Vous êtes sur la page 1sur 1

Si une règle

n'a pas été


explicitée,
ilJaut prendre
le temps
de lefaire
amnt de punir
l'enfant.

ET LA FESSÉE,
ALORS?

...
[ENFANTS]
.. . .. ..
.. ...
.
...
...... .......
AUTORITÉ: MODE D'EMPLOI •• •
«ARRÊTE DE SAUTER SUR LE CANAPÉ, SINON JE TE PUNIS»... MARRE DE PASSER VOTRE
' ... "
.. .....
. .
...

.. .... ... .......


TEMPS À MENACER VOTRE ENFANT? CLAUDE HALMOS LIVRE QUELQUES SOLUTIONS. ...... ...
TEXTE NATHALIE AGUILAR-PRAZ

Il n'y a pas d'éducation sans règles. Et, selon


Claude Halmos, spécialiste de l'enfance formée 2 Punition :;1: violence
Le principe On parle ici à la fois de violence
..
par Françoise Dolto, il ne devrait jamais y avoir physique et de violence psychique: des menaces
transgression sans sanction. Comment choisir terribles peuvent traumatiser un enfant car,
la «bonne» punition? La psychanalyste française pour lui, tout ce que l'adulte dit est vrai.
s'est toujours refusée à donner une liste des Le cas Votre enfant de 5 ans ne veut pas finir
bonnes ou des mauvaises car, dit-elle, «on ne doit son assiette.
pas généraliser». «Une punition peut être bonne Comment réagir Ne l'y obligez pas. L'ingestion
pour un parent donné, à un moment donné et avec forcée d'aliments est violente pour n'importe qui.
un enfant donné», précise-t-elle. Peu importe celle Ne lui dites pas non plus qu'un méchant ogre va
que le parent décide d'adopter (privation de TV, venir le chercher s'il ne mange pas tout.
de jeux, aller dans sa chambre, etcJ, elle doit La prochaine fois, proposez-lui de se servir seul.
seulement respecter trois principes. Si alors il prend des épinards qu'il ne mange pas,
mais qu'ensuite il se sert de fromage qu'il refuse
Règle transgressée =punition
1 Le principe La vie quotidienne doit être balisée
d'avaler, une punition sera justifiée.

La punition humiliation
'"oal
et
~
par des règles et des limites claires. C'est seule-
ment ainsi que la sanction prend son sens. Si une
règle essentielle n'a pas été clairement explicitée,
3 :;1:
Le principe Il faut que l'enfant comprenne que
c'est son acte qui est «mauvais» mais que lui ne
UJ
z
iD
'"'"
l
><
z
il faut prendre le temps de le faire, et au cas l'est pas. Les paroles blessantes qui accompagnent
o
~
u
où l'enfant récidive, punir absolument. ~
une punition peuvent porter atteinte à l'image
Le cas Votre petit hurle et se roule par terre <5
u
que l'enfant a de lui, ce qui est très mauvais pour
dans un magasin.
Comment réagir Si vous lui aviez déjà expliqué la construction de son estime de soi.
que la condition pour vous accompagner en cour- Le cas Votre fiston de 4 ans tape un petit copain.
ses était qu'il se tienne tranquille, alors punissez- Comment réagir Ne lui dites pas: «Tu es un plusd'info
le! S'il agit ainsi pour la première fois, rappelez-le méchant garçon.» Dites-lui plutôt: «Frapper L'Autorité expliquée
est mal et c'est interdit. Ce n'est pas toi qui est
aux Parents, de Claude
simplement à l'ordre. Puis expliquez-lui la nouvelle
Halmos, Editions Nil.
règle. S'il la transgresse ensuite, punissez-le. mauvais, c'est ce que tu viens de faire.»

60 FEMINA 16.03.08