Vous êtes sur la page 1sur 37

Équilibre acido-basique

Équilibre acido-basique

• Notions physiologiques et physicochimiques

fondamentales

• Régulation de l’équilibre acido-basique

Exploration :

- prélèvement artériel - mesures de pH, pCO 2 , pO 2

• Quelques applications pathologiques :

Acidoses respiratoires Acidoses métaboliques Alcaloses respiratoires Alcaloses métaboliques

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

Chez l'homme le pH des cellules et des liquides physiologiques de l'organisme ne doit varier que dans des limites étroites. Seules de faibles variations sont compatibles avec la vie.

L'organisme humain est confronté régulièrement à un afflux d'acides provenant de l'alimentation, surtout si celle-ci est carnée, et de la respiration cellulaire.

La tendance permanente à l'acidose explique que l'organisme lutte plus efficacement contre les baisses de pH que contre l'alcalose.

Les moyens de lutte comprennent:

* un moyen quasi instantané, automatique, mais assez vite déborder : les systèmes tampons, * la mise en jeu d'un couple d'organes plus lents à réagir mais particulièrement puissants : les poumons et les reins.

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

Le pH exprime l'acidité ou l'alcalinité d'un milieu. Il est égal au logarithme décimal de l'inverse de la concentration en ions H+

1

pH = log ------ [H+]

Valeurs physiologiques = 7,36 - 7,42

Variations maximales compatibles avec la vie

=

6,90 - 7,70

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Systèmes tampons. Équation d’Henderson et Hasselbach

- Formes de transport du CO 2 sanguin :

- Régulation du pH sanguin:

- systèmes tampons plasmatiques

- régulation pulmonaire, échanges gazeux

- régulation rénale

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Systèmes tampons. Équation d’Henderson et Hasselbach**

Définition d’un tampon : acide carbonique et bicarbonate de Na

Ce sont des mélanges de substances en équilibre chimique s'opposant aux variations de pH avec une efficacité d'autant plus grande que leurs concentrations sont plus élevées.

Ces systèmes assurent dans l'organisme une régulation rapide et automatique.

Un système tampon comprend généralement:

- un acide faible et son sel de base forte

- une base faible et son sel d'acide fort.

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Équation d’Henderson et Hasselbach**

La réaction en équilibre s'écrit avec K comme constante d'équilibre:

K

acide <=======> base - + H +

H + =

K (acide) ------------ (base - )

AC

K

H 2 O + CO 2 <=======> H 2 CO 3 <=======> H + + HCO 3 -

(1)

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Équation d’Henderson et Hasselbach** Si nous appliquons la loi d'action de masse à la réaction (1) on peut écrire:

(H+) (HCO3-)

K = ---------------

(H2CO3)

(H2CO3)

-------> (H+) = K -------------

(HCO3-)

1

1

(HCO3-)

-------> ----- = --- --- x ----------

(H+)

K

(H2CO3)

--------->

 

1

1

(HCO3-)

log ------

=

log

----

+

log

-----------

 

(H+)

K

(H2CO3)

 

(HCO3-)

d'où :

pH

=

pK

+

log

----------------- dans lequel pK est égal a 6,1.

(H2CO3)

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Équation d’Henderson et Hasselbach**

d'où : pH

=

pK

+

(HCO3-)

log ------ dans lequel pK est égal a 6,1.

(H2CO3)

Or la concentration d'acide carbonique est proportionnelle à la concentration du CO2 dissous avec un facteur de proportionnalité très faible que l'on peut intégrer dans le constant pK et qui ne change pratiquement pas celle ci. On peut donc remplacer dans l'équation précédente le terme (H2CO3) par la concentration de CO2 dissous.

(H2CO3) = a pCO2

pH

=

6,1

où a est la constante de solubilité

(HCO3-)

+ log --------- a pCO2

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Systèmes tampons. Équation d’Henderson et Hasselbach

- Formes de transport du CO 2 sanguin :

- Régulation du pH sanguin:

- systèmes tampons plasmatiques

- régulation pulmonaire, échanges gazeux

- régulation rénale

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Formes de transport du CO 2 sanguin

- CO 2 dissous 5% environ, fonction de pCO 2 *

- CO 2 à l’état de carbamate par combinaison avec -NH2 libres

des protéines plasmatiques et de l’hémoglobine (5%)

- CO 2 des bicarbonates de Na 90%, synthétisés dans le

globule rouge grâce à l’anhydrase carbonique puis migrent dans le plasma.

C’est la principale composante de la « réserve alcaline »

Le CO2 total plasmatique correspondra donc à:

CO2 total = HCO3- plasmatique + CO2 dissous (comprenant H2CO3) + CO2 sous forme carbaminée.

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Systèmes tampons. Équation d’Henderson et Hasselbach

- Formes de transport du CO 2 sanguin :

- Régulation du pH sanguin*:

- systèmes tampons plasmatiques

- régulation pulmonaire, échanges gazeux

- régulation rénale

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Régulation du pH sanguin:

- systèmes tampons plasmatiques

- système acide carbonique-bicarbonates +++

- système protéines-protéinates

- sytèmes des phosphates mono et disodiques

- systèmes tampons intra-globulaires

HbH (pK:7,83) et HbO2 H (pK:6,60) = acides faibles pouvant se dissocier rôle ++ car 150g/l de sang d’Hb HbO 2 - plus acide que Hb

-

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Régulation du pH sanguin:

- systèmes tampons plasmatiques

Tampons

pK

% Plasma

% Globules

% total

HC03-/H2CO3

6,1

33

10

43

Hémoglobine/Hémoglobinate

7,83

 

36

36

Oxyhémoglobine/Oxyhémoglobinate

6,60

Protéines/protéinates*

variable

12

12

H2PO4-/HPO42-

6,8

2

7

9

Équilibre acido-basique

- systèmes tampons plasmatiques

système acide carbonique - bicarbonates +++

C'est quantitativement le plus important des systèmes tampons plasmatiques. Il représente 25 mmol/l. Ce système est surtout puissant pour lutter contre l'acidose puisque le rapport bicarbonates/acide carbonique est de l'ordre de 20. En présence d'un acide RH nous aurons la réaction:

R-H+ + Na+HCO3 ----> H2CO3 + RNa ----->CO2 + H2O + RNa

système protéines - protéinates

- Une moyen de lutte contre l'acidose.

- Le pouvoir tampon des protéines est du à leur différents groupements constitutifs. (aa basiques: l'arginine, l'ornithine, la citrulline, la lysine, l'histidine permettent de lutter contre l'acidose. Au contraire les résidus d'acide aspartique ou d'acide glutamique permettent de lutter contre l'alcalose en libérant un proton. - Les protéines plasmatiques représentant environ 75 g/l

Équilibre acido-basique

- systèmes tampons plasmatiques

système des phosphates

La concentration plasmatique des phosphates inorganiques (Pi) est de l'ordre de 1 mmol/l.

C'est dire que ces molécules jouent un rôle plasmatique mineur parmi les systèmes tampons.

85 % des Pi sont, au pH du sang, sous forme de phosphates mono acide disodiques ( PO4H=Na2+) ce qui leur permet de fixer un proton pour donner des phosphates diacides monosodique ( PO 4 H 2 - Na + )

Les 15 % de phosphates diacides peuvent au contraire céder un proton pour lutter contre une alcalose.

La réaction globale s'écrit:

PO 4 H - Na 2 + + H + <============> PO 4 H 2 - Na + + Na +

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Régulation du pH sanguin: Elle fait intervenir successivement deux mécanismes:

- systèmes tampons plasmatiques

- système acide carbonique - bicarbonates +++

- système protéines - protéinates

- sytèmes des phosphates mono et disodiques

- systèmes tampons intra-globulaires

HbH (pK:7,83) et HbO2 H (pK:6,60) = acides faibles pouvant se dissocier rôle ++ car 150g/l de sang d’Hb HbO 2 - plus acide que Hb

-

Ces équilibres chimiques sont d'action quasi instantanée mais sont limités par les concentrations de leurs divers composants.

Équilibre acido-basique

- systèmes tampons intra-globulaires

Les systèmes tampons liés à l'hémoglobine sont cependant beaucoup plus importants si l'on se souvient que la quantité d'hémoglobine est de l'ordre de 150 g par litre de sang. Ils interviennent de deux manières différentes:

* grâce au pouvoir de fixation du gaz carbonique sur l'Hb avec formation de dérivés carbaminés.

HbNH 2 + CO 2

------>

HbNHCOO- + H+

* grâce à la réactivité du groupement imidazole capable de fixer les ions H+

au pH du sang l'hémoglobine et l'oxyhémoglobine se comportent comme des acides faibles pouvant se dissocier:

HbH --------> Hb - + H + HbO2H ----------> HbO2 - + H +

pK = 7,83 pK = 6,60

L'oxyhémoglobine est donc plus acide que l'hémoglobine.

(Suite ……)

Équilibre acido-basique

- systèmes tampons intra-globulaires

En effet l'oxyhémoglobine étant un acide plus fort que l'hémoglobine quand l'hémoglobine est oxygénée au niveau des poumons elle libère des ions H+

HbH + O2 + K + ----------> HbO2 - K + + H +

Au niveau des tissus l'oxyhémoglobine est réduite en hémoglobine et celle-ci va laisser dans le milieu une base en captant un proton venu de la dissociation de l'acide carbonique.

H 2 CO 3 -----------> H + + HCO 3 HbO 2 K + + H + + HCO3 - --------> HbH + K + + HCO 3 - K +

-

Au niveau des tissus la concentration élevée en CO2 et la richesse des acides organiques vont diminuer le pH et cette acidité va permettre la libération de l'oxygène de l'oxyhémoglobine. Cette action du pH sur l'oxygénation de l'hémoglobine est appelé "effet Bohr".

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Régulation du pH sanguin:

- systèmes tampons plasmatiques

- régulation pulmonaire, échanges gazeux

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Régulation du pH sanguin:

- régulation pulmonaire, échanges gazeux

Lors d'un déséquilibre acidobasique, la première ligne de défense est formée par les systèmes tampons, la seconde est la régulation pulmonaire et la troisième est la restauration à long terme par les mécanismes rénaux. - centre respiratoire bulbaire sensible au pH : toute baisse du pH entraînera une accélération du rythme respiratoire en vue d’éliminer davantage de CO 2 (

hypervetilation , mais limitée)

les poumons n'interviennent que sur la composante acide du système bicarbonate/acide carbonique

- échanges gazeux tissulaires *

- échanges gazeux aux alvéoles pulmonaires

- échanges gazeux tissulaires *

- échanges gazeux aux alvéoles pulmonaires

CO 2 TISSUS O 2 O 2 membrane cellulaire CO 2 dissous + HbCOO K
CO 2
TISSUS
O 2
O 2
membrane cellulaire
CO 2
dissous
+
HbCOO K
CO
O 2
2
O2 + HBH
+
HbO2 - K
+CO3H K
Cl
Anhydrase carbonique
CO 3 H 2
H O+CO
2
2
Hématie
CO 2 dissous
Cl -
-
Cl -
Na +
PLASMA
Na +
CO 3
CO 3
H H -
Transport plasmatique de CO
2
CO 3 H
Cl -
+ HBH
O 2
H +
CO 3 H 2
+ HbCOO
K +
anhydrase carbonique
O 2
CO 2
+ H 2 O
Hématie
membrane alvéolaire
POUMONS
O 2
CO 2

Équilibre acido-basique

Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

Régulation du pH sanguin:

- systèmes tampons plasmatiques

- régulation pulmonaire, échanges gazeux

- régulation rénale

- réabsorption ou excrétion de bicarbonates

- élimination d’ions H + *

mécanismes d’élimination avec échange Na + - H +

échange H + K + (acidose hyperkaliémique)

Équilibre acido-basique

- régulation rénale

Plus longue à réagir en cas de perturbations car elle intervient en troisième position.

Elle peut durer plus longtemps et représente un moyen très efficace de lutte aussi bien contre l'acidose que contre l'alcalose.

Rappelons que l'on peut considérer l'urine primitive comme un ultrafiltrat du plasma sanguin.

Le rôle du rein sur l'équilibre acido-basique est double:

- il peut réabsorber la quasi totalité des bicarbonates filtrés, ou bien excréter ceux ci en cas de surcharge alcaline,

- il peut éliminer des ions H+ en générant des bicarbonates qui seront absorbés.

Équilibre acido-basique

AC = Anhydrase carbonique

tube proximal tube distal + HCO 3 - Na + H 2 CO 3 H
tube proximal
tube distal
+
HCO 3 - Na +
H 2 CO 3
H 2 O
NH 3 + H +
+
PO 4 H 2 - Na +
PO 4 H = Na
Na + Cl -
NH 4 +
+
K +
Na
CO 2
HCO 3 - + H +
HCO 3 - + H +
(K + )
HCO 3 - + H +
(K + )
H
2 CO 3
H
H
2 CO 3
2 CO 3
NH 3
AC
AC
H 2 O + CO 2
+
AC
acide
H
2 O + CO 2
H 2 O + CO 2
glutamique
CO 2
CO 2
CO 2
K +
HCO 3 -
HCO 3 -
HCO 3 -
glutamine
acides aminés
anse de Henlé
URINE

Rôle du rein dans l'équilibre acido-basique

Équilibre acido-basique

Echanges cellulaires au cours des perturbations de l'équilibre acido-basique

Acidose H + K +
Acidose
H +
K +

K +

Alcalose H +
Alcalose
H +

- En cas d'excès d'ions H+ ceux ci sont éliminés préférentiellement par le rein à la place d'ions potassium et de plus pénétreront dans les cellules faisant sortir le potassium. Une acidose sera génératrice d'hyperkaliémie et réciproquement. - En cas de déficit en ions H+ le potassium sera éliminé préférentiellement au niveau rénal et les ions H+ sortiront des cellules en échange avec des ions K+. Une alcalose sera génératrice d'hypokaliémie et réciproquement.

Équilibre acido-basique

- Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Régulation de l’équilibre acido-basique

- Exploration :

- prélèvement artériel

- mesures de pH, pCO 2 , pO 2

- Quelques applications pathologiques :

Acidoses respiratoires Acidoses métaboliques Alcaloses respiratoires Alcaloses métaboliques

Équilibre acido-basique

- Exploration :

- prélèvement artériel

- mesures de pH, pCO 2 , pO 2

- principes

- appareils de gazométrie * pH = 7.38 à 7.43 pCO2 = 35 à 44 mm Hg ou

à 5.85 kPa

4.65

pO2 = 70 à 95 mm Hg ou

9.30

à 12.65 kPa

- calcul des autres paramètres * concentration en bicarbonates concentration en CO2 total excès de bases saturation en O2

- représentation graphique : Davenport

Diagramme de Davenport

Diagramme de Davenport

Diagramme de Davenport

Diagramme de Davenport

Équilibre acido-basique

- Notions physiologiques et physicochimiques fondamentales

- Régulation de l’équilibre acido-basique

- Exploration :

- Quelques applications pathologiques :

Acidoses respiratoires Acidoses métaboliques Alcaloses respiratoires Alcaloses métaboliques

Équilibre acido-basique

- Acidoses métaboliques

Ce sont des troubles du métabolisme dû à une accumulation d’acides ou à une perte excessive de bases, entraînant une diminution des bicarbonates plasmatiques

Etiologies : surcharge endogène en acides indosés , avec trou anionique, *

- acidocétose diabétique +++

- jeûne prolongé

- acidose lactique avec lactates > 2 mmol/l

- acidose tubulaire rénale avec défaut de réabsorption de bicarbonates (Diamox)

Mécanisme de compensation : réduction de pCO2 et compensation rénale

Tableaux clinique et biologique : quadrant inférieur G du diagramme de Davenport Traitement : réhydratation, solutés alcalins et surtout traitement de la cause

Équilibre acido-basique

- Acidoses respiratoires

Ce sont des troubles dus à une diminution de l’élimination de CO 2 entrainant une augmentation de la pCO 2 soit une hypercapnie

Etiologies :

- diminution de la ventilation mécanique (traumas, polio, curarisants)

- diminution de la surface alvéolaire disponible lors de broncho- pneumopathies

- hypoventilation par inhibition des centres respiratoires

- insuffisance respiratoire aiguë (toxique, médicamenteuse, traumatique)

Mécanisme de compensation : réabsorption rénale des bicarbonates Tableaux clinique et biologique : céphalées, cyanose, somnolence et confusion. Tableau biologique correspondant au quadrant supérieur G du diagramme de Davenport

Traitement :analeptiques respiratoires, oxygénothérapie et surtout traitement de la cause

Diagramme de Davenport pH = 7,25 PaCO 2 = 80 HCO 3 - = 37

Diagramme de Davenport

pH = 7,25

PaCO 2 = 80

HCO 3 - = 37

acidose

respiratoire

Équilibre acido-basique

- Alcaloses métaboliques

C’est une alcalinisation provoquée par un excès de bicarbonates ou une perte d’ions H+

Etiologies :

- pertes digestives d’ions H + lors des vomissements, des aspirations gastriques - perts rénales d’ions H + par déplétion chlorurée de certains diurétiques avec afflux de Na au tubule distal où la réabsorption se fait en échange de H + et K + - pertes rénales des hypercorticismes et hyperaldostéronismes I ou II

Mécanisme de compensation : limitation de la ventilation pulmonaire par dépression des centres respiratoires pour abaisser la pCO 2

Tableaux clinique et biologique :

- respiration lente et superficielle avec hyperexcitabilité neuro- musculaire (hypocalcémie) Tableau biologique correspondant au quadrant supérieur D du diagramme de Davenport

Traitement faciliter par réhydratation l’élimination des bicarbonates, corriger l’hypokaliémie et surtout traitement de la cause.

Équilibre acido-basique

- Alcaloses respiratoires

Ce sont des troubles dus à une diminution de la pCO 2 d’origine respiratoire soit une hypocapnie

Etiologies :

- augmentation de la ventilation, mécanique lors de ventilation artificielle mal réglée, d’origine centrale souvent associée à une hypoxémie (atmosphère raréfiée ou anémie) Mécanisme de compensation : limitation de la réabsorption rénale des bicarbonates

Tableaux clinique et biologique :

- hyperventilation évidente dans les cas d’anxiété, spasmophilie, parfois crises tétaniques entretenues par l’alcalose et l’hypocalcémie - mal des montagnes lié à l’hypoxie d’altitude : céphalées, nausées, insomnie.

Tableau biologique correspondant au quadrant inférieur D du diagramme de Davenport

Traitement oxygénothérapie et surtout traitement de la cause. *

B A D C
B
A
D
C

Diagramme de Davenport

A: acidose respiratoire

B: alcalose métabolique

C: alcalose respiratoire

D: acidose métabolique