Vous êtes sur la page 1sur 2

LES MANIERES DE TABLE

Sources:
Cet article est issu du site officiel du gouvernement américain. Il est donc fiable.
L' auteur, Francine Prose, témoigne grâce à ses expériences des différentes cultures
alimentaires qu'elle a rencontrées durant ses voyages.

1- Remplir le tableau

Manières de table
Selon les occasions, les français
utilisent différents couverts : un pour chaque plat, ce nombre
plus ou moins important selon les circonstances (on va changer
de couverts beaucoup plus souvent pour les repas d'occasions
France que lorsqu'on est en repas familiale, donc repas quotidien). La
méthode français consiste à garder la fourchette dans la main
gauche après avoir fini
de couper sa nourriture et garder le côté bombé au-dessus après
avoir piqué une bouchée.
Pour les français les repas se font en famille très généralement,
autour d'une table. C'est un moment important de la journée,
très convivial.
Aux États-Unis, pour les diners mondains, il y a plusieurs
couteaux, cuillères et fourchettes placés autour de l'assiette
servie à chaque différents moments du repas tout comme il y a
un changement de verre en fonction du vin qui sera servi à
États-Unis l'intérieur.
Ils coupent la nourriture avec le couteau tenu dans la main
droite et la fourchette dans la gauche, puis ils posent le
couteau sur l’assiette et font passer la fourchette de la main
gauche à la main droite avant de continuer de manger.
Contrairement au français, eux portent la fourchette à la bouche
le côté bombé au-dessous.
En Chine, la spécialité est de manger avec des baguettes. Il faut
savoir les manier en « véritable maître » en pinçant les morceau
Chine de nourriture à l'extrémité des baguettes. C'est une technique
qui s'apprend dès le plus jeune âge grâce à des systèmes d'aide
avec des élastiques pour tenir bien collées les baguettes.
En Inde, la nourriture est servie dans des feuilles de bananiers
et les habitants mangent le tout avec les mains. Mais, cependant,
Inde il y a tout de même une technique, celle de malaxer le riz pour
lui donner une jolie forme, à savoir bien maîtriser. Cela vient de
l'éducation culturelle qui est enrichissante et utile
Les Grecs, eux, avaient toute la gamme des ustensiles de
Grèce cuisines, mais ne s' en servait pas : ni couteaux, ni fourchettes.
Antique Ils n'utilisaient que la cuillère, même lors des dîners de la plus
haute importance !
Au Moyen-Age,l'art de la table s' est encore plus simplifié. On
mangeait avec les doigts, on utilisait des morceaux de pains
Moyen-Age rassis pour prendre la nourriture et se servait de leur pointe de
couteau pour attraper les morceaux les plus appétissants et
couper leur viande qu'ils offraient à leur compagne.

Empire A cette même époque, l'empire byzantin était bien plus avancé
que l'occident. A la cour, la fourchette était un ustensile très
Byzantin courant.

2- Comment est expliquée l'utilisation


différente des couverts entre la France et les États-
Unis ?
L'utilisation différente des couverts entre la France et les États-Unis est expliquées
par plusieurs théories.
Il y en a une qui consiste à dire qu'aux États-Unis, la fourchette est utilisée comme
une cuillère car c'était celle ci dont ils se servaient avant l'arrivée de la fourchette (arrivée
relativement tard). C'est à dire que la fourchette ne servirait donc pas qu'à piquer.
Mais chacune des variations culturelles n'est ni bonne ni mauvaise, elles sont
chacune différente et propre à chaque société.

3- A partir d'exemples, montrer que les normes


alimentaires sont des normes très contraignantes
Les normes alimentaires changent selon les cultures et les sociétés. D'une société à
l'autre les normes alimentaires doivent être suivies pour ne pas être désapprouvé par le
reste de la société comme peut le prouver Francine Prose.
Elle nous raconte qu'à son retour d'Inde, elle avait tellement apprécier de manger
avec les mains qu'elle en avait décidé de continuer ce rituel chez elle, aux États-Unis. Mais,
dans un restaurant ethnique, les clients indiens désapprouvèrent ces manières et parurent
consternés.

Centres d'intérêt liés