P. 1
cerber_modeles_des_etats Déclaratrions COBAC FICO2

cerber_modeles_des_etats Déclaratrions COBAC FICO2

|Views: 239|Likes:
Publié parJerry Brown

More info:

Published by: Jerry Brown on Jul 26, 2013
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/21/2015

pdf

text

original

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

COMMISSION BANCAIRE DE L’AFRIQUE CENTRALE

4. MODELES DES ETATS REGLEMENTAIRES PERIODIQUES

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.i

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

SOMMAIRE

4.1.

DISPOSITIONS GENERALES SUR LES ETATS REGLEMENTAIRES 4.1001

PERIODIQUES

4.2. 4.3. 4.4. 4.5. 4.6 4.6.

SITUATION COMPTABLE.................................................................................................... 4.2001 ETATS ANNEXES A LA SITUATION COMPTABLE ......................................................... 4.3001 DOCUMENTS PRUDENTIELS ............................................................................................. 4.4001 COMPTE DE RESULTAT ...................................................................................................... 4.5001 ANNEXES AU COMPTE DE RESULTAT ............................................................................ 4.6001 INFORMATIONS SUR LE DISPOSITIF DE PREVENTION DU BLANCHIMENT DES CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME (INSTRUCTION COBAC I-2006/01) ....... 4.7001 INFORMATIONS GENERALES............................................................................................ 4.8001

4.7.

4-ii

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

© COBAC

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

4.1. DISPOSITIONS GENERALES SUR LES ETATS REGLEMENTAIRES PERIODIQUES

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.1001

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

SOMMAIRE
PRESENTATION .........................................................................................................................................4.1003 CONFECTION DES ETATS PERIODIQUES ..........................................................................................4.1004 L’ENTETE .............................................................................................................................................. 4.1004 LES LIGNES ............................................................................................................................................ 4.1005 LES COLONNES ...................................................................................................................................... 4.1005 LISTE DES ETATS PERIODIQUES .........................................................................................................4.1006 DOCUMENTS A PERIODICITE MENSUELLE OU TRIMESTRIELLE .......................................... 4.1006 Situation comptable................................................................................................................................4.1006 Etats annexes à la situation comptable ..................................................................................................4.1006 Documents prudentiels ...........................................................................................................................4.1008 DOCUMENTS A PERIODICITE SEMESTRIELLE OU ANNUELLE .............................................. 4.1009 Compte de résultat .................................................................................................................................4.1009 Annexes au compte de résultat ...............................................................................................................4.1009 Informations sur le dispositif de prévention du blanchiment des capitaux et du financement du terrorisme (Instruction COBAC I-2006/01).............................................................................................................4.1009 Informations générales...........................................................................................................................4.1009

4.1002

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

© COBAC

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

PRESENTATION

Conformément aux dispositions de l'article 36 de la Convention du 17 janvier 1992 portant harmonisation de la réglementation bancaire dans les Etats de l'Afrique Centrale, les établissements de crédits mentionnés à l'article 2 de la Convention du 16 octobre 1990 portant création d'une Commission Bancaire de l'Afrique Centrale sont tenus de communiquer à la Banque des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC) et à la Commission Bancaire de l'Afrique Centrale (COBAC) les informations, renseignements, éclaircissements et justifications utiles à l'exercice de la mission dévolue à ces autorités. A ce titre, les établissements assujettis doivent communiquer au Secrétariat Général de la COBAC toutes les données nécessaires à la confection des états réglementaires périodiques. Les modalités de communication de ces informations sont indiquées aux chapitres 1 : « Dispositions générales » (page 1-1001) et 2 : « Spécifications des fichiers transmis par les établissements de crédit » (page 3-1001). Les données requises pour la confection des documents sont communiquées en millions de francs CFA. Elles sont arrêtées au soir du dernier jour calendaire du mois, du trimestre, du semestre ou de l'année selon leur périodicité, après passation des journées comptables supplémentaires, le cas échéant. Les états réglementaires périodiques comprennent des documents de synthèse et des tableaux annexes qui en détaillent les postes ou permettent le calcul des ratios prudentiels. Le système d'information des assujettis doit permettre l'établissement des documents de synthèse sous la forme et selon la périodicité fixées par les autorités de tutelle et de contrôle. Il est rappelé que, conformément à l’article 22 du Règlement COBAC R-2001/07 relatif au contrôle interne dans les établissements de crédit, chaque montant figurant dans les documents de synthèse et résultant de l'utilisation de soldes de comptes généraux doit être contrôlable par l'existence d'un ensemble de procédures, appelé piste d’audit, permettant : • • de reconstituer les opérations dans un ordre chronologique ; de justifier toute information par une pièce d'origine à partir de laquelle il doit être possible de remonter, par un cheminement ininterrompu, au document de synthèse et réciproquement ; d'expliquer l'évolution des soldes des comptes généraux, d'un arrêté à l'autre, par la conservation des mouvements ayant affecté ces comptes.

Chaque montant figurant dans les documents de synthèse et résultant de l'utilisation des attributs doit être contrôlable à partir du détail des éléments composant ce montant.

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.1003

aux services de la BEAC. Les informations figurant sur les états sont regroupées en trois grandes parties : l'entête. le numéro d'immatriculation de l'établissement (cinq caractères)1. Ils sont identifiés de deux manières : par un intitulé et par un code de document. le numéro du feuillet (F) du document (deux caractères) . les états obtenus à partir des fichiers préalablement transmis par l ‘établissement . S = semestrielle. M = mensuelle. La présentation des états est normalisée comme indiquée ci-après. le statut (S) du document indiqué par un caractère qui est selon le cas P = provisoire ou D = définitif . le pays d'implantation de l'établissement (norme ISO).Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 CONFECTION DES ETATS PERIODIQUES Les états périodiques sont établis par le Secrétariat Général de la COBAC. la dénomination de l'établissement. Le Secrétariat Général de la COBAC adresse : • • à chaque établissement assujetti. tous les états nécessaires à la réalisation des travaux qui requièrent l’utilisation des données communiquées par les établissements de crédit au Secrétariat Général de la COBAC.1004 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 1 Chapitre 1 : © COBAC . les lignes et les colonnes. la date d'arrêté du document sous la forme AAAA MM JJ . 4. T = trimestrielle. A = annuelle Voir Annexe 6 : « Immatriculation des établissements de crédit » au « Dispositions générales ». Le code de document se présente sous la forme DEC XXXX ou DEC signifie "Documents des établissements de crédit" et XXXX désigne le numéro d'ordre unique du document. L’ENTETE Dans l'en-tête figurent les indications suivantes : • • • • • • • • l'intitulé et la dénomination simplifiée du document . la périodicité (P) du document sur un caractère alphabétique .

Elles sont identifiées par un intitulé et un caractère alphabétique ou numérique. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Une nomenclature générale fournit. de manière générale. Elle indique également les documents dans lesquels ce poste est repris.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 LES LIGNES Chaque ligne est désignée par un intitulé et/ou un code. LES COLONNES Les colonnes indiquent. pour l'ensemble des postes qui figurent en ligne dans les documents. Chaque poste est codifié une seule fois quel que soit le document dans lequel il figure.1005 . la concordance avec le plan comptable des établissements de crédit. les ventilations des opérations par attributs.

Opérations libellées en monnaie nationale (franc CFA) par secteurs institutionnels – Actif DEC 1008 : Situation comptable . Tous les états contenus dans le présent recueil sont établis en francs CFA ou en contre-valeur francs CFA pour les activités en devises. Situation comptable • • • • • • • • • • • • DEC 1001 : Situation comptable en francs CFA – Actif DEC 1002 : Situation comptable en francs CFA – Passif DEC 1003 : Situation comptable en francs CFA – Hors bilan DEC 1004 : Situation comptable ventilée par monnaie – Actif DEC 1005 : Situation comptable ventilée par monnaie – Passif DEC 1006 : Situation comptable ventilée par monnaie – Hors bilan DEC 1007 : Situation comptable .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 LISTE DES ETATS PERIODIQUES La forme des états périodiques est standardisée pour tous les établissements de crédit quel que soit leur statut (banque ou établissement financier).Opérations libellées en devises étrangères (franc CFA) par secteurs institutionnels – Hors bilan Etats annexes à la situation comptable • 4.Opérations libellées en devises étrangères (franc CFA) par secteurs institutionnels – Actif DEC 1011 : Situation comptable .Opérations libellées en devises étrangères (franc CFA) par secteurs institutionnels – Passif DEC 1012 : Situation comptable .1006 DEC 1101 : Ventilation des crédits à la clientèle non financière résidente CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .Opérations libellées en monnaie nationale (franc CFA) par secteurs institutionnels – Hors bilan DEC 1010 : Situation comptable . DOCUMENTS A PERIODICITE MENSUELLE OU TRIMESTRIELLE La situation comptable et ses états annexes ainsi que les documents prudentiels sont produits selon une périodicité mensuelle pour les banques et trimestrielle pour les établissements financiers.Opérations libellées en monnaie nationale (franc CFA) par secteurs institutionnels – Passif DEC 1009 : Situation comptable . Ils concernent uniquement les opérations effectuées à partir l'Etat de la CEMAC sur le territoire duquel l'établissement assujetti a été agréé.

1007 . ressources et engagements selon la durée restant à courir DEC 1114 : Ventilation des crédits à la clientèle et des titres en portefeuille selon leur caractère mobilisable ou non mobilisable DEC 1115 : Etat des créances en souffrance DEC 1116 : Etat des engagements hors-bilan douteux DEC 1117 : Déclaration des participations dans le capital d'entreprises DEC 1118 : Ventilation de certains crédits à la clientèle selon leur couverture ou non par une hypohèque de 1er ou de 2nd rang sur des immeubles DEC 1119 : Crédits directs aux Etats de la CEMAC DEC 1120 : Déclaration des comptes ouverts en devises à la clientèle et aux correspondants DEC 1121 : Ventilation des opérations avec les administrations et organismes publics DEC 1122 : Ventilation des opérations avec les entreprises publiques DEC 1123 : Déclaration des encours de crédits de campagne DEC 1124 : Détail des transactions interbancaires effectuées sur le marché monétaire avec des résidents DEC 1125 : Détail des transactions interbancaires effectuées sur le marché monétaire avec des non-résidents DEC 1126 : Détail des avoirs auprès des correspondants résidents DEC 1127 : Détail des avoirs auprès des correspondants non résidents • • • • • • • • • • • • • • • © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. contregaranties bancaires.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 • • • • • • • • • • • DEC 1102 : Ventilation des crédits à la clientèle non financière non-résidente DEC 1103 : Ventilation des dépôts de la clientèle non financière résidente DEC 1104 : Ventilation des dépôts de la clientèle non financière non-résidente DEC 1105 : Ventilation des avoirs auprès des correspondants résidents DEC 1106 : Ventilation des avoirs auprès des correspondants non-résidents DEC 1107 : Ventilation des créances et engagements de hors bilan sur les établissements de crédit selon leur cotation DEC 1108 : Ventilation des dettes à l'égard des correspondants résidents DEC 1109 : Ventilation des dettes à l'égard des correspondants non-résidents DEC 1110 : Ventilation des autres capitaux permanents DEC 1111 : Ventilation selon la durée initiale des opérations à terme avec les correspondants DEC 1112 : Ventilation selon leur affectation des dépôts de garantie. nantissements de dettes subordonnées et de dépôts et garanties reçues de l’Etat DEC 1113 : Ventilation de certains emplois.

DEC 1514 : Surveillance des positions de change 4.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 • • • • • • • • • • • • • DEC 1128 : Détail des dépôts des correspondants résidents DEC 1129 : Détail des dépôts des correspondants non résidents DEC 1131 : Risques pondérés à 75 % en raison de leur couverture par une hypothèque de premier ou deuxième rang sur des immeubles DEC 1132 : Sûretés réelles affectées à la couverture des créances en souffrance DEC 1133 : Affectation des dépôts de garantie aux risques concernés DEC 1134 : Affectation des contregaranties reçues des correspondants DEC 1135 : Affectation des nantissements de prêts subordonnés et de dépôts DEC 1136 : Affectation des garanties reçues de l’Etat aux risques concernés DEC 1137 : Affectation des garanties reçues des institutions spécialisées aux risques concernés DEC 1138 : Ventilation des crédits à la clientèle par secteur d’activité DEC 1139 : Ventilation des crédits à la clientèle par zone géographique DEC 1140 : Engagements bénéficiant d’un accord de classement de la BEAC DEC 1141 : Déclaration des avoirs et engagements des groupes de personnes considérées comme un même bénéficiaire Documents prudentiels • • • • • • • • • • • • • • DEC 1501 : Calcul des Fonds propres nets DEC 1502 : Représentation du capital minimum DEC 1503 : Calcul du ratio de couverture des risques DEC 1504 : Calcul du ratio de couverture des immobilisations DEC 1505 : Détermination du solde de trésorerie et de divers soldes d'opérations diverses à vue ou à moins d'un mois DEC 1506 : Calcul du rapport de liquidité DEC 1507 : Calcul du coefficient de transformation DEC 1508 : Calcul du rapport de structure du portefeuille / crédits DEC 1509 : Situation des opérations de crédit-bail DEC 1510 : Etat des provisions à constituer DEC 1511 : Surveillance des participations DEC 1512 : Contrôle des normes de division des risques DEC 1513 : Déclaration des crédits en faveur des actionnaires ou associés. des dirigeants et du personnel. des administrateurs.1008 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .

Produits Annexes au compte de résultat • • DEC 1651 : Evolution des provisions pour dépréciation des créances DEC 1652 : Evolution des provisions en couverture des engagements hors-bilan Informations sur le dispositif de prévention du blanchiment des capitaux et du financement du terrorisme (Instruction COBAC I-2006/01) Ces informations sont arrêtées au 30 juin et au 31 décembre de chaque année civile. Ils sont joints respectivement aux remises CERBER établis au 31 août et au 28 ou 29 février.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 • DEC 1515 : Détail des positions de change des monnaies hors Zone Franc et des autres devises DOCUMENTS A PERIODICITE SEMESTRIELLE OU ANNUELLE Le compte de résultat et son annexe sont produits selon une périodicité semestrielle ou annuelle par tous les établissements de crédit (banques et établissements financiers) : Les documents issus des comptes provisoires (non certifiés) sont joints aux remises CERBER au 31 janvier N+1 pour les comptes annuels arrêtés au 31 décembre N et avec les remises CERBER au 31 juillet N pour les comptes semestriels arrêtés au 30 juin N. Les documents issus des comptes certifiés par les commissaires aux comptes sont joints aux remises CERBER au 30 avril N+1 pour les comptes annuels arrêtés au 31 décembre N et avec les remises CERBER au 30 septembre N pour les comptes semestriels arrêtés au 30 juin N. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.1009 . • • DEC 1621 : Prévention du blanchiment des capitaux et du financement du terrorisme – Informations générales DEC 1625 : Prévention du blanchiment des capitaux et du financement du terrorisme – Informations sur le dispositif en vigueur Informations générales Ces informations sont produites selon une périodicité semestrielle par tous les établissements de crédit (banques et établissements financiers) : Les informations provisoires sont jointes aux remises CERBER au 31 janvier N+1 pour les comptes arrêtés au 31 décembre N et avec les remises CERBER au 31 juillet N pour les comptes arrêtés au 30 juin N.Charges DEC 1602 : Compte de résultat . - Compte de résultat • • DEC 1601 : Compte de résultat .

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 - Les informations définitives sont jointes aux remises CERBER au 30 avril N+1 pour les comptes arrêtés au 31 décembre N et avec les remises CERBER au 30 septembre N pour les comptes arrêtés au 30 juin N.1010 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . les administrateurs et les dirigeants DEC 1633 : Informations sur les effectifs. • • • • • DEC 1631 : Coordonnées de l’établissement et de ses guichets permanent DEC 1632 : Informations sur l’actionnariat. la clientèle et l’affectation des résultats DEC 1634 : Informations sur les commissaires aux comptes DEC 1641 : Déclaration des conditions de banque 4.

SITUATION COMPTABLE © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.2001 .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 4.2.

...............................................2018 DEC 1010 – DEC 1011 ET DEC 1012 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELEES EN MONNAIES ETRANGERES .....................................................................................................................2027 Lignes .........................................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SOMMAIRE DEC 1001 – DEC 1002 ET DEC 1003 SITUATION COMPTABLE EN FRANCS CFA.... 4........2004 DEC 1003 – Situation comptable en francs CFA Hors bilan ........................................ 4..........................Passif......................................... 4....................2017 DEC 1008 – Situation comptable – Opérations libellées en monnaie nationale ............2028 DEC 1012 – Situation comptable – Opérations libellées en monnaies étrangères .............................................. 4...Actif............................................2017 DEC 1007 – Situation comptable – Opérations libellées en monnaie nationale ....................................................................................................................................................................................... 4..............................Hors bilan ................... 4............................................................................2027 PRESENTATION .2012 CONTENU .........................................................2013 DEC 1006 – Situation comptable ventilée par monnaie Hors bilan.................................................................. 4.. 4............................... 4....................4.....................................................2004 Colonnes.........................................................................................................2017 PRESENTATION ..........2003 Lignes ..2002 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .......................Passif ...... 4...........4............................. 4....................2027 DEC 1010 – Situation comptable – Opérations libellées en monnaies étrangères .....................2017 CONTENU ..............................................................4.2013 DEC 1007 – DEC 1008 ET DEC 1009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELEES EN MONNAIE NATIONALE (FRANC CFA) .............................................2003 DEC 1001 – Situation comptable en francs CFA Actif ...............................................................................4.....................2028 Colonnes................................4.....................................................2027 DEC 1011 – Situation comptable – Opérations libellées en monnaies étrangères ...................................................................................2004 DEC 1004 – DEC 1005 ET DEC 1006 SITUATION COMPTABLE VENTILEE PAR MONNAIE .................... 4........................................ 4.........Hors bilan........................................................2012 DEC 1005 – Situation comptable ventilée par monnaie Passif ................................................................................4............................................ 4.......... 4....................................................................2003 PRESENTATION ........................... 4...... 4.................................................2012 PRESENTATION ..............2003 DEC 1002 – Situation comptable en francs CFA Passif ..4...............................................................................................................................................................................................................................................................2018 DEC 1009 – Situation comptable – Opérations libellées en monnaie nationale ......................4.....2027 CONTENU ......................................................4............2012 DEC 1004 – Situation comptable ventilée par monnaie Actif ..2013 Colonnes..........................2018 Colonnes.........................................................................................................2003 CONTENU ............................................................................................................................................................................................................................................................................................ 4...........2012 Lignes .....................................2028 4.....2017 Lignes ...........................................................................................4....................................4...............................................................................................Actif ......................... 4........................................................4.................................. 4......................

On distingue : DEC 1001 – Situation comptable en francs CFA Actif • • • Les sommes déductibles des capitaux permanents . au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit. Elle est complétée par des états annexes qui ventilent par attributs les données figurant dans ce document. Les créances en souffrance sont regroupées au sein de chaque rubrique de l'actif à la ligne "Créances en souffrance". Les états DEC 1001. CONTENU Lignes Les postes d'actif. Elle retrace leur activité par catégories d'opérations. de passif et de hors bilan de la situation comptable sont regroupés par catégories d'opérations. DEC 1002 et DEC 1003 .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1001 – DEC 1002 ET DEC 1003 SITUATION COMPTABLE EN FRANCS CFA PRESENTATION La situation comptable en francs CFA est constituée de trois documents de synthèse – états DEC 1001. une situation comptable distincte de la situation du siège est établie pour chacune d’entre elles. au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit . Les opérations de trésorerie et les opérations interbancaires. DEC 1002 et DEC 1003 ne retracent que les opérations effectuées à partir de l'état de la CEMAC où l'établissement assujetti a été agréé. Cette rubrique regroupe les opérations non bancaires .communs à l'ensemble des établissements assujettis. Les valeurs immobilisées . • • Les opérations diverses. Les opérations avec la clientèle. Cette rubrique comprend l'ensemble des opérations de banque effectuées avec des agents économiques autres que les établissements de crédit. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Lorsqu’il existe des succursales implantées dans d’autres Etats de la CEMAC. Les postes afférents à cette rubrique comprennent les opérations effectuées avec des établissements de crédit.2003 .

Les engagements de crédit-bail . Les postes afférents à cette rubrique comprennent les opérations effectuées avec des établissements de crédit. La répartition entre Résidents et Non-résidents est établie en fonction de la contrepartie. Pour les postes de l’actif. CEMAC (colonne D) et Reste du monde (colonne E). Les autres engagements douteux. au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit. pour certains postes (immobilisations. capital. La somme de ces deux colonnes fournit le montant total (colonne 9) de chaque poste. • • Les opérations diverses. Pour les Non-résidents. réserves). DEC 1002 – Situation comptable en francs CFA Passif • • Les capitaux permanents . les colonnes B à F et 9 sont servies en montants nets. le montant total est par convention affecté dans la colonne "Résidents". Les opérations de trésorerie et les opérations interbancaires.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Les intérêts courus à recevoir. sauf ceux se rapportant à des créances en souffrance. au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit. DEC 1003 – Situation comptable en francs CFA Hors bilan • • • • • Les opérations avec les intermédiaires financiers . Les intérêts courus à payer sont déclarés au sein de chaque rubrique à la ligne "Dettes rattachées". sont déclarés au sein de chaque rubrique à la ligne "Créances rattachées". Les opérations en devises .2004 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Colonnes La situation comptable en francs CFA reprend le solde des opérations avec les Résidents (colonne B) et celles effectuées avec des Non-résidents (colonne F). Toutefois. Cette rubrique comprend l'ensemble des opérations de banque effectuées avec des agents économiques autres que les établissements de crédit. exception faite des titres en portefeuille pour lesquelles la ventilation porte sur le pays de résidence de l'émetteur et des valeurs à l'encaissement dont la ventilation porte sur le lieu de paiement. 4. Les opérations avec la clientèle. Les opérations avec la clientèle . obtenus après déduction des provisions et amortissements. Cette rubrique regroupe les opérations non bancaires. la situation distingue trois lieux d'implantation : Etat du déclarant (colonne C). provisions.

des provisions pour dépréciation et des amortissements qui viennent en déduction de la valeur brute des éléments auxquels ils se rapportent.2005 .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 La colonne A est réservée à la déclaration. pour mémoire. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.

.................................................................... restant dû sur capital ......................................... Dépôts et cautionnements ................... Titres d’investissement privés ........................................................................ Excédent des charges sur les produits ........................ Date d'arrêté S A A A A M M DEC 1001 ETABLISSEMENT : .. COBAC 1 F P en millions FCFA AMORTIS ACTIF SOMMES DEDUCTIBLES DES CAPITAUX PERMANENTS Actionnaires................................................ Autres immobilisations ...... Immobilisations affectées au crédit bail ............. Capital appelé non versé ................... 0 J J Imm.......................................... Capital non appelé .......................... OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE Crédits à long terme .............................. Frais relatif au pacte social ........ Créances en souffrance .. Autres Créances titrisées ... Autres avances en comptes courants ........................ Immo acquises en réalisation de garanties ......... Autres frais et valeurs incorporelles immobil ................................ Avances constituant des fonds propres ...................... Fonds de commerce ....................... Dotations des succursales à l'étranger ............ Immobilisations en exploitation bancaire .................................................. Titres de l’activité portefeuille ..... Actions propres détenues ....... Créances rattachées .......................................................... Créances titrisées sécurisées ................. Autres titres de participation ............................................................................................................................................................................. Immobilisations non louées ............ Perte nette en instance d'affectation .................................................................................................... Valeurs non imputées ...................................................................... Actions et parts d'autres établts de crédit ................ Bons d'équipement .............. Prêts et titres impayés......................... Autres prêts et titres à souscript Obligatoire ......................................... Crédits à moyen terme ................ VALEURS IMMOBILISEES Frais et valeurs incorporelles immobilisés......... Immobilisations en location simple ... Immobilisations en location ...................................................... Report à nouveau débiteur ......................... Titres en souffrance ....................... Autres sommes dues par la clientèle ..................................................................2006 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ................... Créances rattachées ........................................... Avances et acomptes sur immobilisations Immobilisations financières...... Comptes débiteurs de la clientèle ........Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE EN FRANCS CFA PAYS : ........................................................................................................................................................ Actionnaires défaillants ................... Titres d’investissement publics ..................................... Immobilisations corporelles en cours ........................... Crédits à court terme ..................................... SEMENTS Code Poste ET PROVISIONS RESIDENTS AB NON RESIDENTS IMPLANTES DANS Etat du déclarant CEMAC Reste du monde AA A00 A03 A0B A0C A0D A04 A32 T7B T5B B00 B0A B0H B0J B0K B0B B0C B0D B0T B0U B0E B0F B30 B40 B0V B50 B61 B62 B63 B64 B6E B6F B66 B6G B6H B71 B7C B7D B73 B76 B0G C00 C0C C1B C2B C40 C7B C86 C87 C0D AC AD AE Soustotal AF TOTAL 9 4...

......... Débiteurs divers .......................................................... Banque centrale .... Billets et monnaies ..................................................... Créances en souffrance ....................................................... Caisse ...................................................................................................... Chèques et effets à recouvrer ............................................................................................... Comptes de régularisation ................................................................................................. Personnel .................... Comptes de liaison .............................................................................. Placements à la Banque Centrale .... Créances rattachées ........................ Chèques et effets reçus de la clientèle ..................... Prêts et comptes à terme des correspondts........... Stocks de marchandises........... Produits à recevoir .......... Valeurs non payées à présentation ................................. Autres valeurs reçues en pension ou achetées ferme .. Marché monétaire ..................... Date d'arrêté DEC 1001 ETABLISSEMENT : ..... 0 2 F NON RESIDENTS IMPLANTES DANS Etat du CEMAC Reste du déclarant monde AC AD AE P en millions FCFA S A A A A M M J J Imm.............................. Autres avoirs ........ Opérations interbancaires ...................... Titres de transaction .......................................... Réserves obligatoires................................................................................................................................................. Créances en souffrance ...........................................................2007 ..................................................................................................................................... Comptes d'ajustement devises ............. Etat et organismes internationaux ......................................................................................................................... Prêts au jour le jour aux correspondants ................................................... Comptes à vue des correspondants .....................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE EN FRANCS CFA PAYS : ..................... OPERATIONS DE TRESORERIE ET OPERATIONS INTERBANCAIRES Titres de placement et de transaction ................................ Charges comptabilisées d'avance ........................... COBAC AMORTIS ACTIF SEMENTS Code Poste D00 D02 D1B D1C D1D D17 D21 D3B D5B D6B D7B D7C D7D D7E D73 D77 D8B E00 E1B E1C E1D E2B E21 E25 E26 E31 E4B E51 E6B E6C E6D E70 E71 E7B E8B E0C ET PROVISIONS RESIDENTS AB AA OPERATIONS DIVERSES Fournisseurs . Autres correspondants .................................. Soustotal AF TOTAL 9 TOTAL DE L'ACTIF X01 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.................. Titres de placement ........... Loyers de crédits bail à recevoir ................... Chèques et effets reçus des correspondants ......

................................................................................................... Report à nouveau créditeur ................ COBAC NON RESIDENTS IMPLANTES DANS Etat du CEMAC Reste du déclarant monde AC AD AE F 1 P en millions FCFA PASSIF CAPITAUX PERMANENTS Fonds propres .......2008 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ................................................................................................. Provisions pour charges ...................................................... Autres provisions pour risques et charges.................................... Code Poste F00 F0A F0C F10 F20 F31 T7C T5C F5B F61 F62 F91 F0B F40 F5C F63 F7B F8B F9B F92 F93 F94 F0D H00 H5B H61 H7B H8B H81 H82 H83 H84 H87 H0C 0 RESIDENTS AB Soustotal AF TOTAL 9 4................. Dettes rattachées ........ Provisions sur opér de crédit-bail et assimilées.................................................................. Comptes de dépôts à terme ................. Subventions d'investissement définitivement acquises Fonds affectés ........................................................................................................................ Capital ou dotation .................... Valeurs non imputées ............................................. Fonds de garantie mutuels ................................................................ Provisions pour risques bancaires généraux .......................................................... Autres capitaux permanents ............................................................................ Autres comptes créditeurs .................... Provisions spéciales et réglementées ................ Primes liées au capital ............................................................ Autres sommes dues à la clientèle ......................................... Réserves .......... Autres ressources permanentes .......................................................................................... Dettes rattachées .. Avoirs en cours de prescription .............. Excédent des produits sur les charges ................................... Autres subventions d'investissement ..... Comptes créditeurs à vue .................................................................................................................. Date d'arrêté S A A A A M M DEC 1002 ETABLISSEMENT : ................................................................................................................. Fonds d'affectation ............................ OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE Comptes de dépôts à régime spécial .......................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE EN FRANCS CFA PAYS : ....... 0 J J Imm....................................................... Comptes bloqués ................ Dispositions à payer ....................................................................................... Provisions pour autres risques généraux ......... Bénéfice net en attente d'approbation ..... Emprunts obligataires ................................

...........................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE EN FRANCS CFA PAYS : ................................................................................................................ Produits comptabilisés d'avance ................................... 0 2 F NON RESIDENTS IMPLANTES DANS Etat du CEMAC Reste du déclarant monde AC AD AE P en millions FCFA S A A A A M M J J Imm... Autres emprunts au guichet A ............................................... COBAC PASSIF Code Poste J00 J0B J10 J15 J16 J2B J3B J40 J5B J6B J7B J7C J7D J7E J77 K00 K21 K2B K2G K2H K2J K2K K2L K23 K24 K32 K4B K52 K6B K6C K6D K0C X02 RESIDENTS AB Soustotal AF TOTAL 9 OPERATIONS DIVERSES Fournisseurs . Comptes à vue des correspondants ........................ Date d'arrêté DEC 1002 ETABLISSEMENT : .. Emprunts exceptionnels sur placement .............. OPERATIONS DE TRESORERIE ET OPERATIONS INTERBANCAIRES Marché monétaire .......................................................................................... Emprunts et comptes à terme des correspdts ...... Comptes d'encaissement des correspondants ................. Créditeurs divers ...................... Comptes d'ajustement devises ..... Dettes rattachées .............. Emprunts au guichet A – Appel d'offres ..... Actionnaires .... Comptes d'encaissement .............. Emprunts au guichet A – Interventions ponctuelles ............... TOTAL DU PASSIF © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4......................................... Autres valeurs données en pension .................................................................................. Comptes de liaison ............ Charges à payer ...................................................... Autres correspondants .............................. Emprunts au guichet A – Mise en pension ................................................................................................................................................................................... Marché Monétaire – Refinct Banque Centrale ........................... Comptes de régularisation ............................. Emprunts au jour le jour auprès des correspdts ......... Banque Centrale ............................ Loyers de crédit-bail comptabilisés d'avance ..............Emprunts interbancaires ............................. Comptes d'encaissement de la clientèle .. Personnel ........................................................................................................... Etat et organismes internationaux ............................................................................................................................ Avances au taux de pénalité ..................2009 ............................................................ Refinancement au guichet B ........................

........ Acceptations à payer . Hypothèques fermes de 1er ou 2ème rang sur immeubles ... COBAC HORS BILAN OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS Engagements sur ordre des correspondants .................. Engagements donnés à la clientèle ............. Garanties de crédit par caisse ......... ENGAGEMENTS DE CREDIT.................................................................. Nantissement de prêts subordonnés et de dépôts ......................................................... Avals et cautions reçus .............................. Code Poste RESIDENTS NON RESIDENTS IMPLANTES DANS Etat du CEMAC Reste du déclarant monde Soustotal TOTAL AB L00 L0A L01 L02 L03 L04 L05 L06 L10 L11 L12 L13 L14 L15 L16 L18 L19 M00 M20 M21 M22 M23 M24 M25 M29 M30 M31 M3F M3G M32 M3B M3C M3D M3E M33 M34 M38 M39 0 AC AD AE AF 9 N00 N41 N42 N4D N4E N43 N44 N4F N4G 4 4................................ Encours financier ......................................... Ouvertures de crédits documentaires confirmés .................... Marges à recevoir ................................................................ Date d'arrêté S A A A A M M DEC 1003 0 1 F P en millions FCFA ETABLISSEMENT : ........................ Cautions et avals .................................................................................. OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE Engagements sur ordre de la clientèle ..... Gar d’acceptations et ouvertures de crédits confirmés ................................................... Autres hypothèques .......................... Garanties d’engagements multiples ...................................................................................................................... Engagements reçus de la clientèle ........ Contregaranties sur acceptations et crédits confirmés................ J J Imm....................................... Autres garanties ...................................................................................... Garanties de remboursement de crédit ............................................................................. Engagements reçus des correspondants ....................................... Comptes de régularisation .. Gages ................BAIL Redevances de crédit bail restant à courir ... Confirmations des crédits documentaires ...................... Contregaranties s/ autres engagements par signature ......................................................................... Autres engagements ....................................... Valeurs gérées pour compte de la clientèle ............................................... Acceptations à payer ................................................................2010 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .. Aut garanties irrévocables ou inconditionnelles ............................... Autres engagements ....................................................... Cautions et avals par actes séparés .. Contregaranties sur prêts aux institut financières ............................................. Hypothèques reçues .............................................................................................. Valeurs gérées pour compte des correspondants .... Contregaranties en faveur des correspondants ........................... Contregaranties sur crédits par caisse ...... Accords de refinancement ........................ Engagements reçus de la clientèle ........................................................ Garanties d'autres engagements par signature ................................................................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE EN FRANCS CFA PAYS : ........ Autres ouvertures de crédit confirmés .................. Accords de refinancement ........ Marges perçues d’avance ............................................. Contregaranties s/ titres en portefeuille ............................... Autres garanties reçues ................................................................................................

.................................................................................. Date d'arrêté S A A A A M M DEC 1003 0 2 F P en millions FCFA ETABLISSEMENT : .................... J J Imm................... Garanties reçues des organismes publics .......................................................... Opérations de change à terme .................................................................................................................... FCFA vendus non encore livrés .................... FCFA vendus non encore livrés ..........................Marché gris ............................................................................. Devises vendues non encore livrées ........... Comptes d'ajustement sur devises ....................................................................... Titres à recevoir ...... Effets publics affectés en gar au marché monétaire ....................................... Report/déport à recevoir ........ Opérations sur titres ....... Garanties reçues de l'Etat .. Engagements sur les organismes publics ............................................. FCFA achetés non encore reçus . Report/déport . Effets privés déposés en gar au marché monétaire ...................................... Engagements sur crédit-bail et opérat assimilées ........................ Devises achetées non encore reçues . Report/déport à payer ............................................ Prêts et emprunts en devises .......... Devises achetées non encore reçues .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE EN FRANCS CFA PAYS : ............ Devises empruntées non encore reçues .................................................... Produits à recouvrer ................................. FCFA achetés non encore reçus ..................................................... Taxes à recouvrer ............................. Engagements sur la clientèle ......................................... Engagements reçus de l'Etat et des organismes spécialisés ..... COBAC HORS BILAN OPERATIONS EN DEVISES Opérations de change au comptant ........................... AUTRES ENGAGEMENTS Engagements du marché monétaire ................................................................................................................................................................... ENGAGEMENTS DOUTEUX Engagements sur les correspondants ..Interventions à l’émission ................. Titres à livrer .......................2011 ...................................................................................Marché gris ................................................ Titres à recevoir ............................................................................. Devises prêtées non encore livrées ................................................................................... DIFFERES ORDINATEURS HORS BILAN Code Poste RESIDENTS NON RESIDENTS IMPLANTES DANS Etat du CEMAC Reste du déclarant monde Soustotal TOTAL AB P00 P71 P7B P7C P7D P7E P72 P7F P7G P7H P7J P73 P7K P7L P76 P7P P7Q P79 Q00 Q5A Q51 Q52 Q5B Q53 Q54 Q55 Q60 Q61 Q62 Q80 Q81 Q82 Q83 Q84 Q8B Q8C Q99 AC AD AE AF 9 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4......... Devises vendues non encore livrées ..............

Les opérations avec la clientèle. DEC 1005 et DEC 1006 . Les valeurs immobilisées . sont déclarés au sein de chaque rubrique à la ligne "Créances rattachées". DEC 1005 et DEC 1006 ne retracent que les opérations effectuées à partir de l'état de la CEMAC où l'établissement assujetti a été agréé. Les postes afférents à cette rubrique comprennent les opérations effectuées avec des établissements de crédit. Les intérêts courus à recevoir. au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit . Cette rubrique regroupe les opérations non bancaires . On distingue : DEC 1004 – Situation comptable ventilée par monnaie Actif • • • Les sommes déductibles des capitaux permanents . une situation comptable distincte de la situation du siège est établie pour chacune d’entre elles. Cette rubrique comprend l'ensemble des opérations de banque effectuées avec des agents économiques autres que les établissements de crédit.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1004 – DEC 1005 ET DEC 1006 SITUATION COMPTABLE VENTILEE PAR MONNAIE PRESENTATION La situation comptable en devises est constituée de trois documents de synthèse – états DEC 1004. Lorsqu’il existe des succursales implantées dans d’autres Etats de la CEMAC. Les états DEC 1004. de passif et de hors bilan de la situation comptable sont regroupés par catégories d'opérations.communs à l'ensemble des établissements assujettis. Elle retrace leur activité par catégories d'opérations. au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit.2012 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . CONTENU Lignes Les postes d'actif. • • Les opérations diverses. 4. Les opérations de trésorerie et les opérations interbancaires. sauf ceux se rapportant à des créances en souffrance. Les créances en souffrance sont regroupées au sein de chaque rubrique de l'actif à la ligne "Créances en souffrance".

Les opérations avec la clientèle. • • Les opérations diverses. au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit. les autres monnaies de la Zone Franc (AMZF). au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit. Les opérations en devises . Pour les postes de l’actif. intégrant les provisions et les amortissements constitués. le dollar américain (USD) et les autres devises. l’Euro (EUR). DEC 1006 – Situation comptable ventilée par monnaie Hors bilan • • • • • Les opérations avec les intermédiaires financiers . Les autres engagements douteux. Colonnes La situation comptable reprend le solde des opérations selon les devises dans lesquelles elles sont libellées. obtenus après déduction des provisions et amortissements. Les opérations de trésorerie et les opérations interbancaires. Les intérêts courus à payer sont déclarés au sein de chaque rubrique à la ligne "Dettes rattachées". les colonnes sont servies en montants nets. La somme de l’ensemble de ces colonnes fournit le montant total (colonne 9) de chaque poste. Les engagements de crédit-bail . Les opérations avec la clientèle . Cette rubrique regroupe les opérations non bancaires.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Les valeurs inscrites dans cet état sont les montants bruts. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Les postes afférents à cette rubrique comprennent les opérations effectuées avec des établissements de crédit. DEC 1005 – Situation comptable ventilée par monnaie Passif • • Les capitaux permanents .2013 . le Franc de la Communauté Financière en Afrique émis par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (XOF). en distinguant le franc CFA émis par la BEAC (XAF). Cette rubrique comprend l'ensemble des opérations de banque effectuées avec des agents économiques autres que les établissements de crédit.

..................................... Avances et acomptes sur immobilisations Immobilisations financières ... Comptes à vue des correspondants ....................... Prêts et titres impayés ........................................................................................ Autres titres de participation ........... Immobilisations corporelles en cours ................................. TOTAL DE L'ACTIF X01 4........................... Titres en souffrance.... J J Imm...............2014 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Autres Créances titrisées .................... Créances en souffrance .. AL TOTAL ETABLISSEMENT : ......... COBAC Code Poste XAF EUR XOF AMZF USD AUTRES ACTIF AG SOMMES DEDUCTIBLES DES CAPITAUX PERMANENTS AH AJ AK AL AM 9 VALEURS IMMOBILISEES Frais et valeurs incorporelles immobilisés ................. Comptes débiteurs de la clientèle ........... Etat et organismes internationaux .................................................................................................................................................................................................... OPERATIONS DIVERSES Fournisseurs .................................................................... Créances rattachées .................................................................................................. Avances constituant des fonds propres..................................................................................................................... OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE Crédits à long terme ........................................................................................... Titres d’investissement privés ............................................................ Chèques et effets à recouvrer .................................................................... Crédits à moyen terme.......... Comptes de liaison ....... Autres valeurs reçues en pension ou achetées ferme Prêts et comptes à terme des correspondts ......................... Créances en souffrance ....................... Dotations des succursales à l'étranger ................. Créances rattachées ............................................ Dépôts et cautionnements ................................................ Comptes de régularisation ........................................................................................... Créances rattachées ... Créances en souffrance ............. Immobilisations corporelles ..................................................................................... Autres prêts et titres à souscript Obligatoire ............. Actions et parts d'autres établts de crédit............... OPERATIONS DE TRESORERIE ET OPERATIONS INTERBANCAIRES A00 B00 B0A B0F B30 B40 B0V B50 B61 B62 B63 B64 B6E B6F B66 B6G B6H B71 B7C B7D B73 B76 B0G C00 C0C C1B C2B C40 C7B C86 C87 C0D D00 D02 D1B D21 D3B D5B D6B D7B D8B E00 E1B E2B E31 E4B E51 E6B E70 E8B E0C Titres de placement et de transaction ................................................. Titres de l’activité portefeuille .................................................................. Titres d’investissement publics ..................... Bons d'équipement ...............................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE VENTILEE PAR MONNAIE PAYS : ........................ Valeurs non imputées ...................................... Crédits à court terme .... Autres sommes dues par la clientèle ............................................................. Créances titrisées sécurisées .............. Prêts au jour le jour aux correspondants............ Date d'arrêté S A A A A M M DEC 1004 0 1 F P En millions FCFA S/TOTAL DEVISES ETRAN................................... Marché monétaire .......................................................................................................................... Caisse ........................ Personnel ......... Autres avances en comptes courants .................... Débiteurs divers ........

............................. OPERATIONS DIVERSES Fournisseurs ...................... Comptes de dépôts à terme ......... Autres subventions d'investissement ............................................................... Valeurs non imputées ............................................. Provisions spéciales et réglementées ................................................................................................................................................... Actionnaires ......... Comptes à vue des correspondants . Autres ressources permanentes ...... OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE Comptes de dépôts à régime spécial ...... Dettes rattachées ................. Comptes créditeurs à vue ............................................... Code Poste XAF EUR XOF AMZF USD AUTRES AG F00 F0A F0B F40 F5C F63 F7B F8B F9B F0D H00 H5B H61 H7B H8B H81 H82 H83 H84 H87 H0C 0 AH AJ AK AL AM TOTAL DEVISES ETRAN....................................................................................... Emprunts au jour le jour auprès des correspdts ...................... COBAC PASSIF CAPITAUX PERMANENTS Fonds propres ....Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE VENTILEE PAR MONNAIE PAYS : ................................. Etat et organismes internationaux ......................................................................................................................................... Autres valeurs données en pension ...............................................................................................Refinct Banque Centrale ........ Autres capitaux permanents .................................................. Marché Monétaire .............Emprunts interbancaires ............... Emprunts et comptes à terme des correspts ...................................... Dettes rattachées ........................ Dettes rattachées ................................................. Dispositions à payer ...................................... Autres provisions pour risques et charges ........................ Comptes de liaison ............2015 . OPERATIONS DE TRESORERIE ET OPERATIONS INTERBANCAIRES Marché monétaire ....... Comptes d'encaissement .................................................................... Comptes de régularisation .................................................................................................................................................. AL TOTAL 9 J00 J0B J10 J2B J3B J40 J5B J6B J7B K00 K21 K2B K32 K4B K52 K6B K0C TOTAL DU PASSIF X02 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4............................. Personnel ........... Avoirs en cours de prescription .......... Date d'arrêté S A A A A M M DEC 1005 0 1 F P en millions FCFA ETABLISSEMENT : ................................... Fonds de garantie mutuels .......................... Emprunts obligataires ................................................................................. Comptes bloqués .. J J Imm..................... Autres comptes créditeurs ................................. Autres sommes dues à la clientèle ................................... Créditeurs divers ...............................................

Devises prêtées non encore livrées .................................................................................................................................................. L0A Engagements reçus des correspondants ....................... Comptes d'ajustement sur devises ....... Devises vendues non encore livrées ................. Comptes de régularisation ....................................... FCFA achetés non encore reçus ................ FCFA vendus non encore livrés ....... Devises empruntées non encore reçues ........... DIFFERES ORDINATEURS HORS BILAN M20 M30 N00 N41 N42 N43 N44 4 AH AJ AK AL AM TOTAL DEVISES ETRAN..........................2016 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ..................BAIL Redevances de crédit bail restant à courir .......... Opérations de change à terme ...................... Devises achetées non encore reçues .......... L10 M00 OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE Engagements sur ordre de la clientèle .................................................................... AUTRES ENGAGEMENTS Engagements du marché monétaire ................................ ENGAGEMENTS DOUTEUX Engagements sur les correspondants ... Report/déport à payer .............. FCFA vendus non encore livrés ............................................................................................................... J J Imm.................................... ENGAGEMENTS DE CREDIT.................... Engagements sur les organismes publics ............................................... FCFA achetés non encore reçus ................................. Engagements reçus de la clientèle .................................................................................................. Devises achetées non encore reçues ....Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE VENTILEE PAR MONNAIE PAYS : ............................... Produits à recouvrer ......................................................... Engagements reçus de l'Etat et des organismes spécialisés .......................... Devises vendues non encore livrées ............................ Engagements donnés à la clientèle .................................... Engagements sur crédit-bail et opérat assimilées .......... Date d'arrêté S A A A A M M DEC 1006 0 1 F P en millions FCFA ETABLISSEMENT : ........... Engagements sur la clientèle .................................................................... AL TOTAL 9 P00 P71 P7B P7C P7D P7E P72 P7F P7G P7H P7J P73 P7K P7L P76 P7P P7Q P79 Q00 Q50 Q60 Q80 Q81 Q82 Q83 Q84 Q8B Q8C Q99 4.................................................. COBAC HORS BILAN OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS Code Poste XAF EUR XOF AMZF USD AUTRES AG L00 Engagements sur ordre des correspondants ......................... Taxes à recouvrer .............................................. Report/déport .............. Prêts et emprunts en devises ..... Engagements reçus de la clientèle .................................. Report/déport à recevoir .......... OPERATIONS EN DEVISES Opérations de change au comptant ..

communs à l'ensemble des établissements assujettis. Cette rubrique comprend l'ensemble des opérations de banque effectuées avec des agents économiques autres que les établissements de crédit. Les opérations de trésorerie et les opérations interbancaires. une situation comptable distincte de la situation du siège est établie pour chacune d’entre elles. On distingue : DEC 1007 – Situation comptable – Opérations libellées en monnaie nationale . ƒ ƒ Les opérations diverses. au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit. Les opérations avec la clientèle. de passif et de hors bilan de la situation comptable sont regroupés par catégories d'opérations. au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit . © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Les postes afférents à cette rubrique comprennent les opérations effectuées avec des établissements de crédit. DEC 1008 et DEC 1009 .Actif ƒ ƒ ƒ Les sommes déductibles des capitaux permanents . Lorsqu’il existe des succursales implantées dans d’autres Etats de la CEMAC. Cette rubrique regroupe les opérations non bancaires . CONTENU Lignes Les postes d'actif. Les valeurs immobilisées . Elle retrace l’ensemble des soldes des opérations libellées en franc CFA émis par la BEAC (XAF) par catégories d'opérations et par secteurs institutionnels (catégorie d’agents économiques). Les états DEC 1007.2017 .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1007 – DEC 1008 ET DEC 1009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELEES EN MONNAIE NATIONALE (FRANC CFA) PRESENTATION La situation comptable – opérations libellées en monnaie nationale est constituée de trois documents de synthèse – états DEC 1007. DEC 1008 et DEC 1009 ne retracent que les opérations effectuées à partir de l'Etat de la CEMAC où l'établissement assujetti a été agréé.

Les opérations avec la clientèle . au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit. Les opérations de trésorerie et les opérations interbancaires. Les intérêts courus non échus à recevoir.2018 Banque Centrale. sauf ceux se rapportant à des créances en souffrance. DEC 1009 – Situation comptable – Opérations libellées en monnaie nationale Hors bilan ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ Les opérations avec les intermédiaires financiers . Etablissements financiers. Les engagements de crédit-bail . Cette rubrique comprend l'ensemble des opérations de banque effectuées avec des agents économiques autres que les établissements de crédit. Les opérations avec la clientèle. Les opérations en devises . ƒ ƒ Les opérations diverses. Les valeurs inscrites dans cet état sont les montants bruts. DEC 1008 – Situation comptable – Opérations libellées en monnaie nationale Passif ƒ ƒ Les capitaux permanents . sont déclarés au sein de chaque rubrique à la ligne "Créances rattachées". Les postes afférents à cette rubrique comprennent les opérations effectuées avec des établissements de crédit. CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Banques. Les autres engagements douteux.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Les créances en souffrance sont regroupées au sein de chaque rubrique de l'actif à la ligne "Créances en souffrance". intégrant les provisions et les amortissements constitués. au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit. Les intérêts courus à payer sont déclarés au sein de chaque rubrique à la ligne "Dettes rattachées". Cette rubrique regroupe les opérations non bancaires. Centres de Chèques Postaux (CCP) et Caisse d’Epargne Postale (CEP). Colonnes Les colonnes effectuent la ventilation de la situation comptable des opérations libellées en franc CFA selon les catégories d’agents économiques ci-après : 4.

© COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 - Sociétés d’assurance et de capitalisation.2019 . obtenus après déduction des provisions et amortissements. Administrations publiques centrales. Administrations publiques locales. Autres institutions financières. Organismes publics. Autres secteurs résidents. Entreprises publiques. Pour les postes de l’actif. Entreprises privées. Non résidents La somme de l’ensemble de ces colonnes fournit le montant total (colonne 16) de chaque poste. les colonnes sont servies en montants nets.

......... Avances constituant des fonds propres ........ Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ....................... CCP et CEP Stés d’assurance et de capitalisation Autres institut..... Immo acquises en réalisation de garanties........................................................... Titres en souffrance ......................................... Créances titrisées sécurisées . Dotations des succursales à l'étranger ......................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIE NATIONALE (FRANCS CFA) ........ restant dû sur capital .................. Actions propres détenues ......... Report à nouveau débiteur .. COBAC F 1 P En millions de FCFA RESIDENTS Code Poste Banque Centrale Banques ACTIF AM SOMMES DEDUCTIBLES DES CAPITAUX PERMANENTS Actionnaires. Autres Créances titrisées .................................................. Immobilisations en exploitation bancaire .. Dépôts et cautionnements .. Financ Administration publiques centrales Administration publiques locales Organismes publics Entreprises Publiques Entreprises privées Autres secteurs résidents TOTAL RESIDENTS NON RESIDENTS TOTAL AN AP AQ AR AS AT AU AV AW AX AY AZ BA AG A00 A03 A04 A32 T7B T5B B00 B0A B0B B0C B0D B0E B0F B30 B40 B0V B50 B61 B62 B63 B64 B6E B6F B66 B6G B6H B71 B7C B7D B73 B76 B0G VALEURS IMMOBILISEES Frais et valeurs incorporelles immobilisés ..................ACTIF PAYS : .................. Immobilisations corporelles en cours ............................... 4............................... Autres immobilisations ...... Immobilisations en location simple .................... Autres avances en comptes courants ........................ Titres d’investissement publics ................................. DEC 1007 0 S A A A A M M J J Imm..................... Etablissements financ.............................. Prêts et titres impayés . Actions et parts d'autres établts de crédit .............. Perte nette en instance d'affectation Excédent des charges sur les produits .......... Titres d’investissement privés .................................................................... Immobilisations affectées au crédit bail ..... Avances et acomptes sur immobilisations Immobilisations financières....................2020 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .................................................................................................. Titres de l’activité portefeuille .................. Bons d'équipement ........................................ Autres prêts et titres à souscript Obligatoire ........................ Créances rattachées .... Autres titres de participation ..........................................................

Crédits à moyen terme................... Personnel .2021 ... Crédits à court terme ..... Valeurs non imputées ................................................ Chèques et effets à recouvrer ............................................................................................ Débiteurs divers ..... Comptes de régularisation ............ACTIF PAYS : ..... Chèques et effets reçus de la clientèle .......... Valeurs non payées à présentation ... Créances en souffrance ............................................................. Loyers de crédits bail à recevoir........... Créances en souffrance ...................................... Produits à recevoir ........................................................................ Comptes d'ajustement devises ........Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIE NATIONALE (FRANCS CFA) .. DEC 1007 0 S A A A A M M J J Imm....................................... Etat et organismes internationaux . Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ...... C00 C0C C1B C2B C40 C7B C86 C87 C0D D00 D02 D1B D1C D1D D17 D21 D3B D5B D6B D7B D7C D7D D7E D73 D77 D8B AN AP AQ AR AS AT AU AV AW AX AY AZ BA AG © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4..... OPERATIONS DIVERSES Fournisseurs .............. Créances rattachées ..................................... Stocks de marchandise s . Chèques et effets reçus des correspondants ............................................................ Comptes de liaison .......... Financ Administ ration publiques centrales Administration publiques locales Organismes publics Entreprises publique s Entreprises privées Autres secteurs résidents TOTAL RESIDENT S NON RESIDENTS TOTAL AM OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE Crédits à long terme ....... Comptes débiteurs de la clientèle ................................................... Autres sommes dues par la clientèle ............... COBAC RESIDENTS F 2 P En millions de FCFA ACTIF Code Post e Banque Centrale Banques Etablisse ments financier s CCP et CEP Stés d’assurance et de capitalisation Autres institut. Charges comptabilisées d'avance .....

............... Créances en souffrance ........................................................................................ Réserves obligatoires Autres valeurs reçues en pension ou achetées ferme .. DEC 1007 0 S A A A A M M J J Imm............................ Titres de transaction .................. COBAC RESIDENTS F 3 P En millions de FCFA ACTIF Code Post e Banque Centrale Banques Etablisse ments financier s CCP et CEP Stés d’assurance et de capitalisation Autres institut............... E00 E1B E1C E1D E2B E21 E25 E26 E31 E4B E51 E6B E6C E6D E70 E71 E7B E8B E0C AN AP AQ AR AS AT AU AV AW AX AY AZ BA AG TOTAL DE L'ACTIF X01 4......................... Placements à la Banque Centrale ....................... Financ Administ ration publiques centrales Administration publiques locales Organismes publics Entreprises publique s Entreprises privées Autres secteurs résidents TOTAL RESIDENTS NON RESIDENTS TOTAL AM OPERATIONS DE TRESORERIE ET OPERATIONS INTERBANCAIRES Titres de placement et de transaction . Marché monétaire .............................. Caisse ........... Comptes à vue des correspondants ........................................................................... Titres de placement ........................................................ACTIF PAYS : .. Opérations interbancaires ................ Banque centrale ........................... Billets et monnaies ... Prêts au jour le jour aux correspondants............................................. Autres avoirs .........2022 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ........................................ Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ......................... Autres correspondants ......................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIE NATIONALE (FRANCS CFA) ........................................................ Créances rattachées .. Prêts et comptes à terme des correspondts ..............

...........PASSIF PAYS : ........ Fonds de garantie mutuels .......... Comptes bloqués .... Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ...................................................................................... Autres capitaux permanents .... Dettes rattachées .............................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIE NATIONALE (FRANCS CFA) ....... Dettes rattachées . Comptes créditeurs à vue ....... Financ Administ ration publiques centrales Administration publiques locales Organismes publics Entreprises publiqu es Entreprises privées Autres secteurs résidents TOTAL RESIDENTS NON RESIDENTS TOTAL AM CAPITAUX PERMANENTS Fonds propres ............................................................................ Dispositions à payer ................ Emprunts obligataires ............................................. Valeurs non imputées ........... Autres sommes dues à la clientèle .............. F00 F0A F0B F40 F5C F63 F7B F8B F9B F92 F93 F94 F0D H00 H5B H61 H7B H8B H81 H82 H83 H84 H87 H0C AN AP AQ AR AS AT AU AV AW AX AY AZ BA AG © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4............ Avoirs en cours de prescription .. Provisions pour charges . Provisions pour autres risques généraux ..... DEC 1008 0 S A A A A M M J J Imm. Provisions sur opér de crédit-bail et assimilées ................................................................. COBAC RESIDENTS F 1 P En millions de FCFA PASSIF Cod e Post e Banque Centrale Banques Etablisse ments financier s CCP et CEP Stés d’assurance et de capitalisation Autres institut..................... Provisions spéciales et réglementées ...................................................... OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE Comptes de dépôts à régime spécial . Comptes de dépôts à terme ........ Autres comptes créditeurs .....2023 .............................. Autres ressources permanentes .... Autres provisions pour risques et charges ........................................................ Autres subventions d'investissement ...............

.................. Autres correspondants ........................................................... Comptes de régularisation . Emprunts et comptes à terme des correspdts .............................................................. Comptes d'ajustement devises ........................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIE NATIONALE (FRANCS CFA) ........................... Comptes de liaison ... Actionnaires ....................Emprunts interbancaires............................................ TOTAL DU PASSIF 4......................... Banque Centrale ...................... Loyers de crédit-bail comptabilisés d'avance ........................... DEC 1008 0 S A A A A M M J J Imm...................... Créditeurs divers ........... Financ Administ ration publiques centrales Administration publiques locales Organismes publics Entreprises publique s Entreprises privées Autres secteurs résidents TOTAL RESIDENTS TOTAL AM OPERATIONS DIVERSES J00 Fournisseurs ............. COBAC RESIDENTS F 2 P En millions de FCFA NON RESIDENTS PASSIF Cod e Post e Banque Centrale Banques Etablisse ments financier s CCP et CEP Stés d’assurance et de capitalisation Autres institut.................. Etat et organismes internationaux ...................................................... Comptes à vue des correspondants .......... Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ...... Charges à payer ................ Produits comptabilisés d'avance ............... Dettes rattachées ......................................... Marché Monétaire – Refinct Banque Centrale ................................................... Emprunts au jour le jour auprès des correspdts ........................... J0B Comptes d'encaissement .......PASSIF PAYS : .................... J10 Comptes d'encaissement de la clientèle ............................ Personnel ...................................... Autres valeurs données en pension ................................................. AN AP AQ AR AS AT AU AV AW AX AY AZ BA AG J2B J3B J40 J5B J6B J7B J7C J7D J7E J77 K00 K21 K2B K32 K4B K52 K6B K6C K6D K0C X02 OPERATIONS DE TRESORERIE ET OPERATIONS INTERBANCAIRES Marché monétaire ................................................................................... J15 Comptes d'encaissement des J16 correspondants ...........................2024 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ....

..BAIL Redevances de crédit bail restant à courir .... Nantissement de prêts subordonnés et de dépôts .................................................. Avals et cautions reçus .......... Gages ............... Hypothèques reçues ........ Engagements donnés à la clientèle ............ DEC 1009 0 S A A A A M M J J Imm........................ M00 M20 M30 M31 M32 M33 M34 M38 M39 0 AN AP AQ AR AS AT AU AV AW AX AY AZ BA AG N00 N41 N42 N4D N4E N43 N44 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4................... Engagements reçus des L10 correspondants ...Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIE NATIONALE (FRANCS CFA) – HORS BILAN PAYS : ....................... Engagements reçus de la clientèle ........................................................................ Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ...2025 ........... ENGAGEMENTS DE CREDIT...................................... Encours financier ............................ Autres engagements ............................................ OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE Engagements sur ordre de la clientèle ............. Financ Adminis tration publiques centrales Administration publiques locales Organismes publics Entreprises publique s Entreprises privées Autres secteurs résidents TOTAL RESIDENTS NON RESIDENTS TOTAL AM OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS L00 Engagements sur ordre des L0A correspondants ................................................................................................................... Comptes de régularisation ........................ Engagements reçus de la clientèle .......................................... COBAC RESIDENTS F 1 P En millions de FCFA HORS BILAN Code Post e Banque Centrale Banques Etablisse ments financier s CCP et CEP Stés d’assurance et de capitalisation Autres institut................. Valeurs gérées pour compte de la clientèle .. Autres garanties reçues ...................

...................................................................... Engagements sur les organismes publics ............... DEC 1009 0 S A A A A M M J J Imm............................ Prêts et emprunts en devises ...... Opérations sur titres ..... Report/déport à recevoir . Produits à recouvrer . COBAC RESIDENTS Banque Centrale 2 F P En millions de FCFA HORS BILAN AM OPERATIONS EN DEVISES Opérations de change au comptant ............ Financ Administ ration publiques centrales Administration publiques locales Organismes publics Entreprises publique s Entreprises privées Autres secteurs résidents TOTAL RESIDENTS NON RESIDENTS TOTAL AN AP AQ AR AS AT AU AV AW AX AY AZ BA AG 4.........2026 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ........ Engagements reçus de l'Etat et des organismes spécialisés .................................... Engagements sur la clientèle ..Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIE NATIONALE (FRANCS CFA) – HORS BILAN PAYS : ........................ Engagements sur crédit-bail et opérations assimilées ...... Titres à livrer ......................Marché gris ............................................. Taxes à recouvrer ....................................... ENGAGEMENTS DOUTEUX Engagements sur les correspondants ..Interventions à l’émission ..........Marché gris ................ Report/déport .......... Date d'arrêté ETABLISSEMENT : .... AUTRES ENGAGEMENTS Engagements du marché monétaire ........................... Comptes d'ajustement sur devises ........ Opérations de change à terme ................................ Titres à recevoir .............. DIFFERES ORDINATEURS HORS BILAN P00 P71 P72 P73 P76 P7P P7Q P79 Q00 Q5A Q5B Q53 Q54 Q55 Q60 Q80 Q81 Q82 Q83 Q84 Q8B Q8C Q99 Banques Etablisse ments financier s CCP et CEP Stés d’assurance et de capitalisation Autres institut............................................................... Report/déport à payer ........................ Titres à recevoir ....

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

DEC 1010 – DEC 1011 ET DEC 1012 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELEES EN MONNAIES ETRANGERES

PRESENTATION
La situation comptable – opérations libellées en monnaies étrangères est constituée de trois documents de synthèse – états DEC 1010, DEC 1011 et DEC 1012 - communs à l'ensemble des établissements assujettis. Elle retrace l’ensemble des soldes des opérations libellées en monnaies autres que le franc CFA émis par la BEAC (XAF) par catégories d'opérations et par secteurs institutionnels (catégories d’agents économiques). Les états DEC 1010, DEC 1011 et DEC 1012 ne retracent que les opérations effectuées à partir de l'Etat de la CEMAC où l'établissement assujetti a été agréé. Lorsqu’il existe des succursales implantées dans d’autres Etats de la CEMAC, une situation comptable distincte de la situation du siège est établie pour chacune d’entre elles.

CONTENU Lignes
Les postes d'actif, de passif et de hors bilan de la situation comptable sont regroupés par catégories d'opérations. On distingue :

DEC 1010 – Situation comptable – Opérations libellées en monnaies étrangères Actif ƒ ƒ ƒ Les sommes déductibles des capitaux permanents ; Les valeurs immobilisées ; Les opérations avec la clientèle,

Cette rubrique comprend l'ensemble des opérations de banque effectuées avec des agents économiques autres que les établissements de crédit, au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit ; ƒ ƒ Les opérations diverses, Cette rubrique regroupe les opérations non bancaires ; Les opérations de trésorerie et les opérations interbancaires, Les postes afférents à cette rubrique comprennent les opérations effectuées avec des établissements de crédit, au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit.

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.2027

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

Les créances en souffrance sont regroupées au sein de chaque rubrique de l'actif à la ligne "Créances en souffrance". Les intérêts courus à recevoir, sauf ceux se rapportant à des créances en souffrance, sont déclarés au sein de chaque rubrique à la ligne "Créances rattachées". Les valeurs inscrites dans cet état sont les montants bruts, intégrant les provisions et les amortissements constitués. DEC 1011 – Situation comptable – Opérations libellées en monnaies étrangères Passif ƒ ƒ Les capitaux permanents ; Les opérations avec la clientèle,

Cette rubrique comprend l'ensemble des opérations de banque effectuées avec des agents économiques autres que les établissements de crédit, au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit. ƒ ƒ Les opérations diverses, Cette rubrique regroupe les opérations non bancaires. Les opérations de trésorerie et les opérations interbancaires, Les postes afférents à cette rubrique comprennent les opérations effectuées avec des établissements de crédit, au sens de la définition des attributs d'identification annexée au plan comptable des établissements de crédit. Les intérêts courus à payer sont déclarés au sein de chaque rubrique à la ligne "Dettes rattachées". DEC 1012 – Situation comptable – Opérations libellées en monnaies étrangères Hors bilan ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ Les opérations avec les intermédiaires financiers ; Les opérations avec la clientèle ; Les engagements de crédit-bail ; Les opérations en devises ; Les autres engagements douteux.

Colonnes Les colonnes effectuent la ventilation de la situation comptable des opérations libellées en monnaies étrangères selon les catégories d’agents économiques ci-après : 4.2028

Banque Centrale, Banques, Etablissements financiers, Centres de Chèques Postaux (CCP) et Caisse d’Epargne Postale (CEP), Sociétés d’assurance et de capitalisation,
CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

-

Autres institutions financières, Administrations publiques centrales, Administrations publiques locales, Organismes publics, Entreprises publiques, Entreprises privées, Autres secteurs résidents, Non résidents

La somme de l’ensemble de ces colonnes fournit le montant total (colonne 16) de chaque poste. Pour les postes de l’actif, les colonnes sont servies en montants nets, obtenus après déduction des provisions et amortissements.

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.2029

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIES ETRANGERES - ACTIF
PAYS : ............................. Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ....................................................................

DEC 1010

0 S A A A A M M J J Imm. COBAC RESIDENTS
Code Poste
Banque Centrale Banques

1 F P En millions de FCFA
NON RESIDENTS

ACTIF
BB
SOMMES DEDUCTIBLES DES CAPITAUX PERMANENTS
Actionnaires, restant dû sur capital ........... Actions propres détenues .......................... Report à nouveau débiteur ......................... Perte nette en instance d'affectation

Etablisse ments financiers

CCP et CEP

Stés d’assurance et de capitalisa.

Autres institut. Financ

Admin. publiques centraL

Admin. publiques locales

Organismes publics

Entrepris. Publiques

Entrepris. privées

Autres secteurs rési-dents

TOTAL RESIDENTS

TOTAL

BC

BD

BE

BF

BG

BH

BJ

BK

BL

BM

BN

BP

BQ

AL

A00
A03 A04 A32 T7B B00 B0A B0B B0C B0D B0E B0F B30 B40 B0V B50 B61 B62 B63 B64 B6E B6F B66 B6G B6H B71 B7C B7D B73 B76 B0G

Excédent des charges sur les produits ..... T5B

VALEURS IMMOBILISEES
Frais et valeurs incorporelles immobilisés................................................... Immobilisations en exploitation bancaire ....................................................................... Immobilisations en location simple ........... Immobilisations affectées au crédit bail..... Immo acquises en réalisation de garanties ....................................................... Autres immobilisations ............................... Immobilisations corporelles en cours ....... Avances et acomptes sur immobilisations Immobilisations financières ........................ Dépôts et cautionnements ............................ Dotations des succursales à l'étranger .......... Actions et parts d'autres établts de crédit ....... Autres titres de participation ........................... Titres de l’activité portefeuille ......................... Titres d’investissement privés ....................... Titres d’investissement publics ...................... Titres en souffrance ........................................ Avances constituant des fonds propres......... Autres avances en comptes courants .......... Bons d'équipement ....................................... Créances titrisées sécurisées ....................... Autres Créances titrisées ............................. Autres prêts et titres à souscript Obligatoire . Prêts et titres impayés ................................... Créances rattachées ...................................

4.2030

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

© COBAC

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIES ETRANGERES - ACTIF
PAYS : ............................. Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ....................................................................

DEC 1010

0 S A A A A M M J J Imm. COBAC RESIDENTS
Code Poste Banque Centrale

2 F P En millions de FCFA

ACTIF
BB
OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE Crédits à long terme ................................ Crédits à moyen terme ............................. Crédits à court terme ............................... Créances en souffrance .......................... Comptes débiteurs de la clientèle .......... Autres sommes dues par la clientèle ..... Valeurs non imputées .............................. Créances rattachées ................................ OPERATIONS DIVERSES Fournisseurs ............................................ Chèques et effets à recouvrer ................ Chèques et effets reçus de la clientèle ...... Chèques et effets reçus des correspondants .......................................... Valeurs non payées à présentation ........... Personnel .................................................. Etat et organismes internationaux ......... Comptes de liaison .................................. Débiteurs divers ....................................... Comptes de régularisation ...................... Charges comptabilisées d'avance ............. Produits à recevoir ..................................... Loyers de crédits bail à recevoir ................. Stocks de marchandise s ............................ Comptes d'ajustement devises .................. Créances en souffrance .......................... C00 C0C C1B C2B C40 C7B C86 C87 C0D D00 D02 D1B D1C D1D D17 D21 D3B D5B D6B D7B D7C D7D D7E D73 D77 D8B

Banques Etablisse ments financier s

CCP et CEP

Stés d’assurance et de capitalisation

Autres institut. Financ

Administ ration publiques centrales

Administration publiques locales

Organismes publics

Entreprises publique s

Entreprises privées

Autres secteurs résidents

TOTAL RESIDENTS

NON RESIDENTS

TOTAL

BC

BD

BE

BF

BG

BH

BJ

BK

BL

BM

BN

BP

BQ

AL

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.2031

.....2032 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .......... Titres de placement ................ Prêts au jour le jour aux correspondants ....................................... Titres de transaction ...................................................................... Autres correspondants .................................... Autres valeurs reçues en pension ou achetées ferme .................... Financ Administ ration publiques centrales Administration publiques locales Organismes publics Entreprises Publiques Entreprises privées Autres secteurs résidents TOTAL RESIDENTS NON RESIDENTS TOTAL BC BD BE BF BG BH BJ BK BL BM BN BP BQ AL TOTAL DE L'ACTIF X01 4.......... Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ............................. Caisse ........... E00 E1B E1C E1D E2B E21 E25 E31 E4B E51 E6B E6C E6D E70 E71 E7B E8B E0C Etablisse ments financiers CCP et CEP Stés d’assurance et de capitalisation Autres institut...... Placements à la Banque Centrale ............................................................................... Opérations interbancaires ..................................................................... Billets et monnaies .... Créances rattachées .......................................................... Banque centrale . Prêts et comptes à terme des correspondts............................................... Comptes à vue des correspondants ............................................................ Créances en souffrance ... Autres avoirs ..................................................ACTIF PAYS : ...... Marché monétaire ..... DEC 1010 0 S A A A A M M J J Imm..Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIES ETRANGERES . COBAC RESIDENTS Code Poste Banque Centrale Banques 3 F P En millions de FCFA ACTIF BB OPERATIONS DE TRESORERIE ET OPERATIONS INTERBANCAIRES Titres de placement et de transaction ....................

............................................... Dispositions à payer .................... Avoirs en cours de prescription . Autres sommes dues à la clientèle ....... Financ Administ ration publiques centrales Administration publiques locales Organismes publics Entreprises publique s Entreprises privées Autres secteurs résidents TOTAL RESIDENTS NON RESIDENTS TOTAL BC BD BE BF BG BH BJ BK BL BM BN BP BQ AL © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4............ Autres capitaux permanents ........ Comptes créditeurs à vue ..... F00 F0A F0B F40 F5C F63 F7B F8B F9B F92 F93 F94 F0D H00 H5B H61 H7B H8B H81 H82 H83 H84 H87 H0C Banques Etablisse ments financier s CCP et CEP Stés d’assurance et de capitalisation Autres institut........................2033 .... Provisions spéciales et réglementées ... Autres comptes créditeurs ......................... Autres subventions d'investissement .......... Emprunts obligataires ............................................. COBAC RESIDENTS Code Poste 1 F P En millions de FCFA Banque Centrale PASSIF BB CAPITAUX PERMANENTS Fonds propres ....................................................... Comptes bloqués ...................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIES ETRANGERES .................... Provisions sur opér de crédit-bail et assimilées............... Date d'arrêté ETABLISSEMENT : .......................................................................................... Autres ressources permanentes .. Provisions pour autres risques généraux .................. Valeurs non imputées ............ OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE Comptes de dépôts à régime spécial .......... Autres provisions pour risques et charges............................................... DEC 1011 0 S A A A A M M J J Imm...... Comptes de dépôts à terme .................... Provisions pour charges ... Dettes rattachées .............................................. Dettes rattachées .......................................................................... Fonds de garantie mutuels .....................................PASSIF PAYS : .....

......................................................................................... Emprunts et comptes à terme des correspdts ........ Autres correspondants .. Produits comptabilisés d'avance .................................. Etat et organismes internationaux .... Créditeurs divers ............................................................................. Comptes d'ajustement devises ........................ TOTAL DU PASSIF 4.....PASSIF PAYS : ............... Personnel ............Emprunts interbancaires ........Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIES ETRANGERES ............................... Loyers de crédit-bail comptabilisés d'avance .. Charges à payer .. J10 Comptes d'encaissement de la clientèle .. Comptes à vue des correspondants ................. Autres valeurs données en pension ...................... Dettes rattachées ..... Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ............................. Emprunts au jour le jour auprès des correspdts .............................2034 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ................................................ Marché Monétaire – Refinct Banque Centrale ...................................................................... Banques Etablisse CCP et ments CEP financ. Comptes de régularisation ................ Comptes de liaison ............................................................ Financ Administ ration publiques centrales Administration publiques locales Organismes publics Entreprises Publiq......................................................................................... COBAC RESIDENTS Code Poste Banque Centrale 2 F P En millions de FCFA NON RESIDENTS PASSIF BB OPERATIONS DIVERSES J00 Fournisseurs .... Entreprises privées Autres secteurs résidents TOTAL RESIDENTS TOTAL BC BD BE BF BG BH BJ BK BL BM BN BP BQ AL J2B J3B J40 J5B J6B J7B J7C J7D J7E J77 K00 K21 K2B K32 K4B K52 K6B K6C K6D K0C X02 OPERATIONS DE TRESORERIE ET OPERATIONS INTERBANCAIRES Marché monétaire .................................................................................. DEC 1011 0 S A A A A M M J J Imm........ Actionnaires ....................................... J15 Comptes d'encaissement des J16 correspondants ................................ Stés d’assurance et de capitalisation Autres institut.... J0B Comptes d'encaissement .................. Banque Centrale ...

....... OPERATIONS AVEC LA CLIENTELE Engagements sur ordre de la clientèle ......................................................................................................................... Engagements donnés à la clientèle ...... COBAC RESIDENTS F 1 P En millions de FCFA HORS BILAN Code Post e Banque Centrale Banques Etablisse ments financiers CCP et CEP Stés d’assurance et de capitalisation Autres institut.............................................................................................. Date d'arrêté ETABLISSEMENT : .................. ENGAGEMENTS DE CREDIT. Hypothèques reçues ..................................................... DEC 1012 0 S A A A A M M J J Imm........ Comptes de régularisation ........................................................ Autres garanties reçues ....................... BC BD BE BF BG BH BJ BK BL BM BN BP BQ AL L00 L0A L10 M00 M20 M30 M31 M32 M33 M34 M38 M39 0 N00 N41 N42 N4D N4E N43 N44 4 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.. Engagements reçus de la clientèle .................... Autres engagements ........................ Gages ............ Engagements reçus de la clientèle ..................................BAIL Redevances de crédit bail restant à courir ......Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIES ETRANGERES – HORS BILAN PAYS : ...............2035 ............ Engagements reçus des correspondants ......... Avals et cautions reçus .. Encours financier ................... Financ Adminis tration publiques centrales Administration publiques locales Organismes publics Entreprises Publiques Entreprises privées Autres secteurs résidents TOTAL RESIDENTS NON RESIDENTS TOTAL BB OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS Engagements sur ordre des correspondants ................................... Valeurs gérées pour compte de la clientèle ............. Nantissement de prêts subordonnés et de dépôts ..........................

................................. Engagements reçus de l'Etat et des organismes spécialisés .Interventions à l’émission................ Opérations sur titres ......................... Prêts et emprunts en devises ................................. Engagements sur crédit-bail et opérat assimilées .............. Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ...........Marché gris ..................................... Opérations de change à terme ......Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION COMPTABLE – OPERATIONS LIBELLEES EN MONNAIES ETRANGERES – HORS BILAN PAYS : ............. Financ Administ ration publiques centrales Administration publiques locales Organismes publics Entreprises Publiques Entreprises privées Autres secteurs résidents TOTAL RESIDENTS NON RESIDENTS TOTAL BC BD BE BF BG BH BJ BK BL BM BN BP BQ AL 4...... Taxes à recouvrer ....... Titres à recevoir ...................... Report/déport à recevoir .Marché gris .. ENGAGEMENTS DOUTEUX Engagements sur les correspondants .................. Engagements sur les organismes publics .................. AUTRES ENGAGEMENTS Engagements du marché monétaire ......... DIFFERES ORDINATEURS HORS BILAN P00 P71 P72 P73 P76 P7P P7Q P79 Q00 Q5A Q5B Q53 Q54 Q55 Q60 Q80 Q81 Q82 Q83 Q84 Q8B Q8C Q99 Etablissements financiers CCP et CEP Stés d’assurance et de capitalisation Autres institut.......... COBAC RESIDENTS Banque Centrale Banques 2 F P En millions de FCFA HORS BILAN BB OPERATIONS EN DEVISES Opérations de change au comptant .... Engagements sur la clientèle ............................................... Report/déport ............ Titres à recevoir ...................................................... Report/déport à payer .................................... Produits à recouvrer .....................2036 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ............. DEC 1012 0 S A A A A M M J J Imm.............................................. Titres à livrer ....................................... Comptes d'ajustement sur devises .....................

3.3001 . ETATS ANNEXES A LA SITUATION COMPTABLE © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 4.

............................................................3002 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ........................................................4.................3008 DEC 1105 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS (ACTIFS ET HORS BILAN) .............3024 DEC 1111 VENTILATION SELON LA DUREE INITIALE DES OPERATIONS A TERME AVEC LES CORRESPONDANTS ...................... 4-3027 DEC 1112 VENTILATION SELON LEUR AFFECTATION DES DEPOTS DE GARANTIE...4.................................................. RESSOURCES ET ENGAGEMENTS SELON LA DUREE RESTANT A COURIR ............................................................................ 4-3029 DEC 1113 VENTILATION DE CERTAINS EMPLOIS..............3050 DEC 1121 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES ...4..............4.............................3038 DEC 1116 ETAT DES ENGAGEMENTS HORS-BILAN DOUTEUX ............................................................................... 4-3031 DEC 1114 VENTILATION DES TITRES EN PORTEFEUILLE ET DES CREDITS A LA CLIENTELE SELON LEUR CARACTERE MOBILISABLE OU NON MOBILISABLE..........................................................................................................................................................................................3063 4.......................................3012 DEC 1107 VENTILATION DES CREANCES ET ENGAGEMENTS DE HORS-BILAN SUR LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT SELON LEUR COTATION ..................... NANTISSEMENTS DE DETTES SUBORDONNEES ET DE DEPOTS ET GARANTIES RECUES DE L’ETAT .................4.....................................................................................................4...................3016 DEC 1108 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS (PASSIF) ........................................4......................3004 DEC 1103 VENTILATION DES DEPOTS DE LA CLIENTELE NON-FINANCIERE RESIDENTE DEC 1104 VENTILATION DES DEPOTS DE LA CLIENTELE NON-FINANCIERE NONRESIDENTE .................. CONTREGARANTIES BANCAIRES...............................4.....................................................DEC 1106 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS NON-RESIDENTS (ACTIFS ET HORS BILAN) ...........................3052 DEC 1122 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ENTREPRISES PUBLIQUES...............DEC 1109 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS NONRESIDENTS (PASSIF).........4...................4........................................................4..............................................................................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SOMMAIRE DEC 1101 VENTILATION DES CREDITS A LA CLIENTELE NON-FINANCIERE RESIDENTE DEC 1102 VENTILATION DES CREDITS A LA CLIENTELE NON-FINANCIERE NONRESIDENTE ................................3020 DEC 1110 VENTILATION DES AUTRES CAPITAUX PERMANENTS ...................................................................................3048 DEC 1120 DECLARATION DES COMPTES OUVERTS EN DEVISES A LA CLIENTELE ET AUX CORRESPONDANTS ...4.........................4..............3035 DEC 1115 ETAT DES CREANCES EN SOUFFRANCE ................................................................................................................................................4.....4..............3041 DEC 1117 DECLARATION DES PARTICIPATIONS DANS LE CAPITAL D’ENTREPRISES....................3045 DEC 1119 CREDITS DIRECTS AUX ETATS DE LA CEMAC ..........................3043 DEC 1118 VENTILATION DE CERTAINS CREDITS A LA CLIENTELE SELON LEUR COUVERTURE OU NON PAR UNE HYPOTHEQUE DE PREMIER OU DE DEUXIEME RANG SUR DES IMMEUBLES ..

............3077 DEC 1128 DETAIL DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS (PASSIF) DETAIL DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS NON RESIDENTS (PASSIF)....................................................DEC 1127 DETAIL DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS NONRESIDENTS (ACTIF ET HORS BILAN)..............................4..................3106 DEC 1141 DECLARATION DES AVOIRS ET ENGAGEMENTS DES GROUPES DE PERSONNES CONSIDEREES COMME UN MEME BENEFICIAIRE ...........................................................................3091 DEC 1135 AFFECTATION DES NANTISSEMENTS DES PRETS SUBORDONNES ET DES DEPOTS ..........................3095 DEC 1137 AFFECTATION DES GARANTIES RECUES DES ORGANISMES SPECIALISES AUX RISQUES CONCERNES ...................4........................................................................................4.4.........................4......................................3003 ........4..........3074 DEC 1126 DETAIL DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS (ACTIF ET HORS BILAN) ..3102 DEC 1140 ENGAGEMENTS BENEFICIANT D’UN ACCORD DE CLASSEMENT DE LA BEAC .....................4...........................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1123 VENTILATION DES ENCOURS DE CREDITS DE CAMPAGNE..............................................................................................................................................................3099 DEC 1139 VENTILATION DES CREDITS A LA CLIENTELE PAR ZONE GEOGRAPHIQUE ...............................3089 DEC 1134 AFFECTATION DES CONTREGARANTIES RECUES DES CORRESPONDANTS ...............4........................................................3085 DEC 1132 SURETES REELLES AFFECTEES A LA COUVERTURE DES CREANCES EN SOUFFRANCE ...........3072 DEC 1124 DETAIL DES TRANSACTIONS INTERBANCAIRES EFFECTUEES SUR LE MARCHE MONETAIRE AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS ...............................4.......................................DEC 1125 DETAIL DES TRANSACTIONS INTERBANCAIRES EFFECTUEES SUR LE MARCHE MONETAIRE AVEC LES CORRESPONDANTS NON-RESIDENTS ....4...................................... 4-3081 DEC 1131 RISQUES PONDERES A 75 % EN RAISON DE LEUR COUVERTURE PAR UNE HYPOTHEQUE DE PREMIER OU DE DEUXIEME RANG SUR DES IMMEUBLES ...................3097 DEC 1138 VENTILATION DES CREDITS A LA CLIENTELE PAR BRANCHES D’ACTIVITE .............................3108 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.........3087 DEC 1133 AFFECTATION DES DEPOTS DE GARANTIE AUX RISQUES CONCERNES..........4............................................................4....3093 DEC 1136 AFFECTATION DES GARANTIES RECUES DE L’ETAT AUX RISQUES CONCERNES .............................4...............................................................................................4.....

Effets commerciaux. Crédits à la consommation. L'état DEC 1101 ne recense que les opérations figurant à la colonne AB de l'état DEC 1001. CONTENU Lignes Les lignes indiquent la répartition des crédits à la clientèle selon la nature des opérations. Crédits de campagne. Crédits à l’équipement.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1101 VENTILATION DES CREDITS A LA CLIENTELE NONFINANCIERE RESIDENTE DEC 1102 VENTILATION DES CREDITS A LA CLIENTELE NONFINANCIERE NON-RESIDENTE PRESENTATION Les états DEC 1101 et DEC 1102 fournissent la ventilation des crédits à la clientèle non-financière selon la nature des opérations et selon la catégorie d'agents économiques. Crédits d’accompagnement sur marchés publics. Elles comprennent : • Les crédits à long terme et les crédits à moyen terme.3004 Crédits à l'investissement immobilier. Crédits non ventilables . Les crédits à court terme. Crédits de trésorerie. Crédits moratoriés ou consolidés sur l'état. Crédits moratoriés ou consolidés sur l'Etat (sauf pour l'état DEC 1102). Crédits à la consommation. (sauf pour l'état DEC 1102) . Crédits non ventilables. Crédits à l'équipement. Crédits de campagne consolidés. Crédits à l'habitat. L'état DEC 1102 recouvre les opérations déclarées à la colonne AF de la DEC 1001. répartis entre : Chèques escomptés ou à crédit immédiat. Les valeurs non imputées et les créances rattachées ne font pas l'objet de ventilation. répartis entre : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ • ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ 4. CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .

Créances impayées sur le crédit-bail. Les comptes débiteurs de la clientèle .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 • ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ • • Colonnes Les créances en souffrance. Les autres sommes dues par la clientèle. Créances douteuses sur le crédit-bail . Administrations publiques locales. Sociétés d'assurance et de capitalisation. Entreprises publiques. Les colonnes effectuent la ventilation des crédits à la clientèle selon les catégories d'agents économiques ci-après : • • • • • • • • • Administrations publiques centrales. Administrations privées. Particuliers. Entreprises privées. Autres Créances douteuses. Créances douteuses couvertes par des sûretés réelles.3005 . Entreprises individuelles. Créances douteuses couvertes par la garantie de l'Etat (sauf pour l'état DEC 1102). Organismes publics. Créances immobilisées. subdivisées en : Créances impayées. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.

.......................... AUTRES SOMMES DUES PAR LA CLIENTELE ............................ Crédits de campagne ......................................................................................... DEC 1101 0 S A A A A M M J C O D E C0C C01 C02 C03 C04 C05 C06 C07 C1B C11 C12 C13 C14 C15 C16 C17 C2B C2C C21 C22 C23 C24 C25 C26 C27 C29 C4B C41 C42 C43 C44 C45 C46 C47 C7B C86 C0B 1 F P Entreprises privées BW Stés d’assurance et de capitalisation J Imm..... Créances douteuses avec sûretés réelles ......................................................................... Crédits non ventilables .............Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES CREDITS A LA CLIENTELE NON-FINANCIERE RESIDENTE PAYS : ......................................... Chèques escomptés ou à crédit immédiat ....................... Crédits à l’équipement ........... CREDITS A COURT TERME ................................... COMPTES DEBITEURS DE LA CLIENTELE ............................................................................................. Crédits de campagne consolidés .......... Crédits à l’équipement .................. Crédits non ventilables .......... Crédits à l’habitat ........................................................... Crédits à la consommation ...................................................................................... Autres créances douteuses ..................................................................... Créances douteuses garanties par l'Etat ....................... Créances immobilisées ................................ Crédits à l’équipement ......... Crédits d’accompagnement .................................... Crédits moratoriés ou consolidés sur l’Etat ...... Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ......................... Crédits moratoriés ou consolidés sur l’Etat ......................................... Créances impayées sur le crédit-bail ...... Crédits à la consommation ............................................................. TOTAL Administration Administration publique publique locale centrale BR BS privées BU Entreprises publiques BV BT BX 4................ Crédits à l’habitat . CREDITS A MOYEN TERME ....................... Crédits moratoriés ou consolidés sur l'Etat ................................................................................................................................. Crédits non ventilables ..................................................... Crédits à la consommation ............................................................................................. Crédits à l’investissement immobilier .............................. CREANCES BRUTES EN SOUFFRANCE .................... Créances douteuses sur le crédit-bail ............................... Effets commerciaux ................................................................................................................ Crédits à l’investissement immobilier ..................................................... Crédits de campagne consolidés ............................................................................... Crédits de trésorerie ............................................ COBAC Organismes Publics Administrations En millions de FCFA Entreprises individuelles BY Particuliers BZ TOTAL AB Libellé des comptes CREDITS A LONG TERME ........3006 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ... Créances impayées .....................................

............................................................................................. Crédits de campagne consolidés ... Crédits de trésorerie ........................ Chèques escomptés ou à crédit immédiat .............. Crédits d’accompagnement ............. TOTAL Administration Administration publique publique locale centrale CA CB Entreprises publiques CE CC CG © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4...... Crédits non ventilables ................................................ Date d'arrêté DEC 1102 ETABLISSEMENT : ............... Crédits à l’équipement ..........................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES CREDITS A LA CLIENTELE NON-FINANCIERE NON-RESIDENTE PAYS : ................................................. Crédits à l’habitat ......... COMPTES DEBITEURS DE LA CLIENTELE ........................................................................... Créances douteuses avec sûretés réelles ................................................................................................................. Crédits à la consommation .......................................................... Créances impayées sur le crédit-bail ..................3007 ................................................................................ Crédits de campagne ...... CREDITS A MOYEN TERME ................................................................ Créances impayées .............................. Crédits à la consommation .................... CREANCES BRUTES EN SOUFFRANCE ........................................... Crédits à l’investissement immobilier .............................................................. Crédits à l’habitat ................................................. CREDITS A COURT TERME ..................................... Crédits non ventilables . Crédits à la consommation .... Crédits à l’équipement ............................... Créances douteuses sur le crédit-bail ................................................................................ COBAC Administrations privées CD P Entreprises privées CF Stés d’assurance et de capitalisation En millions de FCFA Entreprises individuelles CH Particuliers CJ TOTAL AF Libellé des comptes CREDITS A LONG TERME ............................. 0 1 F Organismes publics S A A A A M M C O D E C0C C01 C02 C03 C05 C06 C07 C1B C11 C12 C13 C15 C16 C17 C2B C2C C21 C22 C23 C24 C25 C26 C27 C4B C41 C42 C43 C44 C45 C46 C47 C7B C86 C0B J J Imm....... Crédits de campagne consolidés .............................................................................. AUTRES SOMMES DUES PAR LA CLIENTELE ................ Créances immobilisées ...... Effets commerciaux ...................................................... Crédits non ventilables ............................................................................................ Crédits à l’équipement ............................................................ Crédits à l’investissement immobilier ........... Créances douteuses garanties par l’Etat ......................................... Autres créances douteuses .........................................

3008 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Autres comptes d'épargne à régime spécial . répartis entre : Bons de caisse (DEC 1103 uniquement). Dépôts de garantie sur opérations de crédit bail et assimilées . Comptes sur livrets. subdivisés en : Comptes courants. Elles comprennent : • ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ • • ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ Les comptes de dépôts à régime spécial. Plans d'épargne-retraite. L'état DEC 1104 recouvre les opérations de la colonne AF de l’état DEC 1002.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1103 VENTILATION DES DEPOTS DE LA CLIENTELE NONFINANCIERE RESIDENTE DEC 1104 VENTILATION DES DEPOTS DE LA CLIENTELE NONFINANCIERE NON-RESIDENTE PRESENTATION Les états DEC 1103 et DEC 1104 fournissent la ventilation des dépôts de la clientèle selon leurs types et selon la catégorie d'agents économiques des déposants. 4. Certificats de dépôts. Les comptes créditeurs à vue. Les valeurs non imputées et les dettes rattachées ne font pas l'objet de ventilation. Comptes de chèques. L'état DEC 1103 ne recense que les opérations figurant à la colonne AB de l'état DEC 1002. Comptes et plans épargne-logement. Dépôts de garantie. CONTENU Lignes Les lignes indiquent la répartition des dépôts de la clientèle selon leurs types. Les dépôts à terme .

Administrations publiques centrales. Administrations publiques locales. Administrations privées. Entreprises individuelles. Sociétés d'assurance et de capitalisation. Autres sommes dues. Comptes bloqués. Entreprises privées. Colonnes Les colonnes effectuent la ventilation des dépôts de la clientèle selon les catégories d'agents économiques ci-après : • • • • • • • • • .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 • ƒ ƒ ƒ ƒ Les autres comptes créditeurs constitués de : Dispositions à payer. Entreprises publiques. Organismes publics.3009 . Particuliers. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Avoirs en cours de prescription.

.......................... H72 Comptes sur livrets .................. H61 COMPTES CREDITEURS A VUE ........... H73 Dépôts de garantie .........................3010 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ..... H54 Autres comptes à régime spécial ...................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES DEPOTS DE LA CLIENTELE NON-FINANCIERE RESIDENTE PAYS : ....................... H51 Certificats de dépôts .............................................. Date d'arrêté S A A A A M M C O D E DEC 1103 ETABLISSEMENT : ...... H53 Plans d’épargne-retraite ......................... H74 Dépôts de garantie crédit-bail ........ H77 TOTAL H0B 4.. Bons de caisse .............................. H55 COMPTES CREDITEURS A TERME ......... 0 J J Administration publique centrale 1 F P Entreprises privées Sociétés d’assurances et de capitalisation BX Entreprises individuelles Imm....... H71 Comptes de chèques .................................................................. COBAC Administration publique locale En millions de FCFA Particuliers TOTAL Organismes publics Administrations privées Entreprises publiques Libellé des comptes BR BS BT BU BV BW BY BZ AB COMPTES DE DEPOTS A REGIME H5B SPECIAL ..................................... H52 Comptes et plans d’épargne-logement ............................................................................................. H7B Comptes courants ..............

......................... H55 COMPTES CREDITEURS A TERME .......... H71 Comptes de chèques .............. H53 Plans d’épargne-retraite ......................3011 ........................................ H73 Dépôts de garantie .............. H7B Comptes courants .... Certificats de dépôts ............. H72 Comptes sur livrets ....... H74 Dépôts de garantie crédit-bail ............ 0 J J Administration publique centrale 1 F P Entreprises privées Sociétés d’assurances et de capitalisation CG Entreprises individuelles Imm........ Date d'arrêté S A A A A M M C O D E DEC 1104 ETABLISSEMENT : ......Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES DEPOTS DE LA CLIENTELE NON-FINANCIERE NON-RESIDENTE PAYS : ........................................................ H61 COMPTES CREDITEURS A VUE ....................... H52 Comptes et plans d’épargne-logement.............................. H77 TOTAL H0B © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4............................................................................................................................. H54 Autres comptes à régime spécial ....... COBAC Administration publique locale En millions de FCFA Particuliers TOTAL Organismes publics Administrations privées Entreprises publiques Libellé des comptes CA CB CC CD CE CF CH CJ AF COMPTES DE DEPOTS A REGIME H5B SPECIAL .......

L'état DEC 1105 ne recense que les opérations figurant à la colonne AB . CONTENU Lignes Les lignes indiquent la répartition des avoirs par types. Les prêts au jour le jour des correspondants . Les prêts et comptes à terme des établissements de crédits répartis entre : Prêts à terme. CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Elles comprennent : • ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ • • ƒ ƒ • • ƒ ƒ 4. Les créances rattachées ne font pas l'objet de ventilation.3012 Les opérations du marché monétaire réparties entre : Prêts au jour le jour. Comptes à terme nostri .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1105 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS (ACTIFS ET HORS BILAN) DEC 1106 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS NON-RESIDENTS (ACTIFS ET HORS BILAN) PRESENTATION Les états DEC 1105 et DEC 1106 fournissent la ventilation des avoirs auprès des institutions financières par type d'avoirs et selon la catégorie d'agents économiques des correspondants. Les comptes à vue des correspondants. Comptes lori . Les autres valeurs reçues en pensions ou achetées ferme . Placements à la BEAC.actif de l'état DEC 1001.actif de l'état DEC 1001. Prêts à terme. Réserves obligatoires . subdivisés en : Comptes nostri. L'état DEC 1106 recouvre les opérations de la colonne AF . Valeurs reçues en pension.

Créances immobilisées. Créances douteuses. Banques non associées. Caisse d’Epargne Postale (DEC 1105 uniquement). Banques associées.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 • ƒ ƒ ƒ Colonnes Les créances en souffrances constituées par les : Créances impayées. Chèques postaux (DEC 1105 uniquement). © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Etablissements financiers non associés. Autres institutions financières. Institutions financières spécialisées.3013 . Les colonnes effectuent la ventilation des avoirs auprès des correspondants selon les catégories d'agents économiques ci-après : • • • • • • • • • Banque(s) Centrale(s). Etablissements financiers associés.

.......................................................................... Comptes à terme nostri ........................................................................................................................ Créances immobilisées .......................... Date d'arrêté S A A A A M M J ETABLISSEMENT : .................................................................. Valeurs reçues en pension .......................................................................... COBAC Banque Centrale BR Institutions financières spécialisées Banques associées Banques non associées En millions de FCFA Autres institutions financières Libellé des comptes Ets................................................................................................................... Autres comptes lori ..................................... Prêts à terme .................................................................................................................. OPERATIONS DE HORS BILAN AVEC LES CORRESPONDANTS .................................................................................................... Prêts au jour le jour ...................................... Aut garanties irrévocables ou inconditionnelles .......................................... financiers associés TOTAL AB BS BT BU BV BW BX BY BZ OPERATIONS DU MARCHE MONETAIRE ......................................................................... Accords de refinancement .......Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS (ACTIF ET DE HORS BILAN) PAYS : ................. PRETS ET COMPTES A TERME DES CORRESPONDANTS .... Acceptations à payer .............................................................. PRETS AU JOUR LE JOUR AUX CORRESPONDANTS .......................................... Réserves obligatoires ........ Banque Centrale ............ Contregaranties en faveur des correspondants ........................................ 0 J C O D E E2B E2C E2D E2E E25 E26 E31 E4B E41 E42 E51 E6B E6C E6G E6H E63 E8B E81 E82 E83 L0B L01 L04 L05 L06 E0B DEC 1105 1 F P Ets financiers non associés Chèques postaux Caisse d’épargne postale Imm..................................... AUTRES VALEURS RECUES EN PENSION OU ACHETEES FERME ............ Placements à la Banque Centrale ................................... Créances impayées .................. TOTAL 4. COMPTES A VUE DEBITEURS DES CORRESPONDANTS ............................................ Prêts à terme ........................................................................................... Dépôts de garantie constitués CREANCES EN SOUFFRANCE SUR LES CORRESPONDANTS .......................3014 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ............................................................... Créances douteuses .................................................................................... Autres comptes nostri ............................................

....... COBAC Institutions financières spécialisées P Etablissements financiers non associés En millions de FCFA Autres institutions financières Libellé OPERATIONS DU MARCHE MONETAIRE Prêts au jour le jour ................ Créances impayées .......................................................................... Date d'arrêté DEC 1106 ETABLISSEMENT : ............................ Valeurs reçues en pension .......................................................................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DESOPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS NON-RESIDENTS (ACTIF ET DE HORS BILAN) PAYS : .......................... PRETS ET COMPTES A TERME DES CORRESPONDANTS ............... Autres comptes nostri ..... PRETS AU JOUR LE JOUR AUX CORRESPONDANTS ............................ OPERATIONS DE HORS BILAN AVEC LES CORRESPONDANTS Accords de refinancement Acceptations à payer Aut garanties irrévocables ou inconditionnelles Contregaranties en faveur des correspondants TOTAL Etablissements financiers associés TOTAL AF CA CB CC CD CE CF © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4........................................................................................................................................................................................... Dépôts de garantie constitués CREANCES EN SOUFFRANCE SUR LES CORRESPONDANTS .................................................................... Prêts à terme ....... 0 1 F Banques associées Banques non associées S A A A A M M J J C O D E E2B E2C E2D E2E E31 E4B E41 E42 E51 E6B E6C E6G E6H E63 E8B E81 E82 E83 L0B L01 L04 L05 L06 E0B Imm........ COMPTES A VUE DEBITEURS DES CORRESPONDANTS . Créances immobilisées ...................................................................................................................................................................................... Prêts à terme ...................... Créances douteuses .................................................................................................................................................................................................................................... Banques Centrales .................................. Comptes à terme nostri ...............3015 ................................................................................ Autres comptes lori .............................. AUTRES VALEURS RECUES EN PENSION OU ACHETEES FERME .

ƒ cote 4. ƒ cote 2. Cet état est notamment alimenté par les données figurant sur le fichier F1126. ƒ cote 2. les dispositions transitoires fixées par la réglementation demeurent 4. les banques non associées les établissements financiers associés .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1107 VENTILATION DES CREANCES ET ENGAGEMENTS DE HORS-BILAN SUR LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT SELON LEUR COTATION PRESENTATION L'état DEC 1107 fournit la ventilation des créances et engagements de hors-bilan sur les établissements de crédits selon leur cotation.3016 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . ƒ cote 3. les banques associées . CONTENU Lignes Les lignes indiquent la répartition des créances et engagements de hors-bilan par types de correspondants. - Dans l’attente de la mise en œuvre des équivalences entre cotations CEMAC et cotations internationales. les autres institutions financières. Colonnes Les colonnes effectuent la ventilation des créances et engagements de hors-bilan sur les établissements de crédit selon leur implantation et leur cotation en distinguant : les établissements de crédit implantés dans la CEMAC répartis dans les catégories de cotation suivantes : ƒ cote 1. les établissements financiers non associés . ƒ cote 3. les établissements de crédit implantés hors CEMAC répartis dans les catégories de cotation suivantes : ƒ cote 1. ƒ cote 4. Elles comprennent : les institutions financières spécialisées . Les créances rattachées et les créances en souffrances ne font pas l'objet de ventilation.

3017 . Les créances et engagements de hors bilan sur les établissements de crédit implantés dans la CEMAC. Les créances et engagements de hors bilan sur les autres établissements de crédit sont pondérées à 100% et déclarées sur les colonnes réservées à la cote 4. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. l’UMOA et l’OCDE sont pondérées à 20% et déclarées sur les colonnes prévues pour la cote 1.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 applicables.

.

.. Etablissements financiers associés ...................... 0 1 S A A A A M M J J Imm................................. Autres institutions financières . COBAC F P En millions FCFA Total Libellé Institutions financières spécialisées........ Banques non associées ...................................... Etablissements financiers non associés ............................ Banques associées ...................3019 .......................... Date d'arrêté DEC 1107 ETABLISSEMENT : ................................……………………………………................................... Chèques Postaux .........................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES CREANCES ET ENGAGEMENTS DE HORS-BILAN SUR LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT SELON LEUR COTATION PAYS : ...... Caisse d’Epargne Postale ...... TOTAL Code E0H E0J E0K E0L E0M E0N E0P E0Q X76 Etablissements de crédit implantés dans la CEMAC et classés en Implantés hors CEMAC et classés en Cote 1 Cote 2 Cote 3 Cote 4 S/total Cote 1 Cote 2 Cote 3 Cote 4 S/total BR BS BT BU BV BW BX BY BZ CA 9 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4...........................................................................

3020 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Les emprunts et comptes à terme des établissements de crédit répartis entre : Emprunts à terme. Les emprunts au jour le jour auprès des correspondants . Avances aux taux de pénalité . L'état DEC 1108 ne recense que les opérations figurant à la colonne AB . Emprunts à terme. Les dettes rattachées ne font pas l'objet de ventilation.passif de l'état DEC 1002. CONTENU Lignes Les lignes indiquent la répartition des dépôts par types. Les comptes à vue des correspondants. Elles comprennent : • ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ • • ƒ ƒ • • ƒ ƒ Les opérations du marché monétaire réparties entre : Emprunts au jour le jour.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1108 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS (PASSIF) DEC 1109 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS NON-RESIDENTS (PASSIF) PRESENTATION Les états DEC 1108 et DEC 1109 fournissent la ventilation des dettes à l'égard des institutions financières par type de dettes et selon la catégorie d'agents économiques des correspondants. Refinancement au guichet B. Comptes à terme lori . Les autres valeurs données en pension ou vendues ferme . Valeurs données en pension. L'état DEC 1109 recouvre les opérations de la colonne AF . subdivisés en : Comptes nostri. 4. Refinancement au guichet A. Comptes lori.passif de l'état DEC 1002.

Chèques Postaux (DEC 1108 uniquement). Institutions financières spécialisées. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Caisse d’Epargne Postale (DEC 1108 uniquement).Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Colonnes Les colonnes effectuent la ventilation des dépôts des correspondants selon les catégories d'agents économiques ci-après : • • • • • • • • • Banque(s) Centrale(s). Etablissements financiers non associés. Banques associées. Autres institutions financières. Banques non associées.3021 . Etablissements financiers associés.

............. financiers associés S A A A A M M J J C O D E K21 K2C K2D K2E K2B K2F K23 K24 K32 K4B K43 K44 K64 K52 K6B K6C K6G K6H K0B Imm..... ............... Emprunts à terme ................................................................................. COMPTES A VUE CREDITEURS DES CORRESPONDANTS ................. Refinancement au guichet A ..........................................Déoôts de garantie reçus....... ...............................3022 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ................ Date d'arrêté DEC 1108 ETABLISSEMENT : .. ..........................Comptes à terme lori . EMPRUNTS ET COMPTES A TERME DES CORRESPONDANTS ......... ..... Avances au taux de pénalité ..................... Valeurs données en pension ..............................Emprunts à terme .. Emprunts au jour le jour ................................................................. COBAC Banque centrale Institutions financières spécialisées P Ets............................................... ................Comptes de la Banque Centrale à vue .................. AUTRES VALEURS DONNEES EN PENSION OU VENDUES FERME ........................................................................................................................... EMPRUNTS AU JOUR LE JOUR AUX CORRESPONDANTS ........................................................................................................................................ ......... Refinancement au guichet B ...................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES OPERATIONS DE PASSIF AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS PAYS : ........................................................................................................................ TOTAL 4.... 0 1 F Banques Associées Banques non associées Ets......... financiers non associés Chèques Postaux Caisse d'Epargne Postale Autres institutions financières TOTAL AB Libellé des comptes MARCHE MONETAIRE – EMPRUNTS INTERBANCAIRES ...............................................Autres comptes lori .....Autres comptes nostri ................. BR BS BT BU BV BW BX BY BZ REFINANCEMENT BANQUE CENTRALE ..........................................................................

.........................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES OPERATIONS DE PASSIF AVEC LES CORRESPONDANTS NON-RESIDENTS PAYS : ....................................................Comptes nostri ........ Emprunts au jour le jour .................. 0 1 F Banques associées CB S A A A A M M J J C O D E K21 K2C K2D K2E K32 K4B K43 K44 K64 K52 K6B K6G K6H K0B Imm................................. Date d'arrêté DEC 1109 ETABLISSEMENT : ............................................................................3023 ...........................Dépôts de garanties reçus .............. EMPRUNTS AU JOUR LE JOUR AUX CORRESPONDANTS .... COBAC Institutions financières spécialisées CA P En millions de FCFA Ets financiers non associés CE Banques non associées CC Ets financiers associés CD Libellé des comptes MARCHE MONETAIRE – EMPRUNTS INTERBANCAIRES ...................................................................................................... COMPTES A VUE CREDITEURS DES CORRESPONDANTS ........ Emprunts terme .................................... AUTRES VALEURS DONNEES EN PENSION OU VENDUES FERME ...... Valeurs données en pension ............... TOTAL Autres institutions financières CF TOTAL AF © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4................................. ....................................................................................... ...............................................................................Emprunts à terme ..........Comptes à terme lori ......................................Comptes lori . ............................. ...... EMPRUNTS ET COMPTES A TERME DES CORRESPONDANTS ............................... ............

4. respectivement. Comptes bloqués des actionnaires. Titres de créances négociables émis. Fonds de garantie mutuels . Autres emprunts à moyen terme. de leur durée restant à courir et de leur durée initiale. CONTENU Lignes Les lignes fournissent le détail des autres capitaux en les ventilant entre : • ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ • • • ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ Provisions et réserves réglementées réparties en : Amortissements dérogatoires. En outre. les ressources non assimilables aux fonds propres. ces ressources sont réparties en fonction. Dépôts et cautionnements reçus. Les dettes rattachées ne font pas l'objet de ventilation. selon que celle-ci est inférieure ou non à 5 ans dans chacun des deux cas.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1110 VENTILATION DES AUTRES CAPITAUX PERMANENTS PRESENTATION L'état DEC 1110 fournit la ventilation des autres capitaux permanents en distinguant. les ressources qui peuvent être assimilées aux fonds propres en vertu de l'article 3 du règlement COBAC R-93/02 et. Ecarts de réévaluation des immobilisations non amortissables. Ecarts de réévaluation des immobilisations amortissables. Plus-values de cession à réinvestir . d'autre part. Autres ressources permanentes réparties en : Emprunts participatifs. Autres comptes bloqués. Dettes subordonnées.3024 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Emprunts obligataires . Ecarts de réévaluation des créances. d'une part. Autres emprunts à long terme.

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Colonnes Les colonnes effectuent la ventilation des autres capitaux permanents en distinguant : • ƒ ƒ • ƒ ƒ Les ressources assimilables aux fonds propres subdivisées selon deux plages de durée résiduelle : inférieure à 5 ans. supérieure ou égale à 5 ans .3025 . supérieure ou égale à 5 ans. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. les ressources non assimilables aux fonds propres subdivisées selon deux plages de durée initiale : inférieure à 5 ans.

........................................... Ecarts de réévaluation des immobilisations non amortissables............................................................... Comptes bloqués des actionnaires ........... Autres comptes bloqués ......... TOTAL F42 F43 F44 F45 F63 F7B F8B F81 F82 F83 F84 F85 F8C F8D F88 X03 4-3026 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ....................... Plus-values de cession à réinvestir ................................. Dettes subordonnées . BS BT < 5 ans > 5 ans BU BV Soustotal BW 9 Ecarts de réévaluation des créances ........ COBAC F P en millions FCFA Libellé des comptes Code Ressources assimilables aux fonds propres SousDurée résiduelle total < 5 ans > 5 ans Ressources non assimi-lables aux fonds propres de durée initiale Total BR Provisions spéciales et réglementées ......... Autres emprunts à long terme .. F40 Amortissements dérogatoires .................... F41 Ecarts de réévaluation des immobilisations amortissables ................................ 0 1 S A A A A M M J J Imm.......................... Emprunts participatifs ........................... Dépôts et cautionnements reçus ...................................... Autres ressources permanentes .................................................... Titres de créances négociables émis .......................................................... Fonds de garantie mutuels ................ Autres emprunts à moyen terme ...... Emprunts obligataires ...........................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES AUTRES CAPITAUX PERMANENTS PAYS : ..................... Date d'arrêté DEC 1110 ETABLISSEMENT : ................................................................

Les prêts des correspondants subdivisés entre : Prêts à terme. Comptes à terme nostri . Emprunts à terme. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4-3027 . CONTENU Lignes Les lignes comprennent : • ƒ ƒ • ƒ ƒ Colonnes Les colonnes effectuent la ventilation selon la durée initiale. suivant deux plages : • • 0 à 5 ans au plus. Les emprunts des correspondants subdivisés entre : Comptes à terme lori.nstruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1111 VENTILATION SELON LA DUREE INITIALE DES OPERATIONS A TERME AVEC LES CORRESPONDANTS PRESENTATION L'état DEC 1111 effectue la ventilation des opérations de prêts et d'emprunts à terme effectuées avec les correspondants. plus de 5 ans.

........................................ Comptes à terme nostri .................................................... 4-3028 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ........... Autres emprunts à long terme ................ Code E4B E41 E42 F8C F8E F8F Durée initiale (D) Total D <= 5ans D > 5ans CH CJ 9 Prêts à terme ...... Autres emprunts à moyen terme ......................................................... Autres emprunts auprès des correspondants ............. Date d'arrêté DEC 1111 ETABLISSEMENT : ................... COBAC F P en millions FCFA Libellé des comptes Prêts et comptes à terme des correspondants ............................................ 0 1 S A A A A M M J J Imm......................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION SELON LA DUREE INITIALE DES OPERATIONS A TERME AVEC LES CORRESPONDANTS PAYS : .....

les contregaranties bancaires reçues . Les quatre autres colonnes sont servies dans la limite de l'encours net de chaque concours garanti. La première colonne reçoit l'excédent de garantie sur les encours nets des concours garantis. garanties déductibles des autres engagements pondérés à 100 %. des contregaranties bancaires reçues. garanties déductibles des engagements pondérés à 50 %. les nantissements de dettes subordonnées et de dépôts bloqués . ƒ garanties reçues des organismes spécialisés. NANTISSEMENTS DE DETTES SUBORDONNEES ET DE DEPOTS ET GARANTIES RECUES DE L’ETAT PRESENTATION L'état DEC 1112 effectue la ventilation des dépôts de garantie.nstruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1112 VENTILATION SELON LEUR AFFECTATION DES DEPOTS DE GARANTIE. Il est alimenté par les données fournies par les états DEC 1133 à DEC 1137. CONTENU Lignes Les lignes comprennent : les dépôts de garantie. CONTREGARANTIES BANCAIRES. des prêts subordonnés et dépôts nantis ainsi que des garanties reçues de l’Etat et des organismes spécialisés selon la catégorie des emplois auxquels ils sont affectés. les garanties reçues de l’Etat et des organismes spécialisés subdivisées en : ƒ garanties reçues de l’Etat. garanties déductibles des engagements pondérés à 20 %. Colonnes Les colonnes effectuent la ventilation selon les catégories ci-après : garanties non déductibles des risques pondérés. garanties déductibles des autres engagements pondérés à 75 %. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4-3029 .

................. 0 1 S A A A A M M J J Imm...... CONTREGARANTIES BANCAIRES.............................................. COBAC F P en millions FCFA Libellé des comptes C O D E H74 K64 L1B M32 Q60 Q61 Q62 X04 Garanties non déducdéductibles des risques tibles des Pondérés à Pondérés à Pondérés à Pondérés risques 100% 75% 50% à 20 % pondérés BR BS BT BU BV Total 9 Dépôts de garantie reçus de la clientèle....... Garanties reçues de l’Etat....................... Date d'arrêté ETABLISSEMENT : . Garanties reçues des organismes spécialisés ................................................ TOTAL 4-3030 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ......................... DEC 1112 NANTISSEMENTS DE DETTES SUBORDONNEES ET DE DEPOTS ET GARANTIES DE L’ETAT PAYS : ...................................................... Contregaranties reçues des correspondants Nantissement de prêts subordonnés et de dépôts ........ Garanties reçues de l’Etat et des organismes spécialisés .......................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION SELON LEUR AFFECTATION DES DEPOTS DE GARANTIE.......... Dépôts de garantie reçus des correspondants ....

Les créances titrisées. Les autres prêts et titres à souscription obligatoire. Les crédits à long terme. Les engagements de crédit-bail reçus de la clientèle . Les opérations interbancaires. Les placements à la Banque Centrale. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4-3031 . Les bons d'équipement. Les titres de placement. les crédits à moyen terme. Autres avances en comptes courant. Réserves obligatoires Les autres valeurs reçues en pension ou achetées ferme. CONTENU Lignes Les lignes comprennent les rubriques suivantes de la situation comptable : • ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ Emplois et engagements reçus : Le capital non appelé. Les crédits à court terme. Les titres de transaction. RESSOURCES ET ENGAGEMENTS SELON LA DUREE RESTANT A COURIR PRESENTATION L'état DEC 1113 effectue la ventilation de certains emplois. Les titres d’investissement privés. Le capital appelé non versé. Avances constituant des fonds propres d’autres établissements de crédit. Les valeurs non imputées ainsi que les dettes et les créances rattachées ne font pas l'objet de ventilation.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1113 VENTILATION DE CERTAINS EMPLOIS. Les titres d’investissement publics. Les prêts et comptes à terme des correspondants. Les autres titres de participation. ressources et engagements par signature selon la durée restant à courir.

Les autres ouvertures crédits confirmés sur ordre de la clientèle. suivant les plages ci-après : • • • • • • durée inférieure ou égale à 1 mois (D < = 1 mois) . 4-3032 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 • ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ Colonnes Ressources et engagements donnés : Les fonds de garantie mutuels. Les ouvertures de crédits documentaires confirmés sur ordre de la clientèle. Les bons de caisse. Les autres comptes d'épargne à régime spécial. les autres valeurs données en pension. plus de 3 mois à 6 mois au plus (3 mois < D < = 6 mois) . plus de 5 ans (D > 5 ans). les comptes de dépôts à terme. Les comptes bloqués des actionnaires. Les autres comptes bloqués. Les emprunts et comptes à terme des correspondants. les comptes et plans épargne logement. Les emprunts interbancaires. les plans d'épargne retraite. Les autres emprunts auprès d’autres prêteurs. Les acceptations à payer données sur ordre de la clientèle. Les colonnes effectuent la ventilation selon la durée restant à courir. Les emprunts obligataires. Les emprunts participatifs. plus de 1 an à 2 ans au plus (1 an < D < = 5 ans) . Les dettes subordonnées. Les certificats de dépôts. plus de 1 mois à 3 mois au plus (1 mois < D < = 3 mois) . Les titres de créances négociables émis. plus de 6 mois à 1 an au plus (6 mois < D < = 1 an) . les emprunts et comptes à terme des correspondants. Les autres valeurs données en pension ou vendues ferme. Les autres emprunts auprès des correspondants. Les redevances de crédit-bail restant à courir.

.. Autres avances en comptes courants ........................................................... Date d'arrêté DEC 1113 ETABLISSEMENT : .. Crédits à long terme ........................ TOTAL EMPLOIS ET ENGAGEMENTS RECUS © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.......... Marché monétaire ........... Prêts et comptes à terme des correspondants ........................................................ Avances constituant des fonds propres d’autres établissements de crédit........................................... COBAC D < = 1 mois 1 1 mois < D < = 3 mois 2 Libellé des comptes Capital non appelé .............. Bons d'équipement ............ Créances titrisées sécurisées.......................................................................................................................................... Crédits à moyen terme ............. Autres valeurs reçues en pension ou achetées ferme ....................... Titres d’investissements publics...............................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DE CERTAINS EMPLOIS............................. 0 1 F 3mois < D < = 6 mois 3 6 mois < D < = 1 an 4 P 1 an < D < =2 ans 5 2 an < D < = 5 ans 6 D > 5 ans 7 Total 9 J J C O D E A0B A0C B6E B6F B6G B6H B71 B7C B7D B73 C0C C1B C2B E1C E1D E21 E25 E31 E4B N42 X05 S A A A A M M Imm..................... Autres créances titrisées ............. Placements à la Banque Centrale ..................................................................... Engagements de crédit-bail reçus de la clientèle ............... Titres de transaction ............................... RESSOURCES ET ENGAGEMENTS SELON LA DUREE RESTANT A COURIR PAYS : .............................................................................................................. Titres de placement .................. Capital appelé non versé..................................................... Autres prêts et titres à souscription obligataire .... Crédits à court terme ..................................................................Opérations interbancaires ............................... Titres d’investissements privés..............................................................................................................................................................3033 .................................................

................................... Autres emprunts auprès des correspondants ........................................................................................................... COBAC D < = 1 mois 1 Libellé des comptes Fonds de garantie mutuels ....... Autres comptes bloqués ........ Comptes bloqués des actionnaires ....3034 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ................................................................... 0 2 F 1 mois < D < = 3 mois 2 3mois < D < = 6 mois 3 P 6 mois < D < = 1 an 4 1 an < D < =2 ans 5 2 an < D < = 5 ans 6 D > 5 ans 7 J J C O D E F63 F7B F81 F82 F83 F84 F85 F8C F8D F88 H51 H52 H53 H54 H55 H61 K21 K2K K32 K4B M21 M22 M23 N41 S A A A A M M Imm.................................... Comptes et plans d'épargne-logement ................. Autres valeurs données en pension ...................................................................................................................... Acceptations à payer donnés sur ordre clientèle ................................................................................... Autres emprunts auprès d’autres prêteurs ................... Titres de créances négociables émis .................................................. Autres crédits confirmés sur ordre de la clientèle ................. Emprunts et comptes à terme des correspondants .... Bons de caisse ............................................................... Dépôts et cautionnements ...................... Emprunts obligataires ........... Date d'arrêté DEC 1113 ETABLISSEMENT : ... Emprunts exceptionnels sur placement .......... Dettes subordonnées ............................................................... Autres comptes à régime spécial ............................................................................................................................................... Emprunts interbancaires . Comptes de dépôts à terme .................. TOTAL RESSOURCES ET ENGAGEMENTS DONNES X06 4.............. Certificats de dépôts ............................. RESSOURCES ET ENGAGEMENTS SELON LA DUREE RESTANT A COURIR PAYS : ......................... Emprunts participatifs ................. Plans d'épargne-retraite ............................... Redevances de crédit-bail restant à courir ........................... Crédits document confirmés sur ordre clientèle ..................................................................................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DE CERTAINS EMPLOIS........................................

3035 . Les prêts et titres à souscription obligatoire ventilés entre : les bons d’équipement. les crédits à moyen terme. CONTENU Lignes Les lignes comprennent : • ƒ ƒ ƒ ƒ • ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ • ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ • Les autres titres immobilisés subdivisés entre : les titres de l’activité du portefeuille. les titres d’investissement publics. les comptes courants débiteurs. L’encours financier des opérations de crédit-bail et assimilées. les prêts et titres impayés . les autres comptes débiteurs de la clientèle. les prêts et titres à souscription obligatoire. les créances titrisées sécurisées.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1114 VENTILATION DES TITRES EN PORTEFEUILLE ET DES CREDITS A LA CLIENTELE SELON LEUR CARACTERE MOBILISABLE OU NON MOBILISABLE PRESENTATION L'état DEC 1114 effectue la ventilation des titres en portefeuille et des crédits à la clientèle selon leur caractère mobilisable ou non mobilisable. Les crédits à la clientèle répartis entre : les crédits à long terme. les autres créances titrisées. les titres en souffrance . les autres sommes dues par la clientèle . les titres d’investissement privés. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. les créances en souffrance. les crédits à court terme.

3036 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . 4. Non mobilisable.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Colonnes Les colonnes effectuent la ventilation selon les catégories ci-après : • • Mobilisable.

............................................ N4D TOTAL X07 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4................................... 0 1 S A A A A M M J J Imm............. Autres créances titrisées ......................... Code B6D B6E B6F B66 B7B B71 B7C B7D B73 B76 C0B C0C C1B C2B C40 C71 C7C C86 Mobilisable Mobilisable Total 7 8 9 Encours financier des opérations de crédit-bail et assimilées .................... Titres d’investissement publics ........................ Titres d’investissement privés ................... Prêts et titres impayés ........... Créances titrisées sécurisées...................3037 ...................................................................................... Bons d'équipement ........................................................ COBAC F P en millions FCFA Non Libellé des comptes Autres titres immobilisés ..........................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES TITRES EN PORTEFEUILLE ET DES CREDITS A LA CLIENTELE SELON LEUR CARACTERE MOBILISABLE OU NON MOBILISABLE PAYS : ............................................................................................................................................................. Crédits à long terme ............................................................................................................ Crédits à moyen terme ................................................................................................ Date d'arrêté DEC 1114 ETABLISSEMENT : .. Crédits à la clientèle ............................................... Prêts et titres à souscription obligatoire ....................................................... Autres comptes débiteurs de la clientèle ....................... Autres sommes dues par la clientèle .............................................. Autres prêts et titres à souscription obligatoire .............. Crédits à court terme ............................................................................... Titres en souffrance ....................... Créances nettes en souffrance ....... Comptes courants débiteurs .....

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1115 ETAT DES CREANCES EN SOUFFRANCE PRESENTATION L'état DEC 1115 retrace l’évolution mensuelle des créances en souffrance. Les créances impayées sur le crédit-bail . Les créances douteuses sur le crédit-bail. Les créances douteuses couvertes par la garantie de l’Etat .3038 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . CONTENU Lignes Les lignes comprennent : • • • • ƒ ƒ ƒ ƒ • ƒ ƒ ƒ • • Les créances impayées . subdivisées selon la durée écoulée depuis leur identification en créances douteuses : moins d’un an. depuis plus de 3 ans . depuis plus de 2 ans . Les créances douteuses couvertes par des sûretés réelles. de 1 à 2 ans. de 1 à 2 ans. 4. Les créances immobilisées . subdivisées selon la durée écoulée depuis leur identification en créances douteuses : moins d’un an. de 2 ans à 3 ans. Les autres créances douteuses.

La diminution de cet encours enregistrée au cours de la période en distinguant : les recouvrements effectués. les reclassements en créances en souffrance.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Colonnes Les colonnes indiquent l’évolution des créances : • • ƒ ƒ ƒ ƒ • ƒ ƒ ƒ ƒ • L’encours de début de période qui doit correspondre à l’encours de fin de période du précédent état établi . les transferts en créances irrécouvrables . les reclassements en créances saines.3039 . les déchéances de terme. les reclassements d’impayés. L’augmentation de l’encours enregistrée au cours de la période en distinguant : les nouvelles échéances impayées. L’encours de fin de période obtenu en minorant l’encours de début de période de la diminution observée et en le majorant de l’augmentation enregistrée au cours de la période. les autres reclassements . © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.

.................................. C4D de 2 à 3 ans ............. C4C de 1 à 2 ans ................. C43 4 8 9 Créances couvertes par des sûretés réelles douteuses ............3040 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ..................................................... C4G de 1 à 2 ans ........................ C4F C45 Autres Créances douteuses depuis moins d'1 an .......... C4H depuis plus de 2 ans . C47 Total C4B 4......................................... C4J Créances impayées sur le crédit-bail .............. C41 Créances immobilisées .......................................................................................... C4E depuis plus de 3 ans .. C46 Créances douteuses sur le crédit-bail .................................. 0 1 S A A A A M M J C O D J Imm.. Date d'arrêté DEC 1115 ETABLISSEMENT : ...... COBAC F P Augmentation Déchéance Reclassement de terme d'impayés 6 7 en millions FCFA Encours Autres fin de Reclaspériode sements Encours début de période 0 Créances Recouvrées 1 Diminution Créances reclassées en souffrance saines 2 3 Créances irrécouvrables Echéances impayées 5 E Créances impayées ............................. C42 Créances douteuses couvertes par la garantie de l'Etat ................. C44 depuis moins d'1 an ............Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 ETAT DES CREANCES BRUTES EN SOUFFRANCE PAYS : ................

Les encours financiers des opérations de crédit-bail et assimilées devenus douteux . • • • • • • • • Les engagements donnés sur ordre des correspondants devenus douteux . © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Colonnes Les colonnes indiquent : • • L’encours brut des différentes catégories d’engagements hors-bilan douteux . Les provisions constituées au titre des engagements hors-bilan douteux. Les indemnités de résiliation des contrats de crédit-bail à recouvrer.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1116 ETAT DES ENGAGEMENTS HORS-BILAN DOUTEUX PRESENTATION L'état DEC 1116 fournit le détail des engagements par signature donnés sur ordre de correspondants ou de clients devenus douteux. Les autres engagements de crédit-bail devenus douteux Les intérêts sur créances en souffrance Les commissions sur engagements douteux . Les engagements donnés sur ordre de la clientèle devenus douteux .3041 . CONTENU Lignes Les lignes comprennent :. Les loyers de crédit-bail douteux échus .

........Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 ETAT DES ENGAGEMENTS HORS-BILAN DOUTEUX PAYS : ......... 0 1 S A A A A M M J J Imm....... Encours financiers des opérations de crédit-bail .............. Indemnités de résiliation à recouvrer ................................................ Engagements donnés sur ordre de la clientèle ............3042 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .................. Commissions sur engagements douteux .............................. Intérêts sur créances en souffrance ..... COBAC F P en millions FCFA Nature des engagements Engagements donnés sur ordre des correspondants................. Code Q8D Q8F Q8H Q8J Q8K Q8L Q8M Q8N X12 Encours brut 9 Provision existante BR Encours net BS Total 4........................... Autres engagements de crédit-bail ............................... Loyers sur engagements douteux de crédit-bail ............................................................................ Date d'arrêté DEC 1116 ETABLISSEMENT : ..

On distingue : • • • • Les établissements de crédit assujettis à la COBAC .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1117 DECLARATION DES PARTICIPATIONS DANS LE CAPITAL D’ENTREPRISES PRESENTATION L'état DEC 1117 fournit la liste des participations dans le capital d’entreprises en vue de la vérification du respect des limites fixées par le Règlement COBAC R-93/11. Colonnes Quatre colonnes permettent d’indiquer la valeur comptable nette des participations dans les entreprises en fonction du statut de chacune d’elles. Les entreprises dont l’activité constitue un prolongement de celle de l’établissement pour lequel l’état est établi . Les établissements de crédit non assujettis à la COBAC . © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. CONTENU Lignes Une ligne est consacrée à chaque entreprise. Les autres entreprises. Une cinquième reprend la valeur comptable nette des participations soumises aux limites fixées par le règlement COBAC R-93/11.3043 .

.. Date d'arrêté DEC 1117 (Règlement COBAC R-93/11) ETABLISSEMENT : ..................................3044 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ..................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DECLARATION DES PARTICIPATIONS DANS LE CAPITAL D'ENTREPRISES PAYS : .. 0 1 S A A A A M M J J Imm....... COBAC en millions FCFA F P Raison sociale des entreprises Valeur comptable nette des participations dans le capital d'établissements de crédit assujettis 1 non assujettis 2 d'entreprise s complémentaires 3 d'autres Participations soumises à limitation entreprises 4 5 Total = B6C 4....................

CONTENU Lignes Les lignes indiquent la répartition des crédits à la clientèle selon la nature des opérations. ƒ Crédits de campagne consolidés. selon qu’ils sont ou non couverts par une hypothèque de premier ou deuxième rang sur des immeubles. répartis entre : ƒ Chèques escomptés ou à crédit immédiat. ƒ Crédits non ventilables.3045 . ƒ Crédits à l’équipement. ƒ Crédits à l'équipement. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. des crédits à la clientèle susceptibles d’être pondérés à 100 % pour le calcul du ratio de couverture des risques et des normes de division des risques. • • Les comptes débiteurs de la clientèle .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1118 VENTILATION DE CERTAINS CREDITS A LA CLIENTELE SELON LEUR COUVERTURE OU NON PAR UNE HYPOTHEQUE DE PREMIER OU DE DEUXIEME RANG SUR DES IMMEUBLES PRESENTATION L'état DEC 1118 fournit la ventilation. ƒ Crédits à la consommation. répartis entre : ƒ Crédits à l'investissement immobilier. ƒ Crédits de productivité et de préfinancement. Elles comprennent : • Les crédits à long terme et les crédits à moyen terme. ƒ Crédits de trésorerie. ƒ Crédits à l'habitat. ƒ Avances en blanc ƒ Crédits de campagne consolidés ƒ Crédits à la consommation. Les autres sommes dues par la clientèle. • Les crédits à court terme. ƒ Crédits non ventilables .

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Colonnes Deux colonnes permettent d’indiquer : • • L’encours non couvert . 4. L’encours couvert.3046 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

VENTILATION DE CERTAINS CREDITS SELON LEUR COUVERTURE OU NON PAR UNE HYPOTHEQUE DE PREMIER OU DE DEUXIEME RANG SUR DES IMMEUBLES
PAYS : .............................
Date d'arrêté

DEC 1118

ETABLISSEMENT : .................................................................... 0 1

S

A A A A M M

J

J

Imm. COBAC

F P en millions FCFA

Libellé des comptes
CREDITS A LONG TERME ......................................... Crédits à l’investissement immobilier................................. Crédits à l’habitat................................................................ Crédits à l’équipement........................................................ Crédits de campagne consolidés ........................................ Crédits à la consommation ................................................. Crédits non ventilables ....................................................... CREDITS A MOYEN TERME ...................................... Crédits à l’investissement immobilier................................. Crédits à l’habitat................................................................ Crédits à l’équipement........................................................ Crédits de campagne consolidés ........................................ Crédits à la consommation ................................................. Crédits non ventilables ....................................................... CREDITS A COURT TERME ....................................... Chèques escomptés ou à crédit immédiat .......................... Crédits de trésorerie............................................................ Crédits à l’équipement........................................................ Crédits de productivité et de préfinancement ..................... Avances en blanc ............................................................... Crédits de campagne consolidés ........................................ Crédits à la consommation ................................................. Crédits non ventilables ..................................................... Comptes débiteurs de la clientèle ...................................... Autres sommes dues par la clientèle ..................................

Code C0D C01 C02 C03 C05 C06 C07 C1C C11 C12 C13 C15 C16 C17 C2J C2C C22 C23 C2D C2E C2H C26 C27 C7B C86 C0E

couvert 7

Encours Non couvert 8

Total 9

Total

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.3047

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

DEC 1119 CREDITS DIRECTS AUX ETATS DE LA CEMAC

PRESENTATION L'état DEC 1119 recense les crédits directs sur les Etats de la CEMAC et procède à leur ventilation en fonction de leurs taux de pondération. CONTENU Lignes Les lignes indiquent la répartition des crédits aux Etats de la CEMAC selon la nature des opérations. Elles comprennent : les titres d’investissement publics, les créances titrisées sécurisées, les autres créances titrisées, les crédits à l’Administration Publique Centrale, les bons du Trésor, les garanties reçues de l’Etat.

Colonnes Cinq colonnes permettent d’indiquer : les engagements pondérés à 100 % ; les engagements pondérés à 75 % ; les engagements pondérés à 50 % ; les engagements pondérés à 20 % ; les engagements pondérés à 0 %.

4.3048

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

© COBAC

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

DEC 1119
CREDITS DIRECTS AUX ETATS DE LA CEMAC
PAYS : ............................
Date d'arrêté

ETABLISSEMENT : ............................................. 0 1

S

A A A A M M

J

J

Imm. COBAC

F P en millions FCFA

Engagements
Libellé des comptes Code pondérés pondérés pondérés pondérés à pondérés à à 100 % à 75% à 50% 20% 0%
BR BS BT BU BV

Total

9

Titres d’investissements publics B6F Bons d’équipement ......................................... B71 Créances titrisées sécurisées ........................... B7C Autres créances titrisées ................................. B7D Autres prêts et titres à souscription B73 obligatoire ...................................................... Prêts et titres impayés...................................... B76 Crédits à l’administration publique ................ COBBR Bons du Trésor – Placement ........................... E1F Bons du Trésor – Transaction ........................ E1Q Garanties reçues de l’Etat................................ Q61 TOTAL X88

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.3049

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

DEC 1120 DECLARATION DES COMPTES OUVERTS EN DEVISES A LA CLIENTELE ET AUX CORRESPONDANTS

PRESENTATION L'état DEC 1120 recense et donne des informations détaillées sur les comptes ouverts en devises (autre que le franc CFA émis par la BEAC) dans les livres de l’établissement. CONTENU Lignes Les lignes indiquent les différentes personnes physiques ou morales détentrices de comptes en devises. Colonnes Cinq colonnes permettent d’indiquer pour chaque compte : le nom du détenteur ; l’adresse du détenteur ; le statut de résident ou de non résident du détenteur ; la nationalité du détenteur ; la devise utilisée ; le solde débiteur en devises ; le solde crédieteur en devises ; la contrevaleur en francs CFA du solde débiteur ; la contrevaleur en franc CFA du solde créditeur.

4.3050

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

© COBAC

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

DECLARATION DES COMPTES OUVERTS EN DEVISES A LA CLIENTELE ET AUX CORRESPONDANTS
PAYS : ............................. Date d'arrêté S A A A A M M J J RESIDENT (2) ETABLISSEMENT : .................................................................... 0 Imm. COBAC DEVISES F 1 P

DEC 1120

MONTANT EN DEVISES

CONTREVALEUR EN FCFA

NOMS (1)

ADRESSES

NATIONALITE

Débit

Crédit

Crédit

Crédit

TOTAL (1) La déclaration concerne également les personnes détenant un compte en devises dont le solde est nul (2) 0 si résident et 1 si non résident

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.3051

ses engagements et ses avoirs sont déclarés sur la même ligne. différentes pour chaque pays de la zone CEMAC. Chaque établissement de crédit doit se rapprocher périodiquement de la Direction Nationale de la BEAC pour la mise à jour de ces listes. Colonnes Les colonnes indiquent : • ƒ ƒ • ƒ ƒ 4. et les dépôts à terme . Dans l’état mensuel ne figureront que les lignes pour lesquelles au moins un des montant est non nul. Les opérations des administrations publiques locales et des organismes publics sont déclarées sous la rubrique “ Organismes publics non financiers ”. CONTENU Les libellés figurant dans l’état DEC 1121 dépendent du pays d’implantation du déclarant. « Administrations publiques locales » et « Organismes publics » des états DEC 1101 et DEC 1103. CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .3052 Le montant des dépôts de chaque administration ventilés entre : les dépôts à vue. Figurent donc ci-après un état pour chaque pays de la zone CEMAC. Le montant des crédits par caisse consentis à l’administration concernée réparti entre : les crédits à court terme auxquels sont également assimilés les comptes débiteurs. Lignes Une ligne est consacrée à chaque bénéficiaire de crédit ou déposant.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1121 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES PRESENTATION L'état DEC 1121 procède à la ventilation entre les différents bénéficiaires ou déposants des opérations figurant aux colonnes « Administrations publiques centrales ». Lorsqu’une même administration se trouve simultanément dans les deux situations. sont confectionnées et mises à jour par les services de la BEAC. Les listes des administrations et organismes publics concernés. Les listes jointes sont données à titre indicatif. et les crédits à moyen et long terme.

Mairies... COBAC DEPOTS A vue A terme F P en millions FCFA CREDITS Moyen et Long Terme Court Terme 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 I ..... etc…)Recettes de Finance... Douanes et des ImpôtsII ORGANISMES PUBLICS NON FINANCIERS Comité technique de suivi des programmes économiques-CTS Comité technique de Privatisation et de Liquidation des Entreprises-CTPL Comité technique de Réhabilitation des entreprises Publiques-CTR Autres Comités Rattachés aux Départements MinistérielsCaisse National de Prévoyance Sociale-CNPS Communes..... Cabinet Civil.de l'Industrie.........ADMINISTRATION PUBLIQUE CENTRALE Ambassades et Consulats du Cameroun à l'étranger Assemblée Nationale et services rattachés Caisse Autonome-CAA Centre Nationale de Developpement de L'informatiqueCENADI Conseil Economique et SocialCours Suprême et Corps JudiciaireDirection du TrésorMinistères et Directions rattachéesPrésidence de la République et services rattachées(DGSN...... de Documentaion.des Mines et de l'Artisanat-CCIM Comité de gestion FAO-PAM-FAO-PAM Comité Provinciale de lutte contre la Sècheresse-CPLS © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4... S A A A A M M J J Imm...3053 ...Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ADMINISTRATIONS ET ORGANISMES PUBLICS PAYS : CAMEROUN Date d'arrêté DEC 1121 0 1 ETABLISSEMENT : ........................ d'Etudes et du Plan-CIDEP Centre National de Développement des TechnologiesCNDT Centre National de Formation Professionnelle ContinueCENAFOP Centre National d'Education-CNE Centre National des Médicaments Essentiels-CENAME Centre Pasteur du Cameroun-CPC Chambre de Commerce.. Syndicats des communesAgence de Régulation de Marchés Publics-ARMP Agence de Régulation des télécommunications-ART Agence de Régulation du Secteur de l'ElectricitéARSEL Autorité Aéronautique du Cameroun-AAC Autorité Portuaire Nationale-APN Bureau Centrale de Recensement et des Etudes de la Population-BUCREP Cellule de Gestion du Code des Investissements-CGCI Centre de Formationen Administration MunicipaleCEFAM Centre de Production des test de dépistage de SIDACentre de Rééducation des HandicapésCentre d'information.............

Mission d'Aménagement et d'EtudesOffice Céréalier du Cameroun-OC Office National des Zones Franches IndustriellesONZFI Office National des Cacao et Café-ONCC TOTAL DES OPERATIONS 4. Centres Universitaires et Grandes Ecoles rattachéeEcole Nationale d'hotellerie et de tourisme-ENAHT Agence d'Electrification rurale-AER Fonds Routier-FR Mission de Promotion des Matériaux locauxMIPROMALO Mission de Développement. Centres Hospitaliers UniversitairesInstitut National de l'Education-INE Institut National de Cartographie-INC Institut National de la Jeunesse et des Sports-INJS Institut National des Statistiques-INS Institut Supérieur de Management Public-ISMP Institut de Recherche. CES et autres Etablissements Scolaires publicsOffice du Baccalauréat du Cameroun-OBC Office National des Anciens Combattants-ONAC Universités.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 Conseil National de Crédit-CNC Ecole Nationale d'Administration et de MagistratureENAM Ecole Nationale Superieur des Postes et Télécommunications-ENSPT Ecole Nationale Superieur des Travaux Publics-ENSTP Fonds National de L'Emploi-FNE Fonds spécial d'équipement Intercommunal-FEICOM General Certificate of Education Board-GCE BOARD Hôpitaux Centraux et Généraux.3054 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Centres et Stations de rechercheLycées.

.. Cours Suprême.) Ministères.....3055 .... Haut Commissariat... Provinces.. S A A A A M M J J Imm....) Commission Nationale Appels Offres et Marchés (CNAOM) Conseil Economique et Social Conseil National du Crédit (CNC) Edition et Fabrication Matériel Didactique Fonds Bourses Institut International Assurances ..... Régions.. ect... Secrétariat d'Etat et Sces rattachés Présidence de la République et Sces rattachés Trésor Public .........Perceptions des Finances ......ADMINISTRATION PUBLIQUE CENTRALE Assemblée Nationale et Services rattachés Caisse Autonome d'Amortissement de Dette de l'Etat (CAADE) Caisse Autonome d'Amortissement de Dette de l'Etat (CAADE -PAS) Corps Judiciaire (Greffes.. Tribunaux... etc.....Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ADMINISTRATIONS ET ORGANISMES PUBLICS PAYS : CENTRAFRIQUE Date d'arrêté DEC 1121 0 1 ETABLISSEMENT : ...Yaoundé Fonds d'Equipement et d'Urbanisation Fonds de Développement Forestier et Touristique Fonds de Promotion Minière Fonds des Médicaments Fonds Interprofessionnel de Développement et de l'Elevage Fonds Routier Frais Contrôle Assurances Hôpital de Bangui et Centres Hospitaliers Publics Institut Centrafricain de Recherche Agronomique (IRCA) Maison d'Arrêt Médecine Préventive ........Etat Centrafricain II ORGANISMES PUBLICS NON FINANCIERS Agence Centrafricaine de Développement Agricole (ACDA) Agence Développement Ouham-Pende (ACADOP) Agence Développement de la Caféiculture Familiale (ADECAF) Aide Alimentaire Bureau de contrôle et de coordination Bureau National Protection et Conservation Sols Caisse de Stabilisation Péréquation Produits Agricoles (CAISTAB) Caisse Nationale du Soldat Centre National Promotion Jeunesse (CNPJ) Chambre d'Agriculture Chambre Nationale de Commerce Collectivités locales (Mairies.........Grandes Endémies Office Centrafricaine de Sécurité Sociale (OCSS) Office de Promotion des Petites Entreprises Routières ( OPPER) Office des Anciens Combattants Office des Examens et Concours Office National de la Main-d'Oeuvre (ONMO) © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4....... Communes....... COBAC DEPOTS A vue A terme F P en millions FCFA CREDITS Moyen et Long Terme Court Terme 1 2 3 4 5 6 7 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 I .

(ONIFOP) Tous les projets d'utilité publique à vocation non commerciale Université de Bangui.3056 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Agricoles (ORCCPA) Organisation Interprofessionnelle de Formation et de Perfect. Conditionnement Prod. Grandes Ecoles Nationales et Supérieures TOTAL DES OPERATIONS 4.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 34 35 36 37 Office Règlement. Commercialisation.

... Cours Suprême... Forest....... Stade Alphonse MASSABA-DEBAT (ex-Stade de la Révolution) Projets d'Utilité publique (à vocation non commerciale) Université MARIEN NGOUABI..... etc... etc.......) Forces Armées Congolaises Gendarmerie Laboratoire National de Santé Publique (LNSP) Office Congolais d'Entretien Routier (OCER) ex RNTP Office National de l'Emploi et de la Main-d'Oeuvre Office National des Anciens Combattants Police Nationale Service National de Reboisement (SNR) ex Centre Techn.3057 .Etat du Congo II ORGANISMES PUBLICS NON FINANCIERS Agence Nationale de l'Aviation Civile (ANAC) Caisse de retraite des Fonctionnaires (CRF) Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) Caisse Stabilisation Prix Produits Agricoles et Forestiers Centre Congolais du Commerce extérieur (CCCE) Centre de Vulgarisation des Techniques Agricoles Centre Hospitalier Université / Hôpitaux publics Centre National de Gestion (CENAGES) Chambre National du Commerce (CNC) Collectivités locales (Mairies..Perceptions des Finances . Grandes Ecoles Supérieures TOTAL DES OPERATIONS © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.. etc...) Direction Générale du Crédit et des Relations Financières (DGCRF) Ministères..... Communes. Tribunaux...) Commissariat National aux Comptes (CNC) Conseil National du Crédit (CNC) Etablissements Solaires Publics Fédérations Sportives Nationales (FECOFOOT.... S A A A A M M J J Imm... COBAC DEPOTS A vue A terme F P en millions FCFA CREDITS Moyen et Long Terme Court Terme 1 2 3 4 5 6 7 8 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 I ..... Tropic.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ADMINISTRATIONS ET ORGANISMES PUBLICS PAYS : CONGO Date d'arrêté DEC 1121 0 1 ETABLISSEMENT : . Directions et Sces rattachés Présidence de la République et Sces rattachés Trésor Public ...........ADMINISTRATION PUBLIQUE CENTRALE Ambassades et Consulats du Congo à l'étranger Assemblée Nationale et Services rattachés Caisse Congolaise d'Amortissement (CCA) Corps Judiciaire (Greffes........ Instituts et Universités publiques. Arrondissements.......... Régions....

...ADMINISTRATION PUBLIQUE CENTRALE 1 2 3 4 5 6 7 7 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 Ambassades et Consulats du Gabon à l'étranger Assemblée Nationale et Services rattachés Sénat et Services rattachés Corps Constitués (Conseil Eco Soc...... Conseils départementaux Ecole Nationale de Développement Rural (ENDR) Inspection Générale de l'Agriculture Institut de Recherche sur le caoutchouc Projet FAO de LEBAMBA Projet CIAM Ranchs Agence de Promotion des Investissements Privés ''APIP'' Centre National de la Recherche Scientifique & Technique Parcs des Expositions RTG 1 RTG 2 Agence Nationale de Promotion Artistique & Culturelle ''ANPAC'' Ecole Nationale d'Art & Manufacture ''ENAM'' Ecole Nationale des Eaux et Forêts ''ENEF'' Institut de Recherche Ecologiques et Tropicales Commission Nationale Electorale ''CNE'' Commissariat Général au Plan Comité National de Lutte contre le SIDA Fonds d'Entretien Routier ''FER 1ère et 2me Génération'' Centre Gabonais de la Promotion Touristique Agence nationale pour la formation et le perfectionnement Professionnel ''ANFPP'' Caisse de stabilisation des prix du café Caisse de stabilisation des prix du cacao Caisse de stabilisation et de péréquation des prix du sucre Caisse de stabilisation des prix des produits de consommation courante 4.) Ministères.........Perceptions des Finances ... Cour Constit.............. Nat......................... Cour Suprême........... etc. S A A A A M M J J Imm.. Commun...Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ADMINISTRATIONS ET ORGANISMES PUBLICS PAYS : GABON Date d'arrêté DEC 1121 0 1 ETABLISSEMENT : ..Etat du Gabon II ORGANISMES PUBLICS NON FINANCIERS Mairies. Directions et Sces rattachés Présidence de la République et Sces rattachés Trésor Public .. ) Corps Judiciaire (Haute Cour de Justice.3058 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . COBAC DEPOTS A vue A terme F P en millions FCFA CREDITS Moyen et Long Terme Court Terme I . Cons...

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Caisse de stabilisation et de péréquation des prix des hydrocarbures Caisse de stabilisation et de péréquation des prix de la farine Caisse de stabilisation des stocks de sécurité Caisse café Caisse cacao Caisse d'avances Caisse Nationale de Garantie Sociale Caisse Nationale de Sécurité Sociale Centre national anti-pollution Centre national du cinéma Chambre de commerce et d'industrie du Gabon Comité nationaldes fêtes et conférences Conseil gabonais des chargeurs Fonds d'aide directe aux PME Fonds d'aide sociale Fonds d'aide et de garantie Fonds gabonais d'investissements Institut national de carthographie Institut gabonais d'aide au dévéloppement Office national des anciens combattants Office national du dévéloppement rural Office du stade omnisports Président Bongo Provision pour investissements diversifiés TOTAL DES OPERATIONS 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.3059 .

....... etc.. Districts........ADMINISTRATION PUBLIQUE CENTRALE 1 2 3 4 5 6 7 8 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Ambassades et Consulats de la Guinée Equatoriale à l'étranger Assemblée Nationale et Services rattachés Caja Autonoma de Amortizacion de la Deuda Publica (CAA) Consejo Nacional para el Desarrollo Economico y Social Corps judiciaire (Cours Suprême... Date d'arrêté DEC 1121 0 1 ETABLISSEMENT : ..... Dividendes.... etc) Ministères et Directions rattachées Presidencia del Gobierno et Services rattachés Trésor Public...............) Etablissements scolaires publics et Grandes Ecoles Nationales Fédérations Sportives Nationales Instituto de Seguridad Social (INSESO) Tous les projets d'utilité publique (à vocation non commerciale) TOTAL DES OPERATIONS 4. Greffes des Tribunaux........... S A A A A M M J J Imm...Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ADMINISTRATIONS ET ORGANISMES PUBLICS PAYS : GUINEE EQU....... Perceptions des Finances II ORGANISMES PUBLICS NON FINANCIERS Camara Oficial de Comercio Agricola y Forestal (BIOKO/RIO MUNI) Centres Hospitaliers Publics Collectivités locales (Mairies...) Conseil National du Crédit (CNC) Consejo de Investigacion Cientifica Crédit Divers Etat et Organismes Internes (Taxes....3060 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .. Provinces ........ Impôts. Communes. COBAC DEPOTS A vue A terme F P en millions FCFA CREDITS Moyen et Long Terme Court Terme I .

........) Direction de l'Investissement et de la Dette Publique (DIPP) ex CAA Fonds d'Intervention Rural (FIR) Ministères.... Directions et Services rattachés Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Office National Hydraulique Pastorale et Villageoise Office National pour le Développement Rural (ONDR) Présidence de la République et Sces rattachés Sté Nationale d'Entretien des Routes (SNER) ex OFNAR Trésor Public .... etc.... et de Représent....... Cours Suprême........ de l'Industrie... S A A A A M M J J Imm... (CCER) Centre Etude....) Comité National de Réconciliation Comité National des Fêtes Comité National du Crédit Commission Nationale de Recensement Compte Hydraulique Fonds de Soutien du Prix du Coton (FSPC) ex CSPC Génie Rural Imprimerie Scolaire Institut de Recherche Cotonnière du Tchad (IRCT) Institut Supérieur de Science de l'Education (ISSED) Office National de la Main-d'Oeuvre (ONAMO) CREDITS Court Moyen et Terme Long Terme 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4...... de l'Agriculture et l'Artisanat Collectivités Locales (Mairies.Perceptions des Finances .. etc........ Tribunaux....ADMINISTRATION PUBLIQUE CENTRALE Ambassades et Consulats du Tchad à l'étranger Assemblée Nationale (Conseil Supérieur Transition) et Services rattachés Compte de Dépôts Subventions (USAID) Corps Judiciaire (Greffes........Etat du Tchad II ORGANISMES PUBLICS NON FINANCIERS Agence Tchadienne de Presse (ATP) Appui à l'Élevage Bureau d'Organisation des rencontres au Sommet Bureau Interministériel Etudes Projets (BIEP) Bureau National des Forêts (BNF) Caisse National de Prévoyance Sociale (CNPS) Caisse Nationale des Retraités du Tchad (CNRT) Centre de Coordination Eco.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ADMINISTRATIONS ET ORGANISMES PUBLICS PAYS : TCHAD Date d'arrêté DEC 1121 0 1 ETABLISSEMENT : .... Communes.....3061 . COBAC DEPOTS A terme F P en millions FCFA A vue I . Formation et Développement (CEFOD) Centre National d'Appui à la Recherche (CNAR) ex CRA Centres Hospitaliers Publics Chambre Consulaire Chambre de Commerce... Préfectures.

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 Office National de Promotion Industrielle du Tchad (OPIT) Office National de Réhabilitation Logements (ORLFM) Office National des Sports Radio Nationale Tchadienne Secrétariat Permanent Désengagement Etat Entreprises Publiques Service des Grandes Endémies Stade Idriss Mahamat Ouya (ex Stade de la Concorde) Télé TCHAD Tous les Projets d'Utilité Publique (à vocation non commerciale) Université du Tchad et Grandes Ecoles Nationales TOTAL DES OPERATIONS 4.3062 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .

CONTENU Les libellés figurant dans l’état DEC 1122 dépendent du pays d’implantation du déclarant. Figurent donc ci-après un état pour chaque pays de la zone CEMAC. ses engagements et ses avoirs sont déclarés sur la même ligne. et les dépôts à terme . Colonnes Les colonnes indiquent : • ƒ ƒ • ƒ ƒ Le montant des dépôts de chaque entreprise ventilés entre : les dépôts à vue. différentes pour chaque pays de la zone CEMAC. Lignes Une ligne est consacrée à chaque bénéficiaire de crédit ou déposant. Les listes des entreprises publiques concernées. Chaque établissement de crédit doit se rapprocher périodiquement de la Direction Nationale de la BEAC pour la mise à jour de ces listes. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. et les crédits à moyen et long terme. Le montant des crédits par caisse consentis à l’entreprise concernée réparti entre : les crédits à court terme auxquels sont également assimilés les comptes débiteurs.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1122 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ENTREPRISES PUBLIQUES PRESENTATION L'état DEC 1122 procède à la ventilation entre les différents bénéficiaires ou déposants des opérations figurant aux colonnes “ Entreprises publiques ” des états DEC 1101 et 1103. Les listes jointes sont données à titre indicatif. Lorsqu’une même entreprise se trouve simultanément dans les deux situations. Dans l’état mensuel ne figureront que les lignes pour lesquelles au moins un des montant est non nul.3063 . sont confectionnées et mises à jour par les services de la BEAC.

...... S A A A A M M J J Imm.......... COBAC DEPOTS A terme F P en millions FCFA A vue 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 Agence Nationale d'Appui au développement forestierANAFOR AYABA Hôtel-AYABA Caisse d'Epargne Postale-CEP Cameroon Development Company-CDC Cameroon Radio and Télévision-CRTV Centre climatic de DschangCentre National D'étude et d'Experimentation du machinisme Agricole-CENEEMA Crédit Foncier du Cameroun-CFC Hôtel la BenouéHôtel SawaImprimerie Nationale-IN Laboratoire National de Génie Civil-LABOGENIE Laboratoire National Vétérinaire-LANAVET Mission d'Aménagement et de Gestion des Zones Industrielles-MAGZI Mission d'Aménagement et d'Equipement des Terrains Urbains et Ruraux-MAETUR Mission de développement des Pêches du CamerounMIDEPECAM Parc National de Matériel de Génie Civil-MATGENIE Port Autonome de Douala-PAD Autres Ports Autinomes (Kribi........ Limbé)Société de Developpement et d'Exploitation des Productions Animales-SODEPA Société de Presse et d'Edition du Cameroun-SOPECAM Société de Recouvrement et de Créance du CamerounSRC Cameroon Telecommunications-CAMTEL Société d'Expansion et de Modernisation Riziculture Yagoua-SEMRY Société Nationale des Postes du Cameroun-SONAPOST Société Nationale des Hydrocarbures-SNH Société Nationale D'Investissement-SNI Upper Noun Valley Development Autority-UNDV Cameroon Hotel Corporation -CHC Cameroon Publi Expansion-CPE Cameroon Airlines-CAMAIR Centres des Chèques Postaux-CCP Chantiers Navals et Industriels du Cameroun-CNIC Hydrocarbure Analyse Contrôle-HYDRAC Société Camerounaise de Sacheries-SCS Société d'Aplications Techniques du Cameroun-SATC Société de conserveries Alimentaires du Noun-SCAN Société de Dévéloppement du Coton du CamerounSODECOTON Société des Grands Hotels du Cameroun-SGHC Société d'exploitation des Parcs à Bois au Cameroun SEPBC Société Immobilière du Cameroun-SIC Société Nationale des Eaux du Cameroun-SNEC CREDITS Court Moyen et Terme Long Terme 4.............Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ENTREPRISES PUBLIQUES PAYS : CAMEROUN Date d'arrêté DEC 1122 0 1 ETABLISSEMENT : .....3064 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .......................... Garoua.....

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009
43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 Société Nationale de Raffinage-SONARA Société nationale de Transport et Transit par Containers Cameroun-CAMTAINER Caisse de Développement de la Pêche Maritime-CDPM Caisse de Développement de l'elévage du Nord-CDEN Caisse de Développement de l'elévage du Nord-OuestCDENO Caisse de Développement de l'élevage pour le CentreCaisse de Stabilisation des Prix des Produits des Hydraucarbures-CSPH Palais des Congrès de Yaoundé-PC Société de Developpement de la CacaocultureSODECAO South West Development Autority-SOWEDA

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.3065

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ENTREPRISES PUBLIQUES
PAYS : CENTRAFRIQUE
Date d'arrêté

DEC 1122
0 1

ETABLISSEMENT : ....................................................................

S

A A A A M M

J

J

Imm. COBAC
DEPOTS A vue A terme

F

P en millions FCFA
CREDITS Moyen et Long Terme

Court Terme

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23

Agence Centrafricaine de Communication Fluviale (ACCF) Bureau Affrètement Routier Centrafricain (BARC) ex ONAF Centrafricaine des Palmiers (CENTRAPALM) Conseil Centrafricain des Chargeurs (CCAC) Energie Centrafricaine (ENERCA) Imprimerie Centrafricaine (ICA) La Centrafricaine de Pétrole (PETROCA) ex TOCAGES MANOVO S.A. Manufacture Militaire Centrafricaine (MAMICA) Mutuelle Scolaire centrafricaine (MASCA) Office National d'Informatique (ONI) Office National des Matériels Office National des Postes et de l'Epargne (ONPE) Sté Centrafricaine d'Equipement Touristique (SCETSOFITEL) Sté Centrafricaine des Télécommunications Internationales (SOCATEL) ex SOCATI Sté Centrafricaine des Transports Fluviaux (SOCATRAF) Sté Cotonnière Centrafricaine (SOCODA) ex SOCADA Sté d'Etat de Gestion des Abattoirs (SEGA) Sté Distribution d'Eau en Centrafrique (SODECA) Sté Gestion Sucreries Centrafricaines (SOGESCA) Sté Hôtelière Centrafricaine (SHOC-Hotel du Centre) ex NOVOTEL Sté Industrielle Centrafricaine de Produits Alimentaires et Dérivés (SICPAD) Sté Nationale des Eaux (SNE)

4.3066

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

© COBAC

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ENTREPRISES PUBLIQUES
PAYS : CONGO
Date d'arrêté

DEC 1122
0 1

ETABLISSEMENT : ....................................................................

S

A A A A M M

J

J

Imm. COBAC
DEPOTS A vue A terme

F

P en millions FCFA
CREDITS Moyen et Long Terme

Court Terme

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33

Agence Transcongolaise des Télécommunication (ATC) Assurance Réassurance Congolaise (ARC) Bureau d'Etudes du Bâtiment et des Travaux Publics Chemin de Fer Congo-Océan (CFCO) Commerce Agro-Industriel d'Etat de MANTSOUMBA (CAIEM) Complexe d'Exploitation Transformation Bois (COMETRAS) Congolaise de Gestion des Loteries (COGELO) Congolaise de Raffinage (CORAF) Ferme d'Etat de KOMBE Ferme de Pisciculture Industrielle de Brazzaville Hôtel COSMOS Pulman (FRANTEL) Hôtel MAYA-MAYA le MERIDIEN (SHMM) Huilerie de NKAYI S.A (HUILKA) Impression Textile Congo (IMPRECO) Imprimerie Nationale Laboratoire Pharmaceutique du Congo (LAPCO) Lignes Nationales Aériennes du Congo (LINA-CONGO) Minoterie Aliment de Bétail (MAB) Office Congolais d'Entretien Routier (OCER) Office Congolais d'Informatique (OCI) Office Congolais de Bois (OCB) Office Congolais des Tabacs (OCT) Office des Cultures Vivrières (OCV) Office du cacao et du café Office National des Librairies Populaires Office National des Postes et Télécommunications (ONPT) Office National du Commerce (OFNACOM) Pompes Funèbres Municipales Régie Nationale des Transports et Travaux Publics (RNTP) Station Fruitière de LOUDIMA Sté Africaine Média et Communication (AFRIMEDIA) Sté Congolaise Arabo-Lybienne de Bois (SOCALIB) Sté Congolaise de manutention de Bois (SOCOMAB)

34 35 36 37

Sté Congolaise de Pêche Maritime (COPEMAR) Sté Congolaise de Recherche et Exploitation Minière (SOCOREM) Sté Congolaise de Transit (SOCOTRA) Sté Congolaise des Bois de OUESSO (SCBO)

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.3067

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58

Sté Congolaise des Pharmacies (SOCOPHARM) Sté de Promotion et Gestion Immobilière (SOPROGI) Sté de Promotion Touriste et Hôtelière (SOPROTEL) Sté des Ciments du Congo (SOCICO) ex CIDOLOU ex SIACIS Sté des Placages du Congo (PLACONGO) Sté des Plastiques du Congo (PLASCO) Sté des Textiles du Congo (SOTEXCO) Sté des Transports de POINTE-NOIRE (STPN) Sté des Verreries du Congo (SOVERCO) Sté Economie Mixte de Construction (SEMICO) Sté Forestière Algéro-Congolaise (SFAC) Sté Industrielle d'Articles de Papier (SIAP CONGO) Sté Industrielle de Déroulage et de Tranchage (SIDETRA) Sté Industrielle des Bois de MOSSENDJO (SIBOM) Sté Nationale d'Aviculture (SONAVI) Sté Nationale d'Energie (SNE) Sté Nationale d'Exploitation du Bois (SNEB) Sté Nationale de Commerc. Appareils Electroménager (SONACEM) Sté Nationale de Distribution d'Eau (SNDE) Sté Nationale de Reboisement Unité d'Afforestation Industrielle du Congo (UAIC)

4.3068

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

© COBAC

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ENTREPRISES PUBLIQUES
PAYS : GABON
Date d'arrêté

DEC 1122
0 1

ETABLISSEMENT : ....................................................................

S

A A A A M M

J

J

Imm. COBAC
DEPOTS A vue A terme

F

P en millions FCFA
CREDITS Moyen et Long Terme

Court Terme

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41

Africa N° 1 Agence Gabonaise de Presse ((AGP) Agro-Alimentaire du Gabon (AGROGABON) Air Gabon Centre Gabonais du Commerce Extérieur (CGGE) Cité de la Démocratie Ciments du Gabon Compagnie Forestière du Gabon (CFG) Compagnie Forestière de Navigation Intérieur (CNI) Gabon Informatique Laboratoire du Bâtiment et des Travaux publics (LBTP) Le MERIDIEN MANDJI (Hôtel MANDJI) Office de Chemin de Fer Transgabonais (OCTRA) Office Gabonais d'Amélioration et de Production de Viande (OGAPROV) Office des Ports et Rades du Gabon (OPRAG) Office des Postes et Télécommunications (OPT) Société Agricole de Port-Gentil (AGRIPOG) Société d'Energie et d'Eau du Gabon (SEEG) Société de Café et de Cacao Gabonais (SOCAGAB) Société de Développement de l'Hévéaculture au Gabon (HEVEGAB) Société des Eaux Minérales de Léconi (EAULECO) Société Gabonaise de Développement d'Élevage (SOGADEL) Société Gabonaise des Fûts (SOGAFÛTS) Société Industrielle d'Agriculture et d'Élevage de BOUMANGO (SIAEB) Société Meunière et Avicole du Gabon (SMAG) Société Nationale d'Acconage et de Transit (SNAT) Société Nationale de Presse et d'Edition (SONAPRESS) Société Nationale de Tourisme et d'Hôtellerie - Gabon Tours (SNTH) Société Nationale de Transport Maritime (SONATRAM) Société Nationale des Bois du Gabon (SNBG) Société Nationale Générale d'Etudes (SNGE) Société Nationale Immobilière (SNI) Société Pizo de Fabrication de Lubrifiants (PIZOLUB) Société Sucrière du Haut-Ougoué (SOSUHO) Télécommunications Internationales du Gabon (TIG) CODEV PETROGAB PROMOGABON Société Hôtelière Dialogue (SHD) SONADECI SOTRAVIL

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.3069

..Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ENTREPRISES PUBLIQUES PAYS : GUINEE EQU. y Promo. S.. (GEPSA) Instituto de Desarrollo y Promocion Agricola (IDEPA) Instituto Nacional de Promocion Agropecuaria de Guinea Ecuatorial (INPAGE) Lineas Maritimas de Guinea Ecuatorial (LIMAGE) Oficina de Control.....A... Date d'arrêté DEC 1122 0 1 ETABLISSEMENT : .......... (OCIPEF) Puerto de Bata Puerto de Malabo Sté Anonyme de Développement du Commerce Guinea (SOADECO) Sté d'Electricité de Guinée Equatoriale.... Investig.......... S............ S..A...3070 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ......Guineana de Aviacion (EGA) EGICSA Empresa Forestal de Guinea Ecuatorial (EFGE) Empresa Nacional Eléctrica de Guinea Ecuatorial (ENERGE) Guinea Ecuatorial de Telecomunicaciones.. S A A A A M M J J Imm....... (SEGESA) 4...A...... COBAC DEPOTS A vue A terme F P en millions FCFA CREDITS Moyen et Long Terme Court Terme 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Administracion del Buque Acacio Mané Aeropuerto de Bata Aeropuerto de Malabo AMGESA (ex COMAGE) Ecuato .. de Especies Forest.... (GETESA) Guinea Espanola de Petroleo.

........ Animales (SOTERA) Société Tchadienne d'Import-Export (SOTEX) Tchad Etude Construction Hydraulique Télécommunications Internationales du Tchad (TIT) © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4........3071 ........................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES OPERATIONS AVEC LES ENTREPRISES PUBLIQUES PAYS : TCHAD Date d'arrêté DEC 1122 0 1 ETABLISSEMENT : ............................ S A A A A M M J J Imm.. Office de Mise en Valeur de Satagui Daressia (OMVSD) Office des Carrières (OFCAR) Office National Céréalier (ONC) Office National des Postes et Télécommunication (ONPT) Secteur Moderne Agriculture LAÏ-KELO (SEMALK) Société Cotonnière du Tchad (COTON-TCHAD) Société d'Approvisionnement Société d'Approvisionnement Produits Vétérinaires (SAPROVET) Société d'Exploitation Raffinerie du Tchad (SERAT) Société de Développement du Lac Tchad (SODELAC) Société des Forages Société des Transports Aériens du Tchad (AIR-TCHAD) Société Industrielle du Matériel Agricole du Tchad (SIMAT) Société industrielle Pharmaceutique du tchad (SIPT) Société Nationale de Production Animale (SONAPA) Société Nationale Sucrière du Tchad (SONASUT) Société Tchadienne d'Eau et d'Electricité (STEE) Société Tchadienne d'Exploitation des Carrières (SOTEC) Société Tchadienne d'Exploitation Ress.. COBAC DEPOTS A vue A terme F P en millions FCFA CREDITS Moyen et Long Terme Court Terme 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 Abattoir Frigorifique de Farcha (AFF) Centrale Pharmaceutique du Tchad (PHARMAT) Centre Avicole Comité Gestion Cinéma Vog Hôtel la Tchadienne NOVOTEL Hôtel le Chari Imprimerie Nationale du Tchad (INT) Laboratoires Vétérinaires de Farcha (LVF) Magasin Général d'Approvisionnement en Produits et Mat.

Colonnes Les colonnes effectuent. Crédits à l'exportation. Les crédits à moyen terme consolidés . Crédits consolidés .3072 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . 4. Avances en blanc. Avances sur stocks. en distinguant les campagnes précédentes de la campagne en cours. Autres produits. Les crédits à court terme. la ventilation des crédits de campagne selon les produits agricoles financés : • • • • Cacao .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1123 VENTILATION DES ENCOURS DE CREDITS DE CAMPAGNE PRESENTATION L'état DEC 1123 fournit la ventilation des encours de crédits de campagne selon les différentes phases et selon les produits agricoles financés. répartis entre : Crédits de productivité et de préfinancement. CONTENU Lignes Les lignes indiquent la répartition des crédits de campagne selon leurs phases. Coton . Elles comprennent : • • • ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ Les crédits à long terme consolidés . Café .

... TOTAL O D E CACAO Campagne Campagnes en cours précédentes 1 2 COTON Campagne Campagnes en cours précédentes 5 6 AUTRES PRODUITS 7 TOTAL 9 C05 C15 C25 C2D C2E C2F C2G C2H C0D © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4....... Avances en blanc ...............................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES ENCOURS DE CREDITS DE CAMPAGNE PAYS : ............. Date d'arrêté DEC 1123 ETABLISSEMENT : ........................... CREDITS A COURT TERME ......................................3073 ............. CREDITS A MOYEN TERME ................................... Crédits consolidés ......... 0 1 F CAFE Campagne Campagnes en cours précédentes 3 4 S A A A A M M C J J Imm................................................... COBAC P En millions FCFA Libellé des comptes CREDITS A LONG TERME ........... Crédits de productivité et de préfinancement .................... Crédits à l’exportation ......................... Avances sur stocks .....................................

Colonnes Les colonnes indiquent pour chaque opération son montant. CONTENU Lignes Les lignes indiquent le nom des correspondants avec lesquels les opérations ont été réalisées en distinguant les opérations de prêt des opérations d'emprunt et. L'état DEC 1124 ne recense que les opérations conclues avec les correspondants implantés dans l'état du déclarant (colonne B de l'état DEC 1001 et de l’état DEC 1002). Les dettes et créances rattachées qui se rapportent aux transactions interbancaires ne sont pas reprises dans les états DEC 1124 et DEC 1125. L'état DEC 1125 recouvre les opérations traitées avec les correspondants implantés dans les autres Etats de la CEMAC (colonnes C de l'état DEC 1001 et de l’état DEC 1002). un même correspondant peur figurer plusieurs fois dans chaque sous-rubrique. les opérations au jour le jour.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1124 DETAIL DES TRANSACTIONS INTERBANCAIRES EFFECTUEES SUR LE MARCHE MONETAIRE AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS DEC 1125 DETAIL DES TRANSACTIONS INTERBANCAIRES EFFECTUEES SUR LE MARCHE MONETAIRE AVEC LES CORRESPONDANTS NON-RESIDENTS PRESENTATION Les états DEC 1124 et DEC 1125 fournissent le détail des transactions interbancaires réalisées sur le marché monétaire et non encore dénouées.3074 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . sa date de réalisation et sa durée initiale. Comme la déclaration porte sur les opérations. à l'intérieur de ces deux rubriques. 4. les opérations à terme et les opérations de pension.

. Date d'arrêté DEC 1124 ETABLISSEMENT : ....... COBAC Code Poste Montant Correspondants 1 F P en millions FCFA Date de Durée initiale réalisation de la des opérations transaction 2 3 PRETS INTERBANCAIRES PRETS AU JOUR LE JOUR PRETS A TERME VALEURS RECUES EN PENSION EMPRUNTS INTERBANCAIRES EMPRUNTS AU JOUR LE JOUR EMPRUNTS A TERME VALEURS DONNEES EN PENSION - E21B E2CB E2DB E2EB K21B K2CB K2DB K2EB © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.....................3075 .....................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DETAIL DES TRANSACTIONS INTERBANCAIRES REALISEES SUR LE MARCHE MONETAIRE AVEC DES CORRESPONDANTS RESIDENTS PAYS : .................. 0 1 S A A A A M M J J Imm................................

................. 0 1 S A A A A M M J J Imm... COBAC Code Poste Montant Correspondants 1 F P en millions FCFA Date de Durée initiale réalisation de la des opérations transaction 2 3 PRETS INTERBANCAIRES PRETS AU JOUR LE JOUR PRETS A TERME VALEURS RECUES EN PENSION EMPRUNTS INTERBANCAIRES EMPRUNTS AU JOUR LE JOUR EMPRUNTS A TERME VALEURS DONNEES EN PENSION - E21F E2CF E2DF E2EF K21F K2CF K2DF K2EF 4....3076 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Date d'arrêté DEC 1125 ETABLISSEMENT : .......................................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DETAIL DES TRANSACTIONS INTERBANCAIRES REALISEES SUR LE MARCHE MONETAIRE AVEC DES CORRESPONDANTS NON-RESIDENTS PAYS : ....

L'état DEC 1126 ne recense que les avoirs ventilés dans l'état DEC 1105.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1126 DETAIL DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS (ACTIF ET HORS BILAN) DEC 1127 DETAIL DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS NON-RESIDENTS (ACTIF ET HORS BILAN) PRESENTATION Les états DEC 1126 et DEC 1127 fournissent le détail des avoirs auprès des correspondants hors marché monétaire. les banques associées . les établissements financiers associés . Un même correspondant peut figurer autant de fois qu'il existe de comptes d'avoirs ouvert en son nom dans les livres de l'établissement déclarant. les Chèques Postaux (DEC 1126 uniquement) . les institutions financières spécialisées . les autres institutions financières. la Caisse d'Epargne Postale (DEC 1126 uniquement) . les établissements financiers non associés . Les créances rattachées qui se rapportent aux avoirs auprès des correspondants ne sont pas reprises dans les états DEC 1126 et DEC 1127. les banques non associées . © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.3077 . L'état DEC 1127 recouvre les avoirs ventilés dans l'état DEC 1106. CONTENU Lignes Les lignes indiquent le nom des correspondants avec lesquels les opérations ont été réalisées en distinguant : • • • • • • • • • la banque centrale (DEC 1126 uniquement) .

4. compte à terme ou compte à vue).3078 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . la nature de l'opération (Prise de pension. la durée initiale du compte . prêt à terme. achat ferme. prêt au jour le jour.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Colonnes Les colonnes indiquent pour chaque compte ouvert dans les livres de l'établissement déclarant : • • • le solde à la date d'arrêté .

.......................................................3079 . Date d'arrêté DEC 1126 ETABLISSEMENT : . 0 1 S A A A A M M J J Imm............................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DETAIL DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS (ACTIF ET HORS BILAN) PAYS : ....... COBAC Code Poste Montant 1 Correspondants BANQUE CENTRALE INSTITUTIONS FINANCIERES SPECIALISEES BANQUES ASSOCIEES BANQUES NON ASSOCIEES - F P en millions FCFA Durée initiale Nature de des comptes l'opération 2 3 E0BG E0BH E0BJ E0BK ETABLISSEMENTS FINANCIERS ASSOCIES ETABLISSEMENTS ASSOCIES CHEQUES POSTAUX CAISSE D'EPARGNE POSTALE AUTRES INSTITUTIONS FINANCIERES TOTAL FINANCIERS E0BL NON E0BM E0BN E0BP E0BQ E0BB © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4........

............... Date d'arrêté DEC 1127 ETABLISSEMENT : ...............................3080 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DETAIL DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS NON RESIDENTS (ACTIF ET HORS BILAN) PAYS : ................... COBAC Code Poste D Montant 1 Correspondants INSTITUTIONS FINANCIERES SPECIALISEES BANQUES ASSOCIEES BANQUES NON ASSOCIEES - F P en millions FCFA Durée initiale Nature de des comptes l'opération 2 3 E0BR E0BS E0BT ETABLISSEMENTS FINANCIERS ASSOCIES ETABLISSEMENTS ASSOCIES FINANCIERS E0BU NON E0BV AUTRES INSTITUTIONS FINANCIERES TOTAL E0BW E0BF 4........... 0 1 S A A A A M M J J Imm.......................

L'état DEC 1128 ne recense que les dépôts ventilés dans l'état DEC 1108. les autres institutions financières. les banques non associées . CONTENU Lignes Les lignes indiquent le nom des correspondants avec lesquels les opérations ont été réalisées en distinguant : • • • • • • • • • la banque centrale (DEC 1128 uniquement) . la Caisse d'Epargne Postale (DEC 1128 uniquement) .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1128 DETAIL DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS (PASSIF) DETAIL DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS NON RESIDENTS (PASSIF) PRESENTATION Les états DEC 1128 et DEC 1129 fournissent le détail des dépôts des correspondants hors marché monétaire. les institutions financières spécialisées . © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4-3081 . Un même correspondant peut figurer autant de fois qu'il existe de comptes d'avoirs ouvert en son nom dans les livres de l'établissement déclarant. L'état DEC 1129 recouvre les dépôts ventilés dans l'état DEC 1109. les banques associées . les établissements financiers non associés . les établissements financiers associés . les Chèques Postaux (DEC 1128 uniquement) . Les dettes rattachées qui se rapportent aux dépôts des correspondants ne sont pas reprises dans les états DEC 1128 et 1129.

la durée initiale du compte .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Colonnes Les colonnes indiquent pour chaque compte ouvert dans les livres de l'établissement déclarant : • • • le solde à la date d'arrêté . emprunt au jour le jour. la nature de l'opération (pension donnée. 4-3082 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . compte à terme ou compte à vue). vente ferme. emprunt à terme.

......... 0 1 S A A A A M M J J Imm......3083 ...... COBAC Code Poste Montant 1 Correspondants BANQUE CENTRALE INSTITUTIONS FINANCIERES SPECIALISEES BANQUES ASSOCIEES BANQUES NON ASSOCIEES - F P en millions FCFA Durée initiale Nature de des comptes l'opération 2 3 K0BG K0BH K0BJ K0BK ETABLISSEMENTS FINANCIERS ASSOCIES ETABLISSEMENTS ASSOCIES CHEQUES POSTAUX CAISSE D'EPARGNE POSTALE AUTRES INSTITUTIONS FINANCIERES TOTAL FINANCIERS K0BL NON K0BM K0BN K0BP K0BQ K0BB © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4....................................... Date d'arrêté DEC 1128 ETABLISSEMENT : .....................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DETAIL DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS RESIDENTS (PASSIF) PAYS : ...

Date d'arrêté DEC 1129 ETABLISSEMENT : ........... COBAC Code Poste Montant 1 Correspondants INSTITUTIONS FINANCIERES SPECIALISEES BANQUES ASSOCIEES BANQUES NON ASSOCIEES - F P en millions FCFA Durée initiale Nature de des comptes l'opération 2 3 K0BR K0BS K0BT ETABLISSEMENTS FINANCIERS ASSOCIES ETABLISSEMENTS ASSOCIES FINANCIERS K0BU NON K0BV AUTRES INSTITUTIONS FINANCIERES TOTAL K0BW K0BF 4......................... 0 1 S A A A A M M J J Imm..3084 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DETAIL DES OPERATIONS AVEC LES CORRESPONDANTS NON RESIDENTS (PASSIF) PAYS : ..............................

CONTENU Lignes Les lignes fournissent. Colonnes Huit colonnes permettent d’indiquer : la référence du titre foncier . la base d’estimation de la valeur de l’immeuble. assortie des informations sur chaque hypothèque concernée. objet de l’hypothèque .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1131 RISQUES PONDERES A 75 % EN RAISON DE LEUR COUVERTURE PAR UNE HYPOTHEQUE DE PREMIER OU DE DEUXIEME RANG SUR DES IMMEUBLES PRESENTATION L'état DEC 1131 fournit la liste détaillée des crédits à la clientèle susceptibles d’être pondérés à 100 % pour le calcul du ratio de couverture des risques et des normes de division des risques qui sont couverts par une hypothèque de premier ou deuxième rang sur des immeubles. les informations relatives à la sûreté détenue. la valeur estimée de l’immeuble. Montant de l’inscription hypothécaire. dans la limite de la valeur estimée de l’immeuble CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. ainsi que les encours comptables de l’hypothèque et de la créance. objet de l’hypothèque2 . Les engagements couverts par une hypothèque dont la pondération est inférieure à 75% ne sont pas concernés par cet état. la référence du certificat d’inscription hypothécaire . 2 3 Dires d’expert .3085 © COBAC . pour chaque débiteur d’engagements pondérables à 100 % pour lequel l’établissement détient une hypothèque de premier ou deuxième rang sur un immeuble. l’encours comptable de l’hypothèque3 . l’encours comptable des risques pondérables à 75 %. etc. la date de l’estimation de la valeur de l’immeuble. argus. objet de l’hypothèque . le montant de l’inscription hypothécaire .

..………………………………………………… Date d'arrêté S A A A A M M J J Imm....Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 RISQUES PONDERES A 75 % EN RAISON DE LEUR COUVERTURE PAR UNE HYPOTHEQUE DE PREMIER OU DE DEUXIEME RANG SUR DES IMMEUBLES PAYS : .................3086 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .. P En millions FCFA Nom ou raison sociale du bénéficiaire Référence du titre foncier 1 Inscription Référence du certificat 2 Montant Date Estimation Base Valeur Encours comptable Hypothèque 7 Risques pondérables à 75 % 8 3 4 5 6 TOTAL (X89) 4............... COBAC F DEC 1131 ETABLISSEMENT : ...........................

Colonnes Huit colonnes permettent d’indiquer : la nature de la sûreté détenue (hypothèque ou nantissement de biens) .3087 © COBAC . la référence du certificat d’inscription de la sûreté . assorties des informations sur chaque sûreté concernée. le montant de l’inscription . la base d’estimation de la valeur de la sûreté4 .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1132 SURETES REELLES AFFECTEES A LA COUVERTURE DES CREANCES EN SOUFFRANCE PRESENTATION L'état DEC 1132 fournit la liste détaillée des créances en souffrance couvertes par des sûretés réelles. les informations relatives à la sûreté détenue ainsi que les encours comptables de ladite sûreté et de la créance. argus. Montant de l’inscription hypothécaire. etc. CONTENU Lignes Les lignes fournissent. la valeur estimée de la sûreté . dans la limite de la valeur estimée de l’immeuble CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. pour chaque créance en souffrance pour laquelle l’établissement détient une sûreté réelle. l’encours comptable de la sûreté 5 . la date de l’estimation de la valeur de la sûreté . l’encours de la créance douteuse inscrite au compte 345. 4 5 Dires d’expert .

....3088 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ... COBAC F DEC 1132 ETABLISSEMENT : ......………………………………………………… Date d'arrêté S A A A A M M J J Imm...................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SURETES REELLES AFFECTEES A LA COUVERTURE DES CREANCES EN SOUFFRANCE PAYS : ............................ P En millions FCFA Nom ou raison sociale du bénéficiaire Nature de la sûreté réelle 1 Inscription Référence du certificat 2 Montant 3 Date 4 Estimation Base 5 Valeur 6 Encours comptable Sûreté 7 Solde du compte 344 8 TOTAL (X90) 4.......

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1133 AFFECTATION DES DEPOTS DE GARANTIE AUX RISQUES CONCERNES PRESENTATION L'état DEC 1133 fournit la ventilation des dépôts de garantie selon le taux de pondération appliqué -pour le calcul du ratio de couverture des risques et des normes de division des risques. CONTENU Lignes Les lignes indiquent. la fraction du dépôt de garantie affecté à la couverture des risques pondérés à 100 % . les engagements sont regroupés sur une même ligne et déclarés en fonction du taux de pondération. la fraction du dépôt de garantie affecté à la couverture des risques pondérés à 75 % . la répartition du dépôt de garantie entre les risques.aux engagements à la couverture desquels ils sont affectés. Colonnes Cinq colonnes permettent d’indiquer : le montant du dépôt de garantie recueilli . la fraction du dépôt de garantie affecté à la couverture des risques pondérés à 50 % . au sens de l’article 3 du Règlement COBAC R-2001/03. pour chaque déposant. selon leur taux de pondération. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Pour un ensemble de contreparties constituant un même bénéficiaire.3089 . la fraction du dépôt de garantie affecté à la couverture des risques pondérés à 20 % .

.... Date d'arrêté DEC 1133 ETABLISSEMENT : ............... 0 1 S A A A A M M J J Imm.... COBAC F P en millions FCFA RISQUES Pondérés à Pondérés à 75 % 50 % 2 3 Pondérés à 20 % 4 Nom ou raison sociale du bénéficiaire des concours garantis Montant du dépôt 9 Pondérés à 100 % 1 H74 4......................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 AFFECTATION DES DEPOTS DE GARANTIE AUX RISQUES CONCERNES PAYS : ...........3090 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ...............

selon leur taux de pondération. au sens de l’article 3 du Règlement COBAC R-2001/03. CONTENU Lignes Les lignes indiquent.3091 .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1134 AFFECTATION DES CONTREGARANTIES RECUES DES CORRESPONDANTS PRESENTATION L'état DEC 1134 fournit la ventilation des contregaranties reçues des correspondants selon le taux de pondération appliqué -pour le calcul du ratio de couverture des risques et des normes de division des risques. les engagements sont regroupés sur une même ligne et déclarés en fonction du taux de pondération. la date de fin de validité de la contregarantie recueillie .aux engagements à la couverture desquels ils sont affectés. l’encours des risques pondérés à 75 % couvert par la contregarantie recueillie . l’encours des risques pondérés à 50 % couvert par la contregarantie recueillie . de la contregarantie reçue. pour chaque bénéficiaire. le montant de la contregarantie recueillie. Pour un ensemble de contreparties constituant un même bénéficiaire. l’émetteur de la contregarantie recueillie . assortie des informations sur celle-ci. la répartition entre les engagements qui sont portés sur lui. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. l’encours des risques pondérés à 20 % couvert par la contregarantie recueillie . Colonnes Sept colonnes permettent d’indiquer : l’encours des risques pondérés à 100 % couvert par la contregarantie recueillie .

............... P En millions FCFA Nom ou raison sociale du bénéficiaire 1 Encours des risques couverts Pondérés à Pondérés à 100 % 75 % Pondérés à 50 % Pondérés à 20 % Informations sur la garantie Emetteur Validité Montant 5 6 9 2 3 4 L1B 4................3092 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ....... COBAC F DEC 1134 ETABLISSEMENT : ...………………………………………………… Date d'arrêté S A A A A M M J J Imm.....................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 AFFECTATION DES CONTREGARANTIES RECUES DES CORRESPONDANTS PAYS : .....

Pour un ensemble de contreparties constituant un même bénéficiaire. l’encours des risques pondérés à 75 % couvert par le nantissement recueilli . Colonnes Sept colonnes permettent d’indiquer : l’encours des risques pondérés à 100 % couvert par le nantissement recueilli . du nantissement de prêt subordonné ou de dépôt recueilli. l’encours des risques pondérés à 20 % couvert par le nantissement recueilli . assortie des informations sur celui-ci. pour chaque bénéficiaire. le montant du nantissement recueilli.3093 . l’échéance du nantissement recueilli . selon leur taux de pondération. au sens de l’article 3 du Règlement COBAC R-2001/03. la nature du nantissement recueilli .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1135 AFFECTATION DES NANTISSEMENTS DES PRETS SUBORDONNES ET DES DEPOTS PRESENTATION L'état DEC 1135 fournit la ventilation des prêts subordonnés et des dépôts selon le taux de pondération appliqué – pour le calcul du ratio de couverture des risques et des normes de division des risques – aux engagements à la couverture desquels ils sont affectés. les engagements sont regroupés sur une même ligne et déclarés en fonction du taux de pondération. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. la répartition entre les engagements qui sont portés sur lui. l’encours des risques pondérés à 50 % couvert par le nantissement recueilli . CONTENU Lignes Les lignes indiquent.

...3094 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ..Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 AFFECTATION DES NANTISSEMENTS DE PRETS SUBORDONNES ET DE DEPOTS PAYS : .............………………………………………………… Date d'arrêté S A A A A M M J J Imm................ P En millions FCFA Nom ou raison sociale du bénéficiaire Pondérés à 100 % Encours des risques couverts Pondérés à 75 % Pondérés à 50 % Pondérés à 20 % Informations sur le prêt ou le dépôt Nature Echéance Montant 5 6 9 1 2 3 4 M32 4... COBAC F DEC 1135 ETABLISSEMENT : ..............................

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1136 AFFECTATION DES GARANTIES RECUES DE L’ETAT AUX RISQUES CONCERNES PRESENTATION L'état DEC 1136 fournit la ventilation des garanties reçues de l’Etat selon le taux de pondération appliqué -pour le calcul du ratio de couverture des risques et des normes de division des risques.3095 . le montant de la garantie recueillie. au sens de l’article 3 du Règlement COBAC R-2001/03. de la garantie recueillie. l’encours des risques pondérés à 50 % couvert par la garantie recueillie . selon leur taux de pondération. l’échéance de la garantie recueillie . pour chaque bénéficiaire. l’encours des risques pondérés à 20 % couvert par la garantie recueillie .aux engagements à la couverture desquels ils sont affectés. Pour un ensemble de contreparties constituant un même bénéficiaire. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. l’encours des risques pondérés à 75 % couvert par la garantie recueillie . les engagements sont regroupés sur une même ligne et déclarés en fonction du taux de pondération. la répartition entre les engagements qui sont portés sur lui. Colonnes Cinq colonnes permettent d’indiquer : l’encours des risques pondérés à 100 % couvert par la garantie recueillie . CONTENU Lignes Les lignes indiquent.

.... Date d'arrêté DEC 1136 ETABLISSEMENT : ......Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 AFFECTATION DES GARANTIES RECUES DE L’ETAT AUX RISQUES CONCERNES PAYS : ................... COBAC RISQUES Nom ou raison sociale du bénéficiaire des concours garantis F P en millions FCFA GARANTIE Pondérés à Pondérés à Pondérés à Pondérés à Echéance 100 % 75 % 50 % 20 % Montant 9 1 2 3 4 5 Q61 4............. 0 1 S A A A A M M J J Imm..........................3096 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ...

CONTENU Lignes Les lignes indiquent. l’échéance de la garantie recueillie . l’encours des risques pondérés à 20 % couvert par la garantie recueillie . l’encours des risques pondérés à 50 % couvert par la garantie recueillie .3097 . pour chaque bénéficiaire. selon leur taux de pondération. le montant de la garantie recueillie. de la garantie recueillie. au sens de l’article 3 du Règlement COBAC R-2001/03.aux engagements à la couverture desquels ils sont affectés. la répartition entre les engagements qui sont portés sur lui. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. l’encours des risques pondérés à 75 % couvert par la garantie recueillie . Pour un ensemble de contreparties constituant un même bénéficiaire.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1137 AFFECTATION DES GARANTIES RECUES DES ORGANISMES SPECIALISES AUX RISQUES CONCERNES PRESENTATION L'état DEC 1137 fournit la ventilation des garanties reçues des organismes spécialisés selon le taux de pondération appliqué -pour le calcul du ratio de couverture des risques et des normes de division des risques. Colonnes Six colonnes permettent d’indiquer : l’encours des risques pondérés à 100 % couvert par la garantie recueillie . les engagements sont regroupés sur une même ligne et déclarés en fonction du taux de pondération.

............ Date d'arrêté DEC 1137 ETABLISSEMENT : ....... 0 1 S A A A A M M J J Imm. COBAC RISQUES Nom ou raison sociale du bénéficiaire des concours garantis F P en millions FCFA GARANTIE Pondérés à Pondérés à Pondérés à Pondérés à Echéance 100 % 75 % 50 % 20 % Montant 9 1 2 3 4 5 Q62 4......3098 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .....................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 AFFECTATION DES GARANTIES RECUES DES ORGANISMES SPECIALISES AUX RISQUES CONCERNES PAYS : ........................

Crédits de campagne consolidés.Crédits non ventilables.Crédits à l'équipement.Crédits d’accompagnement sur marchés publics. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. . Elles comprennent : • Les crédits à long terme et les crédits à moyen terme. Les valeurs non imputées et les créances rattachées ne font pas l'objet de ventilation.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1138 VENTILATION DES CREDITS A LA CLIENTELE PAR BRANCHES D’ACTIVITE PRESENTATION L’état DEC 1138 fournit la ventilation des crédits à la clientèle non-financière selon la nature des opérations et selon la branche d’activité.Crédits à l'investissement immobilier. répartis entre : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ . .Crédits moratoriés ou consolidés sur l'état . .Chèques escomptés ou à crédit immédiat. .Crédits à l'habitat.Crédits moratoriés ou consolidés sur l'Etat. . . . .Crédits à l’équipement. . . CONTENU Lignes Les lignes indiquent la répartition des crédits à la clientèle selon la nature des opérations.Crédits de trésorerie. • Les crédits à court terme.Crédits de campagne. .Crédits non ventilables .Crédits à la consommation. répartis entre : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ . . .Effets commerciaux.Crédits à la consommation. .3099 .

Commerce gros et détail .Production de services destinés à la collectivité.vapeur .Autres Créances douteuses.affaires immobilières .Bâtiment et travaux publics Branche 6 .eau Branche 5 .Créances immobilisées. .Créances douteuses couvertes par des sûretés réelles.Transports activités des auxiliaires de transports et télécommunications Branche 8 . élevage.Créances douteuses couvertes par la garantie de l'Etat.Activités des institutions financières .Production distribution d'électricité .Industries extractives Branche 3 .Créances impayées sur le crédit-bail.Créances impayées.3100 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .Industries manufacturières Branche 4 .Créances douteuses sur le crédit-bail . . . subdivisées en : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ . chasse. . de services sociaux et de services personnels 4. .production des services destinés aux entreprises Branche 9 .gaz . sylviculture et pêche Branche 2 .restauration et hôtel Branche 7 . • • Les comptes débiteurs de la clientèle . Colonnes Les colonnes recensent les crédits à la clientèle selon les branches d’activité issue de la nomenclature des activités économiques annexée au Plan comptable des établissements de crédit ci-après : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ Branche 1 : Agriculture.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 • Les créances en souffrance. . Les autres sommes dues par la clientèle.

DEC 1138 0 S A A A A M M C O D Branche 1 E CREDITS A LONG TERME ..................... Crédits à la consommation . Crédits à l’investissement immobilier ............. COMPTES DEBITEURS DE LA CLIENTELE .... Crédits à l’équipement ....... Créances immobilisées ....................... Crédits moratoriés ou consolidés sur l’Etat ....................... CREDITS A COURT TERME ............................................................................................................ Crédits à l’habitat ........................ Crédits moratoriés ou consolidés sur l'Etat ......3101 ......................... Chèques escomptés ou à crédit immédiat ...... Crédits de trésorerie ............. Crédits non ventilables......... CREDITS A MOYEN TERME ............................................... AUTRES SOMMES DUES PAR LA CLIENTELE .............. non classés ailleurs CA TOTAL Branche 2 BS Branche 3 BT Branche 4 BU Branche 5 BV Branche 6 BW BR AF 9 NB: La liste des branches d’activité est indiquée en bas de page......................................... Crédits de campagne consolidés .... Crédits de campagne ........................................ Crédits à la consommation............................................... Date d'arrêté ETABLISSEMENT : .................. Crédits moratoriés ou consolidés sur l’Etat ......... Crédits non ventilables .......................... Crédits de campagne consolidés ...... Crédits à la consommation..................... © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4............................................... TOTAL C0C C01 C02 C03 C04 C05 C06 C07 C1B C11 C12 C13 C14 C15 C16 C17 C2B C2C C21 C22 C23 C24 C25 C26 C27 C29 C4B C41 C42 C43 C44 C45 C46 C47 C7B C86 C0B 1 F P En millions de FCFA J J Imm.... Créances impayées sur le crédit-bail ...................... Effets commerciaux . Créances douteuses avec sûretés réelles ......................... Créances impayées ............................. Crédits à l’équipement ........ Crédits non ventilables....... Crédits à l’habitat ........................................... COBAC CREDITS AUX RESIDENTS Libellé des comptes CREDITS AUX NON RESIDENTS Branche 7 BX Branche 8 BY Branche 9 BZ Part........................................... Créances douteuses garanties par l'Etat .............. Créances douteuses sur le crédit-bail ............ Crédits d’accompagnement ............................................. Autres créances douteuses ........................................ CREANCES BRUTES EN SOUFFRANCE ......Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES CREDITS A LA CLIENTELE PAR BRANCHES D’ACTIVITE PAYS : ............................................................. Crédits à l’investissement immobilier ................. Crédits à l’équipement .....................

.Autres Créances douteuses. CONTENU Lignes Les lignes indiquent la répartition des crédits à la clientèle selon la nature des opérations. . répartis entre : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ .Créances immobilisées. subdivisées en : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ 4. . .Crédits à l’équipement. . .Chèques escomptés ou à crédit immédiat. .Crédits moratoriés ou consolidés sur l'Etat. . . ™ Les crédits à court terme.Créances impayées.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1139 VENTILATION DES CREDITS A LA CLIENTELE PAR ZONE GEOGRAPHIQUE PRESENTATION L’état DEC 1139 fournit la ventilation des crédits à la clientèle non-financière selon la nature des opérations et selon la zone géographique. Les valeurs non imputées et les créances rattachées ne font pas l'objet de ventilation.Crédits de campagne.Crédits de trésorerie. . .Crédits non ventilables .Effets commerciaux. .Crédits moratoriés ou consolidés sur l'état .Créances douteuses couvertes par la garantie de l'Etat.Crédits à la consommation. .3102 . ™ Les créances en souffrance.Crédits d’accompagnement sur marchés publics. .Crédits à l'habitat. . La zone géographique à retenir correspond au principal centre d’activité économique du client qui n’est pas forcément sa direction générale. . CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .Crédits à la consommation.Crédits de campagne consolidés.Crédits à l'équipement.Crédits non ventilables.Créances douteuses couvertes par des sûretés réelles.Crédits à l'investissement immobilier. . répartis entre : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ . . Elles comprennent : ™ Les crédits à long terme et les crédits à moyen terme.

Mbomou.3103 . suivant la grille ci après : Cameroun 1 Zone 1 Zone 2 Zone 3 Adamaoua Centre Est Centrafrique 2 Bangui Région 1 : Ombella Mpoko. Cellesci correspondent aux subdivisions administratives les plus importantes de chaque pays classées par ordre alphabétique. Nana Gribizi. Haute Kotto. ™ Les autres sommes dues par la clientèle. ™ Les comptes débiteurs de la clientèle . Ouham Région 4 : Kémo.Nzas Ogooué Maritime Woleu Ntem Borkou Ennedi Guéra Kanem Lac Logone Occidental Logone Oriental Mandoul Mayo Kebbi Est Mayo Kebbi Ouest Moyen Chari Ouaddaï Salamat Sila Tandjilé Tibesti Ville de N’djamena Zone 9 Sud Zone 10 Sud-Ouest Zone 11 Zone 12 Zone 13 Zone 14 Zone 15 Zone 16 Zone 17 Zone 18 Zone 19 Zone 20 Zone 21 Zone 22 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Mambéré Kadéi. NanaMambéré Région 3 : Ouham-Pendé.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 ƒ . Colonnes Les colonnes recensent les crédits à la clientèle ventilée selon les zones géographiques. Lobaye Région 2 : Sangha Mbaré.Créances impayées sur le crédit-bail. Haut Mbomou Congo 3 Brazzaville Bouenza Cuvette Est Gabon 4 Estuaire Haut Ogooué Moyen Ogooué Ngounié Nyanga Guinée Tchad Equatoriale 6 5 Annòbon Batha Bioko – Norte Chari-Baguirmi Bioko – Sur Hadjer-Lamis Zone 4 Zone 5 Extrême Nord Littoral Cuvette Ouest Kouilou Centro .Créances douteuses sur le crédit-bail .Sur Kié -Ntem Wadi Fira Barh El Gazel Zone 6 Zone 7 Zone 8 Nord Nord-Ouest Ouest Lékoumou Likouala Niari Plateaux Pool Sangha Ogooué Litoral Ivindo Ogooué Lolo Wele . Vakaga Région 6 : Basse Kotto. ƒ . BaminguiBangoran Région 5 : Ouaka.

Crédits à l’équipement ................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES CREDITS A LA CLIENTELE PAR ZONE GEOGRAPHIQUE PAYS : ... Crédits d’accompagnement ...... DEC 1139 0 S A A A A M M J J Imm...... Crédits à l’investissement immobilier . Effets commerciaux ........... Crédits à l’investissement immobilier ................................................................ Crédits à la consommation.......................... Crédits de trésorerie .. Crédits non ventilables......................................... Crédits à l’habitat . BS BT BU BV BW BX BY BZ CA CB CC CD CE CF CG CH CJ CK CL CM CN AF 4................. Crédits à l’habitat ................... Chèques escomptés ou à crédit immédiat ............................... Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ................................................................... Crédits à la consommation ......... Crédits non ventilables.............................. Crédits à l’équipement ......... Crédits moratoriés ou consolidés sur l’Etat .... COBAC F 1 P En millions de FCFA CREDITS AUX RESIDENTS Libellé des comptes C O D E C0C C01 C02 C03 C04 C05 C06 C07 C1B C11 C12 C13 C14 C15 C16 C17 C2B C2C C21 C22 C23 C24 C25 C26 C27 C29 Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 Zone 5 Zone 6 Zone 7 Zone 8 Zone 9 Zone 10 Zone 11 Zone 12 Zone 13 Zone 14 Zone 15 Zone 16 Zone 17 Zone 18 Zone 19 Zone 20 Zone 21 Zone 22 CRED S AU NON RESID NTS BR CREDITS A LONG TERME .. Crédits non ventilables ..... Crédits de campagne consolidés ............................................... Crédits à l’équipement ..... Crédits à la consommation...............................................................3104 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ...... Crédits moratoriés ou consolidés sur l'Etat ...................... CREDITS A MOYEN TERME ............ CREDITS A COURT TERME ....................... Crédits moratoriés ou consolidés sur l’Etat ...... Crédits de campagne ... Crédits de campagne consolidés ...................

....... Créances impayées ........................................ © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.... COMPTES DEBITEURS DE C7B LA CLIENTELE ..........................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 VENTILATION DES CREDITS A LA CLIENTELE PAR ZONE GEOGRAPHIQUE PAYS : ................ Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ...... C42 Créances douteuses garanties C43 par l'Etat . AUTRES SOMMES DUES C86 PAR LA CLIENTELE .. COBAC F 2 P En millions de FCFA CREDITS AUX RESIDENTS Libellé des comptes C O D E Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 Zone 5 Zone 6 Zone 7 Zone 8 Zone 9 Zone 10 Zone 11 Zone 12 Zone 13 Zone 14 Zone 15 Zone 16 Zone 17 Zone 18 Zone 19 Zone 20 Zone 21 Zone 22 CRED S AU NON RESID NTS BR BS BT BU BV BW BX BY BZ CA CB CC CD CE CF CG CH CJ CK CL CM CN AF CREANCES BRUTES EN C4B SOUFFRANCE .................................. TOTAL C0B NB: La liste des zones géographiques est indiquée en bas de page............. DEC 1139 0 S A A A A M M J J Imm......3105 ......... C41 Créances immobilisées ..... Créances douteuses sur le C47 crédit-bail .................................................................................................. Créances douteuses avec C44 sûretés réelles ............... C45 Créances impayées sur le C46 crédit-bail ... Autres créances douteuses ...........................................................

DEC 1140 ENGAGEMENTS BENEFICIANT D’UN ACCORD DE CLASSEMENT DE LA BEAC PRESENTATION L'état DEC 1140 fournit le détail des engagements bénéficiant d’un accord de classement de la BEAC selon le taux de pondération qui leur aurait été appliqué – pour le calcul du ratio de couverture des risques et des normes de division des risques – en l’absence de cet accord. pour chaque concours. 4. l’encours de l’engagement et la date de validité dudit accord. Il y a autant de lignes que de bénéficiaires des engagements objet d’un accord de classement de la BEAC. le taux de pondération qui aurait été appliqué en l’absence d’un accord de classement de la BEAC. Colonnes Les colonnes permettent d’indiquer.3106 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques . CONTENU Lignes Les lignes indiquent le nom ou la raison sociale du bénéficiaire de l’engagement suivant le taux de pondération.

.50 0.75 0..50 0...3107 ..50 0.75 0.........20 0.....00 1....20 0......75 0....00 1....Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 ENGAGEMENTS BENEFICIANT D’UN ACCORD DE CLASSEMENT DE LA BEAC PAYS : .50 X93 0..20 X94 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4....75 X92 0..20 0.. 0 1 S A A A A M M J J Imm....00 1........20 0.50 0.50 0...00 1....00 X91 0.......20 0. COBAC F P en millions FCFA Nom ou raison sociale du bénéficiaire des concours bénéficiant d’un accord de classement de la BEAC Taux Encours Date de validité de l’accord de classement Total Risques pondérés à 100% Total Risques pondérés à 75% Total Risques pondérés à 50% Total Risques pondérés à 20% 1.50 0..75 0..20 0... Date d'arrêté DEC 1140 ETABLISSEMENT : .....

que les problèmes financiers rencontrés par l'une de ces personnes n'entraîneront pas des difficultés de remboursement chez les autres. ses engagements et ses avoirs sont déclarés sur la même ligne. franchise. « sont considérées comme un même bénéficiaire les personnes physiques ou morales qui sont liées de telle sorte que les difficultés financières rencontrées par l'une entraînent très probablement des difficultés de remboursement sérieuses chez I'autre ou toutes les autres.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1141 DECLARATION DES AVOIRS ET ENGAGEMENTS DES GROUPES DE PERSONNES CONSIDEREES COMME UN MEME BENEFICIAIRE PRESENTATION L'état DEC 1141 recense les groupes de personnes considérées comme un même bénficiaire. Lorsqu’un même groupe ou une même personne se trouve simultanément en situation débitrice et créditrice. 2° elles sont des filiales de la même entreprise. » CONTENU Lignes Une ligne est consacrée à chaque groupe et à chaque personne physique ou morale faisant partie d’un groupe de personnes considérées comme un même bénéficiaire. en faisant ressortir l’encours brut de leurs avoirs et engagements.mère . De tels liens sont présumés exister entre deux ou plusieurs personnes physiques ou morales dans l'un des cas suivants : 1° l'une d'entre elles exerce sur les autres. 5° I'une d'entre elles détient dans l'autre une participation supérieure à 10% et elles sont liées par des contrats de garanties croisées ou entretiennent entre elles des relations d'affaires prépondérantes (sous-traitance. Toutefois. 2°. compte tenu de la prudence nécessaire. 4°et 5° de l'alinéa précédent si l'établissement apporte la preuve que ces personnes sont suffisamment indépendantes les unes des autres pour que l'on puisse estimer.. directement ou indirectement. 3° elles sont soumises à une direction de fait commune . un pouvoir de contrôle exclusif ou conjoint . 4. 3°. .).3108 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . En application de l’article 3 du Règlement COBAC R-2001/03. la Commission Bancaire peut autoriser un établissement à ne pas considérer comme un même bénéficiaire les personnes visées au 1°. 4° chacune des personnes est une collectivité territoriale ou un établissement public et l'une dépend financièrement de l'autre .

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Colonnes Les colonnes indiquent : le montant brut des crédits par caisse . le montant des engagements de hors-bilan .3109 . le montant des dépôts. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.

............ 0 Imm.....................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DECLARATION DES AVOIRS ET ENGAGEMENTS DES GROUPES DE PERSONNES CONSIDEREES COMME UN MEME BENEFICIAIRE PAYS : ..............3110 CERBER © COBAC Modèles des états réglementaires périodiques ........ Date d'arrêté S A A A A M M J J ETABLISSEMENT : ..... COBAC Nature du lien 3 F 1 P Engagements par DEC 1141 Raison sociale 1 Groupe d’appartenance Crédit par caisse 4 2 signature 5 Dépôts 6 4........................

4001 . DOCUMENTS PRUDENTIELS © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.4.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 4.

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 4.4002 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .

......4......................................4022 DEC 1510 ETAT DES PROVISIONS A CONSTITUER .............................................4..............4......................................4009 DEC 1504 CALCUL DU RATIO DE COUVERTURE DES IMMOBILISATIONS ..............................4................................4012 DEC 1505 DETERMINATION DU SOLDE DE TRESORERIE ET DE DIVERS SOLDES D'OPERATIONS DIVERSES A VUE ET A MOINS D'UN MOIS............................................ DES DIRIGEANTS ET DU PERSONNEL.......4.....................4003 ....4005 DEC 1502 REPRESENTATION DU CAPITAL MINIMUM .....................................4.................................4.............................4033 DEC 1515 DETAIL DES POSITIONS DE CHANGE AUTRES MONNAIES ZONE FRANC ET AUTRES DEVISES ..............................4014 DEC 1506 CALCUL DU RAPPORT DE LIQUIDITE ........................4...............4007 DEC 1503 CALCUL DU RATIO DE COUVERTURE DES RISQUES.................................................4...................................4033 ______.......4031 DEC 1514 SURVEILLANCE DES POSITIONS DE CHANGE.......4033 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4........................................................4......................................................................................4.....................................................................4024 DEC 1511 RESPECT DES LIMITES DES PARTICIPATIONS DANS LE CAPITAL D’ENTREPRISES ..................................................................4016 DEC 1507 CALCUL DU COEFFICIENT DE TRANSFORMATION A LONG TERME .......4018 DEC 1508 CALCUL DU RAPPORT STRUCTURE DU PORTEFEUILLE / CREDITS.........................................4.........................................................................................................4.............................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SOMMAIRE DEC 1501 CALCUL DES FONDS PROPRES NETS ................... DES ADMINISTRATEURS.....4.........4026 DEC 1512 CALCUL DES NORMES DE DIVISION DES RISQUES...4......4020 DEC 1509 SITUATION DES OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ...............................4...............................................................................................................................4028 DEC 1513 DECLARATION DES CREDITS EN FAVEUR DES ACTIONNAIRES OU ASSOCIES...

4004 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 4.

4005 .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1501 CALCUL DES FONDS PROPRES NETS PRESENTATION L'état DEC 1501 procède au calcul des fonds propres nets conformément aux prescriptions des règlements COBAC R-93/02 relatif aux fonds propres nets des établissements de crédit et R-93/13 relatif aux engagements des établissements de crédit en faveur de leurs actionnaires ou associés. Colonne L'état DEC 1501 comporte une seule colonne sur laquelle est mentionnée la valeur à la date d'arrêté de chaque élément retenu pour le calcul des fonds propres nets. administrateurs. dirigeants et personnel. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. CONTENU Lignes Les lignes indiquent les différents éléments qui interviennent dans le calcul des fonds propres nets.

.................................. Bénéfice intermédiaire net d'impôt prévisible (sous réserve) ........................................................... Comptes d'actionnaires ............................................................................................................. Fonds d'affectation ... Provisions à constituer ..................... Capitaux propres Actionnaires restant dû sur le capital ............................X18 X18 X19 4-4006 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .... Emplois constituant des fonds propres d'autres établissements de crédit Code F0C9 F109 F209 F319 T7C9 F5B9 F619 F629 F919 X08 A039 A049 A329 T7B9 B0A9 T5B9 Y03 X09 X10 X11 F40BT Y04 Y01 F81BT F82BT F83BT X13 X14 Montant B619 B629 B6E9 Y05 X15 X16 X17 FONDS PROPRES NETS (X11 +X14 ............................................. Dividendes à distribuer ........................................................................................................................................................ Non valeurs (au sens du règlement COBAC R-93/02) FONDS PROPRES DE BASE (X08 .............. Résultat net en instance d’affectation................................................................................. COBAC F P en millions FCFA Intitulé Capital ou dotation ...... Subventions d'investissement définitivement acquises ....................................... Primes liées au capital ..................... 0 1 S A A A A M M J J Imm...................................................................X10) Provisions spéciales et réglementées ....... Réserve latente sur opérations de crédit-bail ................................................................................................... FONDS PROPRES COMPLEMENTAIRES MAXIMUMS ..............................................................................X15) Dépassement des limites des participations dans le capital des entreprises (cf.............................................................................. Perte nette en instance d’affectation ......... Report à nouveau créditeur .......................................................................................................................................................... Engagements excédant 5% des fonds propres nets portés sur les actionnaires et associés détenant au moins 10% du capital...........................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 CALCUL DES FONDS PROPRES NETS (cf............... Règlement COBAC R-93/13) FONDS PROPRES NETS CORRIGES X16 ............................................................... Excédent des charges sur les produits .............................................. Actions et parts d'autres établissements de crédit .................................................................................................................................................. Emprunts subordonnés ................................................................................................. Règlement COBAC R-93/11) ......................................................................................................... Règlement COBAC R-93/02) PAYS : ............................................................................................................................. Réserves .......... dirigeants et personnel (cf........ Date d'arrêté DEC 1501 ETABLISSEMENT : ............ Si X13 < 0 => X14 = 0 Si X13 < ou = X11 => X14 = X13 Si X13 > X11 => X14 = X11 Dotations des succursales à l'étranger ............ Provisions pour risques bancaires généraux ...... FONDS PROPRES COMPLEMENTAIRES EFFECTIFS ........ Frais et valeurs incorporelles immobilisés ............. Fonds affectés .......................................................... Prêts participatifs et subordonnés déductibles ............................................................... et sur les administrateurs..................................................X17 ....................................... Avances constituant des fonds propres d’autres établissements de crédit ....................................................................................................................................................................... Actions propres détenues .............. Emprunts participatifs ..................................................................................... Report à nouveau débiteur .....

Colonne L'état DEC 1502 comporte une seule colonne sur laquelle est mentionnée la valeur à la date d'arrêté de chaque élément retenu pour le calcul du passif interne net. CONTENU Lignes Les lignes indiquent les différents éléments qui interviennent dans le calcul du passif interne net.4007 .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1502 REPRESENTATION DU CAPITAL MINIMUM PRESENTATION L'état DEC 1502 procède au calcul du passif interne net en vue de s'assurer de la représentation du capital minimum conformément aux prescriptions du règlement COBAC R-93/10 fixant les règles de représentation du capital minimum des établissements de crédit. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.

........................................................................................................... Non valeurs au sens du règlement COBAC R-93/10 Code X08 A039 A049 A329 T7B9 B0H9 B0J9 T5B9 Y03 X09 X20 X21 Y06 Montant PASSIF INTERNE NET (X08 ......... COBAC F P en millions FCFA Intitulé Capitaux propres (cf.... et sur les administrateurs et dirigeants et personnel .......................................................................................................... 0 1 S A A A A M M J J Imm................ Excédent des charges sur les produits .......................... Règlement COBAC R-93/10) PAYS : ............................................. Fonds de commerce ...X20) Ressources assimilables au passif interne sur accord de la COBAC Engagements excédant 5% des fonds propres nets portés sur les actionnaires et associés détenant au moins 10% du capital. Perte nette en instance d'approbation ................... Frais relatif au pacte social ..........X18 X18 X22 4..................................................................................................................... Provisions à constituer ......................... Actions propres détenues ..........................................................................4008 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .............................................. Report à nouveau débiteur ............ Date d'arrêté DEC 1502 ETABLISSEMENT : .............................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 REPRESENTATION DU CAPITAL MINIMUM (cf... PASSIF INTERNE NET CORRIGE X21 + Y06 .... Dividendes à distribuer ..... DEC 1501) Actionnaires restant dû sur le capital ....

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1503 CALCUL DU RATIO DE COUVERTURE DES RISQUES PRESENTATION L'état DEC 1503 procède au calcul du ratio de couverture des immobilisations conformément aux prescriptions du règlement COBAC R-2001/02 relatif à la couverture des risques par les établissements de crédit. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. CONTENU Lignes Les lignes indiquent les différents éléments qui interviennent dans le calcul du ratio de couverture des risques.4009 . le montant pondéré des risques obtenu par le produit des deux colonnes précédentes. le coefficient de pondération . Colonnes L'état DEC 1503 comporte trois colonnes qui indiquent respectivement : • • • le montant brut des risques à la date d'arrêté .

................. Cautions et avals sur ordre des correspondants ..................20 0.. Acceptations souscrites sur ordre de la clientèle ......... Crédits directs aux Etats de la CEMAC pondérés à 100 % .........50 0...... COBAC F P En millions FCFA Intitulé Fonds Propres nets Crédits à la clientèle pondérés à 100 % .......................................50 0............... 0 1 S A A A A M M J J Imm....................... Crédits directs aux Etats de la CEMAC pondérés à 20 % .................................................................... Titres privés immobilisés ......20 0....................................... Créances sur les correspondants extérieurs en cote 3 .00 1....... Crédits directs aux Etats de la CEMAC pondérés à 50 % . Créances sur les correspondants CEMAC en cote 4 ..20 0.....50 0..........20 0..... Date d'arrêté DEC 1503 ETABLISSEMENT : .................................00 1................................ Créances sur les correspondants CEMAC en cote 3 ..50 0........................................................75 0........................ Titres en souffrance ..................... Créances sur les correspondants extérieurs en cote 2 ........ Crédits à l’exportation......... Cautions et avals sur ordre de la clientèle .......4010 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ..50 0..........................................00 1.....................................……....... Créances sur les correspondants extérieurs en cote 1 ..00 1........... Montant Pondéré 1..00 1............................................... Garanties de remboursement de crédit ................ Titres de placement et de transaction ....20 0......................... Encours financier des opérations de crédit-bail et assimilées ........ Créances sur les correspondants extérieurs en cote 4 ... Règlement COBAC R-2001/02) PAYS : ..... Créances sur les correspondants extérieurs assimilés à la cote 2 Escompte documentaire ............00 1..............75 0.... Risques pondérés bruts Code X19 C0E8 B659 B669 E1B9 B639 M219 M259 M239 X88BR X76BU X76BZ E8B9 C0E7 X88BS X76BT X76BY C2F9 C249 C2J9 M229 L039 N4D9 X88BT X76BS X76BX C0B9 C2K9 C2G9 X88BU X76BB X76BW L029 M249 M299 X23 Montant brut Coef................................................................. Avances sur marchés publics nantis ...... de trésorerie et interbancaires ....................................................... Crédits garantis par une hypothèque ferme de 1er ou 2ème rang Crédits directs aux Etats de la CEMAC pondérés à 75 % ....... Créances sur les correspondants CEMAC en cote 2 ................................20 0...50 0..............................50 0..................................... Créances sur les correspondants CEMAC en cote 1 .........50 0.00 1...................50 0......................................... Avances sur stocks ...... Autres garanties ............75 0................... Escompte commercial ..............................................................................20 0..................................00 1..............00 1.......................00 1..............................75 0........................................ Autres titres de participation ................ confirmés Confirmation de crédits documentaires sur ordre des correspdts.....20 4....... Ouvertures sur ordre de la clientèle de crédits docum............... Créances en souffrance opérat.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 CALCUL DU RATIO DE COUVERTURE DES RISQUES (cf...00 1.....50 0........................................00 0............. Autres ouvertures sur ordre de la clientèle de crédit confirmées..............................

.10 1..................... 1........................................ Garanties déductibles des engagements pondérés à 50 % .................................00 Montant Pondéré Montants déductibles Risques pondérés nets (X23-X25) COUVERTURE DES RISQUES PAR LES FONDS PROPRES en % ((X19 x 100) / X26) X25 X26 X27 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.......50 0................ Garanties déductibles des engagements pondérés à 20 % ..........................................................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 CALCUL DU RATIO DE COUVERTURE DES RISQUES (cf.......... Créances et engagements pondérés à 75% et bénéficiant d’un accord de classement de la BEAC ... Date d'arrêté DEC 1503 ETABLISSEMENT : .....................375 0..................... Garanties déductibles des engagements pondérés à 75 % .........75 0....50 0........ 0 2 S A A A A M M J J Imm....... Complément de provisions à constituer sur créances douteuses Créances et engagements pondérés à 100% et bénéficiant d’un accord de classement de la BEAC ......................... COBAC F P En millions FCFA Intitulé Garanties déductibles des engagements pondérés à 100 % ............................4011 .................. Règlement COBAC R-2001/02) PAYS : ................. Créances et engagements pondérés à 20% et bénéficiant d’un accord de classement de la BEAC ......................25 0.................... Compléments de provisions à constituer Code X04BS X04BT X04BU X04BV X24 X91 X92 X93 X94 X09 Montant brut Coef...00 0...................20 1.............00 0............... Créances et engagements pondérés à 50% et bénéficiant d’un accord de classement de la BEAC .....

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1504 CALCUL DU RATIO DE COUVERTURE DES IMMOBILISATIONS PRESENTATION L'état DEC 1504 procède au calcul du ratio de couverture des immobilisations conformément aux prescriptions du règlement COBAC R-93/05 relatif à la couverture des immobilisations. Colonne L'état DEC 1504 comporte une colonne de montant sur laquelle est mentionnée la valeur à la date d'arrêté de chaque élément retenu pour le calcul du ratio de couverture des immobilisations.4012 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . CONTENU Lignes Les lignes indiquent les différents éléments qui interviennent dans le calcul du ratio de couverture des immobilisations. 4.

..... ....................................................... Titres d’investissement privés . . ........................................ Fonds propres nets corrigés..... ............................................. Titres d’investissement publics Titres en souffrance ...................................................................................................... Immobilisations corporelles en cours ......................................................................... ................................................... ........ Excédent des emprunts (F8CZ-E4BZ si > 0) ................... Autres titres de participation ........................ ..... Titres de l’activité de portefeuille .... ........ Fonds propres nets et ressources permanentes Couverture des immobilisations par les ressources permanentes Code B0B9 B0C9 B0U9 B0F9 B309 B639 B649 B6E9 B6F9 B669 B6H9 X28 F8CZ E4BZ X29 X03L X19 X30 X31 Montant en % ((X30 x 100) / X28) © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4........... ..................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 CALCUL DU RATIO DE COUVERTURE DES IMMOBILISATIONS (cf Règlement COBAC R-93/05) PAYS : ............ Prêts et cptes à terme aux correspondants à plus de cinq ans............. Autres avances en compte-courant ....................................................................... ........... ............. ............. .... Date d'arrêté DEC 1504 ETABLISSEMENT : .............................. Immobilisations affectées au crédit-bail non louées .................................................................................. Immobilisations corporelles Emprunts auprès des correspondants à plus de cinq ans ......... Immobilisations en location simple ......... Autres ressources permanentes .... ........... Autres immobilisations .............................. COBAC F P en millions FCFA Intitulé Immobilisations en exploitation bancaire ........4013 ............ 0 1 S A A A A M M J J Imm. ...........

CONTENU Lignes Les lignes sont constituées de diverses rubriques de la situation comptable.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1505 DETERMINATION DU SOLDE DE TRESORERIE ET DE DIVERS SOLDES D'OPERATIONS DIVERSES A VUE ET A MOINS D'UN MOIS PRESENTATION L'état DEC 1505 détermine le solde de trésorerie à moins d'un mois et divers soldes d'opérations diverses en vue du calcul du rapport de liquidité. Colonne L'état DEC 1505 comporte une colonne de montant sur laquelle est mentionnée la valeur à la date d'arrêté de chaque élément retenu pour le calcul des divers soldes.4014 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . 4.

..................................................................................... 0 1 S A A A A M M J J Imm........D5B9) si > 0 Accords de refinancement donnés aux correspondants ........................................................................... Succursales et agences locales crédit .........................................X32) >0 Chèques et effets à recouvrer ........................... Créditeurs divers ..................................... Date d'arrêté DEC 1505 ETABLISSEMENT : ................. Total emplois de trésorerie à vue ou à moins d'un mois Emprunts interbancaires .....4015 ..... Solde créditeur succursales et agences locales (J5B9 ......................................................................................................................................................................... Total ressources de trésorerie à vue ou à moins d'un mois Solde prêteur de trésorerie à vue ou à moins d'1 mois (X32 ...................... Placements à la Banque Centrale ......... Solde créditeur régularisation (J7B9 ............................................ Prêts au jour le jour .................................. Débiteurs divers ...............................................................................................................................................................................................................................X39) si > 0 Succursales et agences locales débit ............................................................................................................. Personnel ................................................. Prêts et comptes à terme des correspondants .....................................D7B9) Fournisseurs ............................................................................................................................. COBAC F P en millions FCFA Intitulé Opérations interbancaires ................................................................................................................................................................. Emprunts et comptes à terme des correspondants .......................................................... Comptes à vue des correspondants ..............................................L019) si > 0 Code E211 E251 E311 E4B1 E519 E6B9 E709 X32 K211 K2K1 K249 K321 K4B1 K5B9 K6B9 X33 X34 X35 D1B9 J109 X36 X37 D7B9 J7B9 X38 D029 D219 D3B9 D6B9 X39 J0B9 J2B9 J3B9 J6B9 X40 X41 D5B9 J5B9 X42 L019 Y09 X43 X44 Montant © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4............................................................... Etat et organismes internationaux ......... Comptes à vue des correspondants .................. Emprunts exceptionnels sur placements auprès de la BEAC ................. Comptes de régularisation passif ...................................................................................................................................................................................................................................................................... Personnel ............................................................ Excédent lignes interbancaires données (L019 .................................................................................................................................... Caisse ..........................................................................X33) >0 Solde emprunteur trésorerie à vue ou à moins d'1 mois (X33 ..... Autres valeurs données en pension ou vendues ferme .................................................... Solde débiteur recouvrement (D1B9 -J109) > 0 Solde créditeur recouvrement (J109 -D1B9) > 0 Comptes de régularisation actif ........................................................................... Emprunts au jour le jour ...........Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DETERMINATION DU SOLDE DE TRESORERIE ET DE DIVERS SOLDES D'OPERATIONS DIVERSES A VUE ET A MOINS D'UN MOIS PAYS : ........................................................................................................................................................................... Autres valeurs reçues en pension ou achetées ferme ..........................Y09) si > 0 Excédent lignes interbancaires reçues (Y09 ......................................... Total divers crédit Solde créditeur des divers (X40 ................................... Accords de refinancement d'au moins six mois de validité reçus des correspondants . Comptes d'encaissement ....................... Avances BEAC au taux de pénalité ............................ Total divers débit Fournisseurs ............... Etat et organismes internationaux ..............................................

le coefficient de pondération . 4. CONTENU Lignes Les lignes indiquent les différents éléments qui interviennent dans le calcul du rapport de liquidité.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1506 CALCUL DU RAPPORT DE LIQUIDITE PRESENTATION L'état DEC 1506 procède au calcul du rapport de liquidité conformément aux prescriptions du règlement COBAC R-93/06 relatif à la liquidité des établissements de crédit.4016 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Colonnes L'état DEC 1506 comporte trois colonnes qui indiquent respectivement : • • • le montant brut des éléments considérés . le montant pondéré obtenu par le produit des deux colonnes précédentes.

............25 0...........................................00 0.................................10 0.......4017 ............... Bons de caisse ................................................. Comptes de chèques créditeurs .............. Autres comptes créditeurs ....25 0.........................10 0. Crédits à court terme ............................ Solde débiteur recouvrement ..........................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 CALCUL DU RAPPORT DE LIQUIDITE (cf Règlement COBAC R-93/06) PAYS : .. Solde créditeur recouvrement ....................................10 0....... Comptes sur livrets ........................ Certificats de dépôts .....00 1.........................................................................00 1.................................................10 0..75 0....................... Dépôts de garantie de crédit-bail ..... Disponibilités à vue ou à moins d'un mois Solde emprunteur de trésorerie .25 0.......................................... Exigibilités à vue ou à moins d'un mois Rapport de liquidité ((X45 x 100) / X46) Code X34 X36 X44 Y10 C0C1 C1B1 C2B1 C7B9 C869 X45 X35 X37 X38 X41 X42 X43 H511 H521 H531 H541 H551 H611 H719 H729 H739 H749 H779 H8B9 M209 X46 X47 Montant brut Coef......................... Comptes débiteurs de la clientèle . Autres sommes dues par la clientèle .............10 1..25 0................................. Date d'arrêté DEC 1506 ETABLISSEMENT : ...... Comptes et plans d'épargne-logement ..........10 0...................................................................... 0 1 S A A A A M M J J Imm........................... Engagements sur ordre de la clientèle .................................50 0...........................................................00 1.00 1............ Possibilités de refinancement BEAC inutilisées .................................................................................. Excédent lignes interbancaires reçues ............................50 0................................................................... Comptes de dépôts à terme ..............................50 0..... Excédent lignes interbancaires données .........................................75 0..................................... Dépôts de garantie .............00 1................................ 1.....................25 0........... COBAC F P en millions FCFA Intitulé Solde prêteur de trésorerie ....................................................................................................02 Montant pondéré © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4................ Crédits à moyen terme .................................. Solde créditeur des divers .......................... Solde créditeur régularisation ...................... Autres comptes à régime spécial ................00 1..............................00 0.........00 1...........................................................00 1.............. Solde créditeur agences .. Plans d'épargne retraite .... Comptes courants créditeurs....75 0................................................... Crédits à long terme ...................

Colonne L'état DEC 1507 comporte une colonne de montant sur laquelle est mentionnée la valeur à la date d'arrêté de chaque élément retenu pour le calcul du coefficient de transformation à long terme. CONTENU Lignes Les lignes indiquent les différents éléments qui interviennent dans le calcul du coefficient de transformation à long terme.4018 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . 4.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1507 CALCUL DU COEFFICIENT DE TRANSFORMATION A LONG TERME PRESENTATION L'état DEC 1507 procède au calcul du coefficient de transformation à long terme conformément aux prescriptions du règlement COBAC R-93/07 relatif à la transformation réalisée par les établissements de crédit.

........ Prêts et titres impayés ... Immobilisations acquises en réalisation de garantie ..........................Y04) => X49 = 0 Si X03G < (X13-Y04) => X49 = (X13-Y04-X03G) NUMERATEUR (X48 . Immobilisations affectées au crédit-bail non louées ................................................................... Emplois à long terme Sommes dues à plus de cinq ans par les actionnaires .................................................... Fraction des emplois à long terme déduite des fonds propres DENOMINATEUR (X51-X52) COEFFICIENT DE TRANSFORMATION A LONG TERME (X50 x 100 / X53) Code X19 X067 Y11 X48 X49 Montant X50 B0B9 B0C9 B0U9 B0E9 B0F9 B309 B639 B649 B669 B769 C409 D8B9 E8B9 X057 X51 A037 X24 X52 X53 X54 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.................................................... Autres emplois à plus de cinq ans .. Titres de l’activité de portefeuille ..................................................................................... 0 1 S A A A A M M J J Imm...................................... COBAC F P en millions FCFA Intitulé Fonds propres nets corrigés ..................................... Possibilités de refinancement BEAC à plus de 5 ans inutilisées Ressources à long terme (X19 + X066+ Y11) Ressources à plus de 5 ans de durée résiduelle assimilées aux fonds propres : Si X03G > ou = (X13 ....................................................................... Date d'arrêté DEC 1507 ETABLISSEMENT : ...............................................................................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 CALCUL DU COEFFICIENT DE TRANSFORMATION A LONG TERME (cf Règlement COBAC R-93/07) PAYS : .............. Créances nettes en souffrance sur la clientèle .. Autres ressources à plus de cinq ans .................................X49) Immobilisations en exploitation bancaire ........................... Autres titres de participation ..............................4019 ......... Immobilisations en location simple ................... Créances nettes en souffrance sur opérations diverses ...................................................... Titres en souffrance ................... Autres immobilisations ............................................ Créances nettes en souffrance sur opérations de trésorerie ............... Provisions à constituer sur créances douteuses .... Immobilisations corporelles en cours .............

4020 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . CONTENU Lignes Les lignes indiquent les différents éléments qui interviennent dans le calcul du rapport de structure du portefeuille -crédits. conformément aux prescriptions du règlement COBAC R-96/01 relatif à la structure du portefeuille / crédits des établissements de crédit. Colonne L'état DEC 1508 comporte une colonne de montant sur laquelle est mentionnée la valeur à la date d'arrêté de chaque élément retenu pour le calcul du rapport de structure du portefeuille -crédits..Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1508 CALCUL DU RAPPORT STRUCTURE DU PORTEFEUILLE / CREDITS PRESENTATION L'état DEC 1508 procède. au calcul du rapport de structure du portefeuille / crédits. 4.

.............................. Crédits à court terme mobilisables ........................................................... Crédits à court terme .. COBAC F P en millions FCFA Intitulé Crédits à long terme mobilisables ........................... Créances nettes en souffrance ...................... 0 1 S A A A A M M J J Imm............................ Comptes débiteurs de la clientèle .................... DENOMINATEUR RAPPORT DE STRUCTURE DU PORTEFEUILLE-CREDITS (X55 x 100 / X57) Minimum = 55 % Code C0C7 C1B7 C2B7 C717 X55 C0C9 C1B9 C2B9 C409 C7B9 X57 X58 Montant © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.......................................... Date d'arrêté DEC 1508 ETABLISSEMENT : ..4021 .................. Crédits à moyen terme mobilisables ........................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 CALCUL DU RAPPORT DE STRUCTURE DU PORTEFEUILLE -CREDITS (cf Règlement COBAC R-96/01) PAYS : ............................................... Comptes débiteurs de la clientèle mobilisables .................................................................................... Crédits à moyen terme ..................................................................................................................................... NUMERATEUR Crédits à long terme ...............................................................................................................

Il procède notamment au calcul de la perte ou de la réserve latente.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1509 SITUATION DES OPERATIONS DE CREDIT-BAIL PRESENTATION L'état DEC 1509 fournit des informations relatives au crédit-bail. CONTENU Lignes Les lignes indiquent les différents éléments qui interviennent dans le calcul de la perte ou de la réserve latente.4022 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Colonne L'état DEC 1509 comporte une seule colonne sur laquelle est mentionnée la valeur à la date d'arrêté de chaque élément retenu pour le calcul de la perte ou de la réserve latente. 4.

................... Encours financiers douteux .................... Code Poste N4D9 Q8F9 X59 J7F9 N4F9 N4G9 X60 B0T9 X61 F9L9 X62 X63 Montant (millions © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4........ COBAC LC P Libellé Encours financiers normaux ................................................................................. Marges à recevoir ... Encours financiers bruts (N4D9+Q8F9) ...................................................4023 .................................................... Complément Provisions pour perte latente à constituer (X61-F9L9) ..........Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SITUATION DES OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET OPERATIONS ASSIMILEES PAYS : .. P J D F en millions FCFA FCFA) S A A A A M M J J Imm......................................................................................... Net des comptes de régularisation (J7F9+N4F9-N4G9) ................................................................................................................................................................................................................. Réserve latente (X59+X60-BOT9) si >0 ............................................................ Perte latente (X59+X60-BOT9) si <0 .. Loyers perçus d'avance ............ Provisions pour perte latente .............................................................................................. Valeur nette des immobilisations en location ............ Date d'arrêté DEC 1509 ETABLISSEMENT : ............................. Marges perçues d'avance ...........................................................................

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1510 ETAT DES PROVISIONS A CONSTITUER PRESENTATION L'état DEC 1510 fournit la récapitulation des provisions à constituer sur les créances en souffrance. CONTENU Lignes Les lignes indiquent les différents éléments qui interviennent dans la récapitulation des provisions à constituer. Colonne L'état DEC 1510 comporte une colonne de montant sur laquelle est mentionnée la valeur à la date d'arrêté de chaque élément retenu pour la récapitulation des provisions à constituer.4024 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . les opérations de crédit-bail et les non-valeurs comptables. 4.

..............C40A) Complément de provisions pour pertes latentes sur crédit-bail Autres provisions à constituer Total provisions à constituer (X24 + X62 + Y14) Code C4C9 C4D9 C4E9 C4F9 C4G9 Encours Provisions nécessaires Taux Montant 15 % 45 % 75 % 100 % 25 % C4H9 75 % C4J9 C479 Y13 X64 C40A X24 X62 Y14 X09 ... couvertes par des sûretés réelles Créances classées douteuses depuis plus de 3 ans. couvertes par des sûretés réelles Créances classées douteuses depuis 2 à 3 ans....................... F P en millions FCFA Libellé Créances classées douteuses depuis moins d'1 an... COBAC DEC 1510 ETABLISSEMENT : .................. 100% 100 % © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4... Date d'arrêté S A A A A M M J J Imm......... non couvertes par des sûretés réelles ou la garantie de l'Etat Créances classées douteuses depuis plus de 2 ans........ non couvertes par des sûretés réelles ou la garantie de l'Etat Créances classées douteuses depuis 1 à 2 ans..........Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 ETAT DES PROVISIONS A CONSTITUER PAYS : .... couvertes par des sûretés réelles Créances classées douteuses depuis 1 à 2 ans.4025 ........ non couvertes par des sûretés réelles ou la garantie de l'Etat Créances douteuses sur le crédit-bail Provisions supplémentaires à constituer sur créances en souffrance Total provisions nécessaires sur créances en souffrance Provisions sur créances douteuses existantes Provisions à constituer sur créances douteuses (X64 .. couvertes par des sûretés réelles Créances classées douteuses depuis moins d'1 an..

le montant du dépassement éventuel obtenu par différence entre les deux premières colonnes lorsque la valeur comptable nette excède la limite autorisée Le second pavé ne comporte qu’une seule colonne qui indique les éléments qui concourent à la détermination du dépassement éventuel de la limite globale et du montant à déduire le cas échéant des fonds propres nets. Colonnes L'état DEC 1511 comporte deux pavés. CONTENU Lignes Les lignes indiquent les raisons sociales des entreprises concernées par l’application du Règlement COBAC R-93/11.4026 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . La liste des ces entreprises est établie à partir de l’état DEC 1116. 4. la limite autorisée qui est obtenue en multipliant les fonds propres nets calculés sur l’état DEC 1501 (avant correction) par 15 % .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1511 RESPECT DES LIMITES DES PARTICIPATIONS DANS LE CAPITAL D’ENTREPRISES PRESENTATION L'état DEC 1511 procède à la vérification du respect des limites des participations dans le capital des entreprises fixées par le Règlement COBAC R-93/11. Le premier pavé comprend trois colonnes qui indiquent : • • • la valeur comptable nette des participations détenues dans le capital de l’ entreprise.

...........X66 > 0 sinon = 0 Excédent à déduire des fonds propres nets si X653 et X67 = 0 => X17 = 0 si X653 > ou = X67 => X17 = X653 si X653 < X67 => X17 = X67 X66 X67 X17 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4..............15 si >0 sinon = 0) 2 3 Sous-Total A **** **** **** **** **** **** **** **** **** **** **** **** X65 Limite globale des participations (X16 x 0..................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 RESPECT DES LIMITES DES PARTICIPATIONS DANS LE CAPITAL D'ENTREPRISES (Règlement COBAC R-93/11) PAYS : ...............4027 ....... COBAC F P en millions FCFA Raison sociale de l’entreprise Code Valeur comptable nette 1 Limite Dépassement Autorisée = (1-2 si > 0) (X16 x 0.............................45) si > 0 sinon = 0 Dépassement de la limite globale X651.... 0 1 S A A A A M M J J Imm.. Date d'arrêté DEC 1511 ETABLISSEMENT : ...

l’encours des titres et crédits retenus à 100 % ( A ) . Le second pavé fournit la liste des bénéficiaires dont les engagements pondérés excèdent le montant maximum pour un même débiteurs calculé dans le pavé supérieur. CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1512 CALCUL DES NORMES DE DIVISION DES RISQUES PRESENTATION L'état DEC 1512 procède à la vérification du respect des normes de division des risques fixées par le Règlement COBAC R-2001/03. l’encours brut des titres et crédits retenus qui font l’objet d’une pondération à 37.4028 le nom ou la raison sociale du bénéficiaire . pour chaque bénéficiaire.5 % (D) . indiquent respectivement : 4.5 % le montant pondéré des titres et crédits retenus qui font l’objet d’une pondération à 37. Dans le premier pavé. les lignes indiquent les éléments de calcul du seuil des grands risques et des limites individuelle et globale. CONTENU Lignes L'état DEC 1512 comporte deux pavés. Colonnes Le premier pavé comporte deux colonnes qui fournissent le libellé et la valeur des éléments de calcul du seuil des grands risques et des limites individuelle et globale. l’encours brut des titres et crédits retenus qui font l’objet d’une pondération à 50 % le montant pondéré des titres et crédits retenus qui font l’objet d’une pondération à 50 % (C) . Le second pavé comprend quinze colonnes qui. l’encours brut des titres et crédits retenus qui font l’objet d’une pondération à 75 % le montant pondéré des titres et crédits retenus qui font l’objet d’une pondération à 75 % (B) .

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 - l’encours brut des titres et crédits retenus qui font l’objet d’une pondération à 25 % le montant pondéré des titres et crédits retenus qui font l’objet d’une pondération à 25 % (E) . l’encours brut des titres et crédits retenus qui font l’objet d’une pondération à 10 % le montant pondéré des titres et crédits retenus qui font l’objet d’une pondération à 10 % (G) . le total des engagements retenus pour les normes de division des risques (A+B+C+D+ E+F+G).4029 . l’encours brut des titres et crédits retenus qui font l’objet d’une pondération à 20 % le montant pondéré des titres et crédits retenus qui font l’objet d’une pondération à 20 % (F) . © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.

....45) Engagements pondérés maximum ensemble des grands risques (X19 x 8) Liste des débiteurs dont les engagements pondérés excèdent 15% des fonds propres nets Code X19 X68 X69 X70 Montant Titres et Bénéficiaire crédits retenus à 100 % A Titres et crédits retenus à 75 % Encours brut Encours pondéré B Titres et crédits retenus à 50 % Encours brut Encours pondéré C Titres et crédits retenus à 37.. (Règlement COBAC 2001/03) ETABLISSEMENT : ........... Date d'arrêté S A A A A M M J J Imm... COBAC F P DEC 1512 en millions FCFA Libellé Fonds propres nets corrigés Seuil des grands risques (X19 x 0.......15) Engagements pondérés maximum sur un même débiteur (X19 x 0..................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 CALCUL DES NORMES DE DIVISION DES RISQUES PAYS : .................5 % Encours brut Encours pondéré D Titres et crédits retenus à 25 % Encours brut Encours pondéré E Titres et crédits retenus à 20 % Encours brut Encours pondéré F Titres et crédits retenus à 10 % Encours Brut Encours pondéré G Total Engagts Pondérés Somme AàG Total X71 4.....4030 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .....

les administrateurs. les lignes indiquent l’identité des actionnaires détenant au moins 10 % des droits de vote. l’encours des crédits à court terme . DES ADMINISTRATEURS. pour chaque bénéficiaire. l’encours brut des engagements par signature donnés . le total des engagements constitué par la somme des quatre premières colonnes. CONTENU Lignes L'état DEC 1513 comporte deux pavés.4031 . © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1513 DECLARATION DES CREDITS EN FAVEUR DES ACTIONNAIRES OU ASSOCIES. DES DIRIGEANTS ET DU PERSONNEL PRESENTATION L'état DEC 1513 procède à la vérification du respect des limites fixées par le Règlement COBAC R-93/13 en matière d’engagements portés sur les actionnaires ou associés. les dirigeants et le personnel. des dirigeants agréés et des agents dont les engagements excèdent 5 % des fonds propres nets. Le second pavé fournit la liste des autres bénéficiaires. ainsi que celle des administrateurs. Dans le premier pavé.. indiquent respectivement: • • • • • l’encours des comptes de chèques ou comptes courants débiteurs . l’encours des crédits à moyen et long terme . Colonnes Chaque pavé comporte cinq colonnes qui.

......... COBAC F P en millions FCFA Libellé Code Montant X16 Fonds propres nets X72 Maximum des engagements sur un même débiteur (X16 x 0............. administrateurs. Date d'arrêté DEC 1513 ETABLISSEMENT : ...........Liste des actionnaires détenant au moins 10 % des droits de vote............. DES ADMINISTRATEURS..........Liste des autres actionnaires.....15) A ... des administrateurs. dirigeants agréés et des agents dont les engagements n'excèdent pas 5 % des fonds propres nets Comptes de chèques ou comptes courants débiteurs Bénéficiaire Crédits à court terme B Crédits à moyen et long termes C Engagements par signature donnés D Total E A Sous-total B Total Général X74 X75 4........ des dirigeants agréés et des agents dont les engagements excèdent 5 % des fonds propres nets Comptes de Engagechèques ou Crédits à Crédits à ments par comptes Bénéficiaire court moyen et signature Total courants terme long termes donnés débiteurs A B C D E Sous-Total A X18 B .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DECLARATION DES CREDITS EN FAVEUR DES ACTIONNAIRES OU ASSOCIES......... 0 1 S A A A A M M J J Imm.4032 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ....05) X73 Maximum des engagements globaux (X16 x 0................. DES DIRIGEANTS ET DU PERSONNEL (Règlement COBAC R-93/13) PAYS : ....

de Wallis et Futuna et le Franc des Nouvelles Hébrides. autres devises). autres monnaies de la Zone Franc. CONTENU Lignes L'état DEC 1514 comporte un seul pavé identique au second pavé de l’état DEC 1515. Position de change hors-bilan (solde du compte 977). ƒ ƒ 6 Il s’agit du Franc de l'État Comorien. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.4033 . constituées dans des devises autres que celles des éléments d’actif ou de hors-bilan. Le second pavé fournit. Dans le premier pavé. Provisions pour dépréciation qui sont affectées à la couverture d’éléments d’actif ou de hors bilan. pour chaque devise ou ensemble de devises regroupées en fonction de leur pondération (franc de la Communauté Financière en Afrique de l’Ouest. à exclure (avec un signe positif) de la position de change de la devise dans laquelle la provision est constituée. Opérations dont le risque de change est supporté par l’Etat. du Franc de la Polynésie Française. les lignes indiquent les éléments de calcul des limites individuelle et globale de position de change. Euro. constituées dans des devises autres que celles des éléments d’actif ou de hors-bilan.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1514 DETAIL DES POSITIONS DE CHANGE AUTRES MONNAIES ZONE FRANC ET AUTRES DEVISES ______ DEC 1515 SURVEILLANCE DES POSITIONS DE CHANGE PRESENTATION L’état DEC 1514 fournit le détail des positions de change des monnaies de la Zone Franc6 autres que le Franc de la Coopération Financière en Afrique Centrale. les éléments permettant de déterminer la position de change : ƒ ƒ ƒ Position de change bilan (solde du compte 475). Cet état intègre également les positions de change des autres devises dans lesquelles les opérations de l’établissement sont libellées. Provisions pour dépréciation qui sont affectées à la couverture d’éléments d’actif ou de hors bilan. L'état DEC 1515 procède à la vérification du respect des limites relatives aux positions de change fixées par le Règlement COBAC R-2003/02. L'état DEC 1515 comporte deux pavés. le Franc de la Communauté Financière en Afrique de l’Ouest et l’Euro. à prendre en compte (avec un signe négatif) dans le calcul de la position de change de la devise dans laquelle est libellée la créance. de la Nouvelle Calédonie.

la position nette pondérée courte (lorsque les dettes excèdent les avoirs). le solde débiteur des comptes de position de change et les montants à inscrire au débit de la position de change.4034 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . le taux de pondération des positions de change. La position nette globale correspond à la différence entre le total des positions nettes pondérées longues et le total des positions nettes pondérées courtes. après accord du Secrétariat Général de la Commission Bancaire. le code poste et la valeur des éléments de calcul des limites individuelle et globale des positions de change. le code poste. pour chaque devise. - la position nette pondérée longue (lorsque les avoirs excèdent les dettes). indiquent respectivement : l’intitulé de l’élément entrant dans le calcul de la position de change. Colonnes L’unique pavé de l’état DEC 1514 comprend huit colonnes qui. pour chaque devise. le solde débiteur des comptes de position de change et les montants à inscrire au débit de la position de change.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 ƒ Actifs durables et structurels (titres de participation et de filiales. le solde créditeur des comptes de position de change et les montants à inscrire au crédit de la position de change. Le premier pavé de l’état DEC 1515 comporte trois colonnes qui fournissent le libellé. - 4. la position nette pondérée courte (lorsque les dettes excèdent les avoirs). le code poste. Le second pavé de l’état DEC 1515 comprend sept colonnes qui. le taux de pondération des positions de change. le code devise. la position nette pondérée longue (lorsque les avoirs excèdent les dettes). immobilisations corporelles et incorporelles…) financés par une devise autre que leur devise de libellé. indiquent respectivement : l’intitulé de l’élément entrant dans le calcul de la position de change. le solde créditeur des comptes de position de change et les montants à inscrire au crédit de la position de change.

....................................10 0........................ Règlement COBAC R-2003/02) Pays : .........10 0.................10 0............................................................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DETAIL DES POSITIONS DE CHANGE AUTRES MONNAIES ZONE FRANC ET AUTRES DEVISES (cf........ Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à exclure..........................10 0..10 0................................... Position de change bilan ..........00 1....... Opérations dont le risque de change est supporté par l’Etat....... Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à exclure..............10 1.. Position de change hors-bilan....................10 160 0.............10 0......………… 0 1 S A A A A M M Intitulé J J Imm.....................................................10 0..... Actifs durables et structurels financés par une devise autre que leur devise de libellé.........10 0.....10 0.................... Date d'arrêté DEC 1514 Etablissement : ... Position de change devise Zone Franc...10 0... Position de change devise Zone Franc.................10 0...10 0............................. Actifs durables et structurels financés par une devise autre que leur devise de libellé....................................................................................................10 140 0.................10 0.......................................................10 0.........................................................................................................................................................................10 0......................................10 150 0................................................................... Position de change hors-bilan............................00 1..................00 1............................. Opérations dont le risque de change est supporté par l’Etat. Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à inclure................ Opérations dont le risque de change est supporté par l’Etat................... Actifs durables et structurels financés par une devise autre que leur devise de libellé........................................................................................... Position de change hors-bilan. Opérations dont le risque de change est supporté par l’Etat................00 1............. 0...10 0........................... Position de change Autre devise........................................10 0...................................10 0.... Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à inclure...... Position de change devise Zone Franc......................................... Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à inclure......................................10 170 0...................4035 . Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à exclure....................................................00 1.......................... Actifs durables et structurels financés par une devise autre que leur devise de libellé.......10 0... Position de change hors-bilan........... Position de change bilan .................. Opérations dont le risque de change est supporté par l’Etat............ Position de change bilan .....10 0........10 0..............00 F P En millions FCFA Position nette pondérée courte Position nette pondérée longue Position de change bilan ........................................................................................................... Position de change bilan . Position de change devise Zone Franc....................... Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à exclure........ Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à inclure..................................... Position de change hors-bilan ..........10 0.............. Actifs durables et structurels financés par une devise autre que leur devise de libellé............ © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4..................00 1................... COBAC Code devise Débit Crédit Coef....... Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à exclure.10 0.......... Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à inclure.............……..........................

...............10 0.............00 0.............................................................................. Position de change hors-bilan en euro .........................10 0.. Opérations dont le risque de change est supporté par l’Etat ................ Position de change autres devises .............................. F P En millions FCFA Montant Fonds propres nets corrigés Rapport maximum entre position pondérée dans chaque devise et Fonds propres nets (X19 x 0.............Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 SURVEILLANCE DES POSITIONS DE CHANGE (cf.....................15 0......................45) Intitulé Code poste Débit Position nette pondérée longue Position nette pondérée courte A Position de change bilan en franc de l’Afrique de l’Ouest ...15 0...... Date d'arrêté DEC 1515 Etablissement : ........... Règlement COBAC R-2003/02) Pays : .. Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à inclure .... Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à inclure ...............................00 1. Position de change en franc de l’Afrique de l’Ouest.......................15 0....................................................................................................................................... Opérations dont le risque de change est supporté par l’Etat ..................................................00 1...... Actifs durables et structurels financés par une devise autre que leur devise de libellé ............................................................ Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à inclure ..................................10 0........ Actifs durables et structurels financés par une devise autre que leur devise de libellé ............ Position de change en euro .........15 0..........................10 0.......................00 1.......................................... Position de change hors-bilan autres monnaies Zone Franc hors XAF....................................... Opérations dont le risque de change est supporté par l’Etat ......00 1.................... Total des positions nettes POSITION NETTE GLOBALE *** *** *** *** *** *** X95 *** *** *** *** *** *** X96 *** *** *** *** *** *** X97 *** *** *** *** *** *** X98 X99 X101 B C 0.....10 0...........................00 0................................................................10 0................4036 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ..............................………… 0 1 S A A A A M M Libellé J J Imm............. Position de change hors-bilan autres devises ...................15 0..... Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à inclure .....00 0...15 0.................................. Position de change bilan en euro ......... Actifs durables et structurels financés par une devise autre que leur devise de libellé ................ Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à exclure ......... COBAC Code X19 X68 X69 Crédit Coef....................................................................................................... Position de change bilan autres devises ........ Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à exclure ....... Position de change bilan autres monnaies Zone Franc hors XAF..............10 0.................................... Position de change autres monnaies Zone Franc hors XAF......... Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à exclure ........................00 0....00 1........... Opérations dont le risque de change est supporté par l’Etat ............................ Actifs durables et structurels financés par une devise autre que leur devise de libellé ...............................................................15) Rapport maximum entre la plus élevée des sommes des positions pondérées dans l’ensemble des devises et Fonds propres nets (X19 x 0..............00 0.......00 1...................................................................................................00 0..................................................................……............................................00 0.............................. XOF et EUR . Provisions pour dépréciation d’éléments d’actif ou de hors bilan à exclure ........................................... XOF et EUR ............... XOF et EUR..........................00 D E 4................................ Position de change hors-bilan en franc de l’Afrique de l’Ouest .......................15 1...............................................................

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.4037 .

.

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

4.5. COMPTE DE RESULTAT

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.5001

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

4.5002

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

© COBAC

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

DEC 1601 ET DEC 1602 COMPTE DE RESULTAT

PRESENTATION
Le compte de résultat comporte deux documents de synthèse – états DEC 1601 et DEC 1602 communs à l'ensemble des établissements assujettis. Il recense le cumul des charges et des produits enregistrés depuis l’ouverture de l’exercice. Ces éléments sont classés en fonction du solde intermédiaire de gestion dans le calcul duquel chacun d’entre eux intervient. Les états DEC 1601 et DEC 1602 ne retracent que les opérations effectuées à partir de l'état de la CEMAC où l'établissement assujetti a été agréé. Lorsqu’il existe des succursales implantées dans d’autres Etats de la CEMAC, une situation comptable distincte de la situation du siège est établie pour chacune d’entre elles. Le compte de résultat est établi deux fois par an sur la base des données arrêtées le 30 juin et le 31 décembre de chaque année. Lors de l’arrêté au 30 juin, les établissements assujettis sont tenus : d’enregistrer les produits et charges courus mais non échus conformément aux dispositions du règlement COBAC R-98/02 ; de comptabiliser les dotations aux amortissements correspondant à la dépréciation des actifs de la période écoulée et les dotations aux provisions pour couvrir les risques de pertes identifiées.

Lors de l’arrêté au 31 décembre, les établissements assujettis doivent procéder aux opérations et aux écritures d’inventaire.

CONTENU Lignes
Les postes du compte de résultat sont regroupés par soldes intermédiaires de gestion. On distingue : DEC 1601 – Compte de résultat – Charges Les charges d’exploitation bancaire qui comprennent : • • • • Les charges sur opérations de trésorerie et interbancaires ; Les charges sur opérations avec la clientèle, Les charges sur opérations bancaires diverses, Les charges sur ressources permanentes

Le produit net bancaire (solde créditeur ou débiteur)
© COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.5003

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

Les charges générales d’exploitation Le produit global d’exploitation (solde créditeur ou débiteur) Frais de personnel Les impôts et taxes Les dotations aux amortissements Le résultat brut d’exploitation (solde créditeur ou débiteur) Les dotations aux provisions Les pertes sur créances irrécouvrables Le résultat courant (solde créditeur ou débiteur) Les charges exceptionnelles et sur exercices antérieurs Les moins-values sur cession d’actifs Le résultat exceptionnel (solde créditeur ou débiteur) Le résultat avant impôt (solde créditeur ou débiteur) L’impôt sur le résultat Le bénéfice de l’exercice DEC 1602 – Compte de résultat – produits Les produits d’exploitation bancaire qui comprennent : • • • • • Les produits des opérations de trésorerie et interbancaires ; Les produits des opérations avec la clientèle, Les produits des opérations de crédit-bail et de location simple, Les produits des opérations diverses Les produits du portefeuille titres et des prêts à souscription obligatoire

Le produit net bancaire (solde débiteur ou créditeur) Les produits accessoires Le produit global d’exploitation (solde débiteur ou créditeur) Les reprises d’amortissements Le résultat brut d’exploitation (solde débiteur ou créditeur) Les reprises de provisions Les rentrées sur créances abandonnées Le résultat courant (solde débiteur ou créditeur) Les produits exceptionnels et sur exercices antérieurs Les plus-values sur cession d’actifs Le résultat exceptionnel (solde débiteur ou créditeur) Le résultat avant impôt (solde débiteur ou créditeur) La perte de l’exercice

4.5004

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

© COBAC

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009

Colonne
Le compte de résultat ne comporte qu’une seule colonne de montant sur laquelle est mentionnée le solde à la date d'arrêté de chaque compte de charges ou de produit ou du solde intermédiaire de gestion.

© COBAC

CERBER Modèles des états réglementaires périodiques

4.5005

.......... Intérêts sur opérations du marché monétaire 601 Intérêts sur autres valeurs données en pension 602 Intérêts sur emprunts et comptes à terme 603 Intérêts sur emprunts au jour le jour 604 Intérêts sur comptes à vue 605 Commissions sur opérations de trésorerie et interbancaires 606 611 à 614 + 619 Charges sur opérations avec la clientèle Intérêts sur bons de caisse 6111 Intérêts sur autres dépôts à régime spécial 6112 à 6115 Intérêts sur dépôts à terme 612 Intérêts sur comptes sur livrets 613 Intérêts sur autres comptes à vue 614 Intérêts des autres comptes de la clientèle 619 615+616 Charges sur opérations de crédit-bail et de location simple Dotations aux amortissements 6151 Dotations aux provisions pour dépréciation 6152 Dotations aux provisions pour pertes latentes 6153 Dotations aux provisions pour risque de non-perception de loyers 6154 Moins-values de cession sur immobilisations 6155 Dépréciations sur immobilisations données en crédit-bail 6156 Autres charges sur opérations de crédit-bail 6159 Charges sur opérations de location simple des établissements de créditbail 616 62 Charges sur opérations bancaires diverses Frais engagés et commissions sur chèques et effets 621 Commissions et frais sur titres 622 Commissions et frais sur opérations de change 6231+6232 Pertes sur opérations de change 6233 Commissions sur engagements par signature 624 Autres commissions et frais bancaires 625 Pertes sur titres de transaction 626 63 Charges sur ressources permanentes Intérêts et commissions sur emprunts obligataires 6311 Intérêts et commissions sur emprunts participatifs 6312 Intérêts et commissions sur dettes subordonnées 6313 Intérêts sur comptes bloqués des actionnaires 6314 Intérêts sur autres ressources permanentes 6315 à 6317 Commissions sur ressources permanentes 632 80 PRODUIT NET BANCAIRE (solde créditeur) TOTAL I 4.....Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 COMPTE DE RESULTAT PAYS : .......................... Date d'arrêté S A A A A M M J J Imm.................. 1 F P en millions FCFA CHARGES Montant 60+61+62+63 CHARGES D'EXPLOITATION BANCAIRE 60 Charges sur opérations de trésorerie et interbancaires ................................5006 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ......... COBAC DEC 1601 0 Concordance avec le PCEC Code poste R0B R0C R01 R02 R03 R04 R05 R06 R1B R1D R1E R12 R13 R14 R19 R1C R1K R1L R1M R1N R1P R1Q R1R R16 R20 R21 R22 R2B R2C R24 R25 R26 R30 R3B R3C R3D R3E R3F R32 T0C X81 ETABLISSEMENT .

.................5007 ................................................... COBAC DEC 1601 0 Concordance avec le PCEC 80 640 64 sauf 640 6441 6442 6455 64 sauf 644 et 6455 81 81 65 651 à 654 655 à 659 66 68 82 82 691 6913 6915 6911+6912+6914 692 6921 6922 83 671 à 673 + 679 676 84 83 84 85 ETABLISSEMENT :…...... Date d’arrêté S A A A A M M J J Imm......... 2 F P en millions FCFA CHARGES PRODUIT NET BANCAIRE (solde débiteur) Stocks vendus et achats de marchandises Charges générales d’exploitation Frais d’assistance technique Frais d’inspection Frais de formation du personnel Autres charges d’exploitation PRODUIT GLOBAL D’EXPLOITATION (solde créditeur) TOTAL II PRODUIT GLOBAL D’EXPLOITATION (solde débiteur) Charges de personnel Rémunérations Charges sociales et diverses Impôts et taxes Dotations aux amortissements RESULTAT BRUT D’EXPLOITATION (solde créditeur) TOTAL III RESULTAT BRUT D’EXPLOITATION (solde débiteur) Dotations aux provisions Provisions pour dépréciation des comptes de la clientèle Provisions pour dépréciation des comptes de trésorerie Autres provisions Pertes sur créances irrécouvrables Créances irrécouvrables couvertes par des provisions Créances irrécouvrables non couvertes par des provisions RESULTAT COURANT (solde créditeur) TOTAL IV Charges exceptionnelles et sur exercices antérieurs Moins-values sur cessions d’actifs RESULTAT EXCEPTIONNEL (solde créditeur) TOTAL V RESULTAT COURANT (solde débiteur) RESULTAT EXCEPTIONNEL (solde débiteur) RESULTAT AVANT IMPOT SUR LE RESULTAT (solde créditeur) TOTAL VI RESULTAT AVANT IMPOT SUR LE RESULTAT (solde débiteur) IMPOT SUR LE RESULTAT BENEFICE DE L’EXERCICE (Solde créditeur) TOTAL VII Code poste T0B R4B R4F R4G R4C R4K R4J T1C X82 T1B R50 R5B R5C R60 R80 T2C X83 T2B R91 R9B R9C R9D R92 R9H R9J T3C X84 R7B R76 T4C X85 T3B T4B T5C X86 Montant 85 86 870 T5B T60 T7C X87 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4...Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 COMPTE DE RESULTAT PAYS : ….....

...5008 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .... Date d’arrêté S A A A A M M J J Imm............... 1 F P en millions FCFA PRODUITS PRODUITS D’EXPLOITATION BANCAIRE Produits des opérations de trésorerie et interbancaires Intérêts sur opérations du marché monétaire Intérêts sur autres valeurs reçues en pension Intérêts sur prêts et comptes à terme Intérêts sur prêts au jour le jour Intérêts sur comptes à vue Commissions sur opérations de trésorerie et interbancaires Produits des opérations avec la clientèle Intérêts sur les crédits à long terme Intérêts sur les crédits à moyen terme Intérêts sur les crédits à court terme Intérêts sur les comptes débiteurs Commissions sur opérations avec la clientèle Autres produits Produits des opérations de crédit-bail et de location simple Loyers Reprises de provisions pour dépréciation Reprises de provisions pour réserves latentes Reprises de provisions pour risque de non-perception de loyers Plus-values de cession sur immobilisations affectées au crédit-bail Autres produits des opérations de crédit-bail Produits sur opérations de location simple des étab............................. COBAC DEC 1602 0 Concordance avec le PCEC Code Poste ETABLISSEMENT :…................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 COMPTE DE RESULTAT PAYS : …........... de crédit-bail Produits des opérations diverses Commissions de tenue de compte Commissions sur chèques et effets Commissions sur opérations de change Profits sur opérations de change Commissions sur engagements par signature Profits sur titres de transaction Produits sur autres opérations Produits du portefeuille titres et des prêts à souscription obligatoire Revenus du portefeuille de participation Revenus des prêts et titres à souscription obligatoire Revenus du portefeuille de placement Revenus du portefeuille de transaction PRODUIT NET BANCAIRE (solde débiteur) TOTAL I Montant 70+71+72+73 S0B 70 S0C 701 S01 702 S02 703 S03 704 S04 705 S05 706 S06 711 à 714 S1B +717+719 711 S11 712 S12 713 S13 714 S14 717 S17 719 S19 715+716 S1C 7151 S1D 7152 S1E 7153 S1F 7154 S1G 7155 S1H 7159 S1J 716 S16 72 S20 720 S2B 721 S21 7231+7232 S2C 7233 S2D 724 S24 726 S26 722 + 725 +727 à S2G 729 73 S30 731 S31 732 S32 733 S33 734 S34 80 T0B X81 4..............

..... Date d’arrêté S A A A A M M J J Imm........................ COBAC DEC 1602 0 Concordance avec le PCEC Code Poste ETABLISSEMENT :….....5009 ............ 2 F P en millions FCFA PRODUITS PRODUIT NET BANCAIRE (solde créditeur) Produits accessoires Ventes de marchandises Revenus des biens meubles et immeubles Refacturations de frais divers Autres produits accessoires PRODUIT GLOBAL D’EXPLOITATION (solde débiteur) TOTAL II PRODUIT GLOBAL D’EXPLOITATION (solde créditeur) Reprises d’amortissements RESULTAT BRUT D’EXPLOITATION (solde débiteur) TOTAL III RESULTAT BRUT D’EXPLOITATION (solde créditeur) Reprises de provisions Reprises de provisions pour dépréciation des comptes de la clientèle Reprises de provisions pour dépréciation des comptes de trésorerie Reprises d’autres provisions Rentrées sur créances abandonnées RESULTAT COURANT (solde débiteur) TOTAL IV Subventions d'exploitation et d'équilibre Produits exceptionnels ou sur exercices antérieurs Plus-values sur cessions d'actifs RESULTAT EXCEPTIONNEL (solde débiteur) TOTAL V Montant 80 74 740 742 746 741+743 à 745+747+749 81 81 78 82 82 791 7913 7915 7911+7912+7914 792 83 76 771 à 775 + 777 à 779 T0C S4G S4B S42 S46 S4H T1B X82 T1C S80 T2B X83 T2C S91 S9B S9C S9D S92 T3B X84 S60 S7B S76 T4B X85 T3C T4C T5B X86 T5C T7B X85 776 84 83 RESULTAT COURANT (solde créditeur ) 84 RESULTAT EXCEPTIONNEL (solde créditeur) RESULTAT AVANT IMPOT SUR LE RESULTAT (solde débiteur) 85 TOTAL VI RESULTAT AVANT IMPOT SUR LE RESULTAT (solde 85 créditeur) 870 PERTE DE L'EXERCICE (solde débiteur) TOTAL VII © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4..................................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 COMPTE DE RESULTAT PAYS : …...........

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 4.5010 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 4.6001 .6 ANNEXES AU COMPTE DE RESULTAT © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.

6002 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 4.

6003 .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.

6004 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Les dotations aux provisions effectuées au cours de la période .EVOLUTION DES PROVISIONS POUR DEPRECIATION DES CREANCES DEC 1652 . 4. L’encours des provisions en fin de période . Le taux de couverture en début de période . CONTENU Lignes Les lignes indiquent le nom ou la raison sociale des tiers classés douteux. L’encours des provisions en début de période (31 décembre de l’année précédente tant pour les états semestriels qu’annuels) .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1651 . Les reprises de provisions opérées au cours de la période . L’encours des créances ou des engagements en fin de période . Le taux de couverture en début de période .EVOLUTION DES PROVISIONS EN COUVERTURE DES ENGAGEMENTS HORS – BILAN PRESENTATION Les états DEC 1651 et DEC 1652 fournissent des listes nominatives respectivement des tiers classés douteux et des tiers sur lesquels l’établissement porte des engagements hors-bilan douteux et retracent l’évolution des provisions pour dépréciation de créances ou pour mise en jeu des engagements constituées pour chacun d’eux. Colonnes Dix colonnes permettent d’indiquer : • • • • • • • • • • Le nom ou la raison sociale de la relation concernée L’indicateur « sûretés réelles » L’encours des créances ou des engagements en début de période (31 décembre de l’année précédente tant pour les états semestriels qu’annuels) .

.......................................................... 0 1 F Taux de couverture en % 3 S A A A A M M J J Imm.....6005 ....... Date d'arrêté DEC 1651 ETABLISSEMENT : ........................ COBAC Encours début P Encours fin Créances 6 En millions de FCFA Taux de couverture en % 8 Variation provisions Reprises 4 Nom ou raison sociale Créances 1 Provisions 2 Dotations 5 Provisions 7 TOTAL (X108) © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4...Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 EVOLUTION DES PROVISIONS POUR DEPRECIATION DES CREANCES PAYS : ...

...... COBAC Encours début P Encours fin Créances En millions de FCFA Taux de couverture en % Variation provisions Reprises Dotations Nom ou raison sociale Créances Provisions Provisions TOTAL (X109) 4........................................ Date d'arrêté DEC 1652 ETABLISSEMENT : ..............................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 EVOLUTION DES PROVISIONS EN COUVERTURE DES ENGAGEMENTS DE HORS BILAN PAYS : .....6006 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC ...... 0 1 F Taux de couverture en % S A A A A M M J J Imm.............

INFORMATIONS SUR LE DISPOSITIF DE PREVENTION DU BLANCHIMENT DES CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME (INSTRUCTION COBAC I-2006/01) © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.6.7001 .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 4.

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 4.7002 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques .

Les colonnes 2 et 3 comportent respectivement le nom et les prénoms de chacune des personnes désignées conformément aux dispositions de l’article du Règlement COBAB 2001/01 à la date d’arrêté. Colonnes Le pavé 1 comporte sept colonnes. Lignes Chaque ligne correspond à l’identité d’un correspondant de l’ANIF et de la COBAC.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1621 PREVENTION DU BLANCHIMENT DES CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME INFORMATIONS GENERALES PRESENTATION L’état DEC 1621 fournit des informations générales relatives au dispositif de prévention du blanchiment des capitaux et du financement du terrorisme. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. La colonne 1 reçoit la qualité devant figurer devant le nom du correspondant Monsieur.7003 . Il comporte 3 pavés. Le pavé doit comporter autant de lignes que de correspondants de l’ANIF et de la COBAC désignés au sein de l’établissement déclarant. La colonne 4 comporte la fonction occupée au sein de l’établissement déclarant par correspondant de l’ANIF et de la COBAC. de la personne dont l’identité figure aux colonnes 2 et 3. Madame ou Mademoiselle. La colonne 5 reçoit la date et la désignation à la fonction correspondant de l’ANIF et de la COBAC. CONTENU Pavé 1 – CORRESPONDANTS DE L’ANIF ET DE LA COBAC Le pavé 1 comporte l’identité des correspondants de L’ANIF et de la COBAC en fonction à la date d’arrêté. Les colonnes champ 6 et 7 reçoivent respectivement les numéros de téléphone et de télécopie permettant de joindre directement les correspondants de l’ANIF et de la COBAC au sein de l’établissement.

La colonne 1 reçoit le code correspondant au type d’informations pour lequel les statistiques sont communiquées.7004 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . La colonne 3 indique le nombre de déclarations ou d’actions de formation réalisées au cours du dernier semestre écoulé.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Pavé 2 – FILIALES ET SUCCURSALES HORS CEMAC Le pavé 2 fournit la liste des filiales et succursales de l’établissement déclarant implanté hors CEMAC. La colonne 3 comporte le pays dans lequel la filiale ou la succursale est implantée. La colonne 4 indique. Colonnes Le pavé 2 comporte trois colonnes. COLONNES Le pavé 3 comportent quatre colonnes. LIGNES Chaque ligne correspond à une entité implantée hors CEMAC et placée sous le contrôle de l’établissement déclarant (filiale ou succursale). lorsqu’il y a lieu. Pavé 3 – DECLARATION ANIF ET FORMATION DU PERSONNEL Le pavé 3 fournit les statistiques relatives aux déclarations enregistrées et à la formation dispensée au personnel au cours du dernier semestre écoulé. le montant total des opérations déclarées. 4. La colonne 2 indique la nature des informations pour lesquelles les valeurs statistiques observées au cours du dernier semestre écoulé sont communiquées. Lignes Chaque ligne correspond à une entité implantée hors CEMAC et placée sous le contrôle de l’établissement déclarant (filiale ou succursale). La colonne 1 reçoit le nom de la filiale ou de la succursale. La colonne 2 indique le code correspondant au type d’implantation.

......Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 PREVENTION DU BLANCHIMENT DES CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME – INFORMATIONS GENERALES PAYS : ............………… Date d'arrêté S A A A A M M J J Imm.............7005 Modèles des états réglementaires périodiques .... Qualité 1 Nom 2 CORRESPONDANTS DE l’ANIF ET DE LA COBAC Prénoms Date d’entrée en Autres fonctions exercées fonction 3 4 5 Numéro Téléphone 6 Numéro Télécopie 7 FILIALES ET SUCCURSALES HORS CEMAC Nom Type Pays d’implantation 1 2 3 Code poste 1 001 002 003 004 DECLARATIONS ANIF ET FORMATION DU PERSONNEL Nature de l’information 2 Dossiers remontés au correspondant de l’ANIF par les différents départements au cours du dernier semestre Déclarations effectuées par l’établissement au cours du dernier semestre Délai moyen en jour entre la date de déclaration et celle de l’opération en cas de déclaration à posteriori Nombre d’agents ayant bénéficié d’une formation sur les procédures anti-blanchiment Nombre 3 Montant global déclaré 4 © COBAC CERBER 4.............. COBAC F P DEC 1621 ETABLISSEMENT : ..................

un seul code « 1 » figure sur chaque ligne du document. La colonne 2 indique. La colonne 6 reçoit. CONTENU LIGNES Chaque ligne porte sur une information relative aux procédures internes et au fonctionnement du dispositif de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. le cas échéant. les commentaires formulés par le déclarant en complément de la réponse à la question posée. COLONNES La colonne 1 indique le code poste correspondant à l’information traitée. « Non » ou « Sans objet »). 4. Les colonnes 3 à 5 sont servies en indiquant « 1 » dans la colonne correspondant à la réponse (« Oui ». Ainsi.PREVENTION DU BLANCHIMENT DES CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME INFORMATIONS SUR LE DISPOSITIF EN VIGUEUR PRESENTATION L’état DEC 1625 décrit les procédures internes et le fonctionnement du dispositif préventif adopté par l’établissement déclarant dans le cadre de la lutte contre le blanchissement des capitaux et le financement du terrorisme.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1625 . la nature de l’information traitée. sous forme de question.7006 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques .

P Code poste 1 Question 2 Oui 3 Non 4 SO 5 Commentaire 6 I/ Connaissance de la clientèle I.... l’établissement se renseigne-t-il sur la véritable identité des personnes représentées ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 4 et Règlement CEMAC 01/03 – article 10).... l’établissement s’assure-t-il de l’identité et de l’adresse du représentant par l’exigence de la présentation de l’original de tout document probant ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. COBAC F DEC 1625 ETABLISSEMENT : ............. Lorsque le contactant paraît ne pas agir pour son propre compte.......1 – Identification des clients 110 L’identification des clients fait-elle l’objet d’une procédure formalisée ? (Règlement COBAC R/2005/01 – article 4).. Avant l’établissement de toute relation d’affaires avec une personne morale.7007 111 112 113 114 115 © COBAC .... sa forme juridique et son siège social ainsi que les pouvoirs des personnes agissant en son nom ? (Règlement COBAC R2005/01 – articles 4 et 5 et du Règlement CEMAC 01/03 – article 9)......... Lorsque le contractant paraît ne pas agir pour son compte.. … 0 1 S A A A A M M J J Imm.......... l’établissement s’assure-t-il de l’identité et de l’adresse du contractant par l’exigence de la présentation de l’original ou de la copie certifiée conforme de tout acte ou extrait de registre officiel constatant sa dénomination....Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 PREVENTION DU BLANCHIMENT DES CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME INFORMATION SUR LE DISPOSITIF EN VIGUEUR PAYS :………………….... L’obligation d’identification s’impose-t-elle également à l’égard des sociétés dont le capital est constitué d’actions au porteur ou détenu par des mandataires ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 5).. d’établissement s’assure-t-il de l’identité et de l’adresse du contractant par l’exigence de la présentation de la carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité ? (Règlement COBAC R-2005/01 – articles 4 et 5 et Règlement CEMAC 01/03 – article 9)........ Avant l’établissement de toute relation d’affaires avec une personne physique......

bénéficiaires et titulaires de procuration. Avant toute opération d’un montant supérieur à … demandée par un client occasionnel. de la cessation de la relation d’affaire ou de l’exécution de la dernière opération les documents relatifs à l’identité du client ainsi que les caractéristiques des opérations ? (Règlement COBAC R-2005/01– article 39 et Règlement CEMAC 01/03– article 13).Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Code poste 1 Question 2 4 et Règlement CEMAC 01/03 – article 11). Lorsque le contractant paraît ne pas agir pour son propre compte. l’établissement exige-t-il un document original attestant de la délégation du pouvoir ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 4). l’établissement s’assure-t-il de l’identité et de l’adresse des clients occasionnels en cas d’opérations distinctes. Les comptes présentant des problèmes d’identification et ceux des clients demandant l’anonymat ou se présentant sous un faux nom ont-ils été clos ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 14).3 Conservation et mise à jour des informations L’établissement conserve-t-il pendant 5 ans à compter de la clôture du compte. l’établissement s’assure-t-il de l’identité et de l’adresse des clients occasionnels quand la provenance licite des capitaux n’est pas certaine ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 4 et Règlement CEMAC 01/03 – article 9).7008 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Indépendamment du montant de la transaction. 121 122 123 I. l’établissement s’assure-t-il de l’identité et de l’adresse du client par l’exigence de la présentation de l’original de tout document probant ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 4 et Règlement CEMAC 01/03 – article 9). Indépendamment du montant de la transaction. 130 131 4. Les informations sur l’identité des clients donneurs d’ordre.2 – La Gestion des clients occasionnels 120 La gestion des clients occasionnels fait-elle l’objet d’une procédure formalisée ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 4). mandataires. Oui 3 Non 4 SO 5 Commentaire 6 116 117 I. effectuées dans une période limitée et pour un montant global supérieur à … ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 4 et Règlement CEMAC 01/03 – article 9). ayants droits économiques et sur les transactions suspectes sont-elles centralisées ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 46 et Règlement CEMAC 01/03 – article 14).

Les données relatives à l’identification de clientèle sont-elles revues à l’occasion d’une modification des normes de documentation ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 12).Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Code poste 1 132 Question 2 Les données relatives à l’identification de la clientèle font-elles l’objet d’une révision périodique ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 4 et Règlement CEMAC 01/03 – article 12). 211 212 213 214 215 II. La typologie de la clientèle figurant dans la procédure d’acceptation de nouveaux clients tientelle compte des antécédents bancaires (notamment en cas d’exclusion du client par une autre banque assujettie) ? (Règlement COBAC R2005/01 – article 7). La typologie de la clientèle figurant dans la procédure d’acceptation de nouveaux clients tientelle compte de l’activité professionnelle ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 7). La procédure d’acceptation de nouveaux clients explicite-t-elle les types de clientèle susceptibles de représenter un risque plus élevé ? (Règlement COBAC R-2005/01 – articles 7).7009 © COBAC . Les données enregistrées sur le compte font-elles CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. La typologie de la clientèle figurant dans la procédure d’acceptation de nouveaux clients tientelle compte du pays d’origine ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 7). Les données relatives à l’identification de clientèle sont-elles revues à l’occasion d’un changement important dans le mode de gestion ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 12).1 – Procédures d’acceptation 210 L’établissement a-t-il défini une procédure formalisée d’acceptation de nouveaux clients ? (Règlement COBAC R-2005/01 – articles 4 et 7). Les données relatives à l’identification de clientèle sont-elles revues à l’occasion d’une grosse transaction ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 12). Oui 3 Non 4 SO 5 Commentaire 6 133 134 135 II / La Gestion des clients occasionnels II.2 – Gestion des PPE 220 221 La gestion des PPE fait-elle l’objet d’une procédure spécifique formalisée ? (Règlement COBAC R-2005/01-article 8). La typologie de la clientèle figurant dans la procédure d’acceptation de nouveaux clients tientelle compte des liens entre comptes ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 7).

L’autorisation préalable émise. Les documents remis par un client non-résident sont-ils authentifiés ? (Règlement COBAC R2005/01– article 9).article 8).4 .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Code poste 1 Question 2 clairement apparaître le caractère PPE du client par l’existence notamment d’une mention explicite dans le descriptif du compte ? (Règlement COBAC R-2005/01. L’établissement se renseigne-t-il préalablement à l’entrée en relation sur l’origine des fonds et du patrimoine du client PPE qu’elle que soit sa nationalité ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 8). L’établissement met-il en œuvre une vérification de la situation des clients non-résidents par un tiers de réputation confirmée ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 9).3 – La Gestion des clients non-résidents 230 L’entrée en relation avec des clients non-résidents fait-elle l’objet d’une procédure spécifique formalisée ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 9).Gestion des clients recommandés par un intermédiaire 240 L’établissement refuse-t-il d’ouvrir un compte à un client recommandé par un intermédiaire si cet intermédiaire ne veut ou ne peut pas fournir les informations sur la situation du futur client même CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC 4. L’entrée en relation avec un client non-résident impose-t-elle une autorisation préalable par un supérieur hiérarchique du chargé de clientèle ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 9).7010 . lors de l’entrée en relation avec un client non-résident. L’entrée en relation d’affaire fait-elle l’objet d’une autorisation préalable de la haute direction de l’établissement ? (Règlement COBAC R-2005/01 – articles 8).article 9). L’établissement exige-t-il un premier versement par l’intermédiaire d’un compte ouvert au nom du client auprès d’une banque soumise à des normes anti-blanchiment de même niveau que celles imposées aux établissements assujettis ? (Règlement COBAC R-2005/01 . L’établissement demande-t-il aux clients nonrésidents de produire une lettre de recommandation (lettre dite de bon standing) produite par sa banque habituelle ? (Règlement COBAC R-2005/01 . Oui 3 Non 4 SO 5 Commentaire 6 222 223 II.article 9). par un supérieur hiérarchique du chargé de clientèle estelle formalisée et conservée au dossier ? 231 232 233 234 235 236 II.

L’établissement vérifie-t-il que l’intermédiaire exerce ses devoirs de diligence en matière de lutte anti-blanchiment dans des conditions et selon les modalités prévues par le Règlement COBAC R– 2005/01 ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 10).Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Code poste 1 Question 2 au motif du respect du secret bancaire ? (Règlement COBAC R-2005/01– article 10).5 – Gestion des établissements de crédit correspondants 250 La gestion des établissements correspondants fait-elle l’objet d’une procédure spécifique formalisée ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 11).article 11). L’établissement se renseigne-t-il avant toute entrée en relation d’affaire sur ses procédures de prévention et de détection du blanchiment (Règlement COBAC R-2005/01 – article 11). L’établissement refuse-t-il d’ouvrir le compte sollicité quand l’intermédiaire n’est pas soumis à des normes anti-blanchiment de même niveau que celles imposées aux établissements assujettis ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 10). L’établissement se renseigne-t-il avant toute entrée en relation d’affaire sur la finalité du compte dont l’ouverture est demandée ? (Règlement COBAC R-2005/01 . Oui 3 Non 4 SO 5 Commentaire 6 241 242 243 244 II. La vérification de l’exercice par les intermédiaires des devoirs de diligence en matière de lutte antiblanchiment est-elle effectuée régulièrement ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 10). CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.article 11).7011 251 252 253 254 255 © COBAC . L’établissement s’assure-t-il avant toute entrée en relation d’affaire que l’établissement de crédit correspondant est contrôlé dans son pays d’origine par une autorité compétente appliquant des normes équivalentes en matière de lutte contre le blanchiment à celles édictées par la COBAC ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 11). L’établissement se renseigne-t-il avant toute entrée en relation d’affaire sur la nature des activités de l’établissement de crédit correspondant ? (Règlement COBAC R2005/01 . L’établissement vérifie-t-il la compétence et l’honorabilité des intermédiaires ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 10). L’établissement s’assure-t-il avant toute entrée en relation d’affaire que l’établissement de crédit correspondant est présent physiquement dans la juridiction où il est enregistré ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 11).

L’établissement s’assure-t-il que l’établissement de crédit correspondant applique ses devoirs de diligence en matière de lutte anti-blanchiment ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 11).article 11). L’identification des comptes à haut risque tient-elle compte du type de transactions autorisées sur le compte ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 21). L’identification des comptes à haut risque tient-elle compte du pays d’origine du client ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 21). Les comptes détenus par les PPE font-ils l’objet d’une vigilance accrue ? (Règlement COBAC R2005/01 – article 8). Les comptes à haut risque sont-ils clairement identifiés ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 21). L’identification des comptes à haut risque tient-elle compte de la source des fonds ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 21). Oui 3 Non 4 SO 5 Commentaire 6 256 257 II.6 Gestion des Etablissements de Micro Finance (EMF) 260 La gestion des établissements de Microfinance avec lesquels l’établissement est en relation faitelle l’objet d’une procédure spécifique formalisée ? L’établissement s’assure-t-il avant toute entrée en relation d’affaire avec l’établissement de microfinance que celui-ci a fait l’objet d’un agrément ? L’établissement définit-il pour les comptes des établissements de microfinance des conditions restrictives de fonctionnement (notamment pas de transfert vis-à-vis de l’étranger) ? 261 262 III / Obligation de surveillance III.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Code poste 1 Question 2 L’établissement s’assure-t-il avant toute entrée en relation d’affaire que l’établissement de crédit correspondant est apparenté à un groupe financier réglementé ? (Reg COBAC R-2005/01 . L’identification des comptes à haut risque tient-elle compte de l’activité professionnelle du client ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 21). CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC 311 312 313 314 315 316 317 4. Les comptes à haut risque font-elle l’objet d’une vigilance accrue ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 21).7012 .1 – Surveillance des comptes 310 Les comptes affectés d’un numéro confidentiel font-il l’objet d’une vigilance accrue ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 16).

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Code poste 1 Question 2 Les comptes détenus de manière directe ou indirecte par des organisations à but caritatif. L’origine des fonds fait-elle l’objet d’une vigilance accrue dans le cas d’opérations impliquant un établissement ou une institution financière situé dans un pays considéré comme non coopératif en matière de lutte anti-blanchiment et le financement du terrorisme ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 24 et Règlement CEMAC 01/03 – article 12). L’origine des fonds fait-elle l’objet d’une vigilance accrue dans le cas d’opérations impliquant un établissement ou une institution financière non soumis à des obligations au moins équivalentes à celles en vigueur dans la CEMAC en matière de lutte anti-blanchiment ? (Règlement COBAC R2005/01 – article 24 et Règlement CEMAC 01/03 – article 12). L’origine des fonds fait-elle l’objet d’une vigilance accrue dans le cas d’opérations impliquant un établissement ou une institution financière situé dans un pays non-membre du GAFI ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 24 et Règlement CEMAC 01/03 – article 12).2 Surveillance des opérations 320 L’origine des fonds en cas de transfert fait-elle l’objet d’une vigilance accrue ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 24 et Règlement CEMAC 01/03 – article 12). 321 322 323 324 325 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Le système de surveillance permet-il pour tous les comptes de déceler les opérations inhabituelles ou suspectes. culturel. notamment en fonction du montant maximum attendu des opérations par type de compte ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 18) Le système de surveillance est-il appliqué aux opérations par chèque ou de monnaie électronique ? (Règlement COBAC R-2005/01 – articles 57 et 58). Les comptes détenus par des clients spécialisés dans les micro-financements font-ils l’objet d’une vigilance accrue ? Oui 3 Non 4 SO 5 Commentaire 6 318 319 III.7013 . cultuel ou social font-ils l’objet d’une vigilance accrue ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 35 et Règlement CEMAC 01/03 – article 39).

Le rapport relatif aux travaux réalisés dans le cadre du dispositif de surveillance contient-il des informations sur le montant de l’opération et la justification fournie par le donneur d’ordre ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 20). Le rapport relatif aux travaux réalisés dans le cadre du dispositif de surveillance contient-il des informations sur l’origine et la destination des fonds ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 20).7014 . Le correspondant de l’ANIF et de la COBAC formalise-t-il son analyse des rapports qui lui sont remontés ? Le rapport relatif aux travaux réalisés dans le CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC 331 332 333 334 335 336 337 338 4.3 Examens 330 Le dispositif de surveillance des comptes et des opérations fait-ils l’objet de procédures formalisées ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 43). Oui 3 Non 4 SO 5 Commentaire 6 326 327 III. Le rapport relatif aux travaux réalisés dans le cadre du dispositif de surveillance contient-il des informations sur l’identité du donneur d’ordre et du (ou des) bénéficiaire(s) ? (Règlement COBAC R2005/01 – article 20).Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Code poste 1 Question 2 Le système de surveillance permet-il d’isoler les opérations d’un montant unitaire ou total (dans le cas d’opérations répétées) supérieur à ? et qui se présentent dans des conditions inhabituelles de complexité et ne paraissant pas présenter de justification économique ou d’objet licite ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 17 et Règlement CEMAC 01/03 – article 12). Les examens réalisés dans le cadre du dispositif de surveillance donnent-ils lieu à un rapport écrit (Règlement COBAC R-2001/01 – article 19 et 20 et Règlement CEMAC 01/03 – article 12). Les opérations soumises à surveillance font-elles l’objet d’un examen spécifique préalable à leur exécution ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 19 et Règlement CEMAC 01/03 – article 12). Le rapport relatif aux travaux réalisés dans le cadre du dispositif de surveillance contient-il des informations sur les modalités et conditions de fonctionnement du compte ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 20) Le rapport relatif aux travaux réalisés dans le cadre du dispositif de surveillance est-il communiqué au correspondant de l’ANIF et de la COBAC ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 49).

s’est-il assuré que le dispositif est cohérent sur l’ensemble du groupe ? 340 341 342 343 344 IV / Déclaration IV. Un responsable de la lutte anti-blanchiment est-il désigné dans chaque succursale.1 . L’établissement.7015 411 412 © COBAC . s’il est tête de groupe. Les filiales et succursales installées à l’étranger communiquent-elles à l’établissement les dispositions locales qui s’opposent à la mise en œuvre de tout ou partie des recommandations de la COBAC en matière de lutte anti-blanchiment ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 50). chaque agence ou service local ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 46 et Règlement CEMAC 01/03 – article 14). La procédure de déclaration à l’ANIF des paiements en espèces ou par titre au porteur décrit-elle la démarche à suivre à l’absence du correspondant de l’ANIF et de la COBAC ? Les opérations déjà exécutées font-elles l’objet d’une déclaration à l’ANIF lorsqu’il a été impossible de surseoir à leur exécution ou lorsqu’il est apparu postérieurement à leur exécution que les sommes pourraient provenir d’un crime ou d’un délit ou s’inscrire dans un processus de CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.4 – Surveillance au sein d’un groupe L’établissement s’assure-t-il que l’ensemble des obligations définies par les articles 4 à 22 du règlement COBAC R-2005/01 sont respectées par leurs succursales ou filiales dont le siège est à l’étranger ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 23). Oui 3 Non 4 SO 5 Commentaire 6 339 III.Objet des déclarations 410 La procédure de déclaration à l’ANIF des paiements en espèces ou par titre au porteur estelle formalisée ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 44). Le rapport relatif aux travaux réalisés dans le cadre du dispositif de surveillance est-il conservé selon des modalités propres à en assurer la confidentialité ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 20 et Règlement CEMAC 01/03 – article 48).Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Code poste 1 Question 2 cadre du dispositif de surveillance est-il conservé 5 ans ? (Règlement COBAC R-2005/01 – articles 19 et 20 Règlement CEMAC 01/03 – article 13). L’établissement s’assure-t-il que l’ensemble des obligations de déclarations des opérations suspectes s’applique à toutes ses succursales et filiales ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 26).

L’établissement déclare-t-il à l’ANIF les opérations qui portent sur des sommes qui pourraient être liées à un crime ou à un délit ou s’inscrire dans un processus de blanchiment des capitaux ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 26 et Règlement CEMAC 01/03 – article 18). Une fois décelées. avoirs ou autres biens des personnes reconnues coupables de financement du terrorisme ou figurant sur la liste établie par le comité des sanctions ou sur celle arrêtée par le comité ministériel ? (Règlement COBAC R2005/01 – article 34 et Règlement CEMAC 01/03 – article 36).Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Code poste 1 Question 2 blanchiment des capitaux ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 27 et Règlement CEMAC 01/03 – article 18). L’établissement déclare-t-il à l’ANIF les opérations. La procédure relative aux déclarations de soupçon interdit-elle explicitement que les déclarations une fois réalisées soient portées à la connaissance du client ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 48 et Règlement CEMAC 01/03 – article 64). Toute information de nature à renforcer le soupçon ou à l’infirmer est-elle transmise immédiatement à l’ANIF pour compléter la déclaration initiale ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 28 et Règlement CEMAC 01/03 – article 18). avoirs ou autres biens des personnes reconnues coupables de financement du terrorisme ou figurant sur la liste établie par le comité des sanctions ou sur celle arrêtée par le comité ministériel sont-elle gelées ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 38 et Règlement CEMAC 01/03 – article 41). Lorsque la déclaration à l’ANIF est effectuée antérieurement à l’exécution de l’opération.7016 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .2 – Gestion des déclarations L’établissement déclare-t-il à l’ANIF les sommes ou tous les autres biens en sa possession qui pourraient être liés à un crime ou à un délit ou s’inscrire dans un processus de blanchiment des capitaux ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 26 et Règlement CEMAC 01/03 – article 18). 420 421 4. sommes. Oui 3 Non 4 SO 5 Commentaire 6 413 414 415 416 417 IV. estelle assortie de l’indication de son délai d’exécution ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 27 et Règlement CEMAC 01/03 – article 19). les sommes.

L’établissement déclare-t-il à l’ANIF les opérations effectuées pour compte propre ou pour compte de tiers avec des personnes morales agissant sous forme ou pour le compte de fonds fiduciaires ou de tout autre instrument de gestion d’un patrimoine d’affectation dont l’identité des constituants ou des bénéficiaires n’est pas connue? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 26 et Règlement CEMAC 01/03 – article 18). L’établissement déclare-t-il à l’ANIF les paiements en espèces ou par titres au porteur d’une somme supérieur à … ? (Règlement CEMAC 01/03 – article 12). La déclaration à l’ANIF des paiements en espèces ou par titre au porteur précise-t-elle l’identité des parties ? (Règlement CEMAC 01/03 – article 12). Tout agent a-t-il en sa possession ou peut-il facilement accéder au recueil des procédures relatives à la lutte anti-blanchiment ? 511 512 V. La déclaration à l’ANIF des paiements en espèces ou par titre au porteur précise-t-elle l’origine et la destination des fonds ? (Règlement CEMAC 01/03 – article 12).1 – Formation et information 510 Tout nouvel agent concerné bénéficie-t-il d’une formation relative à la lutte anti-blanchiment ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 43 et Règlement CEMAC 01/03 – article 14).Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Code poste 1 Question 2 L’établissement déclare-t-il à l’ANIF toute opération dont l’identité du donneur d’ordre ou du bénéficiaire reste douteuse malgré les diligences effectuées conformément aux dispositions en vigueur en matière d’identification de la clientèle ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 26 et Règlement CEMAC 01/03 – article 18).2 – Contrôle interne © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.7017 . Oui 3 Non 4 SO 5 Commentaire 6 422 423 424 425 426 427 V / Organisation et Contrôle interne V. La formation relative à la lutte anti-blanchiment inclut-elle la présentation des procédures internes ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 43). La déclaration à l’ANIF des paiements en espèces ou par titres au porteur précise-t-elle l’objet de l’opération ? (Règlement CEMAC 01/03 – article 12).

Les données relatives à l’identification de la clientèle rentrent-elles dans le périmètre d’intervention du contrôle et de l’Audit interne ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 13). L’organe exécutif est-il systématiquement informé de chaque déclaration à l’ANIF ? Les attributions de l’organe délibérant en matière de lutte anti-blanchiment sont-elles précisées ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 47).Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Code poste 1 520 Question 2 La lutte anti-blanchiment rentre-t-elle dans les dispositifs du contrôle interne ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 45 et Règlement CEMAC 01/03 – article 14). 543 4. Les responsabilités du personnel et des organes sociaux en matière de lutte anti-blanchiment sontelles définies ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 47). L’ensemble des procédures en matière de lutte anti-blanchiment fait l’objet d’un recueil ? Le recueil des procédures relatives à la lutte antiblanchiment est-il régulièrement mis à jour ? Le respect des procédures relatives à la lutte antiblanchiment est-il vérifié ? (Règlement COBAC R2005/01 – article 48).7018 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Quelle est la date de la dernière mission d’inspection concernant le dispositif de lutte antiblanchiment ? Oui 3 Non 4 SO 5 Commentaire 6 521 522 523 524 525 V.3 – Correspondants de l’ANIF et de la COBAC 530 Le nom des correspondants de l’ANIF et de la COBAC sont-ils communiqués dès leur désignation à l’ANIF ? Le nom des correspondants de l’ANIF et de la COBAC sont-ils communiqués dès leur désignation à la COBAC ? L’identité et les coordonnées des correspondants de l’ANIF et de la COBAC figurent-elles dans les procédures anti-blanchiment de l’établissement ? Le correspondant de l’ANIF et de la COBAC réalise-t-il un rapport annuel de son activité ? 531 532 533 V.4 – Gouvernance 540 541 542 L’organe exécutif participe-t-il au contrôle du dispositif anti-blanchiment ? (Règlement COBAC R-2005/01 – article 47).

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.7019 .

.

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 4. INFORMATIONS GENERALES © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.8001 .7.

8002 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 4.

Lignes Chaque ligne correspond à une information sur la situation juridique et administrative de l’établissement.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1631 COORDONNEES DE L’ETABLISSEMENT ET DE SES GUICHETS PERMANENTS PRESENTATION L’état DEC 1631 fournit les informations générales relatives aux coordonnées de l’établissement et de ses guichets permanents. Colonnes Le pavé 1 comporte 3 colonnes permettant d’indiquer : ƒ ƒ ƒ le code correspondant au type d’informations attendues la nature de l’information l’information fournie par l’établissement Pavé 2 – Coordonnées des guichets permanents Le pavé 2 fournit les informations relatives aux coordonnées des guichets permanents. CONTENU Pavé 1 – Coordonnées de l’établissement Le pavé 1 fournit les informations relatives aux coordonnées de l’établissement. Il comporte deux pavés. Lignes Chaque ligne correspond à un guichet permanent.8003 . Le pavé doit comporter autant de lignes que de guichets permanents. sur la localisation de son siège et les adresses de celui-ci. © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.

le nom le code guichet (reconnu par le CORENOFI et comportant 5 caractères) l’adresse postale la ville de localisation le numéro de téléphone principal le numéro de télécopie principal l’adresse électronique (e-mail) le télex 4.8004 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Colonnes Le pavé 2 comporte 8 colonnes permettant d’indiquer pour chaque guichet : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ .

....................... DEC 1631 0 S A A A A M M J J Imm........................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 COORDONNEES DE L’ETABLISSEMENT ET DE SES GUICHETS PERMANENTS PAYS : ............ Date d'arrêté ETABLISSEMENT : . COBAC F 1 P Code poste 1 Y21 Y22 Y23 Y24 Y25 Y26 Y27 Y28 Y29 Y30 Y31 Y32 Y33 Y34 Y35 Y36 Y37 Y38 COORDONNEES DE L’ETABLISSEMENT Nature de l’information 2 Raison sociale (nom de l’établissement) Sigle Numéro de l’agrément ministériel Date de l’agrément ministériel Forme juridique Nombre de guichets permanents Siège social Adresse postale Téléphone 1 Téléphone 2 Téléphone 3 Télécopie 1 Télécopie 2 Télécopie 3 Télex Adresse électronique SWIFT Site Internet (web) Information 3 COORDONNEES DES GUICHETS PERMANENTS Nom guichet 1 Code guichet 2 Adresse postale 3 Ville 4 Numéro Téléphone 5 Numéro Télécopie 6 Adresse électronique 7 Télex 8 © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4..................................8005 ......

8006 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . LES ADMINISTRATEURS ET LES DIRIGEANTS PRESENTATION L’état DEC 1632 fournit les informations relatives à l’actionnariat. Lignes Le pavé 1 comporte deux lignes : l’une portant sur le montant du capital et l’autre relative à la date de la dernière modification du capital. Le pavé doit comporter autant de lignes que de dirigeants responsables. Colonnes Le pavé 1 comporte 3 colonnes permettant d’indiquer : ƒ ƒ ƒ le code correspondant au type d’informations attendues la nature de l’information l’information fournie par l’établissement Pavé 2 – Coordonnées des dirigeants responsables Le pavé 2 fournit les informations relatives aux dirigeants responsables. Lignes Chaque ligne correspond à un dirigeant responsable.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1632 INFORMATIONS SUR L’ACTIONNARIAT. aux administrateurs et aux dirigeants de l’établissement. 4. CONTENU Pavé 1 – Capital social Le pavé 1 fournit le montant du capital et la date de sa dernière modification. Il comporte quatre pavés.

8007 . Administrateur Directeur Général.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Colonnes Le pavé 2 comporte 8 colonnes permettant d’indiquer pour chaque dirigeant responsables : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ la fonction exercée au sein de l’établissement (Directeur Général. Lignes Chaque ligne correspond à un membre du Conseil d’administration.) le nom et le(s) prénom(s) le numéro de l’arrêté d’agrément la date de l’arrêté d’agrément l’adresse personnelle le numéro de téléphone personnel le numéro de télécopie personnel l’adresse électronique (e-mail) Pavé 3 – Composition du Conseil d’administration Le pavé 3 fournit les informations relatives à la composition du Conseil d’administration de l’établissement. etc. Le pavé doit comporter autant de lignes que de membres du Conseil d’administration. Vice-Président.) le nom et les prénoms la profession l’actionnaire ou les actionnaires représentés l’adresse personnelle le numéro de téléphone personnel CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Administrateur. Directeur Général Adjoint. etc. Colonnes Le pavé 3 comporte 8 colonnes permettant d’indiquer pour chaque membre du Conseil d’administration : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ © COBAC la qualité au sein du Conseil d’administration (Président.

8008 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . Le pavé doit comporter autant de lignes que d’actionnaires.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 ƒ ƒ le numéro de télécopie personnel l’adresse électronique (e-mail) Pavé 4 – Informations sur l’actionnariat Le pavé 4 fournit les informations relatives à l’actionnariat de l’établissement. Colonnes Le pavé 4 comporte 5 colonnes permettant d’indiquer pour chaque actionnaire : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ le nom ou raison sociale la part (en pourcentage) du capital détenu la nationalité ou le pays d’implantation du siège principal l’adresse complète la catégorie institutionnelle 4. Lignes Chaque ligne correspond à un actionnaire.

....................Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 INFORMATIONS SUR L’ACTIONNARIAT. DEC 1632 0 S A A A A M M J J Imm......................8009 Modèles des états réglementaires périodiques . Date d'arrêté ETABLISSEMENT : .................... LES ADMINISTRATEURS ET LES DIRIGEANTS PAYS : ........ COBAC F 1 P Code poste F0C Y39 CAPITAL SOCIAL Nature de l’information Montant du capital social (en FCFA) Date de la dernière modification du capital Information COORDONNEES DES DIRIGEANTS RESPONSABLES Fonctions au sein de l’établissement 1 Nom et Prénoms 2 Numéro de l’arrêté d’agrément 3 date de l’arrêté d’agrément 4 Adresse personnelle 5 Numéro Téléphone personnel 6 Numéro Télécopie personnel 7 Adresse électronique 8 COMPOSITION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION Qualité au sein du Conseil 1 Nom et Prénoms Profession Actionnaires représentés 4 Adresse personnelle Numéro Téléphone personnel 6 Numéro Télécopie personnel 7 Adresse électronique 2 3 5 8 INFORMATIONS SUR L’ACTIONNARIAT Nom ou raison sociale de l’actionnaire 1 Part dans le capital (%) 2 Nationalité ou pays d’implantation du siège principal 3 Adresses complète 4 Catégorie Institutionnelle 5 © COBAC CERBER 4.............................

8010 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1633 INFORMATIONS SUR LES EFFECTIFS DU PERSONNEL. la catégorie de l’emploi (cadre et autre personnel) et le caractère bancaire ou non de l’emploi. 4. Lignes Le pavé 1 comporte huit lignes répartissant les effectifs du personnel suivant trois critères : la nationalité (expatriés ou nationaux). Lignes Le pavé 1 comporte neuf lignes répartissant le nombre des comptes clientèle en fonction de deux critères : la situation du solde du compte (débiteur ou créditeur) et le statut du détenteur du compte (personne physique ou personne morale). à la clientèle et à l’affectation des résultats. Il comporte trois pavés. Colonnes Le pavé 1 comporte 3 colonnes permettant d’indiquer : ƒ ƒ ƒ le code correspondant au type d’informations attendues la nature de l’information le nombre d’agents ou l’effectif correspondant Pavé 2 – Informations sur la clientèle Le pavé 2 fournit les informations relatives au nombre de comptes clientèle tenus par l’établissement. LA CLIENTELE ET L’AFFECTATION DES RESULTATS PRESENTATION L’état DEC 1633 fournit les informations relatives aux effectifs du personnel. CONTENU Pavé 1 – Informations sur les effectifs du personnel Le pavé 1 fournit la répartition des effectifs du personnel.

Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Colonnes Le pavé 2 comporte 3 colonnes permettant d’indiquer : ƒ ƒ ƒ le code correspondant au type d’informations attendues la nature de l’information le nombre de comptes Pavé 3 – Affectation du résultat Le pavé 3 fournit les informations relatives à l’affectation du résultat (en francs CFA). Colonnes Le pavé 3 comporte 3 colonnes permettant d’indiquer : ƒ ƒ ƒ le code correspondant au type d’informations attendues la nature de l’information le montant © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Lignes Chaque ligne correspond à une rubrique d’affectation du résultat selon qu’il est bénéficiaire ou déficitaire.8011 .

8012 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .. LA CLIENTELE ET L’AFFECTATION DES RESULTATS PAYS : .......... 0 1 S A A A A M M J J Imm....Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 INFORMATIONS SUR LES EFFECTIFS DU PERSONNEL............................. COBAC F P INFORMATIONS SUR LES EFFECTIFS DU PERSONNEL Code Nature de l’information Nombre poste 1 2 3 Y40 Cadres expatriés Y41 Autre personnel bancaire expatrié X102 Total personnel bancaire expatrié Y42 Cadres nationaux Y43 Autre personnel bancaire national Total personnel bancaire national X103 Y44 Personnel non bancaire X104 Effectif total Code poste 1 Y45 Y46 X105 Y47 Y48 X106 X107 X108 X109 INFORMATIONS SUR LA CLIENTELE Nature de l’information 2 Nombre de comptes débiteurs personnes morales Nombre de comptes créditeurs personnes morales Nombre 3 Total Comptes personnes morales Nombre de comptes débiteurs personnes physiques Nombre de comptes créditeurs personnes physiques Total Comptes personnes physiques Nombre total de comptes débiteurs Nombre total de comptes créditeurs Nombre total de comptes Code poste 1 T7C Y49 Y50 Y51 Y52 T7B Y53 Y54 Y55 AFFECTATION DU RESULTAT (en francs CFA) Nature de l’information 2 Résultat bénéficiaire Réserves Report à nouveau Dividendes Autres affectations Résultat déficitaire Report à nouveau Prélèvement sur les réserves Autres affectations Montant 3 4...................................... Date d'arrêté DEC 1633 ETABLISSEMENT : .............

Lignes Chaque ligne correspond à un commissaire aux comptes.8013 . Le pavé doit comporter autant de lignes que de commissaires aux comptes (titulaires et suppléants). Colonnes Le pavé 1 comporte 7 colonnes permettant d’indiquer pour chaque commissaire aux comptes : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ la nature du mandat (titulaire ou suppléant) le nom et les prénoms ou la dénomination sociale l’adresse complète le numéro de téléphone le numéro de télécopie l’adresse électronique (e-mail) le nom et les prénoms du principal responsable © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4. Il comporte deux pavés.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1634 INFORMATIONS SUR LES COMMISSAIRES AUX COMPTES PRESENTATION L’état DEC 1634 fournit les informations relatives aux coordonnées et à la situation administrative des commissaires aux comptes. CONTENU Pavé 1 – Coordonnées des commissaires aux comptes Le pavé 1 fournit les informations relatives aux coordonnées des commissaires aux comptes.

Colonnes Le pavé 2 comporte 7 colonnes permettant d’indiquer pour chaque commissaire aux comptes : ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ le nom et les prénoms ou la dénomination sociale le numéro de l’agrément délivré par l’Autorité Monétaire la date de l’agrément délivré par l’Autorité Monétaire le numéro de l’agrément CEMAC permettant l’exercice de la profession de commissaire aux comptes la date de l’agrément CEMAC le cabinet ou le réseau d’affiliation du commissaire aux comptes l’effectif du personnel employé par le commissaire aux comptes . 4. Le pavé doit comporter autant de lignes que de commissaires aux comptes (titulaires et suppléants).8014 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 Pavé 2 – Informations sur la situation administrative des commissaires aux comptes Le pavé 2 fournit les informations relatives à la situation administrative des commissaires aux comptes de l’établissement. Lignes Chaque ligne correspond à un commissaire aux comptes.

.... DEC 1634 0 S A A A A M M J J Imm... COBAC F 1 P Nature du mandat 1 Nom et Prénoms ou dénomination sociale 2 COORDONNEES DES COMMISSAIRES AUX COMPTES Adresse complète Numéro Numéro Télécopie Téléphone 3 4 5 Adresse électronique 6 Nom et prénoms du principal responsable 7 INFORMATIONS SUR LA SITUATION ADMINISTRATIVE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES Nom et Prénoms ou dénomination sociale 1 Numéro de l’arrêté d’agrément 2 date de l’arrêté d’agrément 3 Numéro d’agrément CEMAC 4 Date de l’agrément CEMAC 5 Cabinet ou réseau d’affiliation 6 Nombre de collaborateurs 7 © COBAC CERBER 4.............INFORMATIONS SUR LES COMMISSAIRES AUX COMPTES PAYS : ........................................... Date d'arrêté ETABLISSEMENT : ..............8015 Modèles des états réglementaires périodiques .......................

Colonnes Les colonnes indiquent : ƒ ƒ les produits et services proposés par l’établissement . Le contenu des sous-rubriques est donné à titre indicatif. Il revient à chaque établissement d’en fournir le détail compte tenu de sa situation particulière. Cet état est établi en application de la décision du Conseil d’Administration de la BEAC du 11 mars 1997 relative à l’affichage des conditions de banque. ainsi que des lettres circulaires subséquentes du Gouverneur LC/72 du 30 juin 1997 aux Directeurs Généraux des établissements de crédit. Les produits et services non déclarés dans les trois premières rubriques doivent être détaillées au sein de la rubrique « Autres opérations et services ». soit en pourcentage. et LC/1198 du 30 juin 1997 au Président des Associations Professionnelles de banque. pour chacun de ces produits et services. exprimées soit en montant (en francs CFA). 4.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DEC 1641 DECLARATION DES CONDITIONS DE BANQUE PRESENTATION L’état DEC 1641 indique les rubriques au sein desquelles les conditions de banque doivent être déclarées par les établissements de crédit. qui font obligation à la COBAC de surveiller l’affichage des conditions de banque.8016 CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC . en distinguant la clientèle de particuliers et la clientèle d’entreprises. les conditions maximales et minimales applicables aux opérations avec la clientèle. CONTENU Lignes Les lignes indiquent les produits et services tels que proposés par l’établissement de crédit.

............ COBAC F P PARTICULIERS PRODUITS ET SERVICES Minimum Maximum PROFESSIONNELS ET ENTREPRISES Minimum Maximum 1 a) b) c) d) e) 2 a) b) c) d) e) f) 3 a) b) c) d) e) f) g) h) 4 a) b) c) d) e) f) 5 a) b) c) 6 a) b) c) I – SERVICES Opérations de caisse Versements déplacés Paiements déplacés Chèques de guichets Ramassage de fonds Service de caisse chez client Virements et prélèvements Virements occasionnels sur place Virements occasionnels hors place Commission de courtage sur virement confrères Virements permanents Mises à dispositions sur place Mises à dispositions hors place Opérations sur chèques et autres valeurs Certification de chèques Opposition sur chèques Chèques banque Encaissement de chèques Encaissement d’effets Prorogation d’effets Acceptation d’effets Impayés sur chèques effets Opérations sur cartes Opposition sur cartes Cotisations Réédition code Coût transaction Assurances de cartes Destruction de carte Frais de tenue de compte Frais standards périodique Commissions de mouvements de compte Clôture de compte Opérations avec l’étranger Commission sur transferts émis Commission sur transferts reçus Frais de dossiers transferts © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4..8017 .......Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 DECLARATION DES CONDITIONS DE BANQUE PAYS : Date d'arrêté DEC 1641 ETABLISSEMENT : ............................................ 0 1 S A A A A M M J J Imm......

PLACEMENTS ET EPARGNE Rémunération des dépôts à vue Rémunération des comptes d’épargne Taux créditeur compte d’épargne Opposition sur livret d’épargne Remplacement livret Commission de compte non rattaché Rémunération des dépôts à terme Taux libre IV – AUTRES OPERATIONS SERVICES Location de coffre Deposit Redevances annuelles Saisies-arrêts Renseignements commerciaux Lettres d’information Instructions contentieuses Services administratifs Succession Extrait de compte à la demande Attestations de compte Attestation de capacité financière Attestation de non débiteur Situation détaillée des engagements Frais de recherche Procuration et mandat Schengen (assurance voyage) Prévoyance Frais de gestion de retraite Frais de télex 4.Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 PARTICULIERS PRODUITS ET SERVICES Minimum Maximum PROFESSIONNELS ET ENTREPRISES Minimum Maximum d) e) 7 a) b) 1 a) b) c) d) 2 a) b) c) d) e) 1 2 a) b) c) d) 3 a) Crédits documentaires Frais de dossiers crédoc Opérations de change Change manuel Opérations sur chèques de voyage II .OPERATIONS DE CREDIT Cautions et avals Rédaction acte Avenant Information aux cautions Emission contregarantie Crédits par caisse Frais de dossiers Découverts Crédits court terme Crédits moyen terme Crédits long terme III .8018 ET 1 a) b) 2 3 a) b) 4 a) b) c) d) e) f) g) h) i) j) k) l) CERBER Modèles des états réglementaires périodiques © COBAC .

8019 .Instruction COBAC I-2008/01 entrée en vigueur le 1er janvier 2009 PARTICULIERS PRODUITS ET SERVICES Minimum Maximum PROFESSIONNELS ET ENTREPRISES Minimum Maximum m) n) o) 5 a) b) c) d) e) 6 Frais de courrier Frais de communication Frais de swift e-services Abonnement consultation par téléphone Abonnement pour consultation par téléphone et fax Abonnement Télé consultation Abonnement Consultation par internet Infos SMS Autres © COBAC CERBER Modèles des états réglementaires périodiques 4.

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->