Vous êtes sur la page 1sur 4

Chapitre 2 : Les Matériaux :

Propriétés des matériaux :

Propriétés physiques Propriétés chimiques Propriétés mécaniques

- Point de fusion - Dureté d’un matériau


- Conductivité chimique et - Résilience : mesure énergie
électrique absorbée par le matériau face
- Résistance à la corrosion
- Coefficient de dilatation au choc.
- Densité - Résistance à la traction
la compression
la fatigue

Principaux matériaux :

Métaux
Fer et ses alliages : Métaux non ferreux :

Fontes (contenant peu de C) Le plomb

Le cuivre et ses alliages :


o Laiton (alliage Cu + Zn)
→ fabrication de tuyaux, corps de chaudières
o Bronze (alliage Cu + étain)
→ robinetterie

N.B. : Coût assez ↑ du cuivre et de ses allages.

Famille du nickel : métal tenant assez


Aciers (inoxydable si + de 5% bien à la corrosion
d’éléments chimiques autre que le fer)
Famille de l’aluminium :
métal peu dense ; relativement stable vis-à-vis de
la corrosion.
Alliage de l’aluminium :
o Duralumin
o Duralinox

Métaux précieux :
Utilisés en petite quantité ds l’industrie (comme
catalyseurs de réactions chimiques)
Matériaux d’origine minérale
Verres : Céramiques Emaux

Constitués de silice : SiO2

Verre de silice → jusqu’à


99.9% de Si Terre cuite (à base
Verre « ordinaire » → verres d’argile cuite)
sodo-calciques
Verres borosilicatés → type Faïence (argile + calcaire+
pyrex silice)

Les verres ordinaires ne résistent pas Porcelaine


aux chocs thermiques.
Matériaux réfractaires
Les autres ont 1 ↓ coef de dilatation.

Le verre de silice = verre de labo,


Vitrocéramiques
(association céramique et
d’optique
verre)
N.B. : Verres = matériaux amorphes :
pas de structure régulière comme les
cristaux.

Matériaux d’origine organique


Matières naturelles : Matières plastiques :

Caoutchouc naturel

Galalithe → matériaux obtenus à partir


des protéines du lait

Le carbone dans tous ces états :

Graphite : se présente sous forme de


feuillets qui peuvent se séparer facilement
(il se clive facilement)
Utilisation : - dans les mines de crayons Pétrole, charbon sont les produits de base des
- dans certains lubrifiants matières plastiques :

De +, très bon conducteur électrique et de chaleur PVC : polychlorure de vinyle


PE : polyéthylène
Diamant : gde duretén conducteur. PP : polypropylène
PS : polystyrène
N.B. : on sait fabriquer des films de diamant
artificiels pour recouvrir, par ex, des disques de
Elles sont thermoplastique car par chauffage
meuleuse, des mèches de perceuse…
elles ramolissent.
On a aussi des applications en micro-électronique
→ puces électroniques, en optique.
Les fullerènes : carbone cage
→ application en supraconductivité Les thermodurcissables qui durcissent avec la
chaleur :
Les nano-tubes : très flexibles, résistance
sup aux aciers, même conductivité élec PU : polyuréthane
que le cuivre SI : silicone

1 matière plastique = polymère =


macromolécule constituée d’1 grand nb de
molécule de base qu’on appelle les
monomères.

Corrosion des matériaux :

Phénomène de corrosion :

Corrosion : alternance d’1 objet par réaction avec 1 oxydant.

2 types :

Corrosion sèche ou chimique : action d’1 gaz oxydant (O2, HCl, H2S…)
Corrosion humide ou électrochimique : attaque par 1 solution saline (acide en solution
aqueuse, solutions ioniques de métaux…)
1. Pdt de corrosion soluble → corrosion se poursuit
2. Pdt de corrosion insoluble et imperméable → corrosion stoppée (ex : passivation du
fer par HNO3 concentré)
3. Pdt de corrosion soluble mais poreux → rouille

Notions sur la corrosion électrochimique :

Manifestation de la corrosion électrochimique :

Corrosion galvanique : association de métaux ≠


Corrosion différentielle liée à une hétérogénéité d’1 alliage (il va se corroder par endroit),
liée à une aération différentielle.
Moyens de protection :

Associer des métaux aussi voisins que possible dans la classification électrochimique

Isoler les métaux ≠ par 1 rondelle de plastique par ex.

Revêtement protecteurs : peintures…

Galvanisation ou électrozingage : procédés consistant à déposer une couche de zinc à la


surface du métal à protéger (ex : dans industrie auto)

Protection cathodique par « anode sacrificielle » = consiste à mettre une anode


consommable (ex : sur bateau).