Vous êtes sur la page 1sur 1

Liban

Liban, pays de courage


De courage accompagné de souffrance,
De souffrance prédit par les sages
Mais battue par l’ignorance.
Comment pouvons-nous un jour,
Ouvrir nos yeux a l’amour réel,
Et non à l’imaginaire
Qui n’est pas amour ?
Comment est-ce que nous pouvons,
Considérer le Liban un pays
Alors que c’est l’union,
Qui définie le pays.
Pourquoi est-ce que le mensonge,
Qui est apprit de père en fils ?
Remplaçant l’amour qui nous ronge,
Et effaçant la misère de la bêtise.
La haine pour ceux qu’on ignore,
La paresse d’apprendre à comprendre,
Se détruire, se mordre,
Au lieu de l’amour qu’il faut prendre.
Construisons des médecins
D’amour et de patience sans fin
Recherchant un médicament,
Capable de guérir,
Sans verser le sang
Sans tuer ni mourir.
Médicament, miracle, contre l’ignorance,
La haine et la souffrance,
Pour but, le changement d’attitude
Envers la non similitude.
N’écoutant pas la voix du Mahatma,
Ni celle du Dalai Lama,
Ni celle de Jean-Paul II,
Mais celle de « Dieu »