P. 1
Projets pour la Gestion de Catastrophes: Un Etat des Lieux

Projets pour la Gestion de Catastrophes: Un Etat des Lieux

|Views: 518|Likes:
Publié parNadir BOUCHAMA
Présentation faite lors de la Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009
Centre de Recherche sur l'Information Scientifique et Technique (CERIST)
Présentation faite lors de la Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009
Centre de Recherche sur l'Information Scientifique et Technique (CERIST)

More info:

Categories:Types, Research
Published by: Nadir BOUCHAMA on Oct 29, 2009
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PPT, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/07/2013

pdf

text

original

Division de Recherche sur les Théories & l’Ingénierie des Systèmes Informatiques (DRTISI) Gestion des Situation de catastrophes et d’Urgence

Projets pour la Gestion de Catastrophes: un Etat des Lieux
Nadir Bouchama nbouchama@cerist.dz

Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009

Nadir BOUCHAMA 1

Plan de l’Exposé..
 Introduction générale  Projets pour la gestion de Catastrophes : Un aperçu général

-

DDT (DaiDaiToku) Ad hoc Infoware RESCUE ORCHESTRA Sahana DUMBONet MIDAS WISECOM

 Conclusion générale

Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009

Nadir BOUCHAMA 2

Lorsque un désastre arrive….
 Crash des infrastructures de communication. Cas du séisme de Sichuan: communications interrompues pendant les 30 heures dans 8 districts.  Le déploiement d’une nouvelle infrastructure de communication sans fil prend beaucoup de temps (1 à 2 jours).  Offrir la possibilité aux victimes de communiquer avec le monde extérieur  Aider les équipes de sauvetage en terme de communications pour la coordination de leurs interventions  Plusieurs équipes de sauvetages travaillent simultanément sur plusieurs sites affectés géographiquement distancés (besoin de communications longues distances)  Les opérations d’interventions sont contrôlées par un (headquarter) quartier général pour la coordination des opérations.

Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009

Nadir BOUCHAMA 3

Technologies de l’Information et de la Communication et Gestion de catastrophes
 Les TIC constituent un instrument important à tous les stades des activités de gestion de catastrophes : atténuation, préparation, intervention et relèvement en cas de catastrophe. Ces technologies comprennent: - La télédétection (observation et collecte de données); - l’Internet, les sites Web et les portails; - Les systèmes de communication (télévision, radio, satellite, mobile cellulaire, large bande);  MALHEUREUSEMENT, de nombreux décideurs travaillant dans le domaine de gestion de catastrophes: - Ne sont pas très au courant des bonnes pratiques d’exploitation des TIC en vigueur ailleurs et du potentiel que ces pratiques peuvent offrir pour leur travail; - Ils peuvent également ne pas disposer des capacités techniques qui permettraient d’intégrer ces instruments à leur activité quotidienne. Source: http://www.unescap.org/
Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009 Nadir BOUCHAMA 4

Cycle de vie de gestion d’une catastrophe
• • Atténuation: toute activité qui peut réduire le risque qu’un aléa transforme en catastrophe; La réduction des risques: mesures préventives et les actions qui visent à éviter les risques futurs en raison d'une catastrophe; Prévention: éviter une catastrophe; Préparation: des plans ou des préparations faites pour sauver des vies ou des biens; • Réponse: mesures prises pour sauver des vies et prévenir les dommages à la propriété, et de préserver l'environnement en cas de catastrophes; • Récupération: comprend des mesures visant à aider une communauté de revenir à un sentiment de normalité après une catastrophe.
Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009 Nadir BOUCHAMA 5

• •

Classification Chronologique
2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009

DDT Ad hoc Infoware RESCUE ORCHESTRA Sahana DUMBONet MIDAS WISECOM

Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009

Nadir BOUCHAMA 6

Projet DDT (DaiDaiToku)
 Pays: Japon  Utilisation de la robotique pour réduire les désastres des tremblements de terre, en zones urbaines  Lancé en 2002 par le MEXT L'objectif du projet est le développement de technologies liées à la robotique pour faire face aux catastrophes sismiques  Organisé en 4 unités (Mission Units: MU)
– – – – Aerial Robot System Mission Unit (ARS) Information Infrastructure System Mission Unit (IIS) In-Rubbles Robot System Mission Unit (IRS) On-Rubbles Robot System Mission Unit (ORS)

Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009

Nadir BOUCHAMA 7

Ad hoc Infoware
 Pays: Norvège  Middleware Services for Information Sharing in Ad-hoc Networks
Data Management: Knowledge Management: Context Management: Communication Infrastructure Resource Management Data Management: Security Management

Knowledge Management: Context Management: Communication Infrastructure Resource Management Security Management

Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009

Nadir BOUCHAMA 8

Le projet RESCUE

 Pays: Etats-Unis  RESCUE = Responding to Crises and Unexpected Events  Projet pour la gestion, l’utilisation, et la dissémination d’information pour la gestion des cas d’urgence et de catastrophes  Il tourne autour de 5 axes de recherche: - Situation awareness (SAMI) - Information Sharing (PISA) - Robust Communication (ENS) - Information Dissemination - Privacy

Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009

Nadir BOUCHAMA 9

Le projet Orchestra
 Pays: pays de l’Union Européenne  14 partenaires européens dirigés par ATOS Origin  Le but du projet ORCHESTRA n’est pas de définir de nouvelles méthodes de gestion de risques, mais d’offrir la possibilité, à travers un système ouvert, de combiner données et services d’acteurs publics et privés très variés. Exemples d’utilisation  Crues soudaines et feux de forêts dans le nord-est de l’Espagne,  Conséquences des séismes/inondations sur le trafic routier à la frontière franco-italienne ;  impact de la circulation maritime sur le taux de pollution de la Baie d’Helgoland et  Incendies de forêts et inondations à l’échelle européenne  Première Architecture Récompensée par l’Open GeoSpacial Consortium (septembre 2007)

Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009

Nadir BOUCHAMA 10

Sahana: portail web pour la gestion de catastrophes

 Pays: Sri Lanka  Portail web composé de plusieurs modules pour la coordination et la collaboration dans la gestion de catastrophes:  Entre les membres de la société civile;  Secteur privé;  Bénévoles  Victimes elles-mêmes

Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009

Nadir BOUCHAMA 11

Projet Sahana: Historique

 Dimanche 26 décembre 2004: un tsunami violent frappe l’Indonésie, Sri Lanka et plusieurs autres pays de l’Asie;  Mardi 28 décembre 2004: beaucoup d’organisations au Sri Lanka, Thaïlande, Indonésie et Inde fournissent des efforts pour développer des applications pour gérer la catastrophe;  Mercredi 29 décembre 2004 : plusieurs développeurs discutent à Narahenpita, Sri Lanka la possibilité d’assembler les morceaux de code pour rendre le logiciel plus facile à gérer la situation;  Dans les 3-4 semaines qui suivirent : plusieurs individus, universités, boîtes informatiques aussi bien que Sri lanka Telecom contribuent à ce qui fut appelé plus tard Sahana (aide en cingalais) . Virtusa qui fut le contributeur principal mobilise plus de 75 ingénieurs pour le projet.
Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009 Nadir BOUCHAMA 12

Déploiement à travers le monde

13

Le projet DUMBONET
• Pays: Thailande et France 1. Application de communication multimédia pour la collaboration des équipes • Communications de voix, vidéos et texte entre tous les membres et le QR. • Exécution en mode P2P où aucun serveur n’est requis. • Équipements : laptops équipés de camera, microphone, baffles et carte réseau WiFi 2. Déploiement de capteurs pour :  Température, humidité, pression, vitesse et direction du vent, pluviométrie et CO2.  Les capteurs équipés d’une interface OLSR et ont été intégrés dans le WMN global 3. Application pour la reconnaissance de visage :  Permet aux sauveteurs de comparer des photos des victimes collectées avec une BDD des visages connus au niveau du HQ  Les sauveteurs envoient les photos via le WMN
14
Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009 Nadir BOUCHAMA 14

Projet DUMBO

WMR

WMC

VPN Thaïlande (2006)
Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009

15
Nadir BOUCHAMA 15

Le projet MIDAS
 Pays: pays de l’UE
 Middleware Platform for Developing and Deploying Advanced Mobile Services,  Définir et mettre en œuvre une plate-forme afin de simplifier et d'accélérer le déploiement de services mobiles dans les situations où les dispositions suivantes s'appliquent: • Le nombre d'utilisateurs est très important (grandes manifestations sportives); • Le réseau mis en place est à court terme (par exemple, une situation d'urgence); • Les infrastructures sont limitées (GSM / GPRS non disponibles).

Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009

Nadir BOUCHAMA 16

Le projet WISECOM
 Pays: Allemagne  Wireless Infrastructure over Satellite for Emergency COMmunications)  Développer une solution complète pour la communication en cas de catastrophes et d’urgence.  Principe: - Restaurer les infrastructures GSM pour utiliser des communications par téléphone; -Offrir un accès WiFi, -Offrir un accès WIMAX

 Tests Mars 2008 : Applications testées: -navigation web, -VoIP, -Streaming vidéo
Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009 Nadir BOUCHAMA 17

Tableau Récapitulatif

Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009

Nadir BOUCHAMA 18

Conclusion générale
 Importance des NTIC dans la gestion de catastrophes;  Le grand challenge reste le choix d’une architecture ROBUSTE et FACILE A DEPLOYER  Les réseaux ad hoc (mesh, MANETs, réseaux de capteurs) peuvent offrir une bonne alternative pour remplacer les infrastructures endommagées;  La plupart des projets soulignent l’importance de l’intégration des GIS dans leurs plateformes;  La communication par VSAT est une bonne solution pour établir des passerelles avec le monde extérieur;

Journée d’Information sur la Gestion de Catastrophes, 22 juillet 2009

Nadir BOUCHAMA 19

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->