Vous êtes sur la page 1sur 1

Au salon infirmier 2013 la Ministre de la Sant a termin son discours en parlant de l'Ordre National des Infirmiers signalant qu'un

groupe de travail parlementaire s'tait mis en place. Elle a ajout qu'il faudra tre "vigilant sur la ncessaire continuit des missions de service public qui incombent l'ordre".

Ordres: stop lambigut!


Si la Ministre entretient le doute en livrant une remarque double sens, lordre doit il assurer la continuit ou le ministre doit-il tre soucieux de la continuit des missions aprs sa suppression. La cour dappel du TGI de Nanterre, elle, tranche. Elle prononce la relaxe sur lexercice illgal dun pdicure podologue: le texte nindique pas quil appartient ncessairement et exclusivement au pdicure podologue de solliciter luimme son inscription au tableau dans limprcision du texte et faute de dcret dapplication, lobligation dinscription ne lui incombait pas dans cette nouvelle rdaction et alors quil est constant quaucun dcret dapplication na t pris le dlit dexercice illgal de la profession pour dfaut dinscription lordre peut encore moins que par le pass lui tre imput Enfin ... en ltat de la lgislation lengagement de la responsabilit pnale du praticien non inscrit contreviendrait au principe de lgalit des dlits et des peines En labsence de dcret dapplication la ou le professionnel-le nest pas tenu-e de sinscrire sa propre initiative et nest donc pas condamnable. Voil qui peut rjouir toutes celles et ceux qui rsistent, toujours et encore, aujourdhui en refusant linscription aux ordres. Mais ce nest pas suffisant, il faut que le gouvernement prenne ses responsabilits en abrogeant les lois sur les ordres. Cest possible dans le cadre actuel de la loi sur le financement de la scurit sociale ou dans les diverses mesures dordre social de fin danne. Il faut en finir avec la pression et les menaces des ordres sur : - les jeunes diplm-e-s en recherche demploi, - les employeurs qui se sentent obligs dexiger linscription aux ordres avant toute embauche, - les professionnel-le-s en exercice qui reoivent des mises en demeure, et qui subissent rgulirement des rappels lordre. Notre nombre, notre conviction et notre dtermination communes finiront par lemporter. Nhsitez pas vous rapprocher des sections syndicales locales en cas de besoin.

Fdration Sud Sant-Sociaux 70, rue Philippe de Girard 75018 PARIS Tel : 01 40 33 85 00 Fax : 01 43 49 28 67 Site internet : www.sud-sante.org Paris, le 24/oct/ 2013