Vous êtes sur la page 1sur 1

Les aires protges en Guyane :

des forts moiti pleines, ou moiti


vides ?
Anime par Pierre-Michel Forget,
Professeur du Musum National dHistoire Naturelle, UMR CNRS-MNHN, Brunoy,
Charg de mission de lInstitut Ecologie et Environnement du CNRS
Rsum : En septembre 2012 paraissait dans la revue Nature une tude (Laurance et al. 2012)
co-signe par plus de 200 scientifques rappelant que la destruction des forts tropicales mettait en
pril la biodiversit mondiale, les aires protges apparaissant alors comme les derniers refuges
pour les espces et les processus cologiques naturels menacs, seuls garants de la prennit des
services cosystmiques. Mais, cet article tirait aussi la sonnette dalarme indiquant que plus de 50
% des aires protges, parcs nationaux et rserves naturelles, taient fortement affectes par des
perturbations anthropiques. Les auteurs pointaient alors du doigt la dgradation des habitats fores-
tiers, la chasse et lexploitation des produits forestiers comme les causes principales de la sant
dclinante des aires protges.
Compares aux forts asiatiques, africaines, voire mme amazoniennes, les aires protges guya-
naises, vues de lextrieur, vues du ciel, donnent limpression dtre en trs bonne sant, bien
vertes. Mais, quen est-il de lintrieur ? Comment prendre le pouls, mesurer la tension, analyser
la composition faunistique ? Comment sassurer que les graines de la vie circulent bien dans leurs
veines, sous leur canope ? A partir de ltude des taux de dispersion des graines de carapa (Cara-
pa surinamensis) et de yayamadou (Virola kwatae et V. michelii), des chercheurs ont mis en place
une mthode rapide dvaluation qui permet de donner un indice de ltat de sant cologique
des forts tropicales. Ces indices sont des indicateurs effcaces dmontrant si la faune danimaux
frugivores qui persistent dans les forts fortement anthropises offre toujours les services colo-
giques propices sa rgnration. Lors de cette confrence, Pierre-Michel Forget prsentera une
synthse des principaux rsultats des recherches quil a menes, avec ses collgues, en Guyane
pour dterminer si certaines aires protges taient moiti pleines, ou moiti vides.
Confrence tout public
Le lundi 19 mai 2014, 18h.,
Centre IRD, route de Montabo Cayenne
Entre gratuite
Une confrence propose par :
Contact :
CNRS Guyane | Galle Fornet | 06 94 45 35 61 | gaelle.fornet@cnrs.fr
GIS IRISTA | Laure Gardel | 06 94 45 08 12 | gis.irista@gmail.com

Vous aimerez peut-être aussi