Vous êtes sur la page 1sur 36

Eté 2009

N°5

Journal municipal
> Dossier spécial Campings > Qu’est-ce qu’une Z.A.C. ? > Le programme de l’été > Sports à Kloar

Mairie de Clohars-Carnoët Ti-kêr Kloar-Karnoed

édito
Un été prometteur …
La commune vient d’obtenir le pavillon bleu des plages. Cette distinction témoigne des engagements forts que nous avons pris en faveur de l’environnement et de l’économie touristique et culturelle. Cette année, seules 7 communes littorales bretonnes ont été retenues. Concernant les plages, le poste de surveillance des Grands Sables sera de nouveau ouvert. Trois sauveteurs y seront affectés. Un agent de propreté supplémentaire viendra assurer le nettoyage des abords des plages. Nous avons aussi réussi à convaincre une banque, la Société Générale, d’installer un distributeur de billets à côté de l’office du tourisme. Le nautisme est également relancé. Dès cet été, la nouvelle école de surf disposera d’un local sur la plage du Kerou. Nous avons obtenu que les futurs équipements nautiques soient financés à 80% par la Cocopaq (local voile sur la base des dériveurs et bâtiment surf au Kerou). Concernant l’offre culturelle, la Maison Marie Henry ouvre un nouvel espace cinématographique au sous sol. Elle sera aussi le point de départ d’un circuit appelé ‘‘Les Arts en balades’’. Il proposera de découvrir 4 sites du patrimoine local. Dans chacun de ces lieux seront exposées des œuvres d’artistes contemporains. Des concerts et randonnées contées viendront enrichir un programme festif associatif, toujours aussi généreux. Sur Doëlan, la commune a aménagé une cinquantaine de nouvelles places de parking pour accueillir les visiteurs qui embarqueront vers Groix. La liaison, mise en place, l’an passé, a été un véritable succès et, cette année, les rotations quotidiennes vont doubler, voire tripler en pleine saison. Une partie des recettes (un euro par passager) sera reversée au budget du port de Doëlan. Clohars, ville de nature et de culture, propose cet été, de nouveaux services destinés à rendre notre commune plus attractive, stimulant ainsi notre économie locale. Chacun est invité à venir les découvrir et les partager ! Jacques JULOUX Maire

Un Hanvez a ziougan…
Ar banniel glas an traezou en deus bet ar barrez bloaz man. An dellid se a zo ar gopr eus al labour mat graet evit an diorren padus hag an ekonomiez sevenadurel ha tourirtel. Hepken 7 parrez e breizh en deus bet ar banniel se bloaz man. Diwan benn an traezou ar post eveziaderez eus «Les Grands Sables» a vo digoret’en dro. Tri vaveterien a vu aze. Un den all a vo karget ivez da netaet war dro an traezou. Ar «Société Générale» a lako ivez eur mekanik arc’hant tost eus an ofis en tourirtel. ar moraerez ez a war raok ivez. ar skol nevez ar surf a vo lonjet war an traez ar Kerou, hag an akiperez da zont a vo paet da 80% gant ar C’HOCOPAQ. Diwar benn ar sevenadur, an ti Marie Henry a zigor ur sal sine nevez ban dan. Eus aze a vo possubl ober ur baleadenn nevz hag a ziskouezo 4 tachenn staget vuz ar glad. Musik ha troioù bale kontet tenio da binvidikaat programmou ar festoù. Brasset eo bet ar parklec’h ba Doelan evit degermer tost da 50 kar muioc’h tal ar c’hae-lestran evit mont da Enez Groe. Talwudus tre eo bet al linenn digoret bloaz passet, setu perak a vo diou pe der gwech muioc’h monadonea berudez. Kloar, ker an natur hag ar sevenadur a giornig an hanv man servijoù nevez à lak ar barrez da vout didennusoc’h pez a binvidaka hon ekonomiez. Pep hini a zo pedet da zonk da zizolein anezo. Jacques JULOUX

Kloar Infos est édité à 3200 exemplaires Directeur de publication : Jacques Juloux Comité de rédaction Jacques Juloux, Nathalie Mahoïc, Patrice Lorent, Isabelle Pivert, Anne Maréchal, Pascale Prioux, Claude Couderc, Kristell Morice, Laëtitia Villemin. Crédit photographique : Laëtitia Villemin
(sauf mention contraire)

2

Conception : Service communication de la mairie - Imprimé par IBB

Brèves de Conseils
Participation aux voiries et réseaux Le syndicat d’eau et d’électricité de Riec demande une participation de la Commune pour l’extension ou le renforcement des réseaux, selon un tarif établi au mètre linéaire. Le Conseil a décidé d’adopter la répercussion exacte de ces contributions sur les bénéficiaires d’autorisation de construire (particuliers et lotisseurs). Vente d’un terrain à l’usine Capitaine Cook Dans le cadre d’un projet d’agrandissement (extension du stockage et d’une unité de production supplémentaire) l’usine est tenue d’assurer l’installation d’ouvrages techniques d’épuration de l’eau. Le Conseil Municipal a accepté de lui vendre un terrain proche de leur station actuelle, pour un montant de 15 000 € évalué par les Domaines. Convention avec la Société Générale Suite aux démarches entreprises par la Municipalité pour installer un distributeur automatique de billets, le Maire a été autorisé à signer une convention pour la mise à disposition d’un emplacement près de l’Office de Tourisme en vue d’y installer le DAB. Convention avec la Cocopaq pour l’accueil des gens du voyage Conformément à la loi, au titre de sa politique locale de l’habitat, la COCOPAQ a pris compétence pour organiser la gestion des grands passages des gens du voyage. Pour accueillir ces missions, la COCOPAQ doit disposer de terrains situés à proximité de la N165. Neuf communes sont concernées et mettront, à tour de rôle, un terrain à disposition. Cette année la Commune de Clohars-Carnoët a été retenue. Le Conseil a autorisé le Maire à signer cette convention. Elle précise les conditions de cet accueil et stipule que l’ensemble des frais seront pris en charge par la Communauté de Communes. Occupation temporaire du domaine maritime Afin de permettre aux activités nautiques de pouvoir se dérouler sur les plages, une autorisation d’occupation temporaire du domaine maritime est sollicitée. Cela concerne l’installation d’un bungalow pour le surf au Kérou et de mouillages pour la voile aux Grands Sables. Surveillance des plages Il a été décidé de recruter 10 surveillants de baignades de la SNSM, qui surveilleront les plages de Bellangenêt, du Kérou et des Grands Sables. Marché à bon de commande Après analyse des offres, la Société SACER a été retenue pour l’entretien de la voirie. Le montant annuel minimum souscrit est de 85 000 € et le maximum 340 000 €. Le Dôme La municipalité a été contactée par une société qui proposait des animations durant l’été paraissant intéressantes (piano bar, animations jeunes, accueil d’entreprises, expos, soirées dansantes…). Cela aurait pu donner au Pouldu un caractère estival et festif et contribuer à son développement. L’ancien site d’animation face à l’OTSI semblait convenir. Suite à l’avis défavorable de l’Architecte des bâtiments de France, en raison de la proximité de la Chapelle Notre Dame de la Paix, ce projet n’a pas pu être autorisé. Une autre implantation devra être recherchée si la société re-dépose une demande.

Pages 4/5/6/7 : Sports à Kloar Pages 8/9 : Infos sur le RSA / Le Conseil des sages Pages 10/11 : Gens du voyage/Anciens combattants Page 12 : Un DAB au Pouldu / Pavillon Bleu Page 13 : Une ZAC ? / Le Tourne autour Page 14 : Bourse au permis / Covoiturage Page 15 : Glaces de la ferme Page 16 : Questions au Maire

Pages 17/18/19/20 : Un été à Kloar Page 21 : Journée de la mer à Doëlan Pages 22/23 : La STEP / Maisons fleuries Pages 24/25/26/27 : Dossier campings Pages 28/29 : Croisières vers Groix Pages 30/31 : La culture & ses rendez-vous Pages 32/33 : Pêle-mêle d’infos Pages 34/35 :Tribune libre / Mas lejos

Sommaire

3

Sports à Kloar

Les lauréats du sport
La salle des sports de Clohars-Carnoët a accueilli le samedi 20 juin dans une ambiance surchauffée les lauréats du sport 2009. L’Office Municipal des sports et la municipalité ont convié à cette occasion le « tout sport » cloharsien pour honorer les sportifs mais aussi les bénévoles qui font vivre les associations. Les sports collectifs comme individuels ont d’abord été mis à l’honneur par une remise de médailles. Les différents entraineurs des équipes récompensées ont fait le point sur la saison écoulée et dressé des perspectives pour l’avenir. En seconde partie, ce sont les bénévoles méritants qui ont reçu un trophée pour l’ensemble de leur carrière associative. Les lauréats du sport ont permis à l’ensemble du monde sportif de la commune de partager un moment convivial qui s’est terminé par un pot amical.

4

Merci à Ronan Picol pour les photos

Les lauréats :
Les 2 équipes de - de 12 ans de handball et l’équipe de filles de - de 14 ans, l’équipe de football poussins de Pierre Duclos, les cadettes de l’Entente Basket Clohars-Moëlan, les Séniors de cette entente. En Surf, Erwan Genre est Champion de Bretagne Open 2008 et Guillaume Ponomareff Vice-Champion de Bretagne Cadet de Body-board. Angelo Robert Champion de bretagne Benjamin de Judo. Les filles du Twirling bâton. Gisèle Le Garrec qui tient la buvette au Stade de Kerjoseph, une bénévole de la première heure, ainsi que son fils Gildas, arbitre officiel de l’USC. Pierre Plouzennec, pour son dynamisme à l’école de foot. A l’honneur également : Jacques Stiltz, président pendant de nombreuses années du Club de Bridge, Denis Le Maout pour la Pétanque Cloharsienne, et Jean-Jacques Le Meur de la Nouvelle animation Cycliste. Et enfin, Dédé Hussenot, le sportif le plus âgé qui pratiquait encore le badminton il n’y a pas si longtemps, a reçu le trophée de l’OMS à titre posthume.

5

Sports à Kloar
Le RAID NATURE organisé par l’Office Municipal des Sports est un rendez-vous incontournable
du calendrier. Le samedi 20 juin, 11 équipes composées chacune d’un adulte et de trois enfants se sont élancées dès 9h de la salle des sports pour un périple à travers la commune. Les participants, avec un parcours dévoilé au dernier moment, ont fait étape à St Maurice pour se diriger ensuite vers Le Pouldu. Les activités de pleine nature se sont multipliés comme le VTT, le tir à l’arc, la course d’orientation, la voile, le basket, le mini-golf… Les premières équipes ont atteint leur but vers 16h30 au Club Nautique du Pouldu. Les conditions météorologiques parfaites et les sentiers sublimes de Clohars-Carnoët ont fait le bonheur des petits et des grands. On peut dire un grand bravo et merci à l’OMS qui a encore réussi à organiser cette manifestation dans un esprit « nature et culture » qui caractérise notre commune.

6

Après 33 ans d’attente, l’US Clohars a remporté le jeudi 11 mai face à l’US Quimperlé la Coupe de Cornouaille 2009. Devant plus de 550 spectateurs au stade Parc ar Hoat de Moëlan sur Mer, le match, avec des joueurs crispés par l’enjeu, a mis du temps à se décanter. C’est seulement à la 85ième minute que les damiers ont marqué le seul et unique but de la partie par l’intermédiaire de Sébastien Le Thoër. Un beau moment de sport et une magnifique fin de saison méritée pour notre club. La joie rayonnait sur tous les visages et le fair play de nos supporters, tout au long du match, a honoré également notre commune. Cet épilogue a confirmé la bonne santé de l’équipe fanion qui a réussi son maintien en DRH après une difficile année d’apprentissage en 2007-2008. En championnat, l’USC rate la montée en division supérieure de 2 points malgré une fin de saison en boulet de canon. Après avoir battu le leader incontestable du groupe l’US Trégunc à domicile et son entraîneur Stéphane Guivarch champion du monde 98 avec les bleus de Zidane, l’USC s’est imposé à Guidel pour la toute dernière journée trois jours après sa victoire en coupe. La commune a souhaité honorer en mairie la plus vieille association de la commune en récompensant son entraîneur Loïc Falquero qui quitte l’USC par la grande porte. La médaille de la ville est dédiée à tous les bénévoles qui font vivre le club : dirigeants, entraîneurs, joueurs, supporters… L’USC se tourne vers l’avenir avec le recrutement d’un entraîneur-joueur de 28 ans Olivier Sinot et la création du groupement Belon-Laïta pour la formation des jeunes avec les clubs de Riec et Moëlan. 7

Sports (suite)
Les Boucles Cloharsiennes
Les centaines de spectateurs de l’édition 2009 des Boucles Cloharsiennes ont assisté à une superbe épreuve malgré les fortes rafales de vent de ce dimanche 17 mai. Le plateau de très grande qualité a conforté la Nouvelle Animation Cycliste et tous les bénévoles présents de la nécessité de préserver ce patrimoine de la vie sportive cloharsienne. Les leaders ont imposé le tempo tout au long de l’épreuve et se sont logiquement retrouvés à l’avant de la course. Matthieu Halleguen,

Information sur le RSA

maillot jaune du Trophée Aven Moros, a réussi à s’extirper du groupe accompagné du coureur franco-ibérique du VC Pontivy Salva Vilchez. Ce dernier remporte magistralement le sprint dans un dernier coup de rein. Le vainqueur de Clohars est devenu Champion de Bretagne trois semaines plus tard à Melrand dans le Morbihan. Un grand merci à Franck Evennou, Jean-Jacques Le Meur, l’UC Quimperlé et tous les bénévoles qui ont œuvré à la réussite des Boucles Cloharsiennes 2009.

Le revenu de Solidarité Active (RSA) est une nouvelle prestation entrée en vigueur le 1er juin 2009. Mise en place par les Conseils Généraux, elle est versée par les MSA et par les CAF aux foyers les plus modestes. Le RSA remplace le RMI (Revenue Minimum d’Insertion) et l’API (Allocation Parent Isolé)  ; aucune démarche n’est nécessaire pour ces allocataires  ; ils bénéficient automatiquement du RSA. Le montant du RSA sera égal au RMI et à l’API tels qu’ils existent aujourd’hui. C’est le RSA « socle ». Le RSA sera également versé à des personnes qui travaillent déjà et dont les revenus sont faibles  ; le montant sera calculé en fonction de la composition familiale du foyer et de ses ressources (revenus d’activités, autres ressources, prestations familiales), c’est le RSA « chapeau ».

Pour en bénéficier il faut avoir plus de 25 ans (mois de 25 ans si la personne a un enfant né ou à naître). Le CCAS de la Commune a décidé après délibération de son Conseil d’Administration du 28 mai 2009 de ne pas instruire les demandes de RSA. Les demandes de RSA doivent être déposées auprès des services du département, les Caisses d’Allocations Familiales et de Mutualité Sociale Agricole (CAF et MSA) 8

Le Conseil des sages de Kloar
Le “Conseil des Sages” de Clohars-Carnoët s’est réuni pour la première fois le 7 Mai 2009. Quatorze personnes s’étaient portées candidates, 9 hommes et 5 femmes. L’une d’entre elles ayant choisi de se retirer pour assurer le secrétariat d’une association cloharsienne, le Conseil comprend donc actuellement 13 personnes. Voici sa composition : ANNE Serge, 77 ans, Langlazic BELEC Monique, 62 ans, Saint Germain BIGRAT Jean-Pierre, 65 ans, Keranquernat FEREZ Pascal, 60 ans, Kernabec (vice président) FRAVAL Henri, 60 ans, Kerbeurnès GOZZI Marcel, 73 ans, Langlazic (secrétaire) HERY Jean, 72 ans, Langlazic LANUEL Micheline, 65 ans, le Bourg Le FLOCH Lydie, 60 ans, Doelan (rive gauche) LE GUENNOU Renée, 60 ans, Quillien LE THOER Joël, 61 ans, Porsach MANCEAU Daniel, 62 ans, les hauts de Keruster MONNIER Christian, 66 ans, le Bourg (président)

Contacts RSA 
Pour les assurés du régime agricole

 MSA d’Armorique  Site 29 : 02.98.85.78.23  Site 22 : 02.96.75.91.75  www.msa-armorique.fr  Fédération Portes de Bretagne  Site 35 : 02.99.01.82.22  Site 56 : 02.97.46.56.20  www.msaportesdebretagne.fr
Pour les assurés du régime général

Le Conseil des sages est ouvert à 18 personnes : il n’est donc pas complet, et ses membres ont souhaité poursuivre l’appel à candidature en l’ouvrant à des femmes, afin que la parité soit respectée au mieux, Un appel particulier est lancé aux retraitées de l’agriculture, ce secteur d’activité n’étant hélas pas représenté dans le groupe actuel… Si vous êtes une femme de plus de 60 ans, habitant Clohars-Carnoët et inscrite sur ses listes électorales, ni élue, conjointe d’élu ou ancienne élue, ni responsable dans une association cloharsienne, si vous souhaitez réfléchir avec d’autres au cadre de vie des cloharsiens et apporter votre expérience à son amélioration, merci d’adresser votre candidature en mairie à l’aide du coupon réponse ci dessous:

-----------------------------------------------------Mme, Melle, Mr : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . âge : . . . . . . . . . . Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Téléphone :

www.caf.fr ou 3939**

(indiquer sur l’enveloppe la mention ‘‘Conseil des Sages’’)

Gens du voyage à Kloar
Au titre de sa politique de l’Habitat, la COCOPAQ a pris la compétence pour organiser la gestions des grands passages des gens du voyage. Conformément à la circulaire 2001-49 du 05 juillet 2001. Les grands passages comprennent 50 à 200 caravanes ; ils ont un caractère limité de 8 jours à 15 jours tout au plus, sachant qu’il s’agit le plus souvent de 2 à 4 missions évangéliques qui font l’objet d’une programmation préalable. 9 communes ont été déclarées concernées compte tenu de leur facilité d’accès depuis la RN 165.

Après 2 réunions de travail avec ces communes, les maires ou leur représentant ont arrêté le principe d’une rotation à l’année, sachant que la ville de Quimperlé serait automatiquement placée la dernière compte tenu de sa seule participation les années précédentes. Après examen des propositions de terrains apportées par les communes, celle de notre commune qui remplissait tous les critères a été validée pour cette année, après quoi un tirage au sort a été effectuée pour déterminer l’ordre de passage des 7 autres communes. La commune devra proposer un terrain d’environ 3ha après accord du propriétaire ou de l’exploitant Ce terrain devra recouvrir les caractéristiques techniques par les services de la préfecture. Ce terrain devra être disponible du 01 juin au 31 août pour accueillir les missions programmées et éventuellement celles qui ne le seraient pas. Les communes s’engagent à réaliser les aménagements et les équipements indispensables à l’installation de ces missions : > un accès à la parcelle permettant l’entrée et la sortie des caravanes > installation sur le terrain d’un point d’eau avec un débit suffisant > installation d’un coffret électrique si le terrain est facilement raccordable ce qui n’est pas obligatoire. > installation de toilettes chimiques > installation des bennes à ordure ménagères vidées tous les 2 jours par les services de la COCOPAQ Et toutes autres installations demandées par la préfecture.

Ordre de passage :
- 2009 : Clohars-Carnoët - 2010 : Mellac - 2011 : Riec-sur-Belon - 2012 : Bannalec - 2013 : Le Trévoux - 2014 : Moëlan sur Mer - 2015 : Rédéné - 2016 : Baye - 2017 : Quimperlé.

10

Anciens combattants à Kloar
Il convient de rappeler que l’aménagement du terrain est du seul ressort de la COCOPAQ et de la commune qui sont liées par une convention. La COCOPAQ s’engage à signer avec l’exploitant du terrain une convention de mise à disposition du terrain et à l’indemniser quelque soit le nombre de missions accueillies entre le 1 juin et le 31 août. La COCOPAQ s’engage à régler aux communes le coût des dépenses d’aménagement et d’équipement du terrain y compris la consommation d’eau et d’électricité pour l’ensemble des missions. La COCOPAQ a en charge de l’accueil des gens du voyage et de gérer l’ensemble des relations durant la durée de leur séjour jusqu’à leur départ. Elle sera assistée de la commune et d’un agent de la ville de Quimperlé qui sera mis à la disposition de la COCOPAQ qui fera un état des lieux avant l’arrivée et au départ de chaque mission. Ce dernier s’occupant déjà des gens du voyage de la ville de Quimperlé. L’organisateur de la mission s’engage à signer une convention respectant  les dispositions suivantes: > limiter l’accès aux caravanes qui font partie de la mission > réserver l’eau à un usage domestique (alimentation & hygiène) > respecter l’environnement en utilisant les installations mises à disposition (bennes & toilettes) > laisser le terrain dans un bon état de propreté et prendre en charge les coûts éventuels de nettoyage à l’issue du séjour. > participer aux frais engagés par l’accueil de la mission soit une redevance pour la consommation d’eau et d’électricité. > à verser une caution lors de son arrivée, cette caution étant restituée sous réserve de l’état du terrain et du règlement des sommes dues.

Ne jamais oublier….
La commune, en lien avec les associations d’anciens combattants (UNC et FNACA), commémorent différentes cérémonies du souvenir. Elles visent à honorer les victimes des guerres et sont un appel à la Paix. Des textes sont lus et une minute de silence est organisée. La prochaine cérémonie dans notre calendrier sera celle du 11 novembre. Elle se déroulera à 11 heures devant la plaque commémorative, face à la salle des fêtes. Un appel est lancé à tous nos concitoyens, pour venir s’y rendre. Les enfants des écoles, leurs enseignants, les familles sont, en particulier, invités. Il nous faut garder intact notre devoir de mémoire pour ne jamais oublier le sacrifice de nos aînés. Agissons aussi, chaque jour, pour que notre terre soit partagée, que les droits de l’homme soient respectés et que les germes de la haine et de l’intolérance ne trouvent aucune place dans nos vies. 11

Un distributeur automatique de billets au Pouldu !
Cette demande pressante des professionnels du tourisme et des commerçants est enfin satisfaite. Cette installation correspond à une volonté de voir la vie économique du Pouldu se développer. Après plusieurs sollicitations auprès des établissements bancaires, le montage d’un dossier et des rencontres, la Société générale a répondu favorablement.

Plusieurs exigences étaient à satisfaire : la visibilité, l’accès aux réseaux et la sécurisation.

Le pavillon bleu flotte sur la commune
Depuis le mois de juin le pavillon bleu flotte sur la commune ! Un label à très forte notoriété.

Trois communes finistériennes ont reçu le Label Pavillon Bleu cette année :
Clohars-Carnoët, Fouesnant et Roscoff, et 5 autres sur la Bretagne.

Ce label est attribué aux communes engagées dans une démarche de gestion environnementale et répondant à des critères bien spécifiques en matière d’éducation à l’environnement, de gestion des déchets, de gestion de l’eau et d’environnement général. Si cette distinction est la reconnaissance d’un travail effectué, elle engage la commune dans une démarche de développement durable avec des critères impératifs qui permettent de faire régulièrement le point sur les équipements et l’environnement.

12

Qu’est-ce qu’une Z.A.C. ?

Z comme Zone : il s’agit d’un périmètre délimité à A comme Aménagements : ils seront publics et

l’intérieur duquel on a décidé d’organiser et de programmer des Aménagements.

privés, logements de tous types, activités économiques et commerciales, équipements public, zones naturelles préservées. L’équilibre entre les différents aménagements doit être maintenu.

Zone

C comme Concertée : la concertation est le maître mot de
la création d’une ZAC, elle intervient en amont du projet et associe la population qui est partie prenante de l’élaboration de celui-ci.

Genèse du projet :
A Kloar, le choix du secteur de Quillien correspond a un besoin de cohérence en reliant les deux pôles du bourg et de Langlazic. Cette ZAC doit permettre de re-dynamiser le tissu urbain de notre commune. Elle proposera aux Cloharsiens, une offre en logements plus diverse, permettra aux primo-accédants de s’y installer, créera des équipements économiques et publics, et tout cela en rationalisant les dépenses liées à l’extension des réseaux et de la voirie. Dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme (PLU), la ZAC est un outil programmatique et rationnel qui autorise le développement dans un cadre raisonné et en prenant compte des objectifs de développement durable et de préservation de la qualité de vie de nos concitoyens.

d’Amé

nagem

ent

Conc

ertée

Information aux parents d’élèves de Saint-Maudet : ‘‘le tourne autour’’
Depuis la mise en circulation du «  tourne autour », des difficultés au niveau du stationnement ont été signalées. Les travaux de sécurité du «  tourne autour  » ont été effectués pour préserver la sécurité des enfants aux abords de l’école : > Il est donc important de rappeler à tous les parents que le stationnement est interdit sur le parking privé de la résidence située derrière l’école. > Le stationnement est également interdit sur les places réservées aux enseignants à l’arrière de l’école, le long du bâtiment. > Les places qui sont mises à votre disposition sur le parking à l’entrée de l’école (au grand portail vert ) ne doivent pas être bloquées de façon trop prolongée afin de pouvoir réguler le flux de véhicules entrants et sortants. Il est nous faut respecter ces quelques recommandations afin que chacun puissent trouver un confort d’utilisation certain. 13

Bourse au permis
La bourse au permis de conduire, une aide à l’insertion pour les jeunes Cloharsiens !
Dans notre région à dominante rurale, les transports collectifs ne sont pas souvent adaptés aux besoins… Le permis de conduire automobile représente donc un atout important pour accéder à l’emploi ou à la formation. Il représente aussi, selon l’avis du secretariat d’état aux transports, un vecteur actif de lutte contre l’insécurité routière. Son obtention nécéssite hélas des moyens financiers qui ne sont pas à la portée de tous. C’est pourquoi le CCAS de Clohars-Carnoët, suivant l’exemple de plusieurs municipalities en France, a souhaité promouvoir une “bourse au permis de conduire”. Qui peut en bénéficier? Les jeunes cloharsiens de 17 à 25 ans qui en font la demande, ainsi que des parents “isolés” (homme ou femme sans permis, en recherche d’emploi, ayant des enfants à charge). Quelles en sont les conditions ? Justifier de resources individuelles ou familiales insuffisantes pour financer le permis de conduire. Justifier sa demande par un besoin de trouver un emploi ou de faire des études éloignées de son domicile. Accepter de donner une contre-partie de temps dans le cadre d’un travail d’intérêt collectif proposé par le CCAS. Les candidatures seront examinées par le C.A du CCAS qui accordera de 50 à 100 % de la bourse de 1000 € maximum, en fonction des ressources de chacun. Avec un budget voté de 6000 € consacré à ce projet, le CCAS pourra aider au moins 6 personnes en 2009. La bourse sera versée à l’auto-école signataire d’une convention avec le CCAS, lors de la réussite du candidat aux épreuves théoriques du permis. Cet été, trois jeunes cloharsiens testeront le dispositif. Si vous pensez pouvoir beneficier de cette aide, vous pouvez retirer en mairie des dossiers de candidature qui seront examines en septembre. A noter qu’il existe des aides au permis de conduire pour les personnes beneficiaries du RSA (anciens RMI et API) au Conseil Général, et également la formule “permis à un euro par jour” sous forme de prêt financé par une banque.

Pensez covoiturage !!
Suite à la réunion du groupe de travail ‘‘covoiturage’’, deux actions sont d’ores et déjà mises en oeuvre :

- La mise en relation des ‘‘covoitureurs’’ : vous trouverez un espace d’annonces sur le site de la ville de Clohars-Carnoët ou dans un classeur à l’accueil de la Mairie. Vous pouvez consulter ou déposer vos offres et demandes. - Une action de sensibilisation en direction des écoles et du collège de Moëlan en particulier : prévue à l’automne avec l’aide des animateurs du Balafenn. Elle s’adressera aux parents et aux collégiens. Il s’agira d’inciter et d’augmenter la pratique du covoiturage pour les entrées et sorties de cours situées en dehors des horaires des transports scolaires.

14

gros plan

:

Karine

et

Laurent Le Portz

Début mai à Kerliezec (sur la route de Guidel), Karine et Laurent Le Portz ont ouvert les portes de leur magasin de glaces artisanales, au lait frais, crème fraîche maison, sans colorant ni conservateur. 13 parfums, approuvés et brevetés par les papilles gustatives de leurs deux petites filles Anna et Elise, composent pour le moment la palette de Karine. Laurent, qui a repris l’exploitation de ses beaux parents, possède une quarantaine de vaches laitières qui sont donc à leur façon à l’origine et les humbles responsables de ces nouveaux rendez-vous gourmands que nous propose ce couple. Il s’agit d’une reconversion professionnelle pour Karine, qui jusqu’alors travaillait pour la grande distribution.

‘‘

J’arrive à produire 150 litres de glaces par semaine… Si tout se passe bien, je pense développer mon activité en faisant une formation en pâtisserie glacée…’’

Karine passera l’examen final pour l’obtention du Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole (BPREA) après la fin de sa formation programmée en juin 2010, c’est pourquoi d’ors et déjà elle s’est lancée dans ce métier de glacier. A l’heure où les producteurs de laits rencontrent des difficultés, on peut se réjouir que le lait soit ici, en toute intelligence économique et culinaire, associé à de la banane, du chocolat, de la noisette, du caramel Toffee, de la fraise, du nougat et autres, afin de convier tout un chacun à de bonnes et bien fraîches pauses.

Leur nouvelle activité connaît un très bon démarrage. L’ouverture du magasin se fait tous les samedi de 10h à 12h, mais elle va s’étendre les mercredi, samedi et dimanche après-midi de 16h à 19h avec des coupes glacées proposées en terrasse. Et vous pourrez également trouver du lait pasteurisé vendu en bouteille…

15

Questions au Maire Jacques Juloux
Quels sont les principales réalisations de cette première année de mandat ? Les plus visibles sont sans doute la rénovation de la salle des fêtes, la longère près de la Mairie, les aménagements de l’école Saint Maudet et le parc de la chapelle Saint Jacques. D’autres ont été décidés et devraient voir le jour rapidement. Je pense, par exemple, à la base nautique sur la cale des dériveurs, qui sera bientôt communautaire. Nous avons aussi mis en place le bio dans la restauration scolaire ainsi que la monétique. D’importantes études ont été également lancées pour que l’urbanisme soit piloté et pensé autour de priorités. Parmi celles-ci, citons l’augmentation du nombre de résidences principales, une urbanisation qui intègre les circulations piétonnes et cyclistes et qui soit respectueuse de notre environnement et du littoral. En quoi ces études sont-elles nécessaires ? Les élus définissent les axes et des grandes orientations sur lesquels des cabinets d’études vont travailler. Ceux-ci vont effectuer des relevées, collecter des informations, consulter les habitants, établir des cartographies, mener un travail d’enquête approfondi pour établir un diagnostic précis de notre commune. Ils vont ensuite présenter différentes alternatives, à partir de schémas, plans, chiffrages, qui seront proposées aux élus et à la population. Il est nécessaire de faire ces études en début de mandature, car elles constituent les outils indispensables pour aménager de façon cohérente notre commune. Comment les décisions se prennent-elles au sein de la commune? Les décisions sont prises au conseil municipal. Celui-ci a été réuni 14 fois depuis notre élection, soit une fois toutes les cinq semaines. Les délibérations proposées sont préparées par les élus au sein de 8 commissions municipales thématiques qui ont été mises en place. Chacune d’elles est composée de 5 à 8 élus, dont, 2 ou 3 élus des listes minoritaires. Elles se réunissent, toutes, régulièrement. Une nouveauté de cette mandature est d’avoir mis en place des groupes de travail mixtes. Ils réunissent des élus, des citoyens ou des représentants d’associations, sur des dossiers qui nécessitent une concertation approfondie. Ils ont pour objectif de rechercher un consensus et doivent remettre des conclusions qui seront présentées et débattues ensuite dans les commissions municipales. Il en existe à ce jour pour la future station d’épuration, pour les chemins, pour les noms de rue, pour les ateliers d’urbanisme du PLU , pour le plan de circulation. Cette méthode s’est avérée extrêmement efficace. Grâce à elle, par exemple, un consensus a été trouvé sur la station d’épuration. Quelles sont les difficultés auxquelles vous avez été confronté depuis votre élection ? La principale est, évidemment, l’augmentation des taux des taxes locales. Il a fallu faire face à une situation imprévue. Deux gros emprunts avaient été oubliés lors de l’établissement du budget prévisionnel par la précédente équipe. Il a donc fallu faire face aux nouvelles charges financières qui en ont découlé tout en mettant en œuvre le financement nécessaire pour réaliser notre programme. Dans une période de crise, relever ces taux de 10 % a été une décision très difficile à prendre. D’autres difficultés, plus ponctuelles, existent, comme par exemple les délais trop longs qui existent entre le moment où une décision est prise et son application. Le plus souvent, c’est en raison de contraintes administratives et réglementaires. Je pense ici particulièrement aux aménagements de voirie et à la signalétique.

Comment conciliez- vous votre travail et votre mandat de Maire ? Il faut être disponible et attentif à chacun. Aussi, j’ai pris un temps partiel et je ne travaille que deux jours par semaine, ce qui me permet d’être libre tout le reste du temps. Il faut rappeler qu’avoir un mandat n’ouvre pas les droits à la retraite. Aussi, la plupart des Maires en âge d’être en activité, doivent continuer à travailler. Comment concevez-vous votre rôle ? Mon rôle, c’est d’être au service des autres en essayant de faire avancer des idées pour mieux vivre ensemble et d’agir pour offrir les meilleurs services. Forcément, c’est extrêmement prenant mais c’est aussi passionnant. Etre élu, même si c’est difficile, c’est gratifiant car on fait avancer des dossiers! Il est, aussi, très important de travailler en équipe et en concertation avec la population. Quels sont les projets qui vous tiennent à cœur pour les années à venir ? Sur le plan des équipements, nous allons nous atteler à la construction de la médiathèque et du centre de secours. Sur le plan économique, il nous faut aussi agir pour l’emploi. L’aménagement et l’agrandissement de la zone artisanale, avec le projet Qualiparc, doit y contribuer. Sinon, je souhaite que notre slogan «ville de culture et de nature » soit porteur d’une façon de vivre notre ville. Clohars a un caractère unique grâce à la beauté de ses paysages et son incroyable passé culturel avec la venue de Gauguin. Il nous faut imaginer les prolongements possibles et prendre appui sur ces atouts. Les aménagements et idées ne manquent pas et, là aussi, peuvent contribuer au développement économique. Comment les habitants peuvent-ils vous contacter ? Je rencontre beaucoup de nos concitoyens lors de réunions, fêtes et autres moments de convivialité. Je reçois aussi sur rendez-vous chaque semaine. Mais, être Maire, c’est aussi être responsable et coordinateur d’une équipe. Aussi, il est normal que de nombreux dossiers soient traités par les adjoints. Ils sont vos interlocuteurs privilégiés dans les domaines de leur délégation et ils ont toute ma confiance.

16

(Programme à détacher)

Journée de la mer à Doëlan
Hélas la gabare l’André-Yvette n’a pas pu venir accoster dans le port de Doëlan ce jour-là où elle était attendue ainsi que la Bande du Rigolo pour des visites et animations à leur bord. La météo n’étant pas clémente pour prendre la mer, les animations se sont donc déroulées au coeur de la chapelle Ste Anne, un abri chaleureux pour les nomades demeurés à terre ce jour-là. Une exposition de photos, des démonstrations de noeuds, et une vidéo-projection qui a attiré beaucoup de curieux et d’amoureux de Doëlan. Evelyne DUMONT (Membre du conseil d’administration de l’Association Doëlan-Clohars-Environnement) a bien voulu s’exprimer au nom de l’Association qu’elle représentait lors de cette journée du 7 juin dernier.

Quel est le point de départ de cette idée de vidéo-projection ‘‘Cartes postales anciennes de Doëlan de 1906 à 1983’’ qui s’est déroulée à la Chapelle Ste Anne de Doëlan dans le Cadre de la Journée de la Mer organisée par la Mairie de Clohars-Carnoët ? C’est une suite de hasards heureux et aussi une course de vitesse ! Une jolie histoire de forte motivation partagée. Possèdant beaucoup de copies de cartes postales anciennes du port grâce à mon voisin de la « Maison Rose », M. Gilbert Le Meur, qui m’a généreusement prêté sa collection en 2006, acceptant que je la scanne informatiquement, l’idée a germé au gré d’une conversation. Le lien avec les manifestations en préparation pour la Journée de la Mer et une prise de contact avec des élus de la mairie. Nos échanges ont été transmis à M. Gérard Cottrel, chargé de cette Journée de la Mer, lequel m’a contacté pour confirmer son intérêt. Nous sommes ainsi tombés d’accord sur un projet de diaporama. Ensuite ce fut la course pour bâtir les diapositives et leur enchaînement. Enfin, dimanche matin 7 juin, à la Chapelle Ste Anne, un vidéo-projecteur et un écran ont été installés et nous avons ensemble fait le montage et les essais indispensables… pour un démarrage de la présentation dès 14h00.
CITATIONS

L’Association y a vu l’occasion à la fois de diffuser assez largement des images belles et émouvantes du port de Doëlan à travers les années, de confirmer que les membres d’association de défense de l’environnement ne font pas que protester, s’opposer, mais sont aussi créatifs...  et de susciter peut-être de nouvelles envies d’adhérer à Doëlan-Clohars-Environnement ! Ce qui est sûr c’est que l’après-midi du 7 juin a été très enrichissant en termes de relations humaines et pour la connaissance de l’histoire du port : de nombreux spectateurs du diaporama ont manifesté un vrai intérêt et un plaisir touchant devant les photos, certains ont raconté des histoires et apporté des détails précieux, d’autres ont évoqué leurs propres collections de cartes postales anciennes de Doëlan… Des idées ont germé pour prolonger et amplifier cette démarche de diffusion de l’histoire doëlannaise. Affaire à suivre...

> Christelle Douard (Attachée à la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) de Bretagne :

‘‘Le petit port de Doëlan forme un site naturel et construit de qualité dont la sauvegarde précautionneuse s’impose.’’ > Françoise Peron (Professeur émérite de géographie à l’Université de Bretagne Occidentale ; Membre du Laboratoire CNRS « Géomer » de l’Institut Universitaire Européen de la Mer ; Membre de la Commission « Littoral » de la D.A.T.A.R. où elle a produit un rapport sur « Les enjeux du patrimoine maritime » …). Le maire M. Jacques Juloux l’avait invitée lors de la 1ère journée Développement Durable à St Jacques en Décembre 2008. Dans son enquête actuelle sur le patrimoine culturel maritime, qui concerne 400 ports finistériens, Doëlan figure parmi les 5 ports de catégorie ‘‘port exceptionnel’’ !

21

Station D’épuration : le futur site est déterminé
Le groupe de travail que se réunit depuis le 29 septembre a exploré de nombreuses pistes :

    

Différents points de rejet (ruisseaux, mat pilote, Laïta, Doëlan) Différentes technologies (boue activée, membranaire, lagunage) Différents passages de réseaux Différents coûts de chaque solution (investissement, exploitation) Différents sites qui doivent se trouver en conformité avec la loi littorale

La synthèse de ces différentes études à mis en évidence que l’implantation à Kerzellec Nord correspondait le mieux aux objectifs fixés :    Respect de la loi littorale Coût le plus bas en utilisant une technologie de pointe Intégration paysagère facilité par la configuration du terrain

Le groupe de travail a retenu ce site à l’unanimité de ses membres (Eau et Rivières, Clohars Doëlan Environnement, Bretagne Eau Pure, Comité du Rostell, Amis du Pouldu, Amis du Chemin de Ronde, Agriculteurs). Les commissions urbanismes et travaux ont également retenu ce site à l’unanimité. Bien entendu le travail du groupe ne s’arrête pas là. Il participera avec les riverains à la mise en œuvre du projet avec pour priorité :  Pas d’odeur, pas de brui et une intégration paysagère de très grande qualité.

Notre objectif  : que les promeneurs qui emprunteront le Chemin de Pors Guern à Kerzellec ne soupçonnent pas qu’ils côtoient une station d’épuration.

22

Concours des Maisons fleuries
Le concours des maisons fleuries est l’occasion de récompenser les actions menées par les cloharsiens en faveur du fleurissement de la commune. C’est sur plusieurs critères que les membres du jury ont dû donner leur avis : • composition et association végétale • harmonie entre couleurs et formes • recherche et intérêt décoratif (harmonie entre arbres vivaces et annuelles…) • entretien de l’espace • et mise en valeur des techniques alternatives dans une prise en compte de l’environnement (paillage, couvre sols, récupérateur d’eau…) Si, comme, dans tous concours, il a fallut effectuer un classement, les membres du jury souhaitent souligner la qualité du travail effectué par chaque participant. Jardins, talus, compositions toutes réalisations participent à une amélioration du cadre de vie de tous. Les premiers lauréats de chaque catégorie participent au Concours intercommunal des Maisons fleuries.

Informations
Contrairement à beaucoup d’idées reçues, l’entretien des trottoirs et des abords de propriétés est du ressort des locataires ou propriétaires. Nous rappelons que l’utilisation de produits phytosanitaires près des fossés et des cours d’eau est strictement interdit (les contrevenants encours une amende pouvant aller jusqu’à 75 000 € et deux ans d’emprisonnement).

Idées Vertes (ou comment allier Développement durable, économie et Solidarité)
* La COCOPAQ lance sa deuxième campagne pour l’acquisition d’un composteur domestique.
Bulletins d’inscription disponibles en Mairie, jusqu’au 31 octobre.

*

Une déchetterie sur le territoire Clohars-Moëlan : toujours d’actualité. La COCOPAQ continue sa prospection pour un terrain.

* Pour limiter la quantité de déchets verts, pensez au broyage des petites branches de haies : une solution
Vu à Clohars :

toute simple : la tondeuse à gazon ! Vous n’avez plus qu’à disperser les copeaux au pieds de vos arbustes.

* Fête de quartier et Feu de la Saint Jean
grand feu de joie.

: sous l’impulsion d’un habitant du quartier, collecte des branches et

*

Autre bonne idée : la mutualisation : 3 ou 4 voisins réunissent l’ensemble de leurs branches, utilisent les services d’un professionnel des espaces verts et son broyeur et partagent la facture.

23

Des campings…
Un tour d’horizon des campings s’imposait à l’heure où les touristes sont en route pour des destinations qui leur promettent toutes monts et merveilles. Clohars-Carnoët n’est pas en reste, loin de là. Les 10 campings de la commune portent tous les couleurs de la convivialité, de la détente et des loisirs. L’ornement paysager est un atout fort qu’ils développent tous. Les propriétaires hébergeurs possèdent non seulement la main verte, mais c’est un métier où il faut savoir tout faire, car il faut apprendre à anticiper les attentes d’un public qui en vacances conservent des désirs et des exigences divers et variés. Chaque saison nécessite son lot d’entretien (élagage, tailles de haies, sanitaires à améliorer, etc…). Il y a ceux qui recherchent le tout sur place ou à proximité, qui souhaitent le tout confort qu’offrent les mobiles-homes, sinon ceux qui préfèrent la pleine nature, le léger retrait ou l’entre-deux qui leur correspond davantage. Et puis Il y a les éternels habitués qui viennent depuis plus de trente ans dans le même camping et qui retrouvent des amis qui font de même.

24

comme on les aime…

Le public est de tout horizon et de toutes les couches sociales, on le nommera ici ou là ‘‘européen’’. Ces 10 campings sont complémentaires et offrent chacun dans leurs infrastructures les clefs (vertes ou non !) d’un accueil de qualité.

Les embruns **** Le Kergariou *** Le Kérou *** Le Quinquis ***

02 98 39 91 07 02 98 71 54 65 02 98 39 92 57 02 98 39 92 40

Le Croas An Ter ** Les Grands Sables ** Le Kervoën ** Le Locouarn ** Le Vieux Four **

02 98 39 94 19 02 98 39 94 43 02 98 39 95 34 02 98 39 91 79 02 98 39 94 34
25

Le Keranquernat *** 02 98 39 92 32

TD ransport à la demande es campings … Comme on
Les jeunes sont une des préoccupations de ces professionnels de l’accueil touristique. Le constat est souvent le même : « Il apparaît indispensable de développer des activités et des pôles d’attraction pour le public adolescent qui s’ennuie une fois que la journée plage ou piscine est passée…». D’où le développement d’aires de jeux, de salles où table de billard et ping-pong ou autres attendent les défis que les jeunes voudront se lancer.

les aime… (suite)

Ces lieux d’hébergements sont également des relais d’informations touristiques. Nous espérons que les nouveaux outils de communication ‘‘Faites du sport’’, ‘‘Nautisme à Kloar’’, ‘‘Un été à Kloar’’ viendront renforcer leur prestation. Il est à noter que ces 10 lieux sont composés de 1200 emplacements à eux tous réunis, et qu’ils peuvent ainsi accueillir en saison jusqu’à 3600 vacanciers, et voir plus. Une offre conséquente qui concoure activement au développement touristique et donc économique de la commune de Clohars-Carnoët.

26

27

CROISIERES VERS GROIX AU DéPART DE DOëLAN
A Partir du 13 juin prochain et jusqu’en septembre, les liaisons régulières de la Compagnie des Iles sont mises en place pour se rendre à l’Ile de Groix au départ du port de Doëlan. (tous les jours sauf le lundi)

Pour se rendre sur l’île de Groix, il n’est plus nécessaire de faire le grand tour par la ville de Lorient, partez de Doëlan où un parking dédié a été aménagé pour accueillir les passagers (suivre le fléchage).

Embarquez directement « coté Finistère » et profitez pendant la traversée des commentaires avisés de nos équipages. Vous effectuerez une traversée d’environ 50 mn à bord du KISTINIG, vedette blanche et verte, de construction récente, aux dernières normes de sécurité et de confort, pouvant accueillir 200 personnes à son bord. La traversée est commentée et permet de découvrir notre littoral avec une approche différente. Départ de Doëlan à 10h30 le matin, retour à Doëlan à 17h35 En haute saison les horaires ont été étudiés pour vous permettre de passer plus de temps sur l’île de Groix (départs supplémentaires à 8h30 les mardis, mercredis et Vendredis avec retour à 18h35).
28

INFOS PRATIQUES

SAISON 2009
Billetterie COMPAGNIE DES îLES sur le port de Doëlan. Stéphanie pourra vous orienter sur votre projet d’excursion dans la billetterie installée sur le port de Doëlan à coté de l’ancienne criée au poisson. Les horaires d’ouverture de la billetterie sont les suivants : Le matin de 9h00 à 12h00 Après-midi : de 16h00 à 18h00 Les horaires des départs des vedettes sont les suivants : 10H30 tous les jours sauf le Lundi. En été départs supplémentaires à 8h30 les mardis mercredis et Vendredis. BON A SAVOIR :
L’OFFICE DE TOURISME de Clohars-Carnoët est à votre disposition pour effectuer votre réservation. Vous pouvez joindre Sophie et Isabelle qui se feront un plaisir de vous informer au 02 98 39 93 42

L’île de groix
En débarquant vous pourrez y louer vélos, voiture, taxis ou partir pour une promenade côtière à pieds qui vous mènera entre autre vers Port Lay minuscule port incrusté entre deux pointes rocheuses, puis vous pourrez flâner au bord du barrage du vallon de Kerlivio, continuer vers la pointe des Chats à extrémité Nord de l’île, passer par le ‘‘trou de l’enfer’’ chahuté par le ressac sur la cote sauvage, visiter une escargoterie et déjeuner dans un des nombreux restaurants de l’île. Si vous aimez les plages, vous visiterez Locmaria, puis vous vous arrêterez aux sables rouges et y verrez des grenats, ou aux Grands Sables seule plage convexe en Europe ou encore dans une des nombreuses criques plus intimes à découvrir au fil de la promenade ou sur les indications des habitants, les Groisillons, que vous rencontrerez toujours affables d’anecdotes sur leur île. De retour à Port Tudy, vous pourrez visiter, un écomusée passionnant, vous présentant des mises en scène narrant l’histoire de l’île et de ses habitants, ou tout simplement vous pourrez désaltérer en terrasse sur le port en attendant votre bateau.

Vous pouvez également réserver vos billets par internet sur : www.compagniedesiles.com ou joindre directement la Compagnie des îles au 0 825 134 150

A bientôt sur le Kistinig et bon vent !!
29

la culture

&

ses rendez-vous

Un été à Kloar : ume programmation culturelle communale ET intercommunale
Nous avons le plaisir de vous présenter la programmation culturelle de l’été 2009 que vous trouverez au milieu de ce journal sous la forme d’un dépliant détachable. Suivant la ligne de conduite que nous nous sommes fixé, nous espérons que ces rendez-vous divers et variés remplieront agréablement vos soirées d’été. Il s’agit d’une programmation très éclectique pour tous les âges et tous les goûts. Deux soirées exceptionnelles : l’une à St Maurice le jeudi 30 juillet avec Yann Fanch Kemener et des Accordeurs de contes sur le thème des Chevaliers de la table ronde, une création originale faite sur mesure pour ce lieu féerique. L’autre le mardi 4 août à l’église du bourg pour un concert de musique classique avec Psophos, un quatuor à cordes de renommée Internationale. Deux rendez-vous incontournables encore  : il s’agit des soirées rando-contes & musiques organisées en lien avec l’association Dre Ar Vinojen, sur le principe d’une randonnée musicale suivie d’un apéro contes et d’un concert. Au vue du succès de celles de l’été dernier, elles ont été reconduites et agrémentées d’un pique-nique convivial. Enfin, une programmation qui se veut aussi intercommunale avec en fin d’été deux rendez-vous à ne pas manquer.
Les Rias 2009, un festival organisé

conjointement entre les communes de Clohars-Carnoët, Moëlan Sur mer et Riec sur Belon. Les équipes des 3 communes ont travaillé pendant un an à la mise en place de ce concept qui se veut décalé, jeune et festif. Partant du manque de présence sur notre territoire des arts de la rue, une collaboration avec ‘‘Le fourneau’’ de Brest s’est vite imposée. Le festival se lance donc humblement dès cette année, avec la programmation d’un spectacle en chaque lieu. A Doëlan, le vendredi 4 septembre, à Riec, à la chapelle St Léger le 5, et à Moëlan, au port du Belon, le 6. Afin d’agrémenter l’évènement de festivités diverses, les associations des trois communes ont été invité à embarquer dans les Rias.Vieux gréements, peintres et chanteurs ont donc répondu à l’appel.

Tout au long des trois jours l’association Manteiga Salgado avec son orchestre de percussions brésiliennes et son école de capoeïra sera présente sur les sites pour animer les lieux mais aussi mener avec un groupe constitué par les 3 espaces jeunes, un stage d’initiation. Autre rendez vous intercommunal : le festival d’accordéon ‘‘Boest an diaoul’’ qui s’installe sur notre territoire entre le 2 et le 18 octobre 2009 avec en ouverture à Clohars une conférence musical ‘‘Titanic’’ à la salle des fêtes le 2 octobre et une soirée Le diable dans les garages le 3 octobre dans le quartier de Kerharo. Il s’agit là de sessions musicales chez l’habitant où les musiciens amateurs sont invités à investir les garages afin d’animer copieusement le quartier. Une manière originale de créer du lien dans les quartiers et de la convivialité. Ce festival organisé en lien avec les villes et associations de Quimperlé, Riec, Moëlan, Trégunc et Scaër vous propose un copieux programme musical sur 3 semaines (concerts, concours, stages, conférences, scènes ouvertes, expo de luthiers, et fanfare du diable). A Kloar, c’est en partenariat avec l’association de musiques traditionnelles que la municipalité se lance dans l’aventure.

30

Invitations aux cloharsiens
Notre commune a connu un destin assez extraordinaire. Chacun d’entre nous doit pouvoir en être fier… Il y a 120 ans, un des plus grands maîtres de la peinture de tous les temps, Paul Gauguin, a choisi de venir habiter au Pouldu. Il fut hébergé par Marie Henry qui tenait une auberge rue des grands sables. Selon des spécialistes, c’est durant cette période que son art connut les plus grandes phases d’évolution. Il cherchait au Pouldu, avant tout, l’authenticité de la nature. De nombreuses œuvres représentent nos paysages et habitants. Malheureusement sa venue dans notre commune n’est pas encore assez connue, ni suffisamment mise en valeur. Excepté l’ouverture, il y a 20 ans, de l’auberge reconstituée, dite « Maison Marie Henry », aucune nouvelle initiative municipale forte n’est venue. Il faut relancer un projet pour que public et artistes retrouvent le chemin du Pouldu ! Sans doute, en premier lieu, les habitants de la commune, eux-mêmes, n’ont pas été assez sollicités pour mieux partager cette histoire.
Aussi, cet été, la Maison Marie Henry sera d’accès gratuit pour tous les cloharsiens*

HORAIRES
Maison Marie Henry (du 13 juin au 13 septembre 2009)

(tout comme le circuit des Arts en balades).

De 10h30 à 13h00 et de 14h30 à 19h00 Tous les jours sauf le lundi Tarifs : 4 € - 2,50 € tarif réduit et - de 18 ans Gratuit pour les cloharsiens. Visites guidées toutes les heures (dernière visite à 18h) Visites guidées de groupes sur réservation
Les Arts en balades (du 4 juillet au 30 août 2009)

Vous y découvrirez des expositions uniques qui récréent l’univers de Gauguin à la fin 19è, mais aussi qui ouvrent des lieux de notre patrimoine à des artistes contemporains. Venez en famille ou avec vos amis. La visite de la Maison Marie Henry comprend une visite commentée des lieux, d’environ 1 heure, et un film de 22 minutes sur le Pouldu et Gauguin. Le circuit des Arts en balades comprend 4 sites (Atelier Goulven, Maison Kerzellec, Chapelle Saint Jacques et Abbaye de St Maurice) ou vous découvrirez des œuvres d’artistes peintres, graveurs, sculpteurs et photographes. Promenez-vous y, jeter vos regards, partager vos émotions et dites nous ce que vous en pensez ! Bonnes visites… *Pièce d’identité, carte d’électeur ou facture à présenter.

De 14h00 à 19h00 Tous les jours sauf le lundi / Entrée libre Organisation de visites guidées de 14h à 18h sur réservation les mercredi, vendredi et dimanche. (Circuit comprenant la Maison Marie Henry, Maison Kerzellec, Atelier Goulven) Tarif 6 € N° de téléphone Maison Marie Henry : 02 98 39 98 51

Joyeux anniversaire !

Le catalogue des expositions est disponible à la vente à la Maison Marie Henry au tarif de 12€

31

Services

techniques

: Services

espaces verts

Vu

à

Kloar

Rencontre avec Monsieur Benoît Guillossou

Fête de quartier et Feu de la Saint Jean : Depuis 2001, sous l’impulsion de Joël le Thoer, un de ses habitants, le quartier de Porsac’h fête la Saint Jean. A partir d’Octobre-Novembre, chacun a gardé ses branchages, ses souches, ses vieux volets, ses vieilles tables et autres bois. Quelques jours avant la fête, 2 ou 3 volontaires passent récupérer tout ce qui va constituer le tas de bois à brûler. Samedi soir enfin, le quartier se réunit autour du cochon grillé, puis à 23 heures précises, la flambée peut commencer !

Les services « espaces verts de la commune », c’est trois personnes (Benoît Guillossou, Hervé Le Bourhis, David Nivez), ce sont 50 bacs au sol, 115 demiesvasques et 50 balconnières. Entre 1500 et 2000 plants sont achetés et « forcés » ensuite sous un tunnel de bientôt 35m x 8m, tunnel installé aux services techniques.Toutes ces fleurs nécessitent un arrosage régulier (de juin à septembre) qui mobilise un employé tous les jours de 7 heures à 13 heures. Si le fleurissement de la commune est plus visible l’été il n’en reste pas moins présent tout au long de l’année : le mois de novembre avec ses fleurs de saison, mais aussi l’installation de bulbes (crocus, narcisses et tulipes) qui viendront embellir notre commune quelques mois plus tard. Sans oublier l’entretien des espaces verts, des massifs et des terrains de foot. Le désherbage représente un temps conséquent de travail, l’utilisation du chanvre pour le paillage évite l’utilisation de produits agressifs pour l’environnement. Ce changement dans le mode de désherbage demande aussi de la part de nos concitoyens une tolérance des « mauvaises herbes ». L’aménagement du Jardin autour de chapelle Saint Jacques, a été l’occasion pour l’équipe des espaces verts de s’investir dans une création.

Important

Société de Protection Animale de Cornouaille (SPA)

Poteau Vert 84 r Neuve 29900 CONCARNEAU 02 98 97 26 95 fax : 02 98 50 88 91

32

Pêle-mêle d’infos
Sang %
L’association SANG % remercie les 67 personnes qui sont venues le 10 juin offrir leur sang ou leur plasma lors de la collecte réalisée dans la commune par l’Etablissement français du Sang de Lorient. Elle remercie aussi toutes celles qui sont venues proposer leur don et qui pour une raison ou pour une autre n’ont pu, cette fois, être acceptées pour le don. Le don du sang peut être fait 6 fois par an pour les hommes, 4 fois pour les femmes. Le don de plasma peut être renouvelé beaucoup plus fréquemment : lors des prochaines collectes il est donc tout à fait possible pour les donneurs de se proposer pour un don de plasma pour lequel il est important de prendre rendezvous au 02 97 64 92 93. Ce qui évitera les attentes! L’association a enregistré de nombreuses adhésions. Cela encourage SANG % à poursuivre son travail pour faire mieux connaître la nécessité vitale de ce don. Et dès cet été nous espérons que la barre de ces 67 dons sera dépassée lors des deux collectes organisées à la Salle des Fêtes de Clohars Carnoët :

Pour

information

‘‘la loi du 30 décembre 2006 sur l’eau et les milieux aquatiques impose, depuis le 1er janvier 2009, une déclaration en Mairie des puits et forages réalisés pour les usages domestiques d’une famille. Il est rappelé que la déclaration des puits et forages domestiques doit être faite avant le 31 décembre 2009 pour les ouvrages existant au 31 décembre 2008, et un mois avant le début des travaux pour les ouvrages créés ou à créer à partir du 1er janvier 2009. Le site internet : http://www.forages-domestiques.gouv.fr est à votre disposition.’’

La Comtesse Judith (un prochain nom de rue à kloar…)
Fille de Judicaël, comte de Nantes et de Mélisende du Maine. Née en 990, Judith décède en 1053. En 1020, elle épouse Alain III Cagniard, comte de Cornouaille, lui-même fils de Bénédict de Cornouaille et de Guigöden de Vannes. Selon le Cartulaire de Sainte-Croix, Alain Canhiart, comte de Cornouaille fonde un monastère dédié à la Sainte-Croix, dont il confie la direction à Gurloës (Urlou, en breton, puis Urleau), un saint à la mode bretonne, jamais sanctifié par l’Eglise. Puis la comtesse Judith, épouse d’Alain Canhiart, femme très pieuse, et soucieuse d’entrer en «  confraternité avec Sainte-Croix, décide de doter Clohars alors appelé CLUTHGUAL. Elle fait don se son douaire à l’abbaye de Sainte-Croix. Le DUAIRE ou DOER, en vieux français, était une donation faite par un prince à son épouse pour lui assurer une rente. Ce Doer Lann devient une annexe de cette abbaye sous la dénomination de prieuré de saint Gurthiern, personnage légendaire, et fondateur présumé d’Anaurot (VI° siècle), devenu plus tard Quimperlé (ville basse) de Kemper Ellé, le confluent de l’Ellé. Selon Pierre Le Thoër, ces terres constitutives du douaire de la comtesse Judith ou Doër Lann, seraient à l’origine du toponyme Doëlan. Dans les anciens textes, on trouve souvent « Douallan » et, sur la rive gauche, il y avait autrefois une chapelle dite de Saint Douaire qui s’appelait aussi chapelle de Saint Gurloës, qui était le saint à qui l’on avait confié le douaire de la comtesse Judith. De cette époque, il reste une fontaine, en un lieu appelé ‘‘prioly’’ en breton, autrement dit  : «  la demeure du prieur  » qui, avec une chapelle disparue, appartenait au village de : ‘‘La Grange’’. Cette annexe du monastère servait à ravitailler la maison mère, quelquefois en blé et le plus souvent en poisson, spécialement en vieilles. Les moines de Quimperlé ont créé la fameuse « Foar ar Groac’hed1 » ou « foire des vieilles» qui se tient les dimanche et lundi de la Passion ; elle est alimentée par le port des moines ou anse Kersimon, aussi appelée Stervinou. A noter, la fontaine de saint Urleau, à Locoïc.

- de 9h à 13h > vendredi 17 juillet > lundi 10 août.
Sang % se fait le porte parole de l’EFS pour remercier au nom de tous les malades les donneurs cloharsiens.

1 Gwrac’h - ed, en breton moderne.

33

tribune libre
CONCERTATION - COMPETENCE - EFFICACITE - SOLIDARITE

Des collectivités malmenées et dans le doute.

Nous restons attentifs à la marche actuelle de la commune en continuant à participer régulièrement aux différentes commissions municipales et extra municipales auxquelles nous sommes conviées. Parmi les différents sujets traités en commission, citons les plus importants du moment : La ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager) Le rapport de présentation est en phase finale. L’idée, rappelons le, date des années 90. Une première étude avait commencé en 1996 sans aboutir. A l’occasion du changement de municipalité an avril 2008 après de très nombreuses réunions, le groupe de travail dont nous faisons partie en lien avec les associations d’environnement voit enfin son aboutissement. Création d’une ZAC secteurs de Keranguen, Quillien, St Mady La procédure d’urbanisme d’initiative publique devra être validée par délibération du conseil municipal. Le lancement de l’étude par un groupement d’études est en cours. Cette démarche est essentielle pour notre commune. Révision du PLU Une réunion d’analyse sur les points de fragilité du plan d’occupation des sols au regard de la «loi littoral» s’est tenue en mairie fin mai. Après la constitution des groupes consultatifs, nous attendons début juillet, la présentation du diagnostic du PLU par le bureau d’études retenu. Aménagement de la voirie Le comité de pilotage est en place, l’élaboration du projet d’aménagement et d’organisation des déplacements dans la commune est lancée. S.M.P.E. (Syndicat Mixte de Production d’Eau de Quimperlé) Les consultations en procédure adaptée pour opérer les opérations de déplacement de la prise d’eau sur l’Isole ainsi que la mise à niveau des installations d’eau potable de l’usine de Zabrenn à Quimperlé sont terminées. Consécutivement à ces travaux de modernisation, à notre initiative, une importante réunion de travail s’est tenue en Mairie de Clohars ayant pour objet une réflexion sur l’interconnexion des réseaux du syndicat d’eau de Pont-Aven et du S.M.P.E. Une nouvelle séance est programmée en juillet. Entretien général de la commune Constat est fait que l’entretien général laisse à désirer en ce qui concerne le fauchage notamment à certains carrefours dangereux, le nettoyage aux abords des containers poubelles ainsi que des toilettes publics. Sécurité A noter que le ‘‘busage’’ de fossés le long de certaines voies étroites de plus en plus fréquentées contribuerait à améliorer la sécurité (ex : descente au port à Porsmoric). Nous terminons cette tribune en soulignant que nous considérons que notre rôle n’est pas d’exister à travers des critiques systématiques mais de remplir notre mission d’élu en vous informant et en réagissant d’une façon constructive sur l’ensemble des sujets portés à notre connaissance. Bonnes vacances à tous !

Début 2009, conformément au plan de relance gouvernemental, notre commune a fait le choix d’augmenter son budget investissement pour soutenir l’économie. En contrepartie, la TVA payée sera remboursée plus rapidement (un an au lieu de deux). Mais l’Etat, 2 mois plus tard, a diminué les subventions destinées à accompagner les investissements des collectivités. Le montant exact de son aide (DGE) pour Clohars est au final de zéro euro…. ! Début janvier, le président a annoncé une réforme du financement des collectivités territoriales. Il a indiqué que la taxe professionnelle des entreprises, reversée aux collectivités, serait supprimée. Or, c’était une des principales sources de financement des communautés de communes. Comment fera-t-on demain ? Personne ne le sait ! Sans marges budgétaires suffisantes, dès 2011, la Cocopaq risque d’être contrainte à ne plus pouvoir reverser une partie de ce qu’elle reversait aux communes (Pour Clohars 147000€). Début janvier, la DDE (Direction Départementale de l’Equipement) a fusionné avec la DDA (Direction Départementale de l’Agriculture) pour, nous dit-on, assurer un meilleur service. Au final, pour notre commune, cela s’est soldé par un retrait d’une partie de l’aide ingénierie jusqu’à là fournie pour la voierie et les études. Il faudra désormais faire appel à des cabinets privés….et payants ! A l’Education Nationale, chaque année, l’accueil en maternelle des enfants de 2/3 ans est réduit. Après 18  000 suppressions d’emplois ce sont 16000 emplois en moins qui sont annoncés pour 2010. Il est maintenant clairement proposé aux communes la mise en place de jardins d’enfants. Avec quel argent ? Gérer une commune nécessite une lisibilité dans le futur et une stabilité dans les financements. Or les projets du gouvernement ne nous permettent d’avoir ni l’une ni l’autre. La côte d’alarme est largement dépassée….
Groupe de la majorité «Kloar un nouvel horizon ».

« Chercher à rassembler dans le respect de la diversité des opinions, est nous semble-t-il, le premier devoir des élus. » Cette phrase a été écrite par le groupe socialiste de la majorité dans le dernier journal municipal. Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est mal parti et qu’il n’utilise pas les bons moyens pour y parvenir. Voici la réalité des faits : - Des effets d’annonces répétitives destinées à discréditer l’opposition et à troubler la population (fiscalité, maison Marie Henry, restauration scolaire, sports nautiques, communication tronquée, ...). - Arrogance de certains élus (au cours des conseils municipaux, des commissions, ...). - Occultation et négation du travail des précédentes mandatures (cf page 14 du journal municipal n° 4). ON NE VOUS DIT PAS TOUT - Le manque de transparence sur de nombreux dossiers (embauches, achats d’œuvres d’art, politique culturelle – Saint Jacques, le Dôme – décisions Cocopaq , parking Doëlan,...) - Une ingérence flagrante dans certaines associations. - La commune serait-elle devenue un satellite de la Cocopaq? (la Cocopaq est au service de la commune et non l’inverse !). - La décision unilatérale de la majorité de diffuser à l’identique de l’intercommunalité le procès- verbal des séances du conseil municipal avec la convocation à la participation du conseil suivant, - Nous demandons la remise de celui-ci dans des délais plus courts afin que nous puissions travailler plus sereinement, Nous avons le sentiment que notre commune est devenue la propriété privée du parti socialiste (distribution de tracts politiques dans nos boites aux lettres en mairie, propagande politicienne dans le journal municipal avec l’argent public, un journal où l’on parle de politique nationale, posant ainsi un sérieux problème d’objectivité dans la transmission des informations,,,) Notre liste n’est rattachée à aucun parti politique, elle est sans sectarisme. Elle se veut représentative des Cloharsiens uniquement pour le bien communal tant géographiquement, socialement, intellectuellement et politiquement. Cela nous donne une grande liberté de penser et des pensées ! PS: Un constat: comparer les wc et la culture ( cf tract du PS de Juin ) c’est sûrement faire injure à celle-ci , mais nous avouons que la possession des deux agrémente bien la vie, Néanmoins , l’image de l’accueil touristique de la commune aurait été amélioré par la réfection des sanitaires du bourg ainsi que par la remise en service du plan d’eau de la place « Ti Ker »
Les élus de la liste ‘‘Accueil-EssorTradition’’, René Le Floc’h, Jeannine

Les élus de la liste CLOHARS POUR
TOUS

Joël Chenot, Elise Briand, Marcel Le Port, Yvon Grémillet

34

Stéphan, Francis Jégou, Françoise Robino.

vie associative
L’association Mas Lejos
Vous ne connaissez pas encore notre association ? Et bien voila comment nous pourrions la définir : c’est une jeune association née en décembre 2007 qui a pour but de permettre aux jeunes, et aux moins jeunes, de partir à l’étranger. Mais pas en tant que simples touristes, non. Elle les aide à monter un projet d’échange interculturel. En deux mots, il s’agit pour les participants d’aller à l’étranger, d’apprendre un maximum de choses et de revenir en France pour partager ce qu’ils ont appris. L’échange se fait entre les cultures et permet d’acquérir une ouverture sur le monde plus vraie et plus grande.

Les projets de l’association
En septembre 2008, Mas Lejos a entamé son premier projet: « Sept mois en Amérique latine » qui devrait se terminer en novembre 2009. Ce projet nous a permis, à Guillaume et à moi, de voyager utile en Amérique latine en intégrant des projets sociaux dans différents pays, de découvrir les cultures des gens rencontrés, de se former chacun dans notre domaine professionnel, et de partager ce que l’on a appris avec les Cloharsiens à notre retour. Et l’association est déjà en train de réfléchir à l’organisation de l’année prochaine : projection vidéo mensuelle, activités en partenariat avec le Balafenn, organisation d’autres événements. Toutes les idées sont les bienvenues !

Le 27 juin 2009, lors de la Journée d’Echange interculturelle avec l’Amérique latine
Marie Bervas, Jonh Brunelière, Angèle Cadiou, Marine de Tréglodé, Marine Gouyec, Steven Le Devic, Noémie Garrido ont participé et donné du relief à une expo de photos prises en Amérique Latine, ainsi que d’autres artistes venus de Bretagne et de Navarre…

L’avenir de Mas Lejos
Le projet suivant est maintenant d’accompagner de nouveaux projets. Dans cet optique, nous nous sommes créés un carnet d’adresses qui servira aux prochains membres de l’association pour la préparation de leur propre projet. On y trouve des adresses en France d’organismes aidant ce type de projets, et à l’étranger, de structures pouvant accueillir les membres de Mas Lejos. La balle est maintenant dans votre camp : contactez-nous si l’échange interculturel vous intéresse !
Emmanuelle Lymes (présidente de Mas Lejos)

35

N’oubliez pas, le Forum des Associations se tiendra le 5 septembre 2009 à la Salle des sports ! En attendant, passez de bonnes vacances !

Etat civil Avril-Mai-Juin 2009
Bienvenue aux nouveaux petits Cloharsiens, félicitations aux parents de Nathan VEHOVEC, Enola BLONDIAUX, Calvin FAGRY, Constance LOISON, Jérôme PRAT-BONDARNEAU, Benjamin BONNET. Ils nous ont quittés. La ville présente ses condoléances aux familles de Martine CHIGNAGUET épouse MARECHAL, Victor DANIEAU, Joseph PRIMA, Elliane LE GALL épouse LOUIS CUQUEMELLE, Daniel PELLETER, Joséphine GARNIEL veuve GUIFFANT,Vincent LIMOUSIN, Norbert LANGUILLE, Joseph SELLIN, Benjamin LE DELLIOU, Bernadette LAGRAVE épouse ROSSERO, Louis LE BOURHIS, Pierre CLAIRVON, Monique PéRON épouse LABORDE, André HUSSENOT, Amélie MALCOSTE veuve KERMABON Ils se sont mariés. La ville présente ses vœux de bonheur à : Sabrina Le Delliou et Philippe Delatter, Jérémy Messean et Gabrielle Lafont.

Si vous souhaitez faire passer une information dans le journal municipal, contactez Laëtitia Villemin en mairie.
Téléphone : 02 98 71 53 90 - Fax : 02 98 71 59 83 Internet : http://www.clohars-carnoet.fr - E-mail : mairie@cloharscarnoet.com

Centres d'intérêt liés