Vous êtes sur la page 1sur 79

LE MALIN PETIT CANARD

LE BULLETIN ÉLECTRONIQUE DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-F INLANDAISE


NUMERO 360
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

SOMMAIRE :
 LA FRANCE EN FINLANDE
 OLIVIA RUIZ

 LA FINLANDE EN FRANCE
 LE FILMOMÈTRE
 A FAIRE ET À VOIR À HKI
 TIGERBOMBS
 TV5 MONDE

 EVENTS IN CAISA

 NOUVELLES DE HELSINKI

 NOUVELLES DE FINLANDE

L E MALIN P ETIT CANARD Le mois de l’Avent


Est de pluie et de vent,
R ÉDACTION : F RÉDÉRIC N OZAIS, V INCENT L EFRANÇOIS Tire ton bonnet jusqu’aux dents.
HABILLAGE ET MISE EN PAGE : V INCENT L EFRANÇOIS
LOGO : K HALID EL MOUNTASSIR
WWW : WWW.RANSKA.NET / WWW. RANSKAN-KULTTUURI . NET / Les douze premiers jours de janvier
WWW.SAMMAKOT. NET / WWW. FINPOP . NET / WWW. IMAGIERS. NET Indiquent le temps qu’il fera les douze mois de l’année.

CULTURE

LA FRANCE EN FINLANDE

PARIISI, RAKKAUDELLA / PARIS, JE


T’AIME (Réalisation collective, 2005)

Raconter en 5 minutes l'histoire d'une


rencontre amoureuse dans un quartier de
Paris, tel est le défi qu'on accepté de
relever une vingtaine de réalisateurs ve-
nus du monde entier.

LA TOURNEUSE DE PAGES / PIANIS-


TIN SIVUNKÄÄNTÄJÄ
Denis Dercourt, 2006

A 10 ans, Mélanie a abandonné le piano


à cause de l'attitude de la présidente du
jury du conservatoire, Mme Fouché-
court. 10 ans plus tard, un concours de
circonstances l'amène à devenir la gou-
vernante du fils Fouchécourt. Mme Fou- Michel Gondry, 2005 nation est reine...
chécourt est tellement étonnée de la sen-
sibilité de Mélanie à la musique qu'elle en es caméras en carton une émission sur
fait sa tourneuse de pages... le rêve. Il tombe amoureux de sa voisine,
mais celle-ci repousse l'ex- centrique
Sortie le 5.1 : qu'il est. Ne sachant comment parvenir à
LA SCIENCE DES REVES / THE la séduire, Stéphane décide de chercher ORION, Eerikinkatu 15, Helsinki
SCIENCE OF DREAMS la solution à son problème là où l'imagi- http://www.sea.fi/

2 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

s'accouple avec une bête au sexe gigan- Trois recits, trois epoques et lieux diffe-
tesque, qui meurt ensuite. Elle trouve rents, avec a chaque fois une heroine qui
Mathurin mort en le rejoi- gnant : son fait le mal sans bien sa- voir pourquoi.
sexe était celui de la bête dans son rêve.

MARIE-JO ET SES DEUX AMOURS


LA FEMME DU BOULANGER (Marcel (Robert Guédiguian, 2002)
Pagnol, 1938) Le 27.12 à 18.45
Le 14.12 à 20.00 Le 30.12 à 16.45
Le 17.12 à 17.30
Marie-Jo aime profondément Daniel, son
Aurélie, la femme du boulanger Aimable mari, et aime aussi fort Marco, son
Castanier, s'ennuie entre le fournil et son amant. Quand elle quitte Daniel pour
vieux mari. Elle fait une fugue avec un vivre avec Marco, Daniel attend son re-
berger qui la séduit. De déses- poir, Ai- tour, sans violence mais douloureuse-
mable cesse de fabriquer son pain, se ment. Tous les trois savent qu'il n'y a pas
met à boire et tente même de se suici- d'issue. Ces deux amours sont im- possi-
der. Tout le village part à la recherche de bles à vivre. Il faut pourtant bien conti-
l'infidèle et lui ramène. Ses reproches nuer...
iront juste à sa chatte.

COLLECTIONS PRIVEES (Just Jackin,


FANNY (Marc Allégret, 1932) LA MARGE (Walerian Borowczyk, Shuji Terayama, Walerian Borowczyk,
Le 3.12 à 17.45 1976) 1979)
Le 9.12 à 18.00 Le 16.12 à 21.00 Le 28.12 à 21.00
Le 30.12 à 21.00
Apres le depart de Marius, Fanny decou- Afin de regler des affaires a Paris, Sigis-
vre qu'elle est enceinte. Desesperee, elle mond laisse sa femme Sergine, et leur Film érotique composé de trois seg-
accepte d'epouser le vieux Panisse afin fils Elie sur la Cote d'Azur. Dans la capi- ments : L’ILE AUX SIRENES, L’AR-
que son enfant ait un pere. Quel- ques tale et loin des siens, il vit une folle pas- MOIRE et KUSA-MEIKYU.
mois plus tard, Marius revient a Marseille, sion avec une prostituee. Mais peu
apprend la situation et de- cide de recu- apres, il apprend la mort par noyade de
perer Fanny et son enfant. Deuxieme son fils et le suicide de sa femme. De- LULU (Walerian Borowczyk, 1980)
volet de la trilogie: "Marius" "Fanny", sespere, il se donne la mort a son tour. Le 3.1 à 21.30
"Cesar". Le 6.1 à 21.30

CESAR (Marcel Pagnol, 1936) MARIUS ET JEANNETTE (Robert Gué- La vie de Lulu, une jeune fille, qui devient
Le 6.12 à 17.45 diguian, 1997) riche par hasard, danseuse à l'occasion
Le 9.12 à 20.30 Le 19.12 à 16.30 et même meurtrière avant de finir dans la
Le 22.12 à 18.30 misère comme prostituée.
De retour a Marseille, Cesariot assiste au
deces de son pere, Panisse. Peu apres, Marius est le gardien d'une cimenterie
Fanny, sa mere, lui apprend que son veri- désaffectée qui domine le quartier de EMMANUELLE 5 (Walerian Borowc-
table pere est Marius, le fils de Cesar. l'Estaque à Marseille. Jeannette élève zyk, 1981)
Bouleverse, Cesariot se rend a Toulon seule ses deux enfants avec un maigre Le 11.1 à 21.30
pour rencontrer Marius. Troisieme volet salaire de caissière. Leur rencontre ne
de la trilogie:"Marius" "Fanny", "Cesar". sera pas simple, car outre les diffi- cultés Emmanuelle rencontre au Festival de
matérielles, tous deux sont blessés par la Cannes Charles Foster, fils de l'un des
vie. Ils vont devoir réapprendre à être hommes les plus riches du monde. Apres
QUAI DES BRUMES (Mracel Carné, heureux. une nuit d'amour, elle disparait. Charles
1938) la retrouve et veut la dissuader de partir
Le 7.12 à 19.00 presenter son film au Benglagistan ou
Le 10.12 à 18.00 FEMME ENTRE CHIEN ET LOUP regne Ragid, grand amateur de femmes.
(André Delvaux, 1979) Emmanuelle neglige ses conseils...
Après avoir déserté l'armée coloniale, un Le 20.12 à 19.00
homme arrive dans le port du Havre. Au Le 23.12 à 19.00
bout du quai, dans une baraque où il DR JEKYLL ET LES FEMMES
cherche un abri, il rencontre une jolie Lieve a epousé Adriaan, qui est parti sur (Walerian Borowczyk, 1981)
jeune femme, orpheline. C'est le coup de le front avec les troupes hitlériennes. Elle Le 13.1 à 21.30
foudre: mais le destin semble leur inter- rencontre François, un résistant, avec qui
dire un bonheur durable. elle vit une intense passion. La fin des
hostilités va la contraindre à un choix
douloureux.
LA BETE (Walerian Borowczyk, 1975)
Le 8.12 à 21.00
LES HEROINES DU MAL (Walerian
Le cinquième des "Contes Immoraux", Borowczyk, 1979)
plus sujet à la censure : la riche Suzy doit Le 20.12 à 21.00
épouser le débile Mathurin. Elle fait un Le 23.12 à 21.00
rêve où une aieule de son futur époux

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


3
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Dr Jekkyll recoit pour les fiancailles de REGARDS DE PROVENCE – LE ’hui encore enrichie de nouvelles œu-
son fils. Durant la soiree il est tantot lui- PAYSAGE DE 1750 A 1950 vres. Il s’agit ainsi d’une sorte d’exposi-
même et tantot son clone qui viole et tue Du 28.9.06 au 7.1.07 tion en permanente évolution qui s’est
les femmes presentes. Au Musée de Sinebrychoff , Bulevardi progressivement modelée au cours des
40, Helsinki stations successives afin de présenter
aux différents publics un ensemble tou-
L’exposition conçue à partir de la collec- jours renouvelé et qui bénéficie des re-
tion de la Fondation Provence présente cherches et des découvertes les plus
des paysages de Provence et de Mar- récentes.
CIRQUE D’HIVER DE HURJARUUTH seille. Les 75 tableaux ont pour thème la
A Kaapelitehdas, Tallberginkatu 1, Hel- navigation maritime et la pêche, les
sinki ports et les rues, les parties de chasse
Du 9.11 au 7.1 et l’élevage, les champs d’herbes et les
bois d’oliviers ou encore les milieux
Cette année, les lutins du théâtre dansant paysans. L’HEURE DU CONTE
de Hurjaruuth seront accompagnés par
cinq artistes français. Ils déchiffreront les Au Centre culturel français, Kaapeli-
mystères du temps sur la scène du Cir- LE THEATRE FRANCAIS CONTEMPO- tehdas, Tallberginkatu 1 C 135, Helsin-
que d’Hiver. RAIN ki
Au centre culturel français, Tallber- Le 2.12
Infos : http://www.hurjaruuth.fi ginkatu 1 C 135, Helsinki
Du 20.11 au 15.1 L’animation se poursuit tous les premiers
samedis du mois à 11h. Chaque fois
Découverte du théâtre français contem- deux contes seront proposés : l’un pour
porain au Centre culturel français à tra- les enfants de 3 à 6 ans et l’autre pour
vers une exposition consacrée à des ceux de 7 à 10 ans.
NOEL DU ROI SOLEIL auteurs comme Arthur Adamov, Margue-
Le 8.12 à 18.00 rite Duras, Nathalie Sarraute ou encore
A Sammatintie 5, Paavalinkirkko Jean Tardieu.
Exposition en français. Entrée libre.
le Choeur de Chambre de Helsinki et le 6
Floor Orchestra, deux ensembles profes- VENUS & APOLLON
sionnels de la ville, se réuniront à Paava- LE SYMBOLISME IDEALISTE EN A partir du 17.9 à 17.35
lin Kirkko pour un concert de Noël fran- FRANCE
çais avec entre autres la célèbre Messe Du 25.11 au 11.3 Subtv va diffuser la série Venus & Apol-
de minuit de noël de Marc-Antoine Char- Au musée des beaux-arts de Tam- lon sur son antenne à partir du 17 sep-
pentier. pere, Puutarhakatu 34, Tampere tembre 2006 tous les dimanches à 17.35.
Vous y entendrez également deux créa- Cette série télévisée est issue du film
tions finlandaises de la compositrice fran- L’exposition présente un remarquable Venus beauté institut de la réalisatrice
çaise Caroline Marçot qui avait été l’invi- ensemble d’œuvres qui illustrent une française Tonie Marsall, et a été diffusé
tée de l’Académie Sibelius et du Centre tendance du mouvement symboliste tel initialement sur la chaine franco-
culturel français l’an passé. qu’il s’est exprimé en France de 1890 à allemande Arte en 2005.
Ce concert de musique baroque et 1914 environ. Vénus & Apollon raconte la vie et les his-
contemporaine française sera dirigé par Avant d’être offerte au public finlandais, toires d’amours de quatre esthéticiennes
Tuomas Hannikainen et Charles Barbier. cette réunion de plus de deux cents travaillant dans un salon de beauté pari-
peintures, œuvres sur papier et sculptu- sien.
res a été présentée dans sept pays et
onze musées de 1999 à 2004, tout en
s’enrichissant à chaque station de ré-
flexions et de choix différents. Par ail-
leurs, l’exposition est présentée aujourd-

4 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE
INTERVIEW

OLIVIA RUIZ
Mistä laulusi kertovat?
Minun lauluni ovat kuin lyhytfilmejä ja
minä olen joko kertoja tai yksi henki-
löhahmoista (annan itselleni jopa
usein pääroolin)

Mikä on omista kappaleista suo-


sikkisi?
Minä pidän niistä kaikista, koska jo-
kaisella niistä on hyvä syy olla ole-
massa, ne täydentävät ja limittyvät
keskenään, kertoen yhdessä siitä,
kuka olen.

Konsertoitko säännöllisesti?
Kyllä, siitä lähtien kun levyni tuli ulos
teen pieniä kiertueita (lämmittelijänä
Hawksley Workmanille, Arthur h:lle,
Têtes Raides:eille, Art Mengolle) ja
tänä kesänä kierrän festivaaleilla ku-
ten Montréalin francofoliesilla.

Pidätkö enemmän lavalla olosta


vai studiotyöskentelystä?
Hetkeäkään epäröimättä lavalla olos-
ta

Keitä artisteja kuuntelet tällä het-


kellä?
Calia, sanseverinoa ja muita.

Kuinka sinusta tuli laulaja? Typerä kysymys...mikä on suosik-


Isäni on muusikko, joten musiikki on Mitkä ovat Ranskassa muusikkona kikappaleesi?
aina kuulunut elämääni; minä seura- olon positiiviset ja negatiiviset Liian vaikea kysymys!
sin hänen mukanaan konserttei- puolet?
hin..12-vuotiaana menin mukaan Mitä ajattelet intenetistä muusik-
En tiedä sitä, mutta minun musiikki-
kuoroon, siellä minusta tuli nopeasti kona?
rekisterissäni olen huomannut, ettei
solisti ja 15-vuotiaana perustin rock- kannata olla kovin kaunis, tai aina- Mielestäni täytyy todella löytää ko-
bändin, soitimme Noir Désirin, Ac/ kaan, ei saa huolehtia lookis- neelta lataamisen ongelmaan ratkai-
Dc:n kamaa jne... En oikeastaan kos- taan...jos ei tahdo tulla luokitelluksi su, jos tahdotaan säilyttää luominen.
kaan päättänyt tehdä tätä työtä, mu- "tyhmäksi kanaksi". Minä puolestani en lataa levyä, ellei
siikki valitsi todellisuudessa minut. se ole myynyt kultaa (100000 kappa-
letta myyty), ja jos levy todella miel-
Minkälainen käsitys sinulla on
Ketkä muusikot tai artistit ovat vai- Suomesta ja suomalaisista? lyttää minua, ostan sen kuitenkin.
kuttaneet sinuun? Öh...siellä on kylmä! Täytyy ajatella levyä esineenä, jonka
Tuttipullooni isä laittoi Nougaroa, La- voi haluta omakseen kotiinsa.
villiersiä, Bécaud'ta ja Montandia, Tunnetko suomalaisia muusikkoja
Suomentanut Outi Sallas
äitini lisäsi Rita Mitsoukon, Beatlesit, tai artisteja?
ja Graeme Allwrightin, saanette tun- Haastattelija Vincent Lefrançois
Ei, valitan, enpä usko. Artisteja kyl-
tumaa ilmapiiriin...melko hieno perin- mästä pohjolasta...en tunne kuin
tö. Myöhemmin esikuvani pysyivät Björkin.
samoina, mutta lisääntyivät Frehelil-
lä, Damialla, les Têtes Raideseilla, Miten kuvailisit musiikkityyliäsi?
M:llä, Juliettellä, La torduellä, Les Elektronista tanssimusiikkia levyllä ja
Vrp:llä, Joy Divisionilla. tanssittavaa rockia lavalla

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


5
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE
CULTURE

LA FINLANDE EN FRANCE
Clinic Autour d'un verre, 21 rue de Tré-
Du 23/09/2006 au 31/12/2006 : vise 75009 Paris

Une exposition de l'univers médical


APPRENEZ
à travers la photographie contem- Minna Tervomäki LE FRANÇAIS AVEC
NOTRE LOGICIEL
poraine (parmi les artistes Ville Le 09/12/2006:
Lenkkeri) au Festival Monaco Danse Forum.
Musée d' art Contemporain de Lyon Solo Labile 1 +377 97 70 65 20 LIBRE
« IMAGIERS »
81 quai Charles de gaulle 69006
Lyon
Transmusicales de Rennes
Du 07/12/2006 au 09/12/2006 :
Elina Brotherus: The New Pain-
ting DJ Sir Nenis et beats and Styles de
Du 21/10/2006 au 11/02/2007 : Finlande à Rennes

Exposition photographique
DÉCOUVREZ NOTRE
Chalon sur Saône 03 85 48 41 98 Orchestre de Paris, direction MENU PRINCIPAL QUI
Esa-Pekka Salonen
Le 01/12/2006 VOUS DONNE ACCÈS
Autour d'un verre de Jani Kaila À TOUS NOS MODU-
Du 06/11/2006 au 07/01/2007 : Dijon, Auditorium - Bartok, Sibelius,
Berlioz LES (VOCABULAIRE,
GRAMMAIRE, CONJU-
Expo photo de Jani Kaila au bar à
vin
Un Noël design GAISON, ETC…)
RETROUVEZ-VOUS ! Du 21/11/2006 au 31/12/2006

exposition design finlandais à


Strasbourg.
Galerie Aquatinte - 5 quai des Pê- COMMENT ÇA MAR-
CHE?
cheurs 67000 Strasbourg 03 88 25
00 32

Orchestre National de France

RIEN DE PLUS SIM-


Le 27/01/2007

Salle Pleyel 20 h - direction Eiwind PLE, PAS D’INSTAL-


Gullberg Jensen; Béla Bartok, Er-
nest Chausson, Jean Sibelius : LATION… COMMEN-
CEZ À APPRENDRE
Kullervo - parmi les solistes notam-
ment Juha Uusitalo, baryton-basse
Radio France DE NOUVEAUX MOTS
EN TROIS CLICS !

WWW.IMAGIERS.NET

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ
FRANCO-FINLANDAISE :
WWW. RANSKA. NET

6 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE
INTERVIEW

FILMOMÈTRE
BORAT
Larry Charles, 2006
Avec Sacha Baron Cohen
http://www.borat-movie.co.uk/
Note : 5/5

Un journaliste télé du Kazakhstan parti


pour une visite à New-York, decide de
traverser les États-Unis pour épouser
Pamela Anderson. Road movie satiri-
que, comédie délirantissime, grande
fête du politiquement incorrect, BORAT
est une merveille.

Si l’image du Kazakhstan n’est pas


ménagée (pour le moins...), elle resulte
cependant de quelques scènes claire-
ment présentées comme de la fiction et
peuplées de personnages imaginaires.
En revanche, pour les Etats-Unis, on
change de tonalité. On n’est plus dans
la fiction mais on bascule dans le re-
portage. Accumulant, apparemment,
des scènes de caméra cachée (il s’agit
en fait, de toute évidence, d’un mé-
lange d’images volées et de scènes
écrites formidablement interprétées), le
propos satirique comme son pouvoir
comique s’en trouve singulièrement
renforcé.

Sachez toutefois que ces lettres ka-


zakhstanes n’épargnent personne, pas
même le plus distant des spectateurs,
qui sortira de la projection le zygomati-
que durement éprouvé.

LITTLE MISS SUSHINE


Jonathan Dayton & Valerie Faris,
2007
Avec Toni Collette, Greg Kinnear,
Steve Carell, Alan Arkin, Abigail
Breslin, Paul Dano
http://www.foxsearchlight.com/
littlemisssunshine/ à grosses lunettes qui rêve de devenir http://www.flagsofourfathers.com/
Note : 4/5 Miss America, les personnages de LIT- Note : 4/5
TLE MISS SUNSHINE, à l’image du
Une famille ayant sa part de problèmes Un bon remède pour tous ceux qui Traitant à la fois de l’horreur de la
pittoresques décide de traverser les pensent le cinéma américain désespé- guerre, de la manipulation des images,
Etats-Unis à bord d’un Combi pour per- rément voire irrémédiablement forma- de la mise en scène de l’héroïsme ou
mettre à leur petite de participer à un té. de la fabrication des mythes, Clint
concours de mini-Miss. Road-movie Eastwood rappelle que Hollywood ne
rafraîchissant, spécialiste de Proust FLAGS OF OUR FATHERS / pourrait se trouver ailleurs qu’aux
suicidaire, d’un adolescent qui refuse ISIEMME LIPUT États-Unis.
de parler depuis qu’il a découvert Clint Eastwood, 2006
Nietsche, d’un looser fini qui organise Avec Ryan Phillippe, Jesse Brad- Film ambitieux et réussi, FLAGS OF
des séminaires sur la confiance en soi, ford, Adam Beach, Paul Walker, Ja- OUR FATHERS repose essentielle-
d’un grand-père devenu junkie sur le mie Bell, Barry Pepper, John Benja- ment sur le contraste entre une minis-
tard et bien sûr d’une petite rondelette min cule île volcanique filmé dans une blan-

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


7
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

cheur qui la fait apparaître comme une montré qu’il pouvait


autre planète, théâtre d’une mons- faire autrement et aussi
trueuse guerre intergalactique et les bien (The three burials
États-Unis de 1945 où quelques sol- of Melquiades Estrada),
dats rescapés viennent faire une tour- on attend toujours le
née triomphale pour redonner espoir film nouveau de Mon-
au peuple américain déprimé par la sieur Inarritu. C’est
résistance japonaise. quand même la troi-
sième fois qu’il nous fait
Se situant à trois époques différentes, le coup des histoires
la sophistication chronologique du scé- enchevêtrées. Ca finit
nario est une nouveauté pour East- par ressembler de ma-
wood qui s’en sort plutôt bien même s’il nière un peu déran-
donne parfois l’impression de ne pas geante à une recette.
avoir vraiment choisi entre deux films
différents l’un sur l’horreur de la guerre Ceci dit, comme d’habi-
et l’autre sur le pouvoir des images et tude, il parvient à obte-
la manipulation des foules. nir tout ce qu’il veut de
ses comédiens. Brad
Toujours est-il que dans quelques mois Pitt n’a sans doute ja-
on pourra voir la suite qui s’appellera mais été meilleur qu’ici
LETTERS FROM IWO JIMA, et qui et le film possède un
donnera donc des faits le point de vue incontestable souffle
japonais. Nous l’attendons avec impa- romanesque.
tience. Espérons qu’ Alejandro
González Iñárritu aura
BABEL la bonne idée de ne pas
Alejandro González Iñárritu, 2006 faire quatre films identi-
Avec Brad Pitt, Cate Blanchett, Gael quement construits car,
García Bernal sinon, il commencerait
http://www.paramountvantage.com/ à devenir difficilement
babel/ défendable, ce qui se-
Note : 3/5 rait dommage vu l’évi-
dent talent du monsieur. La destinée tragique d’un chauffeur de
Maroc, Mexique, Amérique et Japon, taxi à Helsinki. Hommage explicite au
Inarritu reprend son fil fin pour relier VALKOINEN KAUPUNKI TAXI DRIVER de Martin Scorsese,
entre elles trois histoires illustrant cette Aku Louhimies, 2006 VALKOINEN KAUPUNKI parvient à
fois-ci la difficulté de communication. Avec Janne Virtanen, Susanna Ante- émouvoir et constitue en tout cas un
C’est l’illustration de l’effet du papillon, roinen, Aada Hämes, Santtu Nuuti- bien meilleur film que le récent RIISUT-
version village global. nen, Eric Le Roux TU MIES du même Aku Louhimies.
http://www.solarfilms.com/
Si Guillermo Arriaga, scénariste des Note : 3/5 Evoquant tour à tour la gentillesse et la
deux précédents films de Monsieur cruauté, Susanna Anteroinen n’est rien
Inarritu (Amores perros et 21 Grams) a moins que formidable. Elle se jette

Forums, petites annonces,


A
messages, infos… pour tous les
N
âges et pour tous les goûts
N
O
La Communauté franco-
N
finlandaise
C
vous donne la parole :
E
S
www.ranska.net/discussion

8 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

avec toute la supériorité tranquille d’un groupe de jeunes new-yorkais qui se dans l’impitoyable rouleau compres-
grand fauve civilisé sur le pauvre per- retrouvent régulièrement dans un club seur de l’animation digitale hollywoo-
sonnage de Janne Virtanen, bon gars mêlant allègrement art, musique et dienne.
victime de l’injustice des événements activités sexuelles de toute sortes. A
(interprétant donc le personnage-clé du l’image dudit club, FLUSHED AWAY n’est donc rien de
cinéma finlandais : l’être humain en plus que ce que laisse présager son
victime impuissante d’une société écra- FLUSHED AWAY / VIRRAN VIEMÄÄ affiche : une animation Dreamworks
sante.). David Bowers & Sam Fell, 2006 (mais on est loin de SHREK) doté
Avec les voix de Kate Winslet, Hugh d’une esthétique lorgnant du côté du
Si le scénario parvient jusqu’à un cer- Jackman, Ian McKellen, Andy studio anglais Aardman. Non seule-
tain degré à approcher la noirceur du Serkis, Bill Nighy, Simon Callow, ment le film n’est pas enthousiasmant
film de Scorsese, il n’a cependant pas Shane Richie et Jean Reno mais en plus, Anglais et Américains se
le panache rafraîchissant de PAHA http://www.flushedaway.com/flash/ donnant la main pour la vile entreprise :
MAA du même Aku Louhimies. index.html les Français, mes compatriotes, sont
Note : 2/5 allègrement moqués !
Ne faisant pas dans la gaieté et encore
moins dans la bonne humeur, VALKOI- Une souris d’appartement se retrouve
NEN KAUPUNKI donne de Helsinki dans la jungle urbaine d’un Londres
une image qui la met sans doute à l’a- souterrain peuplé de souris et visité
bri de l’immigration choisie ! par quelques grenouilles françaises.
ll, 2006 Ribambelle de stars hollywoodiennes
SHORTBUS aux voix (y compris Jean Reno), cli-
Sook-Yin Lee, Paul Dawson, Justin chés narratifs au scénario, références
Bond, Lindsay Beamish à la culture populaire à l’humour, bref,
http://www.shortbusthemovie.com/ il s’agit de l’énième animation digitale
Note : 3/5 et hollywoodienne de l’année. Ce n’est
pas elle qui nous sortira de l’hiberna-
Chronique sentimentalo-sexuelle d’un tion.
LA TOURNEUSE DE PAGES / PIA-
Et c’est bien dommage car le studio NISTIN SIVUNKÄÄNTÄJÄ
anglais Aardman (mais, ouf !, pas son Denis Dercourt, 2006
génie, Nick Park) est dans ce mauvais Avec Catherine Frot, Déborah Fran-
coup. Le studio qui nous avait enchan- çois, Pascal Greggory, Antoine Mar-
té avec des films aussi rafraîchissants tynciow
que CHIKEN RUN ou THE CURSE OF Note : 2/5
THE WERE-RABBIT perd son âme
mais aussi et, c’est sans doute plus Dix ans après avoir échoué à une audi-
grave, sa précieuse pâte à modeler tion pour jeunes pianistes, une jeune

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


9
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

femme réapparaît dans la vie d’une


des examinatrices d’alors. Personna-
ges squelettiques, point de départ ab-
surde, suspense maladroit, vous l’au-
rez compris, LA TOURNEUSE DE PA-
GES n’est pas une réussite.

Ce qui sauve le film du ridicule com-


plet, qu’il frise pourtant sans vergogne,
ce sont ses deux actrices principales.
Dans les étroites limites de leurs min-
ces personnages, elles font du mieux
qu’elles peuvent et parviennent par
moments à proposer des choses qui,
de manière complètement inattendue,
ne sont pas inintéressantes.

LA TOURNEUSE DE PAGES, c’est


une machine à suspense qui repose
entièrement sur ses personnages. Mais
ceux-ci n’ayant pas l’ombre d’un mus-
cle ou de la moindre épaisseur se révè-
lent bien incapable de supporter un STORY est une illustration d’un cours
appareil aussi pesant. de catéchisme.

THE NATIVITY STORY / MATKALLA La réalisatrice a apparemment tenu à


BEETLEHEMIIN inscrire l’histoire dans une forme de
Catherine Hardwicke, 2006 réalisme superficiel (costumes, décors,
Avec Keisha Castle-Hughes, Oscar personnages) qui tranche risiblement
Isaac, Alexander Siddig, Shaun avec la niaiserie des manifestations
Toub, Shohreh Aghdashloo célestes.
http://www.thenativitystory.com/
Note : 1/5 THE NATIVITY STORY a son mé-
chant, Hérode et son trio comique, les
Je ne ferai l’affront à personne de résu- infortunés rois mages. Comme tout
mer une histoire qui ne réserve plus spectacle familial qui respecte ses in-
beaucoup de suspense. Dénué du vestisseurs.
moindre point de vue qui aurait pu le
rendre intéressant, THE NATIVITY

INFOS PRATIQUES / AVOCATS FRANCOPHONES EN FINLANDE

00100 HELSINKI  09-177613


 09-605 059

ROSCHIER-HOLMBERG & WASELIUS ANPR ATTORNEY’S HOUSE


MAÎTRE (MME) CARITA WALGREN KALLIONEN, TOPPANEN & SALIMNEN MAÎTRE PEKKA PUHAKKA
KESKUSKATU 7 A YRJÖNKATU 8 A STENBÄCKINKATU 26
00100 HELSINKI 00120 HELSINKI 00250 HELSINKI
 09-651211  09-607377

KAUPPI & MOLANDER HAAPANIEMI HEIKKI KY


MAÎTRE ANTERO MOLANDER MAÎTRE TIMO KORPIOLA
POHJOISESPLANADI 37 A MANNERHEIMINTIE 14 B
00100 HELSINKI

10 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE
FORUM

A FAIRE ET À VOIR À HELSINKI


Jusqu’au 06/12 Eero Saarinen - « plus d' un million de Finlandais ont pra-
La Mairie de Helsinki vous com- Demain prend forme » ; une exposi- tiqué la marche nordique au moins une
munique les dates de quelques tion qui rend hommage à l’œuvre du fois et la moitié en a fait son nouveau
événements majeurs des mois célèbre architecte finlandais Eero Saa- jogging régulier.
qui viennent. Nous y reviendrons rinen (1910-1961), salles d’expositions
au fur et à mesure en vous don- de « Taidehalli ». La marche nordique est arrivée en
nant plus de détails. France en 2000, d‘abord par une action
Jusqu’au 28/01 Les candidats pour médiatique des étudiants finlandais à
l’exposition ARS Fennica 2007 expo- Paris. Depuis cette date, le milieu du
10 - 17/03 2007 Festival international sent au Musée d’art contemporain « fitness et du sport l’a adoptée.
de la musique moderne « Musica nova Kiasma ».
» qui depuis des années brise la fron- Venue de Finlande, la marche dite nor-
tière entre la nouvelle musique et la Jusqu’au 31/12 Nature morte à la dique est née de la volonté de la Fédé-
musique traditionnelle. La nouvelle édi- française, Musée d’art Sinebrykoff. ration finlandaise de ski de loisir et de
tion du festival propose des sensations randonnée de proposer au grand public
musicales pour toute la famille. Jusqu’au 22/12 Trésors d’Afrique et la méthode d'entraînement estivale
de la Chine des empereurs, Musée appliquée par les compétiteurs de ski
18 - 25/03 2007 Festival de musique des missionnaires. nordique pour maintenir leur niveau.
religieuse Elle est rapidement devenue favorite
Cette 11ème édition du festival pro- du grand public.
pose des concerts dans des églises Rencontres avec d’autres cultu-
d’Helsinki. res Un visiteur peut se familiariser avec
cette nouvelle discipline quasiment
07/04 2007 Via Crusis - Chemin de Jusqu’au 14/01 Les mille aspects du toute l’année au bord de la Baie de
Croix Mexique ; Musée du Design. Töölö, où les secrets de la marche nor-
Le mystère de la passion oecuméni- dique sont dévoilés en finnois et en
que ; part de la Cathédrale d’Helsinki et Jusqu’au 04/02 « Les traces des In- anglais. Pour toute information, s’a-
traverse le centre-ville. des » ; des étoffes et des objets des dresser à l’Office du tourisme d’Helsin-
Indes de l’ère de la reine Victoria à nos ki.
12/05 2007 Eurovision à Helsinki jours ; Musée des cultures.
Suite à la victoire du groupe finlandais ..........................
« Lordi » avec son titre « Hard rock Jusqu’au 31/12/2008 « Cherché au
Hallelujah ! » au mois de mai dernier, loin » - l'exposition suit l’arrivée des A la pêche
Helsinki accueillera le Concours Euro- objets et des collections en Finlande
vision de la Chanson le 10 (demi- du 19ème siècle à nos jours en dévoi- Quand on arrive dans une ville que
finale) et le 12 mai 2007 ( finale). lant les priorités, les idées de chaque borde la mer, il est normal de penser à
époque ; Musée des cultures. la pêche sportive. Maintenant une es-
-Nous ferons de « l’Eurovision » un
capade à la mer avec cannes à pêche
grand festival populaire qui sera égale-
.......................... et mouches est possible. Cette expé-
ment transmis sur le net, a déclaré le
rience inoubliable convient autant à un
directeur de l’Unité du développement
Apprendre la marche nordique débutant qu’à un pêcheur confirmé, car
économique de la Ville, M. Eero Holsti-
ils bénéficient de toute l'aide des pro-
la, après la décision de la Compagnie
Depuis quelques années, un étranger fessionnels. S’informer auprès de l’Of-
nationale de la télé- et radiodiffusion
peut être surpris de voir, au centre- fice du tourisme.
finlandaise YLE en faveur d’Helsinki.
ville, sur les chemins du footing ou le
26 - 27/05 2007 - « Le monde en vi- long de la mer, des gens qui semblent ..........................
site » Festival de la musique du avoir oublié leurs skis, mais utilisent en
monde marchant des bâtons qui ressemblent Salons
à des bâtons de ski… Ces gens prati-
quent le Nordic Walking (la marche 02-06/12 « Foire de Noël des femmes
.......................... nordique). Son principe est très sim- » ; marché de Noël tradition-nel
ple : il s’agit d’accentuer le mouvement
Expositions naturel de balancier des bras pendant 03-05/01 « DigiExpo 06 », salon de
la marche et de porter le corps vers l’électroménager numérique (image
Jusqu’au 14/01 « Les bijoux des l’avant en s'aidant de deux bâtons ; et son)
châtelaines » ; exposition internatio- cette marche est devenue populaire en
nale de bijoux modernes, Musée du raison de sa facilité et de son intérêt 03-05/01 « Skiexpo 2007 » ; le plus
design. pour la gymnastique cardiaque. Déjà grand salon nordique des sports

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


11
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE
MUSIIKKI

TIGERBONBS
mainstream music is the only way to get
attention in Finland.

How could you define your style of


music?
It's some kind of mixture of Japanese
glam, 60's garage rock and 80's cheesy
pop. The defining thing in our music
would be the Farfisa organ and sing-
along melodies.

During the years how has your musi-


cal style changed?
Not that much, I think. We have sharpe-
ned the melodies a bit and tried to widen
the sound palette, but the basic building
blocks still exist. Of course there are al-
ways new bits and pieces added when
we get excited by some cool band or
sound.

How do explain these changes?


It's important to give moving on to retain
the freshness. It would be dull to remake
same thing year after year. And then
again, it's important for us to not move
too far from where we started.

What are topics you treat in your


songs?
Most of all there's very basic stuff found
in our lyrics. Love in different forms is the
most important thing. It's an issue you
can write forever and there are always
things that everyone can relate to. The
lyrics might seem shallow at the first
look, but there are always deeper mea-
nings underneath.

What is your favorite song in your


repertoire and why?
It keeps changing but at this time it's a
song called Subtle Shaking for it is so
much fun playing it live.
When and how was your band crea- ted itself during the hot studio day. Do you actually prefer performing
ted? your music live or in a studio?
The band was a result of many years What musicians or artists did have a There are good sides in both. In studio
playing music together in different forms. major influence in your life / work? you can really get the creative juices
Tigerbombs was finally born on July Well, there's too many to be listed. From going and it tends to get really exciting
2001 during extremely hot studio- the Beatles to Entombed. We love espe- sometimes. You have all the options in
jamming sessions. The band was formed cially 60's and 70's cheesy pop music. the world. Playing live is so overwhel-
by Pepe Trouble and Kido Retro. ming adventure that when we get on
What are the positive and negative stage, it's the best thing in the world.
Where is the name of the band co- aspects of being a musician in Fin- There are also neat things regarding the
ming from? land? exploring the world in a tour bus with
Well, there's no official explanation for The positive aspects are that there's not bunch of guys. It's always fun to get on
that. We thought it would be cool to have too much bands around, so there's room the road.
a different story each time this was as- for everyone. There's also a very good
ked, but we failed. Haha. At least there's vibe between musicians in general. During the process of making a song,
a Swedish firecracker called Tigerskott. The negative side is that there's a very what is the moment that you prefer?
Actually the name Tigerbombs just crea- small audience for indie type bands. The It's the first glimpse of new melody,

12 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

rhythm or whatever. The first moment word spreading fast as lightning. There from our website.
when you know that something special is are these new neat things like Myspace
on it's way. Of course it is superfun to get that I really like a lot. There's also nega- What "image" do you have of French
a song finished with lyrics and all and tive sides regarding illegal file sharing music?
then record it. and stuff, but I hope that people start to To be honest with you, I've just started to
understand the harm they are doing to learn more European music dwelling
A stupid question but... what is artists when using these p2p networks. under the surface, so I don't know much
among all the songs you've been liste- about French music that much. When I
ning What are your projects? think French music in general I think of
in your life the BEST song? We have an ongoing plan to record an high quality. And an accordion. Haha.
That's an impossible one to answer to. It album of some kind of metal. What it But hey, I really love the band called
changes daily depending on your mood. would be, only time will tell. But what Phoenix.
Today, for me the BEST song would be comes to basic Tigerbombs, Pepe Trou-
"Everlong" by Foo Fighters. Yesterday it ble and Kido Retro, this is the thing for us Is there one French song that you pre-
was "Hard to explain" by the Strokes. now. There's really no time to concen- fer? If so, what song is it?
trate on anything else. There's also three Well, that would be "Too Young" by
What is your opinion, as a musician, additional live-members in Tigerbombs Phoenix.
regarding internet? and they have some other projects going
I think it's a great thing. You can get the on ie. Tapes and Laurila. Check the links

C
O VOUS SOUHAITEZ ÉTUDIER LE
U FRANÇAIS ?
R
S VOUS VOULEZ ENTRETENIR VOS
COMPÉTENCES EN FRANÇAIS ?

D VOUS SOUHAITEZ DISCUTER EN


E FRANÇAIS SUR VOTRE LIEU DE
TRAVAIL ?
F
R
A
N CONTACTEZ-NOUS ET NOUS VOUS
METTRONS EN RELATION AVEC DES
C
ENSEIGNANTS :
A
I KURSSIT@RANSKA.NET
S

C’EST TELLEMENT MIEUX AVEC LES OREILLES !

DÉCOUVREZ LA RADIO FRANCO-FINLANDAISE, AU PROGRAMME : INTERVIEWS,


ACTUALITÉS, TÉMOIGNAGES, REPORTAGES, ETC…

WWW.RANSKA.NET/RADIO

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


13
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE
T ÉLÉVISION

TV5MONDE
tutz (komissaari),… Julie Gayet (Clara), Michel Aumont,
4.12. klo 00.15 Sacha Bourdo (Alain), Antoine Duléry
(BT)…
Julien Duvivier : Le petit monde de 5.12. klo 15.25 uusinta 11.12. klo
Don Camillo – 1952 – 102 min 00.15
(Ranska/ Italia) – m/v
Giovanni Guareschin romaanihahmot Didier Martiny: A demain – 1992 –
isä Camillo ja kommunistipormestari 105 min (Ranska)
Peppone seikkailevat pienessä italia- Vuonna 1963 Pierre on kahdeksanvuo-
laiskylässä. Elokuvassa isä Camillo tias ja asuu perheineen suuressa huo-
joutuu lähtemään Brescellosta otet- neistossa Pariisissa. Perheeseen kuu-
tuaan yhteen pormestarin partisaanito- luvat isoäiti Tété, isoisoäiti Amée, isoi-
vereiden kanssa. sä Bouddha, vanhemmat Gilles ja Hé-
Pääosissa : Fernandel (Don Camillo), lène, pikkusisar Isabelle ja keittäjätär
Libri. Myöhemmin aikuisena miehenä
Gino Cervi (Peppone), Vera Talchi
Pierre yrittää mielessään rakentaa uu-
(Gina Filotti), Charles Vissière
delleen tuon riehakkaan perheidyllin.
(l’Evêque), Leda Gloria (Pepponen
Pääosissa: Jeanne Moreau (Tété),
vaimo)… François Cluzet (Gilles), François
Palkinnot: « Prix de l’Ecran d’Argent » Perrot (Bouddha), Yasmina Reza
1952 (Italia) ; « Victoires » paras elo- (Hélène), Margot Capelier (Aimée),
kuva ja paras näyttelijä (Fernandel) Laurent Lavergne, Bianca Boragi
1952 (Ranska) 7.12. klo 22.00 uusinnat 12.12. klo
4.12. klo 19.30 uusinta 15.12. klo 15.25 ja 18.12. klo 00.15
15.25
Zabou Breitman : Se souvenir des Jean-Pierre Mocky : Bonsoir – 1994
Arnaud Viard : Clara et moi – 2004 –
belles choses – 2001 – 105 min – 81 min (Ranska)
90 min (Ranska)
(Ranska) Suuren tavaratalon räätäli Alex joutuu
Antoine, 33, etsii unelmiensa naista. Ja
Muistinmenetyksistä kärsivä kolmi- lyhyessä ajassa kohtaamaan kosolti
pian hän löytyy: ihana, kaunis, vapaa
kymppinen Claire joutuu hoitolaitok- vastoinkäymisiä. Hänet irtisanotaan,
Clara. He ovat kuin luodut toisilleen!
seen, jonka ravintolassa hän tapaa sitten vaimo jättää, seuraavaksi menee
Valitettavasti elämä ei kuitenkaan
siellä baarimikkona työskentelevän asunto alta.
suostu jakamaan heidän onneaan ai-
Philippen, joka niinikään tuntuu kärsi- Alex keksii pian kuitenkin keinon saada
van yhtä täydellisesti.
vän muistikatkoista. paitsi päivällistä joka ilta, myös katto
Pääosissa : Julien Boisselier (Antoine),
Pääosissa : Isabelle Carré (Claire päänsä päälle yöksi. Hänen onnistuu
Poussin), Bernard Campan (Philippe),
Zabou Breitman (Marie Bjorg), Bernard
Le Coq (tohtori Christian Licht)…
1.12. klo 15.25

Catherine Breillat : Sale comme un


ange – 1991 – 102 min (Ranska)
Viisikymppinen poliisi Deblache on
elämässään yksinäinen susi, mutta
työssään ”naimisissa” työparinsa, it-
seään nuoremman ja komeamman
Théronin kanssa. Kun Théron menee
naimisiin, Deblache tuntee itsensä pe-
tetyksi. Kun Théron tuo nuorikkonsa
Barbaran esiteltäväksi sairaalaan leik-
kauksesta toipuvalle Deblachelle, Bar-
bara vitsailee, ettei Théron oikeasti
häntä rakasta. Ja tästä kaikki sitten
alkaa…
Pääosissa : Lio (Barbara Théron),
Claude Brasseur (Georges Deblache),
Nils Tavernier (Didier Théron), Claude
Jean-Philippe (Mannoni), Roland Ams-

14 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

(Docteur Spiletti), Paolo Stoppa yllätyksekseen kuulla, että Peppone


kutsuttaa itsensä tuntemattomien ih-
(Marchetti), Alexandre Rignault (Nero) aikoo asettua ehdokkaaksi.
misten luo syömään ja yöpymään.
… Pääosissa: Fernandel (Don Camillo),
Alexin kyläilyä seuraa salaperäinen
11.12. klo 19.30 uusinta 22.12. klo Gino Cervi (Peppone), Leda Gloria (la
henkilö, joka vierailujen päätteeksi
15.25 femme de Peppone), Claude Sylvain
ryöstää nämä asunnot. Claude Bour-
geixin romaanin « Les égarements de (Clotilde), Gaston Rey (Bolini), Umber-
Marc Esposito : Le cœur des hom- to Spadaro (Bezzi)
Monsieur René » pohjalta.
mes – 2003 – 100 min (Ranska) 18.12. klo 19.30 uusinta 29.12. klo
Pääosissa: Michel Serrault (Alex), Ma-
« Miesten sydän » on elokuva neljästä 15.25
rie-Christine Barrault (Marie), Jean-
keski-ikäisestä kaverista, jotka pohtivat
Claude Dreyfus (Le commissaire Bru-
elämäänsä eräänä keväänä tärkeiden Philippe Muyl : Le Papillon - 2002 –
neau), Jean-Pierre Bisson (Marcel Du-
tapahtumien alla: yhden vaimo pettää, 85 min (Ranska)
mont)…
toisen isä on kuollut ja kolmannen tytär Yksinäinen vanha herra Julien elää
8.12. klo 15.30
viettää häitään. He luulivat elämän ta- Pariisissa ainoana intohimonaan per-
sapainon löytyvän taloudellisesta me- hoset. Kun hän saa kuulla harvinaises-
Julien Duvivier : Le retour de Don
nestyksestä ja isyydestä, mutta lopulta ta perhoslajista vuoristossa, päättää
Camillo – 1953 – 105 min - (Ranska/
se näyttääkin olevan aivan jossain hän lähteä katsomaan ihmeellistä
Italia) – m/v muualla: rakkauden kokemisessa. hyönteistä, joka näyttäytyy vain muuta-
Isä Camillo joutuu vieraaseen kylään Pääosissa : Gérard Darmon, Jean- mana päivänä. Hänen tietämättään
hoitamaan papin virkaa sikäläisen pa- Pierre Darroussin, Bernard Cam- matkaan lähtee mukaan myös sala-
pin kuoleman vuoksi ja pormestari pan, Marc Lavoine, Ludmila Mi- matkustaja, nimittäin 8-vuotias pikku-
Peppone pääsee hoitelemaan asioita kael, Fabienne Babe, Zoé Fé- tyttö Elsa, joka kiipeää huomaamatto-
Brescellossa oman päänsä mukaan. lix, Florence Thomassin, Catherine masti Julienin autoon.
Mutta pian Peppone saa kuitenkin pet- Wilkening Pääosissa : Michel Serrault, Claire
tymyksekseen huomata, että tiettyihin 14.12. klo 22.00 uusinnat 19.12. klo Bouanich
asioihin luonnistuu vain isä Camillon 15.25 ja 25.12. klo 00.15 21.12. klo 22.00 uusinnat 26.12. klo
taivuttelu. 15.25 ja 1.1. klo 00.15
Pääosissa: Fernandel (Don Camillo), Carmine Gallone : La grande ba-
Gino Cervi (Peppone), Charles Vis- garre de Don Camillo – 1955 – 97 Carmine Gallone : Don Camillo Mon-
sière (l’Evêque), Leda Gloria (la femme min (Ranska/ Italia) – m/v seigneur – 1961 – 105 min (Ranska/
de Peppone), Edouard Delmont Vaalit lähestyvät ja isä Camillo saa Italia) – m/v

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


15
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Isä Camillon ja Pepponen siirryttyä Jean Renoiria yhdisti intohimo veteen,


Roomaan Brescellosta kyläläiset elävät veteen luonnossa, sen väreihin ja liik- Michael Gaumnitz : Premier noël
nyt vihdoin rauhassa. Mutta eivät keisiin. dans les tranchées – 2005 – 52 min
kauaa, sillä pian molempien ”leiriläiset” 5.12. klo 02.20 (Ranska)
kaipaavat johtajaansa selvittämään Dokumentti 1. maailmansodan sotilai-
heitä vaivaavaa akuuttia ongelmaa. Barbara Necek: Good bye Mao – den joulusta.
Pääosissa: Fernandel (Don Camillo), 2005 – 52 min (Ranska) 18.12. klo 05.30
Gino Cervi (Peppone), Leda Gloria (la Pilvenpiirtäjiä, ulkomaalaisten yritysten
femme de Peppone), Gina Rovere valomainoksia, McDonaldseja, netti- Etienne Verhaegen : Les petits
kahviloita – tätä kaikkea on tämän päi- Bouddhas et les tigres – 2002 – 52
(Gisela), Alexandre Rignault (Bago)…
vän Kiina. min (Ranska/Belgia)
25.12. klo 19.30
5.12. klo 05.30 Kolmea nuorta tiikerinpentua kesyte-
tään buddhayhteisössä.
Corinne et Gilles Benizio : Cabaret
Eric Lemasson : Clonage, réparer Yleisöpalkinto Jules Verne elokuvafes-
paradis – 2006 – 90 min (Ranska) l’homme par l’homme – 2005 – 52 tivaalilla vuonna 2004.
Shirley ja Dino saapuvat Pariisiin, josta min (Ranska) 24.12. klo 18.05
he ovat saaneet perinnöksi sedältään Sairaiden solujen vaihtaminen tervei-
kabaree-teatterin. Teatteri on huonos- siin voi auttaa sellaisten parantamatto- Des trains pas comme les autres
sa kunnossa, mutta sisarukset päättä- mien sairauksien kuten Alzheimerin tai Bernard d’Abrigeon : En Europe… à
vät saattaa kabaree-vanhuksen men- Parkinsonin tautien hoidossa. Solutera- toute vapeur – 2006 – 90 min
neisyytensä loistoon. pia edellyttää kuitenkin solujen kloo- (Ranska)
Pääosissa: Corinne Benizio (Shirley), nausta. Dokumentti höyryjunista ja niiden into-
Gilles Benizio (Dino), Michel Vuillermoz 7.12. klo 11.15 himoisista harrastajista Sveitsissä, Bel-
(Jeff), Christian Hecq (Paco), Riton giassa, Walesissa ja Saksassa.
Liebman (Manu)… Philippe Gautier : Elephas Maximus 24.12. klo 19.10
28.12. klo 22.00 – 2004 – 3 x 43 min (Ranska)
Intialaisen sivilisaation jo 5000 vuotta William Irigoyen : Histoire d’une lé-
tuntema Aasian elefantti, Elephas gende : Le yacht royal Britannia –
Maximus, on tänä päivänä uhanalainen 2005 – 48 min (Ranska)
laji, joka kuitenkin on olennainen tekijä Nuoren kuningatar Elisabethin
maanosan ekologian kannalta. 16.4.1953 Britanniaksi ristimä upea
Catherine Mullins : Orphelins du SI- 1/3 Des éléphants et des hommes/ jahti on tänä päivänä museossaan
DA – 2005 – 52 min (Kanada) Elefantit ja ihmiset Skotlannissa. Kuninkaallisen huvijah-
Kanadalaisdokumentissa tutustutaan 9.12. klo 18.05 din historiaa pohtii William Irigoyen
aids-orpoihin Sambiassa. 2/3 Rencontre avec des animaux re- dokumentissaan.
1.12. klo 11.20 marquables/Upeita eläimiä tapaamas- 25.12. klo 11.20
sa
Marquise Lepage : Le rouge et le 16.12. klo 18.05 Pascal Plisson : Les nettoyeurs de
noir… au service du blanc ! – 2005 – 3/3 Des dieux et des éléphants/Jumalia la savane – 2001 – 52 min (Ranska)
52 min (Kanada) ja elefantteja Gnuiden valtavat muuttoliikkeet savan-
Marquise Lepagen dokumentti kertoo 23.12. klo 18.05 neilta viime 1900-luvun lopulla aiheutti-
Nouvelle-Francen historian vastikään vat tuhansien eläinten kuoleman. Tilan-
paljastuneesta salaisesta jaksosta, Jean-Luc Léon : La croisière des teen rauhoituttua savannien puhdistuk-
nimittäin orjuudesta. espions – 2003 (Ranska) seen raadoista osallistui eri eläimiä
2.12. klo 18.05 Parisataa amerikkalaista viettää eri- mm. « ahmija » -krokotiileja, valtavasti
koista risteilylomaa seilaten Meksikon korppikotkia sekä « jätemylly »-
Anne-Marie Faux et Jean-Pierre De- lahdella ja Karibialla. Risteilyn teemana virtahepoja.
villers : Renoir(s), en suivant les fils on nimittäin vakoilu ja luennoitsijoina 25.12. klo 18.05
de l’eau – 2005 – 52 min (Ranska) entisiä CIA:n ja FBI:n mutta myös
Taidemaalari Pierre-Auguste Renoiria KGB:n agentteja. Jacques Malaterre : L’odyssée de
ja hänen poikaansa elokuvaohjaaja 15.12. klo 11.15 l’espèce – 2002 - 3 x 52 min

W
RETROUVEZ LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE
W SUR LE WEB EN FRANÇAIS (WWW.RANSKA .NET) ET EN
FINNOIS (WWW.SAMMAKOT.NET)
W

16 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

kalaisen elokuvanäyttelijän Jules Mu- Thierry Binisti : Cayenne, les


rairen eli Raimun syntymän 120- amants du bagne – 2004 – 90 min
vuotispäivää. Bompointin dokumentis- Nuori pariisilaistoimittaja saapuu 20-
sa nähdään otteita Raimun tunnetuim- luvun alussa Cayenneen tekemään
mista elokuvista, mm. hänen yhteis- juttua paikallisista pakkotyölaitoksista.
työstään Marcel Pagnolin kanssa. Pääosissa : Antoine de Caunes (Albert
28.12. klo 18.05 Londres), Isabelle Renauld (Claudia
Desfeuilles)
Stéphane Krausz : A la montagne – 3.12. klo 22.00
2004 – 52 min (Ranska)
Joka talvi Ranskan yhteensä 250 hiih- Laurent Heynemann : Quand la mer
tokeskusta houkuttelee 36 % ranska- se retire – 2004 – 90 min
laista talvilomailijaa. Dokumentissa 1960-luvulla entinen toisen maailman-
kolme erilaista ranskalaisperhettä ker- sodan veteraani Abel saapuu sotatove-
too talviloman vietostaan. rinsa Jacquesin lesken Valérien kans-
29.12. klo 11.15 sa Normandian rannikolle muistele-
maan menneitä, jotka painavat edel-
Joël Calmettes : Pourquoi pas l’An- leen toisiinsa salaa rakastuneita Abelia
tarctique ? – 2006 – 52 min (Ranska) ja Valérieta.
Kirjailija Erik Orsenna kumppaneineen Pääosissa : Bruno Todeschini (Abel),
kiersi seitsemän viikon ajan Antarktista Cristiana Reali (Valérie), Cécile Cassel
ja piti matkapäiväkirjaa. (Bérangère)
29.12. klo 18.05 5.12. klo 19.30 uusinta 13.12. klo
22.00
360° Les reportages Géo
(Ranska) Philomène Esposito : Mes parents
« Avaruuden odysseia » on kolmiosai- Inès Possemeyer : Dakar, les rois de chéris – 2006 – 90 min
nen dokumenttisarja ihmisrodun kehi- la récup – 2004 (Saksa / Ranska) Nelikymppinen yksinhuoltaja Marie
tyksestä. Dokumentissa seurataan mitä kaikkea viettää lomaa poikansa ja vanhempien-
jätteistä voikaan valmistaa. Dakarissa sa kanssa. Kun oma isä ja äiti ovat
1/3 Du Rift aux premiers hommes kaatopaikoilta löydetystä tavarasta teh- edelleen yhtä umpirakastuneita kuin
Ensimmäisten esi-ihmisten katsotaan dään tänä päivänä myös taide-esineitä, tavatessaankin lähes 50 vuotta sitten,
eriytyneen suurista apinalajeista noin 8 joita kaupataan aina Eurooppaan saak- Marie ahdistuu yhä enemmän omasta
miljoonaa vuotta sitten. ka afrikkalaisen käsityötaidon tuloksi- yksinäisyydestään.
26.12. klo 11.15 na. Pääosissa : Catherine Jacob (Marie
5.12. klo 05.30 Amato), Adriana Asti (Madame Amato),
2/3 Les premiers hommes à la Michel Aumont (Monsieur Amato)
conquête du monde Jörg Daniel Hissen et Peter Moers : 6.12. klo 22.00
Noin 1,5 miljoonaa vuotta sitten syntyi- 100% chocolat – 2004 (Saksa /
vät Homo Ergaster ja Homo Erectus, Ranska) François Luciani : Le procès de Bo-
jotka oppivat käsittelemään tulta. Dokumentti suklaan valmistuksen alku-
27.12. klo 11.15 perästä ja suklaasta, jota maya-
intiaanit söivät. Tämä suklaa ei vastaa
3/3 De Cro-Magnon à demain… tuntemaamme suklaata ja se tunne-
Homo Sapiensista muodostui lopulta taan nimellä ”criollo”. Tunnettu italialai-
kestävin ihmislaji ja sen oman historian nen suklaanvalmistaja Gianluca Fran-
katsotaan alkaneen noin 30 000 vuotta zoni käyttää tänä päivänä criolloa
sitten. omissa suklaaluomuksissaan.
28.12. klo 11.15 22.12. klo 11.15

Cyril Arbançon et Bertrand Loyer :


Les nettoyeurs du lagon – 2003 – 52
min (Ranska)
Uuden Kaledonian laguuni paitsi hur-
maavan kaunis, myös tunnettu suures- Henri Helman : 1905 – 2005 – 90 min
ta haikannastaan. Ja nämä hait eivät Nuori opettajatar nousee vanhakantais-
ole mitä tahansa suuria saalistajia, ta uskonnonopetusta vastaan kotiky-
vaan kaikkiruokaisia ahmatteja, jotka lässään 1900-luvun alussa valtion ja
pitävätkin laguunin ekosysteemin näin kirkon eroa ennakoivassa tv-
hyvin puhtaana! elokuvassa.
26.12. klo 18.05 Pääosissa : Sophie Quinton (Marie
Dutilleul), Sagamore Stévenin (Julien
Jean-Louis Bompoint : Monsieur Peyrac), Xavier Gallais (Pierre Dutil-
Raimu est un génie – 2005 – 52 min leul)
(Ranska) 1.12. klo 22.00
Viime vuonna vietettiin tunnetun rans-

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


17
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

ta kansallista huomiota, Jean-Paul Lilienfeld : Comme sur


alkaa ranskalainen lainsää- des roulettes – 2005 – 90 min
däntö muuttua. Nuori mies Max saa vihdoin töitä, mut-
Pääosissa : Sandrine Bon- ta firmasta, joka palkkaa vain liikunta-
naire (Martine), Anouk vammaisia, joksi Maxin on naamioidut-
Grinberg (Gisèle Halimi), tava. Työpaikalla hän ”esiintyy” pyörä-
Juliette Lamboley (Léa) tuolissa ja kaikki sujuisikin hyvin, ellei
Palkinnot: Erikoismaininta hän rakastuisi työssään tapaamaansa
Luchonin elokuvafestivaalil- naiseen Luciaan, jolle hän haluaisi olla
la vuonna 2006 oma itsensä, muttei voi.
7.12. klo 19.30 uusinta Pääosissa : Frédéric Diefenthal (Max),
15.12. klo 22.00 Olivier Brocheriou (Toine), Beatriz Se-
gura (Lucia), Tania Garbarski (Lise)
Benoît Jacquot : Gaspard 9.12. klo 19.30 uusinta 26.12. klo
bigny – 2006 – 90 min le bandit – 2005 – 90 min 19.30
Vuonna 1972 Bobignyssa lähellä Parii- Urhea rosvo ja naistenmies Gaspard
sia eräs äiti auttaa raiskatuksi tullutta seikkailee 1700-luvun Etelä-Ranskan Marc Rivière : Haute coiffure – 2003
tytärtään raskauden keskeytyksessä. maisemissa. – 90 min
Naiset ilmiannetaan ja tuomitaan teos- Pääosissa : Jean-Hugues Anglade Nelikymppinen yksinhuoltaja kampaaja
ta, joka tuohon aikaan oli vielä rikos. (Gaspard), Natacha Régnier (Anne de Martine saa potkut ja päättää saman
Vasta kun tämä tapaus saa asian hoi- Morières) tien ryhtyä yksityisyrittäjäksi. Hän hank-
taakseen ottaneen Gisèle Halimin kaut- 8.12. klo 22.00 kii vanhan pakettiauton, tekee siitä
kampaussalongin ja lähtee tien päälle.

E
T
U
D
I
E
Z

L
E

F
R
A VOUS ÊTES TROP PRESSÉ(E) POUR ÉTUDIER LE
N
C FRANÇAIS AUTRE PART QUE SUR VOTRE LIEU DE
A TRAVAIL ?
I
S CONTACTEZ-NOUS ET NOUS VOUS METTRONS EN RELATION AVEC DES
ENSEIGNANTS : KURSSIT@RANSKA.NET

18 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Pääosissa : Patrick Catalifo (Jacques), ”parantaa”. Eräs perhe väittää nimittäin


Elodie Navarre (Caroline), Florence Gastonin olevan heidän perheensä pää
Thomassin (Hélène) Jacques Renaud.
16.12. klo 19.35 Pääosissa : Jacques Gamblin
(Gaston / Jacques), Micheline Presle
Lucas Belvaux : Nature contre na- (madame Renaud), Florence Pernel
ture – 2004 – 90 min (Valentine)
Psykoanalyytikko muuttaa pieneen 27.12. klo 22.00
kylään, jonka asukkaat ovat perusta-
mansa yhdistyksen kautta hylänneet Jean-Marc Brondolo : Capone –
rahan käytön ja soveltavat nykyisin 2003 – 90 min
kaikin tavoin vaihtokauppaa. Pikuurikolliset selvittelevät välejään
Pääosissa: Lucas Belvaux (Sébastien matkalla, joka vie aina Suomen Lappiin
Chantoux), Raphaële Godin saakka. Elokuvassa mukana myös Kari
(Clémence) Väänänen.
17.12. klo 22.00 Pääosissa : Serge Riaboukine (Réno),
Gérald Laroche (Alex), Florence Tho-
Jean-Daniel Verhaeghe : Sissi, l’im- massin (Carole), Olivier Loustau
pératrice rebelle – 2004 – 90 min (Kéhil), Kari Väänänen (Dimitri), Jean
Itävallan Elisabeth, Sissi vierailee syys- Miez (Marco)
kuussa 1898 Genevessä ystävänsä, Palkinnot: Kultainen FIPA 2004 näytte-
tohtori Mayerin luona ja kertoo tälle lijöille (Serge Riaboukine ja Gérald La-
menneisyydestään. Muutamia tunteja roche), Prix Mitrani, FIPA 2004
Pääosissa: Michèle Bernier (Martine), myöhemmin Sissin lähtiessä matkaan 30.12. klo 19.30
Pascal Elso (Gérard), Tsilla Chelton Geneven satamasta nuori italialaisa-
(Simone), Judith Henry (Nathalie) narkisti ampuu kohtalokkaat laukauk- Heikki Arekallio : Un coin d’azur –
10.12. klo 22.00 set… 2005 – 90 min
Pääosissa : Arielle Dombasle (Sissi), Marseillessa Coin d’Azur –hotelli on
Serge Moati : Capitaines des ténè- Stéphane Audran (Sophie), Didier Be- 40-luvun alussa kaupungin sydän,
bres – 2004 – 90 min zace (le docteur Mayer) jonne on pesiytynyt mitä erikoisempia
Ranskalaiskapteenit innostuvat käyttä- 23.12. klo 19.30 persoonallisuuksia. Kun marsalkka Pé-
mään valtaa häikäilemättömästi väärin tain saapuu vierailulle Marseille’hin,
Keski-Afrikassa 1800-luvun lopulla. Caroline Huppert : Mademoiselle kaupungin ilmapiiri kiristyy entuudes-
Pääosissa : Manuel Blanc (Voulet), Gigi – 2005 – 90 min taan, eikä epäilyttäviä henkilöitä, sellai-
Patrick Mille (Chanoine), Clément Si- Coletten romaanisovitus neiti Gigistä, sia kuten Coin d’Azurin asiakkaat salli-
bony (Péteau), Richard Bohringer josta 16-vuotiaana koulitaan huippuluo- ta näkyvän. Piiloutuminen on hankalaa
(colonel Klobb) kan kurtisaania, mutta joka itse on val- tarkoin vartioidussa kaupungissa, joten
12.12. klo 19.30 uusinta 20.12. klo mis uskomaan vain täydelliseen rak- piiloutuakseen on naamioiduttava – ja
22.00 kauteen. mentävä estradille!
Pääosissa : Macha Méril (Mamita), Pääosissa : Clémentine Célarié
Ilan Duran-Cohen : Les amants du Juliette Lamboley (Gigi), Françoise (Mado), Michel Jonasz (Gédéon
Flore – 2006 – 103 min Fabian (Alicia), Alexis Loret (Gaston) Stern), Laurence Côte (Alice Audibert),
Simone de Beauvoirin ja Jean-Paul 24.12. klo 22.00 Serge Hazanavicius (Norbert Legran-
Sartren rakkaustarina. sard), Nathalie Corré (Alida), Bruno
Pääosissa : Anna Mouglalis (Simone Pierre Boutron : Le voyageur sans Salomone (Félix), Jean-Claude Dau-
de Beauvoir), Lorànt Deutsch (Jean- bagage – 2004 – 90 min phin (Oscar)
Paul Sartre), Kal Weber (Nelson Al- Jean Anouilhin näytelmän elokuvasovi- 31.12. klo 22.00
gren), Laëtitia Spigarelli (Lola), Didier tuksessa psykiatrisessa sairaalassa 15
Sandre (Georges de Beauvoir), Clé- vuotta viettä-
mence Poesy (Lumi), Julien Baumgart- nyt mies, Gas-
ner (Thyssen) ton, ei edel-
Palkinnot: Kultainen FIPA parhaasta leenkään
käsikirjoituksesta. muista kuka
14.12. klo 19.30 hän on. Aina
paluustaan
Philippe Venault : Poussière d’a- ensimmäises-
mour – 2005 – 90 min tä maailman-
Nelikymppinen arkkitehti rakastuu it- sodasta häntä
seään puolet nuorempaan valokuvaa- on vaivannut
janaiseen, muttei uskalla lähestyä tätä muistinmene-
suuren ikäeron vuoksi. Kun nainen tys, jota nyt,
kuolee auto-onnettomuudessa, päättää hänen sairaa-
arkkitehti ryhtyä vihdoin suhteeseen lasta vapautu-
hänen kanssaan ja pyhittää elämänsä misensa jäl-
naisen muiston vaalimiselle. keen yritetään

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


19
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE
CULTURE

EVENTS IN CAISA

Welcome to Caisa!
Mikonkatu 17 C
Vuorikatu 14
00099 Helsinki
An entrance from the Kaisanie-
mi underground station too.

7.45 p.m. "Here"


Director: Zrinko Ogresta
English subtitles, suitable for ages
15 and older. Duration: 86 min

(Festivity Hall)
"What Iva Recorded"
Iva gets an expencive video camera
as a present from her step father.
She gets so excited about her new
Fri 1.12. 8 p.m. to 0.30 a.m. Croatian Movies camera that she starts to shoot eve-
Club India Anand Station rything around her. But sometimes
Tickets: 8€/5€. Organised by Arts 6 p.m."What Iva Recorded" the eye of a camera sees things
of Eternal Value. (Hall) Director: Tomislav Radic more clearly than a human.
English subtitles, suitable for ages
15 and older. "Here"
Sat 2.12. 6 p.m. Duration: 90 min The movie follows the lives of ordi-

VOUS HABITEZ EN FINLANDE ? VOUS ENSEIGNEZ LE FRANÇAIS, VOUS


ÊTES FREELANCER ET VOUS CHERCHEZ DES HEURES ?

ENVOYEZ-NOUS VOTRE CV : KURSSIT@RANSKA.NET

20 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Dance performance. Fre 15.12.- Sun 17.12.


Organised by Dance School Jas- CHRISTMAS BAZAAR
miina. Tickets: 10€/7€. (Hall)
Fri 15.12. 2 to 8 p.m.
Sat 16.12. noon to 8 p.m.
Mo 11.12. 2 to 5 p.m. Sun 17.12 noon to 6 p.m.
Women’s Living Room in the Kit- Caisa’s traditional Christmas Ba-
chen zaar offers a fabulous selection of
products from all over the world for
Finnish Christmas food will be pre- sale. Magnificent handicrafts, utility
pared. items, and works of art compete for
A cooking class takes immigrant attention with exotic delicacies.
and Finnish women on a tasty tour Christmas programme further ele-
around the world. There is room for vates the atmosphere. Table reser-
20 participants. Free entrance. In- vations from the beginning of Octo-
quiries and registrations: tel. 169 ber. Further information: Mustafa
3984 or oge.eneh@hel.fi. Paikka: Gürler, tel. 050-4125739 (Hall)
Swedish Adult Education Centre
Arbis, Dagmarinkatu 3, Helsinki.
Organised by Caisa. MO 18.12. 5 to 8 p.m.
nary people. It picks up characters Caisa International Literature
like former soldiers, pensioners or Evening: International Migrants
druck addicts following them for a Mo 11.12. 5 to 8 p.m.
monent and then forgetting them Caisa International Literature Poetry and text readings as well as
again. This montage of lives forms Evening: Human Rights Day discussion on Ingrian literature. Or-
a whole gallery of characters. ganised by Caisa and Kulttuuritarha
Poetry and text readings as well as (’Culture Garden’) in cooperation
discussion on human rights in lite- with Living Poets’ Society and In-
Wed 6.12. 1 to 3.30 p.m. rature. Organised by Caisa and grian Cultural Society. Free en-
Multicultural Independence Day Kulttuuritarha (’Culture Garden’) in trance. Further information: Kiamars
cooperation with Living Poets’ So- Baghbani tel. 050-3759830.
Music, dance, food and speeches. ciety and Finnish League for Hu- (Meeting Rooms 1 and 2)
Welcome to celebrate the multi- man Rights. Further information:
cultural independence day! Kiamars Baghbani tel. 050-
3759830. (Meeting Rooms 1 and
Free entrance! (Festivity Hall) 2)

Organisers: Somaliyhdistys Berde


ry and Caisa Thu 14.12. 1.30 to 3.30 p.m.
The Multicultural Network Mee-
ting. Theme: Media
Fri 8.12. 6 p.m.
Movienight The Multicultural Network commu-
nicates information and experience
Movienight: "Lugares comunes" on various projects and operational
Argentina-Spain. Director Adolfo models to people working amongst
Aristarain, duration 112 min. En- immigrants. The meetings are
glish subtitles. Free entrance. Or- open to all interested in work in
ganisers: Suomi- Argentiina seura multiculturalism as well as in deve-
ry and Latinalaisen Amerikan kult- loping their work and improving
tuurikeskus (Meeting rooms 1 and their contacts. Guest speaker:
2) Shukri Omar Ahmed, Mundo Pro-
ject. Inquiries: tel. 09-169 3302 or
mustafa.gurler@hel.fi (Meeting
Sat 9.12. 7 p.m. to 9 p.m. Room 2)
Jasmiina Christmas Party

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


21
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE
ACTUALITÉS

NOUVELLES DE HELSINKI
Transports publics : emploi de biocar- .......................... Plus de coins-fumeurs pour les em-
burant ployés municipaux
La glace au service de l’art
Le choix du carburant utilisé dans les véhi- La Ville d’Helsinki a l’intention de se décla-
cules municipaux, notamment dans les rer dès le début de 2007 comme une muni-
Si dans un pays nordique on ne prenait
bus des transports publics et les camions cipalité sans fumée. En tout cas, cela
pas grand plaisir à la neige et à la glace,
de ramassage de déchets, a un impact concernera les locaux municipaux et la Ville
où le ferait-on? Outre les sports tradition-
direct sur la qualité de l’air dans la ville. ne prévoit plus de coins-fumeurs. Libre aux
nels comme le ski ou le patinage sur glace
employés de fumer dans la rue !
ou le bonhomme de neige des enfants, les
La Société municipale des transports matériaux du froid incitent à la création
d’Helsinki (HKL), la Délégation de la coo- La Ville n’a pas l’intention de surveiller les
artistique.
pération de la région d’Helsinki (YTV), allées et venues, mais proposera l’aide de
responsable pour la région des transports spécialistes à ses employés fumeurs qui
« L’Art à la rencontre de la glace » est une
et de la collecte des déchets, et la Société manifestation artistique, déjà devenue une veulent se débarrasser de leur mauvaise
de raffinerie et de distribution du pétrole habitude.
tradition, qui réunit des sculpteurs du
Neste Oil ont signé, pour trois ans, un monde entier à Helsinki, au parc zoologi-
accord expérimental qui a pour but de Le programme d’anti-tabagisme de la Ville
que de « Korkeasaari » où ils créent des
développer l’utilisation des biocarburants d’Helsinki comprend également un volet
sculptures en glace. Cette fois-ci, le thème
et ainsi de réduire les émissions toxiques destiné au bien-être de tous les Helsin-
est « la nature et sa vulnérabilité » et la
dues à la circulation. Neste Oil commen- kiens : les centres médicaux de la Ville au-
compétition aura lieu les 27 et 28 janvier.
cera l’été prochain la production du bio- ront des cliniques de désintoxication et dis-
gasoil, appelé NExBTL, qui pourra être tribueront gratuitement patchs et gommes à
immédiatement exploité. .......................... la nicotine.

L’objectif est d’augmenter progressive- « Petit Noël » des fêtards


ment jusqu’à 30% sur trois années l’u-
sage du biocarburant consommé dans les Autrefois, on appelait le premier de l’Avant
bus des transports en commun et dans les le « Petit Noël », on sortait les premières
décorations et on dégustait le premier vin Les services sociaux de la Ville consacrent
camions de déchets de la région d’Helsin-
chaud. C’était le premier pas vers Noël. 28 millions d’euros par an à la lutte contre
ki . Avant la fin de l’année 2007, le pro-
gramme pourrait s’étendre à la Suède et à l’alcoolisme et les services sanitaires en
Aujourd’hui, le « Petit Noël » est devenu dépensent 7 pour les campagnes de pré-
la France. Le nouveau bio-gasoil, plus
une fête, voire une série de fêtes, organi- vention.
propre que le gasoil, permettra d’améliorer
considérablement la qualité de l’air, sans sées dans les entreprises, dans l’adminis-
investissement important car son utilisa- tration, dans les associations, etc. et sou- ..........................
tion ne requiert pas de changement du vent bien arrosées.
parc de véhicules de la Ville. 6 décembre : la Finlande fête son indé-
Il est évident que parmi les Finlandais, qui pendance
La directive européenne de 2003 sur les depuis toujours dans leurs relations avec
carburants fixe la part du biocarburant à l’alcool ont du mal à rester au niveau « Le mercredi 6 décembre est en Finlande
5,75% d’ici à 2010. avec modération », la consommation d’al- un jour férié car tout le pays commémore
cool risque en cette période-là d’être éle- la déclaration d'indépendance proclamée
vée. par le Sénat (gouvernement du Grand
Duché de l‘Empire russe) le 6 décembre
Transports publics : Grande satisfaction Les services sociaux d’Helsinki ont lancé 1917.
des usagers une campagne de prévention pour rappe-
ler aux fêtards les risques de l’abus d’al- Il s’agit toujours, pour un Etat relativement
L’étude BEST a comparé la satisfaction des cool. Ils distribuent partout en ville des récent, de la célébration la plus impor-
usagers des transports en commun dans cartes mentionnant les maladies principa- tante : des manifestations patriotiques
neuf villes européennes. Mille passagers les que génère une trop grande consom- d'étudiants, une retraite aux flambeaux,
ont été interviewés dans chacune des villes mation. Avec cette campagne la Ville veut des parades, des remises de décorations
étudiées : Barcelone, Berlin, Copenhague, aussi souligner les limites à ne pas dépas- et une grande réception dansante au Pa-
Genève, Oslo, Manchester, Stockholm, ser. Au contraire des Français par exem- lais présidentiel marquent la journée.
Vienne et Helsinki. C’est à Helsinki que le ple, qui consomment leur alcool à petites
taux de satisfaction fut le plus élevé : 81%. doses, les Finlandais ont l’habitude de Pour la veille, le Maire d’Helsinki, M. Jussi
concentrer leurs consommations en pics Pajunen, a invité tous les élèves helsin-
Pour un service municipal comme la Socié- très élevés. Au cours des fêtes du « Petit kiens CM1, accompagnés d'une personne,
té des transports d’Helsinki (HKL), le résul- Noël » ces pointes de consommation sont à une réception spéciale au Palais de Fin-
tat est encore plus gratifiant puisque les souvent atteintes. landia. Comme la réception est organisée
plus satisfaits parmi les usagers étaient pour la 10ème fois, les quelque 5000 jeu-
ceux qui empruntaient les transports en Un Helsinkien boit en moyenne l’équiva- nes concernés s'attendaient à cette invita-
commun régulièrement, tous les jours ou lent de près de 10 litres d’alcool pur par tion et se sont ainsi préparés, bonnes ma-
plusieurs fois par semaine. an, soit quelque deux litres de plus que la nières et danses.
moyenne nationale.

22 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Le 6 décembre, comme depuis près de 90 Noëls campagnards d'autrefois et, bien


ans, le Gouvernement et le Parlement .......................... sûr, dans un pays où les forêts ne man-
assistent le matin à une cérémonie reli- quent pas, trônent de grands sapins de
gieuse dans la cathédrale d’Helsinki et, le Noël, couverts de décorations qui sont
Décembre - mois des Marchés de Noël
soir, la Présidente de la République reçoit passées de génération en génération ou
au Palais présidentiel deux milliers d'invi- bien sont l’œuvre des plus petits de la fa-
Les marchés de Noël sont depuis toujours
tés. mille. Après le repas, les enfants sont tout
ancrés dans la tradition nordique. Aujourd- à la joie de la visite du Père Noël.
’hui ils permettent de faire connaissance
Comme la tradition le veut, ce jour-là, la
avec les préparations de Noël d’autrefois,
capitale est décorée : chacun allume des Nombreuses sont les familles qui ne man-
de procurer des délices ou des cadeaux
bougies au bord des fenêtres. Les vitrines quent pas d'assister aux services religieux
d'artisanat. Pendant tout le mois de dé-
des magasins arborent les armoiries offi- de Noël, lesquels à Helsinki ont lieu sou-
cembre, on trouve partout à Helsinki des
cielles du pays ; les bougies et même les vent le soir du 24. Autrefois, la messe de
marchés de Noël organisés souvent par
pâtisseries sont aux couleurs nationales : Noël ouvrait les festivités dans l’après-
des associations ou autres organismes
blanc et bleu. midi, mais aujourd’hui la messe de minuit
caritatifs. des catholiques a amené les paroisses
.......................... protestantes à organiser un service dans
Le plus grand Marché de Noël d’Helsinki « la soirée du 24 décembre.
Le Marché de Thomas » (Tuomaan mark-
13/12 La Sainte Lucie kinat), avec quelque 120 stands, est ou- Le 25 est toujours probablement le jour le
vert du 7 au 20 décembre dans le parc des plus calme de l’année, une journée consa-
Le 13 décembre est le jour de la Sainte Esplanades, au cœur de la ville. crée au repos : les enfants jouent avec les
Lucie. Il s’agit d’une célébration particu- cadeaux distribués la veille au soir et les
lière à la population suédophone, organi- .......................... adultes bavardent en grignotant les reliefs
sée d’après une tradition populaire sué- du dîner. La Saint Etienne (Tapaninpäivä)
doise remontant au début des années
24-26 décembre : Noël en famille est également jour férié.
1920.
Commencé le 24 à midi, continué le 25 et L’octroi de jours fériés payés consécutifs
Lucie était une sainte sicilienne, qui a subi
même le 26 décembre, jour de la Saint (24, 25 et 26 décembre) et le fait que les
le martyre en 304. Selon la légende, elle
Etienne, Noël introduit une vraie coupure. enfants sont en vacances jusqu’à la fête
aurait été capable de guérir des maladies
D’ailleurs, Noël a peut-être plus d’impor- des rois incitent de nombreux Finlandais à
des yeux. Dans la tradition suédoise, une
tance encore dans les pays scandinaves faire un grand « pont » au moins jusqu’au
jeune fille portant une couronne décorée
qu’ailleurs en Europe. La raison ne tient 2 janvier, quelques-uns jusqu’au 6 janvier.
de bougies apporte la lumière à son en-
pas à une ferveur religieuse plus grande ;
tourage dans cette période la plus sombre
comme la tradition le veut depuis toujours, Les veilles de fête, les magasins ferment
de l’année.
il s’agit d’une très grande fête familiale, toujours en Finlande plus tôt que d'habi-
que l'on célèbre à la maison. C’est le mo- tude, mais le 24 décembre la fermeture est
La Sainte Lucie de l'année est élue par un
ment de se retrouver dans une ambiance encore avancée, souvent à midi ou à 13h.
vote public, organisé par le plus important
détendue et agréable, devant une bonne
quotidien suédois de Finlande. Le défilé
table. La conséquence est, malheureuse- Malgré la place qu’a gardée la tradition
de la Sainte Lucie illumine chaque année
ment pour les touristes quels qu’ils soient, dans le déroulement des fêtes de fin d’an-
le centre d’Helsinki le 13 décembre. Les
qu’en absence de liens très étroits avec née, le Noël urbain est en voie de devenir
familles et les crèches suédophones de la
des Helsinkiens ils peuvent se sentir vrai- un peu plus léger et ouvert. Le phénomène
Ville honorent également Sainte Lucie.
ment étrangers pendant cette période-là. mondial du caractère commercial de Noël
n’est bien sûr pas inconnu dans un pays
.......................... Depuis des siècles, la veille de Noël à prospère comme la Finlande.
midi, est proclamée à Turku (autrefois
Noël à Helsinki capitale du pays) la traditionnelle Trêve de Pour les visiteurs, Noël est une période
Helsinki dès novembre en habits de Noël, qui vaut pour l'ensemble du pays. difficile : les familles se replient sur elles-
Noël Bien que cette trêve, qui reposait jadis sur mêmes pour plusieurs jours et les hôtels
les lois médiévales, n'ait plus aucune va- ainsi que les restaurants sont pour la plu-
Chaque année, on se dit : « déjà Noël ! ». leur légale depuis longtemps, les Finlan- part fermés. Font seulement exception les
De fait, les magasins semblent commen- dais se retrouvent devant leur poste de lieux de vacances d’hiver dans le Nord du
cer la vente des cadeaux et des décora- télévision pour suivre cette cérémonie qui pays, qui accueillent volontiers des touris-
tions de Noël de plus en plus tôt, à peine marque néanmoins l'ouverture officielle de tes.
les premiers froids arrivés. Cette année, la période de Noël.
les grands magasins helsinkiens ont mis ..........................
leurs habits de Noël dès le début de no- La veille de Noël, on prend le sauna (à
vembre. La douceur exceptionnelle de cet Helsinki, beaucoup d‘appartements ont un
Le Nouvel an entre amis
automne a créé un contraste encore plus petit sauna privatif en annexe de la salle
frappant. de bains et quasiment toutes les copro-
A l’évidence, le climat hivernal conditionne
priétés en possèdent un).
la façon de fêter le nouvel an à Helsinki.
La Ville n’a pas non plus pris de retard : le Malgré les risques de gel ou de rafales de
26 novembre, le Maire d’Helsinki, M. Jussi La nuit tombée - dès le début de l‘après-
neige, le Nouvel an est traditionnellement
Pajunen, inaugurait, en présence du Père midi ! - , on se rend au cimetière pour allu-
célébré sur la Place du Sénat, en plein air.
Noël bien évidemment, la rue de Noël par mer des bougies sur la tombe de ses pro-
La fête très solennelle, avec discours de
excellence, la rue Aleksanterinkatu. Une ches.
l'évêque d'Helsinki, chants de psaumes,
danse de joyeux petits lutins et des etc. cède la place cette année à une fête
chœurs d’enfants ont accueilli le Maire, qui Le repas principal de Noël est le dîner du
populaire plus contemporaine.
avait emprunté un vieux tramway des an- 24, qui rassemble toute la famille. Les
nées 50. décorations où règnent la paille et les bou-
gies allumées restituent l'ambiance des

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


23
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Les 12 coups de minuit sont généralement .......................... Selon les critiques parues en France, le
fêtés entre amis, dans une ambiance film relève « davantage de la manière kea-
joyeuse, autour d’une bonne table. Si Noël tonienne qu'affectionne ordinairement le
Les Helsinkiens et le tri des déchets
est strictement familial, le Nouvel an est maître du cinéma finlandais... » (Le
plus ouvert : les restaurants abondent en Monde), ou « vise l'essentiel et élimine tout
Depuis des années, les Finlandais ont
joyeux fêtards sentimentalisme » (La Tribune) et qu’«
appris que le geste du tri permet de réali-
ser des économies d’énergie et de préser- entre l'image dure et le chant pur, Kauris-
.......................... mäki ouvre à l'âme un merveilleux pas-
ver des ressources naturelles précieuses.
En triant ses emballages, chacun participe sage." (Le Figaro).
Les métropoles de la Mer baltique : à la préservation de l’environnement.
Peter von Bagh vient de sortir un livre sur
infrastructures et innovation Même si la théorie est bien connue, la
pratique suit moins. Aki Kaurismäki (éditions des Cahiers du
cinéma) presque simultanément en Fin-
Les maires de 11 villes de la Mer baltique
Une étude réalisée parmi les habitants de lande et en France. L’auteur est considéré
se sont mis d’accord à Helsinki, à la fin du
la région d’Helsinki montre que les Helsin- comme l'un des meilleurs historiens du
mois d’octobre, sur 26 projets concrets
kiens et les habitants des villes voisines cinéma dans le monde. Il a dirigé la ciné-
pour améliorer les infrastructures et sur
accumulent en une année 310 kilos de mathèque finlandaise à Helsinki et de cette
leur réalisation rapide pour le bénéfice de
époque datent la rencontre et la complicité
toute la région. Ils ont déclaré que le déve- déchets par personne, soit quelque 15%
de plus que les Finlandais en moyenne. avec le jeune Aki Kaurismäki. Il est actuel-
loppement de l’innovation, des réseaux de
Mais les moyennes cachent une répartition lement directeur artistique du festival de
transports et des liens logistiques, combi-
Bologne. M. von Bagh décrit le portrait du
né à la protection effective de l’environne- très inégale, l'écart entre deux personnes
pouvant s'élever jusqu'à 1000 kg par an. jeune cinéphile qui veut marcher sur les
ment est l'objectif clé du réseau de coopé-
Les générations les plus âgées produisent pas de Robert Bresson, de Jean-Luc Go-
ration des grandes villes de la Mer balti-
plus de déchets mais se classent aussi dard, et qui après seize longs métrages
que, appelé BaltMet.
fréquemment parmi les trieurs les plus suit sa voie personnelle avec laquelle il a
consciencieux. Les plus jeunes généra- conquis une réputation mondiale.
BaltMet, créé en 2002, est un forum et
réseau de coopération directe entre les tions essaient de minimiser la quantité de
capitales et les grandes villes de la région déchets mais se préoccupent souvent ..........................
de la Mer baltique. Il rassemble Berlin, moins de tri que leurs aînés.
Copenhague, Helsinki, Malmö, Oslo, Riga, Plaque pour les 110 ans de la première
Stockholm, Saint Pétersbourg, Tallinn, .......................... séance de cinéma à Helsinki
Vilnius et Varsovie. L’objectif du BaltMet
est notamment de promouvoir la compétiti- La première séance de cinématographie,
Helsinki froide et triste de Kaurismäki
vité et la capacité d’innovation de la région dans le salon indien du Grand Café, boule-
en salles
en engageant les villes, ainsi que les par- vard des Capucines à Paris, organisée par
tenaires académiques et les entreprises, à les frères Lumière, a eu lieu le 28 décem-
Sorti en Finlande en février dernier, projeté
une coopération étroite. bre 1895. Exactement six mois plus tard,
en compétition au Festival de Cannes en ils étaient à Helsinki pour faire découvrir
mai, le nouveau Kaurismäki est enfin dans leur invention à la haute société de la ville
.......................... les salles en France. dans les salons de l’Hôtel « Seurahuone ».
Protocole pour 2007-2009 entre Saint « Les lumières du faubourg », comme Il est évident que la petite capitale du
Pétersbourg et Helsinki d'ailleurs toute la trilogie des derniers films grand duché, qu’Helsinki était à l’époque,
d’Aki Kaurismäki, projette une image pres-
ne faisait pas partie des priorités des in-
Le nouveau protocole de coopération en- que irréelle, méconnaissable, de la Fin- venteurs français du cinéma. Mais Helsinki
tre les Villes de Saint Pétersbourg et lande et de la ville d’Helsinki. Ne parlons se trouvait sur la route de Saint Péters-
d’Helsinki pour les trois prochaines an- pas de l'atmosphère du film - froid émo- bourg, capitale de l’Empire russe, et « l’ar-
nées a comme objectif notamment de faci- tionnel, rejet, manipulation - fruit de l'ima- rêt de diligence » des frères Lumière a
liter la mise en œuvre de grands projets gination du réalisateur ; l'artiste couvre le permis aux Helsinkiens d’être au premier
comme l'était la construction de l’usine de monde réel de son humour kafkaïen. A rang dans la découverte du cinéma.
traitement d’eau du Sud-Ouest de Saint quoi bon préciser que, par exemple, la
Pétersbourg, achevée depuis peu. Ville d’Helsinki a depuis longtemps placé L’Hôtel « Seurahuone » est depuis lors
au musée des transports en commun les devenu l‘Hôtel de Ville d‘Helsinki. Pour
Le protocole inclut également les échan- bus du réseau urbain, qui figure dans le
commémorer le 110ème anniversaire de
ges scolaires, le travail pour lutter contre film, qu’Helsinki est une ville accueillante cet événement historique, la Ville a fait
l’exclusion sociale des jeunes, les specta- qui compte beaucoup d'espaces verts… poser une plaque.
cles du Théâtre d‘Alexandre, etc.

P TOUT CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR SUR LA FINLANDE


U ET LES FINLANDAISE...CLIQUEZ
B

24 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE
ACTUALITÉS

NOUVELLES DE FINLANDE
REVUE DE PRESSE - NOVEMBRE À REBOURS

!
Cette revue de presse est préparée "Nous avons l’intention d’utiliser des Selon M. Vilén, le budget de l’année pro-
par le service de presse de l’Ambas- moyens économiques pour avoir des in- chaine n’a pas pu être approuvé en raison
sade de France en Finlande vestissements pour notre industrie pape- de l’opposition des Etats-Unis. Il y a une
(www.france.fi). interdiction de recrutement et le poste de
tière. L’augmentation des taxes sur l’ex-
portation fait aussi partie de ces moyens", secrétaire général adjoint n’a pas pu être
Le service de presse et de communication de
l’Ambassade de France en Finlande propose a déclaré M. Fradkov lors de la confé- rempli. HS/A4
quotidiennement, en français, une revue de la rence de presse.
presse finlandaise. Les opinions et les juge- SOMMET DE L’OTAN
ments émis dans cette revue de presse ne sau- La Russie veut attirer des investisse-
raient engager la responsabilité de l’Ambassade. ments dans le pays en rendant l’exporta- L’OTAN a invité la Finlande à renforcer
Cette revue est réalisée à partir de la lecture des tion de bois non rentable. la coopération au niveau des opéra-
titres suivants : tions
M. Vanhanen a souligné que l’industrie
Aamulehti (AL), Helsingin Sanomat (HS), Huf-
forestière finlandaise a déjà investi un Lors du sommet de l’OTAN à Riga, mardi
vudstadsbladet (Hbl), Iltalehti (IL), Ilta-Sanomat
milliard d’euros dans le secteur forestier et mercredi, l’OTAN a fait savoir qu’elle
(IS), Kaleva, Kanava, Kansan Uutiset (KU),
Kauppalehti (KL), Keskisuomalainen (KS), Nyky- russe. ouvrait les portes des forces de déploie-
päivä (NP), Suomen Kuvalehti (SK), Suomen- ment rapide (NRF) aux pays inclus dans le
maa (SM), Taloussanomat (Talsa), Turun Sano- M. Vanhanen a exprimé son souci pro- partenariat pour la paix. La Finlande pour-
mat (TS), Uutispäivä Demari (UD), Vihreä Lanka fond de l’intention russe d’augmenter les rait donc participer aux opérations de la
(VL) taxes. "Cela peut poser des problèmes NRF dans l’avenir. Son ambition avait été
considérables à l’industrie forestière no- de renforcer la coopération au niveau des
tamment de la Finlande de l’Est", a décla- responsabilités liées aux opérations et la
Revue de la presse finlandaise réponse est satisfaisante.
ré le Premier ministre.
du jeudi 30 novembre
POLITIQUE ETRANGERE Selon Taloussanomat, les propos de Le Gouvernement et la Présidente de la
M. Vanhanen n’ont eu aucun effet sur les République ont récemment approuvé la
RUSSIE Russes. Apparemment les efforts des participation de la Finlande aux entraîne-
Finlandais étaient condamnés à échouer ments, mais pas encore aux opérations de
"M. Vanhanen s’inquiète des taxes parce que le ministre de l’économie la NRF.
russes sur l’exportation de bois" HS russe, M. German Gref, n’était pas dans
"La Russie n’a pas cédé dans la ques- la délégation russe. C’est son ministère Le Directeur général du Ministère de la
tion concernant les taxes sur les ex- qui prépare la question relative aux taxes Défense, M. Pauli Järvenpää prévoit une
portations" Talsa sur l’exportation du bois. réaction positive de la Finlande. Il rappelle
que la Finlande participe déjà à des opé-
Helsingin Sanomat relève que, selon le Concernant les problèmes de transports rations commandées par l’OTAN et la
Premier ministre, M. Matti Vanhanen, qui routiers, le Premier ministre russe a an- participation à la NRF ne supposerait plus
a eu mercredi un entretien à Moscou avec noncé que la Russie diminuerait prochai- de nouvelle découvertes.
son homologue russe, M. Mikhaïl Frad- nement le nombre d’autorités s’occupant
kov, la Finlande s’inquiète de l’intention des questions frontalières et augmenterait Le président du Parti conservateur
de la Russie d’augmenter les taxes sur le nombre de ses effectifs dans les postes M. Jyrki Katainen est du même avis. Il
l’exportation du bois. frontières. n’envisage pas de changement, du moins
pas « dramatique », dans la relation de la
"Je souhaite que la Russie puisse trouver M. Fradkov a également annoncé que la Finlande et de l’OTAN, si la Finlande déci-
des solutions qui rendent possible la Russie avait l’intention de diminuer les dait d’entrer dans la NRF. La Finlande n’a
poursuite des exportations de bois", a transports via la Finlande et augmenter pas de raison de principe pour renoncer à
déclaré M. Vanhanen lors d’une confé- les transports via ses propres ports. Tal- la proposition de l’OTAN, affirme-t-il.
rence de presse après l’entretien. sa/14
Le Ministre de la Défense, M. Seppo Kää-
M. Vanhanen a rappelé que le secteur OCDE riäinen (Parti du centre) ne veut pas de
forestier finlandais est dans une position décision prise à la hâte. Il prône un débat
clé dans les investissements finlandais en Selon Helsingin Sanomat, M. Jari Vilén politique sur la question. Actuellement, les
Russie. (Parti conservateur), président de la ressources financières ne permettent pas
Grande commission du Parlement, nie d’envoyer plus de soldats finlandais en
M. Fradkov a souhaité l’augmentation de l’information publiée par le journal télévisé opérations extérieures, estime-t-il.
la coopération forestière entre la Finlande de la MTV3, selon laquelle il serait nom-
et la Russie. HS/A6 mé secrétaire général adjoint de l’OCDE. Le Premier Ministre, M. Matti Vanhanen
(Parti du centre) et la présidente de la
Selon Taloussanomat, la Russie n’a pas M. Vilén est le candidat du gouvernement Commission des affaires étrangères,
cédé quant à la question des taxes sur finlandais à ce poste. Mme Liisa Jaakonsaari (PSD) ne considè-
l’exportation du bois. rent pas non plus la coopération avec l’O-
TAN comme une tâche primordiale, main-

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


25
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

tenant que les GT 1500 sont à l’ordre du être atteint dans les circonstances actuel- ruption totale des négociations, car le gel
jour. Ils ne s’y opposent toutefois pas, les. La Turquie se trouve dans l’obligation concernera les domaines liés au litige de
mais Mme Jaakonsaari souhaite avoir de mettre en œuvre le Protocole addition- Chypre.
plus d’information, par exemple, sur la nel à l’Accord d’Ankara sur l’union doua-
répartition des tâches de la NFR et des nière. Comme l’a indiqué la Déclaration « Il est dans les intérêts de l’UE tant que
GT 1500. de l’Union européenne en septembre de la Turquie de ne pas arrêter les négo-
2005, l’ouverture des négociations d’ad- ciations. L’Europe a besoin d’une Turquie
M. Vanhanen, pour sa part, qualifie l’invi- hésion sur les chapitres pertinents dé- stable et démocratique et la Turquie a
tation de l’OTAN comme une « une atten- pend du respect par la Turquie de ses besoin de l’Europe pour des raisons politi-
tion positive en soi ». AL/A14, HS/A4, obligations contractuelles. Le Premier ques et économiques », a dit M. Rehn.
KU/3 ministre finlandais se rendra à Ankara
vendredi 1er décembre pour y examiner « Les négociations se poursuivront, mais
« L’OTAN a oublié la Finlande » IS la situation avec le Premier ministre Erdo- à un rythme plus lent. » La balle est main-
gan. Déclaration du Premier ministre dans tenant dans le camp de la Turquie, selon
« Le train est passé : trop tard pour sa totalité : « Au cours des derniers mois, lui. Il souligne que la Commission estime
devenir pays membre de l’OTAN » IS la Présidence finlandaise a poursuivi d’in- que, malgré le gel, les négociations pour-
tenses discussions dans un désir de trou- ront se poursuivre concernant certains
L’OTAN a informé hier, au sommet de ver une solution qui eût permis de pour- domaines tels que la politique économique
Riga, de son projet d’inclure les Balkans suivre de façon ininterrompue le proces- et monétaire ainsi que l’éducation et la
dans l’élargissement de l’OTAN dans les sus d’adhésion de la Turquie. Lundi, la culture.
cinq années à venir. La Finlande n’a pas Présidence en est venue à la conclusion
pris part à cette affaire. M. Anttila, journa- qu’aucun accord ne pouvait être atteint M. Rehn constate que la Commission a
liste de Ilta-Sanomat, fait remarquer que dans les circonstances actuelles. voulu réagir dans tarder afin d’empêcher
la Finlande a décidé de se concentrer sur que le Conseil européen de décembre
la gestion de crise de l’UE et d’abandon- La Turquie est dans l’obligation de mettre devienne un Conseil consacré à la Tur-
ner l’option de l’OTAN, qui ne s’attend, en œuvre le Protocole additionnel à l’Ac- quie.
par ailleurs, plus à ce que la Finlande y cord d’Ankara sur l’union douanière.
adhère, sauf en cas de menace d’une Comme l’a précisé la Déclaration de l’U- Le Premier ministre, M. Vanhanen se ren-
guerre. D’après lui, la Finlande aurait bien nion européenne en septembre 2005, dra en Turquie, demain, pour s’entretenir
fait d’adhérer à l’OTAN en même temps l’ouverture des négociations d’adhésion en la matière avec le Premier ministre
qu’à l’UE, en 1995. Du point de vue politi- sur les chapitres pertinents dépend du turc. AL, KS/10
que, c’était cependant impossible. A pré- respect par la Turquie de ses obligations
sent, il est trop tard pour rattraper l’OTAN, contractuelles. Editoriaux et points de vue
écrit-il. IS/3
A l’heure actuelle, la Turquie n’a pas rem- « La Turquie a toujours besoin d’une
Stratégie assurant l’avenir de l’indus- pli ses obligations vis-à-vis du Protocole direction vers l’Europe » Kaleva
trie de la sécurité et de la défense en additionnel. Le Conseil Affaires générales
Finlande du 11 décembre décidera en quoi cela Kaleva estime que la route de la Turquie
affecte le processus d’adhésion de la vers l’adhésion à l’uE sera longue mais
Le Ministre de la défense, M. Kääriäinen Turquie à l’UE. qu’il dépend beaucoup des Finlandais
a établi un comité de travail, le 29 novem- durant les deux prochaines semaines que
bre, pour préparer d’ici le 1er juillet 2007 La Commission a présenté une recom- cette route ne soit pas barrée. L’alterna-
une stratégie assurant l’avenir de l’indus- mandation à cette fin. La Présidence tive serait un échec qui représenterait un
trie de la sécurité et de la défense en Fin- considère que cette recommandation événement historique. Kaleva
lande. constitue une base solide pour la discus-
sion au Conseil. « Difficultés en matière d’élargissement
Le comité est présidé par M. Räihä du dans l’UE » SM
Ministère du commerce et de l’industrie. La décision à adopter le 11 décembre
(www.defmin.fi) devrait refléter le sentiment de l’UE qui L’éditorialiste du quotidien du parti du
attend des pays candidats qu’ils remplis- Centre écrivait hier qu’il est important d’a-
UNION EUROPEENNE sent leurs obligations. Cela devrait assu- voir « des relations fonctionnelles avec la
rer la poursuite du processus d’adhésion Turquie, à travers une adhésion ou
TURQUIE et leur permettre d’être normalisés quand sans ».
les conditions se trouveront réunies.
Déclaration du Premier ministre Vanha- Aujourd’hui ; l’éditorialiste affirme qu’il
nen sur le processus d’adhésion de la Je me rends à Ankara vendredi 1er dé- « est bon que, durant la présidence finlan-
Turquie Mercredi 29 novembre, le Pre- cembre pour examiner la situation avec le daise, les négociations d’adhésion ne
mier ministre Vanhanen a fait une décla- Premier ministre Erdogan. » sombrent pas, même si elles n’avancent
ration relative au processus d‘adhésion www.ue2006.fi pas beaucoup. Il faut maintenir la porte
de la Turquie. Il y constate notamment réellement ouverte ». SM
que la Présidence finlandaise a, ces der- Dans la presse :
niers mois, poursuivi d’intenses discus- TRAITE CONSTITUTIONNEL
sions dans un désir de trouver une solu- La presse rapporte que la commission de
tion qui eût permis la poursuite ininterrom- l’UE gèlera en partie les négociations La commission des Affaires étrangères
pue du processus d’adhésion de la Tur- d’adhésion de la Turquie. Selon le com- soutient la ratification du traité consti-
quie. Lundi, la Présidence en est venue à missaire chargé de l’élargissement, tutionnel de l’UE
la conclusion qu’aucun accord ne pouvait M. Olli Rehn, il ne s’agira pas d’une inter-

26 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

de formation et d’enseignement supé- Et puis, il y a la responsabilité. L’exigence volonté de paix puissent l’emporter. Il ne
rieur. Le président Chirac avait parlé d’un de responsabilité, c’est savoir saisir l’op- faut pas riposter à ceux qui, d’une manière
véritable Erasmus méditerranéen. Il faut portunité que représente cette situation extrémiste, essaient de rompre le cessez-
que l’on puisse avoir les moyens et les nouvelle. Cela implique de consolider le le-feu. Il faut donc poursuivre le cessez-le-
outils pour lutter contre le choc des igno- cessez-le- feu en ne répondant pas aux feu : cela c’est concret, Mme Livni l’a dit.
rances, pour que les cultures se ren- provocations des extrémistes qui ne man- Elle a également annoncé que le Premier
contrent, pour que les civilisations se queront pas. Cela implique, ensuite, si le ministre Olmert était prêt à rencontrer
comprennent. Cela passe par l’enseigne- prochain gouvernement palestinien que Mahmoud Abbas et qu’il fallait aider les
ment supérieur, par les universités, par Mahmoud Abbas tente de constituer re- modérés. Je sens par conséquent qu’il
les bourses, y compris pour les plus fai- flète les demandes de la communauté existe des conditions favorables, cela c’est
bles et les plus démunis. internationale, de reconnaître que cela concret.
constitue un progrès et d’être prêt à tra-
Enfin, nous avons évoqué la poursuite de vailler avec ce nouveau gouvernement. Si Deuxièmement : l’aide aux Palestiniens.
la réforme des méthodes de travail, enga- le nouveau gouvernement que Mahmoud D’abord, je voudrais faire une remarque :
gée dans le cadre du partenariat, afin de Abbas souhaite se met en place rapide- l’Union européenne n’aura jamais autant
trouver de nouveaux instruments finan- ment et s’il reflète les propositions de la donné qu’en 2006 aux Territoires palesti-
ciers : les mandats extérieurs de la Ban- communauté internationale, alors oui, il niens - plus de 630 millions d’euros. Je le
que européenne d’investissement, le ren- faudra le considérer comme un interlocu- rappelle parce qu’il a été souvent dit que
forcement de la FEMIP (Facilité euromé- teur. Cela implique enfin et surtout de l’Union européenne avait interrompu son
diterranéenne d’investissement et de par- mettre ces évolutions majeures à profit, aide. Ce n’est pas vrai. Ceci étant, vous
tenariat). Je suis à votre disposition pour de donner une impulsion décisive au pro- avez raison de dire que, si le nouveau
parler de ces sujets. cessus de paix en relançant les négocia- gouvernement palestinien d’union natio-
tions en vue d’un règlement final. C’est ce nale devait être mis en oeuvre, s’il devait
Je souhaite également faire le point sur que nous avons voulu dire avec nos amis refléter les demandes de la communauté
ce qui a été dit lors du dîner, hier soir et espagnols à Gérone, il y a quelques jours, internationale, alors oui, il serait normal de
dans les discussions, ce matin, sur le et je suis heureux qu’à la suite de l’appel le considérer comme un interlocuteur et
Proche-Orient. Je voudrais saluer les du président Chirac et du président Zapa- de reprendre l’aide aux Palestiniens. J’ai
développements positifs de ces derniers tero, il ait pu y avoir cette relance du pro- lu récemment ce que les médecins, les
jours et de ces dernières heures. Deux cessus de paix. infirmières, les responsables des hôpitaux
mots caractérisent cette période récente : dans les Territoires occupés disaient : "la
opportunité, parce qu’il y a une fenêtre Pour la première fois depuis longtemps situation humanitaire est catastrophique !".
d’opportunité, et responsabilité. Opportu- au Proche-Orient, un faisceau de facteurs Bien évidemment, il faudra reprendre, et
nité parce que je fais le constat, aujourd- favorables semble ainsi se mettre en nous l’avons demandé aux Israéliens, le
’hui, qu’il y a des conditions plus favora- place. Aujourd’hui, Il existe non seule- versement des taxes sur les produits im-
bles pour relancer une dynamique de ment une conscience partagée que le portés depuis les Territoires palestiniens.
dialogue de paix. Il y a tout d’abord le statu quo n’est pas tenable, mais égale-
cessez-le- feu, voulu par les factions pa- ment des conditions meilleures pour pas- Q. Monsieur le Ministre, en ce qui
lestiniennes et accepté par les Israéliens. ser du constat à l’action. C’est au fond ce concerne le dialogue euro-méditerranéen,
Et puis il y a l’ouverture du Premier minis- que la France souhaite et je suis heureux quelles mesures a provoqué le problème
tre israélien qui se dit prêt à travailler de voir que notre volonté d’agir soit au- de l’immigration venant de la Méditerra-
avec un nouveau gouvernement palesti- jourd’hui mieux comprise et mieux parta- née ?
nien, ainsi qu’à rencontrer le président gée.
Abbas, et qui exprime la disponibilité d’I- R. Comme vous le savez, nous avons eu
sraël de se retirer d’une grande partie des Q. Est-ce que Mme Livni, après les décla- une conférence à Rabat qui a permis de
Territoires occupés. rations du Premier ministre Olmert, vous beaucoup avancer dans le domaine des
a présenté des propositions concrètes, un migrations. Cela n’a pas été l’objet d’une
Il y a également les déclarations respon- calendrier ou bien en est-elle encore au discussion spécifique et particulière ici.
sables des dirigeants du Hamas qui par- stade de l’annonce ? Deuxième chose, Vous me demandez l’avis de la France, il
lent de l’objectif d’un Etat palestinien dans avec ces évolutions, est-ce que la reprise est simple. Nous assistons, par exemple
les frontières de 1967, ce qui équivaut à de l’aide aux Palestiniens est maintenant aux Canaries, au début de l’arrivée d’une
une reconnaissance implicite d’Israël. Le envisageable, ou bien est-ce qu’il y a en- vague d’immigration massive des pays du
sentiment dominant est qu’il y a une dis- core d’autres conditions à satisfaire ? Sud vers les pays du Nord. Ce qui se
ponibilité nouvelle, de part et d’autre, pour passe aux Canaries n’est pas uniquement
relancer le processus de paix. Cela, c’est R. Deux remarques. Premièrement, il est un problème espagnol. C’est un sujet eu-
l’opportunité : nous ne devons pas man- évident que le cessez-le-feu depuis deux ropéen qui soulève toutes les questions
quer cette fenêtre d’opportunité pour re- jours est un geste concret. Je vois bien liées aux enjeux de cette immigration
lancer le processus de paix au Proche- que s’il y avait des incidents, ils feraient le massive qui va toucher nos pays. Pour-
Orient. jeu des extrémistes. Il faut respecter ce quoi ? Parce que la question du co-
cessez-le-feu. Il faut que la raison et la développement et du retour des migrants

P TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT NOTRE DICTIONNAIRE


U FRANCO-FINLANDAIS COMMUNAUTAIRE… CLIQUEZ
B

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


27
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

dans leurs pays d’origine n’est pas encore quoi que ce soit aux parties. Il s’agissait et de sécurité commune (PESC) doit de-
suffisamment prise en compte. On sait uniquement de souligner l’urgence de venir un élément majeur de la vie de la
aujourd’hui que des pays comme l’Algé- l’action. Nous voyons avec satisfaction communauté internationale.
rie, le Maroc et la Tunisie sont des pays que, quelques jours après le Sommet de
de transit et non plus des pays d’origine Gérone, et je ne sais pas s’il y a une rela- Je voudrais saluer le travail de Javier So-
des migrations. La seule solution est de tion de cause à effet, il y a eu un dévelop- lana en ce sens. Mais nous devons travail-
trouver des financements innovants qui pement positif, une ouverture de part et ler et avoir une procédure de plus en plus
permettront de diminuer le fossé de plus d’autre. C’est évidemment capital. Donc, nette et précise pour bien définir notre
en plus béant entre les pays pauvres et ces initiatives sont prises en compte par PESC. Vis-à-vis des Américains, sur cer-
les pays riches, lesquels deviennent de les parties aujourd’hui. J’ai rencontré le tains sujets nous sommes d’accord et sur
plus en plus riches par le biais de la mon- ministre des Affaires étrangères palesti- d’autres nous le sommes moins. Mais,
dialisation. C’est ce que le président Lula nien, il y a un instant. Je rencontrerai quand on est amis, il ne faut pas avoir
et le président Chirac ont voulu faire, en Mme Livni dans quelques instants, et je la peur d’expliquer de temps en temps que
novembre 2004, à Genève avec le Secré- recevrai, par ailleurs, au Quai d’Orsay, le nous ne sommes pas en accord.
taire général des Nations unies, M. Kofi 6 décembre prochain. Nous aurons l’oc-
Annan. Nous avons créé UNITAID : tous casion de jouer notre rôle. Si le nouveau Q. Savez-vous si Mme Livni et M. Chaath
unis pour aider, pour lutter contre la mala- gouvernement d’union nationale, dont on ont amorcé un dialogue à Tampere ?
die, la tuberculose, le sida, pour que les parle dans l’initiative de Gérone, venait à
pays pauvres puissent enfin se payer les reconnaître les grands principes de la R. Je ne peux pas répondre à cette ques-
médicaments dont ils ont besoin et qui communauté internationale, alors, oui, il tion parce que je n’ai pas eu de retour
sont trop chers aujourd’hui. UNITAID, ce faudra les considérer comme des interlo- particulier sur cette rencontre.
n’est rien d’autre qu’une centrale d’achat cuteurs. Sur les financements, il faut met-
mondiale qui permet de faire baisser le tre en place de nouveaux instruments ; Q. Le ministre des Affaires étrangères
prix des médicaments pour les pays du les mandats de la Banque européenne syrien a accusé la France d’interférence
Sud grâce à l’action menée avec les gé- d’investissement, le renforcement du FMI. au Liban.
nériques, les industries pharmaceutiques. Je crois aussi qu’il faut des coopérations
renforcées. Comme vous le savez, la BEI R. Je n’ai pas connaissance de ces pro-
C’est ce que je soulignerai avec le prési- va donner 8,7 milliards d’euros pour la pos. S’ils étaient confirmés, ils ne man-
dent Clinton et Mme Gandhi lors de mon période 2007-2013. queraient pas de sel compte tenu du pays
déplacement en Inde jeudi matin. qui les tient. La France n’a qu’un seul ob-
Si votre question est de savoir s’il faudra jectif au Liban, la souveraineté, l’indépen-
Ce ne sont ni des lois, ni des mitraillettes, demain des instruments financiers spécifi- dance, la liberté de son peuple. Et nous
ni des forces armées qui empêcheront ques, je crois en effet qu’il faudra aller aimerions que tous les pays de la région
l’immigration des gens pauvres qui n’ont dans cette direction mais, pour l’instant, partagent le même objectif.
plus rien, sauf à croire dans les faux mira- on n’en est pas encore là. Nous sommes
cles que leur proposent certains pays du actuellement dans une étape intermé- Q. M. Gul a dit hier que l’Union euro-
Nord. diaire. péenne était prise en otage par Chypre.
Etes- vous d’accord ? R. Nous avons pris
Ce sera le co-développement. Et ce n’est Mais, vous avez raison, lorsque l’on re- note de l’échec, malgré tous les efforts de
pas pour rien que le Prix Nobel de la paix garde le développement du micro-crédit la présidence finlandaise, de ces négocia-
a été donné à l’inventeur du micro-crédit. dans certains pays, on s’aperçoit qu’à la tions d’adhésion avec la Turquie. La com-
fin de cette période 2007-2013, les ban- mission doit nous remettre des recom-
Il y a aussi la lutte pour la santé. Vous ques seront amenées à considérer le mandations. Mais je pense que l’Union
connaissez les chiffres aussi bien que micro-crédit comme un outil plus impor- européenne doit répondre au refus turc de
moi : deux millions de morts de tubercu- tant que le prêt à certains clients impor- mettre en oeuvre l’union douanière à l’é-
lose alors qu’un antibiotique existe. Un tants. gard de Chypre. Il ne s’agit pas de rompre
enfant toutes les 30 secondes meurt de le processus mais d’être ferme sur nos
paludisme en Afrique parce que nous Q. Dans quelle mesure y a-t-il une coordi- exigences essentielles. Je rappelle que
faisons preuve d’un égoïsme forcené. nation de points de vue entre l’Union eu- les 25 ministres des Affaires étrangères
C’est cela la problématique de l’immigra- ropéenne et les Etats-Unis sur le Proche- qui s’étaient réunis au mois de septembre
tion. Orient ? 2005, au Pays de Galles, avaient dit que
la Turquie avait jusqu’à la fin de l’année
Q. Monsieur le Ministre, la présidence R. On travaille ensemble en général, 2006 pour permettre aux ports et aux aé-
finlandaise disait hier que l’essentiel des même si parfois nos positions sont diffé- roports turcs de s’ouvrir aux avions et na-
solutions contenues dans l’initiative de rentes. Par exemple, l’autre jour, au vires en provenance de Chypre. Nous
Gérone était contenu dans des déclara- Conseil de sécurité des Nations unies, veillerons à ce que l’ensemble du proces-
tions, notamment celles du Quartet. Est- une résolution équilibrée qui dénonçait, à sus de négociation ne soit pas mis en
ce que cette initiative vit encore ? la fois, les tirs de roquettes palestiniens, danger et qu’il puisse reprendre pleine-
et aussi ce qui s’était passé à Beit Anoun, ment, mais à une condition : dès que les
Deuxième question : est-ce que l’on a a été présentée ; nous avons voté cette obligations sur l’union douanière seront
avancé sur le financement du processus résolution alors que les Américains ont satisfaites par la Turquie. La Turquie est
Euromed ? mis leur veto et que des Européens se un grand pays, un partenaire stratégique
sont abstenus. Faisons d’abord des ef- d’une grande importance pour nous. Je
R. Concernant l’initiative de Gérone, l’ini- forts pour avoir une politique européenne. souhaite sincèrement que nous puissions
tiative des présidents Zapatero et Chirac Je fais partie de ceux qui pensent que rapidement dépasser ces difficultés, mais
en association avec les Italiens, il ne s’a- l’Union européenne doit devenir une je tenais à faire cette mise au point./.
gissait pas de se substituer ou d’imposer union politique. Que la Politique étrangère

28 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Dans la presse : réellement être gelées, il faut laisser la pause de réflexion commencée 18 mois
porte ouverte à la Turquie. Il ne faut pas auparavant à une phase plus active. Les
« Une importante déclaration sur le oter complètement aux Turcs l’espoir consultations ont le mandat du Conseil
Proche-Orient adoptée à Tampere » HS d’adhésion et il ne faut pas que ces der- européen de l’été dernier. »
niers se détournent de la voie des réfor-
« La réunion de Tampere a réussi à mes ». HS Mme Lehtomäki prépare ainsi le travail qui
préparer le processus de paix au Pro- reviendra à la présidence allemande et qui
che-Orient » AL Dans son éditorial, hier, Iltalehti écrit : consistera à faire une proposition concrète
« Mme Merkel a hier confirmé son opposi- sur la forme et le fond afin de permettre
« La plus grande nouvelle est qu’il n’y tion, en tant que chef de parti, à la Tur- que le traité puisse entrer en vigueur.
a pas de nouvelles » HBL quie. Elle ne devrait donc pas accélérer « Après les consultations, nous présente-
les négociations [durant la présidence rons à l’Allemagne une analyse de la
Dans son point de vue, M. Nitovuori, allemande], même si ni la France ni l’Au- question. Dans nos évaluations, nous fe-
constate que MM. Tuomioja et Solana triche n’exigent qu’elles soient interrom- rons des choix d’orientation. »
n’avaient pas de choix quand ils ont ca- pues. »
ractérisé l’Euroméd de succès. « C’est ce Elle ne révèle pas les contenus des négo-
qu’on dit à chaque fois, même si plus tard « Il faudrait laisser la porte ouverte à la ciations politiques. « Je suis engagée à
le résultat était jugé comme un revers. » Turquie si ce pays approuve les va- une confidentialité qui veut que je ne ré-
leurs européennes ». IL vèle les positions et vues d’aucun des
M. Nitovuori rappelle que, comme son Etats membres. C’est le seul moyen de
nom l’indique, le processus de Barcelone « Litige sur Chypre : un second revers mener des discussions réelles. »
- ou de Lisbonne, et de la Haye - est un pour la présidence finlandaise » TS
processus. Il est difficile, à l’occasion de La ministre admet que les élections prési-
chaque réunion, d’évaluer s’il y a eu des Pour Turun Sanomat, même si c’est prin- dentielles en France ont un effet sur les
progrès ou non. cipalement à l’ONU que revient de résou- possibilités d’avancement du traité. « Ce
dre le différend sur Chypre, l’UE n’est pas sera à l‘Allemagne de donner un rapport
Concernant la question du Proche-Orient, exempte de reproches. En effet, en ac- en la matière au Conseil européen, au
l’atmosphère positive reflétait ce qui s’é- ceptant l’adhésion de Chypre en 2004, printemps. Berlin évaluera sans doute
tait passé dans la région ces derniers elle a fait une exception à la règle selon l’effet du résultat des élections françaises
jours. Il reste encore peu clair quelle sera laquelle elle n’accepte pas d’île divisée en sur le traité. »
la contribution de la réunion de Tampere. son sein. » TS
HBL/7 « Les consultations ont déjà eu lieu avec
« L’Allemagne ne facilite pas la situa- la plupart des pays membres. C’est un
« La France et l’Allemagne n’ont pas la tion de négociations avec la Turquie » exercice intellectuel extrêmement intéres-
même position sur la poursuite des Dem sant », dit-elle.
négociations avec la Turquie » AL
Pour le quotidien social-démocrate, l’inter- Mme Lehtomäki souligne l’importance de
Aamulehti rapporte que, lors de sa confé- prétation par Mme Merkel de la situation tenir aux grandes orientations du projet de
rence de presse à Tampere, le Ministre est exagérée, voire sans fondement. Dem traité constitutionnel. Elle ne prend pas
français des Affaires étrangères Philippe position sur l’éventualité d’un traité simpli-
Douste-Blazy n’a pas adopté la même « Ralentissement des relations exté- fié. Dans les négociations, des scénarios
position que la chancelière allemande qui rieures de l’UE » SM spéculatifs ont été abordés.
estimait que les conditions n’étaient pas
remplies pour poursuivre les négociations Pour le quotidien du parti du Centre, il est « Si d’ici 2009, il n’y aura pas de traité
avec Chypre. important d’avoir « des relations fonction- constitutionnel, il faudra trouver d’autres
nelles avec la Turquie, à travers une ad- solutions », dit-elle en faisant référence à
Selon le ministre français, il est très im- hésion ou sans cela ». SM la nécessité de réformer la composition de
portant de ne pas rompre les négociations la Commission. Elle souligne que trouver
avec la Turquie, rapporte Aamulehti. AL TRAITE CONSTITUTIONNEL une volonté politique commune dans les
différents domaines des politiques euro-
TURQUIE : Editoriaux Kaleva a publié, lundi, une interview de la péennes est cependant plus important que
ministre des Affaires européennes, les traités.
« Il faut laisser la porte entrouverte à la Mme Lehtomäki, qui estime que la capa-
Turquie » HS cité des Etats membres de débattre du « Si cet engagement fait défaut, les dos-
traité constitutionnel s’est améliorée au siers n’avancent pas, quel que soit le traité
Pour Helsingin Sanomat, le pire des scé- cours de l’automne. dont nous nous disposons. Le comporte-
narios serait maintenant que l’UE et la ment de la Pologne à l’égard de l’accord
Turquie voient leurs voies s’éloigner. Par « L’Union a besoin de réformes pour ren- cadre avec la Russie est un exemple
exemple si des Etats membres deman- dre son fonctionnement plus efficace. J’ai concret de l’ombre au tableau que peut
daient un clair arrêt des négociations. une grande confiance dans le fait qu’il y jeter le fait que les Etats membres dispo-
C’est l’interprétation qu’en a faite Angela aura des réformes », a-t-elle dit. sent du droit de veto. »
Merkel en proposant un partenariat privi-
légié à la Turquie ». Mme Lehtomäki s’est entretenu sur le Quant au groupe de personnalités ras-
traité constitutionnel avec les gouverne- semblé par le ministre italien de l’Intérieur,
Les deux parties, tant l’UE que la Turquie ments des Etats membres. « Entamer ce M. Amato, Mme Lehtomäki constate qu’il
devraient essayer de minimiser les effets tour de consultations a été un processus est une bonne chose que de faire une
néfastes. Si les négociations devaient utile. Notre objectif était de passer de la remue-méninges en faveur du traité. Elle

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


29
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Parmi les membres de la commission, Olkiluoto. Il n’exclut ni Loviisa ni Olkiluoto étrangères, Erkki Tuomioja, il s’agit d’un
seul M. Neittaanmäki (Centre) s’y est op- concernant la localisation d’un éventuel succès important. « C’est seulement la
posé. Il estime que le traité rapprocherait sixième réacteur, les deux sites pouvant seconde fois que les ministres des Affai-
l’UE d’un Etat fédéral. accueillir encore un réacteur. res étrangères se trouvent capables d’a-
dopter des conclusions à l’unanimité », a
La présidente de la Commission des Af- Il constate que Fingrid se prépare à ce déclaré le ministre Tuomioja à la confé-
faires étrangères, Mme Jaakonsaari, sou- qu’un sixième réacteur soit connecté au rence de presse de clôture. Même si le
ligne l’importance politique de la ratifica- réseau de distribution en 2015 ou 2016. Moyen-Orient a dominé la couverture de
tion, même si les Etats membres ne l’a- Aucune demande d’autorisation n’a été la conférence dans les médias, le chef de
dopteront pas sous sa forme actuelle. faite et une décision d’investissement la diplomatie finlandaise estime que la
Selon la commission, la ratification est encore moins. réelle contribution de cette rencontre de
« l’expression du soutien au développe- deux jours aura été de voir émerger nom-
ment de l’Union vers plus d’ouverture et Le président du Parlement, M. Lipponen, bre d’idées et de propositions nouvelles
de démocratie ». qui est intervenu à l’occasion d’un sémi- qui visent à améliorer la coopération euro-
naire organisé à l’occasion des dix ans de méditerranéenne dans un large éventail
La commission ne s’est pas prononcée Fingrid, estime que sans l’élargissement de domaines.
sur l’opportunité de l’organisation d’un du parc nucléaire, la Finlande ne réussira
référendum en la matière. Mme Anttila pas son objectif de diminution des émis- La 8e Conférence euroméditerranéenne
(Verts) a proposé l’organisation d’un réfé- sions de CO2. Il mettrait l’accent sur la des Ministres des Affaires étrangères a
rendum dans l’ensemble des Etats mem- modération des prix aux consommateurs réuni à Tampere les représentants de près
bres si le contenu du traité change consi- ainsi que sur la construction de la capaci- de 40 États et de l’Autorité palestinienne.
dérablement par rapport au projet actuel. té de production d’électricité. KL/8 www.ue2006.fi
Mme Siimes (All. des gauches) a soutenu
Mme Anttila. La Finlande, au troisième rang euro- CONFERENCE DE PRESSE DU MINIS-
péen pour l’électricité la moins chère » TRE DES AFFAIRES ETRANGERES,
La commission n’était pas entièrement KL M. PHILIPPE DOUSTE-BLAZY
satisfaite du rapport du gouvernement. (Tampere, 28 novembre 2006)
Elle a souhaité plus d’information sur ce Le prix de l’électricité aux consommateurs
que l’engagement en matière de garan- est parmi les moins chers en Finlande. Je voudrais d’abord vous dire combien j’ai
ties de sécurité de l’UE signifie dans la été heureux de participer à ce forum, ce
pratique. Le gouvernement est censé Selon l’industrie énergétique finlandaise, partenariat euro-méditerranéen. Je vou-
faire un rapport sur ce que les garanties le prix de l’électricité, en rapport au pou- drais, bien sûr, remercier la présidence
de sécurité engendreront au niveau opé- voir d’achat, est parmi les moins chers en finlandaise et en particulier mon collègue,
rationnel, dès le début de la prochaine Finlande ; seuls la Grèce et le Royaume- Erkki, d’avoir organisé cette huitième
législature. Mme Jaakonsaari estime qu’il Uni ont une électricité moins chère. KL conférence à Tampere, un an jour pour
conviendra de réfléchir sur le lien entre jour après le Sommet de Barcelone.
les garanties de sécurité et le non-
alignement militaire de la Finlande. Vous savez l’importance que la France
Revue de la presse finlandaise attache à ce partenariat pour la paix la
« On peut spéculer sur la question de stabilité, la démocratie, le développement
savoir si le terme de non-alignement a du mercredi 29 novembre dans cette région. Ce partenariat fait la
d’autre contenu que la non-appartenance preuve de sa nécessité et de sa légitimité.
de la Finlande à l’OTAN », a-t-elle dit. UNION EUROPEENNE
Nous avons eu hier soir et ce matin des
UD/3, KS/10 discussions très nourries sur la situation
TURQUIE
au Proche-Orient, au Moyen-Orient égale-
ECONOMIE ment, ainsi que sur les progrès réalisés
Le Premier ministre Vanhanen se rend
dans le cadre du partenariat, à la suite de
ELECTRICITE en Turquie
ce que les chefs d’Etat et de gouverne-
Le Président du Conseil européen, Matti ment avaient déjà décidé à Barcelone. Le
Fingrid prépare des études sur le partenariat euro-méditerranéen continue à
Vanhanen, Premier ministre finlandais, se
sixième réacteur nucléaire s’affirmer comme l’enceinte continue, pri-
rendra vendredi 1er décembre en Turquie
où il sera reçu par le Premier ministre vilégiée de notre dialogue et de la coopé-
Kauppalehti relève que la société finlan- ration en vue de la constitution progres-
daise de distribution d’électricité Fingrid a Recep Tayyip Erdogan. Les deux pre-
miers ministres s’entretiendront des négo- sive d’un espace commun, riche de flux
entamé le travail de planification en vue humains, économiques et culturels de part
de la construction d’un sixième réacteur ciations d’adhésion de la Turquie à l’UE.
www.ue2006.fi et d’autre de la Méditerranée.
nucléaire.
EUROMED Le besoin de progresser sur le volet politi-
La planification concerne les calculs que, sur le volet de la sécurité et la mise
concernant le réseau de distribution de en oeuvre du code de conduite contre le
Les ministres des Affaires étrangères ont
l’électricité, notamment les investisse- terrorisme me paraissent aujourd’hui ex-
terminé la conférence Euromed en adop-
ments nécessaires. trêmement importants.
tant les “Conclusions de Tampere" La
Selon M. Ruusunen, directeur général de Conférence euroméditerranéenne des
Ministres des Affaires étrangères a culmi- Par ailleurs, et Amr Moussa l’a dit à de
Fingrid, ces études sont réalisées sur la nombreuses reprises en tant que prési-
base d’une unité correspondant au réac- né le 28 novembre par l’adoption à l’una-
nimité des « Conclusions de Tampere ». dent de la Ligue arabe, il est excessive-
teur dont la construction est en cours à ment important de développer les activités
Selon le ministre finlandais des Affaires

30 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

s’est entretenue avec le président du Par- « Les efforts finlandais d’augmenter la peuvent être envoyées jusqu’en Asie,
lement, M. Lipponen, qui fait partie du fiscalité des boissons alcoolisées ont même si la distance dépasse les 6000 km,
groupe. échoué » AL alors que le Gouvernement pense qu’en
Asie il n’y a pas actuellement de situation
« Il s’agit d’une activité particulière qui Réunion du Conseil Affaires économiques qui exigerait une intervention de l’UE. La
doit être encouragée. On ne peut pas et financières (Ecofin), le 28 novembre à destination la plus probable pour les sol-
l’empêcher et il n’y a pas raison non plus. Bruxelles dats finlandais est l’Afrique, mais le conflit
J’attends avec beaucoup d’intérêt les exact ne peut pas encore être précisé.
résultats », a-t-elle dit. Kaleva/lun/9 Un Conseil Affaires économiques et finan-
cières (ECOFIN) s’est réuni le 28 novem- La Commission de la défense compli-
"Une grande majorité du Parlement bre à Bruxelles sous la présidence de mente l’équipement des Finlandais qui
approuve le traité constitutionnel de ministre finlandais des Finances, Eero seront en état d’alerte durant les six pre-
l’UE" SM Heinäluoma. Le Conseil Ecofin a pris une miers mois de 2007, mais pense qu’un
décision relative au montant général de la entraînement commun rassemblant tous
Suomenmaa, organe du Parti du centre, garantie couvrant les prêts accordés au les GT 1500 allemands, hollandais et fin-
relève qu’une grande majorité du Parle- pays tiers par la Banque européenne d’in- landais aurait été recommandable. HS/A8
ment votera en faveur de la ratification du vestissement et à leur distribution géogra-
traité constitutionnel lors du vote du Parle- phique pour la période 2007-2013. Le DEFENSE
ment, mardi 5 décembre. mandat général pour les prêts à l’exté-
rieur atteint un plafond de 27,8 milliards OTAN
Les partis au gouvernement voteront pour d’euros. Le Conseil a aussi pris des déci-
la ratification, même si les présidents des sions concernant les franchises pour les « C’est Ari Vatanen qui a représenté la
groupes parlementaires du PSD et du voyageurs en provenance des pays tiers Finlande à Riga » IS
Centre, MM. Jouni Backman et Timo Kalli, et la poursuite du régime spécial de la
admettent que chez les sociaux- taxe sur la valeur ajoutée applicable à l’e- Au sommet de l’OTAN à Riga, on s’attend
démocrates et les centristes il y a des économie. Un dialogue macroéconomi- à ce que l’OTAN propose d’intensifier la
opposants. que s’est tenu au niveau politique le lundi coopération avec les pays partenaires.
27 novembre. Une réunion de l’Euro- Ainsi, la Finlande pourrait-elle, dans l’ave-
M. Jari Vilén (Parti conservateur), prési- groupe s’est tenue le même jour dans la nir, participer à des interventions militaires
dent de la Grande commission, estime soirée. www.ue2006.fi de déploiement rapide sauf s’il s’agit de
que le Kokoomus sera plutôt unanime défendre un pays membre de l’OTAN.
pour voter en faveur de la ratification. SPORT
La Présidente de la République,
Par contre, les groupes parlementaires de Conférence informelle des ministres Mme Tarja Halonen et le Gouvernement
l’Alliance des gauches, des Chrétiens- des Sports, les 27 et 28 novembre à finlandais ont déclaré que la Finlande était
démocrates et des Finlandais de base Bruxelles prête à participer aux entraînements des
voteront contre la ratification. troupes de déploiement rapide (NRF),
En collaboration avec la Commission eu- mais La Finlande n’a pas encore décidé
Mme Heidi Hautala, présidente du groupe ropéenne, la Présidence finlandaise de de sa participation aux opérations en gé-
de l’Alliance verte, estime qu’une majorité l’UE a organisé, les 27 et 28 novembre à néral. Le Gouvernement et le Président de
importante de son groupe votera pour la Bruxelles, une conférence ministérielle la République devront de toute façon ac-
ratification. SM/8-9 intitulée « L’UE et le Sport : Répondre aux cepter la participation à chaque opération
attentes ». A la conférence, la Commis- séparément. HS/B1
AGENCE DES PRODUITS CHIMIQUES - sion et les ministres européens responsa-
REGLEMENTATION REACH bles des affaires sportives ont décidé de Les Finlandais ne souhaitent pas l’ali-
créer un groupe de travail chargé d’étu- gnement militaire
Les journaux relèvent que la législation dier les activités des organisations sporti-
européenne sur les produits chimiques ves au regard de la législation commu- Un sondage national effectué cet automne
risque de prendre du retard. nautaire. La ministre finlandaise de la révèle que 67% des Finlandais ne souhai-
Culture, Tanja Saarela, coprésidente de tent pas l’alignement militaire.
La proposition de compromis de la prési- la conférence, a insisté sur l’importance
dence, du Parlement européenne et de la que pouvait revêtir un tel groupe de travail La part de ceux qui se disent favorables à
Commission a échoué, lundi. Selon le au moment même où la Commission l’OTAN a également diminué : environ un
ministre du Commerce et de l’Industrie, s’apprête à présenter son Libre blanc sur quart des Finlandais, surtout des hommes,
M. Pekkarinen, il est possible que le dé- le sport. La conférence a également déci- est pour l’adhésion.
marrage de l’agence des produits chimi- dé de reconduire le mandat du groupe de
ques qui aura son siège à Helsinki sera travail sur le sport et la santé et d’en éten- Les partis qui envisagent l’adhésion à
retardé si la législation n’entre pas en dre le champ d’investigation. l’OTAN le plus positivement sont le Parti
vigueur cette année. www.ue2006.fi conservateur, le Parti social-démocrate et
le Parti du centre. L’évolution en faveur de
M. Pekkarinen reste optimiste malgré les GT 1500 l’OTAN est en hausse uniquement dans
divergences d’opinion importantes. Il se les rangs du PSD. Les autres grands par-
rendra à Bruxelles, jeudi, à ce propos. AL/ Destination possible des GT 1500 fin- tis sont moins favorables à l’adhésion que
A7 landais : l’Asie ou l’Afrique l’année dernière. L’Alliance des Gauches
et les Verts soutiennent fortement le non-
ECOFIN La Commission de la défense du Parle- alignement militaire.
ment finlandais estime que les GT 1500

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


31
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Les Finlandais sont de plus en plus criti- tions internationales fortes, légitimes et pour l’Alliance atlantique et l’Union
ques envers la participation aux opéra- acceptées, notamment à travers la ré- européenne
tions de l’OTAN, bien que la moitié s’y forme de l’ONU et du conseil de sécurité.
montre favorable. Si la Finlande devait Elle agit pour une mondialisation maîtri- L’exigence première de l’Alliance c’est la
s’aligner militairement, 43% pensent que sée au service de l’homme dans l’harmo- crédibilité de son outil militaire. D’où la
l’OTAN serait la solution la plus appro- nie, la justice et la solidarité. Elle travaille transformation que nous avons engagée
priée, mais le territoire finlandais ne de- à la construction d’une Europe politique pour plus d’efficacité et de réactivité. A
vrait pas servir de base aux troupes capable d’assumer ses responsabilités Riga, la Force de Réaction de l’OTAN
étrangères en temps de paix. internationales au service de la paix. sera déclarée pleinement opérationnelle.
L’Alliance disposera ainsi avec la NRF
Les Finlandais considèrent toujours que Pour une Alliance militaire forte, soli- d’un instrument multinational inégalé.
la défense armée nationale est très im- daire et adaptée aux nouvelles mena-
portante. 84% des hommes et 70% des ces contre la sécurité transatlantique Il faut que chaque État-membre consente
femmes veulent que la Finlande ait re- un effort de défense approprié. Les Euro-
cours aux armes si le territoire était atta- L’Alliance atlantique occupe une place péens se sont trop longtemps reposés sur
qué, même si le résultat n’était pas garan- centrale dans ce projet. Depuis dix ans, la leurs Alliés américains. Ils doivent assu-
ti. KS/9, KU/3 France participe à l’effort engagé pour mer leur part du fardeau en consentant un
l’adapter aux nouvelles réalités tout en effort national de défense qui soit à la hau-
ECONOMIE préservant sa vocation originelle. Voilà teur de leurs ambitions pour l’Alliance
pourquoi demain, à Riga, au sommet de atlantique, mais aussi pour l’Union euro-
FORTUM l’OTAN, je réaffirmerai le rôle éminent de péenne. C’est une marque de la solidarité
l’Alliance Atlantique, organisation militaire, qui unit les deux rives de l’Atlantique.
Helsingin Sanomat rapporte, en première garante de la sécurité collective des Alliés C’est ce que fait la France, l’un des tout
page, que Fortum a annulé son annonce et enceinte où les Européens et les Amé- premiers contributeurs de l’Alliance, à
d’augmenter les tarifs d’électricité de 15 ricains peuvent conjuguer leurs efforts au travers sa loi de programmation militaire.
% à Espoo et de 10 % dans le reste du service de la paix. Elle vise tant la modernisation permanente
pays. de la force stratégique, dans un esprit de
La menace de guerre générale en Europe stricte suffisance, que l’équipement, la
L’entreprise a justifié l’annulation par une a disparu et l’OTAN s’est profondément réactivité, et la déployabilité de ses forces
baisse rapide fin novembre du prix sur le rénovée et adaptée. Elle s’est élargie aux conventionnelles.
marché nordique d’électricité. nouvelles démocraties. Elle construit une
relation de confiance avec la Russie, rela- Adapter l’Alliance, c’est aussi lui permettre
Le ministre du Commerce et de l’Indus- tion que nous devons constamment ren- de travailler, en parfaite complémentarité,
trie, M. Mauri Pekkarinen (Parti du cen- forcer, car préserver la paix sur le conti- et sur un pied d’égalité, avec les autres
tre), qui avait condamné la décision de nent européen, c’est d’abord éviter la organisations internationales dont la voca-
Fortum d’augmenter les prix, a souligné création de nouvelles lignes de fractures. tion, les compétences et les moyens, en
qu’il n’avait pas tenté de faire pression sur Dans le même esprit, nous voulons une particulier dans les domaines de l’aide à la
cette entreprise. HS/A3 relation de partenariat entre l’OTAN et reconstruction, de l’assistance humanitaire
l’Ukraine et nous souhaitons que l’Al- ou de la sécurité civile, sont clairement
liance accueille, dès qu’ils y seront prêts, établis. Les succès de la communauté
les États candidats des Balkans occiden- internationale dans la solution des conflits
Revue de la presse finlandaise taux. Parce que nous vivons une époque seront le fruit de cette coopération, sans
pleine de promesses, certains laissent à duplications inutiles.
du mardi 28 novembre croire que le moment est venu de recueil-
lir les dividendes de la paix et de remettre Adapter l’Alliance, c’est ensuite donner un
TRIBUNE DU PRESIDENT CHIRAC en cause nos engagements. Ce serait à cadre politique à notre action. La France
A L’OCCASION DU SOMMET DE mon sens une grave erreur. Baisser la se réjouit à cet égard de l’adoption d’une
L’OTAN A RIGA garde, ce serait oublier les menaces que directive politique globale qui trace les
constituent le terrorisme, des nationalis- orientations politiques de la transformation
"Sommet de Riga : Le lien Europe- mes agressifs et la volonté de certains pour les 10 à 15 prochaines années.
Amérique du Nord au service de la paix" États de mener des politiques de puis-
sance en violation de leurs engagements Afghanistan : "un groupe de contact"
La paix n’est jamais acquise et la respon- internationaux. Aujourd’hui comme hier, au service d’une stratégie politique
sabilité première de tout gouvernement nous avons besoin d’une Alliance forte, globale
est la sécurité. C’est pourquoi, la France solidaire et adaptée.
veut contribuer à une organisation politi- Il en va de même des opérations que l’Al-
que du monde qui conjure les périls. Elle Pays européens : un effort de défense liance conduit au profit de la paix et de la
veut concourir à l’exercice d’une respon- accru, à la hauteur de leurs ambitions sécurité internationales. Je pense d’abord
sabilité partagée dans le cadre d’institu- à l’Afghanistan. La France y est présente

P DÉCOUVREZ ET ÉCOUTEZ LES EXPÉRIENCES DES


U FRANCOPHONES DE FINLANDE. CLIQUEZ
B

32 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

depuis 2001 et commande aujourd’hui la contribue à l’équilibre du monde. Entre tion exige un soutien civil en plus de l’in-
région de Kaboul. Pour créer les condi- elle et l’OTAN se met en place une com- tervention militaire. Il se peut que les pays
tions d’un succès, nous devons inscrire plémentarité, dont chacun tire avantage. réunis à Riga décident de miser davan-
notre action dans le cadre d’une stratégie Là où l’Europe est la mieux placée pour tage sur la gestion de crise civile sous la
globale, d’un processus politique et éco- intervenir, pour des raisons géographi- direction de l’UE et de l’ONU.
nomique réaffirmé. La mise en place d’un ques, historiques, ou par la nature de
groupe de contact qui rassemble les pays l’intervention, l’Union prend, comme il se La France a déclaré hier, lundi, qu’elle
de la région, les principaux pays engagés doit, sa part des responsabilités. allait proposer, lors du sommet, la création
et les organisations internationales, d’un comité chargé de trouver une solution
comme cela existe au Kosovo, me sem- Ainsi revient-il à l’Union européenne de à la situation en Afghanistan. Celui-ci se-
ble nécessaire pour donner à nos forces jouer un rôle directeur dans les Balkans rait constitué de tous les pays qui partici-
les moyens de réussir leur mission en occidentaux, à qui elle a ouvert une pers- pent à l’opération Isaf, y compris la Fin-
soutien des autorités afghanes et recen- pective d’adhésion. L’Union a assuré la lande, de quelques pays voisins de l’Afg-
trer l’Alliance sur la conduite des opéra- relève de l’Alliance en Macédoine et en hanistan et de la Banque mondiale.
tions militaires. Bosnie-Herzégovine. Au Kosovo, elle se
prépare -dans une première étape- à en- M. Sierla ne s’attend pas à ce que le som-
Adapter l’Alliance, c’est aussi renforcer sa voyer une mission de police qui constitue- met de Riga apporte de grands change-
capacité d’action commune avec d’autres ra un élément essentiel de la présence ments au statut de la Finlande face à l’O-
puissances. Je pense d’abord aux pays internationale dans une période critique TAN. Il estime que l’on s’en tiendra à
du Conseil de partenariat euro-atlantique, où se joue l’avenir de la province. Au Li- poursuivre la discussion sur les formes de
avec lesquels nous devons encore renfor- ban enfin, ce sont les Européens qui partenariat et sur leur développement.
cer nos relations dans ce domaine. Je constituent -à la demande de la commu-
pense également aux autres contributeurs nauté internationale tout entière- l’ossa- La Finlande prévoit de réunir ses cinq
de troupes extérieurs à l’Alliance, avec ture de la nouvelle FINUL, dont la crédibi- unités se trouvant actuellement en Afgha-
qui nous devons pouvoir nous consulter lité est essentielle pour prévenir un nouvel nistan pour n’en former qu’une seule qui
en cas de crise. engrenage de la violence. soit en mesure de prendre la direction
d’une région (opération civile de maintien
Ce dialogue élargi et ces consultations, Cette évolution appelle un dialogue politi- de la paix au nord du pays). Si cela se
au cas par cas, ne doivent pas nous dé- que et stratégique plus dense entre les réalise, M. Sierla ainsi que le Ministre de
tourner du cœur de la mission de l’Al- États-Unis et l’Union européenne, dans la la Défense, M. Kääriäinen (Parti du cen-
liance. Ce dialogue doit rester concret et continuité du Sommet de Bruxelles en tre) estiment qu’une augmentation de l’ef-
centré sur des situations qui peuvent de- février 2005. Elle suppose sans doute fectif finlandais et du budget sera inévita-
mander l’intervention militaire de l’Alliance aussi un renforcement des relations entre ble. AL/A12
et de ses partenaires. Les Nations Unies l’OTAN et l’Union européenne. La France
doivent rester le seul forum politique à y est naturellement prête, mais souhaite UNION EUROPEENNE
vocation universelle. Union européenne : que la voix de l’Union puisse être enten- CHYPRE - TURQUIE
une voix plus forte au sein de l’Alliance due au sein de l’Alliance. Cela suppose
Adapter l’Alliance, c’est enfin prendre en notamment la possibilité pour ses mem- Le ministre des Affaires étrangères,
compte la nouvelle réalité de l’Union euro- bres d’y établir une concertation spécifi- M. Tuomioja, a constaté, à Tampere, hier,
péenne dont la plupart des membres ap- que. que les négociations pilotées par la Fin-
partiennent aussi à l’Alliance atlantique. lande afin de régler le litige de Chypre ont
L’Europe de la défense a davantage pro- Une telle évolution contribuera à une Al- débouché sur une impasse.
gressé depuis le Sommet de Saint Malo liance toujours plus forte et solidaire, une
qu’au cours des cinquante dernières an- Alliance où Alliés Nord américains et Eu- « Nous en sommes malheureusement
nées. Je me réjouis que les Européens ropéens pourront définir en commun des venus à la conclusion qu’à ce stade, les
s’engagent dans la mise en place d’équi- objectifs et continuer à œuvrer, côte à circonstances ne permettaient pas la nais-
pements communs, comme l’A 400 M et côte, pour la paix et la sécurité internatio- sance d’un accord pendant la Présidence
l’hélicoptère Tigre, ou que nous travail- nales conformément aux principes et aux finlandaise », a-t-il dit après s’être entrete-
lions avec le Royaume-Uni sur un projet objectifs de la Charte des Nations Unies. nu séparément avec les ministres chy-
de porte-avions commun. Des progrès se TS/2, www.elysee.fr priote et turc des Affaires étrangères,
profilent dans la mutualisation de nos MM. Lilikas, et Gül.
moyens, notamment pour le transport
OTAN
stratégique et pour la formation des offi- L’Otan cherche une solution à la précarité M. Tuomioja n’a pas souhaité commenter
ciers. Nous devons désormais penser à de l’Afghanistan au sommet de Riga les détails des négociations menées. Il se
donner une dimension permanente à nos contente de dire qu’il n’a pas été possible
instruments collectifs de commandement Les hostilités incessantes en Afghanistan de trouver une base commune pour un
et de conduite d’opérations avec le Cen- et la volonté de stabiliser le pays seront accord. Il considère l’échec comme déplo-
tre d’opérations mis en place au sein de des sujets importants au sommet de l’O- rable, mais souligne que la présidence ne
l’Union européenne. TAN à Riga, aujourd’hui et demain. L’opé- s’était pas efforcée à résoudre l’ensemble
ration Isaf rassemble actuellement 33 000 du problème de la division de Chypre.
Cette évolution est nécessaire, car l’enga- soldats, mais cet effectif n’est pas suffi- « Cette question reviendra à l’ONU », a-t-il
gement de l’Union européenne au service sant d’après le secrétaire général de l’O- dit.
de la paix ira croissant. Une Europe de la TAN, M. Jaap de Hoop Scheffer.
défense plus forte, plus efficace et plus Selon le commissaire chargé de l’élargis-
assurée de ses moyens renforce la capa- L’ambassadeur de la Finlande auprès de sement, M. Rehn, les pourparlers ne se-
cité de l’Alliance dans son ensemble et l’OTAN, M. Antti Sierla pense que l’opéra- ront pas entièrement arrêtés ou rompus,

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


33
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

mais il s’agira d’un ralentissement. « Il négociations d’adhésion à l’UE de la Tur- M. TUOMIOJA COURONNE
faudra trouver une solution. - - Le train quie.
ralentira sa vitesse, mais il ne s’arrêtera La Fondazione Mediterraneo remettra une
pas. » « Jusqu’à présent, la Turquie n’a pas res- plaque d’or de la diplomatie méditerra-
pecté les obligations du protocole d’Anka- néenne au ministre des Affaires étrangè-
M. Rehn ne pas préciser en quoi pourrait ra. Si la situation reste la même à la fin de res Erkki Tuomioja.
consister ce ralentissement. Une solution l’année, je dirais : les négociations ne
pourrait être l’interruption des négocia- pourront pas se poursuivre et ne se pour- Selon le président de la fondation, « la
tions concernant l’union douanière. suivront pas comme ça », a-t-elle dit, à Finlande a une longue et respectable his-
Dresden, quelques heures après l’an- toire de la diplomatie de la région méditer-
Selon M. Tuomioja, il ne s’agit pas de nonce de M. Tuomioja sur l’échec. HS/B1 ranéenne ». AL/A6
fermer la porte devant la Turquie ni de
déterminer de nouvelles conditions pour Question Turquie-Chypre suite aux Editorial
son adhésion, mais « la Turquie devra, discussions de Tampere du 27 novem-
pour sa part, reconnaître ses engage- bre 2006 « C’est bien clair qu’il s’agit de politi-
ments et les respecter ». que, M. Gül » HBL
La Présidence finlandaise a organisé des
« La Turquie restera candidat. - - Je ne consultations intensives aux niveaux poli- L’éditorialiste de Hufvudstadsbladet se
pense pas que quelqu’un souhaite que tiques et officiels avec toutes les parties. demande si M. Gül s’imagine que dans les
l’UE et la Turquie soient séparées d’une L’objectif visé était de trouver une solution négociations d’adhésion il ne s’agit pas de
façon permanente », a-t-il dit. permettant de poursuivre le processus de questions politiques. HBL/2
l’accession de la Turquie sans interruption
HS note que la Turquie accuse Chypre de et d’améliorer la situation des deux com- PROCHE-ORIENT
l’échec des négociations. « Chypre a dé- munautés à Chypre. "Selon M. Tuomioja, il y a des signes en-
tourné l’UE, c’est clair », a dit le ministre courageants au Proche-Orient" UD
turc des Affaires étrangères, M. Gül. Il Le Ministre des affaires étrangères, Erkki
souhaite un esprit objectif des Etats mem- Tuomioja a déclaré : « J’ai rencontré ce Uutispäivä Demari, organe du PSD, rap-
bres, de leurs dirigeants et citoyens, afin matin M. Lillikas, le Ministre des affaires porte que selon le ministre des Affaires
de se tenir à l’écart du différend. Selon lui, étrangères de Chypre et me suis ensuite étrangères, M. Erkki Tuomioja (PSD), qui
la Turquie ne croit pas au gel des négo- réuni avec M. Gül, Ministre des affaires préside la réunion ministérielle Euromed à
ciations. « Ce serait une décision pure- étrangères de Turquie. Malheureusement, Tampere, a déclaré lundi, lors d’une
ment politique - - et je ne pense pas nous devons conclure que, dans les cir- conférence de presse, que l’Union euro-
qu’elle sera réalisée. Je n’en vois pas la constances actuelles, un accord ne pour- péenne voyait l’espoir d’un retour du pro-
justification. » ra être trouvé au cours de la Présidence cessus de paix au Moyen-Orient.
finlandaise. »
M. Gül a fait appel aux dirigeants euro- "Il s’agit d’un moment particulièrement
péens pour accorder à la Turquie le Selon le Ministre Tuomioja, toutes les important pour discuter de la situation au
temps de mettre en oeuvre les réformes parties ont coopéré de façon constructive Moyen-Orient, le cessez-le-feu récent a
nécessaires pour une adhésion. « Cela avec la Présidence. La Présidence appré- suscité l’espoir d’un retour au processus
sera un processus long - - nous ne de- cie également le vif soutien des Etats de paix", a déclaré M. Tuomioja.
viendrons pas un Etat membre du jour au membres de l’UE et d’autres partenaires
lendemain. » HS/B1 tels que l’ONU. "On peut percevoir des signes d’efforts.
L’UE est prête à s’engager dans les do-
Propos de M. Rehn « La Présidence va commencer immédia- maines de la politique, de l’économie et de
tement à préparer la gestion de la suite l’humanitaire avec les autorités palesti-
Hufvudstadsbladet relève que M. Rehn des négociations relatives à l’accession niennes si un nouveau gouvernement
estime que le pas suivant devrait être de la Turquie à l’UE avec la Commission. d’unité nationale est formé", a déclaré le
celui d’essayer de trouver, avec l’ONU, Notre intention est qu’une décision soit chef de la diplomatie finlandaise.
une solution étendue à la question chy- prise par le Conseil "Affaires générales"
priote. qui se tiendra le 11 décembre. » Selon M. Tuomioja, des améliorations
immédiates sur le terrain et une vision
M. Rehn se félicite des efforts de la Fin- « L’objectif n’était pas de résoudre le pro- crédible d’un avenir meilleur sont néces-
lande pour résoudre le différend turco- blème relatif à Chypre. Toutefois une saires. Tuomioja espère que les discus-
chypriote. Pour lui, les négociations ont conclusion positive de nos discussions sions seront positives et franches et per-
clarifié la situation. Maintenant, il s’agira aurait également pu être une avancée mettront de réaffirmer l’engagement de
d’arriver à réunir l’île, selon lui. Il rappelle encourageante vis-à-vis des efforts de toutes les parties dans le processus de
que la Turquie fait clairement partie de l’ONU à cet égard, auxquels la Prési- paix. M. Tuomioja a toutefois rappelé
l’Europe et que les relations entre la Tur- dence finlandaise apporte tout son sou- qu’un aucun cessez-le-feu n’est durable
quie et l’UE sont presque aussi fortes que tien. Nous accueillons avec satisfaction s’il n’y a pas de progrès politique. On a
celles à l’intérieur de l’UE. HBL/3 les réponses positives des dirigeants des proposé, lors de la réunion de Tampere,
deux communautés quant aux proposi- que l’Union européenne devrait prendre
Propos de Mme Merkel tions faites par le Secrétaire général ad- un rôle plus important dans le processus
joint Gambari. Il est important que ce tra- de paix du Proche-Orient ensemble avec
La chancelière fédérale allemande, vail soit rapidement mis en oeuvre et d’autres acteurs. UD/14, HS/B1
Mme Merkel, estime que l’échec des né- mène à la reprise des négociations sur un
gociations chypriotes met en danger les règlement global. »
www.ue2006.fi

34 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Revue de la presse finlandaise tendent approfondir leur coopération dans Tarja Halonen, a aussi participé au dîner
la lutte contre les menaces communes qui de travail.
du lundi 27 novembre pèsent sur la sécurité, tels le terrorisme et
le crime organisé. L’UE souligne le res- "M. Poutine a conseillé de ne pas politi-
UNION EUROPEENNE
pect des droits de l’homme, de la démo- ser le litige sur la viande et les assassi-
SOMMET UE RUSSE cratie et des principes de l’État de droit nats des journalistes" HS
dans tous les secteurs de coopération.
Le Sommet UE-Russie marque un ap- Helsingin Sanomat rapporte, dans son
profondissement de la coopération L’UE et la Russie ont souligné l’impor- édition de samedi, que les résultats du
tance des contacts directs entre les ci- sommet entre l’Union européenne et la
entre les deux parties
toyens comme fondement du partenariat Russie sont maigres parce que la Pologne
Un Sommet a réuni, vendredi à Helsinki, stratégique. Cela peut être particulière- a empêché le lancement des négociations
les dirigeants de l’UE et de la Russie. Le ment développé dans les secteurs de de coopération entre l’Union et la Russie.
Sommet s’est focalisé sur l’amélioration l’éducation et de la culture. Beaucoup
de la très large coopération entre l’UE et d’attention a été accordé cet automne à la Selon la Pologne, l’embargo sur la viande
coopération entre les établissements de polonaise est une question entièrement
la Russie.
l’enseignement supérieur et l’échange politique, tandis que selon M. Poutine, ce
Les dirigeants ont constaté qu’au cours d’étudiants entre l’UE et la Russie et les problème est purement technique.
des derniers six mois, les relations entre Parties ont marqué leur volonté de conti- MM. Vanhanen et Barroso ont été d’ac-
l’UE et la Russie avaient connu un déve- nuer à y contribuer à l’avenir. cord avec M. Poutine.
loppement favorable dans plusieurs sec-
teurs. La Présidence finlandaise de l’UE a Les dirigeants ont constaté qu’il importait, M. Vanhanen n’a pas évoqué l’empoison-
fait des relations avec la Russie une prio- pour la sécurité et le bien-être de toute nement de M. Litvinenko mais cette ques-
rité. A ce jour, au cours de la Présidence l’Europe, de coopérer dans les questions tion a été abordée lors de la conférence
finlandaise ont été organisées quatre ré- internationales. Il y a lieu de développer de presse.
unions du Conseil de partenariat au ni- cette coopération en lui conférant une
veau ministériel et plusieurs réunions orientation plus concrète qu’auparavant. "Malheureusement de tels événements
Au dîner ont été évoqués les dossiers sont utilisés à des fins politiques", a décla-
d’experts.
internationaux telles que l’Iran, les Bal- ré M. Poutine en soulignant que les meur-
Le commerce et les investissements entre kans occidentaux, le Moyen-Orient, la tres politiques ne sont pas uniquement
l’UE et la Russie connaissent une crois- Corée du Nord, la Géorgie, la Biélorussie des problèmes de la Russie. "Des mafiosi
sance continue. Il convient de poursuivre et la Moldavie. ont tué des gens dans les pays européens
les efforts communs pour améliorer l’envi- pendant des décennies."
ronnement d’affaires et d’investissements, L’ouverture des négociations relatives au
si l’on entend tirer profit de tout le poten- nouvel accord cadre entre l’UE et la Rus- Manifestations
tiel des relations économiques. La coopé- sie n’a pas encore été convenue. L’UE
n’a pas réussi à convenir du mandat in- Selon Helsingin Sanomat, environ 150
ration énergétique entre l’UE et la Russie
dispensable à l’ouverture de ces négocia- personnes se sont manifestés vendredi
est fondée sur l’interdépendance positive.
tions. En sa qualité de pays assumant la après-midi devant la Cathédrale de Hel-
Les activités de ce secteur doivent être
présidence de l’UE, la Finlande poursui- sinki en faveur des droits de l’homme en
transparentes, prévisibles et fondées sur
la réciprocité. Les Parties se sont décla- vra l’effort pour que le mandat puisse être Russie.
rées satisfaites du Conseil de partenariat approuvé d’ici la fin de l’année et que les
négociations en vue de nouvel accord La manifestation a été organisée par les
qui a réuni les ministres de l’environne-
cadre puissent être engagées dans les défenseurs de la paix, Amnesty et le Pen
ment en octobre dernier et du dialogue
environnemental qui a été consolidé à meilleurs délais. L’Accord de coopération club Finlande.
cette occasion, lequel jette les bases et de partenariat actuel reste en vigueur
jusqu’à l’entrée en vigueur du nouvel ac- Les manifestants ont manifesté leur in-
d’une large coopération dans ce domaine.
cord. quiétude sur l’état de la démocratie et de
la liberté d’expression en Russie et sur la
A l’occasion de ce Sommet, la Commis-
Le Président du Conseil européen, Matti situation des peuples finno-ougriens en
sion européenne et la Russie ont confir-
Vanhanen, chef du gouvernement finlan- Russie, ainsi que sur la Tchétchénie.
mé le résultat atteint dans les négocia-
tions visant à la levée graduelle des taxes dais, était l’hôte de ce Sommet. L’Union
européenne était également représentée Une petite manifestation a été organisée
de survol de la Sibérie. Ceci est de nature
par le Président de la Commission euro- vendredi en faveur de la restitution de la
à améliorer considérablement la position
péenne, José Manuel Barroso, le Haut Carélie. HS/sam/A5
concurrentielle des compagnies aérien-
nes européennes sur les vols entre l’Eu- représentant de l’UE pour la PESC, Javier
Solana, le ministre finlandais des Affaires Propos de M. Tuomioja
rope et l’Asie.
étrangères, Erkki Tuomioja, ainsi que les
commissaires européens Benita Ferrero- Selon le ministre des affaires étrangères,
S’agissant de l’espace de coopération
Waldner et Peter Mandelsson. La déléga- M. Erkki Tuomioja (PSD), qui s’est expri-
Justice et Affaires intérieures, les diri-
tion russe était dirigée par le président mé samedi lors d’une interview télévisée,
geants de l’UE et de la Russie ont accor-
Vladimir Poutine. Du côté russe ont éga- la direction de la Russie devrait compren-
dé une importance primordiale à la rapide
lement pris part à ce Sommet le ministre dre l’importance de l’élucidation des meur-
entrée en vigueur des accords visant à
des Affaires étrangères Sergeï Lavrov, le tres politiques récents. M. Tuomioja sou-
faciliter les procédures d’obtention de
ministre du Commerce German Gref et le haite que le président Poutine comprenne
visas ou concernant la réadmission des
ministre des Transports Igor Levitine. La le caractère sérieux de la situation.
immigrants clandestins. Les Parties en-
Présidente de la République de Finlande,

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


35
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

"Même si ces personnes étaient des ad- veau partenariat en matière de transports Russie n’a pas semblé elle-même être
versaires politiques, il serait particulière- et de logistique et de coopérer dans les prêtre à des compromis. » « L’UE et la
ment important du point de vue de la cré- questions ayant trait à l’efficacité énergéti- Russiez semblent avoir des positions si
dibilité du système et de la démocratie de que. Le partenariat en matière sociale et éloignées sur l’accord-cadre qu’il n’y a pas
résoudre ces cas", selon M. Tuomioja. de santé et celui en matière d’environne- urgence à entamer des négociations » .
ment constituent le vecteur principal de la L’éditorialiste estime toutefois que la Fin-
M. Tuomioja souligne qu’on n’accuse pas coopération pratique dans la cadre de la lande a rempli ses objectifs en ce qui
M. Poutine personnellement. Faire la lu- Dimension septentrionale. Prennent part concerne la dimension septentrionale.
mière sur ces meurtres est dans les inté- au financement les partenaires de la Di- Enfin, dans les relations bilatérales, les
rêts de la Russie, selon le ministre finlan- mension septentrionale, ainsi que les présidents ont discuté jeudi du problème
dais. HS/dim/A5 institutions financières internationales. En des files d’attente à la frontière. « Le
outre, le travail concret ressortissant à la voyage de M. Vanhanen à Moscou cette
L’UE, la Russie, la Norvège et l’Islande Dimension septentrionale est effectué par semaine sera l’occasion de voir si les pro-
ont approuvé la politique rénovée de la les instances régionales, à savoir le messes de M. Poutine se concrétisent ».
Dimension septentrionale Conseil euro-arctique de la mer de Ba- « Où est le contenu de ce sommet ? » AL
rents, le Conseil des États riverains de la Aamulehti estime que les négociations sur
Le Sommet de la Dimension septentrio- mer Baltique, le Conseil Nordique des un nouvel accord cadre débuteront bien
nale a approuvé, vendredi 24 novembre, ministres et le Conseil arctique. La politi- un jour mais que « l’échec sur leur démar-
les nouveaux documents fondamentaux que de la Dimension septentrionale vise à rage à Helsinki est un fâcheux revers pour
de la Dimension septentrionale, à savoir améliorer la coopération mutuelle entre la présidence finlandaise ».
un document cadre et une déclaration ces conseils régionaux et à supprimer les
politique. Le partenariat de la Dimension chevauchements de compétence. D’au- « Un sommet empoisonné » Kaleva
septentrionale implique l’Union euro- tres acteurs internationaux, régionaux et
péenne, la Russie, la Norvège et l’I- locaux apportent également, dans le ca- Kaleva considère que le différend russo-
slande. A ce Sommet, l’Union était repré- dre de leurs activités, leur propre contri- polonais sur la viande et la mort de
sentée par le Premier ministre Matti Van- bution au travail concret ressortissant à M. Litvinenko ont rendu ce sommet de
hanen, le président de la Commission de la Dimension septentrionale. Parallèle- Helsinki bien terne.
européenne, José Manuel Barroso, et le ment à la nouvelle politique de la Dimen-
Haut représentant de l’UE pour la PESC, sion septentrionale, l’objectif de la Prési- Editorial de Hbl
Javier Solana, la Fédération de Russie dence finlandaise de l’UE a été de conso-
par le président Vladimir Poutine, la Nor- lider les partenariats en cours. Un défi Hufvudstadsbladet estime, dans son édito-
vège par le Premier ministre, Jens Stol- particulier est posé par le fait que les pro- rial, qu’une grande partie des questions
tenberg, et l’Islande par le Premier minis- jets ressortissant à la politique de la Di- traitées lors des six mois de la présidence
tre, Geir H. Haarde. Le nouveau docu- mension septentrionale restent mécon- de l’UE concerne les processus qui sont
ment cadre de la Dimension septentrio- nus. Par exemple, sait-on que deux mil- déjà en cours.
nale, qui entre en vigueur début 2007, liards d’euros ont été investis dans les
comporte plusieurs éléments nouveaux. projets réalisés dans le domaine de l’envi- Le rôle de la présidence est plutôt celui
Le document cadre, qui se substitue aux ronnement. Quant à elles, la Finlande et d’un organisateur technique que celui d’un
actuels plans d’action à durée détermi- la prochaine présidence de l’UE, l’Allema- décideur, selon HBL.
née, sera la charte permanente de la poli- gne, ont respectivement décidé récem-
tique de la Dimension septentrionale et ment de consacrer un supplément de 6 Il est dans les intérêts de la Finlande (et
restera en vigueur jusqu’à nouvel ordre. millions et 10 millions d’euros au partena- des pays Baltes) d’entretenir de bonnes
La coopération change de nature dans la riat environnemental. D’autres décisions relations avec la Russie ainsi qu’un com-
mesure où la Dimension septentrionale de financement supplémentaire sont ac- merce prospère. Au niveau politique, il est
devient la politique commune des parte- tuellement en préparation dans plusieurs dans les intérêts d’un petit pays qu’une
naires impliqués. pays. www.ue2006.fi grande partie des relations de l’UE avec la
Russie soit gérée au niveau européen et
Dans la région géographique de la Di- EDITORIAUX ET POINTS DE VUE non pas bilatéralement. Sur cette ques-
mension septentrionale seront mises en tion, l’UE est toutefois divisée.
œuvre, dans les espaces communs, les « Ce qui devait être l’apothéose de la
feuilles de route du partenariat stratégi- présidence finlandaise se révèle un Il était prévu que l’objectif concernant l’ac-
que entre l’UE et la Russie. Ces espaces revers » HS cord cadre ne serait pas atteint. Les rela-
communs portent sur les volets suivants : tions entre l’UE et la Russie en général
Économie, Justice et Affaires intérieures, L’éditorialiste de Helsingin Sanomat es- n’ont pas avancé considérablement durant
Sécurité, ainsi que Recherche, Éducation time que la question du mandat de négo- les six derniers mois. HBL estime que le
et Culture. Le champ de la Dimension ciation d’un nouvel accord cadre UE- retard pris par l’accord cadre est un petit
septentrionale continue à couvrir l’envi- Russie n’était pas urgente. « La plus détail qui sera résolu dès qu’il y en aura la
ronnement, les affaires sociales et de grande déception est finalement pour la volonté. Le fait que M. Poutine ainsi que
santé, et les dossiers spécifiques aux présidence finlandaise qui en avait fait sa les dirigeants européens aient dit que la
régions septentrionales, tels la fragilité de priorité. Les déplacement de rencontre s’était passé dans un bon esprit
l’environnement, les peuples autochtones M. Vanhanen à Varsovie et les tentatives est un bon signe pour l’avenir même s’il
et la diversité culturelle. La Dimension de compromis à) Bruxelles ont été ne cache pas le fait que pratiquement
septentrionale sera dorénavant dotée vains. » L’éditorialiste estime qu’il « serait aucune décision concrète n’a été prise.
d’un groupe directeur dont le rôle sera de exagéré d’en attribuer toute la responsa-
donner une impulsion à la mise en œuvre bilité à la seule Pologne. Par ailleurs, exi- HBL relève que, en coulisses, il y a beau-
de l’action concrète. Sera également mise ger l’unanimité pour commencer des né- coup de tension concernant l’énergie, la
à l’étude la possibilité de créer un nou- gociations est disproportionné. De plus, la peur quant aux ambitions de la Russie

36 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

pour le pouvoir et surtout la situation gociations sur une adhésion. « Elle ne fait Le ministre du Commerce et de l’Industrie,
russe en matière de droits de l’homme. pas partie du processus de négocia- M. Pekkarinen, a proposé, samedi, à Pori,
tions », selon lui. la création d’une nouvelle compagnie d’E-
HBL estime qu’il est ironique que les quel- tat sur le marché électrique.
ques progrès obtenus sont directement HS note que le ministre chypriote des
favorables à la Finlande. D’habitude, la affaires étrangères, M. Lillikas est égale- Il estime que l’Etat pourrait se voir obligé
Finlande parle en faveur d’un front com- ment arrivé en Finlande, hier. Il n’est pas d’introduire un nouvel acteur sous l’autori-
mun plutôt que de la gestion bilatérale prévu que les deux ministres des Affaires té explicite de l’Etat. « Il est bon de se
des questions. La conclusion est que les étrangères s’entretiennent à Tampere. rappeler que l’Etat ne dispose pas du pou-
grandes ambitions finlandaises se sont M. Gül a toutefois souligné qu’il serait voir de commencer, sur un marché ouvert,
effondrées mais les transports finlandais disposé à participer, en tant que à obliger une compagnie côté en bourse à
bénéficient des efforts. HBL/sam/2 « représentant de la métropole » à une agir différemment des autres », a-t-il dit
rencontre commune entre les Chypriotes [concernant les annonces récentes sur
« Mme Halonen ne convient pas à turcs, Chypriotes grecs, la Grèce et la des augmentations importantes du prix de
M. Bush » HS Turquie. l’électricité].

Helsingin Sanomat relève que, depuis Selon les fonctionnaires du ministère fin- Le Premier ministre, M. Vanhanen, a dit
qu’elle est présidente, Mme Halonen a landais des Affaires étrangères, il n’est qu’il était au courant dès à l’avance, de
rencontré en tête-à-tête 13 fois dans les intérêts de personne de geler l’intervention de M. Pekkarinen. Pour lui,
M. Poutine mais une seule fois M. Bush. complètement les négociations. HS/lun/ c’est une option qui mérite d’être regar-
Cela témoigne du fait que la Finlande est B1 dée.
importante pour la Russie mais pas pour
les Etats-Unis, estime le quotidien. DEFENSE M. Pekkarinen a dit qu’il n’y avait pas de
preuve d’une augmentation nette des frais
CHYPRE OTAN de production d’électricité. Il encourage
les consommateurs à comparer les prix et
Helsingin Sanomat relève que le litige de L’OTAN accueillera la Finlande dans changer de fournisseur d’électricité. HS/
Chypre risque d’attirer beaucoup d’atten- les troupes de déploiement rapide dim/A9
tion à Tampere.
L’OTAN invitera la Finlande dans les trou-
Le ministre turc des Affaires étrangères, pes de déploiement rapide lors du som-
M. Gül, est arrivé en Finlande, hier, pour met de l’OTAN à Riga cette semaine,
s’entretenir avec le commissaire chargé rapporte Helsingin Sanomat. Les pays qui
Revue de la presse finlandaise
de l’élargissement, M. Rehn. Les négocia- ne sont pas membres de l’OTAN pour- du vendredi 24 novembre
tions continueront aujourd’hui à Tampere ront, à l’avenir, participer aux opérations
avec le ministre des Affaires étrangères, militaires. UNION EUROPEENNE
M. Tuomioja.
La Finlande s’y prépare techniquement, VISITE DE M. POUTINE
« Nous apprécions les efforts de la Fin- mais n’a encore pris aucune décision
lande et souhaitons qu’il soit possible concrète. "M. Poutine a invité Mme Halonen en
d’arriver à de bons résultats. Cela néces- Russie pour rencontrer les peuples
sitera toutefois un compromis, tant de Sera également abordé le sujet sur le finno-ougriens" HS
l’une des parties que de l’autre. » partenariat mondial prôné par le Président
américain M. George Bush. Le président Helsingin Sanomat rapporte que la Prési-
M. Gül regrette que l’on ait perdu une général du Ministère de la Défense de dente, Mme Tarja Halonen, et le président
bonne occasion de trouver une solution Finlande, M. Pauli Järvenpää ne pense russe, M. Vladimir Poutine, qui est arrivé
en 2004 lorsque les Chypriotes grecs ont pas que le partenariat politique se réalise jeudi en Finlande, ont donné hier une
rejeté la proposition de M. Annan. tel que les Etats-Unis le proposent. conférence de presse commune.

M. Rehn a dit que les entretiens étaient Le sommet de Riga sera l’occasion de M. Poutine a invité Mme Halonen en Rus-
pertinents et constructifs mais qu’il restait tracer de grandes lignes concernant le sie l’été prochain pour visiter les régions
du travail à faire. Outre la question de partenariat en général. Les détails seront où vivent les peuples finno-ougriens.
Chypre, les entretiens ont porté sur les probablement discutés en 2008. HS/dim/ M. Poutine comprend que les Finlandais
relations entre la Turquie et l’UE plus gé- B1 s’intéressent à la condition des peuples
néralement, selon lui. finno-ougriens.
POLITIQUE INTERIEURE
M. Gül a dit que la question de Chypre Lors de leur entretien, les deux présidents
était politique et qu’il ne faudrait pas ELECTRICITE ont évoqué les problèmes des files d’at-
qu’elle empoisonne le processus de né- tente de poids-lourds à la frontière. La

P VOUS CONNAISSEZ LES PAGES JAUNES FRANCO-


U FINLANDAISES ? CLIQUEZ
B

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


37
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Russie promet de diminuer la bureaucra- Les industriels russes et européens qui se juste » a déclaré le Ministre de l’iNtérieur
tie à la frontière ; en ce moment il y a sept sont réunis hier à Helsinki souhaitent la finlandais Kari Rajamäki à Tripoli.
autorités russes différentes en charge des création d’un espace économique com-
passages à la frontière. mun. La coopération doit être promue « Un appareil finlandais pour contrôler
aussi dans le domaine énergétique. Talsa les Canaries » KS
Lors de sa conférence de presse avec
Mme Halonen, le président russe a voulu « M. Tchoubaïs doute du câble entre la Un avion finlandais Dornier s’envolera
calmer le litige entre la Pologne et la Rus- Finlande et la Russie » KL « Selon demain pour surveiller l’espace aérien
sie sur l’embargo de la viande polonaise. M. Tchoubaïs, à terme, la Russie im- dans les Canaries. KS
M. Poutine a estimé qu’il était encore pos- portera de l’électricité » HS
sible de trouver une solution. Il a égale- GROUPEMENTS TACTIQUES
ment démenti les informations selon les- Le directeur de la plus grande entreprise
quelles la Russie avait l’intention d’éten- d’électricité russe RAO, M. Anatoli Tchou- "Le gouvernement ne souhaite envoyer
dre l’embargo de la viande dans tous les baïs a exprimé son scepticisme sur le les troupes qu’en Afrique" HS
pays membres de l’Union. HS/A3&A4 projet de câble électrique sous-marin en-
tre la Russie et la Finlande. Le gouvernement a remis hier au Parle-
POLOGNE - RUSSIE ment son rapport sur l’autorisation de pla-
Il estime que la Russie ne produira pas cer en état d’alerte les troupes finlandai-
"L’UE soutien la Pologne contre la suffisamment d’électricité pour en expor- ses du GT 1500 germano-fenno-
Russie dans le litige sur la viande" HS ter plus vers la Finlande. En réalité, l’an- néerlandais. Le Parlement l’étudiera au-
née prochaine, la Russie devrait pour la jourd’hui. Selon le gouvernement, en ce
Helsingin Sanomat relève que l’Union première fois être importateur net d’élec- moment, il n’y a qu’en Afrique des crises
européenne a accordé jeudi son soutien à tricité. HS où on pourrait envoyer des troupes et seu-
la Pologne qui exige que la Russie mette lement à certaines conditions.
fin à son embargo sur la viande polo- « Le fonctionnement des entreprises
naise. en Russie menacé par la corruption » AUTRES
Talsa « M. Amsterdam exige que l’UE
L’ambiance est devenue lourde au seuil durcisse sa position à l’égard de la La Russie et l’Europe ne doivent pas
du sommet entre l’UE et la Russie aussi Russie » STT avoir peur de leur interdépendance Par
parce que la Pologne n’acceptait pas le Vladimir Poutine, président de la Fédé-
lancement des négociations de coopéra- L’avocat de Mikhaïl Hodorkovski a affir- ration de Russie, publié le 23 novembre
tion avec la russie. mé, hier à Helsinki, dans une conférence 2006, dans Turun Sanomat
de presse organisée par l’association Pen
Selon le président de la Commission, club Finlande, que les entreprises en A la veille de la nouvelle rencontre au
M. Barroso, les mesures prises par la Russie souffrent des incertitudes liées à sommet qui se tiendra le 24 novembre à
Russie sont exagérées. "Je demanderai à la corruption. Talsa Helsinki, je voudrais dire ce que je pense
M. Poutine de lever cet embargo qui est des relations entre la Russie et l’Union
démesurée", a-t-il déclaré. « Une manifestation clairsemée » IS européenne. Je m’attarderai principale-
ment sur les questions stratégiques, es-
Le Premier ministre, M. Matti Vanhanen, Ilta-Sanomat rapporte qu’après le meurtre sentielles.
est déçu du revers pour le démarrage des de Mme Politkovskaya, des centaines de
négociations sur l’accord de coopération Finlandais avaient manifesté. A la réunion De par son caractère et ses traditions his-
entre l’UE et la Russie, mais il n’a pas de Lahti aussi des manifestations avaient toriques et culturelles, la Russie fait natu-
accusé la Pologne. HS/A5 été organisées contre la Russie. rellement partie de la « famille euro-
péenne ». Nous ne nous fixons pas pour
Economie Hier en revanche une seule personne objectif d’adhérer à l’Union européenne.
manifestait devant le Palais présidentiel. Mais, songeant aux perspectives à long
« Une nouvelle entreprise pour acqué- terme de nos relations, je ne vois pas de
rir des trains à grande vitesse entre Ilta-Sanomat regrette aussi que les deux domaines fermés à un partenariat stratégi-
Helsinki et Saint-Petersbourg » HS seules questions posées par des journa- que fondé sur l’égalité en droits. Un parte-
listes finlandais à M. Poutine lors de la nariat reposant sur des aspirations et des
Les sociétés de chemin de fer finlandaise conférence de presse aient portées sur valeurs communes.
et russe ont signé hier un accord sur la les files d’attente à la frontière et le
création d’une filiale commune pour ac- boycott sur la viande. IS Il est évident qu’en parlant de valeurs
quérir des trains à grande vitesse pour la communes on ne saurait négliger la diver-
ligne Helsinki-Saint-Petersbourg. HS CONFERENCE MINISTERIELLE UE- sité historique de la civilisation euro-
AFRIQUE SUR LA MIGRATION ET LE péenne unique. Il serait profondément
« Les dirigeants économiques souhai- DEVELOPPEMENT erroné et vain de chercher à imposer ici
tent un espace économique commun des matrices « moyennes » artificielles. Je
entre l’UE et la Russie » Talsa « Les « Accord sur l’immigration » KS tiens à le souligner : l’expérience des au-
entrepreneurs satisfaits de l’entrée de tres pays n’est pas négligée, mais l’État
la Russie dans l’OMC » KL « Les entre- Après un bras de fer de plusieurs heures, russe, qui existe depuis plus de mille ans,
preneurs pour un approfondissement l’UE et l’Afrique sont arrivées à un accord a lui aussi beaucoup de choses à partager
de l’intégration économique entre l’UE sur l’immigration. avec ses partenaires européens. Notam-
et la Russie » HS ment son expérience inédite de la coexis-
« Il est de l’intérêt de tous les Etats que tence entre les différentes confessions,
l’immigration soit maîtrisée, contrôlée et

38 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

ethnies et cultures qui s’enrichissent mu- blèmes « sectoriels », certes importants genre sont loin de la réalité, mais, ancrés
tuellement. mais tout compte fait techniques, comme dans la mentalité et la pratique politique,
les quotas, les tarifs, les mesures anti- ils font naître un risque d’apparition de
Ces dernières années, l’Union euro- dumping, les normes techniques. Je ne nouvelles lignes de démarcation en Eu-
péenne et la Russie sont devenues l’une nie pas la nécessité d’en débattre et de rope.
pour l’autre des partenaires politiques et les résoudre ensemble. Mais je crois qu’il
économiques de première importance. nous faut songer en premier lieu à ce que Je suis sûr et certain que le passé ne doit
Nous nous en tenons strictement au prin- nous voulons être les uns pour les autres pas nous diviser. Nous ne pouvons pas
cipe selon lequel cette coopération ne doit dans quelques décennies et à ce que réécrire l’histoire. L’objectif d’aujourd’hui
pas être artificiellement opposée aux rela- nous pouvons faire pour nos concitoyens. est de construire ensemble l’avenir de la
tions avec les autres pays et régions. Je Russie et de l’Union européenne en quali-
suis persuadé que cette approche répond En ce qui concerne l’avenir des proces- té de partenaires et alliées. La Russie y
aux intérêts de tous, y compris de l’Union sus européens, la position de la Russie est disposée. J’espère que la même ap-
européenne. est bien connue. L’essentiel est de former proche positive l’emportera aussi dans
un espace économique commun et d’as- l’Union européenne.
Nos relations revêtent un caractère réelle- surer la libre circulation des personnes.
ment évolué et structuré. La coopération De tels pas qualitatifs à la rencontre de
sectorielle s’accélère. Le dialogue s’inten- l’autre répondent aux intérêts des milieux
sifie dans les domaines de la justice et d’affaires, culturels et scientifiques. Pour Revue de la presse finlandaise
des affaires intérieures. Les -con-tacts réaliser ces objectifs, nous devrons fran-
scientifiques, culturels et humains se mul- chir un chemin plutôt long et difficile, mais du jeudi 23 novembre
tiplient. Tous ces processus évoluent de les points de repère sont tout à fait réalis-
façon ordonnée et méthodique dans le tes. Nombre de nos partenaires dans OTAN
cadre de la création des quatre espaces l’Union européenne partagent cette ap-
communs : économie ; liberté, sécurité et PROPOS DE M. VANHANEN
proche.
justice ; sécurité extérieure ; recherche et
enseignement, y compris leurs aspects Nous allons devoir sous peu engager Le Premier ministre Vanhanen dit que la
proposition du Président Bush sur le ren-
culturels. ensemble le travail sur un nouveau docu-
forcement des liens entre la Finlande et
ment de base appelé à remplacer l’accord
Nos approches des problèmes de la sé- de partenariat et de coopération qui ex- l’OTAN ne signifie pas que la Finlande
curité internationale sont concordantes. pire bientôt. Nous espérons que le coup adhère petit à petit l’alliance atlantique.
La Russie et l’UE préconisent le renforce- d’envoi de ce processus de négociations
Selon lui, il s’agit du développement du
ment des régimes universels, en premier sera donné au cours du sommet Russie-
lieu du régime de non-prolifération nu- partenariat pour la paix entre les deux
UE du 24 novembre. Le dialogue avec
ainsi que de l’amélioration de l’information
cléaire. Malgré toutes les divergences nos partenaires européens montre que
d’ordre tactique, nous avons la même concernant les opérations de l’OTAN.
nos positions sont d’ores et déjà proches
volonté de résoudre de façon équitable sur de nombreuses dispositions du futur
M. Vanhanen constate que la Finlande et
les problèmes internationaux les plus accord. Nous l’imaginons compact, politi-
la Suède ont communément proposé que
compliqués, qu’il s’agisse de la situation quement solide, tourné vers l’avenir,
les pays aient un meilleur accès à la prise
au Proche-Orient ou du « dossier nu- fixant les buts et les mécanismes d’une
de décision concernant les opérations
cléaire » iranien. coopération égale en droits entre la Rus-
auxquelles ils participent. « Lorsque nous
sie et l’Union européenne. Ces buts doi-
participons à une opération, nous avons
La Russie suit attentivement l’évolution vent être formulés de la façon la plus
intérêt à participer à sa préparation, qui
intérieure de l’Union européenne. C’est claire qui soit.
parfaitement logique : le rythme de déve- est liée à la sécurité de nos troupes », a-t-
loppement et les perspectives de nos J’espère que le travail sur le nouveau il dit.
relations dépendent à bien des égards de document de base rapprochera la Russie
« Plus les participants sont impliqués dans
la transformation intérieure de l’UE, de la et l’UE, ne les divisera pas. Les prochai-
les préparatifs, mieux les opérations réus-
question de savoir si elle restera une as- nes négociations ne doivent pas se trans-
sociation principalement interétatique ou sissent », selon lui. SM/7
former en un échange de griefs. Et, natu-
si elle s’adjugera des fonctions suprana- rellement, nous ne pourrons pas ouvrir
UNION EUROPEENNE
tionales. Nous avons intérêt à ce que une nouvelle page de notre coopération si
notre très grand voisin soit stable et prévi- nous avons peur de l’interdépendance VISITE EN FINLANDE DU PREMIER
sible, et nous espérons que les transfor- grandissante. Point n’est besoin, à mon
MINISTRE SLOVENE
mations et les élargissements n’aboutiront avis, de répéter une nouvelle fois que de
pas à la fragmentation de son champ telles craintes entrent en contradiction Le Premier ministre slovène, M. Janša, a
juridique unique. En premier lieu, en ma- avec l’état réel des choses sur le conti- effectué une visite en Finlande. Il s’est
tière de garantie de droits identiques pour nent européen. entretenu avec son homologie
tous les habitants de l’Union européenne, M. Vanhanen sur l’élargissement de l’UE
indépendamment de leur origine, de leur Le problème se situe apparemment sur et les thèmes du Conseil européen de
appartenance nationale ou religieuse. un tout autre plan. Ceux qui parlent d’un
décembre.
risque de dépendance envers la Russie
En édifiant notre coopération avec l’Union voient les relations entre la Russie et l’U- Helsingin Sanomat relève que M. Janša
européenne, nous pensons à l’avenir, nion européenne dans un registre édulco- estime que son pays n’a pas de problè-
nous ne cherchons pas à vivre « au jour ré noir et blanc et voudraient les faire mes avec sa minorité rom, contrairement
le jour ». Je suis persuadé que notre dia- entrer dans le schéma suranné « ami-
à ce que l’on dit généralement.
logue ne saurait être réduit aux seuls pro- ennemi ». Je le répète : les clichés de ce

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


39
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

« En Slovénie, nous avons des standards accord a pour objectif de diminuer la du- Kauppalehti relève qu’outre la rencontre
stricts concernant la protection des mino- rée du voyage entre Helsinki et St- des deux Présidents, la table ronde des
rités, et ces normes sont appliquées aux Pétersbourg de cinq à trois heures. industriels IRT (Industrialists’ Round Ta-
Roms. Nous mettons à jour ces règles ble) aura lieu à Helsinki, aujourd’hui, sur le
dans une nouvelle législation qui est en Vendredi, M. Poutine participera au som- thème du développement des relations
cours de préparation », a-t-il dit lors d’une met UE-Russie présidé par le Premier entre l’UE et la Russie après 2007, date
conférence de presse, hier. HS/B2 ministre M. Vanhanen. HS/A4 de la fin de l’accord cadre actuel. KL/6

VISITE EN FINLANDE DE LA COMMIS- Tribune de M. Poutine PROPOS DU DIRECTEUR DES DOUA-


SAIRE REDING NES FINLANDAISES
« Un partenariat pour une nouvelle
Helsingin Sanomat note que la commis- Europe » TS Les problèmes des poids lourds sont par-
saire chargée des télécommunications, tiellement liés à ce que l’UE freine le déve-
Mme Reding, promeut l’instauration d’une Dans une tribune publiée dans Turun loppement des transports à la frontière Est
autorité de surveillance et de régulation Sanomat le Président russe se prononce de la Finlande, selon le directeur des
dans le domaine des télécommunications en faveur d’un partenariat UE-Russie. douanes finlandaises, M. Erling.
couvrant l’ensemble de l’UE.
Il y écrit notamment que la coopération La Finlande et la Russie ont essayé le
Les régulateurs nationaux continueraient entre l’UE et la Russie ne doit pas dédouanement électronique à leur fron-
à exister, mais Mme Reding souhaite une conduire à des oppositions artificielles tière, mais selon la Commission de l’UE,
instance au niveau européen concernant dans les relations qu’elles ont avec des ce genre de réforme doit être effectué au
la régulation. pays tiers. niveau européen. A la commission, le dé-
douanement électronique n’a pourtant pas
Mme Reding compare son idée au fonc- Il met aussi en garde contre ceux qui par- été privilégié : la sécurité des ports, entre
tionnement de la BCE : chaque Etat lent du danger de la dépendance à l’é- autres, passe avant.
membre a gardé sa propre banque cen- gard de la Russie .
trale nationale. Ainsi, concernant les télé- M. Erling regrette que ni les opportunités
communications, le pouvoir de la Com- Selon lui, cela risquerait de créer de nou- de la coopération économique entre l’UE
mission irait en diminuant si on suivait velles lignes de clivages en Europe. TS et la Russie, ni la position centrale des
l’exemple de la BCE. modalités douanières et de la lutte contre
« Selon un expert, M. Poutine a claire- la criminalité n’ont été pleinement compris
Mme Reding insiste sur l’importance du ment indiqué à l’UE que la Russie était par la Commission.
marché des télécommunications pour la une grande puissance »TS
croissance et pour l’emploi. Pour elle, il Selon M. Erling, on continuera à souffrir
ne s’agit pas d’une question de pouvoir, Le chercheur Alpo Juntunen, du collège des longues files d’attente encore pendant
mais d’assurer le bon fonctionnement du de défense, estime que, dans son dis- des années. HS/A4
marché. cours, M. Poutine fait référence aux rela-
tions de la Russie avec la Géorgie et la « M. Vanhanen à Moscou » STT
Elle fait l’éloge de la Finlande concernant Tchétchénie. Selon lui, M. Poutine met
la large diffusion du haut débit grâce aux clairement en garde contre une interven- Le Premier ministre finlandais se rendra à
mesures prises par la direction nationale tion de l’UE dans les relations de la Rus- Moscou le 29 novembre pour y rencontrer
des communications pour assurer une sie « avec des pays tiers ». TS son homologue, M. Fradkov.
concurrence réelle. HS/B7
« L’UE devrait nommer un Commis- Les entretiens porteront sur les relations
UE - RUSSIE saire aux affaires russes » TS économiques, le transport, la coopération
régionale ainsi que dans le domaine éner-
RENCONTRE HALONEN-POUTINE Dans le même journal, le directeur de gétique et forestier. SM
l’insitut Aleksanteri propose la création
Helsingin Sanomat relève que les trans- d’un Commissaire spécialisé dans la Rus- « La Russie est-elle toujours un grand
ports seront fortement évoqués lors de la sie à la commission européenne. TS mystère ? » KU
visite de travail du Président Poutine, à
Helsinki, aujourd’hui. “La Russie menace l’UE d’un boycott L’ancien secrétaire général du ministère
sur la viande” HS des Affaires étrangères et ambassadeur à
M. Poutine s’entretiendra avec son homo- Moscou (1993-1996) Artyo Mansala af-
logue finlandaise Mme Halonen, sur les Un long boycott sur les importations de firme que « il est communément admis
questions bilatérales. Les présidents évo- viande européenne aurait un « effet im- que la Russie était plus démocratique
queront également les files d’attente des portant » pour le secteur agro-alimentaire mais instable sous Yeltsine . Aujourd’hui
poids lourds à la frontière fenno-russe, finlandais relève Helsingin Sanomat. Les elle est plus stable mais moins démocrati-
ainsi que les problèmes des exportations exportations de viande de Finlande vers que ; C’est là le dilemne de l’occident et
russes de bois brut. la Russie s’élevaient l’année dernière à de la Finlande : faut-il préférer une Russie
112 millions d’euros. HS plus stable et moins démocratique ou plus
Selon HS, Mme Halonen compte évoquer démocratique et moins ordonnée. Il est
les questions de droits de l’homme. « Les files d’attente des poids lourds certain qu’à long terme, la stabilité ne peut
seront évoquées lors de la rencontre se maintenir sans démocratie ».
Les PDG des chemins de fer russes et Halonen-Poutine » KL
finlandais devront signer un accord de Selon lui, « pour redevenir une grande
coopération à l’occasion de la visite. Cet puissance, la Russie a besoin des devises

40 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

du pétrole et du gaz mais aussi de la coo- Le chercheur Mikko Tontti du centre de En effet, le plus important n’est pas l’ap-
pération avec l’UE et surtout avec l’Alle- recherche géologiques de Finlande es- probation par la Russie de la charte sur
magne. » KU time que l’extraction d’uranium en Fin- l’énergie, « le plus important est de s’en-
lande ne serait pas rentable. Dem tendre sur l’application des principes
Editoriaux contenus dans la charte, dans la coopéra-
IMMIGRATION tion entre l’UE et la Russie. La Russie est
« Les relations UE-Russie, rude défi pour prête à négocier », souligne M. Tuomioja
la Finlande » HS LA FINLANDE A DU REFUSER L’EN- qui fait remarquer que la Russie n’est pas
TREE A UN GROUPE DE FONCTION- la seule à manquer de volonté pour ap-
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat es- NAIRES CHINOIS prouver la charte, la Norvège ayant signi-
time que l’impossibilité de commencer les fié qu’elle non plus ne le souhaitait pas.
négociations UE-Russie ne serait pas une Helsingin Sanomat relève que les gardes-
catastrophe pour l’UE car les accords frontières ont refusé l’entrée d’un groupe « La Pologne a ses propres problèmes
anciens perdurent. « Pour la présidence de hauts-fonctionnaires chinois qui leur a avec la Russie et, de ce point de vue, en
finlandaise cela serait néanmoins un re- présenté une invitation falsifiée de la part ce qui concerne le respect des réglemen-
vers politique plus fâcheux et imprévu que du ministère finlandais de la Justice. tations, l’UE soutient la Pologne. Mais en
l’impasse dans laquelle se trouvent les ce qui concerne l’approvisionnement éner-
négociations d’adhésion avec la Tur- HS note que la Finlande refuse l’entrée à gétique de la Pologne, il est clair qu’un
quie. » HS 40 à 50 Chinois par an, dont la moitié nouvel accord UE-Russie serait préférable
sont des fonctionnaires ou des hommes à la situation actuelle. C’est pourquoi tous
Points de vue d’affaires. HS/A5 les Etats membres de l’UE espèrent que
des négociations devant conduire à la
Pour Helsingin Sanomat, ce n’est pas la signature d’un nouvel accord cadre entre
présidence finlandaise mais la Pologne l’UE et la Russie pourront être lancées
qui portera la responsabilité d’un éventuel Revue de la presse finlandaise bientôt. Mais même dans le meilleur des
échec dans l’ouverture des négociations cas, un tel accord cadre ne pourrait pas
avec la Russie. HS du mercredi 22 novembre
entrer en vigueur avant plusieurs an-
nées ».
Pour Taloussanomat, dans l’avenir le UNION EUROPEENNE
www.ue2006.fi
traffic à la frontière fenno-russe diminuera
au profit des ports russes. C’est pourquoi LIBAN
Deux sommets attendus vendredi à
il vaudrait mieux investir dans des systè- Helsinki : UE-Russie et Dimension sep-
mes électroniques pour réduire les files Déclaration de la Présidence de l’UE
sur l’assassinat de Pierre Gemayel, tentrionale
d’attente que dans de lourds investisse-
ments en matière d’infrastructure routière. Ministre libanais de l’Industrie
Vendredi 24 novembre, la Finlande ac-
Talsa cueillera deux sommets à Helsinki : l’un
La Présidence de l’Union européenne
condamne en des termes extrêmement consacré aux relations UE-Russie, l’autre
ECONOMIE à la Dimension septentrionale.
forts l’assassinat brutal de Pierre Ge-
CHANTIERS NAVALS mayel, Ministre libanais de l’industrie.
Le sommet UE-Russie concentrera son
L’attaque survient à un moment où la
situation politique du Liban est d’ores et attention sur la coopération entre les deux
« Aker intéressé par les chantiers na- partenaires dans des domaines tels que
vals russes » TS déjà extrêmement tendue.
l’énergie, l’environnement, l’enseigne-
La Présidence demande instamment à ment, la culture, la justice et affaires inté-
ENERGIE rieures. Un objectif concret de ce sommet
toutes les parties de ne pas se livrer à
toutes activités susceptibles de fragiliser est de se mettre d’accord sur l’ouverture
« La société United Power balaie les des négociations devant conduire à la
critiques contre le câble sous-marin » la stabilité politique du Liban. La Prési-
dence réitère le soutien sans faille de l’UE signature d’un nouvel accord cadre entre
Talsa l’UE et la Russie.
au gouvernement libanais légitime et dé-
« United Power croit obtenir l’autorisa- mocratiquement élu.
L’objectif du sommet consacré à la Dimen-
tion des pouvoirs publics mais se pré- www.ue2006.fi
sion septentrionale, un partenariat impli-
pare aussi à faire appel d’une décision quant l’UE, la Russie, la Norvège et l’I-
négative » KL UE - RUSSIE
slande, est d’adopter un nouveau docu-
Déclarations de M. Tuomioja ment cadre destiné à remplacer les plans
Lors d’une conférence de presse, hier, le d’action actuels mis en œuvre dans le
président du directoire d’United Power, cadre de ce partenariat. Le nouveau docu-
M. Szep, a défendu à Helsinki le projet de Sur son blog, le ministre des Affaires
étrangères a écrit le 19 novembre et pu- ment transformera la Dimension septen-
câble électrique sous-marin entre la Fin- trionale en une politique commune de
lande et la Russie. Talsa blié le 21 novembre un texte affirmant que
« même s’il n’était pas possible de se l’Union dont la mise en œuvre par toutes
mettre d’accord sur l’ouverture des négo- les parties doit commencer début 2007.
URANIUM www.ue2006.fi
ciations devant conduire à la signature
« Il n’y a pas assez d’uranium en Fin- d’un nouvel accord cadre entre l’UE et la
Russie lors de ce sommet, cela ne signi- Turun Sanomat relève que selon Reuters,
lande pour ouvrir une mine » Dem la Pologne pourrait céder dans le litige
fierait pas que ce sommet soit un
échec. » concernant la Russie.

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


41
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

TS fait état de la correspondance de la Le président du comité des Affaires euro- files d’attentes à la frontière fenno-russe
Pologne à la présidence de l’UE. Aucune péennes du Parlement russe, M. Klimov, avant de prendre contact avec les autori-
information sur ces lettres n’a pourtant été est intervenu lors de la COSAC tés russes. La ministre finlandaise des
publiée. La Finlande s’efforcera de résou- (Conférence des organes spécialisés Transports, Mme Huovinen estime que
dre le litige lors de la rencontre des am- dans les affaires communautaires et euro- l’aide de la Commission est positive. KL
bassadeurs européens, aujourd’hui. péennes des Parlements de l’Union euro-
péenne), à Helsinki. « Le ministère des Transports et les
TS note qu’en tant que présidence de ports vont chercher une solution aux
l’UE, la Finlande se trouve dans une si- Il a défendu l’accord de partenariat et de files d’attente à la frontière » TS
tuation difficile : d’une part, il a fallu soute- coopération entre la Russie et l’UE en le
nir la Pologne, un Etat membre, alors que qualifiant de « pas vers la suppression Demain, le ministère des Transports et les
d’autre part, le gouvernement a souhaité totale du visa entre les parties ». ports marchands finlandais se réuniront
rester conciliant avec la Russie. pour chercher des solutions au problème
Il a comparé le visa Schengen au mur de des files d’attente à la frontière. TS
Le litige a montré la différence des priori- Berlin. « L’UE a construit son mur par
tés entre les Etats membres dans leurs peur de la mafia russe et des foules my- Point de vue : « Un test pour
relations avec la Russie. Jusqu’à présent, thiques de chômeurs russes. » Pour lui, Mme Halonen » IS
chaque Etat membre s’est occupé de ses les deux sont le produit de l’imagination
relations bilatérales avec la Russie sans de quelques journalistes et d‘hommes Ilta-Sanomat estime que Mme Halonen,
porter les litiges au niveau européen. Les politiques. qui n’a cessé d’insister sur ses bonnes
grands pays en particulier ont souhaité relations avec M. Poutine, devra prouver
gérer eux-mêmes leur politique russe. L’obligation de visa, selon lui, ne sert pas demain que ces relations ont une réelle
à empêcher la mobilité des criminels mais utilité pour la Finlande.
La désunion des Etats membres a dété- celle des touristes. Ceux qui freinent l’ac-
rioré leur position dans les négociations cord euro-russe sont restés dans les tran- Ilta-Sanomat estime que, alors même que
UE-Russie ce qui a profité à la Russie, chées de la guerre froide, selon lui. HS/ Mme Halonen avait abordé le problème
écrit TS. Ceci est visible notamment dans B2 des files d’attente avec M. poutine à l’oc-
les questions énergétiques. casion du sommet de Lahti, la situation
Déclarations de M. Lipponen s’est détériorée depuis lors. IS
Vendredi, l’UE sera représentée par le
Premier ministre, M. Vanhanen, le prési- A la réunion de la Cosac, le Président du Autres sujets concernant la Russie
dent de la Commission, M. Barroso, ainsi Parlement a déclaré que l’ouverture des
que le haut représentant M. Solana. TS/8 négociations avec la Russie sur les ques- « La Russie va augmenter deux fois
tions énergétiques étaient dans l’intérêt ses droits de douanes sur l’exportation
PROPOS DE MME HALONEN de tous les Etats membres de l’UE. En de bois en 2007 » Talsa
effet, en l’absence de traité avec la Rus-
La Présidente, Mme Halonen, a souhaité, sie, tout dépendra des seuls relations Les droits de douane sur l’exportation de
hier, que l’UE présente un front commun bilatérales. « La Russie et l’UE ont besoin bois devraient augmenter de 10% en jan-
lors du sommet UE-Russie, vendredi à l’une de l’autre et d’un partenariat pour vier 2007 puis de 30% en mars. Taloussa-
Helsinki. tirer profit de leurs richesses. Il s’agit de nomat estime que ce programme de relè-
tirer profit des intérêts vitaux de chacun. vement des droits de douanes devrait
Pour elle, une position commune est ce Ils ne doivent pas être sacrifiés au profit avoir pour effet que l’importation de bois
qu’il y a de plus essentiel lorsqu’on cons- des relations bilatérales ou d’intérêts na- russe en Finlande ne devienne plus renta-
truit des relations. « Dans l’UE, il nous tionaux particuliers ; Les opportunités ble. L’ambassade de Finlande à Moscou
faut une vision claire sur ce que nous sont immenses et pour les réaliser il fau- estime néanmoins que cela ne devrait pas
souhaitons et il nous faut agir ensem- dra résoudre nombres de questions prati- encore arrêté les importations de bois
ble », a-t-elle dit. ques. C’est pourquoi il faut une attitude russe. Mais qu’il s’agit d’une « mise en
franchement favorable à ce que l’on arrive garde sur le fait que l’on ne doit plus in-
Elle estime que les Etats membres de à des réalisations concrètes ». Dem vestir en comptant sur les importation de
l’UE devraient s’efforcer de conclure des bois russe. » Talsa
accords en commun avec la Russie, au Frontière fenno-russe
lieu d’accords bilatéraux. Les pays au- ARTEMIS
raient ainsi les mêmes garanties indépen- « La Commission européenne soutient
damment de leur taille ou de leur puis- la Finlande » KL Helsingin Sanomat relève que la Commis-
sance. La politique énergétique serait un sion de l’UE soutient le projet technologi-
des domaines à privilégier. HS/A5 Kauppalehti rapporte que la direction des que Artémis.
relations extérieures de la Commission
COSAC : déclarations russes « négocie actuellement avec les Etats La commissaire chargée des questions
membres » sur la gestion du dossier des sur la société de l’information et les mé-

P LES SONDAGES FRANCO-FINLANDAIS… AFIN DE MIEUX


U NOUS CONNAÎTRE...CLIQUEZ
B

42 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

dias, Mme Reding, envisage d’allouer Le Premier Ministre, Matti Vanhanen de la Finlande. Le responsable chargé de
cent millions d’euros au projet au cours (Parti du centre) est satisfait du travail du la communication auprès du Ministère de
des deux années qui viennent. Gouvernement actuel qui a pris ses res- la défense M. Iivonen prévoit que le parte-
ponsabilités au sérieux en matière de nariat mondial pourrait conduire la Fin-
La Finlande a promis d’investir 70 millions défense. Un des points de mire est inévi- lande et l’OTAN à un nouveau niveau
d’euros dans la recherche dans le cadre tablement la gestion de crise internatio- dans leur relation.
d’Artémis. nale, dans laquelle la Finlande n’est pas à
sous-estimer malgré le non-alignement D’après MM Järvenpää et Iivonen, le par-
Mme Reding a assisté, hier, au salon IST militaire, écrit le Premier Ministre dans un tenariat mondial et la coopération politique
2006 sur les technologies de l’information billet publié par Hufvudstadsbladet, hier. ne sont pas un pas vers l’adhésion, puis-
et de la communication, à Helsinki. Elle que la Finlande n’aurait pas de devoirs de
constate que même si l’investissement L’OTAN ne peut pas être une solution défense envers les autres pays membres,
européen dans les TIC a augmenté d’un budgétaire pour la Finlande. L’adhésion précise M. Iivonen. KM/A6
quart par rapport à l’année dernière, les est avant tout une question politique, rap-
Etats membres y investissement moins pelle le Premier Ministre. L’OTAN n’amè- La coopération au sein des GT 1500 est
que la moitié de l’investissement des pays nerait pas que des avantages, mais aussi satisfaisante
rivaux. HS/B7 des devoirs liés à la défense des autres
alliés, ce qui doit être pris en considéra- L’entraînement commun des GT 1500
AGRICULTURE - PÊCHE tion, prévient-il. Il veut d’abord avoir le formés par des Finlandais, Allemands et
soutient de la majorité des Finlandais Hollandais prendra fin vendredi. Hier, mar-
Décision du Conseil Agriculture et Pê- pour ne pas avoir à douter dans le débat di, le Commandant des Forces armées
che sur les possibilités de pêche en sur l’adhésion. finlandaises, l’Amiral Kaskeala et ses ho-
mer profonde mologues allemands et hollandais ont
Le développement de la gestion de crise suivi l’entraînement en Allemagne. Ils di-
A l’issue de deux jours de réunion à européenne ouvrira dans l’avenir de nou- sent être satisfaits de la coopération et du
Bruxelles, le Conseil Agriculture et Pêche velles perspectives de politique de dé- mécanisme de déploiement des trois pays
a fixé les possibilités de pêche en mer fense commune approfondie, y compris et confiants quant aux capacités de répon-
profonde pour 2007 et 2008. Les possibili- dans les questions matérielles, prévoit dre aux défis à venir. Les groupements
tés de pêche relatives aux nouveaux M. Vanhanen. Il explique que la Finlande tactiques communs renforcent également
stocks halieutiques ont été réduites de 10 développe parallèlement son propre sys- la relation entre les Forces armées des
à 25 %. tème de défense afin d’être capable de trois pays concernés, disent les Comman-
coopérer avec les autres. Hbl/8 dants. UD/3, www.mil.fi
Le Conseil est également parvenu à un
accord sur les mesures techniques relati- L’OTAN invite la Finlande à intégrer La Russie augmente la part de son
ves à la pêche en Méditerranée pour ren- une alliance politique budget militaire
forcer la préservation et la gestion des
stocks halieutiques dans la région. Les L’OTAN ou au moins les Etats-Unis veu- La Russie augmentera, l’année prochaine,
mesures concernent par exemple le mail- lent que la Finlande soit liée à l’OTAN par son budget militaire d’un tiers par rapport
lage des filets, les zones d’interdiction de des liens politiques. Le Président améri- à l’année actuelle. Les dépenses corres-
pêche et les restrictions ayant trait à cer- cain George Bush proposera sans doute, pondront à 21,5 milliards d’euros. Les
tains modes de pêche. la semaine prochaine, lors du sommet experts finlandais disent qu’il n’y a pas lieu
des pays membres de l’OTAN à Riga, un de s’inquiéter, car il ne s’agit ni d’une
Ce Conseil était présidé par le ministre partenariat de type politique à cinq pays conséquence de la réévaluation de la poli-
finlandais de l’Agriculture et de la Pêche, dont la Finlande. tique de sécurité ni d’une augmentation
Juha Korkeaoja. générale du budget militaire, mais d’un
www.ue2006.fi Le sujet avait été abordé en Finlande au procédé de modernisation de l’ancien ma-
printemps dernier, mais l’on ne parlait tériel de guerre soviétique.
BUDGET alors que de coopération dans la gestion
de crise et dans le maintien de la paix, Tous les pays sont actuellement confron-
Examen du projet de budget de l’UE à pas d’alliance politique. tés au même problème : le matériel mili-
Écofin, 21 novembre 2006 Le Conseil taire doit être remplacé alors que les coûts
Affaires économiques et financières Celle-ci signifie une coopération davan- augmentent sans cesse. M. Vesa, secré-
(ECOFIN) a discuté pour la deuxième fois tage approfondie, explique le directeur du taire à l’Institut Tapri de recherche de la
du projet du budget de l’UE pour 2007. A Ministère de la défense M. Järvenpää. Il paix et des conflits dit toutefois qu’une
l’occasion de cette réunion, les ministres estime qu’il est peu probable que la Fin- augmentation de 30 pour cent dans le
ont négocié le budget 2007 avec les re- lande soit invitée à ce genre de partena- budget d’armement ne peut pas passer
présentants du Parlement européen riat à Riga, car certains pays membres de inaperçue et qu’une tendance générale de
conformément à l’accord interinstitution- l’OTAN s’opposent au renforcement de la ce genre-là est toujours inquiétante.
nel. Le Conseil a été présidé par la minis- coopération politique.
tre finlandaise déléguée au ministère des M. Juntunen, employé par le département
Finances, Ulla-Maj Wideroos. Par ce partenariat internaitonal, la Fin- de stratégie de l’École supérieure de dé-
www.ue2006.fi lande aurait accès à la table des négocia- fense nationale et spécialisé dans les
tions notamment sur la lutte anti- questions concernant la Russie, rappelle
DEFENSE terroriste, la restriction de la propagation que le Chef d’Etat-major russe avait affir-
des armes à destruction massive et la mé, lors de son voyage en Finlande la
Point de vue du Premier Ministre sur la position commune à prendre face aux semaine dernière, que son pays ne consi-
défense de la Finlande crises, ce qui a longtemps été l’ambition dère pas la région de la Baltique comme

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


43
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

un problème. Les menaces contre la Rus- Comme toutes les parties ont été plutôt 2007. HS/A5, communiqué de la prési-
sie sont présentes surtout à l’Est et au favorables à la poursuite des pourparlers, dence de la République
Sud, dit-il. M. Vanhanen constate que « la prési-
dence croit toujours qu’une solution est POLOGNE
M. Juntunen ajoute que les ressources possible ».
des Forces armées russes avaient forte- "Selon M. Vanhanen, il est possible de
ment chutées suite à l’effondrement de En tout cas, la Finlande n’essaiera pas de résoudre le litige sur la viande entre la
l’U.R.S.S. et que depuis 2002 le budget résoudre l’ensemble du litige sur Chypre. Pologne et la Russie" UD
militaire a considérablement augmenté. « Cela revient à l’ONU. » KS/9, HS/B1
L’Armée russe, par contre, ne compte Uutispäivä Demari, organe du PSD, rap-
plus qu’un million d’hommes et, d’ici Point de vue « Une âme de grande porte que le Premier ministre, M. Matti
2015, elle devrait être remplacée par une puissance » HS Vanhanen, estime qu’il est possible de
armée professionnelle, explique-t-il. UD/3 résoudre le litige entre la Pologne et la
Olli Kivinen estime que, « le pire pour la Russie concernant l’embargo sur la viande
candidature turque serait que l’UE se hâte polonaise après la résolution des problè-
ou cède. La candidature ne pourra qu’é- mes techniques.
Revue de la presse finlandaise chouer si elle est considérée comme une
nouvelle marque de la tentative des élites M. Vanhanen a dit, lundi, lors d’une ré-
du mardi 21 novembre européennes de réaliser l’intégration en union de la Cosac (Conférence des Orga-
imposant à leurs peuples un projet qui nes Spécialisés dans les Affaires Commu-
UNION EUROPEENNE n’est pas suffisamment populaire. Un nautaires et Européennes des Parlements
même arrêt brutal risque ‘intervenir si l’on de l’Union européenne), que les déclara-
TURQUIE imagine que l’UE aura cédé à la pression tions les plus récentes de la Russie
américaine. » étaient encourageantes.
Selon le Premier ministre Vanhanen, le
problème turco-chypriote devra être « L’UE doit mener ce projet avec pru- "La Russie dit maintenant que l’embargo
réglé dans la première semaine de dé- dence, mais la responsabilité principale sera levé dès que les questions en sus-
cembre au plus tard d’un arrêt brutal en incombe à la Turquie. pens sont réglées. Cette position fait que
Ne serait-ce que du fait que l’on ne cesse la question devient technique. Elle peut
Selon STT, le Premier ministre, de s’interroger dans l’UE comment il est ensuite être résolue de façon pratique", a
M. Vanhanen, estime que la poursuite possible d’envisager l’entrée au club d’un déclaré M. Vanhanen.
des négociations avec la Turquie se ré- nouveau membre qui refuse de saluer
soudra prochainement. certains des membres actuels. Le diffé- En raison de l’embargo sur la viande polo-
rend turco-chypriote et le ralentissement naise fixé par la Russie, la Pologne refuse
M. Vanhanen est intervenu lors de la CO- des réformes en Turquie constitue un d’accorder un mandat de négociation à un
SAC (Conférence des organes spéciali-
cocktail explosif ». HS nouvel accord de coopération entre l’U-
sés dans les affaires communautaires et
nion européenne et la Russie.
européennes des Parlements de l’Union
MME HALONEN A BERLIN M. Vanhanen a effectué vendredi dernier
européenne), lundi à Helsinki. Il a consta-
une visite en Pologne où il a négocié avec
té que la question des pourparlers turcs Helsingin Sanomat relève que la prési- le Premier ministre polonais, M. Jaroslaw
ne serait plus évoquée lors du Conseil dente, Mme Tarja Halonen, participera les Kaczynski.
européen de décembre. 22 et 23 novembre à Berlin, à l’invitation
du ministre allemand du travail et des Les Premiers ministres n’ont pas trouvé
« Nous n’avons plus beaucoup de temps. affaires sociales, M. Franz Müntefering, à d’entente vendredi mais lundi
S’il n’y a pas d’accord, l’UE devra réfléchir une conférence sur la dimension sociale M. Vanhanen s’est montré optimiste pour
aux conséquences que cela aura pour le de la mondialisation, organisée par le trouver une solution avant le sommet en-
processus de l’élargissement. » « La Pré- ministère allemand du travail et des affai- tre l’Union et la Russie qui aura lieu ven-
sidence n’a pas l’intention de soulever la
res sociales. dredi prochain.
question turque au Conseil européen de
décembre. C’est avant que les décisions Mme Halonen prononcera un discours et Selon M. Vanhanen, il faut faire en sorte
doivent être prises. Le délai de rigueur est participa à une table-ronde. Parmi les que la Pologne puisse croire que les au-
concrètement avant la présentation des participants il y aura la chancelière fédé- tres pays membres de l’Union la soutien-
recommandations de la Commission. Le rale allemande, Mme Merkel, le directeur nent. Dès que les problèmes dans la pro-
Conseil européen de décembre examine- général de l’OIT, M. Somavia, le commis- duction alimentaire polonaise mentionnés
ra d’autres questions, y compris l’avenir saire européen chargé du travail et des par la Russie seront résolus il faut lever
du processus d’élargissement de l’U- affaires sociales, M. Spindla, et le ministre l’embargo russe.
nion », a déclaré le Premier ministre Van-
français du travail, M. Borloo.
hanen devant la COSAC. M. Vanhanen On attend une nouvelle position polonaise
attend donc les recommandations de la HS rappelle que Mme Halonen a été la cette semaine.
Commission pour la première semaine de coprésidente de la commission mondiale
décembre. Les ministres des Affaires sur la dimension sociale de la mondialisa- M. Vanhanen a également lancé un fort
étrangères se réuniront, le 11 décembre, tion de l’OIT de 2002 à 2004. L’Allemagne appel en faveur d’un nouvel accord de
et prendront alors une décision sur la a décidé d’inclure les recommandations l’UE avec la Russie.
suite. « Le dernier délai est avant que la de cette commission dans le programme
Commission présente sa proposition », a de ses présidences de l’Union euro- "Il ne faut pas oublier que l’approbation
dit M. Vanhanen. péenne et du G8 au premier semestre des mandats de négociation signifie le
lancement des négociations et non leur

44 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

clôture. Si nous ne négocions pas nous L’usine de Nickel de Harjavalla, vendue il viennent dans la gestion de crise et dans
ne saurons jamais quels sont les résul- y a six ans par Outokumpu à l’Américain des missions humanitaires.
tats. Sans un nouvel accord européen, les OM Group, vient d’être rachetée par le
pays membres ne peuvent négocier qu’au groupe russe Norilsk Nickel qui a acquis Les Finlandais sont principalement des
niveau bilatéral sur l’énergie et les autres la production de Nickel de OMG pour 320 réservistes volontaires, alors que les au-
questions importantes avec la Russie", a millions d’euros. tres sont des militaires professionnels,
déclaré M. Vanhanen. mais la différence n’est pas perceptible,
Turun Sanomat relève que le passage de affirme le Lieutenant-colonel hollandais
La Pologne veut également que la Russie l’usine de Harjavalla sous giron russe est Ivo de Jong. De plus, les participants pen-
ratifie la charte sur l’énergie. Cette reven- l’un des plus gros investissements russes sent que les expériences communes pré-
dication n’est pas considérée comme en Finlande. Les précédents investisse- sagent d’une coopération qui fonctionnera
réaliste, la Russie ayant annoncé à main- ments de cette ampleur dataient de l’ère bien. C’est ce qu’affirme également le
tes reprises que cet accord n’est pas ac- soviétique quand naquirent des filiales général de corps d’armée allemand Jan
ceptable dans sa forme actuelle. UD/3 communes fenno-russes : Teboil (stations Oerding à propos de l’entente pendant
services) Konela (aujourd’hui Delta auto), l’entraînement. Cependant, les cultures
RUSSIE Gasum (aujourd’hui possédée par For- différentes s’entrechoquent : l’anglais
tum, Gazprom, l’Etat finlandais et E.ON) comme langue commune et la cuisine
« La Finlande espère que l’OMC pourra et l’usine de cellulose de Enocell. demandent de l’adaptation.
lutter contre l’économie parallèle en
Russie » KL Actuellement il y a environ 2000 sociétés Le Ministre de la défense finlandais,
russes en Finlande, principalement des M. Kääriäinen, s’était rendu sur place hier,
Kauppalehti rapporte que, même si elle PME. lundi, et était fier des compétences des
considère l’adhésion de la Russie à l’oMC Finlandais dans le nouveau cadre euro-
comme une bonne chose, la direction des La Banque de Finlande s’attend à ce que péen. Aujourd’hui, le Commandant des
affaires commerciales du MAE finlandais les Russes s’intéressent à l’avenir aux Forces armées, l’Amiral Kaskeala s’est
demeure sceptique sur l’avancée du dos- sociétés de transport et aux sociétés por- déplacé en Allemagne pour suivre l’entraî-
sier empêchant un accord bilatéral de tuaires finlandaises. TS nement. HS/A5, KT/6
garantie des investissements.
Editorial « L’adhésion à l’OMC oblige- AUTRES
« Il est vrai que l’obstacle avancé jusqu’à rait la Russie à écouter les autres » HS
présent par les Russes semble levé. C’est Examen du projet de budget de l’UE à
une bonne chose pour l’accord sur les L’éditorialiste estime que l’entrée de la Écofin, 21 novembre 2006
investissements mais je prendrais bien Russie dans l’OMC ne bouleverserait pas
garde d’y voir un effet automatique », le monde. Pour lui, le changement le plus Le Conseil Affaires économiques et finan-
déclare M. Jorma Korhonen. significatif serait que, désormais, la Rus- cières (ECOFIN) discutera pour la
sie accepterait l’existence de l’OMC et se deuxième fois du projet du budget de l’UE
L’économiste Simon Ollus de la Banque soumettrait à son règlement des diffé- pour 2007. A l’occasion de cette réunion,
de Finlande considère elle aussi que cet rends. les ministres négocieront le budget 2007
accord de garantie des investissements avec les représentants du Parlement euro-
serait particulièrement pour l’industrie « A long terme, on espère que cela pour- péen conformément à l’accord interinstitu-
papetière dont les investissements sont si rait permettre à la Russie de se diriger tionnel. Le Conseil sera présidé par la
chers. vers un pays à économie de marché res- ministre finlandaise déléguée au ministère
pectant les principes de l’Etat de droit. des Finances, Ulla-Maj Wideroos.
M. Ollus note toutefois qu’une adhésion à Mais cela dépend surtout des dirigeants www.ue2006.fi
l’OMC ne signifie pas automatiquement politiques : l’adhésion de leur pays à
que le marché russe s’ouvrira aux autres. l’oMC est-il pour eux la reconnaissance Réunion informelle des ministres res-
« La Russie pourra continuer à le proté- de leur politique ou voient-ils dans ce ponsables de la Politique régionale, le
ger. » traité la même chose que le reste du 21 novembre à Bruxelles
monde : le fait que la Russie soit enfin un
Hufvudstadsbladet relève que selon partenaire comme les autres pour le reste Cette réunion d’une seule journée exami-
M. Ollus de la Banque de Finlande, l’ad- du monde ». HS nera ce que les Fonds structurels et de
hésion à l’OMC de la Russie pourrait en- cohésion de l’UE peuvent faire pour soute-
gendrer un commerce plus propre et plus DEFENSE EUROPEENNE nir le mieux possible les objectifs de la
flexible entre la Finlande et la Russie. Stratégie de Lisbonne pour la croissance
Pour lui, le principal effet de cette adhé- L’entraînement des GT 1500 en Allema- et l’emploi. La réunion sera présidée par le
sion sera une diminution des doubles gne se déroule dans la parfaite entente ministre finlandais des Affaires régionales
facturations et de l’économie parallèle. et municipales, Hannes Manninen.
Les Finlandais, Hollandais et Allemands www.ue2006.fi
M. Jalas de la chambre de commerce s’entraînent ensemble à Leipheim en Alle-
estime que si la Russie adhérait à l’OMC, magne afin de former un groupement
les entreprises finlandaises osaient inves- tactique de l’UE opérationnel dès l’année
tir en Russie beaucoup plus qu’actuelle- 2007. Les GT 1500 sont mobilisables en
cinq jours et, pendant les six mois de
Revue de la presse finlandaise
ment. HBL/15 KL/6
garde, ils peuvent être envoyés n’importe du lundi 20 novembre
« Les investissements russes en Fin- où à 6000 km de Bruxelles pour une pé-
lande demeurent faibles » TS riode de quatre mois maximums. Ils inter- UNION EUROPEENNE

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


45
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

REUNION CLIMATIQUE DE NAIROBI dans les intérêts des pays en voie de "La Pologne n’a pas cédé dans le litige
développement » a-t-il dit. avec la Russie" AL
Convention sur le changement climati-
que, Nairobi, 6-17 novembre 2006 Selon lui, l’inflation a été beaucoup évo- Aamulehti relève, dans son édition de
quée lors du sommet, ainsi que l’instabili- dimanche, que selon M. Vanhanen, il a eu
Commencée le 6 novembre, la plus large té de l’économie américaine. un long entretien avec M. Kaczynski mais
et importante conférence internationale sans résultat.
sur l’environnement organisée pendant la M. Heinäluoma se félicite de l’occasion
Présidence finlandaise, à savoir la 12e unique de participer à une telle rencontre M. Vanhanen n’a pas voulu révéler les
conférence des parties à la Convention- réunissant les représentants des puissan- détails de sa proposition à la Pologne. Il a
cadre des Nations unies sur les change- ces économiques du monde entier. Il a eu souligné que la publicité n’était pas favora-
ments climatiques et la 2e réunion des plusieurs entretiens bilatéraux, dont un ble aux négociations dans cette phase. Il
parties au protocole de Kyoto, a pris fin avec son homologue japonais, M. Omi, est toutefois optimiste à l’égard d’une so-
vendredi 17 novembre. www.ue2006.fi qu’il a invité à se rendre en Finlande. HS/ lution. AL/dim/A10
dim/B1, lun/B6, UD/lun/14
Le ministre de l’Environnement, "Selon la Pologne, il y a eu des pro-
M. Enestam, qui a assisté à la réunion M. TUOMIOJA AU TCHAD ET EN ERY- grès" HS
climatique de Nairobi, se félicité du fait THREE
que l’on ait pu se mettre assez facilement Selon Helsingin Sanomat de dimanche, le
d’accord sur les modalités de création Le ministre des Affaires étrangères, Premier ministre Kaczynski, qui a estimé
d’un fonds d’adaptation afin de soutenir M. Tuomioja, se rendra au Tchad et en qu’il y a eu des progrès, a affirmé qu’il
les pays en voie de développement. Erythrée au début de la semaine pour des était optimiste.
entretiens sur la situation dans la région,
Helsingin Sanomat relève que la question notamment au Darfour. "Le Premier ministre finlandais est arrivé
du changement climatique a été le thème en Pologne avec des propositions concrè-
le plus important de la réunion. HS/sam/ L’envoyé spécial de l’UE au Soudan, tes. Il faut maintenant affiner ces proposi-
B5 M. Haavisto, voyagera avec M. Tuomioja. tions et les mettre sur le papier", a déclaré
M. Kaczynski lors d’une conférence de
AGRICULTURE Le ministre participera au sommet UE- presse. HS/dim/B1
Afrique à Tripoli, les 22 et 23 novembre,
Conseil Agriculture et Pêche, les 20 et sur les thèmes des migrations et du déve- Editoriaux
21 novembre à Bruxelles loppement. Le ministre de l’intérieur,
M. Rajamäki, participera également à "Le temps des compromis est arrivé
Ce Conseil Agriculture et Pêche a l’inten- cette réunion. HBL/lun/9 dans le litige entre la Pologne, l’Union
tion de prendre une décision sur les pos- européenne et la Russie" TS
sibilités de pêche en eau profonde pour POLOGNE - RUSSIE
2007 et 2008. Un autre objectif de la ré- Dans son éditorial, Turun Sanomat estime
union est de parvenir à un accord politi- "Concernant le litige sur la Russie, que parce que les relations de la Finlande
que sur les mesures techniques relatives M. Vanhanen a tenté de trouver une aussi bien avec la Russie qu’avec la Polo-
à la pêche en Méditerranée et sur la pro- entente en Pologne " HS gne sont bonnes, on peut partager l’opti-
position de Règlement portant sur l’enre- misme exprimé par M. Vanhanen selon
gistrement et la communication des activi- Helsingin Sanomat rapporte, dans son lequel il y de la place pour des conces-
tés de pêche. Ce Conseil de deux jours édition de samedi, que le Premier minis- sions des deux côtés. La solution au litige
est présidé par le ministre de l’Agriculture tre, M. Matti Vanhanen (parti du centre), et l’augmentation de la confiance entre la
et des Forêts, Juha Korkeaoja. qui s’est rendu en Pologne vendredi soir, Russie et la Pologne est dans l’intérêt de
www.ue2006.fi a promis que l’Union européenne aiderait toute l’Europe. TS/lun/2
la Pologne pour que le litige entre la Polo-
G20 DE MELBOURNE gne et la Russie concernant l’embargo Editorial
sur la viande polonaise puisse être levé.
Le ministre des Finances, M. Heinäluoma, Aamulehti estime, dans un éditorial intitulé
qui s’est rendu au sommet du G20 à Mel- "La position de la Pologne est très stricte. "L’esprit unitaire de Lahti est déjà en train
bourne, constate que les Etats-Unis sont Je suis arrivé ici pour que la Pologne re- de se déliter", que la capacité et la volonté
dans une position clé concernant le redé- trouve une volonté politique claire pour de fournir du gaz naturel à l’Occident par
marrage des négociations sur la libérali- entamer les négociations avec la Russie", la Russie, superpuissance de l’énergie,
sation du commerce mondial. a déclaré M. Vanhanen avant son entre- met l’unité de l’Union européenne à l’é-
tien avec le Premier ministre polonais, preuve. AL/lun/A2
« Nous attendons qu’ils fassent une nou- M. Jaroslaw Kaczynski.
velle proposition concernant la diminution INTERVIEW DE L’AMBASSADEUR DE
de leurs aides agricoles. Nous attendons "Les autres pays membres considèrent RUSSIE EN FINLANDE
une proposition dès les semaines qui comme très important le lancement des
viennent », a-t-il dit. négociations avec la Russie", selon Kaleva publie une interview de l’ambassa-
M. Vanhanen. deur de Russie en Finlande,
M. Heinäluoma note que les pays du G20 M. Roumiantchev, qui est confiant en ce
étaient unanimes sur la nécessité de re- M. Kaczynski souligne que "la Russie doit qui concerne la réussite du sommet UE-
démarrer rapidement les négociations. commencer à traiter la Pologne comme Russie de vendredi prochain, malgré la
« Cela serait dans les intérêts de tous les un pays membre de l’Union européenne." défection polonaise du front européen.
pays présents et cela serait fortement HS/sam/B3

46 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

M. Roumiantchev affirme que la Russie Concernant les exportations de bois brut "Selon M. Lipponen, la Finlande fait
est disposée à s’entretenir de cette ques- vers la Finlande, M. Shlyamine encourage encore partie des noyaux durs de l’U-
tion aussi. Concernant la coopération les entreprises finlandaises à faire des nion" Kaleva
énergétique, il s’agit d’exiger la réciproci- investissements en Russie plutôt que
té. Les Etats membres de l’UE souhaitent d’importer des matières premières. « Les Selon Kaleva, M. Lipponen estime que
avoir un accès aux gisements énergéti- exportations de matière première ne pour- dans le public, le Parti du centre tente de
ques russes et la Russie, quant à elle, ront pas se poursuivre toujours. La situa- se détacher de la politique des gouverne-
souhaiterait avoir accès à l’infrastructure tion n’est pas satisfaisante pour la Russie ments Lipponen.
énergétique européenne. « La réciprocité qui fournit du bois brut à la Finlande de-
est la clé », selon M. Roumiantchev. puis des dizaines d’années. » "Cela ne réussit pas. Je suis satisfait du
fait que le gouvernement actuel suive la
Il rejette les propos sur la volonté de la « Pour qu’il n’y ait pas de crise dans le politique selon laquelle la Finlande fait
Russie d’utiliser son énergie pour consoli- secteur forestier, nous invitons les entre- partie du véritable noyau dur de l’Union", a
der sa position internationale et pour faire prises finlandaises à participer à la trans- souligné M. Lipponen.
du chantage. « La Russie a été et demeu- formation du bois en Russie. Il pourrait
rera une grande puissance. Existe-t-il un s’agir d’une participation à la privatisation "Le Parti du centre était dans une position
chantage ? La Russie n’a jamais recouru des usines actuelles ou bien de la mise clé quand la Finlande a décidé de partici-
à des moyens économiques à cette fin. » en œuvre des coupes avec une technolo- per au noyau dur de la défense de l’Union
gie nordique. » KL/12 européenne", a rappelé M. Lipponen.
« La Finlande a une longue expérience
des livraisons d’énergie depuis la Russie. PRIX DU PETROLE M. Lipponen a défendu la Pologne. Selon
Elle pourra confirmer que cela ne s’est lui, la Pologne mérite d’avoir un soutien
jamais produit. La Russie a rempli toutes Taloussanomat a interviewé pour ne pas rester isolée en matière d’ap-
ses obligations à l’égard de la Finlande. » Mme Juurikkala, économiste de la Ban- provisionnement énergétique. Kaleva/
que de Finlande, qui estime que les ris- sam/14
« La Russie ne peut toutefois pas vendre ques à moyen et long terme dans l’écono-
de l’énergie à un prix inférieur au prix de mie russe sont considérables. Propos de M. Antola
revient », précise-t-il.
Les perspectives des prochaines années Keskisuomalainen rapporte que selon le
Concernant les files d’attente des poids sont bonnes grâce au prix élevé du pé- chercheur Esko Antola, MM. Lipponen et
lourds, M. Roumiantchev estime que « les trole. Les longues files d’attente des poids Vanhanen ne parlent pas du même noyau
Finlandais commencent à comprendre lourds sont un exemple concret de la dur de l’Union.
qu’il y a d’autres raisons que l’action des croissance économique en Russie. Talsa/
autorités russes de gardes-frontières et sam/27 Selon M. Antola, M. Lipponen parle des
de douanes. Le flux de marchandises sur noyaux durs officiels, comme Schengen et
la frontière a considérablement augmen- POLITIQUE EUROPEENNE DE LA FIN- zone euro, et M. Vanhanen de l’accroisse-
té. » LANDE ment du nombre de pays membres et de
leurs intérêts divergents.
« Il y a un besoin incontestable de diversi- "Selon M. Vilén, la Finlande doit rester
fier les voies de transport, de recourir plus dans les noyaux durs de l’UE" TS "L’apparition des groupes de pays mem-
aux chemins de fer et même à la voie bres exerçant une coopération dans une
maritime. » M. Roumiantchev constate Turun Sanomat rapporte que selon question spécifique est possible, sans
cependant qu’il comprend très bien les M. Jari Vilén (Parti conservateur), prési- créer un noyau dur officiel sous la forme
entreprises du domaine des transports qui dent de la Grande commission du Parle- de coopération renforcée. C’est possible
envoient leurs cargaisons à destination de ment (chargée des questions européen- surtout s’il faut attendre longtemps pour
Russie par la Finlande, ce pays étant nes), la Finlande doit rester dans les que le traité constitutionnel de l’Union en-
« sûr, fiable et respectueux des lois ». noyaux durs et à l’avant-garde de l’Union tre en vigueur. Je suppose que le Premier
Kaleva/dim/43 européenne. M. Vilén critique le Premier ministre M. Vanhanen accepte ces grou-
ministre Vanhanen (Parti du centre) de pes", a dit M. Antola. KS/sam/15
INTERVIEW DU CONSEILLER COM- prendre modèle sur les Etats périphéri-
MERCIAL : GAZODUC ET BOIS ques de l’UE. POLITIQUE REGIONALE

Le conseiller commercial de Russie, M. Vilén défend le président du Parle- "Selon M. Lipponen, les plus grandes
M. Shlyamine, estime que le gazoduc ment, M. Paavo Lipponen (PSD), et souli- faiblesses de l’UE se trouvent à l’inté-
profiterait aux Finlandais même s’il n’y gne que la Finlande doit être dans les rieur des Etats membres" AL
avait pas de branchement allant jusqu’en noyaux durs de l’Union "pour garantir son
Finlande. influence et sa participation aux prises de Aamulehti relève que le président du Par-
décision". TS/sam/10 lement, M. Paavo Lipponen (PSD), qui
s’est exprimé lors d’un séminaire sur la

P TOUT CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR SUR LA FINLANDE


U ET LES FINLANDAISE...CLIQUEZ
B

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


47
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

démocratie européenne et l’Europe des glund est du même avis que EDITORIAL
régions à Kajaani, l’influence des parle- M. Vaahtoranta sur rôle militaire de l’UE.
ments nationaux doit viser directement les Il souligne que les relations avec les Le rédacteur en chef de Helsingin Sano-
gouvernements nationaux pour que la Etats-Unis sont toujours importantes pour mat, M. Virkkunen, estime que les pays
volonté politique exprimée aux élections la gestion de crise et la lutte contre d’au- occidentaux ont l’énergie comme préoccu-
par les citoyens européens puisse être tres menaces globales. pation commune.
transférée aussi à la prise de décisions de
l’Union européenne. La présidente de la Commission des affai- « Il est difficile d’imaginer comment satis-
res étrangères, Mme Jaakonsaari ap- faire les besoins accrus de l’énergie d’une
"Les décisions des conseils ministériels prouve également la coopération en ma- façon stable sans recourir à l’élargisse-
ne sont pas un résultat de la volonté des tière de défense au sein de l’UE. Elle re- ment du parc nucléaire », écrit-il.
électeurs dans la plupart des cas", selon grette néanmoins que l’OTAN soit deve-
M. Lipponen. nue tabou en Finlande. Elle-même ne « La fin de la guerre froide a mis la Russie
considère pas l’adhésion comme une à genoux, mais l’augmentation du prix de
"Il y a des pays où on parle seulement de question militaire, mais plutôt comme un l’énergie lui a permis de revenir à la table
la politique européenne ou de l’Union accès au forum d’influence entre les des négociations comme un interlocuteur
européenne en général quand on peut les Etats-Unis et l’UE. Elle demande pourquoi égal. Son jeu énergétique et la politique
accuser des échecs nationaux", a déclaré la Finlande veut diminuer son pouvoir en qui s’ensuit sont des armes aussi effica-
M. Lipponen. AL/dim/A7 gardant une position marginale par rap- ces de son impérialisme que l’armée
port à l’OTAN. HS/A5 rouge l’était pour l’ancien régime. Le gaz
VISITES DE M. LIPPONEN naturel et le pétrole sont des armes puis-
Opinion de l’ambassadeur de Russie santes dans la politique internationale. »
"M. Lipponen a battu le record mon- en Finlande
dial" KS « Le domaine de coopération occidentale
L’Ambassadeur de Russie en Finlande, de ce siècle pourrait être l’énergie et le
Keskisuomalainen rapporte que le prési- M. Roumiantchev dit que la Russie est 21ème siècle pourrait être celui de l’éner-
dent du Parlement, M. Paavo Lipponen satisfaite de la position du Gouvernement gie. L’objectif sera de garantir la suffi-
(PSD), a déjà effectué 66 voyages à l’é- finlandais qui ne veut pas adhérer à l’O- sance énergétique en développant égale-
tranger depuis son élection au poste de TAN pendant la prochaine législature. ment de nouvelles sources de l’énergie.
président de l’Eduskunta en 2003. Cela pourrait constituer la condition politi-
Il souligne cependant que la Finlande que d’un paquet énergétique vaste tant
Selon KS, M. Lipponen a effectué 12 décide bien sûr indépendamment de son aux Etats-Unis que dans l’UE. »
voyages en Allemagne (dont 8 à Berlin), 6 éventuel alignement.
en France (dont 3 à Paris et 3 à Stras- « L’objectif serait de garantir un accès
bourg), 5 en suède, 4 aux Etats-Unis, en Le développement des Forces armées stable à l’énergie tout en permettant aux
Autriche, en Belgique et en Norvège, 3 en russes est « naturellement » lié à l’élargis- pays en voie de développement de se
Russie, 2 en Grande-Bretagne, en Italie, sement de l’OTAN vers l’est et aux chan- réjouir d’un niveau de vie amélioré et de
aux Pays-Bas, en Lettonie, à Luxem- gements dans les régions frontalières de permettre à leurs citoyens de passer de la
bourg, en Turquie et un voyage en Aus- la Russie, dit l’ambassadeur. HS/A5, Ka- pauvreté à un niveau de raisonnable. »
tralie, en Afrique du sud, au japon, au leva/dim/3 HS/dim/A2
Canada, en Chine, en Grèce, en Lituanie,
en Pologne, au Danemark, en Ukraine, en Des entraînements de gestion de crise FRANCE
Hongrie et en Estonie. en coopération russo-finlandaise
CULTURE
En 2005, M. Lipponen a effectué 21 visi- La Russie et la Finlande réfléchissent à
tes à l’étranger qui ont duré au total 69 des entraînements de gestion de crise Les journaux publient des articles présen-
jours. KS/lun/9 communs. Le sujet a été abordé lors de la tant des évènements culturels en France
visite du Chef d’Etat-major de Russie, le qui ont pour thème la France, dont les
DEFENSE Général d’Armée Juri Balujevski en Fin- Boréales à Caen et la Saison finlandaise à
lande. Roubaix.
Débat sur l’OTAN et le développement
militaire de l’UE Le Commandant des Forces armées fin- Taloussanomat rend compte du succès
landaises, l’Amiral Kaskeala pense qu’il des photographes finlandais au salon Pa-
Le directeur de l’Institut de la politique s’agirait là d’un avantage commun et dit ris Photo et Hufvudstadsbladet de la pré-
étrangère, M. Tapani Vaahtoranta prône que ce genre de coopération a déjà exis- sentation du tango finlandais lors du projet
l’UE comme solution de défense pour la té : des observateurs russes ont participé Intertango, également à Paris. Talsa/
Finlande. Il pense qu’il n’est pas impossi- à des entraînements militaires dans les sam/4, HBL/lun/20
ble que l’UE soit aussi influente que l’O- pays nordiques.
TAN. D’après lui, les Livres Blancs ne INVESTITURE DE MME ROYAL PAR LE
sont pas indispensables car ils ne font Les futurs entraînements seraient proba- PARTI SOCIALISTE
pas progresser la discussion, puisqu’ils blement aussi ouverts aux autres pays
« contiennent des compromis et omettent nordiques. Les dates et l’effectif des parti- Editoriaux
les questions difficiles. » cipants seront mis au point ultérieure-
ment, d’après le GA Balujevski. HS/sam/ « La gazelle a battu les éléphants » HS
L’ancien commandant des Forces armées A4
et l’ex-président du comité militaire de « La gazelle s’est échappée du trou-
l’UE, le Général d’armée Gustav Häg- ENERGIE peau d’éléphants » AL

48 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

« Royal - Sarkozy 1-0 » AL jusqu’à présent, l’UE a eu besoin de grou- « Prenons un exemple. Faudrait-il que
pes pionniers, comme en témoigne l’eu- nous participions à la création d’une
« Être une femme est devenu un atout ro. » noyau dur européen en matière d’harmo-
en France » Kaleva nisation des politiques fiscales ou à un
« Le temps des groupes pionniers est noyau dur consistant à harmoniser la sé-
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat es- néanmoins révolu. Je ne considère pas curité sociale et les systèmes de retrai-
time que l’ascencion de Mme Royal au qu’il soit réaliste que l’UE se développe ter ? Mon point de vue est qu’il faut actuel-
sommet de la politique témoigne des dans les années à venir à partir de grou- lement plutôt défendre notre propre liberté
changements des mentalités en France. pes pionniers sous la forme de nouvelles de décision dans ces domaines pour pou-
coopérations renforcées ; La conjoncture voir préserver notre capacité de réaction
TECHNIP politique est actuellement plus exigeante plus flexible en fonction des changements
et faire avancer l’uE plus difficile, comme de la conjoncture économique. Puisque
« Shell confirme sa commande concer- en témoigne la situation du traité constitu- les économies de la zone euro demeurent
nant une barge construite à Pori » KL tionnel. Dans ce domaine aussi d’ailleurs, différentes les unes des autres, une politi-
la Finlande a voulu faire partie des pays que fiscale ou sociale plus harmonisée ne
Kauppalehti rapporte que le chantier de constructifs qui ont approuvé ce traité. » garantirait pas la croissance ou la richesse
Mäntyluoto, près de Pori, construira la pour nos citoyens ».
barge commandée par Shell à Technip « Je suis favorable à l’approfondissement
pour une valeur de près de 300 millions de l’intégration. Et je considère qu’il est « Approfondir l’intégration est un choix
d’euros. nécessaire d’avoir des institutions com- politique qui doit être renouvelé à chaque
munes plus efficaces. Mon expérience me étape. Ces quelques exemples prouvent
RENAULT pousse à penser que l’exigence d’unani- qu’il ne faut pas envisager notre participa-
mité devrait disparaître dans l’UE au profit tion à de nouvelles coopérations renfor-
« Dacia, la fierté de la Roumanie » HS de la majorité qualifiée. » cées comme une décision dogmatique
mais plutôt comme un choix pratique en
Helsingin Sanomat rapporte que Renault « La principale mission de l’UE élargie est termes de coûts et d’avantages. L’objectif
a fait de cette voiture dénigrée une réus- de renforcer l’unité européenne, en parti- de l’approfondissement de l’intégration est
site économique. culier la compétitivité et la politique de de promouvoir la richesse, la croissance
l’innovation de l’ensemble de l’UE. Or, et la sécurité des citoyens. »
AIRBUS elles ne pourront être développées au
moyen d’un groupe pionnier mais au « La possibilité d’un débat ouvert sur les
« Les problèmes d’Airbus se font sen- contraire en améliorant le marché inté- coopération renforcées est le signe d’une
tir jusqu’à Jämsä » HS rieur et la compétitivité de toute l’UE. » politique d’intégration européenne cons-
tructive ». TS
Helsingin Sanomat rapporte que Patria « L’UE élargie comptera bientôt 27 mem-
n’a reçu qu’un sixième des commandes bres, soit le double de ce que l’UE comp- « La présidence finlandaise de l’UE est
de spoilers prévues pour l’A380. tait lors de notre précédente présidence un succès » SK
dans les années 90. Nous ne pouvons
plus utiliser nos schémas anciens ». Déclarations de M. Lipponen

Revue de la presse finlandaise « Le dernier élargissement a constitué un Dans un billet publié dans Suomen Kuva-
important pas dans l’intégration. Il n’est lehti, le président du Parlement de Fin-
du vendredi 17 novembre qu’une question de temps avant que les lande, M. Paavo Lipponen, écrit que,
nouveaux Etats membres entrent aussi « même s’il reste encore six mois de pré-
UNION EUROPEENNE
dans l’euro et dans Schengen. Diviser à sidence à la Finlande, on sait déjà qu’elle
POLITIQUE EUROPEENNE DE LA FIN- nouveau l’UE en deux groupes en créant restera comme un tournant dans l’histoire
LANDE de nouvelles coopérations renforcées de l’Union ».
serait un retour en arrière et consisterait à
Déclarations de M. Vanhanen rendre un fâcheux service à l’union. Au- « Les principales avancées ont eu lieu en
jourd’hui c’est l’unité qu’il faut promouvoir, politique étrangère. L’Union a trouvé une
Dans un billet publié dans Turun Sano- l’application complète de l’élargissement ligne commune à l’égard de la Russie à la
mat, le Premier ministre écrit : pour en tirer tous les profits. Notre défi réunion informelle de Lahti. Aujourd’hui,
aujourd’hui est de tirer profit de cet élar- les pays européens ressentent que les
« La politique européenne de la Finlande gissement en termes de compétitivité. » défis énergétiques sont communs. Dès
est un succès depuis son adhésion. Nous l’été, une avancée dans l’adoption d’un
participons à toutes les coopérations eu- « Notre histoire nous porterait à penser nouveau rôle international pour l’UE avait
ropéennes, l’Euro comme Schengen. Le que la Finlande doit automatiquement eu lieu quand l’union accepta la direction
gouvernement actuel a décidé de la parti- participer à toutes les coopérations ren- de l’opération de gestion de crise au Li-
cipation de la Finlande à la cocopération forcées de l’UE. Mais cela ne saurait être ban. Et en matière de politique climatique,
dans la gestion de crise sous la forme des un dogme indépendant de la conjoncture un dialogue constructif a enfin pu être
groupements tactiques GT 1500. Notre et de notre environnement. Je voudrais lancé avec les Etats-Unis ».
participation à ces noyaux durs ne saurait d’abord que l’on me dise quelles sont les
être remise en question. » coopérations renforcées à venir. Person- [...] « Il reviendra à la Finlande de trouver
nellement je ne suis pas prêt à donner un un consensus sur le mandat de négocia-
« Mais une politique se décide toujours en blanc seing avant qu’il y ait eu un vrai tion avec la Russie. Cela sera possible si
fonction d’une conjoncture et en prenant débat sur nos objectifs ». les Etats membres n’exigent pas que la
en compte la réalité. Pour se développer Russie approuve à l’avance quelque

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


49
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

chose (comme par exemple la charte de questions touchant au traité constitution- Le quotidien polonais Gazeta Wyborcza
l’énergie) qui devra être négocié ensem- nel. La Finlande a ainsi évoqué la ques- cite une source du ministère finlandais des
ble. » tion de la clause passerelle au conseil affaires étrangères, selon laquelle on
informel JAI de Tampere. » « Mais dès pourrait trouver un compromis concernant
En matière d’élargissement, la Finlande lors que, en raison de l’opposition de l’Al- la première revendication des Polonais
tente de maintenir en vie les négociations lemagne et d’autres etats membres, il n’a par l’intermédiaire d’inspections sanitaires
avec la Turquie. On ne peut toutefois de- pas été possible de trouver un accord, on de la Commission européenne. Selon les
mander l’impossible à la Finlande, d’au- a parlé d’échec. Et si la Finlande n’avait sources du quotidien, le litige concernant
tant que sont impliquées des Etats mem- pas abordé le sujet ? Alors on aurait dit les règles de la coopération énergétique
bres du conseil de sécurité de l’ONU mais qu’elle avait eu peur d’irriter l’ours alle- ne pourrait pas être résolu maintenant.
pas de l’UE qui ont des intérêts dans le mand ! » HS/B1
conflit chypriote. »
« Sur les questions du marché intérieur et "La Pologne n’est pas un querelleur"
« Au conseil européen de décembre, l’é- de la compétitivité de l’Union, la prési- Kaleva
largissement sera abordé comme ques- dence finlandaise a essayé de résoudre
tion de principe et il y a lieu de s’y prépa- quelques travaux d’Hercule. L’échec sur Kaleva, quotidien paraissant à Oulu, pu-
rer avec soin. Le principe de « la capacité la directive sur le temps de travail est à blie une interview de M. Andrzej Szynka,
d’absorption », fruit du repli sur soi de mettre sur le compte de certains Etats ambassadeur de Pologne en Finlande.
l’union, devra alors être délicatement dé- membres qui ont l’habitude de se tirer une
mantelé. » balle dans le pied. » M. Szynka souligne que la Pologne n’est
aucunement un querelleur. "Nous n’avons
« L’UE manque d’une politique de rela- « La directive services en revanche vraiment pas l’intention de gâcher la prési-
tions extérieures fondées sur des intérêts avance vers l’adoption définitive. De dence finlandaise", souligne-t-il.
stratégiques. Cela ressort de manière même que la directive Reach, ralentie par
particulièrement cruelle sur la question de la bureaucratie institutionnelle de l’UE. La Selon M. Szynka, Moscou est responsable
la Turquie. De nombreux Etats membres Finlande peut se flatter des réussites en du litige. Les accusations russes sur une
traitent de la question turque comme matière de brevet européen, d’institut mauvaise qualité de la viande polonaise
d’une question de politique intérieure, technologique européen ou du pro- sont sans fondement, parce la Finlande et
sans se soucier de l’intérêt que repré- gramme Artemis. » les autres pays membres en achètent.
sente la Turquie pour l’UE. »
« On a au début minimisé la présidence Les raisons sont politiques mais
« La stabilité du Proche et Moyen-Orient finlandaise et le profil bas adopté par son M. Szynka ne veut pas en dévoiler les
et les garanties d’approvisionnement premier ministre. Lorsque la crise liba- détails.
énergétique font de la Turquie un parte- naise éclata, on l’a dénigrée. Mais au
naire vital. La Turquie doit approuver les moment où cette présidence approche de Selon M. Szynka, la tactique de la Russie
conditions de l’élargissement, mais il faut la fin, force est de constater que la Fin- est de gérer les relations au niveau bilaté-
que les négociations soient menées dans lande a de nouveau placé haut la barre ral et non avec l’UE ou avec d’autres grou-
une plus grande perspective, en parallèle pour les présidences suivantes ». SK pes de pays. La Russie a un bras de fer
d’un débat stratégique, et non pas comme sur le bois de scierie avec la Finlande, sur
si l’on était le couteau à la gorge ». POLOGNE les frontières avec l’Estonie, sur le gaz
avec l’Ukraine et sur le vin avec la Géor-
« En ce qui concerne le traité constitution- "M. Vanhanen négocie aujourd’hui en gie.
nel, la Finlande a eu la tâche agréable de Pologne sur le litige avec la Russie"
conduire des négociations bilatérales HS Selon M. Szynka, l’Union européenne ne
confidentielles avec les Etats membres. doit pas accepter que la Russie joue son
La ministre chargée des Affaires euro- Helsingin Sanomat rapporte que le Pre- jeu. L’objectif de la Pologne est que l’UE
péennes Paula Lehtomäki fera un bilan mier ministre, M. Matti Vanhanen (Parti parle d’une voix. La Pologne souhaite que
de ces consultations qui ne sera pas diffu- du centre), se rend aujourd’hui en Polo- ses partenaires au sein de l’Union fassent
sé à tous mais uniquement à la prési- gne pour négocier avec son homologue preuve de solidarité devant la pression de
dence suivante, à l’Allemagne, sans publi- polonais, M. Jaroslaw Kaczynski. A l’a- la Russie. Kaleva/jeu/9
cité. » genda, il y aura le lancement des négo-
ciations de coopération entre l’Union eu- SOMMET UE - RUSSIE
« Sur la base de cette analyse, le Premier ropéenne et la Russie.
ministre Matti Vanhanen fera une commu- "L’importance de la région de la mer
nication orale au conseil européen de La Russie et l’UE doivent se mettre d’ac- Baltique sera évoquée lors du sommet
décembre et à laquelle mme Merkel ré- cord sur le lancement des négociations entre l’UE et la Russie" TS
pondra par une courte communication lors de leur sommet à Helsinki vendredi
orale. Le dossier reste donc grandement prochain. L’ouverture des négociations Turun Sanomat relève que la Commission
du ressort de la présidence allemande qui nécessite toutefois l’approbation de tous européenne a annoncé qu’elle mettrait la
débute en janvier. » les pays membres. stratégie sur la mer Baltique à l’agenda du
sommet entre l’Union européenne et la
« Ce qui n’empêche aucunement à des La Pologne exige que la Russie lève son Russie.
groupes de sages de se pencher sur la embargo sur l’importation de la viande et
question ». des plantes polonaises. La Pologne veut Le Parlement européen a approuvé jeudi,
aussi que la Russie s’engage dans une presque à l’unanimité, le rapport du dépu-
« Les Allemands ont fait preuve d’une meilleure coopération en matière d’éner- té européen finlandais Alexander Stubb
susceptibilité exagérée sur toutes les gie. sur la stratégie de la mer Baltique.

50 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Dans le rapport de M. Stubb (parti conser- La Présidente de la Commission des af- « Lors des dernières élections présiden-
vateur), on incite à diminuer la dépen- faires étrangères, Mme Jaakonsaari tielles, la campagne de la candidate du
dance énergétique de la Russie, faciliter (PSD), se désole de voir que « le Gouver- PSD, l’actuelle Présidente, Mme Halonen,
le passage frontalier dans la région et nement a jeté l’option d’adhérer à l’OTAN avait été sauvée devant les Finlandais par
augmenter les connaissances du patri- à la poubelle. » Elle accuse le Premier le président du Parlement, M. Lipponen
moine culturel riche. Ministre et la Présidente de la République (SDP) qui avait accusé le candidat conser-
d’avoir étouffé la discussion et se de- vateur, M. Niinistö d’une propagande en
"Il ne faudrait pas avoir trop de dossiers mande pourquoi le dernier Livre Blanc faveur de l’OTAN. Le même jeu se répète
bilatéraux avec la Russie", a déclaré mentionne la possibilité de réfléchir à à l’orée des législatives afin que la coali-
M. Stubb. l’adhésion à l’OTAN si celle-ci n’existe tion gouvernementale constituée des so-
pas en réalité. Elle ne veut pas se taire ciaux-démocrates et des centristes se
M. Henrik Lax, parlementaire européen devant cette question importante et re- maintienne en place, estime l’éditorialiste
représentant le Parti suédois, a rappelé vendique, depuis le début, un examen du magazine Suomen Kuvalehti.
qu’une stratégie de la mer Baltique au minutieux sur la question. AL/A6, KS/10
niveau communautaire ne laisserait pas ENERGIE
les pays à se battre seuls avec la Russie, « Il existe encore une autre solution en
comme le fait maintenant la Pologne. matière de défense » SM « Le dirigeant de Fortum, Mikale Llilius,
estime que le débat sur un sixième ré-
Les pays riverains de la mer Baltique re- L’éditorialiste de Suomenmaa, organse acteur nucléaire sera lancé après les
présentent un tiers de la population des de presse du parti du centre, propose une législatives » STT
l’UE et un tiers de son PIB. Le centre de solution de défense qui n’a pas été pré-
gravité a longtemps été sur la Méditerra- sentée. Le Ministre de le Défense, « Selon M. Lipponen, il ne faut pas aug-
née mais après l’élargissement, la situa- M. Kääriäinen (Parti du centre) avait dé- menter la dépendance électrique à l’é-
tion a changé, écrit Turun Sanomat. clenché un effet de panique en disant que gard de la Russie » KL
TS/14 l’Armée allait s’étioler si l’on n’augmentait
pas le budget de la défense ou si l’on Lors d’un séminaire organisé par le sec-
POLITIQUE ETRANGERE n’adhérait pas à l’OTAN. teur de l’industrie énergétique, le patron
de Fortum a déclaré que la discussion sur
IMMIGRATION CLANDESTINE La Présidente de la République (PSD), le la construction d’un sixième réacteur nu-
président du parti social-démocrate et le cléaire en Finlande serait vive après les
Selon Helsingin Sanomat, la police des Premier Ministre (Parti du centre) ont clos élections législatives de 2007. Il considère
frontières a arrêté deux groupes de Chi- le débat sur l’OTAN en déclarant que que soit PVO soit Fortum lancerait le dé-
nois munis de faux documents de voyage l’adhésion n’était pas une option. Fau- bat.
au poste frontière de Vainikkala (près de drait-il donc augmenter le budget de l’Ar-
Lappeenranta). mée ? M. Lilius estime qu’il ,est à craindre que
les autorités de la concurrence rejettent
Le premier groupe a été arrêté le 12 octo- L’éditorialiste de Suomenmaa fait remar- une coopération entre E.on et Fortum sur
bre. Deux Chinoises et deux Chinois quer que la situation politique a changé un projet de sixième réacteur nucléaire.
étaient munis de vrais passeports chinois depuis la guerre froide, que tous les pays
mais de faux visas danois. de la Baltique, la Russie exceptée, sont A propos du projet de cable électrique
membres de l’UE et que la plupart font entre la Russie et la Finlande, le président
Un autre groupe de deux femmes et un partie de l’OTAN. La Russie a apparem- du parlement Paavo Lipponen a déclaré
homme, munis de faux passeports de ment renforcé ses Forces armées ces qu’il ne fallait pas que la dépendance de la
Hongkong, a été arrêté le 13 octobre. HS/ dernières années, mais réserve un bud- Finlande à l’égard de la Russie augmente.
A6 get bien plus petit à l’Armée aujourd’hui
que pendant la guerre froide. Le Ministre du commerce et de l’industrie
DEBAT SUR L’OTAN a déclaré que la décision du ministère sur
Les menaces actuelles sont globales et ce projet serait prise avant la fin de l’an-
Mme Jaakonsaari demande des faits peu probablement militaires pour la Fin- née. KL
exacts sur l’OTAN. Selon M. Tuomioja, lande. Si toutefois une menace militaire
le débat est toujours permis. se présentait, le matériel de guerre ne
suffirait pas, à lui seul, à lutter contre l’ad-
Le Ministre des Affaires étrangères, versité. La Finlande, pourrait-elle donc
M. Tuomioja (PSD), accuse ceux qui sont
Revue de la presse finlandaise
sortir de cet engrenage de constante
favorables à l’OTAN d’insister inutilement course à l’armement ? du jeudi 16 novembre
sur cette question. Il pense qu’il n’y a eu
de changements considérables ni en Fin- La Finlande doit se rendre à l’évidence UNION EUROPEENNE
lande ni dans les alentours et que le Livre des changements. Cela laisserait enten-
Blanc de 2004 avait été rédigé selon le dre un allégement financier dans le do- DIRECTIVE SERVICES
consensus qui régnait au Gouvernement. maine de la défense du pays, car l’indus-
Il fait remarquer, cependant, que la dis- Ouverture du marché intérieur des ser-
trie de l’armement semble surtout être du
cussion est toujours permise et la possibi- vices
commerce. SM/3
lité d’adhérer à l’OTAN est une option. Il
affirme aussi que le Livre Blanc de 2008 Le Parlement européen a définitivement
« Panique provoquée par le débat sur
n’a pas encore été rédigé à l’avance et en approuvé, mercredi 15 novembre, la direc-
l’OTAN » SK
secret. tive sur les services qui supprime les bar-
rières entravant artificiellement la libre

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


51
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

circulation des services au sein de l’Union Selon M. Pekkarinen, "les Finlandais ont Sommet de la dimension septentrionale
européenne. La directive contraint les exporté peu de services mais je crois que le 24 novembre
États membres à simplifier et à faciliter cette directive les encouragera à agir."
les procédures ayant trait à l’offre de ser- Dans le cadre du sommet UE - Russie, la
vices et à supprimer les systèmes d’auto- Le ministre a admis qu’initialement la Fin- Présidence finlandaise de l’Union euro-
risation en matière d’offre de services. lande aurait voulu inclure dans la directive péenne organisera le 24 novembre à Hel-
les services de la santé dont les perspec- sinki un sommet de la dimension septen-
« La directive marque un progrès unique tives d’exportation étaient prometteuses. trionale. Les partenaires de la dimension
dans le développement du marché inté- "On reviendra plus tard aux services de la septentrionale, à savoir l’Union euro-
rieur des services. Elle soutient d’une santé et à quelques autres domaines." péenne, la Russie, la Norvège et l’Islande,
manière essentielle les objectifs com- prendront part à cette réunion.
muns définis par l’Union pour promouvoir M. Pekkarinen a toutefois souligné qu’à
la productivité, la compétitivité et la crois- l’avenir il ne fallait pas inclure les jeux L’UE sera représentée par le Premier mi-
sance », a déclaré mercredi le ministre d’argent dans la directive. TS/16, HS/B11, nistre finlandais Matti Vanhanen, le Prési-
Pekkarinen, soulignant que la directive SM/5 dent de la Commission européenne José
sur les services était une priorité majeure Manuel Barroso et le Représentant de
de la Présidence finlandaise de l’UE. A VENIR l’UE pour la PESC Javier Solana, la Rus-
sie par le Président Vladimir Poutine, la
Au mois de mai dernier, le Conseil des Sommet UE-Russie le 24 novembre à Norvège par le Premier ministre Jens Stol-
ministres de l’UE avait adopté une posi- Helsinki tenberg et l’Islande par le Premier ministre
tion commune en la matière. Geir H. Haarde. La Présidente de la Répu-
www.ue2006.fi La Finlande, qui assure la présidence de blique finlandaise Tarja Halonen assistera
l’Union européenne, organisera, le ven- également à cette réunion.
"La réforme créera des centaines de dredi 24 novembre, le sommet entre l’U-
milliers emplois en Europe" TS nion européenne et la Russie. La déléga- Cette réunion devrait approuver les docu-
tion de l’UE sera conduite par le Premier ments de base de la dimension septentrio-
Turun Sanomat relève que le Parlement ministre, Matti Vanhanen, et la délégation nale, qui sont le document cadre de la
européen a approuvé mercredi la direc- russe sera conduite par le président de la dimension septentrionale et la déclaration
tive services après un processus difficile Fédération de Russie, Vladimir Poutine. politique sur la dimension septentrionale.
et coloré qui a duré trois ans. L’Union sera également représentée par Le nouveau document cadre, qui prendra
le président de la Commission euro- effet au début 2007, remplacera les pro-
Le ministre du Commerce et de l’Indus- péenne, José Manuel Barroso, et par le grammes d’action actuels de la dimension
trie, M. Mauri Pekkarinen (parti du cen- Haut représentant pour la politique étran- septentrionale. Avec ce document cadre,
tre), considère le contenu de la directive gère de l’Union, Javier Solana. la dimension septentrionale se transforme
comme important même si le Parlement en une politique commune de ses parte-
européen, le Conseil ministériel et la Les thèmes du sommet d’Helsinki sont la naires. L’objectif est de renforcer l’engage-
Commission ont dû faire des compromis coopération entre l’Union et la Russie, ment des différentes parties à l’égard de la
lors du processus d’approbation. notamment dans les domaines de l’éner- dimension septentrionale et de promouvoir
gie et de l’environnement, de l’éducation la coopération au niveau pratique.
"Ce qui est essentiel dans la directive et de la culture, et aussi en ce qui
c’est qu’elle améliore l’aspect juridique. concerne les questions juridiques et les La dimension septentrionale consiste en
La directive aide les entreprises à fonc- affaires intérieures. Seront également une coopération entre l’UE et ses Etats
tionner de façon légale et diminue le nom- abordées les questions internationales membres et les pays partenaires, qui sont
bre d’emplois au noir", a déclaré actuelles, telles que la situation en Iran, la Russie, l’Islande et la Norvège. Les
M. Pekkarinen. au Proche-Orient, dans les Balkans occi- Etats-Unis et le Canada sont des pays
dentaux et en Corée du Nord. Le but observateurs. Cette coopération a pour
"Dans sa forme approuvée la directive concret est de définir un nouveau début but de soutenir le développement durable,
couvre 40 % du secteur des services fin- des négociations relatives à l’accord ca- la stabilité, la prospérité et la sécurité dans
landais. La libération des services aug- dre entre l’UE et la Russie. L’accord pré- les zones septentrionales.
mentera le PIB de 0,5 % et créera plu- voit de couvrir à grande échelle égale-
sieurs milliers d’emplois en Finlande", ment la politique commerciale et énergéti- En novembre 2005, la conférence ministé-
selon M. Pekkarinen. que. Pendant la présidence finlandaise de rielle sur la dimension septentrionale a
l’Union européenne, le sommet a été pré- décidé de développer cette dimension en
M. Pekkarinen est satisfait parce que l’ap- paré au cours de diverses réunions du une politique commune de l’UE et des
probation de la directive services a été un Conseil permanent de partenariat. pays partenaires. Par la même, il a été
des objectifs de la présidence finlandaise. www.ue2006.fi décidé d’intégrer la dimension septentrio-
"Nous sommes en train de créer l’histoire nale comme un volet régional de la coopé-
du marché intérieur." ration UE - Russie. Sur la base des

P VOUS VOULEZ VENIR TRAVAILLER EN FINLANDE ?


U CONSULTEZ NOTRE DOSSIER AFIN DE BIEN VOUS
PRÉPARER...CLIQUEZ
B

52 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

conclusions de cette conférence ministé- 11 % des Finlandais estiment que le rôle Il craint cependant que si les sociaux-
rielle, l’UE, la Russie, la Norvège et l’I- des Etats-Unis dans la paix mondiale est démocrates ne participent pas au gouver-
slande avaient engagé des négociations positif et 66 % pensent qu’il est négatif. nement, les Conservateurs et le Centre
sur le nouveau document cadre, ces né- rejetteront le tripartisme.
gociations ayant été menées à terme pen- Quant au rôle des Etats-Unis dans la pro-
dant la Présidence finlandaise de l’Union tection de l’environnement, 3 % des Fin- Concernant la politique énergétique et le
européenne. www.ue2006.fi landais estiment qu’il est positif et 74 % climat, M. Heinäluoma estime que chaque
qu’il est négatif. parti politique devra déterminer une politi-
ENERGIE que durable en la matière, rien que pour
1 249 Finlandais ont été interrogés pour avoir une certaine crédibilité.
L’éditorialiste de Hufvudstadsbladet cons- ce sondage. HS/B4
tate, en faisant référence au rapport de Quant aux soins aux personnes âgées, et
l’AIE que, sans mesures radicales, les POLITIQUE INTERIEURE les retraites, M. Heinäluoma constate
pays occidentaux continueront à vivre qu’une confiance dans ces choses est un
dans une dépendance de plus en plus EDUCATION facteur important de la politique économi-
difficile avec des Etats instables et parfois que. Garantir le niveau actuel des retraites
hostiles. "Neuf communes mettent des ensei- nécessite une augmentation des cotisa-
gnants en chômage technique" HS tions retraite. Il n’y a pas d’avantages sans
HBL souhaite que les « questions de cotisations, rappelle-t-il.
prestige » nationales n’empêchent pas la Selon Helsingin Sanomat, cette année
formulation d’une stratégie énergétique neuf communes ont décidé de mettre tout A propos des rapports récents sur le chan-
européenne lors des réunions prochaines leur personnel en chômage technique, y gement climatique, M. Heinäluoma souli-
en la matière. Il faut des décisions compris les enseignants, pour des raisons gne que l’économie et l’environnement ne
concrètes, de l’encouragement, des res- budgétaires. sont pas opposés, au contraire, relever le
trictions, des interdictions, afin de faire défi climatique est économiquement justi-
face aux défis environnementaux dont Le syndicat des enseignants OAJ compte fié. Il note que dans les questions environ-
parlent les prévisions des différents rap- faire appel de ces décisions en justice. nementales, il s’agit de décisions politi-
ports. HBL/2 ques de haut niveau ainsi que des choix
Les dernières mises en chômage techni- quotidiens. UD/1-3
POLITIQUE ETRANGERE que importantes datent de 1998. HS/A9
COOPERATION TRIPARTITE
SONDAGE CONCERNANT LE TERRO- POLITIQUE INTERIEURE
RISME L’organe de la confédération des ouvriers
PROPOS DE M. HEINÄLUOMA SUR SAK, Palkkatyöläinen (Salarié), publie une
"Selon un sondage, un tiers des Fin- LES PERSPECTIVES D’ICI 2011 interview du directeur de la confédération
landais considère le terrorisme comme du patronat, EK, M. Seppo Riski, qui souli-
une menace pour la Finlande" HS Le ministre des Finances, président du gne l’opportunité des négociations triparti-
Parti social-démocrate, M. Heinäluoma, tes (gouvernement - patronat - organisa-
Helsingin Sanomat rapporte que selon un interviewé par l’organe du parti, Uutispäi- tions salariales) pour le développement
grand sondage effectué par Gallup inter- vä Demari, estime que le changement finlandais.
national dans 63 pays, 32 % des Finlan- climatique, la politique énergétique et
dais considèrent que le terrorisme est une l’équité entre les générations seront des Pour lui, c’est grâce à la coopération tri-
menace pour la Finlande. thèmes de débat importants même dans partite que l’économie finlandaise est sta-
quatre ans, à la veille des législatives ble, que la croissance est moyennement
Ce pourcentage est parmi les plus bas 2011. élevée, que le taux de chômage a pu être
dans le monde. Dans trois pays - en Autri- diminué et le taux d’emploi amélioré,
che, en Islande et en Albanie - le pour- Il estime que la question du chômage même si ces deux derniers laissent tou-
centage est plus bas qu’en Finlande. aura perdu de sa signification pendant la jours à désirer.
législature 2007-2011 et que la Finlande
76 % de toutes les personnes interrogées fera face à une pénurie de main d’œuvre. M. Riski ne comprend pas ceux qui criti-
(au total 59 000) estiment que le terro- quent la coopération tripartite en soi. Les
risme est une menace pour leur pays. 97 Selon M. Heinäluoma, dans l’avenir pro- voix critiques estiment que les organisa-
% des Colombiens et des Indiens se sen- che, les employeurs devront commencer tions syndicales utilisent un pouvoir qui ne
tent menacés par le terrorisme, 93 % des à modifier les contrats précaires en leur appartient pas. « J’aimerais bien que
Américains, 87 % des Russes et 84 % contrats à durée indéterminée. Les em- les critiques visent les résultats obtenus
des Français. ployeurs seront plus motivés pour adopter par le tripartisme, mais ce n’est pas le
des politiques qui préviennent les conflits cas », dit-il. « Je n’ai pas entendu non plus
Selon M. Sakari Nurmela, directeur à sociaux. Les attitudes changeront en quelqu’un proposer une autre mode de
Suomen Gallup, les Finlandais se sentent même temps que la demande augmente. fonctionnement. »
en général sûrs devant les menaces exté-
rieures, physiques ou sociales, aussi à la Concernant la coopération tripartite, Pour M. Riski non plus, le tripartisme n’est
lumière des autres recherches. M. Heinäluoma estime que le destin des pas une fin en soi. Il faut qu’il permette les
négociations dépendra du résultat des réformes nécessaires et qu’il ne devienne
Quant au rôle des Etats-Unis dans la lutte législatives 2007. Il constate que les so- pas un frein pour le développement.
contre le terrorisme, 38 % des Finlandais ciaux-démocrates y sont favorables. Les
estiment que ce rôle est positif et 45 % résultats ont été bons concernant l’emploi Il affirme que les organisations syndicales
estiment qu’il est négatif. et les réformes de la vie professionnelle. n’ont jamais participé à la prise de déci-

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


53
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

sion sur la fiscalité. Cela revient au gou- Le Parlement a adopté, à l’unanimité, la Mme Satu Hassi (Verts) n’est pas sûre de
vernement. Le président de la SAK, diminution de la fiscalité concernant l’é- conserver son siège de vice-présidente de
M. Ihalainen dit de même. « Le gouverne- lectricité pour l’industrie. la commission à l’environnement.
ment suit naturellement ce qui se passe
sur le marché du travail, mais les déci- Dans le but de garantir la compétitivité de De plus, avec l’adhésion de la Bulgarie et
sions concernant l’imposition ne sont pas l’industrie, la fiscalité sur l’électricité sera de La Roumanie, il sera à l’avenir plus
et ne doivent pas être dépendantes des diminuée de 50 % à compter du début difficile pour les députés finlandais d’obte-
solutions touchant au marché du travail », 2007. HS/A5 nir des postes importants écrit le corres-
dit M. Riski. pondant à Bruxelles de Helsingin Sanomat
URANIUM HS/B3
Il constate que le gouvernement a sou-
vent délégué des questions aux organisa- Helsingin Sanomat relève que les socié- RUSSIE
tions syndicales pour avis préparatoire. Il tés minières étrangères recherchent de
ne s’agit pas de la volonté de ces derniè- plus en plus activement de l’uranium en "L’UE veut connaître la raison des files
res d’être impliquées dans des questions Finlande. d’attente à la frontière" HBL
relevant du gouvernement.
Le ministère du Commerce et de l’Indus- Hufvudstadsbladet rapporte que la com-
M. Riski estime que la plus grande erreur trie étudie actuellement six demandes de mission européenne veut savoir pourquoi
du tripartisme serait de se reposer sur ses concession. Une demande de conces- il y a continuellement des files d’attente de
lauriers. Il faut continuellement rechercher sion, provenant d’Areva, a été adoptée. poids-lourds à la frontière entre la Fin-
des possibilités de maintenir la compétiti- HS/A4 lande et la Russie.
vité des entreprises finlandaises. Palkka-
työläinen 9/7.11/10-11 RECHERCHE Une délégation de six fonctionnaires de la
Commission se familiarise pendant une
PROPOS DE M. IHALAINEN TROP PEU DE CANDIDATS POUR DES semaine au fonctionnement de la frontière
BOURSES AUX ETATS-UNIS fenno-russe.
Le président de la confédération des ou-
vriers, SAK, M. Ihalainen, est intervenu « L’Académie de Finlande termine son "Nous voulons voir nous-mêmes ce qui se
lors du sommet social tripartite à Lahti, programme doctoral aux Etats-Unis » passe et entendre les rapports des autori-
organisé en parallèle avec le Conseil eu- KL tés concernant les raisons des problèmes
ropéen informel. actuels", a déclaré M. Gunnar Wiegand,
Kauppalehti relève que l’Académie de chef de l’unité chargée de la Russie à la
M. Ihalainen a souligné l’importance de Finlande termine, après trois ans, son Commission.
créer de politiques et des modèles com- programme de bourses pour les études
muns au niveau de l’Europe en matière doctorales aux Etats-Unis en raison du M. Wiegand a effectué mardi une visite au
de « réseaux de secours » sociaux et de peu d’intérêt manifesté à ce sujet. poste frontière de Nuijamaa. HBL/3
mesures de politique de l’emploi, même si
chaque Etat membre dispose de ses pro- Il semblerait que la situation en Finlande UE-RUSSIE
pres moyens dans ces domaines. est tellement favorable pour les person-
nes ayant des diplômes supérieurs, que, « Le sommet UE-Russie risque d’ac-
Il propose ainsi de mettre en place un pour des raisons familiales et liées à la coucher d’une souris » KL
accord cadre européen sur la définition et carrière, peu de doctorants souhaitent
les principes de la flexsécurité. Cela per- partir poursuivre leurs études à l’étranger. Le ministre du Commerce et de l’Industrie
mettrait de soutenir les Etats membres KL/12 Mauri Pekkarinen a déclaré hier que le
dans la réalisation des mesures nécessi- sommet UE-Russie risquait de retomber
tées par les changements économiques comme un soufflé.
tout en garantissant les droits des em-
ployés ainsi que leurs possibilités d’obte- Revue de la presse finlandaise La raison en est la Pologne qui empêche
nir une nouvelle formation et un nouvel d’obtenir un mandat de négociation entre
emploi.
du mercredi 15 novembre l’UE et la Russie.

M. Ihalainen a souligné qu’en Finlande, UNION EUROPEENNE « C’est inquiétant. Il faut espérer que la
on a réussi à combiner la compétitivité de Pologne comprendra à quel point il est
PARLEMENT EUROPEEN important pour l’UE et pour la Pologne qui
l’économie et la sécurité sociale. « A côté
de la compétitivité basée sur le savoir- en fait partie que se concrétise la volonté
« Les députés finlandais perdent du
faire, la qualité et la haute technologie, on qui s’est exprimée au conseil de Lahti. »
pouvoir » HS
a essayé de s’occuper également de la
sécurité sociale et du bien-être des em- « La Russie n’a pas promis de ratifier la
A l’occasion des changements qui inter-
ployés », a-t-il dit. Palkkatyöläinen charte de l’énergie mais elle a fait preuve
viennent à mi-législature, les Finlandais
9/7.11/20 de volonté d’en accepter les principes
vont perdre du pouvoir, écrit le correspon- sous une autre forme. Si l’on ne peut pas
dant à Bruxelles de Helsingin Sanomat. faire un bond en avant, il est bon de faire
ECONOMIE
un petit pas, pourvu qu’il soit dans la
M. Ville Itälä devrait céder sa place de
FISCALITE DE L’ELECTRICITE bonne direction », estime M. Pekkarinen.
vice-président du groupe parlementaire
KL
conservateur (PPE).

54 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

« La Russie n’accepte pas le chantage "Le déroulement des négociations corres- dans les eaux commerciales de la Fin-
polonais » HS pond à nos attentes. Il n’y aura pas de lande", a déclaré l’inspecteur Jorma Jan-
percée comme à Montréal mais la réunion tunen du centre de l’environnement d’Uu-
« Exportation de viande » HS ne sera pas un échec", selon simaa hier lors d’une conférence de
M. Enestam. presse organisée par le ministère de l’En-
Le correspondant à Bruxelles de Helsin- vironnement. KU/7
gin Sanomat estime que, alors que l’on Selon les négociateurs finlandais, il y a eu
accuse la Pologne de popursuivre ses des progrès sur des questions difficiles, ECONOMIE
intérêts au détriment de l’UE, elle ne fait comme la gestion du fonds d’adaptation.
que reproduire ce qu’ont toujours fait les HS/B3 EXTINCTEURS FINLANDAIS POUR UN
grands Etats membres. TUNNEL PARISIEN
POLITIQUE ETRANGERE
Pour la défense de la Pologne, il souligne Les journaux relèvent que les extincteurs
qu’on ne peut pas attendre des Russes KOSOVO d’un tunnel du périphérique parisien se-
de motif rationnel d’empêcher les importa- ront fournis par la société finlandaise Ma-
tions de viande polonaise. Qui donc pour- "Selon M. Ahtisaari, il n’y a plus de rioff.
rait croire que la Russie a des critères négociation sur le statut du Kosovo"
sanitaires plus élevés que l’UE ? HS Marioff a été choisi parmi 12 fournisseurs

Le comportement de la Pologne est un Selon Helsingin Sanomat, M. Martti Ahti-


bon rappel sur la difficulté de construire saari, envoyé spécial de l’ONU, a déclaré,
une politique étrangère commune. lors d’un séminaire organisé par Crisis Revue de la presse finlandaise
Management Initiative, qu’il n’y avait plus
D’autant qu’il y aura bientôt 27 membres, de négociations proprement dites entre le du mardi 14 novembre
puis plus encore dans l’UE. Les divergen- Kosovo et la Serbie sur le statut du Koso-
ces d’opinion ne sont pas prêtes de s’ar- vo. UNION EUROPEENNE
rêter là. HS
M. Ahtisaari a annoncé vendredi dernier UE-RUSSIE
« Le groupe finlandais HK pâtit du conflit qu’il reporterait sa proposition sur le statut
international du Kosovo de la fin de l’an- « La Pologne a bloqué les négociations
russo-polonais » KL
née en cours jusqu’au début de l’année sur le mandat de l’UE vis-à-vis de la
Le groupe finlandais d’agro-alimentaire prochaine. Mardi, M. Ahtisaari a promis Russie »
HK a des participations dans l’entreprise de rendre publique sa proposition sans
polonaise Sokolow qui exporte de la Helsingin Sanomat relève que la prési-
délai après les élections en Serbie.
dence finlandaise a subi un nouveau re-
viande en Russie.
Selon les estimations, M. Ahtisaari propo- vers, hier, lorsque, au conseil affaires gé-
Kauppalehti rappelle que la Russie a me- serait pour le Kosovo une "pro- nérales, la Pologne a brisé le front uni
nacé d’élargir l’interdiction d’importation indépendance" qui signifierait une repré- européen et bloqué le commencement de
de viande à d’autres pays membres de sentation dans les organisations interna- négociation sur un nouvel accord UE-
l’uE. Le quotidien rappelle que la Finlande tionales sans une indépendance propre- Russie.
ne peut plus exporter d’œufs en Russie ment dite.
depuis une dizaine d’années en raison Selon le journal, derrière la contre-attaque
d’inquiétudes russes concernant le risque Selon M. Ahtisaari, les négociations ont polonaise se cache la volonté d’adopter
avancé avec une lenteur exaspérante. Le une politique plus dure à l’égard de la
de salmonelle.
Kosovo a été plus prêt à des concessions Russie.
Le dépauté européen finlandais Alexan- que la Serbie. HS/B3
der Stubb a proposé que l’entreprise So- Lundi soir, le ministre finlandais des Affai-
kolow détourne les mesures russes en GAZODUC SOUS-MARIN RUSSO- res étrangères était toujours optimiste.
« Je pense que le mandat de l’UE pourra
exportant dans ce pays via la Finlande. ALLEMAND
Le représentant de HK dans l’entreprise encore être obtenu », a-t-il dit.
Sokolow rejette néanmoins cette alterna- "L’étude environnementale du gazoduc
Le report du démarrage des négociations
tive. KL de la mer Baltique a commencé" KU
avec la Russie donnerait une mauvaise
image de l’unité européenne. En effet,
REUNION DE NAIROBI Kansan Uutiset relève que les pays rive-
rains de la mer Baltique commencent les l’une des priorités de la présidence finlan-
"M. Enestam est satisfait des négocia- études concernant les effets environne- daise était une politique commune à l’é-
tions de l’UE à Nairobi" HS mentaux du gazoduc sous-marin russo- gard de la Russie. HS/B3
allemand dans la mer Baltique.
Helsingin Sanomat rapporte que le minis- Editoriaux
tre finlandais de l’Environnement, M. Jan- Le gazoduc passera dans les eaux com-
Erik Enestam (Parti suédois), est satisfait merciales de la Finlande sur une distance « L’unité de l’UE vis-à-vis de la Russie
des résultats obtenus par les négocia- de 369 km, même s’il se trouvera à l’exté- a déjà commencé à s’effriter » HS
teurs de Finlande et de l’Union euro- rieur des eaux territoriales finlandaises.
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat rap-
péenne à l’occasion de la réunion de l’en-
"Suivant la législation dans le domaine de pelle qu’il y a moins d’un mois les diri-
vironnement de l’ONU à Nairobi.
l’environnement, les autres pays ont le geants européens, à Lahti, assuraient que
droit de poser des câbles sous-marins l’UE avait enfin trouvé une unité face à la

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


55
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Russie. Aujourd’hui, « la Pologne a mon- Selon lui, la Turquie est prête à ouvrir ses possible d’avancer sans l’action détermi-
tré à quel point cette unité était fragile ». ports et ses aéroports aux Chypriotes dès née des Etats-Unis.
que l’isolement de Chypre du Nord se
L’éditorialiste relève que si les agisse- terminera. « Nous sommes prêts à partici- Suomenmaa relève que, selon lui, les
ments polonais sont fâcheux pour l’UE, ils per à des réunions organisées par la Fin- ONG ont adopté une attitude moins criti-
ne constituent pas une surprise. Dès lande si toutes les parties seront autour que à l’égard des négociations. « Elles ont
avant d’adhérer à l’UE, la Pologne a eu de la même table. » compris que si l’on ne se met pas d’accord
de nombreux bras de fer avec l’UE. sur la règle du jeu, ce sera le plus fort qui
M. Babacan ne souhaite pas évaluer l’ac- dictera les règles. Ensemble, même les
« Pour l’UE, les positions de la Pologne tion de M. Rehn comme commissaire pays en voie de développement auront
ne peuvent que porter au pessimisme. chargé de l’élargissement. Il se déclare plus. »
Tant que l’on exigera l’unanimité dans un toutefois très satisfait de la Commission
si grand nombre de domaines qu’actuelle- et de sa gestion des négociations d’adhé- M. Heinäluoma précise qu’il faudra que la
ment, l’UE pourra être à tout moment sion, notamment concernant les ques- Commission réfléchisse si on est prêt à un
l’otage de l’un de ses Etats membres ; tions techniques et économiques. nouveau cycle. « Pour moi, il est clair que
parfois pour le seul intérêt de quelques la question sera d’actualité d’ici la fin de
dirigeants politiques. » Concernant l’atmosphère politique, l’année ». Il souhaite que les traités
M. Babacan a dit que « ce qui est décisif, concernant l’économie mondiale puissent
« Si les relations UE-Russie sont mena- c’est le sentiment qu’on n’est pas les être réglés le plus rapidement possible.
cées par l’obstination polonaise, de même bienvenus. Une autre chose est le senti-
l’adhésion de la Turquie est dans une ment qu’on ne nous traite pas d’une façon Selon HS, M. Heinäluoma craint que la
impasse à cause du veto chypriote. » HS équitable dans la question de Chypre. » situation actuelle mène à une augmenta-
tion du protectionnisme et des accords
« Le chantage de la Pologne » KU Il rappelle que la Turquie a fait des pro- bilatéraux ainsi qu’à une situation où les
grès considérables dans le domaine des pays en voie de développement souffrent.
Le quotidien de l’Alliance des gauches libertés, des droits de l’homme et de la « Il n’y a pas de garanties que la situation
estime que la Pologne est aujourd’hui démocratie. « Nous avons toutefois des actuelle se maintienne. Les entreprises
dirigée au moyen du nationalisme et du difficultés avec l’entrée en vigueur des peuvent perdre leur confiance et avec un
populisme. réformes. Cela prend du temps avant que faible équilibre économique, cela pourra
les gens s’habituent à la nouvelle règle du engendrer une détérioration de la situa-
L’éditorialiste estime qu’il faut prendre en jeu. » tion », a-t-il dit.
compte les exigences polonaises dans
l’UE de la même manière que celle des Concernant la liberté d’expression, M. Heinäluoma estime que l’adhésion, de
grands Etats membres. Néanmoins il M. Babacan dit qu’il est conscient du fait la Russie à l’OMC serait uniquement posi-
conviendrait de s’opposer fermement à la que traîner des écrivains devant la justice tive. La même règle du jeu devrait concer-
politique de chantage de la Pologne. La ne donne pas une image flatteuse de la ner tous les pays. « L’UE dispose d’une
Pologne devrait prendre en compte que Turquie. « Je ne souhaite pas créer des longue frontière commune avec la Russie.
son adhésion à l’UE lui a apporté des attentes trop importantes, mais pense Il serait souhaitable que sur le plan écono-
millions d’aides financières mais aussi qu’il est probable que cela changera. » mique, cette frontière soit la plus ouverte
des droits et des devoirs. KU possible. »
M. Babacan ne souhaite pas deviner la
TURQUIE date à laquelle la Turquie pourrait adhérer M. Heinäluoma participera comme repré-
à l’UE. Pour lui, le calendrier dépend plus sentant de l’UE à la réunion du G20 à
Aamulehti relève que le négociateur turc, des attitudes dans les Etats membres Melbourne, à la fin de la semaine. HS/B7,
ministre de l’Economie, M. Babacan, ne actuels que du rythme des réformes en SM/14-15
croit pas que l’UE interrompe les négocia- Turquie. AL/A23
tions d’adhésion de la Turquie. « Nous ne POLITIQUE ETRANGERE
le considérons pas comme probable. CYCLE DE DOHA
L’ensemble des Etats membres, y com- OTAN
pris Chypre et la Grèce, souhaitent que le Propos de M. Heinäluoma
processus continue. Les négociations Conférence de Mme Halonen sur la politi-
servent aux deux parties », a-t-il dit à Aa- Le ministre des Finances, M. Eero Heinä- que de sécurité : « La Finlande n’est pas
mulehti. luoma, estime qu’il y aura, dès cette an- dans le processus pour adhèrer à l’O-
née, une décision en matière de poursuite TAN »
M. Babacan estime que la Turquie a tout du cycle de Doha. « Il semblerait qu’après
fait pour résoudre le litige de Chypre et les élections aux Etats-Unis, nous aurions La Présidente de la République,
s’est tourné vers l’ONU à plusieurs repri- une nouvelle chance. Nous avons fait des Mme Halonen a donné une conférence
ses. Il fait échoir la responsabilité aux préparatifs et il semblerait que les Etats- sur la politique extérieure et de sécurité de
Grecs de Chypre. Unis seraient prêts à un nouveau cycle », la Finlande, lundi 13 novembre à Jyväsky-
a-t-il dit, lundi, lors d’une conférence de lä. Elle déconseille les « si » en amour
Concernant le statut de l’UE comme mé- presse. comme en politique et dit qu’en consé-
diateur, M. Babacan estime que l’Union quence la Finlande n’a pas intérêt à poser
ne peut pas être neutre du fait que la par- Helsingin Sanomat constate en revanche sa candidature pour devenir membre de
tie grecque de Chypre en fait partie. Pour que la victoire électorale des démocrates l’OTAN ni à réfléchir à un référendum sur
lui, il est essentiel que l’ONU soit impli- a été considérée comme un coup de l’adhésion.
quée. grâce pour les négociations.
M. Heinäluoma constate qu’il n’est pas

56 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

« La Finlande n’adhèrera pas à l’OTAN Finalement, « les positions des dirigeants évoquer les files d’attente des poids lourds
maintenant, mais l’adhésion n’est pas finlandais en matière de politique étran- à la frontière fenno-russe.
exclue dans l’avenir », a-t-elle déclaré. gère donnent l’impression que la Finlande
Elle est satisfaite du partenariat avec l’O- veut à nouveau se replier sur elle- Il rappelle que, sur le fond, il y a quelque
TAN et de l’estime générale pour la Fin- même », en conclut l’éditorialiste. AL chose de positif derrière ces problèmes :
lande. Elle trouve suffisant que la Fin- les 850 000 camions annuels qui passent
lande participe aux opérations de main- IMMIGRATION entre les deux pays. Le commerce aug-
tien de la paix et au PARP. Ces formes mente d’un tiers par an, ce qui signifie des
de partenariat, les entraînements y com- « Les gardes-frontières finlandais ont emplois et des revenus pour les Finlan-
pris, ne signifient pas que l’on conduise la renvoyé des dizaines de fonctionnaires dais.
Finlande petit à petit dans l’OTAN, expli- chinois »
que-t-elle et prône une distinction claire Il faudra néanmoins que les conditions
entre le fait d’être partenaire ou membre. « Le secteur touristique finlandais criti- concrètes des échanges commerciaux
Mme Halonen n’envisage pas non plus que la ligne de délivrance des visas de fonctionnent pour permettre les emplois
que la Finlande s’engage dans les trou- la Finlande » HS dans l’industrie et dans les ports, écrit
pes de déploiement rapide, si celles-ci M. Vanhanen. SM/8
étaient un jour ouvertes aux pays mem- Les gardes-frontières estiment que 60%
bres. des personnes qui se voient refuser l’en- ECONOMIE
trée dans l’espace Schengen à l’aéroport
La Présidente encourage les Finlandais et d’Helsinki-Vantaa sont des hommes d’af- « Nouvelle commande en France pour
les hommes politiques à discuter de l’O- faires ou fonctionnaires chinois. Teleste » TS
TAN tout en se souvenant des décisions
politiques prises préalablement par les Chaque année, ces renvois s’élèvent à La société de technologies de l’information
partis et dans le Livre Blanc. La Finlande 40-50 personnes. de Turku, Teleste a reçu une nouvelle
n’entrera pas dans l’OTAN sans le sou- commande de France pour modernier le
tien des Finlandais et le plus important Les pouvoirs publics finlandais considè- réseau à haut débit du groupe Alice. Cette
dans la politique de sécurité est l’activité rent que ces personnes, qui ont obtenu commande de 23 millions d’euros, s’ajoute
au sein de l’UE, de bonnes relations avec un visa à titre professionnel, entrepren- à celle, de 12 millions, reçue l’année der-
les pays voisins, l’entente entre les Etats- nent ensuite un voyage à des fins unique- nière.
Unis et l’UE, la contribution aux réformes ment touristiques en Europe.
de l’ONU et la responsabilité globale, Le groupe Alice possède 95% du ré seau
conclut-elle. HS/A6, KM/6, UD/9 Les gardes-frontières estiment aussi qu’il de câbles en France. TS
existe en Finlande des sociétés qui ven-
POINT DE VUE dent des invitations professionnelles à OLKILUOTO 3
des Chinois pour leur permettre d’obtenir
« La Finlande se replie sur elle-même » un visa. De telles invitations coûtent de Kauppalehti relève que Teollisuuden Voi-
AL 200 à 800 euros selon Helsingin Sano- ma (TVO) doit remettre à Stuk (Centre
mat. national de radioprotection et de sûreté
Veikko Vuorikoski écrit dans Aamulehti nucléaire), pour demain, les précisions
qu’il est amusant de suivre à quel point Le durcissement de la politique finlan- pour le rapport donné en octobre concer-
les deux derniers premiers ministres de la daise à l’égard des Chinois a diminué le nant l’information, les responsabilités et
Finlande, M. Vanhanen, et M. Lipponen nombre de voyageurs chinois. Ainsi sur les exigences en matière de sécurité du
interprètent de manière diamétralement les vols Pékin-Helsinki de Finnair, le nom- site de construction du réacteur nucléaire
opposée l’histoire récente de la Finlande. bre de voyageurs chinois (26 000 en Olkiluoto 3.
2004) aurait diminué de 40% depuis deux
« Quand deux hommes politiques si expé- ans. Le directeur général de TVO, M. Simola
rimentés voient la réalité de manière si constate que TVO s’efforce de faire les
différente, il ne faut pas s’étonner que les Selon Finnair, la principale raison en se- choses de mieux en mieux. Il insiste sur la
citoyens moins bien informés soient dé- rait le changement de politique d’octroi bonne coopération avec STUK : « Je ne
boussolés. Y a-t-il un noyau dur ou pas des visas par l’ambassade de Finlande à pense pas qu’il y ait d’antagonismes », a-
dans l’UE ? Et si oui, la Finlande y est- Pékin. HS t-il dit.
elle ? »
RUSSIE STUK continue de surveiller le site. Areva
« Une discussion stérile sur le noyau dur et TVO devront lui présenter communé-
de l’uE éloigne les citoyens de l’essentiel. Le Premier ministre, M. Vanhanen, cons- ment, avant la fin de l’année, leurs vues
Il en va de même de l’attitude de l’autru- tate, dans un billet publié dans Suomen- sur les mesures à prendre afin de réaliser
che qu’adoptent les hommes politiques à maa, organe du Parti du centre, qu’il se le projet d’une façon bien maîtrisée.
l’égard d’une éventuelle adhésion de la rendra à Moscou en novembre et compte
Finlande à l’OTA N ».

P TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT NOTRE DICTIONNAIRE


U FRANCO-FINLANDAIS COMMUNAUTAIRE… CLIQUEZ
B

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


57
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Selon des sources officieuses, Areva en- veau terme reflète une attitude plus ou- crise. Elle partage son refus de la violence
visagerait de recourir à un groupe de spé- verte à l’égard de l’élargissement, selon et de l’intimidation.
cialistes finlandais en matière de cons- AL.
truction nucléaire. KL revient sur le fait L’Union européenne appelle les Nations
que le consortium remplacera les direc- Le quotidien note que M. Rehn a utilisé ce Unies à procéder sans retard à l’imposi-
teurs actuels du projet par de nouvelles même terme lorsqu’il a présenté le rap- tion de sanctions ciblées à l’encontre, en
personnes. port de la Commission sur la Turquie. particulier, de quiconque fait obstacle, par
quelque moyen que ce soit, au processus
M. Landtman, de TVO relève que la der- Pour M. Stubb, il existe quatre positions de paix et de réconciliation. L’Union euro-
nière coulée de béton a très bien réussie différentes concernant le traité constitu- péenne salue la décision de confier la
et qu’actuellement, il s’agit d’attendre que tionnel parmi les Etats membres. Les médiation au Président congolais
la dalle sèche. Les prochaines coulées Britanniques et les Polonais laisseraient M. Sassou Nguesso, en sa qualité de Pré-
auront lieu à la fin de l’année et c’est volontiers tomber le traité constitutionnel. sident de l’Union africaine et réitère son
Forssan Betoni qui s’en occupera comme Les Allemands souhaiteraient le faire pas- soutien au Groupe de travail international,
prévu. KL/10 ser, si besoin au moyen de nouveaux garant et arbitre impartial du processus de
référendums en France et aux Pays-Bas. paix en Côte d’Ivoire.
www.ue2006.fi
Les Français souhaiteraient supprimer
Revue de la presse finlandaise des éléments du projet de traité pour Réunion du Conseil Éducation, Jeu-
adopter un « mini traité » constitutionnel nesse et Culture (EJC) les 13 et 14 no-
du lundi 13 novembre sans référendums. vembre
UNION EUROPEENNE « La quatrième ligne, pour laquelle je suis Le Conseil EJC réunit les 13 et 14 novem-
personnellement, est un ‘traité constitu- bre à Bruxelles les ministres européens
Réunion du Conseil Affaires Générales tionnel plus’. Dans cette version, il y aurait chargés de l’Éducation, de la Culture, de
et Relations Extérieures (CAGRE) les plutôt des rajouts que de suppressions, et la Jeunesse et de la Communication.
13 et 14 novembre pour faire passer les changements, il
conviendrait de solliciter une nouvelle CIG Ce Conseil s’efforcera de dégager un
Les ministres des Affaires étrangères plus restreinte », a dit M. Stubb. AL/dim/ consensus sur un projet d’amendement de
tienent un Conseil Affaires générales et A7 la directive Télévision sans frontières. Les
Relations extérieures (CAGRE) les 13 et
ministres doivent aussi adopter les conclu-
14 novembre à Bruxelles. Les ministres Déclaration de la Présidence au nom sions relatives à la numérisation, à l’ac-
de la Défense se réuniront également au de l’Union européenne sur la Côte d’I- cessibilité en ligne du matériel culturel et à
cours de ce Conseil. Les ministres des voire la conservation numérique, ainsi qu’une
Affaires étrangères et ceux de la Défense décision relative au choix de la Capitale
tiendront par ailleurs une session com- L’Union européenne se félicite qu’en européenne de la Culture en 2010.
mune. Volet Affaires générales, les dis- adoptant la résolution 1721, la commu-
cussions seront focalisées sur l’élargisse- nauté internationale, unanime, ait tracé un Les ministres procéderont en outre à un
ment et les préparatifs du Conseil euro- cadre propre à permettre à la Côte d’I- échange de vues sur les thèmes d’une
péen de décembre prochain. voire de sortir de la crise. Elle souligne meilleure compréhension et connaissance
que ce texte, fruit des recommandations de la jeunesse et de la modernisation de
Les ministres de la Défense se penche- de la CEDEAO et de l’Union africaine, l’enseignement supérieur en Europe.
ront quant à eux sur les questions de s’impose pleinement à toutes les parties www.ue2006.fi
PESD. Volet Relations extérieures, les ivoiriennes, qui ne peuvent se prévaloir
ministres aborderont les dossiers des d’aucune disposition juridique pour faire POLITIQUE ETRANGERE
Balkans occidentaux, de la République obstacle au processus de paix.
démocratique du Congo, du processus de
OTAN
paix au Moyen-Orient et de l’Iran. En L’Union européenne se réjouit de l’inten-
marge de ce Conseil sera organisé un tion manifestée par le Premier ministre Les Finlandais appréhendent l’adhé-
dîner des ministres chargés des Affaires dans son discours du 8 novembre de se sion à l’OTAN
européennes. saisir de l’intégralité des moyens qu’il tient
www.ue2006.fi de la résolution 1721 pour accomplir le Environ 59% des Finlandais (mais 70%
mandat dont il est chargé. L’Union euro- des jeunes entre 15 et 24 ans) sont contre
ELARGISSEMENT péenne exhorte toutes les parties ivoirien- l’adhésion à l’OTAN. Les arguments sou-
nes à apporter au Premier ministre le vent répétés sont que la Finlande serait
M. Stubb, député européen, estime que soutien dont il a besoin pour la réussite contrainte d’intervenir dans des conflits qui
l’UE ne pourra pas reculer devant ses du processus de paix et de réconciliation. ne la concernent pas et que les coûts liés
engagements pris et que la porte de l’UE Elle condamne les déclarations contraires à la défense seraient excessifs. Les Fin-
devra ainsi rester ouverte, notamment au cadre tracé par le Conseil de sécurité landais conçoivent l’adhésion comme inu-
pour la Turquie. et met en garde contre toute initiative de tile, car ils font confiance à l’UE en matière
nature à le transgresser. de défense.
M. Stubb a rédigé un rapport sur la
« capacité d’intégration » de l’UE, qui a L’Union européenne exprime une nou- Un quart des Finlandais, surtout des parti-
déjà suscité beaucoup d’intérêt. Aamuleh- velle fois sa solidarité avec le peuple ivoi- sans du Parti conservateur et des hom-
ti note qu’au Conseil européen de juin rien, dont elle mesure la lassitude et la mes ayant entre 50 et 64 ans, est favora-
2006, on parlait encore de la capacité détresse face à la perpétuation de la ble à l’OTAN. Le parti conservateur est
« d’absorption » ou « d’accueil ». Le nou- toutefois moins homogène qu’il y a un an :

58 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

aujourd’hui 53% sont pour alors que l’an- Le Premier Ministre, la Présidente de la rapport d’Israël disant que la destruction
née dernière ils étaient 59%. République, Mme Halonen (PSD), le lea- de la base était une erreur. Il n’y a pas
der de l’opposition, M. Katainen non plus de preuves qui soutiendraient
Les Finlandais pensent que l’activité de la (conservateur) et le président du parti l’idée d’une attaque intentionnelle de la
Finlande dans le maintien de la paix dirigé social-démocrate, M. Heinäluoma ne s’at- part d’Israël.
par l’OTAN est une raison pour y adhérer. tendent pas à des changements dans la
Ceux qui sont pour trouvent que l’adhé- politique de défense dans l’avenir proche, Le comité a remis son rapport au Premier
sion est à réaliser tant que la situation ne que le rapport sur les questions concrètes Ministre, M. Vanhanen (Parti du centre),
présente pas de risques car, en temps de concernant l’adhésion soit fait ou non. vendredi dernier. Il n’a pas réussi à déce-
conflit, il serait trop tard pour songer à Aussi l’éditorialiste demande-t-il pourquoi ler plus de renseignements sur les faits,
l’alignement militaire. ce rapport à grande envergure doit-il être car ni Israël ni l’ONU n’a répondu aux
fait si la réponse est d’avance « non ». questions posées. La Finlande voulait
Quatre Finlandais sur cinq veulent HS/11.11/A2 savoir, entre autre, pourquoi Israël n’avait
connaître la position des partis avant les pas cessé le feu même après dix exhorta-
élections parlementaires. Les hommes Point de vue tions de l’ONU. « Les rapports d’Israël et
sont en général plus favorables que les de l’ONU sont logiques, mais ils n’éluci-
femmes. La plupart des Finlandais, y Antti Kokkonen estime, dans son point de dent pas tout », explique la présidente du
compris les partis politiques, revendiquent vue publié dans Helsingin Sanomat, que comité, Mme Irma Ertman.
le droit de s’exprimer par référendum si la le message actuel des principaux partis
question était posée. HS/11.11/A4 du gouvernement est que la Finlande ne Selon le rapport d’Israël, des problèmes
prendra pas de décision sur une adhésion informatiques ont obligé à avoir recours à
Propos de M. Tuomioja éventuelle lors de la prochaine législature. un système manuel où les données sur la
base de Khiam ont été introduites sans
Le ministre des Affaires étrangères, Après les interventions du ministre de la préciser qu’il s’agissait d’une base de l’O-
M. Tuomioja, accuse les journaux d’être Défense, M. Kääriäinen, le Parti du centre NU. Les bases du Hezbollah les plus pro-
trop favorables à l’OTAN. Dans une inter- et le PSD ont freiné quant au débat sur ches se trouvaient à 200 mètres de
view avec le quotidien Pohjalainen parais- l’OTAN. Le Premier ministre Vanhanen a Khiam. Il est donc probable que la bombe
sant à Seinäjoki, M. Tuomioja dit qu’il dit que son parti avait décidé, dans son de précision du 25 juillet, qui a fait quatre
apprécie la stabilité dans la politique de congrès, que la Finlande resterait militai- mort dont un soldat finlandais, aurait été
sécurité et que c’est pour cela qu’il pré- rement non-alignée. Le ministre des Fi- lâchée sciemment au-dessus de la base
fère ne pas parler de l’OTAN tout le nances, M. Heinäluoma, a dit que la posi- de Khiam.
temps. tion de son parti n’avait pas changé, et le
président du groupe parlementaire, Apparemment, personne ne sera inquiété
Il estime qu’un alignement a toujours ses M. Backman, a dit qu’après les études sur pénalement. Israël devra toutefois assu-
risques et que la Finlande n’aurait rien à l’OTAN, il faudrait attendre encore des mer les dommages corporels et matériels.
gagner dans l’OTAN. Il critique les jour- élections avant même de pouvoir consi- Hbl/11.11/3, HS/11.11/A5, KS/11.11/12
naux pour leur attitude ouvertement favo- dérer une adhésion.
rable à l’OTAN ainsi que de leurs efforts RUSSIE
pour influencer l’opinion publique. HS/ M. Kokkonen note qu’il n’y a rien de nou-
sam/A4 veau dans les propos de M. Tuomioja, "L’adhésion de la Russie à l’OMC serait
mais ce qui est important, c’est sa posi- confirmée cette semaine" AL
Editorial de Helsingin Sanomat : L’O- tion forte dans le parti.
TAN n’est qu’une option théorique Aamulehti rapporte que la Russie et les
pour les partis Il estime qu’une raison pour que les partis Etats-Unis ont trouvé une entente sur l’ad-
de freiner leur enthousiasme concernant hésion de la Russie à l’OMC.
Le Ministre de la Défense, M. Kääriäinen l’OTAN est qu’ils auront deviné que le
(Parti du centre) a soulevé un débat sur débat en la matière n’a fait que diminuer Selon Mme Paula Lehtomäki (Parti du
l’OTAN en donnant deux options à la Fin- la popularité de l’OTAN parmi les Finlan- centre), ministre du Commerce extérieur,
lande : soit l’augmentation du budget de dais. l’adhésion de la Russie sera une décision
l’Armée, soit l’adhésion à l’OTAN. Il est importante du point de vue finlandais. Elle
probable que le Ministre, connaissant M. Kokkonen note que les propos de augmentera les échanges commerciaux
bien la position négative de son parti sur M. Kääriäinen ont toutefois servi à pous- entre les deux pays et facilitera l’entrée
l’adhésion, ne cherchait pas à provoquer ser M. Vanhanen à promettre, entre les des entreprises finlandaises sur le marché
un renversement de la situation, mais à lignes, plus de crédits pour les forces russe.
sensibiliser les gens au manque d’argent armées. Même la Présidente,
ardent dans les Forces armées. Mme Halonen a fait preuve de compré- La décision est importante aussi du fait
hension à cet égard. HS/sam/A4 que le commerce entre la Finlande et la
Le Premier Ministre, M. Vanhanen (Parti Russie augmente considérablement. Les
du centre) a exprimé clairement que son LIBAN problèmes douaniers diminueront parce
parti veillera au non-alignement militaire que la Russie sera obligée de suivre la
pendant la prochaine législature. L’édito- La Finlande n’a pas eu plus de rensei- réglementation de l’OMC.
rialiste de Helsingin Sanomat pense que gnements sur l’attaque de la base de
le Parti conservateur (seul parti ouverte- l’ONU à Khiam "L’OMC a également un système contrai-
ment favorable à l’OTAN) cède à présent gnant de médiation des litiges qui rend
pour rassurer le peuple et parce que la Le comité finlandais qui examinait l’atta- possible entre autres l’utilisation des droits
Suède n’est pas non plus sur le point de que israélienne à la base de l’ONU à de douane au titre de mesures de rétor-
franchir le seuil de l’OTAN. Khiam ne doute pas de la véracité du sion. Les règles communes devraient aug-

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


59
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

menter la prévision des échanges et dimi- Helsingin Sanomat relève que le conseil La Finlande participe à tout cela, donc elle
nuer les surprises", a déclaré national du Parti social-démocrate s’est appartient au noyau dur. Par exemple, la
Mme Lehtomäki lors d’une interview de réuni vendredi et samedi à Oulu. Grande-Bretagne et la Suède n’en font
STT vendredi. pas partie. La Finlande a accédé à ces
Dans son discours, M. Eero Heinäluoma, formes de coopération dans le but de sui-
Parmi les partenaires commerciaux im- président du parti et ministre des Finan- vre ses propres intérêts : la stabilité moné-
portants de la Finlande, la Russie est le ces, a critique le Parti conservateur qu’il a taire et de l’environnement de sécurité.
seul à ne pas être membre de l’OMC. AL/ accusé de faire peur aux électeurs sur les Notre absence de l’une de ces coopéra-
sam/B28 questions de l’emploi. tions diminuerait nos possibilités de défen-
dre nos propres intérêts dans d’autres
"Selon M. Soros, la Russie actuelle est M. Heinäluoma n’a pris aucune position domaines ou dans nos tentatives de faire
une menace plus importante que l’U- sur la politique de sécurité. Après la ré- figure de leader d’opinion.
nion soviétique" HS union il a dit que les positions du PSD en
matière de politique de sécurité n’avaient Le parti centriste est forcé de rester dans
Helsingin Sanomat relève que M. George pas changé. Il a également estimé qu’il le noyau dur de l’UE. Espérons qu’il ne
Soros, qui vient d’effectuer une visite en était possible que les gens aient déjà traînera pas des pieds lorsque, la pro-
Finlande, estime que "d’une certaine fa- marre du débat sur l’OTAN. chaine fois, nous aurons à décider d’une
çon, la Russie actuelle est plus dange- coopération renforcée dans un domaine
reuse que l’Union soviétique. A l’époque Selon Mme Maarit Feldt-Ranta, secrétaire qui nous est important. TS/2
soviétique, le Kremlin était géré par des général du parti, dans sa campagne élec-
bureaucrates prudents mais maintenant il torale, le PSD défendra la protection so- M. Vanhanen invite Microsoft à coopé-
est géré par des aventuriers qui ont réussi ciale contre les attaques de la droite. rer avec l’Europe
dans leurs jeux. La Russie est devenue
une superpuissance de gaz et de pétrole." Samedi, le conseil national a nommé M. Vanhanen affirme que Microsoft est
M. Heinäluoma candidat du PSD pour le intéressé par des perspectives européen-
"Nous n’avons pas le droit de nous plain- poste de Premier ministre. HS/sam/A5, nes, mais n’a pas précisé si Bill Gates
dre parce que nous n’avons pas aidé les dim/A4 participera au financement de l’Institut
Russes quand ils avaient besoin d’aide", européen de technologie. Les deux hom-
selon M. Soros. mes se sont exprimés dans un meeting
sur l’innovation, jeudi.
Selon M. Soros, la Russie offre des possi- Revue de la presse finlandaise
bilités importantes pour les entreprises Pour M. Vanhanen il était important que le
finlandaises. du vendredi 10 novembre pays président de l’UE participe à cet évé-
nement.
"Nous devons toutefois être réalistes. Il UNION EUROPEENNE
faut que l’Union européenne crée une Pour Vanhanen, l’Europe a tout intérêt à
politique énergétique commune qui ré- Billet de M. Lipponen profiter d’une coopération avec Microsoft.
siste à la pression du monopole du gaz Cela rafraîchirait des entreprises et les
russe", souligne M. Soros. Il estime que, Dans son billet publié dans Turun Sano-
universités européennes.
pour l’instant, il n’y a pas encore de si- mat, M. Lipponen commente les propos
du premier ministre, M. Matti Vanhanen
gnes convaincants d’une ligne commune. Bill Gates a rappelé que les meilleures
(revues de presse des 7 et 8.11). universités se trouvent aux Etats-Unis. Il
"Ce n’est pas la première fois que l’Eu- prend l’exemple du campus de Cam-
rope libre n’arrive pas à être unie devant Selon le président du parlement,
M. Vanhanen vient de découvrir une nou- bridge.
une menace extérieure", a rappelé
velle ligne européenne dans l’arsenal de
M. Soros. M. Gates et Microsoft sont partout, et très
la politique centriste d’hégémonie. Le
bien implanté en Inde et en Chine.
Après le démantèlement de l’Union sovié- désir de la Finlande d’appartenir au noyau
« Quand vous serez un milliard en Fin-
tique, la fondation Soros s’est engagée en dur de l’UE a toujours gêné les centristes,
lande, passez-moi un coup de fil », a plai-
Russie pour y construire une société ci- et maintenant ceux-là veulent s’en débar-
santé le dirigeant de Microsoft.
vile. Maintenant elle a fermé son bureau rasser pour de bon et déclamant qu’à vrai
en Russie. "Si je ne l’avais pas fermé moi- dire, ledit noyau n’existe pas. Et si par M. Gates est bien conscient de représen-
même, M. Poutine l’aurait fait." hasard il avait existé, il ne s’agissait que ter une entreprise où les innovations avan-
de rapports de forces et ainsi le désir de cent très vite. Il estime que dans les dix
M. Soros a investi des millions de dollars la Finlande d’en faire partie n’était qu’une
années à venir, notre conception de l’infor-
dans ses projets en Russie mais il ne le course vers le pouvoir, pour « sentir le
matique va changer.
regrette pas. sens du vent ».
Le problème pour M. Vanhanen est de
"Je n’ai pas l’impression d’avoir gaspillé Il faut sans doute que je rappelle pour la
constater qu’en Europe les efforts et les
mon argent. Quand il s’agit de promouvoir énième fois ce que signifie le noyau dur, moyens consacrés à la recherche et au
la démocratie il faut travailler, que l’on poursuit M. Lipponen. Le noyau dur est développement ne se matérialisent pas.
réussisse ou non", conclut M. Soros. HS/ constitué par les pays membres qui parti-
L’Europe a besoin une politique d’innova-
sam/B7 cipent à toutes les formes de coopéra- tion plus ancrée dans le monde des affai-
tion : l’euro en matière de politique finan-
res et les entreprises. AL/A6
POLITIQUE INTERIEURE cière, Schengen en matière de surveil-
lance des frontières et la coopération
POLITIQUE ETRANGERE
PARTI SOCIAL-DEMOCRATE dans les GT 1500 en matière de défense.

60 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

RUSSIE en construisant une nouvelle route". Un armes à la frontières. La crédibilité est une
système d’attente à distance ne suppri- question de moyens financiers et on ne
"Selon Mme Huovinen, les files d’at- merait pas le problème qui est que les peut la dissocier de la question politique.
tente à la frontière vers l’Est sont dues choses avancent lentement à la douane TS
à l’inefficacité des douanes russes" HS russe.
POLITIQUE INTERIEURE
Helsingin Sanomat rapporte que selon la Selon Mme Huovinen, le ministère des
ministre des Transports, Mme Susanna Transports se demande si les transports AUDIENCE DES PARTIS POLITIQUES
Huovinen (PSD), la Finlande a tout fait des véhicules vers la Russie peuvent être
pour résoudre les problèmes de circula- réalisés par le train. HS/A4 "Selon le journal radiophonique, le PSD
tion à la frontière orientale. est toujours le plus grand parti" HS
M. Kääriäinen défend ses propos sur
Selon la ministre, la véritable raison des l’adhésion à l’OTAN Helsingin Sanomat relève que, selon un
problèmes est l’inefficacité de la douane sondage effectué par l’institut Taloustutki-
russe. La question sur la suffisance des ressour- mus pour le compte du journal radiophoni-
ces destinées aux Forces armées et l’ad- que d’Yle sur l’audience des partis politi-
"Nous avons tenté de prendre quelques hésion à l’OTAN a de nouveau été soule- ques finlandais, le Parti social-démocrate
mesures mais il faut comprendre que la vée au Parlement jeudi. L’Alliance des est le plus grand parti avec une audience
raison des problèmes n’est pas entre nos Gauches exigeait que le Ministre de la de 24,6 %. Le PSD est suivi du parti du
mains", a déclaré Mme Huovinen. Défense explique si son but est de faire centre (23,7 %) et du Parti conservateur
de la publicité pour l’OTAN en donnant (20 %). HS/A5
Selon Mme Huovinen, les Finlandais ont l’adhésion comme option face à l’aug-
tenté d’influencer les autorités russes "à mentation du budget. ECONOMIE
tous les niveaux" pour que la douane
puisse fonctionner mieux. Le député de l’Alliance des Gauches, La banque Sampo vendue au Dane-
M. Tennilä pense que l’on fait de l’adhé- mark
Le ministère des Transports compte pro- sion à l’OTAN une question financière,
poser dans le budget un crédit supplé- alors que, selon lui, il s’agit d’une ques- La Sampo Bank a été vendue à Danske
mentaire de 2,5 millions d’euros pour élar- tion de liberté. Si la Finlande était mem- Bank pour 4 milliards d’euros.
gir la route entre la ville de Hamina et le bre, elle participerait actuellement à la
poste frontière de Vaalimaa. guerre en Irak, affirme-t-il. Au bout d’un mois de négociations, les
Danois ont fait une proposition que
Cette proposition ne plaît pas aux entre- Le Ministre des Finances, M. Eero Heinä- M. Björn Wahlroos, directeur de la Sampo,
preneurs dans le domaine des transports luoma (PSD) a affirmé au nom de tout le a accepté avec plaisir. Selon lui, il s’agit
routiers. Gouvernement que la politique de sécuri- de la plus grosse affaire jamais réalisée
té n’a pas changé, ni avant les déclara- dans l’histoire de l’économie finlandaise.
Selon M. Seppo Sainio, président du pa- tions du Ministre de la Défense ni après. Il
tronat des transports routiers, la Finlande estime que le Ministre de la Défense, Par cette acquisition, les Danois obtien-
ne devrait pas accepter l’existence de ce M. Kääriäinen (Parti du centre) a du talent nent toutes les sociétés de la banque
problème. La Russie devrait construire pour attirer de la sympathie pour son do- Sampo en Finlande, dans les Pays Baltes
des parkings d’attente du côté russe de la maine. et en Russie, ainsi que la société d’inves-
frontière. Les Finlandais devraient en plus tissement Mandatum. M. Wahlroos garde-
limiter l’entrée des poids-lords en Fin- Le député conservateur M. Jari Vilén a ra les compagnies d’assurances IF et
lande et suivre le rythme de la douane félicité M. Kääriäinen pour avoir réussi sa Henki-Sampo.
russe. HS/A4 « campagne » pour l’Armée, car au cours
de la semaine tous les grands partis politi- Grâce à cette acquisition, la banque da-
"Le gouvernement tente d’influencer ques ont promis de remédier au déficit noise pourra se présenter sur un pied d’é-
sur les autorités russes" HS financier des Forces armées pendant la galité avec la Banque Nordea.
prochaine législature. M. Kääriäinen af-
Selon Helsingin Sanomat, plusieurs mi- firme que cela n’était pas son intention et M. Peter Straarup assure que les activités
nistres ont souligné, lors de la séance des que les 100 millions d’euros mentionnés de la banque ne vont pas changer. Elle
questions orales du Parlement, que le ne correspondaient pas à une estimation proposera, par ailleurs, des services sup-
gouvernement prenait au sérieux les pro- du Ministère de la défense mais était une plémentaires dans le domaine de l’épar-
blèmes de files d’attente des poids-lourds somme « à vue de nez ». KS/12 gne et de l’épargne logement.
à la frontière.
Dans son article publié dans Turun Sano- M. Wahlroos n’a pas dit ce qu’il comptait
Selon M. Eero Heinäluoma (PSD), minis- mat, M. Lipponen commente aussi les faire avec les bénéfices. Il précise toute-
tre des Finances, "cette question n’est propos de M. Kääriäinen. fois qu’il ne fera pas d’acquisition de com-
pas en premier lieu dans les mains du pagnies d’assurance. M. Wahlroos pos-
gouvernement finlandais parce que les Selon lui, « plus de moyens financiers ou sède 2,1%, l’Etat 14,2% et la caisse de
problèmes se trouvent du côté russe de la une entrée dans l’OTAN » constitue un retraite Varma 8,6% des actions du
frontière". bon résumé de la question. Néanmoins, groupe Sampo.
une augmentation du budget de la dé-
Selon Mme Huovinen, on a décidé de fense d e100 millions d’euros ne suffira Le ministre des finances, M. Eero Heinä-
construire une nouvelle file d’attente et un pas en 2020. La défense finlandaise ne luoma, s’exprime dans Kauppalehti en se
système d’attente à distance mais "le sera pas crédible si les avions ne peuvent félicitant de l’opération de Sampo en rap-
problème ne sera pas résolu seulement s’envoler ou si l’on ne peut exhiber des pelant qu’ainsi la concurrence sera préser-

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


61
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

vée da ns le domaine bancaire. « C’est Le commissaire chargé de l’élargisse- le temps en question la possibilité d’une
une bonne chose pour le consommateur, ment, M. Rehn, a présenté, hier, le rap- adhésion turque.
elle aura des répercussions positives sur port de la Commission sur la Turquie.
les prix des services bancaires, estime Selon la Commission, il faut que la Tur- Concernant les futurs élargissements de
M. Heinäluoma. quie ouvre ses ports aux navires chyprio- l’UE, M. Rehn constate que le rythme dé-
tes d’ici un mois, si elle souhaite poursui- pendra du progrès de chaque pays candi-
« Apparemment l’actionnaire principal a vre les négociations d’adhésion avec dat. Il insiste sur la qualité aux dépens de
été préalablement informé de l’acquisi- l’UE. la vitesse. « L’UE devra s’assurer qu’elle
tion, « en bonne et due forme », assure pourra renforcer sa propre évolution paral-
M. Heinäluoma en rappelant que la ban- Le rapport donne à la Finlande jusqu’à lèlement à l’élargissement », a-t-il dit.
que est entièrement soutenue par son mi-décembre pour essayer de négocier UD/8
actionnaire principal, l’Etat. » une solution au litige de Chypre. « Un
manquement aux obligations aura un effet Aamulehti relève que selon M. Rehn, l’UE
Toujours selon M. Heinäluoma, l’Etat n’a sur l’avancement des négociations d’ad- a tiré les leçons de ses élargissements
pas l’intention de conseiller le groupe hésion de la Turquie », selon la Commis- précédents. « Il nous faut développer la
Sampo pour l’investissement de ses sion. qualité du processus d’adhésion. Les
gains. questions difficiles, comme les réformes
« Nous soutenons pleinement les efforts de la justice et la lutte contre la corruption
Le quotidien Helsingin Sanomat rappelle de négociation de la présidence. Pourquoi et la criminalité, devront être indiquées
qu’une entreprise de plus a été vendue à se comporter comme un éléphant dans dès la phase précoce des négociations.
l’étranger. Avant-hier, c’étaient les pro- un magasin de porcelaine ? Ce n’est pas AL/A15
duits laitiers Ingman, qui sont passés aux le moment de présenter des propositions
Suédois. Lorsqu’on se querelle sur l’impo- de geler les négociations d’adhésion. Editoriaux
sition des entreprises et des capitaux, il Nous allons toutefois le faire si la Turquie
convient de ne pas oublier que la Fin- n’ouvre pas ses ports à Chypre avant le Helsingin Sanomat est pessimiste concer-
lande est pauvre en capital. HS/A2, B7, Conseil européen de décembre », a dit nant la poursuite des négociations d’adhé-
KL/6 M. Rehn. sion de la Turquie. La commission a ac-
cordé au pays un moment de répit, mais
« C’est le moment de chercher des solu- HS estime que le résultat le plus probable
tions et non pas des coupables. On a est qu’après le Conseil européen de dé-
Revue de la presse finlandaise encore du temps », a-t-il dit. HS/B3 cembre, les négociations seront gelées
jusqu’à l’époque après les élections tur-
du jeudi 9 novembre Uutispäivä Demari relève que, selon ques en novembre 2007. HS/A2
M. Rehn, la Commission en a appelé à
UNION EUROPEENNE tous les Etats membres ainsi que la Tur- Aamulehti estime que la Commission
quie pour soutenir les efforts de la Fin- donne un délai de grâce à la Turquie. Ce
TURQUIE lande. délai de grâce n’est pas long, notamment
concernant le litige chypriote. AL estime
« L’UE menace de geler les négocia- Il souligne que l’UE reste engagée dans aussi que l’UE ne pourra pas continuer à
tions d’adhésion de la Turquie » HS les négociations, mais qu’il ne s’agit pas prolonger le délai en le justifiant par l’effet
d’un TGV, mais plutôt d’un Orient Express motivant à l’égard des réformes. Un jour il
« L’UE met son espoir sur la Finlande »
lent qui privilégie la qualité du service et faudra vérifier si cela est vraiment renta-
UD
la sécurité des passagers. ble. AL/A2
« La Commission souhaite une média-
Il regrette l’effet nuisible dans l’UE des Points de vue
tion finlandaise » KS commentaires de ceux qui remettent tout

Forums, petites annonces,


A
messages, infos… pour tous les
N
âges et pour tous les goûts
N
O
La Communauté franco-
N
finlandaise
C
vous donne la parole :
E
S
www.ranska.net/discussion

62 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Petteri Tuohinen regrette que les sonda- sont restées à un haut niveau et elles était dirigée par le Directeur de la coopé-
ges aient tendance à encourager les vues sont plus importantes en Finlande que ration humanitaire et des droits de
turcophobes en Europe et les vues euro- dans la plupart des pays de l’Europe. HS/ l’homme du ministère russe des affaires
phobes en Turquie. Le populisme gagne A10 étrangères, M. Oleg Malginov.
de terrain, selon lui. HS/B3 www.ue2006.fi
UE - RUSSIE
Timo Ylihärsilä estime que l’UE continue- POLITIQUE ETRANGERE
ra à tout prix les négociations avec la L’UE et la Russie ont tenu la quatrième
Turquie pendant encore un an, c’est-à- réunion de Consultations sur les droits RUSSIE
dire jusqu’aux élections turques, « lors de l’homme
desquelles le Premier ministre Erdogan "Les files de camions à la frontière vers
renouvellera son mandat », et après les- L’Union européenne et la Russie on tenu l’Est coûtent des millions aux entrepri-
quelles on pourra véritablement faire ce jour leur quatrième réunion de Consul- ses" HS
pression sur lui concernant les questions tations sur les droits de l’homme. L’objec-
des droits de l’homme. AL/A15 tif de ces Consultations est d’aborder des Helsingin Sanomat rapporte que ces der-
sujets relatifs aux droits de l’homme et niers jours il y a plus de mille camions
COUT DES SERVICES aux libertés fondamentales. La première attendant le passage au poste frontière de
réunion de Consultations s’était tenue à Vaalimaa. Cela peut coûter aux entrepri-
"Les services en Finlande parmi les Luxembourg au mois de mars 2005. Ré- ses plusieurs millions d’euros par jour.
plus chers en Europe" HS unis à Bruxelles, les haut fonctionnaires
de l’UE et de la Russie ont abordé la si- 85 % des poids-lourds dans le transport
Helsingin Sanomat relève que les servi- tuation des droits de l’homme en Russie frontalier appartiennent à des entreprises
ces coûtent cher en Finlande par rapport et en UE ainsi que des questions relatives russes. Le transport augmente de 10 %
au niveau moyen en Europe Parmi les 36 aux droits de l’homme au niveau interna- par an.
pays étudiés, la Finlande est en cin- tional.
quième position après le Danemark, la Mercredi, la file d’attente de camions vers
Norvège, la Suisse et l’Islande. La Fin- L’UE a soulevé des préoccupations spéci- Vaalimaa mesurait 45 km. La police a
lande est suivie de la Suède et de l’Ir- fiques sur la situation des droits de commencé à diriger les poids-lourds vers
lande. l’homme en Russie, en particulier la situa- d’autres postes frontière comme Nuijamaa
tion en Tchétchénie, la liberté des mé- et Imatra.
Le niveau des prix varie considérable- dias, y compris le meurtre de la journa-
ment entre les pays de l’Union euro- liste Anna Politkovskaya, la situation des Les queues sont essentiellement dues aux
péenne. ONG après l’entrée en vigueur des lois autorités russes qui n’ont pas assez de
sur les ONG, la mise en application de la capacité et d’efficacité pour les contrôles à
Selon une comparaison récente des prix loi de lutte contre les activités extrémis- la frontière. HS/A4
par Eurostat, les services en Finlande tes, le respect de l’Etat de droit et d’autres
sont 30 % plus chers que la moyenne de questions. "Nordea a acheté la majorité d’une ban-
l’Union européenne. Les services les plus que russe" HS
chers en Finlande sont les transports (+35 L’UE a présenté à la Russie les dévelop-
%). Les services de la restauration et de pements relatifs aux droits de l’homme Le groupe bancaire nordique Nordea a
l’hôtellerie (+23 %) et les services de loisir dans l’Union européenne, y compris le annoncé mercredi qu’il achètera 75 % des
et culturels (+11 %) sont également plus combat contre le racisme et la xénopho- actions de la banque russe Orgresbank
chers que la moyenne de l’UE. bie ainsi que l’établissement de l’Agence pour 246 millions d’euros.
des Droits Fondamentaux.
L’énergie est 9 % moins chère et les ser- Selon Nordea, Orgresbank est parmi les
vices de communication 22 % moins Les discussions ont également couvert la 50 banques les plus grandes en Russie.
chers que la moyenne de l’Union euro- coopération avec les forums sur les droits La banque a 35 agences et environ mille
péenne. de l’homme des Nations unies et avec le employés. HS/B8
Conseil de l’Europe, y compris la coopé-
Du point de vue d’un touriste, la Bulgarie ration au moyen de mécanismes des POLITIQUE INTERIEURE
est le pays européen le moins cher. HS/ droits de l’homme et la mise en applica-
A6 tion des jugements de la Cour euro- PARLEMENT
péenne des Droits de l’homme. La Prési-
POLITIQUE REGIONALE dence russe du Conseil de l’Europe, s’a- Débat sur l’immigration
chevant le 15 novembre 2006, a égale-
"La compétitivité des régions n’avance ment été abordée. Helsingin Sanomat relève que l’Eduskunta
pas comme l’UE le souhaite" HS a débattu hier sur l’immigration sur la base
Les discussions ont été constructives et du rapport de la commission des affaires
Selon Helsingin Sanomat, un rapport sur amicales. Les prochaines consultations étrangères du Parlement.
le programme des centres régionaux se tiendront dans le cadre de la Prési-
montre que nombre de centres régionaux dence allemande de l’UE. Le gouvernement estime dans son nou-
et même certaines grandes villes n’attei- veau programme qu’il faut promouvoir
gnent pas le niveau de compétitivité fixé La troïka de l’UE était dirigée par activement "l’immigration économique".
par l’Union européenne. M. Klaus Korhonen, vice Directeur géné-
ral du Service Russie, Europe orientale et La commission des affaires étrangères
Pendant la période 2001-2006, les diffé- Asie centrale du Ministère finlandais des propose que les affaires d’immigration
rences régionales en matière de chômage affaires étrangères. La délégation russe soient centralisées dans un seul ministère,

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


63
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

un groupe ministériel ou de la responsabi- La Présidente admet que les Forces ar- rope. Cette volonté était bien compréhen-
lité du Premier ministre. mées ont besoin d’une part adéquate du sible dans une union de 15 Etats mem-
budget, mais elle ne voit pas l’intérêt de bres, plus petite et disposant d’un vérita-
Le ministre de l’intérieur, M. Kari Rajamä- lier le manque d’argent à l’adhésion à ble noyau dur ; Mais aujourd’hui montrez-
ki (PSD), a immédiatement annoncé qu’il l’OTAN. UD/3 moi où se trouve le noyau dur de la com-
était prêt à accepter les affaires de l’immi- pétitivité ou celui de l’énergie. Dans ce
gration dans son ministère. Selon le PSD, la Finlande n’adhérera pas cas, nous ne parlons plus de l’ancien
à l’OTAN pendant la prochaine législature cœur de l’UE composé des pays fonda-
Cette offre a été fortement rejetée par teurs ou des pays ayant une position géo-
l’Alliance verte : "Je ne veux vraiment pas Le Parti social-démocrate ne contribuera graphique centrale. Aujourd’hui ces
accorder tout ce qui concerne l’immigra- pas à mener la Finlande dans l’OTAN noyaux durs sont des Etats périphériques
tion au ministre chargé de la police", a pendant la prochaine législature, déclare ou de nouveaux Etats membres : la
déclaré Mme Rosa Meriläinen. le président du conseil du PSD M. Matti Grande-Bretagne est en pointe pour la
Ahde. compétitivité économique, le Danemark
Les députés se sont demandés s’il fallait montre la voie dans les questions d’em-
attirer des travailleurs étrangers pour sup- La Présidente de la République (PSD) et ploi, la Suède pour la technologie de l’in-
primer la pénurie de main-d’œuvre ou s’il le Premier Ministre (Parti du centre) sont formation et les nouveaux Etats membres
fallait d’abord trouver des emplois aux tous les deux d’accord pour garder cette pour les investissements. Nous sommes
chômeurs finlandais. position-là. dans une situation complètement nou-
velle ».
Les députés conservateurs et de l’Al- Etant donné que le Premier Ministre et
liance verte ont une attitude favorable à président du Parti du centre, « Notre attitude à l’égard de la Suède est
l’entrée des travailleurs étrangers, tandis M. Vanhanen a affirmé la même chose, un bon exemple. Alors qu’avant nous es-
que l’Alliance des gauches a souligné du point de vue de son parti, il se peut sayons de nous différencier de la Suède -
qu’il fallait éradiquer le chômage. HS/A5 que la question de politique de sécurité la Finlande dans le cœur de la construc-
peut-être la plus importante de la législa- tion européenne, la Suède à l’extérieur -
SANTE ture qui commencera au printemps pro- aujourd’hui je souhaite souligner notre
chain a déjà été résolue quatre mois coopération et nos similarités. Comme
PANDEMIE DE GRIPPE AVIAIRE avant les élections législatives, conclut mon collègue Fredrik Reinfeldt, je pense
Demari, le quotidien du PSD. UD/1 que la coopération suédo-finlandaise dans
Aamulehti relève que la menace d’une l’UE va continuer à se renforcer. Nous
pandémie de grippe aviaire est toujours Conférence sur la politique extérieure poursuivons les mêmes objectifs. »
réelle même si on en parle moins. Pour et de sécurité par Mme Halonen
lutter contre une pandémie, il serait im- « Je ne critique pas nos anciennes ambi-
portant de maîtriser les épizooties de vo- La Présidente de la République, tions de faire partie du cœur de la cons-
lailles en Asie et en Afrique, a dit le pro- Mme Halonen (PSD) fera une conférence truction européenne, mais aujourd’hui ce
fesseur Hovi de l’Institut national de la sur la politique extérieure et de sécurité cœur n’existe plus. Je constate aussi que
santé publique. Dans les pays pauvres, de la Finlande lundi prochain à Jyväskylä cette volonté reflétait par ses motifs une
cela nécessiterait une contribution des dans le cadre d’une série de conférences vision de la politique de pouvoirs très pro-
riches Etats occidentaux, selon lui. annuelle, qui portent le nom de l’ex- che de celles que nous avions pendant la
président M. Martti Ahtisaari, organisées guerre froide. A cette époque, les rapports
La Finlande a commandé un vaccin mo- depuis 1999. Les conférenciers sont tou- de force en Europe nous ont dicté la neu-
dèle pour la grippe aviaire, en mars der- jours des personnes politiques influentes, tralité. Une fois la guerre froide finie, nous
nier. AL/mar/A7 finlandaises ou étrangères. UD/11 avons tâté le terrain et nous sommes
orientés là où se trouvait le nouveau pou-
DEFENSE voir en Europe. On pourrait dire en plai-
santant que ce qui comptait ce n’était pas
La Présidente de la République n’ap-
prouve pas les propos du Ministre de
Revue de la presse finlandaise les décisions prises mais le seul fait de
prendre des décisions. Aujourd’hui il est
la Défense sur l’OTAN du mercredi 8 novembre temps de regarder la situation d’une autre
perspective et de savoir ce que nous vou-
La présidente de la république, UNION EUROPEENNE
lons, quelles sont les choses que nous
Mme Halonen (PSD) n’apprécie pas la voulons faire avancer en Europe », a-t-il
façon dont le Ministre de la Défense, DECLARATIONS DE M. VANHANEN
SUR LA POLITIQUE EUROPEENNE DE dit.
M. Kääriäinen (Parti du centre) fait peur
avec l’OTAN. Il avait dit que si l’Armée n’a LA FINLANDE (SUITE)
« Je pense que l’union élargie d’aujourd-
pas plus de ressources financières, la ’hui est caractérisée par des coalitions
Finlande devrait adhérer à l’OTAN. Lors de son discours (revue de presse du
7.11) devant le Cercle Paasikivi, lundi, le mouvantes qui se font et se défont au gré
Premier ministre a notamment déclaré : des questions abordées. Dans ce nou-
Mme Halonen pense que les propos du veau contexte, ce qui compte, c’est la
Ministre n’était que de la rhétorique pour possibilité de faire entendre sa voix : quel
obtenir une augmentation budgétaire pour « Pour agir dans l’UE, chaque Etat mem-
bre doit avoir une stratégie. Il y a quel- est notre profil, et avons-nous quelque
l’Armée. Elle approuve le point de vue du chose à offrir à l’UE, avons-nous de bon-
Premier Ministre, M. Vanhanen (Parti du ques années encore, la stratégie de la
Finlande était d’essayer de se placer au nes idées. Mes priorités partent de l’idée
centre), qui considère la candidature à que je voudrais voir la Finlande comme
l’OTAN comme une question politique. cœur de l’UE, d’être là où se prennent les
décisions et se décide la direction de l’Eu- pionnier en Europe dans les questions
liées à la compétitivité, l’innovation et les

64 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

énergies renouvelables. Il s’agit bien en- « Au Premier ministre, on pourrait répli- d’énergie », rappelle-t-il. Il accuse en parti-
tendu de choix politiques, c’est d’ailleurs quer, comme lui, en plaisantant, que l’on culier la France de « turcofobie ». « Si
de cela qu’il s’agit toujours dans l’UE, qui ne récolte que ce que l’on a semé. Les certains Etats membres se comportaient
est un champ d’action politique et dans priorités qu’il fixe à la politique euro- d’une façon hostile à notre égard, et s’ils
lequel les valeurs politiques peuvent donc péenne de la Finlande sont du domaine devenaient nos ennemis, la Turquie ne
s’affirmer. » économique. Si, dans les années précé- serait plus leur ami », a-t-il dit à propos
dentes, la Finlande ne s’était pas engagé des pays montrant une « turcofobie ».
« Je pense que l’UE se dirige vers une dans le noyau dur de la monnaie unique,
situation dans laquelle le fonctionnement un petit Etat périphérique comme la Fin- M. Kaleagasi a fait l’éloge des pays nordi-
sera plutôt fonction d’intérêts politiques lande aurait bien du mal à faire entendre ques pour leur attitude « constructive ».
que nationaux. La coopération à l’intérieur sa voix sur les thèmes que propose de HS/B2, KS/10
de la famille européenne va se renforcer privilégier M. Vanhanen. »
et le Parlement européen sera un acteur RENCONTRE ENTRE MME MERKEL ET
toujours plus fort et amené à trouver des « La vision de M. Vanhanen de l’histoire M. VANHANEN
solutions. Il faut que nous aussi soyons récente semblerait plus crédible s’il citait
prêts à agir dans ce contexte. » les décisions néfastes ou fâcheuses que Le Premier ministre Matti Vanhanen a
la Finlande a prise par sa politique euro- rencontré la chancelière fédérale Angela
« Une autre vision que je souhaite souli- péenne motivée, selon lui, par les rap- Merkel pour des entretiens concernant le
gner dans l’UE, est le principe de la va- ports de forces. Par là-même, il pourrait litige de Chypre.
leur ajoutée : quand nous agissons dans aussi citer les noyaux durs qui ont existé
l’UE nous devons toujours nous deman- et auraient aujourd’hui disparu. Enfin, il Mme Merkel soutient la présidence de
der quelle est la valeur ajoutée apportée pourrait aussi dresser la liste des cas où, l’UE. « Nous souhaitons une solution.
par l’UE. L’UE doit toujours prouver sa comme il l’affirme, l’UE devient un enjeux Nous ne voulons pas de conflit avec la
raison d’être. C’est cette Europe du résul- de luttes plus politiques que nationales. » Turquie », a-t-elle dit. Elle insiste sur l’im-
tat que nous devons promouvoir ». HS/A2 portance de tenir les engagements sur
www.vn.fi lesquels on s’est mis d’accord.
TURQUIE
« M. Vilen rejette la pensée de Mme Merkel et M. Vanhanen, qui sont
M. Vanhanen » Kaleva Le commissaire chargé de l’élargisse- d’accord sur le fait que la poursuite des
ment, M. Olli Rehn, a encouragé, hier, les négociations d’adhésion de la Turquie
Le président de la grande commission Turcs à accepter les exigences européen- serait dans les intérêts de l’UE, estiment
réfute l’analyse européenne du premier nes afin d’éviter un clash avec l’UE. qu’il faut que l’accord se base sur le com-
ministre. promis présenté par la Finlande.
« La Turquie devra accomplir ses obliga- Mme Merkel n’a pas souhaité deviner
Selon M. Vilén, il y aura dans l’UE à l’ave- tions à l’égard de la République de Chy- quelles seraient les conséquences de
nir aussi des noyaux durs et il serait bon pre », a-t-il dit devant des journalistes à l’échec. « Ce qui est maintenant essentiel
que la Finlande participe à chacun d’eux. Bruxelles. Il se prononcera, aujourd’hui, pour moi, c’est de savoir comment on peut
De même, prétendre participer à tous les au nom de la Commission, sur le progrès avancer d’ici fin de l’année. »
nouveaux noyaux durs est la meilleure des négociations d’adhésion. Selon les M. Vanhanen estime que le calendrier
façon de défendre les intérêts de la Fin- informations préalables, le rapport de la n’est pas un problème tant qu’il y a de la
lande dans l’UE, selon M. Vilén. Commission sera critique mais il ne pro- volonté politique.
poserait toutefois pas d’interrompre les
« L’entrée en vigueur du traité constitu- négociations d’adhésion. Mme Merkel rappelle que la Turquie a
tionnel devrait renforcer ce développe- promis de signer le protocole d’Ankara
ment de telle manière que les Etats qui L’intention est de donner à la Finlande dès avant le début de ses négociations
demanderont des exceptions ou exemp- encore quelques semaines pour essayer d’adhésion. M. Vanhanen estime qu’il est
tions se mettront à l’extérieur des groupes de négocier une solution pour éviter une décisif, du point de vue d’une adhésion,
pionniers », souligne M. Vilén. impasse. « La présidence de l’UE fera de « que la Turquie la souhaite et qu’elle
son mieux pour maintenir l’image de l’UE remplisse petit à petit tous les critères
M. Vilén estime qu’il est inquiétant que, comme négociateur digne de confiance, d’adhésion ».
dans son discours, M. Vanhanen ait cité persévérant et honnête », a dit la Prési-
en exemple des Etats membres qui ont dente Halonen à Bruxelles. Elle a dit qu’il Concernant la rencontre annulée du week-
tous des exemptions par rapport au appartenait à la Commission d’être fran- end dernier, M. Vanhanen a dit qu’il n’était
noyau dur de l’UE ou sont des pays qui che mais encourageante. pas prévu que les parties négocient entre
cherchent leur place dans l’UE. Kaleva elles à une table ronde ; la présidence
Helsingin Sanomat estime que les Turcs aurait négocié séparément avec chacune
Editorial M. Vanhanen s’attaque à la ont commencé à douter de l’honnêteté de d’entre elles. Il n’a pas dit si la Finlande
politique européenne de la Finlande » l’UE. Le représentant bruxellois des affai- entendait essayer l’organisation d’une telle
HS res turcs, M. Kaleagasi, estime que l’UE rencontre une nouvelle fois.
souffrira, elle aussi, de l’éventuel clash
L’éditorialiste de Helsingin Sanomat re- entre la Turquie et l’UE. Il a dit que la Finlande utiliserait le temps
lève que, dans son discours, restant le plus efficacement possible afin
M. Vanhanen, tout en s’en défendant, a « Un clash aurait des conséquences qui de dégager le litige entre Chypre et la
critiqué la politique européenne de son ne seraient agréables pour personne. Turquie qui gène les négociations d’adhé-
prédécesseur. Chypre ne se réunifierait jamais, la Tur- sion.
quie ne soutiendrait pas la politique euro-
péenne au Proche-Orient ni en matière

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


65
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

M. Vanhanen est également intervenu Il souhaite que les aéroports de Chypre baltique est une mer intérieure de l’UE (à
devant la confédération du patronat alle- du Nord soient ouverts aux vols interna- l’exception de la région de Kaliningrad et
mand. Il a dit que l’avancement du pro- tionaux, pour que le compromis soit plus du fond du golfe de Finlande. Opposer
cessus d’adhésion dépendait des candi- acceptable. Il regrette que les dirigeants dimension septentrionale et stratégie balti-
dats. On ne pouvait pas faire de conces- européens n’osent pas s’entretenir avec que est infondé. On peut donc espérer
sions sur les critères d’adhésion. Les lui par peur des réactions des Grecs de que le président estonien ne qualifie pas
standards européens ne sont pas une Chypre. Le président de la Chambre de la politique de la dimension septentrionale
question négociable, selon lui. commerce de Chypre du Nord estime que « d’instrument des relations bilatérales
si l’aéroport d’Ercan était ouvert, Chypre d’un Etat membre vis à vis de la Russie. »
« L’intégration européenne de la Turquie se réunirait en six mois. Actuellement, les HS/MAR
est dans l’intérêt de l’Europe. C’est pour Grecs chypriotes essayent de dicter leurs
cela que nous souhaitons que la Turquie conditions et de faire des Turcs chyprio- « Les dix commandements de la straté-
poursuive ses réformes et se rapproche tes des citoyens de deuxième classe, gie baltique » IS
de l’Europe. » HS/B2, KS/10, AL/A6 selon lui.
Dans Ilta-Sanomat, le député européen
PROPOS DE M. VILEN Il souhaite que « des pays comme la Alexander Stubb écrit qu’il y a deux ans
Grande-Bretagne, la Suède, l’Allemagne, encore, « on réfléchissait à enterrer la
Le président de la Grande commission, Israël et les Etats-Unis entament des vols dimension septentrionale. Aujourd’hui, la
M. Vilén (Parti conservateur), estime que vers Chypre du Nord pour ronger le pou- présidence a fait du bon travail et la di-
les négociations avec la Turquie ont une voir de Chypre de présenter ses exigen- mension septentrionale semble repartie.
influence décisive sur l’image qui sera ces ». HS/B2 Ma is qu’arrivera-t-il après la présidence
gardée de la présidence finlandaise. Il finlandaise ? Sera-t-elle à nouveau mise
craint qu’un échec dans la question tur- Point de vue « Le conflit chypriote est de côté ? »
que marque l’ensemble de la présidence, surtout un conflit ethnique » Kaleva
du fait que c’est une des dernières ques- M. Stubb estime que c’est fort possible si
tions à l’ordre du jour. Kaleva publie un point de vue de Pekka rien n’est fait. C’est pourquoi il propose
Helin qui estime que le conflit chypriote d’inclure « une stratégie baltique dans la
M. Vilén s’est rendu en Turquie le week- est principalement un conflit ethnique dimension septentrionale pour rendre
end dernier. Il constate que si la Turquie entre les grecs au sud de l’île et les turcs cette dernière plus sexy. »
ne change pas sa politique et que les au nord. C’est pourquoi, même si la Fin-
Grecs chypriotes ne sont pas disposés à lande résolvait le conflit actuel entre la « La mer baltique, qui est aujourd’hui l’une
une flexibilité, les négociations débouche- Turquie et Chypre, le nœud du problème des plus polluées au monde, a besoin de
ront inévitablement sur une impasse. Cela resterait : la séparation de Chypre en la coopération européenne, au moyen
ne serait toutefois dans les intérêts de deux. Et résoudre ce problème sera d’une stratégie propre, incluse dans la
personne, et le plus grand perdant serait beaucoup plus difficile. » Kaleva dimension septentrionale. En effet, on
Chypre et les chypriotes des deux côtés peut bien inclure la stratégie baltique dans
de la ligne verte. DIMENSION SEPTENTRIONALE - la dimension septentrionale, sans pour
STRATEGIE BALTIQUE autant oublier la coopération de la mer de
Aamulehti note que le député européen Barents ni les relations avec la Russie. »
conservateur Ville Itälä semble, quant à « Des propos francs mais faux » HS
lui, satisfait des problèmes encourus par La semaine prochaine, le Parlement euro-
les négociations. Il estime que le calen- L’éditorialiste de Helsingin Sanomat re- péen va approuver un rapport sur la stra-
drier a été trop serré. Il insiste sur les vient sur les propos du président estonien tégie baltique que l’on peut résumer en dix
différences culturelles et les attitudes di- Ilves (revue de presse du 3.11) qu’il juge points :
vergentes à l’égard des droits de l’homme francs mais faux lorsqu’il juge que la di-
entre la Turquie et l’UE. AL/A6 mension septentrionale est un outil des 1. Il faut une initiative de la Commission
relations orientales de la Finlande et que sur la stratégie baltique. 2. 2. Une fois par
PROPOS DE M. TUOMIOJA ses fonds profitent uniquement à la Rus- an devrait se réunir un sommet des chefs
sie, au détriment de l’Estonie. de gouvernements des pays de la balti-
Lors de la publication d’un livre sur les que. 3. La stratégie baltique devrait dispo-
principes de la PESC, hier, à Helsinki, L’éditorialiste rappelle que la dimension ser de sa propre ligne budgétaire. 4. Tous
M. Tuomioja a déclaré que l’élargisse- septentrionale est au départ liée à la poli- les programmes de la mer baltique de-
ment était l’une des meilleures « armes » tique étrangère de l’uE vis-à-vis de la vraient prendre en compte la protection de
dont dispose l’UE. Quand l’uNion débattra partie nord-ouest de la Russie et que l’Es- l’environnement. 5. Il faut déterminer des
au conseil européen de décembre de tonie ne peut prétendre à ces fonds de- zones protégées dans la Baltique. 6. Il faut
l’élargissement, elle ne devra donc pas puis qu’elle est entrée dans l’UE. renforcer la coopération énergétique des
prendre de décision qui pourrait mettre en pays de la Baltique. 7. Il faut planifier des
péril cet outils. Dem De plus, en comparaison des fonds euro- autoroutes de la mer sur la Baltique. 8. Il
péens que reçoit l’Estonie au titre de la faut investir dans des centres de recher-
INTERVIEW DE M. ALI TALAT politique structurelle de l’UE, les fonds ches et échanges d’étudiants. 9. Il faut
dont dispose la dimension septentrionale investir dans l’amélioration des réseaux de
Helsingin Sanomat a interviewé le leader sont des miettes. transport. 10. Il faut des postes frontières
de Chypre du Nord, M. Mehmet Ali Talat fonctionnels dans la région. IS
à Nicosie. Il estime que la proposition de L’éditorialiste estime néanmoins que
compromis présentée par la Finlande « l’UE a réellement besoin d’une stratégie DIRECTIVE TEMPS DE TRAVAIL
n’est pas équilibrée. baltique, qui serait une « politique inté-
rieure » de l’UE puisque désormais la mer

66 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Le Conseil Emploi, politique sociale, "L’interprétation actuelle nécessite 500 landais des finances. "Moi aussi, je suis
santé et consommateurs n’est pas par- médecins de plus en Finlande" AL un ami de la bière. J’aurais toutefois sou-
venu à s’entendre sur la directive rela- haité un compromis à ce sujet." HS/B7
tive à l’aménagement du temps de tra- Aamulehti relève que selon le secrétaire
vail général du syndical des médecins finlan- PARTICIPATION EUROPEENNE AUX
dais, M. Heikki Pälve, la Finlande a be- REUNIONS ECONOMIQUES Kauppalehti
Réunis le 7 novembre à Bruxelles, les soin de plus de 500 médecins de plus si rend compte de la faible participation des
ministres européens du Travail et des elle commence à respecter la décision de ministres européens des Finances, des
Affaires sociales ne sont pas parvenus à la Cour de justice des communautés eu- Transports et ceux chargés de la compéti-
s’entendre sur la directive relative à l’a- ropéennes concernant le temps de travail tivité aux réunions de ces domaines pen-
ménagement du temps de travail. Le rè- des médecins. dant la présidence finlandaise. Dans 43 %
glement de la question du temps de tra- des cas, les ministres européens ont en-
vail des médecins passe notamment par "Nous n’avons tout simplement pas de voyé leur suppléant.
une modification de cette directive. médecins supplémentaires. La formation
de 500 médecins de plus prendra au Le Britannique Gordon Brown n’est pas
Le consensus espéré a été mis en brèche moins dix ans", selon M. Pälve. AL/A9 venu une seule fois, le Français Thierry
par le système dit du Opt out, en vertu Breton une fois et les ministres des Finan-
duquel un employeur et un salarié peu- Editorial « Le temps de travail, enjeu ces allemand, italien et espagnol se sont
vent déroger, dans le contrat de travail, à européen » KU montrés deux fois sur huit.
la législation du travail régissant la durée
maximale de travail hebdomadaire. Le quotidien de l’alliance des gauches Le chef du secrétariat des Affaires euro-
estime que le compromis finlandais ten- péennes, M. Jari Luoto, note cependant
”Malgré tous les efforts que nous avons dait à généraliser l’opt out dans de nom- que la participation aux réunions de la
déployés, nous ne sommes malheureuse- breux pays européens. présidence finlandaise ne diffère pas de
ment pas parvenus à un accord. C’est celle des autres présidences. « Nous n’y
toute l’Europe sociale qui en fait les « C’est pourquoi il faut rejeter ce compro- voyons aucun problème. »
frais », a déclaré en substance la ministre mis. L’opt out doit être d’abord bien enca-
finlandaise du Travail, Tarja Filatov. dré par la législation puis interdit après Kauppalehti estime que le poids des or-
www.ue2006.fi une période de transition ». KU dres du jour des réunions est une des
raisons de la faible participation des minis-
"L’UE n’a pas trouvé d’entente sur le CONSEIL ECOFIN tres. A titre d’exemple, la réunion sur le
temps de travail" HS report de l’entrée de la Lettonie dans l’eu-
TAXE SUR L’ALCOOL rogroupe a rassemblé 21 ministres.
Helsingin Sanomat rapporte que la Fin-
lande a été amèrement déçue mardi "Les pays de l’UE se sont opposés à KL s’étonne du fait que surtout les minis-
parce qu’une entente sur la directive l’augmentation de la taxe sur l’alcool" tres chargés de la compétitivité ont beau-
temps de travail n’a pas été trouvée. HS coup d’absences, alors que la manque de
productivité et de compétitivité est consi-
"Nous étions assez proche d’une entente Selon Helsingin Sanomat, les pays mem- dérée comme un des problèmes les plus
mais malheureusement pas suffisamment bres de l’Union européenne n’ont pas pu importants de l’UE. KL/mar/6
proche", a déclaré Mme Tarja Filatov se mettre d’accord hier sur une augmen-
(PSD), ministre du travail. tation de la taxe minimale sur l’alcool. Editorial « Il y a un problème » KL

Le compromis proposé par la Finlande a La proposition d’augmentation a notam- L’éditorialiste de Kauppalehti estime que,
été rejeté par la France, l’Italie, l’Espagne, ment été critiquée par l’Allemagne qui « si le ministre britannique des finances
la Grève et Chypre. Ces pays s’opposent s’oppose vigoureusement à l’augmenta- Gordon Brown n’a le temps de participer à
à la souplesse permettant les semaines tion du prix de la bière. aucune des réunions ecofin durant toute la
de travail très longues. présidence finlandaise, il y a un problème.
"L’Allemagne ne s’oppose pas à la taxe Soit M. Brown s’en fout, soit il y a trop de
Le commissaire européen chargé du tra- sur l’alcool mais nous ne pouvons pas réunions. En juillet, lors de la réunion mi-
vail, M. Vladimir Spindla, a également été admettre une augmentation du prix de la nistérielle de l’écofin, le seul ministre pré-
très déçu du résultat. Il a menacé 23 pays bière", a déclaré M. Thomas Mirow, minis- sent était la ministre finlandaise ! ». KL
membres, y compris la Finlande, de me- tre adjoint allemand des finances.
sures disciplinaires, parce que ces pays REUNION MINISTERIELLE UE - E-U
ne respectent pas la législation actuelle Malgré l’opposition, la Finlande tentera de
en matière de temps de travail. trouver une solution sur la taxe avant fin M. Pekkarinen à Washington
novembre, ce qui est difficile, les pays
"Nous devons prendre des mesures disci- membres devant être unanimes concer- Le ministre du commerce et de l’industrie
plinaires le plus vite possible. C’est notre nant les décisions sur l’imposition. se rendra demain à Washington pour co-
devoir", a déclaré M. Spindla. présider la réunion ministérielle Union
"Notre première proposition a été criti- européenne - Etats-Unis sur les affaires
Plusieurs autres pays assumant la prési- quée par quatre pays, ensuite sept quand économiques. SM
dence ont déjà échoué à régler ce dos- nous avons proposé de laisser la bière en
sier. Le prochain pays président, l’Allema- dehors de l’accord. Avec cette logique, je DEFENSE
gne, a déjà annoncé qu’elle n’avait pas pense que notre prochaine proposition
l’intention d’évoquer le temps de travail. sera rejetée par vingt pays", a déclaré M. Kääriäinen en Norvège
HS/A4 M. Eero Heinäluoma (PSD), ministre fin-

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


67
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Le Ministre de la Défense a participé hier prises tant qu’on était là pour en pren- Bruxelles sous la présidence de la minis-
à la réunion des ministres de la défense dre », a-t-il dit. tre finlandaise du travail, Mme Tarja Fila-
des pays nordiques ; Il participe aujourd- tov, pour tenter de trouver une entente
’hui à la réunion des ministres de la dé- Pour M. Vanhanen, on se trouve actuelle- concernant la réforme de la directive
fense nordiques et baltes, toujours à ment dans une nouvelle situation où il n’y temps de travail.
Oslo. SM a plus de noyau dur de l’UE. Les coali-
tions ad hoc se forment et se dissolvent La SAK, grande centrale syndicale, n’est
M. Kaskeala en Turquie au fur et à mesure selon les besoins. Ce pas satisfaite de la proposition de compro-
qui est essentiel, pour lui, est de savoir mis de la présidence finlandaise.
Le commandant des forces armées est en quelles sont les priorités que la Finlande
visite en Turquie du 7 au 9 novembre à souhaite promouvoir. Le mouvement syndical s’inquiète notam-
l’invitation de son homologue turc. ment des formulations concernant les
www.mil.fi « Mes propres priorités partent du prin- tours de garde, les périodes d’égalisation
cipe que je souhaiterais que la Finlande du temps de travail et le système d’excep-
ECONOMIE soit un pionnier dans les questions liées à tions (opt out).
la compétitivité, à l’innovation et aux sour-
ASSURANCE RETRAITE ces d’énergie renouvelable. » La SAK estime que les propositions de
M. Vanhanen a dit que son slogan en tant modification peuvent mener à "la première
« Les compagnies d’assurances retrai- que président de l’UE était « plus d’Eu- directive de détérioration de la vie profes-
tes ont investi des milliards dans les rope, une Europe plus intégrée ». sionnelle"
fonds alternatifs » HS
HS relève que le président de la Grande Le système d’opt out (permettant de dé-
Les principales sociétés d’assurances commission, M. Vilén (Parti conserva- passer les 48 heures hebdomadaires), qui
retraites finlandaises Varma, Ilmarinen et teur), rejette l’idée de M. Vanhanen sur la n’est pas en usage en Finlande, est la
Eläke-Fennia ont placé en tout plus de disparition des noyaux durs. Pour lui, il y question la plus difficile dans les négocia-
trois milliards dans des fonds alternatifs a toujours plusieurs noyaux durs dans tions. La Finlande propose des restrictions
(hedge fund). Ces société ont en tout des l’UE et la Finlande devrait participer à de ce système.
portefeuilles d’une valeur gobale de plus tous. HS/A8
de 50 milliards d’euros. HS Le mouvement syndical et le Parlement
RUSSIE européen veulent des règles strictes pour
ces exceptions et une période de transi-
"Selon M. Vanhanen, l’accord avec la tion pour les supprimer. UD/0
Revue de la presse finlandaise Russie met l’unité de l’UE à l’épreuve"
UD DIRECTIVE REACH
du mardi 7 novembre
Uutispäivä Demari, organe du PSD, rap- « L’agence des produits chimiques
UNION EUROPEENNE porte que selon le Premier ministre, n’ouvrira qu’en juin » KL
M. Matti Vanhanen (Parti du centre), l’uni-
DECLARATIONS DE M. VANHANEN té achevée par l’Union européenne vis-à- « La préparation de la directive reach
vis de la Russie au conseil européen in- retarde l’ouverture de l’agence » AL
POLITIQUE EUROPEENNE DE LA FIN-
formel de Lahti est maintenant mise à
LANDE l’épreuve. L’UE n’a pas encore pu trouver La préparation de la directive reach se
une entente sur le mandat de négociation prolonge, aussi l’agence des produits chi-
Le Premier ministre, M. Vanhanen, est
du nouvel accord entre l’Union euro- miques, qui devait ouvrir à Helsinki en
intervenu, hier, à Kouvola, devant la so-
péenne et la Russie. avril prochain, risque de ne démarrer
ciété Paasikivi, en défendant la participa-
qu’en juin. KL AL
tion de la Finlande à l’UE ainsi que l’inté-
"Notre objectif est que l’Union puisse se
gration et l’élargissement de l’Union. mettre d’accord avant le sommet UE- ENERGIE
Russie qui aura lieu fin novembre. Il est
HS relève qu’entre les lignes, il a critiqué
dans l’intérêt de la Finlande que la coopé- Coupure de l’électricité
les aspirations des gouvernements précé-
ration essentielle avec la Russie soit ins-
dents de vouloir inclure la Finlande dans Selon Uutispäivä Demari, M. Timo Rito-
crite dans un accord fort et contraignant",
le noyau dur de l’UE. Selon M. Vanhanen, nummi, ingénieur en chef au ministère du
a déclaré M. Vanhanen lors d’un évène-
les motifs des anciennes stratégies euro- commerce et de l’industrie, la raison de la
péennes de la Finlande relevaient de poli- ment de la Société Paasikivi à Kouvola.
coupure de l’électricité en Europe n’est
tiques de pouvoir et étaient proches des pas encore claire mais elle accélérera le
Dans son discours, M. Vanhanen a souli-
modes de pensée de l’époque de la débat énergétique européen aussi bien à
gné qu’il voulait que la Finlande reste
guerre froide. parmi les précurseurs de l’Union dans les la Commission européenne qu’entre les
questions de la compétitivité, les innova- gouvernements.
« Lors de la guerre froide, les dispositions
tions et les sources de l’énergie renouve-
en matière du pouvoir en Europe nous ont Selon M. Ritonummi, la coupure peut être
dicté la neutralité. Une fois la guerre lable. UD/3
comparée aux coupures graves précéden-
froide finie, nous avons tâté le terrain et tes, comme celles aux Etats-Unis et au
DIRECTIVE TEMPS DE TRAVAIL
nous sommes orientés là où le nouveau Canada ou en Italie et en Suisse il y a
pouvoir européen demeurait. On pourrait
Uutispäivä Demari relève que les minis- deux ans. UD/11
dire, avec un sourire, qu’il n’importait pas
tres européens du travail et des affaires
tellement quelles étaient les décisions Editoriaux
sociales se réunissent aujourd’hui à

68 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

« L’Europe privée d’électricité » KU Russie, de l’Ukraine, de la Biélorussie, de « LA FINLANDE EST LE PAYS LE


la Moldave ? Des pays Baltes ? De Polo- MOINS CORROMPU AU MONDE » HS
Kansan Uutiset écrit que les pouvoirs gne ? Des Balkans ? Pourquoi pas de
publics européens redoutent désormais l’Inde ou de la Chine ? Helsingin Sanomat relève que selon l’or-
qu’une métropole continentale soit privée ganisation Transparency International, la
d’électricité, ce qui pourrait provoquer une Malheureusement, la Finlande est mal Finlande est, avec l’Islande et la Nouvelle-
grande catastrophe. KU connue. Dans le Sud, les gens ont peur Zélande, le pays le moins corrompu au
du Grand Nord obscur et froid, ainsi que monde.
« Les dominos du marché électrique de la langue étrangère. Beaucoup d’é-
réveillent l’Europe » AL trangers qui ne sont jamais venus en Fin- Ces trois pays reçoivent la note de 9,6 sur
lande ont une idée exagérée du climat et 10.
Aamulehti relève que les pays nordiques des conditions finlandaises, selon
n’ont pas été touchés parce qu’ils ont M. Jakobson. La Finlande aurait besoin Les pays nordiques sont le moins corrom-
« leur propre marché nordique séparé du de recruteurs actifs et efficaces, conclu-t- pus dans l’UE et parmi les pays de l’Eu-
reste de l’Europe. Il y a lieu cette fois-ci il. HS/4.11/A2 rope occidentale. L’organisation note qu’il
de considérer cela comme un bien ». n’existe toutefois pas de pays où il n’y
POLITIQUE INTERIEURE aurait pas de corruption du tout. Transpa-
En conclusion, l’éditorialiste estime que rency International se félicite de l’effet
ces coupures d’électricité sont un traite- LEGISLATIVES positif de l’UE sur les nouveaux Etats
ment de choc qui permettra peut-être de membres. HS/B2
s’attaquer aux vrais problèmes politiques Le ministre social-démocrate des Finan-
et économiques de ce secteurs. « Enfin, ces, M. Heinäluoma, sera nommé candi- DEFENSE
on devra résoudre les questions énergéti- dat par son parti pour mener la campagne
ques clés ». AL des législatives et donc pour le poste de Le député M. Markku Rossi : « La Fin-
Premier ministre, lorsque le conseil natio- lande défend son propre territoire »
TRAVAILLEURS ETRANGERS nal du parti se réunira à Oulu, vendredi et
samedi. Le député M. Markku Rossi (Parti du cen-
Aamulehti relève que la Finlande n’attire tre) pense que la défense de la Finlande
pas de la main d’œuvre des nouveaux HS relève que le conseil national du Parti doit se baser sur la conscription générale
Etats membres. Selon le ministère du du centre se réunira les 25 et 26 novem- et la défense régionale, dans l’avenir aus-
Travail, le nombre de travailleurs venant bre. Quant au Parti conservateur, il a dé- si. L’armée de réserve diminue, mais elle
de ces pays n’a pas considérablement signé son candidat, M. Katainen, pour le est exemplaire et, pour la renforcer davan-
changé depuis le printemps dernier, date poste de Premier ministre dès juin. tage, il propose de développer le service
à laquelle la Finlande a levé les restric- militaire ainsi que la fréquence et le conte-
tions concernant la libre circulation des En raison de la présidence finlandaise de nu des périodes d’instruction pour les ré-
travailleurs. l’UE notamment, les grands partis ont servistes.
annoncé qu’ils ne démarreraient leurs
Ce sont la Grande-Bretagne, la France, campagnes électorales qu’en janvier. HS/ M. Rossi admet que le maintien du sys-
l’Allemagne et l’Irlande, en Europe, qui A4 tème de défense au niveau actuel exige
attirent le plus de travailleurs étrangers. de plus en plus de ressources. Les restric-
AL/lun/A7 EMPLOIS PRECAIRES DANS LES MI- tions budgétaires se répercutent sur l’or-
NISTERES ganisation générale des Forces armées et
ELARGISSEMENT sur les achats de matériel.
Helsingin Sanomat publie une étude sur
Helsingin Sanomat publie un billet de Max les emplois précaires (CDD) dans les Dans la répartition des crédits il faudra,
Jakobson sur les défis de l’élargissement ministères finlandais. Selon cette étude, selon M. Rossi, attacher de l’importance à
de l’UE. leur nombre varie considérablement d’un la défense régionale et aux points de vue
ministère à l’autre. Le ministère des Fi- des militaires. Cela signifie entre autre le
Il note que beaucoup de citoyens des nances en a le moins, 10,5 % des em- maintien d’un réseau national de dépôts et
Etats membres de l’Europe de l’Est par- ployés et celui de l’Emploi le plus, 29 %. le soutien financier à l’Escadre de Carélie.
tent à l’Ouest et, qu’en même temps les
pays de l’Europe occidentale, la Finlande Souvent, il s’agit de projets ou du finance- M. Rossi estime que le fait de « se lancer
incluse, restreignent l’arrivée des immi- ment extérieur, par exemple de l’UE, per- dans n’importe quelle coalition de défense
grés de l’Est. mettant les emplois à durée déterminée. ou de faire confiance à une armée profes-
La chef des ressources humaines du mi- sionnelle est une erreur tactique ». Cela
M. Jakobson note que le rôle de la Fin- nistère des Finances estime que les au- détériorerait la volonté de défendre son
lande est particulier. Elle constitue une tres ministères utilisent des contrats à pays et la viabilité des Forces armées
exception tant par rapport à l’Est (peu de durée déterminée même dans des situa- finlandaises, conclut-il. Il préconise dès
Finlandais partent à l’Ouest), que par tions où la législation ne le permettrait maintenant une préparation intense du
rapport à l’Ouest (avec quelques pour pas. Le ministère de l’Industrie et du prochain Livre Blanc de 2008 afin d’attein-
cents seulement d’immigrés). Commerce (10,6 % de contrats à durée dre les buts essentiels.
déterminée) constate qu’une attention
La Finlande devra faire face au vieillisse- particulière est portée à ce qu’il y ait le Il faut également s’attendre à des crises
ment rapide de sa population. Elle aura moins possible de contrats précaires. HS/ de plus en plus longues et difficilement
besoin de plus d’immigrés, de préférence A5 maîtrisables, dit M. Rossi. Il souligne tou-
des jeunes professionnels avec une for- tefois que même si la Finlande est active
mation. Mais d’où viendraient-ils ? De la SOCIETE dans la gestion de crise internationale,

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


69
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

l’ambition principale est d’assurer la pros- l’affaire dénommée de Dujail contre Sad- la région que la Turquie devienne, un jour,
périté, la paix et la sécurité de la société dam Hussein et sept co-défendeurs. membre à part entière de l’UE.
finlandaise. SM/3
L’établissement de la vérité et des res- M. Kozakou-Marcoulis du ministère chy-
Le Ministre de la Défense exige une ponsabilités des crimes perpétrés au priote des Affaires étrangères relève qu’il
augmentation de son budget cours de l’ancien régime permettront de est inscrit dans les principes européens
favoriser une réconciliation nationale et qu’il ne faut pas défavoriser les Etats
Le Ministre de la Défense, M. Kääriäinen un dialogue futur en Irak. La nature des membres. « Aujourd’hui, c’est Chypre,
(Parti du centre) a déclaré lundi que la crimes et la nécessité d’une réconciliation demain, ce sera un autre pays », selon lui.
Finlande a besoin d’une augmentation du nationale signifient que tous les procès
budget de la défense pour assurer la via- doivent être menés dans le respect de Il accuse les Turcs de manque de volonté
bilité des Forces armées et le maintien de toutes les exigences relatives à un procès de coopération du fait que Chypre et la
la conscription générale. équitable. Turquie n’ont pas noué de relations diplo-
matiques. HS/lun/B3
L’alignement ou le non-alignement mili- La Présidence rappelle également la posi-
taire est, selon lui, toujours principalement tion prise depuis longtemps par l’UE Editoriaux
une question de politique de sécurité, contre la peine de mort. L’UE s’oppose à
sans oublier les points de vue financiers. la peine capitale dans tous les cas et tou- « Les négociations turques vont vers
Les avantages économiques ne sont pas tes les circonstances et elle ne doit égale- une impasse » HS
une raison valable pour adhérer à l’O- ment pas s’appliquer dans ce cas.
TAN, car, même en tant que membre de www.ue2006.fi L’éditorialiste de HS se déclare pessimiste
l’OTAN, la Finlande devrait augmenter en ce qui concerne la poursuite des négo-
son budget de défense. CHYPRE ciations avec la Turquie. Pour lui, l’attitude
turque concernant Chypre est une des
M. Kääriäinen rappelle qu’aussi long- Le ministre des Affaires étrangères, divergences d’opinion les plus importan-
temps que la situation géopolitique de la M. Tuomioja, a dit qu’il en a assez que les tes. Quant à la proposition de compromis,
Finlande présente des facteurs d’incerti- parties du conflit sur Chypre commentent HS estime que ce qui est problématique
tude, il faut être préparé à des change- publiquement des discussions « menées est qu’il est difficile de motiver les Grecs
ments de circonstances surprenants. Si avec un profil bas ». chypriotes à ne pas utiliser leur droit de
l’Armée n’est pas maintenue forte, il sera veto.
très compliqué de lui redonner rapide- M. Tuomioja a rencontré, vendredi, à
ment un statut crédible, si besoin était. Bruxelles, le président des Turcs chyprio- L’éditorialiste regrette que dans certains
tes, M. Mehmet Ali Talat. « Un de mes Etats membres, la question turque soit
L’option de la Suède ou une réorganisa- messages était qu’il conviendrait de met- utilisée à des fins électorales ou pour des
tion rudimentaire de l’Armée pour en faire tre un peu moins d’accent sur « la guerre enjeux de pouvoirs. La Turquie, quant à
une organisation professionnelle qui se de l’information ». Helsingin Sanomat elle, adopte des réformes sans pour au-
concentre sur la gestion de crise ne relève que, contrairement aux souhaits tant les mettre en œuvre.
convient pas au Ministre de la Défense finlandais, Chypre, la Turquie et Chypre
finlandais. Le Ministre des Affaires étran- du Nord ont commenté publiquement les HS estime que l’UE sous-estime la capaci-
gères, M. Tuomioja (PSD), en revanche, négociations pilotées par la Finlande. té d’évolution et l’importance stratégique
félicite le député conservateur M. Jari de la Turquie alors que la Turquie sures-
Vilén d’avoir relevé une troisième option M. Talat a dit que la proposition finlan- time ses propres capacités d’évolution et
concernant le système de défense : le daise n’était pas suffisante pour les Turcs son importance stratégique.
modèle de la Suède. M. Tuomioja ne pré- chypriotes. D’autres ont critiqué la Fin-
voit toutefois pas de changement dans le lande pour ne pas avoir inclus l’ONU dans Dans la perspective du rapport de la Com-
cadre du prochain Livre Blanc, car la les négociations. mission sur la Turquie, l’éditorialiste n’est
conscription générale est, d’après lui, un pas trop optimiste. Il craint une stagnation
système qui fonctionne bien même si l’on Vendredi, M. Tuomioja n’a pas donné de des négociations après le Conseil euro-
intervient dans la gestion de crise. SM/4 conférence de presse après les entre- péen de décembre. HS/sam/A2
tiens. Sans révéler les détails des négo-
ciations, il a dit que les chances de trou- « La Turquie trébuche sur la question
ver une solution lors de la présidence chypriote » KS
Revue de la presse finlandaise finlandaise étaient de 50-50.
Keskisuomalainen estime dans son édito-
du lundi 6 novembre Selon lui, M. Talat avait apprécié les ef- rial que le fait que la rencontre sur la
forts de la Finlande de trouver une solu- question chypriote proposée par la Fin-
UNION EUROPEENNE tion au litige. HS/sam/B2 lande ait été annulée est la preuve de la
sensibilité et de la tension autour de la
IRAK Helsingin Sanomat relève que le repré- question.
sentant du Président chypriote,
Déclaration de la Présidence de l’UE M. Pashiardis, accuse les Turcs du peu Il se peut, selon KS, que l’ajournement de
sur le verdict de Saddam Hussein de volonté de résoudre le litige. Chypre a la rencontre soit plus nuisible pour la Tur-
freiné les négociations d’adhésion de la quie que pour Chypre.
La Présidence de l’Union européenne Turquie, car celle-ci n’a pas voulu recon-
prend note de la conclusion du premier naître Chypre. M. Pashiardis estime tou- L’annulation se reflétera sans doute sur le
procès devant le Haut tribunal pénal ira- tefois qu’il serait dans les intérêts de toute rapport de la Commission sur la Turquie.
quien et le verdict annoncé dimanche Selon les informations préalables, le rap-

70 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

port sera assez critique. La Turquie est tains pays membres de l’UE, dont l’Alle- TAXE SUR L’ALCOOL
accusée pour la lenteur de ses réformes magne, de supprimer les sanctions sur
démocratiques ainsi que l’aggravation du l’Ouzbékistan. Selon Uutispäivä Demari, organe du PSD,
litige chypriote. le ministre des finances, M. Eero Heinä-
L’organisation HRW estime au contraire luoma (PSD), a une tâche difficile : il doit
D’autre part, le rapport laissera toujours la qu’il conviendrait d’en ajouter. HS/sam/B3 convaincre les autres ministres européens
porte ouverte pour les négociations d’ad- des finances de la nécessité de l’augmen-
hésion, dont le destin sera décidé lors du DIRECTIVE TEMPS DE TRAVAIL tation de la taxe sur l’alcool. On propose
Conseil européen de décembre. Il n’est une augmentation (pour corriger l’inflation)
pourtant pas exclu que les négociations « Le syundicat des ingé »nieurs criti- de 31 % de la taxe minimale.
soient définitivement interrompues si, d’ici que le compromis finlandais » HS
là, on n’aura pas trouvé d’accord sur le Une telle décision augmenterait réelle-
litige chypriote. Helsingin Sanomat relève que TEK, syn- ment le prix de l’alcool à Chypre et en
dicat des ingénieurs et des architectes Lettonie. Après une éventuelle augmenta-
KS estime qu’en tout état de choses, cela critique le projet de directive temps de tion en Lettonie, l’Estonie pourrait aug-
prendra au moins dix ans pour la Turquie travail en préparation. menter sa taxe sur l’alcool.
d’adhérer à l’UE. KS/lun/4
Les ministres européens du travail et des Cela faciliterait la tâche du prochain gou-
« La Turquie tombe dans les bras de la affaires sociales se réuniront mardi à vernement finlandais qui pourrait lui-même
Finlande » Kaleva Bruxelles pour évoquer la directive temps augmenter la fiscalité finlandaise.
de travail.
Kaleva estime que la relation de plus en M. Pertti Rauhio, secrétaire d’Etat au mi-
plus compliquée entre la Turquie et l’UE Selon M. Ari Åberg, responsable de com- nistère des finances, estime que l’Estonie
marquera les mois restants de la prési- munication à TEK, le projet de directive pourrait augmenter sa taxe en 2009 ou
dence finlandaise de l’UE. « La Finlande est mauvais du point de vue des em- 2010.
aura rarement eu un défi aussi important ployés. "On accepte la souplesse sans la
à relever », écrit l’éditorialiste. sécurité pour les employés." "Cela signifie que le prochain gouverne-
ment finlandais aurait une marge de man-
Kaleva estime qu’on a beaucoup à ga- M. Åberg aurait souhaité une formulation œuvre pour augmenter un peu la taxe sur
gner et beaucoup à perdre dans cette plus stricte concernant le temps maximal l’alcool", estime M. Rauhio.
situation. La position de la Turquie a fait de travail. HS/lun/A9
échouer l’effort d’organiser une rencontre L’importation d’alcool hoirs taxes par les
extraordinaire, mais l’effort en soi est un "La Finlande concilie un litige éternel" voyageurs a diminué d’un tiers par rapport
signal fort de la volonté de la Finlande de HS au début de l’année. Lors de la baisse de
régler la question. la taxe sur l’alcool on a constaté qu’une
Dans un éditorial, Helsingin Sanomat augmentation serait possible si l’importa-
Il semble que le destin des négociations rappelle que le litige sur la directive temps tion par les voyageurs diminuait. UD/2
turques sera le plus grand problème du de travail date de plusieurs années. Cha-
Conseil européen qui terminera la prési- que pays assumant la présidence tente "Selon M. Heinäluoma, les ’exceptions’
dence finlandaise. En même temps, la de le concilier à son tour. freinent l’obtention d’un accord sur
Finlande a un tas de cartes à jouer, selon l’augmentation de la taxe sur l’alcool"
Kaleva. La situation est opportune. La cour de UD
justice des communautés européennes a
La Turquie pourra être face à une décep- jugé que les longs tours de garde de mé- Selon le ministre des finances,
tion, mais on ne pourra pas accuser la decins doivent être inclus dans le temps M. Heinäluoma, concernant l’augmenta-
Finlande de ne pas avoir fait un gros ef- de travail et que les pays qui ne le res- tion de la taxe sur l’alcool semble jusqu’à
fort. Kaleva/sam/2 pectent pas peuvent être poursuivis en présent difficile et demande une sou-
justice. Dans les soins médicaux, il est plesse de tous les pays membres.
Selon Aamulehti, la triste réalité est que difficile et coûteux d’adopter le système
l’enthousiasme concernant une adhésion de 48 heures hebdomadaires maximum "Le problème est que plusieurs pays ont
éventuelle de la Turquie a diminué tant mais les pays membres ne peuvent pas des exceptions qu’ils ne veulent pas in-
dans le pays candidat qu’au sein de l’UE. rester dans une situation d’illégalité. clure dans le champ d’application d’une
Cela signifie que les dirigeants européens éventuelle augmentation. Par exemple, les
auront des choix difficiles à faire au La proposition de la Finlande est une es- Allemands et les Tchèques ont une taxe
Conseil européen de décembre lorsqu’il pèce de modèle semi-flexible dont on sur la bière", a dit M. Heinäluoma après
faudra prendre la décision sur l’éventuelle espère qu’il est suffisamment rigide pour son entretien avec son collègue allemand,
poursuite des négociations d’adhésion. la France et suffisamment souple pour la M. Peer Steinbrück à Berlin dimanche.
AL/sam/A2 Grande-Bretagne.
L’augmentation de la taxe sur l’alcool est
OUZBEKISTAN Le destin de la directive dépend de la un des objectifs de la présidence finlan-
tentative de compromis de la Finlande. Si daise. Selon M. Heinäluoma, une solution
Helsingin Sanomat relève que des repré- on ne trouve toujours pas d’accord après sur l’augmentation de cette taxe est impor-
sentants de l’organisation des droits de la présidence finlandaise les pays mem- tante pour la politique nationale sur l’al-
l’homme, Human Rights Watch, se sont bre commenceront à appliquer plus ou- cool.
rendus à Helsinki, vendredi, pour présen- vertement le système britannique. HS/lun/
ter au ministère des Affaires étrangères A2 "Les augmentations ont un effet sur les
leur souci concernant la volonté de cer- décisions que la Finlande peut prendre

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


71
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

sans que l’importation augmente de pays péenne et le Canada serait ajourné à la traînement rassemblera plusieurs petits
tiers ayant une fiscalité faible », selon demande du gouvernement canadien. Le groupes qui se perfectionneront chacun
M. Heinäluoma. sommet, qui aurait dû avoir lieu le 27 no- dans leur spécialité. Les GT 1500 devront
vembre à Tampere, sera organisé en être opérationnels dès 2007.
MM. Heinäluoma et Steinbrück ont cons- 2007.
taté que l’Allemagne poursuivrait sa prési- Les Finlandais formeront une compagnie
dence avec les même thèmes que la Fin- Selon Helsingin Sanomat, l’Euromed, de protection. Leurs tâches principales
lande. Parmi les projets en cours, l’Alle- réunion de suivi du processus de Barce- consisteront à protéger l’état-major et les
magne héritera au moins de la réforme de lone des ministres des affaires étrangè- transports. Les Finlandais disposeront de
la TVA. res, aura lieu comme prévu les 27 et 28 camions et de chars blindés.
novembre à Tampere. HS/lun/A9
M. Heinäluoma estime que Finlande arri- Le chef de la compagnie de protection, le
vera à trouver une solution concernant le GROUPES TACTIQUES Commandant Joni Lindeman pense que
système de TVA des services électroni- l’entraînement améliorera le fonctionne-
ques. US/3 Les GT 1500 de 2007 effectuent un en- ment des troupes dans un cadre interna-
traînement en Allemagne tional. De plus, la Finlande aura l’occasion
SOMMET UE-CANADA de montrer ses compétences, dit-il.
Les troupes GT 1500 finlandaises sont
Helsingin Sanomat rapporte que le secré- arrivées samedi 4 novembre en Allema- Le Ministre de la Défense, M. Kääriäinen
tariat du Premier ministre a annoncé sa- gne pour un entraînement de trois semai- se rendra sur les lieux le 20 novembre et
medi que le sommet entre l’Union euro- nes avec Hollandais et Allemands. L’en- le Commandant des Forces armées, l’A-

E
T
U
D
I
E
Z

L
E

F
R
A VOUS ÊTES TROP PRESSÉ(E) POUR ÉTUDIER LE
N
C FRANÇAIS AUTRE PART QUE SUR VOTRE LIEU DE
A TRAVAIL ?
I
S CONTACTEZ-NOUS ET NOUS VOUS METTRONS EN RELATION AVEC DES
ENSEIGNANTS : KURSSIT@RANSKA.NET

72 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

miral Kaskeala le 21 novembre, jour de prendre une décision dans le Livre Blanc Cette réunion était considérée comme une
visite officiel comprenant des démonstra- de 2008. TS/13 possibilité de sortie du clash entre la Tur-
tions militaires. quie et l’UE. La nouvelle n’est pas bonne
pour les Turcs dont la situation d’adhésion
Le recrutement des GT 1500 de 2008 a à l’Union sera examinée mercredi pro-
commencé et durera tout le mois de no- Revue de la presse finlandaise chain par le commissaire M. Olli Rehn.
vembre. La Suède aura le commande-
ment des troupes qui seront constituées du 3 novembre M. Tuomioja n’a pas avoué qu’il pourrait
de Suédois, Norvégiens, Estoniens et s’agir d’un coup dur ou que l’adhésion de
Finlandais. La Finlande y participera avec UNION EUROPEENNE la Turquie serait remise en cause. Il es-
un effectif de 221 personnes dont la plu- time toujours que les chances pour la
part formeront une section de lance- CHYPRE poursuite des négociations sont de 50%. Il
grenades et le reste sera inséré dans sept faut continuer, selon lui.
Selon le Ministre des Affaires étrangè-
autres sections. Hbl/4.11/10, HS/6.11/A4,
res Erkki Tuomioja, les négociations
TS/4.11/13 Selon une source proche, la Turquie ne
entre l’UE, Chypre et la Turquie conti-
comprendrait pas la gravité de la situation.
nuent
POLITIQUE INTERIEURE Ils attendent une solution miracle au som-
met de décembre, ce qui n’arrivera pas.
"La Finlande a discuté, au nom de la pré-
DEBAT SUR L’OTAN Dans cette question où tout le monde
sidence de l’Union européenne, avec tous
pourrait gagner, la situation pourrait tour-
les partenaires sur des questions relatives
Selon le Général de Brigade Räty : « Il ner à l’inverse et tout le monde serait per-
est temps d’examiner l’option d’adhé- au processus d’adhésion de la Turquie à
dant.
l’UE et à l’établissement de relations com-
rer à l’OTAN »
merciales directes entre l’UE et le Chy-
La question des ports turcs fermés aux
Le Chef de l’unité de la politique de dé- pre-Nord. Notre objectif a été de trouver
chypriotes reste un des problèmes ma-
fense nationale auprès du Ministère de une solution permettant de poursuivre,
jeurs. Cette concession est considérée
Défense, le Général de Brigade Arto Räty sans interruption, les négociations d’ad-
comme une question délicate dans la poli-
préconise un examen public approfondi hésion avec la Turquie, et d’améliorer la
tique intérieure turque, d’autant plus déli-
sur le système de défense de la Finlande situation des deux communautés au Chy-
cate que des élections sont prévues l’an-
pre", dit le ministre des Affaires étrangè-
et sur l’adhésion à l’OTAN. née prochaine. Si la Turquie ne fait pas
res Erkki Tuomioja. preuve de flexibilité, il est probable que
Il faudrait clarifier les menaces qui peu- Chypre utilisera son droit de veto dans les
vent surgir à long terme et la position de "Dans ce but, nous avons également été
négociations d’adhésion à l’UE.
la Finlande dans le domaine de la sécuri- prêts à organiser en Finlande un cycle de
té internationale. Le GB Räty prévoit un pourparlers entre la Présidence et toutes
Si la Turquie manque à ses devoirs, Chy-
comité de travail qui serait constitué de parties concernées. Malheureusement,
pre ne compte pas réparer les erreurs des
fonctionnaires des Ministères concernés ceci n’a pas été possible avant la publica-
Turcs, a déclaré jeudi le représentant du
et d’hommes politiques. tion, le 8 novembre, du rapport de la
président chypriote, M. Christodoulos Pas-
Commission sur la Turquie, mais naturel-
hiardis en Nicosie.
Il a soulevé la question à peine deux jours lement nous continuons à travailler pour
après les propos du Ministre de la Dé- trouver une solution". La Présidence La Finlande tente encore de trouver des
fense, M. Kääriäinen (Parti du centre) qui continue les négociations au niveau politi-
solutions. M. Tuomioja rencontrera le pré-
avait donné deux options à la Finlande : que vendredi, lorsque le ministre Tuomio- sident de Chypre du nord, non reconnu
soit une augmentation notable du budget ja rencontre à Bruxelles le leader de la sur le plan international, M. Mehmet Ali
de la défense, soit l’alignement militaire. communauté turco-chypriote Mehmet Ali
Talat, vendredi à Bruxelles. M. Pashiardis
Le GB Räty présume que les ressources Talat. www.ue2006.fi a rappelé que la rencontre ne pourra rien
financières ne suppléeront de toutes fa- résoudre, car il s’agit d’une question qui
çons plus à tous les besoins de l’armée « Situation de plus en plus difficile
devra être réglée par l’armée turque.
dans les années à venir. dans le différend chypriote » HS
A aucun moment, M. Tuomioja n’a dit que
Sur la scène politique, des personnes Le litige sur Chypre s’aggrave. La ren-
l’annulation du sommet serait dû à l’atti-
influentes des partis conservateurs et contre ministérielle prévue à Helsinki a
tude des Turcs. HS/B1, UD/11
sociaux-démocrates ont également de- été annulé à la dernière minute. Selon le
mandé à peser le pour et le contre au quotidien Helsingin Sanomat, les parties
ELARGISSEMENT
courant de cette année. Le Ministère de la concernées n’étaient pas prêtes à se ren-
Défense avait effectué un rapport sur contrer. Chypre et la partie nord de l’île se Point de vue de M. Stubb « Il ne faut
montraient coopératifs, mais la Turquie
l’OTAN en 2002, mais celui-ci n’avait pas pas que la capacité d’intégration de
n’a pas affiché une volonté politique suffi-
été traité au Parlement. l’UE devienne un critère pour l’élargis-
sante, rapporte le journal. sement » HS
Maintenant, il serait temps que cette
question préliminaire soit abordée, voire Le ministre des affaires étrangères finlan- Dans un point de vue publié par Helsingin
avant des élections parlementaires, dit le dais, M. Erkki Tuomioja, ne s’est pas ex- Sanomat, le député européen Alexander
GB Räty. Le débat politique doit toutefois pliqué sur les raisons de l’annulation. Il Stubb écrit que, « avant le dernier élargis-
se baser sur des études. Le travail devrait s’est contenté de dire que les circonstan- sement on a pu craindre que l’Union n’é-
donc commencer avec l’entrée en fonc- ces nécessaires à une rencontre n’étaient tait pas prête à intégrer les anciens Etats
tion du nouveau Gouvernement au prin- pas réunies. communistes. Il en est allé autrement. Les
temps 2007. Ainsi la Finlande pourrait-elle nouveaux Etats membres se sont non

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


73
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

seulement bien intégrés dans l’UE mais Président de la commission Jacques De- sur la police, le code pénal et la loi sur les
ils ont en plus fait progresser l’intégration, lors ne souhaitait-il pas lui-même mainte- étrangers.
parfois de manière plus enthousiaste que nir la neutre Finlande en-dehors de l’UE
les anciens Etats membres. » par crainte de la voir freiner la politique Selon le ministre de l’intérieur, M. Kari
étrangère et de sécurité commune de Rajamäki (PSD), "l’accord de Prüm a sou-
« L’augmentation du nombre de membres l’UE ». vent été évoqué au sein de l’UE comme
au club européen a profité à tous tant exemple notamment dans le développe-
économiquement que politiquement. En En conclusion, M. Stubb prédit que ment de la lutte antiterroriste. L’accord est
dépit de cela, l’UE doit faire face à une « dans les années à venir le débat sur les ouvert pour tous les pays membres de
fatigue de l’élargissement. Dans ce frontières de l’UE va continuer. Il faut l’Union européenne".
contexte, on entend de plus en plus dans donc toujours avoir à l’esprit que l’on ne
les couloirs de Bruxelles et dans les Etats trouvera jamais « le bon moment » pour "Il est important pour notre sécurité et
membres un débat sur la capacité d’inté- l’élargissement. En effet, l’UE n’est jamais notre intérêt national que la Finlande parti-
gration de l’UE, que certains appellent prête à s’élargir, mais en même temps cipe au développement de la coopération
aussi capacité d’absorption ou d’assimila- elle y est aussi constamment prête ». HS de sécurité interne de l’Union. Une coopé-
tion. » ration concrète entre les autorités comme
Point de vue de M. Iloniemi « Les fron- l’accord de Prüm augmente la sécurité
[...] « La Finlande a toutes les cartes en tières floues de l’Europe » des citoyens", a déclaré M. Rajamäki.
main pour définir la capacité d’intégration.
En tant que présidente de l’UE, la Fin- Selon l’ancien diplomate Jaakko Iloniemi, Selon M. Rajamäki, la Finlande participe
lande doit préparer les conclusions du lorsque l’on doit évoluer si un Etat candi- étroitement aux mesures de préparation
conseil européen de décembre, et notam- dat est européen ou non, il faut prendre de la mise en œuvre de l’accord en coo-
ment définir la capacité d’intégration. Ce une décision au cas par cas. « Les critè- pération avec l’Allemagne. HS/A8
travail est préparé par le rapport du com- res sont alors plutôt politiques que géo-
missaire finlandais Olli Rehn qui sera graphiques ». RUSSIE
rendu public mercredi prochain. Quant à
moi, je suis responsable du rapport au « Quand on débat des frontières de l’Eu- "Selon Mme Halonen, un nouvel accord
Parlement européen », écrit M. Stubb. rope, il s’agit en fait de savoir quels sont avec la Russie prendra des années" HS
les peuples que nous sommes prêts à
Selon lui, « la capacité d’intégration ne accueillir dans l’UE. Il ne s’agit pas de Helsingin Sanomat relève que la Prési-
peut pas être définie de manière scientifi- savoir où sont situés ces peuples mais dente, Mme Tarja Halonen, qui a accordé
que. » plutôt des sensations et des peurs qu’ils une interview à l’agence de presse russe
éveillent chez nous ». Interfax, estime que la rédaction d’un nou-
« La capacité d’intégration dépend de vel accord de coopération et de partena-
trois questions. D’abord la question de En conclusion, M. Iloniemi écrit que, riat entre l’Union européenne et la Russie
savoir si le système de prise de décision « aujourd’hui, il semble moins clair que prendra probablement plusieurs années.
de l’UE supportera l’élargissement. En- les pays membres de l’UE sont prêts à
suite la question de savoir si le budget de accepter la Turquie dans l’UE et la volon- L’accord actuel expirera à la fin de l’année
l’UE est prêt à y faire face. Enfin, la ques- té de réformes de ce pays s’est ralentie, prochaine. Mme Halonen a rappelé qu’on
tion de savoir si les missions de l’UE, alors même que l’euroscepticisme y gran- avait décidé de prolonger l’accord actuel
comme par exemple la politique agricole dit. » « Cela pourrait pousser la Turquie à jusqu’à l’entrée en vigueur du nouvel ac-
commune, sont suffisamment réformées une coopération plus étroite avec la Rus- cord.
pour supporter l’élargissement. » sie et l’Iran. Or, personne ne veut cela à
l’Ouest. » SK Mme Halonen considère comme une
« La capacité d’intégration est donc de la bonne idée la création d’une zone de libre-
responsabilité de l’UE et de ses Etats ACCORD DE PRÜM échange entre l’Union européenne et la
membres. L’Etat candidat ne peut l’in- Russie. Mais il faut d’abord que la Russie
fluencer ni en être responsable. C’est "La Finlande compte participer à une devienne membre de l’OMC. HS/A4
pourquoi, je pense que la capacité d’inté- coopération policière élargie" HS
gration de l’UE ne peut être élevée au POLITIQUE ETRANGERE
rang de condition à l’élargissement. Les Helsingin Sanomat rapporte que la Fin-
négociations d’adhésion avec la Croatie lande a l’intention de joindre l’accord de ESTONIE - FINLANDE - RUSSIE
et la Turquie ont déjà commencé. On a Prüm (Schengen plus) concernant la coo-
promis aux pays des Balkans la possibili- pération de sécurité transfrontalière. Le Interview de l’ambassadeur estonien,
té d’adhérer. Il faut tenir ces promesses. gouvernement a décidé jeudi de proposer M. Ilves
Cela ne saurait néanmoins pas signifier la participation à cette coopération.
qu’il n’est pas nécessaire de réformer les La semaine dernière devant le parlement
institutions, le financement ou les politi- Sept pays de l’Union européenne dans européen, le premier ministre, M. Matti
ques de l’UE. Il faut au contraire les réfor- l’Europe du Sud et centrale ont signé l’ac- Vanhanen, se vantait de l’unanimité de
mer continuellement », écrit M. Stubb. cord dont l’objectif est de lutter contre le l’Union dans sa politique russe.
terrorisme, la criminalité internationale et
« L’élargissement est le défi le plus diffi- l’immigration clandestine. M. Ilves a des doutes. « J’aimerais bien
cile de l’UE. Il divise les opinions ; Il est partager l’optimisme du premier minis-
facile de l’utiliser comme arme ou bouc La coopération policière causera des mo- tre », déclare M. Ilves.
émissaire. C’est aussi un vecteur de po- difications dans la législation, notamment
pulisme. On trouve toujours des raisons concernant les lois sur les armes, la loi « Malheureusement divide et impera - est
pour arrêter l’élargissement. L’ancien toujours de rigueur, lorsqu’on a à faire à

74 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

des partenaires difficiles, comme la Rus- « Je ne connais pas beaucoup d’intellec- la situation est différente pour les pays de
sie. Dans l’Union, les intérêts nationaux tuels russes qui se considérerait aujourd- la CEI, par exemple la Géorgie."
refont surface, ce qui est regrettable », ’hui plus libre qu’il y a cinq », poursuit
estime M. Ilves. l’ambassadeur estonien. Selon M. Soros, "la Finlande profite éco-
nomiquement de l’enrichissement de la
M. Ilves est persuadé que la politique A la manière des autres grands pays de Russie mais politiquement la situation est
russe de l’UE ne connaîtra pas de boule- l’UE, la Finlande a joué sa propre carte dangereuse pour la Finlande".
versement subit. Pour arriver à des résul- dans la politique des relations européen-
tats, les pays de l’UE devraient renforcer nes avec la Russie. Pour M. Ilves, la di- Selon M. Kivinen, "la question sur la rela-
leur ligne commune, notamment dans les mension septentrionale de l’UE, tant ché- tion du commerce et de la politique est
relations extérieures. rie par les Finlandais, s’est trop réduite en difficile. Il est très difficile de dire quelle est
un outil de leurs relations orientales. la proportion du commerce et de la politi-
« L’UE ne peut pas agir de manière à que dans chaque entreprise ayant des
approuver une politique commune dans M. Ilves, qui a travaillé dans le groupe échanges commerciaux avec la Russie" ;
un domaine où cela représente un intérêt baltique du parlement européen se sou-
national et de la détruire dès que les inté- vient que les représentants du ministère M. Alpo Juntunen, maître de conférences
rêts économiques sont en jeu. » des affaires étrangères finlandais était au département de la stratégie de l’Ecole
très fier lorsque les fonds de la dimension supérieure de la défense, estime que
Pour M. Ilves, la Géorgie représente un septentrionale ont été consacrés presque M. Soros exprime dans ces propos la dé-
véritable test pour politique russe de l’UE. entièrement à la Russie. ception quant aux résultats de ses inves-
La Russie a fait pression sur la Géorgie tissements en Russie.
en s’appuyant sur une sorte « d’épuration « Cela signifie que l’Estonie n’obtiendra
ethnique ». Les Géorgiens sont forcés de rien du tout », remarque M. Ilves, pour qui M. Juntunen dit partager l’avis de l’ancien
quitter les villes russes pour retourner il est regrettable que la dimension septen- président Paasikivi : il faut exercer des
dans leur pays. trionale puisse être perçue comme un échanges commerciaux avec la Russie
instrument des relations bilatérales vers la mais il ne faut pas devenir trop dépendant
« Les expulsions doivent être catégori- Russie. » d’un seul marché.
quement condamnées car elles sont mis
en œuvre sur des principes ethniques. « S’il s’agit effectivement de la dimension Selon M. Juntunen, le commerce avec
Comment peut-on dire qu’un pays qui septentrionale de l’UE, il faut se concen- l’Union soviétique était différend de l’ac-
pratique des expulsions partagent les trer sur les problèmes de la région balti- tuel commerce avec la Russie. A l’époque
mêmes valeurs européennes ? » de- que, pas sur les relations de voisinage. soviétique, le commerce extérieur n’était
mande M. Ilves qui considère que cette Tout le reste contribue à tromper les ci- pas "envahissant" et les entreprises rus-
politique est inquiétante. toyens européens », estime M. Ilves. ses avaient très peu de commerce exté-
rieur.
« S’agit-il du renforcement d’un vieil impé- « Si la stratégie est perçue ainsi, il fau-
rialisme russe ? » demande Suomen Ku- drait l’appeler la dimension septentrionale Les propos sages de Paasikivi seraient
valehti. « Je ne sais pas quel serait le de la politique de voisinage. Ce serait utiles, selon M. Juntunen, pour réduire la
terme approprié. Si on pense aux valeurs honnête, car la stratégie se concentre naïveté aussi dans le commerce de l’éner-
européennes, à la démocratie et aux dans la Russie du nord-ouest. Il faut soit gie où la Finlande a été dépendante de la
droits de l’Homme comme base de la changer la stratégie, soit changer son Russie pendant des décennies. KL/mar/7
politique étrangère, dans ce cas nous nom », pense M. Ilves
devons les exiger toujours et partout. On DEFENSE
ne peut pas partir du principe que les M. Ilves compte représenter la voix de
droits de l’Homme sont importants tant l’Europe de l’est, comme à l’époque où il Vives réactions aux propos du Ministre
que l’autre ne possède pas de gaz natu- travaillait à Radio Free Europe. de la Défense
rel », réplique M. Ilves.
M. Ilves remarque que même les Finlan- Les propos du Ministre de la défense,
M. Ilves ne pense pas que l’Union euro- dais se comportent parfois de façon arro- M. Kääriäinen (Parti du centre) sur les
péenne puisse avoir une réelle influence gante. Selon lui, cette attitude provient de options concernant la défense de la Fin-
sur la Russie. Pour lui, la fonction de l’UE leur conception « d’un droit moral à don- lande ont suscité de vives réactions. Le
consiste à défendre les intérêts de ses ner des leçons aux pays qui n’ont pas fait ministre avait dit, mercredi lors d’une ren-
pays membres. Ensuite, elle devrait dé- la guerre d’hiver et de continuation ». contre de l’Association pour les cours de
fendre ceux qui partagent les valeurs eu- SK/22-26 défense nationale, que la Finlande doit
ropéennes. « Nous devons soutenir l’U- choisir entre une augmentation du budget
kraine, la Moldavie et la Géorgie, qui ten- RUSSIE de défense et l’adhésion à l’OTAN.
tent de développer leurs valeurs et légi-
slations dans une direction plus euro- "La politique de grande puissance de Le vice-président de la commission de
péenne », conclut M. Ilves. la Russie menace plus les pays de la défense, M. Jaakko Laakso (Alliance des
CEI que la Finlande" KL Gauches) critique le Ministre de la dé-
« Nous devons nous inquiéter de l’exis- fense qui revendique des ressources sup-
tence de certains pays aux frontières de Kauppalehti relève que M. Markku Kivi- plémentaires pour la défense en mena-
l’UE, pour qui le développement démocra- nen, directeur de l’institut de recherche çant avec l’adhésion à l’OTAN.
tique de ses voisins est considéré comme Aleksanteri, commente les propos récents
une menace à leur sécurité », constate de M. George Soros sur la Russie : "La Le président de la grande Commission,
M. Ilves. Finlande n’est pas en danger direct mais M. Jari Vilén (Parti conservateur), en re-

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


75
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

vanche, a remercié le Ministre de s’être La législation actuelle autorise les procé- Selon lui, toutes les parties ont une atti-
exprimé plus clairement que jamais. dures de licenciements collectifs unique- tude favorable aux efforts de la Finlande
ment pour les entreprises d’au moins 30 de trouver une solution dans le litige sur
Le président de la Commission de dé- salariés. Désormais les procédures de Chypre. Il estime qu’indépendamment de
fense, M. Kauko Juhantalo (Parti du cen- licenciements collectifs toucheront les ce qui se passera ce week-end, le proces-
tre) approuve les propos du Ministre sur entreprises à partir de 20 salariés. Cela sus continuera.
le déficit budgétaire des Forces armées et fait entrer dans le champ d’application de
tient aussi à assurer que M. Kääriäinen la loi 2 800 entreprises de plus et 66 000 Dernière minute : Un porte-parole fin-
est un partisan du système de défense salariés de plus. landais a annoncé aujourd’hui l’annula-
finlandais. Il relève que les coûts augmen- tion de la rencontre KS/24
tent particulièrement dans les domaines Ce projet de loi, préparé par le ministère
de la technique et de l’énergie. du travail avec les partenaires sociaux KS a interviewé le professeur de relations
avait été critiqué par la confédération des internationales de l’Université du Proche-
Malgré le manque de ressources financiè- entrepreneurs (PME-PMI) qui s’opposait à Orient à Nicosie, M. Jouni Suistola.
res, la Finlande enverra à l’avenir aussi l’élargissement du champs de la loi aux M. Suistola estime que la proposition de
environ mille hommes en opérations exté- entreprises de plus de 20 salariés. Le compromis de l’UE « manque de psycho-
rieures et réservera cent millions d’euros parti du centre et le parti suédois parta- logie ». Pour lui, il s’agit d’un litige ethni-
à la gestion de crise. L’OTAN coûterait geaient ce soucis. que avec des dimensions psychologiques
selon certaines sources 70 millions d’eu- profondes. Il n’exclut pourtant pas la pos-
ros par an. M. Juhantalo présume que si Finalement, hier, un accord a été obtenu. sibilité de réussir à faire passer le paquet.
la Finlande adhère à l’OTAN, le système Il prévoit que les sanctions aux violations
de défense nationale sera de toute façon des mesures prévues par la loi dans les Pour les Chypriotes turcs, le compromis
à changer. HS/A4, SM/8-9 entreprises de 20 à 30 salariés seront ne propose pas grand chose de plus.
moins élevées. Quant aux Chypriotes grecs, ils manquent
Billet du Ministre de la défense de motivation, du fait qu’ils sont déjà dans
Cet accord a été salué par les confédéra- l’UE. M. Suistola admet qu’une adhésion à
Le Ministre de la défense, M. Kääriäinen tions syndicales. M. Ihalainen (SAK, tra- l’UE reste un facteur motivant pour les
(Parti du centre) dit que les troupes finlan- vailleurs) affirme que le dialogue social Turcs.
daises de maintien de la paix en Afgha- tripartite a montré son efficacité.
nistan travaillent dans des circonstances M. Fagernäs (EK, patronat) estime qu’il Il note que, du point de vue des Chyprio-
particulièrement exigeantes, mais la situa- est bon qu’un accord ait été obtenu d’une tes grecs, la non-adhésion à l’UE de la
tion est stable et relativement calme au manière qui ne grève pas les relations Turquie signifierait qu’il y a un Etat plutôt
Nord du pays, où les Finlandais sont ins- des partenaires sociaux avec le gouver- hostile à leur frontière, alors que l’adhé-
tallés actuellement. nement. UD sion de la Turquie signifierait l’ouverture
d’un grand marché pour eux.
Le Ministre loue la résolution et à la pa- ECONOMIE
tience des Finlandais qui les a préservés M. Suistola constate que l’adhésion de
d’affrontements et sauvés des deux CHANTIERS NAVALS Chypre à l’UE a eu une influence pure-
confrontations armées. De même, le seul ment positive dans la vie quotidienne de
Finlandais blessé a immédiatement reçu « Les travailleurs étrangers sous- Chypre du Nord. Les habitants des deux
des premiers soins de ses compatriotes, payés à Turku » KU côtés traversent la frontière et se côtoient
ce qui est un point notable. Le Ministre régulièrement. KS/24
souligne qu’il est important d’enquêter Une grève est organisée aujourd’hui au
sérieusement sur cet incident. chantier naval de Aker à Turku pour pro- Tuomioja père médiateur en 1964
tester contre le fait que 70 ouvriers litua-
M. Kääriäinen tient à assurer que tout le niens d’une entreprise sous-traitante de Les journaux relèvent que Sakari Tuomio-
matériel nécessaire a toujours été dispen- ce pays sont payés 1,51 euros de l’heure. ja, père du ministre des Affaires étrangè-
sé aux Finlandais envoyés en opération res Erkki Tuomioja, menait les négocia-
et que les demandes de matériel addition- Sur ce chantier naval travaillent actuelle- tions de paix à Chypre en 1964.
nel ont été prises au sérieux et la Fin- ment 1500 ouvriers étrangers de 24 natio-
lande a cherché à y répondre au mieux. Il nalités. KU C’est le secrétaire général de l’ONU, U
affirme qu’on « ne fait pas de compromis Thant, qui l’avait invité pour rechercher
en matière de sécurité ». Une fois que la une solution au litige de l’époque. Son
décision d’envoyer des troupes a été travail à Chypre a été interrompu par son
prise, les questions financières n’empê- Revue de la presse finlandaise décès, en septembre 1964. Kaleva/mer/14
chent plus l’activité et la sécurité dans les
zones de crise », conclut-il. du jeudi 2 novembre MM. VANHANEN ET HEINÄLUOMA A
(www.defmin.fi) BERLIN
UNION EUROPEENNE
POLITIQUE INTERIEURE Helsingin Sanomat relève que le Premier
CHYPRE ministre, M. Matti Vanhanen, effectuera le
LOI SUR LES LICENCIEMENTS COL- mardi 7 novembre une visite à Berlin où il
Keskisuomalainen relève que selon les
LECTIFS aura un entretien avec la chancelière fé-
agences de presse Reuters et DPA,
dérale, Mme Angela Merkel.
M. Tuomioja estime que la question de
Le gouvernement est arrivé, hier, enfin à
l’organisation d’une réunion sur Chypre
un accord sur le texte du projet de la nou- Mme Merkel et M. Vanhanen doivent évo-
sera résolue aujourd’hui. quer les questions européennes d’actuali-
velle loi sur les licenciements collectifs.

76 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

té, notamment l’élargissement de l’Union l’effectif des unités militaires quasiment lande de participer aux entraînements de
européenne. L’Allemagne assurera la au niveau actuel. l’OTAN afin de mieux développer les ca-
présidence de l’Union après la Finlande. pacités de gestion de crise.
L’alignement militaire, pour sa part, exige-
Le ministre des finances, M. Eero Heinä- rait une décision politique de la part de La Finlande décide de la participation des
luoma, effectuera également une visite en l’Etat. Forces armées finlandaises aux entraîne-
Allemagne. Il se rendra à Berlin le diman- ments militaires internationaux pour une
che 5 novembre à l’invitation de son ho- M. Kääriäinen dit que les économies fi- période d’un an à la fois. www.formin.fi
mologue allemand, M. Peer Steinbrück. nancières ne peuvent cependant pas être
l’unique raison d’adhérer à l’OTAN. Il s’a- AFGHANISTAN
Les ministres évoqueront les questions git d’une question de défense. Par ail-
d’actualité de la présidence finlandaise, leurs, même si la Finlande était membre La Finlande suit de près la situation en
comme la taxation sur la valeur ajoutée, de l’OTAN, le budget de la défense de- Afghanistan mais ne retire pas encore
l’imposition de l’alcool et les prêts exté- vrait être augmenté. ses troupes
rieurs de la Banque européenne des in-
vestissements. HS/A8 M. Kääriäinen ne veut pas exprimer son La Finlande estime que la situation en
opinion sur l’affaire. Il fait remarquer que Afghanistan ne prend pas de telles propor-
VENTES D’ARMES le remplacement des mines anti- tions d’insécurité qu’il faille en retirer les
personnel, malgré le supplément de 200 troupes finlandaises. Les responsables
Suomenmaa, organe du Parti du centre, millions d’euros qu’il exigeait, avait été politiques et militaires disent être tenus au
rapporte que le ministre des affaires réalisé parce qu’il s’agissait d’une ques- courant des fluctuations dans le domaine
étrangères, M. Erkki Tuomioja (PSD), tion importante. Il préconise à présent un de la sécurité de l’opération de maintien
veut que la limitation des ventes d’armes pareil « réalisme où l’on prend ses res- de la paix, où les Finlandais sont suppo-
soit un projet de priorité de l’Union euro- ponsabilités ». sés faire du travail de reconstruction dans
péenne et que les accords des pays de le Nord, la région la plus calme du pays.
l’Union concernant les exportations d’ar- Le prochain Livre Blanc sera pour 2008. Il
mes soient actualisés. s’agira donc, selon lui, d’y développer la La présidente de la commissions des af-
politique de défense et d’instituer un co- faires étrangères, Mme Jaakonsaari
Le premier comité de l’assemblée géné- mité qui prépare ce sujet dès le printemps (sociale-démocrate) aimerait prochaine-
rale de l’ONU a approuvé la semaine der- suivant. HS/A4 ment une actualisation des circonstances
nière de commencer les négociations sur de l’opération par le Ministre de la dé-
un accord ATT limitant les ventes d’ar- La Finlande est intéressée par les en- fense, M. Kääriäinen. Elle ne pense ce-
mes. SM traînements de gestion de crise de pendant pas non plus à interrompre l’opé-
l’OTAN ration.
DEFENSE
Le 2 novembre, la Présidente de la Répu- Si la nature de l’opération ne change pas
OTAN blique et la Commissions de ministres entièrement, il est important que la Fin-
chargée des affaires étrangères et de lande y soit active pour des raisons de
Déclarations de M. Kääriäinen sécurité se réunissent pour discuter sur crédibilité sur le plan international.
les questions liées à la participation de la
« Les options du Ministre de la dé- Finlande aux entraînements des troupes Le sous-secrétaire d’Etat auprès du Minis-
fense : un budget plus important ou de déploiement rapide de l’OTAN et à la tère des affaires étrangères, M. Lyra es-
l’adhésion à l’OTAN » Stratégie de la protection des fonctions time que le caractère de l’opération n’a
vitales à la société (YETT) sur laquelle le pas changé concernant les Finlandais et
Le Ministre de la Défense, M. Kääriäinen gouvernement prendra prochainement que ceux-ci peuvent donc toujours partici-
(Parti du centre) prédit que les Forces position. per à l’opération qu’il qualifie de difficile,
armées s’étioleront petit à petit, surtout à mais pas d’impossible, bien que la situa-
cause des coûts croissants, si l’on ne La Finlande veut poursuivre le projet de tion de sécurité soit mauvaise.
change rien dans le domaine de la dé- développement de la capacité de défense
fense. Il présente deux options pour l’ave- et de l’ajustement aux mesures internatio- Ces deux facteurs liés à la sécurité et au
nir. L’une serait d’augmenter le budget de nales de la gestion de crise. La Finlande caractère de l’opération sont suivis sans
la défense et de poursuivre dans le cadre pourra donc participer dans l’avenir aux cesse, car un changement à ce niveau-là
du PARP selon le modèle actuel, l’autre, opérations multinationales exigeantes. pourrait entraîner le retrait des troupes.
l’alignement militaire et donc l’adhésion à UD/2
l’OTAN. L’UE développe sa défense suivant les
standards de l’OTAN et elle ne compte GAZODUC BALTIQUE
La première option supposerait la volonté pas organiser d’entraînement militaire
de maintenir la conscription générale et toute seule dans les années à venir. En
conséquence, il est important pour la Fin-

VOUS HABITEZ EN FINLANDE ? VOUS ENSEIGNEZ LE FRANÇAIS, VOUS


ÊTES FREELANCER ET VOUS CHERCHEZ DES HEURES ?

ENVOYEZ-NOUS VOTRE CV : KURSSIT@RANSKA.NET

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


77
LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Les gardes-frontières et les militaires nistre du commerce et de l’industrie dure- facilités de visas soient ratifiés par les
sont inquiets à propos des conséquen- ra jusqu’à la fin du premier semestre de deux parties au premier semestre 2006.
ces du gazoduc dans la Baltique 2007. Kaleva

Le projet de construction du gazoduc La première unité de Loviisa a été mise ENERGIE


sous-marin, allant de Russie en Allema- en route en 1977 et la deuxième en 1980.
gne et passant près des limites maritimes Jusqu’à présent, IVO et son successeur "La dépendance énergétique de l’Eu-
de la Finlande, inquiète le Corps des gar- Fortum ont demandé le prolongement de rope augmente" Kaleva
des-frontières. D’après eux, ce gazoduc l’autorisation de fonctionnement tous les
pourrait mettre en danger la surveillance dix ans. Kaleva relève que M. Sauli Niinistö, vice-
du territoire effectuée par les sous- directeur général de la Banque euro-
marins. Les Forces armées mettent aussi Un renouvellement de l’automatisation à péenne d’investissements, qui a participé
en garde en disant qu’il ne s’agit pas uni- Loviisa durera jusqu’à 2014 et coûtera à un séminaire économique en Finlande,
quement d’une question de politique envi- environ 50 millions d’euros. HS/A6 souligne que « l’énergie est de l’argent ».
ronnementale, comme le Ministre des
Affaires extérieures, M. Tuomioja (social- CULTURE Selon M. Niinistö, il n’y a pas d’assez d’é-
démocrate) et plus tard le Ministre de la nergie mais il y a beaucoup d’acheteurs
Défense, M. Kääriäinen (Parti du centre) UN NOUVEL INSTITUT CULTUREL d’énergie dans ce monde.
l’avaient formulé. NORDIQUE A HELSINKI
Il souligne que la Chine, le Japon et l’Inde,
Le Commandant Juha Mäkelä du dépar- Les ministres nordiques de la Culture se ainsi que l’Union européenne sont dépen-
tement de stratégie de l’École supérieure sont mis d’accord, hier, sur l’ouverture dants de l’énergie importée. Cela signifie
de défense nationale estime que les navi- d’un institut culturel Kulturkontakt Nord, à que la Russie peut choisir entre les ache-
res russes seront plus actifs sur la Balti- Helsinki. teurs potentiels.
que suite à la construction du gazoduc et
que la Finlande devra pouvoir veiller à ce La ministre de la Culture, Mme Saarela, Selon M. Niinistö, les pays de l’Union eu-
qu’il n’y ait pas de violation de son terri- se félicite du fait que Helsinki a obtenu le ropéenne et aussi la Finlande devraient
toire. M. Kääriäinen affirme toutefois que nouvel institut, Stockholm et Copenhague écouter plus attentivement ce que disent
la Finlande n’achètera pas de nouveaux ayant également été candidats. L’institut les Russes et comprendre également les
sous-marins. sera situé à Suomenlinna. www.vn.fi messages cachés du président Poutine
transmis lors du sommet de Lahti.
M. Heikka, chercheur à l’Institut de la poli-
tique extérieure, rejette l’idée que le gazo- "La présidence finlandaise aurait pu offrir
duc compromette la sécurité frontalière de Revue de la presse finlandaise à l’Union une possibilité de réévaluer ses
la Finlande. Il souligne qu’il s’agit surtout attitudes à l’égard de la Russie. Malheu-
d’un projet commercial. Celui-ci devrait
du mercredi 1er novembre reusement la crise du Liban a pris beau-
être commencé dans un an et demi et coup d’énergie aux Finlandais. Il échoira
UNION EUROPEENNE donc à l’Allemagne d’avoir ce rôle par
terminé après 2010. L’entreprise russo-
allemande Nord Stream se chargera de la rapport à la Russie", selon M. Niinistö.
Réunion extraordinaire du Conseil Em-
construction. UD/28 ploi, politique sociale, santé et "A l’avenir l’Europe aura moins d’argent et
consommateurs (EPSCO) - Bruxelles,
ECONOMIE aussi moins de pouvoir. Il serait important
le 7 novembre de se rapprocher politiquement à la Rus-
NUCLEAIRE sie", a déclaré M. Niinistö.
Le Conseil Emploi, politique sociale, san-
té et consommateurs se réunira en ses-
"Fortum demande un prolongement de Les réserves de devises de la Russie sont
sion extraordinaire le 7 novembre pro-
20 ans pour ses centrales nucléaires" déjà de 256 milliards de dollars et celles
chain à Bruxelles. Celle-ci sera exclusive-
HS des pays de la zone euro au total seule-
ment consacrée à la directive sur le
ment de 278 milliards de dollars. Kale-
temps de travail. La Finlande, qui assure
Selon Helsingin Sanomat, l’entreprise va/27.10/12
énergétique Fortum demande un prolon- la Présidence du Conseil, s’efforcera d’a-
mener celui-ci à un accord sur la modifi-
gement de 20 ans pour le fonctionnement TURQUIE
cation de cette directive. La réunion sera
de ses deux centrales nucléaires à Lovii-
présidée par la ministre finlandaise du “La Finlande essaiera de résoudre le
sa.
Travail, Tarja Filatov. www.ue2006.fi litige de Chypre à la dernière minute”
Fortum a déposé mercredi au ministère UD
du commerce et de l’industrie une de- UE-RUSSIE
mande d’autorisation de prolonger le Uutispäivä Demari relève que le ministère
« Progression sur le dossier des vi-
fonctionnement de sa première centrale des Affaires étrangères n’a toujours pas
nucléaire jusqu’à 2027 et de sa deuxième sas » Kaleva confirmé la tenue, dimanche et lundi,
centrale jusqu’à 2030. Cela signifierait d’une réunion chypriote entre les repré-
Au cours de la réunion du Conseil de par-
une durée de fonctionnement totale de 50 sentants de Chypre, de Chypre du Nord et
tenariat permanent (CPP) qui s’est dérou-
ans pour les deux centrales. de la Turquie.
lée mardi entre l’UE et la Russie, la ques-
tion de la suppression des visas a pro-
L’autorisation de fonctionnement actuelle Helsingin Sanomat relève que, selon
gressé, rapporte Kaleva. L’objectif est que
expirera à la fin de l’année prochaine. M. Tuomioja, on a proposé aux parties la
les accords signés en mai dernier sur les possibilité de venir à Helsinki, mais que la
L’étude de la demande de Fortum au mi-

78 NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


LE M ALIN P ETIT C ANARD - L E BULLETIN DE LA C OMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

réalisation de la rencontre n’a pas pu être internationale des particularités nordi- de la frontière maritime nationale soient
confirmée. ques », a-t-il dit. révélés.

La rencontre éventuelle aurait lieu à la La dimension septentrionale, les défis En temps de paix, la surveillance des ap-
veille de la publication du rapport de la environnementaux (comme la sécurité pareils stratégiques de défense dans les
Commission de l’UE sur la Turquie, et nucléaire), sociaux et du domaine de la eaux territoriales est de la responsabilité
selon UD, la rencontre éventuelle de di- santé seront à l’ordre du jour, ainsi que la de la gendarmerie maritime.
manche pourrait encore avoir un effet sur politique énergétique pan-nordique. SM/8
la tonalité du rapport. Selon Financial Le gazoduc risque même d’être construit
Times, la tonalité du rapport en cours de MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGE- sur les appareils de surveillance sous-
rédaction est assez sévère. RES marins de la Finlande. Le problème est
qu’on ne peut pas révéler les endroits de
M. Rehn a dit qu’il faut que la Turquie Keskisuomalainen relève que le ministère ces appareils.
remplisse ses obligations concernant des Affaires étrangères compte faire des
Chypre cette année. Ainsi, la Turquie a la économies de plusieurs millions d’euros La Finlande n’ayant pas de sous-marins,
possibilité d’ouvrir ses ports aux navires en diminuant le nombre d’effectifs de ses le rôle des appareils sous-marins est parti-
chypriotes même après la publication du ambassades les plus petites. Ces mini- culièrement important. KU/7
rapport de la Commission. représentations n’auraient qu’un ambas-
sadeur, un agent de bureau et deux à AREVA
M. Kare Halonen, chef de l’unité Europe trois recrutés locaux.
du ministère des Affaires étrangères, s’est Selon Helsingin Sanomat, Areva annonce
rendu en Turquie et à Chypre, au début « Le Danemark a déjà des représenta- que M. Philippe Knoche (37 ans) rempla-
de la semaine, pour des entretiens sur tions lap top. Le modèle finlandais serait cera M. Ulrich Giese à la direction du pro-
cette question. UD/28, HS/B1 un peu moins simplifié », selon jet de construction d’Olkiluoto-3 à partir du
Mme Väistö, chef de l’unité administra- début décembre. HS/B4
« Les difficultés de Nokia en Turquie tive. Il s’agirait d’externaliser des travaux
ont été réglées » KL et en faire depuis Helsinki. SOCIETE

Kauppalehti écrit que, « même si la Com- Selon le ministère, le niveau des prix aug- INTERNET : WIKIPEDIA
mission s’apprête à jeter une douche mente beaucoup plus rapidement dans
froide sur les espoirs turcs d’adhésion, un certains pays qu’en Finlande. A Helsinki, Helsingin Sanomat publie un article sur
différend semble résolu, celui des diffi- toutefois, le cadre budgétaire du ministère l’encyclopédie électronique Wikipedia.
cultés de Nokia à entrer sur le marché ne suit pas cette évolution, au contraire. Florence Nibart-Devouard, chercheuse
turc. Ces difficultés avaient été soulevées Selon le plan d’économies du gouverne- française des biotechnologies, a été dési-
à un très haut niveau politique. La com- ment, il s’agirait de diminuer 133 postes gnée présidente du directoire de la fonda-
mission européenne les avaient évo- en Finlande et à l’étranger d’ici 2011. Les tion Wikimedia qui se charge de Wikipe-
quées ; en effet, c’était considéré comme représentations à l’étranger verront une dia. HS/mar/C1
un exemple du fonctionnement de l’union cinquantaine de postes supprimés d’ici
douanière entre la Turquie et l’UE. Depuis 2008.
mai, Nokia n’a plus besoin de permis
d’exportation pour ses produits. » KL KS relève qu’il aurait également été pos-
sible d’externaliser encore plus de fonc-
POLITIQUE ETRANGERE tions.

COOPERATION NORDICO-BALTE KS note qu’en 2007, après le gel durant la


présidence finlandaise de l’UE, la rotation
Lors de la réunion des Premiers ministres du ministère des Affaires étrangères
nordiques à Copenhague, M. Vanhanen a concernera 250 personnes, ce qui est
présenté les objectifs de la Finlande dans plus que jamais. 21 ambassadeurs chan-
la perspective de la présidence finlan- geront de poste. KS/28.10/14
daise du Conseil ministériel nordique en
2007. La Finlande compte évoquer l’état ECONOMIE
de la mer Baltique et renforcer la coopé-
ration nordique en matière de recherche. GAZODUC RUSSE

« Nous souhaitons en particulier renforcer "Le gazoduc russe menace les appa-
les projets liés à la sécurité du trafic mari- reils de surveillance sous-marins" KU
time », a-t-il dit. La Finlande met l’accent
également sur la compétitivité du Grand Kansan Uutiset, organe de l’Alliance des
Nord ainsi que sur le développement de gauches, rapporte que le gazoduc russe
l’Etat-providence. Outre la recherche et qui doit être construit au fond du golfe de
l’innovation, seront évoqués les services Finlande passera très près du système de
en matière de formation, de culture, ainsi surveillance maritime sous-marin finlan-
que des affaires sociales et de santé. dais.

« Nous nous efforcerons de renforcer le La gendarmerie maritime craint que les


label nordique et de favoriser la visibilité systèmes de surveillance et de défense

NOVEMBRE 2006 / NUMERO 360


79