Vous êtes sur la page 1sur 1

LAvenir - Basse Sambre, 24/01/2014, page/bladzijde 12

CH ARL ERO I Gosselies

La maison Gaspar-Thibaut classe


Un trs bel exemple de demeure patronale, intgrant notamment des lments Art nouveau et une tonnante porte, est dsormais protg.

e patrimoine monumental carolorgien, qui ne figure pas parmi le plus toff de Wallonie, vient de senrichir dun nouveau btiment class. Le ministre du Patrimoine, Carlo Di Antonio (cdH), vient de signer larrt de classement de la maison GasparThibaut, situe au n 16 de la rue Theys, Gosselies. Il sagit dune vaste maison, insre dans un remarquable crin de verdure class dans la foule en zone de protection Elle a t rige en 1900 sur des plans de larchitecte Oscar Van de Voorde, contemporain de Victor Horta, la demande de lingnieur des mines Louis Thibaut, directeur des charbonnages de Courcelles Nord. Cest un trs bel exemple de demeure patronale de cette poque, qui sinscrit dans le courant clec-

D.R.

Le beau btiment est rig dans un crin de verdure aux arbres dessences nobles et exotiques remarquables. La surprenante porte-ventail, qui souvre en diagonale, est lun des lments les plus remarquables de la demeure.
D.R.

D.R.

Le salon Art nouveau en acajou, son mobilier encastr, fait partie des lments intrieurs classs.

tique et no-Renaissance, mais qui comporte aussi des lments Art nouveau. Cest le cas des chssis de la vranda accole la faade arrire, de la grille dentre en fer forg et du salon Art nouveau avec

son mobilier intgr. Si la grande salle manger no-Renaissance, la petite salle manger et les carrelages de lancienne cuisine sont aussi classs, llment le plus tonnant est sans conteste la por-

te-ventail mise au point par une firme bruxelloise, LInnovation industrielle, et ralise par les ateliers gantois Charles Verbeke. La porte prsente la particularit de souvrir en diagonale, par des battants qui coulissent dans lpaisseur du mur. Une ralisation exceptionnelle. Dpendance de lathne royal Les Marlaires, le btiment est proprit de la Fdration Wallonie-

Bruxelles. La demande de classement avait t introduite ds 2008 par lAdministration du patrimoine, avec le concours de lASBLEspace Environnement et de la chambre hennuyre de la Commission royale des monuments et sites, mais le dossier, bien quen ordre, tait reste sans suite. Il a t ractiv par lchevine du Patrimoine, Vronique Salvi (cdH).Avec succs. B.W.

Copyright Editions de lAvenir All rights reserved - Tous droits reserves

Vous aimerez peut-être aussi