P. 1
Rapport de Stage-ocp

Rapport de Stage-ocp

|Views: 1,891|Likes:
Publié paramounaah

More info:

Published by: amounaah on Aug 15, 2013
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOCX, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/27/2014

pdf

text

original

O.C.

P

Rapport de stage

Encadrée par : M.ADDAOUDI Réalisée par : SALHI Imane

SOMMAIRE
INTRODUCTION .......................................................................................................................... 3 Remerciement : .......................................................................................................................... 4 Fiche technique de l’OCP :.......................................................................................................... 5 historique : ................................................................................................................................. 6 Situation géographique : .......................................................................................................... 11 Representation de l’OCP: ......................................................................................................... 13 OCP : statut juridique : ............................................................................................................. 15 Ocp : role economique : ........................................................................................................... 16 Les filiales intégrées dans la structure de l’OCP :..................................................................... 17 organigramme : ........................................................................................................................ 19 OCP : Complexe industriel ........................................................................................................ 20 L’usine: .................................................................................................................................. 20 Atelier sulfurique : ............................................................................................................. 20 Atelier phosphorique : ....................................................................................................... 20 Atelier engrais:................................................................................................................... 21 Atelier des utilités: ............................................................................................................. 21 Port : ...................................................................................................................................... 21 Le services fonctionnels: ....................................................................................................... 22 Ateliers et services annexes: ................................................................................................. 22 Service Gestion des Ressources Humaines : ............................................................................ 24 introduction : ........................................................................................................................ 24 GRH DE L’OCP : situation récente ......................................................................................... 26 organisation actuelle de la Rh :............................................................................................. 27 conclusion:................................................................................................................................ 28

INTRODUCTION

Il est bien entendu que le stage est désormais une étape essentielle de notre parcours de formation, puisqu’il nous permet de mettre en applications connaissances théoriques. C’est dans ce cadre que pendant la formation à l’ENSAJ, les élèves ingénieurs sont appelés à passer un stage pratique dans un organisme public ou Privé. De ce fait, j’ai eu le privilège de passer mon premier stage d’observation à l’OCP. Un stage, duquel je souhaite avoir découvert le monde du travail et de l’entreprise, favorisé une meilleure éducation à l’orientation et valorisé mes acquis scolaires. Durant ce mois, et grâce à mon stage d’observation, j'ai appris beaucoup de choses qui ne pourront que m’aider dans mon parcours professionnel. J’ai appris qu’un bon stagiaire doit être auto nome, ayant la force de proposition et la force de travail.

REMERCIEMENT :

Je tiens à présenter mes vifs remerciements et ma profonde gratitude à la Direction Maroc Phosphore JorfLasfer, de m’avoir accueillie dans son organisme. J’exprime M.ADDAOUDI et mes sincères remerciements également à

M.BENABID qui m’ont prêté main forte afin

d’accomplir mon premier stage dans les bonnes conditions. Je ne peux passer sous silence les efforts fournis par tout individu travaillant au sein de l’OCP pour leur contribution durant la période de mon stage, de leur encadrement et de leur précieuse information et conseil. Je tiens aussi à remercier tous ceux qui ont participé de près ou de loin au bon déroulement de mon stage. Trouvez dans ce modeste travail toute ma gratitude et mon respect, et merci à vous tous. En outre, je remercie l’Ecole Nationale des Sciences

Appliquées, direction et professeurs, de l’effort précieux qu’ils fournissent afin de nous offrir une formation complète et bonne.

FICHE TECHNIQUE D E L’OCP :

Raison Sociale : Office chérifien des phosphates OCP Numéro du registre du commerce : Casablanca 40.327 Date de Création : Dahir du 07/08/1920 Mise en Place de la structure du groupe : Juillet 1975 Siège Sociale : 2 Rue, El Abtal, Hay Erraha-Casablanca, Maroc Président Directeur Générale : Mr. TERRAB Mustafa Secteur d’activités : Extraction, valorisation, Traitement, Transformation et Commercialisation des Phosphates Et Produits dérivés. Centre de Production : 4 centres d’exploitation minière : Khouribga, Ben guérir/Youssoufia, Boucraâ /Laayoun + 2 centres de transformation Chimique : Safi et JorfLasfar. Effectif : 22.677, dont 725 ingénieurs ou équivalents Chiffre d’affaires : 56,3 Milliard MAD Résultat d’exploitation : 22 Milliard MAD Résultat net : 16,3 Milliard MAD Production marchande totale de phosphates : 28 Millions de tonnes

HISTORIQUE :

L’Office Chérifien des Phosphate

est une firme étatique

créée depuis août 1920. Cet organisme semi public, qui s’est transformé, en 1975 à un groupe baptisé le groupe OCP s’occupe, depuis cette époque, de l’extraction et du traitement du phosphate. Le développement du Groupe OCP a été marqué par quelques grandes dates. Sur le plan géologique, on distingue trois étapes : 1905-1921 : Période des pionniers. 1921-1951 :Période des études fondamentales, stratigraphiques et paléontologiques. 1960-1986 :Période d’intensification des études sédimentologies et géochimiques, ainsi que de l’étude des gisements du Sahara marocain du crétacé. D’un point de vue chronologique, voici les principales dates qui ont marquées l’histoire du groupe OCP : 1920 : Création de L'Office Chérifien des Phosphates (OCP) et plus précisément, le 7août du 1920 1921 : - Début de l’exploitation en souterrain du phosphate dans la région d’OuedZem sur le gisement des OuladAbdoun, le 1er mars.

- « Descente » du premier train de phosphate de Khouribga vers le port de Casablanca, le 30 juin. - Premier départ des phosphates du Maroc (du port de Casablanca) le 23 juillet. 1931 : Début de l’extraction en souterrain à Youssoufia (exLouis Gentil). 1932 : Ouverture du centre minier de Youssoufia. Premières expéditions du phosphate de Youssoufia vers le port de Casablanca. 1936 : Premier train de phosphate de Youssoufia vers le port de Safi. 1951 :- Démarrage de l'extraction en « découverte » à SidiDaoui (Khouribga). - Début du développement des installations de séchage et de calcination à Khouribga. 1959 : Création de la Société Marocaine d'Etudes Spécialisées et Industrielles (Smesi), en mai. 1961 : Mise en service de la première laverie à Khouribga. 1965 : -Création de la société Maroc Chimie. - Début de la valorisation avec le démarrage des installations de l'usine de Maroc Chimie, à Safi. - Extension de l'extraction à ciel ouvert à la mine de Merah El Aharch (Khouribga).

1969 : Entrée en exploitation de la première Recette de phosphate noir à Youssoufia. 1974 :- Lancement des travaux pour la réalisation du centre minier de Benguérir, en mai. - L'OCP prend le contrôle de la Société Marocaine des Fertilisants (Fertima), créée en 1972. - Naissance de l'Institut de Promotion Socio-éducative (IPSE), en août. 1975 :- Création du Groupe OCP (décision de création en juillet 1974 et mise en place en janvier 1975). - Intégration des industries chimiques aux structures internes de l'OCP, en janvier. - Création du Centre d'Études et de Recherches des Phosphates Minéraux (Cerphos), en octobre. 1982 :- Début des travaux de construction du complexe chimique Maroc Phosphore III-IV à JorfLasfar. - Démarrage du complexe de séchage de Oued Zem. 1986 : Démarrage des différentes lignes d'acide sulfurique et d'acide phosphorique de Maroc Phosphore III- IV. 1996:(Emaphos). Création de la société Euro-Maroc Phosphore

-

Lancement des travaux de construction de

l'usine d'acide phosphorique purifié d’Emaphos, à JorfLasfar (janvier-février). (janvier). Introduction de Fertima à la Bourse des valeurs de Casablanca (30% du capital) dans le cadre du projet de privatisation de la société (octobre). Signature de la convention en matière d’environnement avec le département ministériel chargé de l’Environnement. Création de l’Institut OCP en décembre. Regroupement des activités des deux sociétés Maroc Chimie et Maroc Phosphore au sein de Maroc Phosphore

1997 : Accord d'association entre le Groupe OCP et le Groupe indien Birla pour la réalisation, en joint venture, d'une unité de production d'acide phosphorique à JorfLasfar de 330.000 tonnes de P2O5 par an, en mars. 1998 :- Démarrage de la production d’acide phosphorique purifié (Emaphos, JorfLasfar), le 31 janvier. - Le Groupe OCP obtient le Prix national de la Qualité. 1999 : Démarrage de la production d’acide phosphorique de l’usine d’IMACID à JorfLasfar, le 1er novembre.

2004 : Création de la Société « Pakistan Maroc Phosphore » S.A en Joint venture entre l’OCP et FaujiFertilizer Bin Qasim Limited (Pakistan). 2005:Prise de participation, dans le cadre d’une joint-venture Groupe OCP – Groupe BIRLA, dans la Société PPL (Inde). 2008 : l’OCP devient une société anonyme ; Inauguration par SM le Roi Mohammed VI de l’usine

Pakistan Maroc Phosphore. 2009 : Démarrage de Bunge Maroc Phosphore. 2010 : - Partenariat avec Jacobs Engineering Inc. - Création de JESA. - Lancement de 4 unités de production d’engrais à JorfLasfar. 2010 - 2011 : - Ouverture de deux bureaux de représentation au Brésil et en Argentine. Démarrage de plusieurs unités industrielles

(Laverie MerahLahrach, STEP, …). 2011 : Lancement d’une unité de dessalement d’eau de mer à JorfLasfar.

-

SITUATION GEOGRAPHIQUE :

Le groupe OCP (Office Chérifien des Phosphates) se situe dans la région de doukkala à 20 km au sud de la ville d’el jadida. Le site de jorflasfar a été retenu pour l’implantation de cet important ensemble industriel, compte tenu des avantages suivants :  Proximité des zones minières permettant son

alimentation en phosphate brut (Khouribga,).  Possibilité de construction d’un port à tirant d’eau important.  Disponibilité de l’eau de mer et d’eau douce.  Disponibilité de terrains pour l’extension future. Cet ensemble, qui s’étend sur 1.700 hectares, permet de produire chaque année 2 millions de tonnes P2O5 sous forme d’acide phosphorique, nécessitant la transformation de 7,7 millions de tonnes de phosphate extraits des gisements de Khouribga, 2 millions de tonnes de soufre et 0,5 million de tonnes d’ammoniac. Les besoins en énergie du complexe sont satisfaits par une centrale de 111 MW utilisant la chaleur de récupération.

REPRESENTATION DE L’ OCP:

Le Groupe Office Chérifien des Phosphates (OCP) est spécialisé dans l’extraction, la valorisation et la commercialisation de phosphate et de produits dérivés. Chaque année, plus de 23 millions de tonnes de minerais sont extraites du sous-sol marocain qui recèle les troisquarts des réserves mondiales. Principalement utilisé dans la fabrication des engrais, le phosphate provient des sites de Khouribga, Benguérir, Youssoufia et Boucraâ-Laâyoune. Selon les cas, le minerai subit une ou plusieurs opérations de traitement (criblage, séchage, calcination, flottation, enrichissement à sec…). Une fois traité, il est exporté tel quel ou bien livré aux industries chimiques du Groupe, à JorfLasfar ou à Safi, pour être transformé en produits dérivés commercialisables : acide phosphorique de base, acide phosphorique purifié, engrais solides. Premier exportateur mondial de phosphate sous toutes ses formes, le Groupe OCP écoule 95% de sa production en dehors des frontières nationales. Opérateur international, il rayonne sur les cinq continents de la planète et réalise un chiffre d’affaires annuel de 1,3 milliard de dollars. Moteur de l’économie nationale, le Groupe OCP joue pleinement son rôle d’entreprise citoyenne. Cette volonté se traduit par la promotion de nombreuses initiatives,

notamment en faveur du développement régional et de la création d’entreprise. Dans un contexte de concurrence accrue, le Groupe OCP poursuit la politique de consolidation de ses positions traditionnelles et développe de nouveaux débouchés. Avec une exigence sans cesse réaffirmée : améliorer la qualité de ses produits tout en maintenant un niveau élevé en matière de sécurité et de protection de l’environnement.

OCP : STATUT JURIDIQUE :

L’OCP est un établissement semi-publique à caractère minier et commercial. Le directeur général est nommé par le dahir, un conseil d’administration représentant l’intérêt de la nation est chargé du contrôle de gestion financière et commerciale. Vu le caractère commercial et industriel de ses activités, le groupe OCP est doté d’une certaine autonomie, il est considéré comme étant un établissement privé, et comme toute entreprise, l’OCP établit son compte d’exploitation, son bilan et ses prix de revient, aussi il est inscrit au registre de commerce et soumis sous le plan fiscal.

OCP : ROLE ECONOMIQUE :

L’OCP occupe une place de leader que ce soit, à l’échelle nationale ou internationale. Il joue un rôle primordial sur le plan économique et social par la source de revenus qu’il présente et par le nombre d’agents qu’il emploie. Il faut marquer que le groupe OCP et ses filiales bénéficient de trois principaux privilèges qui sont comme suit :  Premier exportateur mondial du phosphate.  Premier exportateur mondial de l’acide phosphorique .  Premier exportateur mondial du phosphate sous toutes formes.

LES FILIALES INTEGREES DANS LA STRUCTURE DE L’OCP :

Depuis 1975, l’ensemble des entités filiales de l’OCP est intégré sur le plan organisationnel, dans une structure de Groupe, appelée Groupe OCP et comprenant notamment, autour de l’OCP :  Maroc phosphore :Elle a été créée en 1973 comme étant une société anonyme de droit marocain au capital social de 6,5 milliards MAD détenue à 100 % par OCP S.A. Son objet social est la production et l’exportation d’acide phosphorique et d’engrais dans les deux sites de Safi et JorfLasfar.  PHOSBOUCRAA :Créée en 1962, Phosboucraâ est une société anonyme de droit marocain au capital social de 100 millions MAD entièrement détenue par OCP S.A depuis 2002. Son activité consiste en l’extraction, le traitement, le transport et la commercialisation du minerai de phosphate.  CERPHOS : Créé en 1975, le Centre d’études et de recherches des phosphates minéraux (Cerphos) est une société anonyme dotée d’un capital social de 29 millions MAD détenu à 100 % par OCP S.A. Cerphos est un centre de recherche spécialisé dans les phosphates et produits dérivés.  SMESI : Créée en 1959 et dotée d’un capital social de 20 millions de MAD, la Société Marocaine d’Etudes Spéciales et Industrielles est une société anonyme de droit marocain détenue à 100 % par OCP S.A. La Smesi est la société d’ingénierie et de maîtrise d’œuvre des grands projets d’investissement du Groupe.

 SOTREG :Société anonyme de droit marocain au capital social de 56 millions MAD détenu à 100 % par OCP S.A, la Société de transports régionaux, créée en 1973, est destinée exclusivement à assurer le transport du personnel du Groupe.. Par ailleurs, le Groupe OCP a de la participation dans les Sociétés COMANAV (transport maritime), EMAPHOS, IMACID, et PRAYON.

ORGANIGRAMME : Depuis 2003, le Groupe OCP vit au rythme de sa nouvelle organisation. Objectif : mobiliser, responsabiliser et capitaliser plus fortement sur les ressources de l’entreprise pour lui assurer un développement rentable et durable. Pour faire face aux évolutions accélérées d’un marché de plus en plus concurrentiel et aux nouveaux enjeux en termes de gestion des ressources humaines avec des départs massifs à la retraite, la Direction Générale entend donner plus de responsabilités aux structures managériales. Elle souhaite également renforcer l’adhésion aux valeurs du Groupe et favoriser l’épanouissement individuel par la valorisation des compétences.

OCP : COMPLEXE INDUSTRIEL Le complexe industriel de l’OCP se compose essentiellement de :
L’USINE:

L’usine se compose de 4 ateliers :
ATELIER SULFURIQUE :

Cet atelier comprend 6 lignes d’une capacité unitaire de 2300 tonnes de monohydrate par jour soit environ 4.5 million tonnes/an, utilisant le procédé de la double absorption permettant d’obtenir de très bons rendements et une très bonne protection de l’environnement ; l’acide sulfurique est obtenu à partir de combustion de soufre. La totalité de la production est utilisée localement pour la fabrication de l’acide phosphorique sans oublier l’apport énergétique bénéfique.
ATELIER PHOSPHORIQUE :

Il est composé de 8 lignes de production d’acide phosphorique ayant une capacité unitaire journalière de 500 tonnes et de 16 unités de concentration d’une capacité de 30 tonnes par jour chacune. La fabrication est faite selon le procédé de l’hydrate suivant une réaction chimique entre le phosphate et l’acide sulfurique.

ATELIER ENGRAIS:

Il est composé de 4 lignes ayant une capacité unitaire de 60 tonnes par heure de DAP ou ASP. Deux de ces lignes à une capacité de 48 tonnes par heure chacune.

ATELIER DES UTILITES:

Cet atelier comprend tous les fluides (électricité, vapeur, eau, air, comprimé etc.…). Cet atelier est composé de:  1 centrale électrique avec 3 turbos alternateurs de 37 MWH chacun ;  Une station de traitement d’eau douce ;  Une station de pompage d’eau de mer ;  Une station de reprise d’eau de mer de 60.000 m3/h;  Une station d’air comprimé.

PORT :

Les installations suivantes sont implantées dans la zone réservée au groupe OCP au port :  Hangar de stockage de soufre solide ;

 Unité de fusion, filtration de soufre ;  Le stockage du soufre liquide ;  Station de filtration et pompage d’eau de mer ;  Station d’ensachage des engrais destinés à l’exportation. Les quais réservés au groupe OCP permettant de :  Décharger les bateaux de soufre à l’aide de deux portiques ;  Déporter l’ammoniac à l’aide d’un bras ;  Charger le phosphate et les engrais à l’aide de deux portiques ;  Changer l’acide phosphorique à l’aide de quatre bras.
LE SERVICES FONCTIONNELS:

Le complexe comprend des services dits fonctionnels rattachés à la direction dont lesquels on trouve :  Un service de personnel ;  Un service d’étude et d’analyse ;  Un service de contrôle et gestion ;  Services opérationnels constitués par les services du production et maintenance.
ATELIERS ET SERVICES ANNEXES:

 Les ateliers de maintenance électrique, mécanique, régulation, et génie civil ;

 Service d’hygiène et de sécurité et DCI (Défense Contre Incendie) ;  Médecine de travail et de soins ;  Laboratoire des analyses chimiques ;  Magasins de stockage de pièces de rechange et fourniture consommable ;  Services sociaux, économiques et clubs ;  Service de formation et de perfectionnement …

SERVICE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES : INTRODUCTION :

La gestion des Ressources Humaines comporte plusieurs facettes, complémentaires, indissociables et surtout, indispensables à la bonne marche de l’entreprise. Elles composent les caractéristiques de cette activité primordiale dans l’organisation. En effet, la gestion des Ressources Humaines détermine la stratégie de fonctionnement de l’entreprise et le suivi des performances car elle comprend :
     

La gestion du recrutement et des affectations La gestion des rémunérations La gestion des carrières La gestion des formations La gestion sociale L’appréciation de la performance.

Le service GRH de l’OCP a pour mission de :  Concevoir et faire agréer la politique de ressources

humaines du Groupe notamment en termes de gestion des emplois, développement des compétences, gestion des carrières, rémunération, recrutement et formation. Dans ce cadre :  Proposer les dispositifs de gestion adéquats pour assurer le développement des compétences collectives et individuelles, de la polyvalence, de la transversalité, de la flexibilité et de l’aménagement du temps de travail ;

Proposer

des

stratégies

d’évolution

(mobilité,

promotion) des différentes catégories du personnel en liaison avec les missions et besoins du Groupe.  Assurer une veille externe des meilleures pratiques en termes de gestion des ressources humaines et définir les modalités de leur application au sein du Groupe ;   veiller à la promotion d’une politique de proximité et Mettre en place les mécanismes permettant une d’écoute pour répondre au mieux aux attentes du personnel. participation active des entités du Groupe dans la définition de la politique de gestion des ressources humaines ;  Participer à la réflexion stratégique du Groupe, notamment par l’intégration de la dimension « ressources humaines » aux différentes options de développement ;  travail ;  aux Assurer le suivi et la gestion prévisionnelle des évolutions techniques, démographiques et emplois et des compétences, en vue de réaliser leur adaptation organisationnelles du Groupe. Dans ce cadre :  Elle anticipe, en collaboration avec les entités du Groupe, les besoins en matière d’emplois et de compétences  et recommande les politiques et approches à suivre ; Elle participe aux réflexions concernant la politique de sous-traitance et d’externalisation du Groupe. Assurer une veille permanente de la législation, de la réglementation et de la jurisprudence en matière de droit du

 Assurer la gestion individualisée du personnel en termes d’évaluation, mobilité, formation ou reconversion. Dans ce cadre :  Elle définit, en collaboration avec les entités du Groupe, les règles de gestion et les processus correspondants ;  Elle veille à leur mise à jour, mise en place et respect.  Elle s’assure de l’identification des hauts potentiels et de la mise en place des conditions d’accompagnement et de développement ;  En collaboration avec les entités du Groupe, elle définit les objectifs et plan de recrutement à court et moyen terme.

GRH DE L’OCP : SITUATION RECENTE

La situation récente s’est caractérisée par une centralisation de toutes les fonctions Ressources humaines au niveau du siège. Les sites de production se limitaient à exécuter des tâches relevant essentiellement de la gestion administrative et sociale conformément aux ordres de service élaborés par le siège et qu’il faut scrupuleusement respecter. Un département projet amélioration des compétences a été crée en 2002 mais son action se limite généralement à la consolidation des besoins en formation avant de les relayer aux services spécialisés du siège.

ORGANISATION ACTUELLE DE LA RH :

Le service GRH a connu la décentralisation des activités et fonctions ressources humaines aux pôles. Il s’agit:  Du recrutement  De la formation et du perfectionnement  De l’affectation et nomination du personnel Hors cadres  De la réalisation des programmes de cession de logements ou de terrains La mise en œuvre de cette nouvelle organisation a été retardée à cause de faibles impulsions, qui de plus n’ont pas focalisé sur la première priorité : l’élaboration de la nouvelle Organisation RH. Cette nouveauté vise la mise en place d’une organisation au niveau des sites, qui sera :  Renforcée, dédiée et autonome, qui incarnerait le management de proximité  Appropriée à la taille de Maroc Phosphore, dont chaque site, de 3000 à 4000 personnes chacun, représente l’une des cinq grandes entreprises marocaines.

CONCLUSION:

Ce stage m’a permis de développer et d’approfondir mes connaissances, de découvrir en proche le monde de travail et aussi de me familiariser avec cet environnement. Je peux ajouter aussi que ce stage m’a permis le réel contact avec la vie professionnelle et m’a facilité les tâches suivantes :  l’adaptation à la vie active de la direction ;  la participation aux différentes activités ;  Le développement de mes connaissances professionnelles. J’ai été par conséquent satisfait de mon stage au sein du Groupe OCP et j’espère y avoir laissé une bonne impression de mon passage auprès des responsables qui m’ont encadré tout au long de mon stage.

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->