Vous êtes sur la page 1sur 1

Raffsting Tourmenté

Raffsting Tourmenté Chaotique Bon, Roublard 1, Divinité : Desna Tiefflin d’ origine Varisienne 26 ans, 1m74,

Chaotique Bon, Roublard 1, Divinité : Desna Tiefflin d’origine Varisienne 26 ans, 1m74, 59kg, Cheveux rouge, yeux violet

Varisienne 26 ans, 1m74, 59kg, Cheveux rouge, yeux violet FOR : 11 (+0) Bonus attaque/dommages +0

FOR :

11

(+0)

Bonus attaque/dommages +0

DEX :

17

(+3)

CA 15 (Dex +3, Armure +2)

CON :

10

(+0)

Vie : 9

INT :

17

(+3)

Réflexes= +5

SAG :

8

(-1)

Vigueur= +0

CHA :

13

(+1)

Volonté= -1

Initiative +3

Compétences connues :

Acrobatie +7 Bluff +7 Conn (folklore local) +4 Conn (mystère) +4 Déguisement +5 Discrétion +9 Escamotage +7 Perception +3 (+bonus roublard pour pièges) Représentation (scène) +7 Sabotage/Désarm +7 Utilisation Ob M +2 Bonus (déjà ajoutés : trait de campagne orphelin +2 scène, Tiefflin +2 en Bluff et discrétion) Langues : Commun et Infernal, bonus intelligence = Draconic, Orc Varisien Dons : roublard niv 1 (sournoise, détection pièges + Tourmenté)

Armes :

Echarpe tranchante, Taille, +0, D6, 19-20 x2, croc en jambe et désarmement à distance. D4 de dommages si prise réussie sur Raffsting. Dagues, Taille ou perforation, +0, D4, 19-20 x2, portée 3m, (+3 si à distance) Rasoir de combat, Taille, +0, D4, 18-20 x2, +2 à la dissimulation, repli donc pas de fourreau.

Equipement :

Portés : Armure de cuir souple sous vêtements varisiens amples. Echarpe varisienne, Dagues (4) deux dans ceinture en bandoulière, 2

dans bottes longues. Rasoir de combat (caché dans pochette de manche de la veste), un jeu de tourment de mauvaise qualité, chevalière (doigt).

Saccoche de ceinture (outils de cambrioleur et petit miroir en acier).

Sac à dos : corde en soie, pied de biche, 1 sac de chausse-trappes.

Background : Raffsting a du très tôt quitter le convoi de sa famille, sa mère seule alliée véritable est morte mystérieusement (père jaloux qui suspectait une infidélité « infernale » ?). Au début de son adolescence lorsque son héritage Tiefflin fut trop évident et que sa mère n’était plus là, il quitta le convoi lors d’un arrêt à Korvosa. Il fut pris en charge par Thoby un barde Varisien un peu filou qui avait fait de Korvosa son unique demeure. Alors que le barde s’était fait prendre en train de chaparder, Raffsting couvra sa fuite en n’indiquant pas aux gardes où Thoby venait de se cacher. Le barde le remercia en lui offrant un bon repas. Il lui apprit plusieurs astuces pour survivre dans cette grande citée. Plus tard il lui enseigna des rudiments de scène pour ne pas avoir à toujours échapper à la vigilance de la garde. Après quelques années ils avaient rodé un petit spectacle basé sur le Tourment. Thoby envoya Raffsting apprendre les rudiments auprès de la Belle Zellara. Mais très vite les projets durent changer. Thoby disparu sans laisser de traces. Le seul indice était une altercation avec un gang exigeant une part des profits du spectacle de rue. Il fallu quelques années pour remonter la piste jusqu’à un certain Gaedram Lhamm. Entre temps, Zellara offrit un logement à bas prix et un peu de réconfort. Raffsting utilisa ses talents (de rapine et de charme) pour subsister et compléter son maigre salaire offert par son spectacle. Il essayé d’être un oncle pour le fils de Zellara qu’il aime sincèrement malgré ses séjours dans d’auprès d’autres femmes. A ce propos, Zellara a toujours plus ou moins su garder une distance avec son locataire parfois entreprenant. Elle n’apprécie pas trop la façon dont Raffsting utilise le Tourment, mais s’amuse à écouter comment les nobles de passages de laissent parfois moqués (voire insultés) sans s’en rendre compte. Il y a quatre mois son spectacle de Tourment fut remarqué par un noble et cela lui a permis d’obtenir une résidence temporaire au Palais avec les artistes pensionnés. Il n’a pas beaucoup d’espoir car les intrigues se font même à ce niveau. Déjà d’autres concurrents ont cherché à saborder son spectacle. De plus, la majeure partie de ce qu’il gagne est récupérée par son employeur qui le lit par un contrat quelque peu injuste. Lorsqu’il reçoit une invitation de Zellara concernant Gaedram, sa vieille rancœur refait surface. Il se rend aussi compte que le temps passant, il n’a pas vu Zellara depuis un moment. C’est donc avec une certaine anticipation qu’il se rend à son adresse.