Vous êtes sur la page 1sur 1

Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 1 juin 2010 N de pourvoi: 09-14353 Publi au bulletin

LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu larrt suivant : Attendu, selon l'arrt attaqu, qu'Evelyne X... est dcde le 28 fvrier 1985, laissant pour lui succder M. Y..., son poux, donataire de l'universalit de ses biens en l'absence d'hritiers rservataires ; que, le 20 novembre 1998, M. Y... a t condamn la rclusion criminelle perptuit pour l'assassinat de son pouse ; que le tribunal de grande instance de Paris, a, par jugement du 6 juillet 2000, rvoqu pour ingratitude la donation, dclar M. Y... indigne de succder, et ordonn l'ouverture des oprations de partage de la succession ; que ce jugement a t confirm par arrt du 8 novembre 2001 ; que les consorts X..., hritiers en ligne collatrale, ont vers en 2003 et 2004 des acomptes sur droits de succession, puis, invoquant la prescription, en ont sollicit la restitution, demande qui a t rejete par l'administration le 20 dcembre 2005 ; qu'ils ont saisi le tribunal de grande instance afin de voir annuler la dcision de rejet et condamner l'administration leur restituer les acomptes ; (...) Mais sur le troisime moyen : Vu l'article 1235 du code civil ; Attendu que pour infirmer le jugement et ordonner la restitution des acomptes verss, l'arrt retient qu'en versant deux acomptes en 2003 et 2004, les consorts X... n'ont pas manifest une volont non quivoque de renoncer la prescription, exprime en connaissance de cause, et que ce versement ne peut pas tre, de ce fait, considr comme une renonciation tacite la prescription dcennale du droit de reprise de l'administration ; Attendu qu'en statuant ainsi, alors que la prescription ne pouvait ouvrir aux consorts X... une action en rptition des acomptes par eux spontanment verss, peu important qu' la date du paiement ils aient ignor que le bnfice de la prescription leur tait acquis, la cour d'appel a viol le texte susvis ; PAR CES MOTIFS, et sans qu'il y ait lieu de statuer sur le dernier moyen : CASSE ET ANNULE (...) Dcision attaque : Cour dappel de Paris , du 6 fvrier 2009