Vous êtes sur la page 1sur 2

ατ• Le référentiel de l’éprouvette est considéré comme galiléen, le système qui

est la bille est soumis au Poids, à la Poussée d’Archimède ainsi qu’ à la Force de
frottement du fluide.

D’Après la deuxième loi de Newton : P + Pa + F =m (dv/vt)

En projection sur l’axe on obtient P - Pa - F = m (dv/vt)

Alors m (dv/vt) = (4/ 3)R3.ρ.g - (4/ 3)R3.ρgly.g - (6πR.η).v(t)

óm (dv/vt) + (6πR.η).v(t) = g.((4/ 3)R3.ρ - (4/ 3)R3.ρgly)

ó(dv/vt) + ((6πR.η).v(t)) / m = g.((4/ 3)R3.ρ - (4/ 3)R3.ρgly) / m

Or m = (4/ 3)R3.ρ

Alors (dv/vt) + ((6πR.η).v(t)) / (4/ 3)R3.ρ = g.((4/ 3)R3.ρ - (4/ 3)R3.ρgly) / (4/ 3)R3.ρ

ó(dv/vt) + ((6πR.η).v(t)) / (4/ 3)R3.ρ = g. (ρ−ρgly)/ρ

ó(dv/vt) + (9η/2R²).v(t) = g. (ρ−ρgly)/ρ

•On sait que la vitesse est constante ,

Ainsi (dv/vt) =0

Donc (9η/2R²).v(t) = g. (ρ−ρgly)/ρ

Et V(t) =( 2R²/ 9η).( g. (ρ−ρgly)/ρ)

La solution étant de la forme v(t)= A( 1 - exp(-t/T)

On en déduit que A =( 2R²/ 9η)

En ce qui concerne T , il est égal a 5t


Puisque v(t=5)=A(1-exp(-5))
=A. 0.99

•La vitesse limite est égal a la vitesse, puisque elle est constante.

Vlim =( 2R²/ 9η).( g. (ρ−ρgly)/ρ)

•Viscosité en fonction de v :

η= (g.(ρ−ρgly)/ρ).( 2R²/ 9V(t))