MOBILITÉ ET URBANISME

DÉVELOPPEMENT DES RÉSEAUX POLYCENTRIQUES: BRUXELLES
sur la conférence 'Bruxelles Europolis: une autre éc elle pour penser l'espace !ruxellois'" par Monsieur Jean de SALLE

AUCE2975 SÉMINAIRE INTER#IS$LINAIRE EN #É%ELO$$EMENT TERRITORIAL

MIGUEL MEDINA ALBERO

E+L)-./.C.égionale de /éveloppement ..U. par *onsieur #ean de +!LLE. L'aménagement et développement territorial au moyen du système de réseaux polycentri ues. !vec l'intégration du t"ème de la conférence du #eudi $% mars &'$$( ')ruxelles Europolis ( une autre éc"elle pour penser l'espace bruxellois'. président de la Commission . urbaniste .de la .égion de )ruxelles0Capitale.UL). collaborateur scientifi ue de l'1U!2 de l'UL). fondateur du bureau d'arc"itecture et d'urbanisme Cooparc"0. la promotion Communautaire du développement urbain dans l'UE. c"argé de cours "onoraire et collaborateur scientifi ue de l'1+!0La Cambre.5 .Cet document présente une réflexion sur le développement futur des grands centres urbains européens.et arc"itecte . *13UEL *E/14! !L)E. l'évolution de la mobilité et l'urbanisme dans l'Union européenne au cours des deux dernières décennies et des projets et textes rédigés.

).5/UC2154 6 L! 75L1218UE U.C<ELLE 75U.TABLE DES MATIÈRES 142.57...+E!U /E 91LLE+ )EL3E+( LE+ EU.C<ELLE+ 149E42!1. L'U41:4 EU.)!14E 75U.E .2!14 > ? @ .)!14E 9E.+ U4 !9E41.+ L! *1+E E4 .E44E 9E. C5LEC219E E2 14CE.1/5.+ U4E 75L1218UE U.E /E+ 14121!219E+ 9E.!7<1E % A $' $$ $> .U=ELLE+ )1)L153.+ U4E !U2.5C5.

sans doute. signé par des représentants des villes européennes. En $CCA. Les villes européennes ont insisté sur l'approc"e du 7rogramme de la C)ar e #(Aa!bor+. en tout cas. /ans celles0ci on peut apprécier la conception des futurs éléments de régulation ui peuvent atteindre la caractère obligatoire et. le Conseil Européen des Urbanistes publie la Nou&e!!e C)ar e #(A )*nes. rédigé par la Commission des Communautés Européennes . avec l'intention de corriger les applications insuffisantes de la c"arte originale de $CEE. la Commission Européenne a exposé officiellement la nécessité de forger une politi ue dans l'Union Européenne sur le développement urbain. . de la soft law. la politi ue se limite B l'utilisation des éléments communautaires et nationales déjB disponibles. de Le Corbusier. B partir de domaines liés au Conseil de l'Europe. les tentatives pour former une vaste politi ue urbanisti ue s'est traduite par la C"arte Européenne des /roits de l'<omme dans la 9ille. Le Li&re 'er sur !(En&ironnemen Urbain.en $CC'.et font partie. des critères basés B s ru" urer #es po!i i$ues urbaines% 1l y a un nombre élevé de documents relatifs B l'urbanisme européen supranational. &''E a vu l'adoption par le Conseil Européen d'Urbanistes de la révision de la deuxième Nou&e!!e C)ar e #(A )*nes. Une planification territorial composé par des éléments ui actuellement donnent forme B la politi ue urbaine de l'Union européenne mais aussi par des nouvelles tendances ui c"erc"ent B établir une communauté de principes dans les politi ues urbaines des pays et notamment dans les grandes villes de l'Europe.E. 2outefois.INTRODUCTION À LA POLITIQUE URBAINE /epuis les années nonante. En $CC%. La plupart de ces documents ne sont pas des lois . au moyen d'accroDtre la coopération et la coordination. Cet important rapport soulève une vaste politi ue urbaine intégrée dans la politi ue environnementale et dans des autres politi ues communautaires. Une vision large et consensuelle sur l'avenir des villes européennes afin d'exercer une grande influence dans les Gones urbaines. Cependant. Les principes du développement urbain durable ont servi B soutenir l'initiative.ou Commission Européen.règlement obligatoire. on peut le citer pour introducteur du débat de l'urbanisme durable. plusieurs auteurs ont signalé dans leurs textes B la formation d'un urbanisme européen suprana iona!.. désormais C. Cette mFme année. de l'intégration et la coordination communautaire.&'''-. ui recueille une conférence sur les villes durables célébré en $CC>. dans la /éclaration de <anovre .

sans créer une politi ue européenne pour des uestions H plus faciles B répondre B l'éc"elle locale ou régionale I. &'''0&''@. l'amélioration de l'environnement urbain est remar ué. . parmi les enjeux B des villes européennes. le niveau total d'emploi a augmenté.''' B ?'. etc L'idée du développement durable impose des consé uences importantes pour la mét"odologie de la planification urbaine et a nourrit divers documents internationaux.N EUROP-ENNE La proposition de la C. A'K de la population de l'Europe réside dans les Gones urbaines. la lutte contre l'exclusion sociale et économi ue. tels ue la C"arte d'!alborg et de la /éclaration d'1stanbul. la perte de la rue comme un espace de relations entre les citoyens et l'intronisation de la voiture comme le moyen de transport urbain. 1l y a mFme des villes européennes ui ont connu des déclins de population depuis les années $CA' en raison de la disparition ou la délocalisation des activités traditionnelles et de l'urbanisation périp"éri ue. les données démograp"i ues confirment ue le taux d'urbanisation de la société européenne est de plus en plus modérée. considérer les problèmes des villes au niveau Communautaire devrait servir B mettre les politi ues européennes près des citoyens et en mFme temps de renforcer le H modèle européen de société fondé sur l'égalité des c"ances I. le développement des réseaux transeuropéens de transport.'''. celles résultant des c"angements majeurs dans le processus d'urbanisation. J /ans l'ensemble.'ERS UNE POLITIQUE URBAINE POUR L(UNI. Ces propositions ont été accueillis par le 7arlement. le Comité économi ue et social européen et par le Comité des . 6 la demande du 7arlement Européen.E. Ce sont des projets communautaires afin d'améliorer la ualité de vie dans les villes et renforcer son économie. La 4ouvelle C"arte d'!t"ènes . l'insécurité citoyenne. En tout cas. 7armi d'autres domaines. 7our connaDtre des valeurs sur les uels les études se sont basées( J &'K des citoyens Européens vivent dans les grandes villes de plus de &.$CCAvise B empFc"er précisément les applications pauvres du fonctionnalisme urbanisti ue. Les documents approuvés remar uent.? millions d'"abitants. caractérisé par la ségrégation spatiale. le renforcement du transport intermodal. les grandes villes sont encore la principale source de ric"esse et dans la plupart des villes européennes. *algré cela. le Conseil. introduire la perspective urbaine dans les politi ues de l'Union européenne. Les lignes directrices pour l'avenir doivent Ftre fondées sur la reconnaissance du rMle de la ville en tant ue moteur du progrès économi ue. la Commission Européenne a lanLa le programme URBAN pour la période $CC>0$CCC et URBAN II. 8uoi u'il en soit. La nouvelle C"arte propose organiser les villes par une planification urbaine ouverte B une plus large participation des acteurs locaux et les systèmes de mobilité durable. vise B améliorer la planification urbaine et d'accroDtre l'efficacité des interventions communautaires existant dans les villes. J &'K dans les villes moyennes. J >'K dans les villes de $'.égions des Communautés Européennes.

par consé uent. devenant plus important les projets de coopération . une plus grande concentration de la population dans les grandes régions urbaines. La coordination des politiques de plus en plus intense (.lors de la conception de l'avenir.nami$ues "ommunau aires Les réseaux transeuropéens. ui se produit avec la dispersion spatiale et la croissance de ces agglomérations. dans son c"apitre sur les transports. 7lus ue jamais. on observe B tous les niveaux et B éc"elle européen comme il se plonge plus profondément dans le faLonnement de l'environnement institutionnel ui crée les conditions pour l'expansion du processus de mondialisation économi ue. !as #.&'''Les #.nami$ues e/ ernes #ominen définitivement sur les internes . ans ce nouveau cadre. entièrement favorable aux intérêts des forces opérant dans l'économie mondiale.''' Qm de nouvelles autoroutes en dimension communautaire . et $'.nationales. la capacité d'intervention autonome des !tats"nations sera complètement miné.'ERS UN A'ENIR COLECTI'E ET INCERTAIN Ces derniers temps.transport et le territoirede renforcer les villes comme moteurs de l'économie de la société développée. Cela souligne l'impact des dynami ues urbaines sur l'espace de c"acun des pays comprenant le tissu européen ou mondial. c"erc"aient. En seulement &' ans. l'évolution de ce ui se passe dans c"acun des territoires nationaux ne peut Ftre compris sans prendre en compte les tensions ue les forces mondiales imposent.amNn OernPndeG /urPn . la situation est encore en évolution et les aspirations soutenus par des politi ues de l'UE #oi&en 0 re #é1inis B travers des projets concrets et des activités ui répondent B l'intérFt collectif. Ceci aura certainement une grande importance dans la restructuration de l'appareil productif au niveau européen .. 2out ce ui en fait sensiblement augmenter la superficie touc"ée par le processus d'urbanisation et les besoins de transport. 1l y a une législation de plus0en0plus vaste et plus précis en ce ui concerne la planification urbaine durable et une série de processus d'action collective mises en place. 2outefois. envisagés dans le 2raité de *aastric"t . la situation a évolué.. à niveau mondial. le paysage urbain en Europe a radicalement c"angé. Ces réseaux permettraient d'encourager.troisième sur celles déjB existantes-.''' Qm de connexions B "aute vitesse ferroviaire ui relierait la plupart des principales noyaux urbaines.$CC&-.) créera des conditions. !ussi augmenter sensiblement la capacité des aéroports dans les grandes agglomérations urbaines et construire super0ports et des vastes Gones d'activités logisti ues ui permettent de connecter simultanément B l'économie européenne économie mondiale. 7ar consé uent. /epuis la création de la Communauté européenne en $CC& et les premières propositions de principes communs. . . la création de plus de $&.et mondial-( J La reconfiguration de l'accompagnement territorial et urbain J L'évolution des structures sociales et de population dans le uel il se trouve J L'aggravation de l'impact ue tout cela représente pour l'environnement écologi ue dans le uel ce modèle est affic"é.

En $C?A. en $AE' est devenue la capitale de l'Etat indépendant belge.U).éseau Urbain )elge I . les frontières douanes ont eu un effet négatif sur l'expansion finale de ces populations.)J 7ivot entre les régions du nord et du sud S.dans le cadre des !ires métropolitaines et des Eurocorridors . la capitale subit d'une constante expansion démograp"i ue et territoriale. La région du nord0ouest de l'Europe est une région densément peuplée et fortement occupé pour des grands centres urbains.-C2ELLES -")e!!e empore!!e 2out au long de son "istoire.+/E. )ruxelles trouve le moyenne pour obtenir les ressources nécessaires. !u cours du siècle dernier. )ruxelles a subit un progrès constant de son statut de ville.U. la Communauté européenne installe son siège B )ruxelles.tat04ation est l'Union économi ue )enelux. Le organisme en )elgi ue B surpasser l'éc"elle de .éseau Urbain )elgeS central .. )ruxelles joue un rMle stratégi ue dans la situation géopoliti ue de la )elgi ue et l'Europe.. fondée en $C>A. Le statut de )ruxelles comme un axe régional et international( J !u cRur de H l'Europe des capitales centrales I J !u centre du H . au long de l'"istoire.le . /epuis sa fondation au $$ème siècle.- . Cependant.

#ean de +alle nous présente l'avenir de )ruxelles en dépassant ses limites régionales et institutionnelles actuelles.. J Externe et métropolitaine( de son aire dTinfluence urbaine J 7olycentri ue( au sein dTun réseau de villes reliés par des euro0corridors J Européenne et internationale( HlT Espace Europolis )ruxellesI Les villes forment entre elles un réseau basé sur leurs liens au travers l'"istoire et sur la dynami ue de leurs éc"anges économi ues. sociaux et culturels.. de ses $C communes et de ses $$A uartiers. 1l faut éviter la dualité ville centrale0 périp"érie urbaine. #$oir la ville ou la ville"ré%ion à des éc&elles de niveaux différents permet de relativiser les problèmes et les frontières (. publié par le C. mais aussi un développement spatial équilibré.. $$0$&V . la conservation et la gestion des bases naturelles de la vie et du patrimoine culturel et une compétitivité plus é uilibrée du territoire européen. IN'ENTAIRE DES INITIATI'ES L'essai dresse un inventaire des initiatives précédents et des réflexions sur ces nouvelles éc"elles spatiales( J Le S")éma #e Dé&e!oppemen #e !(Espa"e Communau aire . +elon la définition qu'en donne le rapport . (. le développement durable comprend non seulement un développement économique respectueux de l'environnement et qui préserve les ressources actuelles pour les %énérations futures.. en constituent un partenariat librement contracté de c"acune des villes entre elles. il définit un cadre de référence %énéral pour les mesures qui ont un impact spatial. destiné aux décideurs publics et privés./ présente une vision de l'espace futur de l').E.+/EC-( Un document au niveau de l'Union Européene.égionalesS du réseau étendent leur influence socio0 économi ue et culturelle au0delB de leurs limites urbaines et constituent des villes0territoires ou des métropoles urbaines en formation et en extension constante.) Le + .. en $CCC. (...rundtland des -ations )nies. 1l s'agit d'atteindre les trois objectifs fondamentaux de la politi ue communautaire( la co"ésion économi ue et sociale. ui veut établir des lignes directrices spatiales communes pour le développement futur du territoire de l'Union européenne.-")e!!es e Ambi ions /ans l'essai SUne autre éc"elle pour )ruxellesS. Le nouveau type de relation interurbaine s'agit des réseaux polycentri ues fondées sur le respect des autonomies et des spécificités.)# J 1nterne et urbaine( de sa région. 0r1ce aux ob(ectifs et aux principes directeurs qu'il s'est fixés. Cela deviens en une concurrence dans le cadre de la mondialisation entre des différentes villes comme espaces d'éc"anges et de ric"esse. La li%ne de l'ob(ectif de l')nion qui consiste à rec&erc&er un développement équilibré et durable. C"acune des S3randes 9illesS ou S9illes . notamment mo*ennant le renforcement de la co&ésion économique et sociale.) Upg.

squisse de +tructure %lobale . (.) Upg. (..6 liaisons entre villes européennes pourraient être assurées principalement par des trains à %rande vitesse. (. (. L'on s'attendait et l'on s'attend à ce que la suppression des frontières intérieures entra@ne pour une série de ré%ions frontalières une mutation accélérée de ré%ion périp&érique en centre pour de nouvelles activités.) pour succéder à l'..) )ne série de développements extérieurs requièrent ou plut?t requéraient une réaction au niveau . plus de .) +'il était possible d'au%menter de :67 la vitesse actuelle des trains. EV . )n de ces développements extérieurs concerne l'unification européenne croissante.. %?V J L(Es$uisse #e S ru" ure n34 au ni&eau #u BENELU5. 567 des vols en partance ou en direction d'8msterdam s'effectuent dans un ra*on qui ne dépasse pas 966 2m.67 celle des vols (en raison aussi des pertes de temps au départ et à l'arrivée dans les aéroports)..enelux et ses environs.. (..enelux. Upg..) constitua un autre stimulant politique. 4ar exemple.enelux qui fut approuvée par le /omité de <inistres en =>95.... La préoccupation pour l'environnement..Les vols court"courriers " qui consomment proportionnellement plus d'éner%ie par 2ilomètre 3 passa%er " sont très nombreux dans l'). et si les passa%ers acceptaient une durée de tra(et dépassant de . publié en $CCA. Le caractère transfrontalier de la problématique de l'environnement ressort entre autres fortement de l'au%mentation exponentielle du trafic routier dans le .

et le S")éma #e Dé&e!oppemen #e !(-spa"e Ré+iona! . de la réorientation de la répartition modale. aussi bien pour le transport de personnes que de marc&andises... concentrés sur G57 de la surface .el%ique et ne re%roupent pas moins de . &?V J /es différents plans de développement régionaux de la )elgi ue( le Ruim e!i67 S ru7 uurp!an '!aan#eren .+/E.égions UrbainesS. ainsi ue la structuration territoriale de la )elgi ue en $% S. (.) La politique de localisation vise à limiter la nécessité de se déplacer.. Upg...eux orientations pour la ma@trise de la mobilité (. en d'autres mots.. 5. Céorientation de la répartition modaleA L'utilisation des modes de transport les plus appropriés relève de la DredistributionE des déplacements ou. Breiner la croissanceA (.)A Breiner la croissance du trafic.+9.) Bavoriser l'utilisation des modes de transport les mieux appropriés.F7 de la population..Wallon.. Les dix"sept ré%ions urbaines constituent la base du réseau urbain en .7 de l'emploi et F:7 du personnel de cadre.

&''@ . Un eurocorridor est une catégorie d'espace de nature linéaire. CE*!2. 8insi. 3lossaire du développement territorial.s'agissant surtout des réseaux transeuropéens.'ERS LA MISE EN R-SEAU DE 'ILLES BEL8ES9 LES EUROCORRIDORS !u niveau européenne et spécialement dans la partie nord0ouest de l'Europe. des conflits politiques peuvent découler de tensions entre la construction rapide d'infrastructures matérielles et de sites économique nouveaux d'une part. J L'exploitation durable de l'environnement. Le fort d*namisme des Hones constituées par les eurocorridors est de plus en plus complexe. ui relie de grandes agglomérations par0delB plusieurs frontières nationales. /ela montre combien il est nécessaire de procéder à un aména%ement et à une prise de décisions de %rande qualité en matière de développement des eurocorridors. J Le développement économi ue. le pa*sa%e et le cadre rural présents à l'ori%ine. et d'autre part l'environnement. l'orientation vers un modèle de développement du territoire interrégional ou international est basé sur le polycentrisme fondé sur la constitution de réseaux de villes reliées entre elles par des euro0corridors. C'est une Gone ayant une dynami ue spatiale forte et de grande ampleur au sein d'une Europe dont les frontières deviennent transparentes. que ce soit dans un sens spatial ou politique. J L'urbanisation. 5n peut distinguer uatre dimensions interdépendantes dans les eurocorridors( J Les infrastructures et les transports .

*alines... J /es alliances et des contractualisations( 8ui renforcent las caractéristi ues particuliers de c"a ue pMle urbain. !nvers.. J Une nouvelle gouvernance( /ans la continuité des valeurs et de la culture urbaine européenne. avec les espaces périp"éri ues respectifs des Gones métropolitaines @ millions d'"abitants. .A millions d'"abitants en la partie médiane du pays. ui abrite un ensemble de S3randes 9illesS et S9illes . La Louvière et *onsLTensemble de ces dix villes représente &...mobilité. Liège0*aastric"t0!ix0la0 C"apelle.>'K du total des 7ays0)as-. ce nouveau Espace 7olycentri ue 2ransrégional comprend uatre 3randes 9illes . . Louvain.et six 9illes .? millions d'"abitants .. 4amur. la faLon dont il est réglementé l'activité communautaire et uelles sont les expériences et les progrès réalisés au cours des deux dernières décennies.andstad <olland.UNE AUTRE -C2ELLE POUR BRU5ELLES !près avoir exposé les "ypot"èses sur la faLon dont les relations se produisent entre les villes du 4ord05uest Europe.composé par des différentes conurbations existantes B la région . communication. Lille0Courtrai0*ouscron.-.la . L(Espa"e Europo!is Bru/e!!es La réponse est la création d'un nouvel espace polycentri ue B l'Europe. 1l se compose d'une c"aDne de villes et agglomérations urbaines ui s'étend B l'ouest des 7ays0)as. le document apporte une réponse B la S*ission de développer une réflexion sur )ruxelles dans son réseauS. 3and. économie.+aint04icolas.)ruxelles.? millions d'"abitants et. une nouvelle urbanité visionnaire dont le ciment commun en est le développement durable. )ruxelles est traité comme un SEuropMleS d'envergure internationale. Les caractéristi ues du développement des réseaux correspondent B la culture urbaine européenne.andstad est la plus grande agglomération urbaine dans les 7ays0)as et l'un des plus grands d'Europe.andstad région métropolitaine a une population d'environ @.. la nouvelle réseau B la )elgi ue. La . La Gone métropolitaine de )ruxelles abrite &. 'i!!e #es 'i!!es 7roprement.égionales . C"arleroi.égionalesS de Olandre et Wallonie pour Ruvrer en libre partenariat et dans le respect des diversités urbaines en vue de la création d'un réseau transfrontelier de villes dans cette partie de l'Europe du 4ord05uest. Les caractéristi ues du projet sont( J Un système urbain polycentri ue( 7lutMt un système de réseaux a tous les niveaux .

/2. C'est0B0dire ue les réflexions du modèle de croissance d'une ville sont extrapolés aux autres villes avec la distance des caractéristi ues individuelles de c"acune. Les pro6e s Les différentes villes partenaires du réseau SEspace Europolis )ruxellesS auront t"èmes d'études et projets particuliers pour les traiter dans un premier temps. université européenne. J Les connaissances ( la ville de la connaissance et du multilinguisme. J Le tourisme des villes et des sites naturels et ruraux.et la coopération des universités. J La ualité environnementale sur la base des c"artes et recommandations sur le développement durable. C'est t"èmes sont "oriGontales et non limités( J Les déplacements par voie d'eau. 1l s'agit d'une réseau avec plusieurs éléments de pMles et c"acune des villes partenaires doivent gagner avec la nouvelle gestion de H solidarités interurbaines et métropolitaines I .Y J /Tautres défis B aborder. J Les patrimoines bXtis et naturels.ruxelles touc&ent é%alement les autres villes partenaires ainsi que leurs aires métropolitaines respectives et mettent au centre des préoccupations en matière de développement un acteur qui mérite d'être plus reconnuA la ville. J Les politi ues de rec"erc"e0développement0 tec"nologie . centres de rec"erc"es et entreprises. ferrées et aériennes. La &i!!e /es nouvelles éc&elles d'appré&ension du devenir de .Ce nouveau réseau de villes sera en relation avec les autres réseaux urbains voisins existants ou en voie de formation..

#ean de +alle.&''>-.$CCA-.CE-.$CCC-. Conseil Européen des Urbanistes( Une révision de la C"arte rédige en $CEE par Le Corbusier et ue c"erc"e Ftre un modèle pour la solution des problèmes crées par le fonctionnalisme urbanisti ue. le co\t et l'impact.tats membres.$CC%-. OernPndeG /urPn. J .$CCA-. Oernando LNpeG0 . C. . J SMo&i!i#a# mo ori<a#a= 8!oba!i<a"i>n E"on>mi"a .un#amen os . Conférence européenne des ministres responsables de l'aménagement du territoire .amNn( Un analyse des mesures prises depuis les années nonante pour améliorer la coordination dans la Communauté européenne et mettre en Ruvre divers programmes d'aménagement urbaine. pour le développement des communications en Europe.5 .e" o Europeo(S .$CCA0&''E-. Ten#en"ias #e! Urbanismo Suprana"iona! Europeo .E. J ZCa#re #(a" ion pour un #é&e!oppemen urbain #urab!e[ . J Deu/i*me Es$uisse #e S ru" ure Bene!u/ . il s'agit de vastes études ou des lignes directrices pour améliorer l'environnement urbain en Europe par une action coordonnée par les .$CCA-.BIBLIO8RAP2IE J /ocument base( l'essai :Une au re é")e!!e pour Bru/e!!es:. selon l'efficacité. J Le S")éma #e Dé&e!oppemen #e !(Espa"e Communau aire ?SDEC@ .$CCE-.CE*!2-. &''@ *13UEL *E/14! !L)E.E. J Nou&e!!e C)ar e #(A )*nes . Union économi ue )enelux J 8!ossaire #u #é&e!oppemen erri oria!. (Pro. J Z'ers une po!i i$ue urbaine européenne[ . /ocuments successifs émis par la Commission Européenne . &'$' J ZLi&re 'er #es Ini ia i&es Communau aires[ .amNn( Une analyse criti ue des mesures réelles menés par le C.