Vous êtes sur la page 1sur 1

FICHES

Pratiques
POLITIQUE et COMMUNICATION N° 90 - Juin - Juillet 2007 • ISSN : 1278-6233 Prix au numéro : 13 €
de La Lettre du cadre territorial LE NEWS

Olivier Ihl

Directeur de l’Institut des études politiques de parfois posé des questions sans pertinence logique: inter-
Grenoble, auteur de l’ouvrage « Le vote », (Paris, roger les gens sur ce qu’ils feraient si François Bayrou
Montchrestien, 2000), ce spécialiste analyse la figurait au second tour relève à tout le moins d’une mala-
place des sondages dans la campagne des prési- dresse lorsque les résultats montrent, au début de la
dentielles 2007. campagne, une course en tête des deux autres principaux
candidats. On oblige ainsi les gens à réfléchir à des ques-
Vous parlez d’une campagne « sous perfusion des tions non pertinentes, ce qui amène logiquement à des
sondages ». Pourquoi? réponses qui ne le sont pas plus. Ces sondages cacopho-
La campagne de 2007 détient le record de sondages niques, baroques, non maîtrisés posent un problème
effectués – plus de trois cents contre la moitié moins déontologique. La Commission nationale ne s’est pas
en 2002. Autrement dit, c’est une avalanche! Je parle de ouverte au milieu universitaire. Elle est une expression
perfusion pour évoquer l’excès et parce que s’installe peu à corporatiste plus qu’une autorité indépendante. Or, les
peu une forme de dépendance, d’addiction à ces sondages sondages ont aujourd’hui un poids tel qu’il faut s’intéres-
qui viennent, en quelque sorte, trancher le débat par la ser à leur confection et aux conditions de leur diffusion.
mesure. Or, ce système de référence singulier peut vicier
les fondements même de notre démocratie, si les son- Que devrait-on améliorer?
dages ne sont pas maîtrisés par les instituts qui, ne l’ou- En 2007, les sondages n’ont pas mesuré le « score » plus
blions pas, restent des entreprises. Quand on publie un faible de Jean-Marie Le Pen. Pourquoi ne publierait-on
sondage par jour pour mesurer les intentions de vote, cela pas les données brutes avec les données corrigées et non
n’a plus de sens. Au lendemain corrigées ? Le taux des non-
d’un événement, d’une déclara- réponses devrait être publié eux
tion, un sondage peut s’avérer
Quand on publie aussi. On sait en effet que pour un
intéressant et utile mais ce un sondage par homme, il est socialement plus coû-
recours systématique et fréné- teux (plus que pour une femme) de
tique traduit un manque de
jour cela n’a plus de sens dire « je ne sais pas ». Les sondages,
modération. que je différencie des blogs notam-
ment, outils qualitatifs, sont perfectibles. Il faudrait en
Comment expliquer cet engouement? réguler la pratique mais aussi se doter d’un organisme de
La crédulité publique a besoin de se raccrocher à des éva- contrôle indépendant comme cela existe dans d’autres
luations. Ils remplacent les « augures » de la Rome pays. En tout état de cause, la critique des sondages
antique, mais les pratiques sont de l’ordre de l’incantation constitue un exercice salutaire, une exigence démocra-
et les attentes souvent fébriles. Les enquêtes sur les tique et scientifique.
intentions de vote – que je distingue des estimations « sor-
tie des urnes » – sont un art, un savoir-faire, pas une pra- Propos recueillis par Bruno Cohen-Bacrie
tique scientifique. Le 21 avril 2002 et son résultat
1. Nicolas Jallot publie, chez Stock, un ouvrage intitulé Manipulation de
« imprévu » (pas pour tous les observateurs!) ont montré
l’opinion.
une confusion entre les intentions de vote et l’acte électo-
ral. Saisir les intentions est certes difficile car la technique
est imparfaite. Mais lorsque s’y ajoute la pression des
commanditaires… La sincérité doit pourtant être préser-
Sommaire Mensuel édité par TERRITORIAL SAS, 58 cours Becquart-
Castelbon, 38500 Voiron, www.territorial.fr • Directeur
éditorial : Claude Mahier (administrateur territorial)
• Directeur de la rédaction : Laurent Thoviste
vée: on ne vend pas des savonnettes! Les fiches pratiques • Directrice : Maryse Mahier • Directeur de la
• Comment rendre ses publication et représentant légal : Jacques Guy
Iriez-vous jusqu’à parler, comme certains 1, annonces d’offre d’emploi (président) • Associé principal : Groupe
attractives ? Moniteur Holding • Commission paritaire :
de « manipulation »? 0311T78441 • Dépôt légal : à parution • ISSN :
Oui, et la Commission nationale des sondages l’a directe- • Densifier la ville 1278-6233 • Impression : Imprimerie du Pont-de-
ment relevé à propos de deux sondages où François Claix, ZAE Les Bauches, 9 chemin de la Plaine, 38460
• Le délit de faux et usage Claix • Vente par abonnement : abonnement admi-
Bayrou talonnait Ségolène Royal. Les échantillonnages de faux nistratif 6 mois + accès archives web illimité :
utilisés posaient problème. Autre souci: les marges d’er- 70,00 € TTC/6 mois ; abonnement administratif 1 an
reur, avec des variations d’un ou deux points sur des • L’usage des moyens publics
+ accès archives web illimité : 134,00 € TTC/an
en période préélectorale :
échantillons de moins de 900 personnes. Les instituts ont • abonnement personnel + accès archives web illi-
le matériel (1)
mité: 67,00 € TTC/an ; prélèvement automatique :
5,60 € TTC/mois (sur 12 mois) • Prix de vente au n° :
Fiches pratiques politique et communication - N° 90 - Juin - juillet 2007 - Mensuel
14 € TTC • Tél. : 04 76 65 93 78 • Fax : 04 76 05 01 63