Vous êtes sur la page 1sur 1

14me lgislature

Question N : 42050 de M. Giraud Jol ( Radical, rpublicain, dmocrate et progressiste Hautes-Alpes ) Question crite

Ministre interrog > cologie, dveloppement durable et nergie Rubrique > dchets, pollution et nuisances

Ministre attributaire > cologie, dveloppement durable et nergie Analyse > substances dangereuses. informations. contrle

Tte d'analyse > air

Question publie au JO le : 12/11/2013 page : 11746 Texte de la question M. Jol Giraud attire l'attention de M. le ministre de l'cologie, du dveloppement durable et de l'nergie sur les phnomnes de chemtrails et la go-ingnirie. Un certain nombre d'articles sont parus dans des revues scientifiques spcialises ayant trait aux "mystrieuses tranes dans le ciel" plus connues sous le nom de chemtrails . Plus rcemment, la Confrence du collectif skyguards qui s'est tenu Bruxelles le 9 avril 2013 a rendu ses conclusions et a prsent au Parlement europen une ptition afin de faire cesser les pandages ariens clandestins dans le ciel. La go-ingnirie qui comprend les interventions dlibres large chelle visant modifier le climat pour limiter le rchauffement climatique a des effets dvastateurs. Des milliers de tmoins peuvent dnoncer des traines d'avions dans le ciel qui se dveloppent d'un horizon l'autre, s'largissent et fusionnent jusqu' couvrir le ciel d'un nuage artificiel. En effet officiellement ces traines sont considres comme des traces de condensation laisses par les avions mais les scientifiques qui ont tudi la question mettent en avant le fait que les traces de condensation sont identifiables des altitudes leves de l'ordre de 10 000 mtres et que celles-ci se rsorbent rapidement alors que les chemtrails apparaissent des altitudes plus basses entre 2 000 et 5 000 mtres et s'estompent trs lentement. Certains mettent l'hypothse qu'il s'agirait l d'pandage de produits chimiques provoquant d'ailleurs des maladies respiratoires chez les populations survoles et que les appareils concerns sont des avions militaires sans aucune identification possible, cartant ainsi la piste des appareils civils qui ne seraient donc pas concerns par ces traces. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui faire savoir si des tudes ont t diligentes par le Gouvernement afin d'apporter des rponses prcises aux questions lgitimement poses.