Vous êtes sur la page 1sur 1

De l’évolution de l’architecture maritime en course au large

les voiliers de course actuels sont issus de l’histoire de la navigation de plaisance mais aussi
de la marine à voile.
La navigation de plaisance, longtemps réservée à une élite, passait par la construction à
l’unité de voiliers. Les propriétaires de ces voiliers souhaitant régater entre eux, on vit
apparaître alors la notion de voilier de course ou tout était autorisé en terme d’architecture.
Bien vite, on décida de « régenter » un peu les règles de façon à ce chacun lutte à armes
égales.
Comme le dit l’histoire, la goélette « America » qui en
1851 remporta à plat de couture une course autour de
l'île de Wight lança la fameuse America’s Cup qui devait
engendrer la construction plusieurs centaines de voiliers
de type classe J puis 12 mètres jauge internationale (12M
JI) qui pousseront l’usage des matériaux et des concepts
à leur limite.

…….

On se souvient de la Trinitaine qui fut le premier trimaran à


« grimper » sur son flotteur et déjauger entièrement sa coque
centrale.

Plus fort encore, Orange II qui, lors de sa


victoire au trophée Jules Verne de 2006, ira
jusqu’à avoir plus de 12 jours d’avance sur le
record à la sortie du Cap Horn.

Évaluer