Vous êtes sur la page 1sur 1

expositions

Nouveau musée à Civaux


« ivaux est le site de Poitou- Citons celles réalisées par l’intendant Le
C Charentes qui a livré le plus grand Nain qui ont donné lieu à l’ouverture
nombre de vestiges de toutes les époques d’une centaine de tombes, puis au début
de l’histoire, plus particulièrement du haut du XIXe siècle les fouilles préhistoriques
Moyen Age», souligne Jean-Claude à Lussac-les-Châteaux, et, en 1960, cel-
Papinot, inspecteur général honoraire de les de François Eygun sur la place de
l’archéologie. Constat qui explique pour- l’église révélant un sanctuaire gallo-ro-
quoi l’association des Amis du Pays de main et un baptistère mérovingien. Les
Civaux et la municipalité ont créé en mars recherches opérées sous l’emprise de la
2004 un centre culturel consacré à l’his- future centrale ont mis au jour la nécro-

Fibbi-Aeppli
toire et aux objets découverts. L’intérêt pole de la Pièce des Genêts (Ier-IIe), cons-
porté à Civaux, ou plutôt au Val de Civaux tituée d’une trentaine de sépultures par
«qui correspond à une réalité historique et incinération, des temples datant des pé-
géographique qui s’étend le long de la riodes préromaines et des vestiges d’ha- FUTUR ANTÉRIEUR
Vienne de Valdivienne à Lussac-les-Châ- bitation qui s’étagent de la période anti- À BOUGON
teaux», n’est pas récent puisque les pre- que au Moyen Age. D’autres fouilles ont Dans 2 000 ans, que restera-t-il de
mières fouilles remontent au XVIIIe siècle. été réalisées comme celles du champ nos supports numériques ?
Duguet, derrière le cimetière, d’où pro- Comment les archéologues
viennent la majeure partie des objets gallo- interpréteront-ils notre époque ?
Exposition temporaire : «La Vienne gallo-romaine : découvertes
récentes» jusqu’au 15 septembre. Tél. 05 49 48 34 61 romains exposés, mais aussi dans la né- Le musée des tumulus de Bougon
Ci-dessous : Fiole en verre, nécropole, Civaux, XIVe siècle. cropole mérovingienne, dans le camp y répond avec humour et sérieux.
gaulois de Cornouin et près de l’église Une belle approche du métier
Saint-Gervais-Saint-Protais (XIIe). Une d’archéologue et de sa complexité.
telle richesse traduit l’intérêt porté de tout Par exemple, s’il ne reste en 4004
Studio Ludo - Association des Amis du pays de Civaux

temps par les hommes à cette vallée hospi- que des objets solides (verre,
talière. Le nombre important de nécropoles, céramique, métal, pierre), il y aura
de temples et de vestiges chrétiens du haut certainement des nains de jardin.
Moyen Age témoignent aussi de «la dimen- Hypothèse des archéologues : le
sion funéraire et religieuse de Civaux de- nain de jardin pourrait être
puis toujours», dimension que les histo- considéré comme un précieux
riens cherchent encore à expliquer. vestige de notre civilisation,
Isabelle Hingand
représentant un prêtre officiant
pour un culte encore inconnu.
Civaux, des origines au Moyen Age, par B.
Bossavit-Camus, J.-C. Papinot et J.-P. Pautreau, Exposition jusqu’au 31 décembre.
Association des publications chauvinoises, 1990 Tél. 05 49 05 12 13

bulletin d'abonnement
Pour recevoir chez vous L’Actualité, plus les numéros hors série, retournez
ce bon à : L’Actualité - Service abonnements - BP 23 - 86190 Vouillé

❏ Je désire souscrire un abonnement d’un an à L’Actualité au prix


de 22 e (étranger 35 e )

❏ Je désire souscrire un abonnement de deux ans à L’Actualité au prix


de 40 e (étranger 55 e )

❏ Je vous adresse ci-joint mon règlement à l’ordre de L’Actualité

Veuillez servir cet abonnement à :

M. Mme Mlle Prénom

Adresse
Code postal Ville

98 ■ L’ACTUALITÉ POITOU-CHARENTES ■ N° 65 ■

Actu65.pmd 98 28/06/2004, 20:52