Vous êtes sur la page 1sur 216
Aer UAT PROGRESSIF Ne Claire Miquel AVANT-PROPOS Le Vocabulaire progressif du francais 2 s’adresse a des étudiants adultes et adolescents de niveaux intermédiaire et avancé. Cet ouvrage est concu pour étre utilisé aussi bien en classe qu’en auto- apprentissage, les corrigés des exercices se trouvant dans un livret séparé. Cet ouvrage suppose une certaine connaissance du francais, puisqu’il prolonge le volume 1 dont il respecte le principe: le vocabulaire est organisé par chapitres thématiques, correspondant a divers domaines de la réalité quotidienne en France. Le volume 2 requiert un niveau de langue plus avancé que le volume 1, en particulier de meilleures connaissances grammaticales. Certaines notions traitées dans le volume 1 (telles que la maison, le corps) trouvent leur prolongement dans le volume 2 (le bricolage, la santé). Cependant, Iessentiel du présent ouvrage est constitué de nouveaux themes, généralement abordés par les méthodes de langue de niveaux 2 et 3. Le vocabulaire est donc plus précis, plus riche, sans étre ni sophistiqué, ni spécialisé, Louvrage veut en effet rester au plus prés d’une réalité linguistique moderne: il doit permettre a I’étudiant de s‘exprimer clairement dans une grande variété de situations quotidiennes, et de comprendre une conversation familiére, les médias, ou encore un film récent. lest bien entendu que nous ne recherchons en aucun cas I’exhaustivité, pour d’évidentes raisons matérielles et pédagogiques - il est impossible d’enseigner tout le vocabulaire relatif 4 un théme. II s‘agit donc d'un choix subjectif et raisonné, fondé sur une longue expérience de terrain, puisque chaque chapitre peut constituer un sujet de cours. La présentation des themes, regroupés sous cing rubriques, respecte une progression, non dans la difficulté lexicale, mais dans la logique thématique -la description du réel (description des objets, cuisine...) chap. 15 -I'homme et son corps (sport, santé, gestes...) chap. 629 -I'homme et son étre (caractére, sentiments...) chap. 10 15 -I'homme et la société (monde de I’entreprise, commerce...) chap. 16 4 24 ~la culture (cinéma, littérature...) chap. 25 8 28 trois «3 4 quatre Chaque chapitre jouit d’une autonomie et ne suppose pas nécessairement acquises les lecons précédentes, ce qui favorise un parcours libre, adapté au rythme personnel de I’étudiant. Selon le principe en usage dans cette collection, chaque chapitre est constitué, sur la page de gauche d'une lecon, sur la page de droite d'activités pédagogiques. Sur la page de gauche: le vocabulaire est mis en situation, principalement dans des dialogues et des récits, qui constituent une sorte de «photographie » de la réalité linguistique d'aujourd’hui. Les textes sont clairs, vifs et aussi réalistes que possible. Dans d'autres cas, des tableaux, des schémas ou des dessins facilitent la mise en scene des mots. En effet, il ne s/agit jamais d’une liste séche de vocabulaire, mais bien de termes vivants, insérés dans leur contexte. Si une place de choix est réservée a des expressions imagées, des proverbes, ainsi qu’a certaines expressions familiéres (dont le registre de langue est marqué d’un signe *), l'argot proprement dit n‘a généralement pas été abordé, car il nécessiterait un ouvrage en tant que tel Au fil des chapitres, le lecteur rencontrera également des « remarques » qui précisent certains points délicats & la frontiére de la grammaire et du vocabulaire (je m’en doute + j’en doute), des usages linguistico-culturels (je t’aime / je t'aime beaucoup), ou encore renvoient a d’autres chapitres lorsqu'il y a polysémie, par exemple. Sur la page de droite : les exercices pédagogiques permettent a I'étudiant d'assimiler les notions abordées dans la lecon et de se les approprier. Ces activités apparaissent selon un ordre de difficulté croissante : le premier exercice fait appel exclusivement aux notions de la page en regard, les exercices suivants font intervenir également le vocabulaire abordé dans les pages précédentes du méme chapitre. Le dernier exercice du chapitre constitue par conséquent une sorte de bilan, de révision du théme traité. Ces exercices fort variés (vrai ou faux, QCM, éliminer lintrus, trouver erreur, exercices d’association...) peuvent aisément étre exploités, développés et méme transposés en classe, par exemple pour des activités de groupe, jeux de réles, enquétes, débats, etc. Lenseignant y trouvera, accessoirement, matigre a des révisions lexicales et grammaticales. Enfin, un index tres développé permet au lecteur de s‘orienter & travers les chapitres et de retrouver les diverses occurrences des mots et expressions.