Vous êtes sur la page 1sur 1

Paris le 20/01/2014

Messieurs,

Nous avons bien reu votre courrier du 6 aot nous rappelant que le rglement de la somme figurant sur votre relev de juin aurait d intervenir depuis longtemps.

Nous avions l'impression que le paiement n'tait d qu' la fin d'aot, poque laquelle nous n'aurions eu aucune difficult vous rgler. Toutefois, il semblerait que nous nous soyons tromps sur vos conditions de rglements.

Dans l'tat actuel des choses, nous vous serions reconnaissants de nous accorder un dlai supplmentaire de trois semaines. Nos difficults actuelles sont purement ponctuelles. Et avant la fin du mois nous devons recevoir un certain nombre de rglements qui nous sont dus par des clients habituels qui paient notamment rapidement.

Nous sommes au regret d'avoir vous faire cette demande et nous esprons que vous serez en mesure de nous l'accorder.

Veuillez croire, Messieurs, l'expression de notre parfaite considration.

Directeur financier Marcel Picsou