Vous êtes sur la page 1sur 11

Rapport de Stage de formation

AUROUX Antoine
Professeur PLP Bois
Lycée Don Bosco
06046 Nice Cedex 1

FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Entreprise d'accueil :

BOIS et STRUCTURES
La Sarrée, Route de Gourdon
06620 Le Bar-sur-Loup

Dates : du 11 juin 2007 au 6 Juillet 2007


OBJECTIFS DU STAGE
•Découvrir l'univers de la charpente et des charpentiers
•Participer à la pose sur chantier d'une structure importante
•Découvrir et travailler en bureau d'étude sur des logiciels spécifiques
•Étudier les relations CAO et FAO

TABLE DES MATIÈRES


Présentation de l'entreprise...................................................................................................................2
Tableau des activités et des tâches accomplies.....................................................................................3
Compte rendu de réalisation d'un ouvrage............................................................................................4
I Gestion des moyens.......................................................................................................................4
II Organisation .................................................................................................................................4
III Gestion de la sécurité...................................................................................................................5
IV Gestion de la qualité....................................................................................................................5
V Relationnel....................................................................................................................................5
VI Formatif.......................................................................................................................................6
Annexes relative à l'ouvrage réalisé..............................................................................................7 à 11

Page 1/11
PRÉSENTATION DE L'ENTREPRISE
DIRECTEUR GÉNÉRAL : M. LORENZINI LORIS
Directeur Adjoint: M. BLUON Xavier

Page 2/11
TABLEAU DES ACTIVITÉS ET DES TÂCHES ACCOMPLIES
SEMAINE DU 11 AU 15 JUIN 2007
L'intégralité des activités de la semaine se déroule sur le chantier de construction du gymnase du collège "le Pré des Roures" 06650 Le
Rouret
Jours Activités Moyens techniques Méthodes utilisées
Lundi •Présentation à l'équipe de pose au siège de la société
•Déplacement sur chantier "Pré des Roures" 06650 Le Rouret •Véhicule personnel
•Mise en place des "chantiers" pour déchargement •Bastaing, poutre et calage •Mise à niveau et calage "à l'œil"
•Déchargement du camion sur "chantiers" •Grue sur camion •Fixation avec double sangles nylon
•Dégagement de la plate-forme nécessaire au montage •Déplacement à la main •Tri manuel, déchets dans benne et rangement
•Placement des calages de niveau pour montage des structures •Décamètre, niveau à bulle, œil •Positionnement, triangulation, mise à niveau
Mardi •Structure n°1 mise en place des pannes basses •2 personnes par panne •Déplacement et positionnement à la main
•Positionnement des structures triangulées •Grue camion, mètre, niveau •Maintient à la grue et mise d'équerre et de niveau
•Fixations provisoires des liaisons pannes basses-structures Δ •Visseuse sur batterie, vis torx, boulons •Fixations vissées sur pannes
•Positionnement et fixations provisoires des pannes supérieures •Grue camion, mètre, niveau •Maintient à la grue et mise d'équerre et de niveau
•Reprise du calage de la structure n°1 •Grue camion, pied de biche, niveau, règle •Levage partiel à la grue ou pied-de-biche et calage
•Blocage de l'ensemble des fixations de la structure n°1 •Matériel de serrage •Blocage des vis et écrous, vérification des serrages
•Structure n°2 mise en place des pannes, des structures Δ et des fixations •Idem moyen utilisé structure n°1 •Idem structure n°1
Mercredi •Blocage de l'ensemble des fixations de la structure n°2 •Matériel de serrage •Blocage des vis et écrous, vérification des serrages
•Vérification des niveaux béton des poteaux tripode •Niveau laser •Laser sur trépied, vérification sur récepteur mobile
•Mise en place des ferrures d'assemblage des poteaux tripode •Perforateur, chevilles, cales •Perçage légèrement de biais des chevilles
•Mise en position des premiers poteaux tripodes •Grue camion, sangles, boulons •Maintient avec grue, fixation sur platines
•Mise en place du cerclage "Triangulaire" sur 2 tripodes •2 Plate-formes élévatrices, visseuses, mètre •Traçage au sol, fixation en hauteur : plate-formes
•Essai de levage de la structure n°1, équilibrage et levage de la structure •Grue camion, sangles •Positionnement des sangles, essais et équilibrages
•Fixation de la structure avec les ensembles tripodes •Plate-formes élévateur, matériel de serrage •Déplacement en force et fixation boulons
•Fixation provisoire de la structure n°1 sur les murs béton •Perforateur, chevilles métalliques •Fixation provisoire par 2 chevilles métalliques
Jeudi •Mise en position des 2 autres ensembles tripodes pour structure n°2 •Grue camion, sangles, boulons •Maintient avec grue, fixation sur platines
•Mise en place du cerclage "Triangulaire" sur 2 tripodes •2 Plate-formes élévatrices, visseuses, mètre •Traçage au sol, fixation en hauteur : plate-formes
•Essai de levage de la structure n°2, équilibrage et levage de la structure •Grue camion, sangles •Positionnement des sangles, essais et équilibrages
•Fixation de la structure avec les ensembles tripodes •Plate-formes élévateur, matériel de serrage •Déplacement en force et fixations boulons
•Réunion et fixation provisoire des 2 structures ensemble •Sangles cliquets, serre-joint, boulons •Déplacement en force et fixations boulons
•Fixation provisoire de la structure n°2 sur les murs béton •Perforateur, chevilles métalliques •Fixation provisoire par 2 chevilles métalliques
Vendredi •Dégauchissage de la structure n°2 pour fixation définitive avec structure n°1 •Sangles cliquets, serre-joint, boulons •Triangulation des efforts par sangles à cliquets
•Reprise des fixations des 2 structures ensemble •Perceuse, vis et boulons, matériel serrage •Perçage et fixation par vis et écrous, vérifications
•Reprise des fixations des 2 structures sur murs béton •Perforateur, chevilles métalliques •Fixation par chevilles métalliques, blocages

Page 3/11
COMPTE RENDU DE RÉALISATION D'UN OUVRAGE
La réalisation décrite sera basée sur la pose d'une structure en bois rond et métal pour protéger l'entrée du
gymnase du collège "Le pré des Roures" situé sur la commune du Rouret.
Les difficultés de pose proviennent : De la taille (24 m x 7 m), du poids (4T) et de la hauteur de pose de
l'ouvrage (8 m).
Cette structure est entièrement conçue et modélisée en CAO par le bureau d'étude de l'entreprise, mais
fabriqué en Allemagne (l'entreprise n'est pas équipée pour travailler les bois ronds).

I gestion des moyens


Je travaille avec une équipe comportant :
•Un chef d'équipe : Éric
•Un chauffeur-livreur- grutier-monteur... : Alain
•Un apprenti : Pierre
Éric dirige l'équipe, c'est lui qui est responsable du montage de la structure, de la gestion et de
la sécurité de l'équipe.
Nous avons à disposition :
•Un camion équipé d'une grue de 40 mètres
•Deux élévateurs avec nacelles articulées de 15 mètres de hauteur maxi.
•L'ensemble de l'outillage de chantier nécessaire.
Nous disposons d'une semaine pour mettre en place la structure, les couvreurs devant intervenir
en début de semaine suivante pour fixer leurs matériaux de couverture.
II Organisation (organisation des postes de travail, gestion de l'espace, gestion des déchets...)

II.I Organisation des postes de travail


Déchargement et manipulation de la grue : Alain.
Mise en place des "chantiers" pour le déchargement : Pierre et moi.
Fixation des sangles de levage : explications de la méthode par Alain sur le 1er colis. Je fixe
les sangles sur les autres colis sous sa surveillance.
Nettoyage de la plate-forme de montage : Pierre et moi.
Implantation des supports de calage pour le montage de la première structure : Éric, Pierre et
moi.
Calage des supports de la 1ère structure : Pierre et moi.
Manipulation à la main des pannes basses : l'ensemble de l'équipe.
Mise en place des structures triangulées : Alain à la grue, Pierre à l'accrochage, Éric et moi au
positionnement et à la fixation provisoire.
Mise en place des pannes supérieures : l'ensemble de l'équipe.
La première structure étant assemblée provisoirement, sa masse est de 6 tonnes. Des
différences de planéité apparaissent alors. Il est donc nécessaire de procéder à un recalage de
l'ensemble de la structure avant le blocage définitif des fixations. L'ensemble de l'équipe
travaille au recalage de la structure et au blocage définitif des fixations.
À partir du mercredi, Pierre étant absent, je participerai à l'ensemble des tâches (hors
manipulation de la grue).

Page 4/11
II.II Gestion de l'espace et des déchets
À notre arrivée sur le chantier, l'espace nécessaire au montage est encombré de planches, de
sacs de déchets et de tubes plastique.
Il a été nécessaire de trier les planches de coffrage et les sacs de déchets.
Une benne à gravats étant en place près de la zone de montage, les sacs de gravats y sont
déposés. Les planches de coffrage sont triées et rangées par type et longueur à proximité de la
zone de montage.

III Gestion de la sécurité


J'ai été particulièrement surpris de voir les ouvriers sans casque sur le chantier. Les risques sont
importants, mais les ouvriers trouvent que les casques "tiennent chaud" car ils sont constitués de
matières plastique. Un travail de conception devrait être mené par les fabricants.
L'ensemble de l'équipe porte des chaussures de sécurité. Des gants sont aussi à disposition.
La mise en place des poteaux Tripode a été, à mon sens, dangereuse. En effet, les poteaux
n'étaient maintenus que par des boulons en partie basse, et l'effort exercé sur les platines
métallique risquait de les arrachées en cas de coup de vent. La mise en place de cerclage à
permis de triangulé et de maintenir les poteaux en équilibre à l'aplomb des platines.
Je n'ai pas pu avoir de PPSPS se rapportant à ce chantier.
IV Gestion de la qualité
Sur l'ensemble du montage, la vérification de la géométrie a été particulièrement attentive.
Les structures étant très lourdes, le blocage des pièces d'assemblage est particulièrement
puissant. Il est impératif d'avoir le moins de défauts de planéité, dévers, perpendiculaire et
équerrage possible.
Malgré nos efforts, des différences tridimensionnels sont apparues lors de de la réunion des
deux structures ensemble à 7 mètres de hauteur. Il a été d'ailleurs très difficile de rattraper ces
écarts.

V Relationnel
Relation avec l'équipe :
Je n'ai eu aucun problème de relation avec l'équipe. Il est vrai qu'ils ont d'abord été étonnés de
ma démarche. Bien entendu, ils m'ont "testé" pour voir ce que j'avais dans le ventre, d'abord
physiquement (déplacement à la main de poteaux rond de 160 et 200 mm de diamètre), travail
en plein soleil, et intellectuellement (prise de décisions, compréhension des méthodes de pose).

Relation avec les autres corps de métiers:


Aucun problème particulier, l'ensemble des personnes travaillant sur le chantier se connaissant
depuis plusieurs semaines et travaillant ensemble.

VI Formatif (formation de personnel moins qualifié, démonstration de technique, de savoir-


faire...).
J'ai dirigé l'apprenti pendant plusieurs heures sur la mise en place, et le calage de niveau des

Page 5/11
supports pour les structures.
Le chef d'équipe m'a demandé de trouver un système pour maintenir en place les poteaux
tripodes avec une précision quelques millimètres. J'ai calculé et tracé les cerclages triangulaires
que nous avons mis en place pour maintenir l'écartement des poteaux. Ces cerclages ont
parfaitement assuré leurs fonctions.
J'ai appris à diriger les élévateurs à nacelle et ainsi j'ai travaillé indépendamment sur la
fixation de la structure en hauteur.

Page 6/11
ANNEXES RELATIVE À L’OUVRAGE RÉALISÉ

Mise en place du camion

Déchargement du camion

Positionnement des pannes basses

Positionnement les structures triangulées

Page 7/11
Fixation des structures triangulées

Reprise de calage de la structure n°1

Vérification des niveaux des poteaux

Page 8/11
Les deux structures assemblées

Mise en place des poteaux triptyque avec leurs ceintures

Page 9/11
Placement de la 1ère structure

Placement de la deuxième structure

Page 10/11
Les deux structure en place

La charpente du gymnase

Page 11/11