Vous êtes sur la page 1sur 34

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

IAP
INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE (IAP)

IAP

École d’Ingénieurs de Boumerdès - Département d’Instrumentation


Monographie sur
LES DÉBITMÈTRE
1ère Partie : A ORGANE DÉPRIMOGÈNE
2ème Partie : A TURBINE

Présenté par : M. FITAS MOUNIR M. FASLA AZEDDINE

Dirigé par : M .BOUDERBALA

Année universitaire 2006-2007


Institut Algérien du pétrole 1
1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Introduction

Généralités

Mesure de débit

Les organes déprimogènes ( diaphragme , venturi, tuyère)

Comparaison des organes déprimogènes

Application à la mesure de débit massique d’un gaz

Institut Algérien du pétrole 2 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Introduction

Le débit d’un fluide est la quantité de matière qui traverse une section droite d’une
canalisation pendant l’unité de temps.
Il est habituellement mesuré par déduction, en mesurant la vitesse moyenne à
travers une section connue.

Le débit mesuré par cette méthode indirecte est le débit volumique: Qv = S . V

Le débit volumique Qv : (en m3/s)


Le débit massique Qm : (en kg/s)
Aire (superficie)
En appelant ρ , la masse volumique du fluide (en kg/m3)
S
V
Volume
S
Q m
=ρ .Q
V
ν
(Vitesse)
l

Institut Algérien du pétrole 3 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Les Pertes de charge


Les pertes de charge sont la diminution de la pression totale entre deux sections
d'un écoulement. Elles s'expriment en mètres de colonne d'eau (MCE) et sont fonction
de:

La section du tuyau
Du débit véhiculé

La nature du liquide.

Institut Algérien du pétrole 4 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Le choix d’un capteur de débit repose sur 3 critères:

Nature du fluide transporté (liquide ou gaz);


Type de signal de mesure;
Analogique, numérique ou logique.
La grandeur directement mesurée:
Vitesse, masse ou volume.

Institut Algérien du pétrole 5 / 35 vendredi 3 juillet 2009


σ
1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Nombre de Reynolds

Permet de connaître le comportement de l'écoulement d'un liquide.


Sans dimension et se calcule comme suit:

vρD
Re =
µ
ν = Vitesse du liquide du liquide (m/s)
ρ = Densité du liquide (kg/m3)
D = Diamètre interne du conduit (m)
µ = viscosité du liquide (en Pa.s)

Institut Algérien du pétrole 6 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

ÉCOULEMENT LAMINAIRE
Si Re < 2100.
Les filets de liquides sont rectilignes.

ÉCOULEMENT TURBULENT

Si Re > 4000.
Déplacement du liquide en tourbillonnant
+ Re est grand , + le fluide est parfait.

Institut Algérien du pétrole 7 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Facteurs influant sur l'écoulement des fluides dans les conduites :

• Vitesse du fluide ν

• Frottement de la conduite

• Viscosité dynamique du fluide µ

• Masse volumique du fluide ρ

Institut Algérien du pétrole 8 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

EXEMPLES de calculs

EAU ( ρ = 1000 kg/m3, µ = 10-3 Pa·s)

o Vitesse de 0.01 m/s et conduite de 0.1 m:


m

vρD
0.01×103 × 0.1
Re = = = 1000
µ 10 −3

Vitesse de 0.1 m/s et conduite de 0.1 m:


vρD
0.1×103 ×0.1
Re = = =10000
µ 10 −3

Institut Algérien du pétrole 9 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

La loi de Bernouilli :
Mesurer le débit d'un fluide peut aussi s'effectuer par le biais de capteurs de
pression. L'idée la plus simple consiste à mesurer la pression en deux points
suffisamment distants d'une canalisation et en tenant compte de la perte de charge.
On pourra en déduire par le calcul le débit. Ce procédé présente l'inconvénient si
l'on désire une bonne résolution et une bonne sensibilité d'imposer une distance
importante entre les deux capteurs, on a donc imaginé de générer localement une perte
de charge importante en jouant non sur la distance mais sur la géométrie de la
canalisation ce qui permettra alors de faire une mesure de pression différentielle en un
seul point quasiment.
On va donc pour cela exploiter la loi de Bernouilli qui exprime la relation entre
débit et perte de charge lors d'un changement de section de la canalisation.

Institut Algérien du pétrole 10 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Mesure de débit par organe déprimogène

L'une des technique les plus utilisées.


Repose sur le théorème de Bernouilli:
Le long d'un écoulement de fluide parfait (viscosité nulle), la pression ou charge
totale est constante. 2
ρv
+ ρgz + p = c te
2
Définition des variables
ρ : densité du fluide
v : vitesse moyenne d’écoulement
g : 9.81 m /s2
z : élévation moyenne
p : pression statique

Institut Algérien du pétrole 11 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Organes déprimogènes
Un resserrement de la conduite ou un changement de section créent entre
amont et aval une différence de pression ∆P liée au débit , et on transforme une partie
de l’énergie de pression en énergie cinétique.

1) Principe de conservation de masse :

Qm = ρ A . v A . S A = ρ B . vB . S B
2) Théorème de Bernouilli :

ρv 2
ρv 2
1
+ ρg z1 + p 1 = 2
+ ρg z 2 + p 2
2 2

Institut Algérien du pétrole 12 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

À partir de l’équation de Bernoulli, on trouve que:

Cette équation gouverne l’écoulement d’un fluide incompressible soumis à un changement de


pression dû à une variation de la section d’écoulement
Elle s’applique aux débitmètres suivants

Institut Algérien du pétrole 13 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Organes déprimogènes

Les termes d'élévation sont négligeables.


Il se produit un changement de pression statique:
ρ
∆p = p1 − p 2 =
2
(v 2
2
− v 12 )
ρ   A2  
2
ρ
=
2  v 2
2
− v 2
2 
  = v 2
2
(1 − β 4
)
 A1   2

Institut Algérien du pétrole 14 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Organes déprimogènes

Donc la vitesse du liquide (débit) est:

2
Q = v2 A = A2E ∆p
2
ρ
E = (1 − β )
4 −0 .5

La mesure est non-linéaire

Institut Algérien du pétrole 15 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Coefficient de contraction – Cc < 1


Dépend:
du nombre de Reynolds
de β
du type et de l’emplacement des prises de pression
du capteur de pression

Institut Algérien du pétrole 16 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Coefficient de décharge C
Égal au produit Cc x Cv
Varie de 0.6 (plaque à orifice) à 0.99 (Venturi)
Nouvelle formule pour le débit:

2 2
Q = C A E ∆p = αA ∆p
2
ρ 2
ρ

Coefficient de débit

Institut Algérien du pétrole 17 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Équation utilisée en pratique

2
Q = αβ A 2
∆p
1
ρ
Table des facteurs de
calibrage

Institut Algérien du pétrole 18 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Les différents organes déprimogène

Tout débitmètre à organe déprimogène est donc constitué de deux éléments :


• Un obstacle (responsable d’une ∆p )
• Un capteur de pression différentielle ( mesure de la ∆p )

Institut Algérien du pétrole 19 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

a. Le diaphragme

On intercale dans la conduite une plaque à orifice aux bornes


de laquelle on mesure la pression différentielle engendrée par cette plaque.

Institut Algérien du pétrole 20 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

a. Le diaphragme

Institut Algérien du pétrole 21 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

• Utilisation
Le débit massique est obtenu par calcul à partir de la mesure de ΔP et de la
connaissance de coefficients propres à la plaque à orifice.
Les longueurs droites amont et aval à respecter sont importantes.
C’est une technique de mesure bien maîtrisée, de mise en oeuvre facile et
peu onéreuse.
• Caractéristiques métrologiques
– Erreur de mesure de l’ordre de 1 %
– Dynamique de mesure faible
– Perte de charge importante
– Meilleur mesurage en écoulement turbulent

Institut Algérien du pétrole 22 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

b. Les Venturis

Obstacle dont le diamètre diminue progressivement jusqu'à un minimum, avant de


réaugmenter progressivement.

Il est le plus coûteux des débitmètres par pression différentielles (fabrication plus
complexe, géométrie très précise)
• Induit relativement peu de perte de charge
• Le débit est simplement calculé à partir de la mesure expérimentale de ∆P
Institut Algérien du pétrole 23 / 35 vendredi 3 juillet 2009
1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

b. Les Venturis

Pour un Venturi à l’horizontal, z1 et z2 ont la même valeur.

Les termes gρz1 et gρz2 s’annulent mutuellement

• L’équation inclus un coefficient de décharge C qui prend en compte des phénomènes non pris

en compte dans l’équation de Bernoulli

Institut Algérien du pétrole 24 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Le coefficient C dépend:
• Rapport des diamètres, β = D2/D1
• Nombre de Reynolds, Re = ρVD/μ

On peut utiliser des coefficients de décharge issus de la documentation technique , on


propose des valeurs de C pour des tubes Venturi fabriqués selon des spécifications précises

Institut Algérien du pétrole 25 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Bilan des Venturi:


Fiables
Simples
Ne requièrent souvent aucun calibrage
Induisent peu de pertes de charge de 10 à 14 %;
Ne doivent pas être utilisés avec des fluides qui engendrent des dépôts à la surface des
conduites ( Perte du calibrage )
Ils ne sont utilisables que pour des plages d’écoulement relativement étroites
• La différence de pression est fonction du carré du débit
• Pour des faibles débits (10% du débit max) la différence de pression devient très faible
(1% de ∆P max) donc plus difficilement mesurable
Exigent Re > 150 000.

Institut Algérien du pétrole 26 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

c. Les tuyères

Obstacle dont le diamètre diminue progressivement jusqu'à un minimum.


Prises de pression à D et 0.5 D.

Institut Algérien du pétrole 27 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Bilan des tuyères


Perte de charge de 5 %;
Utilisées dans des conduites de 25 à 1500 mm;
Fluides avec matières en suspension;
Gaz et vapeurs;
Précision jusqu'à ± 0.7 %;
Exigent Re > 50 000.

Institut Algérien du pétrole 28 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

La norme ISO 5167-1

Alors qu’aux Etats-Unis la norme la plus utilisée pour ce type de calculs est l’API 2530,

en Europe, la référence est la norme ISO 5167-1.

Cette norme traite de la forme et des conditions d’emploi des différents appareils
déprimogènes, et donne également des informations relatives au calcul du débit et des
incertitudes associées.

Institut Algérien du pétrole 29 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Comparaison des organes déprimogène

Institut Algérien du pétrole 30 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Les Pertes de charge en fonction deβ

Institut Algérien du pétrole 31 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Application à la mesure de débit massique d’un gaz


∆P
Qm = ρ . QV =ρ. K V . =K m . ρ. ∆P
ρ
1 m 1 m
p.V = n.R.T ou encore P= . . R .T = . ρ . R .T puisque ρ=
V M M M

M : la masse molaire du gaz parfait


P
ρ=k. P Qm = K .
T
.∆P
T

Institut Algérien du pétrole 32 / 35 vendredi 3 juillet 2009


1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Conclusion
Un des principaux avantages de ces débitmètres à organe déprimogène est qu’il

n’est pas nécessaire de passer par une calibration, à partir du moment où ils ont été conçu

conformément aux normes établies. De plus, ils ne possèdent pas de parties mobiles, et par

conséquent, ils restent fiables dans le temps.

Parmi les principaux inconvénients , il y a leur rangeabilité limitée , la perte de

charge qu’ils provoquent sur l’installation, et leur sensibilité au comportement de

l’installation ( afin de minimiser cette sensibilité, on placera une certaine longueur en amont,

et en aval du débitmètre).

Cette rapide revue des moyens de mesurage montre la diversité des techniques et

par conséquent les multiples précautions à prendre pour effectuer un choix judicieux et

adapté tant aux détails techniques qu’au budget dont dispose l’instrumentiste.
Institut Algérien du pétrole 33 / 35 vendredi 3 juillet 2009
1ère Partie : Débitmètre à organe déprimogène.

Merci de votre attention

Institut Algérien du pétrole 34 / 35 vendredi 3 juillet 2009