Vous êtes sur la page 1sur 12
Ha@ CAP SCIENCES LE JOURNAL DE L'EXPO Au temps des LM) met ths N DE CAP SCIENCES - REGION AQUITAINE 9 octobre 2007 > 13 avril 2008 , ___ Histoire de la préhistoire WET Oreck urn APE i: PST. ST u BIG au temps des mammouths t ECC) ey Para ait La naissance de l'expo ‘ ey a LE JOURNAL DE L'EXPO 2007-2008 uand la foule rend visite aux ancétres Pas de doute, la préhistoire fascine... Mais pourquoi ? La parole est aux spécial istes de Dordogne, département ol la préhistoire est le moteur de tout Dix millions de téléspectateurs : c'est en moyenne laudience recueilie par chacun des trois volets de la fresque sur les origines de lhumanité réalisés et diffuses par France Télévisions en 2003, 2005 et 2007. Dans tout le grand Sud-Ouest, et particuliérement en Dordogne, le succés des sites et musées préhistoriques ne faiblit pas, attiant chaque année des Centaines de miliers de touristes, des plus jeunes aux plus agés, certains d’entre eux lant des passionnés fort savants. A cette fascination pour la préhistoire, Jean-Luc Delord, directeur du Péle Intemational de la Préhistoire des Eyzies et Pascal Raux, responsable de l'association de préhistoriens amateurs Lithos, apportent une meme explication : la quéte des origines. « Lorsqu on ne sait pas oil on va, on cherche dot Ton Vent», estime Pascal Rat. « L’tude de la préhistoire donne au public des repéres et ouvre la réflexion sur notre monde df aujourd hui, ultra-technologique et coupé de un développement économique. la nature », exolique quant & hii Jean-Luc Delord, Car la connaissance des premiers temps de Ihumanité offre en concentré Vessance de la condition humaine, le dénominateur commun de tous les peuples la naissance de l'art, l'éveil spirtuel et Vapparition des. religions, la guerre, la domestication de a nature. « Hy a f& quelque chose qui nous dépasse, une quéle de Vau-del, ajoute Jean-Jacques Cleyet-Mera, directeur du Musée National de Prétstoire des Eyzes, La motivation intime des visiteurs reste pour moi mystérieuse, ily a peutétre ‘aussi une forme didéalisation du sujet, de Vordre de Finconscient. » Tous passionnés ? Eric Dosset, directeur de Semitour, a ‘société qui gére des sites touristiques de la Dordogne, a un autre point de vue : « Si Lascaux regoit 260 000 visiteurs par an, ce qui est considérable, c'est parce que cette Pare du Tot (Dordogne Thonse) grotte est mondialement connue. Elle dans les livres d histoire de tous les enfants du. monde, Que l'on parle art, peinture ou préhistoire, Lascaux est toujours citée. Crest presque devenu un nom commun, i ressort meme en téte lorsque Ton effectue une recherche Google sur la préhistoire. Lascaux est un « Mont Seint-Michel » ou une « tour Eiffel » ; pour autant, les autres sites préhistoriques de la région sont beaucoup moins fréquentés. II n'y a parmi les visiteurs de Lascaux que dix pour cent de passionnés, soit 25 000 personnes que l'on retrouve par exemple en visite a Vabri Pataud des Eyzies. Mais le public est versatile et la région offre de nombreuses possibilités au touriste : chateaux, ‘gastronomie, balades, sports de nature. Je ne parlerais donc pas forcement d'une passion massive pour la préhistoire. » En professionnel du tourisme, Eric Dosset insiste néanmoins sur impact économique des sites. préhistoriques en Dordogne « Depuis ouverture de Lascaux Il en 1983, devant I atiux de visiteurs, des chateaux ont 4té rénovés et ouverts aux visiteurs par des partculiers ; des campings, des stations de canoé, des parcours daccrabranche, des restaurants ont ouvert un peu partout dans la valée. En terme d'image et de notorét, oui on peut dire que la préhistoire est un moteur du tourisme dans la région. » Toujours est-il que le patrimoine pré- historique du Sud-Ouest de la France est a la fois le plus beau et le plus riche du monde. Des mammouths de la grotte de Routfignac aux gisements du Moustier, des dolmens aux gravures parigtales, la région voit passer en permanence des chercheurs du monde entier. Gertains d'entre eux, arrivant des Etats-Unis, de Chine ou Afrique du Sud, sont considérés comme des rétérences dans leur domaine, de ceux qui comprennent, savent et racontent les tout premiers hommes, ml (Texte de Paul Simonon LE JOURNAL DE L'EXPO 2007-2008 Histoire de la préhistoire De théories en preuves, se précise... La plupart des mythes et des religions attribuent apparition de la vie et de Homme & une intervention divine. Le ‘oréationnisme constitue un fait établi pour la majorité des paléontologues de la fin du 19¢ siécle. S'appuyant sur les principes bibliques de la Création et du Deluge, Georges Cuvier soutient que les animaux isparaissent lors de cataclysmes planétaires anéantissant réguliérement toute forme de vie. En préhistoire, le débat s'engage sur Vancienneté de "Homme. Dans le nord de la France, grace a Jacques Boucher de Perthes 8 Abbeville, comme au sud, gréce € Paul Tournal dans la région de Minerve, les années 1830 - 1860 voient se sucoéder les découvertes dossements humains et outils tailés en association avec des ‘animaux (rhinooéros, mammouth) censés avoir disparu avant apparition du premier homme. Ges résultats sont d'abord ‘controversés. Les théories de Cuvier sont définitivernent battues en bréche en 1864, lorsque Edouard Lartet découve dans labri de la Madeleine, en Dordogne, la prewve iréfutable de la coexistence de homme avec des animaux disparus : une représentation ‘de mammouth gravée sur un fragment de défense da ce méme animal Le monde vieillit ‘Av 19 slécle, age du Monde est sans esse révisé la hausse, notamment par ‘Vonus aa come, Musto SAgueaina, Bordoain Vhistoire de nos ancétres les partisans du transformisme, qui plaident pour une lente dérive des especes les unes par rapport aux autres. Ce phénoméne ne peut avoir liew que si le ‘monde est sutfisamment ancien. intié par ‘Jean-Baptiste Lamarck en 1809, ce concept trouvera son aboutissement en 1859, lorsque Charles Darwin posera les principes fondamentaux de la théorie de "Evolution. Les millions d’années remplacent alors les millénaires dans échelle des. temps éologiques, "age du Monde est muitipié par 1000 en espace d'un siecle, Depuis les débuts de larchéologie, le pinceau et la tuelle ont remplacé la pioche et la brovette. Ces méthodes brutales ont causé la perte irrémédiable de précieuses informations mais elles sont & la base de toutes nos connaissances. Les premiers archéologues ne sont pas des saccageurs de sites. Comme les chercheurs actuels, leurs travaux s‘insorivent dans une démarche scientifique. Leurs observations ‘ont souvent été notées dans des carnets de travail, les découvertes les plus importantes ‘ont parfois été photographiées. C'est en tudiant ces archives que les préhistoriens du 20° sidcle reconstituent histoire des sites et parviennent a exploitr les résultats des fouilles anciennes Premiéres recherches en Aquitaine La seconde moitié du 19¢ sidcle est marquée par les découvertes spectaculaires faites par des personnages qui sont les pionniers de la préhistoire. Edouard Lartet, est connu. depuis 1834 pour ses travaux en paléon: tologie sur le site de Sansan (Gers). A part de 1861, il foulla des sites préhistoriques restés célebres comme Aurignac (Haute Garonne), Masssat (Arigge), la Madeleine et Laugerie (Dordogne). Il étudie le site de Cro-Magnon en 1868 avec son fils, le ‘géologue Louis Lartet, Dans les années 1870, Edouard Piette explore les sites pyrénéens : Arudy (Pyrénées Attantiques), Gourdan et Lortet (Hautes Pyrénées), le Mas ¢'Azil (Ariége). Brassempouy, dans les Landes, livre en 1894 sa découverte la plus JE retentissante : 8 représentations féminines, IM Araud Fouls 60 G. Laine 8 Lauseo! sous la forme de statuettes en ivoire de mammouth, dont fa plus renommée est la dame la capuche. Frangois Daleau pénétre dans la grotte de Pair non Pair en 1881, Crest la troisiéme grotte ornée connue en Europe & cette époque. Lart des cavernes est définivement reconnu au début du 20° sidcle, Lidentifcation de grawures et peintures sur les parois des Ggrottes connait un essor considérable. En Dordogne, Denis Peyrony décowvre les Combarelies et Font de Gaume en 1901 Gaston Lalanne trouve la frise sculptée de Cap Blanc et a Venus de Laussel en 1908, Depuis les travaux de ces pionniers, les recherches en archéologie préhistorique se sont structurées. La création de Institut du quatemnaire 4 Bordeaux (qui fait ‘maintenant partie de PACEA, voir page 8) a établi un cade afin de dévoller les secrets des sites mis & jour. Mais « la découverte de sites a également continué de maniére exponentielle au 20° siecle, » précise Dany Barraud, directeur du Service Régional dArchéologie. Fouilles programmées sur de nouveaux sites (découverte de la grotte de Lascaux en 1940, grotte de Cussac en 2000, et tant d'autres...) c6toient fouilles préventives (au cours de la déviation de Bergerac par exemple). &t « on est loin avoir tout découvert » conclut Dany Barraud. Uhistoire n'est dono pas terminée et les jeunes générations peuvent continuer a réver de trésors enfouis ! mt Texte de Philippe Gardére 3m LE JOURNAL DE L'EXPO 2007-2008 Trouver sa place dans le temps Notre planéte est agée de plus de 4,6 milliards d’années et la durée des éres géologiques se chiffre en millions d’années. Comment se rendre compte de la signification de oes dates. ? En ramenant cette histoire & une seule année, il est plus facile de prendre conscience du temps Gooulé. Nous sommes actuellement le 31 décembre, les douze coups de minuit retentissent. C'est rheure du bilan : fa Terre s'est formée le 1 janvier dernier & minuit Les premires traces de vie apparaissent le ‘matin du 28 mars sous forme dalgues micro- scopiques. Il faut attendre le 13 novembre our observer les premiers. organismes plurielluiaires comme les méduses et les trilobites ! Les premiers pas hors de eau d'un animal doté de poumons ont lieu dans la nuit du 1 au 2 décembre, en méme temps que apparition des grands végétaux terrestres. Les dinosaures assistent au lever du soleil le 12 décembre et disparaissent le soir de Noal. Les premiers ancétres de | Homme se font remarquer le $1 décembre autour de 10h, Ure quatemaire commence dans la soirée de cette méme journée, autour de 22h30. Le mammouth arrive & 23h30 et reste sur Terre moins d'une demi- heura, i passe les trois derieres minutes en compagnie des Hommes modemes. Les civilisations de VAntiquité ont vu le jour et décliné dans Vintervale de temps restant, cest-a-dire durant les premires secondes de 23n59, a quelques battements de cils de nos propras existences. Le mammouth et les hommes en Europe occidentale Mammouth et homme ont vécu céte a céte durant le Paléolithique supérieur. Cette période de la préhistoire débute en Europe vers ~40 000 ans dans le contexte climatique froid et sec de la derniére glaciation (le Warm) et s'achéve vers -10 000 ans, lorsque le climat se réchautfe. Le maximum lacaire sera atteint vers -22 000 ans. Le Canada, le Groeniand, la Scandinavie et une partie de Angleterre sont alors recouverts parla calote glaciaire.Ailleurs, les glaciers montagnards descendent jusque dans les basses vallées. Le rythme des phases climatiques les plus froides est irrégulie, chacune étant entrecoupée d'épisodes plus tempérés, ml Eris LLere quatemaire est la derniére des ‘res gSologiques. Elle commence ily a environ 1,6 millions d'années et se ‘caractérise par un refroidissement du climat par rapport aux périodes précédentes. La préhistote, cest-a-cire Thistoire de Homme moderne et de ‘58 ancétres les plus proches, Homo ergaster, Homo erectus et Homo sapiens neandertalensis est toute entire incluse dans ce laps de temps. Le Quaternaire est divisé en deux Spoques dinégale durée : le Plistocéne correspondant aux périodes glacaires, et "Holocene, qui lui suecéde et qui ‘continue de nos jours. La limite entre les deux époques est fixée & la ‘déglacation de la mer Baitique, ily a environ 10 000 ans. L’archéozoologie Claire Letourneux, Chercheuse au Max Planck Institute, Leipzig, Allemagne. «J étude les ossements d'animaux découverts lors de fouiles archéo- logiques. Le paléontolague tente de retracer histoire de évolution des espéces, alors que ['essaie de reconstiter les relations homime/animal Lorsquej'interviens sur un site, je commence par déterminer es espices auxquelles les ossements appartiennent, puis essaie de ‘comprendre pourquoi et comment ces ‘ossements sont arrivés fa: comment ces animaux sont morts, et, si ce sont les hommes qui les ont tués (ce qui tvest pas toujours le cas), pourquoi. Jai choisi de travaller plus précisément sur une période de la préhistoie que Fon apple 'Aurignacien, ily a 35 & 30 000 ans environ. Les hommes préhistoriques ne connaissaient alors ni félevage ni Fagricutture. ts subsistaient uniquement ‘rdce @ la chasse et la cueiltte, ls chassaient les animaux pour se nourrir et pour se vétir de leur fourrure, mais ils utilisaient aussi leurs ossements pour alimenter leurs feux ou fabriquer des armes, des outils... et des parures. Dailleurs les représentations animaux, sur les parois des grottes ou sur des statuettes, tgmoignent de existence de liens plus profonds entre nos lointains ancétres et les animaux, Certains chercheurs mhesitent pas @ parler de religion. LAquitaie est une région cle pour mon travail, car les sites aurignaciens y sont plus nombreux que partout ailleurs en France et méme en Europe. » / Textes et shéma de Philippe Gardére LE JOURNAL DE L'EXPO 2007-2008 L’Aquitaine au temps des mammouths La géoaraphie des zones cétiéres change ‘réquemment entre les périodes froides et les périodes plus douces. Les lignes: de fivage se déplacent en fonction de Fabaissement ou de la remontée du niveau de la mer, selon la quantite d'eau mobilisée sur le continent sous forme de glace. Au plus fort de la glaciation, la température moyenne est de 4 25°C inférieure & calle aujourd'hui. Le niveau marin a régressé de -120 métres par rapport au niveau actuel Lors des périodes interglaciaires, la morphologie des cdtes est similaie & calle Grote do Lascau it (Mongnac- Dordogne) que nous connaissons actuellement. Les variations du climat induisent des changements majeurs de environnement végétal et de la faune. Aux périodes froides, le déficit d’humidité lig au troid et a la diminution des précipitations entraine un accroissement de aridité. Des steppes occupent de Grands espaces, la forét régresse. Le pin, plus résistant, s'accroche dans les secteurs exposés, Les feulllus ne se développent qu’en zones protégées ou & proximité des Cours d'eau, Le renne est animal dominant (Gro de Routigac. i "got aux cont mammouts Le suctouset a a Franes ou maximum cia Enmore atl on bu a igoe age ya 22 0G0.ans Le pot ewe comespana & Bossa mais chevaux, bisons et beeuts, rhinocéros laineux et mammouths se cétoient. Certs, ‘chevreuils et sangliers, adaptés au miliew boisé sont rares. Chamois et bouquetins investissent la moyenne montagne. ‘Aux périodes plus douces et plus humides, le pin domine toujours mais les feuillas (chéne, bouleau, tillel, saule, auine et nojsetier) se répandent dans les vallées plus humides, constituant des zones propices au ett et au sanglier. Plaines et plateaux restent le domaine de la steppe froide (ou de la prairie si fhumidité est suffisante), favorable aux chevaux, beeufs et bisons tandis que a suprématie du renne est mise en cause. Les camivares, tes le loup, le renard, ours, fa hyéne ou le lion, sont moins sensibles aux variations limatiques que les herbivores. lls ne régresseront ou disparaitront qu’ la fin du Paléolithique supérieur. | Tertes et shéma de Philippe Gardére «« Je participe & des recherches pluri et interdisciptinares qui visent & mieux identifier et comprendre les processus techniques mis en euvre par homme paléolithique dans sa vie quotidienne et ce dans des contextes environnementaux socio-économiques et culturels bien identifies, Les objets manufacturés trouvés en trés grande abondance dans les nombreux sites préhistoriques aquitains, remplissent les vitrines des musées. Beaucoup de temps a été consacré par les préhistoriens, & les décrite, es mesurer et les classer par archéologie expérimentale Serge Maury, conservateur départemental au Service d’Archéolos q du conseil général de la Dordogne. type et par époque permettant entre autres Videntification et la déinition des grandes ‘cultures. Ces objets, majoritairement ‘outils ou armes, abandonnés pour la plupart, aprés des transformations successives, sont porteurs dune histoire ct d'actvités liges a celles des hommes. Une partie des processus de fabrication, des usures et des traces spécifiques ont pu tre observés et mis en lien avec le contexte et les ressources disponibles & Fépoque. Ges examens ont conduit les archéologues mettre en ceuvre des programmes expérimentaux visant a verter, & compléter et & documenter ces processus de fabrication et d'usage, et de faire naitre simultanément des gestes et des ‘comportements techniques dont toute expression et témoignage directs ont disparu. Ce sont ces allers-etours incessants des archéologues entre ‘études de ces objets du passé et cexpérimentations gérées par des protocoles trés strcts qui conditionnent apport essentiel de 'archéologie expérimentale a une meilleure ‘connaissance de fave quotidienne des hommes préhistoriques. » 5 ame LE JOURNAL DE L'EXPO 2007-2008 est devant fabri Castanet, en Dordogne, que Randall Whit, directeur du chanter et professeur au Cente d'études sur les origines de I Homme & la New York University, nous accueil. « Les hommes ont vécu it ily a 33 000 ans. lis se sont installés sous une ligne naturelle d'abris sous roches sfouvrant des deux cétés du vallon. Cet endroit revét un caractére particulier, qui pourrait étre celui d'un lieu d'agrégation, ecasion d‘importantes activités sociales, marquées par des échanges et la fabrication d objets a valeur symbolique. » I nous entraine dans fabri ob les foulleurs Grattent le sol avec précaution, recueillant le sédiment qui sera tamisé et trié, atin d’en extraire les éléments les plus pelts. De temps @ autre, une téte se reléve : un objet a été découvert, il est tout de suite inventorié. « Nous trowvons une grande quantté de vestiges. Les plus fréquents sont des éclats de silex et des fragments o's Nous cherchons connaftre les premiers Hommes modemmes au travers de leurs gestes quotidiens, par les outs quits ont fabriques at les déchets de ce quis ont consomme Nous rejoignons une grande serreinstllée & proximité. Au silence concentré de la fouile suonéde le ronronnement des ordinateurs et homme et l’ivoire la fabrication des perles en ivoire de mammouth. Ces éléments, en forme de panier et de S mm de diamétre, se retrouvent en quantité dans le secteur de labri Castanet. Datés de T'Aurignacien (-32 000 a -34 000 ans), ils sont associés aux premiers Hommes modernes de l'Europe occidentale, « Les expérimentations que je méne montrent que les travailleurs divoire aurignaciens pratiquaient sans doute le séchage artificial de ivoire trais, ou recherchaient des défenses d'un certain ge. Cette matiére premiére était riche d vocations : matériau fof 120) 7 La vie de chantier Connaitre les premiers hommes modernes au travers de leurs gestes quotidiens. les discussions animées entre différents membres de l'équipe, étudiants et scien- tifiques de toute Europe et q’Amérique du Nord. « Nous sommes un chantier innovant Grace au théodolite (instrument utilisé par les géométres) sur la foulle et aux outils informatiques ici, dans notre laboratoire de terrain, tous les objets sont repérés dans Tespace. lls peuvent étre immédiaternent replacés sur des plans ou des coupes. Les concentrations d'objets permettent de Feconnaitre différents espaces consacrés & des activités précises (feu, talle du silex, ete). De plus, les spécialistes commencent etude du matériel archéologique sur place, ce qui est d'un intérét scientifique considérable, » i exatique (es restes de mammouth sont absents des sites de lAurignacien du Sud-Ouest de la France), aspect lustré, Contact « chaud . lest remarquable comme ivoire a été employé pour répliquer les caractéristiques tactles d'autres supports omementaux, tls la nacre, le tale (a stéatite) et lémall dentaire. Lapparition soudaine, au début de T'Aurignacien, d'un large corpus d'ornements personnels (perles, coquillages et dents de carnivores percés) > Le sédimentologue retrace histoire et le mode de formation des niveaux archéologiques, faisant la part entre phénoménes naturels et intervention humaine > Un topographe |'side a reconstituer la morphologie du site. > Les spécialistes des outils en os et en silex reconstituent les techniques de fabrication des outils. Si des ossements humains sont découverts, ils sont cconfiés au paléoanthropologue, > Varchéozoologue étude les ossements animaux, recompose le tableau de ‘chasse de nos ancétres et reconstitue environnement et le climat de Vepogue. > Le palynologue y contibue également, ford aux. raines de pollens recueilies dans le sédiment, ’étude sur le terrain est complétée en laboratoire, Dautres analyses sont alors effectuées, comme les ‘atations absolues, avec le carbone 14, qui donnent 'age des couches archéo- togiques. reflte des transformations significatives dans la société humaine européenne notamment apparition d'identités individuelles et sociales, Derrire ce qu'on peut prendre pour de simples bibelots, se cache une complexité conceptuele, technique et symbolique ol Tivoire joue un grand rte, » a 1 Textes de Philippe Gardére Photos de Randall White LE JOURNAL DE L'EXPO 2007-2008 La paléoanthropologie Deux directrices de recherche CNRS au laboratoire PACEA* Anne-Marie Tillier « J’étudie les origines de 'Homme moderne et ses relations éventuelles avec les Néandertaliens. Mon terrain m'a conduit en Israél ol ont été découverts des Hommes modernes plus anciens que ceux connus en Europe et dogs d'environ 100 000 ans. lls succédent dans cette région a des populations considérées par une parte de la communauté scientifique comme des représentants.orientaux dela lignée néandertalienne. Je cherche a préciser les liens entre ces groupes humains en tudian les variations anatomiques du ‘squelette, afin de mieux comprendre le ‘scénario du peuplement de l'Europe et du Poche Orient. Mes travaux se fondent sur une approche que j'ai initiée au laboratoire, portant sur la croissance des enfants, afin de suivre la mise en place des eriteres anatomiques significatifs de chaque population préhistorique. Létude des sujets immatures est complexe du fait que expression sur le squelette du dimorphisme sexuel ne se manifeste que tardivement et (que tous les traits distinct dune population ‘ont pas une apparition synchrone, Je participe également a des travaux sur le terrain, associant de ce fait paramatres biologiques et cuturels (habitat, pratiques funéraires, etc) Liquitaine se révéle étre une zone tres privilégige, du fait de la richesse des sites ilustrant la présence des Néandertaliens sur une longue durée (plus de 200 000 ans) et Tanalyse des ossements révéle des ditférences anatomiques entre individus, qui ‘témoignent d'une évolution diachronique des groupes humains dont importance et la signification sont parfois sous-estimées par les chercheurs. » Dominique Henry- Gambier «Je méne mes recherches a partir de l'étude des ossements humains retrouvés sur les. sites datés du Paléolithique supérieur, vieux de 35 000 a 10 000 ans, Cette période est 118s importante. Son tout début voit J’étudie les outils Francois Bon « J'étudie les premitres sociétés de | Homme modame lors de son avénement en Europe. Cet épisode est considéré ‘comme l'un des plus décisits de "humanité préhistorique. Mon objectif est dallier technologie comparée et perspectives sociales. Je cherche & appréhender les dynamiques & ceuvre parmi les sociétés de cette période chamniére, en analysant plus particuligrement les choix et savoir- faire appliqués a la fabrication de leurs armes et outils en pierre. A'encontre du modéle réduisant ce passage a la simple Maitre de conférences, Université Mirail, Toulouse. progression d'une population moderne Conquérante, ramplagant les. cultures autochtones lors de son expansion, mes recherches mettent accent sur Vntensité des multiples réseaux diinteractions et diinfluences réciproques qu'une Europe paléolithique sociologiquement complexe semble alors avoir connus. Dans cette enquéte, le bassin aquitain constitue une région clé, Historiquement, elle alargement contribué a batir nos cadres de référence Cette région nous invite done a repenser histoire de notre propre discipline et apparition et la généralisation de art et de la fabrication dbjets de parure et clest aussi a ce moment que les hommes «anatomie moderne - nos ancéres directs ~ sinstallent en Europe jusqu'alors occupée par les hommes de Neandertal. Il s'agit de comprende comment ces premiers Hommes modernes se sont installés sur ce teritoire, quelles relations ils ont eves avec les Néandertaliens et leur rOle dans la disparition de ces demiers. Il y a encore beaucoup La documentation : des photos, des notices (pas moins de 30 000), une bibliotheque numérique avec localisation des ouvrages sont en ligne sure site web du PIP. Cette base documentaire est destinée & tous les étudiants et chercheurs du monde ; le grand public y trouvera également des ‘expositions virtuelles, des enregistrements de conférences et des photos pédagogiques: des sites préhistoriques. > La médiation : elle consiste en des animations pour le grand public, en particulier la réception des groupes soolaires, des conférences, des visites ‘quidées, des ataliers organisés sur les sites (faire du feu, taller a pierre, travailer sur Un chantier de foulles par exemple). > La mise en valeur touristique : le PIP a créé en Dordogne les sentiers de la préhistoire, qui relient les sites majeurs, mais également des audioguides mp3 accessibles sur un ordinateur ou un téléphone mobile. A terme, le PIP souhaite mettre en place une billtterie commune et des visites complémentaires pour ensemble des sites, > Lorganisation d’événements = conférences séminaites, mais aussi « Préhistoie en féte > avec des spectacles et des animations sur le théme de la préhistoire Le nouveau centre d'accueil du public du PIP devrait ouvrir en 2009 aux Eyzies de Tayac. II permettra de difuser toutes les informations sur les sites périgourdins et dy guider le public. Ce sera un lieu d's orientation », www.pole-préhistoire.com Le Centre National de la Préhistoire Véritable laboratoire de recherche du ministére de la Culture, il est instalé & Périgueux, dans Vancien évché de la ville. Depuis 1978, il contribue @ la recherche archéologique par apport des disciplines relevant des sciences naturelles. II diige et participe aux recherches sur Vart pargtal et gére un fonds documentare sur liconographie préhistorique des grottes et des abis. Associé Vuniversité Bordeaux 1 et au CNRS, le Centre National de Préhistoire est aussi une structure dacouell pour les chercheurs et les étugiants. www.culture.gowv.fr/eulture/enp/it Le Service Départemental de l’Archéologie de Dordogne Le Service Départemental de I Archéologie pour premiere mission la protection du patrimoine et larchéologie préventive, mais également l'information, la sensibilsation, Fanimation du. public notamment par fa conception et la réalisation de produits pédagogiques ligs I archéologie,dittusés par vente ou location, www. perigord.tm.fr/prehistoireinde Service Régional de l’Archéologie Aquitaine Crest le service de la DRAC, donc du ministére de la Culture, qui gére au plan tant scientifique qu'administratif les recherches archéologiques, qu'elles soient programmées par des chercheurs ou préatables & des travaux d'équipement (routes réseaux d'égouts, par exemple). Le SRA peut prescrire des fouilles, les contre et coordonne les différentes actions conformément a sa carte archéo- logique de la région, qu'il définit et gére. Tel. 05 57 95 02 24 Font de Gaume ot las Combaretes [Bardogre™ Lac Eyacs) Cuts arrivent par le bais des sciences ou de histoire, les préhistoriens, en France, sont presque toujours issus de Tuniversité, Les professeursy font toute leur care, fautses chercheurs évoluant, apres un cursus classique en archéologie ‘ou en histoire, au CNRS. Les conservateurs du patrimoine, de leur ct, passent apres leur diplome universitaire un concours adiministatf donnant accés, pendant 18 ‘mois, a Institut National du Patrimoine, la grande école formant ces spécialistes Cette école ne forme de spécialistes et 8a cadres que francais, alors que las universités fegoivent un grand nombre d'étudiants et de chercheurs étrangers. Signalons que Tuniversité de Bordeaux, méme si celles de Toulouse et de Paris-Nanterre ont leur importance, est en pointe, y compris au niveau international, sur le secteur. Le laboratoire PACEA, qui comprend IIPGQ (Institut de Préhistoire et de Geologie du Quaternaire) et le LAPP (Laboratoire d Anthropologie des Populations du passé) propose a différents intervenants expertise et consell en matiére de fuiles, des moyen techniques destings @ des analyses, des formations et gére également un fonds, objets préhistriques. Unité de recherche PACEA (De la Préhistoire a Actual : Culture, Environnement et Anthropologie, CNRS, université Bordeaux 1, direction régionale: aux Afar Cultures) vo. pacea.-bordeaust fr Institut National du Patrimoine : ‘www.inp.tr /Textes de Paul Simonon LE JOURNAL DE L'EXPO 2007-2008 Conserver sans enfermer Satisfaire les demandes du public sans mettre en péril I’héritage de la préhistoire, voici le pari a relever. Le premier devoir des préhistoriens et, plus largement, de tous les gestionnaires des sites at fonds préhistoriques, est de conserver les grottes, oeuvres et objets divers pour la Postérté. Mais leur second devoir est de les présenter au public. Comment conciier les deux ? Si la conservation des outils tels que ls silextailés ne pose pas de probleme, les grottes, en particulier les peintures qui coment leurs parois, sont fragiles. Lhumicté, la chaleur, la lumiére, le dioxyde de carbone, les champignons at autres germes accompagnant a leur insu les visiteurs sont susceptibles d altérer défintivement, en un bref laps de temps, des ouvrages datant de centaines de millers d'années, Les pigces de matiéres organiques telles PP que le bois ov l'os sont généralement préservées de ces mémes dangers bien & Fabri dans les vtrines ou les réserves des musées, dans un milieu stable en termes «'hygrométrie et de température, contrlées en permanence. Mais les visites des rottes, ces trésors irremplagables, sont depuis longtemps deja astreintes & un régime draconien. Des quotas quotidiens sont fixés pour les groupes de visiteurs en fonetion des conditions climatiques ‘extérieures et de la saison, la « réaction » de chaque grotte aux intrusions extérieures et au climat étant unique. Des centrales climatiques permanentes mesurant tous les paramétres de l'atmosphare régnant sur le site, tout comme des analyses Ponctuelles de laboratoire, permettent aux esponsables d'adapter l'ouverture des ‘grottes a leur impératit de conservation. Car t'idéal pour une bonne conservation serait un milieu clos et stable, Des grottes copiées, des visites limitées La solution la plus radicale et ta plus efficace pour résoudre le probleme est celle du fac-similé, comme Lascaux Il. Cette réplique en résine et béton, présentée au public aprés dix ans d'élaboration, fut la premiére du genre apres la fermeture de la grotte originale en 1963, soit 23 ans a peine aprés sa découverte. D'autres fao-similés ‘ont depuis été construits, comme celui de la grotte dAltamira en Espagne ou le seront, en Ardéche par exemple avec la grotte Chauvet. Lintérat du procédé est que le nombre de visiteurs est uniquement limite par la configuration des lieux. Autres visiteurs assidus, méme les archéologues ont au fil du temps affin et optimisé leurs méthodes de fouilles. Car il faut garder a Hesprit que toute fouille est destructrice, méme si larchivage et la nomenclature sont réalisés au fur et a mesure. Au final, la gestion des grottes s'est avérée payante : on a pu éviter depuis dix ans les traitement fongicides dans la plupart des cavités majeures en Dordogne. Comme le souligne Jean-Jacques Cleyet-Merle, directeur du Musée National de Préhistoire des Eyzies et impliqué dans les plans de conservation, c@ résultat est aussi le fruit dela motivation et de la compétence du personnel des sites De méme, la limitation du nombre des ‘entrées (une centaine par jour & Combarelles ‘ou Font-de-Gaumme) fait que ce sont les visiteurs les plus motivés et les plus respectueux qui accédent au privilage de visiter les sites. i Texte de Paul Simonon Quels fouilleurs ? Personnel scientifique duu ministre dela Culture, du CNRS, de Tuniversité, de rinstut rational de recherches archéologiques préventives (Inrap), étudiants en archéologie, amateurs et, depuis peu, société privées spécilisées, constituent les équipes de foulles. Mis & part le demiers cas, les fouilleurs sont en quasi-totaité des bénévoles. Les financements sont multiles : Etat, collectivtés locales, mécénat, aménageuts. U existe deux principaux types de chantins archéologiques. Les foulles programmées Quels chantiers ? sont les plus pérennes. Leur objectit est «fétudier un site de fagon approfondie, par un programme de recherche de plusieurs années, Les fouiles préventives ont une durée plus réduite, Elles interviennent sur des sites menaoés de destruction (cariére, route, betiment). Une fois le diagnostic établ, une opération de foulle peut ére décidéa, Le site est étudié avant se dsparition. / Texte de Philippe Gardére 9 LE JOURNAL DE L'EXPO 2007-2008 Le virtuel au service de I’histoire Pour aller plus loin dans l’exploration de I’histoire, et en particulier l'histoire de la région, Cap Sciences propose deux expo: Aquitaine sortie des eaux reconstitue la paléogéographie du Sud-Ouest et 'évolution de la faune et de la flore au cours des temps géologiques. A travers une série diimages animées, histoire de Aquitaine defile sur une durée de 250 millions d'années. A cette époque, Vocéan se trouve au sud-est de Bordeaux et VAtlantique existe pas, un continent ‘occupe alors sa place ! Progressivernent, la céogtaphie va évoluer, le cimat est tropical ‘at VAtlantique envahit tout le Sud-Ouest. Aquitaine telle que nous la connaissons existe que depuis quelques milliers années, Une partie de lexposition est ns virtuelles, en accés libre. consacrée au itoral et des films d'animation permettent de comprendre (entre autres) la formation du bassin Arcachon, le chemin parcouru par Ibérie depuis la Bretagne pour donner naissance aux Pyrénées ou encore les techniques de mise en place d'un cordon dunaire. Sur les traces de 'Homme en Aquitaine retrace la vie de nos ancétres préhistoriques. Les différentes disciplines et les moyens étude de larchéologie préhistorique sont présentés. Les thémes du feu, de la chasse, de Valimentation, de Toutilage, des séputtures et de l'art sont Naissance et vie de l’expo Au temps des mammouths «+. st ne sous Fimpuision d’Alain Foucault, géologue du Muséum National d'Histoire Naturelle (spécialiste de paléoctimatologie), qui, souhaitait présenter au public cette période clé pour Févolution du climat. Une telle exposition permettait également de mettre en scéne des piéces exceptionnelles de collection du Muséum. Le mammouth Lyakhoy, le seul hors de Russie, a été offert au Muséum en 1912, « Ge spécimen trouvé dans les glaces, comprenait de nombreuses parties encore intactes : les pattes, la peau, tne partie de la te, une oreill, un el, des polls... » explique Sophie Grisolia de Fequipe de muséologues du Muséum. Une réplique du squelette et un authentique morceau de peau sont présentés dans exposition & Gap Sciences. Le petit Dima, dont un moulage est dans exposition, état ‘encore mieux préservé car il avait congelé tres vite, Lyakhov et Dima ont servi de rmodeles pour la réalisation de Félix et de son patit qui dominent le centre de 10.1 "exposition. Cell-ci présente également les premiéres Vénus (des répiques pour la version itinérante), premieres sculptures en défense de mammouth et premieres ceuvtes dart répertories. Tous cas teésors de notre heritage sont replacés dans leur contexte dans une exposition au présent ov le visiteur se retrouve au coeur des temps préhistoriques. i Bordeaux est la quatriéme présentation de cette exposition qui, apres Paris, est alge & Poitiers (86), en Nowvelle-Calédonie et en Suisse, Sa vie se poursuivra a CCapete La Grande (58), puis Chambéry (73) et se terminera probablement par différentes présentations en Australie et Nouvelle Zéiande en 2009, Texte de Nathalie Caplet abordés. Chaque rubrique est illustrée par des objets, des interventions de spécialistes ft des films montrant les techniques de fabrication doutils, de parures, de colorants, ete. Lhistoire de Aquitaine et de ses Populations préhistoriques est reconstituee grace a des cartes et 2 Tétude de son Evolution environnementale. Gas deux expositions sont accessibles sur Internet, a partir du site de Cap Sciences hitp:/www.cap-sciences.net 1 Texte de Philippe Gardére IPAS) ny peat nes pore Goria? cor Pee como) enter LE JOURNAL DE L'EXPO 2007-2008 Musées etsites — a découvrir vu musee-prehistoire-eyzies fr Informations 05 63 06 45 45 Musée d’Art ot d’Archéologie du Pé (Dordogne - Périgueux) http//musee-perigord. museum com Informations 05 53 06 40 70 Musée d’Aquitaine et Muséum d'Histoire Naturelle de Bordeaux (Gironde - Bordeaux) www bordeaux fr Informations 05 56 01 51 00 ‘Abri-Musée Pataud (Dordogne - Les Eyzies) vwwnsemitour.com Informations 05 53 06 92 46 Font de 6 jes Combarelles (Dordogne - Les Eyzies) Réservations 05 53 06 86 00 Vallon Castel-Merle (Dordogne - Sergeac) Informations 05 53 60 79 70 Laseaux II (Dordogne - Montignac) ‘wwawsemitour.com. Informations 05 53 61 95 03 Pare du Thot (Dordogne - Thonac) ‘wwn.semitour.com Informations 05 53 50 70.44 Isturitz et Oxocelhaya (Pyrénées Atlantiques - St Martino Arberoue) www.grottes-isturitz.com Informations 05 59 29 6472 Grotte de Pair non Pair (Gironde - Prignac et Marcamps) hittp://par-non-paimonuments-nationaux fr Informations 05 57 68 33 40 Grotte de Niaux (Ariége - Niaux) vmu.sesta fr Reservations : 05 61 05 88 37 Parc de la Préhistoire (Ari8ge - Tarascon sur Aridge) et Grotte-Musée du Nas d’Azil (Ariége - Le Mas d'Azil) wwwsesta.tr Réservations 05 61 05 10 10 Grotte de Bédeilhac (Ariége - Bédeilhac et Aynat) wai grotte-de-bedellhac.org Informations 05 61 05 95 06 Grotte de Gargas (Hautes Pyrénées ~ Aventigan) hitp:/grottesdegargas.freefr Reservations 05 62 39 72 39 Grotte du Pech Merle (Lot ~ Cabrerets) ‘wrw.pechmerle.com Réservations 05 65 31 23 33, igord n savoir plus Ouvrages JEUNESSE Les animaux préhistoriques collectt, collection Imagerie Animale Cartonnée, Editions Fleurus, 2005 A partir de 6 ans Les dessous du mammouth Sophie Philippo, Tourbillon, 2004 A partir de 8 ans Les Cro-Magnon Stéphanie Ledu, collection Mes Petits Does, Milan Eds, 2006 Apartr de 3 ans Opération Mammouth chez les Dolgans en Sibérie Maryse Lamigeon & Frangois Vincent, Collection Archiméde, Ecole des Loisis, 2004 Copain de Farchéologie Francis Dieulefait & Régis Macioszczyk, Collection Copains, Ed. Milan, 2001 Apartr de 8 ans La wie des enfants au temps de la préhisloire Pierre Pelot, Editions du Sorbier, 2002 TOUT PUBLIC ‘Av temps des mammouths catalogue de exposition, collect, Editions Phileas Fogg, 2004 Encyclopédie complete des mammouths ‘Adrian Lister, Paul 6.Bahn Editions Delachaux et Niesté,1995 Chasseurs-cueilleurs, comment vivaient les hommes du Paléolithique Supérieur Sophie A . de Beaune, Claudine Cohen CNRS Editions, 2007 Le destin du mammouth Claudine Cohen, Editions Seu Collection Points ‘Sciences, 2004 Connaitre la Préhistoire en Périgord Brigitte et Gilles Delluc, Alain Roussot et ‘Julia Roussot-Larroque, Ed. Siud-Ouest, 2001, Peut-on faire revivre le mammouth ? Pascal Tassy, Collection Les Petites Pommes du Savor, le Pommier, 2004 Des mammouths et des hommes, deux espéces face aux variations du climat ‘Nain Foucault, Collection : Planéte vivante, Vuibert, 2005 Revue La vie au temps des mammouths Dossier Pour La Science AvrilMluin 2004 Sites internet hitp:/intre.prehistoire.tree.fr Présentation simple et claire sur les envi- ronnements et les cultures préhistoriques. hitp:/prehisto.ifrance.com Site complet sur la préhistoir et les préhistoriens, tes illustré. ‘www.hominides.com Site plusieurs fois recompensé, histoire de ia ignée humaine :actualtés, dossiers ‘thématiques, ‘www.pole-prehistoire.com Pole International de la Préhistoire (Dordogne) : tourisme, actualités, espace documentation numérique. www ifrance.com/prehisto/vieaecuell. htm La vie quotidienne des hommes de la préhistoire. ‘www. musee-prehistoire-eyzies.fr Musée National de Préhistoire des Eyzies. Chronologie de la préhistoire ‘www ronn.tr Muséum National d'Histoire Naturelle Actualités, collections et phototheque en ligne. www.culture.gowv.fr/culture/arcnat/ft Visite virtuelle des grands sites archéologiques frangais dont Tautavel, Chauvet et Lascaux. ‘www.cerimes.education.fr/index.php CERIMES : Banque dimages et de films scientifiques en ligne ‘www.mammuthus.org Site dexpéditions scientifiques en Sibére. Documentaires ‘Au temps des mammouths série de 3 émissions de 50 min sur DVD ~ «Les géants de nouveau monde » - « Dans les planes d’Amérique » - « La disparition des géants américains » L.C.J Editions & Productions, 2004 Le Chainon Manquant (/ Cette association regroupe des étudiants en préhstoire et anthropologie de université Bordeaux 1, Son lien étroit avec le milieu dela recherche et diverses institutions scientifiques lui permet etre méiateur d'une connaissance actualisée en préhstoie et anthropologie auprés de publics variés, Le Chainon Manguant transmet sa passion pour ‘628 disciplines par Forganisation de conférences (public avert ou grand public), de sorties cultuales et c'animations (expositions, expérimentations, jeux, grand public). contact : lechainonmanguant@hotmail.com www.chainonmanquant.u-bordeaux.tr 11170 STA Coors Ce ea Creeley ee Cem Ceo Tn On ere ac Re eee animations. inst i explore le suet de fo eee RC eee Cena ra eee me ete Oc eee td Cun ee Pa a eer cd Gee esc Putt or Cen Renee unis CT eC On ist ad Sees Tea eee Cou Ie eg Pee eS ee SO ae Ss Reet acy Seen Gorse cuss ee ee eT mange quoi ou qui dans la steppe at ec em dans le chantier on découvre des Sse ar mun a Pe Ce tae ‘ils ont vécu, & quelle période et auelles ont été les grandes migra Cenc OT Coenen lis sont pour ta plupart étudiants ou jeunes chereheurs en préhistoire anthropolagie ou archéologie. CISC ees universitaires a Bordeaux, et donc beaucoup de jeunes qui ont envie de partager leurs connaissances et fire Mga Les atelers sont des m re eee ee) eee Pee ene Duet CAP SCIENCES | Bienvenue a |’exposition Au temps des mammouths du 9 octobre 2007 au 13 avril 2008 au Hangar 20 . Quai de bacalan . Bordeaux Emergeant des brumes préhistoriques, le ‘mammouth raconte son histoire. Guidé par les meilleurs spécialistes du monde, dans ‘une aventure exceptionnelle, partez a la poursuite de animal disparu, pour mieux comprendre comment vivait ce pachyderma d'un autre temps, et comment "homme a cétoyé ce géant des steppes. Rassemblant des piéces spectaculaires, cette exposition ludique et passionnante est adaptee a tous les ages ! Evénements CAP SCIENCES PROPOSE UN NOUVEAU RENDEZ-VOUS CULTUREL : Les Dimanches de ta science > 1 dimanche de chaque mois (15h-18h) aprés-mic originales pour petits et grands themes et activités varies Deux rendez-vous dans le cadre de exposition Au temps des mammouths - Dimanche 4 novembre : art préhistorique Dans une ambiance prénistorique, devenez artistes des temps passés : dessin, peinture gravure, sculpture, modelage - Dimanehe 2 mars: Uarchéologie expérimentale Les gastes quotties des hommes préhistoriques, explqués par des chercheurs. Saurezsous les, reprodule pour rélser vos armes et alumer un teu? @ Le mammouth : des mythes a la réalité a '@ Du mammouth pour batir al '@ Du mammouth dans l'art @ La fin des mammouths © Le mammouth en Aquitaine @ Le bivouac : - Un mammouth ga trompe énormément - Repas préhistorique