Vous êtes sur la page 1sur 2

Ocho : Un tétard en galère, une école en radeau.

Les trois beaux gosses triomphants, en les personnes d’Hypérion, Grognol et Althâr, avaient
donc établi leurs quartiers d'été sur Fluocadhil. Enfin pas exactement : Grognol avait disparu,
précisant qu'il avait un long et épuisant voyage à effectuer dans la région des confins, où le
sable est chaud, le Soleil brûlant, la donzelle... Hypérion, quant à lui, avait immédiatement
repris le chemin du champ de bataille, ou s'apprêtait immédiatement à le faire, tout du moins.
Althâr se prélassait dans ses appartements, au dernier étage de la plus haute tour de Mort,
Mort Lointain, celle où il y avait un solarium, un jacuzzi, et d'autres choses qu'une personne
sensée ne saurait dévoiler.

Sur le chemin - celui qui relie Peudlard à Mort, Mort Lointain - Gary Poster et ses copains
étaient en pleine randonnée pédestre, surtout Gary et Bon, d'ailleurs. Car à coups de clins
d’œil et autres promesses de récompenses peu recommandables, Sperbonne avait réussi à
convaincre l'avant-avant-dernier de la famille Whiskey à la prendre sur son dos. Le pauvre
bougre, torturé par ses... instincts... ne cessait de maugréer, pensant que les positions auraient
du être inversées. Mais il se gardait bien de le prononcer à haute et intelligible voix.

Comme vous le savez, et si vous ne le savez pas vous le saurez à la fin de la phrase, Mort,
Mort Lointain avait été vidée de son ban, et ne restaient sur place qu'Althâr, Amstelduïn, un
vampire paraplégique et sa famille, ainsi qu'une succube vraiment, mais vraiment très fidèle et
reconnaissante. Qui plus est, avec les évènements de la Lune précédant la victoire, Mort, Mort
Lointain n'était guère plus qu'un fromage à trous, et sans bouche-trous... Alors, fort d'une
bibliothèque magique aussi bien garnie que sa caisse à po, Althâr avait provoqué une pluie de
Terra Cota, sort de dissimulation excessivement puissant que même l'institut de fitness
Peudlard utilisait pour sa discrétion.

Tout ça, Gary ne le savait pas. Il arriva au bout du chemin en fin de journée, et Sperbonne
s'empressa de remercier Bon comme elle l'avait fait avec Gary quelques temps auparavant. Le
jeune Poster, écrasé par la chaleur, s'appuya contre un mur, en attendant que ses compagnons
aient fini d'émettre des petits cris.

Althâr entendait des petits cris. Il pensa que sa fidèle succube donnait du plaisir à Amstelduïn,
histoire de lui voler ce qui lui restait d'âme. Soudain - tadaaaa - les gémissements se firent
plus faibles, et disparurent. Ce n'était donc pas la succube, elle se débrouillait toujours pour
que ça dure plus de huit minutes.

Enfin réunis, Gary et les deux tomates en sueur, Sperbonne et Bon, tinrent un conseil de
guerre.

"Ca a disparu, annonça Gary.


- Dommage. On y retourne Sperb' ?, demande Bon.
- Un autre service, un autre merci, Whiskey !, déclara Sperbonne.
- On rentre à la maison ?
- J'ai un nouveau matelas, Sperb' !
- Service, service.
- On y va ! , Cria Gary.
- On y va, on y va..., répliquèrent les deux tomates en chœur."
C'est à ce moment là qu'un Squigre à dents de sabre vampire demi taupe démoniaque
chaotique mauvais leur tomba dessus. Enfin d'abord sur Sperbonne, plus chaude,
thermiquement parlant. Puis vint le tour de Bon. Rassasié, il disparut aussi soudainement qu'il
était arrivé, laissant Gary seul, devant Mort, Mort Loinatin noyé sous la Terra Cota.

Althâr ne prêta pas attention au grabuge et alla rendre visite au Vampire paraplégique pour lui
décerner la médaille du presbyte pour services rendus.

Gary arriva le lendemain à Peudlard, couvert de sueur, de sang, de poussière et de Terra Cota.
Il se présenta au bureau-secret-que-tout-le-monde-connait de Dumbandmore, où ce dernier le
reçut. Le jeune élève en arts SM - comprendre Sciences et Magie - expliqua tout à son
directeur, docilement. A la fin du récit, le regard du vieillard s'assombrit. Quand un des trois
mourrait, les autres devaient suivre. Il n'était pas envisageable de laisser le souvenir de l'échec
à l'un d'eux, leurs cuisantes déconvenues étant le plus apprécié divertissement de Boule de
Cristal Réalité - BCR en abrégé, à ne pas confondre avec le Beaujolais Camembert Rillettes
de notre réalité à nous, qui a été supprimé d'ailleurs - à Peudlard. Conscient de la chose, le
vieux Dumbandmore atomisa Gary, sans même cligner des yeux. Sa mort servirait leurs vies...

"Ta mort servira nos vies..."

Mais c'était sans compter sur Fluocadhil elle-même, qui, lasse de ces incessantes
escarmouches, déclencha un séisme qui coupa la route en deux - on ne parle que d'une route
depuis le début, suivez un peu - et faisant du domaine de Peudlard une île à part entière,
perdue dans les flots et dissimulée aux yeux de tous par son précieux Terra Cota. Avalon étant
déjà pris, ils appelleraient leur nouveau domaine "Apadbol, Institut Offshore" qui deviendrait
l'institut de proxénétisme magique le plus célèbre des onze plans.

A Mort, Mort Lointain, on ressentit une légère vibration. Peu importe, il était temps de
prendre des vacances bien méritées.