équipotentielles : elles décrivent des points d’un champ électrique

    qui ont le même potentiel électrostatique. Les points équipotentiels d’un champ forment une ligne ou surface équipotentielle lorsqu’ils sont joints.

    Courant continu : c’est un flux continu de charge électrique transporté dans

    Courant alternatif : Un flux de courant dans un circuit qui change de direction

    plusieurs fois à la seconde; ceci est causé par un champ électromagnétique actif dans un circuit et dont la direction est renversée plusieurs fois par seconde.

    Loi d’Ohm : Déclare que la tension dans un segment arbitraire d’un circuit

    électrique est égale au produit de la résistance par l’intensité du courant.

    Densité de courant : c’est le flux de courant par unité de surface. Symbolisé

    Université Virtuelle Africaine

    i

    par J , il a une amplitude de A

    et est mesuré par le nombre d’ampères au mètre

    carré. Les fils de divers matériaux ont différentes densités de courant pour une

    r

    valeur donnée du champ électrique E ; pour beaucoup de matériaux, la densité de courant est directement proportionnelle au champ électrique.

    • 10. Théorème de Gauss : Déclare que le flux électrique sur n’importe quelle

    surface fermée est proportionnel à la charge électrique nette comprise dans la

    surface. La loi suppose que la charge électrique isolée existe et que des charges semblables se repoussent entre elles, alors que des charges différentes s’attirent.

    Le théorème de Gauss sur le magnétisme soutient que le flux magnétique sur

    toute surface fermée est de zéro; cette loi est compatible avec l’observation qu’il n’existe pas de pôles magnétiques isolés.

    • 11. Capacité : La capacité mutuelle de deux conducteurs est une quantité numé-

    riquement égale à la charge q qu’il est nécessaire de transférer d’un conducteur à l’autre de manière à changer la différence potentielle entre eux d’une unité :

    C =

    q

    V

    • 12. Champ magnétique : Un champ magnétique est un des constituants d’un

    champ électromagnétique. Il est produit par des conducteurs sous tension, par des particules et des corps chargés mobiles, par des corps magnétisés et par des

    champs électriques variables. Sa caractéristique particulière est qu’il agit seule- ment sur des particules et des corps chargés mobiles.

    • 13. Flux magnétique : Le flux ( Φ ) d’un champ magnétique sur une petite sur-

    face plane est le produit de la région de la surface et la composante de la densité de flux ( B ) normale à la surface. Si lasurface est inclinée à un angle ( ϕ ) de la direction du champ magnétique et qu’il a une aire ( A ),

    alors Φ = B A sin ϕ

    Université Virtuelle Africaine  i par , il a une amplitude de et est mesuré par
    • 14. Moment magnétique dipolaire ( ) : Pour une boucle de courant, le moment

    magnétique dipolaire est le produit du courant, de la surface et du nombre de tours dans la boucle. Il est mesuré en ampèremètre :

    Université Virtuelle Africaine  i par , il a une amplitude de et est mesuré par
    Université Virtuelle Africaine  i par , il a une amplitude de et est mesuré par

    La direction de ( ) se trouve le long de l’axe de la boucle, comme déterminé selon la règle de la main droite.

    Université Virtuelle Africaine

    • 15. Loi de Kirchhoff : la loi de Kirchhoff est constituée de deux lois générales

    pour calculer le courant et les résistances à des jonctions de réseaux. Ces lois

    découlent des lois de conservation d’énergie et de la loi de conservation de charge.

    • a. Première loi de Kirchhoff : Elle concerne les nœuds de circuits (ou jonc- tions) et déclare que dans tout réseau, la somme algébrique des courants à n’importe quelle jonction dans un circuit est zéro.

    • b. Seconde loi de Kirchhoff : Elle concerne les circuits fermés (boucles) et déclare que dans tout circuit fermé, la somme algébrique des produits du courant et des résistances de chaque partie du circuit est égale à la somme d’EMF dans le circuit.

    • 16. Théorème d’Ampère :

    La loi générale, tel que révisée par Maxwell, prend la forme intégrale suivan- te :

    Université Virtuelle Africaine  15. Loi de Kirchhoff : la loi de Kirchhoff est constituée de

    Où dans un milieu linéaire

    Université Virtuelle Africaine  15. Loi de Kirchhoff : la loi de Kirchhoff est constituée de

    Et la densité de courant de déplacement (en ampères par mètre carré). Cette loi d’Ampère-Maxwell peut aussi être énoncée sous forme différentielle :

    Université Virtuelle Africaine  15. Loi de Kirchhoff : la loi de Kirchhoff est constituée de

    Où le second terme provient du courant de déplacement.

    http://en.wikipedia.org/wiki/Ampere%27s_law

    Université Virtuelle Africaine

    0
    0

    Xi. lectures obligatoires

    Lecture #1 MIT Open Courseware

    Référence complète: http://ocw.mit.edu/OcwWeb/Physics/8-022Fall-2004/Cour- seHome/index.htm

    Résumé : les Sujets couverts dans ce matériel de lecture incluent : champ élec- trique et magnétique et potentiel; introduction à relativité spéciale; les équations de Maxwell, sous forme tant différentielle qu’intégrale; et les propriétés des diélectriques et des matériaux magnétiques

    Justification/importance : Il s’agit de l’un de nombreux cours de deuxième étape de physique pour néophytes offerts au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Il est conçu pour les étudiants qui cherchent une introduction minutieuse et stimulante à l’électricité et au magnétisme.

    Consluté en : août 2006

    Lecture #2 Electrodynamics

    Référence complète : www.lightandmatter.com

    Résumé : c’est un livre électronique gratuit, le 4e de la série de livres gratuits d’introduction à la physique Light and Matter.

    Justification/importance : Ce livre électronique contient la plupart des sujets traités dans ce module et du matériel d’étude supplémentaire qui peut aussi être utilisé dans vos futurs modules. Le livre est présenté tel quel et vous pouvez choisir les sujets appropriés.

    Lecture #3 Physnet Project

    Référence complète : http://stacks.iop.org/0031-9120/16/46/pev16i1p46.pdf

    Résumé : Ce cours de physique en ligne pour des étudiants de première année se concentre sur la charge électrique; le champ électrique ; le potentiel électrique; la capacité; les circuits RC; le champ magnétique; les lois d’Ampère, de Lenz et la loi de Biot et Savart; l’induction électromagnétique et les vagues électro- magnétiques.

    Justification/importance : classes interactives de travaux dirigés, des expériences de laboratoire, des notes de cours et des explications bien illustrées, des sugges- tions pédagogiques et des indices aux problèmes sont inclus dans ce cours. Le cours est basé sur les textes Fundamentals of Physics (5 e édition), de Halliday, Resnick, et Walker. (TG) Copyright 2005 Eisenhower National Clearinghouse

    Université Virtuelle Africaine

    Xii. ressources obligatoires

    Liste de ressources pertinentes

    • 1. Référence

    http://video.google.com/videoplay?docid=455918559711488 7235&q=electric +charge&hl=en, 25/10/2006 Résumé : Cette ressource est une vidéo sur les charges électriques. Justification/importance : Fournit à l’étudiant une source complémentaire d’information.

    • 2. Référence

    http://web.mit.edu/smcs/8.02/, 24/12/2006

    Résumé : Un excellent site Web fournissant des exposés sur tous les sujets de l’électricité et du magnétisme présents dans le module.

    Justification/importance : le site fournit essentiellement tous les exposés de base sur l’électricité un magnétisme.

    • 3. Référence

    http://qemp.deas.harvard.edu:8182/students/lectures/specificlecture/

    ?lectureID=4764#video, 24/12/2006 Résumé : Site Web utile pour les étudiants lors de lecture en solo.

    • 4. Référence

    http://www.pha.jhu.edu/dept/lecdemo/videodiscs.html, 24/12/2006

    Résumé : Clip vidéo montrant des exposés sur de nombreux sujets touchant l’électricité et le magnétisme.

    Justification/importance : Une bonne occasion d’écouter quelqu’un qui fait des exposés sur les sujets d’apprentissage.

    5

    Référence

    http://www.physics.montana.edu/demonstrations/video/5_electricityandma-

    gnetism/electrostatics.html, 24/12/2006 Résumé : L’illustration et la présentation d’électrostatiques sont bien traitées. Justification/importance : La source complète assez bien ce dont a besoin l’étudiant.

    • 6. Référence

    Université Virtuelle Africaine

    http://www.physics.montana.edu/demonstrations/video/5_electricityandmagne-

    tism/capacitance.html, 24/12/2006.

    Résumé : Un bon traitement de la capacité. Justification/importance : des concepts essentiels sur des condensateurs ont été habilement démontrés pour aider dans la compréhension du concept.

    • 7. Référence

    http://www.wfu.edu/~matthews/courses/phy114/video/loc/LineOfCharge/

    LineOfCharge.html. 24/12/2006 Résumé : bonne illustration de comportement de la charge.

    Justification/importance : Fournit de bons exemples du traitement de la loi de Gauss.

    • 8. Référence

    http://www.physics.montana.edu/demonstrations/video/5_electricityandmagne-

    tism/magneticfieldsandforces.html 24/12/2006

    Résumé : Très bonnes démonstrations des forces entre les charges. Justification/importance : Ce site Web fournit une ressource riche pour ap- prendre l’électricité et le magnétisme.

    • 9. Référence

    http://www.pha.jhu.edu/dept/lecdemo/videodiscs.html

    Résumé : Clip vidéo montrant des exposés sur de nombreux sujets touchant l’électricité et le magnétisme.

    Justification/importance : utile pour remplir le rôle d’un conférencier en physique tout en apprenant.

    10. Référence

    http://www.practticalphysics.org/go/apparatus_659.html ; semestriel, 29/08/2006.

    Résumé : Fournit à l’étudiant un exemple pour voir et utiliser un électroscope à feuilles d’or.

    Justification/importance : Une ressource utile pour les étudiants pour appren- dre l’électrostatique.

    Xiii. liens utiles

    Liste de liens utiles pertinents

    Université Virtuelle Africaine

    Titre : Electric Charges URL : http://en.wikipedia.org/wiki/electric charge, 19/10/2006. Résumé : bon article sur les charges électriques.

    Titre : Electrostatics URL : http://en.wikipedia.org/wiki/electrostatics, 19/10/2006 Résumé : Fournit de l’information pertinente sur l’électrostatique.

    Titre : Electric Field URL : http://wikipedia.org/wiki/electric field, 20/10/2006 Résumé : Un bon lien additionnel pour trouver plus d’information sur le champ électrique.

    Titre :

    Lectures on Electricity and manetism

    URL : http://web.mit.edu/smcs/8.02/ Résumé : An excellent website providing Lectures on all topics of electricity is provided.

    Titre : Exposés sur l’électricitéetle magnétisme. URL : http://qemp.deas.harvard.edu:8182/students/lectures/specificlecture/ ?lectureID=4764#video, 24/12/206 Résumé : Site Web utile pour les étudiants lors de lecture en solo.

    Titre : Gauss’ law URL : http://www.physics.ncsu.edu/pira/eandm.html , 24/12/2006 Résumé : Discution et présentation simplifiées de la loi de Gauss.

    Titre : Electricity and magnetism URL : http://webcast.berkeley.edu/courses/archive.php?seriesid=1906978358,

    24/12/2006

    Résumé : bonnes ressources sur l’électricité et le magnétisme.

    Titre : Electricity and magnetism URL : http://www.physics.ncsu.edu/pira/eandm.html , 24/12/2006 Résumé : Discution et présentation simplifiées de la loi de Gauss.

    Titre : Electricity and magnetism URL : http://www.ocw.cn/OcwWeb/Physics/8-02Electricity-and- MagnetismS- pring2002/CourseHome/index.htm, 24/12/2006 Résumé : Les divers aspects, particulièrement le champ magnétique, sont bien traités.

    Université Virtuelle Africaine

    XiV. activités d’apprentissage et d’enseignement

    ACTIVITÉ 1 : Concept de charge électrique

    Vous aurez besoin de 30 heures pour faire cette activité. Seules des directives de base sont fournies pour vous aider à faire le reste du programme d’études dans l’activité. La lecture personnelle et le travail sont fortement recommandés.

    Objectifs spécifiques

    Faire la distinction entre conducteurs et isolateurs;

    Expliquer les processus de chargement;

    Énoncer la loi de Coulomb et résoudre des problèmes basés sur elle;

    Définir un champ électrique et calculer des moments dipolaires, l’énergie

    potentielle et le moment d’un couple de forces s’exerçant sur un dipôle

    électrique; Réaliser des expériences simples d’interaction entre des objets chargés.

    Résumé de l’activité d’apprentissage

    À la fin de l’étude, une différentiation claire sera faite entre les processus d’ac- quisition de charge électrique des conducteurs et des isolateurs. Cela vous mènera à la énoncer et à établir la loi de Coulomb, à énoncer la relation entre les deux types de charges. Ces relations seront utilisées pour des calculs. Les équations pour la densité de volume et la densité de surface seront aussi dérivées. La loi du Coulomb et les lois de Gauss seront dérivées et appliquées dans des situations diverses.

    Concepts clés

    Charge électrique - une charge électrique est un attribut de la matière qui pro- duit une force, de même que la masse cause la force de gravitation, mais qui, à la différence de masse peut être positive ou négative.

    Le champ électrique E - le champ électrique, est une quantité vectorielle qui donne, à chaque point dans l’espace, la force qui agirait sur une unité de charge

    positive qui est placée à ce point.

    r

    E

    r

    est ainsi rapproché de la force F , qui agit

    sur n’importe quelle charge, q, à n’importe quel point par l’équation.

    Université Virtuelle Africaine

    r

    E =

    r

    F

    q

    r

    C’est la définition de base du champ électrique. L’unité de E

    est le newton par

    r

    coulomb noté NC -1 . L’amplitude de E trique.

    est appelée l’intensité du champ élec-

    Lignes de champ électrique - les lignes de champ électrique décrivent le champ électrique (vectoriel) dans n’importe quelle région de l’espace selon les règles suivantes :

    La direction de lignes électriques tirées dans l'espace est la même que la direction du champ à chaque point. La densité de lignes dans une région donnée est proportionnelle à l’intensité du champ dans cette région. La densité de lignes signifient le nombre de lignes par unité de surface coupant une perpendiculaire superficielle à la direction des lignes à n’importe quel point donné. C’est une conséquence directe de la loi des inverses des carrés, qui postule que toutes les confi- gurations de champ statique possibles peuvent être décrites par des lignes, comme ci-dessus, où toutes les lignes proviennent d’une charge électrique positive et finissent sur des charges négatives. Les lignes sont ainsi continues sauf à leurs sources et elles se terminent respectivement sur des charges positives et négatives. Le nombre de lignes qui proviennent de charges et se terminent sur des charges est proportionnel à l'amplitude de chaque charge. Un dipôle électrique - est une paire de charges égales et opposées, q et ,– q séparées par une distance 2a

    .

    Le moment du couple de forces s’exerçant sur un dipôle placé à l’extérieur

    r

    d’un champ - si le champ externe, E , est uniforme et le dipôle fait un angle θ avec le champ, Le moment du couple de forces le torque net au centre du dipôle est :

    τ = 2 a qE sin θ = pE sin θ p est le moment électrique dipolaire.

    Mots clés

    Charge

    Force

    Champ électrique

    Dipôle

    Moment dipolaire

    Dipôle électrique

    Flux

    Loi de l’inverse des carrés

    Introduction à l’activité

    Université Virtuelle Africaine

    La connaissance de l’existence de charge électrostatique remonte à aussi loin que les Grecs de l’antiquité, autour de 600 av. J.-C. Nous pouvons répéter l’observation des Grecs en frottant une tige d’ambre ou de caoutchouc dur avec un morceau de fourrure. Suite à cela, on verra que les petites particules de papier ou d’autres matériaux légers sont attirées par la tige. Aucune avancée particulière n’a été faite dans la compréhension de ce phénomène jusqu’à environ 1600, lorsque William Gilbert a fait une étude détaillée des sortes de matériaux qui se comporteraient comme l’ambre. D’autres études ont révélé que la matière est composée des mé- langes exactement égaux de charges tant négatives que positives. Ceci implique qu’il n’y a d’habitude aucune conséquence visible de la force électrique entre des corps séparés. La force électrique est responsable de l’union d’atomes individuels et de l’union des groupes d’atomes pour former la matière solide. Nous sommes d’habitude inconscients de la présence des charges parce que la plupart des corps sont électriquement neutres, c’est-à-dire ils contiennent des sommes égales de charge positive et négative.

    Par exemple, un atome d’hydrogène contient un seul proton et un seul électron qui tourne autour du noyau. L’atome hydrogène est stable parce que le proton et l’électron s’attirent. Au contraire, deux électrons se repoussent et ont tendance à s’éloigner l’un de l’autre, et de la même façon, la force entre deux protons est répulsive. La loi du Coulomb donne l’intensité et la direction de la force entre deux particules stationnaires qui portent chacune une charge électrique. Grâce à

    la loi du Coulomb, le champ électrique peut être défini, et ensuite nous sommes

    capables de résoudre des problèmes sur des moments de dipôle électriques, d’énergie potentielle et de moment du couple de forces s’exerçant sur un dipôle électrique.

    Université Virtuelle Africaine

    Description détaillée de l’activité (éléments théoriques principaux)

    Tâches 1 : Charge électrique

    Tâche 1.1: Conducteurs et isolateurs

    Les matériaux sont divisés en trois catégories :

    Conducteurs : - métaux, par exemple

    Semi-conducteurs : - le silicium est un bon exemple

    Isolateurs : - caoutchouc, bois sec, plastique, par exemple

    La notion que la charge est quantifiée signifie que la charge d’une unité indivisible de charge, représentée par la lettre e, est multipliée. Autrement dit, la charge est multipliée par la charge de l’électron ou du proton. Autant les charges du proton et de l’électron ont la même valeur numérique, autant les signes de ces charges sont opposés : la charge du proton est +e, tandis que celle de l’électron est -e.

    Pour exprimer l’énoncé «la charge est quantifiée « en termes d’équation, nous

    écrivons :

    q = ne

    q est le symbole utilisé pour représenter la charge, tandis que n est un entier positif ou négatif et e est la charge élémentaire d’intensité.

    Université Virtuelle Africaine  Description détaillée de l’activité (éléments théoriques principaux) Tâches 1 : Charge électrique

    L’unité de charge électrique est le coulomb et son symbole est C.

    Tâche 1.2 : Loi de Coulomb

    Cela donne une relation entre deux charges Q1 et Q2 qui sont à une distance r. Les expériences montrent que les forces entre deux corps obéissent à la loi des inverses des carrés et que la force est proportionnelle au produit des charges. Simplement, la loi de Coulomb déclare :

    La force entre deux charges placées à une distance l’une de l’autre est directement proportionnelle au produit des intensités deux charges et inversement proportionnelle au carré de la distance entre elles.

    La formule mathématique est :

    Université Virtuelle Africaine

    F

    =

    q 1 q 2

    = K

    q 1 q 2

    4πε ° r 2

    r 2

     

    (1)

    K =

    1

    9.0 × 10 9 Nm 2 C - 2

    = constante et εο est la permittivité du vide

    4πε ° Ci-dessous se trouvent des relations utiles pour des distributions de Charge. Étu- diez-les et utilisez-les pour des calculs. Ces relations se trouvent dans la plupart des livres de texte standard. Pour la charge par unité de volume, la densité de volume est :

    ρ =

    dq

    dV

    C/m 3

    Pour la charge par unité de surface, la densité de surface est :

    σ =

    dq

    dA

    C/m 2

    Pour la charge par unité de longueur, la densité linéaire est :

    μ =

    dq

    dl

    C/m

    Dans les cas particuliers où la densité est uniforme sur une aire :

    ρ

    Q

    V

    C/m 3

    Tâche 1. 3: Champ électrique

    Université Virtuelle Africaine

    • (a) Nous sommes capables de rédiger l’équation pour le champ électrique en

    utilisant ce que nous avons appris de la loi du Coulomb. Pour la définition de

    champ électrique, E, nous avons :

     

    Electricforce

     
    • 1 Q q

     

    1

     

    Electricfield (E ) =

     

    =

    ×

    Testcharge

     

    4πε

    o

    r 2

    q

    Q

    =

    q is the test charge.

     

    4πε

    ° r 2 ,

    Champ éléctrique E =

    for ce el ectr i que

    =

    • 1 Q q

    test

    ch arg e test

     
    • 4 πεο

     

    r 2

    Q

    =

     

    4 πεο r 2

    ,

     

    1

    ×

    , q est la charge

     

    q

    r

    • (b) En utilisant le principe de superposition, la valeur E résultant des n charges

    discrètes

    est :

    q 1,

    q 2 ,

    q 3 , q 4 q n

    n

    q

    1

    ,

    q

    2

    ,

    q Lq Lq

    3

    ,

    i

    ,

    n

    au repos

    r

    r

    E

    E =

    • 1

    4πε

    o

    q i

    • i r i

    2

    rˆ

    (2)

    • (c) Pour un corps de charge continue, le champ électrique à une distance r

    est :

    Tâche 1. 3: Champ électrique Université Virtuelle Africaine  (a) Nous sommes capables de rédiger l’équation

    r

    r

    E

    E =

    • 1

    4πε °

    dq

    r

    2

    rˆ

    (3)

    Unité

    Université Virtuelle Africaine

    0
    0

    L’unité de charge est le Coulomb. Il est identifié par la lettre C

    Analyse d’unité

    F =

    Kq q

    1

    2

    r

    2

    Symbole de Quantité unité SI

    Force

    F

    N (Newtons)

    Charge

    Q

    C (Coulombs)

    Déplacement/distance

    R

    M (de mètres)

    Constante

    K

    N-m2C-2

    Tâche 1.4 : Champ de dipôle électrique

    Le champ d’un dipôle électrique peut être construit comme une somme vectorielle des champs de charge ponctuelle de deux charges comme indiqué ci-dessous. La direction du dipôle électrique est comme indiqué :

    Unité Université Virtuelle Africaine 0 L’unité de charge est le Coulomb. Il est identifié par la

    Image 1.1 Direction de dipôle électrique

    Pour un dipôle, le champ électrique en un point situé sur la perpendiculaire au centre du dipôle à une distance r est donné par :

    E =

    p

    • 1 Newton/Coulomb

    Unité Université Virtuelle Africaine 0 L’unité de charge est le Coulomb. Il est identifié par la

    4πε °

    ( a 2 + r 2 ) 3 2

    Tâche 1.5 : Théorème de Gauss

    Université Virtuelle Africaine

    Le théorème des flux de Gauss n’incarne en réalité rien de plus que la validité du

    point de vue des lignes de champ électrique et est ainsi une conséquence directe de la loi de l’inverse des carrés de Coulomb. Le théorème est exposé mathéma- tiquement comme suit :

    ∫∫

    Closed Surface

    E cos θ ds =

    q i

    ε °

    (4)

    C’est-à-dire que la surface intégrale de la composante normale de E sur une surface fermée égale la somme de charges à l’intérieur du volume ci-joint divisé

    par

    Tâche 1.5 : Théorème de Gauss Université Virtuelle Africaine  Le théorème des flux de Gauss

    Selon la loi de Gauss, on peut démontrer que le champ résultant E d’une charge

    placée à l’infini est aussi donné par :

    E =

    σ

    2ε °

    (5)

    Activité pour les étudiants

    Tâche 1.1.1 : Conducteurs et isolateurs

    Référez-vous aux livres inscrits dans la section des références ainsi qu’à d’autres références comme les liens fournis pour prendre des notes sur les conducteurs et les isolateurs et faites les étapes suivantes :

    Rassemblez des matériaux isolants comme le verre, la soie, la fourrure et l’ébonite.

    Frottez la soie ou le verre sur les cheveux.

    Approchez le verre d’une feuille. Vous remarquerez que le papier sera attiré par le verre.

    Alternativement Allumez une télévision

    Approchez une feuille de papier de l’écran. Vous remarquerez aussi que la feuille sera attirée par l’écran.

    Ces deux observations servent à démontrer la présence de charge électrique.

    Université Virtuelle Africaine

    Quand vous approchez des charges de signes contraires , vous observerez qu’elles s’attirent, tandis que des charges de même signe se repoussent.

    ESSAYEZ CECI !

    Utilisez des lectures appropriées et notez l’explication sur la charge des corps. La théorie est qu’un corps est chargé quand il a un excès de protons ou un excès d’électrons.

    Il peut être difficile là où vous vous trouvez d’avoir accès à un équipement qui

    peut vous permettre de démontrer la loi du Coulomb. Cependant, vous pouvez faire ceci :

    Chargez un électrocope à feuilles d’or positivement par induction

    De manière similaire, chargez une autre sphère conductrice fixée sur un

    socle isolant.

    Approchez la sphère chargée du dessus d’un électroscope à feuilles d’or. La feuille s’écarte.

    De plus, si vous approchez un autre corps, chargé négativement, la feuille reprend sa position initiale.

    Expliquez ce que vous observez. Ces deux observations servent à démontrer que des charges de même signe se repoussent et que les charges de signes contraires s’attirent.

    Quelle est l’unité de charge dans le système international (SI) ? Utiliser les méthodes de dimension pour le déterminer cette charge.

    Tâche 1.2.1 : Loi de Coulomb

    Référez-vous à Arthur F. Kip (1969). Pp. 3-21 ou n’importe quel livre approprié sur l’électricité et le magnétisme.

    Prenez de courtes notes sur la loi du Coulomb. De la forme mathématique de la loi de Coulomb:

    F

    =

    • 1 ° r 2 Q 1 Q 2

    4πε

    dérivez l’unité de ε

    en SI.

    o

    Suivez l’exemple donné ci-dessous pour l’utilisation de la loi de Coulomb. Exemple numérique

    Quatre charges q 1 , q 2 , q 3 and q 4 d’amplitude -2.0 x 10 -6 C, +2.0 x 10 -6 C, -2.0 x

    • 10 -6 C, et +2.0 x 10 -6 C sont placées respectivement aux coins d’un carré ABCD.

    Les côt.s du carré ont une longueur de 4.0 cm. Quelle est la force nette exercée

    sur la charge en B par les trois autrescharges?

    Solution :

    Université Virtuelle Africaine

    La solution à ce problème nécessite un diagramme clair, comme indiqué dans l’image 1.2. Les forces sur la charge q2 à B sont telles qu’indiquées.

    = 11.2375 N F BD A B q 3 = - 2 .0 x 10 -
    = 11.2375
    N
    F BD
    A
    B
    q 3 = - 2 .0
    x 10 - 6 C
    q 2 = + 2 . 0 x 10 - 6 C
    F BA = 22.475
    N
    F BC =
    22.475 N
    q 3 = - 2 .0 x 10 - 6 C
    q 4 = + 2 . 0
    x 10 - 6 C
    C
    D

    Image 1. 2

    Pour trouver la force nette sur la charge q 2, en B, il faut d’abord déterminer les forces FBA, FBC et FBD entre les charges q 1 et q 2 ; q 3 et q 2 ; q 4 et q 2 respective- ment. Souvenez-vous que la force est un vecteur, et qu’à chaque fois que vous avez un signe moins associé à un vecteur, tout ce que cela fait est de vous révéler

    la direction du vecteur. Si des flèches indiquent la direction sur votre diagramme,

    vous pouvez simplement laisser tomber tout signe qui ressort de l’équation de la loi de Coulomb.

    Utiliser l’équation de la loi de Coulomb,

    Solution : Université Virtuelle Africaine  La solution à ce problème nécessite un diagramme clair, comme
    Solution : Université Virtuelle Africaine  La solution à ce problème nécessite un diagramme clair, comme

    = FBA = [8.99 x 109 x (-2.0 x 10 -6 ) x (2.0 x 10 -6 )] / (4.0 x 10 -2 ) 2 = -22.475 N = +22.475 dans la direction indiquée sur le diagramme. De manière similaire, FBC = [8.99 x 109 x (-2.0 x 10 -6 ) x (2.0 x 10 -6 )] / (4.0 x 10 -2 ) 2 = -22.475 N = +22.475 dans la direction indiquée sur le diagramme. FBD = [8.99 x 109 x (+2.0 x 10 -6 ) x (2.0 x 10 -6 )] / (5.66 x 10 -2 ) 2 = +11.2375 N = +11.2375 N dans la direction indiquée sur le diagramme. La force nette sur q 2 est obtenue par l’addition des vecteurs FBA, FBA, et FBA. Avec lethéorème de Pythagore, l’effet combiné de F1, de FBA et de FBC est donné par :

    ,

    r

    4.0 x 10 -2 m

    (F1) 2 = (FBA) 2 + (FBC) 2

    Université Virtuelle Africaine

    = 22.4752 + 22.4752 F1 = 31.78 N, dirigés le long de la diagonale de B vers D.

    Notez que F1 et FBD agissent le long de la même ligne, mais dans des directions opposées. On donne donc la force nette, Fnette, sur q2 par :

    Fnet = F1 - FBD = 31.78 - 11.2375 = 20.55 N, dirigés le long de la diagonale de B vers D.

    Utilisez l’exemple ci-dessus et faites comme suit.

    Deux charges de 2.0 x 10 -6 C et 4.0 x 10 -6 C sont placées à 3 cm l’une de l’autre de distance dans le vide. Trouvez la force agissant entre elles. (Rep. 8.0 N)

    Tâche 1.3.1 : Champ électrique

    Faites des lectures à propos du champ électrique et prenez de courtes notes.

    Vérifiez que les dimensions dans l’équation ci-dessous sont correctes.

    Université Virtuelle Africaine  = 22.4752 + 22.4752 F1 = 31.78 N, dirigés le long de

    Utilisez cette équation et trouvez le champ résultant d’une charge de 4.0 x 10-

    6 C à une distance de 3.0 c. Prenez

    Université Virtuelle Africaine  = 22.4752 + 22.4752 F1 = 31.78 N, dirigés le long de

    N-m 2 C -2

    Université Virtuelle Africaine  = 22.4752 + 22.4752 F1 = 31.78 N, dirigés le long de

    comme permittivité d’un espace libre.

    On donne un exemple de champ électrique résultant d’une charge positive et négative dans l’image 1.3

    Université Virtuelle Africaine

    Université Virtuelle Africaine  Image 1. 3 Lignes de champs dues à une charge positive et

    Image 1. 3 Lignes de champs dues à une charge positive et négative

    Les lignes de champs pour une charge ponctuelle positive et une charge ponctuelle négative. Les lignes de champs partent de la charge positive et se dirigent vers la charge négative.

    Esquissez les lignes des champs électriques suivantes résultant de :

    • I. une charge ponctuelle un dipôle électrique

    II.

    III. deux charges semblables, IV. une plaque chargée (disque)

    Exemple : Champ issu d’une longue tige uniforme chargée.

    Ici, nous donnons un exemple sur la façon de montrer comment le champ élec- trique d’une longue tige uniforme chargée peut être calculé.

    L x dx a r P dE dE /
    L
    x
    dx
    a
    r
    P
    dE
    dE /

    Image 1.4

    Université Virtuelle Africaine

    Supposez que la distribution de la charge linéaire est μ, que le champ électrique au point P est E, à une distance a, le long de la médiane de la tige.

    Quand la charge totale sur la tige est Q, alors μ = Q/L.

    • (a) Faites-en la démonstration

    La composante du champ à P résultant de l’élément de charge μ dx est

    De =

    Université Virtuelle Africaine  Supposez que la distribution de la charge linéaire est μ, que le

    selon la loi de Coulomb.

    • (b) Pourquoi la loi du Coulomb est-elle énoncée ici?

    Puisque x/a = tan θ et a/r

    =

    cos

    θ, nous avons dx = a sec 2 θ dθ, et r = a/cos θ

    Ainsi,

    dE

    =

    μ

    1

    a

    4 πε 0

    dθ

    Notez que les composantes de E à P s’élèvent à zéro.

    • (c) Expliquez cette affirmation.

    Nous prenons donc la somme des composantes y de chacun des E pour obtenir la somme vectorielle exigée. Supposez qu’une telle composante est dE/

    Ainsi, dE/

    =

    1

    μ

    4 πε 0

    a

    cos θ dθ

    Le champ total E/ à P pour une très longue tige est alors obtenu par :

    E/

    2

    μ

    4 πε 0

    a

    π / 2

    0

    cos θ dθ =

    2 μ

    4 πε 0 a

    newton/coulomb (Regardez ceci!)

    Cela nous montre que le champ diminue dans la proportion 1/a tandis que nous nous éloignons de la tige.

    Tâche 1.4.1 : Moment dipolaire

    Université Virtuelle Africaine

    Effectuez les exercices suivants après une lecture traitant de dipôles.

    Rédigez l’équation d’un moment dipolaire.

    Calculez le moment dipolaire pour deux charges de 3.0 x 10 -6 C et -3.0 x 10 -6 C

    si la distance entre elles est de 2.0 cm.

    (Rép. : 6.0 x

    10 -8 C-m)

    Expliquez pourquoi la force nette d’un dipôle dans un champ uniforme E est zéro.

    Rappelez la définition du moment du couple de forceset schématisez-le.

    L’intensité du moment du couple de forces s’exerçant sur le centre d’un dipôle mis dans un champ électrique, est la somme des moments des deux forces

    | τ

    |

    =

    2q |E| a sin θ

    =

    |p||E|sin θ

    Utilisez ceci pour expliquer pourquoi le moment du couple de forces est donné par :

    | τ

    | =

    p

    * E

    Newton – mètre.

    (Montrer les étapes suivies pour dériver ceci.) Exemple : L’exemple suivant vous donne le calcul de dipôles électriques.

    Suivez soigneusement chaque étape.

    Tâche 1.4.1 : Moment dipolaire Université Virtuelle Africaine  Effectuez les exercices suivants après une lecture

    Image 1.5 Supposez que le point P est dans le plan perpendiculaire au dipôle,à une distance r du centre du dipôle. Le champ de dipôle électrique au point P est donné par :

    Montrer que la distance de +q ou -q à P est (a 2 + r 2 ) 2

    = 2

    q

    1

    4πε 0

    a 2 + r 2

    cos θ

    Université Virtuelle Africaine

    Le champ électrique du dipôle à une distance r du centre

    =

    2

    q

    1

    2πε 0

    (

    a 2 + r 2

    ) 3 / 2

    Newton/coulomb

    Rappelez-vous que p = 2q

    =

    p

    1

    4πε 0

    (

    a 2 + r 2

    ) 3 / 2

    Tâche 1.5.1 : Flux et champ électrique

    Lisez attentivement les lectures réservées au champ électrique et faites les tâches suivantes. (Utilisez les références suivantes : Grant I S; W. R, Philips, 1990; Serway (1986) ; Dick, G et Al, 2000) ou tout autre ouvrage approprié et les liens fournis.

    La formule mathématique de la loi de Gauss est

    o

    ∫∫

    c l o s e d s u rf a c e

    E cos θ ds =

    i

    q i

    ε

    o

    L’énoncé de, la loi de Gauss est : « le flux électrique à travers n’importe quelle

    surface fermée est proportionnel à la charge électrique nette contenue dans la surface ». La loi implique que les charges électriques isolées existent et que les charges de même signe se repoussent tandis que les charges de signes contraires s’attirent. La loi de Gauss pour le magnétisme, elle, déclare que le flux magné- tique à travers n’importe quelle surface fermée est égale à le zéro. Cette loi est compatible avec le fait qu’il n’existe pas de pôles magnétiques isolés.

    Comment le champ électrique E entre-t-il dans l’équation ci-haut ? (Pour répondre, rédigez une note brève expliquant la dérivation de cette équation.) Un exemple : utilisez la loi de Gauss pour une charge ponctuelle simple.

    La loi de Gauss s’applique à n’importe quelle contribution de charge, mais ap- pliquons-la maintenant dans le cas d’une charge ponctuelle simple.

    Image 1.6 Université Virtuelle Africaine  Nous commençons par construire une surface gaussienne sphérique de rayon

    Image 1.6

    Université Virtuelle Africaine

    Nous commençons par construire une surface gaussienne sphérique de rayon r autour d’une charge +q. Ensuite, on prend un élément de surface dA sur la surface gaussienne. L’élément de surface dA rayonne vers l’extérieur, comme le fait le champ électrique E à ce point.

    Le flux électrique passant par cet élément de surface est dΦ = E. dA = EdA cos 00 = EdA

    Dans la symétrie sphérique, de tels petits éléments de surface contribuent tous également au total.

    Φ

    =

    dΦ E

    =

    E dA =

    E

    dA

    =

    E

    ( 4 π r 2 )

    Expliquer comment intervient le terme (4πr 2 ), selon la loi de Gauss.

    Φ

    =

    E. (4πr 2 )

    =

    q en c l

    ε 0

    =

    q

    ε 0

    parce que qencl = q

    La solution pour le champ électrique donne

    E

    =

    1

    q

    4 πε 0

    r

    2 . Cette équation représente la loi de Coulomb.

    Exemple : Utilisation de la loi de Gauss appliquée à une charge placée à l’in-

    fini

    Université Virtuelle Africaine 0 Image 1.7 Champ électrique résultant d’une charge placée à l’infini Nous voulons

    Université Virtuelle Africaine

    Université Virtuelle Africaine 0 Image 1.7 Champ électrique résultant d’une charge placée à l’infini Nous voulons

    0

    Image 1.7 Champ électrique résultant d’une charge placée à l’infini

    Nous voulons montrer ici que pour une feuille infinie qui porte une densité de charge uniforme s, le champ E=s/2e 0

    Procédure

    Par symétrie, le champ résultant E doit avoir une direction normale au plan et doit avoir la même intensité à tous les points de la distance par rapport au plan.

    Comme surface gaussienne, prenez la section transversale A d’un cylindre de hauteur 2h.

    Le flux est différent de -zéro uniquement aux extrémités du cylindre. Lisez et prenez des notes à ce sujet et expliquez pourquoi le flux est non null

    zéro uniquement aux extrémités du cylindre (utiliser les références suivantes :

    Grant I S; W. R, Philips ,1990; Serway, (1986) ; Dick, G et Al, 2000, et tout autre ouvrage et lien approprié.

    Lisez les déclarations suivantes.

    Si le champ aux extrémités du cylindre est E, alors le flux total = 2EA. La charge ci-jointe est la densité de charge de surface x = Aσ

    De là la loi de Gauss 2EA=Aσ/ε0 ==>

    E=σ/2ε0

    Expliquez comment l’équation des trois dernières lignes est obtenue.

    On vous a donné deux exemples. Utilisez la loi de Gauss et utilisez des arguments semblables pour dériver et montrer que le champ résultant d’une charge sphérique,

    mais non ponctuelle est donné par Expliquez toutes les étapes.

    E.4πr2=Q/ε0

    Travail expérimental

    Université Virtuelle Africaine

    Travail expérimental Université Virtuelle Africaine  Vous pouvez travailler en groupe avec des collègues. Problème :

    Vous pouvez travailler en groupe avec des collègues.

    Problème : Comment un corps peut-il acquérir une charge ? Hypothèse : Deux isolateurs s’attirent/ se repoussent lorsqu’ils ne sont pas frottés ensemble.

    Équipement

    Fourrure

    Morceaux de papier

    Tige de verre

    Ébonite

    Polythène

    Procédure

    (a)

    Chargement par friction

     

    Exigences : tige de verre, tissu en soie et une feuille de papier

    Étape I

    Frottez la tige de verre avec le tissu en soie. En les tenant ensemble, approchez- les près d’une feuille. Qu’observez-vous?

    Étape II

    Prenez la tige de verre et la soie séparément. Approchez seulement l’une d’entre elles, la tige de verre, par exemple, près d’une feuille. Qu’observez-vous?

    Pourquoi à l’étape 1, n’arrive-t-il rien à la feuille de papier, alors qu’elle est attirée par le verre à l’étape 2 ?

    À l'étape I, lorsque la tige de verre et la soie sont ensemble, elles constituent essentiellement un corps neutre. À l'étape II, le papier est attiré par la tige de verre parce que la tige a une charge positive , ce qui induit une charge négative au papier. En conséquence, une force d'attraction attire le papier au verre.

    Chargement par induction

    Exigences :

    Utilisez un objet négativement chargé et un conducteur initialement non chargé (par exemple, une boule de métal sur une poignée en plastique).

    Approchez l’objet négativement chargé près du conducteur mais sans le toucher. Expliquez ce qui arrive à cette étape.

    Branchez le conducteur à une prise de terre. Quelle est l’importance de faire ceci?

    Université Virtuelle Africaine

    Université Virtuelle Africaine  Débranchez le conducteur de la prise de terre. Cela laisse le conducteur

    Débranchez le conducteur de la prise de terre. Cela laisse le conducteur avec un

    déficit d’électrons.

    Enlevez l’objet chargé. Le conducteur est maintenant positivement chargé. Ex-

    pliquez comment cet énoncé peut être vérifié.

    Ci-dessous, l’électroscope à feuilles d’or

    Université Virtuelle Africaine  Débranchez le conducteur de la prise de terre. Cela laisse le conducteur

    http://www.practticalphysics.org/go/apparatus_659.html;sessional, 29/08/2006.

    Nouvelle tâche

    Utilisez l’électroscope à feuilles d’or et expliquez comment on peut l’utiliser comme un outil d’enseignement pour l’électrostatique à l’école.

    Activité d’apprentissage

    On vous fournit un exemple montrant comment vous pouvez utiliser la loi de Coulomb pour résoudre des problèmes numériques. Quel est l’aspect important de la loi de Coulomb ?

    Évaluation formative 1

    Université Virtuelle Africaine

    Évaluation formative 1 Université Virtuelle Africaine  1. Utilisez le concept d’effluve électrique pour expliquer comment

    • 1. Utilisez le concept d’effluve électrique pour expliquer comment fonctionne un paratonnerre.

    • 2. Dérivez une équation pour le champ d’un dipôle électrique le long d’un axe et normal à un axe.

    • 3. Utilisez les principes appliqués lors de la dérivation d’un champ électrique d’une longue tige chargée pour dériver le champ électrique d’un dipôle électrique dans n’importe quelle direction et un champ électrique résultant d’une distribution plane de charges.

    z P r x x 2L
    z
    P
    r
    x
    x
    2L

    Image 1.8

    • 4 Trouvez le champ électrique à une distance z sur la perpendiculaire en son milieu d'un segment de droite de longueur 2L qui porte une charge linéaire.

    • 5 Utiliser le théorème de Gauss pour les situations suivantes de haute symétrie et dériver :

    (I)

    le champ d’une enveloppe de charge sphérique;

    (II)

    le champ d’une distribution de charge sphérique;

    (III)

    le champ sur une surface de conducteur cylindrique chargé.

    Université Virtuelle Africaine

    Université Virtuelle Africaine  ACTIVITÉ 2 : Potentiel électrique Vous aurez besoin de 15 heures pour

    ACTIVITÉ 2 : Potentiel électrique

    Vous aurez besoin de 15 heures pour faire cette activité. Seules des directives de base sont données pour vous aider à faire le reste du programme d’études. La lecture personnelle et le travail sont fortement recommandés ici.

    Activités spécifiques d’apprentissage et d’enseignement

    Définir un potentiel électrique et dessiner une surface équipotentielle;

    Dériver l’équation pour le potentiel et calculer le potentiel d'une charge ponctuelle et d'une distribution de charge ponctuelle;

    Expliquer les principes d’un générateur de Van der Graaff et ses applica- tions.

    Objectif de la section

    Vous définirez des termes liés au potentiel du champ électrique et discuterez :

    de surfaces équipotentielles, de potentiel résultant d’une charge ponctuelle, de dipôle électrique, de distribution continue; de champ électrique résultant d’un conducteur isolé et du générateur de Van de Graaff.

    Résumé de l’activité d’apprentissage

    La définition et la dérivation de potentiel des champs électriques et de potentiel

    seront apprises et utilisées ensuite pour résoudre des problèmes qui y sont liés. En plus de l’explication et de la discussion des principes du générateur de Van der Graaff, le générateur sera construit.

    Concepts clés

    Surface équipotentielle : il s’agit d’une surface sur laquelle le potentiel, ou la tension sont constants. Des lignes de champs électriques sont toujours perpen- diculaires à ces surfaces et les points des champs électriques des surfaces de haut potentiel sont perpendiculaires aux surfaces de potentiel bas. Supposons, par exemple, qu’un jeu de surfaces a été choisi pour que leurs tensions soient de 5 V, 4 V, 3 V, 2 V, etc. Alors, puisque la différence de tension entre des feuilles voisines est constante (V) nous pouvons évaluer l’ampleur du champ électrique entre des surfaces par la formule :

    Université Virtuelle Africaine  ACTIVITÉ 2 : Potentiel électrique Vous aurez besoin de 15 heures pour

    Energie potentielle électrique E p = qEd où q est la charge de l’objet,

    E le champ électrique produit par la charge q, et d la distance entre les deux charges.

    Université Virtuelle Africaine

    Université Virtuelle Africaine  La Tension : est aussi reliée à la force par la formule

    La Tension : est aussi reliée à la force par la formule :

    V

    =

    E d =

    F d

    =

    Wq

     

    q

    ( W = Fd - force times displacement in the direction of force is work (J))

    W = Fd est le travail d’une force dont la direction est parallèle au déplace- ment

    Une haute tension : signifie que chaque charge individuelle subit une grande force.

    Une basse tension : signifie que chaque charge individuelle subit une petite force.

    Générateur de Van der Graaff : Est un générateur électrostatique de haute tension qui peut produire un potentiel de millions de volts.

    Termes clés

    Travail Potentiel électrique Tension Potentiel de dipôle électrique

    Introduction à l’activité

    Le but principal de cette activité est d’étendre le concept de champ électrique au potentiel. On a déjà montré qu’un champ électrique statique est conservateur, ce

    qui signifie que le travail requis pour déplacer une charge d’une position à une

    autre contre la force du champ est indépendant du chemin emprunté. Une autre conséquence est que la circulation, c’est-à-dire l’intégrale du champ électrique autour de n’importe quel chemin fermé, est toujours égale à zéro. Ainsi, nous écrivons :

    E. dl

    =

    0

    (2.1)

    Cette propriété de circulation nulle fournit une méthode utile pour caractériser la nature conservatrice de champ statique et est un outil conceptuel puissant pour résoudre certaines sortes de problème.

    Université Virtuelle Africaine

    Université Virtuelle Africaine  Description détaillée de l’activité (éléments théoriques principaux) Tâche 2.1 : Potentiel électrique

    Description détaillée de l’activité (éléments théoriques principaux) Tâche 2.1 : Potentiel électrique

    • (a) De votre travail précédent, vous savez que:

    – le travail doit être fait sur ou à la charge de façon à les approcher l’un de l’autre

    – puisque le travail doit être fait sur ou par une charge, il a de l’énergie po- tentielle.

    • (b) De la mécanique, nous savons que la force de gravitation entre deux masses,

    m1, m2 à une distance de R est :

    F = G

    m m

    2

    R

    2

    , G est la constante gravitationnelle

    (2.2)

    Et, l’énergie potentielle Ep gravitationnelle est donnée par :

    Ep = mgh;

    (2.3)

    Où m est la masse, g est l’accélération due à la gravitation et h est la hauteur.

    • (c) De la même façon, le potentiel électrique V est donné par :

    V

    =

    1

    q 1 q 2 r

    4 πε 0

    (2.4)

    Où q1 et q2 sont les charges situées à une distance r l’une de l’autre (d) Potentiel et champ électrique sont reliés comme suit :

    Ex = -dv/dx, Le potentiel est mesuré en Joules (J)

    (2.5)

    Tâche 2.2 : Le potentiel électrique résultant d’une charge ponctuelle

    Le potentiel résultant d’une charge Q à une distance r est donné par :

    V

    =

    Q

    4 πε 0 r

    (2.6)

    Université Virtuelle Africaine

    Université Virtuelle Africaine  Tâche 2.3 : Potentiel résultant de plusieurs charges ponctuelles y q 1

    Tâche 2.3 : Potentiel résultant de plusieurs charges ponctuelles

    y q 1 y 1 q 2 O x x 2
    y
    q 1
    y 1
    q 2
    O
    x
    x
    2

    Image 2.1 La contribution du potentiel V 0 à l’origine O de chaque charge q1 et q2 est :

    V

    0

    =

    • 1

    q 1

    ⎜ ⎝ y 1

    4 πε 0

    + q 2

    x

    2

    (2.7)

    Ainsi, l’expression générale pour le potentiel à un point donné dans l’espace résultant d’une distribution de charges ponctuelles est :

    V

    =

    • 1 q i

    • i r i

    4 πε 0

    (2.8)

    Le potentiel est une quantité scalaire et son unité est en volts (V)

    Si la distribution est continue, l’expression pour le potentiel en termes de densité de volume de charge ρ, qui peut varier de point en point est :

    V

    =

    1

    ρ dv

    v o l

    4 πε 0

    r

    (2.9)

    Université Virtuelle Africaine

    Université Virtuelle Africaine  Tâche 2.4 : Potentiel de dipôle électrique Le potentiel résultant d’un dipôle

    Tâche 2.4 : Potentiel de dipôle électrique

    Le potentiel résultant d’un dipôle au point P montré dans l’Image 2.2 est donné par l’équation (2.10).

    De la même façon, le champ électrique au point P est donné par l’équation

    (2.11). P r - r + r +q -q d Image 2.2 1 p cos θ
    (2.11).
    P
    r -
    r +
    r
    +q
    -q
    d
    Image 2.2
    1
    p cos θ
    V
    =
    et
    (2.10)
    4 πε 0
    r 2

    Le champ électrique est donné par :

    E =

    1

    p

    4 πε 0

    r 3

    (

    3 cos 2 θ

    + 1

    ) 1 / 2

    (2.11)

    Tâche 2.5 : Générateur de Van der Graaff

    Il s’agit d’un générateur électrostatique de haute tension qui peut produire un potentiel de millions de volts.

    Activité pour les étudiants

    Tâche 2.1.1

    Université Virtuelle Africaine

    Activité pour les étudiants Tâche 2.1.1 Université Virtuelle Africaine  (a) Référez-vous à Arthur F. Kip

    • (a) Référez-vous à Arthur F. Kip (1969); Serway (1986) et Grant (1990) et prenez

    des notes sur le potentiel. Consultez aussi les liens fournis.

    • (b) Montrez que l’énergie potentiel électrique

    V

    =

    1

    q 1 q 2 r

    4 πε 0

    INDICE : Rappeler que le travail est donné par W = F.d (produit entre force et distance

    Tâche 2.2.1

    • (a) Étant donné que le potentiel d’une sphère de métal chargée est essentiellement

    le même que celui résultant d’une charge ponctuelle Q à un point P à une distance r, montrez les étapes requises pour que le potentiel d’une sphère de métal chargée soit :

    V

    =

    Q

    4

    ��

    0

    r

    0

    ,

    où r 0 est le rayon de la sphère.

    Tâche 2.3.1 : Référez-vous à Arthur F. Kip (1969); Serway (1986) et Grant (1990) et prenez des notes sur le potentiel.

    Identifiez les symboles utilisés dans l’équation (2.9). Montrez que l’équation ρdv donne la quantité de charge.

    Quelle est la différence entre énergie potentielle et énergie électrique poten - tielle?

    Tâche 2.3.2 : utilisez les équations (2.5) et (2.9) et montrez que le champ élec- trique en P, le long de l’axe de l’anneau uniformément chargé de l’image 2.3 est donné par :

    E x

    =

    kQx

    ( x
    (
    x

    2

    +

    a

    2

    ) 3 / 2

    Université Virtuelle Africaine

    0
    0
    dq 2 x + a x P Image 2.3 Tâche 2.4.1 : Exemple
    dq
    2
    x
    +
    a
    x
    P
    Image 2.3
    Tâche 2.4.1 : Exemple

    En utilisant l’image 2.2, le potentiel d’un dipôle électrique peut être trouvé en superposant les potentiels de charge ponctuelle des deux charges comme suit :

    Par définition

    Potentiel

    V

    =

    • 1 q

    4 πε 0

    r

    Ainsi, le potentiel résultant en un point P du dipôle est donné par :

    V

    =

    1

    q

    1

    ⎜ ⎝

    1

    ⎟ ⎠

    4 πε 0

    r 1

    r 2

    =

    1

    4 πε 0

    q

    r 2 r 1

    ⎝ ⎜

    r 1 r 2

    ⎟ ⎠

    Pour les cas où r>> d, on peut faire une approximation par :

    V

    =

    1

    p cos θ

    4 πε 0

    r 2

    Université Virtuelle Africaine

    Où p = qd est le moment dipolaire. L’approximation faite dans la dernière équa- tion est :

    quand r >> d, alors

    V

    =

    1

    p cos θ

    4 πε 0

    r 2

    Et le champ électrique est donné par :

    E =

    1

    p

    4 πε 0

    r 3

    (

    3 cos 2 θ

    + 1

    ) 1 / 2

    Identifiez et notez les suppositions faites dans l’équation 2.10.

    Montrez comment l’équation 2.11 est dérivée.

    Tâche 2.5.1 : Générateur de Van der Graaff

    Vous pourriez travailler en groupe pour cette activité

    But

    Identifier les différentes parties d’un générateur de Van der Graaff et en avoir

    une compréhension claire.

    Matériel

    Un générateur de Van der Graaff

    • (a) Démonter un générateur de Van der Graaff et voir si vous pouvez identifier

    les différentes parties.

    • (b) Quand vous êtes satisfaits de l’identification, remontez alors le généra- teur.

    • (c) Utilisez maintenant le diagramme d’un générateur de Van der Graaff montré dans l’image 2.3 et

    (I)

    Étiquetez les différentes parties marquées de numéros.

    (II)

    Décrivez les fonctions de chaque partie et de là,

    (III)

    Expliquez comment le générateur fonctionne.

    • (d) Décrivez les applications pratiques du générateur de Van der Graaff.

    Université Virtuelle Africaine  http://en.wikipedia.org/wiki/Image:Van_de_graaf_generator.svg Image 2.3 On vous fournit une application numérique pour vous montrer

    Université Virtuelle Africaine

    http://en.wikipedia.org/wiki/Image:Van_de_graaf_generator.svg

    Image 2.3

    On vous fournit une application

    numérique pour vous montrer comment

    les équations pour le potentiel peuvent être utilisées dans des calculs.

    Tâche 2.1 : Calcul du potentiel électrique pour un système de charges

    Université Virtuelle Africaine  http://en.wikipedia.org/wiki/Image:Van_de_graaf_generator.svg Image 2.3 On vous fournit une application numérique pour vous montrer

    Trois charges ponctuelles, Q 1 , Q 2 , et Q 3 , se trouvent aux sommets d’un trian- gle rectangle, comme ci-dessus. Quel est le potentiel électrique absolu de la troisième charge si Q 1 = -4.0 x 10 -6 C, Q 2 = 3.0 x 10 -6 C, Q 3 = 2 0 x 10 -6 C? Si Q 3 , qui est initialement au repos, est repoussé à l’infini par le champ électrique combiné de Q 1 et Q 2 , qui est tenu fixé, trouvez l’énergie cinétique finale de Q 3 .

    Université Virtuelle Africaine

    Solution :

    est :

    Le potentiel électrique absolu de Q 3 en raison de la présence de Q 1

    V 1

    =

    k e ( q 1 /5)

    =

    (9.0 x 10 9 )

    4 × 10 6

    5

    =

    -7.2 x 10 3

    V

    De même, le potentiel électrique absolu de Q 3 en raison de la présence de Q 2 est :

    V 2

    =

    k e Q 2 /3

    =

    (9.0 x 10 9 )

    • 3 × 10 6

    3

    =

    9.0 x

    10 3 V

    Le potentiel absolu de Q