P. 1
1918_PDF_du_13_12_2013

1918_PDF_du_13_12_2013

|Views: 14,671|Likes:
Publié parPDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Dec 12, 2013
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/29/2013

pdf

text

original

MCA

Il a porté les couleurs du PSG et joue actuellement en Bulgarie

Arnaud Loris proche du Mouloudia
20 millions pour battre le CSC
VENDREDI 13 DÉCEMBRE 2013

Aouedj out
face à la JSS !
«Les douleurs m’ont empêché de terminer l’entraînement»
Non convoqué, Mazari en colère !
«Les Algé auraient aimé tomber dans le groupe de la France qui est nettement plus facile»

JSK

www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2493 PRIX 20 DA

e Giress riens

Un membre de la FAF se trouve à Lisbonne

Portugal-Algérie,

ça négocie !
Vers un match amical

Tunisie-Belgique

USMA Koudri : «Dieu merci, je me sens mieux»
CRB Ammour songe à mettre fin à sa carrière USMH Seul El Amali poursuit la grève JSMB

Chalali de retour

ESS Saâdane : «Le patron, c’est moi !»

02

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale
«J’ai un penchant pour Feghouli»
Malgré ses nombreuses obligations professionnelles, le célèbre rappeur algérien, Lotfi Double Kanon, grand amateur de football, a trouvé le temps de nous accorder cette petite interview. Il a été question du Ballon d’Or 2013 du Buteur/El Heddaf.
Toutefois, j’aurais bien voté pour un joueur qui n’est pas cité dans votre liste. Lequel ? C’est Bougherra et je ne dis pas ça parce qu’il est d’Annaba, comme moi. C’est un joueur qui a toujours su se maintenir au même niveau et a beaucoup donné pour la sélection. Il a été aussi l’unique buteur à Blida, lors du match retour face au Burkina Faso. Pour ce qui est du trophée des Gants d’Or, vous le donnez à qui ? Sans aucune hésitation, je le donnerai à Mbolhi. Ce dernier a contribué grandement à la qualification de la sélection pour le Mondial, et personne ne peut nier son grand apport, malgré quelques erreurs commises de sa part. C’est un gardien qui s’est toujours donné à fond pour l’EN et il faut lui reconnaître ça. Et en ce qui concerne le meilleur joueur Espoir, qui d’entre Ferhat, Hadouche et Djahnit le mérite, selon vous ? (Il se tait un instant…) Excusez-moi, mais je ne connais pas vraiment ces joueurs-là. A cause de mes engagements professionnels, je n’ai plus le temps de suivre le championnat algérien. Du coup, vu que je ne les connais pas, je ne peux pas m’aventurer à choisir l’un d’eux, comme ça au hasard. Pour ce qui est du Ballon d’Or FIFA, votre favori parmi le trio Messi-RonaldoRibéry ? Je choisis Ronaldo. Il réalise une saison extraordinaire avec son club le Real Madrid et même avec le Portugal, il est au top. C’est lui qui a conduit presque à lui seul sa sélection au Mondial brésilien. Messi a été victime surtout de ses blessures. Entretien réalisé par Mehdi T.

Ballon d’Or 2013

Raho «Si on pouvait décerner le Ballon d’Or à
deux joueurs, je choisirais Slimani et Soudani»
Slimane Raho, l’ancien arrière droit de la JS Kabylie et de l’ES Sétif, livre son avis concernant le Ballon d’Or algérien organisé par El Heddaf et Le Buteur. Pour l’ex-international algérien, Islam Slimani et Hillal Soudani méritent tous les deux de le gagner.
Six joueurs sont nominés pour le trophée du Ballon d’Or El Heddaf / Le Buteur, à savoir Belkalem, Brahimi, Taïder, Slimani, Soudani et Feghouli… Pour cette année, le Ballon d’Or du Buteur devrait revenir soit à Islam Slimani ou Hillal Soudani, au vu des efforts qu’ils ont fournis cette saison. Sur quels critères vous avez choisi ces deux joueurs ? C’est par rapport à leurs excellentes prestations cette saison en club et en sélection nationale. Il ne faut pas oublier aussi qu’ils ont contribué à la qualification de l’Equipe nationale, en ayant marqué des buts importants. Les deux joueurs se sont illustrés la saison passée, ce qui leur a permis de décrocher de bons contrats professionnels. Pour moi, si c’était possible de décerner le Ballon d’Or à deux joueurs, je les choisirais. Ils le méritent, au vu des efforts fournis la saison passée. Pour le titre de meilleur gardien de but, il y a Mbolhi, Zemmamouche, Doukha, Si Mohamed Cédric ainsi qu’Assellah… A mon avis, Zemmamouche est le meilleur gardien de but en Algérie, actuellement. Il a fait une très bonne saison, en ayant contribué aux succès de son équipe et laux titres remportés. Qui voyezvous meilleur Espoirs parmi Haddouche, Ferhat et Djahnit ? A mon avis, ce sera difficile de choisir entre Ferhat et Djahnit. Je pense que ce sont de bons joueurs. Ils ont aussi fait une excellente saison avec leur club. Celui qui remportera le trophée l’aura mérité. Pour le Ballon d’Or FIFA, qui de Messi, Ronaldo ou Ribéry remportera le trophée, à votre avis ? A mon sens, Franck Ribéry mérite plus le trophée de meilleur joueur. Il a fait une saison exceptionnelle et surtout pleine avec le Bayern de Munich. Il a réussi à tout gagner en Allemagne, surtout aussi la Ligue des champions d’Europe. Il a contribué aux succès du Bayern, c’est pour cela qu’il mérite ce trophée. Ça reste en tout cas un avis personnel. Entretien réalisé par A. C.

Lotfi Double Kanon

Tout d’abord, dites-nous quel est votre favori pour le Ballon d’Or du Buteur-El Heddaf de cette année 2013, sachant que les nominés sont Taïder, Soudani, Feghouli, Slimani, Belkalem et Brahimi ? En toute sincérité, je pense que tous les joueurs de la sélection méritent de remporter ce Ballon d’Or, du moment qu’ils ont contribué à la qualification de l’Algérie au prochain Mondial. Ils ont permis au peuple algérien de sortir dans la rue et nager dans le bonheur durant des jours. Mais si vous devez en choisir un, ça serait qui ? Je dirai Feghouli, il a beaucoup travaillé et a toujours réalisé de bonnes prestations avec la sélection nationale cette année. Il a aussi marqué des buts décisifs avec l’Equipe nationale, notamment à Ouagadougou, lors du match aller des barrages.

Kader Japonais
«Slimani zaouali, il mérite le Ballon d’Or !»
ment Slimani, Je l’aime beaucoup, Islam, il a énormément progressé, il a travaillé, le pauvre, pour en arriver là, et sincèrement, je souhaite qu’il soit désigné Ballon d’Or. En tout cas pour moi, il aura été le meilleur cette année. Feghouli, notre chouchou, l’a gagné l’année dernière, mais pour cette année, c’est Slimani, yestahal Ezaouali. Pour l’idole des jeunes, le chanteur de raï Kader Japonais, l’attaquant du Sporting Lisbonne, Islam Slimani, mérite largement le Ballon d'Or El Heddaf/Le Buteur. Fan invétéré de la star mondiale, Cristiano Ronaldo, Kader ne voit pas d’autres joueurs mériter le Ballon d'Or européen. Pour être franc, je vote directe-

«J’aime bien Brahimi, j’ai animé la fête de son mariage mais je vote Slimani»
Le célèbre chanteur chaâbi Abdelkader Chaou est un fervent supporter de l’USM Alger. Lui qui a animé la fête du mariage de Yacine Brahimi à Paris préfère laisser les sentiments de côté et vote Islam Slimani pour les raisons qu’il explique au Buteur dans cet entretien. «Je suis un fan invétéré de l’USM Alger, je suis cette équipe depuis l’époque des Bernaoui et Krimou. Maintenant concernant le Ballon d’Or algérien, je dirai que les 6 nominés sont d’un bon niveau. Ils ont tous honoré les couleurs de l’Algérie. Avant de vous donner mon podium, je tiens à dire que j’aime bien Brahimi, j’ai même animé la soirée de son mariage à Paris en présence de toute sa famille, mais je veux être objectif : Slimani, mani, c’est un attaquant racé qui marque beaucoup de buts. Il a été décisif avec l’Equipe nationale. C’est quelqu’un qui est à la fois à la finition et qui distille aussi des ballons de buts. Le deuxième, c’est Feghouli, il joue à Valence, c’est un grand club, même s’il n’a pas eu la saison qu’il méritait. Enfin, Soudani qui marque aussi avec Zagreb et en sélection.»

Chaou Abdelkader

«Haddouche meilleur Espoir et Doukha mérite amplement le titre de meilleur gardien»
Sur quels critères vous êtes-vous appuyé pour faire votre choix ? Il a marqué beaucoup de buts décisifs en Equipe nationale. Il nous a procuré beaucoup de joie, en plus il a quand même décroché un bon contrat professionnel au Sporting Lisbonne où il a aussi réussi quelques prouesses. Pour le trophée de meilleur gardien de but, il y aura 5 nominés, Zemmamouche, Doukha, Asselah, Cédric et Mbolhi, vous votez pour qui ? Sans hésiter, Azzedine Doukha. Il a aussi brillé gardien de but. Ferhat, Haddouche et Djahnit sont en course pour le titre de meilleur jeune Espoir, donneznous votre favori ? Haddouche, il fait de très belles choses avec l’ASO, cette année. Ribéry, Ronaldo et Messi ont été retenus pour le sprint final du Ballon d’Or européen… Bien sûr, le numéro 1, la classe et le plus élégant, Cristiano Ronaldo (rires). C’est lui le boss, il n’y a rien à dire. Entretien réalisé par Moumen A.

«Ce n’est pas parce que je suis Usmiste mais Zemma est le meilleur de tous»
Feghouli, Soudani et Taïder méritent le Ballon d’Or.» «Zemma est le meilleur, il joue dans mon équipe préférée (rires). Non sérieusement, je pense qu’il a été décisif lui aussi avec son club et régulier. L’entraîneur national lui a même fait confiance pour jouer un match décisif contre le Burkina Faso. Donc voilà, après, c’est Mbolhi et Doukha.» Moumen A.

«Derrière Islam, je vois bien Feghouli et Soudani»
Invité à nous donner le podium qu’il voit triompher, Abdelkader Chaou nous a déclaré : «Je vote Sli-

avec El Harrach. Pour moi, il mérite le titre de meilleur

Coup de d’oeil

Équipe nationale

www.lebuteur.com

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

03
La Belgique pourrait affronter la Tunisie en amical
Selon le site tunisien spécialisé Footplus.tn, la Fédération tunisienne de football aurait reçu une demande de son homologue belge, afin d’organiser un match amical entre les 2 sélections, qui aura lieu, d’après le même site, le 5 mars à Radès, en soulignant que cette information n’a pas été confirmée jusqu'à présent.

La FAF a signé la convention avec le RC Sport
FAF à opter pour ce centre. Vahid Halilhodzic, qui souhaite se préparer dans la tranquillité, ne trouvera certainement pas un endroit meilleur que celui-ci.

L’hôtel Pitangueiras sera réservé à l’EN
Pour ce qui est de l’hôtel Pitangueiras où séjourneront les Verts, il faut savoir qu’il sera acquis à la sélection nationale à 100%. On croit savoir, selon nos informations, que la bande à Halilhodzic aura tout l’hôtel à sa disposition. Disposant de 45 miniappartements, ce luxueux hôtel a été réservé par la FAF à l’Equipe nationale pour permettre aux joueurs une meilleure concentration.

RC Sport spa, seront tous mis à la disposition de l’EN à partir du début du mois de juin. Les Verts pourront s’entraîner sur les quatre pelouses. Ceci dit, tous les moyens seront mis à la disposition de Halilhodzic et sa troupe pour se préparer convenablement.

A. A.

La fédération compte organiser une visite aux journalistes avant l’arrivée des Verts
Les journalistes algériens n’accéderont pas facilement au centre RC Sport spa, comme cela fut le cas en Afrique du Sud. En effet, la FAF a prévu une visite du centre aux journalistes, quelques jours avant l’arrivée de l’Equipe nationale au Brésil. Au cours de celle-ci, les journalistes algériens, qui seront sans le moindre doute nombreux à faire le déplacement au Brésil, pourront avoir une idée sur le centre d’entraînement de l’EN et toutes les installations qu’il comprend. Par ailleurs, ils pourront aussi assister à quelques séances d’entraînement et pas tous.

Wadi El Jery
(Pdt Fédération tunisienne)

«Nous n’avons encore rien reçu de la part des Belges»
Concernant le déroulement du match amical Tunisie-Belgique, le 5 mars prochain à Radès, le président de la Fédération tunisienne de football, Wadi El Jery, affirme n’avoir reçu, jusqu’à présent, aucune demande de la part de la Fédération belge pour programmer un match amical à cette date. En effet, avec le fait d’affronter l’Algérie lors de son premier match de Coupe du Monde, les Diables Rouges souhaitent affronter les Aigles de Carthage pour préparer les Verts, comme l’ont indiqué hier plusieurs médias. Joint par nos soins hier au téléphone alors qu’il se trouvait en Espagne, le président de la FTF a déclaré : «Vous venez de me l’apprendre. On n’a toujours pas reçu la moindre demande de la Fédération belge. Je ne sais pas donc si ce match amical va avoir lieu ou non.»

Les quatre terrains du Club Athlético Sorocaba seront à la disposition des Verts
urant son séjour au Brésil, où elle a assisté au tirage au sort de la Coupe du monde à Costa Do Saiupe, la délégation algérienne a visité plusieurs endroits dans le but de choisir le camp de base des Verts, durant cette compétition. Comme les trois rencontres se dérouleront dans le même endroit, à savoir Belo Horizenté, Curitiba et Porto Alegre, la Fédération algérienne de football a décidé d’opter pour un camp de base situé à Sao Paulo, pour voyager rapidement entre les trois villes précitées. Les conditions climatiques ont aussi joué en faveur de cette ville. Deux choix ont été retenus par la FAF pour élire le camp de base. Le premier a été fait pour le Transamerica hôtel, alors que le second était porté sur le RC Sport spa. Finalement, alors qu’on pensait tous que l’EN sera hébergée à l’hôtel Transamerica, qui avait épaté Zefzef, Sadi et même Vahid Halilhodzic, la FAF a fini par changer d’avis en choisissant le complexe RC Sport spa. Selon nos informations, cette dernière a signé la convention avec les responsables du centre avant le retour à Alger de Djahid Zefzef, vice-président de la fédération et de Walid Sadi, prési-

D

dent de la commission des équipes nationales. Du coup, cet épisode de camp de base prend fin.

Il est situé à 100 kilomètres de Sao Paulo
Ce complexe se trouve dans un endroit très calme qui permet à la sélection nationale de se préparer dans la sérénité totale, en prévision du Mondial. Du moment que l’EN s’envole au Brésil, une semaine avant le coup d’envoi du tournoi, cela lui permettra de se préparer sereinement. Ainsi, le centre RC Sport spa est situé à 100 kilomètres du centre-ville de Sao Paulo. La FAF a choisi ce camp par rapport à son emplacement, comme le voulait Vahid Halilhodzic.

Pour ce qui est du lieu d’entraînement des Verts au Brésil, il faut savoir que les responsables de la FAF ont tout pris en considération. Ainsi, les quatre terrains situés juste à côté de l’hôtel du club Athlético Sorocaba, et qui font partie du complexe

Hamza R.

«On choisira plus tard notre adversaire»
Concernant le nom de l’adversaire en amical pour la prochaine date Fifa, rien n’a encore été décidé par les responsables de la Fédération tunisienne de football. Le président Wadi El Jery nous a déclaré : «Honnêtement, on n’a encore rien décidé concernant notre adversaire pour le 5 mars prochain, date du match amical international. On essaye d’étudier toutes les possibilités afin de faire le bon choix. On va choisir un bon adversaire pour nous permettre de progresser encore.» H.R.

Ce sera fermé comme au Bafokeng campus sport
Le RC Sport spa ressemble beaucoup au Bafokeng sport campus de Rustenburg, en Afrique du Sud. Il est en effet fermé aux journalistes qui ne possèdent pas d’autorisation. Comme en Afrique du Sud, les journalistes algériens trouveront toutes les peines à y accéder. D’ailleurs, ce sont ces raisons qui ont poussé la

Giresse «L’Algérie le petit du Groupe H ? Non ! Ce n’est pas la meilleure façon de préparer le Mondial»
Deux fois demi-finaliste en Coupe du monde avec la France, Alain Giresse, qui a déjà roulé sa bosse un peu partout en Afrique, parle des chances de l’Algérie dans le Groupe H. Giresse, pas très surpris de la sortie de Vahid Halilhodzic qui avait qualifié la sélection nationale comme le petit de sa poule, affirme que ce n’est pas forcément la meilleure manière de préparer une Coupe du monde, surtout lorsqu’on est qualifiés pour la seconde fois de suite.
L’Algérie a hérité de la Belgique, la Russie et la Corée du Sud, un commentaire par rapport à ce tirage au sort ?
Sincèrement, vous auriez aimé tomber dans le groupe de la France. (Il rit franchement). les choses comme ça, c’est très clair, si les Algériens ne croient pas en leurs chances, mieux vaut ne pas y aller.

Parce que vous croyez que la France est dans un groupe facile, M. Giresse ?!
Mais bien sûr que oui, il est nettement plus facile que le groupe de l’Algérie. Mais bon, attendez, l’Algérie a des atouts à faire valoir. Il faut aller sans complexe.

En d’autres termes, M. Giresse, pour l’Algérie ça va être délicat, c’est l’avis de tous les spécialistes ici en Algérie ?

«Je suis sûr que les autres équipes de votre groupe ne croient pas que l’Algérie sera facile à battre»

le monde, croyez-moi.

Tout le monde appréhende la Belgique, quel avis portez-vous sur cette sélection belge ?

difficile à cerner. Elle reste solide et présente dans les grands événements avec beaucoup de discipline tactique dans le jeu. Ceci dit, elle reste à la portée de l’Algérie, c’est mon avis.

Et parce que vous croyez que les 3 autres équipes du groupe sont en train de se dire que ça va être facile de battre l’Algérie ? Bien sûr que non Quelles sont les chances de l’Al! Et puis, dans une Coupe du gérie face aux autres adversaires monde, comment pouvezde sa poule ? vous évaluez un pourcenL’Algérie, c’est une «Je sais que les tage de réussite, je veux seconde Coupe du Algériens dire sur quelles bases poumonde consécusituer vos chances auraient aimé vez-vous tive. Le Mondialde passer au second tour. 2010 va tomber dans le Moi je pense que les Belges certainement sergroupe de la se disent maintenant : «Ah vir, donc voilà il ne France, il est cette Algérie sera difficile à faut vraiment pas jouer.» Ils vont raisonner nettement plus comme ça. Je veux dire la se faire de complexe. Moi, je vois facile» difficulté, elle est pour tout

C’est vrai, c’est une belle (Il nous coupe). Attendez un peu, ce génération mais toute la n’est pas gagné pour les Eléphants. difficulté qui attend cette La Grèce est très difficile à manier. sélection est d’attendre Attention aussi à la Colombie. C’est pour savoir si elle sera une équipe qui va jouer presque capable de franchir un palier. Ils ont chez elle dans son continent quoi. réussi à se qualifier brillamment Concernant la Côte d’Ivoire, je peux mais la Coupe du monde sera révévous dire qu’après avoir joué contre latrice, pour en savoir plus sur cette le Sénégal, ils sont très heureux d’aréquipe belge. Le minimum pour river là où ils sont. une équipe de la qualité de cette Halilhodzic affirme qu’on est équipe belge est de pouvoir passer tombés dans un au second tour. Augroupe très difficile jourd’hui, elle a tous «La Corée où il met l’Algérie les atouts, mais vous savez, il y a des réalités n’est plus celle comme le petit de ce incontournables, c’est de 2002, la groupe, est-ce votre le terrain et la compéRussie reste à avis ? tition. la portée de Non, je pense que ce Et la Russie de Caest pas la meilleure pello ? l’Algérie, il faut n’ manière d’aborder une C’est un gros morceau. y croire» Coupe du monde, après, C’est aussi une équipe

La Côte d’Ivoire, qui vous élimina, a été épargnée…

il dit ça par rapport à quoi ? Au palmarès d’une équipe, ce groupe de l’Algérie n’est pas composé de champions du Monde. La Corée, on a vu, qu’hormis son parcours exceptionnel réalisé chez elle en 2002, ce n’est pas un ogre du football mondial. Honnêtement, je dirais que si Vahid veut partir comme ça à une Coupe du monde, ce n’est pas grave, il sait ce qu’il fait (il rit franchement).

Il veut éviter la pression à ses joueurs non ?
Oui, voilà. Mais sur le palmarès des uns et des autres en Coupe du monde, l’Algérie n’est pas aussi faible qu’on peut l’imaginer. En tout cas, on ne peut pas empêcher les commentaires extérieurs, seulement, les joueurs ne doivent pas se préoccuper de ça, leur mission est de se concentrer sur la compétition.

Entretien réalisé par Moumen Aït-Kaci Ali

04

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale
Pas de stage à Miami

Il s’y trouve depuis quelques jours déjà

Un membre de la FAF

A négocier avec la FPF

au Portugal pour

Les Diables rouges se prépareront en Belgique
lors que dans un premier temps, la Fédération belge de football avait décidé de programmer un stage d’environ dix jours aux EtatsUnis, plus précisément à Miami, vers la fin du mois de mai 2014, pour effectuer la préparation des Diables rouges, en perspective du Mondial. Un changement a eu lieu tout récemment, et finalement, le choix de l’Amérique n’a pas fait l’unanimité. En effet, le staff technique de la sélection belge, conduit par Marc Wilmots, a décidé de changer le lieu de ce stage, prétextant surtout une différence climatique entre la ville située au sud-est de l’Etat de Floride avec les villes qui abriteront les matchs de la sélection au Brésil. L’annulation de ce stage aux USA a été donnée par le sélectionneur belge en personne via son twitter officiel. «Pas de visite du complexe d’entraînement à Miami, vu que notre préparation n’y aura pas lieu.» Les coéquipiers d’Eden Hazard effectueront leur stage, sauf revirement de situation, en Belgique, avant de s’envoler pour le Brésil pour prendre part à cette Coupe du monde, qu’elle n’a plus jouée depuis celle de 2002, organisée conjointement au Japon et en Corée du Sud.

D’

après une source digne de foi, on a appris qu’un membre influent de la FAF se trouve depuis quelques jours au Portugal afin de rencontrer notamment les dirigeants de la Fédération portugaise de football et discuter du match amical du 5 mars prochain. Ce responsable de la Fédération algérienne de football était présent au Brésil pour assister au tirage au sort et choisir en compagnie du staff technique le camp de base de la sélection au pays du Roi Pelé. Il s’est rendu directement de Rio à Lisbonne, où il s’y trouve encore.

Au Brésil, ils seront au Paradise Golf and Lake Resort
Tout comme les Verts, les Diables rouges ont choisi d’élire domicile une fois arrivés au pays du Roi Pelé, à Sao Paolo, au sein de l’établissement hôtelier, Paradise Golf et Lake Resort. Situé sur les rives d’un lac, cet établissement d’une superficie de 120 hectares est classé cinq étoiles et se trouve à 65 km du centre de Sao Paolo. Le Paradise Golf Lake Resort est surtout réputé pour ses grands terrains de golf. Il est doté toutefois d’un terrain en pelouse naturelle dédié au football, d’une salle de sport super moderne, d’un SPA et plusieurs autres avantages, qui permettront aux joueurs belges d’être à l’aise et aborder le Mondial dans d’excellentes conditions. Marc Wilmots a visité cet établissement au lendemain du tirage au sort, et a été très satisfait par les commodités qu’il offre. Notons enfin que l’Algérie a choisi l’hôtel Pitangueiras, distant de celui de la Belgique de 153 km.

La FAF propose l’Espagne pour la domiciliation du match
La Fédération portugaise s’est montrée, selon nos informations, disposée à rencontrer l’Algérie en amical le 5 mars prochain, mais a cependant refusé d’accueillir sur ses terres la rencontre, préférant se rendre en Algérie pour le disputer. Cela évidemment afin de tirer des gains financiers et s’éviter des dépenses. Toutefois, le représentant de Mohamed Raouraoua et de la FAF a expliqué à ses interlocuteurs qu’actuellement, aucun stade en Algérie n’est capable d’abriter un tel match, sachant que les stades du 5-Juillet d’Alger et du 19-Mai d’Annaba, les plus grands du pays, sont actuellement fermés. Afin de trouver un compromis qui arrangera les deux fédérations, la FAF a donc proposé de domicilier cette rencontre en Espagne. Une proposition qui est actuellement à l’étude. Soulignons aussi que des négociations sur les droits de retransmission du match ont eu lieu, afin de garantir aux chaînes publiques des deux pays de diffuser le match à moindre coût.

L’Ecosse veut aussi affronter les Verts
Toujours dans le même registre des matchs amicaux, on a aussi appris que la FAF a été contactée dernièrement par son homologue d’Ecosse, qui souhaiterait organiser un match amical entre les deux sélections prochainement. Aucune date n’a été avancée, mais la FAF pourrait donner son accord pour la période de juin prochain.

S. F.

S. F.

Le Sud-Coréen évolue à Leverkusen

Heung-Min Son, la star montante de la Bundesliga !
oilà maintenant une semaine que l’Algérie a été fixée sur ses futurs adversaires lors de la phase finale du Mondial au Brésil. Belgique, Russie et Corée du Sud seront au menu des Verts. Si les Algériens connaissent assez bien les Diables rouges, notamment pour leurs stars qui évoluent en Premier League, à l’image des Hazard, Kompany, Lukaki, Chadli, Vermaelen et autres. La Russie, surtout pour leur actuel sélectionneur, Fabio Capello, que les Verts avaient déjà affronté au Mondial-2010, lorsque celui-ci drivait l’Angleterre. La Corée du Sud demeure quant à elle le grand mystère

V

de ce groupe. Les joueurs coréens ne sont pas très connus sur la scène internationale et cela risque bien de jouer un vilain tour aux coéquipiers de Madjid Bougherra. L’équipe coréenne actuelle demeure coriace, mais assez loin du niveau de celle qui s’est hissée à la 4e place du Mondial2002. La vedette de cette équipe et surtout sa force de frappe se nomme Heung-Min Son. Ce joueur est en train de faire fureur avec sa formation du Bayer Leverkusen, et cela depuis l’entame de cette saison. Véritable pièce maîtresse du club allemand, Heung-Min Son est la révélation de ce début de saison du côté de la Bundesliga et tous les observateurs et autres spécialistes du ballon

rond européen lui prédisent un avenir plus que radieux, à l’image de son compatriote Park Ji-Sung, ancien sociétaire de Manchester United et qui, à bientôt 33 ans, évolue cette saison au PSV Eindhoven, prêté par les Queens Park Rangers.

Des statistiques impressionnantes
A 21 ans, Heung-Min Son réalise meilleur début de saison de sa carrière. En 12 journées de Bundesliga disputées avec le Bayer Leverkusen, il a inscrit pas moins de sept buts, dont un triplé contre Hambourg, son ancien club lors des trois dernières années et délivré deux passes décisives. Samedi dernier en championnat, il a été l’auteur de l’unique

réallisation du choc face au Borussia Dortmund, qui a vu Leverkusen l’emporter à l’extérieur. En Ligue des champions, l’ailier coréen a pris part aux six matchs de la phase de poules, mais sans pour autant scorer. On peut lui ajouter aussi ses deux buts inscrits en Coupe d’Allemagne. Ce joueur de 1,83 m, est très vif et risque bien de poser des difficultés à la défense algérienne lors du prochain Mondial. Bougherra and Co vont devoir le surveiller de très près.

Manchester United et Chelsea voulaient le recruter l’été dernier
Arrivé l’été dernier à Leverkusen en provenance donc de Hambourg,

Heung-Min Son, a coûté plus de 10 millions d’euros à la direction du Bayer. Un investissement rentable, au vu des excellentes performances du joueur. Ce dernier a été, faut-il le signaler, chipé par Leverkusen, alors que plusieurs grands clubs européens voulaient le recruter, en premier lieu, Manchester United et aussi Chelsea. Selon les médias allemands, les dirigeants de Leverkusen ne comptent pas céder leur joyau à moins de 25 millions d’euros. Soulignons enfin que Heung-Min Son compte 14 sélections avec la Corée du Sud.

S. F

Rennes veut lever l’option d’achat pour Kadir
l’information publiée sur ce journal concernant le transfert définitif de Kadir à Rennes s’est avérée fondée. un joueur concentré pleinement sur son club.

Ghilas et le FC Porto éliminés
Grosse désillusion à Porto après l’élimination du club dès la phase des poules de la Ligue des champions. En effet, le club du Dragon a été défait une nouvelle fois avant-hier sur la pelouse de l’Atlético Madrid (2-0), à l’occasion de la sixième et dernière journée. Un match nul suffisait pourtant au champion du Portugal en titre pour se qualifier aux huitièmes de finale. Nabil Ghilas, remplaçant au coup d’envoi, a été incorporé dès la 64’.

Montanier le veut pour une durée prolongée
Décisif depuis son arrivée à Rennes cette saison, le milieu de terrain de l’Equipe nationale, Foued Kadir, est devenu la force de frappe du club breton en attaque cette année. C’est ainsi qu’après avoir eu quelques offres concernant Alessandrini et Pitroipa, les dirigeants rennais comptent bien vendre l’un des deux joueurs cités pour pouvoir engager définitivement Foued Kadir. En agissant de la sorte, Montanier veut compter sur

L’OM exige 2 millions d’euros
Propriété de l’Olympique de Marseille, Foued Kadir, qui est toujours sous contrat avec le club phocéen, ne sera pas cédé sans une contrepartie d’un montant de 2 millions d’euros. C’est ce que nous avons appris d’une source très au fait de ce dossier. Kadir qui prône la stabilité était annoncé de retour à l’OM mais cela ne devrait pas se faire surtout que ses dirigeants à Rennes maintiennent leur intention de lever l’option d’achat négociée bien avant la signature du contrat de prêt.

Kadir : «Je me plais bien en Bretagne»
Pour le buteur de Rennes, Foued Kadir, qui est un gars du Sud de la France, vivre en Bretagne ne semble pas trop le perturber malgré le froid qui caractérise cette région. Ainsi, interrogé à propos de cela, Foued déclare : «Oui, je me sens super bien ici. J’ai retrouvé du temps de jeu et je suis efficace sur le terrain. Le groupe est vraiment agréable, on s’entend bien. Je m’éclate ! La ville est très belle, j’ai eu le temps de me balader un peu, elle est vraiment très agréable. Et en plus, on a du soleil !»

Cadamuro sera apte pour le match face au Bétis

omme révélé par Le Buteur, le Stade Rennais voudrait lever l’option d’achat, négociée en début de saison dans le contrat de prêt de Foued Kadir. Les dirigeants bretons ne vont pas tarder à solliciter leurs homologues marseillais. C’est ce qui nous a été signifié par un proche du joueur de l’EN, il y a 15 jours. Ainsi,

C

G Blessé à la hanche, lors du dernier match de Coupe du Roi, G le défenseur de la Real Sociedad, Liassine Cadamuro, avait dû rater le match de la Ligue des champions de mardi dernier face au Bayer Leverkusen. Toutefois, et selon les médias espagnols, l’Algérien devrait être apte à reprendre la compétition officielle dès ce dimanche à l’occasion du match face au Bétis Séville.

Taïder retrouvera sa place contre Naples
Selon les médias italiens, le milieu de terrain algérien de l’Inter Milan, Saphir Taïder, remplaçant lors du dernier match de championnat face à Parme, devrait retrouver sa place de titulaire dimanche prochain à l’occasion du choc face à Naples. Pour sa part, Belfodil devrait débuter ce match de nouveau en tant que remplaçant.

Moumen A.

S. F.

Coup d’œil

Équipe nationale

www.lebuteur.com

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

05

Découvrez Marc Wilmots, le sélectionneur de la Belgique

«Quand je suis devenu entraîneur national, j’ai proposé à ma petite famille de s’exiler à Bordeaux»

Ce jour-là, ce petit village était enveloppé dans un châle de brouillard vaporeux, le distinguant à peine des champs et des vergers en toile de fond. À deux pas de l’église, une masure légèrement en retrait. Une ancienne ferme de briques rouges restaurée sobrement. Des bâtiments imposants mais pas ostentatoires. Comme le maître des lieux. Marc Wilmots nous ouvre les grilles. Des buis taillés s’alignent entre les vieux pavés. On entre par la cuisine, comme on le faisait avant. À la ferme. La cuisine est une grande pièce de vie où l’on vit. Pas de tape à l’œil. Marc Wilmots est un homme de la terre. Quand il a commencé à jouer en division 1 de football, il montait encore sur le tracteur quelques heures avant le match. Une leçon de réalisme et de travail. «Moi, j’ai fait de la muscu naturelle.» Ça ne l’a pas quitté. À 49 ans, il travaille toujours autant. «Maintenant, j’ai moins le temps, mais dans cette maison-ci, j’ai quand même mis les trois couches de peinture avec mon épouse.» Katrien, avocate et maman des deux fistons, Reno et Marten, et de la grande dernière, Lena.

le travail. Et les protéger du nom Wilmots qui n’est pas toujours facile à porter. On n’imagine pas toujours l’agressivité des gens. Quand je suis devenu entraîneur national, j’ai proposé à ma petite famille de s’exiler à Bordeaux (où la famille à un pied à terre). Tout le monde a refusé.» Pas interdit de s’amuser, non plus. Dans un parc d’attractions ? Le mentor n’est pas très chaud. «J’aime garder le contrôle. Là, je ne l’ai pas.» Comme il n’aime pas céder le volant. Garder les commandes : c’est sa marque de fabrique.

«Il faut peu de chose pour qu’un joueur devienne un héros ou un renégat»
C’est sans doute l’homme qui a la cote de popularité la plus élevée pour l’instant en Belgique. Marc Wilmots, l’entraîneur des Diables Rouges, dribble tout son monde sur le terrain des médias. On le voit partout. Il incarne le sérieux et la franchise avec un naturel rassurant. En plus, il gagne. La renaissance des Diables, c’est lui. La qualification pour le Brésil, c’est lui. Comme les Diables sortent du périmètre réservé aux sportifs pour conquérir les nuls en ballon rond, il n’en faut pas plus pour soigner sa popularité. Homme de médias pour autant, Marc Wilmots ? Oui mais avec la prudence du sioux. Sa carrière de footballeur l’a déjà confronté à l’influence de la presse dans le monde du ballon rond. Comme il le disait et le redit : «Il faut peu de chose pour qu’un joueur devienne un héros ou un renégat.» Même s’il dit avoir la carapace pour que les mots glissent dessus, il n’hésite pas à mettre une couche de protection supplémentaire.

«Avec mon épouse, on a quand même déjà déménagé une quinzaine de fois»
Son métier de coach national l’accapare beaucoup, d’autant plus avec cette qualification pour le Mondial. Il y a peutêtre aussi une certaine lassitude : «Avec mon épouse, on a quand même déjà déménagé une quinzaine de fois.» D’accord, ce n’était pas des taudis à restaurer. Mais le voilà entraîneur. Il le dit et le répète : «Ce n’est pas ma tasse de thé.» C’est, aussi, une façon de se faire désirer. L’homme est malin en affaires.

«Waseige, soit tu le tuais, soit tu le soutenais.»
Il a vécu quatre mondiaux. Les trois derniers ont été émaillés d’incidents entre le groupe et certains journalistes. En France, l’entraîneur avait fini par confiner son équipe dans une sorte de camp retranché d’où rien ne filtrait tant la tension était grande. Au Japon, la presse flamande avait décidé de tailler un costume au coach de l’époque, Robert Waseige. Là, cinq joueurs, avec Wilmots en leader, ont pris les choses en main : «Soit, tu le tuais, soit tu le soutenais.» Résultat : black-out total vis-à-vis de la presse. On coupe les robinets et on serre les rangs derrière l’entraîneur.

«Je n’ai pas besoin d’argent, je suis libre de faire ce que je veux»
Mais il coupe court : «A 36 ans, on m’a proposé un boulot de directeur sportif en Allemagne. J’ai refusé. Ce n’était pas la vie que je voulais. Je me suis fait engueuler par ma femme.» Pourtant, elle n’est pas une fan de foot. «Mais elle est la première à faire les valises. Moi, j’ai géré ma carrière.» C’est-à-dire : «Je n’ai pas besoin d’argent. Je suis libre de faire ce que je veux. J’ai toujours été prudent. Jamais de placement hasardeux. Je ne

Une interview 25 ans après
Notre confrère Christian Carette a écrit deux livres sur Marc Wilmots. Dans l’un, le joueur répondait à un questionnaire de Proust du haut de ses 25 ans. Qu’en est-il presque 20 ans plus tard ? Quelle est la première qualité d’un homme ? «Son honnêteté.» C’est toujours le cas. Le défaut pour lequel vous avez le plus d’indulgence ? À 25 ans : «Dépenser beaucoup d’un coup pour se faire plaisir.» À l’époque, il venait d’acheter une belle voiture. Et maintenant ? «Mon bazar dans mes vêtements. Tout termine sur une chaise ou à côté. Je suis hyper organisé mais là, je ne me suis jamais amélioré. C’est catastrophique et j’ai un fiston qui me ressemble.» Le défaut que vous supportez le moins ? «Le mensonge. Quelqu’un qui me roule, je ne l’oublie jamais.» Vingt ans plus tard, ça n’a pas changé. C’est quoi le bonheur ? «La santé et le petit monde autour de moi. Mes proches, mes amis, ceux qui ne sont pas là pour la gloire et l’argent.» Vous savez quoi ? C’est toujours la même chose. La solitude ? «Je n’aime pas.» Et il n’aime toujours pas. La musique qu’il aime. «Sardou, Bruel, Goldman.» À 44 ans, il aime toujours Sardou mais «mes goûts ont évolué avec les enfants.» Superstitieux ? À 25 ans, il disait qu’il l’avait été mais qu’il ne l’était plus : la radio sur la même longueur d’onde pour aller au match, même paire de chaussures. Plus tard, jambières porte-bonheur. «C’est fini tout ça. C’est de la faiblesse mentale, de la vraie connerie.» Et l’inamovible costume du coach avec la chemise blanche ? «C’est un sponsor, et j’ai choisi sobre. Et s’il est souvent trempé, ben c’est parce qu’il pleut. Je ne vais pas rester assis sur mon banc pour ne pas être mouillé.» Dieu et la messe de Noël ? «À 25 ans, c’était oui. J’étais croyant mais pas pratiquant, sauf à la messe de Noël. Maintenant, ben, il ne reste plus rien.» Que fera-t-il après sa carrière de footballeur ? Il le jurait, à l’époque : «Je ne serai pas entraîneur. Fini le stress, l’inconfort, l’insécurité. Pourquoi pas les terres familiales ?» Il l’a été, et l’est encore. Non sans humour : «Oui mais on m’a un peu forcé quand mon prédécesseur est parti ! Je confirme, entraîneur, ce n’est pas mon monde.» Voilà qui est dit.

«Moi je n’utilise pas les médias pour monter un joueur contre un autre»
Était-ce déjà le futur entraîneur qui sommeillait en lui ? «Chacun doit pouvoir faire son travail, mais il ne faut pas vouloir faire le travail de l’autre. Certains entraîneurs utilisent les médias pour susciter la polémique, pour monter un joueur contre un autre, dans un but de motiver. Je ne joue pas à ça, c’est un procédé à court terme.» Lui, c’est plutôt l’explication entre quatre yeux. C’est le Wilmots au naturel. L’homme poursuit : «Le métier de jeune entraîneur est très difficile. Certains ont peur de se mettre à dos de gros quotidiens. Alors, ils s’achètent une protection en refilant des infos.» Ce n’est pas l’apanage des jeunes entraîneurs. Certains vieux roublards en ont usé et abusé.

joue pas en bourse parce que je ne contrôle pas. Ou alors, je dis au banquier, on fait moitié-moitié. Là, il est moins vite partant.»

«Si le métier d’entraîneur ne m’était pas tombé dessus, je serais actif dans l’immobilier»
Entraîneur n’est pas une fin en soi : «Il y a d’autres choses dans la vie. J’aime bien arranger les maisons, intérieur comme extérieur. S’il n’y avait pas eu ce boulot d’entraîneur qui m’était tombé dessus, je serais peut-être actif dans l’immobilier.» En attendant, il est à la tête de l’Equipe nationale. Et ça lui prend du temps, beaucoup de temps. «Mais j’en réserve pour ma famille, mes enfants. Comme je vais voir beaucoup de matches (il faut que je voie de mes propres yeux), j’emmène mes fistons à tour de rôle. C’est l’occasion d’avoir un rapport privilégié avec eux.» Il prend aussi le temps d’aller les conduire au foot. Et même de les entraîner.

«Je n’ai pas parlé à un journal pendant un an et demi»
Marc Wilmots ne mange pas de ce pain-là : «La preuve, je n’ai pas parlé à un journal pendant un an et demi. Alors… » Homme prévoyant, il a déjà son plan média. Pour les joueurs : «Je sais qu’une campagne de déstabilisation de certains joueurs a commencé. Car s’il n’y a rien, il faut provoquer. Évidemment que je ne sais pas contrôler ce qu’ils vont raconter en dehors des conférences de presse. Il y a les réseaux sociaux.» Alors ? «Ils peuvent communiquer mais il leur est demandé de ne parler que d’eux, de leur hobby, de tout ce qu’ils veulent de leur vie mais que d’eux, pas des autres. Le reste ce n’est pas leur problème.» Les choses sont-elles claires ? Pour la presse, le coach national a demandé au syndicat de la presse un plan de travail pour la future Coupe du monde. «Après, on tentera de mettre au point une charte qui conviendra à tout le monde. Mais s’il y en a qui font du zèle… » Sa réponse fuse : «Avec les moyens de communication actuels, on peut informer les supporters en ne passant pas par les journaux. Avec Twitter et Facebook, on peut donner des nouvelles de l’équipe. L’Equipe nationale appartient au peuple, à personne d’autre.» À son image : sérieuse, franche mais… maîtrisée. In lavenir.net

«Le nom Wilmots n’est pas toujours facile à porter. On n’imagine pas toujours l’agressivité des gens»
«Il faut les suivre. Être attentif. À 12 ou 13 ans, j’avais des mauvaises fréquentations, c’est ma maman qui m’a rapidement remis sur le droit chemin. Ici, ce n’est plus une ferme. Ils sont plutôt bien lotis. Mais je veux leur inculquer que tout passe par

06

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

www.lebuteur.com

Coup de balai

JSK
Mazari mécontent
Non convoqué pour le match de demain, le portier numéro deux de la JSK, Nabil Mazari, n’a pas apprécié cette mise à l’écart, d’autant que lors du précédent match de coupe, il avait été titularisé et avait joué l’intégralité de la rencontre. Le portier kabyle a souhaité faire partie de l’effectif et cette non-convocation l’a mis vraiment en colère.

Il a écourté la séance d’hier

Aouedj out face à la JSS, C’

Mazari écarté !

Ebossé d’attaque !

e milieu de terrain offensif Sid Ahmed Aouedj n’est pas allé au terme de la séance d’hier, la dernière avant le départ pour Béchar. Selon les renseignements recueillis, Aouedj a ressenti des douleurs à l’adducteur et afin de ne pas aggraver son cas, il a préféré écourter la séance. Le fait d’avoir ressenti des douleurs aux adducteurs, à 24 heures seulement du match, nous faite dire que la participation du joueur à cette sortie demeure incertaine.

L

graphie qui a montré que la blessure n’est pas trop grave. Certes, je ne souhaite pas rater le match, mais la décision finale revient au staff technique».

Ebossé a repris avec le groupe
Pour sa part, l’attaquant camerounais Albert Ebossé a eu le feu vert du staff médical pour reprendre avec le groupe, comme rapporté dans notre édition d’hier. Ebossé a été informé que son état ne suscitait pas d’inquiétude et qu’il pourra s’entraîner sans problème. D’ailleurs, l’entraîneur Aït Djoudi, qui a constaté après la séance que son attaquant ne souffrait d’aucune douleur, a décidé de le retenir pour le match.

est hier à l’issue de la dernière séance d’entraînement que le staff technique a annoncé la liste des 18 joueurs concernés par le match de demain face à la JSS. Ainsi, l’entraîneur Aït Djoudi n’a pas opéré de changements par rapport au dernier match de coupe, excepté le portier Mazari titulaire face à El Kala qui se retrouve écarté de la liste des 18 joueurs. L’entraîneur Aït Djoudi lui a préféré le portier Amara.

Il voulait avoir des explications du staff
Selon des indiscrétions, nous avons appris que Mazari, qui n’a pas digéré cette mise à l’écart, aurait souhaité avoir des explications des membres de la barre technique, particulièrement de l’entraîneur en chef Aït Djoudi. On croit savoir que le joueur a même émis le vœu de rencontrer Aït Djoudi, hier après-midi, pour lui donner les raisons de cette non-convocation.

Il a passé une échographie
Afin de connaître exactement la nature de la blessure qui intervient exactement à 24 h du match, le milieu offensif Aouedj a passé, hier, une échographie. Les résultats ont confirmé qu’il souffrait des adducteurs et qu’il serait en principe forcé au repos pendant quelques jours, sachant que la JSK a encore un autre match important à livrer la semaine prochaine face à l’USMA, pour le compte des 16es de finale.

Confiance renouvelée à Ferguène, Raïah et Amara
Les trois éléments du cru, l’attaquant Ferguène, auteur d’un doublé en match de coupe et d’un but face à Azeffoun en amical, le milieu offensif Raïah et le jeune portier Amara seront également du voyage avec l’équipe première, ce matin, à Béchar. De l’avis de tous les observateurs, l’attaquant Ferguène et le milieu de terrain Raïah affichent une belle forme et avec un peu plus de confiance, ils sauront saisir la moindre occasion pour s’imposer.

Beziouen le remplacera au milieu
Avec la défection de dernière minute de Sid Ahmed

à Béchar, par la suite on pensera à l’USMA !»
A 24 heures du match face à la JSS, comment est l’ambiance au sein du groupe ? Je peux vous dire que nous sommes prêts pour cette sortie. Pendant toute la semaine, nous avons fait une bonne préparation, dans l’optique de réaliser un bon résultat. Il est vrai que sur le plan mental, l’équipe se porte bien. On reste sur une qualification aux 16es de finale de la Coupe d’Algérie et cela nous a donné de l’énergie pour mener à bien notre programme. J’espère que nous allons tenir tête à la JSS et rester collés au podium. En championnat, vous restez sur un match nul concédé face au MOB, ce qui vous a coûté la première place, comment se présente cette sortie ? Effectivement, les deux points perdus face au MOB nous ont fait perdre la première place. Néanmoins, nous sommes déterminés à les récupérer le plus vite possible. Je sais que le match de ce samedi ne sera pas une simple sinécure devant une équipe de la JSS souvent intraitable chez elle, mais nous donnerons tout pour cécrocher un résultat positif. la JSS reste sur une élimination en coupe, son entraîneur Mechiche a été limogé, pensez-vous que la situation soit en votre faveur ? C’est vrai que notre adversaire a été écarté de la coupe et que cette équipe de Saoura a traversé des moments difficiles lors des deux dernières semaines. Cependant, il ne faut pas tomber dans ce piège et prendre à la légère cette sortie. Les gars de Saoura nous attendent de pied ferme et vont tout faire pour se relancer en championnat. Il faudra faire preuve de solidité. Cette semaine, vous avez livré un match amical face à la formation de l’ES Azeffoun, cela vous a beaucoup servi, n’est-ce pas ? Le match amical face à Azeffoun a été bénéfique, dans la mesure où ça nous a permis de rester dans le bain de la compétition. On en a profité pour maintenir nos automatismes et gagner encore du temps de jeu. Personnellement, j’apprécie beaucoup la méthode et je pense qu’en multipliant les matches amicaux, physiquement le groupe se portera mieux. Les supporters parlent beaucoup du match de coupe face à l’USMA, qu’en est-il pour vous les joueurs ? Non, il n’est pas question de penser à l’USMA, avant d’avoir livré notre match de championnat face à la JSS. Certes, le match face aux Rouge et Noir à Bologhine fait déjà parler de lui et les supporters le commentent, toutefois, notre concentration se focalise uniquement sur le match de Saoura. Une fois ce match joué, on pensera à l’USMA. Vos supporters veulent vous voir terminer la phase aller sur le podium et battre l’USMA en coupe, est-ce possible ? Je dois dire que le souhait de nos supporters est tout ce qu’il y a de légitime. En championnat, nous gérons nos matchs un par un avec des ambitions toujours à la hausse. En Coupe d’Algérie, nous ferons de notre mieux pour aller le plus loin possible.

Madi «On veut d’abord un résultat

Aouedj, l’entraîneur Aït Djoudi devra donc opérer des changements au milieu du terrain. Plusieurs éléments sont prêts à pallier son absence, à l’instar des Belakhdar, Bencherifa et du jeune émigré Beziouen. Ce dernier, qui a été titularisé face à El Kala, est en pole position pour prendre sa place

dans le onze.

«Des douleurs m’ont empêché de terminer la séance»
«Vers la fin de la séance, j’ai ressenti des douleurs aux adducteurs. J’ai évité de forcer afin de ne pas compliquer mon cas. J’ai passé une écho-

Voici sur quoi repose le plan d’Aït Djoudi face à la JSS !
24 heures du match JSS-JSK de la 14e journée du championnat, l’entraîneur Aït Djoudi semble avoir une idée précise sur l’équipe-type qu’il compte aligner demain après-midi. Les Kabyles, qui restent sur une qualification en Coupe d’Algérie, sont déterminés à revenir de Béchar avec un bon résultat qui les rapprochera davantage de la première place.

L. A.

A

coupe face à El Kala. Il faut dire que l’absence de Maroci, touché sérieusement aux adducteurs, inquiète beaucoup les dirigeants de la JSK.

Madi et Beziouen dans l’animation
Concernant le compartiment offensif, la stratégie des Kabyles pour demain ne reposera pas sur le milieu oranais Ahmed Aouedj qui a contracté une blessure aux adducteurs. L’entraîneur Aït Djoudi tient une autre option, en alignat Madi à droite et Farid Beziouen à gauche. Ces deux éléments affichent pour le moment de belles dispositions et comptent saisir cette rencontre pour confirmer.

Aucun changement en défense
En défense, l’entraîneur kabyle ne prévoit aucun changement. Aït Djoudi renouvellera sa confiance aux mêmes joueurs, à savoir Remache et Mekkaoui sur les côtés et la paire axiale qui sera composée par les indétrônables Rial et Benlamri. Hier, le latéral gauche Mekkaoui, qui souffrait de douleurs à la cheville, a repris avec le groupe et a eu le feu vert pour jouer le match d’application, ce qui confirme qu’il sera d’attaque.

Ebossé-Messaâdia en attaque !
Enfin en attaque, le retour de l’attaquant camerounais Albert Ebossé, touché à la cuisse, a soulagé tout le monde, y compris le staff technique qui mise sur lui pour secouer les filets à Béchar. Le buteur maison Ebossé, qui compte six buts pour l’instant, fera son entrée aux côtés de Messaâdia qui espère toujours débloquer son compteur.

Yesli et Sedkaoui à la récupération
A la récupération, le staff technique optera pour la paire Sedkaoui-Yesli qui a joué le dernier match de

Lyès A.

Anniversaire
Allah Ibarek ! Il y a 12 mois, le 13/12/2012 naissait un petit rayon de soleil. Petit ange Skandar, les familles LOUNAS et KADIK te souhaitent un merveilleux anniversaire, une bonne santé et de la réussite, toi qui leur as apporté beaucoup de joie et de bonheur. A tes cents ans inch’Allah petit trésor. Aguiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!

Entretien réalisé par Lyès A.

Coup franc

JSK

www.lebuteur.com

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

07

Au lendemain de la réunion des présidents de club, le boss des Canaris fait le point

Hannachi

A deux jours de l’ouverture du marché des transferts

«Rencontrer le Premier

Aït Djoudi insiste pour Lemmouchia
Ça s’active depuis des semaines à la direction kabyle, pour renforcer l’effectif avec deux nouveaux éléments, après le recrutement de Mohamed Zabiaa, un attaquant de métier. Après l’avoir signé, il ne restait qu’un milieu de terrain à rallier. D’ailleurs, Azzedine Aït Djoudi a demandé à plusieurs reprises à la direction de lui trouver un bon milieu récupérateur et offensif pour consolider ce compartiment. Jusque-là, aucune offre concrète n’a été faite aux joueurs proposés. Mais il semblerait que le coach, qui, jusqu’à présent, ne s’est pas trop impliqué dans les choix de Hannachi, a une préférence. D’après nos sources, le coach a clairement affiché son souhait de recruter l’exmilieu de terrain du Club Africain, Khaled Lemmouchia. Pour rappel, ce joueur, qui reste sans club depuis le mois de juin dernier, n’a reçu que des touches. Aït Djoudi, qui l’a entraîné par le passé à Sétif, est convaincu que Lemmouchia ferait l’affaire, vu sa grande expérience sur les terrains.

ministre est une nécessité»

Le recrutement d’un milieu récupérateur est plus qu’une nécessité
Quel que que soit le nom de la prochaine recrue hivernale, le recrutement d’un milieu défensif est devenu plus qu’une priorité à la JSK. Et ce n’est pas nouveau, puisque l’été dernier, Aït Djoudi voulait un milieu défensif, suite au départ de Madani Camara. Désormais, et avec la blessure de Maroci qui risque de durer des semaines, voire des mois, le renforcement de ce compartiment est devenu inévitable.

H

annachi et les présidents de club de Ligue 1 se sont réunis mercredi dernier au siège de la société du président Malek, pour essayer de trouver des solutions communes aux différents problèmes rencontrés depuis le début de saison. A ce sujet, et comme il a été convenu, ils ont demandé officiellement à rencontrer le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, pour lui exposer les problèmes, notamment à ce que l’Etat prenne en charge les formations de l’élite, car la plupart d’entres elles sont criblées de dettes.

Djediat, le même cas que Bouazza
Au départ, le coach a songé à Laâmouri Djediat. Mais quelques semaines plus tard, un autre souci se posait. Aux yeux de nombreux observateurs, le cas de Djediat est similaire à celui de Bouazza. La raison est toute simple : Rebbouh Haddad ne libérera pas des joueurs pour un concurrent direct au titre. Il est donc quasi impossible de voir un Usmiste porter le maillot de la JSK cet hiver. Du coup, la direction des Jaune et Vert devra se rabattre sur d’autres éléments du championnat local ou étranger. A. C.

«On lui exposera les problèmes rencontrés»
A la fin de la réunion, Hannachi s’est exprimé sur les points abordés, en disant : «Rencontrer le Premier ministre, M. Sellal, est plus qu’une nécessité. Nous l’avons sollicité officiellement. C’est ce qui a été convenu entre les présidents de club lors de cette réunion. On lui exposera nos problèmes, tout en souhaitant qu’il apportera son aide, car on ne peut continuer dans ces conditions.»

Hannachi temporise
A l’heure actuelle, il semblerait que le président Hannachi n’est pas très chaud pour recruter Lemmouchia cet hiver. Pour cause, il estime qu’il serait intéressant de faire appel à un élément plus jeune, comme Yesli, ce qui serait un bon investissement pour l’équipe. D’ailleurs, ceux qui connaissent parfaitement la politique du boss kabyle savent qu’il recrute rarement des joueurs plus ou moins âgés.

«Il n’y a que quatre clubs qui ont l’aisance financière»
A ses yeux, seuls quatre clubs sont à l’aise sur le plan financier : «L’Etat a pris en charge quatre clubs de Ligue 1, alors que les autres sont tous marginalisés. Ce n’est pas normal. Qu’on nous explique sur quel critère on a fait ce tri. Tous les présidents de club, qui ont assisté à la réunion, partagent le même point de vue. J’espère que les choses vont s’améliorer.»

Réunion des membres du conseil en vue
Prévue pour le 22 de ce mois, la réunion entre les membres du conseil d’administration a été reportée encore une fois à une date ultérieure. D’après nos sources, les membres du CA devront se réunir avec le président Hannachi pour établir le 10 millions en bilan de la phase aller, tout en évoquant les nombreux dossiers importants, tels cas de victoire que le recrutement, le règlement des mensualités des joueurs et le financement Comme il a été convenu, les du prochain stage hivernal. Comme tout le monde le sait, le boss a contraint les Kabyles percevront 10 millions membres du conseil à mettre la main à la poche pour apporter leur contribude centimes en cas de victoire tion. C’est donc autour d’une réunion à Alger que les dirigeants du club établidemain face à la JS Saoura. Evidemment, cette somme pourrait ront une nouvelle feuille de route. On y reviendra.

«Mes soucis ne se limitent pas uniquement à l’équipe senior»

D’après lui, il n’y a pas que la catégorie seniors dans un club : Une «Mes soucis ne se limitent pas uniquement à la catégorie seniors. délégation de La formation est l’avenir du club. Pour cela, il faut qu’il soit 50 personnes se doté d’infrastructures importantes. La ville de Tizi Ouzou déplacera à Béchar renferme des joueurs talentueux, à l’image des autres villes C’est ce matin que la délégad’Algérie. Et ça, on doit l’exploiter.» tion, composée d’une cinquan-

être augmentée, vu l’importance des 3 points. C’est au président de décider, pour motiver les camarades de Ali Rial.

Le vol maintenu pour 7h30

Boujenane ne sera pas du voyage
Le préparateur physique, Kamel Boujenane, ne sera pas du voyage. Pour cause, une tâche lui a été confiée, celle de prendre en charge l’attaquant libyen Mohamed Zabiaa. Boujenane devra donc soumettre la nouvelle recrue kabyle à un travail spécifique, durant le week-end, avant de lui accorder une journée de repos, dimanche.

«Il faut que l’on soit fixés avant l’inauguration du nouveau stade»

Et de conclure : «Nous avons tracé un objectif bien précis : mettre en place une L’hébergement grande équipe avant l’inauguration du se fera au même nouveau stade de Boukahlfa. Aussi, il hôtel faudrait avoir des catégories jeunes Cette fois-ci, les espoirs et les seniors seront hébergés dans le qui intégreront directement le centre même hôtel. Pour rappel, les U21 de formation. C’est la seule manière affronteront la JS Saoura à 11h, pour pouvoir bâtir une grande tandis que les seniors joueront à 15h. Mais avant, chaque catégorie équipe à l’avenir. Je souhaiterais effectuera une séance de qu’on soit définitivement fixés sur ce décrassage dans la soirée projet avec l’aide des pouvoirs publics.» d’aujourd’hui. Propos recueillis par A.A.

taine de personne, s’envolera en direction de Béchar. En effet, il y aurait les seniors, les espoirs et les membres du staff technique et médical des deux catégories.

Concernant le déplacement, les Kabyles rallieront la ville de Béchar à bord d’un avion de transport régional (ATR) de la compagnie nationale. L’embarquement est prévu 30 minutes avant le décollage, soit à 7h. Quant au retour, la délégation prendra place dans le vol du dimanche, à 3h du matin.

Nedjma Ooredoo, Sponsor parrain du

Communiqué

«BeMyApp Weekend Maghreb Oran»
Nedjma Ooredoo sponsorise le « BeMyApp Weekend Maghreb Oran » qui se tient à l’Institut des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication d’Oran du 12 au 15 décembre 2013. Durant cette manifestation, des développeurs, des designers et des passionnés du mobile se retrouvent autour d’un concours pour développer leur créativité et concevoir en équipe des applications mobiles. « BeMyApp Weekend Maghreb Oran » réunit plus d’une centaine de participants et s’inscrit dans le cadre d’une initiative mondiale qui a déjà fait ses preuves dans de nombreux pays en Europe, en Afrique et en Amérique du Nord. Cet événement constitue également pour Nedjma Ooredoo l’occasion de présenter un exposé sur la conception des applications mobiles à travers son programme « iStart » lancé en partenariat avec l’Agence Nationale de Développement de la Petite et Moyenne Entreprise (ANDPME) et visant à encourager le développement des applications mobiles locales par les jeunes algériens qui constitueront le contenu « Made in Algeria » pour son nouveau portail Ooredoo Store, OStore. A travers cette participation au « BeMyApp Weekend Maghreb Oran », Nedjma Ooredoo entend contribuer à promouvoir l’esprit entrepreneurial, l’innovation et la créativité des jeunes Algériens.

08

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

MCA

L’ex-Parisien, Arnaud Loris, serait attendu ce dimanche à Alger
oujours à la recherche de la perle rare, la direction du Mouloudia ne veut négliger aucune piste qui pourrait l’emmener à conclure avec un joueur de qualité, capable de redonner des couleurs à cette ligne avant tant critiquée ces derniers temps. Après Khaled Kherroubi, Nkotto et Salim Mehsas, le Mouloudia guette la venue prochaine du Français Arnaud Loris. Celui qui a porté des années durant le maillot du Paris Saint Germain, tente de se refaire une santé loin du club de la capitale. Agé de 26 ans, c’est en Bulgarie est plus précisément au PSFC Chernomorest Bourgas que le centre avant à atterri avant de tenter sa chance en Pologne avec le Slask Wroclaw. On croit savoir que le Mouloudia s’intéresse beaucoup au joueur qui a été proposé par un manager. Selon nos informations, Arnaud serait attendu dimanche prochain à Alger pour tenter sa chance et convaincre Bouali de le maintenir au Mouloudia.

T

gentin, Nestor Nicolas Trecco. Cet Argentin de 25 ans qui a porté les couleurs du club argentin d’Huracan se produit actuellement dans le championnat sud américain. Il se pourrait que Trecco regagne dans les Gherbi prochains jours Alger pour être le premier Arsseghier Be et gentin de l’histoire à tenter sa chance au e t la cordfac Mouloudia. tiennenfin eà de match en

Incorporé nier, Abdelmalek SO le week-end der lier ses efforts l’A L’Argentin Corendo multip t rai dev la ba gh Dja aux it de jouer demain et le Paraguayen, pour gagner le dro n de chiri. La suspensio Ba ne ua do Re de la côtés Cardoso proposés ib Bellaid a relancé ab d’H s tch ma x deu centrale, car trois se en déf en ce ren Toujours au registre des renforceconcur sé vacant. t pour ce poste lais Abdelkaments, le Mouloudia semble beaucoup joueurs postulens bri Gherbi et Sa e qu pri ap ns se focaliser sur la piste des joueurs sud- Nous avo ier tiennent la corde et que Djaghssegh . américains. C’est dans ce contexte que der Be en troisième position bala pourrait venir rien n’a filtré à ce nt, nous avons appris qu’un manager vient me mo le ur po Mais li entend tout faire de proposer le nom de l’Argentin, Dasujet et Fouad Boua suspense jusqu’à le ir ten tre en mielo Corendo, qui monnaye actuellement ur po s avant le coup ure he s ue elq qu ses talents de baroudeur au Mexique. Auteur d’envoi.

Une invitation pour l’Argentin Nicolas Trecco
Par ailleurs, nous avons appris que la direction du Mouloudia aurait envoyé une invitation au joueur ar-

de 15 buts après les 16 banderilles plantées dans le championnat de Bolivie, Corendo reste une piste non négligeable pour le manager général, Kamel Kaci-Saïd. L’autre joueur proposé est de nationalité paraguayenne. Il Bouali tient ldjia répond au nom de Cardoso et il est âgé de s à Bena mordicu éré par la direclib 23 ans. Evoluant dans le championnat de tre d’ê int po le Sur hdi Benaldjia est tou son pays, Cardoso serait très convoité tion de l’USMA, Me nent avec Fouad ma per t tac con par un club turc et sa libération revienen jours la saison passée l’en , drait chère au club solliciteur. Toujours Bouali. Ce dernier qui fut abab de Belouizdad Ch au r eu jou du traîneur est-il, ce n’est pas les CV qui manquent re venir celui hé son envie de fai et la direction doit éplucher tous les n’a jamais cac Mouloudia. Le nouau s sse cla ses t fai it dossiers qui atterrissent sur son bu- qui avaitch mouloudéen qui a carte blanche do les

reau dans la quête de la perle rare. T.Che

Bouali : «Si vous voulez battre le CSC, vous devez user des passes courtes»
ors de la session d’hier effectuée au 5Juillet sous un soleil printanier, Fouad Bouali a beaucoup communiqué pour mettre ses joueurs dans les meilleures dispositions. En plus de mettre en garde ses troupes, Bouali a mis l’accent sur la nécessité de produire le jeu au sol et éviter de balancer les longs ballons qui avantageraient plus l’équipe locale. «Il faut rester concentrés de la première jusqu’à la dernière seconde de la rencontre. Et si vous voulez vous imposer, vous devez user de passes courtes et éviter de balancer les longs ballons qui sont proscrits

l et veau coa e le manager généra désormais convaincr sur le bien fondé de ce b clu du ts s dirigean e où le joueur n’a pa choix, dans la mesur ez conséquent à ass jeu de ps un tem tement l’incapacité l’USMA. Et c’est jus ser au sein du po s’im à r eu jou du i est deveclub de Soustara qu nue sujet à caution. T.Che

L

pour une telle affiche, face à un adversaire du calibre du CSC», a lancé Bouali à très haute voix en direction de ses joueurs qui ont appliqué ses consignes à l’entraînement avant de les mettre en œuvre à Hamlaoui.

L’accent sur le travail devant les buts
Il n’y a pas une séance qui passe sans que Bouali ne mette l’accent sur le jeu offensif de son équipe. Après avoir réglé le problème de Djallit, totalement ressuscité, il reste mainte-

nant à Hadj Bouguèche, Samy Yachir, Réda Sayeh et Sid Ali Yahia-Chérif à lui emboîter le pas. Et pour y parvenir, les attaquants ont beaucoup bossé hier afin de mettre fin à cette guigne qui leur colle à la peau. Il est utile de rappeler que les éléments précités totalisent trois unités seulement depuis le début du championnat. Il y a de quoi pousser la direction à chercher même du côté de l’Amérique du Sud, pour éradiquer ce problème d’inefficacité devenu chronique. T.Che

L’équipe se rendra ce matin à Constantine avec 19 joueurs
Finalement, sans surprise aucune, l’entraîneur mouloudéen, Fouad Bouali, a retenu 19 joueurs pour le déplacement à Constantine. C’est ce matin que la délégation devra s’envoler en direction de la ville des Ponts. Ce ne sera qu’au dernier moment que le coach mouloudéen indiquera le nom de celui qui suivra la partie à partir de la tribune officielle.

Le jeune espoir Chita sera du voyage
Ayant laissé une très bonne impression lors du match amical disputé contre la Mauritanie dimanche passé, le jeune espoir, Chita s’est retrouvé convoqué pour l’affiche face au CSC. Une très bonne nouvelle pour le meneur de jeu à qui on prédit un avenir radieux. Très prometteur, Chita ne sera pas prêt à oublier cette première expérience vécue avec les professionnels, surtout pour une affiche aussi alléchante.

Après la coupe, Bensalem de nouveau retenu

Contrairement à Ghorbal, Nacib et Haïmoudi, Mial fait l’unanimité
ésés depuis le début de la saison par un arbitrage qui a fait débat, les responsables du Mouloudia appréhendaient le choix du referee qui avait pour mission de diriger la rencontre face au CSC. Finalement, la commission d’arbitrage a désigné Mial pour diriger les débats. Contrairement aux fois pas-

L

sées avec les désignations de Ghorbal, Nacib et Haïmoudi qui avaient fait polémique, cette foisci, l’homme en tunique noire semble faire l’unanimité dans les deux camps. Mial sera donc épaulé dans sa mission par Hamou et Doulache. Il faut rappeler que lors des deux dernières confrontations entre le CSC et le MCA à Ham-

laoui, c’est Mohamed Benouza qui était aux manettes.

Il a dirigé quatre matchs du Doyen depuis 2011
Depuis la saison 2011-2012, Mial a eu l’occasion de diriger quatre rencontres du club algérois.

Ainsi, il a arbitré les matchs du Doyen face respectivement à l’USMA, le MCS, le MCO et l’USMBA. Et hormis l’affiche face au MCO de la saison écoulée qui avait été entachée de quelques fautes, Mial s’en est toujours bien sorti. T.Che

Avec les absences de plusieurs cadres pour blessures ou suspension, Zinedine Bensalem avait toutes les chances d’être du voyage. En effet, après avoir été retenu pour le match de coupe contre l’ASO, forcément Bensalem se retrouvera de nouveau parmi le groupe qui se déplacera à Constantine pour affronter le Chabab local. Ayant très peu de chances de figurer sur la liste des joueurs qui fouleront la pelouse de Hamlaoui au coup d’envoi ou même comme joker, cette convocation ne devrait nullement altérer la conviction de Bensalem de quitter son club formateur au mois de décembre.

T.Che

Coup direct

MCA

www.lebuteur.com

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

09
La direction prête à offrir une prime de 20 millions pour battre le CSC

Ghazi
Le gladiateur mouloudéen, Karim Ghazi, a redonné, avec son retour, de la puissance au milieu de terrain très critiqué ces dernières semaines. Le joueur a commenté furtivement la récente victoire face à l’ASO, tout en détaillant ses appréhensions à l’approche de cette affiche face au CSC.
Comment préparez-vous ce match face au CSC qui s’annonce palpitant ? Dans les meilleures conditions. On ne pouvait pas rêver d’une meilleure situation, car nous allons aborder cette rencontre avec un nouvel état d’esprit. Cette victoire face à Saoura, qui a été suivie par la qualification en coupe contre l’ASO, a eu pour effet de requinquer le moral des troupes. Nous sommes tous focalisés sur ce rendez-vous, qui pourrait nous permettre de revenir aux avant-postes. Très performant face à l’ASO, de part votre expérience on attend beaucoup de vous lors de cette affiche. J’essaye de donner le meilleur de moi-même à chaque fois que je suis sur le terrain. Je suis passé par des moments difficiles après ma blessure qui m’a privé de quelques

«Hors de question que notre belle série s’arrête à Hamlaoui»
matchs. Mais tout est rentré dans l’ordre, grâce au staff médical du club qui est très performant. Je tiens à lui rendre un vibrant hommage. J’ai toujours cette soif de gagner et lorsque celle flamme cessera, à ce moment-là je songerai à mettre fin à ma carrière. Mais pour l’instant, j’ai toujours cette volonté d’aller de l’avant. Ne pensez-vous pas que la situation de crise que traverse actuellement le CSC constitue une opportunité pour votre équipe ? Il ne faut surtout pas se focaliser làdessus. Le CSC reste une équipe redoutable. De toute évidence, nous devons nous montrer costauds et sortir un match plein pour espérer sortir indemne de cette rencontre où les enjeux seront énormes, car il ne faut pas oublier que les deux équipes entretiennent cet espoir de jouer le titre. Quand vous évoquiez le CSC, cela doit vous rappeler aussi de très bons souvenirs avec ce match nul obtenu lors de l’exercice précédent à Hamlaoui une semaine avant le quart de finale de la Coupe d’Algérie ? On se souvient tous de ce match très disputé devant des gradins de Hamlaoui archicomble. Il y avait une ambiance formidable dans le stade. Malgré l’importance de cette affiche, la partie s’est jouée dans un très bon esprit. Nous étions ce jour-là bien en place. Et malgré plusieurs absences, nous avons su tenir tête au CSC chez lui devant son public. On sait que ce match va se jouer sur un détail, à nous d’être concentrés pour ne pas se faire surprendre. Vous êtes conscient qu’un revers pourrait tout remettre en question surtout que vous commencez à remonter la pente… C’est sûr que lorsqu’on est dans une spirale positive, il faut tout faire pour rester sur notre lancée. Nous aimerions bien réussir la passe de trois après avoir pris la mesure de la JSS et l’ASO. Ce sera un tout autre match, mais nous avons cette volonté de bien faire car on n’a nullement envie de retomber dans nos travers. Vous allez pourtant aborder ce match amputé des services de Djallit, Aksas et Bellaid… Au Mouloudia, nous avons un groupe de vingt-quatre joueurs qui ne se résume pas à onze éléments. Chacun est apte à pallier la défection de son camarade. Ceux qui seront alignés sauront se montrer à la hauteur de cet événement, qui constitue l’affiche de cette quatorzième journée de championnat. On ne pouvait évoquer ces retrouvailles sans se remémorer ce but que vous avez inscrit en Coupe d’Algérie face au CSC. Je ne pourrais jamais oublier ce match très accompli. Nous avons été solides dans tous les compartiments. J’avais inscrit ce deuxième but juste après celui de Bouguèche. Cela nous avait permis de regagner le vestiaire avec une bonne marge. Ce jour-là, j’avais joué l’un de mes meilleurs matchs lors de l’exercice précédent. Mais vous savez, un match ne ressemble jamais à un autre, raison de plus lorsque cela a eu lieu il y a de cela neuf mois. Pour nous, l’équation est toute simple : il est hors de question que notre belle série s’arrête à Hamlaoui. Entretien réalisé par Tarek-Che

Le souffle du renouveau à donné un nouveau parfum à cette équipe du Mouloudia, qui semble avoir laissé derrière elle cette spirale négative. Et pour rester en haut de l’affiche, les dirigeants du Mouloudia veulent tout mettre en œuvre pour motiver leurs joueurs en les exhortant à redoubler d’efforts. D’ailleurs, le président, Boudjemaâ Boumella affiche clairement l’ambition de son club de revenir de Constantine avec le plein de points. Profiter des déboires des Constantinois pour revenir du stade Hamlaoui avec un très bon résultat, tel est le leitmotiv des pensionnaires d’El Achour. Et pour booster les troupes, la direction du club serait prête à octroyer une prime de 20 millions de centimes à Bouguèche et les siens en cas de succès demain en terres constantinoises. Réussir le coup double est devenu une obsession pour les Algérois, qui veulent réussir une très bonne opération sur le plan comptable et rafler le jackpot car cela fait quelque temps qu’ils n’ont plus eu droit au chapitre. Logique, lorsqu’on enchaîne les mauvais résultats avec cette série noire de trois défaites d’affilée qui fera date dans les annales du club. Désormais, les Mouloudéens savent ce qu’ils doivent faire pour rafler la mise et renouer avec les bons résultats à l’extérieur.

T.Che

CSC

Boulhabib : «Battre le MCA et le MOB sera un bonus»

Le match de ce week-end nous promet un beau spectacle. Il sera retransmis en direct, ce qui incitera la direction constantinoise à réussir l’organisation de cette rencontre. Boulhabib a assisté en personne à la réunion sur la sécurité, ce qui prouve son implication, qui tenait à réaliser une parfaite cérémonie de football demain. De l’autre côté, les Chnaoua auront droit Deux à 5 000 billets qu’ils s’offriront dans un guichet spécial mis à leur disposition. Une manière d’éviter les situaprimes tions embarrassantes pour les agents de sécurité, s versée lesquels auront du pain sur la planche ce weekend. urs aux joue A a promis Si la direction du MC re demain de victoi 15 millions en cas celle du CSC n’est i, aou ml Ha de sta au Les supporters du CSC semblent un peu et, les coéquipiers eff En te. res en s pa plus chauvins cette saison par rapport à l’exerdeux primes de ché tou t on z zza Be de te cice précédent. Les réactions de certains irriS et le CRB. Ce ges match contre le ES joueurs, qui se tent les dirigeants, au point où ils songent motivera plus les même à se retirer de la Coupe de la CAF, pour x sur le terrain. concentreront mieu éviter les scènes scandaleuses qui ternissent très motivés à Les Clubistes sont l’image du CSC et de l’Algérie. Une occasion est A et effacer l’idée de battre le MC de l’année venue pour les Sanafir de jouer le jeu demain, ir le mauvais souven d’Algéafin de rassurer les responsables et leur passer un dernière en Coupe message de paix, en montrant un visage sportif où rie. le fair-play doit y régner.

Une importance majeure pour l’organisation du Clasico

Les Sanafir appelés à agir sportivement demain

es sentiments sont toujours déterminants à l’approche de chaque weekend, à Constantine, quand le CSC s’apprête à disputer un match de championnat. Cette fois, l’adversaire sera le MCA, le Doyen des clubs algériens. Ce club attire l’attention, car le duel, à caractère d’un Clasico, est devenu l’un des rendezvous les plus importants de l’année pour les Sanafir. Ces derniers ne parlent que de la victoire. Mais la direction reste prudente et préfère user d’un langage plus mesuré à la veille de cette confrontation ô combien intéressante. Boulhabib dans sa dernière sortie médiatique n’a pas voulu mettre plus de pression sur les épaules de son équipe et sur celles du staff technique, pour diverses raisons : «On attend la réaction des joueurs lors des deux prochaines sorties face au MCA et le MOB. Gagner les deux matchs constituera un vrai bonus pour nous et tout le monde sera heureux, car l’équipe est passée par une période difficile dernièrement.» Au cas où le CSC gagnerait, il passera 3e et atteindra les 8es de finale de la Coupe d’Algérie. Ce genre de bonus, tous les clubs de Ligue 1 souhaitent le réussir.

L

«Je persiste, on ne joue pas le titre cette saison ni l’année prochaine d’ailleurs»
Après tout ce qui s’est passé aux mois d’octobre et novembre avec l’ancien staff technique, Boulhabib campe sur ses positions. Pour lui, le CSC n’a pas les moyens de jouer le titre cette saison encore, malgré les capacités réelles des coéquipiers de Zerdab. «Comme je l’ai déjà dit au début de saison, on ne joue pas le titre cette saison ni la saison prochaine d’ailleurs. En 3 ans et 6 mois de travail, on ne peut parler de sacre ; je vous ai promis le titre à partir de la 5e année et je tiendrai ma parole, si on nous laisse travailler dans la sérénité et le calme ; on est en train de construire ce qui a été détruit durant les 13 années de mon absence», commente-til. Pour mieux expliquer son idée, il a cité des exemples, entre autres, du MOC, de l’USC et de l’E Collo. Soussou a trouvé les mots justes pour faire durer l’espoir. Les Sanafir doivent s’attendre à une équipe rouleau compresseur d’ici deux ans, mais que dire de l’équipe actuelle ?

lion dans la dernière sortie médiatique de r gén Le nouveau directeu précédemBoulhabib. Il a avoué qu’à l’ère des camécontré Boulhabib, qui a ren s du Groupe Tasras de surveillance, le CSC est prêt à se Un autre point imporment les responsable s de la part de constituer partie civile et suivre tous ceux tie tant a été relevé par le sili, a eu des garan qui foutent la pagaille dans le stade à itaire, pour que les président, notamment le l’actionnaire major l’avenir : «En 2013, il y a encore des risés à partir de la ula prochain mercato qui rég t en soi rs eu jou pseudo-supporters qui jettent sur . Cette inforsuscite déjà la curiosité ine cha pro e ain sem les terrains des bouteilles et quides Sanafir. Une chose g la Al mation réjouit les coé toutes sortes de projecur est sûre, ces derniers ne piers de Gil qui, po tiles, ce qui est inaccepsouffre des devraient pas s’attendre à rappel, n’ont pas tou table. Les Sanafir des folies de la direction eurs ché le moindre saadductter doivent bloquer la Allag n en cette période de vache rai de laire depuis lieu mi Le route à ces énergumaigres. Un domaine qui retch de dequatre mois. risque de rater le ma in physique. mènes. Hamlaoui est vient exclusivement au nouvel pép A. H. n d’u se cau à main, le théâtre de ce coach : «Malgré mes connaisti une douleur L’ex-Nahdiste a sen uleurs-là négenre d’agissement sances élargies en football, mon trado s Ce . urs cte du aux ad vail se résumera dans le domaine obligatoire. D’ail- chaque week-end et cessitent un repos à partir d’auadministratif et organisationnel. Le techcompte faire le e qu ce st c’e leurs, jourd’hui, on a dé, le favori nique n’est pas de mon ressort, l’entraîneur ttia na Be si, Ain r. joueu cidé de poursuivre en chef aura carte blanche sur ce point, demain avec pour être titulaire en justice les fauteurs place au (Lemerre ou autres) aura le droit de faire sa ra nd pre t, eri Bouch de trouble.» ce qu’il veut et sera responsable des résulmilieu du terrain. Abdou H. tats en phase retour.» Abdou H.

«L’entraîneur aura carte blanche et s’occupera du mercato»

Boulhabib : «Un peu de Les retenue, on frappera d’une salaires seront main de fer à l’avenir» B La galerie constantinoise a pris la part du versés avant le MO éral,

10

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

www.lebuteur.com

Djabour peaufine son

5-4-1 face à l’USMA

La commission de la Coupe d’Algérie des catégories jeunes vient de programmer le match des 16es de finale entre la JSMB et le CABBA le vendredi 20 décembre. Le match aura lieu, comme on le sait, sur le terrain du stade de l’Unité Maghrébine et débutera à 15h. Il est à rappeler qu’en cas de qualification, les troupes du duo YounsiAissat affronteront en huitièmes de finale le qualifié entre le CSC et l’IRB Hadjout le 24 ou le 25 janvier.

Coup d’œil Coupe d’Algérie espoirs JSMB-CABBA, le vendredi 20 décembre

JSMB

L

a JSMB peaufine depuis mercredi sa préparation en prévision de l’importante rencontre qui va l’opposer demain en début de soirée face au leader du championnat, l’USMA, où l’entraîneur Kamel Djabour s’attelle à apporter les derniers réglages sur son onze sur le double plan tactique et technique. Le coach béjaoui compte mettre en place le système adéquat pour contre les Rouge et Noir chez eux afin de permettre à son équipe d’enchaîner avec un autre bon résultat avant d’aborder les autres échéances, le match de coupe face au MCO et le dernier match de la phase aller contre le CRB, dans les meilleures conditions possibles. A ce sujet, et selon ce que nous avons pu constater mardi passé lors du match amical contre l’Olympique de Melbou, Djabour compte certainement mettre en place le 4-5-1, le même schéma qu’il avait adopté lors du match de 12e journée de Ligue 1 contre le CSC avant de revenir à un 4-3-3 dans les dernières minutes de jeu, sachant qu’il avait essayé entre temps le 4-4-2, ce qui avait permis à son équipe de revenir au score en fin de partie grâce à un but de Belgherbi (86’) après avoir été mené au score.

si Djabour opte pour le 5-4-1, Oussama Meddahi et Farès Aggoune occuperont les couloirs droit et gauche avec pour mission prêter main-forte en défense au trio de l’axe central et apporter le surnombre au milieu du terrain et en attaque. En plus clair, l’équipe défendra avec cinq défenseurs types quand la situation l’impose et attaquera avec le plus grand nombre possible pour apporter du soutien aux avantpostes.

Bouziani
«Nous visons la victoire à Bologhine»
Bouziani semble plus à l’aise ces derniers temps au sein du groupe, il joue plus souvent et avoue que sa situation s’est nettement améliorée. Dans cet entretien, il nous parle du match face à l’USMA.
A l’approche de ce match face à l’USMA, comment est la situation à la JSMB ?
Tout va bien depuis quelques temps, le moral est au beau fixe et l’ambiance est meilleure au sein du groupe. Après le match nul réalisé contre le CSC en championnat, puis la victoire face au MCO, nous avons arraché par la suite une qualification au prochain tour de la Coupe d’Algérie, ce qui a arrangé davantage les choses. Tout cela nous a permis de préparer ce match face à l’USMA dans de très bonnes conditions, un match où nous devons confirmer notre réveil. riode faste où tout lui réussit. C’est le leader du championnat et fera tout devant son public et sur son terrain pour consolider cette première place. Nous sommes conscients de tout cela et nous sommes déterminés à faire tout ce qui est de notre possible pour accrocher l’USMA sur son terrain. Nous visons une victoire à Bologhine qui sera la troisième de suite pour nous, ce va complétement nous libérer.

Boukemacha, Niati, Bouziani et Hamouche au milieu
Durant cette rencontre, Kamel Djabour va tout miser dans l’entrejeu où il compte évoluer avec un milieu de terrain très fourni, avec pas moins de quatre éléments pour gêner l’évolution de l’équipe adverse. Il va s’appuyer à ce niveau sur Boukemacha, Niati, Hamouche et Bouziani qui seront soutenus en plus par les hommes du couloir Meddahi et Aggoune. Boukemacha et Niati s’occuperont beaucoup plus de la récupération alors que Bouziani, qui va à son poste habituel, et Hamouche tenteront d’animer le jeu offensif.

Coulibaly, Bouabta et Mebarakou dans l’axe central
Si Djabour opte adopter cette stratégie, l’axe central de sa défense sera certainement composé de Mebarakiou, Coulibaly et Bouabta, une composante qui semble donner satisfaction et qui a été efficace lors des trois derniers matchs, respectivement contre le CSC, le MCO et l’IR Birmandreis en coupe. Il y a peu de chances, en effet, pour le premier responsable technique de l’équipe de changer cette composante demain face à l’USMA.

Bouyoussefi seul en pointe
En attaque, le coach béjaoui alignera un seul joueur en pointe, c’est Hicham Bouyoussefi qui très probablement remplacé Belgherbi blessé. Bouyoussefi sera soutenu et alimenté en balles par Meddahi et Aggoune des deux côtés et par Bouziani et Hamouche derrière. Djabour estime que c’est la meilleure stratégie pour contrer le jeu usmiste, mais rien ne sera figé, il peut changer d’avis à tout moment s’il en voit la nécessité.

En coupe d’Algérie, votre prochain adversaire a pour nom le MCO. Un commentaire ?
Je pense qu’il est prématuré de parler de ce match, car le plus important pour nous en ce moment, c’est de bien préparer le match de ce samedi contre l’USMA. Un bon résultat va nous permettre de bien préparer ce match de coupe, mais pour l’instant, nous sommes concentrés sur le championnat.

Bien sûr que oui. Comme vous le savez, même si les résultats se sont arrangés ces Pendant ce temps-là, et toujours derniers temps, on doit améliorer davantage notre position au classement avant la fin de la phase aller et cela passe évidemDéplacement cet après-midi à Alger ment par un bon résultat face à L’effectif de la JSMB s’envolera aujourd’hui en fin d’après-midi à destination Des l’USMA. Il faut rester sur cette dyd’Alger en prévision du match de samedi prochain contre l’USMA. Son vol examens namique et maintenir cet état est prévu à 16h45. A son arrivée, l’équipe trouvera sur place le bus du médicaux approfondis d’esprit qui va nous permettre club à bord duquel elle ralliera son lieu d’hébergement habituel, l’hôde redresser la situation et pour Zafour tel Adghigh de Bordj El Kiffane. Elle y passera donc la nuit et le remonter la pente. Après Brahim Zafour va effectuer dans les heures quittera samedi en milieu d’après-midi en direction du stade avoir provoqué le déclic qui viennent des examens médicaux approfondis Omar-Hamadi. Il est à noter que la liste des joueurs concernés face au MCO, on ne doit afin de définir avec exactitude la nature de sa blessure par cette rencontre sera arrêtée ce soir à l’issue de la séance qui pas revenir en arrière. après avoir eu du mal à aller au bout de la séance de aura lieu sur le terrain de l’Unité Maghrébine. lundi dernier, le jour où il avait repris les entraînements. Et comment voyezPour rappel, le capitaine de la JSMB a été victime d’une vous votre mission Le stage de Tunisie débutera le 6 janvier déchirure musculaire à la cuisse face au MOB à l’occasion Nous avons pu savoir, selon une source proche de la face à l’USMA ? de la neuvième journée du championnat. Il direction du club, que le stage de la préparation Elle sera certaines’est contenté depuis de soigner sa blesKakou hivernale est programmé à Sousse (Tunisie) ment difficile, car sure jusqu’à ce qu’il ait été déclaré a quitté et débutera le 6 janvier. Ce stage va durer l’USMA passe ces derapte à reprendre les entraîneune dizaine de jours, nous fait-on savoir. niers temps par une péBéjaïa hier ments, c’est-à-dire lundi derA l’issue de ce regroupement, l’équipe Comme nous l’indiquions dans notre nier. Mais le joueur a de la JSMB s’envolera directement à précédente édition, les tests auxquels a été souressenti de nouveau des A Béjaïa la destination d’Alger pour affronter le mis l’attaquant camerounais Rostan Kakou n’ont douleurs et a dû MCA à l’occasion de 16e journée pas été concluants. Après l’avoir supervisé lors du écourter sa du championnat, apprend-on de la match amical de mardi passé face à l’Olympique de séance. même source. Melbou, Kamel Djabour n’a pas été emballé par la son coéquipier à la prestation du Camerounais et a donc décidé de Belgherbi JSK. Mokdad nous a fait sane pas le retenir. Kakou devait quitter hier la voir en effet qu’il avait appelé et Laribi ont ville de Béjaïa en direction d’Alger avant de Chalali pour lui demander s’envoler vers le Cameroun en début de effectué de revenir, une possibilité la semaine prochaine. Finalement, les une échographie que ce dernier n’a pas écarresponsables du CRB avaient parDe leur côté, Abdelwahid Belgherbi et Hotée. Chalali s’était montré faitement raison lorsqu’ils ont cine Laribi devaient effectuer hier après-midi des même, selon Mokdad, entenu à ce que le joueur soit échographies pour déterminer la nature de leurs thousiasmé par l’idée. Rapblessures, et éventuellement la durée de leur indispo- soumis à des tests, ce que pelons que le joueur avait Kakou avait refusé de nibilité. Belgherbi s’était blessé mardi passé à la cuisse décidé de rompre son contrat faire. lors du match amical face à l’Olympique de Melbou et avec le club béjaoui juste sera donc forfait pour le match de ce samedi contre après le match de la septième Il est très l’USMA. Quant à Laribi, ce dernier n’est pas encore journée contre le MCEE suite à possible que Mohamed Chalali, en mesure de reprendre la compétition. Il avait l’hostilité du public à son égard. qui avait décidé de résilier son repris les entraînements après trois semaines Cela dit, il n’a pas encore résilié son contrat avant de rentrer chez lui de convalescence, mais il a dû s’arrêter une contrat. Il compte se déplacer la seen France, revienne et termine la nouvelle fois après s’être rendu compte saison avec la JSMB. C’est ce qui maine prochaine à Béjaïa pour le faire, mais que sa blessure n’était pas encore après cette nouvelle donne, il pourrait revenir sur nous été révélé par la nouvelle recrue guérie. sa décision et réintégrer le groupe. béjaouie Abdelmalek Mokdad qui était

Meddahi et Aggoune sur les couloirs

Vous êtes donc décidés à revenir d’Alger avec un bon résultat, c’est cela ?

S. H.

Sur le plan personnel, il semble que vous avez commencé à retrouver vos marques, non ?
Ce que vous dites est vrai, car je joue plus souvent ces derniers temps que ce soit en tant que titulaire ou en tant que remplaçant. Cela m’a soulagé car je suis venu à la JSMB pour jouer. A chaque que fois que je suis incorporé, je donne le meilleur de moi-même afin de justifier la confiance placée en moi. J’essaie de tout faire pour m’imposer et gagner ma place afin d’honorer mon engagement.

Un dernier mot ?
Ce match contre l’USMA est important pour nous, que nos supporters sachent qu’on va l’aborder avec la ferme intention de réaliser le meilleur résultat possible.

Entretien réalisé par S. H.

Chalali serait de retour
Mokdad : «J’ai discuté avec lui, il n’est pas contre l’idée de revenir»
Contacté par nous soins, Abdelmalek Mokdad nous a confirmé que Mohamed Chalali serait intéressé par un retour à la JSMB : «J’ai discuté avec lui et j’ai senti qu’il a envie de revenir. J’ai essayé de le raisonner et il serait revenu à de meilleurs sentiments pour revenir sur sa décision et aller au bout de son contrat. Je suis sûr qu’on pourra réaliser de bonnes choses ensemble à la JSMB, c’est un joueur plein de qualités, il suffit juste qu’il retrouve la confiance.»

semaine prochaine

S. H.

Coup risqué

USMA

www.lebuteur.com

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

11
Benmoussa a réintégré le groupe
G Après qu’il se soit entraîné seul avant-hier, G Mokhtar Benmoussa, qui s’est plaint d’une légère blessure, a fini par se joindre une nouvelle fois à ses coéquipiers jeudi. Le gaucher usmiste s’est entraîné le plus normalement du monde et sera donc présent demain face à la JSMB. Titulaire indiscutable depuis qu’il a purgé sa suspension, le natif de Tlemcen débutera pour la première fois un match sur le banc des remplaçants.

Les Rouge et Noir avec un onze

remanié face à la JSMB
our le compte de la 14e journée de la Ligue 1, l’USMA recevra demain au stade OmarHamadi, la JSMB, dans une rencontre que les locaux aborderont avec un onze largement remanié. En effet, six des onze joueurs titularisés face au NAHD, le week-end passé, seront reconduits samedi. Les autres ont été contraints de déclarer forfait pour cause de blessures.

P

deux jours au repos. Pour le remplacer, les membres du staff technique ont pris le décision de titulariser Rafik Mazouzi qui sera, une nouvelle fois, aligné à Bologhine. Mansouri, quant à lui, se contentera du rôle de doublure.

Meftah et Boudebouda occuperont leur poste habituel.

son poste de meneur de jeu.

El-Orfi épaulera Bouchema
Après avoir entamé l’exercice actuel dans la peau d’un titulaire, Hocine-El-Orfi a fini par perdre sa place, après le retour de Bouchema de blessure. Le milieu de terrain international des Rouge et Noir aura l’occasion d’entamer la rencontre face à la JSMB dans le onze de départ, mais cette fois c’est Hamza Koudri qui le remplacera. Le natif de Boussaâda a été incorporé face au NAHD, juste après que son coéquipier ait été évacué à l’hôpital et malgré la situation qu’il vit, il a pu répondre présent et être à la hauteur. Ce samedi, il aura une nouvelle occasion de confirmer qu’il mérite plus qu’un simple rôle de doublure. Djediat, lui, gardera

Ziaya avant-centre, Seguer préféré à Benmoussa
Des absences, il y en aura face à la JSMB dans tous les compartiments. En attaque, pas moins de trois éléments sont out pour cette confrontation. Gasmi et Benmoussa ne pouvant pas tenir leur place, c’est Abdelmalek Ziaya qui occupera le poste d’avant-centre. Il sera, une nouvelle fois, titularisé pour la première fois depuis le match face au CABBA. Seguer évoluera à gauche et Ferhat assumera le rôle qu’il a tenu ces dernières semaines, lui qui avait occupé le poste d’arrière droit lorsque Meftah était suspendu. Adel Cheraki

Laïfaoui sera associé à Khoualed
Faisant partie des cinq éléments blessés, Farouk Chafaï a déclaré forfait pour le match de demain, à cause d’une élongation dont il souffre au niveau de la cuisse. Le défenseur central, qui se contentait jusque-là que de quelques exercices en solo et des séances de soins, sera remplacé par Abdelkader Laïfaoui. L’ex-international sera associé donc à Khoualed, comme ce fut le cas lors du premier match de la saison face à l’autre équipe de Béjaïa, le MOB en l’occurrence.

Revoilà Feham !

G Non retenu pour le match de coupe du weekG end passé, Feham Bouazza a effectué son retour parmi le groupe, hier. Le milieu de terrain des Rouge et Noir, qui a souffert d’une blessure aux adducteurs, sera donc sur le banc des remplaçants et ne devra faire son entrée qu’en cours de jeu. Comme cela a été le cas face au CRB.

Mazouzi remplacera Zemmamouche
Evacué avant-hier à l’hôpital, après avoir reçu à son tour un coup au niveau du visage, plus précisément à l’œil, lors d’un exercice de tennis-ballon. Mohamed-Lamine Zemmamouche a été obligé de déclarer forfait puisque l’ophtalmologue lui a conseillé d’observer

Benamara et Chatal retenus pour la première fois sous l’ère Velud

G Pour le match face à la JSMB, Hubert Velud a fait G appel à dix-neuf joueurs. On a remarqué que deux noms ont été mentionnés pour la première fois depuis qu’il a succédé à Rolland Courbis. Il s’agit de Youcef Benamara et Djamel-Eddine Chatal. Le premier a été aligné la dernière fois lors du match à Lavigerie contre l’USMH, tandis que le second n’a plus figuré dans le groupe depuis le déplacement à Oran.

Mazouzi, Meftah, Boudebouda, Khoualed, Laïfao ui, El-Orfi, Bouchema, Djedi at, Ferhat, Ziaya, Seguer

Le onze probable :

Koudri : «Dieu merci, je me sens mieux»
Contraint de quitter le terrain plus tôt que prévu, samedi passé, après un choc avec Nabil Hemani, l’attaquant du NAHD, Hamza Koudri, n’a pas tardé à constater les dégâts et à être mis au courant que son cas nécessitait une intervention chirurgicale. Une opération qu’il a effectuée avant-hier à l’hôpital Mustapha-Pacha. Contacté par nos soins, le milieu de terrain des Rouge et Noir a tenu à rassurer tous les Usmistes en nous déclarant : «L’opération été effectuée avec succès, et c’est ce qui m’a soulagé et rassuré. Dieu merci, je me sens mieux qu’hier. Je tiens à remercier tous ceux qui ont demandé de mes nouvelles. Actuellement, je suis chez moi et je vais faire en sorte de récupérer le plutôt tôt possible pour retrouver le terrain.» Élément clé dans le onze usmiste, l’absence de Koudri est un véritable coup dur pour son équipe, vu ses qualités techniques et physiques.

Liste des 19 joueurs :
G Zemmamouche, Mazouzi, Mansouri, Meftah, G Boudebouda, Laïfaoui, Khoua-

Adel C.

led, El-Orfi, Bouchema, Djediat, Ferhat, Seguer, Ziaya, Benmoussa, Frioui, Benamara, Feham, Baïteche, Chatal

Mazouzi : «Prêt à tenir ma place»
Joint par nos soins, hier en fin d’après-midi, Rafik Mazouzi nous affirmera qu’il est prêt à tenir sa place : «Il n’y a aucune raison pour que je ne le sois pas. Je me sens en bonne forme et j’ai une grosse envie de donner un coup de main à mes coéquipiers. Je sais que le match est important pour tous les Usmistes, c’est pour cette raison que je compte faire tout mon possible pour ne pas encaisser.» Des propos qui ne devront que rassurer les membres du staff technique et les supporters bien évidemment. A. C. GA Alger depuis mardi, Mamadou Tounkara s’entraîne depuis avant-hier avec les U21. Après quelques séances effectuées, le premier constat a été fait et d’après ce que nous avions pu apprendre, le joueur malien serait un élément intéressant à suivre puisqu’il a réussi à montrer des choses intéressantes. Pas mal pour un début, en attendant la suite bien sûr. N’ayant pas pour habitude d’évoluer sur une pelouse en synthétique, Mamadou Tounkara a éprouvé des difficultés et a besoin de plus de temps pour s’y adapter. Il est sûr que les membres du staff technique suivront ses faits et gestes avec une grande attention et ce n’est qu’après qu’ils trancheront la question de son avenir.

surtout pas sous-estimer la JSMB !»
Bien parti pour qu’il soit une nouvelle fois reconduit, Brahim Boudebouda nous parle dans cet entretien du match de demain face à la JSMB. Un match qu’il qualifie de piège.
A quelques heures du rendezvous contre la JSMB, comment est l’ambiance au sein du groupe ?
Elle est bonne. Je pense que nous ne pouvons pas espérer mieux. C’est vrai que le groupe est amoindri, à cause de nombreuses blessures contractées par quelques-uns de mes coéquipiers, et c’est ce qui nous attriste un petit peu, mais nous continuons de travailler sérieusement pour être prêts ce week-end. premiers au classement et tout le monde sait que nous voulons garder cette place. Un seul point pourra nous permettra de la conserver. Il va falloir gagner et nous allons faire tout notre possible pour nous imposer encore une fois et éviter par la même occasion toute mauvaise surprise. de certains de nos camarades. Nous allons jouer à domicile et devant nos supporters. Je suis convaincu que ce sera suffisant pour que nous abordions cette rencontre en étant le favori pour la remporter.

Boudebouda «Il ne faut

G

Tounkara gagne des points

Que pensez-vous de votre adversaire ?
La JSMB est un grand club. Certes, cette équipe éprouve des difficultés cette saison à enchaîner les bons résultats et la place qu’elle occupe le prouve. Mais ces derniers temps, les joueurs ont pu relever la tête. Ils ont retrouvé la confiance. Il va falloir donc se méfier de cette formation et être vigilants parce que nous ne sommes pas à l’abri d’une mauvaise surprise.

Entretien réalisé par Adel Cheraki

G

GA croire une source digne de foi, un nouveau joueur étranger a été proposé aux responsables du club. Il s’agit de Kone Ladji Tiezan, un attaquant ivoirien dont le représentant est Mohamed Merabet. Le joueur a effectué, il y a quelques mois, des tests au Mouloudia. Né le 15 mai 1989l, ce natif d’Abidjan évolue à l’ASEC Mimosa. En tout cas, les dirigeants, une fois qu’ils auront vu ses vidéos, prendront une décision à son sujet. Dans le cas où ils seraient convaincus, ils entameront les démarches pour qu’il puisse faire le déplacement jusqu’à Alger dans les prochains jours.

Kone Ladji Tiezan proposé

Justement, qu’avez-vous à nous dire à son sujet ?
C’est un match d’une grande importance pour nous. Nous sommes sur une bonne lancée et seule une nouvelle victoire nous fera rapprocher un peu plus du titre de champion d’hiver. Nous sommes

Votre équipe sera privée des services de plusieurs joueurs, ne craignez-vous pas que cette situation avantage l’équipe visiteuse ?
Le groupe est composé de 25 éléments, donc je ne me fais pas du souci. Je sais que mes coéquipiers peuvent assurer en l’absence

12
La crise financière risque de démobiliser le groupe
La menace de faire la grève pour réclamer les arriérés, enclenchée mercredi par les joueurs de l'USMH, est un premier signal d’alarme pour faire bouger les choses, mais la manière et le moment ne plaident pas pour une telle alternative. En fait, les camarades de Sofiane Younès veulent mettre davantage de pression sur la direction, à leur tête le président pour l'obliger à honorer les engagements pris vis-àvis des joueurs. L'entraîneur Boualem Charef, qui s'est réuni avec les dirigeants pour débattre de cette situation, leur a clairement fait savoir que la patience des joueurs a des limites et que les choses doivent s’améliorer pour éviter le pire.

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

www.lebuteur.com

Coup de balai

USMH

Alors que tous les joueurs ont repris hier les entraînements

El Amali boude toujours
écidément, le cas El Amali est loin d'être réglé. Et pour cause, l'attaquant harrachi continue de bouder en ayant fait, dimanche, l'impasse sur la reprise qui a eu lieu au stade Lavigerie. Le joueur, qui n’a plus donné signe de vie depuis le week-end dernier après le match contre le RCA, continue de briller par son absence. L’enfant d’Oran ne semble pas chaud à l'idée de reprendre du service, avant que son problème ne soit réglé. Réclamant sans cesse une augmentation de salaire trois fois supérieure à celui qu’il touche actuellement, le joueur est décidé à mettre la pression sur les responsables pour qu'ils le régularisent. Voulant prendre attache avec le concerné afin d'avoir plus de précision sur ses intentions, le joueur est resté injoignable.

D

salaire mensuel d’El Amali tourne autour des 45 millions de centimes et que tout récemment, le président lui a accordé une augmentation de 30 %. Mais ce joueur aurait exigé 160 millions.

L’argent, l’éternel problème !
Les mois passent et se ressemblent pour les joueurs harrachis qui doivent se montrer plus patients et surtout téméraires. En attendant que les caisses soient renflouées, le président Laïb essaye tant bien que mal de rassurer tous les salariés, staffs technique, médical, joueurs et les employés du club, dont certains n'ont pas touché le moindre sou depuis quatre mois. L'éternel problème financier que vit l’USMH devrait accélérer l'ouverture du capital dans les plus brefs délais. Ce qui permettra aux véritables investisseurs d'intégrer le conseil d'administration. Devant les incessants appels des joueurs aux dirigeants concernant leurs salaires, le premier responsable du club, comme tous les autres dirigeants, se trouve dans une situation très embarrassante. C'est du moins ce que nous avons relevé, après notre entretien avec Mohamed Laïb, hier matin. «Je mesure l'inquiétude des joueurs quant à leur dû, mais ils doivent comprendre que le payement des salaires nécessite de grosses sommes d'argent. Si cela n'avait concerné qu'un seul joueur, on l’aurait réglé facilement. Mais ils sont presque une dizaine à attendre. On ne peut pas régler un joueur et laisser les autres. Cela dit, je leur demande de patienter encore. Je leur promets que dès que les caisses du club seront renflouées, tout le monde sera payé.» N. R.

Encore des promesses !
Un dirigeant que nous avons joint, hier, pour nous faire un commentaire sur ces menaces de grève nous a affirmé : «Il est vrai que les joueurs ont le droit de réclamer leur dû, on est conscients de leur problème. Pour notre part, on compte régulariser tout le monde avant la fin de la phase aller. C'est un engagement sérieux de la direction. On aurait voulu que cette question d'argent ne revienne pas sur le tapis, car le club amorce un important virage dans son parcours en championnat. Nous avons d'importantes rencontres à jouer et la mobilisation est donc nécessaire pour tous. On n'a pas le droit de rater des points. Il y a une très bonne ambiance entre les joueurs qui veulent prouver qu'ils ont du talent et qu'ils sont prêts à se sacrifier pour replacer l'USMH en haut du tableau.»

Son comportement irrite les Harrachis
Il faut dire que ce comportement n'a pas laissé indifférents les Harrachis. D’ailleurs, plusieurs d'entre eux nous ont fait savoir que la réaction du joueur les a fortement irrités. Selon eux, il n'est pas logique de demander une augmentation trois fois supérieure à ce qu’il touche actuellement. Selon nos sources, le

Le onze pas encore connu
e coach harrachi aurait voulu ne pas apporter de nouveaux changements, pour ne pas perturber le groupe. Il faut dire que l'effectif vient juste de se compléter, mais l'entraîneur sera quand même obligé de procéder à quelques modifications, en raison du retour de quelques joueurs à la compétition. «On compte aligner pratiquement le onze incorporé lors des deux journées précédentes», nous dira un membre du staff technique, avant de poursuivre : «Il y aura certainement des changements, on vient juste de récupérer quelques éléments qui reviennent de blessure. On doit aussi pallier quelques défections, donc il se pourrait qu'il y ait deux ou trois changements. Pour le moment, rien n'est encore décidé, on verra bien le jour du match», dira un membre du staff technique. Cela dit, Charef n'a toujours pas communiqué son onze rentrant. Une chose est certaine, il alignera les joueurs les plus en forme.

Haniched : «C’est un match dont l’objectif est double»
Interrogé sur la rencontre qui opposera, ce week-end, son équipe à celle de l’ESS, Haniched, l'entraîneu-adjoint, nous dira : «Je pense que ce match sera difficile, dans la mesure où l'Entente de Sétif, qui reste sur un faux pas à domicile, visera la victoire. Cependant, nous devons faire le maximum pour gagner ce match. Ce sera difficile, vraiment difficile, car il y a un double objectif. Gagner pour se remettre en confiance et mettre fin à une série de résultats négatifs. Ce sera difficile, mais nous n'avons pas d'autre choix que de nous défoncer pour espérer l'emporter. J'espère que les joueurs qui seront alignés apporteront ce qu'on attend d'eux sur le terrain.»

L

Belkaroui «Face à l’ESS,
on doit frapper d’entrée»
aucun doute. Je suis prêt, à l'instar de tous les autres joueurs de l'équipe qui sont déterminés à se donner à fond. Nous devons impérativement réussir un bon résultat. L'effectif de l'USMH est assez jeune, donc inexpérimenté. Ne pensez-vous pas que vous serez pénalisés par rapport à votre adversaire ? Cela dépendra du déroulement du match. A mon avis, le facteur expérience n'influera pas beaucoup. Ce sera un match très serré et donc la volonté sera notre principal atout pour sortir victorieux de cette confrontation. Les supporters peuvent alors espérer un grand match, ce week-end ? Oui, mais ils doivent savoir que pour nous, ce sera le résultat qui importera le plus. On ne doit pas perdre notre concentration, car tout se jouera sur un match. Quel sera, selon vous, le meilleur moyen de pouvoir vous imposer ? D'abord, on se doit de jouer avec notre jeu, sans se mettre trop de pression. On

Comment est l'état d'esprit du groupe, à la veille de ce rendez-vous contre l’ESS ? A travers l'ambiance qui a régné lors des dernières Pas de problème en défense ! séances d'entraînement, je En défense, le coach reconduira le quatuor qui a joué le dernier peux vous dire que le groupe match. Aussi, le groupe pourrait enregistrer le retour de Mazari qui a est animé d'une grande volonté pour arracher un résulfait banquette lors du dernier match, et cette fois, il sera probablement tat positif. sur le terrain. Mazari remplacera Ziane-Cherif qui n’est pas encore en possession de tous ses moyens, après une absence de plusieurs mois Mais avouez que ce ne sera pas chose simple. Pensezloin des terrains. Le retour de Mazari devra renforcer encore le comvous y parvenir ? partiment défensif. Donc, on ne s'inquiète pas parmi les supporters et Bien sûr ! Nous allons tout les membres du staff technique. D'ailleurs, avec la présence d’Azzi, Belmettre en œuvre pour proukaroui et Mazari, Belkheir, il est clair que Charef n'aura que l'embarras ver à certains de nos détracdu choix pour composer sa défense. Tous ces éléments se disent prêts teurs que nous sommes à prendre part à cette confrontation. encore capables de réaliser Mazari bon pour le service de bons résultats et de jouer Absent lors des deux derniers matchs, en raison d’une blessure à la les premiers rôles. cheville, Mazari devrait participer à cette rencontre contre l’ESS. Le Vous devez avoir une idée défenseur harrachi, qui a repris les entraînements précise sur votre adverdepuis plus d'une semaine, se sent beaucoup saire. Peut-on connaître votre avis ? mieux et prêt pour la compétition. L'enGhorbal Il n'est un secret pour perfant de M’dina J’dida n'attend plus sonne que l’ESS est une au sifflet qu'un signe du coach. Mais ce deréquipe des grands rendezLa commission d'arbitrage nier préfère attendre, avant de lui revous. Partant de là, nous dedonner l'occasion de faire son de la FAF a publié la liste des ar- vons être méfiants et retour dans l’équipe-type. Pour bitres qui officieront les matchs de prendre notre adversaire la 14e journée du championnat. Charef, cette temporisation ne fera très au sérieux, si on veut arque du bien au joueur, car elle lui C'est Ghorbal qui a été désigné racher un bon résultat. pour cette confrontation permettra de retrouver la plénitude On suppose que vous êtes entre l'USMH et l’ESS. de ses moyens physique et technique. prêt pour ce match... Effectivement, cela ne fait

doit être vigilants au début du match, car si on encaisse d'entrée de jeu, ce sera difficile de revenir à la marque, car l'adversaire aura pris confiance. Sur le terrain, on doit être plus présents que l'adversaire. Mais le meilleur scénario, c'est de planter un ou deux buts en première mi-temps. Entretien réalisé par Nacer-Eddine RATNI

Coup d’œil

MOB

www.lebuteur.com

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

13
Amrani veut la victoire face à son ex-équipe
Le coach du MOB, Abdelkader Amrani, n’a pas caché son vœu d’enchaîner par un autre succès à domicile, à l’occasion de cette confrontation face à son ex-équipe. D’ailleurs, il a tenu à bien préparer ses troupes durant toute la semaine en misant sur l’efficacité devant, tout en évitant de sous-estimer l’adversaire qui est capable de leur créer des difficultés, et ne se déplacera à Béjaïa que pour réussir un bon résultat.

Un match revanche pour les Béjaouis
Le match de ce samedi entre les Crabes et les Criquets s’annonce important pour les Béjaouis, dans la mesure où ces derniers n’ont pas oublié le calvaire qu’ils ont vécu à Bordj, il y a de cela une saison et demie, lors d’un match de championnat, qui s’est joué au stade du 20Août de Bordj. De ce fait, cette rencontre se jouera sous un air de revanche, car les Béjaouis avaient été agressés à l’époque à la sortie du stade.

Les Crabes se mobilisent pour battre le CABBA

A

quelques heures du rendezvous face aux Criquets de CA Bordj Bou-Arréridj, pour le compte de la 14e journée du championnat, les Béjaouis continuent de se préparer sereinement, afin d’être à la hauteur et enchaîner par un autre résultat positif à domicile. La qualification arrachée la semaine dernière en Dame coupe face au CRB est considérée comme une motivation de plus, pour essayer de maintenir cette bonne dynamique et arracher les trois points de la victoire qui leur permettront de sortir de la mauvaise situation et remonter dans le classement. Cela dit, nous avons constaté une bonne ambiance aux entraînements où le groupe se préparait sérieusement, en ne se focalisant que sur cette rencontre face au CABBA et la manière avec laquelle il s’imposera pour gagner plus de

confiance à l’avenir et faire le maximum pour terminer cette année sur une bonne note. Les joueurs, qui ont déjà retrouvé leurs repères à domicile en enchaînant quatre succès au stade de l’Unité-Maghrébine depuis la venue du coach Abdelkader Amrani, n’ont pas caché leur détermination à ne pas céder le moindre point at home, pour améliorer leur classement et atteindre le seuil des 18 ou 19 points à la fin de cette phase aller.

turbulences. Ainsi, en dépit de la difficulté de la tâche devant une équipe qui traverse une situation difficile, Chebana et consorts sont déterminés à ne céder aucun point et faire le plein pour être à la hauteur des attentes et réaliser leur objectif.

pas rater cette opportunité d’évoluer à domicile pour glaner trois autres précieux points qui seront d’un grand apport pour la suite du parcours.

Il attend beaucoup des attaquants
La prestation des attaquants en joute amicale de mardi dernier devant la formation de SS Sidi Aïch où Yaya et consorts ont réussi à inscrire trois buts a soulagé Amrani, qui compte tant sur cet esprit pour battre le CABBA et réussir un autre succès. De ce fait, il attend une bonne réaction de ses attaquants, d’autant plus que le manque d’efficacité a toujours fait défaut durant les rencontres précédentes. Soit une occasion pour Boulaïncer et ses camarades de convaincre le coach et permettre à l’équipe de réussir de bons résultats, surtout que le technicien n’a pas été satisfait de leur rendement durant cette phase aller.

Le staff technique exige la vigilance
Craignant un excès de confiance de ses joueurs, surtout lorsqu’on sait que l’adversaire du jour est en difficultés, le staff technique, sous la houlette d’Abdelkader Amrani, a mis en garde ses poulains quant à l’excès de confiance, en leur demandant de ne pas sousestimer l’adversaire et de prendre les choses très au sérieux pour enchaîner avec un bon résultat et prendre une sérieuse option, afin de réaliser leur objectif primordial. En effet, le coach craint un relâchement, comme cela a été le cas lors de la dernière rencontre face au CR Belouizdad, en coupe. Mieux encore, il ne veut

Les joueurs veulent un sansfaute pour cette phase
Ayant déjà enchaîné des performances à domicile depuis maintenant quelques journées où ils n’ont pas concédé la moindre défaite durant les cinq matchs disputés en championnat et en coupe, les joueurs ont tenu à afficher une grande détermination pour continuer sur ce sans-faute et enchaîner par un autre succès qui sera la meilleure opération pour remonter dans le tableau et s’éloigner plus de la zone des

Yugurtha A.

Mise au vert aux Hammadites
Pour permettre aux joueurs de se concentrer sur cette rencontre face au Criquets et réussir un bon résultat, les dirigeants, en concertation avec le staff technique, ont décidé d’effectuer la mise au vert d’avant-match aux Hammadites, dans la ville balnéaire de Tichy. De ce fait, les joueurs auront à bénéficier de toutes les conditions nécessaires pour réaliser un bon résultat.

Betrouni «Nous sommes décidés à glaner les trois points de la victoire»
L’attaquant du MO Béjaïa, Betrouni, affirme dans cet entretien que la rencontre de demain face aux Criquets du CABBA s’annonce importante et capitale pour eux, dans la mesure où ils doivent impérativement engranger les trois points de la victoire pour améliorer leur classement et terminer cette première phase en beauté. Il estime que son équipe doit faire le plein lors des ces deux prochaines rencontres pour réaliser l’objectif tracé.

Benhocine doit écoper d’une sanction financière
Le défenseur Benhocine devait passer hier devant le conseil de discipline, suite à la décision prise par les dirigeants, qui ne veulent plus badiner avec la discipline. Ainsi, et comme le stipule le règlement intérieur, le joueur en question doit écoper d’une sanction financière, comme cela a été le cas avec d’autres joueurs. La direction et le coach Amrani veulent imposer la discipline pour mettre les joueurs devant leurs responsabilités et éviter des cas disciplinaires à l’avenir.

Nemdil pourrait être convoqué
N’ayant pas été convoqué pour le dernier match de coupe face au CR Belouizdad pour cause de manque de jeu, puisqu’il vient juste de faire son retour à la compétition, l’attaquant Nemdil, qui a été l’auteur de l’une des réalisations de la joute amicale de mardi dernier face au SSSA, devrait être convoqué pour le rendezvous de ce week-end, face au CA Bordj Bou-Arréridj. Soit une opportunité pour lui de reprendre la compétition officielle, après avoir été loin des terrains durant plusieurs semaines, pour cause de blessure.

Yugurtha A.

A quelques heures seulement du rendez-vous important face au CABBA, comment se trouve le moral du groupe ? Le moral est au beau fixe, après la qualification que nous avons arrachée lors de la précédente journée face au CRB en Coupe d’Algérie où nous sommes en train de nous préparer dans la sérénité et dans une bonne ambiance afin d’être aptes pour cette rencontre. Il ne faut pas oublier que nous sommes condam-

nés à faire le plein à domicile et de ne céder aucun point pour terminer cette phase aller dans de bonnes conditions. A deux journées seulement de la fin de la phase aller, quel est votre objectif ? Notre objectif est clair, on vise de terminer dans la meilleure position possible et loin de la zone des turbulences. Ainsi, on tâchera de frapper fort pour faire le plein et terminer au moins avec 19 points, pour nous permettre d’aborder la phase retour dans de bonnes conditions. Certes, la tâche ne sera pas facile, mais nous sommes en mesure de réaliser cela. En évoquant ce match face au CABBA, comment s’annonce-t-il pour vous ? Ça sera un match difficile pour les deux équipes, car chacune visera les trois points pour s’éloigner de la zone rouge et remonter dans le classement. De ce fait, je crois que nous n’avons pas droit à l’erreur, d’autant plus que nous allons évoluer sur notre terrain et devant notre public, et on doit fournir le maximum d’efforts pour glaner les trois points et avoir un moral au beau fixe pour les matchs à venir. Vous avez disputé un match amical face à SS Sidi Aïch où vous vous êtes illustrés d’une forte belle manière, votre sentiment... Je crois que je n’ai fait que mon devoir, car je dois bosser beaucoup pour espérer

gagner une place dans cette équipe et surtout tenter de convaincre le staff technique pour me faire confiance à l’avenir et aider mon équipe à réussir de bons résultat. Ainsi, la bonne prestation m’encouragera à fournir le plus d’efforts pour me permettre de réaliser les résultats escomptés. Vous attendiez certainement votre chance pour disputer un match avec votre équipe, n’est-ce pas ? Certainement, comme chaque joueur, mon principal objectif est de participer aux matchs officiels et être à la hauteur des attentes pour donner le meilleur de moi-même, afin de réaliser les résultats voulus. De ce fait, je travaille à fond aux entraînements pour convaincre le coach, d’autant plus que je suis en bons termes avec lui. J’attends de saisir ma chance pour montrer mes capacités et par la même occasion satisfaire la galerie. Votre équipe affrontera le CSC aux 16es de finale de la Coupe d’Algérie, comment cela s’annonce pour vous ? Ça sera un match difficile devant une équipe du CS Constantine qui n’est pas facile à manier chez elle. Malgré cela, on fera de notre mieux pour réussir un exploit et nous qualifier au prochain tour. En attendant, on doit d’abord penser au CABBA, car on aura l’opportunité de bien préparer ce match de coupe durant la semaine. Entretien réalisé par Yugurtha A.

CABBA
Mohamed Saadi a été renvoyé par l’entraîneur lors de la dernière séance d’entraînement. Le milieu de terrain qui s’apprêtait comme ses camarades à se mettre en tenue d’entraînements, s’est fait interdire de rester dans le vestiaire. C’est une décision du coach El Kouki. Pour rappel, l’ancien mi-

Saadi renvoyé par Kouki
faire signe de la main à son joueur de revenir sur ses pas.

lieu de terrain du Mouloudia de Saida, avait fait l’impasse sur les séances de début de semaine. En fait, le joueur a raté les entrainements de lundi après-midi et de mardi matin. Le coach était en train d’expliquer le programme de travail quand il a vu arriver Saadi. Kouki n’a pas tardé à

Il ne sera pas convoqué face au MOB
C’est ce que nous a appris une source proche du staff technique, Saadi ne sera pas convoqué contre le MOB. Le CABBA se déplacera ce

week-end à Béjaia pour rencontrer son homologue du Mouloudia de Batna sur le terrain du stade de l’UnitéMaghrébine. Le match débutera à 18h, indique le site de la Ligue professionnelle. Yahiaoui. R

14

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

www.lebuteur.com

Coup fort

Ammour songe à mettre fin à sa carrière O
n s’y attendait un peu, Amar Ammour ne sera pas du déplacement aujourd’hui pour Oran. En effet, le meneur de jeu chevronné du Chabab de Belouizdad n’a pas été dans la liste des convoqués pour ce match. Cela vient après que l’ancien usmiste ait manqué à l’appel durant les deux dernières séances de préparation. Comme vous aviez pu le lire dans notre dernière édition, cela n’est pas dû à un souci physique, mais d’après nos sources, Ammour serait très affecté par la réaction de certains qui l’accusent ainsi qu’une poignée de ses camarades de provoquer des divisions au sein de l’effectif.

CRB

Attafen ou Hadjadj pour le remplacer face au MCO
La question qu’on pourrait se poser est de savoir sur quel élément devra compter Gamondi pour remplacer son meneur de jeu Ammour. La réponse pourrait bien se trouver dans la partie qui s’est jouée face à la Mauritanie. Durant cette partie, c’est Attafen qui avait occupé le poste de meneur de jeu avancé de l’équipe. Néanmoins, ce dernier n’est pas le seul à prétendre à ce poste, car nous avons aussi dans la liste des appelés Hadjadj.

Le joueur refuse de s’exprimer pour le moment

Ce que nous connaissons sur l’élément du CRB c’est qu’en dehors des terrains, Amar Ammour est une personne très courtoise. D’ailleurs, ce dernier, même dans les moments difficiles du club, n’a jamais refusé de répondre à nos questions quand nous le sollicitions. Cependant, depuis que cette histoire de clan a fait jour, Ammour se sentant directement visé, se montre de moins en moins communicatif. D’ailleurs, il nous envoya gentiment balader la dernière fois que nous l’avions accosté. Cela montre à quel point le joueur est atteint pas ces événements.

Il s’est présenté en tenue de ville au 20Août hier
A l’occasion de la dernière séance d’entraînement, prévue pour hier dans la matinée au 20-Août, pour la première fois depuis deux semaines, Amar Ammour n’a pas pris part à la préparation. Le joueur s’est présenté au stade avec en tenue de ville. Il suivra la séance d’entraînement depuis un coin du terrain avant de rejoindre le groupe aux vestiaires à la fin de la séance d’entraînement.

Il s’est entretenu avec les dirigeants avanthier
Sur l’affaire Ammour, une source proche du club, nous a fait savoir que le joueur avait pris la peine avant-hier de mettre au courant les membres de la direction de son boycott des entraînements. Ce dernier, leur avoua être très affecté par les rumeurs à son sujet, l’interprétant comme une insulte à sa personne et à son image de joueur.

équipiers de lui faire entendre raison étaient vaines, puisque l’ancien Usmiste n’est pas prêt de reprendre les entraînements de sitôt. Amar Amour a fait clairement savoir au club qu’il ne pourra plus compter sur lui pour la suite du parcours. Pis, le meneur de CRB est tellement atteint par cette histoire qu’il pense sérieusement à raccrocher les crampons, à 35 ans. Ce qui serait une bien triste nouvelle pour le CRB qui compte sur l’expérience du joueur pour redresser la barre ainsi, que pour le football algérien en général qui pourrait perdre l’un de ses meilleurs joueurs de cette dernière décennie.

Naïli encore une fois écarté
Le milieu de terrain polyvalent du CRB, Naïli, se trouve encore une fois en dehors de la liste des joueurs concernés par le prochain rendez-vous du championnat. En effet, c’est la troisième semaine consécutive que Gamondi décide de ne pas faire confiance à son élément, alors que quelques semaines auparavant, Naïli était un titulaire indiscutable. A titre d’information, le dernier match de Naïli en tant que titulaire remonte à la partie face à El Eulma à domicile qui s’est soldé par un match nul.

Ses coéquipiers solidaires de lui
Dans toute cette histoire, qu’en estil de la position des coéquipiers d’Ammour ? Ceux-ci sont tout simplement solidaires avec le joueur. Pour tous les éléments, sans exception, Amar Ammour est une personnalité qui a son poids dans les vestiares du club, et le perdre dans des moments pareils sera un coup dur pour le club qui a besoin d’un leader sur le terrain et en dehors pour le sortir de cette mauvaise phase. Lamine Amimi

Herkat a gagné des points
Si Naïli semble avoir perdu sa place dans l’équipe du CRB, Herkat a fait le chemin inverse. On dirait bien que le défenseur central a gratté des points lors de sa première titularisation de la saison qui s’est faite en coupe face au MOB. Il a été dans l’équipe type qui a croisé le fer en amical face à la Mauritanie, ce qui lui a valu un ticket pour le déplacement à Oran.

Il n’est pas prêt de reprendre de sitôt…
Toutes les tentatives des membres de la direction ainsi que de ses co-

Abdat ou Kerrar à droite
Dans le cas où le technicien argentin décide de faire appel à Herkat pour l’associer à Khelili, c’est Abdat qui devrait payer les frais de ce changement. Or, pour l’habituel titulaire dans l’axe, il se pourrait bien qu’il soit maintenu dans l’équipe-type, mais cette fois, il occupera le poste d’arrière droit. C’est ce que nous avons constaté durant le match amical face à la Mauritanie. D’un autre côté, il ne faut pas oublier le jeune Kerrar qui n’a pas dit son dernier mot. Il est fort possible qu’il soit dans l’équipe type Même s’il est encore tôt de trancher là-dessus par le coach du CRB, Herkat garde ses chances intactes quant à sa deuxième titularisation de la saison. Ce dernier, pourrait être associé aux côtés de Khellili comme lors de la rencontre en coupe.

Gamondi compte sur ses attaquants pour provoquer le déclic

Radouia, un Espoir promu

Sur la liste des joueurs convoqués au match contre le MC Oran, nous comptons une petite surprise. Le jeune défenseur des Espoirs, Radouia, sera sur le banc de touche belouizdadi. C’est la première convocation du jeune élément, après qu’il ait donné entière satisfaction lors du dernier match face à la Mauritanie. seule fios. C’était lors de la réception du MCEE où l’équipe belouizdadie n’a pu l’emporter, vu que les Eulmis sont arrivés à revenir au score. Ce manque d’efficacité Mansour en attaque est donc étroitedu déplacement ment lié à la mauvaise forme Ça s’accélère pour le jeune Mandu club. L’équation qui se sour. Ce dernier fera partie des pose est donc toute simple, joueurs qui prendront aujourd’hui le le salut du CRB passe chemin vers Oran pour l’avant-dernier obligatoirement par le réveil de ses buteurs. match du championnat. Cette fois-ci pour-

rait être la bonne pour lui, après déjà deux Bourekba doit convocations sans pouvoir prendre part montrer la voie à ses camarades aux rencontres. Zakaria Mansour pourrait profiter du manque d’éléments Quand on évoque ce prooffensifs pour honorer sa grande blème de ligne offensive, on première avec le club cette parle surtout du seul avantcentre de l’équipe, Bourekba. Ce saison. dernier, à l’image de son équipe, est en méforme, ses multiples suspensions l’auront freiné dans son élan de début de saison, alors qu’il Benaldjia absent comptait quatre buts à son actif. à la dernière minute Depuis rien n’a bougé et Bourekba n’est l’ombre que de luiGamondi aura du mal à compomême lors de ses partitions. ser son milieu de terrain, demain. En Malgré cela, Gamondi ne effet, outre l’absence de Ammour, perd pas espoir en l’attal’équipe se passera des services de Bequant qu’il a autrefois comnaldjia qui souffre d’une blessure au paré à un certain Slimani. genou. Ce dernier, en dépit du proSans faute, il sera titularisé gramme intense du staff médical, pour ce prochain match en déplacement portant sur ses n’a pas pu se remettre sur pied épaules toutes les attentes de tous pour cette partie. les adeptes du club. L. A.

a semaine de préparation du match face au MCO touche à sa fin. En ce moment même où vous lisez ces lignes, les coéquipiers de Bourekba se trouvent à Oran. Il faut dire que le technicien argentin mise beaucoup sur le réveil de ses attaquants. Durant la semaine de préparation, le coach a mis en place tout un dispositif basé sur le travail psychologique, pour permettre à ses joueurs de se libérer quelque peu. D’ailleurs, même si pour le moment, la composition de l’équipe n’est pas encore établie, on croit savoir que l’équipe jouera à fond ses chances

L

avec un schéma de jeu porté vers l’attaque. Bourekba, Rebih, Dehar ainsi que Attafen sont bien partis pour s’associer et tenter de trouver la brèche qui permettra à l’équipe de sonner son réveil.

1 seul but marqué depuis la 11e journée
Si Gamondi s’est attardé cette semaine sur le travail avec les attaquants, c’est parce qu’il est loin d’être satisfait de leur rendement depuis un bon moment. Les statistiques parlent d’ellesmêmes, si on prend les 5 dernières apparitions du club (en comptant la rencontre de coupe), les attaquants sont arrivés à ne faire mouche qu’une

Coup de brosse

MCO

www.lebuteur.com

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

15
Mokhtar et Bouterbiet de retour contre le Chabab, Feddal et Djahel non convoqués
C’est hier à l’issue de la séance d’entraînement qui s’est déroulée au stade Ahmed-Zabana que l’entraîneur Benchadli a arrêté la liste des 18 joueurs convoqués pour le match de demain face au CRB. Le premier responsable de la barre technique du Mouloudia d’Oran a procédé à deux changements dans cette liste par rapport à la précédente de coupe face à la JSB Chebaita Mokhtar. Ainsi, le défenseur Bouterbiet, qui s’est remis de sa blessure, a été convoqué pour le match de demain face au CRB. L’ancien joueur de l’USM Annaba a remplacé Djahel. L’attaquant Mokhtar a lui aussi retrouvé sa place parmi les 18 retenus pour le match de demain face au CRB. L’ancien joueur de l’USMA s’est substitué à Feddal.

Benyettou «Nos supporters doivent nous aider face au CRB»
A l’instar de ses coéquipiers, l’attaquant du Mouloudia d’Oran Benyettou a été copieusement insulté par les supporters lors du précédent match disputé face à la JSB Chebaita Mokhtar en Coupe d’Algérie. Déçu et très étonné par le comportement de ces fans, l’ancien joueur de l’USMH a lancé un appel au public oranais pour lui demander d’encourager l’équipe ce samedi face au CRB.
Comment se déroule votre préparation pour le match de ce samedi face au CRB ? Le plus normalement du monde pour cette rencontre qui revêt une grande importance pour nous. Après avoir décroché notre qualif ’ pour les 16es de finale de la Coupe d’Algérie, nous allons maintenant nous focaliser sur le championnat. Ce match face au CRB est un match à six points. Nous sommes dans l’obligation de décrocher ses trois points afin de se ressaisir en championnat après la dernière défaite concédée chez la JSM Béjaïa et qui nous avait fait tant de mal sur le plan mental. En parlant de ce match, les supporters n’ont pas apprécié cette défaite concédée à Béjaïa au point de vous insulter ces derniers temps… Sincèrement, je n’ai pas compris le comportement de ces supporters qui nous ont insultés avant, pendant et après le match de coupe face à la JSB Chebaita Mokhtar. Nous
comprenons leur colère, eux qui veulent voir leur équipe gagner, mais pas leur comportement hostile à notre égard. Ce n’est pas de cette façon qu’ils vont nous aider à améliorer les résultats du Mouloudia. C’est pourquoi je leur demande au nom de tous mes coéquipiers de nous aider face au CRB, car nous avons besoin de leur soutien afin qu’on puisse remporter ce match. Personnellement, nous aviez été la cible de ces supporters. Quelle est votre réaction ? Franchement, j’ai été surpris par le comportement de ces supporters qui m’ont copieusement insulté lors du précédent match face à Chebaita Mokhtar. Je n’ai pas compris les raisons qui les ont poussés à me traiter de cette façon. Cela m’avait beaucoup affecté sur le plan psychologique. Mais, je dois me montrer fort et travailler très dur pour surpasser cette épreuve. Encore une fois, je lance un appel à ces supporters pour qu’ils nous aident face au CRB et nous leur promettons de tout donner pour décrocher les trois points de cette rencontre. Comment se présente pour vous ce match face au CRB ? Lorsque vous affrontez de grands clubs tels que le CRB, votre mission ne peut être que difficile. Ce match revêt une grande importance pour nous dans la mesure où nous sommes dans l’obligation de renouer avec le succès en championnat, afin de s’éloigner de la zone rouge du classement et aussi se réconcilier avec nos supporters. Le CRB reste le CRB. C’est une équipe qui peut nous créer beaucoup de problèmes. Nous avions bien préparé ce match et nous allons tout faire pour le remporter. Votre adversaire n’est pas au mieux de sa forme. Cela devrait vous aider pour emporter ce match, non ? Pour moi, cela ne veut pas dire grand-chose car le CRB reste une équipe redoutable qui peut se réveiller à n’importe quel moment. Notre adversaire va se rendre à Oran avec la ferme intention de réaliser un bon résultat. C’est à nous de faire attention et de ne pas sousestimer notre adversaire. Il ne faut en aucun cas rater cette occasion pour décrocher les trois points de cette rencontre. Un mot au public oranais ? Je lance un appel à nos supporters pour venir en masse au stade et nous encourager face au CRB. Nous avons besoin de leur aide. Ils doivent nous soutenir et non pas nous insulter comme ils l’ont fait vendredi dernier face à la JSB Chebaita Mokhtar. Avec leur aide, nous allons, Inch’Allah, surpasser l’obstacle du CRB. Entretien réalisé par Riad O.

La liste des joueurs convoqués
Belarbi, Dahmane, Aouamri, Bouterbiet, Bourzama, Nessakh, Belabes, Megharbi, Berradja, Heriet, Dagoulou, Hichem Cherif. Kouriba, Bouaicha, Benyettou, Amrane, Benamar, Mokhtar.

Dix jours de repos supplémentaire pour Aoued
Touché aux adducteurs lors du match de la 11e journée de championnat face à l’USM Alger, Aoued Mohamed Amine n’a toujours pas encore repris le chemin de la compétition. L’ancien joueur du CRB a effectué mardi une échographie qui a révélé une nouvelle blessure pour lui. Aoued souffre d’une tendinite. Se trouvant actuellement à Alger pour soigner sa blessure, il a bénéficié d’une période de repos supplémentaire de dix jours. L’ancien joueur de l’ASMO veut bien soigner sa blessure avant de reprendre le chemin de la compétition. Ainsi, il a mis fin à toutes les rumeurs qui ont fait état de son boycott des entraînements en guise de protestation contre la non-régularisation de sa situation financière.

Entraînement aujourd’hui au stade Zabana
Les gars d’El Hamri effectueront aujourd’hui vendredi leur ultime séance d’entraînement avant d’affronter le CRB demain pour le compte de la 14e journée du championnat de Ligue 1. Cette séance d’entraînement, qui aura lieu au stade Ahmed- Zabana, débutera à 16h. L’occasion pour l’entraîneur, Benchadli, d’apporter les derniers réglages à son team avant le tant attendu match de demain.

Affaire des dettes Abdelilah : «On déposera ce dimanche notre dossier au niveau de la CRL»
dent du Mouloudia, Larbi Abdelilah, nous a fait savoir hier par téléphone qu’un dossier sera déposé ce dimanche au niveau de la CRL : «Nous allons déposer ce dimanche un dossier au niveau de la CRL. Les dettes ont été réduites, mais pas à un milliard de centimes.»

Mise au vert à l’hôtel Lalla Mokhtara
Comme ce fut le cas lors du précédent match de coupe face à la JSB Chebaita Mokhtar, les Hamraoua effectueront aujourd’hui leur traditionnelle mise au vert à l’hôtel Lalla Mokhtara. Les joueurs prendront leurs quartiers dans cet hôtel à l’issue de la séance d’entraînement prévu aujourd’hui au stade AhmedZabana. R.O.

Réunion direction-Benchadli ce dimanche
C’est finalement ce dimanche que la direction du Mouloudia devrait se réunir avec l’entraîneur, Benchadli, afin de discuter du mercato. Le premier responsable de la barre technique du Mouloudia d’Oran va rendre à ses dirigeants la liste des joueurs libérés. Les deux parties évoqueront également lors de cette réunion les besoins de l’équipe lors du prochain mercato hivernal.

L’affaire des dettes qui concerne le Mouloudia d’Oran continue de faire couler beaucoup d’encre. La CRL avait interdit de recrutement le MCO en raison de ses dettes non payées. Ces dernières ont atteint les 37 068 554 DA. La CRL a exigé aux responsables du MCO de les payer pour pouvoir renforcer les rangs de leur team par de nouveaux joueurs lors du prochain mercato. Toutefois, et comme annoncé dans ces mêmes colonnes dans notre édition d’hier, les responsables du club estiment avoir trouvé un accord à l’amiable avec certains actuels joueurs pour régler le cas des dettes accumulées chez la CRL. La plupart des joueurs ont renoncé à l’idée de réclamer la totalité de leur argent cash, acceptant à ce qu’ils soient régularisés par mensualités. Dans ce sens, le vice-prési-

«Une rencontre avec le wali est prévue très prochainement»
Le vice-président du Mouloudia d’Oran nous a également expliqué qu’une rencontre devrait avoir lieu très prochainement entre les responsables du club et le wali d’Oran : «Nous avions sollicité le wali pour une rencontre dans les tous prochains jours. Nous attendons à ce qu’un rendez-vous soit programmé très prochainement. Nous allons soumettre ce problème des dettes au wali et nous espérons qu’il va nous aider pour le résoudre.» R.O.

16

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

www.lebuteur.com

Coup franc

ESS

est à la fin l'ESS. Rabah Saâdane a voulu d'emblée dans le bureau du directeur de l'OPOW. de la séance effacer toute ambiguïté. Il dira aux Madoui lui a remis une copie du prod'hier joueurs que le premier responsable en gramme et du calendrier de toutes les matin que ce qui concerne le domaine technique, compétitions dans lesquelles est engagé Aucune information n’a filtré, en ce qui Rabah Saâc'était lui et personne d'autre. Saâdane l'ESS. Par ailleurs, le nouveau directeur concerne le montant de la prime qui sera octroyée Nadji aux joueurs sétifiens en cas de victoire face à dane a été présenté aux joueurs par dira que tous les choix, qu'ils soient tactechnique de l'Entente a précisé que la et Okbi out l'USMH, ce samedi. Nous savons seulement le duo Hammar-Arab. Le nouveau tiques ou de joueurs, étaient de sa seule liste des joueurs qui seront libérés sera Nadji et Okbi ne se qu’elle sera consistante, de l’ordre d’une dizaine directeur technique de l'ESS a compétence et qu'il en assumerait seul rendue publique avant l'ouverture du sont pas entraînés avec millions de centimes. tenu un discours franc et direct. les conséquences, heureuses… ou malmercato hivernal. leurs coéquipiers. Ils suiIl a, entre autres, précisé que cha- heureuses. Ceci a le mérite d'être clair et vent tous deux les soins qui Le CRB insiste cun des doit prendre ses responde contredire que la barre technique Il sera sur le banc leur ont été prescrits et, pour recruter Boukria sabilités et honorer comme il se avait une direction «bicéphale» avec la face à El Harrach évidemment, ils n'effecMême s'il n'a que très peu jouer depuis sa doit le maillot du club. Il ne manpromotion de Madoui au poste d'entraîDécidément Rabah Saâdane ne veut venue à Sétif, Lyes Boukria fait l'objet de l'intérêt tueront pas le voyage quera pas de donner la parole à cerneur en chef. pas perdre de temps. C'est ainsi qu'il a de certains présidents de clubs. Les premiers à El Harrach. d'entre eux sont ceux du CRB. Ces derniers ont offitains joueurs. Avant de quitter le décidé d'être sur le banc de touche ce ciellement contacté Boukria pour un éventuel retour stade, il s'est entretenu en aparté avec Il s'est réuni avec les membres samedi pour coacher l'équipe avec Maau bercail. Ils ont, en parallèle, sollicité officielleLa Delhoum et Benchadi, les deux du staff technique doui. C'est exactement ce que voulaient ment Hammar pour cela. nuit à l'hôtel seuls joueurs de l'effectif actuel Après son premier contact avec les les dirigeants pour ce match qui est un Hilton qu'il a eu sous sa houlette lors joueurs, Rabah Saâdane s'est réuni avec des tournants du championnat. Le oui mais du président Pour ce qui est du programme de son premier passage à les membres du staff technique et cela K.L. Après que Lyes Boukria a informé des Sétifiens, il est connu. Ce matin, ses dirigeants de l'intérêt que lui portent les recruteurs du CRB, la réacils effectueront la toute dernière séance tion côté ESS ne s'est pas fait d'entraînement avant le match contre attendre. Hammar proposera à son l'USMH. Après la prière du vendredi, ils rehomologue du CRB Malek un joindront la capitale par bus. Dès leur arrivée échange de Boukria avec Ammour. les camarades de Benchadi prendront leurs quartiers à l'hôtel Hilton, lieu de leur mise Ziaya en ligne de mire au vert. Le lendemain, ils se rendront au Les membres de la cellule de revous remportiez le match Legrâa, le engranger les trois points et stade du 1er-Novembre où ils arrivecrutement de l'ESS ont porté le nom face à Souf sur un large défenseur cela pour rester dans le pelode Ziaya, en bonne place sur leur caleront deux heures avant le coup pin. D'ailleurs, un dirigeant a été chargé score. Que s'est-il passé ce sétifien, ton de tête. Maintenant que d'envoi de la rencontre. de connaître avec précision la position de jour-là ? retrouvera ce cela soit l'USMH ou une la direction de l'USMA vis-à-vis du joueur. Le fait de marquer deux buts samedi son autre équipe, peu importe. Qui en première période a peutancienne équipe La leçon des matchs précéHammar, Madoui et Karaoui de Touahri ou être conditionné le reste de la dans un match qui dents semble avoir été reteau Centre de l'enfance de Madouni ? partie. Je suis persuadé que s'annonce nue, n’est-ce pas ? Les membres de l'association Mazal El S'il ne subsiste aucun doute nous avons su contrer grâce à Il ne sert à rien de bien jouer, palpitant. Dans Kheir ont invité Hammar, Madoui et Kaen ce qui concerne les éléments qui notre bonne organisation l’entretien qu’il raoui à les accompagner aujourd'hui au pour au final ne prendre seront alignés au milieu et en défense tactique, notre adversaire et nous a accordé, Centre de l'enfance situé au quartier Hiaucun point. C’est ce qui s’est dhab. Le départ se fera juste après la contre l'USMH, il n'en est pas de mener des attaques. Nous il ne nous a pas passé lors de notre match séance d'entraînement de ce matin. même pour la ligne d'attaque. Le choix avions pour mission de nous caché que lui contre certaines qui étaient K.L. de celui qui sera associé à Gourmi se qualifier et c'est chose faite. et ses largement à notre portée. fera entre Madouni et Touahri. C'est coéquipiers se Tous les présents s’accorDésormais, il nous faut apcependant ce dernier qui tient la méfiaient de dent à dire que vous avez été prendre à mettre de côté la Cérémonie des corde, surtout qu'il sera un peu cette équipe de l’auteur d’une superbe presmanière et réaliser l’essentiel, oscars, l'Entente dans son jardin au stade l'USMH. tation. Cela doit vous faire c’est-à-dire gagner des points. Lavigerie. doublement plaisir, n’est-ce pas ? Tout d’abord, votre avis Ce sera pour vous un match récompensée C’est toute l’équipe qui a fait sur la venue de Saâdane. spécial. C'est cela ? Lors de la cérémonie des oscars, organisée par un bon match. Je n’ai finale- Cela me fait quand même ma C'est une excellente chose contre le MCEE, nous avons l'APC de Sétif conjointement avec les autorités régionales, les ment fait que le travail pour pour le club et pour nous les fait un bon match et fourni deuxième saison à l'Entente. meilleures associations sportives et les meilleurs athlètes de la wilaya lequel je suis payé. Je ne vous Ce n'est pas un match spécial joueurs. Nous sommes beaucoup d’efforts qui ont été ont été récompensés. C'est le cas de l'ESS, dont l'équipe professionnelle cache pas que nous avons quelque part privilégiés de s'est vue décerner un prix et cela après avoir gagné le titre de chammal récompensés. Nous dans la mesure où je veux pion d'Algérie. Les juniors de l'ESS ont eux aussi été récompensés en éprouvé, à la fin du match travailler sous la houlette avons dominé les débats et agir en professionnel. Je dois tant que détenteurs de la Coupe d'Algérie de la catégorie. contre El Eulma, un sentid'un des tous meilleurs ennous sommes arrivés à nous vous avouer que je n'ai que ment de frustration et nous traîneurs du pays. En ce qui créer plusieurs occasions. Ce des amis à El Harrach. Des distinctions pour Hammar et Madoui étions tous très déçus. J’aume concerne, j'écouterais très match nous laisse cependant Le président de l'ESS Hassan Hammar et l'entraîneur Kheireddine Pensez-vous avoir les rais voulu, personnellement, attentivement tous ses un profond sentiment de Madoui ont eux aussi reçu des distinctions. Les organisateurs ont voulu moyens de remporter le mal jouer et gagner ce match. conseils. C'est une chance ainsi récompensés le travail accompli par l'équipe dirigeante et les frustration. titre de champion d’hiver ? membres du staff sétifien depuis le début de l'année. pour nous les joueurs que Votre prochain adversaire Expliquez-vous. Ce titre symbolique ne La cérémonie s'est déroulée en présence d'anciennes gloires du sport nous devons saisir pour pron’est autre que l'USMH. Un Quand on fait le décompte, pourra que nous faire plaisir. national, parmi elles, Rachid Mekhloufi et Rabah Madjer. gresser. adversaire plutôt coriace, en ce qui concerne les occaLa saison passée, nous avons qu’en pensez-vous ? Reparlons si vous le voulez Un prix spécial pour Le Buteur et El Heddaf sions de marquer, nous réussi à terminer la phase Pour nous, nous ne perdons des deux derniers semi- étions loin devant, surtout en Un prix spécial a été décerné aux meilleurs organes de presse de la aller à la première place. région. Au côté du service des sports de Radio Hidhab, les quotidiens Le pas de vue que cette équipe échecs en championnat. seconde période. C'était tout Nous avons largement mes Buteur et El Heddaf ont été plébiscités. C'est notre collègue Samir Bereste l'une des meilleures du moyens d’en faire autant cette Quelles en sont les causes ? simplement un jour où la chir qui a reçu le prix qui récompense l'excellent travail d'information efchampionnat. Cela ne sera Tout d'abord, le nul réalisé à chance ne nous a pas souri. année. fectué par Khallil, Akram et Ramzi. Il est à noter que cette cérémonie, pas facile car l'USMH a l’haBordj n'est pas un mauvais qui s'est déroulée dans la grande salle du parc d'attraction, a été une Entretien réalisé par En Coupe d'Algérie, tout le bitude de ne rien lâcher. résultat. Il est difficile de rétotale réussite. Khallil L. monde s'attendait à ce que Nous allons nous battre pour pondre à votre question car A.F.

Delhoum et Demou incertains Le match qui opposera Nedjm Magra à contre El Harrach l'ES Ben Aknoun et qui compte pour les La participation de deux joueurs seizièmes de finale de la Coupe d'Algérie se déroulera au stade du 8-Mai. Les diimportants du dispositif sétifien au rigeants de Magra ont demandé et obmatch de ce samedi ne se décidera qu'autenu l'autorisation pour cela, auprès jourd'hui. Il s'agit de Demou et de Delde la direction de l'OPOW et des serhoum qui sont tous souffrants. vices de sécurité de Sétif. Le match se Le capitaine Delhoum a ressenti de déroulera le vendredi 20 décembre car le lendemain, la même enceinte abrifortes douleurs au niveau de la cuisse tera le match ESS-Remchi. qui l'ont empêché de s'entraîner avec le groupe. Demou, de son côté La prime du match contre doit soigner son genou. l'USMH, top secret !

N. Magra-ES Ben Aknoun au stade du 8-Mai

Saâdane aux joueurs :

«Le patron, c'est moi !»

C'

meilleures équipes du championnat»

Legrâa «El Harrach reste l'une des

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

17

Comme on se retrouve !

14e journée

CRBAF-RCA
Aujourdʼhui à 15h
Le RCA à Aïn Fekroun pour avoir une idée avant le match de coupe
En attendant les 16es de finale de la Coupe d’Algérie face à cette même équipe du CRBAF, le RCA se déplacera aujourd’hui à Aïn Fekroun pour le compte de la 14e journée du championnat. Ce sera la troisième rencontre dans l’histoire des deux clubs, après les deux confrontations de la saison dernière. Pour le moment, c’est le club de Aïn M’lila qui est avantagé par les résultats, mais pas de quoi décourager les Vikings qui se déplaceront aujourd’hui avec l’intention de rattraper les points perdus contre l’USMA.

Bougueroua non convoqué en fin de compte
Alors qu’on attendait son retour pour aujourd’hui face à Aïn Fekroun, Bougueroua, l’attaquant de l’équipe, n’a pas été convoqué pour ce déplacement d’Aïn M’lila. C’est le premier responsable de la barre technique, Chérif El Ouazzani, qui a pris cette décision, car jugeant que son élément n’est pas tout à fait au point pour reprendre la compétition.

Bougueroua : «Je respecte les décisions du coach»

S’
JSS

ils ont souvent lutté la saison dernière pour jouer l’accession, au point de partager ensemble le titre honorifique de champion de Ligue 2, les deux promus cette saison parmi l’élite, le CRB Aïn Fekroun et le RCA, vont se retrouver cet après-midi pour une rencontre historique entre deux formations qui veulent assurer avant tout leur maintien dans la cours des grands.

Skikda (3-0). Ainsi, il veut confirmer ce renouveau par un succès à domicile devant le RCA.

Abbes galvanise ses poulains
Conscient de l’importance de ce rendez-vous, le coach Abbes n’a pas cessé de préparer ses troupes sur le côté psychologique, en s’attendant forcément à un match difficile et assez disputé, tout en espérant un soutien total de la galerie locale, mais sans pour autant mettre trop de pression sur les épaules des joueurs. A noter la probable convocation de l’attaquant Daoudi, remis d’une récente blessure, alors que la direction a décidé de ne pas retenir l’émigré Sami, venu faire des tests ces derniers jours. Sami

Les locaux veulent confirmer leur retour
En plus du point du match nul ramené d’Alger face au CRB en championnat, le CRBAF reste aussi sur une brillante qualification en Coupe d’Algérie face à

Pour en savoir plus, nous avons pris attache hier avec l’attaquant de l’équipe, Bougueroua, qui n’est pas concerné par le prochain match du CRBAF. Il nous a déclaré : «Je voulais prendre part à cette parAfin de pallier l’absence de Boutie contre Aïn Fekroun même en gueroua et deux autres joueurs, le staff technique a décidé de faire appel tant que substitut. Mais le coach a décidé de jouer la carte de la à des éléments de l’équipe espoirs. Il prudence en retardant mon reest question des défenseurs Kertour, c’est une décision que je resmous et Benachour. Pour renforpecte. J’essayerais de me remettre cer le milieu du terrain, le au niveau lors de la confrontation coach a convoqué le de coupe.» jeune Sibati.

Trois joueurs promus pour l’occasion

ASO
rons à bon escient. Vous traversez une mauvaise période, vous voudriez certainement vous racheter… C’est vrai qu’on traverse une zone de turbulences avec notamment le départ de l’entraîneur en chef, cependant, il ne faut pas prendre cet élément en compte car on va rentrer avec l’esprit de revanche et nous mettrons tout en œuvre pour les battre. A nous de répondre présents. La saison passée, vous étiez parvenus à gagner votre match à Béchar… Oui, mais ça, c’était la saison passée. Les choses diffèrent de match en match. En ce qui nous concerne, on veut enregistrer le meilleur résultat possible. Comment vous avez appris l’arriver d’Alain Michel ? De ce côté-là, on souhaite la bienvenue à Alain Michel. Je pense que les joueurs vont très vite assimiler les consignes du coach. Entretien réalisé par Billel G.

Le Camerounais dont a parlé Medouar est arrivé mercredi

MCEE
Pour remplacer Iaïch

Laouti «Nous avons des atouts à faire valoir»
Comment se passe la préparation en vue de la prochaine rencontre de championnat ? Dans la bonne humeur. Malgré les deux dernières défaites en coupe et en championnat, les joueurs sont solides sur le plan psychologique. On va continuer la suite du parcours avec sérénité. Pour la préparation, on travaille assidûment pour être prêts pour le prochain rendez-vous de championnat. Comment se présente pour vous le match contre la JSK ? Comme toutes les rencontres que nous avons disputées depuis l’entame de la saison. Il sera vraiment difficile pour nous. La JSK est une bonne équipe qui a réalisé un bon parcours jusque-là. Il faudra s’en méfier, même si elle jouera chez nous. En plus, elle reste sur une bonne série de matchs sans défaite et voudra, à coup sûr, continuer sur la lancée. Pour notre part, on s’attend à ce que notre tâche soit compliquée, mais nous avons des atouts à faire valoir et nous les utilise-

Crist M’Bondi commence les entraînements
phase retour. Crist M’bondi a évolué dans le championnat thaïlandais, avant de changer de direction et de revenir en Afrique par la porte de l’ASO, convaincu que c’est une occasion pour repartir en Europe, puisqu’il a déjà évolué avant en Suisse, au club de FC Sion. Cet élément occupe le poste de milieu offensif, qui fait défaut à l’équipe depuis le début de saison. Il devrait avoir une place dans l’échiquier d’Ighil sans problème s’il arrive à dénicher une licence avec l’ASO.

Geiger, Solinas et Lavagne ciblés
Suite à la démission d’Abdelkadr Iaïch et à la dernière réunion du conseil d’administration du club, les responsables du MCEE auraient coché trois noms de techniciens susceptibles de remplacer l’entraîneur démissionnaire, tous les trois des étrangers. En premier lieu, on trouve l’ex-entraîneur du MCA, Alain Geiger, pour sa parfaite connaissance du championnat algérien pour avoir déjà dirigé pas moins de trois clubs locaux, la JSK, l’ESS et le Mouloudia. Le président Herrada l’a même appelé pour lui soumettre l’idée et lui faire une offre qui serait de l’ordre de 110 millions de centimes par mois. Le Suisse n’a pas dit non, mais a demandé deux jours de réflexion, sauf que jusque-là, il n’a pas donné suite à cette offre. Le second a pour nom Gianni Solinas, l’actuel coach du MCO. On ne sait pas exactement pourquoi le nom de l’Italien figure parmi cette liste, mais on nous fait savoir que des membres du CA seraient contre sa venue pour des raisons de compétence, en ce sens que Solinas n’a pas trop réussi là où il est passé, comme c’est le cas en ce moment avec le MCO ou auparavant avec le CRB. Le troisième est Denis Lavagne, l’actuel coach de l’ES Sahel qu’on donne partant du club tunisien en raison des mauvais résultats. Et selon les dernières nouvelles, on laisse entendre que Herrada aurait trouvé un accord avec un entraîneur français, dont le nom n’a pas été révélé.

Le Camerounais évoqué dernièrement par le président Medouar est arrivé mercredi après-midi à Chlef pour finaliser sa venue à l’ASO. Cet élément, dont on dit le plus

grand bien, devra subir des tests. Ighil a insisté auprès de la direction pour avoir le joueur maintenant afin qu’il ait une période suffisante en cas de signature et se préparer pour la

A.F.

Un challenge motivant
Présentez-vous au public de l’ASO qui ne vous connaît pas ?
Je suis Crist M’bondi, Camerounais, né en 1992, âgé de 22 ans ; je joue comme milieu de terrain offensif, j’ai évolué dans plusieurs clubs au Cameroun mais j’ai été formé dans le club de Bamenda, avant d’avoir une expérience avec le club suisse de Sion où j’ai évolué avant d’être prêté pour 12 mois au club de Bangkok Glace en Thaïlande. J’ai joué depuis l’hiver dernier sous forme de prêt jusqu’à ce mois où j’ai émis le vœu de changer de championnat car je suis un joueur ambitieux et je veux me rapprocher du championnat européen, jouer en Afrique du nord est bien plus intéressant que de jouer en Asie, c’est ce qui m’a incité à changer d’air. connus en Algérie et qui joue les premiers rôles, il est actuellement à la 2e place à un point du leader.

Pensez-vous que vous aurez une chance d’être retenu après les essais que vous allez subir ?
Je suis confiant et je ferais tout pour convaincre le staff technique de mes qualités d’attaquant, c’est un challenge intéressant pour moi et je veux réussir ici en donnant un plus à l’équipe, surtout que d’après ce que j’ai entendu, elle a fait appel à moi car elle a besoin d’un joueur au poste où j’évolue.

Il a obtenu son visa hier :

Michel à Alger mardi prochain pour conclure
Comme nous l’avons révélé dans notre édition d’hier, la direction de la JS Saoura a formulé une nouvelle offre pour l’entraîneur Alain Michel, la réponse était favorable et le technicien français sera le nouvel entraîneur de la Saoura. Alain Michel est le premier technicien étranger qui va prendre les commandes des Vert et Jaune depuis la création du club en 2008. Hier, ce dernier a eu son visa à Paris, il sera à Alger mardi prochain vers 13h avant de rallier la ville de Béchar le même jour à bord du vol d’Air Algérie de 22h. être organisée au siège du club au centreville de Béchar, avec la présence des médias, des supporters de la JS Saoura et bien sûr du premier responsable du club.

Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Saoura à Alger jeudi pour un mini stage
Juste après la signature de contrat d’Alain Michel, le technicien français, va commencer directement son boulot, il devra rencontrer les joueurs de la JSS mercredi pour faire connaissance. Le travail d’Alain Michel commencera jeudi prochain lors d’un mini stage qui sera programmé à Alger. La JS Saoura jouera deux matchs amicaux avec des clubs algérois, l’idée d’essayer des joueurs franco-algériens est possible.

Et avez-vous pu vous imposer dans ce club en Thaïlande ?
Oui, j’ai joué beaucoup de matches, j’ai réussi à marquer 8 buts durant mon passage et j’ai fait 13 passes décisives, je pense que j’ai laissé une bonne impression lors de mon passage.

Ali Hadji déclare forfait
L’attaquant Karim Ali Hadji a déclaré forfait hier, à cause d’une blessure à la cheville qu’il a contractée mercredi et qui le privera de jouer ce match. Ighil l’a laissé reprendre ses forces pour le prochain match, surtout que le médecin l’a conseillé d’éviter de jouer ce match pour ne pas aggraver son cas.

Il signera son contrat mercredi
Les dirigeants de la JS Saoura vont tout préparer pour la cérémonie de signature de contrat d’Alain Michel. La cérémonie devra

Et avez-vous une idée sur le football en Algérie et sur l’ASO ?
Oui, on connaît en Afrique le football algérien et je connais pas mal d’équipes, mon manager Lwaw m’a beaucoup parlé de l’ASO, je sais que c’est l’un des clubs

K. M.

18
USMB-USMBA

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

Blida en quête P de rachat
our le compte de la 14e journée du championnat de Ligue 2 professionnelle, l’équipe de Blida affrontera l’USMBA, à Brakni. C’est incontestablement l’une des affiches de cette journée. L’USMB va tenter de se racheter de son semi-échec concédé lors de la précédente journée. Cet après-midi, l’équipe de l’USMB se présentera, au coup d’envoi du match, dans une configuration plutôt offensive. Trois attaquants de métier seront alignés par Bechouia. Se donner les moyens d’attaquer L’équipe de Blida se donnera, ainsi, les moyens d’attaquer. Cela se fera, cependant, au détriment du potentiel défensif qui se retrouvera amputé d’un élément. Ce sera pratiquement dans cette configuration que les Blidéens aborderont la rencontre face aux Abbassis. Le plan de Bechouia, consistera à faire en sorte, de contrôler la partie et surtout de gagner. Les trois points visés feraient le plus grand bien à tout le monde, du côté de la ville des Roses. Par ailleurs, les supporters de l’USMB doivent se faire à l’idée que leur équipe est, comme on dit, en période de doute et qu’elle a besoin de tout leur soutien. Mise au vert à l’hôtel Wouroud La délégation blidéenne s’est rendue à l’hôtel Wouroud situé à la sortie ouest de la ville, jeudi après-midi. Elle y a passé la nuit du jeudi au vendredi. Les camarades de Belhadj seront à Brakni deux heures avant le coup d’envoi du match.

Benacer «Faire
Le défenseur latéral blidéen, Benacer, reconnaît que cette équipe de l’USMBA possède de bons attaquants qu’il faut neutraliser.

preuve de vigilance»
Il est vrai que je me sens très bien sur le plan physique, surtout depuis une semaine. Cela va très bien, pour moi. Quelles sont vos chances dans le match qui vous opposera à l’USMBA ce vendredi (ndlr, aujourd’hui) ? Nous aborderons ce match avec la volonté de réaliser un bon résultat. Ce sera très difficile, car cette équipe est difficile à manier, mais cela ne nous décourage pas du tout. Il y a chez nous une grande volonté de nous battre et c’est ce que nous avons l’intention de faire. Nous défendrons crânement nos chances, dans ce match. Peut-on dire que vous êtes prêt ? Absolument, et je peux vous dire que toute l’équipe est prête pour ce match. Nous sommes décidés à décrocher un bon résultat. Personnellement, je crains surtout l’entame du match. Nous avons des atouts à faire valoir. A nous de neutraliser les attaquants de l’équipe de BelAbbès. Il nous faut faire en sorte qu’ils ne touchent qu’un très petit nombre de ballons. Vous allez donc jouer vos chances à fond dans ce championnat ? Il est trop tôt pour parler d’ambitions. Croyez-moi, nous n’allons pas nous contenter de prendre seulement les points nécessaires à notre maintien. Nous jouerons tous les matchs à venir avec un seul objectif : les gagner pour terminer à la meilleure place possible au classement. Entretien réalisé par Slimane B.

Ce sera Naâmani et Belhadj dans l’axe Bechouia semble avoir trouvé la bonne formule concernant la composante de sa paire d’arrière centraux. Après avoir effectué plusieurs essais, Il optera pour une charnière qui sera composée de Belhadj et Naamani. Bedrane retrouvera sa place sur le flanc droit de la défense, tandis que Benhoua sera remplacé par Benacer au poste d’arrière

gauche. Kaïd et Kheiri en pointe Pour ce qui est de l’équipe de Blida, la réussite dans ce match passe nécessairement par la capacité qu’auront les défenseurs de neutraliser l’équipe de Bel-Abbès. Les attaquants de Blida, Kaïd et Kheiri feront certainement le spectacle. Ce sera justement leur prestation qui sera intéressante à suivre.

Tout d’abord, donnez-nous de vos nouvelles…

Bechouia : «Pas de triomphalisme»
«Il est clair que si on venait à gagner le match, cela pourrait être un tournant. L’équipe de l’USMH est l’une des meilleures du championnat et elle mérite toute notre attention. Elle compte des joueurs d’expérience, ne paniquant jamais et qui savent comment jouer. Elle ne fait pas que défendre. Il nous faut les empêcher de se projeter vers l’avant dès la récupération du ballon. Par ailleurs, à nous de ne pas vendanger les opportunités qui ne manqueront pas de se présenter.»

Slimane B.

rien que la victoire !» chamboule les plans de Bira
Le jeune latéral droit belabbésien, Saïm, nous a déclaré que le groupe est plus que jamais motivé pour arracher la victoire.

Saïm «La victoire, L’absence d’Achiou
Parlez-nous de l’ambiance qui règne dans l’équipe ? Il y a une ambiance bon enfant. Les joueurs travaillent bien à l’entraînement, ce qui témoigne de l’état d’esprit du groupe qui est conscient que le club jouera un match capital. Pour cela, nous sommes décidés à nous donner à fond pour arracher la victoire. Et si l’on revenait sur votre dernière sortie face au MCS ? Il est vrai que nous restons sur un nul à domicile. Nous sommes conscients qu’on a perdu deux points, mais nous considérons que ce faux pas est surtout dû à la malchance, étant donné l’équipe a bien tourné face à Saïda. N’étaient les ratages, on aurait décroché une victoire. Comment appréhendez-vous le match contre l’USMB ? Tous les matchs ont leur importance, mais chacun a ses spécificités. Cela dit, nous devons prendre au sérieux nos adversaires. On doit rester concentrés durant les 90 minutes et être forts sur le plan psychologique. Vous êtes sur une série de contre-performances, vous êtes donc appelés à réagir…
eu une discussion avec le joueur pour le sensibiliser encore plus. Benayada a eu un bon rendement sur le plan défensif. Même offensivement, le joueur a essayé tout de même de participer à certaines offensives Bira aura, certainement, beaucoup de peine à composer son puzzle face à l’USMB, en raison des absences en cascade. Il faut dire qu’il n’était pas prévu que Bira se retrouve dans une telle situation. En fait, c’est à cause des suspensions des uns et les blessures des autres. C’est ce cas qui a complètement faussé ses calculs, d’autant plus que dans l’effectif, il n’a pas un vrai maître à jouer. Saïm préféré à droite, Belkheir comme solution de rechange Avec la décision prise par Bira de faire jouer Benayada sur le flanc gauche de la défense, c’est Saim qui serait aligné sur le flanc droit de la défense. Ce dernier était aussi pressenti pour jouer à gauche, mais Bira a préféré le maintenir à droite, pour bénéficier de toutes ses potentialités, vu qu’il a très souvent eu un rendement positif et donné aussi le meilleur de lui-même. Par ailleurs, Haoua devrait constituer une solution de rechange dans l’entre jeu, poste qu’il a déjà occupé. Dans ce cas de figure, le trio Gariche, Haoua et Belkheir devrait composer le milieu de terrain.

Absolument. Le moral est au beau fixe et on s’est préparés comme il se doit pour cette rencontre. On tient vraiment à décrocher une victoire. Sur quoi avez-vous axé la préparation de ce match ? Aucun volet n’a été négligé. Cela dit, on mise un peu plus sur la remobilisation du groupe. Vous aspirez à une victoire… Certainement ! On jouera face à Blida pour gagner. On se donnera à fond, car nous n’avons pas d’autre alternative que d’empocher les trois points. On est décidés à remporter une victoire pour se relancer. Entretiren réalisé par M. N. O.

B

ira n’a toujours pas pris de décision concernant l’effectif qui sera aligné face aux Blidéens. Bien que certains joueurs soient certains d’être alignés d’entrée, d’autres ne le sont pas. Si la concurrence allège le travail de l’entraîneur de l’USMBA, la défection de certains joueurs le met, cependant, dans l’embarras. En effet, si on possède des doublures à presque chaque poste, pour celui d’arrière gauche, ce n’est pas le cas. La suspension de Belgoreine et Khechout a complètement mis Bira dans une situation embarrassante. Et comme il ne dispose pas de beaucoup de tours dans son sac, on a appris que ce dernier a déjà pris la décision de faire jouer Benayada sur le flanc gauche de la défense. Autrement dit, Bira aurait trouvé une solution à ce problème. Il aurait même

18 joueurs convoqués Pour cette rencontre contre l’USMB, côté effectif, les choses ne se présentent pas comme l’aurait souhaité Bira. En effet, et en raison des nombreuses défections, l’entraîneur n’a retenu que 18 éléments pour la confrontation d’aujourd’hui. Une forte prime en cas de victoire Le wali aurait promis une prime de 20 millions de centimes à chaque joueur, en cas de victoire contre l’USMB. Une forte prime jamais proposée auparavant. Cela prouve l’importance de la rencontre pour l’avenir de l’USMBA qui occupe la troisième place au classement et qui devra impérativement gagner ou à défaut faire match nul pour ne pas se laisser distancer par les autres concurrents. Apparemment, le wali veut mettre tous les atouts du côté de Bira et des joueurs. Mais il est clair que pour surmonter cette période difficile, ce n’est pas uniquement l’affaire des joueurs. Toutes les parties, y compris les supporters, doivent ramer dans le même sens, pour porter haut l’équipe. L’équipe depuis mercredi à Blida C’est hier après-midi, à l’issue de la dernière séance d’entraînement, que la délégation bel-abbésienne a pris la route en direction de la banlieue algéroise où elle a pris ses quartiers, en prévision de son rendez-vous face à l’USMB. L’USMBA, qui passera deux nuitées à l’hôtel le Mouflon d’Or, ralliera Blida, aujourd’hui, quelques heures seulement avant le match.

M. N. O.

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

19

WAT-ESM

MCS-CAB

Le grand danger s’appelle… Mohamed-Rabah

Slimani !
Pour le dernier match de la phase aller à domicile, le club phare des Zianides recevra, cet après-midi, la formation voisine de l’ESM, certes, bon dernier au classement, mais qui peut compter sur son entraîneur Slimani. Ce dernier très motivé à l’idée de réussir un probant coup face à son ancien club, ce qui pourra fausser tous les plans des Widadis qui partent malgré tout largement favoris avant cette opposition des extrêmes. Il connaît assez bien la maison widadie Même si l’effectif de l’ESM est loin de concurrencer celui du WAT, l’entraîneur Ahmed Slimani pourra, néanmoins, s’appuyer sur ses connaissances pour tenter de trouver la bonne formule à stopper les Widadis. Lui qui a, rappelons-le, été très tenté de reprendre les commandes du club comme président l’été dernier. Des objectifs totalement opposés pour les deux équipes Alors que l’ESM tentera de sauver sa peau en quittant la zone rouge, le WAT voudra, en contrepartie, remporter un nouveau succès, afin de garder sa place sur le podium. Sachant que les Bleu et Blanc peuvent toujours prétendre à finir la phase aller dans la peau de champion d’hiver, surtout en cas d’un sans faute lors des deux dernières journées, avec des faux pas en contrepartie de l’ASMO, l’USMBA ou l’OM.

«On ne lâchera pas la victoire face au CAB»
et le MCS est dans une position pas du tout rassurante. C’est un match très important pour la suite de notre parcours. Nous n’avons pas d’autre choix que d’aller chercher une victoire. Ce qui veut dire que le MCS n’aura pas le doit de rater cette rencontre ? Exactement, du moment où nous sommes dans une situation de relégation, on doit réagir et avant que ça soit trop tard et le fait de jouer ce match face au CAB chez nous et devant notre public, donc nous devons arracher les trois points de la victoire. Votre mission ne sera donc pas facile face à une équipe qui viendra pour faire un bon résultat ? Certes, la rencontre ne sera pas du tout facile pour nous du moment où notre adversaire viendra pour faire un bon résultat et pourquoi pas retourner chez lui au moins avec un point du match nul. L’avenir du MCS en Ligue deux est lié à ce

Le WAT condamné à gagner Après deux succès de suite, les protégés de Nabil Neghiz auront intérêt de poursuivre cette bonne passe, avec une troisième victoire d’affilée. Surtout que le public tlemcénien ne va nullement accepter un nouveau revers à domicile, face à une équipe de l’ESM qui a perdu ses matchs dans son propre terrain. Un groupe presque au grand complet A l’exception du milieu de terrain, Kheiredinne Rechrouche, suspendu pour cumul de cartons, le coach Nabil Neghiz pourra miser sur un groupe au grand complet avant cette rencontre, en s’attendant au retour de Mebarki et Tiouli dans le onze de départ, après avoir loupé les derniers matchs à cause de quelques pépins physiques. Othmane Riyad Baba Ahmed

Boulemdaïs : «Ne pas tenir compte du classement de l’ESM»
Alors qu’il devra être de nouveau aligné dans le onze de départ en compagnie du revenant de blessure Sofiane Mebarki, le défenseur central Fayçal Boulemdaïs, lors d’un récent entretien accordé à notre confrère d’ElHeddaf, a affirmé l’importance de remporter les trois points face à une équipe de l’ESM en quête de rachat : «C’est vrai que sur le papier, nous sommes largement les favoris, mais nous devons prendre vraiment au sérieux notre adversaire, afin d’éviter la moindre mauvaise surprise. Surtout que nous sommes obligés de remporter un troisième succès de suite qui nous permettra de rester toujours en contact des équipes du haut du tableau.»

Aït Ali : «On ne reviendra pas de Tlemcen les mains vides»
Le latéral gauche, Aït Ali, se dit prêt pour le match de l’avant-dernière journée du championnat prévu aujourd’hui contre le WAT. Le joueur estime que la rencontre sera difficile, mais il reste tout de même confiant quant aux capacités de son équipe de l’emporter. Il appréhende tout de même l’état de la pelouse du stade de Tlemcen, en raison des pluies qui s’y sont abattues ces derniers jours. Comment l’ambiance est dans le groupe, à quelques heures de la rencontre face au WAT ? L’ambiance est excellente. Les joueurs attendent avec impatience cette rencontre face au WA Tlemcen. Comment s’est effectuée la préparation de la prochaine rencontre face au WAT ? Comme d’habitude, dans de bonnes conditions. Il y a une grande sérénité au sein du groupe, avant ce rendez-vous important. Durant toute la semaine, nous nous sommes focalisés sur cette confrontation face aux Tlemcéniens pour renouer avec la victoire. On a même joué un match amical pour maintenir notre forme. Comment vous sentez-vous, vous personnellement ? Dieu merci, tout va bien pour moi. J’ai repris les entraînements avec le reste du groupe. Je me suis complètement rétabli. La préparation s’est bien effectuée, en prévision de ce rendez-vous important face aux Widadis. Sur le plan physique, je suis prêt pour la compétition et même moralement, tout va bien. Le plus important est que je sois concentré sur la rencontre contre le WAT. Je suis motivé à faire un grand match et être à la hauteur des attentes. Pensez-vous que l’équipe est prête pour ce rendez-vous décisif de la saison ? Oui, je le pense, car comme vous le savez, cela fait deux semaines que nous sommes en préparation. J’espère que l’équipe répondra aux attentes du public. Vous aurez à faire face à une équipe qui s’est beaucoup renforcée à l’intersaison… On a une idée sur l’adversaire qui renferme en son sein des joueurs expérimentés. On doit se méfier du WAT, pour éviter toute mauvaise surprise. Pensez-vous jouer en tant que titulaire contre le WAT ? Il faut poser cette question au coach Slimani. En tout cas, je suis prêt pour ce match. Maintenant si le coach décide de me mettre sur le banc, je respecterai sa décision. Le public mostaganémois attend beaucoup de l’équipe ; avez-vous des appréhensions ? On est conscients de cela. Il est donc évident qu’on fera le maximum sur le terrain pour remporter les 3 points de la victoire et ne pas retourner bredouilles de notre déplacement. On vous laisse le soin de conclure… Je promets nos fidèles supporters que nous allons attaquer notre prochain match avec une grande détermination et beaucoup de concentration, en appliquant à la lettre les consignes de notre entraîneur pour pouvoir entrevoir la suite de notre parcours sous de bons auspices. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Comment est le moral de votre équipe, avant de reprendre la compétition ? Sur ce plan, Dieu merci, tout va bien et notre moral est au beau fixe. La Coupe d’Algérie est venue au bon moment pour notre équipe puisqu’elle nous a permis de renouer avec la victoire. Ce succès face à l’OMA nous a galvanisés et nous a rassurés, avant d’entamer les deux derniers matchs du championnat. Ce vendredi (ndlr, aujourd’hui) vous allez accueillir le CAB, comment se présente cette rencontre ? C’est un match entre deux équipes mal classées et la venue du CAB chez nous sera une bonne occasion de renouer avec la victoire et le faux pas n’est plus permis sur notre terrain. C’est un match très important pour la suite de votre parcours, non ? Il ne nous reste que deux matchs, avant de clôturer cette première partie du championnat Deux absents cette après-midi du côté du MCS
Le MCS devra affronter le CAB avec deux joueurs absents. Il s’agit de l’avant-centre Boukhari et du milieu de terrain Kebaili, tous deux sont blessés, le premier aux adducteurs et le deuxième a une déchirure musculaire. Mekhazni devra faire confiance à de jeunes joueurs, à l’image de Kadous et Aoued pour remplacer les blessés.

match et on n’a pas le droit de rater ce grand rendez-vous. Comment allez-vous aborder ce match ? Nous allons l’aborder avec un esprit de coupe où la défaite est interdite et même le point du nul ne nous intéresse pas. Nous sommes bien préparés pour cette rencontre et il y aura sur le terrain 11 guerriers qui voudront la victoire. Le plus important c’est d’entrer directement dans le match et de gagner les duels en faisant la pression sur notre adversaire dans son camp afin de l’obliger à commettre des erreurs. Avec cette série des mauvais résultats, pensez-vous que le MCS a les moyens de battre le CAB ? C’est vrai que le MCS a raté les deux derniers matchs à domicile ce qui a compliqué notre tâche. Mais cette fois, la rage de vaincre est revenue au sein de notre équipe ce qui veut dire que le MCS a récupéré tous ses moyens et on battra le CAB car c’est l’avenir du club qui est en jeu. Entretien réalisé par Amar B.

Baouche pas convoqué pour affronter le CAB
L’avant-centre du MCS, Baouche, n’a pas été convoqué pour la rencontre de cet après-midi, car il a prolongé son séjour chez lui et a poussé la direction du club à faire venir un huissier de justice pour constater son absence. Finalement, il s’est présenté mardi aprèsmidi, mais le staff technique ne l’a pas convoqué pour cette rencontre. Nous avons appris d’une source proche du joueur, que ce dernier n’a pas accepté son statut de remplaçant depuis le début de la saison, car il n’a pas eu la chance comme d’autres éléments. Et puisque le staff technique et Mekhazni l’ont marginalisé, le joueur veut changer d’air lors du Mercato hivernal, à ce sujet, son club formateur, la JSMT pourrait demander ses services.

Kebia suspendu face au MCS
Anis Kebia sera suspendu face à Saïda. Le demi-défensif des Rouge et Bleu n’a pas fait le voyage. Pour rappel, il a écopé d’un carton jaune contre l’ESB, en Coupe d’Algérie, le 4e. Kebia sera de retour à l’occasion de la 15e et dernière journée de la phase aller, contre Blida.

Ziad, Merazka, Ghaciri et Djerbou retrouvent les 18
La liste des 18 joueurs convoqués en championnat, pour aujourd’hui contre le MCS, a connu un renforcement. Le nouveau staff technique vient de battre le rappel de quatre titulaires habituels, Ghaciri, Merazka, Ziad et Djerbou, qui n’ont pas joué en Coupe d’Algérie.

Bitam a purgé
Au moment où Kebia devra faire l’impasse sur le match contre le MCS, Rezak Bitam sera de retour en championnat. Le défenseur central du CAB vient de purger son match automatique pour cumul de cartons. Il retrouvera sa place de titulaire dans l’axe de la défense.

Brahimi dirigera MCS-CAB
La commission d’arbitrage vient de désigner le trio arbitral. C’est ainsi que Brahimi sera secondé dans sa tâche par les deux juges de touche, Cheballa et Idir.

Réunion hier Mani Saâda-joueurs

Programme de la 14e Journée de Ligue 2
Rencontres
Arbitres 1ers assistants SALAOUADJI BOUCHAALA BELAKHAL GOURARI BAZINE CHEBALLAH BOUDEBOUZ HADJI 2es assistants SAIDANI BERRACHOU SAIFOUNI BOUROUBA CHENAOUA IDDIR BOUTAGHANE.F BOUSMAHA

Ultime séance hier, Le président de la SPA/ESM, Mani Saâda, s’est réuni, hier, avec ses joueurs, juste avant la mise au vert avant l’entame de la séance d’entraînement. Le boss mostaganémois a demandé à ses L’équipe s’est entraînée, hier joueurs de se donner à fond et d’être concentrés au maximum sur la rencontre qui matin, avant de prendre ses mettra aux prises les Espérantistes de Mostaganem avec le WA Tlemcen. Il a insisté quartiers à l’hôtel El Mountaégalement sur l’état d’esprit du groupe et la solidarité, deux valeurs indispensables pour zah pour la mise au vert qui la réussite d’une équipe. Il a fait rappeler aux joueurs que la direction a mis tous les précède le match contre moyens nécessaires à leur disposition, il est donc tout à fait normal qu’elle attend d’eux la WAT. une réaction positive contre Tlemcen.

Vendredi Vendredi 27 septem13 décembre 2013 15h BEKOUASSA MSPB-ABS 15h BESSIRI ASK-USMMH 15h BOUSSADIA USMAn-USC 15h BICHARI ABM-OM 15h ARAB NAHD-ASMO 15h BRAHIMI MCS-CAB USMB-USMBA 15h NECIB 15h BOUFRIOUA WAT-ESM

20
NAHD - ASMO

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

www.lebuteur.com

Le podium passe par
M’dina J’dida

Ligue 2 Youssef Yacine «On est
Coup d’œil

capables de revenir avec un résultat positif d’Alger»
Le latéral droit de l’ASMO, Youssef Yacine, estime que son équipe est prête pour le match d’aujourd’hui face au NAHD. Pour lui, l’ASMO possède les moyens pour revenir du stade du 20-Août avec un résultat positif. Comment se porte le groupe, après l’élimination en coupe face au HAC ? Il est vrai que cette élimination en coupe nous a fait mal. Mais nous l’avons oubliée, car il ne sert absolument à rien de continuer à évoquer cette défaite, sachant que nous avons un match important à jouer face au NAHD. Notre objectif principal est l’accession en Ligue 1. Nous allons devoir tout faire pour rester soudés et concentrés sur notre objectif. Le match face au NAHD revêt une grande importance pour nous. Il est donc important de bien le préparer. Comment s’est effectuée la préparation de ce match face au NAHD ? Nous avons bien préparé ce match qui, comme je vous l’ai déjà dit, revêt une grande importance pour nous. A deux journées seulement de la fin de la première moitié de la saison, nous sommes dans l’obligation de réaliser de bons résultats, afin de rester sur le podium et terminer la phase aller en force. Nous les joueurs sommes motivés à aller réaliser un bon résultat au stade du 20Août. Nous allons donc nous surpasser pour atteindre notre objectif. Justement, comment se présente pour vous ce match ? On s’attend à un match difficile, dans la mesure où nous allons affronter une solide équipe du NAHD qui revient en force ces derniers temps. Cette équipe renferme dans ses rangs des joueurs d’expérience. Comme je vous l’ai déjà dit auparavant, nous allons faire le déplacement à Alger avec la ferme intention de réaliser un bon résultat. J’estime que nous avons largement les moyens d’atteindre notre objectif. Avouez tout de même que votre tâche sera difficile face au NAHD… Nous mesurons parfaitement la difficulté de la tâche qui nous attend au stade du 20-Août face au NAHD, mais je suis convaincu que nous pouvons revenir de là-bas avec un bon résultat. A nous de faire le match qu’il faut pour atteindre notre objectif. Entretien réalisé par Riad O.

L

e NAHD s’apprête, cet aprèsmidi, à livrer une rude empoignade face au leader, l’ASMO, qui devance le Nasria de quatre points. C’est dire que le choc d’aujourd’hui constitue un virage décisif pour l’accession. Toutefois, cette dernière semaine de préparation a été moins intense, car le staff technique husseindéen a diminué considérablement la charge, afin de permettre aux joueurs de bien récupérer des efforts fournis, samedi dernier, en Coupe d’Algérie. Le

coach nahdiste a programmé de légères séances d’entraînement. En effet, Younès Ifticen a axé son travail sur la récupération et le volet technico-tactique, avec des exercices de placement et de pressing. Les joueurs semblent avoir bien répondu. La dernière séance effectuée hier matin a permis à l’entraîneur du NAHD de procéder aux dernières retouches, avant le match contre l’ASMO. Ainsi, l’entraîneur des Sang et Or semble avoir déjà une idée très précise sur le onze qui

sera aligné cet après-midi. Toutefois, Ifticen apportera deux changements sur l’effectif qui a été incorporé lors du dernier match de coupe face à l’USMA. Ce qui est certain, c’est que le NAHD vise la victoire, en dépit de la fatigue et des défections, afin de rester dans le circuit, autrement dit réduire l’écart à un point sur son adversaire du jour et surtout gagner une place parmi le trio de tête. En somme, le podium passe automatiquement par un succès contre M’dina J’dida.

Zerguine «On gagnera Les Khroubis appelés
ASK-USMMH
A quelques heures du match face à l’ASMO, comment voyez-vous les choses ? Vous savez, on est là pour honorer notre part du contrat. Je pense que le groupe est prêt pour cette empoignade. La préparation de ce match a été positive en tous points de vue. Il n’y a pas eu un travail spécial ou intense. A présent, on attend ce rendez-vous avec impatience. J’espère qu’on passera ce test avec succès. J’estime que sur le plan psychologique, on est prêts. Nous sommes obligés de bien réagir, après l’élimination amère face à l’USMA. On se surpassera pour ne pas décevoir notre public. Justement, votre public se déplacera pour vous voir gagner et confirmer votre retour au premier plan. En êtes-vous conscients ? La présence de nos supporters est notre grande source de motivation. D’ailleurs, nous l’avons prouvé le week-end dernier contre l’USMA. Il est tout à fait normal que le public veuille une victoire. Il est vrai que

pour oblier l’USMA»
notre mission ne sera pas facile face à une bonne équipe de l’ASMO, mais on fera le maximum pour remporter ce match à domicile. C’est très important pour la suite. Que vous a dit l’entraîneur, le lendemain de votre élimination face à l’USMA ? Il nous a dit que cette élimination devrait nous motiver davantage. Il nous a félicités, après notre prestation et nous a surtout demandé de ne pas baisser les bras et de continuer à nous battre, car nous avons une équipe qui a les moyens de réaliser de belles choses cette saison. Le coach nous a vite mis dans le match qui nous attend face à l’ASMO. Ne pensez-vous pas que les insuffisances offensives ont été la raison de votre élimination ? Il est vrai que l’attaque n’a pas été efficace et les joueurs ont manqué de réussite devant le but adverse, mais c’était un derby avec un cachet particulier. On ne doit pas condamner les attaquants ou leur incomber la responsabilité de l’élimination. Désormais, vous êtes dans l’obli-

gation de retrouver votre efficacité dès ce week-end, non ? Tout à fait. On doit vite réagir, afin de retrouver la confiance. Il est primordial de renouer avec la victoire, afin d’espérer une place sur le podium. Les joueurs sont conscients et sont décidés plus que jamais à relever le défi et gagner leur pari. Mais ce ne sera pas facile face au leader qui reste, lui aussi, sur une élimination amère contre Hydra. Comment voyez-vous cette rencontre ? Il est vrai que ce ne sera pas du tout chose aisée face à une coriace équipe de l’ASMO qui n’est plus à présenter, mais on doit se montrer à la hauteur. En football, tout reste possible et la réalité du terrain est autrement. De toutes les façons, nous sommes déterminés à arracher les trois points de la victoire et faire plaisir à nos fidèles supporters. Nous avons un bon coup à jouer contre une formation qui joue bien au ballon. Il faudra jouer simple et se donner à fond sur le terrain, si on veut gagner. Youcef M.

à confirmer
ne victoire rien qu’une victoire ! C’est U ce que visent El Hadi Khezzar et ses joueurs, à l’occasion de la venue de l’USMM Hadjout, aujourd’hui, à l’occasion de la 14e journée de la phase de l’aller de la Ligue 2. L’équipe visiteuse est classée mieux que les Khroubis, 9e avec un total de 16 points au compteur et se trouve dans une mauvaise spirale. Ce qui nous amène à dire que USMMH ne constitue qu’un modeste adversaire pour l’ASK, cette après-midi. Même si les Rouges n’ont pas fait beaucoup mieux cette saison, leur bonne forme actuelle permet à leurs fans d’être optimistes pour la suite du parcours, surtout que l’ASK reste sur quatre victoires d’affilée, toutes compétitions confondues. C’est dire que le capital confiance engrangé sera un atout important et n’importe pour cette nouvelle ASK. D’où l’importance d’une victoire pour s’éloigner de la zone rouge et grignoter quelques places au classement général, surtout que l’objectif majeur de l’ASK demeure l’accession en Ligue 1 cette saison.

promu en Ligue 2 classé actuellement au milieu du tableau. Apparemment, l’USMMH s’est bien préparée pour le rendez-vous face l’ASK, en ayant programmé un match amical face aux U21 au cours de la semaine. Ce qui leur a permis de parfaire les automatismes.

Khezzar aura l’embarras du choix
Pour le match de ce soir, le coach Khezzar ne prendra pas le risque de chambouler sa composante qui carbure à plein régime ces derniers temps. En principe, la formation de l’ASK alignée lors des derniers matchs sera reconduite encore ce soir. Lahcen et Zaâlani vont former la paire centrale avec Abbas et Boudemagh sur les couloirs. Au milieu du terrain, l’inamovible Harbèche sera à la récupération en compagnie de Zemit, alors que l’animation sera confiée à Kitouni et Djahel. Enfin, Ouhadda et Djamouni formeront le duo d’attaque, une paire qui a le vent en poupe en championnat.

Kitouni : «Maintenir cette bonne dynamique !»
Le polyvalent Hocine Kitouni sera, en principe, titulaire ce soir. Grippé il y a quelques jours, il a repris les entraînements avec beaucoup d’entrain. «Je me sens bien physiquement, car je me suis bien rétabli. Je suis prêt pour ce match face à l’USMMH et je veux aider mon équipe à maintenir cette bonne dynamique des résultats.»

L’ASK ne connaît rien des Hadjoutis
L’adversaire de l’ASK d’aujourd’hui est presque inconnu pour les Khroubis. Hadjout n’a pas croisé le chemin des Rouges ces dix dernières années, ni en coupe ni en championnat. C’est pour cela que les coéquipiers de Mellouli doivent faire preuve de prudence face au nouveau

Abdou H.

MSPB - ABS
A deux journées de la fin de la phase aller, le Mouloudia joue son dernier match à domicile. Le MSPB reçoit l’ABS dans un match d’une extrême importance pour les camarades de Samy Bacha. Boubiya est sur une coube ascendante, après ses deux dernières sorties. Mais pour confirmer ce regain de forme, les gars du Boubiya doivent battre la coriace équipe de Boussaâda qui vient de faire un retour en Ligue2 mais qui éprouve des difficultés à domicile. C’est en déplacement que Boussaâda n’est pas facile à manier. Le MSPB a besoin de gagner ce match parce que son calendrier de la deuxième partie du championnat ne sera pas de tout repos. Plusieurs matchs se joueront à l’extérieur. D’où la nécessité de battre Boussaâda,

Faux pas interdit !
aujourd’hui. Phase aller terminée pour Haddad Haddad ne sera pas aligné contre Amel Boussaâda. Le défenseur du Mouloudia de Batna n’est pas encore tout à fait rétabli de sa blessure. Haddad se plaint d’une fissure des métatarses. Une blessure qui, pour se cicatriser, peut prendre plusieurs semaines. On peut penser que le joueur ne sera prêt que lors de la phase retour. Bakha quasi out Khelifa Bakha pourrait s’absenter de nouveau. Le capitaine d’équipe a raté les séances du début de semaine. Il se plaint d’une blessure qui l’avait empêché de jouer la Coupe d’Algérie. Il sera de nouveau absent contre Boussaaâda en championnat. Les Espoirs Benour, Laroui, Zaouia convoqués Pour pallier l’absence des titulaires, pour cause de blessures, le staff technique fera appel à des Espoirs comme Zaouia, Bennour et autres Laroui. Soualmia, adjoint de l’entraîneur et secrétaire général En l’absence d’un secrétaire général, c’est Soualmia qui assume la fonction de secrétaire général. Toutefois, ce dernier gardera son statut d’entraîneur-adjoint, comme a tenu à le M. B. souligner le concerné.

U21 : 16es de finale : ESS-MSPB, le 21 décembre à 13 heures
Le tirage au sort des 16es de finale de la Coupe d’Algérie des U21 s’est déroulé il y a quelques jours. Il restait la désignation des terrains. C’est, maintenant, chose faite. Le MSPB est tombé sur un gros morceau. Les U21 rencontreront leurs homologues de l’ESS.

Le terrain connu
Le match se jouera sur le tartan du stade du 8- Mai. La date de la rencontre a été fixée pour le samedi 21 décembre, à 13 heures. Dans la catégorie des U21, l’Entente est bien classée. Elle occupe la 2e place derrière la JSS, avec 26 points, à trois longueurs des Sudistes. Le MSPB, pour sa part, se trouve en 8e position en championnat de la même catégorie et accuse du retard sur ses poursuivants.

Coup d’œil

International
Chelsea

www.lebuteur.com

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

21
PSG

Mourinho : «Drogba mérite de revenir à Stamford Bridge»
Le Chelsea de José Mourinho pourrait affronter le Galatasaray de l’attaquant Didier Drogba, en huitième de finale de la Ligue des Champions. Pour le manager portugais, tomber contre le club turc et son ancien joueur serait un beau clin d’œil du destin tant les deux hommes s’apprécient. «Galatasaray, c’est difficile : le champion de Turquie avec "King Didier." Très difficile. Mais j’aimerais que Didier revienne ici et ressente ce que j’ai ressenti. Il mérite de venir ici et recevoir un accueil deux ou trois fois plus chaleureux que celui que j’ai reçu », a déclaré l’entraîneur des Blues en conférence de presse, après la victoire (1-0) contre le Steaua Bucarest.

NASSER AL-KHELAIFI ELU MEILLEUR

DIRIGEANT DE LIGUE 1
Comme chaque année, l'hebdomadaire France Football a publié ses oscars pour l'année 2013, récompensant à trois reprises le Paris SaintGermain. Après déjà deux années et demi passées à la tête du Paris Saint-Germain, le Président Nasser AI-Khelaifi est élu meilleur Dirigeant de Ligue 1. Premier Président étranger à recevoir une telle distinction, il succède à Louis Nicollin (2012) et Michel Seydoux (2011). Nasser AI-Khelaifi devient ainsi le deuxième Président du Club à être récompensé après Francis Borelli en 1980. Le Paris Saint-Germain a été également récompensé en tant que meilleur club de Ligue 1 et cela pour la cinquième fois de son histoire. Zlatan Ibrahimovic, quant à lui, remporte pour la deuxième fois consécutive le prix du meilleur joueur étranger de Ligue 1.

Barça

Neymar savoure son triplé
En l’absence de l’Argentin Lionel Messi, toujours blessé, le Brésilien Neymar a fait le spectacle contre le Celtic Glasgow (6-1) lors du dernier match de poule de la Ligue des champions disputé mercredi soir au Nou Camp. Auteur d'un triplé et d'une passe décisive, Neymar a savouré, après la rencontre : «Je suis très heureux, c'est mon premier but, mes trois premiers buts en Ligue des champions. Mais l'équipe a bien joué, c'est le plus important», a déclaré le Brésilien au micro de Canal+ Espagne. Avec sa pépite brésilienne en forme, le Barça a prouvé qu'il pouvait proposer un beau spectacle, malgré l'absence de Messi.

Martino : «Neymar a montré tout son répertoire»
Alors qu'il n'avait pas encore marqué en Ligue des champions depuis son arrivée au Barça, Neymar s'est offert un triplé lors du large succès de son équipe devant le Celtic Glasgow (6-1) mercredi. Une juste récompense, selon son entraîneur Gerardo Martino qui a aligné l’ancien joueur du FC Santos, en pointe de l’attaque : «S'il est bien, ce qui est le cas habituellement, il apporte les réponses au centre comme sur les ailes. Ce qu'il a fait, il aurait pu le faire aussi en jouant ailier. Je crois qu'il est allé crescendo dans ce match. Evidemment, passer de l'aile au centre implique un temps d'adaptation. Mais son but lui a donné confiance, et à partir de là, il a montré tout son répertoire. Il n'a pas seulement marqué trois buts, il a aussi eu la possibilité d'en marquer plusieurs autres et il a fait une passe décisive pour Pedro. Cela a été un très bon match», a commenté le technicien catalan dans des propos rapportés par Eurosport.

A égalité de points avec Arsenal et Naples, le Borussia a finalement hérité de la première place de son groupe. Et pourtant, Dortmund a failli passer à la trappe mercredi soir, avant d'arracher la victoire (1-2) à Marseille, à la 87’, ce qui lui a permis de se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue des champions. Un grand soulagement pour l’entraîneur Jürgent Klopp : «J'y ai toujours cru, jusqu'au bout. Mais quand on manque autant d'occasions, on prend des risques. Il est vrai qu'on prend aussi un but qui me semble horsjeu... L'important était de gagner. Peu importe le prochain adversaire, je suis très heureux qu'on soit qualifiés», a-t-il réagi après la victoire. Rappelons que dans ce Groupe F, Arsenal et Dortmund sont propulsés en 8es de finale, tandis que Naples est reversé en 16es de finale de la Ligue Europa.

AC Milan Balotelli : «Un match Dortmund compliqué, après l’expulsion de Montolivo» Klopp : «J'y ai Muet face à l'Ajax d'Amsterdam (0-0), lors la dernière journée de la phase de toujours cru, jusqu'au depoules, l’attaquant italien Mario Balotelli retient surtout la qualification du club bout» lombard pour les 8es de finale de la
Ligue des champions, assez fier d'être le seul représentant italien présent à ce stade de la compétition. «Ce fut un match compliqué, après l’expulsion de Riccardo (Montolivo) qui est intervenue très tôt dans le match. Nous aurions voulu marquer, mais il était très difficile de pouvoir le faire. En infériorité numérique, nous avons seulement dû défendre. Nous sommes un très bon groupe de joueurs, nous le prouvons à chaque match. D’autres équipes italiennes auraient pu se qualifier pour les huitièmes mais nous sommes la seule à y être. Maintenant, nous allons être de retour également en championnat. Notre prochain adversaire en Ligue des champions ? Ça m’est égal», a expliqué l'attaquant italien à l'issue du match, dans des propos relayés par le site officiel du club milanais.

Naples Benitez : «Ma victoire la plus amère !»
Malgré sa victoire face à Arsenal, mercredi à domicile (2-0), Naples ne s’est pas qualifié pour les 8es de finale de la Ligue des champions, en se contentant d’une participation en EuropaLeague. «Je ne sais pas si c'est ma victoire la plus amère. Je suis très triste, mais en même temps très fier de l'équipe, du feeling parfait avec les tifosi. Je crois que je dois être positif et content, j'ai dit la même chose aux joueurs, qu'ils devaient être fiers d'eux. Nous avons marqué 12 points, on ne pouvait pas faire plus. L'équipe sort renforcée de cette Ligue des champions, c'est un tremplin pour le futur. Il faudra se souvenir de tout ce que nous avons fait de bien. Notre équipe grandit et peut croire en ses possibilités», a reconnu l’ancien entraîneur de Chelsea et Liverpool, après la rencontre.

Arsenal
Giroud : «Une belle campagne, malgré cette dernière défaite»
Qualifié, malgré la défaite à Naples par 2 à 0, Arsenal a néanmoins perdu sa première place qui lui aurait évité un cador au tour suivant. Olivier Giroud, l'attaquant des Gunners, n'en gardait pas moins le sourire au micro de beIN SPORT, à l'issue de la rencontre en Italie : «C’est quand même la qualification que l'on retient. On a fait du bon boulot même s'il reste, c'est vrai, un goût d'amertume parce que l'on ne prend pas les trois points et on termine deuxièmes. Du coup, on va prendre une tête de série en huitièmes, comme l'année dernière où on avait dû affronter le Bayern Munich (finalement vainqueur de la Ligue des champions, ndlr). On n'était pas passés loin. Pour passer, il faudra faire mieux que ce soir. On a fait une belle campagne, malgré cette dernière défaite. Les Napolitains ont marqué dans les dernières minutes, nous on savait que si on ne perdait pas par 3 buts, on passait. Dortmund a eu de la réussite en marquant à la fin (à Marseille, ndlr), Naples a été un moment qualifié et c'est un scénario cruel pour lui. Nous, on est contents d'être qualifiés, on va pouvoir souffler jusqu’en février, car on était très fatigués sur la fin, surtout moi.»

Zubizarreta calme le jeu pour Messi
Alors que certains proches du club catalan affirment un certain malaise de Lionel Messi concernant son salaire, en voyant son grand rival recevoir pas moins de 17 millions d'euros nets par an (plus 3 millions en cas de Ballon d'Or), l'Argentin exigerait un geste similaire de la part de la direction du FC Barcelone, six mois seulement après avoir prolongé son bail jusqu'en 2018, ce qui n’a nullement plu au dirigeant Javier Faus, avant que Andoni Zubizarreta, le directeur sportif du Barça, ne calme le jeu en rappelant l'attachement de l'Argentin au club. «Tout ce que je sais de Leo, c’est que je souhaite qu’il se soigne, qu’il ait la tranquillité d’esprit et qu’il reviendra encore plus fort. C’est ce que je pense de Leo. Messi a déjà démontré son engagement pour ce club et nous avons la chance de profiter du meilleur joueur du monde», a déclaré l’ancien portier catalan au micro de Canal+ Espagne.

Juventus

Conte : «C'était un peu une loterie et nous n'avons pas réussi à gagner»
Battue sur la pelouse de Galatasaray (1-0) lors de l'ultime journée de la phase de poules de la Ligue des champions, la Juventus Turin est éliminée de la plus prestigieuse des compétitions européennes. Après ce coup dur, Antonio Conte, l’entraîneur turinois, est apparu amer devant les médias, en s’exprimant longuement au sujet des conditions de jeu qui, selon lui, ont conditionné l’issue du match : «Nous avons tenu une réunion avec l’UEFA, en marge de la rencontre. Mancini a dit que c’était dangereux pour les joueurs, j’ai dit la même chose. Pour eux, c’était jouable. Cela s’est joué, en vertu d’intérêts supérieurs. À la mi-temps, je suis allé voir l’arbitre pour lui dire que ce n’était pas du football, mais on devait jouer. Avec un terrain décent, je suis sûr que l’épilogue aurait été différent. Félicitations néanmoins au Galatasaray qui a lutté comme nous. A cause de notre parcours lors des cinq précédents matchs, nous avons été obligés de jouer notre qualification sur un seul match, le dernier ici à Galatasaray. C'était un peu une loterie malheureusement et nous n'avons pas réussi à gagner (…) Maintenant, nous allons jouer notre carte en Ligue Europa. Je pense que toutes les compétitions sont importantes et dans chacune d'elles, nous devons donner le meilleur de nous-mêmes.»
Contact@lebuteur.com

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

22
Real Madrid

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

International

«Ma méforme ? Une histoire inventée par la presse»
Comparé à Zidane par l’entraîneur italien Carlo Ancelotti, l’ancien joueur de Malaga, Isco, qui a coûté pas moins de 30M€ aux caisses du club cet été, a réalisé des débuts tonitruants, avant de passer peu à peu aux oubliettes depuis plusieurs semaines. De retour au premier plan, l’international espagnol a tenu à tirer les choses au clair, dans des propos relayés par AS. «Ne pas être titulaire fait partie du football, nous vivons tous des hauts et des bas et aujourd’hui, je me sens mieux. Ma méforme, c’est une chose inventée par la presse. Il y avait simplement des joueurs meilleurs que moi, je l’assume», a reconnu celui qui a loupé de grands chocs ces derniers temps, notamment face au FC Barcelone et à la Juventus.

Diver

Isco

Les confidences de «Titi» Henry
Meilleur buteur de l’histoire d’Arsenal, l’attaquant français Thierry Henry, assez avare de paroles depuis qu’il évolue outre-Atlantique aux New York Red Bull, a accordé une interview à SkySports, en évoquant de nombreux sujets. Morceaux choisis.

«Ce que fait Ronaldo est fou !»
«Il y a toujours eu beaucoup de bruit sur Ronaldo et son attitude, tout ça… Mais à un moment, il faut arrêter de parler de son attitude et regarder les chiffres qu’il affiche aujourd’hui. Arrêtez de parler et regardez ! Ce qu’il a fait, c’est juste fou. Louis Saha me disait à l’époque que Ronaldo deviendrait le meilleur joueur du monde et pour très longtemps, alors je me suis dit «OK, voyons cela», parce que je ne le savais pas encore. Louis me disait que son niveau était incroyable, et on doit bien lui donner raison aujourd’hui.»

«J’aurais adoré joué avec Ozil»
«J’aurais adoré joué avec lui. Il me rappelle un peu, dans un autre style, Robert Pires. C’est le genre de joueur à qui tu donnes le ballon et qui te le rends toujours. Si tu bouges à gauche, il te passe la balle, et si tu choisis la droite, il la fera aussi partager. Il peut à la fois évoluer avec un attaquant rapide, un joueur de pointe ou n’importe quel autre style possible. Il joue comme il pourrait jouer dans son jardin et comme si personne n’était autour de lui. C’est bizarre, mais c’est le genre de joueur que vous voulez. Vous devez savoir mettre le pied sur le ballon, et c’est ce qu’il a apporté à Arsenal.»

Ronaldo sera présent au Ballon d’Or
C’est désormais officiel : Cristiano Ronaldo va finalement assister à la soirée de gala de remise du FIFA Ballon d'Or, prévue le 13 janvier 2014. La présence du Portugais à la cérémonie était loin d'être assurée, notamment après la vidéo de Sepp Blatter où le président de la FIFA s'était moqué de l'attaquant du Real Madrid. Aujourd'hui, la donne a changé puisque la star merengue, considérée comme le grand favori pour succéder à l'Argentin, vise le deuxième Ballon d'Or de sa carrière. Selon une information dévoilée par la Cadena Cope, le Real Madrid a contacté la FIFA pour confirmer cela par téléphone.

«Même à l’entraînement, Messi veut battre tout le monde»
«Il veut jouer chaque match, et à l’entraînement, il veut battre tout le monde. Vous savez quoi ? L’exemple typique, c’est quand il subit une faute à l’entraînement et qu’elle n’est pas sifflée. La première chose qu’il fait est d’aller demander le ballon au gardien et dribbler tout le monde pour aller gagner. Ensuite, vous avez le ballon pour jouer de nouveau, et il te le prendra où que tu sois et marquera encore jusqu’à ce qu’il soit un peu plus calme. Tu finis par perdre le match. Je n’avais jamais vu ça avant !»

Scolari a voté Ronaldo
Actuellement entraîneur de la sélection brésilienne, Luiz Felipe Scolari a dévoilé qu'il avait voté pour Cristiano Ronaldo pour le Ballon d'Or, lui qui a déjà entraîné le Portugais lors de son passage à la tête du Portugal. Interrogé en conférence de presse, repris par Punto Pelota, Luiz Felipe Scolari a affirmé que son choix s'était porté sur CR7, en raison de son rendement exceptionnel, «spécialement cette année» et qu’il avait «simplement continué à être le meilleur.»

Galatasaraya

Drogba «Je n'irai
nulle part en janvier»
Dans des propos rapportés par le Daily Express, l’international ivoirien Didier Drogba a fait le point sur son avenir, après la qualification de Galatasaray pour les huitièmes de finale. Sous contrat avec Galatasaray jusqu'en juin prochain, l’ancien buteur vedette de Chelsea n'a pas l'intention de quitter le club en janvier : «C'est trop tôt pour parler de la prochaine saison, mais je n'irai nulle part en janvier. Je veux être fidèle jusqu'à la fin. Je suis reconnaissant envers Galatasaray. Ils m'ont donné une chance de jouer à un haut niveau. C'est pourquoi je suis heureux», a indiqué le buteur ivoirien, également heureux d’être dans le top 16 de la Ligue des champions : «La place en huitièmes de finale de la Ligue des champions est importante parce que nous voulons nous améliorer. C’est très important pour nous.»

Ottmar Hitzfeld compare le Bayern au Real

Bayern Munich

«Giroud est devenu un tueur dans les yeux»
«Quand vous êtes un attaquant, vous devez faire en sorte de devenir un tueur. C'est ce qu’Olivier a dans les yeux. Quand il est arrivé, il découvrait l'Angleterre mais maintenant, il veut marquer à chaque match. Il veut être le gars qui donne la victoire à son équipe. Vous avez besoin de cette attitude.»

Ancien entraîneur du Bayern Munich (1998-2004 et «MU a besoin d’inspirer 2007-2008), Ottmar Hitzfeld, qui a pris depuis 2008 les rênes de la sélection suisse, garde un œil attentif sur l’ac- de nouveau la crainte» tualité footballistique, en critiquant notamment la ges«Quand nous nous déplacions à tion financière du Real Madrid, contrairement à celle du Manchester United, je peux le dire récent champion d’Europe : «Le recrutement de Gareth maintenant, nous savions que nous Bale par le Real Madrid est incompréhensible. Je ne allions passer un sale quart d’heure. comprends pas comment le Real Madrid peut avoir autant de dettes. Il me paraît injuste que le Real puisse Mais maintenant, quand je vois les acheter ces joueurs, avec la quantité de dettes qu’ils équipes aller à Old Trafford, elles ont en ce moment. Ce n’est pas juste», a-t-il déclaré à n’ont même plus peur. Elles sont tranla revue Football Tactique Magazine, avant d’évoquer quilles, prennent le jeu à leur compte le modèle économique du Bayern Munich : «Le Bayern alors qu’avant, elles ne dépassaient est un club sain, qui n’a pas de dettes, et qui recrute seulement les joueurs qu’il peut, compte tenu de son pomême pas la ligne médiane. MU a besoin tentiel économique. Il a déboursé de grosses sommes ces derde récréer la peur et d’inspirer de nouveau nières années, mais il ne s’est jamais retrouvé dans la la crainte. Une fois qu’ils auront solutionné situation de devoir de l’argent à n’importe quel club ce problème, tout ira bien.» ou entité. La concurrence n’est pas équitable entre les clubs.»

Sneijder : «Je me sens très bien à Galatasaray»

Auteur du but décisif lors de la courte mais précieuse victoire face à la Juventus à domicile, en offrant la qualification aux Turcs du Galatasaray, Wesley Sneijder a une nouvelle fois été interrogé sur son avenir, lors d’une interview accordée au média néerlandais NOS : «Je ne lis même pas les journaux, mais j'ai entendu parler Pisté par Manchester United de ces liens. Pour le moment, ce n'est pas un prodepuis plusieurs semaines, Koke blème, mais à chaque fois que le marché des transpourrait prochainement officialiferts est ouvert, je suis lié avec de nombreux Transfert record de Tottenham avec la somme de 30 ser son arrivée chez les Red Declubs», a indiqué Sneijder à propos des nommillions d’euros, Erik Lamela pourrait être prêté lors du vils, comme l’annonce la presse breuses rumeurs, lui qui reste assez serein, malmercato hivernal. Selon le Daily Express, qui fait référence à des sources espagnoles, l’entraîneur portugais de Tottenham britannique. Véritable cadre de gré un réel intérêt des Red Devils, lui qui possède envisagerait de prêter son joueur en Espagne, et l’Atletico Madrid depuis deux ans, une clause libératoire à hauteur de 15 millions plus particulièrement du côté de l’Atletico Madrid HisKoke pourrait très bientôt quitter son d’euros : «Parfois, c'est frustrant, parce que je toire de permettre au joueur âgé de 21 ans de progresser club formateur, pour tenter sa chance dois clarifier ma situation auprès des fans. considérablement. Les Spurs seraient disposés à le prêter chez le récent champion d’Angleterre. Ici en Turquie, les supporters sont très au sein d'une autre écurie ambitieuse entre janvier et juin 2014. Des négociations auraient même débuté Selon Marca, le manager de Manchester émotionnels. Ils ont beaucoup de paspour trouver un accord. L’ancien joueur de la Roma United, David Moyes, a décidé d'assister sion et je ne veux pas avoir à expliquer pourrait rejoindre la formation espagnole qui lutte même à la récente rencontre des Rojiblanles choses que je ne connais pas. Enpour le titre en Espagne et qui a composté, sans cos en C1, afin de suivre de plus près les core une fois, j’en sais autant que vous. problèmes, son ticket pour les 8es de finale de prestations de ce très prometteur milieu de Je me sens très bien à Galatasaray et je la Ligue des champions. Chez les Rojiblancois, le détonateur sud-américain pourrait terrain. Âgé de 21 ans, Koke est considéré en Essuis heureux d’être en huitièmes de fiévoluer sous les ordres d'un de ses compagne comme le successeur de Xavi. Le milieu de nale de la Ligue des champions. On ne patriotes, autrement dit le coach terrain espagnol dispose d'une clause libérasait jamais, mais en ce moment, je suis Diego Simeone. toire estimée à 24 millions de livres. heureux ici.»

Tottenham

Man United

Vers un prêt à l’Atlético pour Lamela

Moyes veut s’offrir la pépite Koke

D écrassage
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

www.lebuteur.com

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

23
Prévisions météo pour Alger et ses environs
10 Safar 1434

Horaires des prières

Le proverbe du jour

VENDREDI
BEAU TEMPS

SAMEDI
BIEN ENSOLEILLÉ

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h42 : 15h14 : 17h36 : 19h00 : 06h20 : 07h54

«On ne saurait désirer ce qu'on ignore»
(Proverbe romain)
Votre cuisine regorge dʼingrédients vous permettant de soulager un nez bouché ou une toux sèche. Découvrez huit remèdes maison pour combattre les symptômes du rhume et de la grippe. Début de rhume Faites une cure de thym, citron et sureau. Le thym désinfecte, le citron apporte de la vitamine C et le sureau aide à éliminer les toxines. Préparez-vous un litre dʼinfusion avec une poignée de thym, une rondelle de citron et une bonne pincée de fleur de sureau. Sucrez si vous le voulez avec du miel, et buvez de cette tisane, chaude ou froide, tout au long de la journée. Toux sèche G Sirop de poireaux: Cuire 150 g (1/3 lb) de feuilles de poireau dans un litre dʼeau pendant une demi-heure. Ajoutez au jus de cuisson la même quantité de miel ou de sucre. Mettez en bouteille. Buvez-en 2 cuillerées à soupe au moment des quintes de toux. G Sirop de radis noir: Vous aurez besoin de radis noir, de sucre semoule, dʼune passoire et dʼun flacon. Coupez le légume en tranches fines sans lʼéplucher. Mettez les tranches dans une passoire avec un saladier dessous. Saupoudrezles de sucre. Il vous faut le même poids de sucre que de radis. Laissez dégorger 2 heures. Recueillez le jus obtenu et mettez-le dans le flacon. Prenez 2 cuillerées à soupe pendant les quintes de toux. Nez bouché G Fabriquez-vous une poudre odorante que vous inhalerez plusieurs fois par jour pour vous dégager le

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 6° C A-M : 19° C Vent : 11 km/h Direction : S.E.

Matin : 8° C A-M : 18° C Vent : 11 km/h Direction : S.

ACTUEL

8 remèdes maison contre le rhume et la grippe
tillez le liquide dans chaque narine avec un compte-gouttes. Début dʼangine Lʼangine est une inflammation aiguë de la gorge dʼorigine infectieuse aussi appelée pharyngite. Essayez le cataplasme de poireau copieusement poivré. Appliquez sur votre gorge une large compresse recouverte dʼune bonne couche de poireaux cuits encore tièdes. Faites tenir avec un foulard et laissez agir au moins 10 minutes. Une bonne ponce Ce remède de nos grandsparents pour combattre les malaises de la grippe se compose dʼune tasse dʼeau bouillante, dʼune grosse cuillerée à thé de miel, de citron et de 30 à 60 ml (1-2 oz) de gin (à base de grains et de baies de genévrier). Le tout fait transpirer et aide à soulager la grippe. Début de bronchite Le cataplasme à la moutarde, que lʼon trouve en pharmacie, vient dʼun remède maison. Mélangez 1 cuillerée à thé de moutarde sèche avec de lʼeau ou de la mélasse. Étendez cette préparation sur un linge ou du papier brun (vous jetterez le tout par la suite et appliquez sur la poitrine ou dans le dos une quinzaine de minutes ou jusquʼà ce que ça chauffe. Cʼest efficace, mais une application prolongée peut brûler la peau. Bouchon de cérumen Instillez dans le conduit auditif quelques gouttes dʼhuile dʼamandes douces tiédie.

Empoisonnement d'Arafat :
les Suisses persistent et signent
Les scientifiques suisses ne sont pas d'accord avec leurs collègues français et tiennent à le faire savoir. L'équipe d'experts de l'Institut de radiophysique de Lausanne, dont les conclusions sur un possible empoisonnement de Yasser Arafat ont été contredites mardi par des experts français, répète que l'on peut "raisonnablement soutenir la thèse d'un empoisonnement" du raïs palestinien au polonium210, une substance radioactive invisible hautement toxique. Interrogé par la Radio télévision suisse (RTS), le professeur Patrice Mangin, directeur du Centre universitaire romand de médecine légale, qui a dirigé l'expertise suisse, se dit "surpris par les explications" fournies par les scientifiques français. Les équipes suisses et françaises, mandatées respectivement par l'Autorité palestinienne et le parquet de Nanterre, ont pu analyser des échantillons prélevés sur la dépouille de l'ancien dirigeant palestinien, exhumée le 27 novembre 2012. Un an plus tard, ils arrivent au même résultat : le corps de Yasser Arafat contient bien un taux de polonium-210 supérieur à la moyenne. D'après les Suisses, les quantités de polonium210 mesurées seraient même jusqu'à 20 fois supérieures à la normale.

Petits beurres
à la crème de citron

R ecett e

Pour la crème au citron : Q 100 g de sucre Q 1 ciron jaune Q 3 oeufs Q 1 cuillère à soupe de maïzena Q 10 cl de crème liquide Q 2 cuillères à soupe de sucre 1/ Battez 1 oeuf entier et 2 jaunes (réservez les blancs) avec le sucre en poudre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse. 2/ Ajoutez la maïzena, la crème liquide, le jus du citron et le zeste. 3/ Reversez la crème obtenue dans une casserole, puis, sans cesser de délayer, faites cuire à feu doux jusqu'à épaississement (ne faites pas bouillir et surveillez que la crème n'attache pas). 4/ Etalez la crème au citron sur les petits beurres. 5/ Battez les blancs d'oeufs restant en neige, puis incorporez le sucre glace à la fin. 6/ Nappez les petits beurres de cette meringue et faites-la dorer au gril du four pendant 2 minutes. Voilà les petits beurres à la crème de citron sont prêts à être dévorés !

Cameron : «Arrêtez d'apprendre le français»
David Cameron, le Premier ministre britannique, est revenu de son voyage en Chine avec de grandes idées. Selon Bloomberg, les écoliers britanniques devraient abandonner l'étude du français et de l'allemand au profit du mandarin. Cela tombe bien, l'enseignement d'une deuxième langue sera obligatoire dès le primaire à partir de septembre 2014. «Le temps que les enfants nés aujourd'hui terminent leurs études, la Chine sera la première économie mondiale. Il est temps d'abandonner la tradition de l'apprentissage du français et de l'allemand et de faire apprendre le chinois à plus d'enfants», a déclaré Cameron. Actuellement, 200.000 personnes étudient le mandarin outre-Manche. L'objectif de David Cameron est de doubler ce chiffre. En ce sens, un accord a été signé avec la Chine pour doubler le nombre d'assistants linguistiques de langue chinoise d'ici 2016. Selon FT.com, seules 3% des écoles primaires proposent des cours de chinois, et 9% des établissements d'enseignement secondaire. L'accord comprend aussi la formation de professeurs chinois pour enseigner au Royaume-Uni, et, plus surprenant, un voyage d'étude de l'enseignement des mathématiques en Chine. Les derniers tests Pisa ont révélé que le niveau des écoliers britanniques stagnait, voire diminuait, alors que les résultats des élèves asiatiques continuaient d'augmenter.

nez. Pilez ou passez au mélangeur des feuilles séchées de basilic et de bétoine (en vente en herboristerie). G Pour déboucher le nez et désinfecter les voies aériennes, faites des inhalations à base dʼeucalyptus et de thym. Mettez une pincée de thym et une pincée dʼeucalyptus frais dans un bol dʼeau bouillante (ou quelques gouttes dʼhuile essentielle). Restez la tête au-dessus du bol pendant au moins dix minutes en essayant de respirer à fond. Nez qui coule Nettoyez-vous le nez avec de lʼeau salée. Faites dissoudre 2 cuillerées à thé de gros sel marin dans un verre dʼeau distillée ou dʼeau minérale tiède. Mouchez-vous puis ins-

13 trucs anti lumbago !
Jardinage, bricolage, ménage, déménagement... Le lumbago, appelé aussi "tour de reins", peut survenir à tout moment ! Caractérisé par une douleur violente et invalidante, il peut évoluer en sciatique. Comment l'éviter ? Que faire pour le soulager rapidement ?

Stopper un mal de gorge et une toux
Quand on a mal à la gorge et que l'on tousse en même temps, on peut faire stopper ces symptômes assez vite de façon naturelle. Il faut mélanger un jus de citron avec une grosse cuillère de miel, trois clous de girofle et diluer le tout dans de l'eau bouillante. Laisser dix minutes, filtrer et boire puis mastiquer un clou de girofle.

A stuce

Du vélo plutôt que du tennis !
Pour prévenir le lumbago, il est conseillé de renforcer ses muscles abdominaux ainsi que ceux du dos. "C'est le tronc tout entier qui doit être plus fort", explique le Dr Jean-Yves Maigne, rhumatologue. Mais attention, certains sports sont très mauvais pour le dos et ne protègent pas du tout du lumbago, au contraire ! En pratique : On oublie les sports brusques qui imposent des contorsions du dos comme le judo, la lutte, le canoé kayak, les sports de raquette (tennis...), les haltères... Et on opte plutôt pour la natation, la marche et le vélo. Ces activités sont idéales quand on a mal au dos ou quand on n'est pas sportif. A savoir : En cas de lumbago, il est conseillé de rester actif (autant que faire se peut, bien sûr !). Commencez très progressivement et augmentez graduellement vos efforts. Lʼimportant est dʼêtre régulier et de persévérer.

People
Brad Pitt offre plus d'un million d'euros au village où son film a été tourné !
Pendant que sa fiancée Angelina Jolie travaille dur sur le tournage de sa nouvelle réalisation en Australie, Unbroken, Brad Pitt avance lui sur un autre projet, Fury. Dans ce film de guerre réalisé par David Ayer, la star américaine tient le premier rôle en tant qu'acteur, mais estime que sa participation à ce long métrage va au-delà de la caméra. C'est ainsi que, selon le Daily Mail, il a remercié les résidents du petit village britannique dans lequel cette production a été tournée en leur remettant la modique somme de... 1 million de livres sterling (1,2 million d'euros) ! Brad Pitt a bien eu conscience que l'impressionnant tournage de sept semaines du film Fury, qui se déroule durant la Seconde Guerre mondiale, n'a pas été de tous repos pour le petit village tranquille de Shirburn, situé dans le comté d'Oxfordshire en Grande-Bretagne. Explosions, nuisances sonores et blessure d'un figurant sont à dénombrer durant la production de ce long métrage qui nous emmène en avril 1945, auprès du sergent Wardaddy pour une mission suicide derrière les lignes ennemies. Sans compter que le tournage a fait polémique lorsque la production a refusé de le suspendre pour fêter la commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale. Le cinéaste avait dû s'excuser a posteriori de cette décision.

Question
On perd du poids à partir de 20mn de course
Faux !
C'est à partir de 40mn de course à pied que l'on commence à perdre du poids. Après 40mn, l'organisme va puiser dans ses réserves, et donc ses graisses. A condition de courir régulièrement… et de ne pas oublier de manger équilibré ! Après 30mn, l'organisme secrète des endorphines, ces substances qui engendrent le plaisir, diminuent stress et douleur. Le corps tout entier se muscle également.

N e ws
Santé

Après le soutiengorge qui tweete, celui qui détecte le cancer du sein, voici les balconnets qui nous avertissent quand on mange pour de mauvaises raisons. Lʼidée pour le moins perchée relève dʼun projet très sérieux piloté par la multinationale Microsoft en association avec les universités anglaises de Rochester et de Southampton. Equipé de capteurs glissés dans les bonnets et sur les côtés, le soutien-gorge intelligent enregistre les variations de rythme cardiaque, la température corporelle et les ni-

Un soutien-gorge qui empêche de grignoter
veaux de stress, des précurseurs des pulsions alimentaires selon les chercheurs. Les données stockées sont envoyées par Bluetooth au smartphone de lʼheureuse utilisatrice qui reçoit des alertes dès quʼundangereux grignotage se profile. Ce prototype est censé aider "à changer les comportements qui nous semblent automatiques ou hors de contrôle", explique au Daily Mail Mary Czerwinski, chercheur et psychologue qui dirige lʼétude. "Le soutien-gorge rendra les personnes conscientes de leurs attitude mal adaptée", pour les remettre dans le droit chemin.

Le

La NSA localise près de 5 milliards de portables par jour dans le monde
La NSA, l'agence américaine chargée des interceptions de communications, intercepte les données de géolocalisation de centaines de millions de téléphones portables dans le monde, a révélé mercredi 4 décembre le Washington Post, s'appuyant sur des documents fournis par l'ancien consultant de la NSA Edward Snowden. Six mois après les premières révélations de Snowden notamment sur la collecte des métadonnées téléphoniques (durée des appels, numéros appelés etc.), cette nouvelle révélation semble montrer que l'agence américaine est également capable de suivre des personnes à la trace grâce à leur portable, même quand celui-ci n'est pas utilisé. L'agence stocke des informations sur « au moins des centaines de millions d'appareils » et enregistre « près de 5 milliards » de données de localisation par jour, affirme le quotidien sur son site Internet. « Nous obtenons de vastes volumes » de données de géolocalisation partout dans le monde, a confirmé un haut responsable de cette collecte cité par le Post. L'agence y parvient en se connectant aux câbles qui relient les différents de réseaux mobiles dans le monde et, de ce fait, collecte « incidemment » des données de géolocalisation de citoyens américains. L'intérêt de cette collecte, permise par le dialogue constant entre un téléphone et l'antenne-relais la plus proche et de puissants algorithmes mathématiques, est de « retracer les mouvements et de mettre en lumière des relations cachées entre des personnes », explique le quotidien.

C hiffre du jour

5

12:00 Les escapades de Petitrenaud 12:30 Jardins et loisirs 13:00 Questions pour un champion 13:30 Journal (RTBF) 14:00 Quand vient la peur 15:30 D'Est en Ouest 16:00 En roue libre 17:00 Mise au point 17:50 Le dessous des cartes 18:00 64', le monde en français, 1re partie 18:25 Le journal de l'éco 18:30 64', le monde en français, 2e partie 18:50 L'invité 19:00 64', l'essentiel 19:05 Les escapades de Petitrenaud 19:35 Tout le monde veut prendre sa place 20:30 Journal (France 2) 21:00 Qui sera le prochain grand pâtissier ? 23:20 Journal (RTS) 23:50 Des racines et des ailes 01:35 TV5MONDE, le journal Afrique

12:00 Les douze coups de midi 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:45 Petits plats en équilibre 13:55 Les feux de l'amour 14:55 Un souhait pour Noël 16:35 Quatre mariages pour une lune de miel 17:25 Bienvenue chez nous 18:20 Une famille en or 19:05 Le juste prix 20:00 Journal 20:30 Toi toi mon toit 20:35 Trafic info 20:40 Nos chers voisins 20:45 C'est Canteloup 20:50 MasterChef 23:25 MasterChef se met à table 00:25 Trafic info 00:30 Confessions intimes 02:10 Confessions intimes

13:00 Journal 13:50 Vestiaires 13:53 Consomag 13:55 Euro Millions 14:00 Toute une histoire 15:40 Comment ça va bien ! 16:15 Côté Match 16:20 Point route 16:25 Natation 18:40 Point route 18:50 N'oubliez pas les paroles 19:20 N'oubliez pas les paroles 19:45 Parents mode d'emploi 20:00 Journal 20:39 Histoire d'un rêve 20:40 Euro Millions 20:41 Tirage du super Loto 20:42 Emission de solutions 20:43 Alcaline l'instant 20:45 Deux flics sur les docks 22:15 Ce soir (ou jamais !) 00:10 Tirage de l'Euro millions 00:15 Dans quelle éta-gère

12:40 Météo 12:45 Le 12.45 13:05 Scènes de ménages 13:45 Les amoureux de Noël 15:40 La star et l'enfant 17:30 Un dîner presque parfait 18:40 100 % mag 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 NCIS 21:40 NCIS 22:40 NCIS 23:25 NCIS 00:15 NCIS 01:05 Californication 01:40 Californication 02:10 Météo 02:15 M6 Music

24

N° 2493
Vendredi 13 décembre 2013

www.lebuteur.com

BALLON D’OR

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->