Vous êtes sur la page 1sur 5

COURS DE MATHEMATIQUES

Fichier .pdf du cours en vidéo du même nom

Trigonométrie

Fonctions circulaires
Ce cours porte exclusivement sur la présentation des fonctions circulaires
cosinus et sinus.

1 L’idée générale
Ethymologiquement, la trigonométrie s’emploie à mesurer les angles d’un
triangle. Le cercle trigonométrique a pour centre (O) un des sommets du
triangle considéré, et pour rayon un des deux côtés issus de O. Le troisième
sommet du triangle est alors n’importe quel point du cercle trigonométrique.
Sur la base de cette construction, la trigonométrie définit des fonctions et
des formules qui permettent de déterminer entre autres la mesure des angles
du triangle considéré.

2 La théorie
Ce cours au format particulier dresse un descriptif non exhaustif des fonc-
tions circulaires. Par conséquent, s’il ne propose aucun exercice, ce cours
décrit les propriétés et fournit la courbe représentative des fonctions cosinus
et sinus.

1
2.1 La fonction cosinus
On considère le cercle trigonométrique de centre O(0; 0) et de rayon
R = 1. La rayon correspondant à la portion positive de l’axe des abscisses
constitue un côté du triangle. Le troisième sommet du triangle est un point
quelconque du cercle trigonométrique.
Sur cette base, le cosinus représente la mesure du segment reliant le centre
du cercle trigonométrique à la projection orthogonale du troisième sommet
du triangle sur l’axe des abscisses.

Soit la fonction réelle f : x 7→ cos x


– f est appelée fonction cosinus ;
– f est définie sur un ensemble de définition D = R ;
– f est dérivable sur D = R ;
– f est paire sur D = R :
∀x ∈ R, cos(−x) = cos x ;
– la courbe représentative Cf de f est symétrique par rapport à l’axe des
ordonnées ;
– f est périodique sur D = R de période 2π :
∀x ∈ R, ∀k ∈ Z, cos(x + 2kπ) = cos x ;
– ∀k ∈ Z, f est strictement décroissante sur [0 + 2kπ; π + 2kπ] ;
– ∀k ∈ Z, f est strictement croissante sur [π + 2kπ; 2π + 2kπ] ;
π
– ∀k ∈ Z, f est nulle en x = + kπ ;
2 i π π h
– ∀k ∈ Z, f est strictement positive sur − + 2kπ; + 2kπ ;
 2 2 
π 3π
– ∀k ∈ Z, f est strictement négative sur + 2kπ; + 2kπ ;
2 2
– la dérivée de f est la fonction f 0 : x 7→ − sin x.

2
1
cos(x)

0.5

-0.5

-1
-6.28319 -3.14159 0 3.14159 6.28319

La fonction cosinus

1
cos(x)
-sin(x)

0.5

-0.5

-1
-6.28319 -3.14159 0 3.14159 6.28319

La fonction cosinus et sa dérivée

3
2.2 La fonction sinus
On considère le cercle trigonométrique de centre O(0; 0) et de rayon
R = 1. La rayon correspondant à la portion positive de l’axe des abscisses
constitue un côté du triangle. Le troisième sommet du triangle est un point
quelconque du cercle trigonométrique.
Sur cette base, le sinus représente la mesure du segment reliant le centre du
cercle trigonométrique à la projection orthogonale du troisième sommet du
triangle sur l’axe des ordonnées.

Soit la fonction réelle f : x 7→ sin x


– f est appelée fonction sinus ;
– f est définie sur un ensemble de définition D = R ;
– f est dérivable sur D = R ;
– f est impaire sur D = R :
∀x ∈ R, sin(−x) = − sin x ;
– la courbe représentative Cf de f est symétrique par rapport à l’origine
O(0; 0) du repère ;
– f est périodique sur D = R de période 2π :
∀x ∈ R, ∀k ∈ Z, sin(x + 2kπ) = sin x ;
h π π i
– ∀k ∈ Z, f est strictement croissante sur − + 2kπ; + 2kπ ;
2 2 
π 3π
– ∀k ∈ Z, f est strictement décroissante sur + 2kπ; + 2kπ ;
2 2
– ∀k ∈ Z, f est nulle en x = 0 + kπ ;
– ∀k ∈ Z, f est strictement positive sur ]0 + 2kπ; π + 2kπ[ ;
– ∀k ∈ Z, f est strictement négative sur ] − π + 2kπ; 0 + 2kπ[ ;
– la dérivée de f est la fonction f 0 : x 7→ cos x.

4
1
sin(x)

0.5

-0.5

-1
-6.28319 -3.14159 0 3.14159 6.28319

La fonction sinus

1
sin(x)
cos(x)

0.5

-0.5

-1
-6.28319 -3.14159 0 3.14159 6.28319

La fonction sinus et sa dérivée

Vous aimerez peut-être aussi