Femmes autochtones

assassinées et portées disparues :
Aperçu opérationnel national

1 181
Femmes autochtones assassinées et
portées disparues
Les chiffres
1 017
164
2
Nombre de dossiers non résolus
liés à des femmes autochtones
225
Homicides non
résolus
Disparition
(inconnu ou
soupçon d'acte
suspect)
105 120
En 2013, il y
avait
671 554
femmes
autochtones au
Canada, soit
4,3 % de la
population
féminine.
Elles représentent
16 % de toutes
les femmes
assassinées
signalées
Elles représentent
5 % de toutes les
personnes
assassinées
signalées
Elles
représentent
11,3 % de
toutes les
femmes
disparues
signalées
Les femmes autochtones sont
surreprésentées
Assassinées
(1980-2012)
Disparues
(CIPC)
88 %
(895 sur 1 017)
89 %
Femmes
autochtones
Femmes non
autochtones
Taux de résolution des homicides
60 %
65 %
si en lien avec la prostitution
(tous les services de police au Canada)
Nombre total de personnes disparues,
novembre 2013
(pour tous les services de police au Canada, selon le CIPC)
Personnes
disparues
6 420
Femmes disparues
1 455
Femmes
autochtones
164
105
59
Circonstances
non suspectes
Inconnu ou soupçon
d’acte suspect
3
Note méthodologique : Dans la présente recherche, les femmes « disparues » sont celles qui étaient
signalées disparues par le CIPC depuis plus de 30 jours en date du 4 novembre 2013.
(accidents, perdus ou égarées, en fuite)

Meurtres : 1980-2012
1980 2012
20 313
victimes d’homicide
6 551
victimes féminines
16 %
autochtones
(1 017)

1 %
inconnu
(95)

4
Femmes victimes d’homicide par année au Canada
270
146
83 %
non
autochtones
(5 439)
206
Non autochtone
Autochtone
(tous les services de police au Canada)
1945
1767
1343
285
310 325
0
500
1000
1500
2000
2500
1980-1989 1990-1999 2000-2009
En examinant les
homicides par
décennie, la hausse
proportionnelle
d’homicides de
femmes autochtones
est évidente.
Depuis 1980 :
Nombre d’homicides
de femmes à la baisse
Nombre d’homicides de femmes
autochtones à la hausse, de façon
proportionnelle
Le taux d’homicide général du
Canada est comparable aux autres
pays, cinquième rang parmi les pairs

Caractérisques des auteurs d’homicide


35 ans (en moyenne)
Homme
89 %
Susceptible d’avoir
un dossier criminel
71 % 45 %
Auteur d’un crime contre une
femme autochtone
Auteur d’un crime contre une femme
non autochtones
Susceptible d’avoir
des antécédents de
violence familiale
avec la victime
62 % 43 %
Taux d’emploi
26 % 41 %
Susceptible d’avoir été
reconnu coupable
d’une infraction avec
violence
53 % 27 %
Susceptible d’avoir
recours à l’aide sociale
24 % 10 %
5
Susceptible d’avoir
consommé des
substances intoxicantes
avant l’incident
44 % 15 %
Relation entre l’auteur et la victime
6
0%
5%
10%
15%
20%
25%
30%
35%
40%
45%
Époux Autre membre
de la famille
Autre partenaire
intime
Connaissance Étranger Inconnu
Homicides de
femmes
autochtones
Homicides de
femmes non
autochtones
Relation entre l’auteur d’un homicide et sa victime par catégorie*


Le taux d’homicides
commis par un étranger
était constant entre les
femmes autochtones et les
femmes non autochtones
(8 %)
Note méthodologique :
* La catégorie des
connaissances comprend
de nombreux types de
relation : informelle,
criminelle, d’affaires, figure
d’autorité, voisin, ami
proche, etc.

Facteurs de vulnérabilité – Victimes de meurtre
Plus jeune (en moyenne)
Susceptible d’avoir consommé
des substances intoxicantes
avant l’incident
Taux d’emploi
16 % 40 %
Susceptible d’avoir
un dossier criminel
44 % 13 %
Femmes autochtones
Femmes non autochtones
63 % 20 %
29 ans 36 ans
Susceptible de tirer un revenu
d’activités illégales
18 % 8 %
7
(tous les services de police du Canada)
Précisément de
l’industrie du sexe
12 % 5 %

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful