Vous êtes sur la page 1sur 20

c cite

ureaux / Décembre - Janvier 2010 - N°4 unicipal des M azine m Le mag

Invité

Alexis HK

TU AS DROIT À LA NON-DISCRIMINATION. TU AS DROIT À L'EXERCICE DE TES DROITS.

TU AS DROIT À LA LIBERTÉ D'OPINION. TU AS DROIT À LA LIBERTÉ D'EXPRESSION. TU AS DROIT À LA LIBERTÉ DE PENSÉE, DE CONSCIENCE ET DE RELIGION. TU AS DROIT À LA LIBERTÉ D'ASSOCIATION. TU AS DROIT À L'INFORMATION.

LA JUSTICE ET LES DROITS DES MINEURS.

LA DIFFUSION DES DROITS.

A la une Intramuros La vie du conseil Expression politique Vivre Les Mureaux Portfolio L’invité Territoire Graffiti

Contactez

Sommaire

votre mairie

Standard : 01 30 91 37 37 Le maire : 01 30 91 39 65 Les élus : 01 30 91 37 14 Magazine Vivacité : 01 30 91 39 14 Direction de la Communication : 01 30 91 39 22 État civil : 01 30 91 37 11 Service voirie : 01 30 91 37 57 Ordures ménagères : 01 30 91 37 73 Logement : 01 30 91 37 43 Cantine, scolaire, inscriptions : 01 30 91 39 52 Vie associative et sportive : 01 30 91 39 03 Hygiène : 01 30 91 37 40 Santé : 01 30 91 37 36 Soins infirmiers : 01 30 91 04 51 CCAS : 01 30 91 37 86 Espace infos seniors : 01 30 91 39 23
0 800 53 33 53

Dossier
50 ans de droits de l’enfant aux Mureaux

Page
Intramuros Politique
Nos élus, nos projets Noces d’or et de diamant, les bébés et les mariés...

Urbanisme : 01 30 91 37 32 Parcs et jardins : 01 30 91 36 52 Police municipale : 01 30 22 22 22 Culture : 01 30 91 38 60 Centre médico-sportif : 01 30 91 38 82 Maison de la petite enfance : 01 30 04 02 17 Médiathèque : 01 30 91 38 63/64 Conservatoire : 01 30 91 38 25/26 Bureau infos jeunesse : 01 30 91 39 34 Piscine : 01 30 91 38 43 Cinéma Frédéric-Dard : 01 34 74 04 53
0 892 68 27 39

Vivre Les Mureaux
La ville remporte le trophée du vélo 2009 Dessinons Les Mureaux avec vous Pêle mêle

ESPACES DE QUARTIERS ET CENTRES SOCIAUX Espace Gérard-Philipe : 01 30 91 38 31 Espace de Bècheville : 01 30 91 38 33 Espace Boris-Vian : 01 30 91 38 37 Espace des Bosquets : 01 30 91 38 38 Espace Curien : 01 30 91 38 56 Centre social de la Vigne Blanche : 01 34 74 17 82 Centre social Georges-Brassens : 01 30 91 38 34

Portfolio
Ça s’est passé chez nous

Lʼinvité
Alexis HK un artiste en liberté, en concert, au festival Mosaïk.

Numéros
Pompiers : 18 Commissariat : 01 34 92 49 00 Maison médicale de garde : 15 Poste : 01 30 91 36 31 Kiosque de la gare : 01 30 90 43 00 Assistantes sociales : 01 30 99 58 80 Centre hospitalier intercommunal Meulan Les Mureaux : 01 30 91 85 00 Maison de la justice et du droit du Val de Seine : 01 34 92 73 42

utiles

Territoire
Le syndicat intercommunal des établissements pour handicapés du Val de Seine

c cite

s’écoute !

Graffiti
Jeux, loisirs...
VIVACITÉ
Imprimé avec encres végétales sur papier recyclé selon la norme ISO environnementale 14001

La rédaction et l’association Valentin-Haüy en partenariat avec le CCAS proposent aux personnes mal voyantes ou non voyantes, ainsi qu’à toute personne intéressée, la possibilité de bénéficier d’un enregistrement du magazine sur CD. Le CD est disponible pour les Muriautins intéressés auprès de l’association, de l’espace infos handicapés, et auprès de la rédaction sur simple demande. Espace infos handicapés : 0800 53 33 53. Rédaction du journal : 01 30 91 39 14

@

Mairie www.lesmureaux.fr

Directeur de publication : François Garay, Mairie, place de la Libération, 01 30 91 37 37 / Leslie Chapon, adjointe au maire chargée de la communicaion / Directeur de la rédaction : Boris Venon / Rédactrice en chef : Virginie Moreira / Rédaction : Virginie Moreira / Photographes : Philippe Hallé, Virginie Moreira / Conception : Corine Giudice-Touzi, Philippe Soucours / Tirage : 13 200 exemplaires / Impression : Wauquier

A la une

Intramuros-La vie du conseil municipal-Expression politique V i v r e L e s M u r e a u x - P o r t f o l i o - L’ i n v i t é - Te r r i t o i r e s - G r a f f i t i - A g e n d a

dossier

Le nouveau conseil municipal dʼenfant, 39 Muriautins de 9 à 12 ans, a été élu le 20 novembre. Cette école de la citoyenneté, mise en place par la municipalité il y a six ans, a déjà formé plus de 120 enfants à lʼéducation civique. Grâce à cela, ils prennent conscience de leurs droits et de leurs devoirs, dans le cadre de la République laïque. Ils viennent de réaliser une campagne dʼaffichage et une exposition sur les 50 ans des droits de lʼenfant.

50 ans de droits
de l’enfant
Nous fêtons, cette année, les vingt ans de la Convention internationale des droits de l'enfant qui a été ratifiée par 193 États depuis son adoption à l'unanimité aux Nations unies en novembre 1989. En préambule des 54 articles est réaffirmé le fait que les enfants ont besoin d’une protection et d’une attention particulières en raison de leur vulnérabilité, et souligne davantage la responsabilité fondamentale qui incombe à la famille pour ce qui est des soins et de la protection. Il précise également la nécessité d’une protection juridique, l’importance du respect des valeurs culturelles de la communauté de l’enfant et le rôle vital de la coopération internationale pour faire des droits de l’enfant une réalité. 3

A la une

Intramuros-La vie du conseil municipal-Expression politique V i v r e L e s M u r e a u x - P o r t f o l i o - L’ i n v i t é - Te r r i t o i r e s - G r a f f i t i - A g e n d a

45% des adultes ignorent que les enfants ont des droits, définis notamment par la Convention internationale des droits de l'enfant. 300 000 enfants dans 44 pays de la planète, dont 45% des adultes ignorent certains n'ont pas plus de 8 que les enfants ont des ans, participent droits encore directement à des conflits en tant que soldats… Si leur nombre global reste stable, les

pays ayant recours aux services de ces gamins sont eux de plus en plus nombreux. Chair à canon dans les conflits armés, les enfants-soldats peuvent être aussi démineurs, espions, porteurs ou esclaves… Les combats pour les droits de l’enfant ne sont malheureusement pas prêts d’être terminés ! Aux Mureaux, la municipalité a la volonté de donner la possibilité aux enfants de devenir des citoyens responsables. Une adjointe, Céline Baumel est spécifiquement chargée de la citoyenneté. Pour elle, l’un des objectifs de la commission citoyenneté, c’est de construire les citoyens de demain. « Depuis 2003, avec la création du conseil municipal d’enfants, nous souhaitons les impliquer encore plus dans les décisions. Nous

avons travaillé avec eux sur les deux dates anniversaires : les cinquante ans de la déclaration internationale des Droits de l’enfant et les vingt ans de la convention internationale des Droits de l’enfant. Faire connaître les droits et les devoirs permet de pouvoir participer encore plus activement à la vie de notre société et d’avoir un comportement civique » commente-t-elle. En six ans, les enfants ont défendu des projets sur des thèmes aussi divers que la solidarité, la protection de l’environnement, les loisirs, la sensibilisation à la sécurité routière… Ils sont force de propositions dans tous les domaines. En tout cas, ils ont toutes les cartes en main pour devenir des citoyens éclairés et ouverts sur le monde qui les entoure.

Le saviez-vous ?
La déclaration universelle des droits de l’enfant a 50 ans La déclaration universelle des Droits de l’enfant est le texte fondateur qui a été adopté par l’assemblée générale des Nations Unies le 20 novembre 1959 sur la base de 10 principes. Exemple : « Ces droits doivent être reconnus à tous les enfants sans exception aucune, et sans distinction ou discrimination fondées sur la race, la couleur, le sexe, la langue, la religion, les opinions politiques ou autres, l'origine nationale ou sociale, la fortune, la naissance, ou sur toute autre situation, que celle-ci s'applique à l'enfant lui-même ou à sa famille. »

Principe 6 : L'enfant, pour l'eépanouissement Les harmonieux La France est le 2 pays européen à de sa personnaliteé, avoir ratifié la Convention relative aux droits de l'ena besoin d'amour fant. Ce traité et de compréehension. international est entré en vigueur
e

1989 : Adoption à l'ONU de la Convention internationale des droits de l'enfant. Elle comporte 54 articles. Son préambule insiste sur la nécessité d'accorder une protection spéciale à l'enfant.

Les 20 ans de la convention internationale des droits de l’enfant 54 articles qui s’appuient sur la déclaration universelle des droits de l’enfant ratifiée par 193 États qui s’engagent à les respecter Article 1 : Les États s’engagent à respecter les droits qui sont énoncés dans la présente Convention et à les garantir à tout enfant relevant de leur juridiction, sans distinction aucune, indépendamment de toute considération de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique (...). Article 2 : Les États prennent toutes les mesures appropriées pour que l’enfant soit effectivement protégé contre toutes formes de discrimination ou de sanction motivées par la situation juridique, les activités, les opinions déclarées ou les convictions de ses parents, de 4 Décembre-janvier 2010 www.lesmureaux.fr ses représentants légaux ou des membres de sa famille.

dans notre pays le 2 septembre 1990. La France n'est cependant pas à l'abri de tous les maux qui peuvent toucher les enfants dans les pays industrialisés : pauvreté, précarité, maltraitance, difficulté d’accès aux services de santé, difficultés de scolarisation des enfants handicapés ou voyageurs, etc.

dossier
Le conseil municipal vu par les enfants « Nous sommes 39, le même nombre de représentants que le « vrai » conseil municipal. Nous avons été élus par nos camarades de classe de CM1, CM2. On ne devient pas conseiller, comme ça : il faut présenter sa candidature, expliquer les projets sur lesquels on veut travailler et si on a été bon on remporte le plus grand nombre de voix, le jour des élections. Être conseiller, c’est aussi une responsabilité : il faut assister aux réunions, donner ses idées, écouter les autres et ensuite faire ce que l’on a dit. Nous travaillons ensemble plusieurs fois par mois, le mercredi après-midi. Il y a des réunions où nous travaillons en petits groupes, en commissions, pour améliorer la vie des habitants et participer à la vie de la commune à notre manière. Nous sommes sérieux, nous faisons attention à ne pas dépasser notre budget. Il y a des discussions, on échange les points de vue, et on s’organise pour avancer. Pendant la séance plénière, où on est tous réuni dans la grande salle du conseil municipal, comme les grands, on présente et on explique aux autres élus les projets sur lesquels on travaille. Le conseil vote pour valider ou non le projet. S’il est validé, alors nous pouvons le concrétiser. Nous sommes fiers de nous investir pour faire avancer des choses. » Le CME

Le conseil municipal dʼenfants
De 2003 à 2009 : trois mandats

2003-2005
• Journée de la propreté • Sensibilisation à l’utilisation des sacs à crottes « Toutounets » • Installation de récupérateur de piles dans les écoles • Mini-olympiades pour les jeux Jean-Rommeis • Fête de la musique spéciale enfants • Campagne « Jamais la première cigarette » • Jury du Festival du cirque • Participation à la fête de l’Europe avec visite du parlement européen de Strasbourg • Sensibilisation à l’environnement (ramassage de papiers et de bouteilles dans les bois de Bècheville, tri sélectif…) • Rencontres avec les personnes âgées • Collecte de matériel scolaire et de livres pour le développement d’un village d’Afrique • Sécurité routière : opération sur les excès de vitesse. Marche silencieuse pour les enfants tués sur la route • Création du P’tit journal du CME.

2005-2007

● Inauguration du Skate park au stade Léo-Lagrange. ● Participation aux Recyclades et nettoyage du Bois de SaintVincent. ● Zik’mômes : concert gratuit pour les enfants pour la fête de la musique. ● Sensibilisation au Handicap avec Handiscène. ● Sensibilisation à la sécurité routière, création de panneaux d’informations pour dire aux automobilistes de respecter les piétons, sinon ils s’exposent à des amendes de 90€. ● Participation à la journée de la courtoisie ● Visite du Mémorial de Caen. ● Célébration du 8 mai 1945 au monument aux morts. ● Jury du festival du cirque. ● Solidarité avec les personnes âgées.

Article 7 : Tu as droit a un nom et une nationaliteéé.

Voix

publique

Voix

Hajar Sik Conseillère municipale enfant 2003-2005

publique

roit icle 17 : Tu as d Art n. aà l'informatio
Mamadou Baradji Conseiller municipal enfant 2005-2007

« Aujourd’hui je suis en 1ère S au lycée François-Villon et je me souviens de cette expérience comme de quelque chose de très enrichissant. Déjà, j’étais heureuse d’avoir été élue par mes camarades de CM2 à Emile-Zola. Puis, ce qui a été positif, c’est de voir nos projets se réaliser, comme par exemple, le Skate park pour les jeunes. C’est bien, on comprend qu’on a son mot à dire, que les projets ne se réalisent pas d’un claquement de doigt, qu’il y a aussi un budget à respecter…. J’ai appris aussi que voter c’est bien pour donner son avis !

« En formation à l’IFAPTP d’Aubergenville, je prépare un CAP puis un Bac pro… Je veux être plombier et plus tard chef d’entreprise pour embaucher des apprentis comme moi, car on a du mal à trouver des patrons ! Je me souviens de mon élection, il y a six ans à l’école Maurice-Ravel. J’ai appris à bien connaître la ville et à être citoyen. Je sais maintenant qu’il faut respecter les autres, vivre ensemble et s’entraider. » 5

A la une

Article 2 : Tu as d a la no n-discr roit à 2007-2009 iminatio n. Sécurité routière

Intramuros-La vie du conseil municipal-Expression politique V i v r e L e s M u r e a u x - P o r t f o l i o - L’ i n v i t é - Te r r i t o i r e s - G r a f f i t i - A g e n d a

dossier

• Rencontre avec la police municipale : prévention et sensibilisation des automobilistes sur le stationnement abusif. Pose de faux, puis de vrais PV avec les policiers. Animation sur le stand lors de la semaine de la prévention routière. Environnement • Fête de la nature avec participation à la semaine de l’environnement. • Exposition « Objectif terre » et séance de cinéma pour la défense de la planète. Cirque - Participation au jury du Festival du cirque avec le prix du conseil municipal d’enfants. Handicap • Participation à Handiscène avec visite de l’IME, repas avec les enfants et reportage… • Sensibilisation au handicap avec les classes de CM2, le CCAS l’association des non-voyants et malvoyants Valentin Hauys, La gerbe et l’IME…avec des journées d’échanges et de débats. Cérémonies officielles et commémorations • Participation aux commémorations avec dépôt de gerbes et discours pour la transmission de la mémoire. • Présence aux vœux du maire et des personnalités, avec toute l’équipe du conseil municipal d’enfants réunie avec tous les élus de la Ville. • Voyage à Verdun. Droit de l’enfant •Travail sur une campagne d’affichage dans les abribus. Conception et réalisation en collaboration avec les animateurs du conseil municipal des enfants et la Direction de la communication. des enfants

Tu as droit àa la protection la plus favorable.

Voix

Article 30 : Les droits lations autochtones de minoriteés ou de popu

publique
Elias Kari Conseiller municipal enfant 2007-2009 800 petits citoyens aux urnes Plus de 800 enfants représentants les classes de CM1, CM2 des 12 écoles élémentaires de la ville ont voté pour leurs camarades, vendredi 20 novembre. Ils ont pu vivre les élections « en vrai », y compris la « campagne électorale » qui a précédé pour la défense des idées et des intérêts des enfants. Quelle énergie déployée pour défendre leurs candidats pour 2009-2011 !

R

a

p

i do

Associations et droit des enfants • Le Point écoute jeune (PEJ) tient une permanence pour les adolescents avec des psychologues à la Maison de la Justice et du droit du Val de Seine. • Le centre d’information sur le droit des femmes et des familles (CIDFF) vous reçoit le lundi. Maison de la justice et du droit du Val de Seine 79 bld Victor-Hugo : 01 34 92 73 42.

« Je suis en 6e au collège Paul-Verlaine. J’ai été élu en CM1. Pendant deux ans, j’ai appris plein de choses sur la citoyenneté, que je n’aurais pas pu comprendre autrement. Maintenant, je sais que je peux agir contre les injustices envers les enfants. Je sais aussi que j’ai des droits, même en tant qu’enfant ! Mon meilleur souvenir du conseil municipal d’enfant, c’est notre voyage à Verdun avec les anciens combattants. C’était émouvant, tous les gens qui se sont battus ou qui sont morts pour notre Liberté ! »

6

@

Décembre-janvier 2010 www.lesmureaux.fr

+ dʼinfos www.unicef.fr www.droitsenfant.com

Intramuros

A la une-La vie du conseil municipal-Expression politique V i v r e L e s M u r e a u x - P o r t f o l i o - L’ i n v i t é - Te r r i t o i r e s - G r a f f i t i - A g e n d a

ux en 1959 C’est aux Murea coup de foudre. Ils se sont le Broisat ont eu e année, voici 50 ans. Le 24 ocmariés la mêm ils sont repassés devant Montobre dernier, , et se sont de nouveau jurés sieur le mairestance ! Ils ont tenu le magasin fidélité et assi blement depuis 1977, date de familial d’ameu re. Aujourd’hui se sont leurs la retraite du pèet Valérie qui à leur tour ont enfants, Didierson Broisat, en faisant un repris la mai beaucoup plus moderne au : nouvel espace ictor-Hugo. Amour, réussites. boulevard V ur ce couple de Muriautin 84 un bel exemple po

et aston FrançoiseisatG : Bro en or époux des époux , que les

et Jacques, c’est la nis en 1949 et unis la mêdanse qui les a réume Dans les années 60, Jacques année au Puy. Nord Aviation et Arlette, au est employé à Poissy. En 1964, ils décident Monoprix de ensemble à la gestion d’une de travailler cité comme gardiens d’immeubles. Pui à Epône, tégrera l’usine Renault pendan s Arlette, in« fabriquer des petites autos » t 15 ans pour ditsouhaité renouveler leur consen elle. Ils ont tem octobre dernier, à la mairie des Mu ent, le 24 cette vie bien remplie, ils pro reaux. Après fite petits enfants et continuent de nt de leurs souvent possible pour rester jeu danser plus nes !

Noces de Diamant pour Arlette et Jacques Surgigof Arlette

R

a

p

i do

La b

Novembre : Mourad Latchine/Khadija Sabri - Ousmane Diop/Diey Boubou - Aziz Salim/Pamela Ben Salah - Issaga Cissokho/Aïssata Yero - Tidiane Marega/Sakho Coucoure Ricardo Cunha Neves Marques /Carina Da Fonseca Octobre : Michel Gorin/Anto Mgalebiga - Khelifa Hamouche /Souad Benkrouiden - Sébastien Arnaud/Najate Baäziz Hüseyin Kilinc/Imen Ayari -

ague au doigt

El Hadj Belguendouz/Zaineb Jdaini - Ouissam Mazhoud /Fattouma Bourabei - Rachid Raddi /Taoues Hamdi Septembre : Smaïne Silabdi/Annissa Boudehous - Anthony Pointel /Laura Da Costa - Georges Turruella/Olfa Othmani Mohcine Admi/Jamila Bouhout - Joël Alexandre/Angélique Nogueira - Jacques Chaussy/Célise Drean - Alain Mutambayi Lukusa/Myriam lengha lengha.

Bienvenue
les bébés !
Aboumezrag Maïssam Mhijiba Fatima, Cvetkovic Nikola, Dahmani Aya Imane, Diongue Oumar Bassirou Ousman, Dursin Lara, Haroyan David Alexandre, Inejjarne Ay o u b , Maisse Leïla, Mekerri L i n d a , Moutawadii Hanifa, Mutombo Andreane-Joyce, Niakite Dalla, Ouhidan o r a , O u l d B r a h i m Marwa, Sow Salamata Agne, Vautier Manolo Daniel Marco. Nous avons dénombré 159 naissances ces trois derniers mois dont 82 à Meulan. 16 familles ont donné leur accord pour publier les noms de leur bébé Muriautin.

Décès de Gaston Amblard
Nous déplorons le décès de Gaston Amblard à l’âge de 85 ans. Résistant dans le Vaucluse, il avait appartenu au groupe commandé par le poète René Char, chargé plus particulièrement des renseignements et d’aide aux victimes des Nazis et du régime de Vichy. Après la guerre, devenu avocat, il s'est rangé aux côtés de tous les Africains et Algériens en lutte pour leur dignité et leur indépendance, dénonçant l'usage de la torture et les arrestations arbitraires, et assurant leur défense devant les juridictions militaires. Membre de l’Association nationale des anciens combattants de la Résistance (ANACR) depuis 1956, il a appartenu à son conseil national. Titulaire de la médaille de Combattant volontaire de la Résistance, il a été fait chevalier de la Légion d’honneur par le président de la République en 1998. Vivant aux Mureaux à partir de 1968, il y a côtoyé Frédéric et Odette Dard qui étaient ses voisins et amis. Homme de culture, il était pianiste de jazz et fin latiniste.

Élections régionales en mars 2010 Vous avez jusqu’au 31 décembre 2009 pour vous inscrire sur les listes électorales ou pour communiquer vos changements d’adresses à la mairie. La région nous fait une fleur Nous avons remporté une deuxième fleur au concours régional des villes et villages fleuris et de l’amélioration de cadre de vie. Cette distinction sera officiellement remise en avril 2010. La Région a tenu à saluer nos efforts réalisés pour l’excellente qualité du fleurissement, les actions liées au développement durable et l’amélioration du cadre de vie des habitants. Attention aux faux éboueurs La ville souhaite vous mettre en garde contre la visite de faux éboueurs qui abusent de la charité des personnes et qui en profitent pour leur vendre des calendriers. Voici quelques conseils à suivre en cas de doute : ne pas laisser entrer des individuschez vous. Exiger la présentation de la carte professionnelle et noter le N° le cas échéant ou encore en cas de suspicion d’escroquerie, appeler la Police municipale : 01 30 22 22 22 et la police nationale après 20h : le 18. Les restos du cœur sont ouverts Les restos du cœur pour aider les plus démunis ont débuté leur distribution alimentaire pour l’hiver, au 6 rue Maryse-Bastié. Du lundi au vendredi de 9h30 à 11h30. Tél : 01 34 74 78 50.

7

La vie du conseil municipal
LES CHOIX DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 OCTOBRE
R ÉVISION DU P LAN LOCAL D ʼ URBANISME ● Le Plan local d’urbanisme a été approuvé le 11 mars 2006. Les élus ont donné leur accord le 22 octobre pour sa révision, afin de satisfaire de nouveaux projets. Il s’agit d’une révision générale sur l’ensemble du territoire et de quatre révisions simplifiées pour un projet d’aménagement résidentiel, deux projets d’aménagement économique, ainsi qu’un projet d’aménagement d’une chaufferie dans le cadre de la redéfinition du réseau de chaleur des quartiers Sud de la ville. Dans un premier temps et conformément au code des marchés publics, le conseil municipal a autorisé le maire à lancer la procédure pour la recherche d’un prestataire de service nécessaire à cette révision et a fixé les modalités de la concertation (mise à disposition d’un cahier d’observations, la tenue de réunions publiques…). Voté à la majorité, 36 voix pour et 1 voix contre. L E PASS FONCIER ● Ce dispositif permet de faciliter l’accès à la propriété de maisons ou d’appartements neufs, en donnant la possibilité aux ménages de différer l’acquisition du foncier pendant la période de remboursement des prêts. Cela a pour conséquence de réduire les mensualités de remboursement et par conséquent d’augmenter le budget d’acquisition des catégories socio-professionnelles intermédiaires. Il est cependant attribué sous certaines conditions. Les élus ont voté à la majorité, 30 voix pour, trois voix contre et quatre abstentions le lancement de ce Pass foncier ainsi que l’accord de partenariat avec la Caisse interprofessionnnelle du logement (CIL). U NE
STRUCTURE GONFLABLE POUR LA COUVERTURE DE DEUX COURTS DE TENNIS

● Le conseil municipal a donné son accord, après avis d’appel à la concurrence, à l’entreprise Envirosport pour la réalisation de deux courts de tennis couverts avec structures gonflables, au stade Léo-Lagrange. Montant des travaux : 328 665 € TTC. Voté à la majorité 36 voix pour et une abstention.

Agenda du maire 15 septembre/15 novembre
• Signature d’une convention avec Orange dans le cadre de l’action « Bouge tes crampons » • Remise des diplômes du travail • Rencontre avec les commerçants de la ville
Avec les adjoints des secteurs concernés, Monsieur le Maire a exposé aux commerçants ses positions en matière de déplacements, sécurité ou bien encore la politique foncière de la ville. Une séance de questions-réponses a eu lieu avec les participants.

• Réunions pour la préparation du budget 2010 de la Ville • Conférence de presse du CROSS des Mureaux • Jury de concours pour le pôle éducatif Molière • Discours pour le lancement de Blues-sur-Seine • Cérémonie du 11 novembre • Rencontre avec la Directrice départementale de la jeunesse et des sports pour un point sur les dossiers en cours • Visite des services de la Ville • Visite du Salon des Maires
À cette occasion, Monsieur le Maire a pu saluer les partenaires de la Ville présents et recevoir un certain nombre de prix pour la ville. Orange nous a ainsi remis le Trophée de la diversité pour l’action « Bouge tes crampons » et un diplôme de la Vie associative 2009 nous a également été attribué.

• Bureau de la Maison de l’Emploi • Signature d’une convention pour le RSA avec Monsieur Hirsch, Haut Commissaire aux Solidarités actives, Monsieur Schmitz, Président du Conseil général, Madame Boquet, Préfète des Yvelines (au titre de la Maison de l’Emploi) • Soirée des diplômés • Rencontre avec le cabinet de Brice Hortefeux, Ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales
Monsieur le Maire a défendu le projet de commissariat auprès du conseiller du ministre. Il a rappelé le soutien des 10 maires dont les villes sont couvertes par le commissariat actuel, ainsi que celui des parlementaires du territoire et de nombreux ministres.

• Déjeuner avec les Maires du canton • Conseils municipaux • Bureaux municipaux • Rencontre avec les jeunes citoyens pour les élections du Conseil municipal d’enfants • Déplacement à Sosnowieck (Pologne), ville jumelée avec Les Mureaux

• Espace dans ma ville • Livraison du 50e lanceur Ariane (EADS) • Cérémonie Coup de pouce Monsieur le Maire a participé à 178 rendez-vous.

8

Décembre-janvier 2010 www.lesmureaux.fr

Expression
POINTS DE VUE DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE Le souffle nouveau Aide à lʼaccession à la propriété
Les Mureaux est une ville jeune, son avenir appartient à la génération des moins de 25 ans qui représente aujourd'hui 40% de la population. Pour permettre aux jeunes muriautins de rester sur la ville, nous nous engageons à leur offrir un parcours résidentiel allant du locatif social à l'accession à la propriété en proposant une typologie de logement adaptée aux célibataires, jeunes couples et familles. À ce titre, nous venons d'adopter la mesure du Pass-Foncier, un dispositif d'aide à l'accession à la propriété de logements neufs mis en place par le « 1% logement » et les pouvoirs publics. Il permet (grâce à un prêt à remboursement différé) aux futurs propriétaires primo-accédants de supporter des mensualités compatibles avec leurs ressources. La Ville a tenu à accompagner le dispositif, elle accorde donc une aide à l’accession à la propriété de 4 000 euros pour les célibataires, les ménages sans enfant et ménages avec un enfant, et 5 000 euros pour les familles ayant 2 enfants ou plus. Le Pass-Foncier est applicable, suivant des quotas, aux programmes de logements collectifs actuellement en vente sur la ville mais également sur la construction de maisons individuelles. Un support de communication sera prochainement à votre disposition.

politique

Socialistes et apparentés Suppression de la taxe professionnelle : une réforme injuste
Sarkozy supprime la taxe professionnelle à compter de 2010. Cet impôt, payé par les entreprises, finance une part importante des budgets communaux. Aux Mureaux, il rapporte 8 millions d’euros. Certes, le gouvernement annonce une compensation par une taxe nouvelle (la CET), mais elle ne couvre pas intégralement la perte de recettes. Sans compter que l’État ne cesse de transférer aux communes des charges nouvelles. Une menace plane donc sur les finances communales : la hausse des impôts locaux pour combler le manque à gagner. À l’échelle de la France, les ménages devront payer des taxes et impôts supplémentaires pour 7 milliards 560 millions d’euros alors que les entreprises bénéficieront de baisses d’impôts pour 10 milliards 180 millions. Et le gouvernement refuse de taxer les banques. Avec le bouclier fiscal, la preuve est encore faite que Sarkozy privilégie les intérêts des grandes fortunes et du MEDEF. Quelle injustice !

Anne Michel et Bernard Durupt Adjoints au maire

Papa Waly Danfakha Adjoint au maire

François Gerber Conseiller municipal

Prisca Brasse Conseillère municipale

Jean Delarue Conseiller municipal

Yasin Dursin Conseiller municipal 9

Les textes de cette page n’engagent que leurs auteurs.

était posée clairement par l’opposition lors du conseil municipal d’octobre, lorsqu’elle a constaté que des terrains étaient acquis par la ville des Mureaux pour d’hypothétiques opérations à des valeurs largement supérieures à ce qu’elle vendait elle-même ses propres biens. Sur une courte distance, dans le même secteur, la ville vend à 275 euros le m2 (rue A. Briand) et elle acquiert 800 euros le m2 l’immeuble en ruine de l’ancien café à l’angle de rue Gabriel-Vilain et de la rue JeanJaurès. Elle achète pour 3.200 euros le m2 un local commercial (neuf) de 100 m2 à un gentil promoteur, angle PaulDoumer-Jean Cessou. Aucune rationalité dans ces achats et ces ventes. Seules conséquences : les recettes diminuent, les charges augmentent, et les habitants paieront très chers et pendant très longtemps les conséquences de ces décisions.

TRIBUNES LIBRES DES GROUPES DE L’OPPOSITION MUNICIPALE UMP Vivre Les Mureaux Démocratie Arc en ciel Réunir Les Mureaux Autrement communale Vivre Les Mureaux… NON à la privatisation Inquiétudes La valse des valeurs Que se soit en matière de logement, Où va votre argent ? La question Autrement ! de la Poste ! de transport, d'éducation, d'emploi
Fières de représenter une opposition constructive et participative ; heureux de constater que les idées émérites du groupe VLMA sont distillées au travers de décisions prises par la majorité et de mises en œuvre diverses… Des idées tellement émérites que les couleurs de VLMA transparaissent dans la nouvelle charte graphique de la municipalité et que notre « Vivre Les Mureaux » est repris comme titre de nouvelle rubrique sur le journal des Muriautins. Cela étant dit, il est bien évident que l’essentiel de cette rentrée est ailleurs : une crise exceptionnelle de l’agriculture, un très probable changement de statut de La Poste, des perspectives indécises dans le milieu boursier, la hausse du chômage et son impact sur le déficit de la sécurité sociale… Tout cela n’est pas pour nous réjouir évidemment ! Malgré tout, le moral des consommateurs est, selon l’Insee, au beau fixe mais qu’en est-il de celui des Muriautins qui contrairement à Bruce Willis dans son dernier film « Clones », ne bénéficient pas d’un monde où la sécurité est devenue la première des priorités mais où l’image de la ville, elle, l’est ! Jusqu’en 1990, le service public postal a permis, avec ses 17 000 bureaux, de couvrir villes et villages, même les plus reculés, avec un prix du timbre uniforme… Mais quatre lois successives ont commencé à remettre en cause le monopole public – en 90 (loi Quilès) coupant en deux les PTT : La Poste et France Télécom, privatisée ensuite par Jospin… en 97 et 2 002 (ouverture à la concurrence des lettres de plus de 100 g, puis plus de 50 g )… en 2 008 ( loi Sarkozy), préparant cette « ouverture » pour tout le courrier dès le 1/01/2011 - Ces lois, en introduisant les règles de rentabilité du privé, ont entraîné une dégradation du Service Public que nous vivons tous les jours… Aujourd’hui, le gouvernement veut totalement briser le monopole public en transformant la poste en « société anonyme »… Massivement, par millions, les citoyens et les élus ont signifié leur volonté de retour au Service Public et exigent le retrait du projet de loi de privatisation : la question d’une Manifestation nationale à Paris, dans l’unité, à l’Assemblée Nationale, est à présent posée…

ou de sécurité, les habitants estiment que la situation se dégrade et devient préoccupante. Il est clair que le quotidien des Muriautins ne fait pas envie à grand monde. Je ne vais pas me lancer dans l'énumération de chiffres car vous le savez, la ville détient quelques tristes records. Je lance un appel à la majorité pour lui demander de se retrousser les manches afin de s'attaquer de manière frontale aux sources des problèmes des habitants et ne pas tenter d'inutiles esquives qui ne feront que nuire à l'intérêt collectif. L'Histoire se répète, voyez ce qu'a produit le manque de volonté politique. Si rien n'est fait, les conséquences seront catastrophiques et même la construction d'un commissariat par quartier ne règlera rien. Enfin, je souhaite apporter mon soutien aux parents d'élèves mobilisés à propos de la qualité de la nourriture et du service dans les cantines municipales. Je souhaite que leurs revendications trouvent une oreille attentive et que leur démarche aboutira.

Vivre Les Mureaux

A la une-Intramuros-La vie du conseil municipal-Expression politique-Portfolio-L’invité-Territoires-Graffiti-Agenda

Le trophée du Vélo nous a été remis le 9 octobre à la Rochelle, en clôture du congrès du club des villes et territoires cyclables. Nous nous sommes distingués au côté de la communauté urbaine de Strasbourg, ce nʼest pas rien ! Une reconnaissance de notre aménagement exemplaire, le Chaucidou.
Sont équipées en Chaucidou : les rues des Buissons, Toulouse-Lautrec, Madeleine-Roch, de Poissy et des Bougimonts.

Le Chaucidou : un peu de douceur sur la route
Symbole de la politique municipale de partage de la route, le Chaucidou*, est un aménagement de la chaussée, expérimenté depuis quelques années, aux Mureaux qui répond à une volonté de changer la façon de circuler, en bonne intelligence. Les Mureaux est l’une des villes pilotes en France pour la réalisation des Chaucidou. Initié par les Suisses et expérimenté aux Pays-Bas et en Belgique notamment, ce système permet concrètement de partager l’espace de circulation. Les voitures circulent dans les deux sens sur un espace de quatre mètres, les vélos ont leur espace protégé sur un espace d’un mètre de chaque côté de la route. Cet aménagement permet à l’automobiliste de visualiser concrètement sur le sol la zone de protection pour les vélos. L’objectif est d’aménager petit à petit toutes les voies de cette façon. Suite à ce Trophée du vélo, nous allons servir de modèle aux autres villes de France.
*Traduction d’un mot suisse-allemand créé à partir de la contraction : chaussée, circulation et douce.

©Thierry Bouyer

Les
• Réduction des risques d’accident • Réduction de la vitesse • Pas d’utilisation illicite ni confusion sur l’usage de la « bande vélos » • Compréhension naturelle du fonctionnement par l’automobiliste •Appréciations positives des riverains et des automobilistes.

Voix

Les Trophées du vélo L’objectif est d’encourager les réalisations entrant dans une démarche globale en faveur du développement de l’usage du vélo. Les critères d’évaluation portent sur le caractère innovant, participatif et pérenne de la démarche, ainsi que la valeur d’exemple pour d’autres villes.
*Le comité de promotion du vélo est une association nationale. Elle rassemble tous les acteurs du vélo en France.

● 2001 : la municipalité s’engage dans le développement des aménagements vélos, aucun itinéraire cyclable n'existe sur la ville. ● lancement de la liaison « itinéraire vert » de 7 km le long des berges de la Seine, ● 2002 : signature de la charte des circulations douces avec la région Ile de France. ● 2004 : installation des premiers doublesens cyclables ● De 2005 à 2008 : la RD43, (30 000 véhicules par jour) est réaménagée et équipée de pistes cyclables bidirectionnelles.

publique
Fabrice Feuillard « Le vélo, c’est mon moyen de locomotion quotidien. Ça fait bien 10 ans que je fais ce parcours entre mon domicile et mon lieu de travail. J’ai de la chance, j’habite à 10 minutes à vélo, ce n’est pas le cas de tout le monde. Je ne suis pas non plus anti-

2009 : 14 kilomètres d’itinéraires cyclables sont disponibles sur l'ensemble de la ville
suis équipé pour et quand j’arrive à l’entreprise, je me change au vestiaire et je n’ai pas à me préoccuper non plus de la sécurité de mon vélo ! Hélas, nous ne sommes pas encore assez nombreux. C’est vrai que je ne produis pas non plus de pollution et je ne dis pas ça parce que c’est à la mode ! Et puis surtout le matin, je roule face au soleil qui se lève. Je suis au contact de la nature, c’est une vraie qualité de vie. »

voiture, j’en ai eu une, il y a longtemps, mais aujourd’hui, le deux roues correspond mieux à mon mode de vie. J’ai noté des changements dans les aménagements et notamment les nouveaux ronds-points et les pistes cyclables. C’est bien d’avoir un parcours spécial et de ne plus être au milieu de la circulation. Pour moi, c’est un art de vivre ! Mais j’accepte aussi la saucée, car on est tributaire du temps. Je

10

Décembre-janvier 2010 www.lesmureaux.fr

focus
Voies nouvelles aux Musiciens Deux nouvelles rues vont sortir de terre au quartier des Musiciens pour 2010.
● La rue Bizet traversera le cœur du hameau résiden-

tiel Bizet. Elle débouchera directement sur la RD 43.
La rue dite Bizet aux Musiciens, vient se substituer à l’allée Georges-Bizet. En sens unique, elle permettra de traverser le hameau, partagé en deux parties équilibrées (125 logements dans la partie Ouest, 111 logements dans la partie Est). Comme toutes les nouvelles rues, elle sera aménagée avec bande cyclable, stationnements latéraux, espaces verts et mobilier urbain. Les trottoirs formeront des cheminements piétons confortables et sécurisés. Les principes de partage de l’espace public pour créer un juste équilibre entre les voitures, les vélos et les piétons seront respectés avec une prise en compte de la sécurité. ● Prolongement de la rue Hélène Boucher jusqu’à la

rue Salvador Allende
Cette nouvelle voie traversera l’arrière du parc du parc du Sautour et permettra de relier le quartier des Musiciens au Lycée FrançoisVillon et au Cosec. L’aménagement de cette voie publique secondaire comprendra une piste cyclable bien matérialisée qui longera le parc de Sautour. Les lycéens de François-Villon et les usagers du Cosec pourront facilement l’emprunter. Sont prévus dans les travaux : le réaménagement des trottoirs et de la chaussée, les cheminements piétonniers la pose de mobilier urbain, l’aménagement et la création de réseaux divers tels que l’assainissement, l’eau potable...

Les rues de la Cité Renault en beauté
Un modèle exemplaire de requalification pour cette cité, qui avec de nouvelles constructions (109 logements), des réhabilitations (96 logements) et de la résidentialisation, change totalement de visage. Le quartier a déjà vu la création d’une voie nouvelle, la rue Bellonte (en double sens), qui relie la RD 43 au quartier. Les travaux de réfection des réseaux, rue des Frères Latuner, sont terminés. Sont actuellement en cours et jusqu’au mois de janvier 2010 les travaux de réfection de la rue Gabriel-Vilain. La rue restera fermée à la circulation jusqu’à cette date. De même, la rue Léo-Lagrange sera fermée pour travaux du 8 au 18 décembre prochain. 11

Vivre Les Mureaux
pour 2010

A la une-Intramuros-La vie du conseil municipal-Expression politique-Portfolio L’ i n v i t é - Te r r i t o i r e s - G r a f f i t i - A g e n d a

et demain

Un nouveau site internet
Web citoyen, le nouveau site de la Ville www.les mureaux.fr vous offrira des téléservices, facilitera vos démarches dans la vie quotidienne et vous Les habitants au cœur donnera la possibilité dʼêtre plus proche de vos élus et de votre mairie. de ce site pilote, portail Nous lʼavons voulu convivial et clair, avec un aspect graphique sobre mais de la Ville et du territoire esthétique. Vivacité vous dévoile, en avant-première quelques-unes des Dans la continuité de la modernisa- ses nouveautés.
tion des outils de communication et de la Ville, le maire et l'équipe municipale ont décidé d'entreprendre la réalisation du nouveau site internet de la ville, véritable portail d'informations et de services de la collectivité et de son territoire. Ce site, dont le projet s'inscrit résolument dans l'ère du temps avec une dimension interactive, a pour objectif de rapprocher le citoyen des élus, de la collectivité territoriale et de l'ensemble des services communaux. Le site viendra répondre aux besoins d'informations et offrira aussi une plateforme de téléservices aux habitants. Il permettra de dialoguer directement avec la municipalité, les directions et les services de la commune, dans une démarche active de participation, de contributions et d'échanges.

Trois mini sites dédiés sur des thèmes économie «Entreprendre et travailler » solidarités et social avec le CCAS culture

Voix

publiques
Hervé Astier, directeur général d’Inexine*, agence web chargée de la création du site « L’offre web Inexine est utilisée par de nombreuses collectivités locales en France. Le projet de la ville des Mureaux constitue véritablement une nouvelle étape de notre développement technique et stratégique. La ville a en effet accepté de tenir le rôle de site pilote de notre nouvelle solution de portail citoyen orientée web 2.0. Nous attendons beaucoup de cette collaboration qui se concrétisera par la mise en place d’une plateforme globale d’informations interactives et de services, centrée sur l’usager, comprenant un compte famille avec téléservices et paiement en ligne, ainsi que de nombreux services collaboratifs et sociaux (échanges, petites annonces, galeries photos et vidéos, espaces thématiques et contributifs…). »
*INEXINE Spécialiste de la conception/réalisation des sites internet des collectivités avec solution logicielle intégrée dans le développement et l'offre de téléservices via une solution backoffice accessible même aux non-initiés. www.inexine.com

Leslie Chapon, adjointe au maire chargée de la communication « L'année 2010 sera celle du lien. Le lien entre les quartiers, entre les habitants, mais aussi celui avec la ville. Début janvier, vous découvrirez Votre nouveau site. Il se veut à l'image des Mureaux : dynamique et diversifié. Informations actualisées, agenda, services administratifs en ligne, vidéo et autres services seront accessibles sur un site au design entièrement revu. L’innovation est placée au service du territoire et de ses acteurs puisque associations, commerçants, habitants… tous pourront s’approprier ce nouveau site portail. À très vite sur www.lesmureaux.fr » 12

Le
• La gélocalisation Pour situer les lieux remarquables, les équipements ou localiser une manifestation aux Mureaux en un clic ! Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Les Mureaux.

Décembre-janvier 2010 www.lesmureaux.fr

Vivre Les Mureaux
s Intervision Urbaines

A la une-Intramuros-La vie du conseil municipal-Expression politique-Portfolio L’ i n v i t é - Te r r i t o i r e s - G r a f f i t i - A g e n d a

pêle mêle

ynaramme « D p r o g r a m m m m e C o m e n iu s dre du prog s », un projet de e europée Dans le ca ir Banlieue ro n qui per est un ue Espo alisés en vidéo, est p vim e t le miq ré ter échanges e s n de films,tins. Il s’intitule « Ins pour créatio uriau s jour la c o o p é r a t posé aux M es : des nuits et de ont être soit in ti o n e n tr sions urba . Ces films qui pourrs, ne devront le s é ta b li s e un court » ou des documentaires e c o n d e s d e sement des fictions e r 5 m in u te s ( + 4 0 qui se dérous scolaires e s p a s d é p a s). Pour ce concours, F e s ti v a l d e s Europe, d n générique a r s 2 0 1 0 , d u r a n t le t les quartiers e nelle au lyc la le r a e n m s personnes habitan n ts , L’ I le d e développe ée. L'objectif est de fa m a te ro m juniors, lev il le , L e s B o u g im Musiciens et tences, nota ent personnel et le voriser le e B é c h e Vigne Blanche, Les nt s’inscrire d développa mment linguistique s compéFrance, Laont intéressées, pourro s ateliers de européenn nt les notions de cit s, tout en de qui s en amont à (scénario, réaly c é e F r a ne et de multicultura oyenneté formation urnage, monappel à pro ç o is - Vil lo n e s t la u lisme. Le lisation et to pour s’y prép ) 2010 sous le osition pour les ann r é a t d ’ u n tage vidéon e s o ir é e d e Quatre pay thème « La Ville ch ées 2009p a r e r. U t « à la d é c o u a cet échang s dont la France partic nge… ». la n c e m e n ifférents genres e (Italie, All ip emagne, H eront à verte des dlera vendredi 18 Le projet a été lanc é en novem ongrie). que, au lycée. » se dérou bre s métrages eures, à la Médiathè de court , à 18 h . bre aux ateliersdécem les participants nt dis Devoir de mémoire et parole d’enfants pour tous laires d’inscriptions so édia im Les formu l’espace culture Mult spaces Dans le cadr e de l’app renti ssag e de la citoy enne ponibles à iathèque et dans les e conseil municipal d’enfants a été invité à la commémor té, le de la Méd r. ation du uprès 11 Novembre 1918. Aux côtés des anciens combattants, ils de quartie ments et inscriptions a comprennent les atrocités de la guerre et pourront Renseigneiation Plan Large, trans à leur tour aux générations futures le message de paix. mettre l’assoc 78520 Guernes. de Ils ont Bac tenu à prendre 6 rue du 4 97 00 67 r « Nous tenionsla parole devant le monument au mort : oo.f à célébrer l’armistice de 1918, en tant Fax : 01 3 .georganidis@wanad représentants des enfants de la ville, pour rendre homm que ine madele re@wanadoo.fr age à ceux qui ont mis fin à la première guerre mondiale, à ceux qui mic.carrie isions.eu ont lutté pour la Paix. Nous avons 11 ou www.interv

Le lycée F lauréat d’ rançois-Villon un projet européen Le progr a

R

a

p

tt e A li H al la b ve deailledu s méd film rêve de
es, réalisé Le film Rêve de médaill ur profespar l’acteur et ancien boxe est dédié ra, sionnel, Stéphane Ferraxe ur s fra nau x bo çais qui ont participé au x Je ux ol ym piques. Nous retrouvons en vedette de ce do cu m en tai re pa ssionnant Ali Hallab, notre boxeur muriautin, qui évolue dans le monde professionnel arès : 149 aujourd’hui. À son palm défaites, , 27 combats, 120 victoirespr és en té au x 2 nu ls. Le fil m a été du réalisateur Mureaux, en présence la boxe franet des personnalités de ailles.com çaise. www.revedemed

bre est une date où l’on ne célèbre pas la guerre mais la paix, le droit, la liberté. » Le CME.

Jobs hiver Après le succès des Jobs été à la mairie, voici venir les Jobs hiver. Une quinzaine de postes ont été attribués pour les jeunes dans les services de la Ville : de la propreté à l’Etat-civil, en passant par la communication et le CCAS. Par l’intermédiaire du BIJ cet été, 150 jeunes de 16 à 17 ans ont pu exercer un premier boulot. Lʼinformatique pour les malvoyants En partenariat avec l’association Valentin-Haüys, l’Espace Info handicapé du CCAS, propose une initiation à l’informatique pour les malvoyants à l’espace culture multimédia de la Médiathèque. Il s’agit de démocratiser l’accès aux technologies de l’information, de rompre l’isolement et de rendre accessible l’informatique aux malvoyants. Les ordinateurs seront équipés pour leur être adaptés. Réveillons de la solidarité La fin de l’année, c’est la fête ! Les personnes en difficulté et isolées, les mères seules avec enfants, ne doivent pas être laissées de côté. Il est important 12 ans, et nous avon s toujo urs vécu qu’elles puissent elles aussi dans un pays libre et en paix, mais nous organiser et vivre ces moments savons que cela n’a pas toujours été le festifs. C’est pour les aider que la cas. Nous ne savons pas ce qu’est la Fondation de France apporte son guerre ; il est important de se rappeler soutien à l’organisation de l’opéque certains ont donné leurs vies pour la liberté. Nous avons besoin de com- ration « 200 Réveillons de la mémorations pour comprendre notre Solidarité » partout en France du 20 au 31 décembre 2009. Plaçant Histoire. Cette année, nous fêtons également l’ann d’autres faits marquants pour la France comme pour iversaire ainsi les participants au cœur de le monde ou l’Humanité : l’organisation de repas, de • les 200 ans d’Abraham Lincoln et de Charles Darw spectacles, de goûters, les asso• le 65e anniversaire du débarquement en Normandie in ciations leur permettent de sortir • le 50e anniversaire du soulèvement du Tibet d’une logique d’assistanat et de • le 20e anniversaire des manifestations de la place retrouver dignité et fierté. Deux Tiananmen • le 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin gestes simples pour les financer : Aujourd’hui quelque chose marque notre histoire, 1. faire un don : quelque chos e que nous conn aisso ns et que nous vivo ns, ici, aux • soit par chèque, adressé à Mureaux, tous les jours : c’est le fait d’être proté gé par des Fondation de France, 40 avenue droit s dont nous fêton s l’ann ivers aire le 20 nove mbre Hoche - 75008 Paris ; prochain. • soit en ligne : • les 50 ans de la Déclaration des droits de l’enfant www.fondationdefrance.org • les 20 ans de la Convention internationale des droit s de l’en(don sécurisé). fant 2. acheter le « Coffret de la Nous avons la chance de vivre dans un pays qui prend ses enfants. C’est important de ne pas l’oublier. Le soin de Solidarité » sur le site web. 11 novem13

i do

Portfolio

A la une-Intramuros-La vie du conseil municipal-Expression politique V i v r e L e s M u r e a u x - L’ i n v i t é - Te r r i t o i r e s - G r a f f i t i - A g e n d a

Urban athlé et Kid stadium… des opérations d’animation (course, sauts, lancers…) en partenariat avec la fédération française d’athlétisme ont lieu régulièrement sur la ville afin de détecter de nouveaux potentiels chez les jeunes.

Mettre la culture scientifique à la portée de tous, c’est le pari réussi de cette manifestation Espace dans ma ville, du 22 au 31 octobre, qui a fait le bonheur des enfants convertis pendant une semaine en petits scientifiques en herbe. L’astronaute Jean-François Clervoy nous a également fait découvrir son aventure spatiale.

Fleurs en Seine, a encore tenu ses promesses. Cette manifestation d’ampleur nationale a réuni tous les amateurs de plantes et de jardins, dans le magnifique cadre du parc de l’Oseraie.

6 jeunes muriautins ont participé à la première promotion de contrats de professionnalisation mise en place au sein de l’usine PSA Peugeot Citroën de Poissy. Il s'agit des premiers signataires parmi les 300 contrats de ce type que le site de Poissy s'est engagé à accueillir avant Juin 2010.

Les rencontres du jeudi au cinéma Frédéric-Dard, vous proposent régulièrement des débats autour de films. L’association les Lumières de la ville a organisé une soirée autour du film Libanais de Michel Kammoun Falafel.

La navette fluviale, ce nouveau mode de déplacement doux sur la Seine a comme tous les ans rencontré un grand succès.

La fine fleur de l’athlétisme régional, s’est retrouvée en bord de Seine pour cette Ronde de l’automne de 10 km sur un parcours des plus agréables en bord de Seine. Course populaire, courses de jeunes et initiation à la marche nordique, étaient aussi au programme. Le conte Carapace, la tranche de vie d’une tortue, vécue dans son inséparable carapace, a réjoui les jeunes enfants à La salle de la Médiathèque le 7 octobre, en lancement de la saison culturelle.

Le 22 septembre, Orange, la ville des Mureaux et l’association Les Mureaux Val-de-Seine Athlétisme ont signé une convention qui a permis à 14 jeunes (13-17 ans) athlètes des Mureaux et du territoire de partir en stage multisports tout en s’initiant aux nouvelles technologies à travers la création d’un blog «Bouge tes crampons».

Le 7 octobre, un carrefour pour la jeunesse « SOS Rentrée » a été organisé pour aider les jeunes qui n’avaient pas trouvé d’établissements, de stages ou de formations. En présence de nombreux partenaires.

Les jeunes diplômés ont été invités par le maire lors d’une cérémonie le 27 octobre, où ils les a félicités chaleureusement pour leur réussite aux différents examens et concours.

14

Décembre-janvier 2010 www.lesmureaux.fr

« Les hommes viennent de Mars, les femmes de Venus », la pièce de théâtre donnée au Cosec le 17 octobre, a fait salle comble, pour applaudir les péripéties et incompréhensions entre la gente féminine et la gente masculine. Sujet inépuisable !

Le nouveau collège Paul-Verlaine a été inauguré le 21 novembre dernier.

en images
Rencontre avec Madeleine Tétard le 14 novembre à La Médiathèque pour une dédicace de son ouvrage Histoire de la vie religieuse à Meulan.

La commémoration du 11 novembre 1918 a réuni anciens combattants, élus et le conseil municipal d’enfants, autour du monument aux morts, afin d’honorer ses soldats et rappeler le message de paix.

Le festival Blues sur Seine a présenté un concert de Keith B. Brown le 13 novembre au Cosec.

Les médaillés du travail ont été accueillis par François Garay le maire, pour une réception en leur honneur.

Immense succès et temps favorable pour cette 21e édition du cross international qui réunit jeunes et seniors autour d’une même passion, l’athlétisme. Les commerçants ont été reçus par la municipalité afin de leur présenter les nouveaux projets de l'année. Le nouveau stationnement européen et les travaux en centre-ville, notamment.

Le maire a reçu les nouveaux apprentis afin de les accueillir dans leurs nouvelles fonctions à la mairie, où ils viennent d’être embauchés, en alternance. Du 12 au 17 octobre, la ville a fêté l’auto-mobilité. Auto-enSeine, animations en ville et découverte de nouveaux modes de déplacements. Une réception était organisée, en mairie, le 20 novembre, pour honorer les jeunes boxeurs cadets et juniors qui ont permis au Boxing amical de terminer premier club de France : Tony Yoka, Elie Konki, Driss Yalaoui et Geoffrey Dos Santos.

Dans le cadre des 25 ans du club trinausore des Mureaux et des 20 ans de la fédération française de triathlon, une réception était organisée au Cosec avec en point d’orgue un Run and Bike, ouvert à tous, au parc de Bècheville dans l’après-midi.

15

Lʼinvité

Alexis HK
Quels sont vos liens avec la ville des Mureaux ? « Je ne suis pas natif des Mureaux, mais des Yvelines. Cependant mes parents habitent cette ville, avenue Foch, depuis une dizaine d’années, et j’y suis très attaché. Les Mureaux, cela évoque la maison de famille où l’on a plaisir à se retrouver ; ma mère organise de grandes tablées. C’est très personnel pour moi, ce sont les retrouvailles avec la famille. » Le festival Mosaïk ça vous évoque quoi ? « Non seulement je connais le festival Mosaïk, mais j’y ai déjà joué en octobre 2005. J’ai fait la première partie du concert de Dionysos avec Camille. C’est un grand festival très ouvert, où toutes les musiques se retrouvent. Cela répond à l’esprit des Mureaux, une ville cosmopolite. C’est important de créer un festival qui l’est aussi. » Vous jouez en première partie de Thomas Fersen ? « Je n’ai jamais chanté avec lui, mais c’est un artiste que j’admire énormément. C’est un honneur pour moi de jouer le même soir que lui. Je lui ai emprunté un de ses musiciens pour mon disque. Je suis très admiratif de ce qu’il fait. Certains de ses albums sont pour moi des albums cultes. C’est un excellent parolier et arrangeur. Cela va être un beau plateau, artistiquement et humainement. C’est la classe ! » Quelles sont vos sources d’inspiration ? « Pour moi, l’inspiration, c’est assez mystérieux. Cela vient de partout et de nulle part. Je traverse la vie comme une espèce de rêveur et sur le chemin, je prends les choses qui m’inspirent, qui me révoltent ou

un artiste en liberté

nante, n foison tival atio A l a u n e - I n t r a m u r o s - L a v i e d u c oà s inlsm ir n i c i p a l - E dp r ees i o n p o l i t i q u e n lʼe i p u r x r f ss rttistel i o - T eCoisteci ,r los s Gu a f f i t i - A g e n d a V i v r e L e s M u r e a u C- P a r f o x et o rr o e ira au tie de e produ première par -vous le s , en itez Mosaïk ersen. Précip vrir une sF ou Thoma bre, pour déc our m m 13 déce textes et un hu s voix, de le détour. nt ur vous qui vale a rencontré po lʼ Vivacité

festival

16

Décembre-janvier 2010 www.lesmureaux.fr

@

+ dʼinfos mosaikauxmureaux.com

crédit photo : Eric Vernazobres.

qui m’amusent ou pas du tout. Tout ça peut faire des chansons. » Entre « la famille Ronchonchon » et « les Affranchis », il y a deux mondes ? « Si l’album s’appelle les « Affranchis », c’est que j’ai rassemblé justement des choses qui pouvaient être totalement différentes, par souci de liberté artistique. Ce qui m’intéresse, c’est que d’une chanson à l’autre on peut changer de propos, d’humeur ou de façon de regarder les choses. C’est un point de vue, mais j’aime la diversité, changer de facette, de propos et de ton. Dans la chanson, il y a une émotion derrière, une intention et comme j’aime m’amuser, j’écris pour faire rire. Mais je peux passer de l’anecdotique, quelque chose de léger, à quelque chose de plus lent et triste aussi. J’essaie de transcrire tout ça. Il y a des choses personnelles dans cet album. » La musique, c’est venu comment ? « J’ai commencé tout petit à jouer du violon, puis vers onze ans je me suis mis à la guitare. J’ai commencé à écrire des chansons et de fil en aiguille, j’ai voulu en faire mon métier. En toute liberté, on ne m’a jamais rien imposé. Je n’ai jamais eu ni un public immense, ni des enjeux trop commerciaux. Mais ça me convient. J’ai un public de connaisseurs qui me suit, depuis pas mal de temps. Dans mon enfance, j’ai écouté Brel, Brassens, Ferré. Leurs chansons m’ont beaucoup appris. Ce sont des légendes. Comme tous les adolescents, j’ai écouté aussi du reggae, du rap et du rock. Aujourd’hui, c’est le mélange de toutes ces musiques qui m’ont fait grandir et qui par alchimie donne la musique que je fais aujourd’hui. »

Vous avez tourné un clip pour « les Affranchis » où vous avez réuni de nombreuses stars ? « J’ai envoyé la chanson avec le projet à une liste de gens. Michel Fugain, Charles Aznavour… ont répondu présents, ça m’a beaucoup touché. Yves Duteil en gangster, il faut le voir ! J’ai eu de la chance car ces artistes ont fait ça gratuitement, avec gentillesse et autodérision. »

Territoire
Historique
En 1969, 16 communes se regroupent sous la présidence de Pierre Métayer, maire des Mureaux, pour créer un institut médico-éducatif (IME) qui voit le jour en 1972. Aujourd’hui, elles sont 31 communes soit une population de 132 133 habitants. Élu président en 1977, Léon Herz, maire d’Ecquevilly, à l’origine du Syndicat intercommunal, a été réélu à ce poste en 1983, 1989, 1995 et 2001. C’est en mars 1994, que le Syndicat de l’institut médico-éducatif et autres établissements, devient le Syndicat intercommunal des établissements pour handicapés du Val de Seine (SIEHVS)*. En mars 2007, Léon Herz quitte la présidence et passe le relais à Hubert François-Dainville.
31 communes : Aubergenville, Bouafle, Chapet, Ecquevilly, Evecquemont, Flins-sur-Seine, Gaillon-sur-Montcient, Hardricourt, Les Mureaux, Meulan, Mézy-sur-Seine, Tessancourt sur Aubette, Triel-sur Seine, Vaux-sur-Seine, Verneuil-sur-Seine, Bazemont, Juziers, Oinville-surMoncient, Maule, Nézel, Montainville, Aulnaysur-Mauldre, Lainville, Saint-Martin La Garenne, Sailly, Follainville-Dennemont, Morainvilliers, Poissy et Freneuse.

A la une-Intramuros-La vie du conseil municipal-Expression politique V i v r e L e s M u r e a u x - P o r t f o l i o - L’ i n v i t é - G r a f f i t i - A g e n d a

handicap

Le Syndicat intercommunal
Le Syndicat intercommunal des établissements pour handicapés du Val de Seine regroupe aujourdʼhui 30 communes, de Mantes à Poissy en passant par Meulan et Les Mureaux. Sa vocation est de promouvoir et gérer des équipements médicosociaux de proximité au service des habitants handicapés et de leurs familles. Il œuvre depuis près de 40 ans pour les aider à trouver des solutions.

des établissements pour handicapés du Val de Seine

Voix

publique
Hubert François-Dainville Président du Syndicat intercommunal des établissements pour handicapés du Val de Seine

Qu’est-ce que le syndicat ? * Le SIEHVS est un établissement public de coopération intercommunale qui a pour but le maintien et la création d’équipements susceptibles d’accueillir des handicapés. Il est géré par un Comité syndical. Celui-ci est constitué de 60 personnes, deux délégués titulaires, élus par le conseil municipal de chaque commune adhérente. Le siège du Syndicat est situé à Ecquevilly. Les élus pour Les Mureaux sont les deux adjoints au maire Papa Waly Danfakha et Leslie Chapon. Il est géré par l’association AGEHVS L’ a s s o c i a t i o n d e g e s t i o n (AGEHVS), émanation du syndicat, emploie 340 personnes et accueille 800 personnes handicapées mentales de tous âges. Elle rassemble élus, professionnels, parents et autorités de contrôle et de tarification. Elle a pour objectif la recherche permanente de solutions afin de faire évoluer les structures pour handicapés du Val de Seine.

« Nous avons réussi à créer et à gérer avec le concours des pouvoirs publics un ensemble de 11 équipements et de services destinés aux personnes atteintes d’un handicap mental. A l’horizon 2012 nous aurons réalisé un maillage assez complet et cohérent en leur faveur. Mais il reste encore beaucoup à faire, notamment en direction du handicap psychique. Nous sommes conscients que c’est l’une des directions à suivre pour le syndicat dans les dix ans à venir. Nous tissons dès maintenant des liens avec les centres hospitaliers et participons activement à l’élaboration du nouveau schéma départemental pour atteindre ces objectifs. Ces prochaines années verront la concrétisation de nos efforts. Il est nécessaire de s’engager résolument dans ce vaste chantier que constituent la reconnaissance, l’insertion et l’épanouissement de la personne handicapée dans la société. C’est ainsi que nous donnerons son vrai sens à l’égalité des chances. »

Un nouveau centre dʼaction médico-sociale précoce
Le nouveau Centre d’action médico-sociale précoce (le CAMSP), a ouvert ses portes aux Mureaux en septembre 2009 dans des locaux de 1 500 m2. Un projet innovant d’une capacité d’accueil de 270 enfants. Il reçoit les enfants de la naissance à 6 ans, soit dans un cadre préventif pour les enfants nécessitant une surveillance attentive de leur développement, soit en soins ambulatoires pour les enfants présentant un retard de développement ou un handicap moteur, sensoriel, intellectuel avec ou sans difficultés relationnelles associées. ● Les objectifs du CAMSP - dépister précocement les déficits ou handi17

Territoire

A la une-Intramuros-La vie du conseil municipal-Expression politique V i v r e L e s M u r e a u x - P o r t f o l i o - L’ i n v i t é - G r a f f i t i - A g e n d a

handicap

11 établissements dont 3 aux Mureaux
• 1 institut médico éducatif (IME) aux Mureaux • 1 service d’éducation spécialisée et de soins à domicile (SESSAD) André-Larché aux Mureaux • 1 centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP) aux Mureaux • 2 maisons d’accueil spécialisées (MAS), l’une à Ecquevilly, l’autre à Limay • 2 établissements et services d’aide par le travail (ESAT) anciens CAT, l’un à Ecquevilly, l’autre à Poissy • 1 foyer de vie à Écquevilly • 1 foyer d’hébergement Jacques-Landat à Hardricourt • 1 coordination du handicap local à Meulan Paradis • 1 service d’accompagnement pour personnes handicapées du Val de Seine (SAVS) à Epône

cap de leur enfant et dans l’orientation de celui-ci (écoles, établissements spécialisés...) en lien avec la commission départementale pour l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), - maintenir les relations avec les structures médicales aussi bien hospitalières que celles de ville, - favoriser l’intégration dans les structures d’accueil de la petite enfance (crèches, haltes-garderies, écoles maternelles…). ● Le projet de soin se fait dans une approche globale de l’enfant en tenant compte de plusieurs facteurs : physiques, mentaux, affectifs, familiaux et sociaux avec une équipe de professionnels, réunie autour de la directrice, Isabelle Touzani, du directeur médical, le Docteur François Longou et du directeur pédagogique, Maryse Stassinet. ● L’équipe médicale comprend des pédiatres, un phoniatre, un neurologue, un pédopsychiatre et un médecin de rééducation fonctionnelle. ●L’équipe paramédicale et sociale comprend des éducateurs spécialisés, kinésithérapeutes, orthophonistes, psychologues, psychomotriciens, un assistant social, un orthoptiste et un ergothérapeute. Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP) Allée Charles-Tillon - 78130 Les Mureaux Tél : 01 34 74 44 99 - Courriel : camsp.lesmureaux@wanadoo.fr

Lʼinstitut médico éducatif (IME) Alfred Binet
Ouvert en 1972, l’institut médico-éducatif Alfred-Binet est le premier établissement pour handicapés créé en Val de Seine. Il se situe dans un cadre de verdure serein et privilégié, en bord de Seine. Il accueille en externat 96 enfants et adolescents de quatre à vingt ans, présentant une déficience intellectuelle, avec ou sans troubles associés. Trois sections sont constituées en fonction des âges : ● une section d’éducation et d’enseignement spécialisés (SEES) pour les enfants de 4 à 14 ans, ● une section d’initiation à une première formation professionnelle (SIPFP), destinée aux jeunes de 14 à 20 ans, ● une section d’accueil pour les enfants polyhandicapés de 4 à 10 ans. Institut médico-éducatif Alfred Binet (IME) 6 rue des Gros Murs - 78130 Les Mureaux Tel : 01 34 74 01 24 - Fax : 01 30 91 97 73 Courriel imesessada.binet@wanadoo.fr

Le service dʼéducation spécialisée et de soins à domicile SESSAD
Situé en bord de Seine, dans un cadre de verdure, à 10 minutes à pied de la gare et du centre-ville des Mureaux, le SESSAD André-Larché, inauguré en 2003, accueille 46 enfants et adolescents de 5 à 18 ans présentant des troubles dans les apprentissages scolaires liés, principalement, à une déficience intellectuelle. Sa spécificité est d’intervenir sur les lieux de vie de l’enfant : école, domicile, centre de loisirs, sportif… dans le secteur géographique du Val de Seine : Les Mureaux, Meulan, Aubergenville, Ecquevilly, Verneuil, et les communes avoisinantes. ● Les objectifs - soutenir les enfants dans leur scolarisation et dans 18
Décembre-janvier 2010 www.lesmureaux.fr

l’acquisition de leur autonomie, - développer des actions de soins, - proposer un accompagnement et un soutien auprès des familles, - établir et maintenir un partenariat avec les équipes enseignantes et les différents partenaires. SESSAD André-Larcher 4 rue des Gros Murs - 78130 Les Mureaux Tél : 01 30 22 35 30 - Fax : 01 34 74 73 94 Courriel : sessad.larche@orange.fr

@

+ dʼinfos www.siehvs.fr

Lectures
Moi, ma Chaumière, je la préfère…
J'ai le droit ! Auteur : Alain Chiche Texte et illustration : Alain Chiche publié par Amnesty international Livre jeunesse, pour enfants de 5 à 7 ans. Editeur : Sorbier, Paris Collection : C'est ma planète Les différents points de la Convention internationale des droits de l'enfant sont énoncés et adaptés pour les plus jeunes. Chaque double page évoque un droit, de type : j'ai le droit de vivre bien et de manger à ma faim, et sur le ton humoristique aborde le droit de rêver, d'avoir un secret ou de faire des bêtises. SOS enfants du monde Auteur : Donald Grant Album jeunesse, pour enfants de 5 à 7 ans. Editeur : Gallimard-Jeunesse, Paris Collection : Gallimard album Trois histoires mettent en scène la vie quotidienne laborieuse de quatre enfants sur des continents différents : l'Indienne Talika, les deux Africains Akara et sa sœur Naomi, et le Péruvien Chukilla sont pauvres, victimes de l'oppression, et travaillent et vivent comme des adultes. Cet album patronné par l'Unicef met l'accent sur les droits des enfants : santé, éducation, égalité, protection. Avec le concours de François Pinchon-Perron secteur jeunesse de la Médiathèque. Tous ces albums sont disponibles en prêt à la Médiathèque.

Cela fait cette année 25 ans que Hubert AVRAN a choisi la ville des Mureaux pour implanter l’hôtel 2** restaurant La chaumière. 25 ans de mariages, de baptêmes, fête de famille, repas d’association, déjeuners d’affaires et autres manifestations. Pour fêter son anniversaire, La Chaumière inaugure son « Côté Bistro » avec de nouvelles formules à petits prix : 10,90€, 13,50€ et 15,50€. Le restaurant continue à vous accueillir et à vous proposer sa carte, ses menus et ses buffets à volonté. L’hôtel reste à votre disposition pour vous recevoir à titre personnel ou professionnel. www.hotel-lesmureaux.com

Recette
Foie-gras poëlé aux agrumes. Une recette pour les fêtes Ingrédients pour 8 personnes • 1 lobe de foie gras (Mulard) • 1 pamplemousse • 1 orange • Sel de Guérande, poivre mignonnette • 30 g de sucre • 1 cl de vinaigre • 1,5 dl de fond de veau • 50 g de beurre Préparation Taillez les suprêmes d’orange, de pamplemousse. Gardez le jus d’agrumes. Taillez le foie gras en escalope de 1 cm d’épaisseur et les réserver au congélateur. Poëlez à feu vif le foie gras, les assaisonner, finir de cuire hors du feu sous une assiette. Débarrassez le foie gras sur un papier absorbant. Mettez le sucre dans la poële et amener au caramel. Déglacez au vinaigre, ajouter le jus d’agrumes et laissez réduire. Ajoutez le fond de veau, laissez réduire. Montez au beurre. Rectifiez l’assaisonnement. Dressez harmonieusement les suprêmes d’agrumes, le foie gras, nappez de sauce en fond d’assiette. Bon appétit !
Cette recette vous est proposée par le chef Thierry Perennou de l’Atelier gourmand. Atelier gourmand, 64 rue Paul-Doumer Si vous souhaitez bénéficier d'un cours de cuisine 01 30 99 44 08/ 06 07 21 95 48 http://www.thierryperennou.com

Sudoku
Solution Vivacité n°3

Solution dans le prochain numéro

Vivacité vous ouvre ses pages : partagez vos cartes postales, recettes de cuisine et jeux en nous les envoyant à l’adresse suivante : vivacite@mairie-lesmureaux.fr ou Direction de la communication.

19