Vous êtes sur la page 1sur 7

LA COTATION FONCTIONNELLE

I Introduction
Les cotes inscrites sur un dessin sont généralement des cotes théoriques d’usinage et de montage, elles sont
appelées en langage normalisé cotes nominales.

Mais du fait de plusieurs paramètres tels que:


la précision (justesse & fidélité) de la machine.
la qualité de la mesure (opérateur & matériel)
le matériau usiné, l’humidité de départ et d’arrivée (variations dimensionnelles liées aux matériaux)
etc...
On est obligé de prendre en compte certaines marges lors de la cotation appelées tolérances en tenant compte de la
fonction et destination de la pièce concernée. Ces cotes tolérancées sont appelées cotes fonctionnelles

II Représentation graphique des cotes et tolérances


On trouve 2 familles de tolérances: Les tolérances de dimension et les tolérances de géométrie.
II.I Les tolérances de dimension
Elles indiquent les valeurs minimales et maximales que peuvent prendre les dimensions.
Les tolérances doivent être placées à la suite de la côte nominale précédées d’un signe ± ou +,- .
Nota: toutes les valeurs des cotes et des tolérances doivent être de la même unité et notamment pour le bois en mm.

Voyons quelques exemples:

Cote avec 0 -0 ,2 +0 ,2 +0 ,3
50 -0 ,2 50 -0 ,4 50 -0 ,1 50 0 50 ±3
tolérances
Cote Max =
Cote Min =

II.II Les tolérances de géométrie


Les tolérances géométriques, sont aussi appelées tolérances de forme et de position.
En construction bois, nous pouvons essentiellement retenir les symboles suivants:
Type Forme Orientation
Symbole

Désignation Perpendicu-
Position-
Rectitude Planéité Parallélisme larité Inclinaison
nement

Défauts Flèche D'un point,


(notion D'une ligne ou d'une surface par rapport d'une ligne,
Gauche
d'arête) à une droite ou un plan de référence d'une surface

Page 1
LA COTATION FONCTIONNELLE

III Interprétation d'une cote fonctionnelle


Exemple 10 +- 0,3
0,1
Éca rts +

+0,3

10 Cote nominale -0,1


+ 0,3 Écart supérieur

Écart sup
Éca rts -

Cote Maxi

Écart inf

Tolérance

Cote nominale
- 0,1 Écart inférieur

Cote mini
10,3 Cote Maximale (Maxi)
9,9 Cote minimale (mini)
Tolérance = cote Maxi – cote mini

IV Chaîne minimale de cotes


Dans un ensemble comportant plusieurs pièces inter-dépendantes les unes des autres (exemple: une tablette
coulissant sous un plateau entre deux coulisses en bois), il est indispensable d'établir une chaîne minimale de
cotes.

b
b1
b2

a2 a
a1

IV.I Les cotes


conditions (C.C.)
Dans notre exemple, la tablette ne peut coulisser que si :
a) il existe un jeu latéral suffisant entre la tablette et la coulisse.
b) il existe un jeu vertical suffisant entre la tablette et le plateau.
Les cotes qui conditionnent le fonctionnement de notre tablette seront appelées cotes conditions C.C. a et b

Ce qu'il fa u t retenir.
Les cotes conditions sont la condition du bon coulissement de notre tablette.
a
Elles sont aussi la conséquence des autres cotes dont elles dépendent : La CC est la conséquence des
dimensions de la cote a1 moins la cote a2 .
Si a1 – a2 ≤ 0 (zéro) la conséquence sera le non coulissement de la tablette.
IV.II Établissement d'une chaîne de cotes
Pour établir une chaîne de cotes, il faut dans l'ordre :

Page 2
LA COTATION FONCTIONNELLE

A Rechercher les surfaces terminales et de liaisons des différentes pièces.


B Orienter la C.C. Dans le sens positif :
De gauche à droite pour les cotes horizontales. a1
De bas en haut pour les cotes verticales.
a
a2
C Dessiner la ou les cote(s) condition(s).
a3
Origine : un point
Corps : deux traits
Extrémité : une flèche
D Repérer la C.C.
Par une lettre minuscule entourée. Exemple : a
E Coter la pièce et repérer les cotes 2 3
Partir du point d'origine de la C.C. Et coter la pièce.
Si l'extrémité (flèche) de la cote touche une autre pièce :
Coter alors cette nouvelle pièce. Surfaces Surfaces
...ainsi de suite jusqu'à ce que l'extrémité de la dernière cote de LIAISON 1 TERMINALES
touche la surface terminale en contact avec l'extrémité de la
cote condition.
Repérer les cotes au fur et à mesure (a1 pour la pièce 1, a2 pour la pièce 2...etc.)

Orienter la cote condition dans le sens positif. Ce qu'il fa u t retenir.


Coter les pièces et repérer les cotes.
S'assurer que la chaîne est fermée.
S'assurer qu'il n'y a qu'une seule cote par pièce (condition pour que la chaîne soit minimale).
S'assurer que chaque cote a son origine et son extrémité sur une surface de liaison ou une surface terminale.

Page 3
LA COTATION FONCTIONNELLE

IV.III Les conditions Maxi et mini


A Condition maxi a1 Maxi
Zone hachurée = intervalle de tolérance a2 mini a Maxi
La condition a est maxi lorsque
a1 est Maxi et a2 mini. 2
a Maxi = a1 Maxi – a2 mini
1
Exemple : a1 = 15 ; a2 = 12
Object 1 Object 2

a1 Maxi = 15,2
a2 mini = 11,8
a Maxi = 15,2 – 11,8 = 3,4
a1 mini
B Condition mini a2 Maxi a mini
La condition a est mini lorsque
a1 est mini et a2 Maxi.
2
a mini = a1 mini – a2 Maxi 1
Exemple avec les mêmes données que ci-dessus :
a1 mini = 14,7
a2 Maxi = 12,1
a mini = 14,7 – 12,1 = 2,6

IV.IV Calcul de la cote condition a


A Calcul des tolérances de a
Pour calculer les intervalles de tolérance on doit additionner :
- l'ensemble des intervalles supérieurs (dans notre exemple : +0,2 et +0,1 soit +0,3)
- l'ensemble des intervalles inférieurs ( dans notre exemple : -0,3 et -0,2 soit -0,5)

Donc nous obtenons comme tolérances : a Object 3

B Calcul de la cote nominale de a


Pour déterminer la cote nominale de a , on soustrait à a Maxi la somme des intervalles supérieurs.
Dans notre exemple : a Maxi = 3,4 et somme des intervalles supérieurs = +0,3
Cote nominale de a = 3,4 – (+0,3) = 3,4 - 0,3 = 3,1 Donc a = 3,1

C Notation de la Cote tolérancée de a


Cote nominale : 3,1 et tolérances Donc a = 3,1
Object 4 Object 5

Vérifications :
3,1 + (+0,3) = 3,4 (correspond à la condition Maxi de a )
3,1 + (-0,5) = 3,1 – 0,5 = 2,6 (correspond à la condition mini de a )

Page 4
LA COTATION FONCTIONNELLE

IV.V Recherche de a en fonction de nombreux paramètres


Le nombre de paramètres qui détermine a n'a aucune importance.
Le processus de recherche est le même que celui étudié en page 4 à savoir:
Ce qu'il fa u t retenir.
Recherche de a Maxi (Positifs Maxi – Négatifs mini)
Recherche de a mini (Positifs mini – Négatifs Maxi)
Calcul des tolérances de a
Calcul de la cote nominale de a
Notation de la Cote tolérancée de a

a3
a2
a1
a
a4

Exercice n°1
Cotes a1 a2 a3 a4
Mesure Somme intervalles Sup : +1,1
8 15 20 9
Object 6 Object 7 Object 8 Object 9

Somme intervalles Inf : -0,9


Maxi 8.2 15.4 20.3 9.2 a Maxi : 20,3 + 8,2 – 15 – 8,6 = 4,9
mini 7.7 15 19.8 8.6 a mini : 19,8 + 7,7 – 15,4 – 9,2 = 2,9
Cote nominale de a
4,9 - (+1,1) = 4,9 – 1,1 = 3,8 Cote tolérancée de a 3,8 Object 10

Vérifications : 3,8 + 1,1 = 4,9 3,8 + (-0,9) = 3,8 – 0,9 = 2,9

Exercice n°2
Cotes a1 a2 a3 a4
Mesure Somme intervalles Sup : +0,8
7 12 22 10
Object 11 Object 12 Object 13 Object 14

Somme intervalles Inf : -0,6


Maxi 6.9 12.1 22.4 10.4 a Maxi : 22,4 + 6,9 – 11,6 – 10,3 = 7,4
mini 6.7 11.6 21.8 10.3 a mini : 21,8 + 6,7 – 12,1 – 10,4 = 6
Cote nominale de a
7,4 - (+0,8) = 7,4 – 0,8 = 6,6 Cote tolérancée de a 6,6 Object 15

Vérifications : 6,6 + 0,8 = 7,4 6,6 + (-0,6) = 6,6 – 0,6 = 6

V Transfert de cotes

A Cotes fonctionnelles

Page 5
LA COTATION FONCTIONNELLE
CF1
CF2

Obtenues après établissement des chaînes de cotes.

CF1
B Cotes d'usinage (CF1 et CT) CT
CF2
La cote CF2 a été abandonnée et remplacée par la cote transférée (CT). abandonnée

Ce qu'il fa u t retenir.
C Pour effectuer un transfert de cotes :
a Considérer la cote fonctionnelle abandonnée comme une cote condition.
(CF2 abandonnée = cote condition )

b Établir sur la pièce seule, une chaîne de cotes dans laquelle la cote transférée est introduite.
CF1
c Écrire les équations donnant :
La condition CF2 Maxi. CT CF2 = CC
La condition CF2 mini.

d Déduire de ces équations les valeurs :


CT Maxi.
CT mini.
CF2 Maxi = CF1 Maxi – CT mini CT mini = CF1 Maxi – CF2 Maxi

CF2 mini = CF1 mini – CT Maxi CT Maxi = CF1 mini – CF2 mini

e Calculer :
Les tolérances de la cote transférée.
La cote nominale de la cote transférée.

Exemple cotes Maxi mini Calculs: tolérances


et cote nominale
CF1 30 ±0,3 30.3 29.7 CF2 = CC = ±0,5
CF1 = ±0,3
CF2 16 ±0,5 16.5 15.5 CT = CC - CF1
CT 14 ±0,2 29,7 – 15,5 = 14,2 30,3 – 16,5 = 13,8 ± 0,5 - ± 0,3 = ± 0,2
Nominale CT = Maxi CT
(14,2) – 0,2 = 14

Page 6
LA COTATION FONCTIONNELLE

Ce qu'il fa u t retenir.
Pour déterminer une cote utile à la fabrication à l'aide d'un transfert de cotes il faut :

- Que la cote fonctionnelle abandonnée et transformée en cote condition ait un intervalle de tolérance supérieur
aux autres cotes (en fait qu'elle ait pour tolérances la somme des tolérances des autres cotes).

CF1
Exercices d'application CT CF2
Déterminez les cotes transférées en fonction des dimensions suivantes :

Exercice cotes Maxi mini Calculs: tolérances et


n° 1 cote nominale
CF1 22 CF2 = CC =
Object 24
22.8 21.6 Object 29

9 CF1 =
CF2 9.9 8.4 Object 25

Object 28

CT = CC - CF1
CT - =
13,1 21,6 – 8,4 = 13,2 22,8 – 9,9 = 12,9 Object 30 Object 26
Object 27

Object 31
nominale 13,2 – 0,1 = 13,1

Exercice cotes Maxi mini Calculs: tolérances et


n° 2 cote nominale
CF1 22 CF1 = CC =
Object 32
22.5 21.6 Object 35

9 CF2 =
CF2 9.2 8.7 Object 36

Object 33

CT = CC - CF2
CT
21,6 – 8,7 = 12,9 22,5 – 9,2 = 13,3

Ce qu'il fa u t retenir.

Le calcul des cotes transférées n'est possible que si la CC est plus grande que la cote CF1

Page 7