Vous êtes sur la page 1sur 152
Georges Bernanos Amb eMSES cimetiéres sous la lune 9 Georges Bernanos Hi 782020 Georges Bernanos est le témoin direct de la guerre civile espagnole, qui fera plus de six cent mille morts, Armé de la beauté des mots, il tient ce journal aux accents de pamphlet. Lécrivain y intente des procés, 4 Charles Maurras, Paul Claudel, et Franco. Il dénance la spirale de la guerre, la tragédie de (Espagne devenue le symbole de la tragédie du monde. «Votre profonde erreur est de croire que la bétise est inoffensive. » Romancier, journaliste et pamphlstaire, Georges Bernanos (1888-1948) a dénoncé la tentation des fascismes. est notamment auteur de Dialogues des Carmélites, adapté a Vécran par R. L. Bruckberger et Philippe Agos- tini, avec dans les réles principaux, Jeanne Moreau, Pascale Audret, Pierre Brasseur et Jean-Louis Barrault. Dialogues des Carmélites, La Joie et L‘Imposture sont disponibles en Points = iter: © DR meses! TEXTE INTEGRAL sghny 9P9.2.02.026578-9 loss. 02-0090449, 1" pusheaion aches ab oR ete in cept ie “as iff tcc rei a vet a ve Te Seca opamp aeesLiakic ators ach pepe oie Si je me sentais du gout pour ti besogne que j'entre: prends aujourd'hui, le courage me manquerait proba- blement de la poursuivre, parce que je n'y ervirais pas. Je ne crois qu’d ce gui me cofite: Je n'ai rien fait de passable en ce monde qui ne m'ait d’abord paru inusile, taife jusqu'aw ridicule, inutile jusqu'au dégont. Le démon de mon cwur s‘appelle — A quoi bon ? J'ai cru jadis au mépris. C'est an sentiment t2s sco- laire et qui tourne vite & U'éloquence, comme le sang d'un hydropique tourne en eau. La leeture prématurde de Barres m'avait donné Id-dessus- quelque ilbusion. Matheureusement le mépris de Barres ~ ow du ‘moins Vorgane qui le sécréte ~ parait souffrir d'une perpé- tuetle rétention. Pour atteindre & Vamertume, un inépri- sant doit pousser tres loin la sonde. Ainsi le lecteur & son insu, participe moins au sentiment lui-méme quia la douleur de la miction. Paix au Barres de Leuts figures Celti que nous aimons est entré dans la mort vee un regard d’enfiant fier et som pauvre sourire crispé de fille pawre et noble qui ne trouvera jamais de mari.