Vous êtes sur la page 1sur 7

Projets de Recherche

Domaine de recherche : Biologie et Amélioration des plantes

Projet I :

: Biologie et Amélioration des plantes Projet I : N° de Code : 0901 / 04

N° de Code : 0901 / 04 / 05 : Amélioration de la production de quelques espèces légumineuses, fixatrices d’azote :

le Pois chiche et le Haricot.

fixatrices d’azote : le Pois chiche et le Haricot. Responsable Du Projet Membres De L’équipe de

Responsable Du Projet Membres De L’équipe de Recherche

Dr SAIDI Faïrouz

Mme SAIDI

Faïrouz

Maitre de conference

Melle CHAOUIA

Chérifa

Charge de cours

Mr MOHAMED SAID

Ramdhane

Charge de cours

Mr Khali

Mustapha

Charge de cours

Mr BITAM

Arezki

Docteur

IMPACTS ATTENDUS :

Amélioration

de

la

production

de

légumineuses

en

Algérie,

Intensification des rendements en augmentant les superficies de production,

bactériennes

Recherche

et

sélection

de

souches

efficientes, Amélioration de l’état nutritif du sol : fertilisation minérale

Sciences du sol, biologie végétale Reproduction Animale. Biologie Végétale Technologie Alimentaire Nutrition Humaine

Spécialité de l’équipe de Recherche

MC . Biologie CC . Biologie CC . Agronomie CC . Biologie Dr . Biologie

Mme SAIDI F. Mr MOHAMED SAID R. CHAOUIA C. Mr KHALI M. Mr BITAM A.

. Biologie CC . Agronomie CC . Biologie Dr . Biologie Mme SAIDI F. Mr MOHAMED

Introduction

Certaines cultures et les plus demandées en Algérie, sont des légumineuses. Celles ci, contractent une
Certaines cultures et les plus demandées en
Algérie, sont des légumineuses. Celles ci, contractent
une symbiose fixatrice d’azote. La fixation de l’azote se
réalise grâce à une bactérie spécifique de genre
Rhizobium présente ou non dans le milieu : le sol.
L’association entre la plante et la bactérie conduit à la
formation de nodosités racinaires. L’efficacité de cette
symbiose est reconnue depuis bien longtemps.
La fixation de l’azote atmosphérique a un effet
bénéfique sur la croissance de la plante- hôte car, la
plante peut subvenir à ses besoins azotés lorsque la
teneur en azote combiné est faible dans le sol. Cette
symbiose améliore aussi la croissance des plantes au
voisinage en élevant le niveau de l’azote du sol par
l’intermédiaire des feuilles qui tombent et qui
contiennent une quantité appréciable en azote total
(SAIDI 1989). Après lyse des nodosités, celles ci se
vident complètement de leurs tissus ainsi, il y a retour
d’une quantité appréciable en azote dans le sol.
Dans les nodosités racinaires, l’azote
atmosphérique N 2 est réduit en ammoniaque par un
complexe enzymatique : la nitrogénase avant d’être
utilisé dans le métabolisme de la plante. La réaction
s’effectue comme suit :
ase est constituée de deux protéines : une protéine
fer- molybdène et une protéine fer (KLUKAS et
al., 1968 ; BERGERSEN, 1971).
Les légumineuses jouent un rôle important
dans l’alimentation humaine et animale alors que
les superficies qui leur sont consacrées sont en
nette régression d’où les faibles rendements. La
maîtrise et le suivi cultural compatible avec
l’évolution du secteur agronomique peuvent
contribuer à développer considérablement le
secteur des légumineuse destinées à l’alimentation
humaine et animale. Selon CONEJERO (1975), les
légumineu
fournissent dans les pays en voie de
développement, une source de protéines, à coût
nettement inférieur à celui de la viande. En outre,
les légumineuses se conservent plus facilement.
N 2
+
+
6H +
+
n ATP
2NH 3
+ n ADP
+
n Pi
Il serait intéressant d’étudier l’impact de
l’inoculation sur la culture des différents cultivars
de Pois- Chiche et de Haricot et vérifier ainsi l’effet
de la fixation symbiotique sur les rendements.
Selon GABSI (1992) une augmentation
significative des rendements est due à l’inoculation.
Pour GRAHAM, 1981, la capacité fixatrice de
l’azote est liée au cultivar.
Références bibliographiques :
BERGERSEN N.L., 1971. – Biochemistry of symbiotic nitrogen fixation in legumes.
Ann. Rev. Plant Physiol., 22, 121- 140.
CONEJERO G., 1975. – Mesure de la réduction du nitrate dans les feuilles intactes.
Physiol. Vég., 21- 123.
GABSI S., 1992. – Etude de l’effet de l’inoculation des souches de Rhizobium
phaseoli X variété haricot sur la fixation symbiotique de l’azote atmosphérique.
Thèse de spécialité, INAT. 1992.
GRAHAM P.H., 1981. – Some problems of nodulation and symbiotic nitrogen
fixation in Phaseolus vulgaris . Field Crop Res., 4, 93- 112.
KLUCAS R.V., KOCH B., RUSSEL S.A. et EVANS H.J., 1968. – Purification and
properties of the nitrogen soybeans (Glycine max L. Merr.). Plant Physiol., 43, 1906-
1912

EXPOSE DES MOTIFS

Programme de recherche

Demande croissance en légumineuse :

vu les faibles rendements, les problèmes de zones de culture et le suivi cultural, ces espèces non jamais été des cultures intensives.

Partant :

des besoins sans cesse grandissant et une forte démographie,

des disponibilités en légumineuses de plus en plus réduites et très éparses où les données statistiques sont insignifiantes,

l’Algérie continue d’importer des légumes secs.

la sélection des souches bactériennes efficaces devrait permettre de réduire les importations en améliorant la production.

Dans le cadre de notre projet :

sélection des souches locales,

essai d’inoculation sur les divers cultivars de Pois Chiche et de Haricot, étude de la réponse bactérie- plant hôte

étudier la production du Pois- Chiche et du Haricot,

Généraliser l’essai à d’autres espèces de légumineuses.

Projet II :

N° de code F00420070021 : Caractérisation, Identification de composés actifs et micropropagation de certaines espèces végétales d’intérêt thérapeutique.

certaines espèces végétales d’intérêt thérapeutique. Responsable du projet : Dr SAIDI Faïrouz Membres de

Responsable du projet : Dr SAIDI Faïrouz

Membres de l’équipe de recherche

Mme SAIDI

Faïrouz

Maître de conférences

Mme CHERIF

Hamida Saïda

Chargé de cours

Mme BOULKOUR

Soraya

Chargé de cours

Mr ROUIBI

Abdelhak

Chargé de cours

Mr HAMAIDI

Mohand Saïd

Docteur

IMPACTS ATTENDUS

Augmentation de la production des plantes médicinales

amélioration et diversification de leur utilisation (thérapeutique et cosmétique)

Micropropagation des plantes médicinales,

Extraction et caractérisation composés bioactifs, Utilisation des métabolites secondaires dans les différentes industries.

Spécialité de l’équipe de Recherche

Mme SAIDI F. Mme CHERIF H.S. Mme BOULKOUR S.

M.C Biologie Sciences du sol, biologie végétale. C.C Biologie Biologie végétale C.C Biologie Microbiologie et Toxicologie

Mr ROUIBI A.

CC

Biologie Biologie et physiologie végétale

Mr HAMAIDI M.S.

Dr

Biologie Biologie cellulaire

Chercheurs non confirmés :

Melle BENSALLAH Latifa, étudiante en magister

Melle KEBBAS Salima, étudiante en magister

Melle MOUSSA Sabrina, étudiante en magister

Melle MITIDJI Hafidha, étudiante en magister Mr BENFARES Redhouane

Introduction

La phytothérapie consiste en l’utilisation des plantes médicinales pour guérir mais aussi pour prévenir. Il s’agit d’une thérapeutique millénaire, l’homme a toujours cherché à se servir des plantes qui possèdent des propriétés médicamenteuses sans présenter de contre indications. Les substances naturelles sont à l’origine des médicaments actuels, bien qu’elles ne représentent que moins de 1% du poids sec du végétal (BRUNETON, 1987). La fabrication de médicaments à base de plantes n’est plus du domaine de projet mais bien de celui des réalités. Les biotechnologies végétales sont également introduites dans cette perspective d’enrichissement de la pharmacopée et offrent actuellement d’autres voies qui visent à valoriser les espèces végétales d’intérêt économique ou pharmaceutique (TOURTE et TOURTE, 1998).

L’organisation mondiale estime que prés de 80% de la population mondiale utilise principalement des remèdes à base de plantes et que 40% des produits pharmaceutiques dérivent des plantes (KUNG et ARNTZEN, 1989

L’Algérie, par son aire géographique et sa diversité climatique est riche en flore naturelle. La gamme des plantes médicinales et aromatiques fait partie du grand patrimoine végétal de ce pays, elle attache encore de l’importance à ces plantes et leurs utilisations dans le domaine pharmaceutique qui vise à exploiter des principes actifs d’origine végétale.

Aujourd’hui, l’agriculture ne doit pas se limiter uniquement aux cultures traditionnelles, mais doit obligatoirement développer les autres types de culture et notamment la culture des plantes médicinales et aromatiques qui sont considérées comme espèces négligées et sous utilisés, il est nécessaire de les inventorier et de les préserver. Les cultures in vitro se sont révélées un excellent moyen de recherche en biologie végétale.

Récemment, les travaux se sont orientés dans deux directions principales en agronomie et en phytochimie (RICHTER, 1993).

Notre travail comporte deux volets :

Identification, extraction et purification des molécules actives de certaines espèces végétales d’intérêt thérapeutique et réalisation des tests physico-chimiques, pharmacologiques et microbiologiques de ces molécules. Essais de micropropagation et exploitation in

vitro de ces plantes médicinales.

Mots clés Plantes médicinales, caractérisation, extraction et micropropagation. Références bibliographiques :
Mots clés
Plantes médicinales, caractérisation, extraction et micropropagation.
Références bibliographiques :
BRUNETON J., 1987 – Eléments de phytochimie et de pharmacognosie. Ed.
Lavoisier, Paris. P199.
KUNG S. et ARNTZEN C.J., 1989 – Plant biotechnology, Boston: Butterworth,
Smith J.E. P888. 2 nd . Ed. London: Edward Arnold.
RICHTER G., 1993 – Métabolisme des végétaux. Paris, P 317.
TOURTE Y. et TOURTE C., 1998 – Génie génétique et biotechnologie :
Concepts et méthodes. Ed. Dunod, Paris.

EXPOSE DES MOTIFS :

Demande croissance en médicaments :

Vu les plantes endémiques utilisées en médecine traditionnelle,

Vu l’absence de l’étude de ces plantes,

Vu la diversité de la flore à caractère aromatique et thérapeutique,

vu les faibles rendements en produits pharmaceutiques produits en Algérie,

vu le coût de ces produits et les contre indication des médicaments synthétiques,

Il serait intéressant d’utiliser des produits de substitutions telles que les plantes à caractères pharmaceutiques :

d’analyses physico-

Extraire et d’identifier les principes actifs des plantes médicinales algériennes à l’aide

chimiques, pharmacologiques et tests microbiologiques. Au cours de ce travail, des études relatives aux milieux favorables à l’évolution de ces plantes sont prévues. Ainsi, pour leurs exploitations in-vitro, ces plantes d’intérêt pharmaceutique et écologique seront multipliées par micropropagation.

Partant :

des besoins sans cesse grandissant en médicaments et une forte démographie,

des disponibilités de plantes à caractère thérapeutique,

des résultats réduits et très épars où les données statistiques sont insignifiantes quant à l’utilisation de ces plantes endémiques,

l’Algérie continue d’importer des médicaments alors que les plantes à intérêt thérapeutique concernent un nombre très important de la flore algérienne dans différentes zones.

la sélection des plantes efficaces devrait permettre de réduire les importations éventuelles de médicaments en améliorant les techniques d’extraction et de production des principes actifs et éventuellement de brevet.

Dans le cadre de notre projet :

Enquête ethnobotanique et utilisation de ces plantes par la population des différentes régions de l’Algérie, Sélection des plantes locales à caractère thérapeutiques, Etude bibliographique de ces plantes dans le monde, Recherche des principes actifs des diverses plantes choisies par les enseignants chercheurs en fonction du lieu de leur prédilection, Etude de la réponse de certaines plantes quant à leur toxicité, Etudier la production des principes actifs des plantes étudiées Notre travail comporte deux volets :

Identification, extraction et purification des molécules actives de certaines espèces végétales d’intérêt thérapeutique et réalisation des tests physico-chimiques, pharmacologiques et microbiologiques de ces molécules. Essais de micropropagation et exploitation in vitro de ces plantes médicinales.

PERSPECTIVES :

Scientifique Agronomique, Biologique, cosmétique et surtout pharmaceutique. Secteur de développement :

Impact fondamental et pratique

Appui à la production pharmaceutique,

Intérêt thérapeutique,

Intérêt économique,

Intérêt cosmétique

THESES ET MEMOIRES DE MAGISTER ENVISAGES

Mr BENFARES Redhouane (2006/2007) Caractérisation des principes actifs de Cassia acutifolia et détermination de leurs effets antiseptiques et pharmacologiques. Melle BENSALAH Latifa (2006/2007) Etude et caractérisation biochimique comparative de plusieurs populations d’Aristolochia (Aristolochia longa). Melle KEBBAS Salima (2006/2007) Extraction et identification de la composition chimique de l’Arenaria rubra L. Melle METIDJI Hafidha (2006/2007) Essai de culture d’une plante médicinale Aristolochia longa. Melle MOUSSA Sabrina (2006/2007) Essai de micropropagation de Cassia acutifolia et exploitation in - vitro des sennosides à partir des cals soumis à

un stress thermique.

Mme DIF Sabrina (2007/2008) Extraction et caractérisation biochimique des huiles essentielles de la Sauge (Salvia officinalis) et étude de leurs effets bactéricides. Mr BOUKHATEM Mohamed Nadjib (2007/2008) Extraction et caractérisation des huiles essentielles du Géranium et formulation d’une pommade à effet cicatrisant. Melle TOUAIBIA Mériem Extraction, identification et caractérisation de l’huile essentielle du Myrte (Myrtus communis) et étude antimicrobienne en vue de sa valorisation. Melle Fenaghra Latifa Extraction et caractérisation des huiles essentielles du Fenugrec (Trigonella foenum-graecum) et contribution à la connaissance de ses aptitudes à la callogenèse. Mme SARI-MOSTEFA Fouzia Extraction et caractérisation des huiles essentielle du Zaâteur saharien (Sarriette). Melle DAKICHE Hadjira Etude d’une plante à caractère médicinale Sabar (Aloe vera) en vu de son utilisation comme émulsion cicatrisante.

THESES DE DOCTORAT

Mr ROUIBI Abdelhak :

Extraction, caractérisation et détermination des effets pharmaco toxicologiques et anti- microbiens de certains principes actifs à partir d’une plante Cassia acutifolia et mise au point de sa micropropagation

Mme CHERIF Hamida Saida :

Etude de la valorisation d’une plante médicinale Aristolochia longa

Mme BOULKOUR Roraya :

Caractérisation, extraction et identification des principes actifs de Arenaria rubra L. et au point de sa micropropagation.

mise