Vous êtes sur la page 1sur 1

Vux pour lanne 2013

Eric Aumonier Evque de Versailles pour les Yvelines

Cest la coutume Nol dchanger des vux de sant et de bonheur. On pourrait ajouter aussi : vux de courage.
Cest la coutume Nol dchanger des vux de sant et de bonheur. pourrait ajouter aussi : vux de courage. On

Bonne coutume, qui ne risque pas de devenir ringarde : il y a tant faire pour que le bonheur, la sant et tout simplement la dignit de la vie de tout homme soient respects, protgs et dfendus ! Les projets de loi sur des questions de socit (mariage, fin de vie ) proccupent les citoyens, et pas seulement les croyants. Ces projets ne consistent pas uniquement en des amnagements de dtail : il sagit de changements qui touchent toute la socit. Ce serait lhonneur dune dmocratie digne de ce nom dorganiser de vrais dbats : des auditions de personnalits par des commissions parlementaires, surtout quand elles nouvrent pas au dialogue, ne peuvent en tenir lieu. Les manifestations de citoyens expriment leur manire de vraies demandes, mais ne dispensent pas de ces discussions. Les citoyens ont pu constater, propos de la rvision des lois de biothique lan dernier, que de tels changes, respectueux des personnes et des opinions, ne sont pas inutiles au moment o notre pays a besoin plus que jamais de cohsion sociale. Alors que nous allons tous devoir participer au remboursement de la dette et que le chmage atteint des proportions trs graves, la solidarit reste mobilise. Au premier chef, vers les personnes malades et isoles, les personnes handicapes, les jeunes qui cherchent du travail et un logement. De nombreuses associations y sont engages mais elles ont besoin de nouveaux bnvoles. Cest eux aussi que vont tous mes vux. Jy ajoute ceci : Versailles et les Yvelines ne sont pas, comme certains le croient, des les protges hors du temps. Nos vux ne vont pas seulement aux habitants de longue date mais aussi aux arrivants et leurs familles, en particulier aux rfugis du Moyen Orient, et parmi eux aux syriens. Chrtiens, musulmans ou sans religion, des membres de leurs familles sont tus froidement par un bord ou par un autre. Les bombes qui tombent proviennent darmes qui sont vendues ou achetes avec notre assentiment tacite ou explicite. Je ne sais pas ce que nous pouvons faire. Peut-tre seulement ne pas les oublier, ce qui reviendrait les tuer une deuxime fois ! Que de nos vux, celui de la paix soit le plus entendu !