Vous êtes sur la page 1sur 1

Un aller-retour en pays catalan

La journée a commencé très tôt le matin, un départ dès 7H du Stade Guy Boniface pour
382 longs Kilomètres pour nous rendre en terre catalane. Après une petite pose déjeuner
sur une aire de repos, nous voilà repartis en compagnie de Mado La Niçoise, pour les
deux dernières heures de bus avant d’être accueillis par les supporters de l’USAP. Au
programme, apéro et grillades à volonté le tout accompagné de musique et de bonne
humeur. Nous avons eu la surprise de voir arriver Sébastian Bozzi et Marius Tincu, deux
armoires perpignanaises.

13H30, départ direction Aimé Giral, magnifique antre catalane. Plus de 12000 personnes
et une ambiance digne d’un match de foot. Des chants et des cris du début à la fin du
match, tout simplement fabuleux!

La première mi temps, chaque équipe essaye de prendre des initiatives. Montois,


Catalan, Montois, Catalans, personne ne prend un vrai ascendant sur l’autre (à part de
pénalités de Laharrague, pas vraiment de domination nette)…jusqu’à ce que le petit
bonhomme vert inflige un carton jaune à Maréchal. La suite tout le monde la connaît…le
début d’un long calvaire pour les abeilles…deux essais supplémentaires pour un score à la
mi temps de 27-0…Aucune récompense pour les efforts fournis!

La deuxième mi temps, toujours à 14 pendant les deux premières minutes. A la 45eme


Cusiter va plaquer Urruty : placage haut ou simulation montoise, Marchat a choisi…ce
sera mêlée catalane !! Ensuite, une défense fébrile, des placages loupés, des fautes à
répétition et 3 nouveaux essais pour Perpignan. Au passage n’oublions pas les 3 points
inscrits par Briscadieu en début de deuxième période.

Au final, un score de 44 à 3. De l’envie, de la motivation qui a faibli au fur et à mesure du


temps. Des grosses difficultés dans les impacts physiques, difficile de déplacer des
montagnes !! Dès le début du match, très gros problèmes en mêlée, surtout à droite. Un
pack catalan surpuissant (une vingtaine de kilos supplémentaires). Malgré tout, quelques
points positifs, à savoir d’abord la conquête en touche. On est arrivé à embêter
l’alignement adverse. Un « nouveau » titulaire à la mêlée, Clément Briscadieu, de plus en
plus performant, un gros potentiel en pleine évolution. On pourra noter aussi le retour de
François Tandonnet. Enfin, le bon match de Philip Van Schalkwyk, pour une fois titulaire
et qui mériterait au vue de ses rares apparitions, d’être plus souvent sur le terrain, pour
le plus grand bonheur de certains supporters!

Malgré la défaite, le retour dans les Landes se fera dans une ambiance de folie et une
pause de plus d’1H30 pour déguster le repas préparé par les bénévoles du Club des
Supporters !! Un grand merci à Minouche (il se reconnaîtra) pour son répertoire musical
étoffé. En résumé, une superbe journée que personne n’est prêt d’oublier !!

Dodie40 et Lilo, envoyées spéciales


Danette en direct du canapé

Centres d'intérêt liés