Vous êtes sur la page 1sur 1

Jeunesse sans papiers,

Paris jeunesse volée…!


5e-13e

1 8 a ns ? . T . F .*
s
ur te u une O. Q
o
"

o i p
e ç u qu j ’a i reç
"Un pays, c'est celles et ceux qui y vivent !

s r …
- t’a q u e moi
e
- parc

Rassemblement
Jeudi 26 novembre
de 17 h 30 à 20 h 00
Esplanade de la place d'Italie
(angle rue Bobillot, avenue d'Italie)

Dès leurs 18 ans, les jeunes scolarisés sans titre de séjour


deviennent des sans papiers expulsables !

Tous les jours, dans les lycées, écoles, universités, centres


d'apprentissage, nous les côtoyons sans les connaître. Ces jeunes
majeurs voient leur avenir brisé par l'obligation d'un retour dans un
pays où ils n'ont plus d'attaches.

Deux lycéens du 13e sont concernés

Nous, citoyens, lycéens, étudiants, enseignants, parents, personnels


administratifs, voulons empêcher qu'ils soient arrachés à leurs études,
à leurs copains, à leur vie ici. En informant, en brisant l'isolement
dans lequel ils se sentent, nous leur permettrons d'envisager un
avenir, de mener jusqu'au bout leurs projets de formation.

Soyons solidaires et attentifs.


Mobilisons-nous pour faire changer la loi qui les discrimine.
Nous voulons qu'ils puissent vivre au grand jour.

Ils étudient ici. Ils vivent ici. Ils restent ici...

Avec RESF, un dépôt collectif de demandes de rendez-vous a été organisé le 13 mai


2009 à Paris pour 143 jeunes majeurs, le troisième du genre depuis 2007. Six mois
après, seul un tiers des jeunes a reçu une convocation donnant : 10 refus de titre de
séjour sans OQTF, 15 refus avec OQTF, dont 2 pour 2 lycéens du 13e, et 7
régularisations.