Vous êtes sur la page 1sur 2

Groupe local de Mérignac

COMMUNIQUE DE PRESSE
Réaction à la décision du préfet de la Gironde de limiter la vitesse à 90 km/h
sur la rocade bordelaise
Le préfet de la Gironde a annoncé, hier, qu’il envisageait avant l’été, de limiter la vitesse des
véhicules à 90 km/h sur la rocade. Les Verts se félicitent d’une telle décision qui n’a que trop tardé.

En effet, les Verts demandent depuis longtemps cette limitation qui a de nombreux avantages :

¾ Augmentation de la fluidité du trafic (contrairement aux idées reçues)


¾ Meilleure insertion dans le trafic des véhicules
¾ Diminution de la pollution atmosphérique et des émissions de C02 des véhicules
¾ Diminution de la consommation de carburants
¾ Diminution du bruit pour les riverains
¾ Diminution des accidents donc sécurité accrue

Une voiture qui réduit sa vitesse de 110 à 90 km/h, diminue environ de 10 % sa consommation de
carburant et de :
- 10% ses émissions de monoxyde de carbone (CO)
- 11% celles d’oxydes d’azote (NOx)
- 9% celles des composés organiques volatils (COV)
- 7% celles de benzène
- 18% celles des particules
- 10% celles de gaz carbonique (CO2)

Cette décision inattendue du préfet met en exergue les incohérences des pouvoirs publics en
matière de politique des déplacements et des transports. En effet, Il est regrettable que le Plan de
Protection de l’Atmosphère (PPA) de l’agglomération bordelaise, que le préfet s’apprête à
approuver, n’intègre pas cette mesure de limitation malgré nos demandes réitérées. Par quel
miracle, ce qui était impossible il y a quelques mois, le devient-il aujourd’hui subitement ?

Cette limitation de la vitesse doit constituer une première étape dans une série de mesures que
réclame l’urgence de la situation : réservation de la troisième voie à des transports dédiés (co-
voiturage, transports en commun…), interdiction du trafic poids lourds aux heures de pointe,
aménagement de parcs relais aux sorties de la rocade…).

La création d’un conseil métropolitain des déplacements et des transports, apparaît de plus en plus
comme incontournable pour passer des mesures d’urgence à une véritable politique des transports
et des déplacements sur notre agglomération.

Gérard CHAUSSET
Adjoint au Maire de Mérignac, chargé des transports
Vice Président de la CUB
Contact :
Gérard CHAUSSET : gchausset@wanadoo.fr
Tel : 06 62 48 74 92