Vous êtes sur la page 1sur 6
B- ÉQUIPES TÉMOINS IDÉES FORTES ET QUESTIONS POSÉES
B- ÉQUIPES TÉMOINS IDÉES FORTES ET QUESTIONS POSÉES

B-

ÉQUIPES TÉMOINS IDÉES FORTES ET QUESTIONS POSÉES

B- ÉQUIPES TÉMOINS IDÉES FORTES ET QUESTIONS POSÉES
Parcours 1 = Garantir l’équité scolaire pour favoriser la confiance dans l’école Équipes Projets MODULE 1

Parcours 1 = Garantir l’équité scolaire pour favoriser la confiance dans l’école

 

Équipes

Projets

MODULE 1 :

Cité scolaire René Pellet - Villeurbanne

Parcours guidé de Villeurbanne à Hereford

Quelles conditions pour

Association Objectif Premier Emploi

Ingénieure et technicienne demain

favoriser l’égalité ?

Collège Léon Comas – Villars les Dombes

Évaluer sans notes en 6 ème dans certaines matières

 

Collège Dargent - Lyon

Bien vivre ensemble

MODULE 2 :

LP Hélène Boucher - Vénissieux

Raccrochage scolaire, préambule au raccrochage social

Quelles conditions pour les

Ecole primaire - St Julien-Molin-Molette

Développer la maîtrise du français par la mise en place de plans

apprentissages ?

de travail individualisé

LP François Cevert - Écully

SAS dispositif décrochage

MODULE 3 :

Collège Waldeck-Rousseau - Firminy

Waldeck TV

 

Quelles organisations au

Collège Lucie Aubrac - Ceyzeriat

Evaluer les compétences au collège

Circonscription 1 er degré - Villefranche

La co-intervention au service de la différenciation pédagogique

service de l’équité ?

Collège Le Revermont – Bourg en Bresse

Classe relais interne

MODULE 4 :

Ecole des Géraniums - Lyon

Utilisation des tablettes

 

Créativité et activité de l’élève

Lycée Albert Camus – Firminy

Utilisation de lecteurs enregistreurs mp3 en cours de langue

vivante

Parcours 2 = Garantir les conditions de la réussite de tous les élèves

Projets

scientifiques

 

Équipes

MODULE 5 :

Collège Gabriel Rosset - Lyon

Pôle d'excellence scientifique

 

Comment favoriser et

Lycée Paul Painlevé - Oyonnax

Développer l'intérêt l’intérêt des élèves de 2nde pour les études

accompagner les parcours de

Collège Jean Moulin - Lyon

Utilisation de tablettes numériques en sciences

réussite en sciences ?

Collège V. Daubié – Bourg en Bresse

L’utilisation d’une salle à blocs en SVT

 

LP Marc Seguin - Vénissieux

Lutte contre le décrochage scolaire et évolution des pratiques

professionnelles

MODULE 6 :

Lycée Louis Aragon - Givors

« L’énergie c’est la classe », pédagogie de scénario en filière

Comment la continuité des

STI2D

apprentissages permet-elle la réussite de tous les élèves ?

Collège Jacques Prévert – Andrézieux- Bouthéon

"Tiers temps alternatif" en classe de 3 ème

Circonscription 1 er degré Meyzieu (179)

Progresser ensemble élèves CM2 et 6 ème , professeurs des écoles

et professeurs de collège

 

Lycée Germaine Tilllon – Sain-Bel

Projet INO

MODULE 7 :

Lycée Joseph-Marie Carriat - Bourg-en-Bresse

ENT - Passerelle Bac pro/BTS

En quoi l’usage du numérique

favorise-t-il la réussite des

LP Barthélémy Thimonnier – L’arbresle

Usages des jeux sérieux dans les scénarios pédagogiques

élèves ?

Collège Léon Comas Villars-Les-Dombes

Préparation à l’oral du DNB avec utilisation de la vidéo et des

ENT

MODULE 8

Créativité et usages

Lycée Polyvalent Aiguerande – Belleville-Sur-

Interagir et collaborer, en langue et en ligne, pour favoriser

numériques

Saône

l’émulation et l’entraide

Parcours 3 = Mieux piloter pour garantir l’équité territoriale

 

Équipes

Projets

MODULE 9 :

Collège Elsa Triolet - Vénissieux

Passerelle vers la réussite

En quoi le travail en réseau peut-il servir l’équité

Collège Elsa Triolet - Vénissieux

Opéra à l’école

territoriale ?

Collège Jean Rostand – St Chamond

Semaines interdisciplinaires

MODULE 10 :

Ecole Gilbert Dru - Lyon

Aménager le temps et les rythmes scolaires et périscolaires

Comment prendre en compte le contexte pour

Lycée privé La Mâche - Lyon

Aide à la décision pour un nouveau départ

mieux accompagner les élèves ?

Groupe de circonscription de la Loire

L’accompagnement des équipes d’écoles à l’auto-positionnement

MODULE 11 :

   

En quoi l’usage du numérique aide-t-il à relier

ERASME, Résidences d’artistes et de scientifiques

Le travail collaboratif possible via les outils numériques

école et environnement ?

MODULE 12

Créativité et usages de l’école

Philippe Million, designer et Patrice Caleyron, IEn du 1 er degré

Enseigner par le design

Parcours 1 = Garantir l’équité scolaire pour favoriser la confiance dans l’école Équipes Projets MODULE 1

Bilan innovation expérimentation - année 2012 2013

2/6

PARCOURS 1 = Garantir l’équité scolaire pour favoriser la confiance dans l’école Comment déclencher le «

PARCOURS 1 = Garantir l’équité scolaire pour favoriser la confiance dans l’école

 

Comment déclencher le « pourquoi pas moi ? », que ce soit chez les élèves en situation de handicap, chez les élèves en difficulté ou chez les filles ?

MODULE 1 :

Il faut garantir une mixité des publics pour mieux gérer les différences, sans les stigmatiser, tout en

Quelles conditions

respectant les spécificités de chacun.

pour favoriser

Il est nécessaire d’intervenir le plus tôt possible dans le parcours de l’élève, quand la relation est

l’égalité ?

peu gênée par la différence.

Il est important de travailler en équipe, en réseau, avec des partenaires.

Il faut décloisonner, favoriser les échanges.

 

Pour que les élèves soient plus facilement en position d’apprentissage :

Il faut qu’ils se sentent dans un climat favorable, serein. Ce peut être en leur permettant de régler

entre eux des conflits minimes : que leurs esprits soient libérés pour les apprentissages. Il faut favoriser un climat de confiance, valoriser les élèves.

MODULE 2 :

Il faut permettre à chaque élève d’apprendre à son rythme.

Quelles conditions

 

pour les

 

Pour garantir l’équité :

apprentissages ?

Il faut des dispositifs qui concernent toutes les classes.

Il ne faut pas se centrer sur un seul type d’élèves (exemples : élèves en difficultés, élèves qui

souhaitent aller plus vite, élèves mal orientés, élèves en difficulté cognitive, etc). Il faut intégrer dans l’enseignement l’évaluation des compétences développées dans le socle

commun.

 

Pistes d'organisation pour lutter contre le décrochage scolaire et permettre l'inclusion de tous dans les parcours scolaires

Le co-enseignement favorise la mise en place de protocoles innovants ou expérimentaux. Il favorise

le diagnostic de la difficulté scolaire, l'explicitation des pratiques professionnelles, la professionnalisation du geste pédagogique. La liberté pédagogique est nécessaire à la créativité pédagogique, donc à l'innovation et à

MODULE 3 :

l'expérimentation.

Quelles organisations pour favoriser l'équité ?

L’innovation vise à modifier les organisations habituelles de l’école plutôt qu’à créer des dispositifs qui viennent étayer le fonctionnement normal. Toute organisation spécifique, quand elle vise à lutter contre le décrochage et l'exclusion ou

favoriser l'accrochage et l'inclusion, a des effets qui peuvent être positifs et négatifs sur le milieu (la classe, l'établissement, l’équipe enseignante). Toute organisation réfléchie a le mérite de chercher à trouver une solution à un problème donné. Il n'y a pas de hiérarchie des projets, seulement des portes d'entrée différentes.

Les problématiques d'organisation sont communes au premier et second degré. Les modalités peuvent diverger mais correspondent aux mêmes modèles pédagogiques (tâches gigognes par

 

exemple).

MODULE 4 :

Comment l’utilisation des TICE (TBI, tablettes, lecteurs enregistreurs mp3 ou mp4…) permet de rendre

Créativité et activité de l’élève

l’élève actif dans ses apprentissages ?

Quelques avantages/objectifs :

Accroissement de la motivation des élèves et mise en dynamique l’enseignement.

Valorisation de l’élève à travers son activité qu’il développe de façon plus spontanée

Amélioration de l’exposition aux contenus d’apprentissage.

Encouragement de la production des élèves (quantité et qualité).

Possibilité d’évaluation plus précise et juste des compétences attendues, ce qui favorise la mise en

place d’une différenciation pédagogique. Amélioration de l’attention de la classe par l’instauration de rituels : gain de temps pendant le cours.

Existence d’un large éventail d’utilisations dans toute discipline

Les écueils évoqués :

Le matériel (Soin, coût et maintenance du matériel)

Le changement imposé des pratiques pour l’enseignant (avant, pendant et après le cours) :

PARCOURS 1 = Garantir l’équité scolaire pour favoriser la confiance dans l’école Comment déclencher le «

Bilan innovation expérimentation - année 2012 2013

3/6

 

Possible érosion de l’attrait de la nouveauté technologique

∑ Possible érosion de l’attrait de la nouveauté technologique Bilan innovation expérimentation - année 2012 2013

Bilan innovation expérimentation - année 2012 2013

4/6

PARCOURS 2 = Garantir les conditions de la réussite de tous les élèves ∑ Pour donnerg ne. usages Voir : https://sites.google.com/site/cyberlangues2012aix/ecriture-collaborative numériques Bilan innovation expérimentation - année 2012 2013 5/6 " id="pdf-obj-4-3" src="pdf-obj-4-3.jpg">

PARCOURS 2 = Garantir les conditions de la réussite de tous les élèves

 

Pour donner du sens à l’apprentissage de l’élève, il faut se placer dans des conditions favorables :

MODULE 5 :

celles-ci recouvrent soit des moyens (des heures postes), soit des outils (les tablettes, des salles disposées en îlots).

Comment favoriser

Quel que soit le mode opératoire, la réussite de tous passe par « travailler autrement » (à partir d’un

et accompagner les parcours de

outil, d’un espace ou d’un temps). Il y a une évolution des pratiques, des usages des outils, pour se décentrer de l’outil en lui-même et

réussite en sciences ?

aller vers plus de pédagogie. Il est important de valoriser l’autonomie du travail de l’élève, de diversifier les supports.

Le travail en équipe des professeurs est un facteur de réussite des élèves, et il fonctionne s’il y a une réelle cohésion

MODULE 6 :

Assurer la continuité des apprentissages passe par l'évolution des pratiques enseignantes : le faible

Comment la continuité des

niveau des élèves ne doit pas être un prétexte à l’immobilisme. La différenciation des pratiques passe par le développement de l'implication des élèves en mettant

apprentissages permet-elle la réussite de tous les élèves ?

en place des activités autour d'un projet concret (mini-entreprise, pédagogie de scénario), par des activités donnant la priorité à la réflexion et par le développement des compétences sociales. La mise en place de formations pour les enseignants peut être un levier pour faire évoluer les pratiques.

 

Les élèves ont plus d’appétence dans les apprentissages par ce que les pratiques et les outils se

Des questions qui se posent :

rapprochent, sans être identiques, avec ceux que les élèves ont dans leur vie privée. Les outils numériques ne permettent pas de développer particulièrement des compétences

nouvelles, sinon celles des savoir-faire liées à leur utilisation : la métacognition, l’auto évaluation, la réflexion sur l’apparition de valeurs nouvelles, la mise en question du respect de l’autre et de soi même, la présentation d’un travail devant des pairs, l’auto organisation, l’autonomie, etc. L’usage du numérique permet l’individualisation, la différenciation ; il constitue une mémoire du

MODULE 7 :

travail effectué ; il est valorisant car il confère un sentiment d'achèvement (production, réalisation,

En quoi l’usage du numérique favorise-t-il la

construction) ; il développe la collaboration et la communication entre élèves, et avec les enseignants.

réussite des

Quelle articulation entre les objectifs de formation des élèves et la formation à l'utilisation des outils

élèves ?

numériques ? L'outil numérique simplifie-t-il les tâches d'apprentissage ou les complexifie-t-il ? En crée-t-il de

nouvelles ? La production par les élèves de ressources numériques contribue-t-elle, à elle seule, à développer

chez eux un recul critique sur ces mêmes ressources ? Quel impact sur la posture de l'enseignant ? (dépasser ses propres appréhensions et ses propres

limites dans la maitrise de l'outil, se lancer, être motivé plus par les objectifs de formation de l'élève que par l'usage de l'outil lui-même ; savoir se mettre en retrait, accompagner l'élève, le laisser faire). Quelle diffusion des pratiques ? Comment essaimer dans l'établissement et au-delà ?

MODULE 8

 

Créativité et

Littérature et écriture collaborative en ligne.

usages

numériques

PARCOURS 2 = Garantir les conditions de la réussite de tous les élèves ∑ Pour donnerg ne. usages Voir : https://sites.google.com/site/cyberlangues2012aix/ecriture-collaborative numériques Bilan innovation expérimentation - année 2012 2013 5/6 " id="pdf-obj-4-172" src="pdf-obj-4-172.jpg">

Bilan innovation expérimentation - année 2012 2013

5/6

PARCOURS 3 : Mieux piloter pour garantir l’équité territoriale ∑ Le travail en réseau permet unehttp://erasme.org/Design-sur-l-ENT MODULE 12 : Créativité et usages de l’école ∑ La méthodologie du design a permis de faire apparaître la multiplicité des formes possibles dans l’éducation et l’enseignement ∑ La réflexion a beaucoup porté sur la relation entre ce que l’on appelle aujourd’hui le design de services et ce qui se passe pour les élèves dans l’École. Bilan innovation expérimentation - année 2012 2013 6/6 " id="pdf-obj-5-3" src="pdf-obj-5-3.jpg">
 

PARCOURS 3 : Mieux piloter pour garantir l’équité territoriale

 

Le travail en réseau permet une intégration plus égalitaire des établissements en mutualisant les

MODULE 9 :

En quoi le travail en réseau peut-il

ressources du territoire proche. Il permet le partage et l'échange pour s'adapter aux besoins de chacun. Il contribue à décloisonner les établissements scolaires en luttant contre les isolements des écoles, collèges et lycées.

servir l'équité territoriale ?

Il crée des relations originales et innovantes avec tous les partenaires du système éducatif, et laisse une place visible aux parents (participation aux projets).

Le processus de concertation encourage le travail collaboratif et participe au développement professionnel des personnels (enseignement, documentation, vie scolaire, ets) en stimulant le plaisir d’enseigner d’éduquer et le plaisir d’apprendre. Il est aussi un outil pour intégrer les nouveaux collègues.

 

Les réflexions s’organisent autour de trois dominantes :

 

La coordination :

MODULE 10 :

Il apparait important aux participants de fédérer et piloter les actions éducatives en mettant en place une cellule de coordination pour faire vivre les projets éducatifs innovants. Il est aussi nécessaire de prendre en compte la diversité professionnelle des acteurs pour un meilleur accompagnement des élèves et en particulier des décrocheurs. Le pilotage doit adapter une posture d’accompagnement, clarifier les rôles des partenaires et évaluer le faire et non l’intention. L’intervention d’un regard

La mutualisation et la prise en compte des contextes :

Comment la continuité des apprentissages

extérieur à l’équipe « ami critique », qui ne juge pas, s’avère être un atout.

permet-elle la réussite de tous les élèves ?

La mise en commun des idées de chaque partenaire est centrale. De même, il apparaît primordial de poser un constat clair et objectif du contexte des actions. Cela permet de produire des indicateurs qui permettront la construction une réelle évaluation.

L’échange sur les pratiques professionnelles :

Les échanges sur les évolutions des pratiques enseignantes en termes pédagogique et organisationnel, en termes d’ouverture de l’école sur les partenaires extérieurs à l’éducation nationale (associations) ont une place centrale dans chaque projet innovant. Le développement professionnel des acteurs de l’éducation permet une réelle évolution de l’École.

MODULE 11 :

Le numérique permet de développer une relation différente entre l’école et son environnement en

En quoi l’usage du numérique aide-t-il à relier école et environnement ?

homogénéisant les temps et en reliant les espaces. Le numérique permet d’ouvrir l’école sur l’extérieur et particulièrement sur la dimension internationale.

Pour plus d'informations sur ce projet : http://erasme.org/Design-sur-l-ENT

MODULE 12 :

Créativité et usages de l’école

La méthodologie du design a permis de faire apparaître la multiplicité des formes possibles dans l’éducation et l’enseignement

La réflexion a beaucoup porté sur la relation entre ce que l’on appelle aujourd’hui le design de services et ce qui se passe pour les élèves dans l’École.

PARCOURS 3 : Mieux piloter pour garantir l’équité territoriale ∑ Le travail en réseau permet unehttp://erasme.org/Design-sur-l-ENT MODULE 12 : Créativité et usages de l’école ∑ La méthodologie du design a permis de faire apparaître la multiplicité des formes possibles dans l’éducation et l’enseignement ∑ La réflexion a beaucoup porté sur la relation entre ce que l’on appelle aujourd’hui le design de services et ce qui se passe pour les élèves dans l’École. Bilan innovation expérimentation - année 2012 2013 6/6 " id="pdf-obj-5-117" src="pdf-obj-5-117.jpg">

Bilan innovation expérimentation - année 2012 2013

6/6