Vous êtes sur la page 1sur 1
BORDEAUX AGGLOMERATION 2-6 > TS he 207 CUB, Les élus verts de l'agglomération bordelaise veulent mettre en place un fonds de compensation des émissions de carbone L’empreinte écologique des voyages des élus Wle dernier bureau de la (Communauté urbaine en aaccep- ‘Ble principe, Maisil reste encore de nombreux détails a régler. GE rard Chausset(Mérignac) et Laure Curvale (Pessac), 1es deux vice présidents verts de la Commu- nnauté urbaine, ont obtenu Tac: cord des élus pour la création d'un fonds de compensation des Emissions de carbone, comme ont déja fait plusieurs collectivi- tés franciliennes. A Bordeaux, il serait adossé aux déplacements des Glus et des fonctionnaires de la Communauté urbaine, en avion surtout, car cest le moyen de transport Ie plus polluant. 15 euros la tonne de COZ. On connait trés bien les conséquen- ces d'un trajet de 1000 kilom& tres dans les airs en émission de C02 :environ une tonne par pas- sager. Le tarif hujourd’hui de la ton- nede COzsurlemarchémondial des quotas des gaz deffet deserre se situe a un prix plancher de Senne Wide des Ais worts est dlaffecter cette somme dans un fonds. y a deux possibilités. “Abonder un des fonds gérés av Jjourd’hui par les associations Ac- tion carbone ou le Groupe éner- gierenouvelable environnement et solidarités, le Geres, voire la so- iété Climat Mundi. ls ménent des actions de réparation écolo- gique» a travers. la planéte, comme des opérations de ref. restation, par exemple. IL est aussi possible a la Communauté urbaine de créer son propre fonds, pourquoi pas avec les communes de 'agglomé- ration, pour financer des actions surle territaire ell ne sagt pas de se donner bonne conscience mais deréparer les conséquences de nos actes », explique Gérard Chausset. Plan climat. 1 est difficile d’éva- Tuer aujourd'hui avec précision Te montant de la somme qui pourrait tre récoltée. Gérard Chausset [estime entre 30 et 50 000 euros. Il faudra que le dis- positif soit précisé avant son adoption en conseil de CUB. ors de la prochaine séance pplénitre, les lus devront, par ail: leurs, se prononcer sur le plancli mat communautaire présenté par Lanre Cirvale. Celuici annonce la réalisation de plusieurs diagnostics carbone et énergétiques sur l'ensemble du territoire, et non plus seule: ‘ment surle patrimoine public. I fandra toutefoisréunir